SEMINAIRE DE BORDEAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SEMINAIRE DE BORDEAUX"

Transcription

1 ASSOCIATION CLUB CITRA SEMINAIRE DE BORDEAUX 7 & 8 JUIN 2012 LE MOT DU PRESIDENT Comme je vous l annonçais, notre séminaire de novembre à Nice aura une saveur particulière : nous y fêterons les 20 ans de notre Association. Que de chemin parcouru depuis cette date, que d aventures aussi, des drôles et d autres qui l étaient moins, mais notre cohésion, notre volonté et notre détermination nous ont permis de faire évoluer notre logiciel pour répondre aux attentes de nos métiers. J espère que vous viendrez nombreux, ce sera l occasion pour ceux qui ne partagent pas souvent ces temps forts de retrouver les amis et pour ceux qui ne sont pas encore adhérents de l Association de découvrir le sérieux de nos journées de travail, la franche amitié et le rire de nos soirées (Bordeaux restera dans les mémoires, comme Tarbes, Munster ou Poitiers) mais les meilleurs rapporteurs seraient les nombreux collaborateurs qui participent et reviennent à chaque Club (il y en a eu plus de 50 depuis la création de l Association) tant l enrichissement est grand. Notre Association qui interface entre les Confrères et SEIITRA, se décline maintenant dans les Clubs de régions très actifs. C est notamment l un d eux qui à l origine de l analyse du module AG présentée lors d un cours magistral à Bordeaux. Premier du genre, il fut plébiscité et sera renouvelé à Nice. Participer au Séminaire c est aussi l occasion de rencontrer Y. Trévisiol, P. Thuet, J.L. Mangani, F. Henry, mais aussi des Collaborateurs de SEIITRA invités à rencontrer leurs clients, Véronique de l accueil, Joëlle l assistante de Yves Trévisiol, Lydie responsable de l assistance et bien d autres Début septembre, partira une circulaire aux amis (patrons ou collaborateurs) qui ont quitté la vie active pour leur proposer de se joindre à nous pour cet événement spécial, vous avez des noms à me proposer : faîtes moi un courriel afin que je les invite à se joindre à nous et nous aimerions qu ils soient nombreux. Le programme des journées vous sera adressé 2éme quinzaine d octobre, mais les questions utilisateurs fin septembre avec réponse pour le 1 er novembre. Sur le plan activité comme chaque fois maintenant, le mercredi soir une visite de la ville avec guide, après et le pot d accueil et le diner, de 22 :00 à minuit. Jeudi soir notre soirée de gala dans un lieu réservé pour nous et vendredi soir, un diner entre amis et vous êtes déjà nombreux à vous y être inscrits. Pour ceux qui aurait égaré le bulletin d inscription, n hésitez pas demandez un nouvel envoi à Joëlle, vous y constaterez le prix très compétitif que nous avons négocié pour vous à l hôtel. François Henry avec sa verve habituelle vous a concocté un nouveau compte rendu de Bordeaux, je vous en souhaite une bonne lecture, diffusez-le et j espère qu il vous donnera l envie de nous rejoindre. Plus nous serons nombreux plus notre Association sera forte et productive. Alors à bientôt et pour les retardataires : inscrivez-vous!!! Avec toute mon Amitié, Dominique Carteret Président, pour le compte du Bureau du CLUB CITRA A LA UNE PETITS POTINS IMMOBILIERS DEMANDES CLUB souhaitées à Bruxelles, exaucées à Bordeaux (extraits) MAIL ENTRANT Un évènement ENVOI DE SMS Dites-le texto LES EVOLUTIONS DE LA PAIE Ca va payer THETRANET Donnons de l info PROCHAIN CLUB RENDEZ-VOUS A NICE 22 & 23 NOVEMBRE 2012

2 PETITS POTINS IMMOBILIERS ENTRETIEN ET CONTRÔLE TECHNIQUE DES ASCENSEURS : AMÉLIORATIONS Le décret n du 7 mai 2012 améliore le dispositif de l'entretien et du contrôle technique des ascenseurs. La sécurité des ascenseurs se trouve renforcée avec l'adoption de dispositions permettant de fluidifier les règles concurrentielles du marché de l'entretien des ascenseurs et d'améliorer la qualité de cet entretien ainsi que celle des contrôles techniques. Une clause de résiliation est introduite dans les contrats d'entretien, facilitant le changement de prestataire à l'occasion de travaux importants (CCH, art. R ). Ce même décret précise que les fabricants d'ascenseurs sont tenus de fournir, sur demande, les outils spécifiques d'entretien et de maintenance, outils qui doivent être accompagnés d'une notice d'utilisation et d'une documentation technique suffisamment explicite pour permettre au prestataire de maintenance d'accéder aux différents menus fonctionnels de l'installation et de modifier les paramètres de réglage si nécessaire. De plus, la possibilité est donnée aux personnes effectuant les contrôles techniques de solliciter la présence du technicien de l'entreprise d'entretien, afin qu'il puisse répondre à toute question concernant la technologie mise en œuvre et le fonctionnement des appareils. L'ensemble de ce dispositif entre en vigueur le 1er juillet 2012, à l'exception : - des dispositions relatives à la mise à disposition des outils spécifiques de maintenance, qui s'appliquent à compter du 1er juillet 2013, - et de celles relatives à la mise à jour des contrats d'entretien, dont l'entrée en vigueur doit intervenir au plus tard le 1er janvier HAUSSE DE LA TAXE FONCIÈRE ET RECEVABILITÉ DE LA RÉVISION DU LOYER EN COURS DE BAIL Les loyers des baux sont très souvent indexés pour corriger les effets de l érosion monétaire. La clause d indexation doit alors respecter les dispositions du code monétaire et financier, et également prévoir un indice en lien avec l activité de l une des parties ou l objet du bail, l indice retenu étant le plus souvent l ICC publié par l INSEE, même si de nouveaux indices sont apparus en 2008 et 2011 (l ILC et l ILAT). Compte tenu de l envolée de l indice du coût de la construction, de nombreuses procédures de révision du loyer en cours de bail ont été engagées sur le fondement de l article L du code de commerce, le plus souvent à l instigation des preneurs. Sur ce fondement, la révision du loyer peut être sollicitée dès que le loyer a varié, du fait de la clause d indexation, de plus d un quart par rapport au prix précédemment fixé contractuellement ou par décision judiciaire. Il s agit d une condition permettant la mise en œuvre de la révision prévue par le texte, et la Cour de cassation rappelle dans l arrêt du 3 mai 2012 le principe posé à peine de recevabilité de la demande de révision du loyer. Dans cette espèce, le preneur avait mis en œuvre cette procédure de révision, mais il s était avéré que le loyer avait finalement varié, à la date de la révision, de 24,72 %! Le seuil fatidique n était donc pas atteint. Compte tenu de cette situation, le preneur tentait de faire juger que la taxe foncière dont il devait supporter le remboursement constituait un supplément de loyer qui devait nécessairement entrer dans l assiette de calcul de la variation visée par l article L du code de commerce. Sans surprise, cette démarche n était pas accueillie par la cour d appel, tandis que le pourvoi du preneur était rejeté par la Cour de cassation. On ne peut naturellement ajouter, pour le calcul de la variation prévue par le texte légal, les accessoires du loyer, dont le montant de la taxe foncière que doit rembourser un preneur au titre du transfert des charges prévu par le bail et qui ne se trouve naturellement pas soumis à la variation de l indice et à l application de la clause d échelle mobile Le juge du fond avait donc exactement jugé que la demande de révision était irrecevable à défaut pour le loyer d avoir subi une variation de 25 %, et la Cour de cassation rejette en toute logique le pourvoi. On rappellera également que la fixation du loyer révisé à la valeur locative ne vaut que pour la durée résiduelle du bail en cours (Cass. 3 e civ., 3 déc. 2003, arrêt n ) tandis qu une révision du loyer à la valeur locative ne peut constituer une modification notable des obligations des parties permettant de justifier le déplafonnement du loyer en renouvellement (CA Paris, pôle 5, ch. 3, 15 fév. 2012, RG 10/05366). 2

3 PETITS POTINS IMMOBILIERS RÉPARTITION DES FRAIS DE CHAUFFAGE DANS LES IMMEUBLES COLLECTIFS ET PROLONGATION DU BAIL Aux termes de ce décret les immeubles à usage principal d'habitation pourvus d'un chauffage collectif doivent comporter, lorsque cela est techniquement possible et économiquement viable, une installation qui détermine la quantité de chaleur utilisée par chaque logement. Cette installation est composée d'appareils de mesure, qui permettent d'individualiser la consommation de chaque logement. Les frais de chauffage afférents à cette installation sont divisés, d'une part, en frais de combustible ou d'énergie et, d'autre part, en autres frais de chauffage, tels que les frais liés à l'entretien des installations de chauffage et ceux liés à l'utilisation d'énergie électrique. Le décret entre en vigueur le 26 avril La mise en service des appareils permettant d'individualiser les frais de chauffage collectif doit intervenir au plus tard le 31 décembre LE BAILLEUR ENGAGE SA RESPONSABILITÉ EN NE RÉCLAMANT PAS LA RÉGULARISATION ANNUELLE DES CHARGES À SON LOCATAIRE Plusieurs courriers avaient été adressés au bailleur par la locataire par l'intermédiaire de sa fille et de son gendre, ce dernier étant caution solidaire, s'inquiétant de n'avoir reçu aucun état des charges et donc aucun état récapitulatif débiteur ou créditeur de sa situation. Aucune réponse du bailleur à ces courriers. Cinq ans après, le bailleur demande à la locataire une régularisation des charges dues au titre des cinq années écoulées, et réclame un rappel d'indexation et une régularisation de loyers. La Cour de cassation rejette le pourvoi en retenant qu'en l'état de l'obligation légale d'une régularisation annuelle des charges pesant sur le bailleur, la réclamation présentée sur une période écoulée de cinq ans de plus du triple de la somme provisionnée, si elle est juridiquement recevable et exacte dans son calcul est, dans ce cas, déloyale et brutale et constitutive d'une faute dans l'exécution du contrat. Il en résulte que le bailleur a, par son comportement, engagé sa responsabilité envers la locataire et sa caution solidaire pour le dommage occasionné. LOGEMENTS PRIVÉS: L'ENCADREMENT DES LOYERS VA CONCERNER 41 AGGLOMÉRATIONS Le décret d'encadrement des loyers des logements privés, lors d'une relocation ou du renouvellement du bail, promesse de campagne de François Hollande, va concerner 41 agglomérations de l'hexagone et des DOM, selon le projet en ce sens obtenu par l'afp. Sans surprise ce projet de décret concerne les grandes métropoles comme Paris, Lyon, Marseille ou Nice mais aussi des plus petites comme Armentières (Nord), Forbach, Menton ou Annemasse où les loyers sont jugés très élevés. Ce projet d'encadrement des loyers, qui va être examiné par le Conseil d'etat après notamment un avis consultatif de la commission de concertation réunissant les associations de locataires et de propriétaires, devrait être publié fin juillet comme s'est engagé la ministre du logement Cécile Duflot. Cette mesure d'urgence est prise par le gouvernement dans l'attente d'une loi-cadre sur le logement, comportant des dispositions relatives aux loyers, que Mme Duflot doit présenter au début de Deux critères ont présidé au choix des agglomérations retenues pour voir s'appliquer cet encadrement: l'augmentation de l'indice de référence des loyers (IRL), utilisé pour la révision des loyers d'habitation, doit être le double de la moyenne nationale pour la période , soit 3,2%, et le loyer doit être supérieur à 11,1 euros/m2, soit euros pour un 100 m2. Le nouveau dispositif prévoit que dans les 41 agglomérations le propriétaire ne peut pratiquer une hausse supérieure à celle de l'irl. Des dérogations sont prévues en cas de travaux ou si le loyer acquitté par l'ancien locataire a été manifestement sous-évalué par rapport aux loyers pratiqués dans le voisinage. 3

4 ENGAGEMENTS SEIITRA CLUB DE BRUXELLES EXAUCES A BORDEAUX (extraits) Suite aux demandes du Club des utilisateurs de Bruxelles, des engagements de développements avaient été pris par SEII- TRA. C est dans l antique Burdigala qu elles ont été présentées. En voici quelques extraits. INT (superviseur individu) Demande: dans la section évènement, donner la possibilité de modifier un enregistrement le texte et procéder aux modifications. Disponibilité V8.2. Réponse: il est donné la possibilité de modifier la date, l heure ainsi que le libellé. Pour modifier le libellé, il suffit de double cliquer sur la zone «Action» pour déployer Demande: retrouver rapidement à partir du «INT» tous les évènements ou l individu sélectionné est l acteur Réponse: comme on le voit sur l image ci-dessus, un nouveau filtre a été ajouté. En effet, le bouton <Acteur> permet de visualiser les évènements pour lesquels l individu affiché a été associé comme acteur. Disponibilité V8.2. COP (superviseur copropriété) Demande: donner accès sur chaque type d appel à l édition du RGDD vie l écran de traitement Réponse: un bouton placé sur chaque ligne de type d appels permet d accéder à l écran d édition du relevé général des dépenses. Toutes les zones, bien sûr, sont déjà pré-remplies en fonction du type d appel sélectionné. Disponibilité V8.2. Demande: accéder par zoom aux détail des écritures de chaque compte de trésorerie Réponse: Dorénavant possible. Par double-clic sur le solde correspondant. Disponibilité V8.2. Demande: dans l onglet «liste des lots syndic», permettre le recalcul des soldes copropriétaire A UNE DATE DONNEE Réponse: Une zone «Solde au» a été rajoutée. Il suffit d y saisir la date de calcul de son choix. Puis faire «Entrée». Le solde des copropriétaires est instantanément recalculé en fonction de la nouvelle date. Disponibilité V8.2. SYNDIC Demande: bénéficier d un outil rapide de gestion des périodes comptables Réponse: un nouveau traitement permet d automatiser la fermeture ainsi que l ouverture des périodes comptables sur plusieurs copropriétés. En sélectionnant une copropriété, une liste ou un groupe de copropriétés, il est possible de clore ou d ouvrir d une seule traite l ensemble des périodes couvrant la plage sélectionnée. Dans le cas d une fermeture d exercice, Il ne faut pas qu il y ait de mouvements ou d OD en attente de comptabilisation. ATTENTION, dans le cas d une perte de mandat, le programme rejettera la fermeture des périodes postérieures à l exercice de la perte de mandat. 4

5 ENGAGEMENTS SEIITRA CLUB DE BRUXELLES EXAUCES A BORDEAUX (extraits) GERANCE Demande: relances locataires. L état des impayés ne donne pas la possibilité d exclure les locataires selon une date de sortie. Réponse: un choix «oui/non» permet d exclure les locataires sortis. Un champ date permet d affiner selon une borne limite les locataires à prendre en compte. Disponibilité V8.2 Demande: repérer facilement sur les fiches propriétaires les mandats sur lesquels un échéancier d acomptes est renseigné. Réponse: dorénavant, la couleur du bouton «Echéancier acomptes» en fonction de la saisie ou pas d éléments dans l échéancier. Disponibilité V8.2. COMPTABILITE Demande: annulation de facture. A la saisie de la date de valeur des écritures d annulation (différente, bien sûr, de la date de facture initiale), avoir une alerte sur l exercice de charges affecté par cette annulation. Réponse: dorénavant, lors de l annulation d une facture pour un immeuble dont la régularisation des charges n a pas été traitée: Si la date de valeur saisie pour l annulation n est pas comprise dans l exercice de la facture d origine, ThétraWin pose la question ci-contre. Si «Oui», il est donné à l utilisateur la possibilité de modifier la date de valeur. S il choisit «Non», les écritures son générées selon la date choisie et l exercice qui lui est rattaché. Disponibilité V8.2. EN VRAC.et disponibilité V8.2 Nouveaux documents Crystal demandés: compte rendu de traitement, état des dettes et créances, courrier aux tiers lors d une saisie de facture, Etats statistiques (analyse physique, analyse économique, analyse juridique) Avis de virement fournisseur: stockage de tous les avis de virement dans la GED (archives documents) du fournisseur, Gestion des clercs dans le cadre des mutations: Possibilité de créer derrière le fournisseur notaire autant de destinataires souhaités. Il suffit d indiquer sur chaque fiche le code service «CLERC». Fonctionnalité disponible dans le cadre de l envoi par mail des éléments de la mutation Encaissement: Faciliter la saisie d un encaissement sur un compte de charges en ouvrant automatiquement la fenêtre de saisie analytique Encaissement: Alerter l utilisateur de la saisie d un encaissement sur un copropriétaire vendeur Factures numérisés: relevé des dépenses avec factures jointes au format papier ou PDF Répartition des charges: gestion de la date de prélèvement lors de la validation de la répartition à l égal de ce qui est déjà disponible pour les appels de provisions 5

6 NOUVEAU: GESTION DES MAILS ENTRANTS ThétraWin vous propose dorénavant un archivage automatisé de vos mails dans la base évènementielle. Pour cela, il suffit: 1) de sélectionner dans votre boîte Outlook les mails à intégrer dans ThétraWin, 2) d ouvrir l écran de synchronisation mail/évènement de ThétraWin 3) de contrôler/affecter/modifier chaque mail généré LA SELECTION Elle s effectue très simplement à partir de votre Outlook. Il suffit de glisser les mails «stratégiques» dans le dossier «Thétrawin_Encours» et pour lesquels on souhaite associer un évènement dans ThétraWin. Cette méthode a l avantage de permettre un contrôle précis des mails qui devront faire l objet d un suivi à partir de l évènementiel ThétraWin. Ce nouvel écran disponible dans la version 8.2 permet de lier chaque mail du dossier «ThétraWin_Encours» à un évènement ThétraWin. Si le mail est reconnu et fait référence à un individu identifié dans la base, l évènement est complété automatiquement (immeuble, interlocuteur, lot, etc). Pour procéder à cette synchronisation, il suffit d'actionner le bouton LA SYNCHONISATION ThétraWin procède alors à la lecture du dossier Thétra- Win_Encours, repère par les coordonnées mail l individu dans la base et génère automatiquement un évènement. Le fichier mail (msg) est copié derrière l évènement. MAIL NON OU MAL IDENTIFIE Si le mail ne fait référence à aucun individu dans la base, ThétraWin vous propose une recherche rapide. Cliquez sur le bouton Tapez quelques lettres du nom puis faites «Entrée». Instantanément, ThétraWin vous propose une liste d individus correspondant à votre requête, leur fonction, l immeuble, le lot, l adresse, etc. Choisissez. C est enregistré. AFFECTATION DOSSIER Il est possible de très simplement lié le mail à un dossier déjà ouvert sur l immeuble ou sur l individu. Cliquez sur et choisissez alors le dossier dans lequel vous souhaitez rattacher le mail. C est classé. 6

7 ENVOI DE SMS A PARTIR DE THETRAWIN (V8.2) Thétrawin vous permet maintenant d avertir vos clients par SMS directement à partir de votre environnement de travail. La sélection des SMS à faire parvenir s effectue à partir des évènements de ThétraWin ce qui permet de bien cibler le périmètre de traitement des envois. La sélection des destinataires s effectue obligatoirement à partir du code action (exemple: rendez-vous EDL, rendez-vous visite location, etc ). Il est possible d affiner la sélection des évènements par les codes salariés (responsable de l action), par le code immeuble. On sélectionne ensuite la date de début et de fin de la période à prendre en compte, ainsi la tranche horaire s il s agit de rendezvous dans l agenda Il est possible d accéder à la bibliothèque de trames pré-formatées afin de rapidement personnaliser le contenu du SMS. Ces trames peuvent contenir sous forme de «#» l ensemble des champs disponibles dans la fonction PLANN Une fois le traitement effectué, l accès au résultat s effectue de la même manière que pour l envoi de mail. Mot clé «MAIL». On peut alors accéder individuellement à chaque SMS (modification, suppression) avant de valider. Si ThétraWin, lors de la sélection, ne trouve pas de numéro de téléphone pour un individu, il génère un mail (si le mail est renseigné) avec le texte du SMS. Le texte du SMS est archivé derrière l évènement 7

8 LES EVOLUTIONS DE LA PAIE THETRAWIN Avec la V8, les utilisateurs de la paie ThétraWin vont bénéficier de nombreuses améliorations significatives. En voici, en primeur, un échantillonnage. LA FICHE SALARIE PARTIE HAUTE Dorénavant, les zones de saisie OBLIGATOIRE sont signalées en gras suivi de (*) permettant une meilleure et plus rapide identification des informations nécessaires Nouvel onglet «Solde Congés»: des données lisibles et faciles d accès différenciées par exercice «Calendrier»: bascule rapide dans un calendrier et saisie de la date par simple clic. Les jours fériés fixes et mobiles sont mis en évidence. LA FICHE SALARIE PARTIE BASSE 8

9 LES EVOLUTIONS DE LA PAIE THETRAWIN Un simple bouton donne l accès à l historique des bulletins du salarié. Le bouton «Toutes Rubriques» permet d alterner avec l affichage de toutes les rubriques du bulletin ou seulement les rubriques calculées. Les boutons «Précédent»/»Suivant» permettent d aisément naviguer de bulletin en bulletin. Bouton de création de la fiche fournisseur associées à la fiche salarié. En création de salarié par le biais de la duplication, ThétraWin pose la question pour dupliquer le numéro de fournisseur Un clic sur ce bouton calcule et affiche instantanément le prochain bulletin de paie pour le salarié sélectionné. Cette option peut être effectuée autant de fois qu on le désire sans conséquence aucune pour le véritable traitement mensuel de paie. Cela donne à l utilisateur un moyen simple pour effectuer des contrôles sur les éléments saisis. REPRISE DE SALARIE Un nouveau traitement de reprise salarié en cours d année va vous faire gagner beaucoup de temps. Saisir le mois de paie à re-calculer par ThetraWin et cliquer «Lancer». Le système effectue alors les contrôles suivants: salarié présent à la date du calcul, date de calcul renseignée, date de calcul antérieure au mois de paie en cours, non existence d un historique pour le salarié, non existence d un historique de reprise pour ce salarié Le résultat du calcul s affiche et on peut modifier les montants dans le cas où ils ne correspondraient pas à ceux calculés par le précédent logiciel de paie. Une fois les modifications apportées, cliquer sur le bouton «Générer l historique» pour intégrer le résultat dans l historique du salarié. Il suffit alors de procéder à la même opération pour les mois suivants de reprise. 9

10 THETRANET THETRANET offre déjà à vos clients une palette importante de services (consultation des comptes, des documents, paiement en ligne, etc.). Vous pouvez désormais compléter cet offre par la mise à disposition d informations pratiques. Le bouton «Info pratiques» ouvre une arborescence dont vous avez le total contrôle grâce à une série de paramétrage directement effectuée dans ThétraWin. Les documents publiés peuvent être des formulaires PDF, que l utilisateur peut compléter avant impression et/ou enregistrement afin de les faire éventuellement parvenir à son syndic ou son gérant Dans le compte du locataire ou du copropriétaire, possibilité d ajouter des puces qui, au passage de la souris, affichent des infobulles apportant des informations supplémentaires à la ligne comptable. Pour le locataire, possibilité de placer des infobulles également sur les lignes du détail d un appel de loyer. 10

11 BORDEAUX 7 & 8 JUIN 2012 TRAVAIL ET DETENTE LE CHOC DES IMAGES

Logiciel de gestion locative LOCKimmo

Logiciel de gestion locative LOCKimmo Logiciel de gestion locative Destinés aux particuliers possédant des locations et les gérant en direct ou par le biais de Sociétés Civiles Immobilières (SCI), les logiciels gestion locative sont des outils

Plus en détail

LE CONTRAT ET LE LOYER DANS LE PARC PRIVÉ Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE CONTRAT ET LE LOYER DANS LE PARC PRIVÉ Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE CONTRAT ET LE LOYER DANS LE PARC PRIVÉ Dossier juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 Eléments constitutifs du bail / Page 2 Durée du bail / Page 5 Renouvellement du bail / Page 5 Fixation

Plus en détail

Logiciel KEL Annuel. Logiciel immobilier de gérance. Un logiciel du Groupe KEL

Logiciel KEL Annuel. Logiciel immobilier de gérance. Un logiciel du Groupe KEL Logiciel KEL Annuel Logiciel immobilier de gérance Un logiciel du Groupe KEL Logiciel KEL Annuel Logiciel immobilier de gérance : clair et complet Un logiciel du Groupe KEL Une solution développée par

Plus en détail

GESTION LOCATIVE. S.A.S au capital de 15000 euros SIRET 789 776 739 00011 APE 741 GA TVA FR8178977673900011

GESTION LOCATIVE. S.A.S au capital de 15000 euros SIRET 789 776 739 00011 APE 741 GA TVA FR8178977673900011 GESTION LOCATIVE La petite Martinière- 35460 SAINT BRICE EN COGLES Tél. 02.99.97.61.55 Port. Dominique 06.62.63.88.11 Port. Sandrine 06.58.57.76.16 contact@sdgi-bretagne.com www.sdgi-bretagne.com S.A.S

Plus en détail

OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM. SA ECPIM (Société d Expertise Comptable) 3 RUE DU DOME 75 116 PARIS Page 1 sur 6

OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM. SA ECPIM (Société d Expertise Comptable) 3 RUE DU DOME 75 116 PARIS Page 1 sur 6 OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM Page 1 sur 6 Offre 1 LOCATION DU LOGICIEL DE COPROPRIETE ET PRESTATION DE REVISION DES COMPTES Offre 2 SOUS-TRAITANCE DE LA COMPTABILITE DES COPROPRIETES Prestation

Plus en détail

MGV5.0-2007 - Location immobilière est un produit de la société

MGV5.0-2007 - Location immobilière est un produit de la société SOMMAIRE Introduction A qui s adresse ce Manuel? Quels sont les avantages de la session gérance? Comment utiliser ce manuel? Chapitre I - interface A / organisation de votre espace de travail B / Choix

Plus en détail

Application de la loi ALUR dans GPI

Application de la loi ALUR dans GPI Application de la loi ALUR dans GPI Objet Documentation des évolutions Logiciel(s) 4D Métier Gérance Syndic Table des matières I. Loi ALUR gérance... 3 A. Délais de Remboursement de Dépôt de Garantie....

Plus en détail

Module Syndic Version 4.3.7

Module Syndic Version 4.3.7 Le nouveau module Syndic - 4 me trimestre 2005 Le décret n 2005-240 du 14 mars 2005 et l arrêté associé, fixent les bases de la comptabilité d un syndicat de copropriété. Nous allons évoquer les points

Plus en détail

ÉVÈN,uneconception modulaire fondéesurun partenariatactifavecnosclients Anticiper Construire S adapter

ÉVÈN,uneconception modulaire fondéesurun partenariatactifavecnosclients Anticiper Construire S adapter Expertengestionimmobilièredepuis1986 Tertiaire ÉVÈN,uneconception modulaire fondéesurun partenariatactifavecnosclients Anticiper Construire S adapter Gestion Locative La gestion complète et interactive

Plus en détail

LE STATUT DES BAUX COMMERCIAUX

LE STATUT DES BAUX COMMERCIAUX LE STATUT DES BAUX COMMERCIAUX Les baux dérogatoires La durée et le droit au renouvellement La fixation et la révision du loyer - 1-7 juillet 2015 Introduction Statut d ordre public o Location d immeubles

Plus en détail

Application de la loi ALUR dans GesLoc

Application de la loi ALUR dans GesLoc Application de la loi ALUR dans GesLoc Objet Documentation des évolutions Logiciel(s) GesLoc Métier Gérance Table des matières I. Informations sur le bail... 3 A. Contexte... 3 B. Evolution... 3 II. Délais

Plus en détail

MaGerance. Le Guide. MaGerance prend également en charge l envoi par La Poste de vos courriers à votre locataire.

MaGerance. Le Guide. MaGerance prend également en charge l envoi par La Poste de vos courriers à votre locataire. Gestion locative en ligne depuis 2004 MaGerance Le Guide MaGerance vous permet de gérer vous-même vos biens 7/7j 24/24 à partir de votre boite email ou à partir de votre espace privé sur www.gerancecenter.com.

Plus en détail

DOVADIS. Objet Compteurs d'index Logiciel(s) Dovadis Métier Gestion locative. Nos marques

DOVADIS. Objet Compteurs d'index Logiciel(s) Dovadis Métier Gestion locative. Nos marques 1 DOVADIS Objet Compteurs d'index Logiciel(s) Dovadis Métier Gestion locative 2 Sommaire I. Préambule... 3 A. Objet de la fonctionnalité... 3 II. Paramètres... 4 A. Les types de compteurs... 4 B. Les prestations...

Plus en détail

COMPTABILITE SAGE LIGNE 30

COMPTABILITE SAGE LIGNE 30 COMPTABILITE SAGE LIGNE 30 Date : 25/09/2006 Auteur : Pascal VIGUIER Réf. : SAGE092006 SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 1. MENU FICHIER... 3 1.1 1.2 AUTORISATION D ACCES... 3 A PROPOS DE VOTRE SOCIETE... 4 1.2.1

Plus en détail

Comparaison des différentes versions de FINANCIER

Comparaison des différentes versions de FINANCIER Comparaison des différentes versions de FINANCIER 8 juillet 2011 1/11 Comparaison des différentes versions de Financier... 1 3.00... 4 Editions dynamiques (écran)... 4 Envoi de documents par mail... 4

Plus en détail

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA REVISION DU LOYER COMMERCIAL. Textes. Articles L. 145-33 à 145-39 du code de commerce

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA REVISION DU LOYER COMMERCIAL. Textes. Articles L. 145-33 à 145-39 du code de commerce Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA REVISION DU LOYER COMMERCIAL Textes Loi LME du 4 août 2008 Loi MURCEF du 11 décembre 2001 Article L. 145-3 du code de commerce Article L. 145-5 du code de

Plus en détail

RégieW@ve. Application. "Gérance immobilière"

RégieW@ve. Application. Gérance immobilière RégieW@ve Application "Gérance immobilière" ENVIRONNEMENT Fonctionne sous NT4.0 ou Windows 2000. Base de données SQL/Server Outil de développement MAGIC Fonctionne en mono-poste ou multi-postes réseaux

Plus en détail

Gestion des Opérations de Promotion Immobilière et Lotissement

Gestion des Opérations de Promotion Immobilière et Lotissement LAE Ingénierie Editeur de Logiciels PROMOGES Gestion des Opérations de Promotion Immobilière et Lotissement PRESENTATION + Suivi de démonstration Budgets.. Prévisionnel Trésoreries.. Prévisionnelles Grilles

Plus en détail

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX APPORTS DE LA LOI DU 18 JUIN 2014, DITE «LOI PINEL» ET DE SON DÉCRET D APPLICATION novembre 2014 Newsletter Baux Commerciaux La loi relative à l artisanat,

Plus en détail

GUIDEV5.0-2007 - Location immobilière est un produit de la société

GUIDEV5.0-2007 - Location immobilière est un produit de la société Bienvenue dans Location Immobilière, votre logiciel de gestion locative. Ce Guide de prise en main va vous aider à réaliser vos premières saisies. Un Manuel utilisateur complet est accessible depuis le

Plus en détail

Loyers Indexés au CA

Loyers Indexés au CA Gestion Locative La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées Référentiel unique et détaillé du patrimoine fiscal, technique et comptable. Lettres de révision, réévaluation

Plus en détail

MIGRATION DE THUNDERBIRD VERS OUTLOOK 2010. mardi 16 octobre 2012

MIGRATION DE THUNDERBIRD VERS OUTLOOK 2010. mardi 16 octobre 2012 MIGRATION DE THUNDERBIRD VERS OUTLOOK 2010 mardi 16 octobre 2012 MA PRÉSENTATION MARIE-DOMINIQUE MUTEL 14 ans d expérience dans le domaine de l enseignement des outils bureautiques Assure la formation

Plus en détail

I-SUITEEXPERT. Les Services Web du Cabinet DES SERVICES WEB. Et si vous travailliez aujourd hui avec les outils de demain?

I-SUITEEXPERT. Les Services Web du Cabinet DES SERVICES WEB. Et si vous travailliez aujourd hui avec les outils de demain? Les Services Web du Cabinet I-SUITEEXPERT Donnez à vos clients un accès sécurisé sur tout ou partie de leurs dossiers, à travers une suite de modules web spécialisés : Le dépôt organisé de documents pour

Plus en détail

ACTUALITES DES BAUX COMMERCIAUX

ACTUALITES DES BAUX COMMERCIAUX Note Juridique 02 février 2015 ACTUALITES DES BAUX COMMERCIAUX La loi relative à l artisanat, au commerce et aux petites entreprises, dite «Loi Pinel» n 2014-626 en date du 18 Juin 2014, a réformé le statut

Plus en détail

GesLoc. Objet Déclaration des revenus fonciers. Nos marques. Siège social SPI 1, rond-point du Flotis Bât IV 31 240 St Jean

GesLoc. Objet Déclaration des revenus fonciers. Nos marques. Siège social SPI 1, rond-point du Flotis Bât IV 31 240 St Jean 1 GesLoc Objet Déclaration des revenus fonciers 2 Sommaire I. Les différentes déclarations... 4 A. Le formulaire 2072-C... 4 B. Le formulaire 2072-S... 4 C. Le formulaire 2044 spécial... 4 D. Le régime

Plus en détail

DECLARATION DE TVA. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Déclaration de Tva» 1 Paramétrage de la déclaration de Tva

DECLARATION DE TVA. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Déclaration de Tva» 1 Paramétrage de la déclaration de Tva DECLARATION DE TVA Menu Allez dans le menu «Gestion» puis «Déclaration de Tva» Fonctionnement 1 Paramétrage de la déclaration de Tva 2 Attribution des rubriques de Tva aux comptes concernés 3 Préparation

Plus en détail

Guylaine Bourdouleix. DocPratic n 201 10/03/2014. Quand verser la contrepartie financière de la clause de non. concurrence?

Guylaine Bourdouleix. DocPratic n 201 10/03/2014. Quand verser la contrepartie financière de la clause de non. concurrence? Guylaine Bourdouleix Objet: DocPratic n 201 DocPratic n 201 10/03/2014 Quand verser la contrepartie financière de la clause de non concurrence? Saisie des rémunérations 2014 Le déplafonnement du loyer

Plus en détail

Cabinet d Expertise Comptable

Cabinet d Expertise Comptable Cabinet d Expertise Comptable Membre partenaire du réseau Cabex 2 rue Jean Bonnardel Immeuble Topaze Entrée A 33140 Villenave d Ornon Tél :05.56.87.06.24 Fax : 05.56.87.84.45 E-mail : contact@cab-earnaud.fr

Plus en détail

Afin d accéder à votre messagerie personnelle, vous devez vous identifier par votre adresse mail et votre mot de passe :

Afin d accéder à votre messagerie personnelle, vous devez vous identifier par votre adresse mail et votre mot de passe : 1 CONNEXION A LA MESSAGERIE ZIMBRA PAR LE WEBMAIL Ecran de connexion à la messagerie Rendez vous dans un premier temps sur la page correspondant à votre espace webmail : http://webmailn.%votrenomdedomaine%

Plus en détail

DataCar CRM V2.3. CRM V2.3 Release Notes Production. DataCar CRM v2.3. Release Notes

DataCar CRM V2.3. CRM V2.3 Release Notes Production. DataCar CRM v2.3. Release Notes DataCar CRM v2.3 Release Notes Page 1 de 38 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 4 2. Les évolutions par module... 4 2.1. Module Administration... 4 2.1.1. Collaborateurs - Liste des collaborateurs...

Plus en détail

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde Sommaire Installation du logiciel...2 Enregistrement du logiciel...2 Présentation du logiciel...3 Initialisation du logiciel... 1. Initialisation des constantes...4 2. Initialisation des codes grades...5

Plus en détail

COMPTABILITE SAGE LIGNE 100

COMPTABILITE SAGE LIGNE 100 COMPTABILITE SAGE LIGNE 100 Date : 20/09/2006 Auteur : Pascal VIGUIER Réf. : SAGE092006 SOMMAIRE SOMMAIRE...1 1. MENU FICHIER...3 1.1 1.2 AUTORISATION D ACCES...3 A PROPOS DE VOTRE SOCIETE...4 1.2.1 1.2.2

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Connexion à la messagerie Zimbra 4 1.1.Pré-requis 4 1.2.Ecran de connexion à la messagerie 4

SOMMAIRE. 1. Connexion à la messagerie Zimbra 4 1.1.Pré-requis 4 1.2.Ecran de connexion à la messagerie 4 Messagerie Zimbra version 7 Prise en main Nadège HARDY-VIDAL 2 septembre 20 SOMMAIRE. Connexion à la messagerie Zimbra 4..Pré-requis 4.2.Ecran de connexion à la messagerie 4 2. Présentation générale de

Plus en détail

Sommaire CLOEE NOUVEAUTES DE LA VERSION 7. CLOEE Nouveautés de la version 7 - Page 1 sur 26

Sommaire CLOEE NOUVEAUTES DE LA VERSION 7. CLOEE Nouveautés de la version 7 - Page 1 sur 26 Sommaire 1 - ECRAN D ACCUEIL...2 1-1 Présentation générale...2 1-2 Barre d actions...3 2 - LISTE DES ELEVES...5 2-1 Présents...5 2-2 Inscrits...6 2-3 Sortis...7 2-4 Anciens...7 3 - NOUVEAUTES DE LA FICHE

Plus en détail

Cycle de formations Nouveau Programme. Gestion locative utilisateurs ICS

Cycle de formations Nouveau Programme. Gestion locative utilisateurs ICS Cycle de formations Nouveau Programme Gestion locative utilisateurs ICS Septembre 2014 Juin 2015 Cycle de formations «Gestion locative utilisateurs ICS» La Fapil lance le cycle de formations 2014-2015

Plus en détail

Préférences Dossier : Comptabilité... 2

Préférences Dossier : Comptabilité... 2 Sommaire Préférences Dossier : Comptabilité... 2 Onglet Général... 2 Onglet Ajustement lettrage... 3 Ecart de règlement... 3 Ecart de change... 3 Escompte conditionnel... 4 Assistant de règlement clients...

Plus en détail

ETAT ET PERSPECTIVES DU MARCHE LOCATIF A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE ACTUALITE JURIDIQUE DES BAUX COMMERCIAUX

ETAT ET PERSPECTIVES DU MARCHE LOCATIF A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE ACTUALITE JURIDIQUE DES BAUX COMMERCIAUX ETAT ET PERSPECTIVES DU MARCHE LOCATIF A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE ACTUALITE JURIDIQUE DES BAUX COMMERCIAUX Jeudi 9 juillet 2015 Club Pierre #44 Magali MARTON Head of EMEA Research, DTZ Jean-Marc PEYRON

Plus en détail

B A U X C O M M E R C I A U X F L A S H L O I «P I N E L» DU 18 J U I N 2014 L E S P R I N C I P A L E S D I S P O S I T I O N S

B A U X C O M M E R C I A U X F L A S H L O I «P I N E L» DU 18 J U I N 2014 L E S P R I N C I P A L E S D I S P O S I T I O N S F L A S H L O I «P I N E L» DU 18 J U I N 2014 Emmanuelle BELLAICHE membre du Réseau AJA - 7, avenue de la Bourdonnais - 75007 Paris e.bellaiche@aja-avocats.com + 33 (0) 1 71 19 71 47 L interdiction d

Plus en détail

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA LOI N 2014-626 DU 18 JUIN 2014 RELATIVE À L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRÈS PETITES ENTREPRISES DITE «LOI PINEL» Liste des mesures Modification des dispositions

Plus en détail

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

Informatique & Finance

Informatique & Finance Informatique & Finance Analyse Gestion de trésorerie Version Finance V10 : 10.3.3 LTI Softinvest Parc des Poteries 10, rue Paul Eluard BP 24 Tél. +33(0)3 88 10 55 66 67033 Strasbourg cedex 02 Fax +33(0)3

Plus en détail

Manuel d'utilisation La comptabilité dans LOCKimmo

Manuel d'utilisation La comptabilité dans LOCKimmo Manuel d'utilisation La comptabilité dans LOCKimmo Table des matières La comptabilité dans LOCKimmo...2 La logique du paramétrage...2 Comment paramétrer la comptabilité de LOCKimmo?...3 Le compte propriétaire...3

Plus en détail

LoGiCieLs open Line TM

LoGiCieLs open Line TM nouveautés 2014 LoGiCieLs open Line TM Compta paye Crm Gestion CommerCiaLe L environnement A partir de la gamme Classic La personnalisation de l environnement de travail L utilisateur peut paramétrer l

Plus en détail

Les fonctionnalités détaillées

Les fonctionnalités détaillées Les fonctionnalités détaillées Les éléments de base La T.V.A. On peut définir un nombre illimité de TVA. Une TVA est définie par un code et un taux. On peut donc facilement changer le taux de TVA des éléments

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE Version PRO

MANUEL D UTILISATION. LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE Version PRO MANUEL D UTILISATION LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE Version PRO www.lockimmo.com 1 Table des matières Compte gérant...3 Numérotation des comptes locataires... 4 Numérotation des contrats de baux... 4 Définition

Plus en détail

Manuel d'utilisation des logiciels de gestion locative

Manuel d'utilisation des logiciels de gestion locative Manuel d'utilisation des logiciels de gestion locative 1 Sommaire Comment fonctionne LOCKimmo...3 Bien débuter avec LOCKimmo : votre 1er loyer...4 Annuler et supprimer dans LOCKimmo...14 Annuler un appel

Plus en détail

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné.

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné. Contrat de Syndic Entre les soussignés 1 - LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES Le Syndicat des copropriétaires de l'immeuble sis à : représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale

Plus en détail

QUITTANCE EXPRESS 3. doc version 3.6 du 29 décembre 2013 MANUEL D UTILISATION

QUITTANCE EXPRESS 3. doc version 3.6 du 29 décembre 2013 MANUEL D UTILISATION QUITTANCE EXPRESS 3 doc version 3.6 du 29 décembre 2013 MANUEL D UTILISATION Généralités QUITTANCE EXPRESS 3 est un éditeur de quittance de loyer. Il dispose d un ensemble d outils facilitant le quotidien

Plus en détail

COMPTABILITE Opération de gestion Colonne B

COMPTABILITE Opération de gestion Colonne B COMPTABILITE Opération de gestion Colonne B SOMMAIRE COMPTABILITE Opération de gestion (Colonne B) (Cliquez sur le chapitre ou le paragraphe qui vous intéresse) 6.9 Opération de gestion Colonne B 6.9.16

Plus en détail

MIGRATION DE THUNDERBIRD VERS OUTLOOK 2010

MIGRATION DE THUNDERBIRD VERS OUTLOOK 2010 MIGRATION DE THUNDERBIRD VERS OUTLOOK 2010 lundi 7 mai 2012 2 1 Migration de Thunderbird vers Outlook 2010 INTERFACE 3 07/05/2012 RUBAN OUTLOOK 2010 Barre d accès rapide Onglets Onglet Fichier Groupes

Plus en détail

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive.

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. Moderne et pratique, nous remplaçons définitivement l'envoi traditionnel

Plus en détail

Plus de 30 ans d expérience au service de nos clients :

Plus de 30 ans d expérience au service de nos clients : Immopen, un ensemble de logiciels adaptés aux exigences de votre métier. La solution IMMOPEN est aujourd hui une solution informatique novatrice proposant une plate-forme complète et intégrée de logiciels

Plus en détail

Gérance. La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées

Gérance. La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées Gérance La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées Référentiel unique et détaillé du patrimoine fiscal, technique et comptable. Lettres de révision, réévaluation

Plus en détail

Gérance. La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées

Gérance. La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées Gérance La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées Référentiel unique et détaillé du patrimoine fiscal, technique et comptable. Lettres de révision, réévaluation

Plus en détail

, un logiciel édité par CONCEPT INFO 36, Rue André Guillemain BP 226 18102 Vierzon cedex Tél : 02 48 83 11 44 Fax : 02 48 83 11 45 Internet :

, un logiciel édité par CONCEPT INFO 36, Rue André Guillemain BP 226 18102 Vierzon cedex Tél : 02 48 83 11 44 Fax : 02 48 83 11 45 Internet : Page 1 PRESENTATION GENERALE Page 2 Nous vous présentons ci dessous les principales fonctionnalités de notre logiciel. Il est bien entendu que ce support ne peut être exhaustif, d une part afin de vous

Plus en détail

MANUEL DES NOUVEAUTES

MANUEL DES NOUVEAUTES MANUEL DES NOUVEAUTES Dernières nouveautés de la version 2012 (Version 900 à 904) Paris : 92 Bis Avenue Victor Cresson 92130 Issy Les Moulineaux Montpellier : Parc d Activité Aéroport 125, Impasse Adam

Plus en détail

Les dispositions de la loi ALUR

Les dispositions de la loi ALUR Les dispositions de la loi ALUR Actualité juridique publié le 23/04/2014, vu 1176 fois, Auteur : JurisConseils Le Conseil constitutionnel avait été saisi sur plusieurs dispositions de la loi Alur. On attendait

Plus en détail

Gest'Help Nouveautés annuelles

Gest'Help Nouveautés annuelles 2013 Gest'Help Nouveautés annuelles Ref document : NEW2013.docx enregistré le 02/12/2013 14:46:00 Ce document contient les nouveautés apportées au logiciel durant 2013. Ce document, ainsi que les manuels

Plus en détail

LA GESTION DU MAGASIN

LA GESTION DU MAGASIN LA GESTION DU MAGASIN Sommaire Sommaire... 2 1 Choix du client a facturer... 4 1.1 Client déjà enregistré dans la base... 4 1.2 Nouveau client... 4 1.3 Client de passage... 5 2 Création d un devis, bon

Plus en détail

3.5 INTERROGATION DES COMPTES

3.5 INTERROGATION DES COMPTES 3.5 INTERROGATION DES COMPTES Interrogation et lettrage pour les comptes généraux Interrogation tiers pour les clients et fournisseurs. Sur ces deux menus, possibilité de lettrer automatiquement ou manuellement

Plus en détail

AIDE A L UTILISATION DU LOGICIEL. Aide AGENDOC 3.0 Copyright AMC2I 2007 Tous droits réservés 1/20

AIDE A L UTILISATION DU LOGICIEL. Aide AGENDOC 3.0 Copyright AMC2I 2007 Tous droits réservés 1/20 AIDE A L UTILISATION DU LOGICIEL Aide AGENDOC 3.0 Copyright AMC2I 2007 Tous droits réservés 1/20 Table des matières Introduction... 3 1. Accès au logiciel... 3 2. L agenda... 4 2.1. Présentation générale

Plus en détail

Guide Utilisateur. Edition Mars 2012. Agenda. E-mails. Evènements. Synchroniser avec les identités de gestion, de. Messagerie interne. Post-it.

Guide Utilisateur. Edition Mars 2012. Agenda. E-mails. Evènements. Synchroniser avec les identités de gestion, de. Messagerie interne. Post-it. Edition Mars 2012 Agenda E-mails Evènements Synchroniser avec les identités de gestion, de syndic, de transaction Messagerie interne Post-it Notes Statistiques Guide Utilisateur Prenez le temps de lire

Plus en détail

L ADIL GUADELOUPE VOUS INFORME

L ADIL GUADELOUPE VOUS INFORME Juin 2015 n 015 15 À jour au 1 er juin 2015 Contrats types de location de logement à usage de résidence principale Décret n 2015-587 du 29.5.15 : JO du 31.5.15 / Arrêté du 29.5.15 : JO du 31.5.15 L ADIL

Plus en détail

PREVISIONS DE TRESORERIE

PREVISIONS DE TRESORERIE PREVISIONS DE TRESORERIE SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. Création d une prévision... 3 2.1. Onglet Modèles... 3 2.2. Onglet Prévisions... 3 2.3. Création d une nouvelle prévision... 4 3. Le tableau de

Plus en détail

SYNDIC. S.A.S au capital de 15000 euros SIRET 789 776 739 00011 APE 741 GA TVA FR8178977673900011

SYNDIC. S.A.S au capital de 15000 euros SIRET 789 776 739 00011 APE 741 GA TVA FR8178977673900011 SYNDIC La petite Martinière- 35460 SAINT BRICE EN COGLES Tél. 02.99.97.61.55 Port. Dominique 06.62.63.88.11 Port. Sandrine 06.58.57.76.16 contact@sdgi-bretagne.com www.sdgi-bretagne.com S.A.S au capital

Plus en détail

Applicabilité du plafonnement du loyer de renouvellement dans le cas de loyers à paliers

Applicabilité du plafonnement du loyer de renouvellement dans le cas de loyers à paliers e-bulletin Droit immobilier, n 16, mai 2013 BAUX COMMERCIAUX Applicabilité du plafonnement du loyer de renouvellement dans le cas de loyers à paliers La fixation d un loyer à paliers n est pas un obstacle

Plus en détail

Documentation utilisateur MyGed. Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise

Documentation utilisateur MyGed. Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise 1 SOMMAIRE 1 Le classement...4 1.1 Le classement depuis une panière...4 1.2 Le traitement par lot...6 1.3 Classement depuis l explorateur Windows...7

Plus en détail

Plus de 30 ans d expérience au service de nos clients :

Plus de 30 ans d expérience au service de nos clients : Immopen, un ensemble de logiciels adaptés aux exigences de votre métier. La solution IMMOPEN est aujourd hui une solution informatique novatrice proposant une plate-forme complète et intégrée de logiciels

Plus en détail

VAL COMPTA Gestion avancée des emprunts - v3.4

VAL COMPTA Gestion avancée des emprunts - v3.4 VAL COMPTA Gestion avancée des emprunts - v3.4 Principe et rappel des textes officiels La loi du 10 juillet 1965 a été modifiée en mars 2012 pour introduire quatre sous-articles relatifs aux emprunts collectifs

Plus en détail

Nouveautés de la version

Nouveautés de la version Nouveautés de la version La nouvelle version du programme Sage 100 Gestion commerciale s enrichit d un grand nombre de fonctions nouvelles afin de faciliter votre activité commerciale tout en rendant le

Plus en détail

LES BAUX COMMERCIAUX APRES LA LOI PINEL

LES BAUX COMMERCIAUX APRES LA LOI PINEL LES BAUX COMMERCIAUX APRES LA LOI PINEL Vendredi 03 avril 2015 Solen REMY-GANDON Avocat Département Règlement des Contentieux FIDAL TROYES 03 25 82 65 01 Solen.remy-gandon@fidal.com 1 Baux commerciaux

Plus en détail

Le bureau du collaborateur

Le bureau du collaborateur SQL Présentation Présentation générale... p 2 Le bureau du collaborateur Volet «Mon bureau» Mon Planning... p 4 Mes Temps... p 5 Mon Annuaire... p 6 Mes Raccourcis... p 6 Mes Obligations... p 7 Mes Charges...

Plus en détail

LOI "ALUR" : UNE NOUVELLE REFORME DE LA LOCATION A USAGE DE RESIDENCE PRINCIPALE

LOI ALUR : UNE NOUVELLE REFORME DE LA LOCATION A USAGE DE RESIDENCE PRINCIPALE Droit de la famille Organisation et transmission patrimoniale Fiscalité Droit de l entreprise PATRIMOTHEME - AVRIL 2014 LOI "ALUR" : UNE NOUVELLE REFORME DE LA LOCATION A USAGE DE RESIDENCE PRINCIPALE

Plus en détail

Solutions informatiques...

Solutions informatiques... INNOVATION Financial tools Solutions informatiques... Gérances immobilières Coopératives d habitation Administrations publiques Fiduciaires Copropriétés par étage Caisses de pension...des évolutions pour

Plus en détail

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION STRATÉGIE GLOBALE DE FORMATION 1ère et Terminale Baccalauréat Professionnel SECRÉTARIAT LE PLAN DE FORMATION EST À LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE

Plus en détail

1) Information sur le logiciel et la notice 2) Le tableau de bord 3) Les devis 4) Les factures 5) Les factures d acompte 6) Les avoirs sur facture

1) Information sur le logiciel et la notice 2) Le tableau de bord 3) Les devis 4) Les factures 5) Les factures d acompte 6) Les avoirs sur facture NOTICE 1/75 SOMMAIRE MyAbaque a été réalisé pour les petites et moyennes entreprises et les autosentrepreneurs. Il permet de suivre et contrôler le déroulement d un dossier (réalisation du devis, commande

Plus en détail

Saari PAIE - 1 - SOMMAIRE

Saari PAIE - 1 - SOMMAIRE Saari PAIE - 1 - SOMMAIRE 1 Créer la société... 2 2 Paramétrer la société... 3 3 Saisie guidée d un salarié... 3 4 Vérification des constantes et des rubriques de la paie... 4 5 Vérification caisses de

Plus en détail

Guide PME Sm@rt-Cool Version 1.2.0.0

Guide PME Sm@rt-Cool Version 1.2.0.0 Guide PME Sm@rt-Cool Version 1.2.0.0 Décembre 2007 Sage Division Experts-Comptables - 11 rue de Cambrai - 75945 Paris Cedex 19 Siège Social Sage : 10 rue Fructidor - 75834 Paris Cedex 17 SAS au capital

Plus en détail

LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION ... ...

LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION ... ... Contrat de location Soumis au titre Ier de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986 LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION

Plus en détail

COMPTA COOP. Guide d utilisation

COMPTA COOP. Guide d utilisation COMPTA COOP Guide d utilisation Boutons - raccourcis Les boutons sont des raccourcis des menus les plus couramment utilisés. «Quitter» se retrouve dans le menu «Dossier» «Dépense» se retrouve dans le menu

Plus en détail

Cela est tout à fait regrettable pour les raisons que nous allons examiner plus bas.

Cela est tout à fait regrettable pour les raisons que nous allons examiner plus bas. DOSSIER N 2 DU MOIS D OCTOBRE 2014 02.10.14 État détaillé des rémunérations des syndics : l ARC lance une «opération transparence» auprès des organisations professionnelles de syndics pour aider les copropriétaires

Plus en détail

MUV5.0-2007 - Location immobilière est un produit de la société

MUV5.0-2007 - Location immobilière est un produit de la société Félicitations! Merci d avoir choisi le logiciel de gestion locative dernière génération, alliant puissance et facilité d utilisation, et reposant sur de nombreuses années de services fiables et performants.

Plus en détail

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, votre service de Banque à Distance de BMCE

Plus en détail

CONNECT Comptabilité - Liste des fonctionnalités TABLE DES MATIERES

CONNECT Comptabilité - Liste des fonctionnalités TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES I - PRESENTATION DU LOGICIEL Page 2 II - UTILISATION DU LOGICIEL A - Démarrage du logiciel Page 3 B Comment saisir les écritures Page 4 C - Les différents menus 1 - Le menu DOSSIERS

Plus en détail

suivre et gérer par Internet votre Ligne de Trésorerie Interactive Guide d utilisation LTI

suivre et gérer par Internet votre Ligne de Trésorerie Interactive Guide d utilisation LTI suivre et gérer par Internet votre Ligne de Trésorerie Interactive Guide d utilisation LTI Votre trésorerie est aussi notre quotidien La Ligne de Trésorerie Interactive (LTI ) de la Caisse d Epargne est

Plus en détail

Cahier des Charges. Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire. Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS

Cahier des Charges. Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire. Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS Cahier des Charges Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS Projet : Appel d offres Syndic Préambule En date du 20 novembre dernier a eu

Plus en détail

Le livret d accueil du syndic bénévole

Le livret d accueil du syndic bénévole Le livret d accueil du syndic bénévole Association des Responsables de Copropriété www.unarc.asso.fr L ARC et l UNARC ASSOCIATION DES RESPONSABLES DE COPROPRIÉTÉ L ARC, Association des Responsables de

Plus en détail

Principales Evolutions Version 1.0.0.230

Principales Evolutions Version 1.0.0.230 Principales Evolutions Version 1.0.0.230 es colonnes de vos listings. Réorganiser les Votre vue est automatiquement sauvegardée lorsque vous fermez ferme votre fenêtre. Préférences Créer des zones par

Plus en détail

SchoolPoint Manuel utilisateur

SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint - manuel d utilisation 1 Table des matières Présentation de SchoolPoint... 3 Accès au serveur...3 Interface de travail...4 Profil... 4 Echange de news... 4 SkyDrive...

Plus en détail

Flash. Flash d information Immobilier La fin du levier d indexation. Baux commerciaux. Baux commerciaux...1. Urbanisme...2. Construction...

Flash. Flash d information Immobilier La fin du levier d indexation. Baux commerciaux. Baux commerciaux...1. Urbanisme...2. Construction... JUILLET - OCT OBRE 2013 NUMÉR O 10 Flash Dans ce numéro Immobilier... 1 Baux commerciaux...1 Urbanisme...2 Construction...3 Corporate... 3 Baux commerciaux Flash d information Immobilier La fin du levier

Plus en détail

Facturation annexe :... 30 Description et scans... 33 Infos complémentaires... 33 Réévaluations... 34 Attestations... 36 Baux du locataire...

Facturation annexe :... 30 Description et scans... 33 Infos complémentaires... 33 Réévaluations... 34 Attestations... 36 Baux du locataire... Contents 1. Présentation du menu principal... 1 2. Paramétrer sa comptabilité... 3 Comptabilité d'engagement et de trésorerie... 3 Paramétrages comptables des opérations... 4 Appel de loyers... 4 Encaissement

Plus en détail

DOCUMENTATION. Objet TAXE FONCIERE ET TEOM Logiciel(s) DOVADIS Métier Gestion locative. Nos marques

DOCUMENTATION. Objet TAXE FONCIERE ET TEOM Logiciel(s) DOVADIS Métier Gestion locative. Nos marques 1 DOCUMENTATION Objet TAXE FONCIERE ET TEOM Logiciel(s) DOVADIS Métier Gestion locative 2 Sommaire PARAMETRAGES... 3 Prestations propriétaires et locataires... 3 Prestations de type propriétaire... 3 Prestation

Plus en détail

BMCE Direct. Guide d utilisateur Entreprise SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE. www.bmcebank.ma. 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc

BMCE Direct. Guide d utilisateur Entreprise SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE. www.bmcebank.ma. 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur Entreprise 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, L e nouveau service Banque à distance

Plus en détail

40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru

40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru ARC Abus n 1767: 25 03 09/ 40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru retour abus Comment faire pour étudier facilement son contrat de syndic, savoir s il est «correct»

Plus en détail

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) :

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) : 1ère et Terminale Bac Pro COMPTABILITÉ LE PLAN DE FORMATION EST A LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMMERCE ET COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT UTILISER LES OUTILS DE

Plus en détail

Manuel d'utilisation gestion locative. Manuel d'utilisation des logiciels de gestion locative

Manuel d'utilisation gestion locative. Manuel d'utilisation des logiciels de gestion locative Manuel d'utilisation des logiciels de gestion locative 1 Sommaire Comment fonctionne LOCKimmo...3 Bien débuter avec LOCKimmo : votre 1er loyer...4 Annuler et supprimer dans LOCKimmo...14 Annuler un appel

Plus en détail

Mise à jour ESCentiel - Juin 2012

Mise à jour ESCentiel - Juin 2012 Mise à jour ESCentiel - Juin 2012 Nous avons le plaisir de vous adresser ci-après une liste des principales modifications, améliorations et ajouts que nous avons jugé utiles à vous précisez. Comme vous

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale J.O n 65 du 18 mars 2005 page 4575 texte n 7 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Décret n 2005-240 du 14 mars 2005 relatif aux comptes

Plus en détail

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2002-17 du 22 octobre 2002 Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires Le Conseil national de la comptabilité a été

Plus en détail