Journées LABEX. Réseau sismologique de surface à Rittershoffen pour ECOGI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journées LABEX. Réseau sismologique de surface à Rittershoffen pour ECOGI"

Transcription

1 Journées LABEX Réseau sismologique de surface à Rittershoffen pour ECOGI 29 novembre 2012

2 Plan I. PRESENTATION DU RESEAU DE RITTERSHOFFEN II. CONVENTIONS III. ANALYSE DES DONNEES EN TEMPS REEL IV. POINT SUR LA JOUVENCE DU RESEAU FOND DE PUITS DE SOULTZ 2

3 1. Présentation > Origine du projet : Renforcement du réseau d observation sismologique local prévu dans le cadre de la DOTEX > But du réseau : 1. Évaluer la sismicité naturelle avant travaux 2. Assurer une surveillance permanente pendant les travaux de forage 3. Assurer une surveillance permanente pendant l exploitation 3

4 1. Présentation > Rôle d ES- Géothermie 1. Design du réseau 2. Trouver les sites 3. Négocier avec les propriétaires 4. Suivi des commandes et des installations > Collaboration avec l EOST 1. Choix du matériel 2. Design des stations 3. Construction des stations 4. Installation du matériel 5. Rapatriement des données 4 Stations existantes du Réseau Soultz Stations installées du Réseau Ritt

5 1. Présentation > Un réseau télémétré Liaisons Wifi vers un site central Liaison ADSL vers l EOST Stations existantes du Réseau Soultz Stations installées du Réseau Ritt 5

6 1. Présentation > Sismomètres L4-3C (1Hz) > Acquisition Q330S (100 sps) > Alimentation - 4 PV 120 Wc - 6 batteries 530 Ah > Transmission des données Wifi (5GHz) + ADSL > Installation des capteurs 19/01/2012 > Installation de la télémétrie 15/03/2012 6

7 1. Présentation 7

8 2. Conventions > Convention sur la mutualisation des moyens de surveillance sismologiques > Réseau de Rittershoffen 4 stations, pas autosuffisant > Réseau de Soultz 8 stations Stations existantes du Réseau Soultz Stations installées du Réseau Ritt > Importance de mutualiser les moyens de surveillance sismologique 8

9 2. Conventions > GEIE E.M.C. : Dispose d un titre minier : Concession de Soultz Doté de moyen de surveillance sismologique > ECOGI : Dispose d'un titre minier : PER de Hatten- Rittershoffen Doté de moyen de surveillance sismologique > EOST : Conduit des actions de recherche sur des données sismologiques > ESG : Assistant Maîtrise d Ouvrage pour ECOGI PER Wissembourg PER Soultz PER Ritt. > COGEOS : PER Lauterbourg Partenariat entre l EOST et ESG (14 juin 2012) > Définition : La donnée sismologique : Les données sismologiques recouvrent l'ensemble des données brutes au sortir de stations? Ainsi que l'ensemble des traitements qui peuvent être apportés? 9

10 2. Conventions ECOGI GEIE E.M.C. Autres projets? COGEOS Installe, collecte, analyse et traite les données sismologiques issues des réseaux mutualisés Règles de diffusion? Information permettant l'amélioration des connaissances du sous-sol sur les périmètre des titres miniers respectifs? > Importance de définir les règles de diffusion des données sismologiques en fonction des titres miniers respectifs > Préciser la propriété intellectuelle de l'ensemble de ces données 10

11 2. Conventions > Convention sur l analyse, le traitement et la diffusion des données sismologiques pour ECOGI ECOGI GEIE E.M.C. Autres projets? COGEOS 11

12 2. Conventions > Différents livrables en fonction des phases du projet Avant travaux : Phase 1 Travaux : Phase 2 Exploitation : Phase 3 Suivi de la sismicité naturelle Suivi de la sismicité naturelle et de la sismicité induite > Phase 1 Rapport préliminaire synthétisant l activité sismologique naturelle à la fin de la phase > Phase 2 et 3 Rapports mensuels, annuels et rapports d événements 12

13 2. Conventions > Différents critères et actions à engager - Le nombre d événements dont la magnitude a été calculée inférieure à 1.5, celui-ci n étant pas garantie exhaustif, - Le nombre d événements dont la magnitude a été calculée supérieure à 1.5 et inférieure à 1.7, - La magnitude et la localisation de tous les évènements dont la magnitude a été calculée supérieure à 1.7 Donne lieu à un rapport d événement afin d informer ECOGI > Critères et coûts de maintenance > Coût du suivi de la sismicité 13

14 3. Analyse des données > Installation de Seiscomp 3 sur une machine de production - Rapatrie les signaux des stations des 2 réseaux - Utilise des paramètres par défaut > Installation de Seiscomp 3 sur une machine locale - Permet de rejouer des données - Permet une comparaison avec les routines de détection automatiques existantes (PC-Soultz) - Permet d ajuster les paramètres avant une mise en production 14

15 3. Analyse des données > Stratégie suivie 1. Constitution d un jeu de données de référence 2. Tests des paramètres afin de répondre aux critères définis dans la convention 3. Ajustement des paramètres sur la machine de production 15

16 3. Analyse des données > Où en est-on? - Pas d événements tectoniques près de Rittershoffen pour le moment - Pointé à la main d environ 90 événements enregistrés à Soultz entre 01/2010 et 02/ Problèmes sur l incertitude des localisations par rapport à la routine PC-Soultz Pb liés au modèle de vitesse? Pb sur les 16

17 3. Analyse des données > Calibration du réseau? - Pas de problème de polarité détecté - Détection automatique d un événement non tectonique le 07/11/2012 ; M L =1,3 - Augmentation du niveau de bruit du au forage (Cf : présentation de Maximilien) Téléséisme du :04:08 (Cascades) ; M=7,8 ; 17

18 3. Analyse des données > Mise en place d un système de supervision à distance - Contrôle des différents paramètres des stations en temps réel - Contrôle des liaisons (Wifi + ADSL) en temps réel - Réalisation d opérations de base à distance > Utilisation du système pour d autres projets (ReNaSS, Recif, ) 18

19 4. Jouvence du réseau fond de puits Soultz PRESENTATION : Remise en service et amélioration du réseau sismique fond de puits de Soultz-sous-Forêts 19

20 4. Jouvence du réseau fond de puits Soultz PRESENTATION : 2 types de sondes > Sondes équipées d accéléromètres - Capteurs directement intégrés dans le corps de sonde - Carte d amplification > Sondes équipées de géophones - Capteurs insérés dans un module, lui-même inséré dans le corps de sonde - Carte d amplification 20

21 4. Jouvence du réseau fond de puits Soultz Matériel disponible : > Sondes équipées d accéléromètres - 2 corps de sonde en surface - 1 corps de sonde dans le accéléromètres en état de marche (= 2 sondes) > Sondes équipées de géophones - 2 corps de sonde en fonds de puits (4616 et OPS4) - 1 modules en surface (+ 2 en puits) - 9 géophones HT (= 1 sonde) - 20 aine de géophones XT (env. 3 sondes) > Cartes d amplification - 5 cartes à 3 voies neuves (150 C) 21

22 4. Jouvence du réseau fond de puits Soultz État des lieux du réseaux (stage de Julie Ancel) > Cartes d amplification surface : 2 cartes sur 3 HS > Câbles d alimentation et de liaison HS > Acquisition des données à GPK1 à revoir 22

23 4. Jouvence du réseau fond de puits Soultz Identification des problèmes rencontrés : > Chaleur - Température mesurée à 1500 m dans le 4550 : 133 C > Étanchéité - Endommagement des cartes et des géophones/accéléromètres par l eau géothermale 23

24 4. Jouvence du réseau fond de puits Soultz Solution testées : > 09/2012 : Tests étanchéité - Essai de systèmes de passage de câble étanches développés par ESG - 2 types de systèmes testés dans les 2 puits 4550 et 4601 durant 1 mois - Un système s est avéré concluant - Développement d une sonde complète d ici la fin de l année 24

25 Perspectives > Convention : - Finaliser les conventions en cours - Références pour des projets futurs > Analyse des données : - Finalisation du jeu de données de référence - Ajustement des paramètres - Mise en place de la routine de détection > Jouvence du réseau fond de puits de Soultz : - Finalisation d une sonde complète d ici la fin de 25

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE www.es-geothermie.fr www.es-groupe.fr LA GÉOTHERMIE EN ALSACE GÉOTHERMIE PROFONDE, L HISTOIRE 2 LA GÉOTHERMIE EN ALSACE Il y a les nuages, il y a la pluie. Et il y a cette petite goutte d eau qui tombe

Plus en détail

Aspects réglementaires et gestion de projet. Benoît Imbs Ingénieur d Affaires / ES-Géothermie Clément Baujard Ingénieur de réservoir / ES-Géothermie

Aspects réglementaires et gestion de projet. Benoît Imbs Ingénieur d Affaires / ES-Géothermie Clément Baujard Ingénieur de réservoir / ES-Géothermie Aspects réglementaires et gestion de projet Benoît Imbs Ingénieur d Affaires / ES-Géothermie Clément Baujard Ingénieur de réservoir / ES-Géothermie ES-Géothermie Assistant maîtrise d ouvrage 12 personnes

Plus en détail

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Nicolas CUENOT & Albert GENTER GEIE Exploitation Minière de la Chaleur cuenot@soultz.net Sobriété et efficacité énergétiques 28 novembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014 SOMMAIRE La géothermie profonde, une énergie d avenir... 3 } Les différents types de géothermie, de la

Plus en détail

Energies renouvelables Nouveaux défis de demain, rêves ou réalités? La Géothermie. Henri Boyé G R O U P E I N G E N I E R I E E U R O P E -

Energies renouvelables Nouveaux défis de demain, rêves ou réalités? La Géothermie. Henri Boyé G R O U P E I N G E N I E R I E E U R O P E - Energies renouvelables Nouveaux défis de demain, rêves ou réalités? La Géothermie Henri Boyé 1 1 I. Un point sur notre consommation d énergie... Il faut de l énergie pour fabriquer les biens de consommation,

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE Appel à Projet 2015

LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE Appel à Projet 2015 LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE Appel à Projet 2015 Monitoring of a geothermal reservoir by hybrid gravimetry The project is devoted to the monitoring of a geothermal reservoir by hybrid gravimetry combining

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

Test & Diagnostic des câbles intégré

Test & Diagnostic des câbles intégré Test & Diagnostic des câbles intégré DAC 0,1 Hz Sinus 0,1 Hz CR TDS NT Deux formes de tension éprouvées dans un seul appareil Contrôle VLF des câbles selon les normes avec diagnostic DP Diagnostic DP non

Plus en détail

Comment déployer rapidement et à moindre coût des caméras de vidéosurveillance?

Comment déployer rapidement et à moindre coût des caméras de vidéosurveillance? Comment déployer rapidement et à moindre coût des caméras de vidéosurveillance? Olivier Maillard Responsable d Activité Hélène Depardé Chargée de Mission Marketing AnyMAX, Une Société une société du du

Plus en détail

RESIF Une infrastructure de recherche pour l'observation des déformations de la terre site web : http://www.resif.fr

RESIF Une infrastructure de recherche pour l'observation des déformations de la terre site web : http://www.resif.fr RESIF Une infrastructure de recherche pour l'observation des déformations de la terre site web : http://www.resif.fr Catherine Péquegnat Univ. Grenoble Alpes, ISTerre, F-38041 Grenoble, France CNRS, ISTerre,

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

LES GEOCUBES RÉSEAU DE CAPTEURS GÉOLOCALISÉS

LES GEOCUBES RÉSEAU DE CAPTEURS GÉOLOCALISÉS LES GEOCUBES RÉSEAU DE CAPTEURS GÉOLOCALISÉS ign.fr 01. DESCRIPTION DESCRIPTION MODULE GPS Module GPS mono-fréquence, faible coût TRÈS FAIBLE CONSOMMATION PORTÉE

Plus en détail

L Ecole et observatoire des sciences de la Terre

L Ecole et observatoire des sciences de la Terre L Ecole et observatoire des sciences de la Terre Michel GRANET LabEx G-EAU-THERMIE PROFONDE JOURNÉE DE LANCEMENT 14 Juin 2012 Un peu d histoire des sciences de la Terre à Strasbourg Quelques dates clés

Plus en détail

La Géothermie ou l énergie de la Terre : Potentiels, challenges et perspectives

La Géothermie ou l énergie de la Terre : Potentiels, challenges et perspectives La Géothermie ou l énergie de la Terre : Potentiels, challenges et perspectives FIG2007 Albert GENTER et Fabrice BOISSIER Festival International de Géographie 2007 FIG07 Saint Dié 06 octobre 07 Plan 1

Plus en détail

Appel à projet 2015 LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE

Appel à projet 2015 LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE Appel à projet 2015 LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE Titre: Application des méthodes de corrélation du bruit sismique ambiant pour l imagerie et le suivi temporel des sites géothermiques de Soultz- Sous- Forêts

Plus en détail

Réalisation d une adduction d eau potable à pompage solaire

Réalisation d une adduction d eau potable à pompage solaire Réalisation d une adduction d eau potable à pompage solaire Village de Lakoulé, Commune rurale de Koréra-Koré, Cercle de Nioro-du-Sahel, Mali Rapport d avancement n 4 au 20/08/2013 Ce rapport conclut la

Plus en détail

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Symposium on Innovation and Technology in The Phosphate Industry - SYMPHOS May 6-10, 2013 Agadir, Marocco La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Méthodes et Technologies

Plus en détail

Mise à disposition automatique des données sismiques des stations du RAP à partir de détection du réseau ISARD

Mise à disposition automatique des données sismiques des stations du RAP à partir de détection du réseau ISARD Mise à disposition automatique des données sismiques des stations du RAP à partir de détection du réseau ISARD Rapport final BRGM/RP-56555-FR Convention BRGM-MEDAD n 0000802 Juillet 2008 Mise à disposition

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS 1 SITUATION DE L ÉTUDE Les données météorologiques sont des données primordiales pour le bon déroulement des calculs et pour avoir des résultats les plus proches de la réalité.

Plus en détail

TOUTE LA PUISSANCE DE LA GÉOTHERMIE

TOUTE LA PUISSANCE DE LA GÉOTHERMIE produc t ion d'eau chauffage aux énergies concep ts de chauffage chaude sani ta ire renouvel ables élec tr ique TOUTE LA PUISSANCE DE LA GÉOTHERMIE pompes À chaleur eau glycolée/eau ou eau/eau puissances

Plus en détail

Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique

Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique 1 Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique Jean-Luc Thomé Anthony Perez BA Systèmes ALSEI 6 novembre 2008 2 Déroulement Création d un hub logistique multimodal : Fer

Plus en détail

Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits

Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits La sécurisation de vos produits par l implémentation d une solution fiable, économique et performante Sommaire 1. L intérêt de

Plus en détail

Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité

Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité المعهد الجزاي ري للبترول INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE JOURNEES D ETUDES TIGHT & SHALE RESERVOIRS 17-18 Septembre 2013 Sheraton, Alger Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation

Plus en détail

contact@station-energy.com

contact@station-energy.com STATION ENERGY est un fournisseur spécialisé de solutions d électrification pour les pays africains. Nos produits innovants sont développés pour répondre aux besoins d énergie : du besoin basique de la

Plus en détail

sol pour l él des intrusions salines dans les aquifères cotiers

sol pour l él des intrusions salines dans les aquifères cotiers Nouveaux instruments d exploration d et de suivi hydrogéophysique ophysique du sous-sol sol pour l él étude des intrusions salines dans les aquifères cotiers 2002-2005 «ALIANCE» en résumr sumé (2002-2005)

Plus en détail

Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2. Journée de sensibilisation à la géothermie en Midi Pyrénées

Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2. Journée de sensibilisation à la géothermie en Midi Pyrénées Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2 1 Sommaire Pourquoi le choix de la géothermie? Dimensionnement de l installation Les forages Quelques photos, Bilans des consommations Synthèse 2 Pourquoi le

Plus en détail

RENCONTRE REFERENTS ENERGIE

RENCONTRE REFERENTS ENERGIE Exploitation et maîtrise de l énergie sur les systèmes d air comprimé Jeudi 07 mars 2013 Margarine Industrie Limited - Trianon Présentation Stratégie Energie Présentation étude menée à La Réunion par ADIR

Plus en détail

Description des performances et conditions d utilisation

Description des performances et conditions d utilisation EC1000 TM Analizador A n a l y s e u r ÉElectroQuímico l e c t r o C h i m i q u e d e de B abaterías t t e r i e s F i c h e t e c h n i q u e Cette fiche technique décrit les performances et conditions

Plus en détail

Licence Professionnelle G2EBI. Gestionnaire de l Efficacité Energétique. pour le Bâtiment Intelligent G2EBI

Licence Professionnelle G2EBI. Gestionnaire de l Efficacité Energétique. pour le Bâtiment Intelligent G2EBI Gestionnaire de l Efficacité Energétique pour le Bâtiment Intelligent G2EBI Objectifs de la formation Former des techniciens supérieurs de niveau L3 dans les domaines de : de la mesure de la réglementation

Plus en détail

LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE

LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE Aménageur Numérique Haut et Très Haut Débit des Territoires LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE 03/07/2015 1 Axione Qui sommes nous? Initié par la volonté des Collectivités 12% du territoire

Plus en détail

Grand programme 5: Evaluation

Grand programme 5: Evaluation Grand programme 5: Evaluation 28 GRAND PROGRAMME 5: Grand programme 5: Evaluation APERÇU DES ACTIVITES MENEES EN 2005 En 2005, les activités ont porté principalement sur l évaluation, dans le cadre du

Plus en détail

CHARTE D ACCUEIL. pour votre projet en. télétravail*

CHARTE D ACCUEIL. pour votre projet en. télétravail* CHARTE D ACCUEIL pour votre projet en télétravail* Arvieux OPTQ Molines en Queyras OPTQ * Document provisoire, en attente du guide officiel du télétravail, disponible prochainement sur notre site www.had.fr

Plus en détail

Chapitre 21 : POSTE ET TELECOMMUNICATIONS

Chapitre 21 : POSTE ET TELECOMMUNICATIONS Chapitre 21 : POSTE ET TELECOMMUNICATIONS SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 294 II. LISTE DES TABLEAUX... 294 III. PRESENTATION... 295 IV. METHODOLOGIE... 295 V. DEFINITIONS... 295 VI. SOURCES DES DONNEES...

Plus en détail

Annexe I b. Référentiel de certification

Annexe I b. Référentiel de certification Annexe I b Référentiel de certification Page 15 sur 45 CORRESPONDANCE ENTRE ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES ACTIVITÉS ET TÂCHES A1. S ORGANISER, S INTEGRER à une EQUIPE A1-T1 Préparer son intervention et/ou la

Plus en détail

Le sous-sol. Séismes Formations géologiques de surface Matériaux des carrières Mines Actions menées en Bretagne En savoir plus

Le sous-sol. Séismes Formations géologiques de surface Matériaux des carrières Mines Actions menées en Bretagne En savoir plus Le sous-sol Séismes Formations géologiques de surface Matériaux des carrières Mines Actions menées en Bretagne En savoir plus 98 Ci-contre : Granite orbiculaire de Ploumanac h zarmel - www.geodiversite.net

Plus en détail

PARKINGS AVEC PLACES RESERVEES PMR OFFRES LABELLISEES ET NON LABELLISES

PARKINGS AVEC PLACES RESERVEES PMR OFFRES LABELLISEES ET NON LABELLISES OFFICE DE TOURISME ET DES CONGRES OFFRESLABELLISEESETNONLABELLISES A noter : pour localiser facilement les emplacements voiries adaptés : - Télécharger l Application «parking.handicap.fr» pour Androïd

Plus en détail

Echantillonnage MP* 14/15

Echantillonnage MP* 14/15 Echantillonnage MP* 14/15 1. Principe de l oscilloscope numérique L oscilloscope numérique est principalement constitué d un amplificateur analogique (sur chaque voie), d un convertisseur analogique-numérique

Plus en détail

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Rudy ROBIN Dominique LEMAIRE année 2005/2006 Licence professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique

Plus en détail

Première analyse des résultats des détecteurs de faune

Première analyse des résultats des détecteurs de faune Première analyse des résultats des détecteurs de faune Juin 2014 Stage de Marie Lenglart Master 1 «Sciences du Territoire», Spécialité Systèmes territoriaux, Aide à la décision, Environnement (STADE) Sommaire

Plus en détail

BANC D ETALONNAGE EN TEMPERATURE

BANC D ETALONNAGE EN TEMPERATURE BANC D ETALONNAGE EN TEMPERATURE Nicolas Lavenant¹, Martine Ollitrault², Yannick Hamon³, Nicolas Gilliet³, Yannick Fauvel ³, Mickael Faucheux ³ ¹ CNRS/ Université UMR6118 Géosciences (Beaulieu Université

Plus en détail

FILIÈRE GÉOTHERMIE 17,2 MW. 80,6 GWh 80 MW. La France dispose de compétences dans CHIFFRES CLÉS GÉOTHERMIE

FILIÈRE GÉOTHERMIE 17,2 MW. 80,6 GWh 80 MW. La France dispose de compétences dans CHIFFRES CLÉS GÉOTHERMIE CHIFFRES CLÉS 17,2 MW Puissance nette installée fin 2013 80,6 GWh Production électrique en 2013 Centrale géothermique de Bouillante Guadeloupe La France dispose de compétences dans le domaine de l électricité

Plus en détail

ENSTA - COURS MS 204 DYNAMIQUE DES SYSTÈMES MÉCANIQUES : ONDES ET VIBRATIONS

ENSTA - COURS MS 204 DYNAMIQUE DES SYSTÈMES MÉCANIQUES : ONDES ET VIBRATIONS ENSTA - COURS MS 204 DYNAMIQUE DES SYSTÈMES MÉCANIQUES : ONDES ET VIBRATIONS Amphi 5 INFORMATION A l URL suivante: http://www.ensta-paristech.fr/ touze/ms204/ vous trouverez: les supports des cours 1 à

Plus en détail

Indicateur. IDé 500. Descriptif indicateur. Schéma/Encombrement

Indicateur. IDé 500. Descriptif indicateur. Schéma/Encombrement Indicateur ML IDé 500 Descriptif indicateur Terminal de pesage compatible avec tous les capteurs de pesage analogiques à jauge de contrainte, optimisé pour les capteurs numériques ARPEGE MASTER K. Cet

Plus en détail

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 1. Etat actuel de la situation - Cahier des charges et besoins utilisateurs prédéfinis - Parmi les différentes variantes techniques proposées, un concept a été

Plus en détail

SEasonal PErformance factor and MOnitoring for heat pump systems in the building sector (SEPEMO-Build)

SEasonal PErformance factor and MOnitoring for heat pump systems in the building sector (SEPEMO-Build) SEasonal PErformance factor and MOnitoring for heat pump systems in the building sector (SEPEMO-Build) P. Rivière, CEP Paris, Mines ParisTech V. Partenay, P. Riederer, CSTB C. Arzano-Daurelle, C.T. Tran,

Plus en détail

Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie. Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils

Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie. Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils Un pari architectural et une rénovation HQE - La mise

Plus en détail

L'exploration ou l'exploitation, au cœur de l'entreprise?

L'exploration ou l'exploitation, au cœur de l'entreprise? L'exploration ou l'exploitation, au cœur de l'entreprise? Paris, le 9 octobre 2007 1 Section 1 Le modèle Maurel & Prom 2 La stratégie de Maurel & Prom Acquisition de permis Potentiel d exploration et modalité

Plus en détail

VISITE DU COLLÈGE NICOLAS APPERT. David CARTON

VISITE DU COLLÈGE NICOLAS APPERT. David CARTON VISITE DU COLLÈGE NICOLAS APPERT David CARTON Professeur agrégé de Génie électrique UFR Sciences Exactes et Naturelles Université de Reims Champagne Ardenne VISITE DU COLLÈGE NICOLAS APPERT 1. Présentation

Plus en détail

Le risque sismique : ce qui change

Le risque sismique : ce qui change Le risque sismique : ce qui change Conséquences de la publication des décrets Intervenant Service Date Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8

Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8 Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8 Fig. 1 Le nouvel analyseur de spectre portable R&S FSH8 en action dans une station de base de radiocommunication mobile. 30 La

Plus en détail

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto Atelier 1 groupe de travail sismique franco-italo-suisse du projet Interreg Alcotra RiskNET Atelier 1 gruppo di lavoro sismico franco-italo-svizzero del progetto Interreg Alcotra RiskNET Anticiper la gestion

Plus en détail

Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1. Janvier 2015

Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1. Janvier 2015 Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1 Janvier 2015 SOMMAIRE Le solaire 2 en 1 SOLARMIX - Votre offre hybride clés en main Un module hybride unique au monde Le kit thermique Le kit

Plus en détail

Air-conditioner network controller and accessories

Air-conditioner network controller and accessories Air-conditioner network controller and accessories Online Controller External Mounting Kit Wifi Cable Pack KKRP01A KKRPM01A KKRPW01A Easy Touch LCD Wall Controller Wall Controller Temperature Weather KBRCS01A

Plus en détail

Scanner acoustique NoiseScanner

Scanner acoustique NoiseScanner Scanner acoustique NoiseScanner «Des yeux et des oreilles pour localiser les sources de bruit...» Scanner acoustique NoiseScanner Décibel d Or 2014 Caractéristiques générales Originalités Fruit de 20 ans

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2014-2015 GYROSCANFIELD PRÉSENTATION Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide.

Plus en détail

La géothermie profonde : une énergie renouvelable à fort potentiel

La géothermie profonde : une énergie renouvelable à fort potentiel LE CONTEXTE À l origine du projet ÉCOGI (Exploitation de la Chaleur d Origine Géothermale pour l Industrie) 3 acteurs locaux et engagés dans le développement durable et les énergies renouvelables (EnR)

Plus en détail

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique Différenciation de la contribution UMTS et GSM en valeur EMF totale Contrôle des champs électriques

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n 12INI133 Togo / ppui du CCM Togo dans le pilotage des subventions du Fonds Mondial Demandeur : CCM I. Contexte Le TOGO est, à ce jour, bénéficiaires de trois subventions

Plus en détail

A C. RIPAMONTI L. MARTIN 09/10/13 Etablissement B C. RIPAMONTI L. MARTIN 23/01/14 Modifications suite à la réunion du 23/01/14

A C. RIPAMONTI L. MARTIN 09/10/13 Etablissement B C. RIPAMONTI L. MARTIN 23/01/14 Modifications suite à la réunion du 23/01/14 Département du Loiret COMMUNE DE LA CHAPELLE SAINT MESMIN MISE EN PLACE DES PERIMETRES DE PROTECTION DES CAPTAGES DOSSIER DE REGULARISATION DES FORAGES AUX TITRES DU CODE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE LIAISON A5 A57 TRAVERSEE SOUTERRAINE DE TOULON SECOND TUBE (SUD) ANALYSE DES DONNEES DE QUALITE DE L AIR NOVEMBRE 27 A JANVIER 28 TOULON OUEST, PUITS MARCHAND, TOULON EST Liaison A5 A57 Traversée souterraine

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

CLER. Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie. Propositions géothermie - SRCAE. La géothermie, un potentiel insoupçonné

CLER. Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie. Propositions géothermie - SRCAE. La géothermie, un potentiel insoupçonné l: CLER Propositions géothermie - SRCAE Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie La géothermie, un potentiel insoupçonné Association CLER 2-Bât-B rue Jules Ferry 93100 Montreuil Tél : 01 55

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Présentation : Les différents connecteurs : Guide d installation serveur météo MétéoLink www.meteo-shopping.fr Page 1

Présentation : Les différents connecteurs : Guide d installation serveur météo MétéoLink www.meteo-shopping.fr Page 1 Guide d installation serveur météo MétéoLink Présentation : MétéoLink est un serveur météo qui enregistre les données météorologiques à partir de votre station météo, évalue ces données, affiche des graphiques

Plus en détail

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Le

Plus en détail

Utilisation du Wimax dans le cadre d une plate-forme expérimentale SmartGrid. Aristote, 14 octobre 2010 Patrick Coudray EDF R&D

Utilisation du Wimax dans le cadre d une plate-forme expérimentale SmartGrid. Aristote, 14 octobre 2010 Patrick Coudray EDF R&D Utilisation du Wimax dans le cadre d une plate-forme expérimentale SmartGrid Aristote, 14 octobre 2010 Patrick Coudray EDF R&D La plate-forme Menofis Déployée par EDF R&D (Dept MIRE) sur le site de Clamart

Plus en détail

GESTION ENERGETIQUE DES DATA CENTER

GESTION ENERGETIQUE DES DATA CENTER La mesure électrique au service de la maîtrise de l'énergie Solution d'instrumentation complète de faible encombrement, spécialement conçu pour le rétrofit des armoires électriques existante avec une forte

Plus en détail

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques CETE Méditerranée Jean-Alain Bouchet 10 mars 2011 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Plan de l exposé

Plus en détail

Régulateur d unité terminale configurable FX03

Régulateur d unité terminale configurable FX03 Régulateur d unité terminale configurable FX03 Fiche produit Référence EPM-024-PB-FR Edition 11/2007 Les FX03 sont des régulateurs d unité terminale configurables de la gamme Facility Explorer. Ils sont

Plus en détail

Numérotation Numéros en mémoire : 50 dans répertoire (inaccessibles en IR) et 10 en mémoire directe (accessibles en IR)

Numérotation Numéros en mémoire : 50 dans répertoire (inaccessibles en IR) et 10 en mémoire directe (accessibles en IR) Nom Fabricant Smartix Lee Entreprise Tonic Lee Entreprise Type Mode d accès - 4 touches -Défilement - Touches - Défilement 1. TELEPHONIE FIXE Fonctions Avantages Inconvénients Prix indicatifs Décroché-raccroché

Plus en détail

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme Partie II Les paramètres des séismes Séisme: libération d énergie destructrice à partir de la magnitude 5 Prévision sismique: déterminer l aléa sismique Étude du mécanisme de rupture de la faille 1. Introduction

Plus en détail

IMPORTANT! Avant de commencer les travaux, le monteur doit lire, comprendre et observer les présentes instructions de montage et de service.

IMPORTANT! Avant de commencer les travaux, le monteur doit lire, comprendre et observer les présentes instructions de montage et de service. Module GSM (616401) IMPORTANT! Avant de commencer les travaux, le monteur doit lire, comprendre et observer les présentes instructions de montage et de service. Veuillez observer l'ensemble des instructions

Plus en détail

Bobines d allumage dans le véhicule. Fonctionnement, diagnostic et recherche de défauts. Thermo Management. Assistance commerciale

Bobines d allumage dans le véhicule. Fonctionnement, diagnostic et recherche de défauts. Thermo Management. Assistance commerciale Eclairage Electricité Electronique Thermo Management Assistance commerciale Assistance technique Nos idées, votre succès. Bobines d allumage dans le véhicule Fonctionnement, diagnostic et recherche de

Plus en détail

Surveillance de Température sans fil

Surveillance de Température sans fil commentaires: Surveillance de Température sans fil Données fiables & sécurisées Surveillance en continu & en directe Options d'alarme Accès aux données & rapport faciles normalisation Aides pour la conformité

Plus en détail

Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC

Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC Pascal EUVRARD NEOL ENTREPRISE 5, rue du Levant ZI des Speyres 38450 VIF Tel : 04 76 73 02 72 Fax : 04 76 73 02 76 Mail : neolinfo@neol-energies.fr Web : www.neol-energies.fr

Plus en détail

CAPTRONIC Innovation des PME par l électronique et le logiciel embarqué

CAPTRONIC Innovation des PME par l électronique et le logiciel embarqué CAPTRONIC Innovation des PME par l électronique et le logiciel embarqué Sébastien SALAS salas@captronic.fr Tél : 06 87 83 32 32 CAP TRONIC, un programme financé par : JESSICA FRANCE fondée par : 24 Ingénieurs

Plus en détail

Mesures de propagation acoustique et vibratoire à grande distance sur ligne ferroviaire

Mesures de propagation acoustique et vibratoire à grande distance sur ligne ferroviaire Direction territoriale Est Mesures de propagation acoustique et vibratoire à grande distance sur ligne Patrick Demizieux, Franck Péridon, Philippe Glé, Guillaume Dutilleux, Nicolas Goze, Laurent Brendel,

Plus en détail

FAG Detector II le collecteur et l analyseur de données portatif. Information Technique Produit

FAG Detector II le collecteur et l analyseur de données portatif. Information Technique Produit FAG II le collecteur et l analyseur de données portatif Information Technique Produit Application La maintenance conditionnelle Principe de fonctionnement Application Le FAG II est, à la fois, un appareil

Plus en détail

Services «Machine To Machine» pour la ville durable : expérimentation sur la ville de Meylan

Services «Machine To Machine» pour la ville durable : expérimentation sur la ville de Meylan Services «Machine To Machine» pour la ville durable : expérimentation sur la ville de Meylan OrangeLabs Meylan 13 décembre 2012 Contexte 1/2 Les ressources disponibles augmentent moins vite que la population

Plus en détail

Analyse d image embarquée sur ASIC Détection d un homme jusqu à 100 m

Analyse d image embarquée sur ASIC Détection d un homme jusqu à 100 m Analyse d image embarquée sur ASIC Détection d un homme jusqu à m 5 dômes PTZ Enregistrement 24h/7j ADSL ou SDSL et 3G Autonomie jusqu à 45 min Haut-parleurs pour sommation vocale Installation sur mur,

Plus en détail

0 2 c o n n e c t e r

0 2 c o n n e c t e r 02 connecter Daitem Services Des engagements clairs En support à la dynamique d innovation technologique de Daitem, Daitem Services est le partenaire unique pour proposer des solutions cohérentes et des

Plus en détail

Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP

Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP FORMATION POUR LES ELECTROMECANICIENS SPECIALISES DANS LA MAINTENANCE DES PRINCIPAUX COMPOSANTS DE VEHICULES ELECTRIQUES: BATTERIES, MOTEURS ELECTRIQUES,

Plus en détail

AEH. Centrales Hybrides

AEH. Centrales Hybrides AEH Centrales Hybrides Historique : de l'industrie à l'énergie Création de Sirea Conception des automates µpilot Lancement des projets énergie Industrialisation des gammes AEA/ALR Installations de centrales

Plus en détail

Laser Series. Laser. Leddura Lexinus Mensa. 70 inch. Smart innovation! Pour les accros de fonctionnalités.

Laser Series. Laser. Leddura Lexinus Mensa. 70 inch. Smart innovation! Pour les accros de fonctionnalités. Leddura Lexinus Mensa Series Pour les accros de fonctionnalités. Écrans de haute qualité adaptés à toutes les applications. Restez connecté avec votre public et soyez hautement efficace et efficient dans

Plus en détail

Installation de la station FS36

Installation de la station FS36 Installation de la station FS36 Plancher sans chape CaleôSol, Mur Chauffant CaleôMur Introduction Le chauffage par le sol à base d'eau est dit à basse température, ce qui signifie que la température d'écoulement

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9)

RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9) Rec. UIT-R F.1332 1 RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9) Rec. UIT-R F.1332 (1997) L'Assemblée des

Plus en détail

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Introduction Introduction Sources d EnR Issues du soleil : biomasse solaire thermique et photovoltaïque éolien hydraulique Issues de la chaleur

Plus en détail

CONTRAT SELECTION REFERENCES / STATISTIQUES PNS

CONTRAT SELECTION REFERENCES / STATISTIQUES PNS CONTRAT SELECTION REFERENCES / STATISTIQUES PNS N de Client Cadre réservé à Paris Notaires Services ARTICLE 1 : LES PARTIES Paris Notaires Services Association des Notaires du Chatelet loi du 1er juillet

Plus en détail

COMMITTED TO BETTERENERGY. TransparenceFinancière2015 L exempledetotalaugabon (Données2014)

COMMITTED TO BETTERENERGY. TransparenceFinancière2015 L exempledetotalaugabon (Données2014) COMMITTED TO BETTERENERGY TransparenceFinancière2015 L exempledetotalaugabon (Données2014) Le cadre contractuel de l activité de Total au Gabon Total est présent en exploration production au Gabon à travers

Plus en détail

Schneider Electric et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie

Schneider Electric et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie Dossier de Presse octobre 2009 et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie Le Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie en quelques chiffres... 80 kwh/m²/an La consommation

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Les USV Limites métrologiques et technologiques

Les USV Limites métrologiques et technologiques Drones de surface USV / ASC Les USV Limites métrologiques et technologiques 1 Mobesens (projet européen FP7 call 2 - ICT) Une réponse à un triple besoin : Pression sociétale de plus en plus forte, Suivi

Plus en détail

Exolia. Stratéa. Pompes à chaleur aérothermiques de 6 à 18 kw. Pompes à chaleur géothermiques de 10 à 22 kw. Crédit d impôts 50%*

Exolia. Stratéa. Pompes à chaleur aérothermiques de 6 à 18 kw. Pompes à chaleur géothermiques de 10 à 22 kw. Crédit d impôts 50%* Exolia Pompes à chaleur aérothermiques de 6 à 18 kw Stratéa Pompes à chaleur géothermiques de 10 à 22 kw Crédit d impôts 50%* * Selon conditions énumérées dans la Loi de Finances 2006 Pompes à chaleur

Plus en détail

Rentabilité des assurances des emprunteurs Impacts de la directive «Solvency 2» et des normes IFRS

Rentabilité des assurances des emprunteurs Impacts de la directive «Solvency 2» et des normes IFRS Rentabilité des assurances des emprunteurs Impacts de la directive «Solvency 2» et des normes IFRS Paris, vendredi 28 mai 2010 Cédric AKAKPO-MAXWELL cmaxwell@galea-associes.eu http://www.galea-associes.eu

Plus en détail

Thermomètre portable Type CTH6500

Thermomètre portable Type CTH6500 Etalonnage Thermomètre portable Type CTH6500 Fiche technique WIKA CT 55.10 Applications Etalonnage de thermomètres Mesure de température pour les besoins d'assurance qualité Mesures dans des applications

Plus en détail

HIAC 9703+ Système de comptage de particules liquide. Configurable simplement pour plus de flexibilité

HIAC 9703+ Système de comptage de particules liquide. Configurable simplement pour plus de flexibilité HIAC 9703+ Système de comptage de particules liquide Configurable simplement pour plus de flexibilité HIAC 9703+ SYSTÈME DE COMPTAGE DE PARTICULES LIQUIDE HIAC pour plus de simplicité HIAC 9703+ Travaillez

Plus en détail

CHAPITRE 6. Capteurs intelligents

CHAPITRE 6. Capteurs intelligents CHAPITRE 6 Capteurs intelligents Gwenaëlle TOULMINET asi 2002-2003 1 Introduction Développement industriel nécessite une instrumentation coûteuse Maîtrise des procédés de fabrication. Maîtrise de la qualité

Plus en détail

Systèmes de conférence

Systèmes de conférence Systèmes de conférence Sennheiser vous propose des solutions globales performantes pour équiper vos salles de conférences. Quels que soient vos besoins, Sennheiser France vous propose une gamme de produits

Plus en détail