AFPEN- Fiche métier 4 : Les Psychologues de l'education Nationale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AFPEN- Fiche métier 4 : Les Psychologues de l'education Nationale"

Transcription

1 Fiche métier 4 à l'ouverture s discussions le 26/11/2013 Les psychologues scolaires Fiche l'afpen en réponse à la fiche métier 4 du 26/11/2013 LE PSYCHOLOGUE L'EDUCATION NATIONALE item Fiche métier 4 définitive du MEN au 12/12/2013 après les discussions 1 Les psychologues l'éducation nationale Dernières propositions transmises, sans réponse du MEN Pas préambule Le psychologue est titulaire d'un diplôme psychologie permtant faire usage du titre psychologue selon la loi 1985 (n du 25 juill 1985 publié au JO du 26 juill 1985) le décr 1990 qui fixe la liste s diplômes. La Loi d'orientation programmation pour la Refondation l Ecole la République nomme clairement les professionnels ce métier : Psychologue l Education Nationale. 2 Les psychologues l éducation nationale sont titulaires d un diplôme psychologie permtant faire usage du titre psychologue selon la loi n du 25 juill Ils apportent l appui leurs compétences pour la prévention s difficultés scolaires pour la conception, la mise en œuvre l évaluation s mesures d ai individuelle ou collective au bénéfice s élèves en difficulté. Compétences métier Présentation du métier 3 Compétences métier Ajouter : En mtant en relation processus psychologiques, apprentissages situations scolaires, ils apportent une ai spécifique aux élèves à leurs familles, aux équipes enseignantes à l institution scolaire. Conduire les actions prévention celles en faveur s enfants en difficulté ou handicapés pour permtre la recherche s conditions facilitant les apprentissages le développement harmonieux l enfant l adolescent, ainsi que la compréhension ce qui y fait obstacle la recherche solutions adaptées. L intervention du psychologue se situe à la fois dans la recherche s conditions favorisant la socialisation le développement psychologique l enfant, ainsi que dans la compréhension ce qui fait obstacle à l appropriation tous les aspects s apprentissages. Il participe manière spécifique à l évolution l institution scolaire, pour une école bienveillante bientraitante. Il peut se référer au co déontologie s psychologues. 4 Conduire s actions prévention s difficultés scolaires intervenir, auprès s enfants en difficulté ou en situation handicap, dans la recherche s conditions favorisant la socialisation le développement psychologique l enfant, dans la compréhension ce qui fait obstacle à l appropriation s apprentissages ainsi que dans la recherche solutions adaptées.

2 Missions Ai à l analyse la situation d'un enfant, conseil aux enseignants aux familles. Examen approfondi, tests psychologiques, analyse interprétation s données recueillies, entriens avec les enfants, avec les maîtres avec les parents pour mieux comprendre la situation l élève. Ai aux enseignants dans la mise en place s aménagements pédagogiques parfois nécessaires. Elaboration suivi s projs scolarisation s élèves en situation handicap. Missions s psychologues leur mise en œuvre Le psychologue apporte ses compétences spécifiques dans l analyse la situation globale l enfant, dans ses dimensions psychiques, affectives, relationnelles, sociales culturelles. Il est à l écoute l enfant sa famille, s enseignants soutient leur réflexion dans une perspective changement. Les méthos du psychologue sont diverses adaptées à son questionnement ses objectifs: entriens, observations, examens psychologiques approfondis, suivis psychologiques, recueil analyse s données, permtent d éclairer la situation l enfant contribuer à son évolution. Le psychologue accompagne les enseignants dans leur réflexion concernant les ajustements les aménagements nécessaires à la situation singulière l'enfant. Cte réflexion peut se faire dans le cadre d un travail d équipe. Le psychologue participe, à l élaboration au suivi s projs scolarisation s élèves en situation handicap. 5 Missions 6 Ai à l analyse la situation d'un enfant en liaison étroite avec les familles les enseignants. 7 Réalisation bilans psychologiques, analyse interprétation s données recueillies, suivis psychologiques, entriens avec les enfants, les enseignants les parents pour mieux comprendre la situation l élève. 8 Accompagnement s enseignants dans la mise en place s aménagements pédagogiques parfois nécessaires. 9 Contribution à l élaboration au suivi s projs scolarisation s élèves en situation handicap.

3 Participation à l inclusion l élève, à l accompagnement la famille dans une perspective coéducation à l élaboration du proj d orientation. Contribution lors s situations crise (uil, maltraitance, violences sexuelles ). Collaboration avec d autres professionnels (mécin l éducation nationale, assistant service social, autres psychologues ) ou instances (MDPH, CDOEA, CMPP, SESSAD ). Ai à la décision l inspecteur la Contribution à la formation s enseignants en circonscription, voire dans le département, notamment pour la scolarisation s enfants moins 3 Le psychologue participe à l inclusion l enfant en situation handicap en prenant en compte la réalité sa vie psychique, en visant le développement son autonomie sa personnalité, en lien avec tous les partenaires concernés. 10 Participation à l inclusion l élève, à l accompagnement la famille dans une perspective coéducation à l élaboration du proj d orientation. Le psychologue propose ses 11 Contribution lors s compétences spécifiques lors s situations crise en cas situations crise (uil, maltraitance, d impact sur la violences ). communauté scolaire (uil, maltraitance, violences sexuelles ). Le psychologue participe au travail 12 Coordination avec d autres institutionnel partenariat avec professionnels (mécins d autres professionnels (mécin l éducation nationale, l éducation nationale, assistant assistants service social, service social, autres psychologues ) au autres psychologues ) sein l Education Nationale ou participation aux instances appartenant à d autres structures (maisons départementales (MDPH, CDOEA, CMPP, SESSAD...). s personnes handicapées [MDPF], commissions d orientation vers les enseignements adaptés du second gré [CDOEA], ). Le psychologue peut participer à la réflexion à l analyse certaines situations contribue ainsi aux prises décisions du ressort la chaîne hiérarchique (IEN - DASEN) 13 Ai à la décision l inspecteur la Le psychologue peut contribuer à la 14 Contribution à la formation formation s enseignants en s enseignants en circonscription ou dans le département circonscription, voire dans le département. dans les différents domaines ses compétences. MDPH Contribution lors s situations crise en cas d impact sur la communauté scolaire Contribution à la formation s enseignants en circonscription, voire dans le département, dans ses différents domaines

4 ans. compétences. Positionnement fonctionnement 15 Participation à la vie l école ainsi qu aux projs qu elle organise. Positionnement fonctionnement 16 Positionnement fonctionnement Participation à la réflexion sur l'organisation l'école à ses projs dans le cadre ses compétences spécifiques Un périmètre d action englobant tout le territoire la circonscription avec une sectorisation infra. Une implantation administrative s postes au niveau la circonscription, dans le cadre la constitution d un «pôle ressource circonscription» regroupant tous les personnels que l IEN peut solliciter fédérer pour répondre aux mans d ais émanant d un enseignant ou d une école. Un périmètre d action englobant tout le 17 Périmètre d intervention territoire la circonscription avec une englobant tout le territoire sectorisation infra vra tenir compte la circonscription ou une sectorisation infra plusieurs critères: nombre d écoles classes, nombre d enfants, caractéristiques géographiques spécificités du terrain... (cf. : recommandations européennes internationales maximum 1000 enfants par secteur). Le psychologue peut être amené à travailler au sein d un "pôle ressource pluri-professionnel circonscription". Un secteur restreint apparait nécessaire afin tisser les liens pérennes avec les familles tous les partenaires. L accès direct au service du psychologue l Education Nationale doit être possible pour tous les usagers l'école. 18 Pilotage au niveau la circonscription, dans le cadre la constitution d un «pôle ressource circonscription» regroupant tous les personnels que l IEN peut solliciter fédérer pour répondre aux mans d ais émanant d un enseignant ou d une école. Périmètre d intervention englobant le territoire la circonscription pour s interventions exceptionnelles ou ponctuelles avec une sectorisation infracirconscription (antenne RASED).

5 19 Affectation administrative dans une école pour permtre la prise en charge s frais fonctionnement déplacement. Des modalités fonctionnement arrêtées par l IEN la Le psychologue scolaire peut être amené à suivre les élèves en 6 ème dans le cadre du cycle consolidation du conseil école-collège. Mais ces interventions doivent s effectuer en coordination avec les COP. "Des modalités fonctionnement arrêtées 20 Modalités par l IEN la " ( voir fonctionnement arrêtées fiche4 GT2du MEN) par l IEN la Le fonctionnement vra se penser en articulation avec les orientations qui seront données par les coordinations nécessaires entre les «psychologues conseillers techniques» à tous les niveaux institutionnels. L AFPEN réaffirme la nécessité penser un service psychologie pour lequel les discussions doivent se poursuivre afin d affiner les modalités fonctionnement. Le cadre travail du psychologue reste orienté par les missions s psychologues qui sont définies dans un cadre national. "Le psychologue scolaire peut être amené à 21 Mobilisation possible s suivre les élèves en 6 ème..."(voir fiche4 GT2 psychologues pour le du MEN) travail suivi d élèves Le psychologue du premier gré, dans le 6 ème ayant rencontré s cadre actuel, peut être amené à effectuer un difficultés en primaire, travail liaison pour les enfants scolarisés dans le cadre du cycle au collège. L AFPEN réaffirme la nécessité consolidation (CM1, CM2, la présence d un psychologue à chaque 6 ème ) en coordination niveau la scolarité, la maternelle à avec les COP. l université. Modalités fonctionnement arrêtées en concertation avec l IEN la circonscription dans le cadre du proj circonscription défini pour trois ans. Mobilisation possible s psychologues pour le travail liaison coordination s élèves 6 ème ayant rencontré s difficultés en primaire, dans le cadre du cycle consolidation (CM1, CM2, 6 ème ) en coordination avec les COP.

6 AFPEN- Fiche métier 4 : Les Psychologues l'education Nationale Les psychologues conseillers techniques assistent le recteur /ou le DASEN dans l élaboration, l impulsion, la coordination l évaluation la politique académique en matière prévention d actions auprès s élèves en difficulté. Ils sont responsables la politique académique /ou départementale formation continue s psychologues. Ils mènent s recherches s étus épidémiologiques. Formation 22 "Les psychologues conseillers 23 techniques...assistent le Recteur... sont responsables la politique académique /ou départementale formation continue s psychologues..." (voir fiche4 GT2 du MEN) Cte proposition «psychologues conseillers techniques» est une avancée notable souhaitable. Cte fonction gagnerait en cohérence, par la mise en place d un statut psychologue l Education Nationale afin que ces rniers puissent exercer pleinement leurs missions. L AFPEN réaffirme la nécessité relais institutionnels à tous les niveaux l institution : départemental, académique ministériel. Cte proposition "psychologues conseillers techniques chargés la formation continue régulière s psychologues" est également une avancée importante. Formation initiale 24 recrutement Revoir la formation Le recrutement s psychologues 25 universitaire préparant l Education Nationale doit se faire après à la certification DEPS l obtention d un M2 psychologie comme pour l adapter au mieux dans les autres fonctions publiques dans aux missions tous les systèmes éducatifs s autres pays contextes d exercice européens. définis. L'actuel DEPS est un diplôme d'etat ne correspond nullement à une certification. Un concours recrutement direct s psychologues l Education Nationale doit être réfléchi mis en place. Participation au école-collège. conseil Participation possible au conseil école-collège. Cte proposition 23 ne figure plus dans la fiche du 12/12/13 - A discuter lors d'un GT14 psychologue 1er 2nd gré? -Ce Groupe travail spécifique est officieux au 18/12/13. DERNIERE MINUTE : ANNONCE OFFICIELLE DU MINISTRE LE19/12 - une ouverture dans le pôle médico-social du GT12 en attente également: personnels médico-psychosocial.. Le a disparu La proposition 25 n'est plus présentée dans la fiche métier du 12/12/2013- en attente d'un GT 14 psy.

7 Commentaires l'afpen L AFPEN suggère aussi d autres commentaires pour compléter cte réflexion sur le métier propose son expertise dans les groupes travail. Toutes les dimensions du métier psychologue l Education Nationale sont à développer au service s usagers du service public. L AFPEN man que le groupe 12 ( groupe "personnels sociaux santé") intègre dans son travail, la définition la reconnaissance du métier psychologue afin rendre compte la réalité l exercice professionnel qui dépasse le cadre du RASED. L'AFPEN man l'ouverture d'un groupe travail spécifique aux métiers psychologue la maternelle à l'université.

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

I. Des missions confortées

I. Des missions confortées mirist Édsca natis GTz RASED *.--^. I tur enseignants spécialisés et les psychologues de l'éducation nationale des f lcne I I réseaux d;aides spècialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Enseignements primaire et secondaire

Enseignements primaire et secondaire Enseignements primaire et secondaire Formation des enseignants Dossier suivi par Max Gratadour Conseiller du Recteur Doyen des Inspecteurs de l Education nationale Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Fiche n 14 - Outil d accompagnement : descripteurs des degrés d acquisition des compétences à l entrée dans le métier Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétence Composante

Plus en détail

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Paris, le 20 novembre 2015 Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Le Premier Ministre a initié la Grande conférence de santé, en lien avec les ministres en charge de la santé, de l enseignement

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI)

Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI) Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI) Circulaire n 2001-035 du 21 février 2001 B.O.E.N. n 9 du 1 er mars

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juin 2015 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

MOUVEMENT INTRA DÉPARTEMENTAL DES PROFESSEURS DES ÉCOLES ET DES INSTITUTEURS DU RHONE ENSEIGNEMENT PUBLIC PROCÉDURE INFORMATISÉE 2016

MOUVEMENT INTRA DÉPARTEMENTAL DES PROFESSEURS DES ÉCOLES ET DES INSTITUTEURS DU RHONE ENSEIGNEMENT PUBLIC PROCÉDURE INFORMATISÉE 2016 DSDEN RHONE DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE MOUVEMENT INTRA DÉPARTEMENTAL DES PROFESSEURS DES ÉCOLES ET DES INSTITUTEURS DU RHONE ENSEIGNEMENT PUBLIC PROCÉDURE INFORMATISÉE

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN 2011-2013 PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION DE L ACADEMIE DE CAEN 1 PREAMBULE Le programme de travail académique des corps d inspection (PTA), inspecteurs d académie inspecteurs pédagogiques

Plus en détail

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM L initiative francophone pour la formation à distance des maitres (IFADEM) est menée conjointement par l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l Organisation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ASH

GUIDE PRATIQUE DE L ASH GUIDE PRATIQUE DE L ASH ADAPTATION SCOLAIRE ET SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES La loi du 11 février 2005 a fixé les obligations nationales en faveur des personnes handicapées. Trois grands principes

Plus en détail

MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE

MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE (3.5 de la section 3 du chapitre V de l annexe 3-10 du code de l action sociale et des familles) La synthèse a pour objectif d apprécier le service rendu aux

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

Syndicat National des Médecins de Protection Maternelle et Infantile (S.N.M.P.M.I.) Ouvrir de nouveaux horizons pour la PMI

Syndicat National des Médecins de Protection Maternelle et Infantile (S.N.M.P.M.I.) Ouvrir de nouveaux horizons pour la PMI Union Confédérale des Médecins Salariés de France Siège social, secrétariat : 65-67 rue d Amsterdam 75008 Paris Tél : 01.40.23.04.10 Fax : 01.40.23.03.12 Mél : contact@snmpmi.org Site internet : www.snmpmi.org

Plus en détail

Documents d'information sur le dispositif RASED

Documents d'information sur le dispositif RASED Documents d'information sur le dispositif RASED Ces documents seront utilisés de manière différenciée selon les besoins, le contexte et les destinataires. Le but est que tous les partenaires disposent

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre 2013 )

Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre 2013 ) «Faire le choix de la bientraitance» Conseil général de la Sarthe Le Mans Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre

Plus en détail

UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE

UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE LA PROBLEMATIQUE D UN ACCOMPAGNEMENT REUSSI Martine BEIGBEDER, Coordonnatrice Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest LE HANDICAP «L indifférence aux différences crée

Plus en détail

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES Notice d accompagnement Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES ((( Cette notice a pour objectif principal de vous aider à remplir votre demande de validation des acquis de l'expérience pour le diplôme

Plus en détail

Contribution de l UNICEF France

Contribution de l UNICEF France Contribution de l UNICEF France Septembre 2012 I La France et la Convention internationale des droits de l enfant 1. La Convention internationale des droits de l enfant 2. Les droits de l enfant et l éducation

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous»

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP AU SEIN DES MODES D ACCUEIL PETITE ENFANCE LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» Introduction... P 3 1 Une place pour chacun,

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

PARIS DESCARTES I N S T I T U T D E P S Y C H O L O G I E

PARIS DESCARTES I N S T I T U T D E P S Y C H O L O G I E PARIS DESCARTES I N S T I T U T D E P S Y C H O L O G I E DIPLOME D ETAT DE PSYCHOLOGIE SCOLAIRE François MARTY bureau 0012 Directeur des études Laurence ZIGLIARA bureau 10 31 01 55 20 58 16 Responsable

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP

LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP Réflexions du groupe de travail «médico-social» de l UNASEA Septembre 2009 1 L Union nationale des associations de sauvegarde de l enfance, de l adolescence

Plus en détail

Intitulé : COORDINATEUR D'UNITE DE VIE MEDICO SOCIALE

Intitulé : COORDINATEUR D'UNITE DE VIE MEDICO SOCIALE Intitulé : COORDINATEUR D'UNITE DE VIE MEDICO SOCIALE Famille de métier : Educatif Statut (métier / emploi type) : Educateur spécialisé Si emploi type, fiche métier source : 1 - Objectifs / Résultats attendus

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 LLL : 2020 Objectifs et indices de référence stratégiques Les objectifs et indices de référence stratégiques

Plus en détail

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE Direction Générale Adjointe de la Solidarité Direction Enfance-Famille Service des projets, de la tarification et du contrôle des établissements REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

Plus en détail

13. RENFORCER L'ACCUEIL EN MATERNELLE

13. RENFORCER L'ACCUEIL EN MATERNELLE 13. RENFORCER L'ACCUEIL EN MATERNELLE - Peu d'enfants scolarisés en école maternelle - Importance de scolariser en maternelle pour un bon déroulement de la scolarisation en école primaire Renforcer la

Plus en détail

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif École Supérieure du Professorat et de l Éducation Lille Nord de France GUIDE DES ÉTUDES Master 2 MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation Mention Encadrement Éducatif Année

Plus en détail

Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL 1568 PERSONNELS Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL Année : Nom de l agent : Nom de l évaluateur : Prénom : Prénom : Date de naissance : Corps - grade : Intitulé de la fonction : Intitulé de

Plus en détail

Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire

Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire Axe 1 : Affirmer le pilotage pédagogique Renouveler les pratiques professionnelles et engager le projet Pou collectif sur les chemins de l innovation

Plus en détail

La scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés La scolarisation des élèves handicapés De la difficulté scolaire au handicap «Apprendre c est parcourir un chemin semé d obstacles plus ou moins faciles à surmonter.» «La difficulté scolaire inhérente

Plus en détail

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Sommaire Le contexte règlementaire de la formation... 1 Spécificités du stage dans le dispositif de tutorat

Plus en détail

ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE

ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE ACADÉMIE DE LYON ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE RECUEIL DES COMMENTAIRES ET COMPLÉMENTS DES ÉQUIPES DES RÉSEAUX Première partie Réactions au diagnostic WWW.AC-LYON.FR Quels sont les éléments du diagnostic

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé. Caisse nationale de solidarité pour l Autonomie

Ministère des affaires sociales et de la santé. Caisse nationale de solidarité pour l Autonomie Ministère des affaires sociales et de la santé Caisse nationale de solidarité pour l Autonomie Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l autonomie, des personnes âgées et des personnes

Plus en détail

Contribution URIOPSS Rhône-Alpes

Contribution URIOPSS Rhône-Alpes p. 1 États généraux du travail social Assisses Rhône-Alpes Auvergne Contribution URIOPSS Rhône-Alpes Présentation de l Uriopss Rhône-Alpes. Depuis 1948, l URIOPSS (Union régionale interfédérale des œuvres

Plus en détail

PAF 2015-2016 Premier degré INDRE

PAF 2015-2016 Premier degré INDRE PAF 2015-2016 Premier degré INDRE PAF 1 er degré INDRE Partie 1. Formations statutaires CAFIPEMF : préparation à l examen CAPASH : préparation au certificat Directeurs d école : initiale Formation des

Plus en détail

Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires

Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires PROPOSITIONS D AMENDEMENTS DE L UNASEA L UNASEA est favorable à l objectif affiché

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République confie

Plus en détail

DISPOSITIFS A PUBLIC DESIGNE (ASH, nouvelles fonctions, formation de formateurs et préparation aux diplômes)

DISPOSITIFS A PUBLIC DESIGNE (ASH, nouvelles fonctions, formation de formateurs et préparation aux diplômes) DISPOSITIFS A PUBLIC DESIGNE (ASH, nouvelles fonctions, formation de formateurs et préparation aux diplômes) a01 - Aide à la prise de fonction ASH a01 - Aide à la prise de fonction ASH Identifiant : 13d0700101

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE NOVEMBRE 2015 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Promotion de la bientraitance Préparation de l établissement à un dispositif

Promotion de la bientraitance Préparation de l établissement à un dispositif Promotion de la bientraitance it Préparation de l établissement à un dispositif d évaluation externe Françoise PAPO - Réseau Santé Qualité Nord / Picardie Patricia MINARY DOHEN Réseau Qualité Franche-Comté

Plus en détail

Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement

Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement, psychologue, sociologue, conseillère technique du CREAI de Bourgogne Délégation Franche-Comté Un

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 97 (1 er janvier 31 mars 2005)

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 97 (1 er janvier 31 mars 2005) BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 97 (1 er janvier 31 mars 2005) 6 Circulaires de la direction de l administration générale et de l équipement Signalisation des circulaires du 1er janvier

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Contribution du comité scientifique à la formation initiale et continue des enseignants et des personnels d'éducation.

Contribution du comité scientifique à la formation initiale et continue des enseignants et des personnels d'éducation. Troubles cognitifs spécifiques Troubles des apprentissages Contribution du comité scientifique à la formation initiale et continue des enseignants et des personnels d'éducation Septembre 2013 1) un nouveau

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Service Académique de l Inspection de l Apprentissage

Service Académique de l Inspection de l Apprentissage Service Académique de l Inspection de l Apprentissage ACTIVITES DU RESPONSABLE PEDAGOGIQUE DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap 2015 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap Avant-propos La scolarisation des élèves en situation de handicap constitue une priorité nationale. Dans ce domaine,

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

1 - le bilan de la 6ème année : de préférence en grande section, voire en CP.

1 - le bilan de la 6ème année : de préférence en grande section, voire en CP. Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages Le dépistage et le suivi des troubles spécifiques des apprentissages tout au long de la scolarité sont une priorité rectorale

Plus en détail

I - La loi poursuit deux objectifs principaux : renforcer la prévention et améliorer le dispositif d alerte et de signalement

I - La loi poursuit deux objectifs principaux : renforcer la prévention et améliorer le dispositif d alerte et de signalement DOSSIER : LA LOI DU 5 MARS 2007 REFORMANT LA PROTECTION DE L ENFANCE Elaborée au terme d une très large concertation, la loi n 2007-293 du 5 mars 2007 réformant la protection de l enfance poursuit trois

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap Les fiches techniques du CCAH Juin 2012 La scolarité des enfants en situation de handicap QUE DIT LA LOI? La scolarité des enfants en situation de handicap La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des

Plus en détail

Distribution et développement commercial

Distribution et développement commercial 03 Distribution Cte famille rassemble des métiers dont la finalité est de participer à la isation des contrats ou produits de l entreprise, soit en réalisant des actes de vente, soit en encadrant, animant

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

Plan de formation proposé

Plan de formation proposé Plan de formation proposé Objectifs de l intervention : Développer certaines compétences ciblées pour les participants afin de leur permettre d être mieux outillés dans leur gestion quotidienne. Contribuer

Plus en détail

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines Entre Charte départementale de développement de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire en Yvelines Signataires de la Charte L Académie de Versailles représentée par Monsieur Jean-Michel COIGNARD,

Plus en détail

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Adoptée au comité de Régie interne du 1er mars 2016 1. Introduction Notre système d assurance qualité comprend déjà toutes les composantes

Plus en détail

RAPPORT THELOT. Huit programmes d action... 48

RAPPORT THELOT. Huit programmes d action... 48 RAPPORT THELOT Sommaire Synthèse........................................................... I Introduction......................................................... 19 Comment le rapport prend-il appui

Plus en détail

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique F I C H E 4 1 AIDE AUX VICTIMES I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique II. MESURES EN FAVEUR DES VICTIMES

Plus en détail

STATUTS DE L ESPE (ECOLE SUPERIEURE DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION) DE L ACADEMIE DE PARIS

STATUTS DE L ESPE (ECOLE SUPERIEURE DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION) DE L ACADEMIE DE PARIS STATUTS DE L ESPE (ECOLE SUPERIEURE DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION) DE L ACADEMIE DE PARIS Statuts adoptés par le conseil d école de l ESPE dans sa séance du 16 janvier 2014 Statuts approuvés par délibération

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE UN AGRÉMENT «Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques accueillent les enfants adolescents ou jeunes

Plus en détail

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté DOSSIER DE PRESSE Février 2010 Aide sociale à l enfance Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté sous la responsabilité de Myriam El Khomri

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

Gestion d élèves présentant des difficultés de comportement à l école

Gestion d élèves présentant des difficultés de comportement à l école Gestion d élèves présentant des difficultés de comportement à l école 1- PISTES DE REFLEXION INCONTOURNABLES Dans la majeure partie des situations, les difficultés de comportement chez un élève n apparaissent

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 2016/56

ARRETE PREFECTORAL N 2016/56 Secrétariat général pour les affaires régionales et européennes ARRETE PREFECTORAL N 2016/56 portant organisation de la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 1 SOMMAIRE Les textes Pourquoi la réforme? Les objectifs Le cadrage du temps scolaire L obligation de service des

Plus en détail

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310)

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL DE FORMATION " MANAGER EN STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT " TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Réflexions pilotées par l Agence Régionale de Santé (ARS)de Bretagne pour mieux réguler les prises en charge des jeunes et adolescents dits difficiles

Réflexions pilotées par l Agence Régionale de Santé (ARS)de Bretagne pour mieux réguler les prises en charge des jeunes et adolescents dits difficiles Réflexions pilotées par l Agence Régionale de Santé (ARS)de Bretagne pour mieux réguler les prises en charge des jeunes et adolescents dits difficiles ODPE Finistère 20 novembre 2015 XX/XX/XX Le contexte

Plus en détail

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Journées allocation de ressources 3 et 4 avril 2014 La CNSA, en bref Établissement public créé par la loi du 30 juin

Plus en détail

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 L expression et la participation des personnes concernées sont des sujets consensuels, mais leur mise en œuvre effective

Plus en détail

GT 14 fiche 4 : recrutement et formation des psychologues de l Éducation nationale

GT 14 fiche 4 : recrutement et formation des psychologues de l Éducation nationale GT 14 fiche 4 : recrutement et formation des psychologues de l Éducation nationale Les deux catégories de professionnels chargés, chacun en ce qui les concerne, de mobiliser leurs expertises du primaire

Plus en détail

Note de problématique

Note de problématique Concertation sur la Délégation de Service Public Certification Professionnelle Accompagnée Groupe de travail n 1 La traduction des Obligations de Service Public en modalités de mise en œuvre opérationnelles

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Synthèse. Les attentes de la personne et le projet personnalisé. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Les attentes de la personne et le projet personnalisé. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Les attentes de la personne et le projet personnalisé OBJET Cette recommandation, dans le droit fil des principes de la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002

Plus en détail

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin»

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» «ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» Ce programme s inscrit dans une visée de formation professionnelle continue,

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail