- Communauté d Agglomération Royan Atlantique -

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- Communauté d Agglomération Royan Atlantique -"

Transcription

1 3 avenue Condorcet Villeurbanne. Tél : rue Crucy Nantes Cedex 1. Tél : rue Louis Blanc Paris. Tél : Elaboration du Document d Aménagement Commercial - Communauté d Agglomération Royan Atlantique - Diagnostic et enjeux Projet de synthèse présenté au Bureau communautaire du 19 Novembre

2 1. Préalable : évolution du contexte réglementaire Avant la LME Projet commercial Depuis la LME Projet commercial Législation actuelle Grenelle 2 Projet de loi Ollier Projet commercial CDEC Critères économiques CDAC Critères d aménagement du territoire et de développement durable Compatibilité DAC (SCOT) Compatibilité DAC (SCOT) Compatibilité PLU Conformité Autorisation d urbanisme Autorisation d urbanisme Conformité PLU Autorisation d urbanisme Objectif du DAC : définir les orientations stratégiques en termes d organisation territoriale des fonctions commerciales et les conditions d implantation des équipements commerciaux dans leur environnement 2

3 2. Sommaire et méthodologie Moyens mis en œuvre 0 Lancement de la démarche 1 Analyse de l environnement 2 Analyse de l offre commerciale 3 - Analyse de la clientèle / Niveau de couverture des besoins 4 - Synthèse et enjeux du diagnostic Echanges avec les acteurs locaux Entretiens individualisés Enquêtes auprès des Maires 4 permanences territoriales Echanges formels et informels avec les équipes en charge de la révision du SCoT et l Agglomération Terrain / Expertises sur site / Enquêtes 600 enquêtes consommateurs : résidents, semi résidents et touristes Repérage et analyses terrains Expertise des principales polarités marchandes Analyse de l organisation, fonctionnement marchand et des capacités d accueil (vacances, friches ) Exploitation de données et études existantes Données du SCoT et des partenaires locaux Sources et données de référence Bases de données AID observatoire / Outils de veille et de modélisation AID Observatoire 3

4 3. Localisation et environnement concurrentiel Localisation du territoire de la CARA Plancher commercial + de 300 m² M² SCoT CARA m² C. Urbaine de Bordeaux m² C de C du Pays Santon m² C d Agglo pays Rochefortais m² C de C de l Ile d Oléron m² C de C du Bassin de Marennes m² C de C Gémozac et Saintonge viticole m² Source : DGCCRF - Données arrondies Trafic moyen journalier annuel en 2011* Source : INSEE RGP 2008 Sources : Via Michelin, INSEE RGP 2008, CG 17 *Données arrondies 4

5 4. Attractivité touristique et économique Part des résidences secondaires dans les résidences principales Bassins Part rés secondaires / rés principales Est 15 % Nord 167 % Ouest 125 % Sud 54 % Total 98 % Navette domicile / travail Source : INSEE, RGP, 2008 Données arrondies Source : INSEE, RGP,

6 5. Analyse de l offre commerciale globale Répartition et composition des cellules commerciales Offre moins de 300 m² cellules commerciales en activité, dont commerces (55 %) Plancher commercial des surfaces de + de 300 m² Plancher commercial de plus de 300 m² en 2012 : m² Densité commerciale globale (moins de 300 m²) Périmètre d étude : 35 commerces de détail / habitants France : 7 commerces de détail / habitants Source : fichier SIREN 2010 Densité commerciale m² / 1000 habitants (+ de 300 m²) Périmètre Totale Alimentaire Non alimentaire National m² 420 m² 880 m² SCoT CARA m² 510 m² 980 m² Sources : DGCCRF, 2008 et AID Observatoire, repérages

7 6. Mesure des performances économiques 21% 15% Répartition du chiffre d affaires par grande famille de produits 8% 56% Alimentaire Equipement de la personne Equipement de la maison Culture et loisirs Chiffre d affaires global : 358 Millions d Répartition du CA par commune Chiffre d affaires par circuit de distribution Forme de vente Commerce de moins de 300 m² Commerces non sédentaires Echelle SCoT Echelle Nationale 32 % 21% 2% 4% Grandes surfaces 65% 70% Autres formes de vente 2% 5% Source : Enquête auprès des ménages résidants, Septembre

8 7. Evolution des surfaces commerciales de plus de 300 m² Surfaces commerciales totales autorisées : m² Surfaces commerciales autorisées depuis 2008 sur la CARA % Répartition des m² autorisés depuis 2008 sur la CARA Alimentaire 11% Cultures/Loisirs Commune M² % Vaux sur Mer % La Tremblade % Arvert % Meschers sur Gironde % Royan % Saujon % Total % Source : CG 17, Analyse des CDAC, 2008 au 14/09/ % Caractéristiques : 62% m² autorisés soit 9 % du département 88 %, soit m² en création de surface Densité pour habitants par an : Territoire SCoT : 48 m² Département : 58 m² Equipement de la maison Equipement de la personne CdC Bassin de Marennes : 116 m² (total de m², forte progression en non alimentaire) Principaux constats : Évolution de la grande distribution correspondant à l affirmation du pôle de Val Lumière et à un renforcement de l offre de proximité sur les communes excentrées du cœur d agglomération. 8

9 8. Présentation grille d analyse des comportements d achat Justifications : - Impossibilité de réguler l urbanisme commercial en fonction de critères économiques - Hiérarchiser les fonctions commerciales pour favoriser les complémentarités et les équilibres territoriaux - Apporter une réponse aux besoins de la population et dans la couverture commerciale - Prendre en considération les impacts induits en matière d aménagement du territoire (déplacements / mobilité, mode d accès principaux, consommati on foncière) Fréquences d achats Quotidienne Hebdomadaire Occasionnelle «lourde» Occasionnelle «légère» Exceptionnelle Types d activités concernées Boulangerie, boucherie charcuterie, tabac presse, fleurs, alimentation, services Supermarchés / hypermarchés, alimentaire spécialisé Bricolage, jardinage, petits matériaux Habillement, chaussures, parfumerie, bijouterie, librairie papeterie CD/DVD, jeux - jouets, petite décoration, Mobilier, électroménager, aménagement, de la maison (cuisines, salles de bains), Aire d influence minimale Entre à habitants > habitants (1 000 m²). > à habitants > à habitants > à habitants > habitants pour concepts métropolitains / d envergure métropolitaine / atypique (pas d activités spécifiques) Formats de vente concernés Commerces traditionnels sédentaires et non sédentaires Format de vente < seuil des orientations du DAC Moyennes surfaces alimentaires Format de vente > seuil des orientations du DAC Grandes et moyennes surfaces spécialisées (GSS) non alimentaires Format de vente > seuil des orientations du DAC Modes principaux d accès et de transports pour les achats Modes doux Transports en commun Voiture Modes doux Transports en commun Voiture Voiture Modes doux Transports en commun Voiture Voiture 9

10 9. Profil et caractéristiques des ménages résidants Dépense commercialisable des ménages résidants de la CARA : 444 M Evolution du nombre de ménages entre 1999 / 2008 % Achats réguliers 241 M 54 % Achats occ. légers 114 M 26 % Achats occ. lourds 31 M 7 % Achats exceptionnels 58 M 13 % Total 444 M 100 % Caractéristiques des ménages en 2008 Nb et % Taille Part + de 70 ans SCoT ,09 32% Est 23 % 2,32 26% Ouest 39 % 1,98 38% Nord 22 % 2,21 29% Sud 16 % 2,27 28% Principaux constats : Orientation plus marquée de la DC pour les achats réguliers. Dynamiques démographiques favorables au maintien, voire au renforcement du potentiel de consommation. Département - 2,22 25% Sources : INSEE, RGP 1999 et 2008 et enquête auprès des ménages résidants 10

11 10. Analyse de l emprise et de l évasion commerciale Evasion commerciale : 69 millions d euros, soit 15 % de la dépense commercialisable 56 M en 2004, soit 17 % de la DC Niveaux d emprise et d évasion par typologie d achat Ensemble des produits Achats "exceptionnels" Achats "occasionnels lourds" Achats "occasionnels légers" Achats "réguliers" 70% 70% 85% 90% 94% 30% 30% 15% 10% 6% 0% 50% 100% Taux d'emprise Taux d'évasion 444 M 58 M 31 M 114 M 241 M Principales destinations d évasion hors territoire - Internet VPC : 18 M / 4 % de la DC - Reste Charente Maritimes : 37 M / 9 % de la DC - Saintes : 11 M / 3 % de la DC - Gémozac : 5 M / 1,2 % de la DC - Rochefort : 5 M / 1,2 % de la DC - La Rochelle : 4,6 M / 1,03 % de la DC - Marennes : 3,8 M / 0,9 % de la DC - Le Gua : 3,3 M / 0,7 % de la DC - Diffus : 14 M / 20 % de la DC Principaux constats : Évasion commerciale globale moyenne et qui tend à diminuer, mais qui reste compressible sur certaines typologies d achat. Évasions fortement orientées vers Saintes, pour des achats «occasionnels légers» principalement. Montant de la dépense commercialisable (M ) Source : Enquête auprès des ménages résidants 11

12 Comportements d achat - Matrice de flux de consommation Achats réguliers quotidiens et hebdomadaires Lieux d achat - Boulangerie, boucherie charcuterie, tabac presse, fleurs, alimentation, services Supermarchés / hypermarchés, alimentaire spécialisé SCOT Evasion d habitation Royan Ouest Sud Est St Sulpice Est Saujon Nord Diffus VAD Royan 83% 11% 1% 2% 2% 1% - - Ouest Vaux s/ Mer 37% 59% % - Sud Cozes 13% - 45% - 21% 1% 19% - Est - St Sulpice 40% 6% - 32% 21% - 1% - Est - Saujon 30% % - 5% - Nord La Tremblade 19% 15% % 7% - TOTAL 40% 16% 8% 3% 16% 11% 6% - Source : Enquête auprès des ménages résidants, Septembre 2012 Principaux constats : Emprise satisfaisante au sein de chaque bassin : ouest, est Saujon, nord. Flux de consommation internes importants en direction de Royan et de Saujon malgré une desserte de proximité satisfaisante au sein de chaque bassin de vie. 12

13 Comportements d achat - Matrice de flux de consommation Achats occasionnels légers Lieux d achat - Habillement, chaussures, parfumerie, bijouterie, librairie papeterie CD/DVD, jeux - jouets, petite décoration, SCOT Evasion d habitation Royan Ouest Sud Est St Sulpice Est Saujon Nord Diffus VAD Royan 64% 7% - - 1% - 16% 12% Ouest - Vaux s/ Mer 55% 20% % 7% Sud Cozes 44% 1% 13% - 6% - 29% 8% Est - St Sulpice 57% 10% - 7% 6% 1% 8% 11% Est - Saujon 55% 1% % - 13% 9% Nord La Tremblade 28% 11% - 1% - 18% 24% 18% TOTAL 50% 8% 2% 1% 5% 3% 19% 11% Principaux constats : Royan reste la principale destination à l échelle du territoire. Evasion à l extérieur du territoire relativement élevée pour certains bassins de vie. Source : Enquête auprès des ménages résidants, Septembre

14 Comportements d achat - Matrice de flux de consommation Achats occasionnels lourds d habitation Royan Ouest Lieux d achat - Bricolage, jardinage, petits matériaux SCOT Sud Est St Sulpice Est Saujon Nord Diffus Evasion Royan 87% 2% 2% - 2% 4% 2% - Ouest Vaux s/ Mer 73% 12% 4% 2% 3% 1% 6% - Sud Cozes 48% 4% 15% - 10% 3% 20% 1% Est - St Sulpice 62% - - 4% 19% 14% 1% - Est - Saujon 38% - - 4% 49% - 9% 1% Nord La Tremblade 29% - - 2% - 52% 16% 1% TOTAL 56% 3% 4% 2% 13% 13% 9% - VAD Source : Enquête auprès des ménages résidants, Septembre 2012 Principaux constats : Royan reste la principale destination à l échelle du territoire, malgré la présence d une offre commerciale à l échelle de chaque bassin de vie. Taux d évasion élevés sur les secteurs Sud et Nord. 14

15 Comportements d achat - Matrice de flux de consommation Achats exceptionnels d habitation Lieux d achat - Mobilier, électroménager, aménagement de la maison (cuisines, salles de bains), Royan Ouest SCOT Sud Est St Sulpice Est Saujon Nord Diffus Evasion Royan 73% - 2% % 7% Ouest Vaux s/ Mer 57% 11% 3% 3% 1% - 18% 6% Sud Cozes 30% 1% 18% 4% 4% - 29% 14% Est - St Sulpice 63% 5% - 18% 2% - 9% 3% Est - Saujon 43% 1% % - 26% 11% Nord La Tremblade 31% 1% - 8% - 24% 21% 14% TOTAL 51% 3% 4% 4% 4% 4% 21% 9% VAD Source : Enquête auprès des ménages résidants, Septembre 2012 Principaux constats : Royan reste la principale destination à l échelle du territoire, au regard de la composition de l offre commerciale existante. Taux d évasion relativement élevés sur chaque bassin de vie. 15

16 12. Attractivité des principales polarités commerciales Emprise commerciale par les principaux pôles sur le territoire Royan centre ville Saujon Super U Val Lumière Principaux constats : Zone d influence commerciale relativement restreinte pour le centre ville de Royan. Superposition des zones de chalandise mettant en évidence des effets de concurrence interne et des niveaux d emprise encore faibles par bassin. Emprise du pôle Val Lumière qui reste à confirmer. Source : Enquête auprès des ménages résidants, Septembre

17 13. Profil et caractéristiques de la clientèle touristique Profil de la clientèle touristique et semi-résidante 60% 40% 20% 58% 52% 38% 29% Touriste Semi Résident 19% 5% Montant moyen du séjour Moyenne : 1331 Touriste : 1147 Semi-résident : 1531 Environ 60% des personnes interrogées disent avoir effectuées leur dernier achat dans le centre commercial de Royan 2 0% Moins de 45 ans Entre 45 et 65 ans Plus de 65 ans 13% 70% Achats des touristes effectués en centre ville 17% Marchés Achats des touristes effectués en périphérie 1% 1% 6% Petits commerces Restaurants 92% Alimentaire Culture/Loisirs Equipement de la maison Equipement de la personne Source : enquête auprès des touristes, Juillet et Aout

18 14. Synthèse : hiérarchisation des fonctions commerciales actuelles Arvert Pôle majeur Pôle secondaire Breuillet St Sulpice St Palais Vaux s/ Mer Royan Médis Pôle intermédiaire Pôle relais Pôle de proximité Pôle d hyper proximité Meschers s/ G Mortagne s/ G 18

19 15. Synthèse des enjeux territoriaux Structuration commerciale autour d une principale polarité marchande. Hiérarchisation des fonctions commerciales futures nécessitant des arbitrages au regard de la superposition des zones de chalandise. Évasion commerciale globale limitée, mais certaines emprises faibles pour des typologies d achat effectuées sur des pôles limitrophes ayant une armature commerciale similaire au territoire. Nécessaire adaptation qualitative de l offre aux attentes et caractéristiques des différents segments de clientèle : résidents, actifs, semi-résidents et touristes. Développement commercial futur à déterminer compte tenu des : complémentarités à initier à l échelle du territoire, effets de concurrence avec le pôle de Saintes, évolutions à venir sur les pôles limitrophes au territoire. 19

20 Prochaine étape Atelier de concertation 20 à 30 minutes 1. Présentation par le cabinet AID Observatoire : synthèse des enjeux prospectifs et proposition(s) stratégique(s) 2. Constitution de groupes de travail (nombre variable en fonction du nombre de participants) dont la composition est à définir. 45 à 50 minutes Mise à disposition de supports d analyse et d évaluation des scénarii. Désignation d un rapporteur par groupe. Débat par petits groupes sur les scénarii et propositions : Atouts / risques / améliorations à apporter / priorités de développement 3. Restitution du travail des groupes par chaque rapporteur 20 à 25 minutes 4. Echanges partagés à partir des retours de chaque groupe de travail questions diverses 20

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA Comité de pilotage de lancement de la démarche Réalisation: PIVADIS 24, rue de la Bredauche 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN

Plus en détail

Elaboration du Document d Aménagement Commercial

Elaboration du Document d Aménagement Commercial 3 avenue Condorcet. 69100 Villeurbanne. Tél : 04 78 93 12 81 2 rue Crucy. 44005 Nantes Cedex 1. Tél : 02 40 12 75 83 24 rue Louis Blanc. 75010 Paris. Tél : 01 77 75 97 46 www.aidobservatoire.fr Elaboration

Plus en détail

Méthodologie. de hiérarchisation. des fonctions commerciales PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV PARTIE V

Méthodologie. de hiérarchisation. des fonctions commerciales PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV PARTIE V PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV Méthodologie de hiérarchisation PARTIE V des fonctions commerciales photo : stephanecouchet.com - Hiérarchisation des pôles commerciaux - Déclinaison des orientations

Plus en détail

Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne.

Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne. Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne. Les résultats qui ont servi à la réalisation de ce document

Plus en détail

COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL

COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL 1 ER OCTOBRE 2013 Les intervenants Animation : Gaëlle BONNEFOY CUDRAZ, CCI de Lyon Intervenants : -Gaëlle BONNEFOY CUDRAZ, responsable

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine

Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine COMMUNAUTE D AGGLOMERATION CHARTRES METROPOLE Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine Version adoptée par le Conseil communautaire du 11 avril 2013 Communauté d Agglomération

Plus en détail

Révision du SCoT Colmar- Rhin- Vosges. Commission thématique. PADD : Volet commercial 1 er juillet 2014

Révision du SCoT Colmar- Rhin- Vosges. Commission thématique. PADD : Volet commercial 1 er juillet 2014 Révision du SCoT Colmar- Rhin- Vosges Commission thématique PADD : Volet commercial 1 er juillet 2014 Organisation de la réunion 2 1 2 3 Préalables - Contete commercial du territoire - Principau enjeu

Plus en détail

Grande distribution dans le Beaujolais

Grande distribution dans le Beaujolais Grande distribution dans le Beaujolais Observatoire du Commerce du Beaujolais Juillet 2013 1 Commerce et grande distribution Répartition de l offre commerciale Les 91 communes du territoire Beaujolais

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine

Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine COMMUNAUTE D AGGLOMERATION CHARTRES METROPOLE Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine Version modifiée après enquête publique et adoptée par le Conseil communautaire du

Plus en détail

Syndicat Mixte du SCoT BuCoPA Document d Aménagement Commercial du SCOT BuCoPA

Syndicat Mixte du SCoT BuCoPA Document d Aménagement Commercial du SCOT BuCoPA Syndicat Mixte du SCoT BuCoPA Document d Aménagement Commercial du SCOT BuCoPA Approuvé le 2 février 2012 Introduction Les objectifs de la démarche et le contexte local Le Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

Schéma de Développement Commercial - aire urbaine de Toulouse

Schéma de Développement Commercial - aire urbaine de Toulouse Observatoire Départemental de l'équipement Commercial de la Haute-Garonne Schéma de Développement Commercial aire urbaine de Toulouse Pour un commerce durable dans la Ville Un document de référence pour

Plus en détail

RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012

RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012 RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012 Partie 1 : diagnostic croisé de l offre et de la demande commerciale Offre commerciale existante par commune : des rayonnements très différents Augmentation dynamique du nombre

Plus en détail

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE Rappel méthodologique Une exploitation des données INSEE et DGI disponibles:

Plus en détail

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC COMMERCE. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Réf. 15/117

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC COMMERCE. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Réf. 15/117 RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC COMMERCE Co-construction SCoT 7 juillet 2015 Nadine LE HIR Réf. 15/117 RÔLE DU DIAGNOSTIC COMMERCE Rappel des objectifs de la délibération : «Adapter le volet

Plus en détail

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial Département de la Gironde Préfecture de la Gironde Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon et du Val de l Eyre SYBARVAL ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC Document d Aménagement Commercial du 17 décembre

Plus en détail

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1 ANNEXES DU SCOT DE L ARC COMTAT VENTOUX Version arrêtée du 20 juin 2012 1 SOMMAIRE 1. ANNEXE 1 METHODOLOGIE DE DEFINITION DE LA TACHE URBAINE ET DE LA CONSOMMATION FONCIERE SUR LE TERRITOIRE 2. ANNEXE

Plus en détail

Portrait du commerce. en région Centre CCI CENTRE

Portrait du commerce. en région Centre CCI CENTRE CCI CENTRE Portrait du commerce en région Centre 2014 Projet cofinancé par l Union européenne. L Europe s engage en région Centre avec le fonds européen de développement régional. L équipement commercial

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU Diagnostic préalable au Document d Aménagement Commercial Décembre 2012 1 SOMMAIRE INTRODUCTION.........3 1. ENJEUX

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux FÉDÉRATION POUR L URBANISME ET LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE SPÉCIALISÉ Paris - 5 novembre 2014 La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux La vacance commerciale a augmenté de 50 % dans

Plus en détail

Indicateurs économiques du commerce local

Indicateurs économiques du commerce local Indicateurs économiques du commerce local Rapport de la commune : Nom de la ville Présentation non contractuelle. Les auteurs se réservent le droit de modifier le contenu du rapport proposé en fonction

Plus en détail

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE États généraux du Commerce 21 février 2011 avec le soutien financier ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT

Plus en détail

Charte de développement commercial du périmètre du SCOT de la Région d Annemasse

Charte de développement commercial du périmètre du SCOT de la Région d Annemasse N 02101SEGH Charte de développement commercial du périmètre du SCOT de la Région d Annemasse Syndicat d Etudes du Genevois Haut Savoyard Version définitive Approuvée par délibération du Comité Syndical

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

Modification n 2 intégrant le Document d Aménagement Commercial

Modification n 2 intégrant le Document d Aménagement Commercial Modification n 2 intégrant le Document d Aménagement Commercial SOMMAIRE PRESENTATION DE LA MODIFICATION... 4 POURQUOI MODIFIER LE SCoT?... 5 LE RESPECT DE L ART. L.122-13 DU CODE DE L URBANISME... 6

Plus en détail

DIAGNOSTIC COMMERCIAL DU BASSIN D ARCACHON VAL DE L EYRE. En vue de la mise en place d un Document d Aménagement Commercial.

DIAGNOSTIC COMMERCIAL DU BASSIN D ARCACHON VAL DE L EYRE. En vue de la mise en place d un Document d Aménagement Commercial. DIAGNOSTIC COMMERCIAL DU BASSIN D ARCACHON VAL DE L EYRE En vue de la mise en place d un Document d Aménagement Commercial Septembre 2011 1 Partie 1 - Profil et évolution des ménages 2 1.1 Taille et CSP

Plus en détail

Document d'aménagement Commercial intégré au SCOT du Pays d Aunis

Document d'aménagement Commercial intégré au SCOT du Pays d Aunis Document d'aménagement Commercial intégré au SCOT du Pays d Aunis 20/02/2015 P A Y S D ' A U N I S DAC adopté le 13 mars 2014 par délibération du Comité Syndical, soumis à enquête publique du 8 décembre

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial. Approuvé par le Comité Syndical du 6 janvier 2014

Document d Aménagement Commercial. Approuvé par le Comité Syndical du 6 janvier 2014 Document d Aménagement Commercial Approuvé par le Comité Syndical du 6 janvier 2014 1. GRANDS ENJEUX DE L AMENAGEMENT COMMERCIAL DU PAYS DU CALAISIS. > A l échelle de l ensemble du territoire du Pays,

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail du bricolage et de la quincaillerie

Analyses commerciales. Le commerce de détail du bricolage et de la quincaillerie Analyses commerciales Le commerce de détail du bricolage et de la quincaillerie Avril 2012 Le commerce de détail de bricolage et de quincaillerie Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle

Plus en détail

Elaboration d une stratégie commerciale

Elaboration d une stratégie commerciale ARMATURE COMMERCIALE DU TERRITOIRE DU SCOTERS Elaboration d une stratégie commerciale CONCERTATION SECTEUR LOISIRS/CULTURE, ÉQUIPEMENT DE LA MAISON/BRICOLAGE, ÉQUIPEMENT DE LA PERSONNE 5 SEPTEMBRE 2012

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial du SCoT Beaujolais

Document d Aménagement Commercial du SCoT Beaujolais Document d Aménagement Commercial du SCoT Beaujolais Mars 203 approuvé par le comité syndical du 26 mars 203 Syndicat mixte du Beaujolais Document d aménagement commercial - mars 2013 Mars 203 Sommaire

Plus en détail

Schéma de Développement Commercial du Département de Vaucluse. Annexe : Fiches pôles

Schéma de Développement Commercial du Département de Vaucluse. Annexe : Fiches pôles Schéma de Développement Commercial du Département de Vaucluse Annexe : Fiches pôles Juillet 2004 Avec le concours financier de : Et la participation des équipes de : La Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Observatoire. du Commerce et. de la Consommation ÉDITION 2015

Observatoire. du Commerce et. de la Consommation ÉDITION 2015 ÉDITION Observatoire du et de la Consommation > 201 zones d enquête suivies > 300 000 actes d achat recensés > 34 familles de produits analysées E X C L U S I V I T É C C I N E I L O R R A Le marché de

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial Définition

Document d Aménagement Commercial Définition Projet de DAC Document d Aménagement Commercial Définition Instrument de planification territoriale commerciale Volet commercial du SCoT Avec la loi Grenelle 2 : élément obligatoire du DOO, volet règlementaire

Plus en détail

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS Réunion du 29 avril 2010 Salle du Conseil - Mairie du 3 ème arrondissement 1 SOMMAIRE Présentation du Schéma Directeur d Urbanisme Commercial Principes du SDUC 2009-2015 Définition des différents types

Plus en détail

Pourquoi cette démarche?

Pourquoi cette démarche? Pourquoi cette démarche? Synthèse des constats Convergence vers le cœur d agglomération de flux de plus en plus dispersés + Incitation à l usage privilégié de la voiture + Multiplication des nuisances

Plus en détail

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE NANTES, LA LOIRE : USAGES ET PROJETS LES USAGES LES PRATIQUES & LES USAGES UN ESPACE ÉCONOMIQUE & ÉCOLOGIQUE LA MOBILITÉ & LES FRANCHISSEMENTS L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE 02 En apportant les marchandises

Plus en détail

Schéma de Développement Commercial du Département de Vaucluse. Juillet 2004

Schéma de Développement Commercial du Département de Vaucluse. Juillet 2004 Schéma de Développement Commercial du Département de Vaucluse Juillet 2004 Avec le concours financier de : Et la participation des équipes de : La Chambre de Commerce et d Industrie La Chambre de Métiers

Plus en détail

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Problématique : Depuis 2004, on observe une perte de dynamisme commercial sur le secteur de l Intra-Muros avec une augmentation du nombre

Plus en détail

REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET "CENTRE-BOURG"

REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET CENTRE-BOURG REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET "CENTRE-BOURG" 25 août 2014 Contexte et objet de la demande Lors d une rencontre

Plus en détail

Analyse des flux de consommation des ménages. Louvigné Communauté

Analyse des flux de consommation des ménages. Louvigné Communauté Analyse des flux de consommation des ménages Septembre 2014 Présentation de l Observation Economique du Commerce et de la Consommation Périmètre de l étude 1 zone d enquête sur le canton de Pontorson 2

Plus en détail

«Promenade des Dombes»

«Promenade des Dombes» CRÉATION D UN ENSEMBLE COMMERCIAL Commune de Villars - Les - Dombes (01) «Promenade des Dombes» D O S S I E R D E P R E S E N T A T I O N Janvier 2014 SFI PROMOTION LOCALISATION DU SITE Bourg-en-Bresse

Plus en détail

Forum Commerce Artisanat Territoires Un espace d échanges pour aller de l avant. 3 décembre 2012

Forum Commerce Artisanat Territoires Un espace d échanges pour aller de l avant. 3 décembre 2012 Forum Commerce Artisanat Territoires Un espace d échanges pour aller de l avant 3 décembre 2012 Ouverture Pierre GOGUET Président de la CCI de Bordeaux Vincent FELTESSE Président de la Communauté Urbaine

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DU FINISTERE REVISION DE JUIN 2006 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION...

Plus en détail

Marseille Observation Santé : un outil d aide à la décision au service de la ville. Valérie Guagliardo valerie.guagliardo@inserm.

Marseille Observation Santé : un outil d aide à la décision au service de la ville. Valérie Guagliardo valerie.guagliardo@inserm. Marseille Observation Santé : un outil d aide à la décision au service de la ville Valérie Guagliardo valerie.guagliardo@inserm.fr Pour un urbanisme favorable à la santé - jeudi 16 avril 2015 Plan de la

Plus en détail

Aménagement Centre Ville Historique

Aménagement Centre Ville Historique Aménagement Centre Ville Historique Présentation publique 2 Etat actuel Cours au nord de la rue Pierre Brossolette Secteur de concertation / Secteur d étude Périmètre de concertation Périmètre du projet

Plus en détail

Schéma de développement commercial sur le territoire de la Communauté d Agglomération Porte de l Isère. Dossier 1 : Etat des lieux Mai 2008

Schéma de développement commercial sur le territoire de la Communauté d Agglomération Porte de l Isère. Dossier 1 : Etat des lieux Mai 2008 Schéma de développement commercial sur le territoire de la Communauté d Agglomération Porte de l Isère Dossier 1 : Etat des lieux Mai 2008 Sommaire Préalable 3 PREMIERE PARTIE : LES ÉLÉMENTS D ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Étude sur le commerce et l'artisanat en Pays Sedanais

Étude sur le commerce et l'artisanat en Pays Sedanais Ville de BAZEILLES Étude sur le commerce et l'artisanat en Pays Sedanais Préconisations Présentation juin 2003 1 2 Sommaire 1) Synthèse des éléments de diagnostic 2) Préconisations - Projet de développement

Plus en détail

1 Les principaux critères

1 Les principaux critères C H A P I T R E 1 Les principaux critères de différenciation des points de vente Compétences C.4.1.1. Situer le point de vente dans l appareil commercial Repérer la forme de commerce du point de vente

Plus en détail

DOCUMENT D AMÉNAGEMENT COMMERCIAL DE LA GRANDE AGGLOMÉRATION TOULOUSAINE

DOCUMENT D AMÉNAGEMENT COMMERCIAL DE LA GRANDE AGGLOMÉRATION TOULOUSAINE DOCUMENT D AMÉNAGEMENT COMMERCIAL DE LA GRANDE AGGLOMÉRATION TOULOUSAINE A p p r o u v é p a r l e C o m i t é S y n d i c a l d u S m e a t le 1 7 j u i n 2 0 0 9 Sommaire Préambule... 1 PARTIE 1 - POUR

Plus en détail

SEPAL 24 septembre 2013. Mutations de l immobilier commercial : vers une nouvelle géographie commerciale?

SEPAL 24 septembre 2013. Mutations de l immobilier commercial : vers une nouvelle géographie commerciale? SEPAL 24 septembre 2013 Mutations de l immobilier commercial : vers une nouvelle géographie commerciale? Constat 2 Source : Insee 2010 Source : Insee 2010 Tendances de consommation à long terme Ralentissement

Plus en détail

Diagnostic de l'offre commerciale dans le Grand Pau

Diagnostic de l'offre commerciale dans le Grand Pau Diagnostic de l'offre e dans le Grand Pau La loi de Modernisation de l'economie du 4 aout 2008 a modifié les responsabilités des collectivités dans l'encadrement du développement. Un travail sur le thème

Plus en détail

ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES

ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES Marché à procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Ville de Maromme Place

Plus en détail

et de l Artisanat de Saint-André

et de l Artisanat de Saint-André Ville de Saint-André-Lez-Lille U n i on C o mmerc i a l e & A rt i s a n a l e D e S a i n t - An d ré Charte de Développement du Commerce et de l Artisanat de Saint-André CHARTE DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières SIEPAL SYNDICAT D ETUDES ET DE PROGRAMMATION DE L AGGLOMERATION DE LIMOGES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES SCHEMA DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL Analyse du volet commercial et détermination

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Communautaire en date du : Document d Aménagement Commercial Le Président

Plus en détail

32% des dépenses commercialisables des ménages du Saulnois sont réalisés sur le territoire en alimentaire et non alimentaire

32% des dépenses commercialisables des ménages du Saulnois sont réalisés sur le territoire en alimentaire et non alimentaire LES FLUX DE CONSOMMATION 04 LES IDÉES CLÉS Des flux de consommation caractérisés par : 32% des dépenses commercialisables des ménages du Saulnois sont réalisés sur le territoire en alimentaire et non alimentaire

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Analyses commerciales Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Avril 2012 Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle

Plus en détail

HENDAYE : ET SI VOUS CHOISISSIEZ LA COTE BASQUE?

HENDAYE : ET SI VOUS CHOISISSIEZ LA COTE BASQUE? HENDAYE : ET SI VOUS CHOISISSIEZ LA COTE BASQUE? PRESENTATION D HENDAYE Située dans le sud-ouest de la France, aux portes de l Espagne, Hendaye est la 5 ème ville du département des Pyrénées-Atlantiques,

Plus en détail

Analyse des comportements d'achat des ménages de l'ain

Analyse des comportements d'achat des ménages de l'ain Analyse des comportements d'achat des ménages de l'ain Pôle commercial de Chalamont 23 Janvier 2014 CCI de l'ain Observatoire du Commerce Page 1 sur 18 Objectifs de l'enquête Depuis 1988, l'observatoire

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

Pays du Perche ornais. Réunion publique. Schéma de COhérence Territoriale. du Pays du Perche ornais. Mortagne-au-Perche 6 octobre 2014

Pays du Perche ornais. Réunion publique. Schéma de COhérence Territoriale. du Pays du Perche ornais. Mortagne-au-Perche 6 octobre 2014 Pays du Perche ornais Réunion publique Schéma de COhérence Territoriale du Pays du Perche ornais Mortagne-au-Perche 6 octobre 2014 Sommaire I Le SCOT : pourquoi, comment? II Répartition de la population

Plus en détail

Commerces et centres commerciaux au Pays Basque : quelle cohabitation? CCI Bayonne Pays Basque 2 octobre 2012

Commerces et centres commerciaux au Pays Basque : quelle cohabitation? CCI Bayonne Pays Basque 2 octobre 2012 Commerces et centres commerciaux au Pays Basque : quelle cohabitation? CCI Bayonne Pays Basque 2 octobre 2012 L Institut pour la Ville et le Commerce Présenta*on Collectivités territoriales et leurs aménageurs

Plus en détail

Schéma de cohérence territoriale DAC. Document d aménagement commercial. Pays. Arrêté le 31 janvier 2014. Rennes Syndicat mixte du scot

Schéma de cohérence territoriale DAC. Document d aménagement commercial. Pays. Arrêté le 31 janvier 2014. Rennes Syndicat mixte du scot SCoT du Pays de Rennes Schéma de cohérence territoriale DAC Document d aménagement commercial Pays de Rennes Syndicat mixte du scot Arrêté le 31 janvier 2014 Acigné Andouillé-Neuville Aubigné Bécherel

Plus en détail

ETUDE POUR UNE STRATEGIE COMMERCIALE

ETUDE POUR UNE STRATEGIE COMMERCIALE ETUDE POUR UNE STRATEGIE COMMERCIALE SUR LA COMMUNE DE THIVIERS (Janvier 2009) Chambre Economique de la Dordogne 32 boulevard Lakanal BP 5081 24005 PERIGUEUX CEDEX 05 53 35 87 29 c.caro@chambre-economique-dordogne.fr

Plus en détail

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 Septembre 2008 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial Métropole Savoie, modifié suite à l enquête publique, adopté le 14 décembre 2013-1

Document d Aménagement Commercial Métropole Savoie, modifié suite à l enquête publique, adopté le 14 décembre 2013-1 Document d Aménagement Commercial Métropole Savoie, modifié suite à l enquête publique, adopté le 14 décembre 2013-1 MODIFIE APRES ENQUETE PUBLIQUE ADOPTE LE 14 DECEMBRE 2013 SOMMAIRE La démarche de Métropole

Plus en détail

Analyse de l activité commerciale du Territoire

Analyse de l activité commerciale du Territoire Analyse de l activité commerciale du Territoire Enquête auprès des ménages résidants Pays de Fougères Point Presse du 26 septembre 2014 Mode de collecte de l étude Consommation des ménages résidents 1-

Plus en détail

Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux. 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce

Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux. 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce Les questionnements en matière d'économie Quelles conditions d'accueil

Plus en détail

10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe

10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe 10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe 31 060 habitants 55 hectares 11,5% de logements SRU Périmètre modifié Présentation Le quartier Porte St Denis

Plus en détail

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains N 299 Comment les centres et leur accès sont-ils pris en compte dans les documents d urbanisme et de planification régionaux? Si le SDRIF donne des recommandations très générales, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

LILLE METROPOLE ÉLABORATION DU RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ

LILLE METROPOLE ÉLABORATION DU RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ AMÉNAGEMENT ET HABITAT NOVEMBRE 2013 LILLE METROPOLE ÉLABORATION DU RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE Le projet de Règlement Local de Publicité de Lille Métropole La loi du 12 juillet

Plus en détail

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Grand Douaisis 29 novembre 2013 La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Eléments de cadrage Mars 2013 Eléments de cadrage Le Pays de Saint-Omer : Une

Plus en détail

Étude du commerce et de l artisanat l sur le Pays Rethélois

Étude du commerce et de l artisanat l sur le Pays Rethélois Préconisations (2ème phase) Étude du commerce et de l artisanat l sur le Pays Rethélois Chambre de Commerce et d Industrie d des Ardennes Pays Rethélois Mai 2005 1 Sommaire A- Rappel MéthodologiqueM Volet

Plus en détail

économique du tramway LES GARES FOCH - HARAS PLACE MOLIÈRE LES GARES Objectifs et enjeux RALLIEMENT LES GARES FOCH - MAISON BLEUE PLACE LA FAYETTE

économique du tramway LES GARES FOCH - HARAS PLACE MOLIÈRE LES GARES Objectifs et enjeux RALLIEMENT LES GARES FOCH - MAISON BLEUE PLACE LA FAYETTE Observatoire économique du tramway Objectifs et enjeux La Loi d orientation des transports intérieurs du 30 décembre 1982 (LOTI, article 14) invite les maîtres d ouvrages à évaluer les grands projets de

Plus en détail

Le développement du e-commerce et la relation-clients

Le développement du e-commerce et la relation-clients N 8 Décembre 2012 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Le développement du e-commerce et la relation-clients

Plus en détail

Les gares comme leviers de projet de territoires Axes La Rochelle-Marans et La Rochelle-Surgères. DDTM17 - version 02 du 17/06/2013

Les gares comme leviers de projet de territoires Axes La Rochelle-Marans et La Rochelle-Surgères. DDTM17 - version 02 du 17/06/2013 Axes La Rochelle-Marans et La Rochelle-Surgères DDTM17 - version 02 du 17/06/2013 DEMARCHE ET CONTEXTE DE L ETUDE p.2 La région Poitou-Charentes présente des dynamiques territoriales spécifiques et particulières

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon.

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon. 3ème rencontre des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône 25 juin 2013 Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway

Plus en détail

Deuxième pilier de la croissance

Deuxième pilier de la croissance Un potentiel de développement pour l économie résidentielle Commerce, construction, services financiers, services publics : l économie résidentielle est bien représentée au sein du SCoT du Pays du Mans.

Plus en détail

udesté on it ecl Col 1 1

udesté on it ecl Col 1 1 Collection études 1 ÉVOLUTION DÉMOGRAPHIQUE Evolution démographique 1 550 000 1 434 661 1 450 000 1 350 000 1 287 535 1 250 000 1 213 499 1 150 000 1 127 546 1 050 000 950 000 1 009 390 1 061 480 850 000

Plus en détail

PRESQU ILE 29 janvier 2008

PRESQU ILE 29 janvier 2008 PRESQU ILE 29 janvier 2008 Les partenaires de la 8 ème enquête : CCI de Lyon Grand Lyon Conseil Général Ville de Lyon Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône CCI de Villefranche SCOT Beaujolais PLAN

Plus en détail

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo.

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo. JUILLET 2008 AMIENS -0 PIVADIS SM CONSEIL ETUDE DE POTENTIEL ET DE RESTRUCTURATION DU CENTRE COMMERCIAL «LE COLVERT» AMIENS Proposition de programme commercial PIVADIS 24, Rue de la Bredauche 45380 LA

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

Rencontre du 22 septembre 2010 - - -

Rencontre du 22 septembre 2010 - - - Rencontre du 22 septembre 2010 - - - 1. Point d actualité sur les projets en Région 2. Travail d expertise sur l aménagement THD des ZAE réalisé par i-solutio et propositions 3. Echanges Avant-propos Le

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

PROJET COEUR DE VILLE

PROJET COEUR DE VILLE PROJET COEUR DE VILLE Atelier n 4 du 11 juin 2013 Un avenir à imaginer ensemble DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGÉ D i r e c t i o n d e l A m é n a g e m e n t e t d u C a d r e d e V i e S e r v i c e U

Plus en détail

Nouveau dispositif de rémunération des diffuseurs

Nouveau dispositif de rémunération des diffuseurs Nouveau dispositif de rémunération des diffuseurs Depuis le 1 er janvier 2015, la rémunération des diffuseurs en métropole sur les produits presse a évolué suite aux décisions 2014-03 et 2014-07 du Conseil

Plus en détail

MALACHER NORD. Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014

MALACHER NORD. Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014 MALACHER NORD Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014 Sommaire 1- les objectifs de la mission 2- Meylan dans son environnement 3- l offre commerciale à l échelle

Plus en détail

Analyse des flux de consommation des ménages. Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier

Analyse des flux de consommation des ménages. Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier Analyse des flux de consommation des ménages Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier 19 février 2014 Présentation de l Observation Economique du Commerce et de la Consommation Périmètre

Plus en détail

Aménagement Commercial. Diagnostic

Aménagement Commercial. Diagnostic Document d Amd Aménagement Commercial Diagnostic Décembre 2011 décembre 2011 Syndicat d Etudes du Bassin de Brive (SEBB) Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) SUD CORREZE Sommaire 1 Analyse globale du

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 25 JUILLET 2014 COMMISSION DE L'EDUCATION Direction Générale Adjointe Aménagement Direction des Transports RAPPORT DU PRESIDENT TRANSPORTS INTERURBAINS

Plus en détail

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT Séminaire urbanisme commercial L Aménagement commercial dans le SCoT Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

45 000 M 2 DE COMMERCES À PERPIGNAN

45 000 M 2 DE COMMERCES À PERPIGNAN 45 000 M 2 DE COMMERCES À PERPIGNAN Sommaire Le Street Mall un nouveau concept de commerces à Perpignan... Populations... Zone de chalandise... Proximité... Plan global de situation... Chiffres clés...

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail