Votre président Grégoire DUPONT.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Votre président Grégoire DUPONT."

Transcription

1 Le premier semestre se termine avec à la clef de nombreux projets qui ont déjà abouti. Tout d abord, l assemblée générale, moment important dans la vie de notre association, nous a apporté des pistes pour nous préparer à l évolution, voire la révolution, économique de la distribution de produits biologiques. Le 2 Juin, un rendez-vous adhérents a permis de poursuivre cette réflexion avec un focus sur la stratégie digitale pour la conquête de nouveaux consommateurs. Le premier salon professionnel de l offre alimentaire locale, organisé en partenariat avec la Chambre d Agriculture de Région dans le douaisis, a connu un véritable succès. Lieu de rencontre de l offre et la demande, les exposants comme les visiteurs ont apprécié l organisation simple et conviviale. C était aussi l occasion pour nous de vous remettre notre nouveau guide B to B qui participe également à la r elocalisation des approvisionnements en produits biologiques régionaux. Le printemps bio et la fête du lait viennent de se clôturer et ont permis aux consommateurs de vous rencontrer dans un cadre festif et convivial. Des ateliers d animation et de sensibilisation à l Agriculture Biologique à destination du jeune public ont pu être expérimentés avec Flora, Mathilde et Thomas et ont remporté l adhésion des structures d accueil. Et enfin, la définition d une nouvelle stratégie de communication régionale à destination du grand public a été réalisée avec nos partenaires et l aide de cabinets spécialisés. Simple, claire et efficace, le prochain numéro vous en dévoilera les contours et nous vous proposerons très prochainement un temps d échange à ce sujet afin d en assurer collectivement sa réussite. Votre président Grégoire DUPONT.

2 A PRO BIO a participé à deux événements dédiés à la restauration collective : celui de l agence BIO qui nous a offert un point de vue générale du secteur et celui de Corabio qui a proposé un focus sur la restauration collective en entreprises. Ce qu il faut retenir de ces 2 événements : Outre quelques chiffres clefs sur ce secteur au niveau national et européen, l agence bio s est appuyée sur des témoignages concrets de collectivités engagées pour le développement de la bio en France telles que Langouët : une des premières restaurations collectives 100% bio ou encore Lons-le-Saunierqui utilise la restauration comme moyen de valoriser la production bio provenant des champs captants en eau potable. En clôture de ces témoignages, le représentant du ministère de l agriculture a rappelé l engagement de l Etat pour le développement de l agriculture biologique avec un budget en augmentation. Aussi, le ministère souhaite voir l émergence de dynamiques territoriales encore peu présentes en France avec des déclinaisons du plan bio national à des échelles locales. Le Nord Pas de Calais est donc précurseur en la matière avec la territorialisation de la démarche pose sur quatre piliers : la communication, la collaboration, l éducation et les animations. Les secteurs du travail et de la santé : le potentiel de nouveaux acheteurs le plus important La restauration santé/social reste le dernier secteur puisque seulement 26% des acheteurs de ce domaine achètent des produits bio. Les témoignages du CH du Mans et du CHRU de Reims ont permis de démontrer que cette démarche était possible malgré la complexité de ce type de restauration (une multitude de menus/régimes en fonction des malades, du court séjour, le manque d appétit et la perte de goût des patients ). Enfin il a été rappelé que les hôpitaux étaient jugés prioritaires par l Etat dans le plan bio ambitions 2017 du ministère de l agriculture. La restauration en entreprise Devant les interrogations du Synabio en ce qui concerne le débouché de la restauration collective pour notre filière, le SNRC (syndicat des sociétés de restauration collective) a rappelé que la demande dans le secteur de la restauration au travail est en plein émergence. Les chiffres de l agence bio confirment cette tendance. En effet, ce domaine présente la plus forte augmentation du nombre d acheteurs du marché de la restauration (62% des acheteurs en 2015 contre 55% en 2014). L association Corabio de Rhône Alpes s est penchée sur la question et a dressé un bilan de son projet " Manger Bio Local en Entreprise ", lancé en Corabio a lancé ce projet, en partenariat avec FL Conseil et 13 entreprises, réparties sur tout le territoire de Rhône-Alpes. L accompagnement réalisé concerne 17 restaurants d entreprise, salariés et 8 sociétés de restauration collective. Il consiste en l accompagnement des restaurants d entreprise dans l introduction de produits biologiques locaux. Les entreprises n ayant aucune obligation à s engager dans une telle démarche, elle n est que la preuve de leur motivation à s investir dans ce projet. De plus, la restauration d entreprise présente l avantage de structurer la filière avec plus de régularité que la restauration scolaire puisqu elle n est pas contrainte par les périodes de vacances. Cet accompagnement passe par un suivi individuel des entreprises pour cerner les besoins de chacune mais aussi par des réunions collectives pour échanger sur les bonnes pratiques, et les outils de communication pour sensibiliser les convives en interne et valoriser le projet en externe. Après quatre ans d existence, ce projet a abouti sur des résultats très satisfaisants puisque le taux de produits bio locaux dans les restaurants d entreprise est passé du quasi nul à plus des 20% fixés pour certains restaurants. Cette demande croissante de produits bio locaux a permis à l agriculture biologique de la région de se développer et de se diversifier. Et les effets ne s arrêtent pas à la restauration collective puisque, dans les restaurants participant au projet, 40% des convives consomment quotidiennement des produits biologiques. Cela permet donc de transmettre des valeurs et de rééduquer les convives notamment sur l utilisation de produits frais et la prise en compte des saisonnalités. Les enjeux d un tel projet sont donc environnementaux puisqu il permet de développer l agriculture biologique, respectueuse de l environnement, et de réduire les temps de transport des produits. Ils sont

3 aussi économiques. En effet, en 2014, la restauration d entreprise représente 1/4 du chiffre d affaire de la plateforme de producteurs comme Bio A Pro alors que ce marché était inexistant il y a 3 ans. Ce développement économique est pérenne puisque les différents acteurs se sont engagés les uns auprès des autres. Enfin, il représente aussi des enjeux sociaux par la mise en avant des professionnels cuisiniers, du travail des producteurs locaux ainsi qu en permettant l accès à une alimentation saine et responsable à un grand nombre de salariés. Au vue du succès de ce projet, un déploiement national est aujourd hui souhaité. L association A Pro Bio commence d ores et déjà à l initier en Nord-Pas-De-Calais. Des contacts et des rendez-vous ont déjà été pris avec certaines grandes entreprises de la région. Pour en savoir plus, contactez nous au Lancé depuis un an par un collectif de professionnels engagés, le «Ptinor pain bio 100% local» continue son développement en région. Issus de farines «Nord-Pas de Calais & Picardie» il permet d encourager les partenariats et la coopération entre les différents opérateurs économiques de la filière (producteurs, organismes stockeurs, meuniers et boulangers),mais aussi et surtout de valoriser l agriculture biologique régionale auprès des consommateurs et de promouvoir les produits locaux. Le Ptinor est fabriqué par plusieurs boulangers en région, chacun déclinant les trois types de farines disponibles selon ses recettes et son savoir-faire. Trois boulangeries sont déjà engagées dans la filière: Plus de 40 tonnes ( pains, 20 tonnes de farine, 6ha de céréales) de Ptinor ont été vendues depuis le lancement principalement auprès de la restauration collective. Réel succès auprès des gestionnaires et des convives, le Ptinor T65 est également livré dans les magasins spécialisés via un réseau logistique innovant. Une large campagne de sensibilisation des boulangers est menée depuis plusieurs mois et les entretiens commencent à porter leurs fruits. Certains boulangers projettent ainsi de lancer des projets de certification bio dans les prochains mois pour rejoindre la filière Ptinor, qui sera alors disponible

4 notamment à Hellemmes et Pont-à-Marcq. Une forte sensibilisation des boulangers : 9 boulangers rencontrés individuellement 4 boulangers formés 94 courriers de sensibilisation envoyés sur les territoires de la CAD et du PNR Avesnois 40 boulangers enquêtés et sensibilisés par téléphone Une aide à la certification a été mise en place par la Région Nord-Pas de Calais pour les boulangers engagés dans la démarche Ptinor. Ce soutien permet de lever le frein économique à la certification biologique encore très présent pour les petites structures artisanales. Un partenariat est en discussion avec la Chambre des métiers afin de favoriser le développement du pain bio chez les artisans et d augmenter le rayonnement de la filière locale. Cette année, A PRO BIO et la Chambre d agriculture organisent plusieurs «Salons des professionnels de l offre alimentaire» sur différents territoires en région en partenariat avec chaque territoire et nos partenaires. Ces rencontres «offre demande» visent plusieurs objectifs : - Faciliter la relocalisation des approvisionnements en restauration collective - Provoquer la prise de contacts par des rencontres one to one et faciliter les commandes de produits - Promouvoir la diversité de l offre disponible. Le 1er salon s est tenu le 9 juin à Douai. Plus d une cinquantaine d acheteurs publics et privés des secteurs de la restauration ont pu prendre des contacts commerciaux sur les 15 stands d exposants tenus par des producteurs locaux et des fournisseurs bio régionaux. Ces derniers ont ainsi pu mettre en avant leurs produits et établir des liens commerciaux. Les retours des visiteurs et exposants sont excellents «format très opérationnel», «super format de proximité», «très adapté à nos métiers» et encourageant «à poursuivre», «concept à renouveler»... Ainsi, d autres territoires seront concernés au second semestre (Artois Comm., avesnois...) et peut-être davantage dans les années prochaines. - Dans le collège «Transformateurs» : Caroline blondeau / cuisinière de Nature - Dans le collège «Producteurs» : Ferme des Récollets

5 Les Cookettes ont une actualité débordante en 2015 et elles ont besoin de notre soutien grâce au financement participatif. Alors découvrez leur projet de crowdfunding et devenez consomm acteur! Toutes les informations sont sur Si vous aussi, vous souhaitez rejoindre notre réseau de professionnels, contactez-nous par téléphone au ou par mail à Adhérente depuis 2011 et engagée dans les projets de développement de la filière à l échelle régionale, la coopérative Cevinor investit sur son site historique, à Haut-Lieu. Elle va réaliser une extension de ses bâtiments pour développer ses activités de charcuterie, de traiteur et de viande bio. Elle a également réhabilité le magasin. Ce qui ne tue pas rend plus fort. Deux crises plus tard, celles de la vache folle et du scandale de la viande de cheval, contre toute attente, une partie de la filière viande bovine est sortie gagnante de la tourmente. Cevinor, coopérative qui regroupe un millier d éleveurs adhérents dans le Nord-Pas-de- Calais, avec six magasins sous enseigne «Les Boucheries du Bocage», une filiale Agri viande qui fournit les bouchers détaillants et la restauration collective, un siège historique planté au cœur du bocage à Haut-Lieu, a non seulement surmonté les crises, mais en est ressortie plus forte. Aujourd hui, la coopérative passe à la vitesse supérieure avec un investissement total d 1,5 M d euros, dans l Avesnois. Envisageant l agrandissement, Cevinor a d abord prospecté dans le Valenciennois, a visité des friches industrielles, a évalué le potentiel de l ancien abattoir Bigard d Avesnes pour finalement se rabattre sur son siège historique, à Haut-Lieu. «La coopérative est propriétaire du foncier à Haut-Lieu. Nous avons la possibilité de réaliser l extension ici, sur le site du navire amiral de la société, la maison mère de toutes les filiales. Investir sur le territoire de l Avesnois, c est mettre en avant le local et le régional», souligne Yves Carpentier, directeur général. La coopérative réalise en 2015 une extension de 750 m2 adossée en forme de L à la surface du bâtiment actuel. «Nous allons y développer les activités charcuterie et traiteur, mais également ramener la branche viande en gros actuellement implantée sur notre site de Valenciennes. Cevinor sera à l automne en mesure de proposer aux clients de la restauration collective, comme aux bouchers traditionnels et aux magasins spécialisés, une gamme de produits BIO allant de la carcasse entière au barquettes emballées individuelles.

6

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne Inter Bio Bretagne vous informe Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne - Synthèse des résultats - Début, Inter Bio Bretagne

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Communiqué de presse INTERBEV AU SIRHA 2015

Communiqué de presse INTERBEV AU SIRHA 2015 DU 24 AU 28 JANVIER 2015 Communiqué de presse INTERBEV AU SIRHA 2015 STAND «LA FILIERE VIANDE ET VOUS» HALL 2.2, ALLEE J, STAND 116 STAND «LES VIANDES BIO» HALL 2.2, ALLEE L, STAND 100 INTERBEV AU PLUS

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Présentation du dispositif Agrilocal

Présentation du dispositif Agrilocal Présentation du dispositif Agrilocal Présentation - Le Département d Indre-et-Loire - Attentes de la collectivité - Présentation du dispositif Agrilocal - Les produits - Calendrier Le département d Indre

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD)

PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD) PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD) Après 2 années, un premier bilan LE LANCEMENT : RENCONTRE PARTICIPATIVE DU 27 MAI 2004 avec les représentants de l industrie de la viande en Poitou-Charentes.

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

UNE HISTOIRE D HOMMES ET DE PRODUITS

UNE HISTOIRE D HOMMES ET DE PRODUITS UNE HISTOIRE D HOMMES ET DE PRODUITS DOSSIER DE PRESSE FÉVRIER/MARS 2014 Salon de l agriculture de Paris Cette année, Auchan partage un stand commun avec ses partenaires éleveurs. Ce stand témoigne d une

Plus en détail

-Boucherie Ferme Saint-Vincent- Mise en Marché des Viandes Biologiques

-Boucherie Ferme Saint-Vincent- Mise en Marché des Viandes Biologiques -Boucherie Ferme Saint-Vincent- Mise en Marché des Viandes Biologiques Présenté par : Yves Saint-Vincent Éleveur, Transformateur et Détaillant Ferme Saint-Vincent / Boucheries Ferme Saint-Vincent Certifiés

Plus en détail

LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS

LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS 1 Ordre du Jour La volonté de la Ville de Saint Denis vis-à-vis de la restauration scolaire PEG SBA La situation actuelle de l approvisionnement

Plus en détail

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette LES FORMATIONS 2015 Du bio pour tous dès la crèche Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette Le bio et l alternatif pour plus de goût et de diversité La cuisine évolutive au service

Plus en détail

Poids des rayons les uns par rapport aux autres. Numéro 1 / 14 novembre 2012

Poids des rayons les uns par rapport aux autres. Numéro 1 / 14 novembre 2012 Numéro 1 / 14 novembre 2012 Rayons alimentaires de la grande distribution : première approche des coûts et des marges Contributeurs : Julie Blanchot, Philippe Boyer Les travaux de l observatoire de la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Devenez partenaire du 1 er salon online pour vivre & travailler au vert!

Devenez partenaire du 1 er salon online pour vivre & travailler au vert! 1 M INSTALLER SUR UN TERRITOIRE EN UN CLIC!! 2 JOURS POUR TROUVER LA CAMPAGNE DE VOTRE VIE! VIVRE & TRAVAILLER AU VERT Devenez partenaire du 1 er salon online pour vivre & travailler au vert! Collectif

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION

JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION Dans le cadre du contrat de filière de l industrie agroalimentaire coordonné par la Région Nord-Pas de Calais et la DRAAF, le pôle d excellence

Plus en détail

Lait biologique : des chiffres à découvrir

Lait biologique : des chiffres à découvrir Lait biologique : des chiffres à découvrir 2013-2014 Depuis 2003 les éleveurs laitiers biologiques du Nord Pas de Calais qui le souhaitent peuvent chaque année analyser leurs résultats. L outil GTE lait

Plus en détail

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver « 2 Stéphane Le Foll Ministre de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt. L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «L agriculture biologique et les produits qui en sont issus représentent

Plus en détail

Plan de développement de la filière caprine et ovin-lait wallonne (2004) Résumé

Plan de développement de la filière caprine et ovin-lait wallonne (2004) Résumé FEDERATION INTERPROFESSIONNELLE CAPRINE ET OVINE WALLONNE. chaussée de Namur, 47 5030 Gembloux Tél. : 081/627 447 Fax :081/60 04 46 E-mail : fiow@swing.be TABLE DES MATIERES 1. Contexte général... 2 2.

Plus en détail

Gaspillage alimentaire. Définition Les chiffres du gaspillage alimentaire La lutte contre le gaspillage Les outils

Gaspillage alimentaire. Définition Les chiffres du gaspillage alimentaire La lutte contre le gaspillage Les outils Gaspillage alimentaire Définition Les chiffres du gaspillage alimentaire La lutte contre le gaspillage Les outils Définition du gaspillage alimentaire Gaspillage alimentaire = toute nourriture destinée

Plus en détail

Lettre d information aux parents

Lettre d information aux parents Lettre d information aux parents EDITO Chers parents, La Ville a renouvelé sa confiance à la société Elior. Afin de vous tenir informés des actualités de la restauration de vos enfants, nous vous proposons

Plus en détail

Démarche «Bien manger au restaurant scolaire»

Démarche «Bien manger au restaurant scolaire» Démarche «Bien manger au restaurant scolaire» Jean Pascal Arcangeli, association Les Petits Palais Yoann Loyen, Groupement des Agriculteurs Biologiques de Loire-Atlantique Par l association Les Petits

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LA GESTION DES EFFECTIFS PACKAGE : I EFFICIENCE : 38%

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LA GESTION DES EFFECTIFS PACKAGE : I EFFICIENCE : 38% / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LA GESTION DES EFFECTIFS PACKAGE : I EFFICIENCE

Plus en détail

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet DisTribuTEur DE PrODuiTs DE PrOximiTé T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux En avril 2011, près de 100 souscripteurs ont concrétisé l ambition commune

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23

SOMMAIRE. 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 GUIDE PRODUCTEUR SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 3-1 Page d accueil p.6 3-2 Mon espace personnel p.7 3-3 Infos générales p.8-12 3-4 Produits réalisés

Plus en détail

INNOVATIONS, TALENTS, GASTRONOMIE, MARCHÉS... SERBOTEL 2015 DÉVOILE SON PRÉ-PROGRAMME RENDEZ-VOUS DU 18 AU 21 OCTOBRE 2015 À NANTES www.serbotel.

INNOVATIONS, TALENTS, GASTRONOMIE, MARCHÉS... SERBOTEL 2015 DÉVOILE SON PRÉ-PROGRAMME RENDEZ-VOUS DU 18 AU 21 OCTOBRE 2015 À NANTES www.serbotel. Communiqué de presse Avril 2015 INNOVATIONS, TALENTS, GASTRONOMIE, MARCHÉS... SERBOTEL 2015 DÉVOILE SON PRÉ-PROGRAMME RENDEZ-VOUS DU 18 AU 21 OCTOBRE 2015 À NANTES www.serbotel.com Avec plus de 415 exposants

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

Les Chambres d agriculture,

Les Chambres d agriculture, Les Chambres d agriculture, un excellent partenaire pour les collectivités DÉVELOPPER LES CIRCUITS DE PROXIMITÉ Filières alimentaires locales Marchés des Producteurs de Pays Mes produits en ligne LES FILIERES

Plus en détail

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio Dans quels circuits de commercialisation vont évoluer vos produits?

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : RÉALISER UN DIAGNOSTIC PACKAGE : II EFFICIENCE : 27% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : RÉALISER UN DIAGNOSTIC PACKAGE : II EFFICIENCE : 27% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION / Constats : Ce deuxième niveau de mesure consiste à peser les déchets alimentaires par poste (préparation, distribution,

Plus en détail

Dossier de presse Cizeron Bio 2014-2015

Dossier de presse Cizeron Bio 2014-2015 Sommaire Fiche 1 Cizeron Bio, l entreprise Fiche 2 Valeurs et historique Fiche 3 Activités Fiche 4 Recherche et développement Fiche 5 Bio Agri Fiche 6 Informations et contacts Contact Cizeron Bio Jean-Charles

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/08.824 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale AGIR pour les filières AGIR pour

Plus en détail

La restauration collective relève le défi du bio!

La restauration collective relève le défi du bio! La restauration collective relève le défi du bio! Contact presse Frédérique Wikrzak Service Communication Courriel : frederique.wikrzak@mairie-charlevillemezieres.fr Tél : 03.24.32.41.28 Avant-propos La

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

2. Fermes en vie Fiche-projet relocalisation de l agriculture

2. Fermes en vie Fiche-projet relocalisation de l agriculture 2. Fermes en vie Fiche-projet relocalisation de l agriculture Note de contexte Le secteur agricole est encore fort présent sur le territoire, mais il est soumis à nombre de facteurs d évolutions dont il

Plus en détail

Etude-action pour le développement des circuits courts en pays Haut-Languedoc et Vignobles

Etude-action pour le développement des circuits courts en pays Haut-Languedoc et Vignobles 1 Etude-action pour le développement des circuits courts en pays Haut-Languedoc et Vignobles Partie 3 Résultats d enquête auprès d intermédiaires économiques Auréline DOREAU, Yuna CHIFFOLEAU Octobre 2012

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Un projet régional Plateforme régionale d approvisionnement de produits bio locaux en restauration collective Centralise commande, logistique

Plus en détail

PRESENTATION BIO TRANSFO PAIN DE BELLEDONNE

PRESENTATION BIO TRANSFO PAIN DE BELLEDONNE PRESENTATION BIO TRANSFO PAIN DE BELLEDONNE A L ENTREPRISE PAIN DE BELLEDONNE 1 / IDENTITE, HISTORIQUE ET CROISSANCE 2 / LES CIRCUITS DE DISTRIBUTION DE PAIN DE BELLEDONNE 3/ LE PAIN: ORGANISATION ET PROCESS

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt. «Restauration collective de qualité» Dossier de candidature. Date de lancement de l appel à projets : 18 juin 2012

Appel à manifestation d intérêt. «Restauration collective de qualité» Dossier de candidature. Date de lancement de l appel à projets : 18 juin 2012 Appel à manifestation d intérêt «Restauration collective de qualité» Dossier de candidature Date de lancement de l appel à projets : 18 juin 2012 Date de retour des dossiers : 28 septembre 2012 à 17h Dans

Plus en détail

en restauration collective

en restauration collective Bilan des 3 journées de travail sur l approvisionnement responsable en restauration collective Pays de la Loire Midi-Pyrénées Picardie Claire laffargue En collaboration avec : En collaboration avec : Journées

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Création d une plate-forme de distribution des produits locaux Approvisionnement en produits locaux en Ariège: Quelles orientations

Plus en détail

PARTENARIAT AVEC AGRISUD

PARTENARIAT AVEC AGRISUD PARTENARIAT AVEC AGRISUD Depuis 2008, un partenariat cadre Constatant que, dans certains cas, l organisation de l offre locale ne permettait pas de répondre à la demande de ses Villages en produits frais,

Plus en détail

BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008

BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008 1 Bio Suisse FACTS & TRENDS 2009 BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008 2 Bio Suisse FACTS & TRENDS 2009 11,9% de toutes les entreprises

Plus en détail

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent.

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent. Initiative de soutien au développement de la sécurité alimentaire dans la région de Montréal. Cadre de référence 2007-2012 Document de consultation Agence de la santé et des services sociaux de Montréal-

Plus en détail

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Le CERVIA Paris Ile-de-France Créé en 2007, le Centre Régional de Valorisation et d Innovation Agricole et Alimentaire

Plus en détail

LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER

LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER QUELLES OPPORTUNITÉS POUR LES BOULANGERIES-PÂTISSERIES? UNIVERS oulangerie 3 ÉTUDES À LA LOUPE

Plus en détail

Lisez le texte suivant avec attention puis répondez aux questions directement sur la feuille d examen.

Lisez le texte suivant avec attention puis répondez aux questions directement sur la feuille d examen. DANS CE CADRE Académie : : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du candidat

Plus en détail

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE ATELIER CEREMA 21 MAI 2015 LYON DÉPARTEMENT MARKETING ET SERVICE / TER RA DIFFUSION LIMITÉE JEUDI 21 MAI 2015 SOMMAIRE 01. DÉFINITION

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

DEVENEZ FRANCHISÉ LA VIE CLAIRE

DEVENEZ FRANCHISÉ LA VIE CLAIRE DEVENEZ FRANCHISÉ LA VIE CLAIRE DOSSIER D INFORMATION ÉSEAU DE MAGASINS BIO * RRÉSEAU DE MAGASINS BIO * Venez exprimer votre talent dans l univers de la bio * 1 er réseau de magasins bio franchisés en

Plus en détail

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Photo : M Benmergui L agriculture biologique sur le territoire 14 exploitations en AB, 1.66% des exploitations 758 ha soit 1.5%

Plus en détail

ALPES DE HAUTE-PROVENCE / HAUTES-ALPES

ALPES DE HAUTE-PROVENCE / HAUTES-ALPES Octobre 2011 LA REDUCTION A LA SOURCE DES DÉCHETS ALIMENTAIRES DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES : Un projet dʼétablissement pour une cantine exemplaire! ALPES DE HAUTE-PROVENCE / HAUTES-ALPES PREFACE

Plus en détail

FONDS DE PROMOTION MISSION EXPORT ET CREDITS D'ACTION ECONOMIQUE CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE

FONDS DE PROMOTION MISSION EXPORT ET CREDITS D'ACTION ECONOMIQUE CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE COMMISSION PERMANENTE Séance du 11 décembre 2006 CP 06/12-40 FONDS DE PROMOTION MISSION EXPORT ET CREDITS D'ACTION ECONOMIQUE Par délibération en date du 22 janvier 1987, notre Assemblée a voté la mise

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Étude portant sur les circuits courts et produits hauts de gamme pour les viandes bovines de boucherie

Étude portant sur les circuits courts et produits hauts de gamme pour les viandes bovines de boucherie Étude portant sur les circuits courts et produits hauts de gamme pour les viandes bovines de boucherie CONSEIL RUMINANTS DU 25 SEPTEMBRE 2014 FRANCEAGRIMER Par Claudine VIGIER SOUVIGNET Responsable de

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Communiqué de presse Février 2012 Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Promocash inaugure lundi 5 mars un nouveau drive à PONTIVY dans le Morbihan. Ce service répond à l attente des professionnels

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

Projet SYSTEMES : Des références actualisées en élevage AB sur le Massif Central (dont l Auvergne)

Projet SYSTEMES : Des références actualisées en élevage AB sur le Massif Central (dont l Auvergne) Projet SYSTEMES : Des références actualisées en élevage AB sur le Massif Central (dont l Auvergne) Les références technicoéconomiques : une nécessité Besoin exprimé par les acteurs de terrain Pour mieux

Plus en détail

Les améliorations. Contraintes de départ. Contraintes actuelles

Les améliorations. Contraintes de départ. Contraintes actuelles Les cultures 42 ha froment 13 ha betterave sucrière 15 ha pommes de terre sur terres louées à l année 20 ha de légumes 11 ha potirons comestibles 1,5 ha coloquintes 1,5 ha brocolis 1 ha chou-fleur 0,2

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Autour des métiers du Lait et du Fromage. Orientation : Les métiers de bouche

Autour des métiers du Lait et du Fromage. Orientation : Les métiers de bouche Autour des métiers du Lait et du Fromage Orientation : Les métiers de bouche CAP, BEP ou BAC pro en vente/commerce de produits alimentaires BTS A Technique de commercialisation de produits alimentaires

Plus en détail

SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23

SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 GUIDE FOURNISSEUR SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 3-1 Page d accueil p.6 3-2 Mon espace personnel p.7 3-3 Infos générales p.8-12 3-4 Produits réalisés

Plus en détail

Les Nouvelles Valenciennoises

Les Nouvelles Valenciennoises Les Nouvelles Valenciennoises de la VAE N 5 - Avril 2015 Validation des Acquis de l Expérience L a V A E e t l e s e c t e u r d e l A g r o a l i m e n t a i r e Pourquoi des Lettres VAE Sectorielles?

Plus en détail

GAEC La Plaine de Foumard : «une exploitation fermière caprine bio»

GAEC La Plaine de Foumard : «une exploitation fermière caprine bio» 300 chèvres -65 ha de SAU - 3 associés Système mixte laitier fermier - fromage bio (AB) Route du Chabichou et Biosèvres. Fiche n 8 GAEC La Plaine de Foumard : «une exploitation fermière caprine bio» L

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION COMMUNICATION EN FAVEUR DES FRUITS, LEGUMES ET POMMES DE TERRE ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 2004-2007, INTERFEL et CNIPT

PROGRAMME DE PROMOTION COMMUNICATION EN FAVEUR DES FRUITS, LEGUMES ET POMMES DE TERRE ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 2004-2007, INTERFEL et CNIPT PROGRAMME DE PROMOTION COMMUNICATION EN FAVEUR DES FRUITS, LEGUMES ET POMMES DE TERRE ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 2004-2007, INTERFEL et CNIPT BILAN DES ACTIONS Année 3 Juillet 2006 Juillet 2007

Plus en détail

Restauration collective Consommer mieux, consommer local

Restauration collective Consommer mieux, consommer local CONSEIL GÉNÉRAL Direction de la communication Agen, mardi 19 mars 2013 FICHE DE PRESSE Restauration collective Consommer mieux, consommer local A l heure où les Français sont de plus en plus attachés à

Plus en détail

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07. GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.2007/Uniagro Sommaire ORGANISATION DU GROUPE CASINO LES PRODUITS «TERRE ET SAVEUR»

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

Charte d engagement. Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest

Charte d engagement. Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest Charte d engagement Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest 2 un marché à fort potentiel DICIMEME.BZH, C EST QUOI QUELS PROFESSIONNELS SUR DICIMEME.BZH POURQUOI S ENGAGER SUR DICIMEME.BZH POURQUOI

Plus en détail

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats -

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - La Vache qui rit CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - Le Groupe Bel, conscient du rôle à jouer par l industrie agroalimentaire dans la lutte contre les problèmes de santé

Plus en détail

A l issue d une réflexion, le CA national a adopté le plan d actions suivant :

A l issue d une réflexion, le CA national a adopté le plan d actions suivant : Renforcer l activité Information défense des consommateurs à Familles Rurales au service des familles en milieu rural Contexte : L action consommation, également appelée action vie quotidienne, recouvre

Plus en détail

jeunesse fédéralisme représentation innovation sociale formation international

jeunesse fédéralisme représentation innovation sociale formation international jeunesse fédéralisme représentation innovation sociale formation international AGORA Mag Edito «Nous ouvrons des AGORAé sur tous les campus de France pour répondre aux besoins sociaux des jeunes et améliorer

Plus en détail

Restauration collective biologique : catalogue des formations du réseau FNAB

Restauration collective biologique : catalogue des formations du réseau FNAB Restauration collective biologique : catalogue des formations du réseau FNAB Catalogue Edition Fédération Nationale d Agriculture Biologique des régions de France (FNAB) 40 rue de Malte 75011 Paris Tél.

Plus en détail

Déclaration de Rennes :

Déclaration de Rennes : Déclaration de Rennes : Pour des systèmes alimentaires territorialisés Réunie à l invitation du Conseil régional de Bretagne à Rennes le 4 juillet 2014, l Association des Régions de France (ARF), en lien

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Partie II : «fiches-actions» Document annexé à la délibération du conseil communautaire de la Communauté de communes de l agglomération annemassienne

Plus en détail

Le projet Garderie bio

Le projet Garderie bio Le projet Garderie bio Un projet de maillage et de sensibilisation entre des centres de la petite enfance (CPE) et des fermes maraîchères bio locales en Agriculture soutenue par la communauté (ASC) Nadine

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Notre organisation. 2. Nos produits. 3. Nos fournisseurs. 4. La qualité de nos approvisionnements

SOMMAIRE. 1. Notre organisation. 2. Nos produits. 3. Nos fournisseurs. 4. La qualité de nos approvisionnements www.sodexo.com SOMMAIRE 1. Notre organisation 2. Nos produits 3. Nos fournisseurs 4. La qualité de nos approvisionnements 1. Notre organisation Notre vision des achats La Direction des Achats de Sodexo

Plus en détail

Perceptions et préférences des consommateurs pour les fromages d alpage

Perceptions et préférences des consommateurs pour les fromages d alpage Perceptions et préférences des consommateurs pour les fromages d alpage Table des matières 1. La méthode des focus groupes 2 2. Connaissance des produits d alpage 3. Les consommateurs perçoivent les fromages

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

Montréal. 9, 10, 11 mai. Pal ais des congrès de Montréal. un événement. SIAL, une filiale du groupe Comexposium

Montréal. 9, 10, 11 mai. Pal ais des congrès de Montréal. un événement. SIAL, une filiale du groupe Comexposium Montréal un événement SIAL, une filiale du groupe Comexposium 9, 10, 11 mai 2 0 1 2 Pal ais des congrès de Montréal SIAL CANADA VOUS OUVRE DE NOUVEAUX MARCHÉS En 2010 : 12 759 visiteurs +6 % Nos visiteurs

Plus en détail

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable Plan Amplitude 2015 : Etre la référence mondiale des grands vins

Plus en détail

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité.

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Septembre 2011 Contact : Muriel LESAINT, chef de projet. muriel.lesaint@educagri.fr Tel : 03 84 87 21 06 Contenu

Plus en détail

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège «Salon International de l Agriculture de Paris : restaurateur

Plus en détail

titre : Conseil éligibles

titre : Conseil éligibles Les aides financières du Parc naturel régional de la Haute Vallée de d Chevreuse sont attribuées au titre : du programme d actions du PNR financé par le Conseil régional d Île de France, le Conseil général

Plus en détail

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION 14 septembre 2015 1 Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective 2 1 La filière bovine, en Poitou-Charentes ENJEUX POUR LA FILIERE, Cheptel : 751

Plus en détail

«FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU»

«FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU» «FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU» ETUDE SUR LA GESTION DU RISQUE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Etude réalisée par PERI G et CERFRANCE juin

Plus en détail

La restauration scolaire

La restauration scolaire La restauration scolaire ou "la qualité de ce qu'il y a dans l'assiette de nos enfants". Réunion du 24 mai 2014 Réunion dans du les 24 serres mai 2014 de : à Wavrin, dans les serres de : GROUPE DE TRAVAIL

Plus en détail