LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE"

Transcription

1 «la nature dans la ville» Journée d information CAUE 92 & Espaces LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE

2 Pourquoi? Comment? Pour qui (et pour quoi)? Où? Bilan Perspectives Jardin La Goutte Verte 18 e association du même nom

3 Pourquoi un programme municipal? Dès les années 2000, constat d installations informels de jardins collectifs Des dynamiques similaires en France et à l étranger Dès 2002, la Ville s engage dans une politique municipale pour répondre à la demande et encourager la création de jardins partagés Le Poireau agile - 10, square Villemain

4 Comment? Le programme Main Verte repose sur: - la confiance faite aux habitants et l autogestion associative - un cadre solide pour répondre aux craintes suscitées par un programme novateur - un budget annuel dédié - une équipe au sein de la DEVE Le Lapin Ouvrier - 14

5 Les engagements de la Charte Main Verte Ouverture au public Assurée lorsque l un des membres de l association est présent sur le site. Programmée régulièrement par demi-journées dont une de préférence le week-end. En permanence si le jardin est situé dans un espace vert public. Convivialité / Organiser au moins un évènement public par saison de jardinage. Communication Afficher de manière visible le nom de l association et ses coordonnées, les modalités d accès au jardin, les activités proposées et les dates de réunion. Apposer le logo Main Verte sur le jardin. Fonctionnement / Élaborer collectivement et afficher les règles de fonctionnement Gestion du site Maintenir le jardin en bon état, en veillant à la sécurité du public. Privilégier une gestion écologique du site (compostage de proximité, récupération des eaux de pluie, planter des essences adaptées au sol et au climat, sans recourir aux pesticides et engrais chimiques). Veiller à la conformité des usages avec la destination pour laquelle le jardin a été attribué (pas de stationnement de véhicules, pas d habitation). Mener des activités sans causer de gêne pour le voisinage. Bilan / Présenter un compte-rendu annuel d activités. Assurance / Contracter une assurance responsabilité civile. 5

6 Ouverts à tous les publics Habitants du quartier, familles, écoles, centres de loisirs, associations d insertion, hôpitaux, artistes, régies de quartier centres sociaux, personnes à mobilité réduite, personnes malvoyantes, 6

7 La mise en place d un jardin partagé sur un terrain mis à disposition par la Ville 1- Constitution du projet sur l initiative l associations d habitants, d insertion 2- Concertation entre les différents acteurs Associations Ville de Paris (DEVE, Services techniques ) Mairies d arrondissement 3- Étude technique et chiffrage - Étude historique du terrain - Recommandations d aménagements spécifiques pour limiter l impact de pollution éventuelle - Budgétisation * Budget d investissement annuel moyen = entre et * Coût de fonctionnement à la charge de l association 4- Validation du projet lors d un Comité de pilotage 7

8 Étapes pour la création de jardins partagés Initiative locale de riverains ou d associations Prise de contact des porteurs de projets avec la cellule Main Verte et les Mairies d arrondissement Montage et accompagnement des projets par la cellule Main Verte en concertation avec les élus, les services techniques et d appui de la Ville et les associations Validation des projets et engagement budgétaire par le comité de pilotage en présence des élus et des services de la Ville concernés Réalisation des aménagements par la Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE). Élaboration et présentation de la convention au Conseil de Paris Suivi technique des jardins partagés par les divisions locales de la DEVE en lien avec la cellule Main Verte Suivi administratif par la DEVE et animation du réseau par la cellule Main Verte 8

9 Travaux Zone de square Friche initiale Bacs hors-sol, système drainant Pleine terre, aménagements par les associations Clôture, eau, cabane 9 Sacs de culture

10 Missions de la Main Verte dans le cadre des jardins partagés Pour la mise en place de nouveaux jardins Relation avec les associations Concertation avec les associations, les services techniques de la Ville et les élus Suivi de l étude de projet Accompagnement méthodologique des associations Pour le suivi des jardins partagés Contrôle du respect de la Charte Main Verte et de la Convention d occupation Relation avec les associations, les services de la Ville et les élus Conseils techniques et horticoles aux associations Mise en place d appels à projets Pour l animation du réseau Publication d une lettre Main Verte trimestrielle Organisation de conférences jardins et de trocs Main Verte Animation d ateliers et de formations à la Maison du Jardinage Relais d information pour les associations 10

11 La Maison du Jardinage Centre de ressources pour les jardiniers urbains, la Maison du jardinage encourage le développement des jardins collectifs et participatifs ainsi que la pratique du jardinage écologique en ville. Elle comprend également une bibliothèque spécialisée. Des conférences Techniques de gestion écologique au jardin // Accueillir la biodiversité au jardin // L apiculture à Paris // L agriculture urbaine Des ateliers pratiques Risques de pollution des sols et techniques adaptées pour les jardins partagés // Réussir un compost collectif Des trocs Main Verte, 3 fois par an

12

13 Les formes se diversifient! Plus de 75 jardins partagés, mais plus de 110 jardins collectifs identifiés Jardins pédagogiques 6 jardins solidaires Jardins thérapeutiques «L Univert» -18e Sur des terrains Ville mais aussi chez les bailleurs, des propriétaires privés,

14 10 ans Une demande constante de création de jardins et de nouvelles réalisations chaque année Jardin éphémère 2013 sur le parvis de l Hôtel de Ville

15 Des intérêts multiples Intérêt environnemental intégration aux trames vertes et bleues en favorisant la circulation de la faune et de la flore + renforcement de la biodiversité / Plan Biodiversité sensibilisation à l écologie et au respect de l environnement auprès du public, par des ateliers de mise en pratique de techniques écologiques participation à la lutte contre les îlots de chaleur urbains par la présence de végétal réduction des déchets par le compostage sensibilisation aux enjeux du développement durable Intérêt social création d un espace ouvert au public création de lieux favorisant l échange, la mixité sociale et le lien intergénérationnel espace de liberté, d inventivité, d expériences et d expérimentations mise en place d actions solidaires échange et transmission de savoir-faire Intérêt pour le cadre de vie diversification du paysage urbain valorisation des espaces délaissés, amélioration du cadre de vie participation et responsabilisation citoyenne dans l aménagement de l espace urbain

16 Perspectives Les projets se diversifient: - Jardins hors les murs - Vergers - Poulaillers - Commerce - Projets d agriculture urbaine - À la recherche de terrains: la 5 e façade

17 Points de vigilance La question des pollutions urbaines: impact sur les aménagements, les coûts, les sols, Terre Végétale Pleine terre Couche drainante géotextile m 0.15 Des espaces en marge qui attirent La disparition des friches et les contraintes budgétaires: fin programmée des jardins éphémères?

18 Témoignages Le Bois Dormoy, 18 e «Je viens pratiquement tous les jours, au moins une fois. Je m'évade, je respire, je me décontracte complètement. La nature fait du bien à l'homme. On devrait lui dire un grand merci. Veiller à ce qu'elle reste en l'état. Chaque personne, après être passée par des endroits pareils, réfléchit un peu autrement...»

19 Témoignages Le jardin sur le Toit 20 e -association Arfog-Lafayette «Premier jardin ouvert au public aménagé sur la toiture d'un gymnase. Entre ciel et terre, on y découvre un formidable lieu de vie et de mixité sociale. Un jardin collectif, solidaire et partagé où des ateliers jardinage nous permettent d'expérimenter des techniques de jardinage comme la lasagne, la permaculture, la bio-intensive... Et d'organiser de nombreux repas partagés pour y déguster les produits de nos récoltes!»

20 Témoignages Le jardin des Périchaux 15 e -Association Entr aide «Encourager le jardinage comme lien social et intergénérationnel. 50 jardiniers individuels, 10 jardinières hautes pour des personnes âgées, une école primaire qui l utilise comme jardin pédagogique, un centre d accueil de jour pour handicapés mentaux, des assistantes maternelles. Bref, une mixité qui favorise les échanges. Ouvert à toutes les fêtes et initiatives, il participe à la métamorphose du paysage parisien.»

21

22 Contacts Programme des jardins partagés / La Main Verte Maison du jardinage Parc de Bercy 41, rue Paul Belmondo Paris mot-clé «jardinage» Nathalie Daclon Cabinet de Fabienne Giboudeaux, adjointe au Maire de Paris en charge des Espaces Verts et de la Biodiversité

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

Programme des Jardins Partagés «Main Verte» Convention cadre d occupation et d usage pour la gestion d un jardin collectif

Programme des Jardins Partagés «Main Verte» Convention cadre d occupation et d usage pour la gestion d un jardin collectif Programme des Jardins Partagés «Main Verte» Convention cadre d occupation et d usage pour la gestion d un jardin collectif Entre, d une part, la Ville de Paris, domiciliée place de l Hôtel de Ville, 75004

Plus en détail

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité Séminaire TEDDIF 18 décembre 2008 Biodiversité: comprendre pour agir. L approche territoriale de la biodiversité Sommaire

Plus en détail

II - Définition et objectifs

II - Définition et objectifs CAHIER DES CHARGES TYPE D ELABORATION D UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES PUBLICS OU D UNE DEMARCHE «OBJECTIF ZERO PESTICIDE» A L ECHELLE D UNE COMMUNE ou GROUPEMENT DE COMMUNES NOVEMBRE 2014

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

PROJET : LE POTAGER-JARDIN

PROJET : LE POTAGER-JARDIN PROJET : LE POTAGER-JARDIN 1- INTRODUCTION ET OBJECTIFS Le jardinage constitue une excellente initiation au travail individuel et collectif. Méthode, régularité et opiniâtreté sont en effet indispensables

Plus en détail

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011!

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Introduction! Repenser les toits! Des surfaces à exploiter! Très

Plus en détail

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité 2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité Dossier de presse Contact presse Clarisse Guyonnet : 01 42 76 49 61 1 Sommaire

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Bibliothèque Royale Albert 1er

Bibliothèque Royale Albert 1er Bibliothèque Royale Albert 1er Description du projet Ce projet a pour but de valoriser des espaces plats et inutilisés (toit, terrasse ou autre) par la création de potagers écologique (sans pesticide,

Plus en détail

Gestion des espaces. paysagers. en île-de-france

Gestion des espaces. paysagers. en île-de-france ctive paysagers en île-de-france retour d ét ude prospe Gestion des espaces Ce document présente les principaux enseignements d une étude prospective commandée par l UNEP île-de-france et réalisée par

Plus en détail

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE?

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? LA GESTION DURABLE des EAUX PLUVIALES Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? www.reseau-environnement.com Qu est-ce qu une GESTION DURABLE des

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

LIVRET DE RESTITUTION

LIVRET DE RESTITUTION LIVRET DE RESTITUTION ESPACE TRUILLOT...... IMAGINONS UNE PROMENADE PLANTÉE Atelier de sensibilisation à la ville et à l architecture 2012 CAUE de Paris 2 L architecture et le paysage urbain composent

Plus en détail

CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE

CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE FICHE D IDENTITÉ DE L ACTIVITÉ Nom de l entreprise : Categorie(s) : Hébergement Site aménagé Activité de pleine nature Activité marine

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Patrimoine vert bordelais et politique de développement et de gestion Ecologie : grands principes et applications

Plus en détail

Compte rendu de l atelier citoyen «Gestion des espaces verts» Conseils de quartier du centre ville 23/02/2011

Compte rendu de l atelier citoyen «Gestion des espaces verts» Conseils de quartier du centre ville 23/02/2011 Compte rendu de l atelier citoyen «Gestion des espaces verts» Conseils de quartier du centre ville 23/02/2011 Collège des habitants : Isabelle El Balouli, Fabienne Volceno, Chantal Crolet, Michèle Buzelin,

Plus en détail

REGROUPEMENT DE LACHINE

REGROUPEMENT DE LACHINE Système géothermique Plancher radiant Enveloppe thermique améliorée REGROUPEMENT DE LACHINE Candidature déposée dans le cadre du Concours Les Phénix de l environnement Catégorie Éducation et sensibilisation/organismes

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

CULTIVER DES JARDINS POUR CULTIVER NOS COMMUNAUTÉS

CULTIVER DES JARDINS POUR CULTIVER NOS COMMUNAUTÉS Plus que des jardins! FORUM ENVIRONNEMENT 2011 Ateliers de discussions, de concertation et de planification Réalisations de projets d aménagement urbain Atelier 3 : Mobilisation sociale et impact sur la

Plus en détail

Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité

Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité ENJEUX Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité 1 Sensibiliser la population à l érosion de la biodiversité Communication Réapprentissage Participation citoyenne

Plus en détail

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les défis de l éco conception urbaine Les défis de la biodiversité et de la nature en ville Les défis de la construction d une filière économique

Plus en détail

Livret développement durable Sommaire

Livret développement durable Sommaire Livret développement durable Sommaire Partie 1 : conseils pour monter un projet de développement durable 1- Un projet de développement durable pour votre établissement p3 2- Le catalogue des animations

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Communauté de Communes du Val de l Aisne

Communauté de Communes du Val de l Aisne Communauté de Communes du Val de l Aisne Projet d aménagement d un éco-quartier : la ZAC des Lacroix à Vailly sur Aisne Atelier N 1 lundi 06 octobre Architecture, programmation et formes urbaines 1 La

Plus en détail

DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence

DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence A l initiative du Réseau ADD (Acteurs du Développement Durable du 04) Centre Éco-Pilote DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence Avec

Plus en détail

Séance de consultation publique

Séance de consultation publique Séance de consultation publique particulier Construction d un bâtiment résidentiel dérogatoire Rue Saint-Dominique 25 février 2014 Autoriser, sur le lot 2 003 130 du cadastre du Québec, la construction

Plus en détail

Catherine Choquet, adjointe au maire Liliane Monier, mission Handicap

Catherine Choquet, adjointe au maire Liliane Monier, mission Handicap La politique publique en faveur des personnes en situation de handicap Ville de Nantes 2009 2014 Catherine Choquet adjointe au Maire Liliane Monier Mission Handicap Catherine Choquet, adjointe au maire

Plus en détail

Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains

Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains - Partie I - Les Urbainculteurs et l agriculture urbaine Qui? -

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Présentation en vidéo-conférence Mois de l abeille urbaine à Montréal Marc Wollast marc.wollast@apisbruocsella.be www.apisbruocsella.be Apis Bruoc Sella Bruxelles

Plus en détail

L EXPERIENCE FAIT METHODE

L EXPERIENCE FAIT METHODE Restitution de l atelier du 25 mai 2010 Rapporteur : Guy Thomasset, maire de Limeuil L EXPERIENCE FAIT METHODE ENERGIES ET BATIMENTS PUBLICS DÉROULEMENT DE L ATELIER Apports techniques : BBC, Negawatt,

Plus en détail

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES TOITURES Choix Nouveau d un règlement revêtement sur de toiture le développement durable Pour un milieu Agissons ensemble contre les îlots de chaleur urbains et le ruissellement des eaux de pluie! de vie

Plus en détail

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE?

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE? GUIDE PÉDAGOGIQUE LA DÉMARCHE La Ville de Paris invite les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux (délaissés, mobiliers urbains, murs ).

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

Histoire. En remontant le fil de l histoire...

Histoire. En remontant le fil de l histoire... Histoire En remontant le fil de l histoire... Chronologie 2000 : Proposition d un écoquartier sur l îlot Lombardie 2001 : Elections municipales 2003 : Toujours pas de projet d ensemble 2004 : Arrivée de

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable Former des cadres à la conception et la gestion de projets sur le territoire Le master intégre les critères de durabilité

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

www.journeesnature.midipyrenees.fr

www.journeesnature.midipyrenees.fr Initiatrice des Assises nationales du développement durable, la Région Midi-Pyrénées poursuit son engagement concret pour la sauvegarde de l environnement avec l organisation les 3 et 4 juin 2006 des premières

Plus en détail

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire CAUE 23/05/14 Présentation Agence zone UP Laurence BREGENT Clémence LECAPLAIN Caue 1 Définition

Plus en détail

Haute Qualité Environnementale

Haute Qualité Environnementale à la découverte d un bâtiment Haute Qualité Environnementale Viens découvrir les locaux du SMD3 avec Juliette et Norbert! Qu est-ce que le smd3? Le référentiel HQE propose de respecter 14 cibles environnementales

Plus en détail

Compte-rendu de la Réunion de Concertation du 19 Novembre 2013

Compte-rendu de la Réunion de Concertation du 19 Novembre 2013 Compte-rendu de la Réunion de Concertation du 19 Novembre 2013 Direction de la vie économique de l aménagement et du développement de la cité Une centaine de personnes a assisté à la réunion. La séance

Plus en détail

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 BILAN Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 Présentation de la démarche Faire de la prospective paysagère avec les habitants Dans le cadre du plan Paysage et Biodiversité de la plaine

Plus en détail

Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h

Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h Médiation citoyenne «mettre en relation, créer des ponts» Un dispositif élargi pour une participation citoyenne diversifiée. Une mission de

Plus en détail

Présentation du travail effectué et objectif

Présentation du travail effectué et objectif Présentation du travail effectué et objectif Ce travail a été réalisé par un groupe constitué d'animateurs, de directeurs et coordonnateurs C.E.L. ariégeois des 4 pays d'ariège Pyrénées qui ont bien voulu

Plus en détail

Aixe-sur-Vienne : Mise en accessibilité de l Hôtel de ville pour tous (Aménagement de l esplanade)

Aixe-sur-Vienne : Mise en accessibilité de l Hôtel de ville pour tous (Aménagement de l esplanade) Appel à projet : Recueil des belles pratiques et bon usages en matière d accessibilité de la Cité Aixe-sur-Vienne : Mise en accessibilité de l Hôtel de ville pour tous (Aménagement de l esplanade) Appel

Plus en détail

Compte rendu réunion projet associatif 1 du 29 mai 2015

Compte rendu réunion projet associatif 1 du 29 mai 2015 Compte rendu réunion projet associatif 1 du 29 mai 2015 Sont présents : Éric, Damien, Quentin, Odile, William, Émilie, Solange, Satu, Éléanor, Virginie, Florèle, Clarisse, Lydie et Sébastien. Jérome S.

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

Fiche technique. Réservations Thème Public : Hors écoles Public : Écoles et collèges. Objectifs»Amener le public à prendre conscience des conséquences

Fiche technique. Réservations Thème Public : Hors écoles Public : Écoles et collèges. Objectifs»Amener le public à prendre conscience des conséquences Réservations Thème Public : Hors écoles Public : Écoles et collèges Présentation de l atelier éducatif Aménagement urbain, développement durable. Agriculture urbaine. Créez et entretenez votre propre jardin

Plus en détail

La balade des îles. Programmation 2015. Navigation douce Saison 2015 du 22 mai au 4 octobre

La balade des îles. Programmation 2015. Navigation douce Saison 2015 du 22 mai au 4 octobre La balade des îles Programmation 2015 La balade des îles Le concept Navigation douce Depuis 2012, l association Espaces propose une nouvelle offre de tourisme fluvial et de navigation douce sur la Seine.

Plus en détail

Partageons. talents. nos. Projet Site d Insertion Durable. Programme Insertion

Partageons. talents. nos. Projet Site d Insertion Durable. Programme Insertion Partageons nos talents Projet Site d Insertion Durable Programme Insertion L EsPAS Structure d Insertion par l Activité Économique 3 bis rue de Verlinghem à Lambersart L EsPAS : ses missions L ESPAS est

Plus en détail

RÉSUMÉ 01 INTRODUCTION 03

RÉSUMÉ 01 INTRODUCTION 03 RÉSUMÉ Au cours des dernières années, une évolution de l intérêt humain envers l écologie et l environnement s est fait remarquer. En effet, les gens se soucient de plus en plus de leur emprunte écologique

Plus en détail

Bilan Cuisine mobile

Bilan Cuisine mobile Bilan Cuisine mobile L action financée est l acquisition et la mise à disposition d une cuisine mobile auprès de la population des quartiers du XVIII ème arrondissement de Paris. L acquisition a été faite

Plus en détail

Groupe de travail «L EcoSemboulogie ou l art de bien vivre son quartier»

Groupe de travail «L EcoSemboulogie ou l art de bien vivre son quartier» Quartier Durable des Semboules Quartier Durable des Semboules Groupe de travail «L EcoSemboulogie ou l art de bien vivre son quartier» Synthèse de la deuxième réunion 4 février 2013 Animateur Sarah MORISSE,

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement La réduction d usage en ville, exemple d une grande ville en gestion alternative économe en pesticide : La Direction des Espaces Verts et de l Environnement

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

ANNEXE 3 LES 35 FAMILLES D'EMPLOIS ET LES 230 METIERS

ANNEXE 3 LES 35 FAMILLES D'EMPLOIS ET LES 230 METIERS ANNEXE 3 LES 35 FAMILLES D'EMPLOIS ET LES 230 METIERS Familles d'emplois DIRECTION GENERALE AFFAIRES GENERALES Directeur Général de collectivités ou d'établissement public Directeur général adjoint Contrôleur

Plus en détail

Cahier des charges. Animation d un Jardin Solidaire

Cahier des charges. Animation d un Jardin Solidaire Cahier des charges Appel à projets Animation d un Jardin Solidaire Rue Francis PONGE, Paris 19 ème (Ancien Hôpital Hérold) Contexte Le site de l ancien hôpital Hérold, situé dans le quartier de la Politique

Plus en détail

Tendances en matière d aménagement et de développement durable dans les parcs régionaux

Tendances en matière d aménagement et de développement durable dans les parcs régionaux Tendances en matière d aménagement et de développement durable dans les parcs régionaux Colloque québécois sur les parcs régionaux 27-28 novembre 2012 2 UN PARC RÉGIONAL Un lieu qui doit adhérer aux principes

Plus en détail

Gestion du bruit des chantiers de bâtiment

Gestion du bruit des chantiers de bâtiment Direction du Patrimoine et de l Architecture Agence de Conduite des Projets Gestion du bruit des chantiers de bâtiment Charte chantiers à faibles nuisances - Chantier du Carreau du Temple 75003 Journée

Plus en détail

Rapport de Développement Durable

Rapport de Développement Durable Rapport de Développement Durable 2013 page 2 Sommaire Edito... page 3 1 Les 10 ans du DD de Rezé... page 4 10 ans d actions durables... page 5 Les 10 ans en chiffres clés... page 6 Les 10 ans en 10 actions

Plus en détail

Règlement du label EcoJardin

Règlement du label EcoJardin Règlement du label EcoJardin ARTICLE LIMINAIRE De plus en plus de gestionnaires d espaces verts publics et privés s engagent dans la réduction de l impact environnemental de leurs pratiques mais ces changements,

Plus en détail

Comité de pilotage DMC VOYAGE D ETUDES 10/09. Winterthur - Bâle. Visite guidée... Basel. Winterthur

Comité de pilotage DMC VOYAGE D ETUDES 10/09. Winterthur - Bâle. Visite guidée... Basel. Winterthur VOYAGE D ETUDES Comité de pilotage DMC 10/09 Winterthur - Bâle Visite guidée... Basel Winterthur PRogramme 7h20 7h30 10h00 12H30 13H30 15H00 16h50 17h30 Rendez-vous devant la mairie de Mulhouse Départ

Plus en détail

D o s sier de p r e sse

D o s sier de p r e sse D o s sier de p r e sse Les semaines creilloises du développement durable Du 1 er au 15 avril Maison de la Ville éco-citoyenne Inauguration mardi 2 avril à 18h Sommaire Présentation des semaines creilloises

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE:

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: apprentissage par paire et évaluation des performances des opérateurs d eau en Afrique Présenté par SYLLA Soualiho, Maire

Plus en détail

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000 AGENDA 21 Le SÉQUESTRE Présentation de la commune Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants Budget communal : 1 975 000 LE SEQUESTRE (Budget Agenda 21 : 35 000

Plus en détail

PROJET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE LOCAL A BON AIR : INSERTION PAR LA CREATION D ACTIVITE

PROJET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE LOCAL A BON AIR : INSERTION PAR LA CREATION D ACTIVITE PROJET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE LOCAL A BON AIR : INSERTION PAR LA CREATION D ACTIVITE Groupe de travail : Direction Développement Economique : Brigitte DORSAN Tél : 0596 39 10 63 Service insertion

Plus en détail

Direction des Espaces Verts et de l Environnement. Formation professionnelle continue Catalogue

Direction des Espaces Verts et de l Environnement. Formation professionnelle continue Catalogue Direction des Espaces Verts et de l Environnement Formation professionnelle continue Catalogue 2016 Editorial L offre de formation professionnelle continue proposée par l école Du Breuil est au cœur de

Plus en détail

Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération

Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération Éco-déjeuner-causerie Réseau d échanges du PSDD 17 octobre 2007 1 Contexte Action 1.14 du premier Plan stratégique

Plus en détail

LES JARDINS DE GALLY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2013

LES JARDINS DE GALLY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2013 LES JARDINS DE GALLY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2013 La Ferme de Gally 2 Racines Château de Versailles L histoire de Gally est d abord intimement liée à celle de la plaine de Versailles. C est là que s

Plus en détail

3-9 2013 DANS LES ÉCOLES BALADES TURE JUIN 3 > NA 7 7 3 > JUIN DE PLACE

3-9 2013 DANS LES ÉCOLES BALADES TURE JUIN 3 > NA 7 7 3 > JUIN DE PLACE IN E E AC OIR PL L UIN LA > 9 J DE 8 JU S NS LE DA ÉCOJUIN S 3>7 UR T O L VÉ S E D RE A L TU UIN A B NA > 7 J 3 LE 9 3ju-in92013 coup Nos Journées du Développement Durable portent cette année sur la biodiversité,

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

Jardins. partagés RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Edité le 19/12/2012

Jardins. partagés RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Edité le 19/12/2012 Jardins Edité le 19/12/2012 partagés RÈGLEMENT INTÉRIEUR 1 SOMMAIRE MODALITÉS D INSCRIPTION ET DE COTISATION... 3 CONDITIONS GÉNÉRALES :... 3 L INSCRIPTION PERMET :... 3 MONTANT DES COTISATIONS ANNUELLES

Plus en détail

Dépôt de mémoire dans le cadre de la consultation publique sur l agriculture urbaine à Montréal

Dépôt de mémoire dans le cadre de la consultation publique sur l agriculture urbaine à Montréal Dépôt de mémoire dans le cadre de la consultation publique sur l agriculture urbaine à Montréal Présenté par le projet Vert ta Ville En partenariat avec l organisme Action Communiterre Table des matières

Plus en détail

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012 Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques Rapport d étude Janvier 2012 Dans le cadre de sa stratégie d action sur les changements climatiques, le Regroupement national

Plus en détail

Soirée d'info au Centre Culturel Elzenhof 20/05/2014. «Créer un potager collectif en Région bruxelloise : Comment se lancer?»

Soirée d'info au Centre Culturel Elzenhof 20/05/2014. «Créer un potager collectif en Région bruxelloise : Comment se lancer?» Soirée d'info au Centre Culturel Elzenhof 20/05/2014 «Créer un potager collectif en Région bruxelloise : Comment se lancer?» Un jardin potager collectif, ça peut être quoi? un lieu de production alimentaire,

Plus en détail

L'ABC de la végétalisation de toiture

L'ABC de la végétalisation de toiture L'ABC de la végétalisation de toiture Des toits verts sur quels toits? Adaptable aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises, le prêt à poser végétal de toiture Vertige bénéficie d une technique

Plus en détail

POURQUOI DES TOILETTES SECHES EN ACCUEIL PAYSAN?

POURQUOI DES TOILETTES SECHES EN ACCUEIL PAYSAN? Guide des bonnes pratiques «toilettes sèches» POURQUOI DES TOILETTES SECHES EN ACCUEIL PAYSAN? D un point de vue écologique, les toilettes sèches sont une alternative intéressante aux systèmes d assainissement

Plus en détail

LES ÉLUS EN LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR DANS ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE

LES ÉLUS EN LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR DANS ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE LES ÉLUS EN LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR DANS ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE Gilles Galipeau, urbaniste Institut d urbanisme de Montréal Le 21 novembre 2012 Plan de présentation Le phénomène d îlots de chaleur

Plus en détail

Atelier : Des aliments frais de proximité: expériences à partager pour la mise en place d initiatives gagnantes

Atelier : Des aliments frais de proximité: expériences à partager pour la mise en place d initiatives gagnantes Atelier : Des aliments frais de proximité: expériences à partager pour la mise en place d initiatives gagnantes Plan de l atelier Objectifs de l atelier Portrait des initiatives au Québec (40) et questions

Plus en détail

ALPES DE HAUTE-PROVENCE / HAUTES-ALPES

ALPES DE HAUTE-PROVENCE / HAUTES-ALPES Octobre 2011 LA REDUCTION A LA SOURCE DES DÉCHETS ALIMENTAIRES DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES : Un projet dʼétablissement pour une cantine exemplaire! ALPES DE HAUTE-PROVENCE / HAUTES-ALPES PREFACE

Plus en détail

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes?

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? 11 décembre Arles Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? Claire LAFON Benoit DUPUY Introduction

Plus en détail

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Les enjeux du compostage Définition Quels résidus de cuisine et de jardin? Aspects techniques et pratiques du compostage Les différents types de compostage Quelques précautions

Plus en détail

Expertise vénale Expertise d'un bâtiment existant avant et après travaux

Expertise vénale Expertise d'un bâtiment existant avant et après travaux Gudrun Xpert - sa Avenue des Arts 50 BE - 1000 Bruxelles tel. 02/515 12 40 98947-07 /VEN Client Mevr Kathleen Van Limburg Vredestraat 25 BE - 1080 Brussel Avenue des arts 50 Belgique - 1000 Bruxelles 11/123.45.67

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Volontaire AFEV mission lycées professionnels

Volontaire AFEV mission lycées professionnels Volontaire AFEV mission lycées professionnels scolarité en liens étroits avec deux lycées professionnels partenaires. o Vous assurerez l animation d un groupe de bénévoles accompagnant des lycéens professionnels.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 2013 2018

PROJET EDUCATIF 2013 2018 COMITE DE GESTION DES CENTRES SOCIAUX DE METZ BORNY PROJET EDUCATIF 2013 2018 Novembre 2012 Comité de Gestion des Centres Sociaux de Metz Borny e mail : centre.sociaux.metzborny@orange.fr 11 rue de Champagne

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014 L Office de la tranquillité publique L office de la tranquillité publique Comme toute grande ville, Bordeaux

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

Pavillons.paris REGLEMENT DE L APPEL A IDEES SUR LE DEVENIR DES PAVILLONS ET LIEUX D EXCEPTION DE LA VILLE DE PARIS

Pavillons.paris REGLEMENT DE L APPEL A IDEES SUR LE DEVENIR DES PAVILLONS ET LIEUX D EXCEPTION DE LA VILLE DE PARIS Direction des Finances et des Achats Pavillons.paris REGLEMENT DE L APPEL A IDEES SUR LE DEVENIR DES PAVILLONS ET LIEUX D EXCEPTION DE LA VILLE DE PARIS 1 Sommaire Préambule... 3 Objectifs de l appel à

Plus en détail

Nouveau quartier de la Giraudière. Réunion publique du 17 décembre 2014 Aménagement de la 2 ème tranche

Nouveau quartier de la Giraudière. Réunion publique du 17 décembre 2014 Aménagement de la 2 ème tranche Nouveau quartier de la Giraudière Réunion publique du 17 décembre 2014 Aménagement de la 2 ème tranche Nouveau quartier de la Giraudière Réunion publique du 17 décembre 2014 Sujets de la réunion Historique

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail