Appel à Candidature Thèse de doctorat en agronomie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appel à Candidature Thèse de doctorat en agronomie"

Transcription

1 Appel à Candidature Thèse de doctorat en agronomie Comment prendre en compte les enjeux liés à l atténuation des impacts de l agriculture sur le changement climatique dans une évaluation intégrée des systèmes agricoles pour l accompagnement des acteurs dans la formulation de plans d action au niveau territorial? Résumé Face aux multiples enjeux associés aux systèmes agricoles et à leurs évolutions, notamment ceux liés aux impacts de l agriculture sur le changement climatique, les acteurs des territoires ruraux doivent proposer des plans d actions visant à faire évoluer ceux-ci dans le sens d une réduction de leur empreinte écologique et de la fourniture de services pour l ensemble de la société. Cette thèse a pour objectif de contribuer au développement méthodologique des démarches d évaluation intégrée et participative des systèmes agricoles dans le but d accompagner les acteurs locaux dans ces réflexions et programmes d actions. Il s agira de développer et d appliquer une démarche, en association avec les acteurs locaux, dans deux territoires du Sud de la France à forte vocation agricole (systèmes de grandes cultures), la Camargue et le plateau de Valensole, pour identifier et évaluer des configurations alternatives des systèmes agricoles permettant entre autre de réduire les émissions des gaz à effet de serre. L étudiant retenu sera accueilli à l INRA et au CIRAD à Montpellier (UMR Innovation et UR Green), et son travail se déroulera dans le cadre du projet CLIMATAC financé par l ADEME. Contexte Les systèmes agricoles (SA) doivent aujourd hui satisfaire de multiples attentes (adaptation et résilience face aux changements globaux, réduction des impacts environnementaux, fourniture de service éco-systémiques pour n en citer que quelques-unes). Une préoccupation montante est le besoin de prendre en compte les émissions de gaz à effet de serre (GES) et la consommation d énergie des systèmes actuels et alternatifs. Dans le cadre de ces travaux, l échelle territoriale s est progressivement imposée comme un niveau pertinent pour analyser et proposer des plans d actions pour la réduction des émissions de GES. L obligation pour toute collectivité territoriale de plus de habitants de réaliser des Plans Climat Energie Territoriaux (PCET) est la concrétisation de la prise en compte de ces enjeux par les pouvoirs publics ; la création de ces PCET impose également d intégrer le secteur agricole dans l ensemble des enjeux territoriaux. Une des difficultés majeures de la réalisation du volet agricole de ces PCET est, outre les difficultés liés à la réalisation d un diagnostic territorial précis des émissions de GES, la transformation des résultats de ce dernier en plan d action concret pour un territoire. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces difficultés, parmi ceux-ci figurent parfois la non-participation des acteurs professionnels de l agriculture aux différentes étapes de la réflexion (du diagnostic au plan d action), ou encore la non prise en compte des autres enjeux territoriaux en lien avec le secteur agricole (par exemple les impacts sur la qualité de l eau ou encore la forte incertitude des prix des marchés et donc de la rentabilité des SA). De plus, les agriculteurs et acteurs des territoires ruraux font face à une superposition de lois, normes et règles (réduire les GES, les produits phytosanitaires, les engrais consommés, préserver la biodiversité et la qualité de l air, la santé publique, protéger les zones Natura 2000 etc.) qui se révèlent parfois en conflit, et dont les objectifs sont formulés à des

2 horizons de temps différents. La mise en œuvre d une réflexion centrée sur les GES avec les acteurs locaux de territoires ruraux présente ainsi le risque de proposer des plans d actions allant à l encontre d autres objectifs territoriaux jugés tout aussi importants par les acteurs locaux ou la société, et il convient donc de mettre en place des démarches appropriées pour éviter cet écueil. Nous faisons l hypothèse que, dans ce contexte et pour concevoir des plans d action pertinents et atteignables, il faille intégrer autant que possible de manière simultanée, les différents enjeux des systèmes agricoles dont ceux liés au GES. Etat de l art Peu de démarches (combinant outils et méthodologies de mise en œuvre) existent aujourd hui pour structurer et accompagner les réflexions prospectives et la mise en place de plan d action portant sur les évolutions à donner aux systèmes agricoles à l échelle des territoires. Il en existe cependant quelques-unes telles que la modélisation d accompagnement ou encore la recherche-action dont il convient donc de s inspirer pour proposer une démarche adaptée aux enjeux soulevés ci-dessus. Des outils tels que Climagri ont été développés pour des diagnostics des émissions de GES par l agriculture ; d autres outils mobilisant des batteries de critères et indicateurs ont été conçus (Mazetto and Bonera, 2003; Vilain, 2008; Sadok et al., 2009) pour évaluer les autres impacts de l agriculture sur l environnement (pollution des eaux, biodiversité.) à l échelle des parcelles cultivées, des exploitations agricoles et des territoires. Cependant, aucun de ces outils ne permet de prendre en compte simultanément les différents enjeux environnementaux et socio-économiques liés aux évolutions des systèmes agricoles. Il convient donc de poursuivre les développements méthodologiques dans cette optique, ce qui conduit selon Delmotte et al. (2012) à développer des démarches possédant les quatre qualités décrites ci-dessous. Face au grand nombre des facteurs de changements des systèmes agricoles dans un territoire (politiques, économiques, sociétaux et environnementaux), agissant souvent en fortes interactions, anticiper le futur de l agriculture nécessite de formaliser des objectifs à atteindre et d imaginer différents contextes et configurations possibles pour le futur des systèmes agricoles. Il s agit donc de comprendre les systèmes agricoles actuels pour identifier leurs forces et faiblesses, mais également d identifier des systèmes innovants capables de satisfaire les multiples objectifs fixés dans le futur aux systèmes agricoles d un territoire donné. La démarche et ses résultats doivent permettre d assister les agriculteurs et porteurs d enjeux d un territoire dans leurs réflexions et décisions stratégiques (van Keulen, 2007). Pour cela, les méthodes et outils mobilisés doivent permettre de réaliser des évaluations prospectives (Rabbinge and van Oijen, 1997; van Ittersum et al., 1998; Godet, 2000; Biggs et al., 2007; Therond et al., 2009; Clavel, 2010; Ronfort et al., 2011) à caractère exploratoire 1. Les agriculteurs et les acteurs locaux (au moins ceux liés à l agriculture) doivent être associés à ce processus d évaluation de systèmes innovants et de formalisation des futurs possibles pour au moins quatre raisons: 1 Nous entendons par exploratoire des scénarios qui ne visent pas à prédire l avenir mais plutôt à imaginer et à évaluer des futurs possibles.

3 - Dans un territoire, les acteurs sont porteurs de connaissances sur les caractéristiques biophysiques et socio-économiques de leur environnement, qui sont pertinentes pour l évaluation des systèmes agricoles (Scoones and Thompson, 1994). - Ils ont des avis pertinents sur le choix des processus qui doivent être pris en compte dans l évaluation, de par leur expertise sur le fonctionnement des systèmes (Etienne et al., 2011). - Leurs connaissances du territoire peuvent influencer le choix des critères d évaluation, la méthode de mesure et la définition du niveau de détail nécessaire pour la quantification des indicateurs ; de cette manière ils peuvent acquérir confiance dans les indicateurs retenus pour mieux les utiliser en vue de négociations ou de décisions. - Dans un territoire donné, certains acteurs ont les moyens de mobiliser des leviers d action pour stimuler ou mettre en place les changements nécessaires à l amélioration des performances des systèmes agricoles. De nombreuses méthodologies ont été développées pour faciliter l association des acteurs dans les projets de recherche et développement agricole. Le terme «recherche participative» est un terme générique qui regroupe une grande diversité de pratiques (Neef and Neubert, 2010), dont les efforts de formalisation sont croissants dans la dernière décade (Bousset et al., 2005; Patel et al., 2007; Faure et al., 2010; Etienne, 2011; Barreteau et al., 2010). L évaluation de systèmes agricoles dans un territoire oblige à prendre en compte les différents objectifs, stratégies, et pratiques qui sont associés aux professions et missions des acteurs locaux. Cela implique de décrire et d analyser ces systèmes à partir de multiples points de vue. Ces derniers se traduisent sous forme de critères et d indicateurs de différentes natures (ils peuvent être qualitatifs ou quantitatifs) et couvrent différents domaines (économiques, sociaux, environnementaux, organisationnels, etc.), nécessitant l intégration de connaissances issues de disciplines variées. Cette intégration s appuie la plupart du temps sur des méthodes d analyse multicritères (Sadok et al., 2008). La considération des objectifs multiples assignés aux systèmes agricoles par les différents acteurs (qui agissent à différentes échelles, avec des horizons de planification non identiques), ainsi que la prise en compte des processus de réactions en chaîne des systèmes face à des perturbations ou changements, impliquent l intégration, dans l analyse, de différentes échelles spatiales et temporelles (Lopez Ridaura et al., 2005; Laborte et al., 2007). L échelle de l exploitation ne peut être ignorée puisque c est l échelle où la plupart des décisions de pratiques agricoles sont prises ; cependant, des niveaux supérieurs (c est-à- dire à une échelle inférieure) sont souvent pertinents pour l observation de certains processus et la mesure de performances, dont les caractéristiques, valeurs et évolutions correspondent aux préoccupations de certains acteurs. Par exemple, les émissions de gaz à effet de serre, la génération d emploi par l agriculture ou la richesse produite par une production particulière sont des indicateurs qui n ont de sens qu à partir de l échelle d un territoire. Les démarches d évaluation des systèmes agricoles avec les acteurs locaux d un territoire doivent donc être multi-échelles. L évaluation intégrée des systèmes agricoles (Integrated Assessment of Agricultural Systems -IAASen anglais) a récemment émergé en agronomie comme discipline à part entière. De nombreuses contributions en ont formalisé les principes (van Ittersum et al., 2008; Castoldi and Bechini, 2010; Sattler et al., 2010; Bezlepkina et al., 2011). Dans ce contexte, plusieurs travaux scientifiques ont proposé des méthodes pour réaliser des étapes circonscrites ou des taches particulières dans la

4 démarche globale qui consiste à évaluer ex-ante des systèmes agricoles à différentes échelles. Lopez Ridaura et al. (2005), Laborte (2006) et Diaz-Balteiro and Romero (2004), entre autres, ont développé des techniques d agrégation et d intégration d indicateurs pour une analyse multicritères et multiéchelles. Des démarches participatives, en partenariat, avec éventuellement la mise en place de plateformes multi-acteurs permanentes, ont été imaginées et testées pour le diagnostic des systèmes actuels et innovants et la co-construction et l évaluation de scénarios (Giampietro, 2003; Ridder and Pahl-Wostl, 2005; Kok et al., 2007; Salter et al., 2010; Etienne, 2011). Malgré cette diversité d avancées méthodologiques autour de l IAAS, il existe peu d efforts qui visent au développement et à l application de l intégralité d une démarche réunissant les caractères : prospectif, multi-échelles, multicritères et participatif. La thèse de S. Delmotte (2011), co-financée par l ADEME avait pour objectif de proposer une démarche remplissant ces quatre caractéristiques. Celle-ci s appuie sur un diagnostic détaillé des systèmes actuels, ainsi que sur différents outils (scénarios, indicateurs, modèles pour simulations interactives) permettant de penser le futur des systèmes agricoles au cours d interactions répétées avec les acteurs du monde agricole d un territoire. Cette démarche doit cependant faire l objet de plus de travaux de recherche et d applications, notamment pour vérifier sa capacité à intégrer les enjeux liés au changement climatique, avant de pouvoir être proposée aux acteurs du développement. Objectif de la thèse La principale question scientifique à laquelle cette thèse contribuera est la suivante : qu apporte une approche d évaluation intégrée des systèmes agricoles au niveau territorial aux démarches d évaluation des émissions de GES et à la formulation de plan d action? L objectif de cette thèse est ainsi de développer une démarche d accompagnement des acteurs dans la formulation de plans d action au niveau territorial qui ait les caractéristiques suivantes: - elle doit être générique, c est à dire proposer un cadre de mise en œuvre qui puisse être réutilisé dans d autres régions, cependant elle pourra mobiliser un ensemble de méthodologie et d outils qui seront eux spécifiques aux territoires et enjeux pris en compte. - Elle doit intégrer les enjeux liés à l atténuation des impacts de l agriculture sur le changement climatique et les autres enjeux liés aux évolutions des systèmes agricoles dans les territoires étudiés. - Elle doit permettre d accompagner les acteurs dans leurs réflexions pour la formulation de plans d actions, donc permettre de réfléchir à la fois sur les états, performance et impacts des systèmes qu il serait souhaitable d atteindre, et sur les possibles voies à poursuivre pour faire évoluer les systèmes actuels vers des états souhaitables. Poursuite de développement d une méthodologie La démarche proposée par Delmotte (2011) permet de réaliser certaines des étapes nécessaires aux objectifs susmentionnés. Il s agit de tester sa généricité, de la compléter et d améliorer sa formalisation au cours de deux applications sur deux terrains, décrit plus bas. La démarche actuelle

5 peut être formalisée en quatre phases. Pour chacune de ces phases, un certain nombre de questions pourront faire l objet de développements méthodologiques dans le cadre de la thèse, et ce en fonction des besoins et priorités apparaissant chemin faisant. Ces quatre phases sont décrites cidessous : - Phase 1 : Identification des acteurs pertinents à engager, de leurs objectifs et des critères et indicateurs qu ils utilisent ou souhaitent utiliser pour évaluer les scénarios d évolution des SA. Les questions spécifiques à cette étape pourront être liées aux choix des acteurs à associer, et notamment au fait que sur l un des deux terrains, il sera difficile d identifier des acteurs porteurs des enjeux liés à l émission des GES. Une question sous-jacente pourra être comment légitimer la prise en compte des GES par des acteurs dont ce n est pas aujourd hui une des principales préoccupations? - Phase 2 : Diagnostic des systèmes agricoles, description des systèmes agricoles et des activités pilotés par les différents acteurs. Pour cette étape, différents outils et méthodologies seront mobilisées. Les questions qui devront ou pourront faire l objet d approfondissement sont : o la prise en compte de différentes échelles spatiales (résolution et limite du territoire), ou encore de processus socio-économiques ou écologiques qui nécessitent des analyses spatialisées. o la qualité et la précision nécessaires des données à acquérir pour la mise en œuvre du diagnostic territoriale et pour l évaluation de scénarios. - Phase 3 : Modélisation des systèmes et scénarisation participative. L objectif de cette phase est d identifier les scénarios à évaluer avec les acteurs locaux du territoire et de développer des outils de modélisation calculant de multiples indicateurs reflétant les principaux enjeux soulevés par et avec les acteurs. Outre la question des types de modèles à développer, de la façon de les développer (la démarche proposée dans la modélisation d accompagnement pourra être mobilisée) et de leur type de contribution aux réflexions à mener, une question importante dans la phase de développement des scénarios est celle de l horizon de temps où il sera souhaitable de se projeter, notamment en tenant compte de la nécessité de travailler avec des agriculteurs pour qui il est difficile de se projeter à moyen ou long terme étant donné les incertitudes sur les conditions de marchés, par exemple. - Phase 4 : Evaluation participative de scénarios. Au cours de cette phase, il s agira de mobiliser les différents données recueillies et outils développés précédemment pour évaluer des scénarios avec les acteurs locaux des territoires concernés. Il s agira ainsi de définir des états des systèmes agricoles qui tiennent compte des synergies et antagonismes entre les objectifs fixés, ceci afin d identifier les meilleurs compromis. Puis, différentes trajectoires de transition entre les systèmes actuels et les systèmes souhaités devront être définies et analysées en vue de déboucher sur l identification d un plan d action qui puisse être mis en place par les acteurs locaux des territoires. Une question importante à cette étape sera l articulation entre des réflexions stratégiques, à long terme, sur les états des systèmes souhaités, et des décisions tactiques qui pourraient être prises par les acteurs, à court terme, pour la mise en place d un plan d action. Enfin, une des questions importantes à laquelle le doctorant devra contribuer est celle de l évaluation de la démarche proposée, notamment pour s assurer de sa pertinence et de sa reproductibilité potentielle dans d autres territoires.

6 Contexte de mise en œuvre Cette thèse se déroulera dans le cadre du projet ClimaTAC (Accompagnement des Acteurs locaux de Territoires agricoles pour l atténuation du changement Climatique) financé par l ADEME. Ce projet, coordonné par Jean Marc Barbier (INRA, département Science pour l Action et le Développement, UMR Innovation) et Sylvestre Delmotte (INRA UMR Innovation / Wageningen University, Ecological Farming System group) vise à développer et appliquer une démarche d accompagnement des acteurs locaux de deux territoires, la Camargue (notamment dans le cadre du PCET du Pays d Arles) et le plateau de Valensole dans le Parc Naturel Régional (PNR) du Verdon. Trois partenaires scientifiques sont associés au projet : (i) l équipe Green du Cirad, représentée par Christophe Le Page qui développe des modèle multi-agent dans le cadre de la modélisation d accompagnement, et qui sera le directeur de cette thèse, (ii) le groupe Ecological Farming System de l université de Wageningen, représenté par Pablo Tittonell et Sylvestre Delmotte, qui fourniront un appui important dans l analyse des données et dans la mise en œuvre des démarches participatives, et enfin par (iv) SupAgro Montpellier, dont des groupes d étudiants interviendront lors de stages collectifs pour acquérir et analyser des données sur les systèmes agricoles et leurs impacts. Trois partenaires de «terrain» sont également associés au projet, et participeront à la mise en œuvre de la démarche, il s agit des PNR du Verdon et de Camargue, et d un ingénieur régional d Arvalis-Institut du Végétal, Stéphane Jezequel. Ce projet est également en lien avec d autres projets menés au sein de l UMR Innovation, notamment le projet Scenarice financé par les fondations Agropolis International et Cariplo (Italie) qui vise à développer des outils de modélisation pour construire et analyser des scénarios d évolution des systèmes agricoles, principalement en Camargue et en Italie. Enfin, ce projet est également en lien direct avec de nombreux travaux réalisés et en cours portant sur les systèmes rizicoles Camarguais et sur les systèmes de culture méditerranéens réalisés à l UMR Innovation. Le/La doctorant(e) sera accueilli(e) alternativement à l UMR Innovation sur le campus INRA de la Gaillarde à Montpellier et à l UR Green sur le campus CIRAD de Baillarguet (proche de Montpellier), suivant l avancement et les nécessités de son travail. Le/La doctorant(e) disposera d un bureau et d un ordinateur, l ensemble des frais de déplacements ainsi que la participation à des conférences seront pris en charge par le projet. Le salaire mensuel perçu par le/la doctorant(e) pendant les trois ans de réalisation de la thèse avoisinera les 1350 net, selon les conventions en vigueur à l INRA. Idéalement, la thèse pourrait démarrer en octobre Rôle du doctorant dans le projet et profil attendu du/de la candidat(e) Le/la doctorant(e) aura en charge l acquisition et l analyse des données nécessaire à la réalisation de la mise en œuvre de la démarche. Il/elle s investira fortement auprès des partenaires locaux en lien avec les coordinateurs du projet pour mettre en œuvre et évaluer la démarche. Il/elle jouera un rôle actif dans la construction et l utilisation des modèles avec les acteurs locaux, ainsi que dans le suivi et l évaluation de la démarche.

7 Le profil souhaité du/de la candidat(e) est un(e) ingénieur agronome et/ou titulaire d un master dans une discipline pertinente à la réalisation du projet, ayant des compétences en collecte, traitement et analyse de données. Une expérience du terrain et un goût avéré pour la conduite de projets en partenariat sont souhaités. Des compétences et expériences en modélisation seraient un plus. Pour toute demande d informations supplémentaires, n hésitez pas à nous contacter par mail aux trois adresses ci-dessous. Pour candidater à cette offre, envoyer un CV, une lettre de motivation et au moins deux lettres de recommandation aux trois adresses suivantes avant le 5 septembre : Référence citée : Barreteau, O., Bots, P.W.G., Daniell, K.A., A framework for clarifying participation in participatory research to prevent its rejection for the wrong reasons. Ecology and Society 15. Bezlepkina, I., Reidsma, P., Sieber, S., Helming, K., Integrated assessment of sustainability of agricultural systems and land use: Methods, tools and applications. Agricultural Systems 104, Biggs, R., Raudsepp-Hearne, C., Atkinson-Palombo, C., Bohensky, E., Boyd, E., Cundill, G., Fox, H., Ingram, S., Kok, K., Spehar, S., Tengo, M., Timmer, D., Zurek, M., Linking futures across scales: a dialog on multiscale scenarios. Ecology and Society 12. Bousset, J.-P., Macombe, C., Taverne, M., Participatory methods, guidelines and good practice guidance to be applied throughout the project to enhance problem definition, co-learning, synthesis and dissemination. SEAMLESS report no. 10, 248p. Castoldi, N., Bechini, L., Integrated sustainability assessment of cropping systems with agroecological and economic indicators in northern Italy. European Journal of Agronomy 32, Clavel, L., Développement d une méthode de construction et d évaluation de scénarios d usages du sol de grands territoires. Application à la demande en eau d irrigation dans le système Neste L Institut National Polytechnique de Toulouse Toulouse, p. 200p. Delmotte, S., Evaluation participative de scénarios : quelles perspectives pour les systèmes agricoles camarguais? Thèse de doctorat, SupAgro Montpellier, 380p. Delmotte, S., Lopez-Ridaura, S., Barbier, J., Wery, J., Participatory scenario assessment of alternative agricultural systems from farm to regional level. Submitted to the Journal of Environmental Management. Diaz-Balteiro, L., Romero, C., Sustainability of forest management plans: A discrete goal programming approach. Journal of Environmental Management 71, Etienne, M., Companion modelling. A participatory approach to support sustainable development. Versailles, France: QUAE. Etienne, M., Du Toit, D.R., Pollard, S., ARDI: a co-construction method for participatory modeling in natural resources management. Ecology and Society 16, 44. Faure, G., Gasselin, P., Triomphe, B., Temple, L., Hocdé, H. (Eds.), Innover avec les acteurs du monde rural : la recherche-action en partenariat. Paris: Quae - CTA - Presses agronomiques de Gembloux. Collection "Agricultures tropicales en poche". 224 p. Giampietro, M., Multi-Scale Integrated Analysis of Agro-ecosystems. CRC Press, Boca Raton, 472 pp. Godet, M., The Art of Scenarios and Strategic Planning: Tools and Pitfalls. Technological Forecasting and Social Change 65, Kok, K., Biggs, R., Zurek, M., Methods for developing multiscale participatory scenarios: insights from southern Africa and Europe. Ecology and Society 12, 8.

8 Laborte, A.G., Multi-scale land use analysis for agricultural policy assessment : a model-based study in Ilocos Norte province, Philippines. Thesis (doctoral) - Wageningen Universiteit, Laborte, A.G., Van Ittersum, M.K., Van den Berg, M.M., Multi-scale analysis of agricultural development: A modelling approach for Ilocos Norte, Philippines. Agricultural Systems 94, Lopez Ridaura, S., van Keulen, H., Van Ittersum, M.K., Leffelaar, P.A., Multiscale methodological framework to derive criteria and indicators for sustainability evaluation of peasant natural resource management systems. Environment, Development and Sustainability 7, Mazetto, F., Bonera, R., MEACROS: a tool for multi-criteria evaluation of alternative cropping systems. Europ. J. Agronomy 18, Neef, A., Neubert, D., Stakeholder participation in agricultural research projects: a conceptual framework for reflection and decision-making. Agriculture and Human Values, Patel, M., Kok, K., Rothman, D.S., Participatory scenario construction in land use analysis: An insight into the experiences created by stakeholder involvement in the Northern Mediterranean. Land Use Policy 24, Rabbinge, R., van Oijen, M., Scenario studies for future agriculture and crop protection. European Journal of Plant Pathology 103, Ridder, D., Pahl-Wostl, C., Participatory Integrated Assessment in local level planning. Regional Environmental Change 5, Ronfort, C., Souchère, V., Martin, P., Sebillotte, C., Castellazzi, M.S., Barbottin, A., Meynard, J.M., Laignel, B., Methodology for land use change scenario assessment for runoff impacts: A case study in a north-western European Loess belt region (Pays de Caux, France). CATENA 86, Sadok, W., Angevin, F., Bergez, J.-E., Bockstaller, C., Colomb, B., Guichard, L., Reau, R., Messéan, A., Doré, T., MASC, a qualitative multi-attribute decision model for ex ante assessment of the sustainability of cropping systems. Agronomy for Sustainable Development 29, Sadok, W., Angevin, F., Bergez, J.E., Bockstaller, C., Colomb, B., Guichard, L., Reau, R., Doré, T., Ex ante assessment of the sustainability of alternative cropping systems: review of the implications for using multi-criteria decision aid methods. Agronomy for Sustainable Development 28, Salter, J., Robinson, J., Wiek, A., Participatory methods of integrated assessment a review. Wiley Interdisciplinary Reviews: Climate Change 1, Sattler, C., Nagel, U.J., Werner, A., Zander, P., Integrated assessment of agricultural production practices to enhance sustainable development in agricultural landscapes. Ecological Indicators 10, Scoones, I., Thompson, J., Knowledge, power and agriculture - towards a theoretical understanding In: Scoones, I., Thompson, J. (Eds.), Beyond Farmer First: Rural People's Knowledge, Agricultural Research and Extension Practice. IT Publications, London, pp Therond, O., Belhouchette, H., Jansen, S., Louhichi, K., Ewert, F., Bergez, J.E., Wery, J., Heckelei, T., Alkan Olsson, J., Leenhardt, D., Van Ittersum, M.K., Methodology to translate policy assessment problems into scenarios: the example of the SEAMLESS integrated framework. Environmental Science and Policy 12, van Ittersum, M.K., Ewert, F., Heckelei, T., Wery, J., Alkan Olsson, J., Andersen, E., Bezlepkina, I., Brouwer, F., Donatelli, M., Flichman, G., Olsson, L., Rizzoli, A.E., van der Wal, T., Wien, J.E., Wolf, J., Integrated assessment of agricultural systems - A component-based framework for the European Union (SEAMLESS). Agricultural Systems 96, van Ittersum, M.K., Rabbinge, R., van Latesteijn, H.C., Exploratory land use studies and their role in strategic policy making. Agricultural Systems 58, van Keulen, H., Quantitative analyses of natural resource management options at different scales. Agricultural Systems 94, Vilain, L., La méthode IDEA - Indicateurs de durabilité des exploitations agricoles - Guide d'utilisation, 3ème édition, Editions Educagri, Dijon, 100 p..

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME JOURNÉE PROSPECTIVE ET D'ÉMERGENCE DE PROJETS SUR LA MODÉLISATION URBAINE ADVANCITY - 23 SEPTEMBRE 2015 THÈME 3 : COMMENT DÉPLOYER LES APPROCHES DE

Plus en détail

Retour d expériences avec UML

Retour d expériences avec UML Retour d expériences avec UML UML pour les systèmes biologiques Marie-Hélène Moirez-Charron, UMR AGIR, équipe MAGE INRA Toulouse mailto:marie-helene.charron@toulouse.inra.fr PLAN Contexte de travail UML,

Plus en détail

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Recommandations organisationnelles Outils et guides Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Mai 2013 Le document source est téléchargeable

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

M A N U E L Q U A L I T É

M A N U E L Q U A L I T É M A N U E L Q U A L I T É 1. CONTEXTE 1.1. Présentation de la Fondation Agropolis Fondation est une Fondation de coopération scientifique créée en février 2007. La Fondation dispose de dotations apportées

Plus en détail

Mireille Navarrete INRA Unité Ecodéveloppement Avignon

Mireille Navarrete INRA Unité Ecodéveloppement Avignon Mireille Navarrete INRA Unité Ecodéveloppement Avignon Objectif: mettre au point des SdC alternatifs sous tunnels plastiques Pour contrôler les bioagresseurs du sol sur le long-terme: nématodes à galles;

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS L ADEME Bretagne souhaite impulser une dynamique sur le territoire breton en accompagnant les collectivités

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010).

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010). Service de la Formation Permanente Locale du Centre siège de l INRA CAHIER DES CHARGES Formations collectives et individuelles en bureautique, à l attention des agents du Centre siège de l INRA : FORMATIONS

Plus en détail

Processus d innovation et rôle de la recherche UMR INNOVATION UMR LAMETA UMR MOISA UR B&SEF UR GREEN

Processus d innovation et rôle de la recherche UMR INNOVATION UMR LAMETA UMR MOISA UR B&SEF UR GREEN Processus d innovation et rôle de la recherche UMR INNOVATION UMR LAMETA UMR MOISA UR B&SEF UR GREEN Journées 2014 du Labex Agro, Montpellier 3-4 avril 2014 L innovation : une idée mise en pratique (définition

Plus en détail

Thèses INERIS. Guide pratique. Année universitaire 2015 / 2016. Modalités générales. Thèses INERIS Guide pratique 2015 / 2016 - Page 1

Thèses INERIS. Guide pratique. Année universitaire 2015 / 2016. Modalités générales. Thèses INERIS Guide pratique 2015 / 2016 - Page 1 Thèses INERIS Guide pratique Année universitaire 2015 / 2016 Modalités générales Thèses INERIS Guide pratique 2015 / 2016 - Page 1 Sommaire Informations générales page 3 Processus de recrutement page 4

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA INRA Versailles-Grignon Service de la Formation Permanente Contacts : Françoise BOUDET-BÖNE Responsable formation

Plus en détail

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Prestation d expertise et d assistance à maitrise d ouvrage pour la conception d un nouveau service. Page 1 sur 7 SUIVI DES MODIFICATIONS Version Eléments

Plus en détail

Mention Communication des organisations

Mention Communication des organisations MASTER Mention Communication des organisations Parcours «Communication et ressources humaines» en Formation continue Responsable : Isabelle AURIEL Secrétariat : Khedidja KHAMADJ tél : 01 49 40 32 72 mail

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Avril 2011 Introduction Étape préalable à la demande Phases de l'évaluation environnementale et de l'examen des permis

Plus en détail

Management stratégique d affaires à l international

Management stratégique d affaires à l international Master of Science labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles Management stratégique d affaires à l international International Business Project Manager en partenariat avec l'idrac Objectifs Se préparer

Plus en détail

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Débat sur la transition ENERGETIQUE Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Cette démarche s inscrit dans le cadre du débat national

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

L e s pa rte na ria ts, a u c œ ur de l é duc a tio n a u dé ve lo ppe m e nt dura ble?

L e s pa rte na ria ts, a u c œ ur de l é duc a tio n a u dé ve lo ppe m e nt dura ble? L e s pa rte na ria ts, a u c œ ur de l é duc a tio n a u dé ve lo ppe m e nt dura ble? D abord ce qu en disent les textes La circulaire de juillet 2004 La circulaire de juillet 2004 Les sorties scolaires

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS

APPEL À COMMUNICATIONS APPEL À COMMUNICATIONS 2ÈME EDITION DES RENCONTRES EUROPÉENNES DE L EDUCATION PAR LE SPORT «Vivre ensemble par le sport en Europe» 2 ème journée : Conférence européenne «Développer le sport comme outil

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Sommaire. AgroParisTech Formation et Recherche dans le domaine de l eau Les unités de recherche Les formations Projets et perspectives

Sommaire. AgroParisTech Formation et Recherche dans le domaine de l eau Les unités de recherche Les formations Projets et perspectives Sommaire AgroParisTech Formation et Recherche dans le domaine de l eau Les unités de recherche Les formations Projets et perspectives 1 AgroParisTech was founded on January 1st, 2007 1824 1893 1826 by

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Dispositif des certificats d économies d énergie Programme innovation. modèles et outils d aide à la décision. Artelys - Agence Parisienne du Climat

Dispositif des certificats d économies d énergie Programme innovation. modèles et outils d aide à la décision. Artelys - Agence Parisienne du Climat Dispositif des certificats d économies d énergie Programme innovation, modèles et outils d aide à la décision Artelys - Agence Parisienne du Climat Contact : Nathalie Faure Tel : 01 44 77 89 04 E-mail

Plus en détail

Mieux comprendre la capacité d adaptation pour bâtir des trajectoires d adaptation réalistes

Mieux comprendre la capacité d adaptation pour bâtir des trajectoires d adaptation réalistes Mieux comprendre la capacité d adaptation pour bâtir des trajectoires d adaptation réalistes Alexandre MAGNAN Iddri alexandre.magnan@iddri.org Institute for sustainable development and international relations

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Manuel sur l'etablissement de Systèmes de Gestion Durables des Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre

Manuel sur l'etablissement de Systèmes de Gestion Durables des Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre GROUPE CONSULTATIF D'EXPERTS SUR LES COMMUNICATIONS NATIONALES EMANANT DES PARTIES NON VISEES A L'ANNEXE I DE LA CONVENTION (GCE) Manuel sur l'etablissement de Systèmes de Gestion Durables des Inventaires

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction Section : Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

Mission Audit Interne et Inspection CAHIER DES CHARGES FORMATION. Auditeurs internes : formation 2011

Mission Audit Interne et Inspection CAHIER DES CHARGES FORMATION. Auditeurs internes : formation 2011 Mission Audit Interne et Inspection Equipe AGC CAHIER DES CHARGES FORMATION Auditeurs internes : formation 2011 1. Présentation de l Inra L Inra (Institut national de la recherche agronomique), premier

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS Des formations et séminaires en éco-marketing et en éco- innovation - 1 Pourquoi choisir une formation econcepts? Les formations s adressent aux managers de l entreprise

Plus en détail

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Synthèse de l'atelier 2 : "Economie des territoires ruraux" et "Ressources Humaines et formation"

Synthèse de l'atelier 2 : Economie des territoires ruraux et Ressources Humaines et formation Synthèse de l'atelier 2 : "Economie des territoires ruraux" et "Ressources Humaines et formation" Abdel Hakim T. in Chassany J.P. (ed.), Pellissier J.-P. (ed.). Politiques de développement rural durable

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA)

STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA) Sciences humaines et sociales Master à finalité professionnelle MENTION : SCIENCES DE L EDUCATION SPÉCIALITÉ STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs : Former des spécialistes en

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Caractériser, spatialiser, évaluer les systèmes de culture en relation avec les sols pour la gestion du carbone organique sur un territoire:

Caractériser, spatialiser, évaluer les systèmes de culture en relation avec les sols pour la gestion du carbone organique sur un territoire: Caractériser, spatialiser, évaluer les systèmes de culture en relation avec les sols pour la gestion du carbone organique sur un territoire: le projet ABC Terre Olivier Scheurer Annie Duparque Appel à

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION

LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION Page 1 sur 16 FICHE 1 LES TECHNIQUES D ANIMATION DE GROUPE FICHE 2 LES DIFFERENTES OPERATIONS MENTALES FICHE 3 LES VERBES D ACTION FICHE 4 LES METHODES DE RESOLUTIONS DE

Plus en détail

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020 N de l opération 213 Développement de l accompagnement en matière de stratégie d entreprise et de l approche globale des systèmes d exploitations au service de la multiperformance Chef de projet Joel LORILLOU

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources humaines dans

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1 APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS - SEPIA 1 SOMMAIRE MODULE 1 «ENTRETIEN APPROFONDI ET CONTRACTUALISATION» MODULE 2 «INTERETS, MOTIVATIONS ET VALEURS» MODULE 3 «COMPETENCES» MODULE 4 «METHODOLOGIE

Plus en détail

Partie I Comprendre l écoconception. Les concepts clés

Partie I Comprendre l écoconception. Les concepts clés Partie I Comprendre l écoconception Les concepts clés 1 D où vient le concept d écoconception? L écoconception est une approche qui s est principalement développée depuis une vingtaine d années. Elle

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION 1 CONTEXTE Liens avec d autres initiatives du FIDA: - Projet de développement agricole de Matam (PRODAM), Sénégal - Agrinovia,

Plus en détail

nouvelles thématiques environnementales à un besoin sans cesse croissant et évolutif des entreprises. Ce souci permanent d adaptation

nouvelles thématiques environnementales à un besoin sans cesse croissant et évolutif des entreprises. Ce souci permanent d adaptation Des cadres pour les écoindustries et la fonction environnement L exemple de l école des Mines de Saint-Etienne Préparer les élèves ingénieurs aux métiers de l environnement industriel et territorial dans

Plus en détail

L'étape de planification de votre projet technologique

L'étape de planification de votre projet technologique L'étape de planification de votre projet technologique Résumé : Pour gérer l ensemble des contraintes de votre projet - humaines, matérielles, temporelles et surtout financières et accroître ses chances

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Motiver et manager son équipe»

Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Motiver et manager son équipe» Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Motiver et manager son équipe» Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable.

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable. !!!!!!!!!!!! Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable Première session Une formation certifiante des cadres et dirigeants sur

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 LES INSTRUMENTS FINANCIERS DE LA POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 La Commission européenne a adopté des propositions législatives concernant la politique de cohésion 2014-2020

Plus en détail

Séminaire évaluation du réseau des espaces naturels du grand sud-est et de l arc alpin Synthèse

Séminaire évaluation du réseau des espaces naturels du grand sud-est et de l arc alpin Synthèse Séminaire évaluation du réseau des espaces naturels du grand sud-est et de Synthèse Jardin des Rosiers 3 avenue de Castelnau 34090 Montpellier Tél : 04-67-02-29-02 roudier@edater.fr carrillo@edater.fr

Plus en détail

Construire un projet culturel

Construire un projet culturel Construire un projet culturel Lequel, pour et avec qui, pourquoi, comment? Ce dossier pédagogique s adresse aux travailleurs sociaux et culturels qui mettent en place des projets culturels au sein de leur

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2007 07 89 0262 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Développement de la démarche innovation I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement Dr Jean-Charles MAILLARD Directeur régional du CIRAD pour l Asie du Sud-Est jean-charles.maillard@cirad.fr AUF-Hanoi,

Plus en détail

«L état de la recherche en management de projet». CR du séminaire sur le management de projet organisé à Paris Dauphine

«L état de la recherche en management de projet». CR du séminaire sur le management de projet organisé à Paris Dauphine «L état de la recherche en management de projet». CR du séminaire sur le management de projet organisé à Paris Dauphine Par Eric Boespflug Préambule : cette journée de séminaire faisait état des résultats

Plus en détail

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL Mbour, Sénégal Master Santé Environnementale Les problèmes environnementaux auxquels l Etat, les collectivités locales, les entreprises et la société civile doivent

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DEPENSES ENERGETIQUES DANS L INDUSTRIE ET LE RÔLE DU RESPONSABLE ENERGIE» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement

Plus en détail

DIPLÔME SUPÉRIEUR D ARTS APPLIQUÉS

DIPLÔME SUPÉRIEUR D ARTS APPLIQUÉS DIPLÔME SUPÉRIEUR D ARTS APPLIQUÉS Spécialité Design Mention Graphisme En partenariat avec la ville de Chaumont, ville de l Affiche et du Festival Internationnal du Graphisme DOSSIER DE CANDIDATURE Avenue

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs former des spécialistes en ingénierie de formation dans les trois niveaux de cette ingénierie

Plus en détail

12 EME SEMINAIRE EAU. Avec la participation de : CONTACT. Quelle gestion de l eau potable pour une ville durable et responsable? MERCREDI 20 FEVRIER

12 EME SEMINAIRE EAU. Avec la participation de : CONTACT. Quelle gestion de l eau potable pour une ville durable et responsable? MERCREDI 20 FEVRIER Avec la participation de : 12 EME SEMINAIRE EAU Les 18, 19 et 20 Février 2013 Polytech Montpellier, Amphithéâtre Serge Peytavin La gestion de l eau pour une ville durable LUNDI 18 FEVRIER MARDI 19 FEVRIER

Plus en détail

Dossier suivi par : Dany Hoch, Olivier Philipe, Jean Pierre Poinsard, Olivier Schneider, Anne Ther-Guillet

Dossier suivi par : Dany Hoch, Olivier Philipe, Jean Pierre Poinsard, Olivier Schneider, Anne Ther-Guillet Formation permanente nationale Paris, le 3 février 2011 Cahier des charges pour l élaboration et l animation de sessions de formation sur l outil HR Access destinées aux gestionnaires «Ressources humaines»

Plus en détail

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA À propos de Banque Accord : Filiale financière du groupe Auchan Seule banque française détenue à 100% par un distributeur 3 activités

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

Le partenaire responsable du projet

Le partenaire responsable du projet FICHE PROJET POUR UN CHARGE DE PROJET Le partenaire responsable du projet 1- Nom et coordonnées de la structure partenaire responsable de la mise en oeuvre du projet sur le terrain et nom et fonction du

Plus en détail

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable Le concept de développement durable est aujourd hui incontournable

Plus en détail

Eléments d une Politique Energie/ GES d une Collectivité. Olivier GILLET ADEME - Direction Régionale Rhône-Alpes Olivier,gillet@ademe,fr

Eléments d une Politique Energie/ GES d une Collectivité. Olivier GILLET ADEME - Direction Régionale Rhône-Alpes Olivier,gillet@ademe,fr Eléments d une Politique Energie/ GES d une Collectivité Olivier GILLET ADEME - Direction Régionale Rhône-Alpes Olivier,gillet@ademe,fr L A D E M E Etablissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures»

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures» Direction Départementale des Territoires de l'aisne En application du décret du relatif à la mise en œuvre du plan de professionnalisation personnalisé prévus par les articles R 3434 et R 3435 du code

Plus en détail

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE LA FORMATION DES EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS A L I.F.R.A.S.S. La formation des Educateurs de Jeunes Enfants est réalisée conformément à l arrêté du

Plus en détail