Son objectif est de sensibiliser aux conséquences des TMS et de proposer des pistes de réflexion sur les axes d actions de prévention possibles.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Son objectif est de sensibiliser aux conséquences des TMS et de proposer des pistes de réflexion sur les axes d actions de prévention possibles."

Transcription

1 Troubles MusculoSquelettiques (TMS) et Industries Agroalimentaires Ce diaporama s adresse à toute entreprise agroalimentaire souhaitant disposer d un premier niveau d information sur les Troubles MusculoSquelettiques. Il a pour cible essentielle les dirigeants d entreprise, l encadrement de proximité, les membres du CHSCT et les représentants du personnel, et peut par exemple être animé par une personne chargée d une mission santé-sécurité dans l entreprise. Son objectif est de sensibiliser aux conséquences des TMS et de proposer des pistes de réflexion sur les axes d actions de prévention possibles. SOMMAIRE contexte en Rhône-Alpes définitions et conséquences origine des TMS évaluation et prévention pistes d actions 1

2 Contexte en Rhône-Alpes 3 ème région agro-alimentaire française établissements salariés L agroalimentaire fait partie des 10 secteurs d activités les plus touchés. Un salarié sur 20 est victime d un accident du travail dans l année Un salarié de l agro a 2 fois plus de risque de déclarer une maladie professionnelle qu un salarié d un autre secteur. Sur établissements : seulement PME de plus de 10 salariés et TPE (très petites entreprises) qui correspondent à des boulangeries, boucheries artisanales Sur salariés : plus 60 % travaillent dans les PME entre 50 et 200 salariés Les 10 secteurs d activité les plus touchés par les accidents et maladies professionnelles sont : Supermarchés Hypermarchés Action sociale Établissements de soins privés Travail temporaire Fabrication de pièces techniques en matière plastique Décolletage Bâtiment Travaux Publics (maçonnerie, gros œuvre, peinture, plâtrerie, vitrerie, menuiserie ) Découpe de viandes Préparation de produits agroalimentaires L agroalimentaire représente dans la région Rhône-Alpes : 2 % des salariés - 2,7 % des Accidents du Travail - 6,7 % des Maladies Professionnelles détail de la sinistralité par filières : cf. SP1155 statistiques AT MP secteur agroalimentaire contexte en Rhône-Alpes Accidents du Travail 43% liés aux manutentions manuelles 40% liés aux chutes Maladies Professionnelles 95% liées aux TMS Accidents du travail (AT) manutentions manuelles : port de charges, conditionnement provoquant entorses, hernies, lumbagos, déchirures musculaires chutes dues essentiellement aux sols glissants et / ou souillés Les autres AT sont principalement des coupures. Maladies professionnelles (MP) Quelques cas de surdités et d allergies (asthme du boulanger) 95 % de TMS : canal carpien, poignets douloureux, épaules enraidies, lombalgies Selon la gravité, le poste occupé, la durée d exposition le TMS pourra être indemnisé en maladie professionnelle, si le salarié en fait la demande et si la maladie professionnelle est reconnue par la CPAM. Les TMS indemnisés sont ceux reconnus dans les tableaux de maladies professionnelles : 57, 69, 79, 97, 98 (régime général) - 29, 39, 53, 57, 57 bis(régime agricole) Personnes essentiellement concernées les séniors, compte-tenu des différentes expositions aux risques tout au long de leurs parcours professionnels les nouveaux et les saisonniers, compte-tenu du manque d habitude et d apprentissage du geste professionnel Métiers essentiellement concernés opérateurs de production mais aussi de nettoyage et de maintenance, confrontés à des activités de manutention, de port de charges, de travail répétitif 2

3 définitions et conséquences Les TMS peuvent toucher les tendons les articulations les muscles les nerfs Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) regroupent un grand nombre d affections touchant les tendons, les muscles, les nerfs ou les articulations : tendinite, syndrome du canal carpien, épaule enraidie Ils peuvent survenir au niveau du cou, du haut et du bas du dos, des épaules, des bras, des mains ou des membres inférieurs. définitions et conséquences Les TMS sont à l origine de douleurs qui deviennent de plus en plus gênantes (engourdissement, picotements, gêne fonctionnelle ). Non soignés, ils peuvent avoir des conséquences graves, jusqu à l incapacité de travail. Pour les salariés Douleur : raideur, maladresse, fourmillements, perte de force Restriction d aptitude suite à avis du médecin du travail, par exemple port de charge déconseillé Pathologie et Traitement médical : soins kiné chirurgie Handicap et Exclusion : arrêt de travail prolongé, pas de reprise possible, gêne y compris dans les gestes quotidiens Impact des TMS Douleur Pour les salariés Perte de motivation Perte d efficacité Restriction d aptitude Perte de flexibilité Exclusion sociale Handicap fonctionnel et social Pathologie Traitement médical Absentéisme Difficultés de recrutement Difficultés économiques Problématique de reclassement Pour l entreprise Temps Pour l entreprise Perte d efficacité : rythme plus lent, perte de productivité Perte de flexibilité : changement de poste difficile Absentéisme : arrêt maladie Difficultés de recrutement : remplacement plus ou moins long et fréquent, poste plus ou moins qualifié et difficile Reclassement : reprise du salarié à un nouveau poste à trouver Difficultés économiques : coûts directs et indirects (cf. diapos suivantes) 3

4 définitions et conséquences Les impacts financiers des TMS sont - les coûts directs pour l Assurance Maladie - les coûts directs pour les employeurs - les coûts indirects pour les employeurs définitions et conséquences Coûts Directs pour l Assurance Maladie frais médicaux, indemnités journalières, rentes Accidents du Travail coût moyen d un AT avec arrêt coût moyen d un AT manutention avec arrêt Maladies Professionnelles canal carpien lombalgie épaule enraidie Assurance maladie : sécurité sociale (régime général) ou MSA (régime agricole) frais médicaux : remboursements des frais de consultations, de pharmacie, de kiné, de chirurgie indemnités journalières : paiement des jours d arrêt de travail rentes : compensation financière d une gêne, d un handicap liés à l AT ou la MP (incapacités temporaires ou permanentes) 4

5 définitions et conséquences Coûts Directs pour les Employeurs cotisation AT MP = taux de cotisation x masse salariale le taux de cotisation est calculé selon le niveau de risque de l activité et selon la taille de l entreprise Exemples : Abattage et découpe de viande 6,4 % Fabrication de fromages 3,0 % Boulangerie Pâtisserie Industrielles 3,6 % Plats cuisinés 4,4 % Toute les entreprises payent une cotisation AT-MP à l Assurance Maladie, selon leur activité, leur taille, leur masse salariale. masse salariale : salaires payés et charges patronales 3 types de taux de cotisation selon la taille de l entreprise : taux collectif pour les TPE = identique pour toutes les entreprises d une même activité (selon le code risque) taux individuel pour les grandes entreprises = taux calculé pour chaque entreprise selon ses AT-MP réels taux mixte pour les entreprises de taille intermédiaire = au prorata des deux modes de calcul (une partie collective + une partie individuelle) en fonction du nombre de salariés Les taux collectifs sont définis annuellement et par arrêté ministériel. Cette diapositive concerne les entreprises de plus de 200 salariés (taux de cotisation individuel) définitions et conséquences Coûts Directs pour les Employeurs exemple de 2 entreprises découpe de volailles taux collectif de cette activité 4,20 % Effectif AT sur 3 ans MP sur 3 ans Taux Cotisation Masse Salariale Montant Cotisation ,93% ,10% Dans deux entreprises de taille et activité comparables, le montant annuel de la cotisation AT/MP peut doubler! Comparatif de deux entreprises Nombre d AT et de MP cumulés sur trois ans Taux de cotisation : taux individuel calculé selon les AT-MP réels de l entreprise Montant de la cotisation payée par l employeur = taux cotisation x masse salariale Selon le nombre de MP et leur gravité, l entreprise peut avoir un taux de cotisation nettement inférieur ou supérieur au taux moyen de la profession (4,20%). A titre d exemple, une entreprise de 250 salariés qui déclare 15 TMS sur les trois années précédentes aura une cotisation annuelle de euros contre euros pour une entreprise de même effectif et de même activité déclarant 4 TMS sur la même période. L apparition de TMS coûte cher à l Assurance Maladie mais également à l entreprise via l augmentation de sa cotisation AT-MP. 5

6 définitions et conséquences Coûts Indirects pour les Employeurs estimés 3 à 5 fois supérieurs aux coûts directs Au coût direct s ajoutent les coûts indirects qui se chiffrent en dizaines de milliers d euros : coûts de production perte de production (productivité-rendement, victime-remplaçant ) dépenses engagées (heures supp, soustraitance, poste aménagé ) autres coûts (perte de CA, assurance, communication ) frais de gestion temps passé en enquête (victime, collègues, experts ) temps passé en réunions (CHSCT, formation, audits ) coûts juridiques coûts de remplacement temps passé (embauche, accueil, formation ) coûts administratifs (annonce, formation ) frais de gestion, absentéisme, temps passé pour organiser le remplacement, financement d heures supplémentaires, perte de productivité Mais également climat dans l entreprise pouvant se détériorer rapidement : la souffrance, la perte d efficacité et la démotivation d un salarié sont difficiles à estimer et à gérer. Même en l absence de maladie professionnelle reconnue, ces coûts peuvent exister Des impacts financiers peuvent exister dès l apparition de douleurs (arrêt maladie, baisse de production ). origine des TMS Les TMS pénalisent l homme dans ses mouvements et son travail. Ils résultent d une hyper-sollicitation, due à de nombreux facteurs de risques, très fréquemment imbriqués. Ce sont prioritairement les facteurs biomécaniques : répétitivité, charge, amplitude, postures les facteurs psychosociaux : stress associés à des facteurs d ambiance : froid, vibrations à des facteurs individuels : âge, sexe, état de santé hyper sollicitation des tendons, muscles ou articulations = déséquilibre entre les capacités fonctionnelles de l individu et les exigences de sa situation de travail Les facteurs de risque agissent directement sur les muscles, tendons et ont un impact physiologique direct. 6

7 origine des TMS Matières Premières Milieu Facteurs de risques individuels Matériel Au-delà des facteurs de risques (impact direct), les causes déclenchant ou aggravant le risque d apparition de TMS (impact indirect) peuvent être multiples et très souvent imbriquées. Facteurs de risques biomécaniques TMS Facteurs de risques d ambiance Main d Oeuvre Facteurs de risques psychosociaux Méthodes Les causes peuvent être de tout ordre : Milieu Matériel Méthodes Main d Oeuvre Matières Premières Caractéristiques des produits Mode de rémunération (rendement, primes) Facteurs Formation biomécaniques répétitivité, charge, amplitude, posture Management (autonomie, reconnaissance) Gestion des parcours professionnels origine des TMS Ambiance de travail (éclairage, bruit) Facteurs individuels âge, sexe, état de santé TMS Facteurs d ambiance froid, vibrations Procédures et consignes Caractéristiques des locaux Conception des postes et des espaces de travail Choix des outils Facteurs psychosociaux stress Gestion des flux Organisation de la production Organisation des temps de travail (horaires, pauses) Tous ces facteurs de risque et ces causes peuvent inter-agir et s associer les uns avec les autres. Exemples : Le froid et les vibrations (Facteurs d ambiance) ont un effet direct de contractions sur les muscles alors que - l éclairage (Milieu) aura un effet indirect en provoquant des postures qui deviendront un facteur de risque biomécanique - la chaleur (Milieu) induira une baisse de vigilance qui entraînera des facteurs psychosociaux Le stress (Facteurs psychosociaux) et plus exactement la production des hormones qu il génère, a un effet direct alors que - la charge de travail (Méthodes), liée à l organisation de la production, aura un effet indirect en provoquant du stress, facteur de risque psychosocial 7

8 évaluation et prévention des TMS Il faut diminuer les situations à risques, donc les identifier et trouver les multiples causes. Il n y a pas de solutions toutes faites, mais une démarche qui doit s inscrire dans un projet d entreprise. multiples causes : nécessité pour prévenir les TMS de prendre en compte autant la conception des postes et des locaux, que l organisation du travail, le management des équipes, les relations sociales dans l entreprise démarche projet : nécessité pour prévenir les TMS de mener une démarche globale de prévention (cf diapo suivante) évaluation et prévention des TMS il est nécessaire de concilier 1 - un engagement au plus haut niveau intégré dans une démarche durable de prévention 2 - une mobilisation de tous les acteurs métiers : production, qualité, RH, maintenance fonctions : direction, référent-animateur sécurité, encadrement, salariés, représentants du personnel 3 - une conduite de projet repérage, analyse, recherche de solutions techniques, organisationnelles et humaines, mise en œuvre, évaluation pour ainsi agir sur les causes direction : définit la politique de prévention, précise les rôles et missions de chacun, attribue des moyens matériels, financiers et humains, développe la culture de prévention référent / animateur sécurité : anime, met en œuvre et organise le suivi du projet de prévention encadrement de proximité : participe au projet de prévention et intègre la prévention dans son management au quotidien salariés : participent au projet de prévention et intègrent la prévention dans leur activité IRP : Instances représentatives du personnel : Délégués du Personnel (DP) et membres du Comité d Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) 8

9 Ambiance de travail Caractéristiques des produits Formation du personnel Conception des postes et des espaces de travail Choix des outils Gestion des flux Sur chaque thème, un exemple de pistes d actions est accessible par un lien. Une fois tous les exemples vus, la flèche conduit à la fin de la présentation. A compléter avec des exemples propres à l entreprise. Ambiance de travail exemple Froid => séparation physique des zones de travail => choix du matériel de diffusion de l air => température fonction du meilleur compromis entre exigence des produits et présence des salariés Retour à la représentation imagée par la flèche. 9

10 A compléter avec des exemples propres à l entreprise. Conception des postes et des espaces de travail exemple Postures contraignantes sur une ligne de production => intégration de l analyse des risques santé-sécurité lors de l analyse des risques sanitaires (HACCP), démarche globale d évaluation des risques => choix de matériels adaptés tels que tables élévatrices, tapis de transfert, transpalettes à hauteur variable Retour à la représentation imagée par la flèche. A compléter avec des exemples propres à l entreprise. Choix des outils exemple Matériels d affûtage indisponibles ou inadaptés => choix de l outil d affûtage, de son implantation dans l atelier => définition des modalités et des fréquences d affûtage => formation des opérateurs Retour à la représentation imagée par la flèche. 10

11 A compléter avec des exemples propres à l entreprise. Organisation des temps de travail Gestion des flux exemple Horaires contraignants (livraisons matières premières et expédition produits finis) => négociations avec fournisseurs et clients => révision des plannings logistique => gestion optimisée des stocks Retour à la représentation imagée par la flèche. A compléter avec des exemples propres à l entreprise. Formation du personnel exemple Pistes de solutions Formation des nouveaux embauchés insuffisante => sensibilisation hygiène intégrant la prévention des risques santé-sécurité lors de l accueil au poste de travail Retour à la représentation imagée par la flèche. 11

12 A compléter avec des exemples propres à l entreprise. Caractéristiques des produits exemple Variabilité de la matière première (calibre, texture ) => meilleure définition des cahiers des charges => adaptabilité des outils de découpe Diversité des conditionnements et des emballages des produits finis => participation des fonctions sécurité, production, qualité, aux projets de développement Retour à la représentation imagée par la flèche. Et vous, où en êtes-vous? Connaissez-vous votre taux de cotisation AT/MP? Y-a-t-il eu des déclarations de TMS dans votre entreprise? Si oui, une analyse des causes a-t-elle été faite? Avez-vous connaissance de plaintes (directement, via l encadrement, le médecin du travail )? Avez-vous des difficultés de recrutement et de remplacement sur certains postes? Un repérage des postes à risques a-t-il été réalisé? Le risque TMS est-il identifié dans votre Document Unique? Un plan d actions est-il en cours? L implantation d une nouvelle ligne, d une machine, d un poste fait-elle l objet d une évaluation du risque TMS avec l ensemble des acteurs concernés? Les responsabilités en santé-sécurité au travail sont-elles définies, réparties, coordonnées et assumées par toutes les fonctions de l entreprise? Les formations (nouveaux arrivants, intérimaires, permanents ) intègrent-elles les aspects liés à la santé-sécurité et aux TMS en particulier? 12

13 Pour en savoir plus (rubrique entreprise) (conception des locaux agroalimentaires) Pour en savoir plus Téléchargeable sur site INRS : ED898 (2003) Évaluer les risques professionnels en abattoir et atelier de découpe : aide à la rédaction d un document unique ED878 (2001) Diminuer les TMS dans la filière viande c est gagner en performance ED106 (2003) Usines agroalimentaires : intégrer le nettoyage et la désinfection à la conception des locaux Téléchargeable sur site CARSAT-RA : SP 1155 (2010) Statistiques AT MP secteur agroalimentaire SP 1156 ( 2010) Prévention des TMS dans l agroalimentaire : Méthodologie et outils pour concilier santé et productivité dans l investissement industriel SP 1159 ( 2010) Agroalimentaire prévention des risques : des organismes à votre service SP 1171 (2011) Prévenir les TMS dans l agroalimentaire : comprendre et agir 13

PROGRAMME TMS pros information entreprises programme TMS Pros

PROGRAMME TMS pros information entreprises programme TMS Pros PROGRAMME TMS pros information entreprises programme TMS Pros Juin-Juillet 2014 vidéo PLAN DE PRÉSENTATION TMS c est quoi? Programme TMS pros 2014-2017 Origine Ciblage Normandie Déroulé de la démarche

Plus en détail

Plateforme d échanges «Prévention en logistique» du 15/10/13. Christophe Ferré Carsat RA

Plateforme d échanges «Prévention en logistique» du 15/10/13. Christophe Ferré Carsat RA Plateforme d échanges «Prévention en logistique» du 15/10/13 Christophe Ferré Carsat RA Programme de la journée 8h45 12h : Prévention de la pénibilité en logistique Enjeux, démarche, outils, retours d

Plus en détail

Etude régionale sur le métier de monteur régleur dans l injection des matières plastiques. 17 décembre 2013

Etude régionale sur le métier de monteur régleur dans l injection des matières plastiques. 17 décembre 2013 1 Etude régionale sur le métier de monteur régleur dans l injection des matières plastiques 17 décembre 2013 Sommaire 2 Contexte, objectifs et périmètre de l étude Le métier de monteur régleur et ses spécificités

Plus en détail

Journée d information «aide à domicile» Prévenir les risques. pour les salariés de l activité aide à la personne

Journée d information «aide à domicile» Prévenir les risques. pour les salariés de l activité aide à la personne Prévenir les risques professionnels pour les salariés de l activité aide à la personne OBJECTIFS Connaître la situation Accidents du Travail et Maladies Professionnelles de l activité dans le département

Plus en détail

Évaluation des risques

Évaluation des risques Évaluation des risques Alimentec 21/06/2012 Organisation de la prévention risques professionnels et santé au travail 79 ingénieurs et techniciens, 40 administratifs Organisation de la prévention Un organisme

Plus en détail

PRÉVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DANS L AGROALIMENTAIRE

PRÉVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DANS L AGROALIMENTAIRE PRÉVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) «DANS L AGROALIMENTAIRE Professionnels de l agroalimentaire, les TMS représentent 98 % des maladies professionnelles de votre secteur. Ne restez pas seuls

Plus en détail

AIDE AU REPÉRAGE DE SITUATIONS À RISQUE DE TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) POUR LES TPE/PME DU SECTEUR DE LA MÉTALLURGIE

AIDE AU REPÉRAGE DE SITUATIONS À RISQUE DE TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) POUR LES TPE/PME DU SECTEUR DE LA MÉTALLURGIE AIDE AU REPÉRAGE DE SITUATIONS À RISQUE DE TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) POUR LES TPE/PME DU SECTEUR DE LA MÉTALLURGIE >> TOUT VA BIEN DANS MON ENTREPRISE... EN êtes-vous vraiment SûR? les tms, ça

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Le contexte, les enjeux La formation action PRAP, une action de prévention De nouvelles compétences à développer Un dispositif à déployer

Le contexte, les enjeux La formation action PRAP, une action de prévention De nouvelles compétences à développer Un dispositif à déployer Le contexte, les enjeux La formation action PRAP, une action de prévention De nouvelles compétences à développer Un dispositif à déployer 2 Un contexte (toujours aussi) alarmant! Le coût Humain Plus d

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Rappel réglementaire Le Code du travail impose à l employeur de : - Assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs (Art. L. 4121-1 C.

Plus en détail

Entretiens. Résultats statistiques de l année. Date de mise à jour 01/04/09. Nom de l établissement

Entretiens. Résultats statistiques de l année. Date de mise à jour 01/04/09. Nom de l établissement Gestion de la santé et de la sécurité au travail dans l entreprise Vingt thèmes pour évaluer votre niveau d organisation et l implication de votre personnel Nom de l établissement Date de mise à jour 01/04/09

Plus en détail

La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions

La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions Petit avant- propos Quelles différences y a-t-il entre la formation gestes et postures (G.P.) et la formation à la Prévention des Risques

Plus en détail

La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues

La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues La prévention des risques professionnels EXPERTIS - Pôle Prévention 1 Membre de l association régionale des services de santé au travail

Plus en détail

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels.

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. RIGUEUR CONFIANCE EXIGENCE ECOUTE EXPERTISE RESPECT ADAPTABILITE Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. Des outils pragmatiques, des Conseils sur mesures pour faire avancer la Santé & Sécurité

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels

Prévention des Risques Professionnels Prévention des Risques Professionnels Risques PsychoSociaux (RPS) - Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Amélie DARCY Pôle Psychologie du Travail Sylviane POTIER Manager de la Prévention des risques professionnels

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER)

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER) Entreprises de travail à façon de la viande Document unique d évaluation des risques (DUER) La sécurité du personnel passe par une démarche d identification et d analyse des risques, puis de recherche

Plus en détail

et bien naviguer sur votre compte!

et bien naviguer sur votre compte! Comprendre votre tarification AT/MP et bien naviguer sur votre compte! année 2011 comment est calculé votre taux de cotisation? Votre taux de cotisation AT/MP «Accidents du Travail et Maladies Professionnelles»

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE MÉMO SANTÉ MÉTIERS DE LA PIERRE CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD

Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Conférencières : Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Séverine TOMASELLI Ingénieur Prévention Delphine MEHDI Ingénieur Prévention Entre 2000 et 2040, le nombre de personnes âgées dépendantes

Plus en détail

La nouvelle tarification

La nouvelle tarification 1 La nouvelle tarification Le thème de notre matinée : la nouvelle tarification A partir de 2012, une nouvelle tarification s appliquera. Depuis le 1er janvier 2010, les sinistres qui surviennent dans

Plus en détail

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte)

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte) Analyse Ergonomique Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles (modèle moyen, 1 porte) Plan de l exposé Observations Conséquences Aménagements et pistes d amélioration 1ère Partie : OBSERVATIONS

Plus en détail

SPORTS Montage d un parquet de basket

SPORTS Montage d un parquet de basket SPORTS Montage d un parquet de basket Version 1 Créée le 14/09/2011 Mise à jour : 23/04/12 GENERALITES Activité observée : Montage d un parquet de basket : activité réalisée environ 5 fois par an. L équipe

Plus en détail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail santé - sécurité au travail Enseignement agricole Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail Du danger à la prévention des risques professionnels Le secteur agricole est un secteur «à risques». Mais

Plus en détail

Réunion d information Pénibilité

Réunion d information Pénibilité Santé au Travail Réglementation Réforme Réunion d information Pénibilité Document Unique Sensibilisation Mardi 18 Juin 2013 BTP CFA à Agnetz PLAN - Intervenants- Dr FAUQUEMBERGUE/M. LEFEBVRE Mathieu Médecin

Plus en détail

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage?

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Déroulé de la réunion Introduction - Mme Carole Chion Directrice d Alpes Santé Travail Contexte

Plus en détail

MÉMO SANTÉ. Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER

MÉMO SANTÉ. Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER MÉMO SANTÉ PAYSAGISTES Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité tout au long de sa vie

Plus en détail

La prévention des risques professionnels dans les établissements de soins et d hébergement des personnes âgées

La prévention des risques professionnels dans les établissements de soins et d hébergement des personnes âgées La prévention des risques professionnels dans les établissements de soins et d hébergement des personnes âgées Le 30 janvier 2014 dans les locaux du conseil général de l Ardèche La prévention des risques

Plus en détail

Plan de la présentation. Objectifs. Rappel de la problématique. Profil des employés. Enquête

Plan de la présentation. Objectifs. Rappel de la problématique. Profil des employés. Enquête Plan de la présentation Les difficultés de recrutement et de rétention de la main-d œuvre dans l abattage et la transformation des viandes et de la volaille Par Valérie Lamarche Michel Morisset Rappel

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

L APPORT DE L ERGONOMIE DANS LES SYSTEMES PRODUCTIFS

L APPORT DE L ERGONOMIE DANS LES SYSTEMES PRODUCTIFS Page 1 Avril 2009 L APPORT DE L ERGONOMIE DANS LES SYSTEMES PRODUCTIFS (compte rendu de la participation à 2 événements : Expérimenter l ergonomie organisé par l université de Provence et la journée mondiale

Plus en détail

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Matin de la prévention Programme TMS Pros Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques 19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Programme de la réunion 1 -

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS L AGROALIMENTAIRE

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS L AGROALIMENTAIRE Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS L AGROALIMENTAIRE Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard

Plus en détail

Introduction. 1 Enjeux en santé et sécurité au travail

Introduction. 1 Enjeux en santé et sécurité au travail Introduction La santé et la sécurité au travail sont, aujourd hui, l objet d enjeux très importants en termes d accidents du travail et de maladies professionnelles dont nous rappellerons les définitions.

Plus en détail

Sécurité en exploitation forestière : quels enseignements tirer de l analyse des accidents?

Sécurité en exploitation forestière : quels enseignements tirer de l analyse des accidents? INFORMATIONS - FORÊT N 2-2002 Fiche n 649 Mots clés! Accidents du travail! Exploitation forestière! Prévention des risques! Sécurité Sécurité en exploitation forestière : quels enseignements tirer de l

Plus en détail

DÉVELOPPER les compétences des salariés handicapés

DÉVELOPPER les compétences des salariés handicapés DÉVELOPPER les compétences des salariés handicapés SEPTEMBRE 2011 F 01 Gérer les ressources humaines C 01 Outils ressources humaines S 07 Développer les compétences des salariés handicapés HANDICAP Tous

Plus en détail

De l artisan à l entreprise, vous êtes tous concernés! Maîtrisez le risque faute inexcusable de l employeur

De l artisan à l entreprise, vous êtes tous concernés! Maîtrisez le risque faute inexcusable de l employeur De l artisan à l entreprise, vous êtes tous concernés! Maîtrisez le risque faute inexcusable de l employeur Sommaire p.3 Accident du travail / Maladie professionnelle : tous les secteurs sont concernés!

Plus en détail

1285 lits d hospitalisation

1285 lits d hospitalisation Exemple de prévention des lombalgies des soignants dans un CHRU CHU BESANCON - 5147 salariés CHRU BESANCON - 5147 salariés Dr I CLEMENT Médecin du travail Chru Besançon 8 Journées de formation de la SOHF

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes- janvier 2016 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS SANTE TRAVAIL DROME VERCORS ACTIONS ET SENSIBILISATIONS Votre service de Sante au Travail Interentreprises vous accompagne dans la prevention des risques professionnels et l amelioration de vos conditions

Plus en détail

EDITO SOMMAIRE LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014. «Progresser encore et toujours dans nos entreprises :

EDITO SOMMAIRE LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014. «Progresser encore et toujours dans nos entreprises : LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014 EDITO SOMMAIRE - Edito - Bonnes pratiques - Les TMS - Les addictions - Nouveaux arrivants - Document Unique - Reforme des retraites Pénibilité - Compte

Plus en détail

Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail?

Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail? Journée de la SMSTS du vendredi 22 octobre 2010 Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail? Aide à domicile et prévention des risques professionnels LES CHIFFRES DU SECTEUR

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

TMS de l épaule et travail 26 novembre 2015

TMS de l épaule et travail 26 novembre 2015 TMS de l épaule et travail 26 novembre 2015 Du maintien dans l emploi à la prévention des TMS Positionnement DRP* Carsat * Direction des Risques Professionnels Quelques repères TMS: + 44 000 MP reconnues

Plus en détail

Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES

Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France «La base de données économiques et sociales» - BDES Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France «La base

Plus en détail

Risques psychosociaux : Comment lutter contre les souffrances au travail? Quelles actions peuvent être menées par les représentants du personnel?

Risques psychosociaux : Comment lutter contre les souffrances au travail? Quelles actions peuvent être menées par les représentants du personnel? FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL Risques psychosociaux : Comment lutter contre les souffrances au travail? Quelles actions peuvent être menées par les représentants du personnel? Siège social : 20/24,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LES MATINÉES EMPLOYEURS 2014 Haute-Savoie. l Mardi 25 novembre 2014 CPAM de Haute-Savoie 2 rue Robert Schuman 74000 ANNECY

DOSSIER DE PRESSE. LES MATINÉES EMPLOYEURS 2014 Haute-Savoie. l Mardi 25 novembre 2014 CPAM de Haute-Savoie 2 rue Robert Schuman 74000 ANNECY DOSSIER DE PRESSE LES MATINÉES EMPLOYEURS 2014 Haute-Savoie l Mardi 25 novembre 2014 CPAM de Haute-Savoie 2 rue Robert Schuman 74000 ANNECY Le rendez-vous annuel des employeurs avec l Assurance Maladie

Plus en détail

LA PREVENTION DES TMS EN FRANCE. Stratégie et cadre général

LA PREVENTION DES TMS EN FRANCE. Stratégie et cadre général LA PREVENTION DES TMS EN FRANCE Stratégie et cadre général Ingénieur Conseil CRAM Alsace Moselle 1. Historique Rapport Villermé Source photo : Naissance et évolution de l idée de prévention des risques

Plus en détail

clés Intégration Les Réussie Evaluer & Réussir l intégration des nouveaux salariés d une

clés Intégration Les Réussie Evaluer & Réussir l intégration des nouveaux salariés d une Les d une clés Intégration Réussie Savoir-faire Conditions de travail Transmission Organisation Parcours professionnel Evaluer & Réussir l intégration des nouveaux salariés Les Clés... Réussir l intégration

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE PREAMBULE : La mise en œuvre de changements d organisation au sein du groupe sanofi-aventis, par nécessité d anticipation ou

Plus en détail

Le compte Prévention Pénibilité Jeudi 9 avril 2015

Le compte Prévention Pénibilité Jeudi 9 avril 2015 Petit Déjeuner CETIS Le compte Prévention Pénibilité Jeudi 9 avril 2015 Avec l intervention de Sommaire uaccueil uprésentation uenjeux de la prévention udétail des critères de pénibilité uproposition de

Plus en détail

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au FICHE REPÈRES POUR LES CHSCT Un cadre unique pour une hétérogénéité des pratiques accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont

Plus en détail

Carrosserie. Réduire les coûts SST, une approche gagnante

Carrosserie. Réduire les coûts SST, une approche gagnante Carrosserie. Réduire les coûts SST, une approche gagnante Pourquoi prioriser la santé et la sécurité? Des facteurs humains Maintenir et garantir la sécurité et la santé des travailleurs Améliorer les relations

Plus en détail

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP Loi n 2010-1330 du 9/11/2010 DIRECCTE Rhone Alpes Prévention de la pénibilité - La pénibilité au sens réglementaire - Les 3 dispositifs

Plus en détail

Ce que vous devez savoir

Ce que vous devez savoir LIVRET D ACCUEIL ET D INFORMATION Salarié(e)s d entreprises sous-traitantes françaises et étrangères Ce que vous devez savoir Connaître vos droits en matière de : salaires, contrat de travail, conditions

Plus en détail

Le Progrès Continu... notre fixation! Communication sur le progrès. www.gris-decoupage.com. Communication sur le progrès 2008. www.unglobalcompact.

Le Progrès Continu... notre fixation! Communication sur le progrès. www.gris-decoupage.com. Communication sur le progrès 2008. www.unglobalcompact. Le Progrès Continu... notre fixation! Communication sur le progrès 2014 Communication sur le progrès 2008 www.gris-decoupage.com www.unglobalcompact.org Engagement de GRIS DECOUPAGE dans le Global Compact

Plus en détail

Nouvelle tarification des entreprises

Nouvelle tarification des entreprises Nouvelle tarification des entreprises 1- Qu est-ce que la «tarification»? En France, 2 millions d établissements des secteurs de l industrie, du service et du commerce cotisent en fonction de leur taille,

Plus en détail

En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma

En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma santé? Qu est-ce que je peux faire? «Ma main est engourdie,

Plus en détail

Contours du Plan SST Les perspectives 2016-2020

Contours du Plan SST Les perspectives 2016-2020 Contours du Plan SST Les perspectives 2016-2020 CPSSA - CPSNSA 15/09/2015 Contours du PSST : les orientations stratégiques Le contexte 1. Lien avec le PST3 2. Lien avec la loi de santé publique 3. Lien

Plus en détail

Les questions à se poser au sein du CHSCT

Les questions à se poser au sein du CHSCT FICHE REPÈRES POUR LES CHSCT L outil d autodiagnostic du Réseau Anact propose d interroger les pratiques du CHSCT autour de quatre champs de questionnement : les questions traitées par le CHSCT, la place

Plus en détail

MAINTENIR DANS L EMPLOI

MAINTENIR DANS L EMPLOI Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 MAINTENIR DANS L EMPLOI un collaborateur handicapé l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

Centre de formation des apprenti(e)s Métiers de la santé

Centre de formation des apprenti(e)s Métiers de la santé APPRENTISSAGE Centre de formation des apprenti(e)s Métiers de la santé Les formations ouvertes en apprentissage dans les métiers de la santé L apprentissage, c est la liberté de choisir de se former et

Plus en détail

La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles

La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles 1 La nouvelle tarification ne change pas dans son principe mais elle est plus simple à comprendre et

Plus en détail

RECO. Mise en rayon Prévenir les risques liés à la manutention manuelle R.478

RECO. Mise en rayon Prévenir les risques liés à la manutention manuelle R.478 RECO R.478 DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES SERVICES, COMMERCES ET INDUSTRIES DE L'ALIMENTATION Mise en rayon Prévenir les risques liés à la manutention manuelle Des mesures de prévention pour réduire

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS MÉMO SANTÉ ÉLECTRICIENS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses solutions

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

PREVENTICA NANTES 2014. Comprendre la tarification et le coût des Accidents du Travail et des Maladies Professionnelles

PREVENTICA NANTES 2014. Comprendre la tarification et le coût des Accidents du Travail et des Maladies Professionnelles PREVENTICA NANTES 2014 Comprendre la tarification et le coût des Accidents du Travail et des Maladies Professionnelles 13/10/2014 1 La branche AT/MP au sein de la sécurité sociale SECURITE SOCIALE Gestion

Plus en détail

agir à vos côtés Prestations individualisées aux entreprises

agir à vos côtés Prestations individualisées aux entreprises Prestations individualisées aux entreprises Vous adhérez à l AHI 33 une association d employeurs de la Gironde L AHI 33 est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Elle a été constituée

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? La qualification, c est quoi? p.8 C

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard à

Plus en détail

PRESENTATION D UNE INTERVENTION CONCERNANT LE RISQUE DE TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES

PRESENTATION D UNE INTERVENTION CONCERNANT LE RISQUE DE TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Ergonome IPRP Formateur PRAP Conseil et Formation en Ergonomie, Santé et Sécurité au Travail PRESENTATION D UNE INTERVENTION CONCERNANT LE RISQUE DE TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Août 2014 17 rue des

Plus en détail

Rôle des représentants du personnel. dans l emploi des travailleurs handicapés

Rôle des représentants du personnel. dans l emploi des travailleurs handicapés Rôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés Qu est-ce que OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche 2011-2015 relatif à l Obligation

Plus en détail

MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX

MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX 1 En Économie de Production, le prix de vente est fixé par l entreprise : PRIX DE VENTE = ( COUT DE REVIENT ) +

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

Les Risques Professionnels

Les Risques Professionnels Les Risques Professionnels Sommaire Définition d un accident du travail et d une maladie professionnelle Les Formalités à accomplir: employeurs et salariés La Reconnaissance AT La Reconnaissance MP L indemnisation

Plus en détail

LA PREVENTION EN ENTREPRISE

LA PREVENTION EN ENTREPRISE LA PREVENTION EN ENTREPRISE Bien dans son corps, bien dans sa tête, mieux dans son travail La compétitivité de l entreprise et l efficacité des salariés reposent de plus en plus sur leur bien-être au travail.

Plus en détail

LE CONTRAT GROUPE D ASSURANCE STATUTAIRE. 1 er janvier 2015 au 31 décembre 2015. Intervention 04 et 05/09/2014 - PHME / CDG-68

LE CONTRAT GROUPE D ASSURANCE STATUTAIRE. 1 er janvier 2015 au 31 décembre 2015. Intervention 04 et 05/09/2014 - PHME / CDG-68 LE CONTRAT GROUPE D ASSURANCE STATUTAIRE 1 er janvier 2015 au 31 décembre 2015 Intervention 04 et 05/09/2014 - PHME / CDG-68 PLAN Des obligations financières importantes pour l employeur Evolution des

Plus en détail

PROGRAMME de l ATELIER

PROGRAMME de l ATELIER ATELIER Risques psychosociaux Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques psychosociaux Vous pourrez retrouver cette présentation sur le site : www.risques-pme.fr PROGRAMME de l ATELIER (30mn) I. Quelques

Plus en détail

Les matériels et produits

Les matériels et produits Les matériels et produits Faible utilisation du lève-malade : «Ils n'aiment pas être suspendus, ça les angoisse» Pour les personnels de soins, le risque le plus important est le risque lié à la manutention

Plus en détail

CARSAT Aquitaine. Offre. formation. Santé et sécurité. au travail

CARSAT Aquitaine. Offre. formation. Santé et sécurité. au travail CARSAT Aquitaine Offre de formation 2015 Santé et sécurité au travail 1 Offre de Formation de la CARSAT Aquitaine en Santé et Sécurité au Travail. Vous êtes convaincu de l intérêt d une démarche de prévention

Plus en détail

Les notions de démographie et de santé publique

Les notions de démographie et de santé publique Partie 1 : Sciences médico-sociales 1. Les personnes aux différentes étapes de la vie et les réponses institutionnelles 1 Les notions de démographie et de santé publique Objectifs Définir les termes natalité,

Plus en détail

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine Solution n 1 Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine En cuisine, tout le monde porte des chaussures antidérapantes de type SRC. Pourquoi porter des chaussures antidérapantes? Chaque

Plus en détail

AMETRA LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Santé au travail. Guide d information et de prévention, A l usage des salariés et des employeurs

AMETRA LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Santé au travail. Guide d information et de prévention, A l usage des salariés et des employeurs AMETRA Santé au travail LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Guide d information et de prévention, A l usage des salariés et des employeurs I Que sont les TMS? Les troubles musculo-squelettiques (TMS) regroupent

Plus en détail

TMS* ET RPS* DANS LES MAISONS DE RETRAITE : QUELS ENJEUX? QUELLE PREVENTION?

TMS* ET RPS* DANS LES MAISONS DE RETRAITE : QUELS ENJEUX? QUELLE PREVENTION? TMS* ET RPS* DANS LES MAISONS DE RETRAITE : QUELS ENJEUX? QUELLE PREVENTION? Colloque Maisons de retraite LYON 10 TMS* : Troubles MusculoSquelettiques RPS* : Risques Psychosociaux 1 Programme Sinistralité

Plus en détail

Décret n 2001-1016 du 5 novembre 2004

Décret n 2001-1016 du 5 novembre 2004 Décret n 2001-1016 du 5 novembre 2004 Circulaire du 18 avril 2002 Vous avez au moins 1 salarié? un apprenti? Vous allez embaucher une personne en CDI, CDD ou intérim? Alors vous êtes concerné quel que

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Baccalauréat Technologique

Baccalauréat Technologique Baccalauréat Technologique Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Ressources Humaines et Communication SESSION 2015 Épreuve de Spécialité Partie écrite Durée : 4 heures Coefficient : 6

Plus en détail

WWW.AIPALS.COM WWW.AIPALS.COM

WWW.AIPALS.COM WWW.AIPALS.COM D O C U M E N T U N I Q U E G U I D E D A I D E D É V A L U A T I O N D E S R I S Q U E S AIPALS 2015 Conception/Mise à jour : AIPALS Santé au Travail / Novembre 2015 Crédits photo : Fotolia, Eric Audras/PhotoAlto

Plus en détail

La prévention et l actualisation des risques professionnels

La prévention et l actualisation des risques professionnels 2 La prévention et l actualisation des risques professionnels Plan d intervention 1. Santé Sécurité : une question d actualité 2. Le contenu de l obligation générale de sécurité 3. L évaluation des risques

Plus en détail

Conditions de travail des salariés en EHPAD

Conditions de travail des salariés en EHPAD Conditions de travail des salariés en EHPAD Évaluation des facteurs organisationnels et psychosociaux Journées d Automne, SMSTS 6 novembre 2014 Centre de Conférences de l Aar, Schiltigheim Dr Christophe

Plus en détail

Ergonomie et risques psychosociaux

Ergonomie et risques psychosociaux Ergonomie et risques psychosociaux L ensemble des prestations couvertes par le pôle Ergonomie & psychosocial est assuré par Nathalie Feugeas, Technicienne en Ergonomie et Michelle Roche, Ergonome et Psychologue

Plus en détail

Conférences / Débats Les TMS dans la Grande Distribution Mardi 12 mai Qu est ce qu un TMS? Maladies chroniques affectant les muscles, les tendons et les nerfs au niveau des articulations Se caractérisent

Plus en détail

Forum CHSCT du 23 octobre 2012 Atelier TMS. Les Troubles MusculoSquelettiques

Forum CHSCT du 23 octobre 2012 Atelier TMS. Les Troubles MusculoSquelettiques Les Troubles MusculoSquelettiques 2 Sommaire I- Les TMS, leurs conséquences II- Le rôle des CHSCT dans la prévention des TMS I- Les TMS, leurs conséquences Qu est-ce que les TMS? 3 Nb 0,1% Ils concernent

Plus en détail

L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS La Croix Rouge Française se place dans une démarche de prévention des s professionnels étant soucieuse de préserver la santé et la sécurité de ses salariés et bénévoles.

Plus en détail

Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013. Bases en prévention. Sandra Dulieu DIRECCTE RA

Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013. Bases en prévention. Sandra Dulieu DIRECCTE RA Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013 Bases en prévention Sandra Dulieu DIRECCTE RA Les enjeux de la Prévention ENJEU HUMAIN et SOCIAL de préserver la santé et d

Plus en détail

Risques psychosociaux et petites entreprises Outil "Faire le point"

Risques psychosociaux et petites entreprises Outil Faire le point Risques psychosociaux et petites entreprises Outil "Faire le point" 1 L entreprise est-elle confrontée à un problème récurent d absentéisme? tout à fait Plutôt oui Plutôt non pas du tout 2 L entreprise

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION. 1 Entreprise utilisatrice... Nature :... Lieu :... Début des travaux :... Fin des travaux :...

PLAN DE PRÉVENTION. 1 Entreprise utilisatrice... Nature :... Lieu :... Début des travaux :... Fin des travaux :... PLAN DE PRÉVENTION Objectif : Le plan de prévention permet de limiter les risques liés à la coactivité des personnes présentes sur le lieu d une intervention. Il est réalisé à l issue d une visite préalable

Plus en détail

L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE

L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE Page 1 sur 11 SOMMAIRE Page I) L ergonomie 3 Définition Domaines de spécialisation Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Conclusion : 4 II) La profession de coiffeur

Plus en détail