Groupe de travail «L EcoSemboulogie ou l art de bien vivre son quartier»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe de travail «L EcoSemboulogie ou l art de bien vivre son quartier»"

Transcription

1 Quartier Durable des Semboules Quartier Durable des Semboules Groupe de travail «L EcoSemboulogie ou l art de bien vivre son quartier» Synthèse de la deuxième réunion 4 février 2013 Animateur Sarah MORISSE, Chargée de projet Quartier Durable, Ville d Antibes Juan-les-Pins

2 Participants BABAULT Manuel, Habitant des Semboules, président du CADIS CHARMETTE Dominique, Chargée de projet, Service Promotion Santé VILLE D ANTIBES CHAUSSARD Nicolas, Habitant des Semboules COUTY François, Animateur FISAC VILLE D ANTIBES DESCOIN Claude, Habitant des Semboules, membre du CADIS FIESCHI Corinne, Directrice de l école élémentaire Jacques Prévert FONTAINE Sandrine, Habitante des Semboules, présidente de l association de parents d élèves de l école maternelle «Les Ptits Prévert» GRECO Elodie, Chargée de mission valorisation et compostage - UNIVALOM LENTZ Olivier, Responsable Équipe Animation ENVINET - CASA LORY Claude, Habitant des Semboules, membre de l ADES MASS Paulette, Habitante des Semboules, présidente de l ADES MATALONE Anthony, Habitant des Semboules MOTSCH-GALAS Thierry, Directeur des Sports VILLE d ANTIBES PROVILLARD Serge, Responsable d Unité du Service Animation Jeunes - VILLE d ANTIBES VENTURA Marion, Animatrice de l Espace Jeunesse Semboules VILLE d ANTIBES Les ateliers organisés dans le cadre du projet Quartier Durable des Semboules de la Ville d Antibes Juan-les-Pins ont vocation à faire émerger des propositions d actions grâce au partage du vécu, des analyses et des expériences des acteurs spécialistes et des usagers du quartier. Quatre groupes thématiques ont été mis en place, chacun ayant vocation à se réunir trois fois. La première de ces réunions a permis le partage d éléments de diagnostic pour identifier les problématiques prioritaires aux Semboules. Les deux suivantes sont consacrées à l identification d actions concrètes répondant à ces problématiques. Dans cette perspective, la deuxième réunion a fait l objet d un atelier de créativité afin de proposer des solutions en réponse à sept questions identifiées comme prioritaires lors de la première réunion. Cette synthèse reprend l ensemble des propositions évoquées lors de la réunion organisée à l Espace Jeunesse des Semboules, le 4 février Les contributions supplémentaires récoltées en dehors des réunions seront intégrées à la réflexion lors de la troisième réunion.

3 Question n 1 : Comment favoriser les rencontres, les échanges informels, et la solidarité entre les habitants? Dans l espace Installer une Colonne Morris 1 au centre de la place Charles Cros ou vers l église Aménager la Place Charles Cros de manière plus conviviale et ludique : un jeu d échec géant, une marelle au sol, un espace plus attrayant, plus coloré, une ou plusieurs statues, de la musique, Installer de nouveaux bancs, par exemple en forme de «S», double en face à face. Profiter de l ouverture de l aire de loisirs pour y organiser des rencontres festives Décloisonner les Semboules «du haut» des Semboules «du bas» pour inciter à plus de rencontres, en partageant les activités : dispatcher les jeux d enfants par exemple. Dans le temps Adapter et repenser les fêtes régulières déjà en place Organiser davantage de fêtes : o des repas en commun à partager o une fête des voisins qui sortirait des immeubles : investir les rues des Semboules, o un «speed dating» entre voisins pour favoriser les échanges, o un événement lié au livre, un groupe de lecture le soir pour réunir les habitants o une grande fête de village une fois par an : la fête des Semboules, organisée par les habitants. Une journée ou un week-end, des épreuves ludiques en équipe. Faire découvrir le quartier aux territoires extérieurs (à l image des nuits de Vence) (Re)mettre en place un système d échanges de services et d entraide Revoir le système précédent SEL (Système d Échange Local) trop complexe en logistique Favoriser les échanges de bons procédés par un troc des Semboules Utiliser davantage Internet dans l activation de la vie sociale aux Semboules : réseaux sociaux, site web Semboules.net à étoffer et à faire connaître Question n 2 : Comment améliorer la tolérance des habitants vis-à-vis des regroupements de jeunes? Que proposer aux jeunes pour limiter les nuisances tout en répondant à leur besoin de rassemblement? Canaliser les regroupements qui génèrent nuisances sonores et déchets au sol Diffuser de la musique classique aux endroits stratégiques pour repousser les regroupements à l écart des habitations Aménager un endroit couvert avec de la lumière et des sanitaires dans l aire de loisirs pour que les jeunes puissent écouter de la musique et se retrouver Co-construire avec les jeunes un règlement de vie du quartier et le faire respecter : pas d animation le soir près des habitations, ramassage des déchets 1 Une colonne Morris est un élément du mobilier urbain initialement parisien, de forme cylindrique, elle sert de support à la promotion des spectacles et des films.

4 Dialoguer Utiliser l humour pour faire passer des messages de communication en direction des jeunes concernant les déchets Désigner un médiateur, une personne de confiance auprès des jeunes et légitime auprès des autres habitants, qui puisse atténuer ce manque de compréhension entre générations, assouplir la tolérance des moins jeunes, et faire comprendre aux plus jeunes la gêne occasionnée par les nuisances. Demander plus systématiquement ce que les jeunes veulent, les inviter aux réunions de quartier Favoriser le dialogue et les politesses d usage lors de rencontres informelles dans le quartier avec les jeunes, aller les voir au cas par cas Montrer l intérêt qu il y aurait à partager des savoirs, savoir-faire, savoir-être entre les deux générations Recourir au support festif occasionnel pour tisser des liens Organiser un tournoi ou un relai intergénérationnel lors de la «fête des Semboules» (voir Question n 1) sur base de sport, de musique, de questions culturelles Organiser un «championnat de quartier», pour susciter la fierté d être champion de son quartier, et donc le sentiment d appartenance partagé avec l ensemble des participants. Question n 3 : Comment associer les jeunes citoyens à l amélioration de leur quartier? Changer de langage pour lutter contre la stigmatisation Préférer dire «les voyous» et non «les jeunes» lorsque sont évoqués certains comportements réprimanda bles. Les responsabiliser et les impliquer Aller à leurs devants : trouver les référents, faire appel à des meneurs dans leurs propres groupes Les inviter à venir aux Conseils de Quartier déjà existants Organiser des Conseils de Quartier dédiés aux jeunes, gérés par les jeunes pour les jeunes Proposer des opérations concrètes collectives (ramassage déchets, embellissement du quartier) Associer toutes les catégories de jeunes citoyens Enfants : ce sont les futurs ados Ados : difficiles à toucher car ils sont au collège hors du quartier o parcours d orientation, mélanger les activités pré-ados o journée au ski, récolte de fonds pour une soirée... o une activité de loisirs offerte en récompense d une action pour le quartier (encadrement d un chantier, embellissement des lieux ) Jeunes o Leur laisser un périmètre sur l aire de loisirs à gérer en toute autonomie afin de les responsabiliser et de satisfaire leur besoin de liberté

5 Question n 4 : Quelles opérations collectives permettraient d améliorer ensemble le cadre de vie et de s approprier les espaces partagés? Végétaliser le quartier ensemble : cultiver du lien Organiser un concours de balcons végétalisés dans le quartier avec du sponsoring et des conseils d une association pour choisir des plantes dépolluantes, des plantes qui favorisent la pollinisation par les insectes, et/ou des plantes économes en eau. Réaliser des plantations avec les enfants Disposer d un espace de jardinage collectif, avec récupération d eau de pluie, et utilisation du compost de quartier, au sol ou en terrasse de toitures. S impliquer dans l organisation des festivités : créer une salle des fêtes, l aménager et la décorer ensemble Disposer d espaces à décorer librement dans le quartier, et de lieux d expression de l art urbain Disposer de murs de graffiti Repeindre certaines façades Créer une œuvre d art participative avec les déchets trouvés sur le quartier Réaliser une frise au-dessus de la crèche, ou un sol imprégné des empreintes de mains d enfants Question n 5 : Comment encourager les activités physiques dans le quartier? Proposer quelques nouveaux équipements Mettre un gazon synthétique pour le terrain de football Raccorder les Semboules à la mer par une piste cyclable Recenser les salles inoccupées des copropriétés, les remettre en état si besoin, et les mettre à disposition d associations pour proposer de nouvelles activités. Faire connaître l offre existante : Ajouter la possibilité de faire une recherche par quartier sur l annuaire des associations en ligne sur le site web de la Ville d Antibes. Proposer des cours de gym en plein air, dans le parc de loisirs ou sur la place, du yoga, Faire évoluer le parcours de santé afin qu il soit plus ludique avec des panneaux incitatifs, des conseils d étirement et de respiration Organiser une compétition sportive : des minis Jeux Olympiques, avec un bon pour une activité à gagner. Organiser une soirée par semaine (le vendredi par exemple) pour faire du roller ou du vélo ensemble dans le quartier (à l image de ce qui se fait déjà à Paris). Demander aux médecins du quartier de prescrire «des ordonnances de sport» à ceux qui en ont besoin, et bénéficier de réductions d inscription ou de tarifs préférentiels dans ce cas auprès des associations sportives de quartier.

6 Question n 6 : Comment valoriser l activité économique locale? Améliorer l offre et la visibilité des petits commerces Faire connaître davantage l existence de ces petits commerces : o faire une page internet pour regrouper les commerces, les événements associés o mettre en place une signalétique plus voyante depuis la rue Diminuer les prix des produits et services sur place Revoir les horaires des commerçants Améliorer la qualité de l accueil et le relationnel des commerçants avec les habitants du quartier Améliorer la qualité des produits proposés dans ces commerces Rajouter un tabac-presse et un distributeur de monnaie Intervenir pour faire vivre le marché avant qu il ne disparaisse de lui-même Déplacer le marché sur la place Charles Cros ou sur le parking de l église Faire venir davantage de commerçants sur le marché pour diversifier l offre Mettre en place une AMAP 2, en collaboration avec un producteur maraîcher local Éviter toutefois les doublons avec le maraîcher présent sur le marché Question n 7 : Quels outils pour une meilleure diffusion de l information? Entre habitants, à l intérieur du quartier Avec la municipalité Avec l extérieur des Semboules Comment infuser l esprit Développement Durable du quartier aux habitants actuels et aux nouveaux arrivants? Recenser les informations à faire connaître dans l intérêt général, par exemple : n vert de la mairie, horaires d ouverture des commerces et services de proximité associations site web dédié aux Semboules manifestations, spectacles réunions ouvertes à tous pollution atmosphérique covoiturage échanges de services, entraide bonnes pratiques écoresponsables Diffuser ces informations à travers différents moyens de communication : Un médiateur de quartier, pour résoudre les conflits entre voisins, pour faire le lien avec la municipalité, pour faciliter le dialogue avec les jeunes Un guide d usager du quartier, à remettre à tous les habitants actuels et aux nouveaux arrivants 2 Association pour le Maintien de l Agriculture Paysanne : c est un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et une exploitation locale débouchant sur un partage de récolte régulier.

7 Un panneau numérique lumineux à l entrée des Semboules pour y faire défiler des informations utiles Un site Internet dynamique ainsi qu une page facebook, facile d accès pour tous, pour relayer les informations, organiser des événements, etc Une revue gratuite sous forme de BD pour relater la vie du quartier Un panneau à côté de la mairie annexe ou une colonne Morris (voir Question n 1) Un crieur public Une TV des Semboules, émission à heure et jour régulier Une radio des Semboules Travailler les modes de communication et les messages pour intéresser et attiser la curiosité Tourner avec humour les messages de communication pour les déchets et pour le bruit en direction des jeunes Rester toujours dans un esprit positif, convivial et festif, pour ne pas tomber dans le côté moralisateur Ne pas surcharger les habitants d informations, privilégier un ou deux moyens de communication (site internet + guide usager) plutôt que de noyer les habitants sous des tas de prospectus édités par chaque association ou chaque commerçant Investir les lieux publics pour surprendre

8 La Direction Santé Environnement et Développement Durable de la Ville d Antibes Juan-les-Pins tient à remercier les participants qui ont accepté de se mobiliser au sein de ce groupe de travail organisé dans le cadre du projet Quartier Durable des Semboules.

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

La participation citoyenne et la politique locale

La participation citoyenne et la politique locale La participation citoyenne et la politique locale Comment sommes-nous arrivés à s intéresser à la participation citoyenne? Avant l arrivée du Plan de Cohésion Sociale à Waremme (avril 2008), nous étions

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012 9876 Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine juillet 2012 Sommaire 1. La méthodologie 2. Les dates clefs 3. Les chiffres clefs 4. Les principaux acteurs 5. Organisation

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Concertation sur le développement de la zone balnéaire. Pôle Loisirs Actions de sensibilisation

Concertation sur le développement de la zone balnéaire. Pôle Loisirs Actions de sensibilisation Concertation sur le développement de la zone balnéaire Pôle Loisirs Actions de sensibilisation Le développement durable au cœur de la démarche OBJECTIF: réduire la pression anthropique sur les plages avec

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler)

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1/3 Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1. TITRE DU PROJET : TRICOTON LA VILLE Fiche Action CDDRA 4.4.1 2. DESCRIPTIF DU PROJET : Installation de tricot de rue lors de la Foire aux plants

Plus en détail

Campus et hygiène de vie

Campus et hygiène de vie SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Compte-rendu d atelier Campus et hygiène de vie Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Qu est-ce que l hygiène de vie? Comment faire un retour d expérience utile? Comment

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE?

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE? GUIDE PÉDAGOGIQUE LA DÉMARCHE La Ville de Paris invite les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux (délaissés, mobiliers urbains, murs ).

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

MARLY SYMPA. Le résultat d un investissement constant depuis 25 ans

MARLY SYMPA. Le résultat d un investissement constant depuis 25 ans MARLY SYMPA Le résultat d un investissement constant depuis 25 ans MARLY SYMPA C EST. Une action qui devient un état d esprit communal Le nom de la comm. Communale chargée de la promotion de la qualité

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau A2.1 Descripteur global La personne peut : comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment

Plus en détail

RAID LATHAN 2014. Projet pédagogique Dossier d inscription. 13/17 ans

RAID LATHAN 2014. Projet pédagogique Dossier d inscription. 13/17 ans RAID LATHAN 2014 Projet pédagogique Dossier d inscription 13/17 ans Présentation du Raid Lathan 2014 La ville de Longué-Jumelles à travers son service des sports organise son 3ème Raid Jeunes 13/17 ans

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg,

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg, RENCONTRE Rencontre avec Peter Berg LAURENT DREYFUS Peter Berg vient de publier son deuxième livre, traduit et édité par le Mouvement de l Agriculture BioDynamique. Nous avons voulu voir de quelle expérience

Plus en détail

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS NOVEMBRE 2012 LES TERRASES ST-SULPICE PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice Plan d actions du Quartier Latin CONSOLIDATION

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

La priorité est donnée à la démarche de projet et non à la simple consommation de loisirs. Le séjour s appuie sur les principes suivant :

La priorité est donnée à la démarche de projet et non à la simple consommation de loisirs. Le séjour s appuie sur les principes suivant : Sommaire 1. Les principes du séjour 2. Présentation du séjour 3. Les objectifs du séjour 4. Les réunions 5. Les relations dans le camp 6. Le rôle de l équipe d animation 7. Les chantiers et actions de

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

GUIDE. DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE FONTAINOISE Les lieux et pratiques de la citoyenneté à Fontaine VERSION 2012

GUIDE. DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE FONTAINOISE Les lieux et pratiques de la citoyenneté à Fontaine VERSION 2012 GUIDE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE FONTAINOISE Les lieux et pratiques de la citoyenneté à Fontaine VERSION 2012 Mission Démocratie participative : 04 76 28 76 37 EDITO Cette deuxième édition du guide

Plus en détail

Cahier du participant. 3 e édition. Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion

Cahier du participant. 3 e édition. Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion Cahier du participant 3 e édition Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion 23 Juin 2013 RÉSUMÉ DU PROJET Le défilé c est.. Avant tout, une création collective des citoyens de Vaudreuil-Dorion en

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous.

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous. EXIGEZ L IMPOSSIBLE Dans un contexte économique particulièrement tendu, la compétitivité de votre offre et la pugnacité de votre force de vente ne suffiront plus à garantir votre développement. La qualité

Plus en détail

Forum rural : Au cœur des fragilités en rural, expérimentons des chemins d avenir

Forum rural : Au cœur des fragilités en rural, expérimentons des chemins d avenir Forum rural : Au cœur des fragilités en rural, expérimentons des chemins d avenir Au niveau agriculture - En Charente : 2 associations solidarité Paysans qui viennent en aide aux paysans en difficulté,

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

agence locale pour l'emploi Association Sans But Lucratif Place du Champs de Mars, 4 1050 BRUXELLES Tel: 02. 515 79 30 Fax: 02.

agence locale pour l'emploi Association Sans But Lucratif Place du Champs de Mars, 4 1050 BRUXELLES Tel: 02. 515 79 30 Fax: 02. Listes des activites autorisees EN ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENTS 2 AU PROFIT DES PERSONNES PHYSIQUES 3 EN ASBL, ASSOCIATION DE FAIT 5 1 POUR LES POUVOIRS COMMUNAUX 7 Activités ALE autorisées en ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture.

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture. Janvier à juin 2015 Quizz 12 à 20 CE Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises g U En Meurthe-et-Moselle Des équipes Des activités Des récompenses... cjd d 2 6 épreuves Une journée de clôture

Plus en détail

COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE SECTEUR B

COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE SECTEUR B COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE SECTEUR B Jeudi 18 octobre 2012 20h Salle Saint Joseph La Madeleine INTRODUCTION DE MONSIEUR LE MAIRE «Notre volonté de répondre aux besoins des Guérandais en matière de proximité,

Plus en détail

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL SOMMAIRE 1 I SITUATION / BESOINS / ATTENTES 2 ENJEUX DU PROJET ET OBJECTIFS DE LA MAITRISE D OUVRAGE 3 PROJET D ETABLISSEMENT

Plus en détail

Pourquoi le thème des loisirs? Pourquoi se projeter en 2022? :

Pourquoi le thème des loisirs? Pourquoi se projeter en 2022? : COMPTE RENDU DES PRODUCTIONS DES ATELIERS CREATIFS DES 6EMES RENCONTRES DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2012 DE CAP 3B «Horizon 2022 : Construisons ensemble les loisirs de demain sur le bassin de Bourg en Bresse»

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France

Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France Présentation des données du 4 ème trimestre 2011 Mardi 7 février 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne Rappel A ce jour, 46 agréments ont été délivrés

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUE N 5

LE GUIDE PRATIQUE N 5 LE GUIDE PRATIQUE N 5 POUR CRÉER UN SKATEPARK 2 3 AVANT-PROPOS Vous êtes un utilisateur de skatepark et vous souhaitez qu une de ces infrastructures se situe près de chez vous. Vous constatez que vous

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

VOUS AIMEZ AUSSI LA VITESSE UNE NOUVELLE AVENTURE UN PROGRAMME SPECTACULAIRE

VOUS AIMEZ AUSSI LA VITESSE UNE NOUVELLE AVENTURE UN PROGRAMME SPECTACULAIRE 5-6-7 juin 2015 UNE NOUVELLE AVENTURE Le Circuit de Nevers Magny-Cours se lance dans l aventure de l Endurance Moto : les 12 heures de Magny-Cours! UN PROGRAMME SPECTACULAIRE Pour cette nouvelle épreuve

Plus en détail

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012 Rendez-vous urbain Quartier Calmette Tilleuls 6 Juin 2012 le 6 Juin 2012 1. Parcours réalisé 1 2 Pour ce troisième rendez-vous urbain, seulement trois personnes étaient présentes sur les douze convoquées.

Plus en détail

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013 Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée Productions La Châtre le 22 janvier 2013 1- Transport participatif 2 2- Pôle de création «Georges Sound» 3 3- S ouvrir au monde par la Visioconférence

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Ecole Françoise Dolto Kervignac, le 22-06-2015 Rue du stade 56700 Kervignac 02 97 65 72 77 ec.0560297u@ac-rennes.fr Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Présents : - M. Plunian,

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CIRCULATION : DEVELOPPER LES MODES DOUX >Favoriser la circulation >Rendre les ronds points

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

Madame Monsieur, Yves ALLIENNE

Madame Monsieur, Yves ALLIENNE Madame Monsieur, Merci à l A.P.H et à sa Présidente de m avoir permis de présenter ce qui fait le quotidien des Services Municipaux en matière de Propreté Urbaine. Le classement de notre belle station

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

Chers organisateurs de Parcours du Cœur,

Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Que vous soyez un organisateur débutant ou confirmé, la mise en œuvre d un Parcours du Cœur nécessite une bonne organisation pour ne rien oublier. Votre objectif

Plus en détail

Aménagement d une cour d un lycée agricole

Aménagement d une cour d un lycée agricole Aménagement d une cour d un lycée agricole Renseignements. Structure porteuse : Lycée agricole de Challuy- EPL Challuy-Cosne-Plagny Standard : 03.86.21.66.00 Proviseure Adjointe M md Caroline Galmard :

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Descriptif : Mise en place d une campagne de communication visant à promouvoir

Plus en détail

F 3 20.01. Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame

F 3 20.01. Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame F 3 20.01 du 11 octobre 2000 (Entrée en vigueur : 20 octobre 2000) Le CONSEIL D ETAT de la République et canton de Genève, vu l article 40

Plus en détail

Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS

Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS UN MAIRE. DANS LA TOURMENTE.LES INFORMATIONS CAPITALES POUR RASSURER UNE EQUIPE MUNICIPALE QUI SE RESSERRRE (ELUS ET AGENTS ) Des décisions rapides

Plus en détail

LIVRET DE RESTITUTION

LIVRET DE RESTITUTION LIVRET DE RESTITUTION ESPACE TRUILLOT...... IMAGINONS UNE PROMENADE PLANTÉE Atelier de sensibilisation à la ville et à l architecture 2012 CAUE de Paris 2 L architecture et le paysage urbain composent

Plus en détail

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le contexte Le nouveau PEDMA, approuvé en avril 2011, définit plusieurs priorités aux horizons 2015 et 2020, dont la réduction de la production

Plus en détail

Séminaire «AGIR Ensemble pour l énergie» 19 mai 2011. Compte-rendu de l Atelier n 1 Approche pédagogique ciblée

Séminaire «AGIR Ensemble pour l énergie» 19 mai 2011. Compte-rendu de l Atelier n 1 Approche pédagogique ciblée Séminaire «AGIR Ensemble pour l énergie» 19 mai 2011 Compte-rendu de l Atelier n 1 Approche pédagogique ciblée Présentation de 3 projets sur les changements de comportements auprès de différentes populations

Plus en détail

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION COORDINATION PATRICE GAUTHIER SYLVIE PELLETIER PIERRE THIBODEAU 2015-2019 PLAN DE DELPHINE CHARMOILLE HUGUES DEGLAIRE MANON GAUTHIER SYLVAIN LESSARD CHANTAL ROY LOCAL Municipalité de Saint-Ulric En collaboration

Plus en détail

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53).

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Objet : Publicité, enseignes et pré-enseignes. Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Le décret n 96-946 du 24 octobre 1996 pris en

Plus en détail

Alain Outreman, Maire d Achères. Elisabeth Le Riboteur, Maire-adjointe chargée du Développement durable

Alain Outreman, Maire d Achères. Elisabeth Le Riboteur, Maire-adjointe chargée du Développement durable edito. demain se dessine aujourd hui Nous sommes très fiers de vous présenter notre Agenda 21 local, adopté lors du Conseil municipal du 18 avril 2013, après presque 4 ans de réflexion et de mise en débat.

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT de l engagement bénévole en loisir et en sport Plan de présentation 1. La description du programme o Les acteurs et partenaires ciblés et les objectifs o La logistique

Plus en détail

1. 2 Choisir les matériaux de construction

1. 2 Choisir les matériaux de construction MODE D'EMPLOI Comment transformer une place de parking en un espace de PARK(ing)? >>> Manuel d utilisation PARK(ing) Day Vous avez sauté le pas vous avez le Manuel. Apparemment, vous pensez sérieusement

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Embarquez à bord d un bateau unique pour une soirée exceptionnelle!

Embarquez à bord d un bateau unique pour une soirée exceptionnelle! Embarquez à bord d un bateau unique pour une soirée exceptionnelle! Située au cœur de Lyon, sur les berges du Rhône, La Plateforme est un remarquable pétrolier fluvial transformé en lieu de réception de

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles DOSSIER DE PRESSE Février 2011 A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles Contact presse Service

Plus en détail

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 10 ème édition JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 DANS MA NATURE Communauté de Communes du Sud-Est du Pays Manceau Brette-les-Pins Challes Changé Parigné-l Évêque Saint-Mars-d Outillé Depuis 2006, la

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire Jardin Pourquoi faire un jardin? Quel type de jardin mettre en place? Quelle

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

25 27 SEPT 2015 SAINT-MALO

25 27 SEPT 2015 SAINT-MALO 3 JOURS ÉVÉNEMENT 25 27 SEPT 2015 SAINT-MALO 1 ère édition plongez au cœur des nouvelles tendances de consommation! EN CHIFFREs NOS CIBLES LOCAL les richesses de notre territoire : circuits courts alimentaires,

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

URBANSOCCER vivez le meilleur du foot 5

URBANSOCCER vivez le meilleur du foot 5 EVENTS vivez le meilleur du foot 5 LES INFRASTRUCTURES Des Espaces Sportifs Haut de Gamme Les terrains sont en gazon synthétique dernière génération. Chaque centre propose des terrains indoor et/ou outdoor

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail