DMK e.v. Rapport d activités RESEAU DES COMPETENCES GERMANO-MAROCAIN (DMK) e.v.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DMK e.v. Rapport d activités 2011. RESEAU DES COMPETENCES GERMANO-MAROCAIN (DMK) e.v."

Transcription

1 RESEAU DES COMPETENCES GERMANO-MAROCAIN (DMK) e.v. Rapport d activités

2 Sommaire 1 Avant-propos Vue d ensemble des activités des groupes de travail Groupe de travail «énergies renouvelables et environnement» «Ensemble pour un développement durable de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz» Groupe de travail «Médecine et santé» «Mobilisation des compétences marocaines pour la Région de l Oriental» Groupe de travail «Jeunesse et social» Mentorat pour les jeunes Travail des jeunes : échange d étudiants et échange de jeunes avec le Maroc Voyage éducatif au Maroc pour élèves et formateurs Centre de consultation DMK à Francfort Travail en équipe avec le réseau des politiques de développement à Hessen (EPN) e.v La participation de DMK au Forum «vieillir à Francfort» Groupe de travail «Migration et éducation» «Créer les ponts : en avant!» Groupe de travail «Art et musique» «Nuit Panique» à Karlsruhe et au Maroc, concert avec Malika Reyad et «trio amour fou» à Karlsruhe, Rabat et Tanger Concert avec conférence «Samaâ - l écoute mystique, le soufisme cœur de l islam» dans le cadre des concerts du château de Karlsruhe. En coopération avec AISA (Association internationale Soufie Alawiyya) E xposition «Al Halqa»dans la maison des cultures du Monde, Berlin Groupe de travail «l enseignement et la recherche» Encadrement des élèves en Nord-Westphalie et à Hessen «La Chimie en action» coopération entre l université technique d Aix La Chapelle avec l Université Moulay Ismail in Meknès, Maroc Export de la filière «chimie appliquée» au Maroc Groupe de travail «IT/Technologie»

3 2.7.1 «Cloud Computing»: une chance pour la recherche et l industrie au Maroc Groupe de travail «Automotive et Automobile» Groupe de travail «communication et relations publiques» Participation à la rencontre d experts «Green ICT: Between Lifestyle and Sustainability» à Ifrane Forum économique pour des compétences maroco-canadien La contribution des Tunisiens résidant à l étranger au développement social et économique de la Tunisie post- révolutionnaire Participation à une conférence spécialisée sur le thème de l immigration : «De l identité nationale à une identité universelle au Maroc» La foire d associations des organisations migratoires actives sur le plan politique Atelier sur le thème «Les migrations des femmes comme moteur de développement» Forum d Assilah Conférence «Marchés migrations et développements» (M4MD) sur le thème «l interdépendance entre migration, commerce et développement» Rencontres internationales des ONG s occupant des migrations marocaines Nouvelle version de «who is who» ans de migration et d intégration marocaine en Allemagne Les activités supplémentaires en Congrès sur les organisations de migrants : partenariat pour l intégration et le développement de la collaboration à l exemple du DMK Activités récurrentes en Présence d Internet et Newsletter Rapport de la présidence Assemblée des membres Travail du nouveau conseil d administration après les élections Bilan et perspectives

4 Abbreviation AG : Arbeitsgemeinschaft : Groupe de travail TU : Technische Universität : Université technique 4

5 1 Avant-propos Mesdames, Messieurs, chers membres, Une nouvelle année réussie s achève pour le réseau de compétences germanomarocain (DMK). Après sa création il y a trois ans et demie, l une des tâches de l association fut d établir le réseau au Maroc et en Allemagne et d acquérir une certaine confiance ; ce qui semble avoir fonctionné. Le DMK est devenu entretemps une institution importante au Maroc et en Allemagne et a réussi à obtenir la confiance d institutions gouvernementales ainsi que d autres institutions dans les deux pays. Les défis actuels sont la légitimité institutionnelle de l association, d où les deux objectifs énoncés, à savoir la participation au développement durable du Maroc et le soutien de la politique d intégration et d immigration des marocains et marocaines vivants en Allemagne. L année 2011 peut aussi être considérée comme une année à succès pour le DMK. De nombreux événements ont marqué l année Un certain nombre de projets et de conventions furent organisés, des événements et des actions furent reconnus et appréciés, des projets prometteurs furent lancés, de sorte que la série à succès de ces dernières années put être poursuivie. L association a depuis sa création été un pilier dans le domaine du transfert de technologie, de l immigration, de l intégration et de la coopération au développement. Avec une grande palette de projets, d actions et d événements et avec le soutien et la coopération de nos partenaires et parrains, l association a réussi une fois de plus à atteindre ses objectifs à promouvoir le développement durable au Maroc, à soutenir l intégration des citoyens et citoyennes marocains en Allemagne, contribuant ainsi à l échange interculturel. Cela ne fut possible que grâce à l utilisation efficace de potentiels communs. L un des faits les plus importants de l année de 2011 fut la réunion du réseau en assemblée générale au mois de septembre à Francfort et l élection du nouveau conseil d administration. Celui-ci s est donné comme objectif de continuer dans la lancée des succès et de continuer à travailler encore plus hardiment à la réalisation des objectifs de l association. Le but étant pour l association d apporter sa contribution au développement du Maroc et de contribuer à l intégration en Allemagne. Certains projets sont en partie le résultat de l université d automne de novembre 2009 à Fès. A cet égard, le DMK dirigea en 2011 le programme de tutorat des étudiants, le centre de conseil à Francfort, la mobilisation des compétences pour le Maroc et le projet «échange de jeunes et promotion de l inter-culturalisme». A côté de cela, l association organisa avec une série de partenaires la conférence «organisation de 5

6 migrants : partenariat pour intégration & coopération au développement sur l exemple du DMK». Les projets dans le domaine de l éducation ont été d une importance particulière. Depuis quelques années, les chances et potentiels de l immigration en Allemagne et au Maroc sont de plus en plus discutées. En particulier les activités transnationales des communautés de migrants sont considérées comme ressources clef, à la fois pour le développement dans les pays d origine et pour la promotion de l intégration dans les pays d accueil. Ce qui ne se limite pas seulement à l envoi d argent des migrants à leur famille, mais englobe aussi la participation à la communauté, les investissements dans les deux pays ainsi que le transfert de «Know-how». Sans l éducation, le développement et l intégration ne sont pas possibles. Les perspectives des personnes dépendent en grande partie de leur éducation. L éducation, le savoir et la recherche sont les clefs du développement de chaque Etat. Selon les données du Bureau d état pour les statistiques, environ 23 % de personnes d origine immigrée vivaient en 2011 en Rhénanie du Nord- Westphalie, la majorité d entre eux étant de jeunes immigrés marocains de l âge de 15 à 25 ans en phase de formation ou de recherche d emploi. Pour lutter contre le rapport qui existe entre éducation et milieux sociaux économiques ainsi que contre la discrimination dans le système éducatif, les membres du DMK sont actifs dans plusieurs projets. Ainsi, le DMK a été honoré d organiser avec ses partenaires la conférence «organisation de migrants : Partenariat pour l intégration et la coopération au développement sur l exemple du DMK e.v.». Dans ce contexte, on doit aussi mentionner le programme de mentorat pour les jeunes où les jeunes sont aidés avec le soutien d un mentor dans leur insertion et orientation professionnelle par le biais de visites d entreprises, de stages, de présentations et formations à un entretien d embauche. Le but étant de développer l orientation professionnelle, de préparer les jeunes aux exigences et aux difficultés du monde professionnel. En outre, la DMK a mis en œuvre entre fin 2010 et début 2011 toutes les conventions signées entre l Allemagne et le Maroc en Fin 2011, le réseau comptait environ 100 membres de l association et 750 membres de réseau dans de nombreux Etats. Les experts et expertes ont contribué de façon active aux projets de développement notamment au développement du Maroc, à l intégration de personnes d origine marocaine en Allemagne ainsi qu à l`échange interculturel. Les projets et actions initiés et effectués en 2011 dans différents domaines sont la preuve de l implication des membres des différents groupes de travail. Ils rencontrèrent une réponse positive auprès des groupes cibles et du public. Les succès de l année 2011 sont à mettre à l actif des membres dévoués du réseau, ce qui fut grandement apprécié. En outre, le conseil remercie tous les partenaires qui par leur soutien ont contribué à la réussite des projets. Merci pour la bonne coopération et la confiance grâce à laquelle tous les membres et partenaires qui de par leur soutien et leur dévouement ont contribué aux activités diverses de l association DMK. 6

7 2 Vue d ensemble des activités des groupes de travail Pour la mise en œuvre des projets, les membres de l association sont divisés en groupes de travail, chacun avec des thèmes différents. Les différents projets et activités réalisés dans les groupes de travail sont résumés dans les chapitres qui suivent. 2.1 Groupe de travail «énergies renouvelables et environnement» Directeur de l AG (par intérim): Dr. Azzedine Maaroufi «Ensemble pour un développement durable de la région Marrakech- Tensift-Al Haouz» Chef de projet : Mohamed Akhardid et Dr. Azzedine Maaroufi En préparation de l action de DMK «ensemble pour le développement de la région Marrakech-Tensift-AL Haouz», une délégation de DMK composée de Akhardid Mohammed, membre du comité exécutif et responsable de l AG «affaires membres», le docteur Azzedine Maaroufi, membre du comité exécutif et directeur par intérim de l AG «énergies renouvelables et environnement» et directeur de l`ag «Partenariat», s est rendue entre le et le au Maroc pour des entretiens avec des dirigeants locaux, des universités et des associations. Ce voyage devait d un côté refléter l opinion des responsables dans la région à propos de cette action planifiée et d autre part assurer leur participation active en plus de la mise en œuvre du programme et son organisation. Cinq experts avec chacun cinq membres ont effectué au cours de la première semaine d octobre 2011 les actions à Essaouira et Marrakech qui ont consisté en des séminaires, du consulting, des expertises sur le terrain et des entretiens avec les collègues sur place sur les projets potentiels et la coopération. Des experts en santé / nutrition, environnement / énergies renouvelables, recherche/ enseignement supérieur, jeunesse/ social et un groupe d entrepreneurs participèrent à l action. Dans la même semaine, une étude de faisabilité des projets dans le domaine de l énergie renouvelable notamment l élimination thermique des déchets de la ville d Essaouira fut effectuée également. En plus, un séminaire de formation pour les associations villageoises locales appelé «travail de l association et gestion de projet» fut proposé. 7

8 2.2 Groupe de travail «Médecine et santé» Directeur de l AG: Prof. Dr. Abderrahman Machraoui «Mobilisation des compétences marocaines pour la Région de l Oriental» Chef de projet: Prof. Dr. Abderrahman Machraoui Comme l année précédente, une campagne de «mobilisation des compétences marocaines en Allemagne pour les régions de l est du Maroc fut organisée pour la seconde fois à l initiative du ministère chargé de la communauté marocaine résidant à l étranger MCMRE du 16 au 23 April Cette initiative a été soutenue par les institutions suivantes : le centre national de recherche scientifique et technique dans le cadre du programme FINCOMEP, l agence de l oriental et la société pour la coopération internationale (CPG). La campagne a été prise en charge par le DMK. 25 experts de DMK se sont dévoués, chacun dans son domaine de compétences, pour répondre aux besoins locaux. En tant que chef et expert du groupe de travail DMK «médicine et santé», le Prof. Dr. Abderrahman Machraoui, depuis 1999 chef de la clinique médicale de l hôpital Deaconess et professeur à l université de Kiel, a voulu utiliser ses vacances pour réaliser les objectifs de la mobilisation pour l est du Maroc. Les objectifs développés. Les objectifs de la campagne ont été développés et redéfinis par les actions suivantes : 1. Le constat des besoins structurels techniques et personnels dans le domaine médical de l est du Maroc et plus particulièrement dans la province de Figuig. 2. Contributions autres que le Maroc en termes de compétences 3. L éducation médicale pour promouvoir la prévention 4. un forum pour le développement d une assistance médicale 5. conférences avec des associations à Oujda, Bouarfa et Figuig pour apporter un soutien matériel aux malades indigents. 6. Conférences avec les dirigeants de la province et la ville de Figuig 7. Une conférence à la faculté de médecine D Oujda. Après approbation des autorités de santé et de la ville de Figuig, un programme final d actions a été effectué et une «caravane» pour l examen et le traitement des patients démunis a été mise en place. Considérations stratégiques. - Promotion du tourisme et de l économie dans la province : l expansion d une Industrie au niveau local est vitale pour la région pour éviter l émigration des jeunes et d empêcher le départ de médecins et 8

9 d autres groupes professionnels. Les dates, la laine et l eau minérale pourraient avoir de bonnes chances de succès. La promotion du tourisme présuppose une ouverture de l aéroport de Bouarda. - La réouverture de la frontière orientale : Le développement économique durable dans la région de l est n est possible qu avec la réouverture de la frontière avec l Algérie. Le potentiel économique composé des ressources complémentaires entre l Algérie et le Maroc ne peut pas rester inutilisé. La réouverture de la frontière est de priorité nationale. Une synergie de soins médicaux en particulier en cas d urgences pourrait se révéler fructueuse comme le montre l expérience passée avec la ville de Beni Ounif située seulement à 8 Km. Plus d information peuvent être trouvées à l adresse : online.org/files/rapport_action_machraoui_oriental_2011.pdf. Avec le vice-doyen et le corps enseignant faculté de médecine de Oujda Nouveau centre de dialyse de la province de de de la Figuig in Bouarfa 9

10 2.3 Groupe de travail «Jeunesse et social» Directrice AG- (par intérim): Dr. Soraya Moket Mentorat pour les jeunes Chefs de projet: Fatima Meller und Saida Ouanssaidi Avec l aide du projet «mentorat pour la jeunesse» de 2011, des jeunes de Rhénanie du Nord-Westphalie sont pris en charge par des mentors pour développer leur orientation professionnelle. Les mentors du DMK utilisent leur rôle de modèle et leurs liens culturels avec les jeunes pour les préparer aux exigences de la formation professionnelle. Ils travaillent ensemble sur les difficultés rencontrées par les jeunes. Par le biais de stages, de visites d entreprises, de formations aux entretiens, les jeunes doivent être confrontés à la réalité de l emploi. Un objectif important de ces mesures est de leur faire prendre conscience des compétences particulières liées à l identité interculturelle des jeunes qui doivent être perçues et connues par les jeunes et de cette façon être utilisées dans leur processus de développement et dans leurs choix professionnels Travail des jeunes : échange d étudiants et échange de jeunes avec le Maroc Chefs de projet: Choumicha Azouagh et Mohammed Akhardid Le DMK a de nouveau postulé pour une participation au programme d été de l université du Maroc qui s est tenu du 14 au 26 juillet Comme l année dernière, la date ne nous convenait pas car les universités et les écoles techniques allemandes n étaient pas encore en vacances semestrielles et que les examens étaient prévus jusque fin juillet. Le groupe de travail a pourtant enregistré 23 inscriptions d étudiants universitaires des deux régions de Hesse et de Rhénanie du Nord Westphalie. Deux rencontres de préparation étaient planifiées avec le DMK. Elles se sont tenues à Düsseldorf et à Frankfort sur le main fin Juin D autres rencontres devaient suivre après les vacances d été. 10

11 2.3.3 Voyage éducatif au Maroc pour élèves et formateurs Chef de projet: Mohammed Akhardid Le groupe local du DMK à Frankfurt s est de nouveau occupé de l organisation d un voyage éducatif qui a eu lieu en 2012 pendant les vacances de Pâques. Sous invitation du Ministère pour les marocains vivants à l étranger qui a pris en charge les couts de l hébergement et du programme, 20 jeunes ont voyagé dans les villes de Rabat, Marrakesch, Cassablanca et Essaouira. Ils ont pu ainsi agrandir leur horizon et faire des découvertes intéressantes. Les participants avaient entre 18 et 21 ans et s étaient inscrit en ligne pour le processus de sélection Centre de consultation DMK à Francfort Chef de projet: Mohammed Akhardid Le DMK a un centre de consultation depuis 2 ans à Francfort ou les gens de la région peuvent se renseigner et se faire conseiller sur des questions sociales, médicales et juridiques. Le travail du centre de conseil dans le quartier de Bockenheim a continué sans changement. Grace au soutien financier de l office des affaires multiculturelles de la ville de Francfort et du ministère pour les marocains vivants à l étranger, le centre de conseil a pu mener à bien son travail jusqu à la fin 2011 et a pu engager des employés en plus des bénévoles. Les heures d entretiens ont eu lieu le lundi et le vendredi après-midi de 16h à 18h. Des rendez-vous pour les accompagnements dans des organismes gouvernementaux, ministère ou encore chez le médecin ont été donnés par accord mutuel. Dans ces cas, il s agissait avant tout de premières consultations dans le domaine social à la suite desquelles les personnes recherchant un conseil étaient dirigées vers les autorités compétentes. Le conseil des jeunes, les conseils médicaux et juridiques ont été les points principaux abordés dans les centres conseils en Les services de conseil pour les femmes et les jeunes filles de notre communauté ont dû être arrêtés en 2011 du fait du manque d experts dans ce domaine. Un successeur approprié n a pas encore été trouvé. L utilisation de l offre du centre de conseil est resté faible comparé aux besoins réels estimés. Il n y a eu en moyenne que 5 personnes cherchant conseil au centre. Des personnes d origine marocaine de la première génération ont rarement trouvé le chemin vers le centre de conseil afin d obtenir un soutien et de demander de l aide. Des personnes venant du monde arabe et d Irak sont venus de façon sporadique demander conseil, prenant en compte l offre du centre. Puisque l utilisation des services de conseils est restée très faible, on a essayé de réfléchir à de nouvelles stratégies pour attirer l attention des locaux sur les offres et le 11

12 travail des centres de conseils. L équipe a prévu un programme ciblé d annonce des offres dans les mosquées, les magasins et les banques marocaines ainsi que les consulats. Il y a aussi eu des efforts pour ouvrir des centres de conseils en centre-ville Travail en équipe avec le réseau des politiques de développement à Hessen (EPN) e.v. Chefs de projet: Mohammed Akhardid et Mhammed El Carrouchi Le groupe régional DMK collabore déjà depuis un an étroitement avec l ONG «réseau des politiques de développement Hesse e.v.», celle-ci étant très engagée dans la coopération au développement. Les deux groupes ont mené ensemble le de 19h30 à 21h30 à Francfort dans le club renommé «voltaire» une soirée de débat. L évènement fut annoncé dans le programme EPN par le texte suivant : «L éducation ne conduit pas seulement à l emploi et à un salaire mais aussi à une meilleure santé, une plus grande participation politique et au développement d une plus grande créativité. L éducation est essentielle pour le développement d un pays et est l élément clé pour la réduction de la pauvreté. Cependant, l accès à l éducation de base pour les enfants et les adultes reste encore un défi dans de nombreux pays en voie de développement. Là où l éducation réussit, des problèmes comme l amélioration de la qualité de l enseignement, la disparité entre les sexes dans l enseignement secondaire et une meilleure adaptation aux exigences du marché du travail, sont à l ordre du jour dans l agenda des ministères pour l éducation. Le financement de l éducation est maintenant géré par une variété d acteurs. Le DMK et un réseau de 400 experts marocains et allemands de différentes disciplines se sont impliqués dans ce domaine. 12

13 En mettant en commun leur potentiel et en utilisant de façon effective les expertises individuelles de chacun, ils veulent contribuer au développement économique durable, social et technologique du Maroc. Comment promouvoir un tel réseau d éducation au Maroc depuis l étranger? A l exemple des initiatives menées à bien dans le domaine de l enseignement et dans le domaine de l université, on peut constater la valeur donnée à la formation pour le développement d un pays et les exigences actuelles dans le secteur de formation au Maroc. Ce sont ces points de départ qui sont essentiels pour remplir de façon efficace les objectifs de formation. Les orateurs ont dessiné l image d un pays en voie de développement plein de contrastes et de possibilités». (http://www.epnhessen.de/cipp/epnh/custom/pub/content,lang,1/oid,399/ticket,g_ a_s_t) La participation de DMK au Forum «vieillir à Francfort» Chefs de projet: Mohamed Bellafkir, Dr. Majid Hamdouchi, M hammed El Carrouchi et Mohammed Akhardid Une unité de l office pour la jeunesse et le social de la mairie de Francfort a invité à un forum sur le thème «vieillissement dans la ville de Francfort». Dans le cadre de ce forum, les personnes âgées ont pu se renseigner le de 17h30 à 19h sur le système de soin communal, parler de leurs préoccupations et poser leurs questions aux dirigeants de la politique sociale de la ville de Francfort, présents à l événement. Malheureusement, les représentants de la première génération n étaient pas présents lors de ce forum. Les visiteurs ont pu s informer auprès de différents stands d associations, d initiatives et d institutions. Le DMK était la seule organisation de migrants avec un stand et a pu présenter à un large public le travail de son centre de conseil pour les migrants d origine marocaine. Le Stand du DMK qui proposait également du thé à la menthe et des biscuits fut bien fréquenté. En plus des informations sur le centre de conseils, des discussions intéressantes eurent lieu et un premier contact fut établi avec d autres initiatives et associations pouvant à l avenir mener à une coopération. Lors de la séance plénière, il fut annoncé à l auditoire que le DMK prévoyait un voyage d étude au Maroc pour les personnes âgées en septembre Ce fut alors le moment des grandes foules sur le stand du DMK. Les gens ont semblé très intéressés et ont posé des questions sur les dates et le programme des visites. 13

14 2.4 Groupe de travail «Migration et education» «Créer les ponts : en avant!» Chefs de projet: Noureddine Moussaid et Dr. Soraya Moket Responsable de l éducation: Ahlam Elmorabiti Dans le système éducatif allemand, le succès scolaire dépend du revenu et de l origine sociale des parents. Il existe une forte corrélation entre le niveau social des parents et le niveau éducatif de l enfant. C est notamment ce que montrent plusieurs études. Sans aides des parents ou de pédagogues, les élèves avec ou sans origine migratoire ont aujourd hui de réelles difficultés pour atteindre de hauts objectifs en matière d éducation. Compte tenu de l égalité des chances, chaque personne indépendamment de son origine sociale devrait être encouragée et toutes les possibilités pour le développement de sa personne devraient lui être offertes. Selon 19 de notre constitution sur le libre développement des individus et l égalité des chances au travail, le DMK a décidé de mettre en place le projet «Création des ponts: En Avant!» de la fondation Otto Benecke, celui-ci ayant lieu à Hesse et en Westphalie, étant donné que plus de 52 % des personnes d origine marocaine vivent en Rhénanie du Nord-Westphalie et environ 28 % dans le Land de Hesse. Selon Karl Raimund Poppers : «nous devons tenir nos positions pour l avenir : nous sommes maintenant responsables de notre avenir». Ce projet pilote ( ) de la fondation Otto Benecke avec le financement du ministère pour la famille, les seniors, les femmes et les enfants ainsi qu avec la coopération du DMK, s est fixé comme objectif, d encourager et de responsabiliser les parents immigrés à renforcer les carrières d enseignement de leurs enfants et plus particulièrement pendant les phases de transitions entre la famille et la pré-école, entre la pré- école et l école primaire ainsi qu entre l école primaire et le secondaire. 14

15 Le projet «Créer des ponts, en avant!» s est avéré être un succès en très peu de temps. Après deux tables de discussion en Hesse le et à Francfort le , des habitués, les multiplicateurs invités et les membres de l association se sont montrés très intéressés pour une coopération dans le cadre du projet. La raison pour laquelle le projet intéressa beaucoup de personnes est le fait que les immigrés marocains furent négligés pendant longtemps. D autres projets sont bien représentés à l échelle nationale mais ils ne prennent pas en compte la langue maternelle du groupe cible. Il y a eu un très fort intérêt pour des forums concernant les groupes existant en Rhénanie du Nord-Westphalie et à Hesse. 5 forums sont prévus jusqu à la fin de l année dans les deux Lands, notamment à Francfort, à Hilden et à Dusseldorf. Environ 15 autres forums par ville ont été prévus dans ces deux lands pour l année à venir. Pour la mise en œuvre de Forums de qualité, des formations pour les modérateurs et les multiplicateurs sont essentielles. En 2012, trois formations de multiplicateurs sont prévues. Un groupe de formation avec un très grand intérêt se tient déjà à disposition. Une formation pour les modérateurs a eu lieu mi-novembre à Königswinter où l accent fut mis sur le programme d encadrement. Dès le début, 7 modérateurs du DMK se présentèrent pour la mise en œuvre des forums. Pour les deux prochaines années, le DMK, en tant chef de projet de la communauté marocaine, se montre plein de confiance et s attend à une année passionnante. Assistante de formation DMK : Ahlam Elmorabiti 15

16 2.5 Groupe de travail «Art et musique» Directrice AG: Malika Reyad «Nuit Panique» à Karlsruhe et au Maroc, concert avec Malika Reyad et «trio amour fou» à Karlsruhe, Rabat et Tanger Chef de projet: Malika Reyad Dans le cadre de «la nuit panique : de Pan, Les Satyres et les autres séducteurs» des trios, chansons, des airs et des adaptations entre autres de C. Debussy, G. Hüe, M. Ravel, H.Wolf, F. Lehar, E. Satie, W.A. Mozart, C. Saint-Saëns und J. Offenbach; des poèmes de O. J. Bierbaum, P. Louys, E. Schikaneder, C. Morgenstern, G. Mourey et J. W. de Goethe furent proposés. Le Trio amour fou se compose de Malika Reyad (mezzo-soprano), de John Hustedt (flute) et de Izumi Kawakatsu (piano). «De l existence à la mort, de la mort à l existence, point de départ, point d arrivée». Chantez et flûtez votre prière de désir! C est le sens sacré de la vie. C est ainsi que le poète O.J Bierbaum voit Pan, le dieu de la forêt et de la nature. Les bergers adoraient Pan avec sa flûte à sept tubes pour sa musique, la danse, la joie de vivre et la volupté qu il représente. Mais attention à la personne qui le dérange pendant sa sieste. Nous voyons des bergers et des animaux s enfuir en troupeau pris de «peur panique», d où le mot panique. Il a inspiré des compositeurs et des poètes dans des œuvres aux attraits magiques, lyriques et sensuels. C est ainsi que Debussy créa avec «syrinx» le solo à la flûte. Le Trio «amour fou» a ainsi lié la musique enchanteresse à des textes éclairants pour en faire un chef d œuvre. Le Flûtiste John Hustedt se transforme en dieu des bergers et conformément à sa réputation, se met à l affût de nymphes consentantes. Initialement, ce concert a eu lieu lors de l ouverture des concerts au palais de Karlsruhe vendredi à 20h. Le trio «Amour fou» a été ravi de donner des concerts au Maroc, notamment le dimanche à 19h sur invitation de l ambassade d Allemagne dans le patio de l hôtel EL Minzah à Tanger ainsi que lors de la fête d adieu de l ambassadeur allemand Ulf-Dieter Klemm dans sa résidence de Rabat. 16

17 2.5.2 Concert avec conférence «Samaâ - l écoute mystique, le soufisme cœur de l islam» dans le cadre des concerts du château de Karlsruhe. En coopération avec AISA (Association internationale Soufie Alawiyya) Chef de projet: Malika Reyad De nombreuses personnes ont assisté au concert avec la présentation «Samaâl écoute mystique», le vendredi à 20h dans la salle du jardin du château de Karlsruhe. Des personnes suivirent même debout le concert à cause du manque de sièges. Ainsi qu il est avec les spectacles gratuits de Karlsruhe, le public était mixte et coloré et beaucoup de tranches d âge et de nationalité étaient représentées. Après un accueil par Malika Reyad, initiatrice et directrice des concerts du château de Karlsruhe, Cheikh Khaled Bentounès, maitre spirituel de Alawiyya soufi, commença sa présentation sur Samaâ, l écoute mystique dans la tradition spirituelle de l islam, le soufisme ( Tassawuf en arabe). Zinedine Zidane, Yannick Noah et Nelson Mandela ont reçu la balle de «la paix». En 2007, cette balle fut décernée à Cheikh Khaled Bentounès. Betounès est écrivain, auteur du «Soufisme cœur de l islam». Il est aussi éducateur, membre du congrès mondial des Imams et des rabbins ainsi qu ambassadeur de la paix. Depuis les années 80, Bentounès est régulièrement en visite en Allemagne pour parler de l apprentissage du Soufisme. Plus d informations sur la conférence et des photos de l événement sont disponibles sur le site de l AISA (www.aisa.de). Ensuite l ensemble Razbar est entré en scène et a emmené le spectateur dans le monde musical du Mystique. L ensemble Razbar (www.razbar.com) s est créé en 1997 à Bonn avec pour but de présenter la musique sacrée de AL-e Haqq dans la tradition spirituelle et artistique. L ensemble est unique parce que c est le premier groupe Ahl-e Haqq où les femmes et les hommes apparaissent ensemble dans un service de prière. 20

18 2.5.3 E xposition «Al Halqa»dans la maison des cultures du Monde, Berlin Chef de projet: Mohamed Massad Grâce à son newsletter, le DMK a fait porter l attention sur l exposition «Al Halqa- un ensemble cinétique de Hannes Nehls et Thomas Ladenburger» dans la maison des cultures du Monde à Berlin qui fut ouvert le et dont l entrée était gratuite du au : «La place Djemaa El-Fna est le site unique d action des «Halaiqui», musiciens, acrobates et conteurs qui improvisent et font des représentations tous les jours, rassemblent autour d eux des grappes de gens les «Halqas». L Unesco a classé ce site «patrimoine culturel immatériel de l humanité», au titre des cultures en voies de disparition. C est ce processus d extinction qui est thématisé par «Al-Halqa». La Djemaa EL-Fna est un événement culturel unique érigé en symbole et interprété de manière sensuelle à travers, l acoustique, la projection et l interaction créant ainsi une forme abstraite de la place. Le visiteur est invité à interagir avec les sujets qui lui donnent un aperçu de l intérieur du cercle. L installation est, comme le lieu original, en changement continu. Abderahim EL Maqori, l un des plus célèbres conteurs de la place, sera présent lors de l ouverture le dans la maison des cultures du Monde à Berlin. Clôture : à 19h avec projection de «AL-Haqa. Dans le cercle des conteurs» dans un film documentaire en VO. AL Haqa a été financé par la fondation fédérale culturelle et par le ministère des affaires étrangères et a été réalisé en collaboration avec la maison des cultures du monde et a été soutenu par le DMK, la fondation Hassan II et par «le sick sensor intelligence». 21

19 2.6 Groupe de travail «l enseignement et la recherche» Directeur de l AG: Prof. Dr. Hassan Dihazi Encadrement des élèves en Nord-Westphalie et à Hessen Chef de projet: Dalila El Annaz und Hanan El Khouri Le programme d encadrement/ mentorat des jeunes à Hessen débuta en automne Il est prévu que le programme soit poursuivi en Rhénanie du Nord Westphalie. L objectif du projet est de trouver pour une centaine d étudiants marocains à Hessen et en Rhénanie du Nord Westphalie un mentor adapté à chacun. Des mentors assistent les étudiants marocains en Allemagne afin de réduire le taux relativement élevé d abandon d études. Des experts dans tous les domaines venant des deux lands furent sollicités pour soutenir le programme et participer ainsi à l augmentation du nombre d universitaires marocains. Une conférence inaugurale a eu lieu en Nord- Westphalie et à Hessen en novembre Des conférences intéressantes et des ateliers furent proposés, de plus les mentors et les étudiants ont pu apprendre à se connaitre et ont échangé des conversations. Une des étapes dans le programme d encadrement est la mise en contact des étudiants avec le mentor adéquat. Les conférences sur l encadrement des étudiants furent soutenues par le ministère des marocains résidants à l étranger, par la coopération avec les grandes écoles ainsi que par le DMK. Une session d information pour les étudiants marocains et les mentors intéressés eut lieu une seconde fois le Cet événement a été le produit d un grand nombre de contrats signés en 2009 dans le cadre de la première université à Fès, au Maroc. Cette séance d information a été rendue possible par le Réseau maroco-allemand d expertise et le ministère des marocains résidants à l étranger en coopération avec le bureau international, le syndicat étudiant de l université de Dortmund ainsi que le groupe des étudiants catholiques de Dortmund. 120 personnes assistèrent à cette conférence. Les personnes présentes furent accueillies par le chef de projet Madame Dalila El- Annaz (ingénieur). Dans son discours elle a remercié chaleureusement les partenaires, les mentors qui soutiennent les étudiants de façon bénévole, ainsi que les conférenciers. Lors de son accueil, Madame El Annaz a indiqué que les étudiants marocains n étaient pas seuls et elle leur a souhaité un bon départ, du succès, de l énergie et de l endurance. Le programme de mentorat des étudiants fut crée par DMK spécialement pour les étudiants marocains. 22

20 Dans le même temps elle a encouragé les étudiants à participer activement au programme «s il vous plait allez vers les mentors». Elle-même fut encadrée dans le cadre d un programme de mentorat lors de ses études à la faculté de Dortmund. Le Prof. Dr. Hassan Diahzi présenta par la suite les objectifs et les projets du réseau. Madame Albrecht de l office international de la faculté de Dortmund se présenta satisfaite à propos de la coopération avec le DMK. Dr. Hakima Bourhail, première femme médecin sans bac, a donné au public une vue d ensemble de sa carrière et a donné de nombreux conseils pour la vie étudiante, les loisirs et l engagement pendant les études. Cela devait aider les étudiants à surmonter la routine de la vie étudiante : «Là où il y a de la volonté, il y a un chemin». Monsieur Hamid Chayed (ingénieur) a présenté le projet de coopération entre la faculté d Aix-la-chapelle et l université de Mouly Ismail à Meknés. Il s agissait de l exportation du programme «chimie et polymères» de l université d Aix-la-chapelle à l université de Moulay Ismail à Meknés au Maaroc avec la possibilité d obtenir un double diplôme. Madame Hayat Koubaa, cofondatrice de la SARL ILLIAS-médical, a concentré son exposé sur le développement, la production et la distribution du poumon artificiel le plus petit et le plus mobile au monde, celui-ci pouvant être utilisé dans n importe quel hélicoptère, ambulance et pour le transport des soins intensif. Le programme ILLIAS est particulièrement adapté pour les enfants et les nourrissons. Un programme de mentorat fut présenté par madame Hanan El Khouri. En plus de présentations intéressantes, les membres pouvaient plonger dans une atmosphère marocaine en buvant du thé et en mangeant des sucreries marocaines, une atmosphère dans laquelle Ils approfondirent leurs discussions. La chef de projet Dalila Annaz organisa des rencontres entre les étudiants et les mentors adaptés, des tandems furent créés et d autres suivront. Prof. Dr. med. Jalid Sehouli, Directeur de la clinique de gynécologie/charité Von rechts nach links: Dalila El-Annaz, Hamid Chayeb, Campus Virchow-Klinikum à Berlin et directeur du centre de compétence européen du cancer des ovaires (EKZE), tient un discours sur sa carrière. Prof. Dr. Jalid Sehouli, Dr. Hakima Bourhaial, Prof. Dr. Hassan Dihazi, Hanan El-Khouri, Mohammed Akhardid und Hayat Koubaa 23

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises L Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a obtenu des fonds de l Agence de la santé publique du Canada afin de promouvoir

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

HISTOIRE A SUCCES: LMD A L UCADL

HISTOIRE A SUCCES: LMD A L UCADL HISTOIRE A SUCCES: LMD A L UCADL PRESENTATION ET JUSTIFICATION DE LA REFORME LMD POURQUOI LE CHOIX DU LMD? Pour son exemplarité dans la manière de traduire une vision en actes concrets Pour la nouvelle

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

une banque citoyenne Culture 42 Solidarité 44 Sport 45

une banque citoyenne Culture 42 Solidarité 44 Sport 45 une banque citoyenne Culture 42 Solidarité 44 Sport 45 La BMCI s est affirmée en tant que banque citoyenne à travers ses multiples actions de parrainage culturel et de solidarité. Accompagnement des plus

Plus en détail

Déclaration de Rabat

Déclaration de Rabat Déclaration de Rabat 12 septembre 2013 Le ministre des Affaires étrangères du Royaume du Maroc, Saad Dine El Otmani, et le ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d Allemagne, Guido

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

Rapport et recommandations

Rapport et recommandations La Campagne Nationale de lutte Contre la Cybercriminalité 2014-2017 La première campagne 2014: Du 06 Mai au 25 Juin 2014 Rapport et recommandations Le Mardi 06 Mai 2014, à Kénitra et au sein de l Ecole

Plus en détail

«Accompagnement des femmes migrantes»

«Accompagnement des femmes migrantes» Soutien du Processus Euro-africain sur la Migration et le Développement («Processus de Rabat») Réunion d experts sur les GroupesVulnérables (Rabat, 27-29 Juillet 2010) «Accompagnement des femmes migrantes»

Plus en détail

Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis. soutenue par le Conseil de l Europe. Tunis, 8 janvier 2013

Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis. soutenue par le Conseil de l Europe. Tunis, 8 janvier 2013 (French only) Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis soutenue par le Conseil de l Europe Tunis, 8 janvier 2013 Intervention de Mme Gabriella Battaini-Dragoni, Secrétaire

Plus en détail

ITALIE INSTITUT FRANÇAIS D ITALIE

ITALIE INSTITUT FRANÇAIS D ITALIE CAVILAM Alliance française Centre d Approches Vivantes des Langues et des Médias 1 Avenue des Célestins BP2678 03206 Vichy Cedex France Tél. : 33 (0)4 70 30 83 83 Fax : 33 (0)4 70 30 83 84 Email : info@cavilam.com

Plus en détail

pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde

pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde RAPPORT DES REPRESENTANTS DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE FRANCO-ALLEMANDE pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde Les représentants des étudiants publient chaque année

Plus en détail

Déclaration franco-grecque. Partenariat stratégique pour l avenir

Déclaration franco-grecque. Partenariat stratégique pour l avenir Déclaration franco-grecque Partenariat stratégique pour l avenir A l invitation du Président de la République hellénique, le Président de la République française a effectué une visite officielle en Grèce

Plus en détail

Le salon des métiers et des technologies du développement durable

Le salon des métiers et des technologies du développement durable Le salon des métiers et des technologies du développement durable PLUS QU UN EVENEMENT, UN MODE DE VIE! GREENDAYZ 11 greendayz.ehtp@gmail.com Sommaire Greendayz : Le pourquoi de l événement...03 Notre

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

AFRICAN UNION UNION AFRICAINE

AFRICAN UNION UNION AFRICAINE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Remarques introductives du Dr Jean PING Président de la Commission de l Union africaine à l ouverture de la 11 ème Réunion du Mécanisme de Coordination Régionale

Plus en détail

5eme SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES DE L EDUCATION

5eme SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES DE L EDUCATION 5eme SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE --------- ALLOCUTION DU COMMISSAIRE EN CHARGE DES RESSOURCES HUMAINES, DE LA SCIENCE ET LA TECHNOLOGIE DE LA COMMISSION

Plus en détail

PARTICIPATION DES JEUNES DANS LA COMMUNE Séminaire d échange d expériences sur le concept de mini ville Mini Mahdia

PARTICIPATION DES JEUNES DANS LA COMMUNE Séminaire d échange d expériences sur le concept de mini ville Mini Mahdia PARTICIPATION DES JEUNES DANS LA COMMUNE Séminaire d échange d expériences sur le concept de mini ville Mini Mahdia Chebba, 11 Septembre 2015 Centre de Jeunesse de Douira 1 Contexte du séminaire : Le séminaire

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES GUIDE DES ETUDIANTS Ce guide est destiné à vous introduire au fonctionnement du Collège et du Département d études économiques européennes, en présentant les

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 ELEMENTS DE CONTEXTE

PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 ELEMENTS DE CONTEXTE PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 RÉSEAU DES ALLIANCES FRANCAISES EN CHINE : ELEMENTS DE CONTEXTE OBJECTIFS Ce document a pour objectif de structurer la programmation culturelle du réseau des Alliances françaises

Plus en détail

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Casablanca, le 9 septembre 2014 1 Excellences, Mesdames et Messieurs, C est pour moi un grand honneur et un réel plaisir d être

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT 7-8 MAI 2014 BEAULIEU LAUSANNE

DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT 7-8 MAI 2014 BEAULIEU LAUSANNE DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT BEAULIEU LAUSANNE TABLE DES MATIÈRES 1. MISSION & OBJECTIFS 2. CIBLES 3. PARTENAIRES 4. WISE EN BREF 5. EXPOSANTS 6. COMITE DE PILOTAGE

Plus en détail

SAFIRLAB 2015. Programme. Tunisie 2015

SAFIRLAB 2015. Programme. Tunisie 2015 SAFIRLAB 2015 Programme Tunisie 2015 PROGRAMME SAFIRLAB SafirLab accompagne les initiatives des jeunesses du Maroc, de Tunisie, de Libye, d Egypte, du Yémen et de Jordanie. Actions en faveur de la défense

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 CIRCULAIRE N 2574 DU 12/01/2009 Objet : Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 Réseaux : Tous Niveaux et services

Plus en détail

ANMO/EUROPE : FORMATION EN GESTION POUR LES SECTEURS CULTUREL ET CREATIF 2014/2015 Appel à candidatures

ANMO/EUROPE : FORMATION EN GESTION POUR LES SECTEURS CULTUREL ET CREATIF 2014/2015 Appel à candidatures ANMO/EUROPE : FORMATION EN GESTION POUR LES SECTEURS CULTUREL ET CREATIF 2014/2015 Appel à candidatures La formation ANMO/Europe en gestion pour le secteur culturel et créatif est une formation s appuyant

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Discours d Oley Dibba- Wadda, Secrétaire exécutive de l ADEA

Discours d Oley Dibba- Wadda, Secrétaire exécutive de l ADEA Ouverture officielle du deuxième Forum ministériel sur les sciences, les technologies et l innovation en Afrique Rabat, Maroc, 15 octobre 2014 Discours d Oley Dibba- Wadda, Secrétaire exécutive de l ADEA

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

Etablissement d un plan de renforcement des capacités des agents de l Office des Tunisiens à l Etranger (Outcome 1/Output 1) Termes de Référence

Etablissement d un plan de renforcement des capacités des agents de l Office des Tunisiens à l Etranger (Outcome 1/Output 1) Termes de Référence Département fédéral des affaires étrangères DFAE Ambassade de Suisse en Tunisie - Division Coopération Internationale Etablissement d un plan de renforcement des capacités des agents de l Office des Tunisiens

Plus en détail

Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe

Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe Barbara Wurster Chef du service Politique européenne de la jeunesse Ministère fédéral

Plus en détail

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Strasbourg, 10 Mars 2015 DDCP-YD/NHSM (2015) 4F LA FIN DU COMMENCEMENT? Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Centre Européen de la Jeunesse, Strasbourg 27 au 30 Mai 2015 Informations et appel

Plus en détail

CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL

CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL C-WP/Simulation 5/12/14 CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL DÉFIS RELATIFS AUX PRÉVISIONS DE PÉNURIE DE PERSONNEL AÉRONAUTIQUE QUALIFIÉ

Plus en détail

Ambassade de France en Pologne Service de coopération et d'action culturelle PERFECTIONNEMENT LINGUISTIQUE ENSEIGNANTS POLONAIS SECTIONS BILINGUES

Ambassade de France en Pologne Service de coopération et d'action culturelle PERFECTIONNEMENT LINGUISTIQUE ENSEIGNANTS POLONAIS SECTIONS BILINGUES CAVILAM Centre d Approches Vivantes des Langues et des Médias 1 Avenue des Célestins BP2678 03206 Vichy Cedex France Tél. : 33 (0)4 70 30 83 83 Fax : 33 (0)4 70 30 83 84 Email : info@cavilam.com Sites

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO. Période d activité : 2006

Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO. Période d activité : 2006 Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO Période d activité : 2006 Chaire UNESCO d enseignement du droit d auteur et des droits voisins Rapport rédigé par : Madame Nébila Mezghani ; Responsable

Plus en détail

L université chez soi!

L université chez soi! L université chez soi! Droit suisse BACHELOR OF LAW (BLaw) En français ou avec mention bilingue français-allemand Formation universitaire compatible avec un emploi, une famille, une carrière sportive,

Plus en détail

17/19 avril 2009 Maroc Immo 2009 Lyon, 17/19 avril 2009

17/19 avril 2009 Maroc Immo 2009 Lyon, 17/19 avril 2009 17/19 avril 2009 Maroc Immo 2009 Lyon, 17/19 avril 2009 Salon de l Immobilier, Maroc Immo 2009 Mme M. BEL HOUSSEIN, Directrice de l Agence Urbaine de Kenitra Participants M. A. BOUHADDOU, Directeur de

Plus en détail

Académie mondiale de l OMPI

Académie mondiale de l OMPI PROGRAMME PRINCIPAL 14 WO/PBC/4/2 page 134 Académie mondiale de l OMPI 14.1 Enseignement à distance et sensibilisation du public 14.2 Formation professionnelle 14.3 Élaboration des politiques Résumé 215.

Plus en détail

17 et 18 Septembre 2015 Tunis, le Grand hôtel, Menzah VII

17 et 18 Septembre 2015 Tunis, le Grand hôtel, Menzah VII PLAIDOYER, REDEVABILITE ET DYNAMIQUES DE CHANGEMENT JOURNEES DE FORMATION ET DE PARTAGE D EXPERIENCES A L INTENTION DE LA SOCIETE CIVILE PROJET : «APPUI A L ETABLISSEMENT D UN SYSTEME NATIONALD INTEGRITE»

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

APPEL A PAPIERS. Colloque international : Les banques participatives et les instruments de finance islamique : la spécificité marocaine

APPEL A PAPIERS. Colloque international : Les banques participatives et les instruments de finance islamique : la spécificité marocaine هللامسب APPEL A PAPIERS Colloque international : Les banques participatives et les instruments de finance islamique : la spécificité marocaine 21-22 janvier 2016 La place marocaine s apprête à accueillir

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER Responsables : Université de Nice Sophia Antipolis - Monsieur Ricardo Gonzalez, Professeur d'histoire et Archéologie antiques. Lycée Technique de l Hôtellerie

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

McKay Savage/Flickr. Classe d école Suisse-Inde. Partenariats entre écoles du secondaire II

McKay Savage/Flickr. Classe d école Suisse-Inde. Partenariats entre écoles du secondaire II McKay Savage/Flickr Classe d école Suisse-Inde Partenariats entre écoles du secondaire II Coopération au-delà des différences culturelles La Fondation ch pour la collaboration confédérale et la Fondation

Plus en détail

Poussez la porte de la réussite! Sciences Po Rennes Institut d Études Politiques de Rennes

Poussez la porte de la réussite! Sciences Po Rennes Institut d Études Politiques de Rennes Poussez la porte de la réussite! Sciences Po Rennes Institut d Études Politiques de Rennes 3 Pourquoi étudier à Sciences Po Rennes? Une formule pédagogique forte Le succès des IEP tient à une série d atouts

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle 1 Contexte La Fédération pour la diversité culturelle regroupe 43 coalitions nationales, dont près du deux tiers se trouvent dans des pays

Plus en détail

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 Pour un meilleur échange entre chercheuses et chercheurs en Suisse : Réseau Recherche en pédagogie spécialisée et banque de données de la recherche du

Plus en détail

Morocco / Maroc (706) Programme UNITWIN / Chaires UNESCO. Rapport d activités. Période d activités: avril 2006-décembre 2007

Morocco / Maroc (706) Programme UNITWIN / Chaires UNESCO. Rapport d activités. Période d activités: avril 2006-décembre 2007 Morocco / Maroc (706) Programme UNITWIN / Chaires UNESCO Rapport d activités Période d activités: avril 2006-décembre 2007 Chaire UNESCO «Eau, Femmes et pouvoir de décisions» Rapport rédigé par : Dr. Asma

Plus en détail

Classes EMILE une réussite pour la langue française et pour la promotion du plurilinguisme en Lituanie. Dr. Loreta Žadeikaitė

Classes EMILE une réussite pour la langue française et pour la promotion du plurilinguisme en Lituanie. Dr. Loreta Žadeikaitė Classes EMILE une réussite pour la langue française et pour la promotion du plurilinguisme en Lituanie Dr. Loreta Žadeikaitė Directrice de la Division de l'enseignement secondaire au Département de l Enseignement

Plus en détail

RAPPORT DE LA 5 EME REUNION DU COMITE DE PILOTAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION DE L OCI SUR LE COTON 22 SEPTEMBRE 2011

RAPPORT DE LA 5 EME REUNION DU COMITE DE PILOTAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION DE L OCI SUR LE COTON 22 SEPTEMBRE 2011 OIC/COMCEC/27-11/D(24) Original : Anglais RAPPORT DE LA 5 EME REUNION DU COMITE DE PILOTAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION DE L OCI SUR LE COTON 22 SEPTEMBRE 2011 OUAGADOUGOU BURKINA FASO Présenté

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL

ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL Article 1 : CREATION ET PHILOSOPHIE GENERALE Le Centre d Etudes et de Recherches sur le Droit international général et les Droits

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Appel de Candidature

Appel de Candidature Appel de Candidature Formation sur l assurance qualité interne dans l Afrique de l Ouest 2015-16 Le projet «Training on Internal Quality Assurance in West Africa (TrainIQAfrica)» est une formation pour

Plus en détail

A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal

A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal Du 02 au 05 Mai 2013 se tiendra la première édition de la Foire Africaine de Montréal (FAM), le rendez vous

Plus en détail

Note conceptuelle. Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale

Note conceptuelle. Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale Réunion d experts Renforcer les capacités pour une

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc المملكة المغربية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي وتكوين األطر Royaume du Maroc Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres Personnel enseignant

Plus en détail

Rôle de CampusFrance

Rôle de CampusFrance Réunion d'information 20 novembre 2012 La vie d un étudiant en France Institut français du Rôle de CampusFrance Le suivi de la procédure CampusFrance est obligatoire pour tout projet d étude diplômant

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE République Togolaise Travail-Liberté-Patrie Discours de : Son Excellence Monsieur Kwesi Séléagodji AHOOMEY-ZUNU Premier Ministre de la République Togolaise A LA CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

de présenter une optique commune de solutions aux problèmes de développement qui se posent dans ces pays.

de présenter une optique commune de solutions aux problèmes de développement qui se posent dans ces pays. PLAN DU SÉMINAIRE Guide de bonnes pratiques en matière de développement dans les pays les plus défavorisés de l environnement Euro méditerranéen Education, Egalité entre hommes et femmes et Etat de droit

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Guide destiné aux étudiantes et étudiants internationaux

Guide destiné aux étudiantes et étudiants internationaux Guide destiné aux étudiantes et étudiants internationaux Le Cégep de Rimouski est heureux d accueillir des étudiantes et des étudiants internationaux et mettra tout en œuvre pour faciliter votre intégration.

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER STK008_Levensloop_Broch_FR_10.indd

Plus en détail

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA SIXIEME SESSION DE

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

02 Écoles de formation technique et professionnelle (FTP) en Autriche Ministère fédéral de l éducation, des arts et de la culture (BMUKK)

02 Écoles de formation technique et professionnelle (FTP) en Autriche Ministère fédéral de l éducation, des arts et de la culture (BMUKK) 02 Écoles de formation technique et professionnelle (FTP) en Autriche Ministère fédéral de l éducation, des arts et de la culture (BMUKK) La direction générale pour la formation technique et professionnelle

Plus en détail

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale 10 ème ANNIVERSAIRE Contexte et justification L économie ivoirienne est basée sur son agriculture. Le secteur agricole qui comprend les productions végétales, animales et les industries agroalimentaires,

Plus en détail

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés Fonds européen pour les Réfugiés 2008-2013 APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés 1 Introduction : La décision n 573/2007/CE du Parlement européen

Plus en détail