LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE"

Transcription

1 «la nature dans la ville» Journée d information CAUE 92 & Espaces LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE

2 Pourquoi? Comment? Pour qui (et pour quoi)? Où? Bilan Perspectives Jardin La Goutte Verte 18 e association du même nom

3 Pourquoi un programme municipal? Dès les années 2000, constat d installations informels de jardins collectifs Des dynamiques similaires en France et à l étranger Dès 2002, la Ville s engage dans une politique municipale pour répondre à la demande et encourager la création de jardins partagés Le Poireau agile - 10, square Villemain

4 Comment? Le programme Main Verte repose sur: - la confiance faite aux habitants et l autogestion associative - un cadre solide pour répondre aux craintes suscitées par un programme novateur - un budget annuel dédié - une équipe au sein de la DEVE Le Lapin Ouvrier - 14

5 Les engagements de la Charte Main Verte Ouverture au public Assurée lorsque l un des membres de l association est présent sur le site. Programmée régulièrement par demi-journées dont une de préférence le week-end. En permanence si le jardin est situé dans un espace vert public. Convivialité / Organiser au moins un évènement public par saison de jardinage. Communication Afficher de manière visible le nom de l association et ses coordonnées, les modalités d accès au jardin, les activités proposées et les dates de réunion. Apposer le logo Main Verte sur le jardin. Fonctionnement / Élaborer collectivement et afficher les règles de fonctionnement Gestion du site Maintenir le jardin en bon état, en veillant à la sécurité du public. Privilégier une gestion écologique du site (compostage de proximité, récupération des eaux de pluie, planter des essences adaptées au sol et au climat, sans recourir aux pesticides et engrais chimiques). Veiller à la conformité des usages avec la destination pour laquelle le jardin a été attribué (pas de stationnement de véhicules, pas d habitation). Mener des activités sans causer de gêne pour le voisinage. Bilan / Présenter un compte-rendu annuel d activités. Assurance / Contracter une assurance responsabilité civile. 5

6 Ouverts à tous les publics Habitants du quartier, familles, écoles, centres de loisirs, associations d insertion, hôpitaux, artistes, régies de quartier centres sociaux, personnes à mobilité réduite, personnes malvoyantes, 6

7 La mise en place d un jardin partagé sur un terrain mis à disposition par la Ville 1- Constitution du projet sur l initiative l associations d habitants, d insertion 2- Concertation entre les différents acteurs Associations Ville de Paris (DEVE, Services techniques ) Mairies d arrondissement 3- Étude technique et chiffrage - Étude historique du terrain - Recommandations d aménagements spécifiques pour limiter l impact de pollution éventuelle - Budgétisation * Budget d investissement annuel moyen = entre et * Coût de fonctionnement à la charge de l association 4- Validation du projet lors d un Comité de pilotage 7

8 Étapes pour la création de jardins partagés Initiative locale de riverains ou d associations Prise de contact des porteurs de projets avec la cellule Main Verte et les Mairies d arrondissement Montage et accompagnement des projets par la cellule Main Verte en concertation avec les élus, les services techniques et d appui de la Ville et les associations Validation des projets et engagement budgétaire par le comité de pilotage en présence des élus et des services de la Ville concernés Réalisation des aménagements par la Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE). Élaboration et présentation de la convention au Conseil de Paris Suivi technique des jardins partagés par les divisions locales de la DEVE en lien avec la cellule Main Verte Suivi administratif par la DEVE et animation du réseau par la cellule Main Verte 8

9 Travaux Zone de square Friche initiale Bacs hors-sol, système drainant Pleine terre, aménagements par les associations Clôture, eau, cabane 9 Sacs de culture

10 Missions de la Main Verte dans le cadre des jardins partagés Pour la mise en place de nouveaux jardins Relation avec les associations Concertation avec les associations, les services techniques de la Ville et les élus Suivi de l étude de projet Accompagnement méthodologique des associations Pour le suivi des jardins partagés Contrôle du respect de la Charte Main Verte et de la Convention d occupation Relation avec les associations, les services de la Ville et les élus Conseils techniques et horticoles aux associations Mise en place d appels à projets Pour l animation du réseau Publication d une lettre Main Verte trimestrielle Organisation de conférences jardins et de trocs Main Verte Animation d ateliers et de formations à la Maison du Jardinage Relais d information pour les associations 10

11 La Maison du Jardinage Centre de ressources pour les jardiniers urbains, la Maison du jardinage encourage le développement des jardins collectifs et participatifs ainsi que la pratique du jardinage écologique en ville. Elle comprend également une bibliothèque spécialisée. Des conférences Techniques de gestion écologique au jardin // Accueillir la biodiversité au jardin // L apiculture à Paris // L agriculture urbaine Des ateliers pratiques Risques de pollution des sols et techniques adaptées pour les jardins partagés // Réussir un compost collectif Des trocs Main Verte, 3 fois par an

12

13 Les formes se diversifient! Plus de 75 jardins partagés, mais plus de 110 jardins collectifs identifiés Jardins pédagogiques 6 jardins solidaires Jardins thérapeutiques «L Univert» -18e Sur des terrains Ville mais aussi chez les bailleurs, des propriétaires privés,

14 10 ans Une demande constante de création de jardins et de nouvelles réalisations chaque année Jardin éphémère 2013 sur le parvis de l Hôtel de Ville

15 Des intérêts multiples Intérêt environnemental intégration aux trames vertes et bleues en favorisant la circulation de la faune et de la flore + renforcement de la biodiversité / Plan Biodiversité sensibilisation à l écologie et au respect de l environnement auprès du public, par des ateliers de mise en pratique de techniques écologiques participation à la lutte contre les îlots de chaleur urbains par la présence de végétal réduction des déchets par le compostage sensibilisation aux enjeux du développement durable Intérêt social création d un espace ouvert au public création de lieux favorisant l échange, la mixité sociale et le lien intergénérationnel espace de liberté, d inventivité, d expériences et d expérimentations mise en place d actions solidaires échange et transmission de savoir-faire Intérêt pour le cadre de vie diversification du paysage urbain valorisation des espaces délaissés, amélioration du cadre de vie participation et responsabilisation citoyenne dans l aménagement de l espace urbain

16 Perspectives Les projets se diversifient: - Jardins hors les murs - Vergers - Poulaillers - Commerce - Projets d agriculture urbaine - À la recherche de terrains: la 5 e façade

17 Points de vigilance La question des pollutions urbaines: impact sur les aménagements, les coûts, les sols, Terre Végétale Pleine terre Couche drainante géotextile m 0.15 Des espaces en marge qui attirent La disparition des friches et les contraintes budgétaires: fin programmée des jardins éphémères?

18 Témoignages Le Bois Dormoy, 18 e «Je viens pratiquement tous les jours, au moins une fois. Je m'évade, je respire, je me décontracte complètement. La nature fait du bien à l'homme. On devrait lui dire un grand merci. Veiller à ce qu'elle reste en l'état. Chaque personne, après être passée par des endroits pareils, réfléchit un peu autrement...»

19 Témoignages Le jardin sur le Toit 20 e -association Arfog-Lafayette «Premier jardin ouvert au public aménagé sur la toiture d'un gymnase. Entre ciel et terre, on y découvre un formidable lieu de vie et de mixité sociale. Un jardin collectif, solidaire et partagé où des ateliers jardinage nous permettent d'expérimenter des techniques de jardinage comme la lasagne, la permaculture, la bio-intensive... Et d'organiser de nombreux repas partagés pour y déguster les produits de nos récoltes!»

20 Témoignages Le jardin des Périchaux 15 e -Association Entr aide «Encourager le jardinage comme lien social et intergénérationnel. 50 jardiniers individuels, 10 jardinières hautes pour des personnes âgées, une école primaire qui l utilise comme jardin pédagogique, un centre d accueil de jour pour handicapés mentaux, des assistantes maternelles. Bref, une mixité qui favorise les échanges. Ouvert à toutes les fêtes et initiatives, il participe à la métamorphose du paysage parisien.»

21

22 Contacts Programme des jardins partagés / La Main Verte Maison du jardinage Parc de Bercy 41, rue Paul Belmondo Paris mot-clé «jardinage» Nathalie Daclon Cabinet de Fabienne Giboudeaux, adjointe au Maire de Paris en charge des Espaces Verts et de la Biodiversité

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Fabienne Giboudeaux Adjointe au Maire de Paris Une biodiversité remarquable souvent méconnue Plus de 2000 espèces sauvages de plantes

Plus en détail

Charte nantaise des jardins collectifs. Jardins naturels nantais

Charte nantaise des jardins collectifs. Jardins naturels nantais Charte nantaise des jardins collectifs Jardins naturels nantais Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l éternité. Gilles Clément Préambule La préservation de l environnement est aujourd

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Jardins familiaux à Angers

DOSSIER DE PRESSE Jardins familiaux à Angers DOSSIER DE PRESSE Jardins familiaux à Angers Conférence de presse du 9 juin 2010 > Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05

Plus en détail

Un jardin communautaire à Delémont

Un jardin communautaire à Delémont Un jardin communautaire à Delémont Sommaire De la graine... p. 3 Qu'est-ce qu'un jardin communautaire? p.4...a l'éclosion d'une fleur p5 Un jardin communautaire à Delémont. Les besoins spécifiques. Instigatrice

Plus en détail

JARDINS PARTAGES LES MUREAUX Cité Renault

JARDINS PARTAGES LES MUREAUX Cité Renault JARDINS PARTAGES LES MUREAUX Cité Renault JARDINS PARTAGES I3F: Stratégie globale compléter les opérations d aménagement Cadre de vie Enrichir S approprier la résidence Rôle de lien social Convivialité

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers

20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers 20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers Présentation 37 000 habitants 86 hectares 36% de logements sociaux SRU Quartier reconduit (en partie ZUS) Situé au nord-ouest du 20è arrondissement,

Plus en détail

Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010

Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010 Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010 1 > SOMMAIRE Sa philosophie... Page 3 Sa genèse... Page 4 Objectifs du Jardin Partagé... Page 5 Emplacement... Page 5 Le partenariat... Page 6 Les bénéficiaires

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Trois jardins, trois fonctionnements

Trois jardins, trois fonctionnements Trois jardins, trois fonctionnements Expériences de jardins accompagnés par l APES en Ile de France AORIF 8 avril 2015 1 PRESENTATION DE L APES Opérateur de développement social urbain auprès de l OGIF

Plus en détail

LE JARDIN PARTAGÉ LE JARDIN AUTREMENT

LE JARDIN PARTAGÉ LE JARDIN AUTREMENT LE JARDIN PARTAGÉ LE JARDIN AUTREMENT Le rôle social et écologique des jardins partagés Par Catherine CREUZE Les jardins partagés trouvent leur place dans la composante d un développement durable, force

Plus en détail

Les jardins familiaux sont des groupes de parcelles de potagers gérés par une association loi 1901 et mis à disposition de jardiniers moyennant une

Les jardins familiaux sont des groupes de parcelles de potagers gérés par une association loi 1901 et mis à disposition de jardiniers moyennant une Les jardins familiaux sont des groupes de parcelles de potagers gérés par une association loi 1901 et mis à disposition de jardiniers moyennant une cotisation annuelle versée à l association. Les jardiniers

Plus en détail

Gestion différenciée et 0 phyto

Gestion différenciée et 0 phyto Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R3 Gestion différenciée et 0 phyto DESCRIPTION DE L ACTION La gestion différenciée des espaces verts consiste à ne pas gérer et entretenir de

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Yann Françoise Plan climat de Paris

Yann Françoise Plan climat de Paris Un nouveau sens pour la planification Développement durable et métropoles Yann Françoise Plan climat de Paris Journée Île-de-France / 14 mai 2009 Le plan climat de Paris Un nouveau sens pour la planification

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

APPEL À PROJETS POTAGERS COLLECTIFS REGION DE BRUXELLES-CAPITALE 2016

APPEL À PROJETS POTAGERS COLLECTIFS REGION DE BRUXELLES-CAPITALE 2016 APPEL À PROJETS POTAGERS COLLECTIFS REGION DE BRUXELLES-CAPITALE 2016 PAGE 1 SUR 5 FORMULAIRE POTAGERS COLLECTIFS - 2016 PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS Cet appel à projets «Potagers collectifs». s adresse

Plus en détail

Voyage d'études. «Actions DD exemplaires, Eco-Quartiers et Agenda 21» en région Rhône-Alpes" - Jeudi 30 juin et Vendredi 1 e juillet 2011 -

Voyage d'études. «Actions DD exemplaires, Eco-Quartiers et Agenda 21» en région Rhône-Alpes - Jeudi 30 juin et Vendredi 1 e juillet 2011 - Voyage d'études «Actions DD exemplaires, Eco-Quartiers et Agenda 21» en région Rhône-Alpes" - Jeudi 30 juin et Vendredi 1 e juillet 2011 - Objectifs de deux journées : - Rencontrer des élus et des techniciens

Plus en détail

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010 Un AGENDA 21 pour Allonnes Bureau municipal du 17 mars 2010 Sommaire Définition et schémas du développement durable Contexte international, européen et national Définition d un Agenda 21 local Les finalités

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

Cultiver Montréal Le futur de l agriculture urbaine Présentation par Elsie Lefebvre Conseillère de ville du district Villeray Juin 2012 Agriculture urbaine - 2012 L agriculture urbaine prend diverses formes

Plus en détail

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble»

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble» Voici l ensemble des différentes thématiques et leurs déclinaisons en activités, développées dans le cadre des TAP 2015 2016. Il est à noter que la mise en place de ces activités sera variable d un établissement

Plus en détail

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS DU «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS NATURE DU GRAND LYON lyonnaise bénéficie d un environnement de qualité, avec des paysages diversifiés. La moitié du L agglomération territoire est composé

Plus en détail

L EXPERTISE DU FONDS D ÉPARGNE, PRÊTEUR DE LONG TERME

L EXPERTISE DU FONDS D ÉPARGNE, PRÊTEUR DE LONG TERME L EXPERTISE DU FONDS D ÉPARGNE, PRÊTEUR DE LONG TERME POLITIQUE DE LA VILLE LOGEMENT SOCIAL SECTEUR PUBLIC LOCAL HABITAT SPÉCIFIQUE Logement social et biodiversité Une démarche écoresponsable qui améliore

Plus en détail

LES JARDINS PARTAGĖS FRANCILIENS. CAUE des Hauts-de-Seine 26-11-13

LES JARDINS PARTAGĖS FRANCILIENS. CAUE des Hauts-de-Seine 26-11-13 LES JARDINS PARTAGĖS FRANCILIENS CAUE des Hauts-de-Seine 26-11-13 Graine de Jardins - 1997 : Création du réseau le Jardin dans Tous Ses Etats rédaction de la Charte du jardin en partage www.jardins-partages.org

Plus en détail

Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous

Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous 1 Sommaire Etat des lieux..page 3 Historique Objectifs de l équipe municipale Dispositif «Eté propre 2006»..page 4 Les moyens mis en place

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. www.jardincollectifpetitapetit.org

DOSSIER DE PRESENTATION. www.jardincollectifpetitapetit.org DOSSIER DE PRESENTATION www.jardincollectifpetitapetit.org S O M M A I R E o o o o o o Un état d esprit Des moyens d action o Produire o Respecter o Partager Des espaces de vie Un fonctionnement participatif

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013 6 Renouvellement de la convention de partenariat entre l'association Eco- Quartier Strasbourg et la Ville de Strasbourg. L association Eco-Quartier

Plus en détail

JARDINS PARTAGÉS. Le plaisir de cultiver ensemble

JARDINS PARTAGÉS. Le plaisir de cultiver ensemble JARDINS PARTAGÉS Le plaisir de cultiver ensemble 1 Anime le réseau régionale des jardins partagés, Accompagne les jardins partagés depuis 17 ans, Centre de ressources Association labellisée centre permanent

Plus en détail

Réussir le projet d aménagement

Réussir le projet d aménagement Réussir le projet d aménagement SE DONNER LES MOYENS DE LA RÉUSSITE O RGANISER LA MAÎTRISE D OUVRAGE Une maîtrise d ouvrage forte et bien organisée est indispensable à la réussite de l opération. Elle

Plus en détail

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie Madame, Monsieur, Depuis plusieurs années la commune de Bierné a montré son engagement vers un développement plus durable en menant un certain nombre de démarches et actions concrètes : réalisation d un

Plus en détail

«PARCS JARDINÉS, POTAGERS URBAINS COLLECTIFS, JARDINS DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL : avoir un potager en ville reste un privilège»

«PARCS JARDINÉS, POTAGERS URBAINS COLLECTIFS, JARDINS DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL : avoir un potager en ville reste un privilège» «PARCS JARDINÉS, POTAGERS URBAINS COLLECTIFS, JARDINS DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL : avoir un potager en ville reste un privilège» Qui sommes-nous? Comment les collectivités peuvent-elles favoriser l accès

Plus en détail

Programme des Jardins Partagés «Main Verte» Convention cadre d occupation et d usage pour la gestion d un jardin collectif

Programme des Jardins Partagés «Main Verte» Convention cadre d occupation et d usage pour la gestion d un jardin collectif Programme des Jardins Partagés «Main Verte» Convention cadre d occupation et d usage pour la gestion d un jardin collectif Entre, d une part, la Ville de Paris, domiciliée place de l Hôtel de Ville, 75004

Plus en détail

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne On a commencé à parler d Agenda 21 lors du sommet de la Terre de Rio en 1992. 173 Etats ont adopté un programme d «Action 21» ou «Agenda 21» pour les pays francophones.

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Pacte. Jardin. pour le. Agir pour plus de jardins dans la vie

Pacte. Jardin. pour le. Agir pour plus de jardins dans la vie Pacte pour le Jardin Agir pour plus de jardins dans la vie A l origine, un fort désir de jardin exprimé par les Français Lancé fin 2010, un sondage exclusif réalisé par Harris interactive* a pu mettre

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Cohésion sociale, solidarités et lien social. Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier

Cohésion sociale, solidarités et lien social. Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier Cohésion sociale, solidarités et lien social Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier Cohésion sociale, solidarités et Lien social Actions municipales et actions pilotes: Favoriser la cohésion sociale

Plus en détail

Elaboration du règlement local de publicité (RLP) de Marly

Elaboration du règlement local de publicité (RLP) de Marly Elaboration du règlement local de publicité (RLP) de Marly 1 Réunion publique de concertation 13 décembre 2012 Introduction La commune de Marly a délibéré le 22 mai 2012 pour élaborer un RLP dans son territoire

Plus en détail

Charte de l Eclairage durable Noé Conservation. Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires

Charte de l Eclairage durable Noé Conservation. Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires Charte de l Eclairage durable Noé Conservation Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires Ce document est destiné aux représentants de collectivités. Il constitue une demande d adhésion

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

pas. Les modes d'exposition comme de médiation de ces productions sont aussi variés et renouvelés que possible, ils tendent également à l'innovation.

pas. Les modes d'exposition comme de médiation de ces productions sont aussi variés et renouvelés que possible, ils tendent également à l'innovation. Communauté de communes Bassée Montois Direction régionale des affaires culturelles d Ile-de-France (Service Développement Actions territoires) Act art, Action Artistique en Seine-et-Marne Appel à candidature

Plus en détail

Compte rendu d évaluation de terrain : LILLE METROPOLE

Compte rendu d évaluation de terrain : LILLE METROPOLE Compte rendu d évaluation de terrain : LILLE METROPOLE Evaluateurs : Christian HAÏSSAT, Communauté d agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée et Louise SEGUIN, Plante&Cité - Rédacteur : Louise SEGUIN,

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

LE PROJET LYON LA DUCHERE. D une cité des années 60 à l un des premiers écoquartiers

LE PROJET LYON LA DUCHERE. D une cité des années 60 à l un des premiers écoquartiers LE PROJET LYON LA DUCHERE D une cité des années 60 à l un des premiers écoquartiers La Duchère en 2002 2 La Duchère en 1960 3 La Duchère en 2016 4 La Duchère en 2016 5 Place Abbé Pierre 7 8 9 10 11 12

Plus en détail

Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom. pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1

Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom. pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1 Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1 Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom pour les opérations de prévention et de tri

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national Visite du chantier de construction de la Jeudi 21 février 2013 Plaine des Palmistes Contact presse : Isabelle de Lavergne Tél : +262 (0) 2 62 90 16 85 - Fax : +262 (0) 2 62 90 11 39 isabelle.de-lavergne@reunion-parcnational.fr

Plus en détail

CAFE DD n 3 : COMPTE-RENDU DU TROISIEME ATELIER

CAFE DD n 3 : COMPTE-RENDU DU TROISIEME ATELIER CAFE DD n 3 : Préserver la biodiversité et les ressources naturelles L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU TROISIEME ATELIER DE PARTAGE DU DIAGNOSTIC

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301

BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301 BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301 FONCTIONNEMENT INVESTISSEMENT TOTAL DEPENSES REELLES 102 562 842 73 569 563 176 132 405 DEPENSES D'ORDRE 18 949 674 446 222 19 395 896 TOTAL 121 512 516 74 015 785 195

Plus en détail

Le label EcoQuartier S engager vers la qualité

Le label EcoQuartier S engager vers la qualité a/lta Architectes Le Clos Joli Château-du-Loir (72) a/lta Architectes Sarthe Habitat Guide-conseil I Urbanisme Le label EcoQuartier S engager vers la qualité Initiée par le Ministère de l Ecologie, du

Plus en détail

Assemblée générale 2011-28 juin 2012. Assemblée générale 2011-28 juin 2012 - Grenoble

Assemblée générale 2011-28 juin 2012. Assemblée générale 2011-28 juin 2012 - Grenoble Assemblée générale 2011-28 juin 2012 Assemblée générale 2011-28 juin 2012 - Grenoble Assemblée générale 2011-28 juin 2012 - Grenoble Et si on parlait d espace public... Partons d abord d une matière première...

Plus en détail

Tableau de synthèse des actions partagées

Tableau de synthèse des actions partagées Tableau de synthèse des actions partagées Document de travail, ne pas diffuser Version du 30 juin 2015 37 actions proposées : Ville de Paris / : Mairies d Arrondissement / : Préfecture de Police / : Préfecture

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Convention de partenariat Contacts : CCAS/Ville de Besançon REUNICA

DOSSIER DE PRESSE. Convention de partenariat Contacts : CCAS/Ville de Besançon REUNICA DOSSIER DE PRESSE Convention de partenariat Contacts : CCAS/Ville de Besançon REUNICA Ville/CCAS de Besançon Marie-Noëlle SCHOELLER Première Adjointe chargée de la Solidarité 03 81 41 56 80 Contact presse

Plus en détail

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Adoptée le 06 novembre 2014 Charte de la ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain 1 Sommaire Préambule... 3

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF PROJET DE DELIBERATION EMPLOIS. De l exercice 2012 2011 DF-DRH 20G DIRECTION DES FINANCES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

BUDGET PRIMITIF PROJET DE DELIBERATION EMPLOIS. De l exercice 2012 2011 DF-DRH 20G DIRECTION DES FINANCES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES FINANCES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES BUDGET PRIMITIF De l exercice 2012 2011 DF-DRH 20G PROJET DE DELIBERATION EMPLOIS BUDGET GENERAL Direction des finances Sous direction des finances

Plus en détail

Petit guide de planification d un jardin communautaire ou collectif

Petit guide de planification d un jardin communautaire ou collectif TABLE DES PARTENAIRES DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL DE LANAUDIÈRE Petit guide de planification d un jardin communautaire ou collectif Sabine Roblain Agente de développement Dossier sécurité alimentaire Mai 2013

Plus en détail

L agenda 21 lillois 2001-2007

L agenda 21 lillois 2001-2007 L agenda 21 lillois 2001-2007 6 axes stratégiques : Une culture partagée, Aménager la Ville Gérer et préserver la Ville Une Ville solidaire Une Ville ouverte sur le monde Des résultats : 180 projets menés

Plus en détail

Communauté d agglomération du Val Maubuée Le Schéma de cohérence et d orientation paysagère Une approche innovante du paysage

Communauté d agglomération du Val Maubuée Le Schéma de cohérence et d orientation paysagère Une approche innovante du paysage Communauté d agglomération du Val Maubuée Le Schéma de cohérence et d orientation paysagère Une approche innovante du paysage 1 Les enjeux du SCOP La Communauté d agglomération du Val Maubuée (CAVM) est

Plus en détail

Quartier ST CLEMENT - 2010. Association «La Clairière de ST CLEMENT»

Quartier ST CLEMENT - 2010. Association «La Clairière de ST CLEMENT» Janvier 2010 Quartier ST CLEMENT - 2010 Association «La Clairière de ST CLEMENT» JARDINS FAMILIAUX «Dans ces fissures, des espèces animales et végétales s'installent. Il nous faut protéger ces zones.»

Plus en détail

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Outils et expériences À destination des maîtres d ouvrage GAB Ile-de-France Avril 2010 1/ Inviter l ensemble

Plus en détail

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble Service Restauration Ville de La Couronne Vers une restauration collective responsable Manger est un acte quotidien et vital qui nous inscrit dans une relation étroite avec la nature dont nous consommons

Plus en détail

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique Programme ATEnEE 2007-2008 du Pays du Mans Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique - 1 - Année 3 du contrat ATEnEE du Pays du Mans Le comité de pilotage du contrat ATEnEE,

Plus en détail

PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires. Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers

PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires. Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers Année scolaire 2014/2015 OBJECTIFS Objectif général : Sensibiliser les élèves au tri, au devenir

Plus en détail

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010 Centre Formation Acteurs Locaux Modèles de coopération publique - privée pour la gestion des déchets urbains --- Martin Yelkouni Université Senghor d Alexandrie Louis-Edouard Pouget Grand Lyon Ouagadougou

Plus en détail

La ville comme on l aime, plus juste

La ville comme on l aime, plus juste Handicap ensemble avec nos différences nous = vous La ville comme on l aime, plus juste La Ville de Lyon porte les valeurs de l égalité, incarnées entre autres par l obtention en 2011 du Label Diversité

Plus en détail

BiodiverCity Un référentiel et un label international

BiodiverCity Un référentiel et un label international COMMENT CONCILIER LA CONSTRUCTION DURABLE ET LE VIVANT? Un outil pour les projets BiodiverCity Un référentiel et un label international «biodiversité et immobilier» Journée technique 19 juin 2014 - DIJON

Plus en détail

Réunion d informations JDA 2014

Réunion d informations JDA 2014 Réunion d informations JDA 2014 Cette année Rendez-vous le Dimanche14 septembre de 10h00 à 19h00 Au Parc des Expositions Halls A et B Rappel du contexte Dimanche 14 septembre, de 10h00 à 19h00 au Parc

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue?

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? La Trame verte et bleue : enjeux écologiques Passer de la

Plus en détail

Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER

Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER Comité de pilotage Agenda 21 Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER Ordre du jour Présentation des outils de suivi et d'évaluation de l'agenda 21 local Point d'étape concernant les actions en cours

Plus en détail

L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS

L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS DROIT PUBLIC IMMOBILIER Construire le futur en préservant le passé est, depuis le 19 ème siècle, un enjeu majeur des

Plus en détail

«Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables»

«Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables» Atelier technique ALE du 27 octobre 2009 L offre d une S.E.M. «Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables» SERL Energies Sommaire Présentation de la SERL Les actions environnementales

Plus en détail

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ENVIRONNEMENT PROFIL DE FORMATION (CQ6 T) 1. AGRONOMIE 1.7. ENVIRONNEMENT

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ENVIRONNEMENT PROFIL DE FORMATION (CQ6 T) 1. AGRONOMIE 1.7. ENVIRONNEMENT CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 1. AGRONOMIE 1.7. ENVIRONNEMENT TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Le schéma environnemental de la Ville de Bezons

Le schéma environnemental de la Ville de Bezons Le schéma environnemental de la Ville de Bezons Pourquoi un Schéma environnemental? => Pour améliorer le cadre de vie des Bezonnais => Pour construire une stratégie environnementale globale dans le cadre

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

VVF Villages, pour des vacances durables

VVF Villages, pour des vacances durables VVF Villages, pour des vacances durables Depuis plus de 50 ans, VVF Villages a une double vocation Être acteur du développement local des territoires, Proposer des vacances de qualité pour un plus grand

Plus en détail

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE Les chiffres clés au 31 décembre 2010 / 7 / 1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE 1.1/ La gouvernance d entreprise 1.2/ Une organisation en phase avec son environnement 1.3/ Les ressources

Plus en détail

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Service Espaces Publics et Cadre de Vie Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Les principes de la Gestion différenciée Cette démarche est basée Développement Durable. sur les enjeux du Environnementaux,

Plus en détail

Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif

Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif 1 Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif Discours de Madame le Maire Vendredi 12 avril 2013 Mesdames,

Plus en détail

AGENDA 21 SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY. Plan d actions

AGENDA 21 SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY. Plan d actions AGENDA 21 SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY Plan d actions Saint-Etienne-du-Rouvray Juin 2015 2 Le plan d actions de l Agenda 21 constitue le niveau le plus opérationnel permettant une mise en œuvre concrète du

Plus en détail

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique Entrer dans une démarche d évaluation c est entrer dans une dynamique positive, questionnant les différents

Plus en détail

Régie de Quartiers à Montreuil

Régie de Quartiers à Montreuil Régie de Quartiers à Montreuil Par et pour les habitants Un projet Développer une activité d économie solidaire et de lien social sur la Ville de Montreuil. Des actions Depuis 2002, l association Régie

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07 CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE Présentation de la version votée le 20/12/07 Les différents documents La charte : fixe les objectifs et niveaux d excellence pour l éco-quartier => soumis aux

Plus en détail

«Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre 2013 - Gaillac. Un dragon? dans mon jardin!

«Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre 2013 - Gaillac. Un dragon? dans mon jardin! «Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre 2013 - Un dragon? dans mon jardin! CPIE du Rouergue Mener des actions d'éducation à l'environnement en milieux scolaires Accompagnement

Plus en détail

DU VERT PRES DE CHEZ MOI

DU VERT PRES DE CHEZ MOI DU VERT PRES DE CHEZ MOI Mode d'emploi dans le 20 e arrondissement La nature et le vert vous plaisent plus que le gris et l'asphalte, vous voulez partager une activité conviviale avec vos voisins, vous

Plus en détail

La démocratie au cœur de notre engagement

La démocratie au cœur de notre engagement Bienvenue Situation financière Renforcement du plan d économies : Effort supplémentaire de réduction de 10% du budget 2015 Diminution de la dette de 1 080 331 euros par rapport à décembre 2014, baisse

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

PLAN D ACTION ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS ENSEMBLE, PENSER 2012-2015 POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS. www.villebonaventure.ca

PLAN D ACTION ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS ENSEMBLE, PENSER 2012-2015 POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS. www.villebonaventure.ca POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS PLAN D ACTION 2012-2015 ENSEMBLE, PENSER ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS www.villebonaventure.ca 127, avenue Louisbourg, Bonaventure (Québec) G0C 1E0 AE 1 : LOISIRS, SPORTS

Plus en détail

Commune de : BEAUCROISSANT. Vu pour être annexé à la délibération. du Conseil Municipal. en date du :

Commune de : BEAUCROISSANT. Vu pour être annexé à la délibération. du Conseil Municipal. en date du : Avril 2013 Commune de : BEAUCROISSANT Orientation d Aménagement et de Programmation Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Approuvant la modification du Plan Local d Urbanisme

Plus en détail

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 1 RAPPELS SUR LA DÉMARCHE SYNTHÈSE DES ENTRETIENS MISE EN PLACE DES GROUPES DE TRAVAIL COMMUNICATION PENDANT LA PHASE D ÉLABORATION DU CT ANIMATION

Plus en détail

Contrat de ville du Robert

Contrat de ville du Robert Contrat de ville du Robert Appel à projet 2015 Note de cadrage TLE de FORT DE FRANCE I. CADRE GENERAL La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 Février 2014 (loi n 2014-173) fixe

Plus en détail

APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT

APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : 31 décembre 2015 Article 1 : Présentation de la démarche En vue d atteindre

Plus en détail

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 1 ACTION MUNICIPALE Bilans & Projets 2 BRUGUIERES, VILLE A VIVRE 3 BRUGUIERES EN QUELQUES CHIFFRES > 5027 habitants > 140 agents municipaux > Un budget de fonctionnement

Plus en détail

Nouvelles techniques et nouveaux besoins dans le bâti traditionnel.

Nouvelles techniques et nouveaux besoins dans le bâti traditionnel. Nouvelles techniques et nouveaux besoins dans le bâti traditionnel. Quentin Wilbaux MARRAKECH-MEDINA Charte pour la réhabilitation des maisons de la médina. Marrakech, ville d artisanat et de commerce,

Plus en détail

«COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne

«COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne Agenda 21 départemental Mise en œuvre de la «COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne EFE 6 février 2008 Alice CROLA, Chef de projet développement durable et solidaire L

Plus en détail