Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis"

Transcription

1 Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis 1

2 Si je cessais un jour d avoir le trac, je ne monterais plus sur les planches. Francis Huster 2

3 Le cercle des poètes disparus film de Peter Weir avec Robin Williams et Ethan Hawke

4 Avantages de la réunion participative Nombreuses idées collectées Peu de contestations sur les idées Meilleure adhésion lors de la réalisation 4

5 Règles de la réunion participative Choix du sujet dans la zone d autonomie de l animateur Le sujet intéresse la majorité les participants sont compétents pour en parler Le sujet correspond à un problème à résoudre ou une amélioration Efficacité accrue si solutions rapidement réalisables 5

6 Conditions matérielles 6-12 participants Table en U / V 2 paper-board pour enregistrer les idées, adhésif 1-2 heure avec pause 2 échelons hiérarchiques maximum 6

7 Différents plans possibles Inconvénients / Remèdes Pour / contre Causes / effets Valeurs ajoutées / Obstacles - difficultés Plan d action 7

8 Comment stimuler positivement la discussion? Détendre l atmosphère Noter la question posée Poser des questions ouvertes Résumer 8

9 Gestion des difficultés Si le groupe s égare, rappeler l objectif Ré-exprimer les sentiments des participants Encourager chaque membre de groupe à participer Tout le monde est d accord? Qu en pensez-vous, M.X? Défendre la minorité Ne pas prendre position sur le fond et renvoyer les questions de fond au groupe Mettre certaines questions en réserve 9

10 Technique de la régulation Quels sont les points négatifs de la réunion / formation, inconvénients? Bien noter tous les éléments jusqu au bout! Quels sont les avantages de participer à ce séminaire, les avantages Opérer une synthèse des inconvénients et chercher les remèdes Surtout, MAITRISEZ VOS EMOTIONS!!! 10

11 Comment communiquer de manière efficace? Utilisons les enseignements de l analyse transactionnelle pour améliorer notre communication avec les autres. 11

12 Comment communiquer de manière efficace? Nous exprimons nos messages à travers 3 états de communication 12

13 Comment communiquer de manière efficace? 1. Parent NORMATIF : impose, décide, fixe les règles. «Il dit ce que l on doit faire et ne pas faire» BIENVEILLANT : valorise, protège et soutient. 13

14 Comment communiquer de manière efficace? 2. Enfant ADAPTÉ: se plie aux règles, ne prend pas d initiatives. REBELLE : se rebelle contre toute imposition LIBRE : exprime ses sentiments, authentique. «Il met une bonne ambiance dans une équipe.» 14

15 Comment communiquer de manière efficace? 3. Adulte Analyse, réfléchit, s adapte, se met à la place de l autre. Négocie, argumente, écoute, et agit. 15

16 Comment communiquer de manière efficace? Seul l état Adulte permet de développer l autonomie et le sens des responsabilités. 16

17 Je ne vous estime pas Je vous estime Grille des 4 positions de vie Je n ai pas confiance en moi Attitude: Je me dévalorise et, survalorise l autre J ai confiance en moi Attitude: S accepte et accepte l autre Sentiments: Admiration et honte Expression: «C est de ma faute» «Vous faites cela mieux que Moi» Etat du Moi dominant: Enfant adapté Attitude: Je me dévalorise et, dévalorise l autre Sentiments: Maîtrise de soi, enthousiasme, attitude positive et, Respect de soi et des autres Expression: «Comment pouvons réussir?» «Cherchons ensemble la meilleure solution» Etat du Moi dominant: Adulte Attitude: Je me survalorise en permanence et, dévalorise l autre Sentiments: Abattement, résignation et, désespoir Expression: «C est notre faute» «Nous allons pas réussir» Etat du Moi dominant: Enfant rebelle Sentiments: Mépris, pitié et indifférence Expression: «C est de votre faute» «J ai raison» Etat du Moi dominant: Parent 17

18 Comment communiquer de manière efficace? 1. Face à un Enfant, je communique d abord en Parent pour établir la position Adulte. 2. Face à un Parent, j adopte au début l état d Enfant pour établir une communication adulte. 18

19 Comment communiquer de manière efficace? 3. J évite d être toujours Adulte. 4. Je ne laisse personne m enfermer dans une relation non constructive. 5. J évite de laisser mon Parent dominer les autres. 19

20 Que puis-je faire pour changer l Etat de communication de l autre? 20

21 Donner de la force à mes arguments en présentant des preuves incontestables et faire appel aux motivations des personnes que je souhaite convaincre, en leur montrant le bénéfice pour elles!

22 Processus d argumentation complète 1 Argument brut 2 Caractéristiques incontestables Réponses aux «pourquoi?»/ Preuves 3 Avantages interlocuteurs Personnalisation de l argumentation 22

23 «Préférez la force de l argument à l argument de la force, Telle devrait être la devise De toute société.» Anonyme 23

24 24

25 Obtenir un oui à ses arguments Albert, commercial de haut niveau, est incollable sur le plan technique. Doué d une grande faculté d élocution, il argumente et parle de son produit sans aucun problème. Pourtant ses interlocuteurs ne le suivent pas forcément et ne semblent pas toujours convaincus à la fin de son argumentation à la grande surprise d Albert! 25

26 Obtenir un oui ses arguments 1. Les connaissances d Albert sont limitées. Vrai / Faux 2. Ses arguments ne tiennent pas la route. Vrai / Faux 3. Il ne pose pas de questions Vrai / Faux 4. Il ne s intéresse pas à ses interlocuteurs. Vrai / Faux 5. Il ne se préoccupe pas de l impact de ses arguments sur ses interlocuteurs Vrai / Faux 26

27 Obtenir un oui à ses arguments Ne pas étaler vos connaissances. Ne vous laissez pas dominer par vos arguments même s ils sont valables! N oubliez jamais de parler à votre interlocuteur, et de lui parler de lui! 27

28 Obtenir un oui à ses arguments Règle n 1 : Poser des questions! 28

29 Obtenir un oui à ses arguments Un chef de département pose à son patron la question suivante : «Pensez-vous que la grosse commande que nous venons d enregistrer permettrait d augmenter d une façon importante les salaires des employés du département?» 29

30 Obtenir un oui ses arguments A votre avis, quelle sera la réponse du patron? Oui tout à fait. Oui, peut-être Ce n est pas le moment 30

31 Obtenir un oui à ses arguments Règle n 2 : Poser des questions pour obtenir un OUI 31

32 Comment concevoir de bonnes questions d argumentation? Evitez les propositions trop Hâtives, Directes, Complexes 32

33 Comment concevoir de bonnes questions d argumentation? Privilégiez les questions Larges, ouvertes, évidentes 33

34 Objectif: Obtenir un OUI franc et motivé 34

35 QUESTION OUI ARGUMENTS 35

36 Comment concevoir de bonnes questions d argumentation? La question doit être plus évidente que l argument lui-même: «Ne rencontrez-vous pas parfois x problème?» «Ne pensez-vous pas que x avantage serait souhaitable?» 36

37 Obtenir un oui à ses arguments Un chef de service cherche à convaincre son patron d adopter la norme de qualité ISO Voici l argument qu il formulerait naturellement: «Dans les grandes sociétés, les acheteurs pros sont très soucieux des normes de qualité. Ils risquent de nous éliminer en tant que fournisseurs si nous ne sommes pas certifiés.» 37

38 Comment répondre à une objection? Identifier le type d objection Technique ou générique Non fondée Rempart Par une question si nécessaire.

39 Comment répondre à une objection non fondée? Ignorer ou répondre très brièvement. Enchainer en posant une question et en proposant de revenir sur la proposition

40 Comment répondre à une objection technique ou générique? 1. Accepter l objection et comprendre : Ecouter avec considération, Faire concrétiser par des questions précises: «Pouvez vous m en dire plus?» 2. Neutraliser l objection : Reformuler en apportant un bémol Recadrer par une question: «Ce que vous voulez vraiment savoir»

41 Comment répondre à une objection technique ou générique (suite)? 3. Répondre de manière concise. 4. Profitez en pour avancer vers la conclusion : Si je réponds à votre préoccupation, êtes-vous prêt à nous suivre?

42 Comment répondre à une objection Rempart / «Fausse barbe»? Objection qui peut en cacher une autre! «Je vais voir avec M. Durant» «Je n ai plus de budget» Creuser l objection: «Je comprends» «Pouvez-vous m en dire plus?» Reformuler en vraie objection!

43 Techniques de réponse à objection Reformulation : neutralise / atténue une objection Question miroir : «Au fond, ce que vous me demandez, c est Méthode préventive : «Vous allez me dire que» Par élimination : Vous répondez à une objection puis vous enchainez Méthode dilatoire. «Si vous le permettez, je répondrai dans quelques instants» Méthode comparative : Vous faites appel à une analogie pour répondre 43

44 Cas pratique : Répondre à une objection (Binôme) Objection probable :.. Question miroir : «Au fond, le problème qui vous préoccupe, c est» Enchainez maintenant avec votre argument : «Eh bien,.» Entrainez vous! 44

45 Cas pratique : Répondre à une objection (Binôme) Correction Question miroir reformule bien l objection? O/N Préoccupation de l interlocuteur bien diagnostiquée? O/N Argument bien enchainé avec question miroir? O/N Obtention d un OUI franc en réponse à la question? O/N 45

46 Balance de la persuasion

47 Balance de la persuasion

48 Balance de la persuasion

49 Nos images dictent notre comportement

50 L art de conclure 1. Je reformule les points d accord et j obtiens une validation de mon interlocuteur : Ma solution répond-t-elle à vos attentes?

51 L art de conclure 2. J incite mon interlocuteur à l action concrète : Quand souhaitez-vous démarrer?

52 L art de conclure 3. Je recherche l engagement : Compte tenu de tous ces éléments, êtes-vous d accord pour que nous démarrions? Quel jour puis-je compter sur votre confirmation?

53 L art de conclure 4. Je respecte son silence pour l encourager à conclure.

54 Un fauteuil pour deux film de JOHN LANDIS avec Dan Aykroyd et Eddy Murphy

55 L art de conclure 5. Je sécurise mon interlocuteur par mon attitude de soutien : Si vous avez besoin de faire appel à moi, n hésitez pas.

56 Conclure une négociation Mon rôle est aussi d aider mon interlocuteur à prendre sa décision!

57 Techniques de conclusion L alternative L invitation directe L accord partiel Jouer sur l urgence Agir comme si l interlocuteur était d accord 57

58 Bibliographie Barjou B., Vendre ses idées et ses projets, des clés pour obtenir l accord, ESF Editeur, 2004 Fiehl J.F., Vendre ses idées, VMP, 2002 Lebel P., Savoir défendre ses idées, Les éditions d organisation,

Adopter une attitude adaptée à la situation : Langage et paralangage (notions étudiées dans le chap 1)

Adopter une attitude adaptée à la situation : Langage et paralangage (notions étudiées dans le chap 1) Gestion Appliquée BAC CSR C1-1.2 Accueillir la clientèle C1-1.5 Conseiller la clientèle et proposer une argumentation BAC CUISINE C2-2.3 Communiquer avec la clientèle Savoirs associés : La communication

Plus en détail

PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain

PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain PROSPECTION TELEPHONIQUE POUR PRISE RDV Barrage secrétaire Interlocuteur PREPARATION DU RDV Etape 1

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Vendre. PANdOre INTRODUCTION. But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires.

Vendre. PANdOre INTRODUCTION. But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires. Vendre PANdOre INTRODUCTION But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires. Historique de la relation client-fournisseur : 1955-1965 : le fournisseur

Plus en détail

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION PERFORMANCE COMMERCIALE

PROGRAMME DE FORMATION PERFORMANCE COMMERCIALE PROGRAMME DE FORMATION Objectif de la Formation : Accroître l'utilité des outils de pilotage et suivi commercial. Distinguer les indicateurs pertinents selon le type d'activité commerciale. Diagnostiquer

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

FORMATION TECHNIQUES DE VENTE IV. SCHEMA RECAPITULATIF AUX. QUESTION D APPROCHE Bonjour, De quoi auriez-vous besoin? Capillaire Bain douche Soins

FORMATION TECHNIQUES DE VENTE IV. SCHEMA RECAPITULATIF AUX. QUESTION D APPROCHE Bonjour, De quoi auriez-vous besoin? Capillaire Bain douche Soins IV. SCHEMA RECAPITULATIF QUESTION D APPROCHE Bonjour, De quoi auriez-vous besoin? CIBLAGE DE LA GAMME RECHERCHÉE Capillaire Bain douche Soins DEFINITION DU PRODUIT REPONDANT AUX BESOINS DE LA CONSOMMATRICE

Plus en détail

QUELLE STRATÉGIE METTRE EN PLACE (QUAND, COMMENT, OÙ)?

QUELLE STRATÉGIE METTRE EN PLACE (QUAND, COMMENT, OÙ)? STRATÉGIE COMMERCIALE : DÉMARCHER SA CLIENTÈLE Cette fiche vous propose des conseils pratiques sur la prospection d une clientèle ainsi que sur la prospection commerciale, et vous guide pour la concrétisation

Plus en détail

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Entrée en scène: Acteur et trac Transpiration, rougeurs, gorge nouée Peur: trou de mémoire, bafouiller Le trac nécessaire? A gérer! CORPS Respect Révision

Plus en détail

Sommaire Module téléphone

Sommaire Module téléphone Sommaire Module téléphone I. Programme 1 page 3 II. Programme 2 page5 III. Programme 3 page 7 IV. Programme 4 page 9 1 Exemple de programme de formation Toutes nos informations sont réalisées sur-mesure.

Plus en détail

S INFORMER ENTREPRISES

S INFORMER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment S INFORMER sur les métiers et les ENTREPRISES J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi vous informer? Pour être efficace, une recherche d emploi

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Nom Prénom :... Mon livret de stage

Nom Prénom :... Mon livret de stage Nom Prénom :..... Mon livret de stage 1. Présentation Tuteur de stage : NOM et Prénom: Fonctions dans l entreprise : Téléphone et poste : Stagiaire NOM et Prénom : Né(e) le : Stage effectué du au Professeur

Plus en détail

Grande nouvelle à la Bananeraie, nous cherchons un(e) stagiaire communication et évènementiel.

Grande nouvelle à la Bananeraie, nous cherchons un(e) stagiaire communication et évènementiel. La Bananeraie 3.0 11 février 2011 Bonjour! Grande nouvelle à la Bananeraie, nous cherchons un(e) stagiaire communication et évènementiel. Si vous nous dénichez la personne idéale et qu elle nous rejoint,

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

SPONSORING D UNE ACTION

SPONSORING D UNE ACTION SPONSORING D UNE ACTION Ou comment présenter un projet? Notions de base Qu est ce que le sponsoring? Soutien d une entreprise pour une action d'intérêt général Induit des contreparties pour les sponsors

Plus en détail

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises.

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Relation client PME PMI attention danger! Résumé La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Nous essaierons de montrer, dans cet article, que la relation client

Plus en détail

Comment être un leader en SST?

Comment être un leader en SST? Comment être un leader en SST? Isabelle Lessard 16 e Carrefour de la santé et de la sécurité du travail Mauricie et Centre-du-Québec 6 novembre 2012 Au programme Qu est-ce que le leadership? Qui sont les

Plus en détail

M2S. Formation Vente et Marketing. formation. La négociation commerciale Prospecter et proposer. Prospection téléphonique Accueil téléphonique

M2S. Formation Vente et Marketing. formation. La négociation commerciale Prospecter et proposer. Prospection téléphonique Accueil téléphonique Formation Vente et Marketing M2S formation La négociation commerciale Prospecter et proposer Prospection téléphonique Accueil téléphonique Préparer un entretien commercial Organiser sa semaine commerciale

Plus en détail

PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM

PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM 1 Bienvenue à l économie d expérience! 2 Prenez le leadership! 3 1 Selon

Plus en détail

La recherche d'une entreprise d'accueil

La recherche d'une entreprise d'accueil La recherche d'une entreprise d'accueil Comment faire ses démarches par téléphone! Ce document vous apporte quelques conseils ainsi que la démarche générale pour prendre contact avec les entreprises et

Plus en détail

TUTO CASHOUT CC => IBAN OU PAYPAL

TUTO CASHOUT CC => IBAN OU PAYPAL TUTO CASHOUT CC => IBAN OU PAYPAL Bonjour a toi cardeur, je vais t expliquer comment sortir de l argent de tes cc en cash. Tout d abord les prérequis : - Une CC fresh - Socks 5 + VPN - Un compte anonyme

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

PROGRAMME PARRAINAGE

PROGRAMME PARRAINAGE PROGRAMME PARRAINAGE Le portage grâce au parrainage L indépendance tout en confiance Rejoignez l équipe d AS COM Ingénierie C est quoi le portage? Vous avez un savoir-faire et voulez devenir votre propre

Plus en détail

Exprimer sa reconnaissance

Exprimer sa reconnaissance Atelier - le 30 juin 2010 dans le management au quotidien :, consultante RH Une rencontre organisée par Les principaux besoins par rapport au travail 1 TABLEAU RÉCAPITULATIF SUR LES SIGNES DE RECONNAISSANCE

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris.

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. L ECOUTE ACTIVE DEFINITION L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. Ecouter c est donner à l autre de

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Mener l entretien de vente

Mener l entretien de vente 12 Mener l entretien de vente Compétences/Savoirs associés A3T2C1 S221 Mener l entretien de vente La communication orale professionnelle (les techniques d entretien de vente) L entreprise Votre environnement

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

La prospection par téléphone. La Négociation Commerciale

La prospection par téléphone. La Négociation Commerciale La prospection par téléphone...2 La Négociation Commerciale...2 Structurer et performer le management de son réseau...3 Les techniques de vente...3 Le traitement des objections...4 L écoute active...4

Plus en détail

VENTE MANAGEMENT. sommaire. sommaire

VENTE MANAGEMENT. sommaire. sommaire 1 sommaire sommaire 7 8 9 VENTE Maîtriser les fondamentaux de la vente Réussir les prises de rendez-vous par téléphone Optimiser les ventes en face à face 32 33 34 35 Anticiper et gérer les situations

Plus en détail

2009 FXPrice LLC Tous droits réservés http://www.fxprice.com/

2009 FXPrice LLC Tous droits réservés http://www.fxprice.com/ Document préparé par Walter COLLICA pour FXPrice LLC Les GUIDE DE TRADING FXPrice: 17 Facteurs Clé du Succès 1. Mettez en place des Stop Loss 2. Laissez courir vos profits 3. Ne vous laissez pas influencer

Plus en détail

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s Stéphane Safin Psychologue - Ergonome Lucid Group -

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

Parcours de formation. Coach. Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching?

Parcours de formation. Coach. Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching? Parcours de formation Coach Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching? Dans un monde qui va de plus en plus vite Nous entendons parler chaque jour de stress, de mal-être

Plus en détail

10 Conseils pour survivre à votre premier déplacement professionnel en Chine

10 Conseils pour survivre à votre premier déplacement professionnel en Chine 10 Conseils pour survivre à votre premier déplacement professionnel en Chine L expansion de la Chine comme «usine du monde» a fait du pays un partenaire quasi incontournable pour les sociétés occidentales

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 2 : avis clients et e-réputation Mardi 03 mars 2015 Présentation Anaïs VERGER Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

Pascal Weber - Expert en organisation http://www.ameliorationcontinue.fr

Pascal Weber - Expert en organisation http://www.ameliorationcontinue.fr Livre de formation offert par Pascal Weber - Expert en organisation http://www.ameliorationcontinue.fr http://twitter.com/ameliorcontinue Le simple fait de posséder ce livre vous donne le droit de l'offrir

Plus en détail

RETOUR AU TRAVAIL Stratégies de soutien du superviseur lorsque la santé mentale joue un rôle dans le retour de l employé au travail

RETOUR AU TRAVAIL Stratégies de soutien du superviseur lorsque la santé mentale joue un rôle dans le retour de l employé au travail RÉSUMÉ : Facteurs et stratégies visant à aider les infirmières et infirmiers en santé au travail à appuyer le superviseur dans les cas de retour au travail d'employés qui ont eu des problèmes de santé

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire Rentrée 2015 Charte du restaurant scolaire Délibération du conseil municipal du 22 mai 2014 Mairie de Marcy L étoile Préambule Merci de bien vouloir prendre connaissance en famille, avec vos enfants, du

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

Introduction. Le recrutement est un processus incontournable dans la vie de toute entreprise.

Introduction. Le recrutement est un processus incontournable dans la vie de toute entreprise. Introduction Le recrutement est un processus incontournable dans la vie de toute entreprise. Recruter présente un enjeu stratégique et sociétal pour l entreprise en termes de 2 : 1. Productivité : le choix

Plus en détail

LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES?

LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES? LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES? INTRODUCTION Depuis quelques années, un certain nombre d évolutions à la fois sociétales et professionnelles nous poussent,

Plus en détail

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015 8 formations carrément commerciales Catalogue 2015 8 formations pour : vendre plus et mieux Vendre ses prestations intellectuelles page 4 La relation client dans la gestion de projet page 5 Apprendre à

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

LPP SAINT JOSEPH BELFORT MODE OPERATOIRE ACTIVINSPIRE. Bonne utilisation à toutes et tous! UTILISATION DES TBI LE LOGICIEL ACTIVINSPIRE

LPP SAINT JOSEPH BELFORT MODE OPERATOIRE ACTIVINSPIRE. Bonne utilisation à toutes et tous! UTILISATION DES TBI LE LOGICIEL ACTIVINSPIRE LPP SAINT JOSEPH BELFORT MODE OPERATOIRE ACTIVINSPIRE Utilisation des TBI UTILISATION DES TBI LE LOGICIEL ACTIVINSPIRE T B utoriel de base, ce mode d emploi a pour objectif de vous présenter les principales

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

BIEN SE CONNAÎTRE. Exercice 1 VOS CHAMPS D INTÉRÊT. Quels sont les champs d intérêt qui correspondent le mieux aux vôtres?

BIEN SE CONNAÎTRE. Exercice 1 VOS CHAMPS D INTÉRÊT. Quels sont les champs d intérêt qui correspondent le mieux aux vôtres? BIEN SE CONNAÎTRE Les 3 exercices suivants vous permettront d évaluer votre situation par rapport à l emploi. Mieux vous connaître vous aidera à préciser les offres d emploi qui correspondent à vos intérêts,

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange 1 Soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Campagne TV et radio Site internet Brochures

Plus en détail

COURS WINDEV NUMERO 3

COURS WINDEV NUMERO 3 COURS WINDEV NUMERO 3 01/02/2015 Travailler avec un fichier de données Etude du gestionnaire d analyse, Manipulation des tables mémoires, Manipulation de données, Création d états, Pré requis : Cours WinDev

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

N Contenu Dates. N Contenu Date 1 Dates 2

N Contenu Dates. N Contenu Date 1 Dates 2 L association : Association Vivre Sa Vie 78 L association Vivre Sa Vie 78 a pour but le développement personnel et professionnel, le mieux-être, une meilleure connaissance de soi et l amélioration de la

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

quelle stratégie mettre en place (quand, comment, où)?

quelle stratégie mettre en place (quand, comment, où)? stratégie commerciale : démarcher sa clientèle Cette fiche vous propose des conseils pratiques sur la prospection d une clientèle ainsi que sur la prospection commerciale, et vous guide pour la concrétisation

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

Investir dans l immobilier aux USA

Investir dans l immobilier aux USA Vous recherchez un investissement à haut rendement Vous n êtes pas satisfait par le rendement de votre assurance-vie Vous pensez que l immobilier en France ne rapporte pas assez Vous disposez de 45,000

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL UNIVERSITÉ LAVAL http://cgsst.fsa.ulaval.ca Dans quatre

Plus en détail

QU EST-CE QUE TRAVAILLER EN ÎLOTS BONIFIÉS?

QU EST-CE QUE TRAVAILLER EN ÎLOTS BONIFIÉS? Travailler en îlots bonifés selon la méthode pédagogique créée par Marie Rivoire. par Catherine Manesse et Anne Dauvergne IPR Langues vivantes Académie de Dijon Cette façon de travailler, dont on entend

Plus en détail

1. Ouvrir un compte. 1 Ouverture de compte. I. Prendre un rendez-vous dans une banque. 4 ouvrir un compte 1

1. Ouvrir un compte. 1 Ouverture de compte. I. Prendre un rendez-vous dans une banque. 4 ouvrir un compte 1 1. Ouvrir un compte 1 Ouverture de compte I. Prendre un rendez-vous dans une banque Dialogue L employée : Bonjour, que puis-je faire pour vous? Le client : Bonjour Madame, je souhaite ouvrir un compte.

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Outplacement Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets L outplacement Nous abordons la transition de carrière comme une

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à la sagesse qu il lui faut, avant tout, adapter ses

Plus en détail

COMMUNICATION INTERNE DE LA RÉGION EURO- PÉENNE DU SCOUTISME <EURO.SCOUT.ORG>

COMMUNICATION INTERNE DE LA RÉGION EURO- PÉENNE DU SCOUTISME <EURO.SCOUT.ORG> Région Européenne Organisation Mondiale du Mouvement Scout 2004-No 1 Communication COMMUNICATION INTERNE DE LA RÉGION EURO- PÉENNE DU SCOUTISME Introduction Le Scoutisme en Europe doit

Plus en détail

Et comment ça fonctionne? http://www.marketingtouten1.com

Et comment ça fonctionne? http://www.marketingtouten1.com Et comment ça fonctionne? 1 Qu est-ce qu un auto-répondeur? Quel type de mailings vais-je pouvoir envoyer? Pourquoi choisir l auto-répondeur Weesoo? Concrètement, qu est-ce que je vais pouvoir faire? Créer

Plus en détail

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT Que vous soyez parent, enseignant, formateur, pédagogue, coach, manager Que votre activité professionnelle ou simplement la quête de vous-même vous

Plus en détail

R - Logement : ensemble transformons votre rêve en réalité.

R - Logement : ensemble transformons votre rêve en réalité. R - Logement : ensemble transformons votre rêve en réalité. Riche d une expérience bancaire de plus de 80 ans, le groupe Raiffeisen fait incontestablement partie du paysage luxembourgeois, tant économique

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Création d entreprise»

LEARNING BY EAR. «Création d entreprise» LEARNING BY EAR «Création d entreprise» EPISODE 3 : «De l idée au concept» AUTEUR : Erick-Hector HOUNKPE EDITEURS : Yann Durand, Aude Gensbittel INTRO Bonjour et bienvenue dans Learning By Ear pour le

Plus en détail

La démarche commerciale

La démarche commerciale FICHE DE SYNTHÈSE Module 5 La démarche commerciale - MODULE SEMAINE 5 - SOMMAIRE : I) Organiser la prospection et savoir se mettre en situation de réussite par la mise en place d une stratégie de recherche

Plus en détail

progression premiere et terminale

progression premiere et terminale progression premiere et terminale s.2 s.3 valette SEQUENCE Séance Objectif Contenu du cours Compétences Savoirs 1 1. Le bilan comportemental Identifier les objectifs de la connaissance de soi Utiliser

Plus en détail

Guide de l'invité du Club Toastmasters francophone : «Grand Lyon» www.toastmasters-grandlyon.org

Guide de l'invité du Club Toastmasters francophone : «Grand Lyon» www.toastmasters-grandlyon.org Guide de l'invité du Club Toastmasters francophone : «Grand Lyon» www.toastmasters-grandlyon.org Version du 5-12-2014 Table des matières Toastmasters International... 3 Programme de formation... 4 Les

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

Séminaires inter-entreprises

Séminaires inter-entreprises Catalogue Janvier à décembre 2015 2015 AchieveGlobal, prestataire mondial de la formation à la vente, au leadership et au service client. Developing the 21st century workforce TM Séminaires inter-entreprises

Plus en détail

750 euros par semaines c est possible avec le programme d affilié de CRM 48

750 euros par semaines c est possible avec le programme d affilié de CRM 48 750 euros par semaines c est possible avec le programme d affilié de CRM 48 Nous avons créé ce guide de lancement afin de vous permettre d entamer les premières actions qui vous permettront de déterminer

Plus en détail

Une école au Togo, épisode 1/4

Une école au Togo, épisode 1/4 Une école au Togo, épisode 1/4 Thèmes Éducation, formation Concept Ce documentaire présente la situation de l école primaire au Togo. Contenu Pour visionner le documentaire Une école au Togo, allez sur

Plus en détail

L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique

L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique Vous trouverez ici notre guide d utilisation et d accompagnement pour l'aidant familial utilisant la tablette et nos jeux de

Plus en détail

Bienvenue dans l univers du e-commerce (commerce en ligne)

Bienvenue dans l univers du e-commerce (commerce en ligne) DOSSIER DE PRESSE «I-WEPS» La solution du e-commerce par cartes bancaires Visa & Mastercard CONTINENTAL CREDIT CARDS SERVICES S.A. Cartes Bancaires - Systèmes et Moyens de Paiement Electroniques Store

Plus en détail

Bienvenue au service de Téléphonie résidentielle Cogeco

Bienvenue au service de Téléphonie résidentielle Cogeco Bienvenue Bienvenue au service de Téléphonie résidentielle Cogeco Merci d avoir choisi la Téléphonie résidentielle Cogeco. Vous avez pris une excellente décision en vous abonnant à ce service car vous

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société admissible... 3 Titre

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

Rendez-vous Canada Guide d inscription de l acheteur

Rendez-vous Canada Guide d inscription de l acheteur Rendez-vous Canada Guide d inscription de l acheteur Rendez-vous Canada Guide d inscription de l acheteur Le présent guide vous explique comment inscrire votre entreprise ou organisme à titre d acheteur

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux Tombe facilement dans la lune (distraction interne) Compenser les déficits d attention des élèves ayant un TDAH : des moyens simples à proposer aux enseignants Line Massé Département de psychoéducation,

Plus en détail

Version 6.0 du 07/11/06. Comment décloisonner mes services et les faire travailler ensemble vers les mêmes objectifs?

Version 6.0 du 07/11/06. Comment décloisonner mes services et les faire travailler ensemble vers les mêmes objectifs? Version 6.0 du 07/11/06 Comment décloisonner mes services et les faire travailler ensemble vers les mêmes objectifs? Salut Paul Tu as l air relax, ce n est pas ton habitude Oui, c est incroyable! On n

Plus en détail

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST CHAPITRE 3 : UTILISATION DE L ALGORITHME CONCLUSION MENTIONS

Plus en détail

Comment accéder à d Internet Explorer

Comment accéder à d Internet Explorer Comment accéder à d Pour ouvrir l application, vous n avez qu à doublecliquer sur l icône de celle-ci : ou vous pouvez encore allez le chercher par le raccourci dans la barre des tâches : Lorsque l application

Plus en détail

C est quoi C est quoi une entreprise

C est quoi C est quoi une entreprise C EST C est QUOI quoi une entreprise? 2 3 sommaire Bienvenue dans l entreprise 3 Qu est-ce qu une entreprise? 4 Entreprises selon le nombre de salariés 6 Une entreprise, des métiers 8 Comment fonctionne

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail