Plantes invasives (partie 2) : L homme, son jardin et les plantes invasives

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plantes invasives (partie 2) : L homme, son jardin et les plantes invasives"

Transcription

1 Plantes invasives (partie 2) : L homme, son jardin et les plantes invasives La plupart des plantes invasives ont été introduites pour l ornement. Encore aujourd hui, elles sont présentes sur le marché de l horticulture. Elles sont utilisées dans les parcs, les jardins, les espaces verts, voire même en fleuristerie pour la conception de bouquets. Ces plantes sont appréciées car elles présentent une belle et abondante floraison, un feuillage aux formes et aux couleurs variées, elles poussent facilement autant d avantages qui ont séduit, et séduisent encore aujourd hui, tant les professionnels que les amateurs de jardinage. Quel rapport avec l horticulture ornementale? Les plantes ornementales font partie de notre quotidien. Du pépiniériste au jardinier amateur, nous sommes nombreux à les utiliser. Elles embellissent nos espaces verts, nos jardins et nos étangs d agrément, pour notre plus grand plaisir. Dans les jardins ou en vile, nous utilisons tous des plantes ornementales. C est d ailleurs un marché florissant: en 2000, la consommation des particuliers en plantes de pépinières se chiffrait à 345 millions d euros pour l ensemble de la Belgique. Photos: R. Roletschek et T. Halford Malheureusement, certaines plantes exotiques importées pour l ornement sont devenues invasives. C est le cas par exemple des trois espèces invasives les plus fréquentes le long de nos cours d eau (renouée du Japon, berce du Caucase et balsamine de l Himalaya), importées en Europe pour la première fois dans des jardins botaniques en 1825, 1817 et 1839 respectivement. Cela fait désormais partie de l histoire Les explorations de plantes sont devenues populaires au début du 19ème siècle. Les explorateurs avaient pour mission de ramener en Europe de nouveaux spécimens exotiques intéressant à cultiver pour nos jardins (figure 1). Ces pionniers croyaient bien faire en important ces nouvelles espèces, et personne ne pouvait prévoir à l époque ce qui allait se passer, à savoir que ces plantes allaient s échapper de nos jardins et s étendre dans la nature.

2 Solidago gigantea 1758 Cotoneaster horizontalis 1877 Aster lanceolatus 17ème siècle Prunus serotina 1623 Heracleum mantegazzianum 1817 Ludwigia grandiflora 1830 Buddleja davidii 1869 Fallopia japonica 1825 Myriophyllum aquaticum 1880 Figure 1 : Le transport de plantes a considérablement augmenté ces 200 dernières années, en particulier avec l engouement pour le jardinage depuis l époque Victorienne. De nombreuses espèces exotiques ont ainsi été introduites en Europe à différentes dates. De nos jours, ce processus augmente avec la mondialisation. Et pourtant si belles «Beautés fatales», «belles mais dangereuses», tels sont les termes utilisés (certes pas toujours appropriés) dans la littérature de vulgarisation pour décrire les plantes invasives. Car effectivement, ces plantes sont attractives par leurs fleurs, leurs fruits ou tout simplement leur feuillage. Ces caractéristiques esthétiques ont fait leur succès dans nos jardins. Certaines plantes sont toujours très appréciées par les professionnels de l horticulture. En voici quelques exemples: L aster de nouvelle Belgique (Aster novi-belgii) est une plante herbacée vivace cultivée en Europe depuis le 17ème siècle. Originaire d Amérique du Nord, elle est très appréciée pour sa floraison tardive, dont le pic survient vers le mois de septembre. C est une plante rhizomateuse utilisée en massifs pour recouvrir les parterres. Risque d invasion le long des cours d eau. Surtout invasif en Europe centrale et orientale. Photo: P. Brusselen

3 Le rhododendron pontique (Rhododendron ponticum) est un arbuste qui occupe une place importante dans les productions ornementales. Sa floraison spectaculaire et ses feuilles persistantes en font un arbuste de premier choix. De nombreux horticulteurs sont spécialisés dans les rhododendrons, dont il existe diverses espèces. Risque d invasion dans les landes sur sols acides. Très invasif dans les îles Britanniques. Photo : RPS Group L érable negundo (Acer negundo), est un arbre d ornement fréquemment planté dans les parcs et jardins. Il possède un feuillage lumineux et léger. De croissance rapide, c est une espèce rustique qui s accommode à tous les types de sols. Risque d invasion dans les forêts et les plaines alluviales, en particulier dans les pays d Europe centrale et orientale. Photo: JP. Grandmont Les trois espèces décrites ci-dessus sont naturalisées en Belgique. Elles sont reprises dans la liste des plantes invasives (ias.biodiversity.be). Elles peuvent s étendre dans certaines conditions rencontrées dans les milieux précités. Pour plus d information sur ces espèces, consultez les fiches descriptives sur le site Internet du projet AlterIAS. Quelle est la situation en Belgique? Aujourd hui, la majorité des plantes invasives sont disponibles sur le marché de l horticulture ornementale. En témoigne une analyse des catalogues horticoles réalisée en 2010 dans le cadre du projet AlterIAS (figure 2). 60 Liste noire Liste de surveillance Fréquence dans les catalogues Figure 2 : Présence des plantes invasives (plantes terrestres) dans les catalogues horticoles en Belgique. Analyse de 146 catalogues. Pour plus d information sur cette enquête, téléchargez le rapport sur (voir rubrique «publication en ligne»)

4 L utilisation des espèces invasives pour l ornement joue un rôle central dans la dynamique d invasion. Des études ont d ailleurs démontré que le succès d invasion des plantes invasives est lié à leur fréquence sur le marché, leur durée de commercialisation mais aussi leur prix de vente. C est pourquoi les plantes invasives sont un enjeu de société, en plus d être un enjeu de biodiversité Des exotiques «qui se font la malle» Malgré leur apparente immobilité, les plantes ne sont pas des organismes statiques. Elles peuvent se déplacer. Une espèce plantée dans un jardin peut facilement se disséminer plus loin. La notion d «échappée des jardins» est une notion-clé pour comprendre le processus d invasion. En effet, nous l avons souligné à plusieurs reprises, les plantes invasives se sont d abord échappées des jardins ou des pépinières elles ont été cultivées (figure 3). C est ainsi que tout a commencé Figure 3 : Une plante exotique cultivée et multipliée en pépinière durant une longue période aura d autant plus de chances de s échapper un jour dans la nature. Dessin adapté de Mack R.N. (2005). Predicting the identity of plant invaders: future contributions from horticulture. Hortscience 40 (5): Ceci est particulièrement vrai pour les plantes invasives, qui présentent d importantes capacités de dispersion (croissance rapide, production d un grand nombre de graines, forte multiplication végétative). Plusieurs facteurs, naturels ou dus à l homme, contribuent à leur dissémination dans le paysage (table 1). Les plantations volontaires (dans un jardin, un espace vert, le long d une voirie) sont souvent à l origine d une invasion. Les graines sont ensuite dispersées par le vent ou par les oiseaux. Des fragments de plantes peuvent être transportés par les cours d eau ou par mouvement de terres. Table 1: Principaux facteurs de dispersion des plantes invasives Facteurs naturels Facteurs anthropiques Dispersion des graines (vent, oiseaux, rivières, ) Plantation ou ensemencement volontaire Dispersion de fragments de tiges ou de racines Dépôt de déchets verts Multiplication végétative (stolons, rhizomes, etc.) Transport de sols contaminés

5 Le faux-vernis du Japon (Ailanthus altissima) est un arbre d ornement utilisé dans les espaces verts. C est une espèce très dispersive qui produit beaucoup de graines (entre et ) contenues dans un fruit ailé disséminé par le vent. C est une plante pionnière colonisant les milieux secs et rocheux. Elle y pousse vite (jusqu à 4m/an) et est très compétitive car elle drageonne fortement.photos: M. Halford et M. Filipone La spirée blanche (Spiraea alba) est également une espèce plantée dans les parcs. C est un arbuste qui se multiplie uniquement de manière végétative (via les rhizomes et les boutures de tiges). L espèce est invasive dans les milieux humides et le long des cours d eau. Plantée près d une rivière, ses fragments de rhizomes peuvent être emportés par l eau et créer de nouvelles populations en aval. Photos: M. Halford et G. Motte Dès lors, au plus une espèce invasive est plantée le paysage, au plus on augmente la probabilité qu elle colonise un jour un milieu naturel favorable à son extension. Les milieux urbains jouent parfois le rôle de «réservoir» dans la dissémination des plantes invasives. De nombreuses espèces plantées en ville peuvent facilement être transportées de proche en proche puis s installer dans les milieux semi-naturels situés en dehors des centres urbains. Les voiries constituent à ce titre d importants couloirs de dispersion. A gauche : le buddleja (Buddleja davidii) est très répandu le long des voies ferrées. Les courants d air provoqués par le passage des trains véhiculent efficacement les quelques 3 millions de graines que peut produire un individu. A droite : le sénéçon sud-africain (Senecio inaequidens) est abondamment dispersé le long des routes par le trafic des véhicules. Photos : M. Halford et P. Colomb.

6 Et mon jardin dans tout ça? Les facteurs anthropiques (voir table 1) sont souvent à la source des invasions, en particulier les plantations volontaires dans les parcs et jardins. Fort heureusement, par de simples gestes, nous pouvons tous agir pour limiter la dissémination des plantes invasives. Voici quelques exemples de bonnes pratiques que nous pouvons appliquer dans nos jardins: 1. Connaître la liste des plantes invasives 2. Eviter de les planter (surtout les espèces de la liste noire) 3. Privilégier l utilisation de plantes alternatives non invasives 4. Ne pas jeter ses déchets verts dans la nature ou dans la rivière 5. Ne pas transporter de terres contaminées par des fragments de plantes invasives Ces quelques mesures préventives permettent de réduire efficacement les risques d invasion dans la nature. De telles mesures peuvent être regroupées dans un code de conduite auquel les utilisateurs de plantes ornementales peuvent souscrire. Le projet AlterIAS travaille à l élaboration d un tel code, valable pour les professionnels du secteur vert et pour les particuliers (les amateurs de jardins). Ce sera l objet d un prochain article M. Halford, C. Mathys, L. Heemers & G. Mahy Pour le projet AlterIAS AlterIAS [ ] est un projet coordonné par l Unité Biodiversité & Paysage de l Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech, en collaboration avec le Centre Technique Horticole de Gembloux et le Proefcentrum voor Sierteelt. Il est soutenu et cofinancé par le programme LIFE + de la Commission Européenne, ainsi que par les administrations régionales et fédérale en charge de la gestion de l environnement en Belgique (SPW, ANB, IBGE, SPF-Environnement).

Les plantes invasives (partie 1) : La prévention commence dans nos jardins

Les plantes invasives (partie 1) : La prévention commence dans nos jardins Les plantes invasives (partie 1) : La prévention commence dans nos jardins Depuis plusieurs années, les contrats de rivière luttent contre certaines plantes invasives bien établies le long de nos cours

Plus en détail

Le Code de conduite sur les plantes invasives en Belgique. Plantons autrement

Le Code de conduite sur les plantes invasives en Belgique. Plantons autrement Le Code de conduite sur les plantes invasives en Belgique Plantons autrement Septembre 2011 Document rédigé par M. Halford, C. Mathys, L. Heemers, S. Vanderhoeven, E. Branquart & G. Mahy, en collaboration

Plus en détail

Les plantes invasives en Presqu'île de Crozon

Les plantes invasives en Presqu'île de Crozon Les plantes invasives en Presqu'île de Crozon Mémento et Fiches techniques Les espèces invasives sont la deuxième cause de disparition des espèces animales et végétales dans le monde Une espèce invasive

Plus en détail

Plantons autrement. Le Code de conduite sur les plantes invasives en Belgique

Plantons autrement. Le Code de conduite sur les plantes invasives en Belgique Plantons autrement Le Code de conduite sur les plantes invasives en Belgique En octobre 2011, le Contrat de rivière Dyle-Gette a signé le Code de conduite sur les plantes invasives. Cet engagement marque

Plus en détail

Quelques plantes exotiques envahissantes

Quelques plantes exotiques envahissantes La Page verte Quelques plantes exotiques envahissantes Berce du Caucase, Heracleum mantegazzianum Au Québec, la Berce du Caucase est considérée comme une plante exotique envahissante. La sève de cette

Plus en détail

Les espèces végétales exotiques envahissantes

Les espèces végétales exotiques envahissantes Fiche technique n 8 : Les espèces végétales exotiques envahissantes Cette fiche technique n a pas pour but de rappeler les stratégies de lutte existantes pour lesquelles des guides spécifiques existent

Plus en détail

Les renouées asiatiques : Renouée du Japon Renouée de l Himalaya (renoué à nombreux épis) Renouée Sakhaline (renouée géante)

Les renouées asiatiques : Renouée du Japon Renouée de l Himalaya (renoué à nombreux épis) Renouée Sakhaline (renouée géante) Origine : Sud est de l Asie Les renouées asiatiques : Renouée du Japon Renouée de l Himalaya (renoué à nombreux épis) Renouée Sakhaline (renouée géante) Noms scientifiques Renouée du Japon Renouée du japon

Plus en détail

LES PLANTES INVASIVES SUR LE TERRITOIRE DE BMO. Liste définie par le CBNB

LES PLANTES INVASIVES SUR LE TERRITOIRE DE BMO. Liste définie par le CBNB SUR LE TERRITOIRE DE BMO En Bretagne Plantes invasives avérées: 20 Plantes invasives potentielles: 22 Plantes à surveiller: 46 Liste définie par le CBNB TERRESTRES Herbe de la pampa (cortaderia selloana)

Plus en détail

Témoignage de la Ville de Liège sur l application du Code de conduite sur les plantes invasives

Témoignage de la Ville de Liège sur l application du Code de conduite sur les plantes invasives Gembloux, le 25 septembre 2013 Témoignage de la Ville de Liège sur l application du Code de conduite sur les plantes invasives Par Ir. Thomas HALFORD Ingénieur agronome des Eaux et Forêts Ville de Liège

Plus en détail

F4-11 Recommandations de lutte*

F4-11 Recommandations de lutte* F- Plantes invasives Version 2013 F4-11 Recommandations de lutte* Sibylla Rometsch Solidages américains F1 informations générales F2 clé de décision F3 description F4 recommandations de lutte Solidago

Plus en détail

Les plantes invasives (partie III) : Quelles solutions à l expansion des plantes invasives? De la prévention à la gestion

Les plantes invasives (partie III) : Quelles solutions à l expansion des plantes invasives? De la prévention à la gestion Les plantes invasives (partie III) : Quelles solutions à l expansion des plantes invasives? De la prévention à la gestion Prévention et gestion sont deux stratégies pour limiter la dissémination des plantes

Plus en détail

Gestion des néophytes envahissantes dans le canton de Vaud

Gestion des néophytes envahissantes dans le canton de Vaud Gestion des néophytes envahissantes dans le canton de Vaud Forum ARPEA 26 juin 2014 Direction générale de l environnement Division Biodiversité et paysage Franco Ciardo 1 / 27 Programme 1. Situation sur

Plus en détail

Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère

Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Une beauté sauvage De la plus petite qui anime la rocaille au véritable arbre

Plus en détail

LA COMMUNICATION SUR. Bilan & perspectives. Colloque LIFE AlterIAS Gembloux, 25/09/2013

LA COMMUNICATION SUR. Bilan & perspectives. Colloque LIFE AlterIAS Gembloux, 25/09/2013 LA COMMUNICATION SUR LES PLANTES INVASIVES Bilan & perspectives Mathieu Halford Unité Biodiversité & Paysage (Ulg GxABT) Coordinateur du projet AlterIAS Colloque LIFE AlterIAS Gembloux, 25/09/2013 ALTERnatives

Plus en détail

Projet d aménagements paysagers

Projet d aménagements paysagers La note d intention 6. La note d intention Qu est-ce que la note d intention? La note d intention a pour but de présenter et argumenter les principaux choix de conception, ceci afin de justifier et valoriser

Plus en détail

Mieux connaître la renouée du Japon

Mieux connaître la renouée du Japon Mieux connaître la renouée du Japon Sous le terme «renouée du Japon» se cache en fait deux espèces à l aspect et aux caractéristiques écologiques très similaires : la Renouée du Japon (Fallopia japonica)

Plus en détail

6. LES ESPECES VEGETALES ENVAHISSANTES / INVASIVES LE LONG DE NOS COURS D EAU

6. LES ESPECES VEGETALES ENVAHISSANTES / INVASIVES LE LONG DE NOS COURS D EAU 6. LES ESPECES VEGETALES ENVAHISSANTES / INVASIVES LE LONG DE NOS COURS D EAU L une des principales problématiques rencontrées sur les berges des cours d eau français, et plus généralement dans le monde,

Plus en détail

Espèces invasives non présentes, quelles sont les possibilités?

Espèces invasives non présentes, quelles sont les possibilités? Les espèces invasives un casse tête environnemental Dans votre jardin, le long de nos routes Vous en croisez tous les jours sans même vous en rendre compte. Les espèces invasives ou espèces exotiques envahissantes

Plus en détail

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE RIHET Natacha LE GUENNAN Eugénie COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE SUJET : L AGRICULTURE URBAINE ET LES POLLUTIONS Site visité : Les murs à pêches de Montreuil I- Méthodes de travail

Plus en détail

Plantation d'arbres et Arbustes : sensibiliser les enfants à la Nature et l'environnement

Plantation d'arbres et Arbustes : sensibiliser les enfants à la Nature et l'environnement OGEC Ecole Saint Louis 11 rue David d Angers 49690 CORON ogec.ecolecoron@gmail.com TROPHEE DE LA VIE LOCALE Catégorie : NATURE Un projet tourné vers la Nature: Plantation d'arbres et Arbustes : sensibiliser

Plus en détail

Défi-recherche sciences n 2 Réponse de la classe de CM2 de l école Henri Thomas

Défi-recherche sciences n 2 Réponse de la classe de CM2 de l école Henri Thomas Défi-recherche sciences n 2 Réponse de la classe de CM2 de l école Henri Thomas «Disposez quelques pommes de terre dans différents lieux bien choisis de la classe ou de l école. Observez-les régulièrement,

Plus en détail

Formations professionnelles supérieures

Formations professionnelles supérieures Formations professionnelles supérieures et après le CFC? Brevet, conducteur de travaux ou chef de culture, maîtrise, la formation supérieure horticole est en plein développement. Petit tour des principales

Plus en détail

festival des plantes et du jardinage en mai jardin des plantes rouen

festival des plantes et du jardinage en mai jardin des plantes rouen festival des plantes et du jardinage en mai jardin des plantes rouen graines de jardin, c est quoi? Le Festival Graines de jardin est une fête des plantes organisé par la Métropole Rouen Normandie et

Plus en détail

TEXTE POUR LA S.I.A.Q.

TEXTE POUR LA S.I.A.Q. TEXTE POUR LA S.I.A.Q. Ce texte se veut un condensé de la conférence du 15 novembre 2007, donnée par Robert Langlois, Contremaître en foresterie urbaine et Directeur du C.E.R.V.E.A.U à la ville de Boisbriand.

Plus en détail

document parc Plantes exotiques envahissantes Caractéristiques, dangers et raisons d agir, mesures de lutte et prévention Sommaire

document parc Plantes exotiques envahissantes Caractéristiques, dangers et raisons d agir, mesures de lutte et prévention Sommaire document parc Plantes exotiques envahissantes Fiches info Plantes exotiques envahissantes Caractéristiques, dangers et raisons d agir, mesures de lutte et prévention Les plantes exotiques envahissantes

Plus en détail

Plan de gestion. Réseau Nature

Plan de gestion. Réseau Nature Plan de gestion - Réseau Nature Terrain de Jean-Jacques Noé - Dossier RN-17P Rédacteur pour Natagora : Pascal Hauteclair Octobre 2009 1 Table des matières I. Contexte... 3 II. Description générale du terrain...

Plus en détail

Je jardine au naturel

Je jardine au naturel Je jardine au naturel Je prends soin de mon jardin Je broie, je paille Que faire de ses déchets verts? Vous disposez d un jardin, que vous entretenez vousmême. Un petit coin de paradis, qui génère en moyenne

Plus en détail

Cliquez à votre rythme

Cliquez à votre rythme Le désert d'atacama est un désert extrêmement aride situé au Chili. C'est un désert d'abri coincé entre la fosse océanique d'atacama et la Cordillère des Andes. Il est situé au nord du pays, dans la région

Plus en détail

Fiches descriptives des principales espèces de plantes invasives en zones humides

Fiches descriptives des principales espèces de plantes invasives en zones humides Fiches descriptives des principales espèces de plantes invasives en zones humides La balsamine géante- Impatiens glandulifera Royle Origine : Cachemire et Népal Date d introduction : volontaire 1939 Reproduction

Plus en détail

Les Exceptionnelles 2012, le bonheur des couleurs!

Les Exceptionnelles 2012, le bonheur des couleurs! Les Exceptionnelles 2012, le bonheur des couleurs! Le programme Les Exceptionnelles remporte un succès sans précédent au Québec. Il répond à un réel besoin de cibler, parmi des centaines de nouveautés,

Plus en détail

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon»

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon» 8 Mardi 24 Septembre 2013 Vendredi 27 Septembre 2013 Cette semaine, les volontaires sont : (liste des personnes de distribution à consulter ICI) MAIS OU ETES-VOUS?? C EST FINI LES VACANCES? NON? Mardi

Plus en détail

Kit pédagogique DP 3

Kit pédagogique DP 3 Kit pédagogique DP 3 La filière horticole Les chiffres clés 9 milliards d de chiffre d affaires 50 000 entreprises 150 000 emplois Des métiers variés et des offres d emplois nombreuses La filière horticole

Plus en détail

After LIFE. Plan de Communication. LIFE + Information & Communication Projet AlterIAS. ALTERnatives to Invasive Alien Species 2014-2018

After LIFE. Plan de Communication. LIFE + Information & Communication Projet AlterIAS. ALTERnatives to Invasive Alien Species 2014-2018 LIFE + Information & Communication Projet AlterIAS ALTERnatives to Invasive Alien Species Plan de Communication After LIFE 2014-2018 Disséminer l information dans le futur... LIFE08 INF/B/000052 Décembre

Plus en détail

Cette plante a des feuilles qui ressemblent un peu à celles des orties.

Cette plante a des feuilles qui ressemblent un peu à celles des orties. Nom commun: Impatiente de Balfour. Nom latin : Impatiens balfourii Hook. Famille : Balsaminaceae. Catégorie : Annuelle. Port : érigé, arrondi. Feuillage : caduc, vert moyen. Tiges épaisses, succulentes,

Plus en détail

Avez-vous déjà entendu parler de plantes invasives?

Avez-vous déjà entendu parler de plantes invasives? >> Arbre à papillons (Buddleja davidii Franchet) Avez-vous déjà entendu parler de plantes invasives? Il s agit en fait de plantes exo ques qui, par l ampleur de leur proliféra on, sont suscep bles d entrainer

Plus en détail

COMMENT VALORISER Valoriser votre commune? VOTRE COMMUNE?

COMMENT VALORISER Valoriser votre commune? VOTRE COMMUNE? Maison Familiale Rurale de BUCHY Centre de formation par alternance 4 ème/ 3 ème Agriculture Cheval Agroéquipement Formation continue : multi-filière -CACES Comment COMMENT VALORISER Valoriser votre commune?

Plus en détail

F4-8 Recommandations de lutte*

F4-8 Recommandations de lutte* F- Plantes invasives Version 2013 Patrice Descombes Renouée du Japon Reynoutria japonica Houtt. F1 informations générales F2 clé de décision F3 description F4 recommandations de lutte F4-8 Recommandations

Plus en détail

Détermination, lutte et gestion des plantes invasives

Détermination, lutte et gestion des plantes invasives Plantes indésirables: les néophytes Détermination, lutte et gestion des plantes invasives Renouées du Japon, ambroisies, impatientes glanduleuses et autres buddleias font partie des plantes néophytes extrêmement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC

DOSSIER DE PRESSE. Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC CONTACT PRESSE Manon FERNAND 07.82.50.27.14 communication@jardica.com SOMMAIRE NOTRE HISTOIRE.

Plus en détail

Les documents de la malle

Les documents de la malle Mallette Ressources pédagogiques Jardins Liste de la documentation et des outils Les documents de la malle Des guides pour monter son projet Titre Auteur - Edition Résumé Le jardin des possibles Guide

Plus en détail

RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS

RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS Expansion de la Renouée du Japon RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS MARDI 12 NOVEMBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE

Plus en détail

C est bientôt le printemps. Le CBDP vous propose des outils et des ouvrages pour mettre en place des projets jardinage et plantations.

C est bientôt le printemps. Le CBDP vous propose des outils et des ouvrages pour mettre en place des projets jardinage et plantations. C est bientôt le printemps. Le CBDP vous propose des outils et des ouvrages pour mettre en place des projets jardinage et plantations. Les deux kits suivants ont été édités par le Gnis (Groupement National

Plus en détail

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie.

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie. 2 Vous gagnerez du temps En évitant de vous rendre en déchèterie. Vous économiserez de l argent Plus besoin d acheter des engrais, pesticides ou paillis Moins d eau pour arroser vos plantations et votre

Plus en détail

L ESSENTIEL de votre DÉCO! Orchidées camélias ;

L ESSENTIEL de votre DÉCO! Orchidées camélias ; & L ESSENTIEL de votre DÉCO! Orchidées camélias ; Le phalaenopsis, une exotique originale au charme naturel pour une décoration raffinée, très tendance L orchidée papillon, très en vogue, est une des plantes

Plus en détail

Arboretum. Catalogue en ligne sur internet : www.joron-derem.fr - www.drouotonline.com - www.drouot.com

Arboretum. Catalogue en ligne sur internet : www.joron-derem.fr - www.drouotonline.com - www.drouot.com Nord Sud Arboretum VENTE AUX ENCHÈRES PUBLIQUES d exceptionnels végétaux adultes Enchères à porter sur : du vendredi 16 octobre à 14h00 au dimanche 1 er novembre à 20h Catalogue en ligne sur internet :

Plus en détail

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE!

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! Collecter et traiter les déchets coûte de plus en plus cher à la collectivité. Les activités nécessaires à leur élimination ont un impact sur notre environnement

Plus en détail

Campagne de fleurissement de la ville d Ussel

Campagne de fleurissement de la ville d Ussel Dossier de presse Avril 2015 Campagne de fleurissement de la ville d Ussel Contact presse Marianne Debuire 05 55 46 54 02 cabinet.maire@ussel19.fr SOMMAIRE Le service patrimoine vert et propreté urbaine

Plus en détail

L eau et la dynamique externe de la Terre

L eau et la dynamique externe de la Terre 1 composition de géologie L eau et la dynamique externe de la Terre Les conditions qui règnent à la surface de la Terre permettent à l eau d exister de façon courante sous ses trois états (solide, liquide,

Plus en détail

Plantons autrement : Le Code de conduite sur les plantes invasives en Belgique

Plantons autrement : Le Code de conduite sur les plantes invasives en Belgique Plantons autrement : Le Code de conduite sur les plantes invasives en Belgique Par Mathieu Halford Responsable du projet AlterIAS Unité Biodiversité & Paysage Université de Liège, Gembloux Agro-Bio Tech

Plus en détail

Les pattes de kangourou (Anigozanthos)

Les pattes de kangourou (Anigozanthos) Date : 14 mars 2016 Infolettre : 20160314 Les pattes de kangourou (Anigozanthos) L anigozanthe ou pattes de kangourou appartient à la famille des Haemodoracées. C est l emblème de l Australie-Occidentale.

Plus en détail

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy.

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy. o p Ex La BIOdiversité à Soisy! Flambé Espèce présente à Soisy. Qu est-ce que la Biodiversité? La biodiversité, contraction de «biologique» et de «diversité», représente la diversité des êtres vivants

Plus en détail

Ouvrier(ère) qualifié(e) en horticulture

Ouvrier(ère) qualifié(e) en horticulture OPTION DEGRE Ouvrier(ère) qualifié(e) en horticulture 3 e degré professionnel SUITE D ETUDE POSSIBLE 7PB Horticulteur(trice) spécialisé(e) en aménagement des parcs. et jardins 7PB Arboriste : Grimpeur(se)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 Gaarden propose des conseils, des services et des prestations de jardinage de qualité et garantis par une marque. De l entretien à la création de jardins. www.gaarden.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Parce que jardiner, ça fait du bien... à tout le monde! CONSEILS POUR PROFITER DES BIENFAITS DU JARDINAGE DURABLE

Parce que jardiner, ça fait du bien... à tout le monde! CONSEILS POUR PROFITER DES BIENFAITS DU JARDINAGE DURABLE Parce que jardiner, ça fait du bien... à tout le monde! CONSEILS POUR PROFITER DES BIENFAITS DU JARDINAGE DURABLE CONSEILS POUR JARDINER AUTOUR DE LA MAISON Créer, autour de sa maison, sur son balcon ou

Plus en détail

Plantes invasives. Un danger pour la biodiversité du Finistère

Plantes invasives. Un danger pour la biodiversité du Finistère Plantes invasives Un danger pour la biodiversité du Finistère Plantes invasives un danger pour la biodiversité du Finistère Après la destruction des milieux naturels, la prolifération d espèces «exotiques»

Plus en détail

Activités pédagogiques, square Jules-Verne (11 e ) Carrés pédagogiques

Activités pédagogiques, square Jules-Verne (11 e ) Carrés pédagogiques Activités pédagogiques, square Jules-Verne (11 e ) Charte des jardins pédagogiques : Petites Mains Vertes Carrés pédagogiques square Jules-Verne (11 e ) 6 Square Jules-Verne Parc Montsouris (14 e ) Chapitre

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES PLANTES

LA LUTTE CONTRE LES PLANTES LA LUTTE CONTRE LES PLANTES ENVAHISSANTES SUR LE SITE GAVRES - QUIBERON Life Nature «Maintien de la biodiversité littorale sur le site Gâvres Quiberon» Life 06NAT/F/ 000146 Juillet 2007 LES PLANTES ENVAHISSANTES

Plus en détail

Promenade Jardins et arbres à fruits du quartier Villeray

Promenade Jardins et arbres à fruits du quartier Villeray À pied ou à vélo, partez à la découverte des jardins montréalais et à la rencontre de ceux et celles qui les font vivre! Promenade Jardins et arbres à fruits du quartier Villeray Le paysage agricole du

Plus en détail

ARCHITECTE PAYSAGISTE Bureau d étude Maitre d oeuvre. CRÉATEUR D AMBIANCES Scénarios de mise en lumière

ARCHITECTE PAYSAGISTE Bureau d étude Maitre d oeuvre. CRÉATEUR D AMBIANCES Scénarios de mise en lumière COMPÉTENCES AIGUISÉES ARCHITECTE PAYSAGISTE Bureau d étude Maitre d oeuvre CRÉATEUR D AMBIANCES Scénarios de mise en lumière AMÉNAGEUR PAYSAGER Originalité paysagère Respect de l écosystème ARTISAN MAÇON

Plus en détail

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Les enjeux des domaines skiables européens Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Par Laurent Reynaud Délégué Général de Domaines Skiables de France Représentant de la FIANET Fédération Internationale des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. décembre 2014. www.jardening.fr

DOSSIER DE PRESSE. décembre 2014. www.jardening.fr DOSSIER DE PRESSE décembre 2014 Jardening, la première plateforme digitale 100% gratuite de mise en relation entre particuliers et jardiniers www.jardening.fr SOMMAIRE P 3 P 5 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 P 12

Plus en détail

Grand Prix de la Rose SNHF

Grand Prix de la Rose SNHF Grand Prix de la Rose SNHF 3 e édition DOSSIER DE PRESSE SUNSTAR - obtention : Kordès La rose SUNSTAR remporte avec brio le Grand Prix de la Rose SNHF! Cette beauté lumineuse, au coloris jaune citron et

Plus en détail

LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN :

LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN : LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN : 0 hectares, de milieux humides et secs, renaturés 380 000 m 3 de déblais et de remblais pour moduler le nouveau paysage 50 hectares ensemencés

Plus en détail

Etude des différents milieux

Etude des différents milieux séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Etude des différents milieux Des paysages de montagnes (1) séance 1 Étages de végétation Voici quatre exemples de montagnes que l on peut voir en France. Le Plomb du Cantal

Plus en détail

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public.

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public. 30/03/2007 Semaine du développement durable 2007 Préservation de la biodiversité et participation au programme Papillons & Jardin Signature d un partenariat avec Noé Conservation Dossier de presse Dans

Plus en détail

Prise de position de Pro Natura Jura à la consultation publique

Prise de position de Pro Natura Jura à la consultation publique Géothermie profonde Projet pilote Haute-Sorne Prise de position de Pro Natura Jura à la consultation publique Représenté au sein du Groupe d accompagnement du projet de géothermie profonde par Mmes Maryse

Plus en détail

Il était une forêt. Fiche du professeur

Il était une forêt. Fiche du professeur en partenariat avec Fiche du professeur Il était une forêt Sarah Del Ben/Wild-Touch THÈMES L organisation des plantes terrestres Un mécanisme de défense original Le mimétisme La communication graphique

Plus en détail

GARDEN ROOF. Le toit nature de longue durée. Toit Jardin pour la durée de vie du bâtiment. Toit Jardin pour la durée de vie du bâtiment

GARDEN ROOF. Le toit nature de longue durée. Toit Jardin pour la durée de vie du bâtiment. Toit Jardin pour la durée de vie du bâtiment GARDEN ROOF Le toit nature de longue durée ARDEN ROOF Pourquoi une toiture verte? La toiture verte est un composant important durable. Elle fonctionne en synergie avec les énergies passives en réduisant

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

Evolution du fleurissement ornemental et diversité des prairies fleuries

Evolution du fleurissement ornemental et diversité des prairies fleuries Evolution du fleurissement ornemental et diversité des prairies fleuries ECOWAL asbl P. COLOMB d un temps passé ANNUELLES FACILES - Plantes faciles - Couleurs vives - Pas de réflexions élaborées Begonias

Plus en détail

Composter, c est naturel!

Composter, c est naturel! Composter, c est naturel! Le compostage consiste à décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et organismes vivants du sol pour la transformer en humus. Réduire la quantité de

Plus en détail

Activité développement durable

Activité développement durable www.agencebalear.com Notre agence s est mise en contact avec de nombreuses associations et fondations de protection et de conservation de l environnement afin de faire collaborer des groupes sur une demi

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL Dans le cadre de la consultation publique sur le Projet de schéma d aménagement et de développement

Plus en détail

à l environnement et au développement durable

à l environnement et au développement durable Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement éducation à l environnement et au développement durable Offre pédagogique nature & jardin 2016 pour les groupes scolaires du cycle 1 au cycle 3 à la

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais B U L L E T I N D E S A N T É D U V É G É T A L Jardins et espaces verts N 2 7 mai 2015 Les auxiliaires sont présents : coccinelles Pucerons : présence sur bouleau, érable, fusain, rosier et viorne Les

Plus en détail

DECORATEUR PAysagiste

DECORATEUR PAysagiste Programme de formation à distance DECORATEUR PAysagiste 1 année DESSIN Matériel - Supports - Formes planes - Cadre volume - Perspective cavalière - Nature morte - Dessin technique Croquis coté - Perspective

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

Chapitre 1 : La rareté, les besoins et les biens économiques

Chapitre 1 : La rareté, les besoins et les biens économiques Chapitre 1 : La rareté, les besoins et les biens économiques Dans ce chapitre vous allez : - Comprendre que l économie est la science des choix rationnels - Découvrir le problème de la rareté - Faire le

Plus en détail

Domaine de Poulaines Dossier de formation

Domaine de Poulaines Dossier de formation Dossier de formation Un programme de formations est proposé tout au long de l anneé, pour des professionnels et du grand public. Au printemps et automne 2016 nos intervenants animeront des ateliers de:

Plus en détail

et Protéger la Nature les «COQUELICOTS» formation animation à Metz et à l entour accompagnement de projet COQUELICOTS depuis 2004

et Protéger la Nature les «COQUELICOTS» formation animation à Metz et à l entour accompagnement de projet COQUELICOTS depuis 2004 accompagnement de projet depuis 2004 formation animation outils, ressources, expériences, en éducation à l environnement, pour tous les curieux de nature COQUELICOTS à Metz et à l entour association Connaître

Plus en détail

LA TAILLE DES VÉGÉTAUX LIGNEUX

LA TAILLE DES VÉGÉTAUX LIGNEUX LA TAILLE DES VÉGÉTAUX LIGNEUX Notes de cours Certificat en horticulture et gestion des espaces verts Faculté des sciences de l agriculture et de l alimentation 3230, rue Sicotte, B-219, Saint-Hyacinthe,

Plus en détail

Dans l ensemble, c est : Pour la restauration :

Dans l ensemble, c est : Pour la restauration : [ETUDE & INFOGRAPHIE] LES COFFRETS CADEAUX : NOUVEAU LEVIER DE COMMERCIALISATION EN DIRECT ET SANS COMMISSION POUR L HOTELLERIE, LA RESTAURATION ET LES PRODUITS GOURMETS 545 hôtels et restaurants en France

Plus en détail

CONTRAT D ETUDE ----------------------------------------------------------------------------------------

CONTRAT D ETUDE ---------------------------------------------------------------------------------------- CONTRAT D ETUDE ---------------------------------------------------------------------------------------- SUJET : Etudes pour l aménagement paysager de ----------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

JARDINS : UN RETOUR VERS LE FUTUR HUSQVARNA DEVOILE LES TENDANCES FUTURES EN MATIÈRE DE JARDINAGE DANS UN NOUVEAU RAPPORT

JARDINS : UN RETOUR VERS LE FUTUR HUSQVARNA DEVOILE LES TENDANCES FUTURES EN MATIÈRE DE JARDINAGE DANS UN NOUVEAU RAPPORT INFORMATION PRESSE AVRIL 2009 JARDINS : UN RETOUR VERS LE FUTUR HUSQVARNA DEVOILE LES TENDANCES FUTURES EN MATIÈRE DE JARDINAGE DANS UN NOUVEAU RAPPORT Leader mondial des équipements d extérieur motorisés,

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles

par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - septembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation asbl Rue des Deux Eglises, 45-1000

Plus en détail

AMELANCHIER RAINBOW PILLAR

AMELANCHIER RAINBOW PILLAR ARBUSTES SAUVAGES AMELANCHIER RAINBOW PILLAR Amélanchier à gros fruits et de croissance en forme de colonne (2 3 m). Floraison abondante en avril/mai, baies pourpres-noires et douces (jusqu à 12 mm) en

Plus en détail

Portrait de l industrie horticole ornementale québécoise. Par Julie Ouellet

Portrait de l industrie horticole ornementale québécoise. Par Julie Ouellet Portrait de l industrie horticole ornementale québécoise Par Julie Ouellet La Filière ornementale Fournisseurs de produits et services horticoles Jardinerie Pépinières Serres Gazonnières Aménagement paysager

Plus en détail

Venir étudier à Gembloux Agro-Bio Tech

Venir étudier à Gembloux Agro-Bio Tech Venir étudier à Gembloux Agro-Bio Tech Gembloux Agro-Bio Tech, une Faculté de l Université de Liège qui existe depuis 1860 1520 dont 550 et compte étudiants membres de personnel académique, scientifique,

Plus en détail

LE VÉGÉTAL C EST LA VIE...

LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... JUIN 2014 LES PRIX FONDATION GEORGES TRUFFAUT 2014 TROIS ASSOCIATIONS EXEMPLAIRES RÉCOMPENSÉES LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... Partout en France, des jardins pédagogiques, thérapeutiques ou d insertion voient

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature 8ème édition Vous désirez participer à la sauvegarde de notre planète? Prendre part à un projet original qui investit les notions de vivre ensemble et de partage? Les Artisans du

Plus en détail

Jardin et Aquarelles. Sommaire. Page 28 Planche et clous - Mur en briques. Page 1 Introduction. Page 29 Aquarelle «Clou»

Jardin et Aquarelles. Sommaire. Page 28 Planche et clous - Mur en briques. Page 1 Introduction. Page 29 Aquarelle «Clou» Jardin et Aquarelles Sommaire Page 1 Introduction Page 2 Itinéraire d un jardinier aquarelliste Page 3 Aquarelle «Cèpe» CHAPITRE I : Bien débuter Page 5 Le matériel Page 6 Les couleurs Page 7 L eau Page

Plus en détail

SOMMAIRE. BUREAU D ÉTUDE La conception de jardins, terrasses et balcons : PAYSAGES D INTÉRIEURS Les plantes exotiques et objets décoratifs :

SOMMAIRE. BUREAU D ÉTUDE La conception de jardins, terrasses et balcons : PAYSAGES D INTÉRIEURS Les plantes exotiques et objets décoratifs : SOMMAIRE BUREAU D ÉTUDE La conception de jardins, terrasses et balcons : 3-4 CRÉATIONS L aménagement d espaces sur-mesure : 5-6 PAYSAGES D INTÉRIEURS Les plantes exotiques et objets décoratifs : 7-8 MURS

Plus en détail

Programme «1 arbre pour moi, 2 arbres pour toi, 3 arbres pour la planète»

Programme «1 arbre pour moi, 2 arbres pour toi, 3 arbres pour la planète» Programme «1 arbre pour moi, 2 arbres pour toi, 3 arbres pour la planète» Avec ICADE et FOREST&LIFE Partenaires : Groupe Icade Entreprise Kinomé (fondatrice du mouvement FOREST&LIFE) Mairie de Cergy Ecole(s)

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

29, 30 ET 31 OCTOBRE 2014 PLACE BONAVENTURE - MONTRÉAL. L exposition des professionnels de l horticulture ornementale et des espaces verts au Québec

29, 30 ET 31 OCTOBRE 2014 PLACE BONAVENTURE - MONTRÉAL. L exposition des professionnels de l horticulture ornementale et des espaces verts au Québec L exposition des professionnels de l horticulture ornementale et des espaces verts au Québec Aménagement : Drouin Paysagiste 29, 30 ET 31 OCTOBRE 2014 PLACE BONAVENTURE - MONTRÉAL www.expofihoq.com LA

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

Table filière de l horticulture ornementale

Table filière de l horticulture ornementale Étude de perception et de consommation des produits et services d horticulture Rapport final Décembre 2006 Table des matières Sommaire 5 Contexte 9 Objectifs et méthodologie 10 Résultats 14 SECTION 1 :

Plus en détail