Modérateur/Chairman: A. Combes (Paris) Orateurs/Speakers: B. Levy (Vandoeuvre-Lès-Nancy), A. Vieillard-Baron (Boulogne- Billancourt)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modérateur/Chairman: A. Combes (Paris) Orateurs/Speakers: B. Levy (Vandoeuvre-Lès-Nancy), A. Vieillard-Baron (Boulogne- Billancourt)"

Transcription

1

2 MEET THE EXPERTS MERCREDI 16 JANVIER 08h30 à 09h30 - Salles Ampère 7/8 WEDNESDAY, JANUARY 16 TH Rooms Ampère 7/8 CHOC CARDIOGÉNIQUE CARDIOGENIC SHOCK Modérateur/Chairman: A. Combes (Paris) Orateurs/Speakers: B. Levy (Vandoeuvre-Lès-Nancy), A. Vieillard-Baron (Boulogne- Billancourt) Objectif/Objective : Connnaître les pièges diagnostiques, les principales causes et la prise en charge du choc cardiogénique. To define the diagnotic pitfalls, mais causes, and management of cardiogenic shock.

3 CONFÉRENCE DE PRESTIGE MERCREDI 16 JANVIER WEDNESDAY, JANUARY 16 TH 10h00 à 10h30 - Amphithéâtre Goethe Amphitheater Goethe L'IMMUNITÉ INNÉE : DES INSECTES À L'HOMME INNATE IMMUNITY: FROM BUGS TO HUMANS Orateur/Speaker: J. Hoffmann (Strasbourg)

4 CONFÉRENCE DE PRESTIGE MERCREDI 16 JANVIER WEDNESDAY, JANUARY 16 TH 10h00 à 10h30 - Amphithéâtre Goethe Amphitheater Goethe L'IMMUNITÉ INNÉE : DES INSECTES À L'HOMME INNATE IMMUNITY: FROM BUGS TO HUMANS Orateur/Speaker: J. Hoffmann (Strasbourg)

5 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION MERCREDI 16 JANVIER 10h45 à 12h15 - Salles Ampère 7/8 WEDNESDAY, JANUARY 16 TH Rooms Ampère 7/8 LE FUTUR DE LA RECHERCHE DANS LE SEPSIS THE FUTUR OF SEPSIS RESEARCH Modérateurs/Chair Persons: D. Annane (Garches), B. Guidet (Paris) Objectifs/Objectives : S'interroger sur les conséquences des études négatives dans le sepsis. Negative trials in sepsis: what next? Savoir faire la synthèse des études contradictoires. How to deal with contradictory trials' results? Comment améliorer le schéma d'une étude pour approcher l'étude idéale? What is the ideal study design? 10:45 11:15 11:45 La fin de la recherche dans le sepsis? Is sepsis research dead? P.F. Laterre (Bruxelles) Que tirer des études contradictoires? How to deal with controversial studies? M. Saxena (Sydney) Quelle est l'étude idéale? What is the ideal study? J.P. Mira (Paris)

6 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION MERCREDI 16 JANVIER 10h45 à 12h15 - Salle Darwin 3 WEDNESDAY, JANUARY 16 TH Room Darwin 3 LE POINT SUR LE SDRA UPDATE IN ARDS Modérateurs/Chair Persons: A. Esteban (Madrid), L. Papazian (Marseille) Objectifs/Objectives : Décrire l'épidémiologie et la nouvelle définition du SDRA et préciser les implications pour la pratique clinique. To describe ARDS epidemiology and Berlin definition: implications for clinical practice. Détailler les différents outils disponibles au lit du patient pour une ventilation protectrice, en abordant en particulier, les notions de "stress" et de "strain". To describe the available bedside tools for protective ventilation, considering in particular the notions of "stress" and "strain". Exposer les avancées thérapeutiques récentes dans le SDRA. To describe recent therapeutic advances in ARDS. 10:45 11:15 11:45 Epidémiologie et nouvelle définition en 2013 Epidemiology and the Berlin definition in 2013 L. Brochard (Genève) Outils au lit du patient pour une ventilation protectrice Bedside tools for protective ventilation L. Blanch (Sabadell) Nouveautés thérapeutiques New treatments J.D. Ricard (Colombes)

7 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION FONDAMENTAL MERCREDI 16 JANVIER 14h45 à 16h15 - Salles Ampère 7/8 WEDNESDAY, JANUARY 16 TH Rooms Ampère 7/8 VOIES DE RECHERCHE DANS LE SEPSIS RESEARCH IN SEPSIS: NEW DIRECTIONS Modérateurs/Chair Persons: J.D. Chiche (Paris), M. Hubert-Lang (Ulm) Objectif/Objective : Connaître les principaux axes de recherche dans le sepsis: - Le rôle des microparticules, - L'implication de l'endothélium, - L'importance de la respiration mitochondriale. To know the main axis of research in sepsis: - the role of microparticles, - the involvement of endothelium, - the key role of mitochondrial function. 14:45 15:15 15:45 Microparticules Microparticles F. Meziani (Strasbourg) Endothélium Endothelium H. Ait-Oufella (Paris) Dysfonction mitochondriale Mitochodrial dysfunction M. Singer (Londres)

8 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION MERCREDI 16 JANVIER 14h45 à 16h15 - Salle Darwin 3 WEDNESDAY, JANUARY 16 TH Room Darwin 3 VOYAGE DANS LE MILIEU INTÉRIEUR TRAVEL IN THE METABOLIC WORLD Modérateurs/Chair Persons: E. Maury (Paris), C. Ichaï (Nice) Objectifs/Objectives : Revisiter la physiopathologie des désordres métaboliques fréquents. Metabolic disorders pathophysiology revisited. Décrire les conséquences de l'hypoalbuminémie. Explaining consequences of hypoalbuminaemia. 14:45 15:15 15:45 Hyponatrémie : ce que vous n'avez pas compris Hyponatremia: what you don't understood B. Souweine (Clermont-Ferrand) Acidose métabolique : ce que j'ai compris Metabolic acidosis: What I do understand L. Gattinoni (Milan) Hypoalbuminémies : ce qu'il faut comprendre Hypoalbuminaemia: what should be understood J.P. Mira (Paris)

9 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION MERCREDI 16 JANVIER 14h45 à 16h15 - Salle Darwin 4 WEDNESDAY, JANUARY 16 TH Room Darwin 4 DE L'AGRESSION À L'INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË FROM RENAL INJURY TO ACUTE KIDNEY FAILURE. Modérateurs/Chair Persons: M. Darmon (Saint-Étienne), C. Vinsonneau (Melun) Objectifs/Objectives : Rappeler les mécanismes de dysfonction rénale en réanimation, leurs mécanismes physiopathologiques chez l homme et l animal. To recall the mechanisms of renal dysfunction in intensive care, their pathophysiological mechanisms in humans and animals. Préciser l intérêt et les limites des mesures de perfusions rénales réalisées à l aide du doppler. To specify the value and limits of Doppler measurement of renal blood flow. Faire le point sur les avantages et limites des nouveaux biomarqueurs d IRA pour le diagnostic précoce d IRA ou pour la distinction IRA transitoire / persistante. To define the advantages and drawbacks of new biomarkers for early diagnosis of acute renal failure or for distinguishing between transient and lasting acute renal failure. 14:45 15:15 15:45 Faut-il encore distinguer l'origine fonctionnelle ou organique? Can we differenciate prerenal from intrinsic AKI at the bedside? E. Hoste (Ghent) Peut-on mesurer la perfusion rénale en réanimation? Should we use Doppler to assess renal perfusion? N. Lerolle (Angers) Nouveaux biomarqueurs : avancées ou fausses promesses? Renal biomarkers: where do we stand? S. Bagshaw (Edmonton)

10 TABLE RONDE MERCREDI 16 JANVIER 14h45 à 16h15 - Salle Darwin 5 WEDNESDAY, JANUARY 16 TH Room Darwin 5 LE FUTUR DE LA SPÉCIALITÉ RÉANIMATION THE FUTURE OF THE INTENSIVE CARE AS A SPECIALTY Modérateur/Chairman: D. Annane (Garches) Orateurs/Speakers: L. Blanch (Sabadell), F. Fourrier (Lille), J. Pugin (Genève), A. Rhodes (London)

11 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION MERCREDI 16 JANVIER WEDNESDAY, JANUARY 16 TH 16h45 à 18h15 - Amphithéâtre Goethe Amphitheater Goethe SOLUTÉS D'EXPANSION VOLÉMIQUE : LES GRANDES ÉTUDES RÉCENTES FLUID LOADING : RECENT LARGE STUDIES Modérateurs/Chair Persons: L. Blanch (Sabadell), P.F. Laterre (Bruxelles) Objectif/Objective : Faire le point sur les grandes études récentes en matière de solutés de remplissage vasculaire. Review of recent large fluid resuscitation trials. 16:45 17:00 17:15 17:30 17:45 18:00 ALBIOS L. Gattinoni (Milan) CRISTAL D. Annane (Garches) 6S A. Perner (Copenhagen) CHRISMAS B. Guidet (Paris) CHEST M. Saxena (Sydney) Discussion

12 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION INTERFACE SRLF/SFAR MERCREDI 16 JANVIER 16h45 à 18h15 - Salles Ampère 7/8 WEDNESDAY, JANUARY 16 TH Rooms Ampère 7/8 COMPLICATIONS RESPIRATOIRES POSTOPÉRATOIRES POSTOPERATIVE RESPIRATORY COMPLICATIONS Modérateurs/Chair Persons: C.E. Luyt (Paris), A. Esteban (Madrid) Objectifs/Objectives : Préciser les facteurs de risque et la physiopathologie des complications respiratoires postopératoires. To explain riks factors and pathophysiology of postoperative respiratory complications. Décrire l'optimisation de la ventilation périopératoire pour diminuer ces complications. To describe how to optimize perioperative ventilatory settings. Détailler la prise en charge postopératoire. To describe postoperative respiratory care. 16:45 17:15 17:45 Mécanismes et patients à risque Mechanisms and patients at risk J. Canet (Barcelone) Ventilation periopératoire : actualités Perioperative ventilation: news S. Jaber (Montpellier) Prise en charge respiratoire postopératoire Postoperative respiratory management A. Rabbat (Paris)

13 SYMPOSIUM SATELLITE MERCREDI 16 JANVIER 16h45 à 18h15 - Salle Darwin 6 WEDNESDAY, JANUARY 16 TH Room Darwin 6 INTÉRÊTS POTENTIELS DES ANTAGONISTES SÉLECTIFS BÉTA-1 DANS LE SEPSIS POTENTIAL VALUE OF SELECTIVE BETA1-ANTAGONISTS IN SEPSIS Avec le soutien de Baxter/With the support of Baxter Modérateurs/Chair Persons: B. Levy (Vandoeuvre-Lès-Nancy), P. Radermacher (Ulm) 16:45 17:15 17:45 Arguments expérimentaux Experimental evidence M. Singer (Londres) Contrôle de la fréquence cardiaque par l'esmolol dans le sepsis Heart rate control with Esmolol in sepsis A. Morelli (Rome) Effets sur l'immunité Immune effects D. Annane (Garches)

14 CONTROVERSE EN RÉANIMATION MERCREDI 16 JANVIER 17h30 à 18h15 - Salle Darwin 3 WEDNESDAY, JANUARY 16 TH Room Darwin 3 CATÉCHOLAMINES EN PREMIÈRE INTENTION DANS LES ÉTATS DE CHOC? CATECHOLAMINES: FIRST CHOICE IN SHOCK? Modérateurs/Chair Persons: C. Brun-Buisson (Créteil), A. Combes (Paris) 17:30 17:45 18:00 Pour Pro J.L. Teboul (Le Kremlin-Bicêtre) Contre Con M. Singer (Londres) Discussion

15 MEET THE EXPERTS JEUDI 17 JANVIER 08h30 à 09h30 - Salles Ampère 7/8 THURSDAY, JANUARY 17 TH Rooms Ampère 7/8 SDRA ARDS Modérateur/Chairman: J.D. Ricard (Colombes) Orateurs/Speakers: A. Mercat (Angers), L. Gattinoni (Milan) Objectifs/Objectives : Préciser la stratégie thérapeutique du SDRA basée sur la PEEP. To define the therapeutic strategy for ARDS based on PEEP. Expliquer les objectifs de monitoring de la PEEP. To explain the objectives of PEEP monitoring.

16 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION JEUDI 17 JANVIER 08h30 à 09h45 - Salle Darwin 3 THURSDAY, JANUARY 17 TH Room Darwin 3 OPTIMISER L'ÉPURATION EXTRA-RÉNALE RENAL REPLACEMENT THERAPY: CAN WE DO BETTER Modérateurs/Chair Persons: N. Lerolle (Angers), F. Schortgen (Créteil) Objectifs/Objectives : Préciser les éléments permettant de discuter de l initiation et l arrêt de l épuration extra-rénale en réanimation. To specify the information needed to decide when to start and stop renal replacement therapy in intensive care. Rappeler la notion de dose de dialyse, son intérêt au cours des insuffisances rénales aiguës et les outils à notre disposition afin de la mesurer. To recall the notion of dialysis dose, its value in acute renal failure, and tools for its measurement. Décrire les principes généraux permettant de choisir la voie d abord en vue d une EER : site d insertion, type de matériel et risques inhérents à la mise en place de ce dernier. To describe the general principles when choosing vascular access for renal dialysis: insertion site, type of equipment and risks inherent in its use. 08:30 08:55 09:20 Actualités sur les cathéters et voies d'abord Vascular access for RRT in ICU patients D. Du Cheyron (Caen) Quand initier (et arrêter) l'eer? Renal replacement therapy: when to start (and stop)? S. Bagshaw (Edmonton) Dose de dialyse : ça sert à quoi? Dialysis dose at the bedside C. Ridel (Paris)

17 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION JEUDI 17 JANVIER 08h30 à 09h45 - Salle Darwin 4 THURSDAY, JANUARY 17 TH Room Darwin 4 MODULATION DE L'IMMUNITÉ EN RÉANIMATION IMMUNOMODULATION IN INTENSIVE CARE Modérateurs/Chair Persons: C. Brun-Buisson (Créteil), F. Tamion (Rouen) Objectifs/Objectives : Expliquer les principales approches permettant de moduler la réponse immune chez le patient agressé. To explain the main approaches to modulate the immune response in the critically ill patients. Présenter les traitements à visée immunomodulatrice utilisables en réanimation. To present immunomodulating treatments that can be used in intensive care. Détailler les méthodes d'épuration du sang modulant l'immunité. To detail haemodialysis methods that modulate immunity. 08:30 08:55 09:20 Immunomodulation médicamenteuse Drug-induced immunomodulation J. Pugin (Genève) Pharmaconutriments et probiotiques Pharmaconutrients and probiotics S. Gibot (Nancy) Techniques d'épuration du sang Hemodialysis methods J.P. Mira (Paris)

18 CONFÉRENCE DE PRESTIGE JEUDI 17 JANVIER THURSDAY, JANUARY 17 TH 10h00 à 10h30 - Amphithéâtre Goethe Amphitheater Goethe LA DOULEUR EN RÉANIMATION THE EPIDEMIC OF PROCEDURAL PAIN IN THE ICU Orateur/Speaker: K. Puntillo (San Francisco)

19 CONFÉRENCE DE PRESTIGE JEUDI 17 JANVIER THURSDAY, JANUARY 17 TH 10h00 à 10h30 - Amphithéâtre Goethe Amphitheater Goethe LA DOULEUR EN RÉANIMATION THE EPIDEMIC OF PROCEDURAL PAIN IN THE ICU Orateur/Speaker: K. Puntillo (San Francisco)

20 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION JEUDI 17 JANVIER 10h45 à 12h15 - Salles Apollinaire 2/4 THURSDAY, JANUARY 17 TH Rooms Apollinaire 2/4 LE PATIENT CIRRHOTIQUE EN RÉANIMATION CIRRHOSIS IN THE ICU Modérateurs/Chair Persons: A. Galbois (Paris), C. Ichaï (Nice) Objectifs/Objectives : Identifier les malades atteints de cirrhose qui peuvent bénéficier de la réanimation. To identify patients with cirrhosis who can benefit from intensive care. Préciser les particularités des malades cirrhotiques atteints d infections graves. To specify the characteristics of cirrhotic patients with severe infections. Connaître les traitements de l hémorragie digestive en To know how to manage gastrointestinal bleeding in :45 11:15 11:45 Quels patients admettre en réanimation? Which patients should be admitted to intensive care? V. Arroyo (Barcelone) Sepsis et cirrhose Sepsis and cirrhosis R. Moreau (Clichy) Prise en charge des hémorragies digestives Management of gastrointestinal bleeding D. Thabut (Paris)

21 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION JEUDI 17 JANVIER 10h45 à 12h15 - Salle Darwin 3 THURSDAY, JANUARY 17 TH Room Darwin 3 MONITORING HÉMODYNAMIQUE HEMODYNAMIC MONITORING Modérateurs/Chair Persons: A. Vieillard-Baron (Boulogne-Billancourt), D. de Backer (Bruxelles) Objectifs/Objectives : Décrire les nouveaux outils de monitoring hémodynamique. To describe the new hemodynamic monitoring devices. Définir la place respective des différents outils de monitoring hémodynamique en fonction du contexte clinique. To define the appropriate hemodynamic monitoring devices according to the clinical picture. 10:45 11:15 11:45 Nouveaux outils New devices A. Artigas (Sabadell) Monitoring péri-opératoire Peri-operative monitoring A. Rhodes (London) Monitoring en réanimation Monitoring in the ICU J.L. Teboul (Le Kremlin-Bicêtre)

22 SYMPOSIUM SATELLITE JEUDI 17 JANVIER 10h45 à 12h15 - Salle Darwin 6 THURSDAY, JANUARY 17 TH Room Darwin 6 SPÉCIFICITÉS ET PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS FONGIQUES ET À CLOSTRIDIUM DIFFICILE EN RÉANIMATION MANAGEMENT OF INVASIVE FUNGAL INFECTIONS AND CLOSTRIDIUM DIFFICILE INFECTIONS IN ICU Avec le soutien de Astellas Pharma/With the support of Astellas Pharma Modérateur/Chairman: J.P. Bedos (Le Chesnay) 10:45 11:15 11:45 Traitement des infections fongiques invasives : vers une approche personnalisée en réanimation? Treatment of invasive fungal infections: towards a personalized approach in intensive care? J.P. Mira (Paris) Traitement des infections fongiques invasives : vers une approche personnalisée en transplantation d'organes solides? Treatment of invasive fungal infections: towards a personalized approach in solid organ transplantation? O. Cointault (Toulouse) Quelles nouveautés concernant les infections à Clostridium difficile? Clostridium difficile infections: what's new? B. Guery (Lille)

23 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION JEUDI 17 JANVIER 14h45 à 16h15 - Salles Ampère 7/8 THURSDAY, JANUARY 17 TH Rooms Ampère 7/8 EFFETS MÉCONNUS DES CATÉCHOLAMINES NON-HEMODYNAMIC EFFECTS OF CATECHOLAMINES Modérateurs/Chair Persons: S. Gibot (Nancy), J. Duranteau (Le Kremlin-Bicêtre) Objectif/Objective : Discuter les effets non-hémodynamqiues des catécholamines. To discuss the non-hemodynamic effects of catecholamines. 14:45 15:15 15:45 Effets microcirculatoires Effects on the microcirculation D. de Backer (Bruxelles) Effets métaboliques Metabolic effects B. Levy (Vandoeuvre-Lès-Nancy) Effets immunologiques et inflammatoires Effects on the immune response D. Annane (Garches)

24 SYMPOSIUM SATELLITE JEUDI 17 JANVIER 14h45 à 16h15 - Salle Darwin 4 THURSDAY, JANUARY 17 TH Room Darwin 4 AVANCÉES EN VENTILATION NON INVASIVE ADVANCES IN NONINVASIVE VENTILATION Avec le soutien de Philips France - Activité HealthCare/With the support of Philips France - Activité HealthCare Modérateurs/Chair Persons: A. Esteban (Madrid), L. Brochard (Genève) 14:45 15:15 15:45 Interaction patient-ventilateur Patient-ventilator interaction L. Brochard (Genève) Intérêt de la VNI pour sécuriser les procédures Use of noninvasive ventilation in making procedures safer G. Hilbert (Bordeaux) VNI palliative Palliative noninvasive ventilation E. Azoulay (Paris)

25 SYMPOSIUM SATELLITE JEUDI 17 JANVIER 14h45 à 16h15 - Salle Darwin 6 THURSDAY, JANUARY 17 TH Room Darwin 6 TOMOGRAPHIE PAR IMPÉDANCE ÉLECTRIQUE PULMONAIRE LUNG ELECTRICAL IMPEDANCE TOMOGRAPHY Avec le soutien de Dräger/With the support of Dräger Modérateurs/Chair Persons: A. Roch (Marseille), H. Dupont (Amiens) 14:45 15:15 15:45 Imagerie du SDRA : de l'évaluation anatomique à l'approche fonctionnelle Imaging in acute lung injury: from anatomical to functional studies T. Mauri (Milan) Optimisation du recrutement alvéolaire au cours de la ventilation mécanique Optimization of alveolar recruitment during assisted mechanical ventilation D. Gommers (Rotterdam) Monitorage de la ventilation pour optimiser le sevrage Monitor mechanical ventilation to optimize weaning J.M. Constantin (Clermont-Ferrand)

26 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION JEUDI 17 JANVIER 16h45 à 18h15 - Salles Ampère 7/8 THURSDAY, JANUARY 17 TH Rooms Ampère 7/8 LES ÉTUDES À VENIR DANS LES RÉSEAUX DE RECHERCHE FUTURE TRIALS FROM THE RESEARCH NETWORKS Modérateurs/Chair Persons: D. Annane (Garches), P.F. Laterre (Bruxelles) Objectif/Objective : Connaître les travaux en cours et les développements futurs dans les réseaux de recherche. To know what work is ongoing and future developments in research networks. 16:45 17:07 17:29 17:51 ANZICS Clinical Trials group M. Saxena (Sydney) Réseau Européen de recherche en Ventilation Artificielle (REVA) European network for research in mechanical ventilation (REVA) L. Brochard (Genève) Réseau Tunisien de recherche en réanimation Tunisian critical care research network F. Abroug (Monastir) Réseau espagnol de recherche en réanimation Spanish critical care network M. Sanchez (Madrid)

27 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION INTERFACE SPLF/SRLF JEUDI 17 JANVIER 16h45 à 18h15 - Salles Apollinaire 2/4 THURSDAY, JANUARY 17 TH Rooms Apollinaire 2/4 LE PATIENT BPCO EN RÉANIMATION THE COPD PATIENT IN INTENSIVE CARE Modérateurs/Chair Persons: C. Girault (Rouen), B. Housset (Créteil) Objectifs/Objectives : Connaître les principaux éléments constituant le phénotype des patients BPCO afin d'améliorer la prise en charge. To know the main COPD phenotypes in order to improve management. Mettre à jour les connaissances sur le sevrage des BPCO. To update understanding of weaning in COPD. Savoir débuter une assistance respiratoire à domicile en réanimation. To know how to start long term respiratory assistance in intensive care. 16:45 17:15 17:45 Phénotypes des BPCO : implications pour le réanimateur COPD phenotypes: implications for the intensivist N. Roche (Paris) Optimisation du sevrage ventilatoire Optimization of ventilator weaning A. Esteban (Madrid) Instaurer une assistance respiratoire à domicile Setting up respiratory assistance at home J. Gonzalez (Paris)

28 CONTROVERSE EN RÉANIMATION JEUDI 17 JANVIER 16h45 à 17h30 - Salle Darwin 3 THURSDAY, JANUARY 17 TH Room Darwin 3 RÉDUCTION PRÉCOCE DU DÉFICIT ÉNERGÉTIQUE EARLY REDUCTION OF ENERGY DEFICIT Modérateurs/Chair Persons: C. Pichard (Genève), J. Reignier (La Roche-sur-Yon) 16:45 17:00 17:15 Pour Pro M. Berger (Lausanne) Contre Con G. Van Den Berghe (Louvain) Discussion

29 SYMPOSIUM SATELLITE JEUDI 17 JANVIER 16h45 à 18h15 - Salle Darwin 4 THURSDAY, JANUARY 17 TH Room Darwin 4 NOUVEAUTÉS POUR LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS EN ACUTE KIDNEY INJURY NEWS FOR THE MANAGEMENT OF PATIENTS WITH ACUTE KIDNEY INJURY Avec le soutien de Hospal/With the support of Hospal Modérateurs/Chair Persons: A. Combes (Paris), C. Ichaï (Nice) 16:45 17:15 17:45 KDIGO Guidelines : dernières recommandations pour la prise en charge de l Acute Kidney Injury KDIGO Guidelines: latest recommendations for the management of Acute Kidney Injury T. Rimmelé (Lyon) Récupération de la fonction rénale après Acute Kidney Injury Renal Recovery after Acute Kidney Injury S. Bagshaw (Edmonton) Biomarqueur de dommage rénal : impact sur la gestion du risque d Acute Kidney Injury Renal damage biomarker: impact on the management of Acute Kidney Injury risk J.M. Constantin (Clermont-Ferrand)

30 SYMPOSIUM SATELLITE JEUDI 17 JANVIER 16h45 à 18h15 - Salle Darwin 6 THURSDAY, JANUARY 17 TH Room Darwin 6 MONITORING HÉMODYNAMIQUE : UNE VISON GLOBALE HEMODYNAMIC MONITORING: A COMPLETE PICTURE Avec le soutien de Pulsion Medical Systems/With the support of Pulsion Medical Systems Modérateurs/Chair Persons: B. Levy (Vandoeuvre-Lès-Nancy), J.Y. Lefrant (Nîmes) 16:45 17:15 17:45 Monitoring du débit cardiaque par la courbe de pression artérielle Monitoring of cardiac output through the arterial pressure curve A. Rhodes (London) Thermodilution transpulmonaire : au-delà du débit cardiaque Transpulmonary thermodilution: beyond cardiac output J.L. Teboul (Le Kremlin-Bicêtre) Une vision hémodynamique globale A global hemodynamic vision X. Monnet (Le Kremlin-Bicêtre)

31 MEET THE EXPERTS VENDREDI 18 JANVIER 08h30 à 09h30 - Salles Ampère 7/8 FRIDAY, JANUARY 18 TH Rooms Ampère 7/8 PNEUMONIE COMMUNAUTAIRE COMMUNITY-ACQUIRED PNEUMONIA Modérateur/Chairman: E. Maury (Paris) Orateurs/Speakers: J. Chastre (Paris), C. Brun-Buisson (Créteil) Objectif/Objective : Identifier les pièges diagnostiques, les différentes formes cliniques et connaître la prise en charge des pneumonies communautaires. To define the diagnostic pitfalls, clinical forms, and management of community-acquired pneumonia.

32 CONFÉRENCE DE PRESTIGE VENDREDI 18 JANVIER FRIDAY, JANUARY 18 TH 10h00 à 10h30 - Amphithéâtre Goethe Amphitheater Goethe MORTS CÉLÈBRES ET MALADIES MYSTÉRIEUSES FAMOUS DEATHS AND MYSTERIOUS DISEASES Orateur/Speaker: P. Charlier (Garches)

33 CONFÉRENCE DE PRESTIGE VENDREDI 18 JANVIER FRIDAY, JANUARY 18 TH 10h00 à 10h30 - Amphithéâtre Goethe Amphitheater Goethe MORTS CÉLÈBRES ET MALADIES MYSTÉRIEUSES FAMOUS DEATHS AND MYSTERIOUS DISEASES Orateur/Speaker: P. Charlier (Garches)

34 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION VENDREDI 18 JANVIER 10h45 à 12h15 - Salles Ampère 7/8 FRIDAY, JANUARY 18 TH Rooms Ampère 7/8 ECMO : PRÉCISONS LES INDICATIONS! ECMO: LET'S CLARIFY THE INDICATIONS Modérateurs/Chair Persons: F. Baud (Paris), A. Roch (Marseille) Objectif/Objective : Connaître les indications, les contre-indications et les limites de l ECMO : - en cas d insuffisance circulatoire aiguë, - en cas d arrêt cardiaque, - en cas de SDRA réfractaire. To know the indications, contraindications, and limits of ECMO in - acute circulatory failure - cardiac arrest - refractory ARDS 10:45 11:15 11:45 ECMO et insuffisance circulatoire aiguë ECMO and acute circulatory failure A. Combes (Paris) ECMO et arrêt cardiaque ECMO and cardiac arrest M. Raux (Paris) ECMO et SDRA ECMO and ARDS G. Peek (Leicester)

35 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION VENDREDI 18 JANVIER 10h45 à 12h15 - Salle Darwin 3 FRIDAY, JANUARY 18 TH Room Darwin 3 INFECTION DE CATHÉTERS : QUELLES NOUVEAUTÉS? CATHETER INFECTION: WHAT'S NEW? Modérateurs/Chair Persons: J. Pugin (Genève), B. Souweine (Clermont-Ferrand) Objectifs/Objectives : Comprendre la physiopathologie et les facteurs de risque des infections de cathéter, notamment le rôle du biofilm. To understand the pathophysiology and risk factors of catheter infection, notably the role of biofilm. Assimiler les moyens de prévention et de diagnostique. To assimilate the methods of prevention and diagnosis. Maîtriser les différents cathéters, les différentes voies d abord et les techniques d insertion. To master the different catheters, routes and insertion technique. 10:45 11:15 11:45 Physiopathologie et diagnostic Pathophysiology and diagnosis P. Eggimann (Lausanne) Quel cathéter, quel site et quelle technique d'insertion? Which catheter, which site and which insertion technique? L. Lorente (Tenerife) Facteurs de risque et prévention Risk factors and prevention J.F. Timsit (La Tronche)

36 SYMPOSIUM SATELLITE VENDREDI 18 JANVIER 10h45 à 12h15 - Salle Darwin 5 FRIDAY, JANUARY 18 TH Room Darwin 5 ACTUALITÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA CANDIDOSE INVASIVE EN RÉANIMATION LATEST FINDINGS ON THE MANAGEMENT OF INVASIVE CANDIDIASIS IN INTENSIVE CARE Avec le soutien de MSD France/With the support of MSD France Modérateurs/Chair Persons: Y. Cohen (Bobigny), M. Wolff (Paris) 10:45 11:15 11:45 Prise en charge des candidoses invasives en réanimation : état des lieux Management of invasive candidiasis in intensive care: state of the art O. Leroy (Tourcoing) Stratégies actuelles de prise en charge des candidémies et candidoses invasives Current strategies for management of candidemia & invasive candidiasis M. Bassetti (Udine) Apport de la pharmacocinétique en pratique clinique Contribution of pharmacokinetics in clinical practice D. Breilh (Pessac)

37 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION VENDREDI 18 JANVIER 14h45 à 16h15 - Salles Ampère 7/8 FRIDAY, JANUARY 18 TH Rooms Ampère 7/8 COMMENT AUGMENTER LE NOMBRE DE GREFFONS? HOW TO INCREASE ORGAN DONATION? Modérateurs/Chair Persons: D. Dreyfuss (Colombes), R. Sonneville (Paris) Objectifs/Objectives : Reconnaître les patients qui vont évoluer vers la mort encéphalique. Be able to identify patients who will progress to brain death. Connaître l activité de prélèvement d organes après arrêt cardiaque. To know about organ procurement after cardiac death. Savoir comment augmenter le nombre d organes prélevés chez un donneur. Be able to increase organ donations in "extreme" donors. 14:45 15:15 15:45 Facteurs de risque d'évolution vers la mort encéphalique Imminent brain death E.J.O. Kompanje (Rotterdam) Prélèvements à cœur arrêté en France Organ donation after cardiocirculatory determination of death in France L. Jacob (Paris) Réanimation du donneur "limite" How to manage "extreme" donors J. Charpentier (Paris)

38 SYMPOSIUM SATELLITE VENDREDI 18 JANVIER 14h45 à 16h15 - Salle Darwin 4 FRIDAY, JANUARY 18 TH Room Darwin 4 OXYGÉNOTHÉRAPIE À HAUT DÉBIT NASAL HIGH-FLOW NASAL OXYGEN THERAPY Avec le soutien de Fisher & Paykel Healthcare/With the support of Fisher & Paykel Healthcare Modérateurs/Chair Persons: J. Mancebo (Barcelone), A. Roch (Marseille) 14:45 15:15 15:45 Effets de l'ohd sur la physiologie pulmonaire The effects of nasal high-flow oxygen therapy on lung physiology E. Futier (Clermont-Ferrand) Le rôle de l OHD et la prise en charge des détresses respiratoires aiguës The role of high-flow oxygen therapy in acute respiratory distress J.D. Ricard (Colombes) Nasal High Flow for post-extubation and de-escalation of respiratory support Nasal high-flow oxygen therapy for post-extubation and de-escalation of respiratory support R. Fernandez (Barcelona)

39 CONTROVERSE EN RÉANIMATION VENDREDI 18 JANVIER 16h45 à 17h30 - Salle Darwin 3 FRIDAY, JANUARY 18 TH Room Darwin 3 FAUT-IL FAIRE DE LA VNI APRÈS L'EXTUBATION? SHOULD WE USE NIV AFTER EXTUBATION? Modérateurs/Chair Persons: A. Mekontso Dessap (Créteil), C. Girault (Rouen) 16:45 17:00 17:15 Pour Pro L. Brochard (Genève) Contre Con A. Esteban (Madrid) Discussion

40 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN RÉANIMATION VENDREDI 18 JANVIER 16h45 à 18h15 - Salle Darwin 6 FRIDAY, JANUARY 18 TH Room Darwin 6 INFECTIONS COMMUNAUTAIRES GRAVES : NOUVEAUTÉS, PIÈGES ET CONTROVERSES SEVERE COMMUNITY ACQUIRED INFECTIONS: NEWS, PITFALLS AND CONTROVERSIES Modérateurs/Chair Persons: P. Tattevin (Rennes), S. Gibot (Nancy) Objectif/Objective : Connaître les nouveautés, les pièges et les controverses concernant : - les pneumonies communautaires graves, - les infections neuro-méningées, - les endocardites. To be aware of the news, pitfalls and controversies concerning: - severe community-acquired pneumonia, - meningoencephalitis, - endocarditis. 16:45 17:15 17:45 Pneumonies communautaires Community-acquired pneumonia E. Bouza (Madrid) Endocardites Endocarditis J.L. Trouillet (Paris) Infections neuro-méningées Meningoencephalitis M. Wolff (Paris)

Ventilation artificielle De la physiologie à la pratique

Ventilation artificielle De la physiologie à la pratique CAS Certificat de formation continue Certificate of Advanced Studies Ventilation artificielle De la physiologie à la pratique j a n v i e r o c t o b re 2 0 1 3 p r o g r a m m e e n c o u r s d e m p

Plus en détail

PROGRAMME SOCIÉTÉ DE RÉANIMATION DE LANGUE FRANÇAISE DES ATELIERS ET FORMATIONS DE L ANNÉE 2014. INSCRIPTIONS : www.srlf.org RENSEIGNEMENTS :

PROGRAMME SOCIÉTÉ DE RÉANIMATION DE LANGUE FRANÇAISE DES ATELIERS ET FORMATIONS DE L ANNÉE 2014. INSCRIPTIONS : www.srlf.org RENSEIGNEMENTS : SOCIÉTÉ DE RÉANIMATION DE LANGUE FRANÇAISE PROGRAMME DES ATELIERS ET FORMATIONS DE L ANNÉE 2014 Organisme de formation agréé FMC N Agrément : 117 527 938 75 N SIRET : 323 814 657 00041 INSCRIPTIONS : www.srlf.org

Plus en détail

Monitoring du SDRA Simple ou compliqué? Jean-Christophe M Richard, MD PhD

Monitoring du SDRA Simple ou compliqué? Jean-Christophe M Richard, MD PhD Monitoring du SDRA Simple ou compliqué? Jean-Christophe M Richard, MD PhD Emergency and Pre-Hospital divisions SAMU 74 INSERM UMR 955 Eq13 REVA: European Network on Mechanical Ventilation CONFLICTS OF

Plus en détail

ACTUALITÉS EN RÉANIMATION Réanimation, Surveillance Continue et Urgences Graves. 5 et 6 novembre 2015

ACTUALITÉS EN RÉANIMATION Réanimation, Surveillance Continue et Urgences Graves. 5 et 6 novembre 2015 19 ème Édition! ACTUALITÉS EN RÉANIMATION Réanimation, Surveillance Continue et Urgences Graves 5 et 6 novembre 2015 Cité Centre de Congrès de Lyon 50 quai Charles de Gaulle, 69006 LYON Comité d Organisation

Plus en détail

Infections endovasculaires

Infections endovasculaires Infections endovasculaires O. Leroy Service de Réanimation et Maladies Infectieuses CH Tourcoing 59 Conflits d intérêt Laboratoires Novartis: Orateur Laboratoires Sanofi-Aventis: Orateur, investigateur

Plus en détail

Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice

Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice DIPLOME UNIVERSITAIRE DE SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice Comité pédagogique : Pr C Ichai, Dr JC Orban,

Plus en détail

La ventilation non invasive aux soins intensifs

La ventilation non invasive aux soins intensifs La ventilation non invasive aux soins intensifs Martin Lessard MD Service de soins intensifs, CHA Division de soins intensifs adultes Université Laval 3 mars 2011 BiPAP (Bi-level Positive Airway Pressure)

Plus en détail

Indications, modalités, conduite, et arrêt de l assistance respiratoire post-extubation (VNI, CPAP)

Indications, modalités, conduite, et arrêt de l assistance respiratoire post-extubation (VNI, CPAP) Réanimation 2001 ; 10 : 744-9 2001 Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés S1624069301001955/FLA COMMUNICATIONS DES EXPERTS Indications, modalités, conduite, et arrêt de

Plus en détail

Le patient oncologique au soins intensifs. Détresse respiratoire et support ventilatoire. AP Meert. Institut Jules Bordet.

Le patient oncologique au soins intensifs. Détresse respiratoire et support ventilatoire. AP Meert. Institut Jules Bordet. Le patient oncologique au soins intensifs. Détresse respiratoire et support ventilatoire. AP Meert. Institut Jules Bordet. Epidémiologie Etiologies Diagnostic Causes d IRA selon le délai dans les hémopathies

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

DIU «SOINS EN REANIMATION» (DIUSER)

DIU «SOINS EN REANIMATION» (DIUSER) DIU «SOINS EN REANIMATION» (DIUSER) (DU, DUEC, DIU, AUEC) > Composante porteuse : Médecine > Composante(s) associée(s) : Néant > Etablissements co-habilités le cas échéant : Facultés de Médecine de Caen

Plus en détail

PROGRAMME INFIRMIERS D URGENCE

PROGRAMME INFIRMIERS D URGENCE PROGRAMME INFIRMIERS D URGENCE IDE EN MILIEU INSOLITE Exercice sur une plate-forme pétrolière Philippe QUINQUIS (Saint-Lô) Au sein des forces spéciales Alain PUIDUPIN (Marseille) Participation à la couverture

Plus en détail

PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES GRAVES : PLACE DES BIOMARQUEURS

PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES GRAVES : PLACE DES BIOMARQUEURS Résumé PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES GRAVES : PLACE DES BIOMARQUEURS Critères de gravité des PAC : Âge Type de bactérie Résistance aux ATB Immunodépression Co-morbidités PAC sévères : 10% PAC Mortalité

Plus en détail

Modalités d'utilisation des

Modalités d'utilisation des Modalités d'utilisation des inotropes et des drogues vasoactives. Dr Daniel Pic. Urgences Médicochirurgicales Adultes. Pr J. Schmidt. CHRU Clermont-Fd. Le traitement du choc : Principaux axes thérapeutiques

Plus en détail

Réanimation 14 (2005) III VIII. Index des mots clés. Approche systémique des risques Politique nationale de gestion des risques en établissements

Réanimation 14 (2005) III VIII. Index des mots clés. Approche systémique des risques Politique nationale de gestion des risques en établissements Réanimation 14 (2005) III VIII Index des mots clés http://france.elsevier.com/direct/reaurg/ A Accident médical Comment informer le patient et sa famille? Le point de vue juridique, 454 Accidents La pathologie

Plus en détail

LVL Médical. > Assistance respiratoire > Perfusion > Nutrition > Insulinothérapie. La référence de l assistance médicale à domicile.

LVL Médical. > Assistance respiratoire > Perfusion > Nutrition > Insulinothérapie. La référence de l assistance médicale à domicile. LVL Médical La référence de l assistance médicale à domicile > Expérience > Expertise > Qualité > Valeurs humaines > Assistance respiratoire > Perfusion > Nutrition > Insulinothérapie > ASSISTANCE RESPIRATOIRE

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

Teaching evidence-based medicine and pharmacoeconomics at UCL. Anne Spinewine. (with slides borrowed from B Krug for pharmacoeconomy)

Teaching evidence-based medicine and pharmacoeconomics at UCL. Anne Spinewine. (with slides borrowed from B Krug for pharmacoeconomy) Teaching evidence-based medicine and pharmacoeconomics at UCL Anne Spinewine (with slides borrowed from B Krug for pharmacoeconomy) 04.10.2011 WBI- UCL UPH Teaching EBM and pharmacoeconomics Teaching For

Plus en détail

Qui et quand opérer. au cours du traitement de l EI?

Qui et quand opérer. au cours du traitement de l EI? Qui et quand opérer au cours du traitement de l EI? Gilbert Habib Département de Cardiologie - Timone Marseille 7es JNI Bordeaux, 8 juin 2006 Université de la Méditerranée Faculté de Médecine de Marseille

Plus en détail

Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI?

Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI? Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI? Dan BENHAMOU Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital Antoine Béclère Université Paris-Sud France Introduction Surveillance obligatoire en

Plus en détail

M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010. Objectifs thérapeutiques de. sepsis

M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010. Objectifs thérapeutiques de. sepsis M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010 Objectifs thérapeutiques de l évaluation hémodynamique h dans le sepsis Surviving Sepsis Campaign 2008 Initial resuscitation (First 6 hours) Recommandations

Plus en détail

Nourrisson, pédiatrique, adulte

Nourrisson, pédiatrique, adulte Nourrisson, pédiatrique, adulte En soins intensifs, vous cherchez plus que des performances ventilatoires de classe mondiale. Vous recherchez des ventilateurs capables de fournir des données fiables et

Plus en détail

IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad

IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad Integration of services for frail elderly- SIPA and PRISMA projects and after Céline Bureau, M.Sc.Inf. (cbureau.csss-iugs@msss.gouv.qc.ca) CSSS-IUG

Plus en détail

Rapid response team (Equipe mobile d urgence)

Rapid response team (Equipe mobile d urgence) Rapid response team (Equipe mobile d urgence) D. Benoit, MD, PhD Department of Intensive Care Medicine Ghent University Hospital Chaine de survie intra hospitalière Intervention précoce avant l admission

Plus en détail

Prostate Cancer. Signs of Prostate Cancer

Prostate Cancer. Signs of Prostate Cancer Prostate Cancer The prostate is a gland in men that makes a liquid that forms part of semen. Its size is about 2 centimeters by 2 centimeters and is located in the pelvic area. The prostate uses a male

Plus en détail

VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE. Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009

VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE. Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009 VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009 EPIDEMIOLOGIE En France 3-4 millions d asthmatiques 50 000 à 100000 AAG services d urgence 8000 à 16 000

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation UNIVERSITÉ de Limoges DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation I - INTITULÉ DU DIPLÔME DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE INTERREGIONAL : SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION II -

Plus en détail

Clinical Trials Regulation

Clinical Trials Regulation Clinical Trials Regulation National Implementation Cécile Delval Director of Evaluation Division French Medicines Agency (ANSM) France Ministry of Health ANSM Competent Authority Ethics Committee (EC)

Plus en détail

Types of Brain Injury

Types of Brain Injury Types of Brain Injury The bones of the skull are hard to protect the brain. When your head is hit or moved with force, the brain is injured when it moves at a different speed than the skull. The brain

Plus en détail

Perspectives sur les défis du sevrage ventilatoire

Perspectives sur les défis du sevrage ventilatoire 1 de 5 Perspectives sur les défis du sevrage ventilatoire Si vous préférez obtenir cet article en version pdf, cliquez ici,.s il vous plaît. Le sevrage de la ventilation mécanique est un moment important

Plus en détail

S. Kernéis, T. Ancelle, V. Naneix-Laroche, N. Amrane, JP. Leroy, T. Hanslik, O. Launay

S. Kernéis, T. Ancelle, V. Naneix-Laroche, N. Amrane, JP. Leroy, T. Hanslik, O. Launay Etude AMARCOR Tolérance et immunogénicité du vaccin contre la fièvre jaune chez des sujets recevant une corticothérapie par voie générale : étude de cohorte observationnelle S. Kernéis, T. Ancelle, V.

Plus en détail

NOTICE-OF-INTENT TO APPLY FOR A CLINICAL RESEARCH GRANT (October 2014) / PRÉAVIS DEMANDE DE SUBVENTION DE RECHERCHE CLINIQUE (octobre 2014)

NOTICE-OF-INTENT TO APPLY FOR A CLINICAL RESEARCH GRANT (October 2014) / PRÉAVIS DEMANDE DE SUBVENTION DE RECHERCHE CLINIQUE (octobre 2014) NOTICE-OF-INTENT TO APPLY FOR A CLINICAL RESEARCH GRANT (October 2014) / PRÉAVIS DEMANDE DE SUBVENTION DE RECHERCHE CLINIQUE (octobre 2014) The deadline for receipt of a notice-of-intent to apply is Monday,

Plus en détail

NAVA pourquoi pas. Stéphane Delisle RRT, PhD, FCCM Mohamed Ait Si M Hamed, inh. BSc.

NAVA pourquoi pas. Stéphane Delisle RRT, PhD, FCCM Mohamed Ait Si M Hamed, inh. BSc. NAVA pourquoi pas Stéphane Delisle RRT, PhD, FCCM Mohamed Ait Si M Hamed, inh. BSc. 7e Symposium en thérapie respiratoire HSCM 1 décembre 2012 Le mode NAVA o Neurally Adjusted Ventilatory Assist Neuro-Asservissement

Plus en détail

Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com. Page d accueil : http://france.elsevier.com/direct/reaurg

Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com. Page d accueil : http://france.elsevier.com/direct/reaurg Reanimation (2007) 16, 699 705 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com Page d accueil : http://france.elsevier.com/direct/reaurg Index des mots clés A Abdominal compartment Respiratory effects of

Plus en détail

BIOMARQUEURS CARDIOVASCULAIRES Où en est-on?

BIOMARQUEURS CARDIOVASCULAIRES Où en est-on? BIOMARQUEURS CARDIOVASCULAIRES Où en est-on? Eric Bonnefoy Unité de Soins Intensifs de Cardiologie Hospices Civils de Lyon UMR 5558 - Université Lyon 1 1 D-dimères, quelle proposition est fausse? 1 - L

Plus en détail

Forces et Faiblesses de la recherche à Marseille

Forces et Faiblesses de la recherche à Marseille Forces et Faiblesses de la recherche à Marseille Michel Drancourt / Jean-Louis Mège URMITE CNRS UMR 6236, IRD198 1 Bilan, recherche Classification of the first 10 European cities : publications in ID&TM

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

L Insuffisance rénale aiguë (IRA) anurique n est que la face visible de l iceberg,

L Insuffisance rénale aiguë (IRA) anurique n est que la face visible de l iceberg, Points essentiels L Insuffisance rénale aiguë (IRA) anurique n est que la face visible de l iceberg, l évaluation de la fonction rénale chez le nouveau-né reste très difficile et repose sur la clinique

Plus en détail

Infections sur matériel d assistance circulatoire

Infections sur matériel d assistance circulatoire Symposium Novartis Pharma «De battre mon cœur s est infecté!» 14 JNI - 12 juin 2013 Clermont Ferrand Infections sur matériel d assistance circulatoire Dr Philippe GAUDARD DAR Arnaud de Villeneuve Pôle

Plus en détail

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her.

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI VOCABULAIRE Mots 1 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. You may want to use some of the following words Paris petite

Plus en détail

Ecole d infirmier(e)s anesthésistes

Ecole d infirmier(e)s anesthésistes Ecole d infirmier(e)s anesthésistes Programme de formation 2013 préparation au concours d entrée à l école d IADE formation des infirmier(e)s de SSPI formation des aides-soignant(e)s de SSPI de réanimation,

Plus en détail

Notice to Industry / Avis à l industrie

Notice to Industry / Avis à l industrie Therapeutic Products Directorate / Direction des produits thérapeutiques Holland Cross, Tower "B" /Holland Cross, tour "B" 6th Floor, 1600 Scott Street / 6ième étage, 1600, rue Scott Address locator: 3106B

Plus en détail

Index des mots clés. Canicule Services d urgence : observatoires de santé publique, 807 Carbapénèmes Le point sur les carabapénèmes, 242

Index des mots clés. Canicule Services d urgence : observatoires de santé publique, 807 Carbapénèmes Le point sur les carabapénèmes, 242 Reanimation (2008) 17, 828 835 Index des mots clés A Accréditation des médecins L accréditation des équipes à risque, 577 Acidocétose diabétique Complications métaboliques aiguës du diabète, 761 Acidose

Plus en détail

Formation en réanimation pédiatrique et en néonatalogie

Formation en réanimation pédiatrique et en néonatalogie Formation en réanimation pédiatrique et en néonatalogie Société de Kinésithérapie de Réanimation Cliniques universitaires Saint-Luc Objectifs de la formation Après cette formation, le kinésithérapeute

Plus en détail

Nantes has direct rail connections to all the major French cities:

Nantes has direct rail connections to all the major French cities: La Cité, easy to reach Located in the city centre, just a 5-minute walk from the high-speed train station (South exit) and a 20-minute shuttle ride from the airport, La Cité is served by excellent transport

Plus en détail

Cardiologie. Rabat 11-13 octobre 2010 Drs Geneviève Haucotte, Antonine Wyffels

Cardiologie. Rabat 11-13 octobre 2010 Drs Geneviève Haucotte, Antonine Wyffels Nomenclature de Cardiologie Rabat 11-13 octobre 2010 Drs Geneviève Haucotte, Antonine Wyffels 1 Cardiologie Types de prestations Prestataires Lieu de prestation Différents financements Spécificités Nouveautés

Plus en détail

DE GRAVITE. DESC de réanimation Septembre 2008

DE GRAVITE. DESC de réanimation Septembre 2008 INTERETS ET LIMITES DES SCORES DE GRAVITE Mélanie RIEDEL DESC de réanimation Septembre 2008 Elaboration des Scores de Gravité Etablis à partir de paramètres cliniques et biologiques Outils épidémiologiques

Plus en détail

Sébastien Ninite Infirmier Chef de Service CHU de Charleroi

Sébastien Ninite Infirmier Chef de Service CHU de Charleroi Sébastien Ninite Infirmier Chef de Service CHU de Charleroi Dr Patrick Biston, médecin chef de service des soins intensifs du CHU Charleroi A l équipe médico-infirmière des soins intensifs du CHU de Charleroi

Plus en détail

La plateforme française pour les études de neuroimagerie multicentriques

La plateforme française pour les études de neuroimagerie multicentriques La plateforme française pour les études de neuroimagerie multicentriques ÉMERGENCE D UN GRAND INSTRUMENT DE NEUROIMAGERIE DISTRIBUÉ Un instrument pour les études de cohortes une structure permettant de

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Capacity Development for Local Authorities

Capacity Development for Local Authorities Implemented by Capacity Development for Local Authorities Virtual cooperation for capacity development in solid waste management in Morocco and Tunisia Seite 1 Implemented by Background and objectives

Plus en détail

Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable

Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable Séoul (République de Corée), 7-9 septembre 2011 L Organisation mondiale de la santé animale

Plus en détail

Choc septique et cortico-surr. -surrénale

Choc septique et cortico-surr. -surrénale Choc septique et cortico-surr -surrénale Du concept au traitement François Fourrier EA 2689 Université de Lille 2 Réanimation polyvalente CHRU Lille Le concept biochimique Les voies métaboliques des stéroïdes

Plus en détail

Teaching and learning clinical pharmacy at UCL

Teaching and learning clinical pharmacy at UCL Teaching and learning clinical pharmacy at UCL Anne Spinewine 03.10.2011 WBI- UCL UPH Teaching and learning clinical pharmacy Teaching and learning Unskilled clinical pharmacist : dangerous! Do not start

Plus en détail

Prise en charge. Inten sité. Temps

Prise en charge. Inten sité. Temps o Incidence o Physiopathologie o Prise en charge Thibault Coppens, kinésithérapeute, Cliniques Universitaires Saint-Luc Incidence Infection saisonnière Enfants de 1 mois à 2 ans (maxi entre 2 et 8 mois)

Plus en détail

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE NECESSITY OF A NEW JURISDICTION G Delépine, NDelépine Hôpital Raayond Poincarré Garches France The scandal of the VIOXX Illustrates the

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent Classification Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent La classification a pour objet de regrouper des données en classes possédant des caractéristiques similaires. La

Plus en détail

Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE

Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE SAINT-LEGER MélanieM Réunion inter-régionale de Réanimation R MédicaleM PLAN Efficacité & essais cliniques

Plus en détail

Quand et à quels patients proposer une ventilation à domicile au long. Constat de terrain : nombre de patients appareillés depuis 1993

Quand et à quels patients proposer une ventilation à domicile au long. Constat de terrain : nombre de patients appareillés depuis 1993 DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

SRLF SOCIÉTÉ DE RÉANIMATION DE LANGUE FRANÇAISE

SRLF SOCIÉTÉ DE RÉANIMATION DE LANGUE FRANÇAISE 42 e C O N G R E S INTERNATIONAL PARIS 15-17 JANVIER 2014 SRLF AVEC SOCIÉTÉ DE RÉANIMATION DE LANGUE FRANÇAISE e m am r g ro P GROUPE FRANCOPHONE D E S U R G E N C E S P E D I A T R I Q U E S» r e mi r

Plus en détail

Analyse critique d article: «Chronic dialysis and death among survivors of acute kidney injury requiring dialysis»

Analyse critique d article: «Chronic dialysis and death among survivors of acute kidney injury requiring dialysis» Analyse critique d article: «Chronic dialysis and death among survivors of acute kidney injury requiring dialysis» Wald R et al., JAMA 2009;302(11):1179-1185 P. Bardou CHU Limoges DESC réa med, session

Plus en détail

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT QUELS RÉSULTATS POUR LE RECEVEUR? QUELS RISQUES POUR LE DONNEUR? DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT CONCERNER CHACUN /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

Spécialiste en médecine intensive

Spécialiste en médecine intensive SIWF ISFM Spécialiste en médecine intensive Programme de formation postgraduée du 1 er juillet 2009 (dernière révision: 21 juin 2013) Accrédité par le Département fédéral de l'intérieur: 1 er septembre

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

ANTONELLO Marc Publications

ANTONELLO Marc Publications ANTONELLO Marc Publications ARTICLES Antonello M, Plages B. Le kinésithérapeute en service de réanimation polyvalente. Kinésither Sci. 1989 ;284 :15-21. Antonello M. La réalité de la réa. Kiné-Actualité,

Plus en détail

www.aspicu.org Coordonnateur pour la France : Benoît Misset Service de Réanimation Polyvalente, Groupe Hospitalier Paris saint Joseph, Paris, France.

www.aspicu.org Coordonnateur pour la France : Benoît Misset Service de Réanimation Polyvalente, Groupe Hospitalier Paris saint Joseph, Paris, France. Projet Aspic Page 1 sur 6 PROJET «ASPIC» : Registre européen d infections à Aspergillus dans les unités de soins intensifs www.aspicu.org Investigateurs principaux : S. Blot, Département de Réanimation,

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Recommandations professionnelles Emphysème par déficit en alpha-1 antitrypsine

Recommandations professionnelles Emphysème par déficit en alpha-1 antitrypsine Recommandations professionnelles Emphysème par déficit en alpha-1 antitrypsine I. Rationnel Le déficit en alpha-1 antitrypsine est une maladie génétique rare. On estime le nombre de patients atteints en

Plus en détail

ventilation SeRvo-U DeS CaPaCitÉS ÉtenDUeS

ventilation SeRvo-U DeS CaPaCitÉS ÉtenDUeS ventilation SERVO-U DES CAPACITÉS ÉTENDUES Critical Care SERVO-U 3 SERVO-U DES CAPACITÉS ÉTENDUES SERVO-U offre de nombreuses options efficaces de ventilation protectrice. Toutes sont très accessibles,

Plus en détail

Implication étiologique du temps d ischémie froide sur le risque de survenue d un échec de greffe ou d un décès chez des patients transplantés rénaux

Implication étiologique du temps d ischémie froide sur le risque de survenue d un échec de greffe ou d un décès chez des patients transplantés rénaux July 4, 2013 Proposition de stage (Master 2 en Biostatistique/Epidémiologie): Implication étiologique du temps d ischémie froide sur le risque de survenue d un échec de greffe ou d un décès chez des patients

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Cancer bronchique et séjour en soins intensifs: comment les vivre?

Cancer bronchique et séjour en soins intensifs: comment les vivre? Cancer bronchique et séjour en soins intensifs: comment les vivre? Cas clinique #1 Cas clinique Patient de 78 ans Marié, trois enfants dont un médecin Vivant à domicile Professeur Tabac 80 paquets/année,

Plus en détail

High Blood Pressure in Pregnancy

High Blood Pressure in Pregnancy High Blood Pressure in Pregnancy Blood pressure is the force put on the walls of your blood vessels as blood travels through your body. Blood pressure helps pump blood to your body. Taking Your Blood Pressure

Plus en détail

National Health Survey. Le Luxembourg dans le contexte international

National Health Survey. Le Luxembourg dans le contexte international National Health Survey Le Luxembourg dans le contexte international Ministère de la Santé conférence de presse du 25 février 9 Présentation de l étude 2 Fiche technique Un échantillon de 484 personnes

Plus en détail

Mobilisation des connaissances en «réanimation urgences transfusion» Janvier 2007

Mobilisation des connaissances en «réanimation urgences transfusion» Janvier 2007 Mobilisation des connaissances 1- Quand est devenue la Réanimation une spécialité à part entière? Selon quel texte réglementaire 2- Donnez la définition d une unité de réanimation 3- Quel est l effectif

Plus en détail

Horaires Généralités et évaluation Intervenants 08.30 08.45

Horaires Généralités et évaluation Intervenants 08.30 08.45 Session 1 LIEUX DE VISIOCONFERENCE Lundi 9 Novembre 2015 Visioconférence Horaires Généralités et évaluation Intervenants 08.30 08.45 08.45 09.30 09.30 10.30 10.30 11.00 11.00 12.00 Introduction Présentation

Plus en détail

Comment évaluer. la fonction contractile?

Comment évaluer. la fonction contractile? Comment évaluer la fonction contractile? Pr Xavier MONNET Service de réanimation médicale Hôpital de Bicêtre Assistance publique Hôpitaux de Paris Conflit d intérêt Pulsion Medical Systems CAP PiCCO Echocardiographie

Plus en détail

Ventilation Non-Invasive

Ventilation Non-Invasive Ventilation Non-Invasive chez les enfants Indications et contre indications Etienne Javouhey, Emmanuelle Bertholet Hôpital Edouard Herriot, Lyon VNI (en aigu) chez l enfant Aucune étude contrôlée Peu de

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

PERFUSION 2015. SOFRAPERF Société Française de Perfusion. nous savons tous ensemble

PERFUSION 2015. SOFRAPERF Société Française de Perfusion. nous savons tous ensemble PERFUSION 2015 SOFRAPERF Société Française de Perfusion neaucunsait dece nous que nous savons tous ensemble Mercredi 10 juin 2015 15h0017h00 Accueil des congressistes 15h17h15 Conseil d Administration

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national.

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Villes Intitulé du diplôme Université de Angers Université

Plus en détail

Référentiel de compétences de l infirmière de réanimation

Référentiel de compétences de l infirmière de réanimation Réanimation DOI 10.1007/s13546-011-0242-2 RÉFÉRENTIEL / GUIDELINES Référentiel de compétences de l infirmière de réanimation Guide to required skills for the intensive care nurse SRLF et Springer-Verlag

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 [AN ENGLISH VERSION FOLLOWS] Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 Conférenciers (- ières) 1) Les communications en séances régulières ont une durée de

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE AIGUË EN PÉRIOPÉRATOIRE ET EN RÉANIMATION (A l'exclusion des techniques d'épuration extrarénale)

INSUFFISANCE RENALE AIGUË EN PÉRIOPÉRATOIRE ET EN RÉANIMATION (A l'exclusion des techniques d'épuration extrarénale) Recommandations Formalisées d Experts INSUFFISANCE RENALE AIGUË EN PÉRIOPÉRATOIRE ET EN RÉANIMATION (A l'exclusion des techniques d'épuration extrarénale) RFE commune SFAR-SRLF Société Française d Anesthésie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 23 décembre 2013 modifiant l arrêté du 18 avril 2011 portant liste et classification en deux catégories des emplois de greffier

Plus en détail

2 ème JOURNEE DE PERFECTIONNEMENT EN HEMODYNAMIQUE. Vendredi 26 mars 2010

2 ème JOURNEE DE PERFECTIONNEMENT EN HEMODYNAMIQUE. Vendredi 26 mars 2010 Organisée par les services des Soins Intensifs et d Anesthésiologie Vendredi 26 mars 2010 Hôpitaux Universitaires de Genève Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4 Stephan Hunziker 11h45 14h00 Ateliers Lunch (nombre

Plus en détail

Univers des soins infirmiers en images

Univers des soins infirmiers en images Univers des soins infirmiers en images Caroline Roy, inf., M. Sc. inf. Directrice-conseil, Direction, Affaires externes Congrès OIIQ Atelier A8 9 novembre 2015 Conflits d intérêts AUCUN 2 Objectifs d apprentissage

Plus en détail

Qu est-ce que. InSpectra StO 2? > Non invasif > Continu > En temps réel > Direct

Qu est-ce que. InSpectra StO 2? > Non invasif > Continu > En temps réel > Direct Qu est-ce que InSpectra StO 2? > Non invasif > Continu > En temps réel > Direct Qu est-ce que Spectra StO 2? artère vein Microcirculation La saturation en O 2 de l hémoglobine est actuellement mesurée

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention www.ffaair.org www.chepe.fr 148, bld Yves Farge - 69190 Saint-Fons Tél.: (33) 4 78 70 92 86 - Fax: (33) 4 78 70 92 35 e-mail : chepe@chepe.fr 2013 - CHEPE / Carole production

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT NOMS: PRÉNOM: DATE DE NAISSANCE: LIEU DE NAISSANCE: ADRESSE: TÉLÉPHONE FIXE: PORTABLE: COURRIER ÉLECTRONIQUE: PERSONNE À CONTACTER EN ESPAGNE EN CAS D URGENCE: TÉLÉPHONE EN

Plus en détail

Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction

Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction MATERIA NOVA Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction Olivier Talon, Séverine Coppée, Jevgenij Lazko,

Plus en détail

Acute Kidney Injury. Le Congrès Médecins. Conférence d actualisation 2013 Sfar. Tous droits réservés. POINTS ESSENTIELS

Acute Kidney Injury. Le Congrès Médecins. Conférence d actualisation 2013 Sfar. Tous droits réservés. POINTS ESSENTIELS Le Congrès Médecins. Conférence d actualisation 2013 Sfar. Tous droits réservés. Acute Kidney Injury Thomas Rimmelé MD, PhD th.rimmele@gmail.com Service d Anesthésie-Réanimation, Groupement hospitalier

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail