Qualité et innovation en opposition?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qualité et innovation en opposition?"

Transcription

1 Qualité et innovation en opposition? JOURNEE SUISSE DE LA QUALITE 2009 Fin de la qualité? 16 juin 2009, Berne

2 Straumann est un fournisseur éminent sur le plan mondial dans le domaine des implants et prothèses dentaires et de la régénération des tissus oraux. Dispositifs médicaux innovateurs de Suisse! Siège à Bâle collaborateurs dans le monde. Sites de production en Suisse, USA, Suède, Allemagne. Représenté dans plus de 60 pays. 21 entreprises de distribution. Chiffre d'affaires global 2008: CHF 779 millions. 2

3 Dispositifs médicaux (Medtech) de Suisse Marché mondial 187 milliards en 2005 (USA 80 /Europe 64 / Suisse 4) Env entreprises en Suisse dans le domaine Medtech Taux d'exportation suisse pour le Medtech d'env. 70% (Chiffre d'affaires 2007: CHF 20 milliards) Taux de croissance élevé à deux chiffres Env collaborateurs Medtech en Suisse 1.4% des emplois en Suisse 10% de tous les collaborateurs en Europe 3

4 Dispositifs médicaux (Medtech) en Suisse 4

5 Straumann: plus 50 années d'innovation par la recherche 5

6 Qualité et innovation en opposition? L'innovation est la réalisation d'une innovation technique ou organisationnelle dans le processus de production (et pas seulement une découverte). L'entreprise créatrice est innovatrice. (selon Joseph Schumpeter / Théorie de l'évolution économique, 1911) 6

7 Les niveaux d'innovations importants: Influence toute l entreprise Modifie les règles du jeux du marché Modèle d entreprise Innovations Innovations de produits (dans l intérêt général, génère de la plus-value, prestation de service complète) Processus d innovation (de l intérieur et orienté sur l efficience en liaison étroite avec les ressources) 7

8 Technique médicale et innovation! Les producteurs de techniques médicales font env. 25% de leur chiffred affaires avec des produits qui sont sur le marché depuis moins de 3 ans. Les dépenses pour la recherche et le développement représentent (env. 8-12% du c.a.) dépassant la moyenne de l'industrie (env. 4%). Les innovations dans le domaine de la technique médicale sont décisives et responsables du progrès en médecine. Le renforcement de l'innovation du produit est une priorité essentielle de beaucoup d'entreprises et en même temps un facteur critique de succès. Part de la technique médicale dans les coûts de santé en Suisse: moins de 5%. 8

9 Technique médicale et innovation - les défis! Accès au savoir et aux nouvelles technologies. Know how à assurer sur tous les niveaux et à intégrer avec succès. Personnel qualifié à disposition (recrutement). Réglementation et autorisation (mise en valeur sur le marché international). Modulation du temps de travail. Système complexe. Intégration des sous-traitants. Décisions Make or Buy. Pression des coûts. Aspects environnement et durabilité. 9

10 Technique médicale en Suisse Tradition et potentiel Chaîne de la création de valeur est bien développée et interconnectée (par ex. Medical Cluster établi depuis 1997, 170 membres de 14 cantons). Principes et recherche appliquée sont étroitement liés (par ex. Competence Center for Medical Technology / CCMT). Bon niveau de formation du personnel professionnel. Bonne infrastructure du côté de l'industrie des sous-traitants. Enregistrements et systèmes d'autorisation efficaces (Swissmedic). Soutien au travers des organismes de développement économiques. Swiss Life Science Marketing Alliance (SLSMA) soutient Medtech Industrie et commercialise la marque Swiss Medtech. 10

11 Production Straumann Villeret (Jura bernois) Le site de production Straumann le plus important. Construit en 2002, agrandi en Env. 400 collaborateurs qualifiés. Equipé d'un parc de machines modernes. 5+ millions composants par an. Conformité avec ISO 9001, ISO 13485, ISO14001, FDA QSR (cgmp), etc.. Environnement idéal aux sous-traitants. Bon réseau au travers de Medical Cluster. Production au centre suisse de la mécanique 11

12 Qualité dans la technique médicale - pas le fruit du hasard Les dispositifs médicaux sont réglementés sur le plan mondial (lois, normes, etc.). L'observation des exigences est contrôlée (audits / inspections). L'EU dispose de sa propre directive pour les dispositifs médicaux : Directive 93/42/CEE du Conseil du 14 juin 1993 relative aux dispositifs médicaux (Medical Device Directive / MDD, dès 2010 nouvelle version modifiée 2007/47/CE ) Il existe des exigences normatives spécifiques à la branche pour les dispositifs médicaux: EN ISO 13485: Dispositifs médicaux - Système de management de la qualité - Exigences à des fins réglementaires. La concordance avec les exigences (conformité / enregistrement) est un préalable pour une commercialisation de dispositifs médicaux. L'ensemble des règles très complètes pour les dispositifs médicaux comprend son propre réseau de spécialiste. 12

13 Particularités de l'en ISO 13485: dispositifs médicaux Développement d'une conscience au delà des exigences légales et de la clientèle (5.5.2 c). Management du risque à toutes les phases de la production (7.1). Planification du transfert du développement (Design transfer) (7.3.1 b). Evaluation clinique selon des règles à appliquer (7.3.6). (Re-) validation des softwares dans la production et les prestations de service ( ). Validation de la procédure de stérilisation ( ). Système de rétroaction concernant des problèmes de qualité (8.2.1) 13

14 Une bonne relation entre innovation et qualité exige l'utilisation de ressources ciblées : Comprendre les exigences des clients et des parties intéressées. Analyser la situation de concurrence (état de la technique & IP). Résoudre les conflits des exigences, établir des exigences de design. Observation à temps des exigences réglementaires (marquage, enregistrement, directive normative etc.). State of the Art Gestion de projet et planification de ressources. Mesures d'assurance qualité durant le développement sur la base des exigences de design (vérification et validation du design). Management du risque au niveau du produit et du processus. Planification à temps de la qualité lors de la transposition en production. Surveillance du marché après l'introduction du produit. 14

15 Système intégré de management de la qualité Straumann Bâle / CH Gestion de la qualité - Directive Corporate - Corporate Audits - Design Transfer Management Stratégique Q - Politique Q & buts Q Straumann - Directives corporate centrales - Evaluation du corporate management - Evaluation des ratios connus sur le plan mondial - Conformité du design, planification Q Gestion de la qualité Villeret / CH Maitrise de la Qualité Amélioration de la Qualité Best Practices Transferts de processus Andover / USA Management Stratégique Q - Politique Q & buts Q Straumann - Directives corporate centrales - Evaluation du corporate management - Evaluation des ratios connus sur le plan mondial - Conformité du design, planification Q 15 15

16 Principe de la politique qualité Straumann: Nous ne faisons jamais de compromis avec la qualité! Cela souligne la signification de la qualité pour Straumann (interne comme externe)! Crée une conscience pour la qualité chez tous les collaborateurs Politique qualité uniforme sur le plan mondial 16 16

17 Satisfaire les attentes des clients (les surpasser) Satisfaire les spécifications du produit! Livrer des produits sûrs, fonctionnels et aptes à l'usage ( fitness for use )! Nous ne faisons jamais de compromis avec la qualité! La qualité concerne chaque collaborateur! La qualité concerne toutes nos actions! Les attentes sont comblées (incl. les directives)! La qualité exigée sera fournie! Nous ne sommes pas satisfaits avec moins! 17 17

18 Innovation au centre du système de management Les ressources seront fixées par rapport à l'orientation des objectifs du client Un processus d'amélioration continue sera maintenu! Une gestion orientée sur les résultats! Des rétroactions permanentes des clients et fournisseurs! Des processus de mise en valeur pour l'entreprise! Une organisation apprenante! Des processus d'innovation sont planifiés! Les mesures prises pourront être suivies! Développement durable! 18

19 Des modifications du design durant le processus d'innovation: augmentation des coûts et des frais de ressources! 19

20 Le processus d'innovation Straumann intégré dans le SMQ Processus d'innovation Thèmes des innovations Projet d'innovation Développement de produit Amélioration de produit Processus de modifications Design Transfer Change Management 20

21 SLActive le standard platine Perfectionner les innovations Support de croissance important TPS Makro ère Génération (macro) e Génération (topographie des surfaces) e Génération (moléculaire) Divise par deux le temps de convalescence Active la régénération des tissus Rempli le vide osseux défectueux Taux élevé de succès dans de mauvaises conditions osseuses et traitement précoce Plus de perte d'implant selon les dernières études cliniques 21

22 Position dominante par les innovations et différentiation par la qualité garantie Un bon pipeline nous soutient dans notre position dominante Nouveaux matériaux pour les implants, prothèses et produits de régénération Nouveau software digital / nouvelle technologie Innovation basée sur un management de la qualité conforme et efficace! Pour Straumann, qualité et innovation ne sont pas en opposition! 22

23 Merci beaucoup!

La Poste Suisse prospère et innovante!

La Poste Suisse prospère et innovante! La Poste Suisse prospère et innovante! Peter Hasler Président du Conseil d administration Conférence de presse bilan de La Poste Suisse Siège principal de la Poste, Berne 15 mars 2012 SEUL LE TEXTE PRONONCE

Plus en détail

*Thème principal : La gestion des risques à l hôpital

*Thème principal : La gestion des risques à l hôpital 15/11/ La Qualité Les référentiels La démarche Qualité : processus, indicateurs Le système documentaire Evaluation de la qualité Gestion de la Qualité et des Risques dans le monde de la Santé : circuit

Plus en détail

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Anticiper et prendre les meilleures décisions au regard des contraintes économiques et organisationnelles, tels sont les challenges quotidiens

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

Manuel de Management, Qualité et Environnement

Manuel de Management, Qualité et Environnement Manuel de Management, Qualité et Environnement 2015 2017 Objet et domaine d'application Le présent manuel de management a pour objet de décrire les engagements pris par le Groupe Loxam ainsi que son organisation

Plus en détail

Le canton de Berne va de l avant!

Le canton de Berne va de l avant! Le canton de Berne va de l avant! Le canton de Berne un site d implantation et un cadre de vie compétitifs «stratégie de croissance version 2007» www.be.ch/croissance III Le canton de Berne va de l avant

Plus en détail

Présentation de la formation BTS Assistant de gestion PME/PMI à destination des maîtres d apprentissage

Présentation de la formation BTS Assistant de gestion PME/PMI à destination des maîtres d apprentissage Sommaire : Présentation de la formation BTS Assistant de gestion PME/PMI à destination des maîtres d apprentissage Mission globale et finalités du diplôme La mission de l assistant de gestion dans l entreprise

Plus en détail

Innovation & Numérique

Innovation & Numérique 1 Jeudi 10 octobre 2013 Innovation & Numérique Jean-François PEPIN Délégué Général CIGREF jfp@cigref.fr 2 Mission et Publications Nos publications récentes sur le thème: Influence de la culture numérique

Plus en détail

Colloque ISO 9001: 2015

Colloque ISO 9001: 2015 À la découverte d ISO 9001 Colloque ISO 9001: 2015 Plan de la présentation ISO ISO 9001 Certificats Avantages 7 grands principes Évolution Survol de la norme Questions ISO «International Organisation for

Plus en détail

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus Générer de la Satisfaction Management de la qualité par les processus Hervé DOURY 21 Novembre 2014 - Plan Définition, vocabulaire et intérêts du concept Système de Management de la Qualité ISO 9000:2005

Plus en détail

Communiqué aux médias

Communiqué aux médias 1 Mobilière Suisse Holding SA Bundesgasse 35 Case postale 3001 Berne Téléphone 031 389 61 11 Téléfax 031 389 68 52 lamobiliere@mobi.ch www.mobi.ch Communiqué aux médias Exercice 2014: la Mobilière poursuit

Plus en détail

À la Rencontre des Formateurs

À la Rencontre des Formateurs vous souhaite la bienvenue À la Rencontre des Formateurs Apéro AfterWork 21 Mai 2014 À LA RENCONTRE DES FORMATEURS 1 Damarice LAI EXPERTE EN AUDIT, FORMATIONS ET CERTIFICATIONS 6 ans dans l industrie MedTech

Plus en détail

Qualité et Gestion 18 Juin 2008. Intégration du SCI dans le système de management existant

Qualité et Gestion 18 Juin 2008. Intégration du SCI dans le système de management existant Qualité et Gestion 18 Juin 2008 Intégration du SCI dans le système de management existant 0 Anuschka Küng Economiste d entreprise HES Certification Six Sigma Certification Risk Manager CISA, CIA (i.a.)

Plus en détail

Communiqué de presse L industrie de logiciels reste sereine face à l agitation autour de l Euro

Communiqué de presse L industrie de logiciels reste sereine face à l agitation autour de l Euro Communiqué de presse L industrie de logiciels reste sereine face à l agitation autour de l Euro Swiss Software Industry Index (SSII), mardi 4 septembre 2012 Edition et rédaction : Dr Pascal Sieber et Partners

Plus en détail

Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise

Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise L avenir prend de la valeur La composante i 9 Projet financé par l Union européenne Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise Salon de l Entreprise, 1 er

Plus en détail

Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014

Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014 Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014 Inhalt 1 Contexte... 3 2 Utilisation des moyens financiers... 3 3 Vue d ensemble du plan d action 2015... 4 4 Mesures du plan d action 2015... 4 A1.12 Annonce

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

Precision in fixation

Precision in fixation Precision in fixation 2 Profil de la société Precision in fixation Medartis AG, dont le siège se situe à Bâle (Suisse), est spécialisée dans la fabrication d implants techniques de haute précision pour

Plus en détail

CONSEIL EN COMMUNICATION

CONSEIL EN COMMUNICATION CONSEIL EN COMMUNICATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 4 L'ACTIVITÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU CONSEIL

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

Balisage Centre de Services partagés Matériel. Rencontre technique n 4

Balisage Centre de Services partagés Matériel. Rencontre technique n 4 Balisage Centre de Services partagés Matériel Rencontre technique n 4 Plan de la présentation Qui sommes-nous But de la démarche de balisage Les entreprises participantes Les thèmes couverts lors du balisage

Plus en détail

27/10/06 MANUEL QUALITÉ 1/13

27/10/06 MANUEL QUALITÉ 1/13 27/10/06 MANUEL QUALITÉ 1/13 MANUEL QUALITE THOMAS CONSTRUCTEURS Ce manuel présente les dispositions appliquées par THOMAS CONSTRUCTEURS pour satisfaire les exigences implicites et explicites de ses clients,

Plus en détail

BTS management de l unité commerciale.

BTS management de l unité commerciale. BTS management de l unité commerciale. Objectif : Le ou la titulaire du BTS peut prendre la responsabilité de tout ou partie d'une unité commerciale: Magasin, supermarché, agence commerciale, entreprise

Plus en détail

CONSEILS-SANTÉ COMPÉTENTS 24 HEURES SUR 24, 365 JOURS PAR AN

CONSEILS-SANTÉ COMPÉTENTS 24 HEURES SUR 24, 365 JOURS PAR AN D E M A N D M A N A G E M E N T 24 HEURES SUR 24, 365 JOURS PAR AN CONSEILS-SANTÉ COMPÉTENTS NOVATEUR, ATTRACTIF, ORIENTÉ SUR LA CLIENTÈLE, COMPÉTENT ET DE PREMIER ORDRE. Depuis le mois de mars 2000, le

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1)

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1) 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

Management & Leadership

Management & Leadership Management & Leadership Certificat ASFC Brevet fédéral de «Spécialiste de la conduite d un groupe» «Diriger et apprendre ne sont pas dissociables.» - John F. Kennedy Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Retour à la croissance et à la profitabilité en 2010 Augmentation du chiffre d'affaires de 14,3% et résultat net positif

Retour à la croissance et à la profitabilité en 2010 Augmentation du chiffre d'affaires de 14,3% et résultat net positif Communiqué de presse Retour à la croissance et à la profitabilité en 2010 Augmentation du chiffre d'affaires de 14,3% et résultat net positif Zurich, le 10 mars 2011. Cicor (SIX Swiss Exchange: CICN),

Plus en détail

Management & Leadership

Management & Leadership Management & Leadership Certificat ASFC Brevet fédéral de «Spécialiste de la conduite d un groupe» «Diriger et apprendre ne sont pas dissociables.» - John F. Kennedy Case postale 259 1951 Sion Tél. 027

Plus en détail

ISO 9001:2000 Véritable outil de pilotage

ISO 9001:2000 Véritable outil de pilotage LLOYD'S REGISTER QUALITY ASSURANCE ISO 9001:2000 Véritable outil de pilotage Annecy le 2/10/2002 C:\SEMINAIRE\2002\annecy.ppt - Christophe GASQUET 2/10/2002 page 1 L évolution des référentiels Contrôle

Plus en détail

VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL

VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL UNE PRÉSENCE INTERNATIONALE FORTE Pramex International, filiale du Groupe BPCE International et Outre-mer, est le leader français du conseil en implantation

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES Le baccalauréat professionnel Métiers du pressing et de la blanchisserie se situe directement dans la continuité du B.E.P. Métiers de la mode et industries connexes

Plus en détail

ISO 9000 version 2000 : management des processus

ISO 9000 version 2000 : management des processus 2001-2002 ISO 9000 version 2000 : management des processus David ROUSSE SOMMAIRE I - Avant propos 3 II - Introduction 3 III - Concept de processus 3 IV - Identification des processus 4 V - Pilotage des

Plus en détail

Huitième reconstitution Réforme des ressources humaines: une stratégie du FIDA pour les personnes Liz Davis Directrice des ressources humaines 8-9

Huitième reconstitution Réforme des ressources humaines: une stratégie du FIDA pour les personnes Liz Davis Directrice des ressources humaines 8-9 Huitième reconstitution Réforme des ressources humaines: une stratégie du FIDA pour les personnes Liz Davis Directrice des ressources humaines 8-9 juillet 2008 Réforme de la gestion des ressources humaines

Plus en détail

Académie de coaching éthique. Règlement de formation. Reconnue par :

Académie de coaching éthique. Règlement de formation. Reconnue par : Académie de coaching éthique Reconnue par : Règlement de formation Le présent règlement entre en vigueur le 1 er janvier 2015. Il remplace et annule toute version antérieure. Centre interrégional de perfectionnement

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise OFFRE DE FORMATIONS 1 Accompagnement des cadres et des dirigeants MODULE 1 2 jours : Améliorer son efficacité managériale 1- Se connaître Gestion du temps et ses priorités Prise de recul et posture manager

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

La pureté, notre vision

La pureté, notre vision La pureté, notre vision Swiss Quality La pureté des éléments de construction et des composantes est un critère de qualité important dans le secteur industriel de haute technologie où les exigences augmentent

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Exercice 21 2 Message des dirigeants du groupe Madame, Monsieur, Rolf Dörig et Bruno Pfister L année 21 a été très fructueuse pour Swiss Life. Les résultats parlent d eux-mêmes:

Plus en détail

Autonomisation des institutions psychiatriques cantonales

Autonomisation des institutions psychiatriques cantonales Autonomisation des institutions psychiatriques cantonales Fin de la première phase 18 décembre 2015 SPJBB SPU CPM PZM 1 Sommaire A. Contexte et objectifs B. Etat actuel C. Résultats de la première phase

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Nations Unies CEE. Expérience Suisse. Groupe de travail des statistiques des transports. Genève, le 20 juin 2013. Jonathan Rudaz, Chef de projets

Nations Unies CEE. Expérience Suisse. Groupe de travail des statistiques des transports. Genève, le 20 juin 2013. Jonathan Rudaz, Chef de projets Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation UVEK Nations Unies CEE Groupe de travail des statistiques des transports Expérience Suisse Genève, le 20 juin 2013 Jonathan Rudaz,

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Étude Scientifique sur le Franchisage International

Étude Scientifique sur le Franchisage International Vienne, le 16 Mars 2015 Faculté de commerce, de l'économie et de la statistique Département de Gestion Oskar Morgenstern Platz 1, 1090 Vienne, Autriche Prof. Josef Windsperger: josef.windsperger@univie.ac.at

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

FORMATION POUR LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION DE L HÔTELLERIE ET DE LA PARA-HÔTELLERIE

FORMATION POUR LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION DE L HÔTELLERIE ET DE LA PARA-HÔTELLERIE FORMATION POUR LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION DE L HÔTELLERIE ET DE LA PARA-HÔTELLERIE NOTRE PASSION: LA FORMATION Hotelis SA est une société active dans le domaine des ressources humaines pour les métiers

Plus en détail

Le concours est divisé en 2 catégories qui s inscrivent dans la Stratégie de Spécialisation Intelligente «S3»:

Le concours est divisé en 2 catégories qui s inscrivent dans la Stratégie de Spécialisation Intelligente «S3»: Règlement Article 1 : Objet Les Prix 2016 de l Innovation sont organisés par ID Champagne-Ardenne et financés par la Région Lorraine - Champagne-Ardenne - Alsace à l occasion des 11èmes Assises Recherche

Plus en détail

Edenred Leader mondial des services prépayés aux entreprises. Septembre 2012

Edenred Leader mondial des services prépayés aux entreprises. Septembre 2012 Edenred Leader mondial des services prépayés aux entreprises Septembre 2012 Sommaire Le Groupe Edenred Nos solutions En savoir plus 2 Le Groupe Edenred Qui est Edenred? Un Groupe au cœur d un écosystème

Plus en détail

Assistant Chef de projet Formation H/F

Assistant Chef de projet Formation H/F Assistant Chef de projet Formation H/F BNP Paribas fait partie des premiers acteurs européens de la banque, avec une présence internationale forte. Nous rejoindre, c est partager notre volonté d aller

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

Conforme aux exigences des normes internationnales ISO 9001 :2008

Conforme aux exigences des normes internationnales ISO 9001 :2008 ADRESSE : L1-B241 TECHNOPOLE EL GAZALA 2083 ARIANA TEL : 53310 555/ 92040373 TEL FIX : +216 31 40 32 84 FAX : +216 32 40 32 84 SITE WEB : WWW.OPENTIC-TN.COM E-MAIL : CONTACT@OPENTIC-TN.COM Dossier Technique

Plus en détail

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA)

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Bruxelles, le 15 mars 2012. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Résultat net avant activités abandonnées d EUR 585 millions (*), après dépréciation des

Plus en détail

Masters organisés en coopération Administration et flux financiers

Masters organisés en coopération Administration et flux financiers Best Practice KFH asters organisés en coopération Administration et flux financiers à usage interne des HES La KFH en a pris connaissance le 31 janvier 2007 Sommaire 0. anagement Summary... 3 1. Situation

Plus en détail

Bienvenue chez Schindler Belgique Des solutions de premier ordre en Europe

Bienvenue chez Schindler Belgique Des solutions de premier ordre en Europe Bienvenue chez Schindler Belgique Des solutions de premier ordre en Europe S.A. Schindler N.V. Schindler Belgique Votre partenaire local Nos produits et services Des solutions de premier ordre pour les

Plus en détail

Exposé de Pascal Koradi Responsable Finances, La Poste Suisse SA Conférence de presse de bilan, 13 mars 2013 SEULE LA VERSION ORALE FAIT FOI

Exposé de Pascal Koradi Responsable Finances, La Poste Suisse SA Conférence de presse de bilan, 13 mars 2013 SEULE LA VERSION ORALE FAIT FOI Exposé de Pascal Koradi Responsable Finances, La Poste Suisse SA Conférence de presse de bilan, 13 mars 2013 SEULE LA VERSION ORALE FAIT FOI Diapositive 1 Résultat d exploitation à un niveau élevé Wenn

Plus en détail

QUAND LA GASTRONOMIE HOSPITALIÈRE DEVIENT CENTRE DE PROFIT

QUAND LA GASTRONOMIE HOSPITALIÈRE DEVIENT CENTRE DE PROFIT QUAND LA GASTRONOMIE HOSPITALIÈRE DEVIENT CENTRE DE PROFIT Dans le contexte du nouveau financement hospitalier sur la base de forfaits par cas dépendant du diagnostic qui entrera en vigueur à partir de

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Zurich, le 1 er octobre 2010 Clôture annuelle du groupe CREALOGIX CREALOGIX: hausse du bénéfice en dépit du recul du chiffre d affaires En dépit du recul de son chiffre d affaires,

Plus en détail

L adhésion à GS1 Suisse. Intéressant pour chaque entreprise. Standardisation. Collaboration. Information. Learning. Support. Events.

L adhésion à GS1 Suisse. Intéressant pour chaque entreprise. Standardisation. Collaboration. Information. Learning. Support. Events. Standardisation Collaboration Information Learning Support Events Network Intéressant pour chaque entreprise L adhésion à GS1 Suisse Excellence in Process Management www.gs1.ch L adhésion à GS1 Suisse

Plus en détail

PAYSAGISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PAYSAGISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PAYSAGISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PAYSAGISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PAYSAGISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU PAYSAGISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PAYSAGISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

Prof. Sabine Hahn. Responsable des disciplines des Soins, domaine de la santé, Haute école spécialisée bernoise

Prof. Sabine Hahn. Responsable des disciplines des Soins, domaine de la santé, Haute école spécialisée bernoise Prof. Sabine Hahn Responsable des disciplines des Soins, domaine de la santé, Haute école spécialisée bernoise Thèse 1 Prof. Dr Sabine Hahn Prof. Dr. Sabine Hahn t Berner Recherche Fachhochschule appliquée

Plus en détail

Festo Authorized and Certified Training Centre

Festo Authorized and Certified Training Centre Festo Authorized and Certified Training Centre Imaginez...... vous souhaitez étendre le rôle de votre institution, pour répondre à la demande de l industrie. Vous pouvez proposer des stages ou séminaires

Plus en détail

Société pour la gestion du personnel S E P

Société pour la gestion du personnel S E P Société pour la gestion du personnel S E P Section neuchâteloise Procès-verbal No 270 Présents : 40 Séance du 21 avril 1998 à 18 h, Grand-Hôtel des Endroits, La Chaux-de-Fonds Thème :LA NORME ISO APPLIQUÉE

Plus en détail

La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on?

La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on? La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on? Rencontre romande de Curaviva Suisse. 20.09.2012 Neil Ankers, Consultant et entrepreneur social 2 3 1. Anamnèse 2. Analyse 3. Diagnostic 4. Prescription

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

IKEA Vernier. Nos origines. Infos: Les débuts de IKEA. vous souhaite la bienvenue. Quelques dates. I ngvar K amprad E lmtaryd A gunnaryd

IKEA Vernier. Nos origines. Infos: Les débuts de IKEA. vous souhaite la bienvenue. Quelques dates. I ngvar K amprad E lmtaryd A gunnaryd IKEA Vernier Daniel Tona vous souhaite la bienvenue Nos origines Infos: Ouverture fin de l été 2010 31.000m2 de surface totale 26.000m2 magasin 850 Places de parking Un restaurant de 500 places Environ

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Le contrôle interne dans les entreprises privées. Retour d expérience terrain

Le contrôle interne dans les entreprises privées. Retour d expérience terrain Le contrôle interne dans les entreprises privées Retour d expérience terrain M. Thomas Kortmoller Directeur général, Optimiso Group SA conferencetko-ceec_v2014_09_02 Optimiso Group SA, 1 Sommaire 1) Notre

Plus en détail

Responsable en ressources humaines

Responsable en ressources humaines Cours de préparation au diplôme fédéral Responsable en ressources humaines www.diplomerh.ch Cours de préparation à l examen fédéral pour responsable en ressources humaines Le diplôme fédéral pour responsable

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT?

QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT? QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT? Sabine GOULIN Comité de Pilotage de RELIER copil.relier@amue.fr Conférence Auto évaluation : un atout pour la stratégie et la gouvernance 05

Plus en détail

PRESENTATION DES COMPTES DES GRANDES ENTREPRISES

PRESENTATION DES COMPTES DES GRANDES ENTREPRISES PRESENTATION DES COMPTES DES GRANDES ENTREPRISES Nouveau droit comptable PETIT DEJEUNER DES PME ET DES START-UP 31 mai 2013 Nadia Quévit, BDO Genève Page 1 Grandes entreprises - Définition Entreprises

Plus en détail

en Nord-Pas de Calais

en Nord-Pas de Calais en Nord-Pas de Calais Document confidentiel Les dossiers doivent être expédiés par courrier recommandé avec accusé de réception, avant le 30 octobre 2012, minuit, le cachet de la Poste faisait foi, à l

Plus en détail

Formulaire de réponse Entreprises de nettoyage à sec CINET Global PTC Best Practice Awards 2016

Formulaire de réponse Entreprises de nettoyage à sec CINET Global PTC Best Practice Awards 2016 Formulaire de réponse Entreprises de nettoyage à sec CINET Global PTC Best Practice Awards 2016 Pour les professionnels des opérations de traitement textile, la durabilité, le service, l innovation et

Plus en détail

Version de consultation www.emilejanique.com

Version de consultation www.emilejanique.com Système de Management Qualité et Environnement MQ 06 a / Destiné à : Daté du : Présentation de l' entreprise Crée en 1900 au 16 rue Crépet à Lyon 7ème par Monsieur TOILLON, l'entreprise a su traverser

Plus en détail

Être étudiant en actuariat ou en finances Maîtriser les outils informatiques appropriés (Excel, Access et Word)

Être étudiant en actuariat ou en finances Maîtriser les outils informatiques appropriés (Excel, Access et Word) Gestion de placements Stages disponibles à Montréal (Sessions : hiver 2014) Révision et production des suivis de performance pour des caisses de retraite, des programmes d épargne collective et des fonds

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! Les prestataires sont nombreux sur le marché. EMPSI Consulting se démarque par son offre personnalisée au profit de chaque client : entreprise ou salarié. EMPSI Consulting a été créée en 2010 par Badreddine

Plus en détail

Le programme de distribution

Le programme de distribution Le programme de distribution Ce document décrit en bref les concepts de la distribution de solutions de Management de Flotte (AVL) produits par GPS4NET. Les informations présentées ont un caractère purement

Plus en détail

Conception directrice des sapeurs-pompiers bernois. Prévention sapeurs-pompiers

Conception directrice des sapeurs-pompiers bernois. Prévention sapeurs-pompiers Conception directrice des sapeurs-pompiers bernois Prévention sapeurs-pompiers Division des sapeurs-pompiers de l Assurance immobilière Berne (AIB) Les collaborateurs à plein temps et à titre accessoire

Plus en détail

Management humain du changement

Management humain du changement Training inter entreprises Suisse Romande Management humain du changement «Les crises, un formidable tremplin pour rebondir» Bertrand Piccard Résultats du training > Amélioration par les managers de la

Plus en détail

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE CORPORATE COMMUNIQUÉ N XX PARIS, LE 14 OCTOBRE 2013 SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE EXCELLENCE 2020 SNCF a présenté ce jour devant son conseil d administration son nouveau projet stratégique

Plus en détail

NUBITECH. Services et Distribution en Informatique. Notre entreprise

NUBITECH. Services et Distribution en Informatique. Notre entreprise NUBITECH Services et Distribution en Informatique Notre entreprise Créé en 2014, NUBITECH est une Société Sénégalaise de Services et de Distribution en Informatique (SSDI) spécialisée dans les technologies

Plus en détail

BILAN D ETAPE DES 7 CHANTIERS MUTUALISES

BILAN D ETAPE DES 7 CHANTIERS MUTUALISES Convention des personnels des 5 Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes BILAN D ETAPE DES 7 CHANTIERS MUTUALISES LA ROCHELLE, LE 30 MAI 2012 Contact : Chambre Régionale d Agriculture Poitou-Charentes

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT - SPÉCIALITÉ : PRATIQUES ET POLITIQUES DE L'EXPORTATION

MASTER MANAGEMENT - SPÉCIALITÉ : PRATIQUES ET POLITIQUES DE L'EXPORTATION MASTER MANAGEMENT - SPÉCIALITÉ : PRATIQUES ET POLITIQUES DE L'EXPORTATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : MANAGEMENT Spécialité : PRATIQUE

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP)

CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) DOMAINE TRAVAIL SOCIAL DOMAINE ÉCONOMIE ET SERVICES CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) édition 2016-2017 CAS SPÉCIALISTE

Plus en détail

local MANOR FOOD (marchés Food et restaurants Manora) Directives relatives à la marque privée MANOR La présente version est valable pour l'année 2015

local MANOR FOOD (marchés Food et restaurants Manora) Directives relatives à la marque privée MANOR La présente version est valable pour l'année 2015 Directives relatives à la marque privée MANOR local MANOR FOOD (marchés Food et restaurants Manora) La présente version est valable pour l'année 2015 Situation au 31 décembre 2014 Auteur: Commission des

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

ENTREPRISE SOLARES BAUEN CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE 2015-2018. Version du

ENTREPRISE SOLARES BAUEN CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE 2015-2018. Version du ENTREPRISE SOLARES BAUEN CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE 2015 - Version du 1 I Présentation de notre entreprise Notre activité Historique Faits et chiffres clés Nos motivations pour l adhésion à la signature

Plus en détail

Pourquoi une fonction contrôle de gestion?

Pourquoi une fonction contrôle de gestion? Introduction Pourquoi une fonction contrôle de gestion? On constate une mutation profonde au cours des 30 dernières années dans l environnement et la pratique des entreprises, autour de deux points centraux

Plus en détail

109 - SYNTHESE DE LA STRATEGIE D'ENTREPRISE.doc LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE INTERNE

109 - SYNTHESE DE LA STRATEGIE D'ENTREPRISE.doc LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE INTERNE DIAGNOSTIC EXTERNE PESTEL 1. P L environnement politique - instabilité/stabilité du gouvernement, - politique fiscale (impôts, taxes), - subventions, - système de protection sociale, - politique monétaire,

Plus en détail

Qui sommes nous? Tertio Conseil et stratégie. Coaching Stratégie affaires Formation. Nous sommes

Qui sommes nous? Tertio Conseil et stratégie. Coaching Stratégie affaires Formation. Nous sommes Qui sommes nous? Nous sommes Tertio Conseil et stratégie Nos domaines d activité Tertio Conseil et stratégie est active dans les domaines : des études et de la stratégie ; du coaching et de la formation

Plus en détail

ESIAL 1 A 01/10/2010 1

ESIAL 1 A 01/10/2010 1 LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE ESIAL 1 A 01/10/2010 1 Introduction Pour déterminer les orientations stratégiques d une entreprise, il faut tout d abord : établir un diagnostic = analyser et mesurer le potentiel

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Le financement des start-ups

Le financement des start-ups Corporate Finance Le financement des start-ups Comment négocier un contrat avec un investisseur? Petit déjeuner des start-ups Vendredi 27 juin 2003 Boris Meylan, Directeur adjoint Processus de négociation

Plus en détail

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 A. La Grande Ecole Les conditions d accès Le concours est ouvert aux : 1. Elèves des classes préparatoires, âgés de 22 ans

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale. elghalimohamed@yahoo.fr

Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale. elghalimohamed@yahoo.fr Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale elghalimohamed@yahoo.fr 1 Objectifs de la formation Identifier les fonctions d une unité de travail et du Tableau de

Plus en détail