Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES"

Transcription

1 Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES Restitution des acquis L organisation des plantes est liée aux exigences de leur vie fixée en relation avec l air et le sol Au cours de l évolution des processus trophiques, des systèmes de protection et de communication ainsi que des modalités particulières de reproduction se sont mis en place Problème : - En quoi l organisation des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée au contact entre le sol et l atmosphère? - En quoi la reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée? I- L ORGANISATION DES PLANTES A FLEURS : TP 1 chap 9 TS ORGANISATION DES PLANTES A FLEURS Les plantes sont des organismes qui vivent fixés dans le sol et sont donc très dépendants de leur milieu de vie. Objectifs : En quoi l organisation des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée? - Identifier les parties de la plante en contact avec son milieu - Comprendre les modalités de nutrition des plantes - Utiliser un microscope, un logiciel, une caméra - Effectuer des dessins d observation, des croquis - Légender des documents - Mettre en relation des informations afin de construire un schéma explicatif Activité 1 chap 9 TS : Organisation des plantes à fleurs : Conduire une étude morphologique d une plante herbacée et d un arbre la définition d écosystème les caractéristiques des deux écosystèmes les caractéristiques morphologiques et fonctionnelles d une plante herbacée et d une plante ligneuse. les deux types de plantes à fleurs présentent une organisation fonctionnelle commune comprenant deux surfaces d échange dont vous préciserez le rôle concernant la nutrition de la plante. les liens entre l organisation des plantes à fleur et leur vie fixée Dans les écosystèmes on trouve deux grands types de plantes à fleurs : - Les plantes herbacées sans lignine - Les plantes ligneuses qui possèdent de la lignine leur donnant la particularité de rigidifier les tissus. Les plantes ligneuses et herbacées possèdent une organisation commune : un système racinaire souterrain, une tige feuillée aérienne. Le système racinaire offre une grande surface de contact avec le sol et permet l alimentation en eau et sels minéraux de la plante ainsi que son ancrage. Les feuilles captent l énergie lumineuse, assurent les échanges gazeux avec l atmosphère et sont le lieu principal de la photosynthèse. Les caractéristiques de la plante sont en rapport avec la vie fixée à l interface sol / air dans un milieu variable au cours du temps. 1

2 Pb : Comment s effectuent les échanges entre la plante et l atmosphère? Activité 2 chap 9 TS : échanges des plantes avec l atmosphère Observer une coupe anatomique de feuille, représenter schématiquement une organisation fonctionnelle. livre p 112 document 1 et 2 les stomates et la cuticule permettent une adaptation de la plante aux variations des conditions du milieu Le limbe des feuilles possède sur sa face inférieure, des stomates qui permettent l entrée du CO2 atmosphérique, nécessaire à la photosynthèse. Celle-ci se réalise dans les cellules chlorophylliennes du parenchyme palissadique Pb : Comment s effectuent les échanges entre la plante et le sol? Activité 3 chap 9 TS : les échanges entre la plante et le sol Saisir des informations mettre en relation - raisonner les poils absorbants constituent un dispositif efficace pour l alimentation minérale d une plante le système racinaire peut s adapter aux variations des conditions du milieu les caractéristiques des structures d échanges d une plante avec son milieu de vie et leurs adaptations aux variations du milieu L extrémité des racines est couverte de poils absorbants qui sont des cellules allongées qui se prolongent dans le sol et y prélève de l eau et des éléments minéraux qui sont indispensables à la photosynthèse. Les systèmes d échanges entre le sol et/ ou l atmosphère s adaptent aux variations des conditions du milieu : - Les stomates ne s ouvrent qu à la lumière et si la température n est pas trop élevée ( ce qui limite les pertes en eau par évaporation) - La densité et la longueur des poils absorbants, ainsi que la ramification des racines peuvent augmenter en cas de carence minérale dans le sol. La plante développe des surfaces d échanges de grande dimension avec l atmosphère ( échanges de gaz, capture de lumière) et avec le sol ( échange d eau et d ions) Pb : comment s effectue la circulation de matière dans la plante? Activité 4 chap 9 TS : la circulation des matières dans la plante : Recenser, extraire et exploiter des informations sur l organisation des systèmes de distribution de matière dans la plante - Suivi des produits de la photosynthèse dans une plante : la direction du flux de matière dans la plante - Deux types de sèves la composition des deux sèves. Origine des deux sèves - Les vaisseaux conducteurs : Livre p Réaliser et observer une coupe anatomique dans une tige ou une racine. 2

3 Les matières prélevées dans le milieu extérieur permettent d assurer l alimentation de la plante : ces matières sont distribuées à l ensemble de la plante sous forme de : - Sève brute : ascendante : eau + sels minéraux absorbés dans le sol - Sève élaborée : descendante : molécules organiques fabriquées par les feuilles grâce à la photosynthèse Le transport des sèves s effectue dans des vaisseaux conducteurs spécialisés : vaisseaux du xylème pour la sève brute et vaisseaux du phloème pour la sève élaborée Ces vaisseaux forment deux réseaux continus dans toute la plante entre les racines et les feuilles. Des systèmes conducteurs permettent les circulations de matière dans la plante notamment entre systèmes aérien et souterrain Pb : comment la plante peut-elle lutter contre les agressions? Activité 5 chap 9 TS : la lutte contre les agressions Recenser, extraire et exploiter des informations sur les mécanismes protecteurs des plantes - Lutte contre le climat : Sécheresse : document 1 p 116 l anatomie et les mouvements des feuilles de l oyat des dunes permettent à cette plante de limiter ses pertes en eau tout en réalisant la photosynthèse les adaptations de l arbre au passage de la mauvaise saison éléments communs se retrouvent dans les adaptations au passage de la mauvaise saison des plantes à fleurs - Lutte contre les prédateurs : Livre p 117 document 2 défenses chimiques les tanins diminuent la digestibilité des feuilles d acacia? un scénario de l enchainement des faits ayant conduit à la surmortalité des koudous constatée dans les parcs sud africains une classification des différentes stratégies de défense contre les agresseurs développées par les plantes à fleurs En relation avec leu vie fixée, les plantes à fleurs ont développé des mécanismes de défense contre les agressions du milieu La lutte contre les prédateurs ou pathogènes se fait par des défenses morpho anatomiques ou chimiques Les plantes font face aux variations du milieu en calquant leur activité biologique sur les saisons. Les plantes possèdent des structures et des mécanismes de défense (contre les agressions du milieu, des prédateurs, des variations saisonnières). Pb : quel est le lien entre reproduction des plantes à fleurs et vie fixée? II- REPRODUCTION DES PLANTES A FLEUR ET VIE FIXEE : Activité 6 chap 9 TS : organisation des fleurs Observer une dissection de fleur Traduire les observations sous forme de diagramme floral Livre p Les fleurs ont une organisation commune en verticilles. De l extérieur vers l intérieur on trouve : le verticille V1 ou calice constitué par les sépales ; le verticille V2 ou corolle constitué par les sépales ; le ou les verticilles V3 constitués par les étamines ; le verticille V4 constitué par le pistil Certaines pièces florales sont impliquées directement dans la reproduction : le pistil, organe femelle contenant les ovules, et les étamines : organe mâle contenant les grains de pollen. Pb : comment s effectue le contrôle de l organisation florale? 3

4 Activité 7 chap 9 TS : la contrôle de l organisation florale Saisir des informations afin de comprendre les mécanismes permettant la mise en place des pièces florales chez la plante. la mise en place de la fleur est sous le contrôle génétique une explication du phénotype d un mutant les modalités de la mise en place des pièces florales au cours du développement de la fleur La mise en place des pièces florales s effectue sous l action de gènes du développement classés en trois groupes ( A, B, C). La mutation de l un de ces gènes entraîne la formation d une fleur anormale Pb : quel est le lien entre pollinisation et coévolution? Activité 8 chap 9 TS : pollinisation et coévolution : Recenser, extraire et organiser des informations pour mettre en évidence des stratégies de pollinisation Mettre en évidence les relations entre une plante et un animal pollinisateur Observer différentes stratégies d attractions des animaux pollinisateurs observer différentes stratégies de transport du pollen - Livre p certaines fleurs dépendent des insectes pollinisateurs caractéristiques des fleurs que peuvent rechercher les insectes les pièces anatomiques développées au cours de l évolution des abeilles apparaissent particulièrement bien adaptées pour récupérer le nectar des fleurs. caractéristiques des abeilles permettent un transport efficace du pollen de fleur en fleur coévolution entre la plante pollinisée et l insecte pollinisateur les adaptations des fleurs qui facilitent la réalisation de la pollinisation croisée Les plantes à fleurs ayant une vie fixée ont développé des adaptations favorisant la reproduction croisée : - Les fleurs pollinisées par le vent ( plante anémogame) sont souvent de petites tailles et elles émettent une grande quantité de pollen - Les fleurs pollinisées par les insectes (entomogames) émettent des signaux pour attirer les insectes, le pollen est assez gros et très ornementé pour se fixer sur le corps de l animal L organisation de certaines fleurs à évoluer conjointement aux pièces buccales des insectes pollinisateurs, on parle de coévolution Le fonctionnement et l organisation de la fleur permettent le rapprochement des gamètes entre plantes fixées. La pollinisation de nombreuses plantes repose sur une collaboration entre la plante et l animal pollinisateur produit d une coévolution. Exercice 10 p 134 Pb :comment s effectue la transformation de la fleur en fruit? Activité 9 chap 9 TS : de la fleur au fruit Tâche complexe Traduire des mécanismes de transformation de la fleur au fruit par un schéma Comprendre les étapes qui suivent la fécondation comprendre la notion de pollinisation croisée observer différents stades de transformation de la fleur au fruit 4

5 Pb : comment s effectue la dispersion des graines? Activité 10 chap 9 TS : dispersion des graines Livre p Recenser extraire et organiser des informations pour mettre en évidence des stratégies de dispersion des graines Extraire et exploiter des informations de différents documents. Concevoir et réaliser des protocoles expérimentaux. Mettre en évidence les relations entre une plante et un animal assurant sa dissémination. les plantes doivent recourir à une dispersion de leurs graines les éléments constituants le fruit et de quelles parties de la plante ils proviennent. A quels usages sont destinées les réserves du péricarpe et de la graine les correspondances entre des caractéristiques développées par le cactus et des caractères présentés par le lézard. La dissémination des graines résulte souvent d adaptations réciproques entre la plante et un animal. Ces adaptations résultent d une coévolution, chacune d entre elles présentant un avantage sélectif pour l espèce qui en a hérité. Après la fécondation, la fleur se transforme en fruit contenant des graines. La dispersion des graines est nécessaire à la survie et à la dispersion de la descendance. Elle repose souvent sur une collaboration avec un animal disséminateur produit d une coévolution. Pour aller plus loin : - Contrôle de la croissance des fruits - Histoire de la botanique - Fleurs, odeurs et pollinisation - La pomme : de la fleur au fruit - Hormones végétales et la passage de la mauvaise saison - Des jardins de fourmis - Des poils très absorbants - Les contraintes de la coévolution exemple de la vanille - Les stomates - La corolle des fleurs - Les abeilles vont-elles disparaître? - Autopollinsation et pollinisation croisée - Le grain de pollen - Origine des fleurs doubles Métier : - travailler dans un organisme de recherche : étude de la production herbeuse - Animateur et gestionnaire d espaces naturels - Ingénieur dans l environnement - Conseiller en environnement 5

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

Chapitre II Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée. Problème: en quoi la reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée?

Chapitre II Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée. Problème: en quoi la reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée? Chapitre II Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée Problème: en quoi la reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée? 1 -I -L organisation de la fleur 2 3 4 Diagrammes floraux

Plus en détail

CHAPITRE 6 LA PLANTE DOMESTIQUÉE

CHAPITRE 6 LA PLANTE DOMESTIQUÉE CHAPITRE 6 LA PLANTE DOMESTIQUÉE Les plantes sont à la base de l'alimentation humaine, directement (lorsque nous les consommons) ou indirectement (lorsque nous consommons des animaux d'élevage se nourrissant

Plus en détail

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu (TP multiposte : groupes de 4 élèves qui se répartissent sur les 4 postes une fois chaque poste travaillé, un bilan sera établi

Plus en détail

IV/L organisation fonctionnelle des fleurs permettent la reproduction sexuée des plantes fixées

IV/L organisation fonctionnelle des fleurs permettent la reproduction sexuée des plantes fixées IV/L organisation fonctionnelle des fleurs permettent la reproduction sexuée des plantes fixées A.L organisation florale TP3: Organisation florale d un angiosperme. Savoir faire : Réaliser la dissection

Plus en détail

Il était une forêt. Fiche du professeur

Il était une forêt. Fiche du professeur en partenariat avec Fiche du professeur Il était une forêt Sarah Del Ben/Wild-Touch THÈMES L organisation des plantes terrestres Un mécanisme de défense original Le mimétisme La communication graphique

Plus en détail

SVT- S2- TP N 3 Embryophytes

SVT- S2- TP N 3 Embryophytes Faculté des Sciences de Rabat Département de Biologie 2014-2015 SVT- S2- TP N 3 Embryophytes Pr. Hikmat Tahiri LA STRUCTURE PRIMAIRE 1- Etude de la tige primaire du gazon 2- Etude de la feuille Ex: la

Plus en détail

SOMMAIRE. Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3

SOMMAIRE. Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3 SOMMAIRE Tronc commun scientifique Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)....... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3 Tronc Commun des Lettres et Sciences humaines Unité1 : L eau : Source

Plus en détail

Organisation florale et déterminisme génétique illustrés au cours d une dissection florale minutieuse Ref : ARAVIV

Organisation florale et déterminisme génétique illustrés au cours d une dissection florale minutieuse Ref : ARAVIV Organisation florale et déterminisme génétique illustrés au cours d une dissection florale minutieuse Ref : ARAVIV A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous Stocker vos

Plus en détail

Licence professionnelle Aménagement et Gestion Écologiques des Paysages URbains (AGÉPUR) Module : Bases de Biologie Végétale

Licence professionnelle Aménagement et Gestion Écologiques des Paysages URbains (AGÉPUR) Module : Bases de Biologie Végétale Licence professionnelle Aménagement et Gestion Écologiques des Paysages URbains (AGÉPUR) Module : Bases de Biologie Végétale Tissus et Architecture de la Plante Grandes fonctions de la Plante Les tissus

Plus en détail

De la fleur au fruit

De la fleur au fruit De la fleur au fruit La reproduction des plantes Contenu de l outil 2 fiches «en savoir plus» : «la fleur» et «insectes pollinisateurs, quel est votre rôle» - un puzzle de fleur et sa fiche solution -

Plus en détail

Saisir des informations Observer à la loupe binoculaire et au microscope Communiquer par une forme écrite et graphique

Saisir des informations Observer à la loupe binoculaire et au microscope Communiquer par une forme écrite et graphique Activité 8 : De la fleur à la graine 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Les végétaux colonisent le milieu Durée conseillée : 5 h Notions, contenus Compétence Exemples d activités Les végétaux colonisent

Plus en détail

Chapitre 5 La vie de la plante

Chapitre 5 La vie de la plante Chapitre 5 La vie de la plante Les plantes sont fixées au sol par leur appareil racinaire. Elles ne peuvent donc se soustraire aux variations des contraintes du milieu (température, humidité, prédateurs,

Plus en détail

Partie 1A La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant

Partie 1A La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant Partie 1A La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant Chapitre 1 Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes 1 Anatomie

Plus en détail

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299 Pilier n 7 : L autonomie et l initiative (palier n 1) Domaine : Découverte du monde Unité d apprentissage : Elevage de papillons Compétence(s) : Observer et décrire pour mener des investigations. Capacité(s)

Plus en détail

La sexualité des plantes

La sexualité des plantes Les fiches pédagogiques accompagnent et complètent la série des pastilles vidéos pédagogiques. Pour une meilleure compréhension, il est recommandé de combiner les deux supports. apprendre la nature La

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe terminale générale et technologique Sciences de la vie et de la Terre Série S Enseignement spécifique Thème 1-A Génétique

Plus en détail

Chapitre 8: La colonisation d un milieu par les végétaux à fleurs.

Chapitre 8: La colonisation d un milieu par les végétaux à fleurs. Chapitre 8: La colonisation d un milieu par les végétaux à fleurs. Introduction : Coloniser = venir occuper un nouveau milieu. Nous savons qu une graine qui germe donne une nouvelle plante. Mais comment

Plus en détail

TERMINALE S - BAC BLANC - AVRIL 2015

TERMINALE S - BAC BLANC - AVRIL 2015 TERMINALE S - BAC BLANC - AVRIL 2015 CORRECTION 1 ère PARTIE : Évaluation des connaissances (8 points) GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES Mode de vie et organisation fonctionnelle des

Plus en détail

La serre de VeRT-SeRRe. CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.)

La serre de VeRT-SeRRe. CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) La serre de VeRT-SeRRe CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011 Il est important de savoir Capsule théorique L objectif de cette capsule est de donner au personnel enseignant

Plus en détail

Partie 2. Les Changements de forme des végétaux. III) Les changements de forme des végétaux au cours des saisons :

Partie 2. Les Changements de forme des végétaux. III) Les changements de forme des végétaux au cours des saisons : Partie 2 Les Changements de forme des végétaux On peut penser qu'il reste des racines dans la terre qui permettent l'apparition de nouvelles plantes au printemps. D'autre part, on peut penser que les plantes

Plus en détail

FLORAISON ET DEVELOPPEMENT FLORAL

FLORAISON ET DEVELOPPEMENT FLORAL FLORAISON ET DEVELOPPEMENT FLORAL INTRODUCTION Les Angiospermes appartiennent à l'embranchement des Spermaphytes On en dénombre 200 000 espèces Angio = cavité (ovules cachés dans un ovaire à la différence

Plus en détail

Sujet national, juin 2014, partie 1

Sujet national, juin 2014, partie 1 Sujet 1 Sujet national, juin 2014, partie 1 Diversité génétique Des généticiens étudient le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique. Ils prennent comme modèle d étude deux populations

Plus en détail

ne définition de l arbre.

ne définition de l arbre. LA PHYSIOLOGIE DES ARBRES. U ne définition de l arbre. L es arbres sont des êtres vivants qui occupent une place à part dans le monde végétal. Ils sont indispensables à la vie sur terre et ils ont largement

Plus en détail

La fécondation. L androcée

La fécondation. L androcée La fécondation L androcée Définition : C est l ensemble des étamines. Chaque étamine est composée d un filet et d une anthère, cette dernière est divisée à l intérieur en 4 sacs polliniques, qui communiquent

Plus en détail

Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée

Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée Problème: en quoi l organisation des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée à l interface entre le sol et l atmosphère? 1 -I -Les plantes

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Fleurs et fruits. Guide d exploration et d intégration. Ateliers pour les élèves de troisième cycle

Fleurs et fruits. Guide d exploration et d intégration. Ateliers pour les élèves de troisième cycle Fleurs et fruits Guide d exploration et d intégration Ateliers pour les élèves de troisième cycle La Maison Léon-Provancher, Québec 2006 Ce document a été réalisé grâce à la participation financière du

Plus en détail

Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves)

Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves) Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves) dates Connaissances Capacités 1.1 Les organismes vivants présentent une unité et une diversité 7/9 L observation des organismes vivants témoigne

Plus en détail

SVT- S2- TP1 Embryophytes Pr. Hikmat Tahiri 1- ETUDE DES TISSUS PRIMAIRES 2- ANATOMIE DE LA TIGE PRIMAIRE EXEMPLE: BRYONIA DIOICA

SVT- S2- TP1 Embryophytes Pr. Hikmat Tahiri 1- ETUDE DES TISSUS PRIMAIRES 2- ANATOMIE DE LA TIGE PRIMAIRE EXEMPLE: BRYONIA DIOICA Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat 2013-2014 SVT- S2- TP1 Embryophytes Pr. Hikmat Tahiri 1- ETUDE DES TISSUS PRIMAIRES 2- ANATOMIE DE LA TIGE PRIMAIRE EXEMPLE: BRYONIA DIOICA CT

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2008 TRAVAUX PRATIQUES DE CONTRE-OPTION DU SECTEUR B CANDIDATS DES SECTEURS A ET C

Plus en détail

Partie 5 : Organisation, fonctionnement. et amélioration des plantes. Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes

Partie 5 : Organisation, fonctionnement. et amélioration des plantes. Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes Partie 5 : Organisation, fonctionnement et amélioration des plantes Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes I. L'organisation générale d'une plante et ses relations avec

Plus en détail

Correction contrôle 3è. L histoire de la vie

Correction contrôle 3è. L histoire de la vie Correction contrôle 3è L histoire de la vie I. Une transformation chez une espèce Sur une île de l archipel des Galapagos, des scientifiques suivent de manière détaillée l ensemble des pinsons à bec moyen

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines

Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines .. Objectifs du protocole Florilèges-prairies urbaines Détail des objectifs de Florilèges-prairies urbaines Fournir un outil d évaluation

Plus en détail

Séance 2 : De la fleur au fruit. Schéma d'une fleur coupée en deux. D'où vient la graine de petit pois? Le cycle de développement du haricot

Séance 2 : De la fleur au fruit. Schéma d'une fleur coupée en deux. D'où vient la graine de petit pois? Le cycle de développement du haricot S24 : Les stades du développement des végétaux et ses conditions de développement : De quoi la plante a t elle besoin pour pousser? Séance 1 : Que faut il pour que la graines germent? J'observe Je lis

Plus en détail

végétal et son milieu.

végétal et son milieu. B3 Les échanges hydrominéraux entre l organisme végétal et son milieu. Zone subéreuse Zone pilifère Zone méristématique Coiffe B3.1b - Rappel de l organisation de l appareil racinaire d un jeune plant

Plus en détail

Projet d aménagements paysagers

Projet d aménagements paysagers La note d intention 6. La note d intention Qu est-ce que la note d intention? La note d intention a pour but de présenter et argumenter les principaux choix de conception, ceci afin de justifier et valoriser

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

Document de travail. La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES

Document de travail. La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES Documentdetravail La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES 2010-2011 Ste Thérèse,le8octobre2010 Objet: Appeld offres Nousfaisonsappelàvosservicesafinquevousétablissiezunelistederecommandations dontnousdevronstenircomptelorsdelacréationdenosnouvellesserres.

Plus en détail

Les renouées asiatiques : Renouée du Japon Renouée de l Himalaya (renoué à nombreux épis) Renouée Sakhaline (renouée géante)

Les renouées asiatiques : Renouée du Japon Renouée de l Himalaya (renoué à nombreux épis) Renouée Sakhaline (renouée géante) Origine : Sud est de l Asie Les renouées asiatiques : Renouée du Japon Renouée de l Himalaya (renoué à nombreux épis) Renouée Sakhaline (renouée géante) Noms scientifiques Renouée du Japon Renouée du japon

Plus en détail

Séquence 7. Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : exemple de la vie fixée chez les plantes à graines.

Séquence 7. Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : exemple de la vie fixée chez les plantes à graines. Séquence 7 Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : exemple de la vie fixée chez les plantes à graines. Sommaire Chapitre 1. Des adaptations à la vie fixée dans deux milieux

Plus en détail

Ouvrier(ère) qualifié(e) en horticulture

Ouvrier(ère) qualifié(e) en horticulture OPTION DEGRE Ouvrier(ère) qualifié(e) en horticulture 3 e degré professionnel SUITE D ETUDE POSSIBLE 7PB Horticulteur(trice) spécialisé(e) en aménagement des parcs. et jardins 7PB Arboriste : Grimpeur(se)

Plus en détail

Fiche Pédagogique Poster «L abeille butineuse»

Fiche Pédagogique Poster «L abeille butineuse» Fiche Pédagogique Poster «L abeille butineuse» V121116 La commune de Grez-Doiceau a acquis un ensemble de posters dans la cadre du plan Maya ; ils illustrent la vie de l abeille et des autres insectes

Plus en détail

! 2nde E 2h 24/03/ 2014

! 2nde E 2h 24/03/ 2014 2nde E 2h 24/03/ 2014 DST # 4 EXERCICE 1 : Exploitation de documents : Les mécanismes de l évolution { 10 points, 45 min } Parmi ces 2 exemples, un illustre particulièrement la dérive génétique et l autre

Plus en détail

ACTION DU SOLEIL SUR LES VEGETAUX VERTS. pôle science 4ème du collège Stockfeld

ACTION DU SOLEIL SUR LES VEGETAUX VERTS. pôle science 4ème du collège Stockfeld ACTION DU SOLEIL SUR LES VEGETAUX VERTS pôle science 4ème du collège Stockfeld Problématique : quelle est l action du soleil sur les végétaux verts? Nous avons tenté de mesurer l effet du soleil sur les

Plus en détail

UNITE DIVERSITE DU MONDE VIVANT LES DIVERS MODES DE REPRODUCTION VEGETALE

UNITE DIVERSITE DU MONDE VIVANT LES DIVERS MODES DE REPRODUCTION VEGETALE DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Plan de Rénovation de l Enseignement des Sciences et de la Technologie à L Ecole au cycle 3 UNITE DIVERSITE DU MONDE VIVANT LES DIVERS MODES DE REPRODUCTION

Plus en détail

Ebauche de progression annuelle/ Terminale S/ Enseignement spécifique commun.

Ebauche de progression annuelle/ Terminale S/ Enseignement spécifique commun. Ebauche de progression annuelle/ Terminale S/ Enseignement spécifique commun. ChristineMARIANI/ Lycée Ste Jeanne d Arc/ BRIGNOLES Choix établissement: 2 h TP + 1.5 h cours + 1h AP en groupe tournant soit

Plus en détail

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com La pollinisation www.sauvonslesabeilles.com Nom des intervenants Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE Sommaire I. Le processus de la pollinisation II. Les acteurs III. Impact agro-économique de la

Plus en détail

BIOLOGIE Durée : 4 heures

BIOLOGIE Durée : 4 heures Concours B ENSA B - 17B BIOLOGIE Durée : 4 heures L usage de la calculatrice, d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être

Plus en détail

BIO-SURVEILLANCE Applications aux milieux terrestres de Nouvelle- Calédonie. Hervé Jourdan /Laurent Lhuillier

BIO-SURVEILLANCE Applications aux milieux terrestres de Nouvelle- Calédonie. Hervé Jourdan /Laurent Lhuillier BIO-SURVEILLANCE Applications aux milieux terrestres de Nouvelle- Calédonie Hervé Jourdan /Laurent Lhuillier Rappels BIOSURVEILLANCE L utilisation des réponses àtous les niveaux d organisation biologique

Plus en détail

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES?

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? ACTIVITÉ 1 QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de réaliser que certains produits ont un effet sur la

Plus en détail

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT La réforme du lycée fait évoluer les modes d évaluation en Sciences de la Vie et de la Terre ; les nouvelles épreuves du baccalauréat permettent de mobiliser

Plus en détail

Séance n 1 Préparer la création d un verger cidricole.

Séance n 1 Préparer la création d un verger cidricole. Méthodes et Pratiques Scientifiques. Thème 2 : Autour de la pomme à cidre! Séance n 1 Préparer la création d un verger cidricole. Gros plan sur le pommier : Le pommier (Malus sp.) est une plante à fleur

Plus en détail

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième:

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE DVD scientifique et pédagogique de 15 minutes Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: Des pratiques au service

Plus en détail

Les végétaux ont des besoins

Les végétaux ont des besoins 7 Les végétaux Les végétaux ont des besoins LES DIFFÉRENTES PARTIES D UNE PLANTE À FLEURS. la fleur le fruit la feuille la tige Voici un exemple de plante à fleurs avec le nom des différentes parties.

Plus en détail

Lutte contre les maladies

Lutte contre les maladies Chapitre 28 Lutte contre les maladies Dans ce chapitre Mots-clés Maladies Contraintes de l environnement Après avoir étudié la matière de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Nommer les causes des

Plus en détail

Augmentation de la surface racinaire

Augmentation de la surface racinaire Introduction (10pts) Un être vivant, quel qu il soit, a besoin d énergie pour assurer son fonctionnement et son développement. Les végétaux terrestres utilisent la matière minérale dans leur environnement

Plus en détail

Une fécondation externe...

Une fécondation externe... Une fécondation externe......sans accouplement : les deux individus porteurs des cellules reproductrices ne se rencontrent pas physiquement. L épinoche Paré de couleurs nuptiales, le construit un nid en

Plus en détail

Les plans d organisation cellulaire

Les plans d organisation cellulaire FICHE I 1 Les plans d organisation cellulaire La cellule, unité structurale et fonctionnelle du vivant Tous les êtres vivants sont constitués d unités invisibles à l œil nu : les cellules. Cette notion

Plus en détail

Activités des guides pédagogiques de la collection Technosciences. 3 e ANNÉE SYSTÈMES VIVANTS

Activités des guides pédagogiques de la collection Technosciences. 3 e ANNÉE SYSTÈMES VIVANTS Activités des guides pédagogiques de la collection Technosciences 3 e ANNÉE SYSTÈMES VIVANTS ATTENTES PARTIEL- LEMENT NE PAS GIDE/TÂCHE DE L ÉLÈVE GIDE D NE ATRE ANNÉE D ÉTDES démontrer sa compréhension

Plus en détail

Leçon 5. 1 Introduction

Leçon 5. 1 Introduction Leçon 5 1 Introduction Vous avez dû acquérir maintenant les bons réflexes pour observer les plantes et les fleurs. Nous vous proposons de terminer par les feuilles en vous suggérant les questions essentielles

Plus en détail

Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»?

Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»? Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»? Le collège Joliot-Curie est situé dans le quartier Croix Rouge à Reims. Il est en REP+ car c est un collège dans lequel les élèves ont besoin

Plus en détail

Animation Les fruits en automne

Animation Les fruits en automne Animation Les fruits en automne Animations nature pour les classes au pavillon Plantamour SOMMAIRE POUR LES ENSEIGNANT(E)S 1. PRESENTATION 2. GENERALITES 3. AVANT L ANIMATION 4. PENDANT L ANIMATION 5.

Plus en détail

BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES

BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES REMPLACEMENT 2012 Polynésie BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES Option : Agriculture des régions chaudes ÉPREUVE E DU DEUXIÈME GROUPE CONNAISSANCE DU VIVANT Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s)

Plus en détail

Fiches descriptives des principales espèces de plantes invasives en zones humides

Fiches descriptives des principales espèces de plantes invasives en zones humides Fiches descriptives des principales espèces de plantes invasives en zones humides La balsamine géante- Impatiens glandulifera Royle Origine : Cachemire et Népal Date d introduction : volontaire 1939 Reproduction

Plus en détail

L histoire de l évolution des plantes en 6 étapes

L histoire de l évolution des plantes en 6 étapes Carnet d'exploration du Jardin botanique L histoire de l évolution des plantes en 6 étapes... et petit guide de l histoire de l évolution Série éducative n o 10 Bienvenue au Jardin botanique de Genève

Plus en détail

BIOLOGIE DE LA RACINE

BIOLOGIE DE LA RACINE BIOLOGIE DE LA RACINE [C est à Linné que nous devons la classification moderne des espèces vivantes. En 1753 paraît son ouvrage : «Species Plantarum» dans lequel il décrit environ 8 000 espèces de plantes].

Plus en détail

Le peuplement d un milieu

Le peuplement d un milieu PROGRAMME Notions contenus L occupation du milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons. Ces variations du peuplement du milieu se caractérisent par : des alternances de formes chez les espèces

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Pourquoi une analyse de sol? A) Il peut y avoir deux types de carences: La carence vraie: l élément minéral n est pas assez présent dans le sol. La carence induite:

Plus en détail

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles Chap 1 - De la lumière solaire à la matière organique : la photosynthèse L énergie

Plus en détail

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle PM 9/4 (1) European and Mediterranean Plant Protection Organization Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes Systèmes de lutte nationaux réglementaires Diabrotica virgifera

Plus en détail

entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère

entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère ' entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère Gentiana Societe botanique dauphinoise D. Villars ' Depuis décembre 2006, en s appuyant sur son agenda 21 et sa stratégie

Plus en détail

Composter, c est naturel!

Composter, c est naturel! Composter, c est naturel! Le compostage consiste à décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et organismes vivants du sol pour la transformer en humus. Réduire la quantité de

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SVT AU LYCÉE : BILAN ET PERSPECTIVES DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME

ENSEIGNEMENT DES SVT AU LYCÉE : BILAN ET PERSPECTIVES DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME Lycée V Havel Bègles Vendredi 7 mars 2014 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE ENSEIGNEMENT DES SVT AU LYCÉE : BILAN ET PERSPECTIVES DE LA MISE EN

Plus en détail

gamme complète en modèles anatomiques humains, botaniques et zoologie

gamme complète en modèles anatomiques humains, botaniques et zoologie Votre Distributeur : 10 rue Lavoisier - Parc d activités de Ragon - 44119 TREILLLIERES Appelez le 02 51 12 70 01 dès maintenant! Fax : 02 51 12 72 27 contact@batailler-labo.fr www.batailler-labo.fr gamme

Plus en détail

De la molécule aux organismes: construction et fonctionnement des organismes. Sylvain Chaillou Professeur AgroParisTech Juillet 2008

De la molécule aux organismes: construction et fonctionnement des organismes. Sylvain Chaillou Professeur AgroParisTech Juillet 2008 De la molécule aux organismes: construction et fonctionnement des organismes Sylvain Chaillou Professeur AgroParisTech Juillet 2008 Pourquoi la nutrition azotée des plantes estelle un sujet de recherche

Plus en détail

Chapitre A : adaptation des plantes à la vie fixée... 5. 1. Adaptations relatives à la reproduction chez les plantes... 5

Chapitre A : adaptation des plantes à la vie fixée... 5. 1. Adaptations relatives à la reproduction chez les plantes... 5 Chapitre A : adaptation des plantes à la vie fixée... 5 1. Adaptations relatives à la reproduction chez les plantes... 5 1.1. Favoriser la fécondation croisée entre fleurs... 5 1.2. Favoriser le transport

Plus en détail

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps?

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? C.I n 1 : JE DECOUVRE LES CARACTERISTIQUES DE NOTRE ENVIRONNEMENT Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? Séquence n 1 :

Plus en détail

Chapitre 2 : Les systèmes d équations récurrentes linéaires. dans

Chapitre 2 : Les systèmes d équations récurrentes linéaires. dans Chapitre 2 : Les systèmes d équations récurrentes linéaires dans Sommaire Sandrine CHARLES 1 Introduction... 3 2 Rappels sur les formes de Jordan réelles dans... 4 2.1 Deux valeurs propres réelles distinctes

Plus en détail

Biologie et Physiologie Végétales

Biologie et Physiologie Végétales Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Biologie et Physiologie Végétales Imen KHOUNI Attention! Ce produit pédagogique numérisé

Plus en détail

LES CULTURES SOUS SERRE

LES CULTURES SOUS SERRE LES CULTURES SOUS SERRE Chiffres clés du secteur des cultures légumières Les cultures légumières ce sont : - plus de 35 espèces (à l exception des pommes de terre) - une surface totale d environ 329 000

Plus en détail

ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS

ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS «Observer un phénomène dans sa continuité». ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS - PROTOCOLE, RÉSULTATS ET INTERPRÉTATION - 1 - Introduction À la lumière, en plus de respirer, les organismes

Plus en détail

Cette infatigable travailleuse. loupe

Cette infatigable travailleuse. loupe Daniel Steenhaut Cette infatigable travailleuse Les abeilles sauvages et domestiques sont des insectes qui appartiennent à l ordre des hyménoptères (groupe d insectes qui comprend aussi les guêpes et les

Plus en détail

LE MILIEU TROPICAL CYCLE II DOCUMENTS PEDAGOGIQUES SOMMAIRE

LE MILIEU TROPICAL CYCLE II DOCUMENTS PEDAGOGIQUES SOMMAIRE DOCUMENTS PEDAGOGIQUES CYCLE II LE MILIEU TROPICAL SOMMAIRE VISITE DES SERRES (serres galeries ) -Informations sur la forêt tropicale et les milieux arides -Sensibilisation aux problèmes d environnement

Plus en détail

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 Le potassium, régulateur et anti-stress des plantes Le potassium circule dans la plante sous la forme du cation + tel qu

Plus en détail

Fiche 08 : Les récifs coralliens

Fiche 08 : Les récifs coralliens CD-rom Biodiversité A / Description de l animation Le corail est une colonie d animaux (les polypes) qui vivent grâce à la présence d un végétal (une algue) dans leurs tissus. Cette collaboration entre

Plus en détail

Des fleurs à la graine.

Des fleurs à la graine. Des fleurs à la graine. Année 2011-2012 SOMMAIRE Présentation page 3 Des fiches plastifiées page 4 Papa fleur et maman fleur page 5 Le pollen : qu est-ce que c est? page 6 Aux enfants de jouer page 7 Pour

Plus en détail

Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse

Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse Sur l'île de Au sud de l', en novembre 1963, une île volcanique apparaît

Plus en détail

DECHETS : LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL

DECHETS : LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL DECHETS : LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL En 2008, la production française de déchets était de 868 millions de tonnes, dont 31 millions de déchets ménagers, ce qui représente une production de 316kg déchets /habitant/an

Plus en détail

Chapitre 5 Relation entre organisation et mode de vie des plantes à fleur

Chapitre 5 Relation entre organisation et mode de vie des plantes à fleur Chapitre 5 Relation entre organisation et mode de vie des plantes à fleur INTRODUCTION: La vie fixée chez les plantes entraine la contrainte de vivre dans un milieu de vie variable : climat, prédateur..

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail

la conception d un habitat pour papillons

la conception d un habitat pour papillons la conception d un habitat pour papillons Sciences et technologie/mathématiques - 2 à 4 e année Source : Adaptée à partir des activités d apprentissage créées par l équipe de rédaction d ÉcoÉcoles de Peel

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information CULTURES EN SERRES No 11 20 juillet 2010 IL FAIT CHAUD, TRÈS CHAUD! PRISE 3 PROBLÈMES ASSOCIÉS AUX EXCÈS DE CHALEUR DANS LES SERRES État de la situation Les températures très chaudes

Plus en détail

L organisation anatomique d une plante en relation avec la vie fixée.

L organisation anatomique d une plante en relation avec la vie fixée. TP n 10 L organisation anatomique d une plante en relation avec la vie fixée. Thème 1-A-5 Les plantes terrestres à fleurs vivent pour la plupart fixées à l'interface du sol et de l'air. Cette vie fixée

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2 2. LES PRINCIPALES ETAPES DE LA LUTTE INTEGREE...3 2.1 ÉTAPE 1 : INFORMATION ET FORMATION...3 2.2

Plus en détail

Projet de recherche pour le développement de l industrie des petits fruits sauvages en Basse-Côte-Nord

Projet de recherche pour le développement de l industrie des petits fruits sauvages en Basse-Côte-Nord Projet de recherche pour le développement de l industrie des petits fruits sauvages en Basse-Côte-Nord Février 2005 Table des matières TABLE DES MATIÈRES... 2 1.0 INTRODUCTION... 4 2.0 NOTES GÉNÉRALES

Plus en détail

RECONNAÎTRE LES PRINCIPALES FAMILLES BOTANIQUES. 28/03/2012 Les Amis du Jardin botanique Littoral Paul Jovet

RECONNAÎTRE LES PRINCIPALES FAMILLES BOTANIQUES. 28/03/2012 Les Amis du Jardin botanique Littoral Paul Jovet RECONNAÎTRE LES PRINCIPALES FAMILLES BOTANIQUES 28/03/2012 Les Amis du Jardin botanique Littoral Paul Jovet La classification des êtres vivants Exemple de l Homme (Homo sapiens L.): Règne : Animalia Division

Plus en détail

Les Engrais. Chimiques ou organiques

Les Engrais. Chimiques ou organiques Les Engrais Chimiques ou organiques Les principaux fertilisants Les fertilisants sont des substances destinées à assurer la nutrition des végétaux. Le terme fertilisant est généralement synonyme d engrais.

Plus en détail

POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE

POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE PISTES D EXPLOITATION PEDAGOGIQUE DES EXPEDITIONS MOZAMBIQUE MADAGASCAR 2009-2010 POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE Les pistes détaillées dans ce document s appuie essentiellement sur les programmes scolaires

Plus en détail