Plan autisme

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan autisme 2013-2017"

Transcription

1 Etat des lieux Plan autisme Haute-Normandie

2 Organisation du COPIL de Haute-Normandie Le COPIL de Haute-Normandie a été installé le 12 novembre 2013 Il est composé de 7 collèges : - CRSA (5 membres) - usagers : 2 représentants d associations d usagers (parents) - institutionnels : Conseils généraux, MDPH, Education nationale, Conseil régional - secteur hospitalier : 4 professionnels représentants les 4 territoires de santé (2 médecins et 2 administratifs) - professionnels de santé libéraux : URPS médecin, URPS orthophoniste et 1 pédiatre - ESMS : 5 représentants désignés par les fédérations + le réseau TED experts : CRAHN, CREAI et UMOSTED (équipe mobile régionale adultes TED) La mobilisation a été forte dans le cadre de ce 1er COPIL qui a permis de présenter le plan national versus l état des lieux et l état d avancement des travaux engagés dans le cadre du volet autisme du PRS A noter, que les objectifs définis dans le SROMS et le SROS étaient en cohérence avec ce nouveau plan

3 Méthodologie de l état des lieux et restitution L ARS de Haute-Normandie a mandaté le CREAI pour réaliser deux études sur : les équipes pluridisciplinaires de diagnostic simple conformes au RBP (sanitaire : pôle de pédopsychiatrie et CMP, médico-social : CAMSP et CMPP) les formations sur l autisme (OPCA, INSHEA, université, IFSI, IDS ) Une enquête complémentaire portant sur les modalités de coopération entre ESMS et établissements scolaires menée par l ARS auprès des ESMS disposant d un agrément autisme Des associations d usagers (parents) non gestionnaires d ESMS ont été rencontrés par l ARS afin d évoquer les difficultés rencontrées et les besoins repérés L état des lieux prend en compte les travaux déjà engagés par l ARS en lien avec le CRAHN mais également les initiatives locales repérées Les éléments d état des lieux sont présentés : - dans la grille nationale complétée - dans ce diaporama. Ces éléments (issus des études, enquêtes et travaux engagés dans la région) sont répartis par grandes orientations du plan

4 Etat des lieux et actions déjà engagées en Haute-Normandie

5 1- Diagnostiquer et intervenir précocement

6 Synthèse des éléments issus de l étude sur les équipes pluridisciplinaires de diagnostic simple menée par le CREAI Equipes pluridisciplinaires de diagnostic simple repérées : repérage de 3 structures médico-sociales (2 sur Rouen et 1 sur Dieppe). A confirmer dans le cadre de travaux sur les territoires 1 structure sanitaire : équipe pluridisciplinaire créée à l initiative de l ARS sur le territoire de santé Havre afin de constituer une équipe territoriale d appui au diagnostic (ETADA). 2e ligne - équipe mixte sanitaire et médico-sociale Analyse globale et problématiques mises en évidence dans le cadre de cette étude : Une sensibilisation des professionnels au diagnostic autisme (informations et formations) mais un déficit d'appropriation et de mise en œuvre Une hétérogénéité dans les outils et méthodes des professionnels, y compris au sein d une même équipe. Des pratiques non protocolisées et non intégrées aux organisations des structures sanitaires et médico-sociales Des outils reconnus (CIM 10, recommandations HAS) mais peu intégrés dans les pratiques quotidiennes car décrits comme difficile à s approprier, à adapter aux réalités de terrain Les membres du COPIL représentants les professionnels de santé libéraux ont indiqué réaliser des diagnostics mais rencontrer des difficultés de coordination et de coopération avec, notamment, le secteur sanitaire => Enjeu de formation des professionnels, de portage institutionnel par les établissements de santé et médico-sociaux, besoin de structurer des équipes de diagnostic et organiser les parcours sur les 4 territoires de santé (intégration)

7 Organisation du diagnostic et des interventions précoces: Actions engagées - Haute-Normandie Organisation d un réseau de repérage et de diagnosctic sur 3 niveaux et dès 18 mois Cahier des charges national Objectifs du plan national Réseau d alerte et de repérage des troubles : - professionnels de la petite enfance (puéricultrices, asssitantes maternelles), - communauté éducative (instituteurs, IDE, médecins), - médecins de villes (généralistes, pédiatres, psychiatres), - CAMSP Réseau de diagnostic «simple» - identification par département d une équipe pluridisicplinaire de proximité selon les RBP : - équipe hospitalières pluridisciplinaires de 1ère ligne - services de pédiatrie, de pédopsychiatrie - CAMSP/CMPP - PMI - médecins généralistes, pédiatres libéraux, ESMS... Réseau de diagnostic «complexe» - s appuyant sur le CRAHN associé à une équipe hospitalière experte en CHU Elaboration d un cahier des charges régional organisant de manière graduée le repérage, le dépistage, la prise en charge sanitaire et l accompagnement (enfants et adultes) Etat d avancement : > expérimentation sur le Havre depuis 2012 : constitution d une équipe territoriale d appui au diagnostic de de l autisme(etada) mixte sanitaire et médico-sociale > Financement de l ETADA : équipe sanitaire (DAF psychiatrie) et mobilisation du MS dans le cadre de l appel à projet SESSAD autisme et de l instance techniques de concertation Perspectives : > organiser de manière graduée et intégrée le parcours de diagnostic et de prise en charge ; Pilotage de l intégration à déterminer (hypothèse à valider : ETADA-CRAHN) > développer 2 ETADA : 1 dans l Eure et 1 couvrant les TS de Rouen-Elbeuf/Dieppe > formation des acteurs pour garantir l intégration - Formations par le CRAHN (cf. grille état des lieux) - Consultations conjointes CRA/PMI (CG 76 et 27) - Réorganisation du CRAHN dès 2011 : identification d une unité d évaluation avec pour objectif un recentrage sur les situations complexes - Coopération avec le CHU

8 Graduation du parcours en Haute-Normandie Repérage Missions Acteurs - Repérage des troubles. - Personnels de l enfance et de la petite enfance (notamment PMI et crèche) - Orientation vers équipes sanitaires et médico-sociale de proximité (recommandations HAS 2005) : équipes de première ligne ; - Personnels de santé scolaire - Médecins de ville (généralistes, pédiatres, autres spécialistes) Organisation graduée du parcours de diagnostic et de coordination des interventions 1 ère ligne - Réalisation de diagnostics conformes aux recommandations de l HAS ; - Annonce du diagnostic. - Orientation, si nécessaire, vers les équipes territoriales sanitaires et médico-sociales compétentes en matière de diagnostic et pour le suivi : équipe de deuxième ligne - Coordination des interventions (parcours de soin, projet personnalisé et compensation adaptés), à même d apporter des réponses diversifiées. Equipes de proximité sanitaires et médico-sociales (CAMSP, CMP, CMPP, réseau libéral coordonné ) Suivi sanitaire et médico-social : - Réalisation d évaluations annuelles conformes aux recommandations de l HAS. 2 ème ligne - Réalisation de diagnostics et d évaluations nécessitant des outils spécifiques, conformes aux recommandations de l HAS ; - Articulation de l ensemble des actions (annonce du diagnostic ) avec les équipes de proximité. Equipe Territoriale d Appui et de Diagnostic de l Autisme (ETADA) - Orientation, pour les situations complexes, vers le CRAHN - Réalisation de diagnostics et d évaluations des situations dites «complexes». 3 e ligne Appui aux réévaluations nécessitant des outils spécialisés et formation des : - Acteurs du repérage ; - Acteurs de 1 ère et 2 ème ligne. CRAHN - Partenariat avec les Maisons Départementales des Personnes Handicapées pour améliorer l évaluation des besoins individuels afin de définir les Plans

9 Organisation du parcours graduée et intégrée au sein du territoire de santé Hôpital (HDJ, CMP ) Hypothèse de pilotage de l intégration = ETADA > groupe de travail pour affiner le cahier des Centre de loisirs Petite enfance Famille Milieu de vie ordinaire (crèche, domicile, école) charges MDPH CAMSP, CMPP... Equipe de proximité sanitaire et médico sociale (1 ère ligne) (CAMSP, CMP, CMPP, réseau libéral coordonné ) Médecin de ville... ESMS (CAMSP, CMPP, IME, SESSAD, Offre de répit ) Ecoles Diag. simple CMP Secteur libéral coordonné Objectifs : > Usagers : - accéder à un diagnostic et à une prise en charge sanitaire et/ou médico-sociale coordonnée sur le territoire au bon moment quelque soit la porte d entrée et au moindre coût humain et social - accéder à des évaluation annuelles conformes, adaptation du projet si nécessaire > Professionnels : réponse d aval lisible, coreponsabilité dans une prise en charge et un accompagnement coordonné ETADA (2e ligne) Equipe territoriale d appui au diagnostic de l autisme (mixte) Diag. Moyenne complexité Unité d évaluation du CRAHN (3 e ligne) Diag. complexe Centre ressources (CRAHN) Légende Acteurs du repérage, porte d accès aux diagnostics Equipes de diag et coordination des interventions avec les acteurs du territoire Prise en charge coordonnée en milieu ordinaire, en établissements par les acteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux du TS

10 Organisation d un réseau de prise en charge précoce et intensive Organisation du diagnostic et des interventions précoces: Actions engagées - Haute-Normandie Objectif du plan Pôle régional d intervention précoce, associé au réseau de diagnostic complexe Objectif : - Engager dès le repérage et avant même la confirmation du diagnostic, des interventions - Associer les parents (évaluation, élaboration du projet, soutien, accompagnement) Pôle composé de - CAMSP - SESSAD créés pour accueillir et intervenir auprès de très jeunes enfants - et impliquant les MDPH pour permettre un accompagnement aussi rapide que possible et éviter les ruptures de parcours Unités d enseignements créées en école maternelle associant enseignants et professionnels médico-sociaux Objectif : mobiliser les capacités d inclusion et d apprentissage au plus tôt par des approches éducatives, thérapeutiques et d enseignement dans une unité de lieu 1 UE par académie sur la durée du plan > Organisation graduée et intégrée (cahier des charges régional à affiner) > Appels à projets créant 40 pl de SESSAD et une offre alternative et de répit pour enfants sur les 4 TS ( ) : - 8 pl TS Le Havre (sept 2014) - 12 pl TS Rouen-Elbeuf (sept 2014) - 5 pl TS Dieppe (sept 2013) - 15 places Eure (11 pl déc 2013 et 4 pl en sept 2014) > Lancement d un AAP CMPP dans l Eure ouverture en septembre 2014 (public avec autisme doit être pris en compte Inscription dans l organisation du parcours) > Initiative dans le cadre des réponses AAP du réseau TED 276 et en lien ETADA d accompagner les familles suite à l annonce du diagnostic => modalités de coordination des interventions précoces à définir dans le cahier des charges et travaux avec les acteurs concernés Données issues de l enquête ARS : 10 conventions en temps partagé en maternelle (2013) => faiblesse de l inclusion précoce. Au delà des UE prévues au plan, un travail dans le groupe technique ARS/EN doit être engagé pour améliorer l inclusion scolaire

11 2- Accompagner tout au long de la vie

12 Nombre de structures concernées 1.2 Secteur médico-social: Places autorisées pour un accompagnement spécifique autisme, en fonctionnement au 30/09/2013 En unités au sein d'une structure généraliste Lorsque la structure est entièrement Total consacrée à l'autisme ou aux TED Places inscrites au PRIAC (création ou transformatio n), devant s'installer entre le 30/9/2013 et fin 2016 ES 2010: places non autorisées de manière spécifique, mais accueillant de fait des personnes avec autisme ou TED ENFANTS Etablissements Services Accueil temporaire * 1 5 CAMSP 0 CMPP 0 ADULTES Etablissements Dont MAS Dont FAM Dont foyers de vie Dont ESAT 0 53 Accueil temporaire 3 4 Services 0 8 Dont SAVS 7 Dont SAMSAH 1 * Pour éviter les doublons, ne pas comptabiliser ces places dans la rubrique "établissements". 59 % des enfants sont accompagnés dans un établissement ne diposant pas d agrément spécifique (ES 2006 : 70 %) 64 % des adultes sont accompagnés dans des établissements ne disposant pas d agrément spécifique (ES 2006 : 72%) NB : la proportion de public avec autisme recensée dans l enquête ES entre 2006 et 2010 a triplé pour les adultes et est resté a peu près stable pour les enfants (légère augmentation) Pas de service d accompagnement à domicile spécifique Enjeux : -Renfort des ESMS enfants et adultes -Transformation de l offre -Développement de l offre

13

14 Résultat de l enquête portant sur les modalités de coopération entre ESMS enfants disposant d un agrément spécifique et les établissements scolaires : Modalités de coopérations existantes entre ESMS et établissements scolaires Conventions en temps partagé Maternelle Primaire Collège Lycée Classes externalisées 5 6 => Enjeu : engager une réflexion dans le cadre du groupe technique régional EN/ARS afin d améliorer l inclusion des publics avec autisme, former la communauté éducative (développer, notamment, des formations croisées entre professionnels MS/EN)

15 Accompagner tout au long de la vie : Actions engagées - Haute-Normandie > Formations conduites par le CRAHN auprès des professionnels des ESMS (cf. Grille état des lieux) Objectif du plan Un accompagnement au service des parcours de vie Transformer et renforcer les ESMS enfants et adultes Existants et appliquer les RBP Organiser les parcours > Equipe de formateurs pluridisciplinaires : sensibilisation des ESMS ne disposant pas d agrément spécifique des TS de Dieppe et du Département de l Eure (13 sessions 238 bénef) Temps d échanges de pratiques régional entre FAM/MAS (décembre 2013) > Définition d une organisation graduée et intégrée dans le cahier des charges régional à étendre à l âge adulte > Gestion des crises, des situations complexes et appui aux professionnels : Intervention de l équipe mobile régionale adultes (UMOSTED) dans les ESMS adultes et enfants (à partir de 16 ans) et établissements de santé. Déploiement également de la télémédecine => Enjeu : développer des lits d hospitalisation par redéploiement > Accès à la prévention et aux soins : - Réalisation d une étude régionale en 2012 sur les actions de prévention et de promotion de la santé menées auprès des PH qui a mené à la définition d un Plan d action régional : acculturation réciproque acteurs PPS/ESMS PH (2013 : formations croisées, colloque en décembre) renforcement de l accessibilité des ressources (ex. journées outils IREPS intégrer la PPS dans les projets d établissements (A venir : création d un guide pour les ESMS) Intégration d une dimension PPS dans les appels à projets Travaux sur l accès aux soins, notamment, dentaires avec l ordre, un centre dentaire et la Mutualité prévue au 1 er trimestre 2014 Identification par des ESMS de professionnels de soins somatiques > Travail MDPH/CRAHN/ESMS sur les critères d admission en ESMS non spécifique et l organisation des moyens d appui nécessaires au maintien des enfants, notamment en lien avec la psychiatrie. Expérimentation à la rentrée 2013 dans le 76 et 27 de 2 situations > Equipes pluridisciplinaires autisme dans les MDPH 76 et 27

16 Accompagner tout au long de la vie : Actions engagées - Haute-Normandie Objectif du plan Réorganisation du CRAHN depuis 2011 (conformément à la circulaire Du 27 juillet 2010) Renforcer et harmoniser les services rendus par les CRA Positionnement du CRAHN : lettre de mission annuelle du DGARS, réaffirmation de la place du CRAHN dans le cahier des charges organisant les parcours Première réunion visant à constituer le comité des usagers organisée par le CRAHN le 15 novembre 2013 Un accompagnement au service des parcours de vie Mise en place du groupe technique régional ARS/EN prévu par le décret du 2 avril 2009 relatif à la scolarisation des enfants handicapés, chargé du suivi de la coordination et de l amélioration de la scolarisation Soutenir la scolarisation adaptée en milieu ordinaire > Mise à disposition du CRA d 1 professeur des écoles option E pour accompagner les enseignants dans le cadre de l accueil des élèves «TED» au cas par cas sur l académie. L enseignant Intervient également dans le cadre de formations et d informations > Objectif à CT : définir une procédure afin de pouvoir solliciter ce personnel ressource ; plus globalement information/ formation des personnes ressources sur l Académie afin d appuyer les enseignants, en direction des conseillers pédagogiques des circonscriptions, en direction des PE en maternelle pour développer les interventions précoces Formations du CRAHN : AVS, enseignants (cf. grille état des lieux)

17 Accompagner tout au long de la vie : Actions engagées - Haute-Normandie Objectif du plan Création des 40 places de SESSAD ( ) Cf diapo 10 Habitat : Projet d expérimentation à venir par Autisme 76 et le SAMSAH La Clé et en lien avec d autres acteurs du territoire (SAAD et SAVS) et le Conseil Général de Seine-Maritime Un accompagnement au service des parcours de vie Favoriser l inclusion sociale et professionnelle des adultes > Des initiatives relatives à l insertion professionnelle : - colloque CRAHN relatif à l insertion professionnelle - des partenariats entre ESAT et ESMS, - action de l association handisup qui accompagne des étudiants avec autisme et effectue du job Coaching, - Création d un centre ressources handicap en Haute-Normandie (appui aux ESMS dans le champ de l insertion professionnelle) > Réflexion relative à l insertion pro dans le cadre des instances techniques de concertation sur chaque TS (2014) Travaux en 2013 sur le parcours des personnes handicapées vieillissantes dans le cadre de l observatoire régional du handicap. Objectif : Structurer les parcours des PHV présentant des pertes cognitives dans le cadre des MAIA

18 3- Soutenir les familles

19 Eléments issus de rencontres d associations d usagers préalablement au COPIL Diagnostic - accès aux soins - accompagnement médico-social : - pose du diagnostic tardive - enjeu de diagnostic précoce et inclusion en milieu ordinaire précoce - manque de formation du corps médical au diagnostic - problème de l annonce du diagnostic et de l accompagnement des parents - CRAHN éloigné, pas de réel suivi régulier et de proximité possible - problème de l estimation du taux de handicap car considéré invisible - difficulté à trouver des professionnels de santé : dentiste, dermato, ophtalmo... - offre : CMP souvent défaillants, trop peu de places en SESSAD Asperger, IME, pas de socialisation et d intervention précoce mise en place - grande disparité des tarifs des professionnels libéraux - besoin de thérapie cognitive : sophrologie, ergothérapie, art-thérapie - difficulté de certains travailleurs sociaux non formés pour remplir les dossiers MDPH Scolarisation : - besoin de formation des AVS et enseignants - pas de réel dialogue transversal : parents, AVS, enseignant référent et MDPH - besoin de CLIS-ULIS - quand l enfant-adolescent est sorti du système scolaire et IMP, que reste t il? - pas d adaptation de l école (temps de pause, 1/2 journée ) - Besoin que l AVS formée reste auprès de l enfant, au moins par degré d enseignement - Manque d outils d enseignements adaptés (existent au Canada) - Grande disparité d accueil selon les établissements scolaires

20 Eléments issus de rencontres d associations d usagers préalablement au COPIL Scolarisation (suite) - Besoin de soutien scolaire à domicile - Adapatations pour les examens non cohérentes avec le syndrome d asperger (ex. QCM évitant l implicite) - Lycéens et étudiants : quel accompagnement en cours, pour trouver des stages? - Insertion sociale et professionnelle : manque d informations des employeurs, problème d accès au permis... A domicile - Familles se sentent seules + problématiques de mères isolées - Manque d information sur le handicap (ex. créer des points relais documentaires) - Manque d outils et de formations pour aider les parents dans l éducation quotidienne - Permettre un aménagement auprès des employeurs pour bénéficier de formations - Pas de prise en compte de la fratrie - Coût financier, humain et moral pour le foyer - Inexistance de lieu d accueil public adapté à l hypersensibilité aux bruits et à la lumière - Pas de centre de loisirs, associations sportives ou culturelles adaptés - Difficultés à trouver des gardes adaptées ou du soutien scolaire à domicile - Valoriser dans le calcul de la retraite le temps partiel subi pour les parents qui assurent les soins à domicile

21 Soutenir les familles : Actions engagées - Haute-Normandie Objectif du plan Réforme réglementaire des CRA Première réunion visant à constituer le comité des usagers organisée par le CRAHN le 15 novembre 2013 Plateforme régionale d accueil, d information et d orientation Cadre du cahier des charges régional organisant le parcours gradué et intégré Soutenir les familles Formations et informations des aidants > Formations par le CRAHN (40 familles, 10 rencontres sur Rouen et Evreux) > Formations par des associations d usagers et des associations gestionnaires d ESMS > Accompagnement des familles et fratries par les ESMS > Financement MDPH > 1ers travaux du comités des usagers du CRAHN portera sur l aide aux aidants Offre de répit Création d une offre alternative et de répit pour enfants et parents sur les 4 TS ( ) dans le cadre d un appel à projet

22 4- Former l ensemble des acteurs

23 Etude du CREAI sur les formations Questionnaire relatif à la formation initiale et continue adressé aux OPCA, université, IFSI, instituts de formation des travailleurs sociaux de la région Cette étude met en évidence un très faible nombre d heure consacré au champ de l autisme dans les formations initiales (en dehors du Master autisme) Formation initiale Nb d h moy consacré autisme % sur théoriques ( stages) Infirmier 5h45 sur 2 ans 0,3% Aux de puér 2h20 sur 1 an 0,4% Educ spé 25h30 sur 3 ans 1,8% Master 191h sur 2 ans 30,7% Une forte disparité est constatable entre les masters (332h et 50h). L apport de connaissances pratiques acquises sur les lieux de stages (parfois importants) n est pas quantifié ici. Formation continue Nb d h moy consacré autisme % sur théoriques ( stages) Pour le personnel éducatif, les ESPE ne dispensent pas de sensibilisation relative à l autisme; en formation continue, un module existe. Sanitaire 28h 62,2% Social 23h 55,4% Médico-social 19h 82,1% Personnel éduc 30h 100% Enjeux issus du COPIL : nécessité d élaborer un plan d action régional relatif à la formation et développer les stages en ESMS

24 Former l ensemble des acteurs : Actions engagées - Haute-Normandie Objectifs du plan Former les professionnels de santé de 1 ère et 2 e ligne Formations par le CRAHN (cf. grille état des lieux) => Enjeu : former les acteurs de 1 ère et 2 e ligne dans le cadre de l organisation du parcours gradué et intégré Former l ensemble des acteurs Former les travailleurs sociaux et les professionnels sociaux et médico-sociaux Former la communauté éducative Adapter et poursuivre la formation de formateurs Développer les formations dans l enseignement supérieur Engagement d un partenariat avec les instituts de formation des travailleurs sociaux par le CRAHN intervention dans le cadre de formations Intégration dans les CPOM et AAP d un volet plan de formation conforme aux RBP des professionnels > Formations CRAHN > Objectif à MT : information/ formation des personnes ressources sur l Académie afin d appuyer les enseignants, en direction des conseillers pédagogiques des circonscriptions, en direction des PE en maternelle pour développer les interventions précoces Mission confiée par l ARS en lien avec le SROMS : sensibilisation des ESMS ne disposant pas d agrément spécifique (13 sessions, 238 bénéficiaires) Bilan d étape prévu en décembre 2013 Existence d un DU autisme en Haute-Normandie

25 Premières pistes d actions à engager

26 Finalisation du cahier des charges définissant l organisation graduée et intégrée du parcours (repérage, diagnostic, prise en charge sanitaire et médico-sociale précoce) sur les territoires en Haute-Normandie. Mobilisation de l ensemble des acteurs et création d une ETADA sur les TS de Rouen-Elbeuf/Dieppe et dans le Département de l Eure (calendrier à préciser). CRAHN : développement d un plan d action d aide aux aidants et mise en place du comité régional des usagers. Elaboration d un plan de formation régional. Ajustement et consolidation de l offre médico-sociale au regard des RBP suivant la méthodologie nationale Inclusion scolaire dans le cadre du groupe technique régional ARS/EN. Engagement d une réflexion en lien avec, notamment, les professionnels de santé libéraux (diagnostic autisme et autres handicaps développementaux et prise en charge sanitaire et rééducative)

Déclinaison sur le territoire de la Nièvre

Déclinaison sur le territoire de la Nièvre Direction de l Autonomie Annexe N MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT PIVETEAU Déclinaison sur le territoire de la Nièvre Le plan d actions d amélioration de la prise en charge des personnes en situation de handicap

Plus en détail

PRIAC 2014-2018 Mise à jour 2015 SECTEUR DU HANDICAP

PRIAC 2014-2018 Mise à jour 2015 SECTEUR DU HANDICAP PROJET REGIONAL DE SANTE 2012-2016 SCHEMA REGIONAL D ORGANISATION MEDICO-SOCIALE PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D AUTONOMIE (PRIAC) - 2014-2018 Mise à jour 2015

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juin 2015 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME SYNTHESE DES PROPOSITIONS D ACTIONS DU GROUPE 2 Version 2 intégrant propositions du COPIL du 30/01/2014 (actions 10 à 15) «FACILITER LA MISE EN ŒUVRE DU PARCOURS DE

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ASH

GUIDE PRATIQUE DE L ASH GUIDE PRATIQUE DE L ASH ADAPTATION SCOLAIRE ET SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES La loi du 11 février 2005 a fixé les obligations nationales en faveur des personnes handicapées. Trois grands principes

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé. Caisse nationale de solidarité pour l Autonomie

Ministère des affaires sociales et de la santé. Caisse nationale de solidarité pour l Autonomie Ministère des affaires sociales et de la santé Caisse nationale de solidarité pour l Autonomie Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l autonomie, des personnes âgées et des personnes

Plus en détail

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Journées allocation de ressources 3 et 4 avril 2014 La CNSA, en bref Établissement public créé par la loi du 30 juin

Plus en détail

Comment favoriser le travail en commun entre le sanitaire et le médico-social

Comment favoriser le travail en commun entre le sanitaire et le médico-social Comment favoriser le travail en commun entre le sanitaire et le médico-social Docteur Guy DELERUE MISP à l ARS Nord Pas de Calais Direction de l Offre Médico-sociale XX/XX/XX Orientations de l ARS Transversalités

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013 2017 ETAT DES LIEUX REGIONAL ET TERRITORIAL

PLAN AUTISME 2013 2017 ETAT DES LIEUX REGIONAL ET TERRITORIAL PLAN AUTISME 2013 2017 ETAT DES LIEUX REGIONAL ET TERRITORIAL 31/03/2014 1 Sommaire 1 PREVALENCE ET INCIDENCE THEORIQUE... 3 2 LE DIAGNOSTIC PRECOCE AU NIVEAU DES ENFANTS... 4 Réseau de repérage (niveau1)

Plus en détail

AFPEN- Fiche métier 4 : Les Psychologues de l'education Nationale

AFPEN- Fiche métier 4 : Les Psychologues de l'education Nationale Fiche métier 4 à l'ouverture s discussions le 26/11/2013 Les psychologues scolaires Fiche l'afpen en réponse à la fiche métier 4 du 26/11/2013 LE PSYCHOLOGUE L'EDUCATION NATIONALE item Fiche métier 4 définitive

Plus en détail

REFERENTIEL ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES VIEILLISSANTES ACCOMPAGNEES PAR UNE STRUCTURE MEDICO-SOCIALE

REFERENTIEL ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES VIEILLISSANTES ACCOMPAGNEES PAR UNE STRUCTURE MEDICO-SOCIALE REFERENTIEL ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES VIEILLISSANTES ACCOMPAGNEES PAR UNE STRUCTURE MEDICO-SOCIALE INTRODUCTION AU REFERENTIEL L accompagnement de l avancée en âge des personnes handicapées

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

FORMATIONS et RESEAUX Année 2014-2015 CENTRE RESSOURCES AUTISME ************************

FORMATIONS et RESEAUX Année 2014-2015 CENTRE RESSOURCES AUTISME ************************ / FORMATIONS et RESEAUX Année 2014-2015 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE ************************ Service de Psychiatrie De l Enfant et de l Adolescent CHU Caen Pr. Jean-Marc Baleyte, Chef

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme :

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme : Mesdames et Messieurs, Au regard d une analyse de la situation des aidants sur le plan national, au regard des rencontres avec les principaux acteurs de l accompagnement des aidants familiaux en Maine

Plus en détail

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques Pôle Handicap Neurologique Ile De France L outil des réseaux neurologiques L état des lieux (1) Les réseaux de santé neurologiques et les expérimentations en Ile de France Les Réseaux neurologiques: Missions

Plus en détail

I Les Orientations principales

I Les Orientations principales Présentation Dans le cadre de ses compétences, il appartient au Conseil général de définir et de mettre en œuvre la politique d action sociale, en tenant compte des compétences respectives des autres collectivités

Plus en détail

Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013

Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013 Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé Journée nationale du 8 Novembre 2013 Déroulement de la journée Déroulé de la journée 3 10h00-11h00 - Présentation des résultats de l évaluation

Plus en détail

Centre de Ressources pour l Autisme de Haute-Normandie. Edition de novembre 2012

Centre de Ressources pour l Autisme de Haute-Normandie. Edition de novembre 2012 Centre de Ressources pour l Autisme de Haute-Normandie Coordonnées des partenaires de Haute-Normandie pour l insertion professionnelle en milieu ordinaire des personnes avec Autisme et Troubles Envahissants

Plus en détail

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d Unités d Enseignements (UE) en classes maternelles pour des enfants avec autisme ou autres TED.

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d Unités d Enseignements (UE) en classes maternelles pour des enfants avec autisme ou autres TED. Cahier des charges relatif à la création par extension de 7 places de SESSAD ou d IME (semi-internat) à destination de jeunes enfants de 3 à 6 ans avec autisme et autres TED et accompagnés au sein d une

Plus en détail

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille 1 Synthèse Réunion de travail sur le prochain schéma départemental Enfance Famille des Bouches du Rhône Lundi 17 décembre 2013 Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille Présents

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

Formations 2016 AUTISME et TSA à BORDEAUX

Formations 2016 AUTISME et TSA à BORDEAUX Formations 2016 AUTISME et TSA à BORDEAUX L accompagnement de jeunes enfants à risque de TSA et d enfants avec TSA en milieux scolaires ordinaires Accompagnement professionnel (Job Coaching) pour des adultes

Plus en détail

Réflexions pilotées par l Agence Régionale de Santé (ARS)de Bretagne pour mieux réguler les prises en charge des jeunes et adolescents dits difficiles

Réflexions pilotées par l Agence Régionale de Santé (ARS)de Bretagne pour mieux réguler les prises en charge des jeunes et adolescents dits difficiles Réflexions pilotées par l Agence Régionale de Santé (ARS)de Bretagne pour mieux réguler les prises en charge des jeunes et adolescents dits difficiles ODPE Finistère 20 novembre 2015 XX/XX/XX Le contexte

Plus en détail

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA 16 décembre 2014 Ordre du jour Introduction Gilles Echardour, Délégué territorial de Paris Les actions PAERPA 1. Conventionnements

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse PLAN AUTISME 2013-2017 Synthèse Plan d actions régional Océan Indien En adoptant le 3ème Plan Autisme en mai 2013, la ministre des affaires sociales et de la santé répondait à une attente forte des personnes

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 2012/2016

d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 2012/2016 Programme interdépartemental Programme interdépartemental d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 2012/2016 PREAMBULE Dans sa nouvelle acception issue de la loi du 21 juillet 2009, le

Plus en détail

Compte rendu 1 ère réunion du groupe de travail régional «Insertion professionnelle et autismes» mai 2014

Compte rendu 1 ère réunion du groupe de travail régional «Insertion professionnelle et autismes» mai 2014 Compte rendu 1 ère réunion du groupe de travail régional «Insertion professionnelle et autismes» mai 2014 Présents : Mr BOSSU : CFA relais Avenir Pro ; Mr BESSAC :SAMO Dunkerque ; Mme CORNET : SAMO Saint-Omer

Plus en détail

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Si le projet de loi «hôpital, patients, santé, territoires» a pour ambition

Plus en détail

Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre 2013 )

Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre 2013 ) «Faire le choix de la bientraitance» Conseil général de la Sarthe Le Mans Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre

Plus en détail

SOMMAIRE OBJECTIF STRATEGIQUE 1 16 ORGANISER ET STRUCTURER UNE OFFRE MEDICO-SOCIALE ADAPTEE ET DE PROXIMITE. Objectifs opérationnels 1-1 16

SOMMAIRE OBJECTIF STRATEGIQUE 1 16 ORGANISER ET STRUCTURER UNE OFFRE MEDICO-SOCIALE ADAPTEE ET DE PROXIMITE. Objectifs opérationnels 1-1 16 SOMMAIRE OBJECTIF STRATEGIQUE 1 16 ORGANISER ET STRUCTURER UNE OFFRE MEDICO-SOCIALE ADAPTEE ET DE PROXIMITE Objectifs opérationnels 1-1 16 Réduire les inégalités territoriales pour une accessibilité de

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE NOVEMBRE 2015 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

La scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés La scolarisation des élèves handicapés De la difficulté scolaire au handicap «Apprendre c est parcourir un chemin semé d obstacles plus ou moins faciles à surmonter.» «La difficulté scolaire inhérente

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Sommaire Le contexte règlementaire de la formation... 1 Spécificités du stage dans le dispositif de tutorat

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Action Collective Régionale

Action Collective Régionale Action Collective Régionale Plan d actions de formation autisme régional Cahier des charges pour l appel d offres des organismes de formation Proposition à retourner impérativement pour le 4 mai 2015.

Plus en détail

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon Le point sur... Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon > Vendredi 23 novembre : assemblée générale de l association Animation Territoire Ouest Reconfiguration d un centre social pour

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

Document soumis à la consultation

Document soumis à la consultation Document soumis à la consultation 7/12/2011 SOMMAIRE 1 ère partie : LE SCHEMA REGIONAL D ORGANISATION MEDICO-SOCIALE DECLINE LE PLAN STRATEGIQUE REGIONAL DE SANTE 1. Le SROMS s inscrit dans les objectifs

Plus en détail

- Trame de Rapport d activité des MDPH -

- Trame de Rapport d activité des MDPH - - Trame de Rapport d activité des MDPH - Introduction... 2 I. Situation départementale 2 Données générales sur le public en situation de handicap 2 I Evolution de l activité de la MDPH et de son contexte

Plus en détail

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.)

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.) Les Etablissements médico sociaux et sanitaires Institut Médico-Educatif (I.M.E.) Centre/Institut d'education Motrice (C.E.M et I.E.M) Annexe XXIV au décret 89-798 du 27 octobre 1989 - Circulaire 89-17

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

LICENCE PRO. UF des Sciences de l éducation. Emploi Formation Insertion Intervention Sociale

LICENCE PRO. UF des Sciences de l éducation. Emploi Formation Insertion Intervention Sociale LICENCE PRO UF des Sciences de l éducation Emploi Formation Insertion Intervention Sociale Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention Intervention Sociale Spécialité Emploi-Formation-Insertion

Plus en détail

1 - le bilan de la 6ème année : de préférence en grande section, voire en CP.

1 - le bilan de la 6ème année : de préférence en grande section, voire en CP. Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages Le dépistage et le suivi des troubles spécifiques des apprentissages tout au long de la scolarité sont une priorité rectorale

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE FORMATION AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE JANVIER 2015 Structure d Aide à Domicile 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers de la formation de l'insertion et de l'accompagnement de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge.

ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge. ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge. OBJECTIFS (ENC): - Argumenter les principes d orientation et de prise en charge d un enfant handicapé Auteur : Pr Yves Chaix Enseignant

Plus en détail

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille)

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) Convention de partenariat entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) et Le Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

IMF Edition mai 2016 FICHE FORMATION

IMF Edition mai 2016 FICHE FORMATION Métier FICHE FORMATION L accompagnant éducatif et social réalise une intervention sociale au quotidien visant à compenser les conséquences d'un handicap, quelles qu en soient l origine ou la nature. Il

Plus en détail

Vers un schéma médico-social unifié

Vers un schéma médico-social unifié Vers un schéma médico-social unifié Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire? La réglementation en vigueur et principalement le code de l action sociale

Plus en détail

Rôle des associations

Rôle des associations COORDINATION HANDICAP NORMANDIE Formation des AVS 14 janvier 2016 Le Havre Rôle des associations 22 place Gadeau de Kerville - 76100 ROUEN Tel. 02 35 72 72 52Fax. 02 35 72 75 96 - E-mail : ccahhn@wanadoo.fr

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Politique en faveur des personnes en situation de handicap

Politique en faveur des personnes en situation de handicap DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, DE L ENFANCE ET DE LA SANTE Observatoire parisien des situations de handicap Politique en faveur des personnes en situation de handicap Travail sur les indicateurs CNIS -

Plus en détail

L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives. Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015

L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives. Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015 L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015 Soutenir le choix du domicile : une problématique pour les Départements Une

Plus en détail

CREATION D UN CENTRE D ACTION MEDICO-SOCIALE PRECOCE POLYVALENT DE 45 PLACES A VENISSIEUX ARS / DEPARTEMENT DU RHONE

CREATION D UN CENTRE D ACTION MEDICO-SOCIALE PRECOCE POLYVALENT DE 45 PLACES A VENISSIEUX ARS / DEPARTEMENT DU RHONE ASSOCIATION REGIONALE RHONE-ALPES DES INFIRMES MOTEURS CEREBRAUX 20, boulevard de Balmont - 69009 LYON Tél : 04.72.52.13.52. - Fax : 04.78.43.27.97. CREATION D UN CENTRE D ACTION MEDICO-SOCIALE PRECOCE

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Filière DéfiScience. Maladies Rares du Développement Cérébral et Déficience Intellectuelle NOTRE PLAN D ACTIONS EN SYNTHÈSE

Filière DéfiScience. Maladies Rares du Développement Cérébral et Déficience Intellectuelle NOTRE PLAN D ACTIONS EN SYNTHÈSE Filière DéfiScience Maladies Rares du Développement Cérébral et Déficience Intellectuelle NOTRE PLAN D ACTIONS EN SYNTHÈSE La filière DéfiScience a fait le choix, dès sa constitution, en septembre 2014,

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales :

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales : Réseau Santé Bucco-Dentaire & Handicap Rhône-Alpes Le RÉSEAU SANTE BUCCO-DENTAIRE & HANDICAP RHÔNE ALPES, association loi 1901. Faciliter l accès aux soins bucco-dentaires des personnes en situation de

Plus en détail

Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD

Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Rôle de l OMEDIT Bertrice LOULIERE OMEDIT Aquitaine 1 1. Présentation et missions de l OMEDIT 2 L Observatoire

Plus en détail

LIMOUSIN REGION EXPERTE EN AUTISME Plan autisme Limousin 2014-2017

LIMOUSIN REGION EXPERTE EN AUTISME Plan autisme Limousin 2014-2017 1 Plan autisme Limousin 2014-2017 2 SOMMAIRE 1. LE PROGRAMME : «LE LIMOUSIN REGION EXPERTE EN AUTISME» A. UNE GOUVERNANCE LOCALE S APPUYANT SUR DES EXPERTISES RECONNUES B. LA MISE EN PLACE D UN CENTRE

Plus en détail

La démarche de contractualisation (CPOM) sur le secteur du handicap

La démarche de contractualisation (CPOM) sur le secteur du handicap La démarche de contractualisation (CPOM) sur le secteur du handicap A.R.S. Auvergne Ce document est largement inspiré d un document de référence élaboré par l ARS Pays de Loire Le cadre juridique inachevé

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap Les fiches techniques du CCAH Juin 2012 La scolarité des enfants en situation de handicap QUE DIT LA LOI? La scolarité des enfants en situation de handicap La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif École Supérieure du Professorat et de l Éducation Lille Nord de France GUIDE DES ÉTUDES Master 2 MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation Mention Encadrement Éducatif Année

Plus en détail

Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés. Dossier de presse

Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés. Dossier de presse Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés Dossier de presse CIDJ, décembre 2011 Parce que la formation supérieure ouvre de nouvelles perspectives d emploi en augmentant

Plus en détail

Parcours de scolarisation des enfants en situation de handicap : vers un partenariat renforcé entre l ARS et l Education nationale.

Parcours de scolarisation des enfants en situation de handicap : vers un partenariat renforcé entre l ARS et l Education nationale. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Lille, le 14 février 2013 Parcours de scolarisation des enfants en situation de handicap : vers un partenariat renforcé entre l ARS et l Education nationale. L ARS Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants

Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants Handicapés Si chaque établissement ou service est spécialisé dans le type d handicap accueilli, tous sont complémentaires et indissociables. Pour

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Les éducateurs spécialisés En région Centre

Les éducateurs spécialisés En région Centre Les éducateurs spécialisés En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement

Plus en détail

PLAN D ACTION REGIONAL AUTISME PACA 2014-2017

PLAN D ACTION REGIONAL AUTISME PACA 2014-2017 Direction de l Offre Médico-Sociale (DOMS) PLAN D ACTION REGIONAL AUTISME PACA 2014-2017 AOUT 2014 Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d'azur-siège : 132, boulevard de Paris - CS 50039-13331

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT FOYER OCCUPATIONNEL. Synthèse

PROJET D ETABLISSEMENT FOYER OCCUPATIONNEL. Synthèse PROJET D ETABLISSEMENT FOYER OCCUPATIONNEL Synthèse Fort de l histoire et des valeurs de l association gestionnaire du Centre Médico-social Basile Moreau, le projet d établissement affirme les principes

Plus en détail

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Cahier des charges Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Sommaire I. Contexte et objectifs de l expérimentation...3 II. Critères d éligibilité...3

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS Appel à candidature Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie Document n ARS/AAC/DAMS Contexte Les besoins à satisfaire et les orientations du

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés 2010 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Avant-propos La scolarisation des élèves handicapés constitue une priorité nationale. Dans ce domaine, des progrès considérables ont

Plus en détail

Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP

Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP Monographie CRP - Centre Rééducation Professionnelle, Centre de préorientation, UEROS - Unité d Evaluation, de Réentrainement

Plus en détail

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4 Projet associatif 2012-2017 1 Préambule 3 Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3 Nos valeurs comme principes d action 3 Les PEP 71 aujourd hui 4 Des orientations prioritaires de développement 7 2 Préambule

Plus en détail

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Restitution du rapport final Orléans, 2 mai 2013 Sommaire

Plus en détail