RAPPORT D ACTIVITÉ. Saison

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITÉ. Saison 2011-2012"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITÉ Saison Comme chaque saison, celle-ci nous a semblée plus intense (certains diront plus chargée) que les précédentes. Il est difficile d être exhaustif plusieurs mois après dans ce retour en arrière, mais avant de développer quelques éléments de synthèse, voici un petit florilège qui donnera une idée, forcément incomplète, de cette intensité et de la diversité de la saison passée : Cours de guitare à trois Visite du Muséum national d Histoire naturelle par les élèves de F.L.C.E. "LA CLEF, J ADHERE" était le slogan de la rentrée On le retrouve dans la brochure des activités, sur la couverture du Guide de l Adhérent ou encore sur les stickers et badges réalisés pour cette rentrée. "Bandes de ", le volume 2 de la compilation de groupes des studios ou accompagnés par La CLEF est sortie en édition vinyle avec Julie Hanse, The Wallpapers, Les Uns des Autres, Blue Box, Cheers et Joker s Castle. Boîte à outils "Batterie pour les non-batteurs" Musique : les cours d instrument à trois se développent ; à chaque rentrée la proportion de cours collectifs augmente, avec la nécessité d harmoniser au mieux les groupes. Sorties : les élèves de F.L.C.E. (Français Langue et Culture Étrangères) multiplient les visites, du Muséum National d Histoire Naturelle à l Hôtel de Ville de Saint-Germain-en-Laye en passant par le musée Maurice Denis ; le must pour les élèves a été la visite des marchés parisiens. Prévention : des séances d audioscan ont été proposées aux musiciens et au personnel de La CLEF. Ils ont pu tester leur audition avec la possibilité de moulage de bouchons protecteurs adaptés aux musiques amplifiées. Musique : nouveauté avec la mise en place des "Boîtes à outils", mini-stages à la carte permettant d approfondir un sujet précis pour les adhérents qui le souhaitent. Première boîte à outils : "Batterie pour non-batteurs. Concert des Wackids Travail des adhérents sur le "Palier" du premier étage Arts Plastiques : "Le Palier", cet espace d exposition permanent des travaux des adhérents des ateliers arts plastiques fonctionne maintenant régulièrement au premier étage avec des installations tournant chaque mois. Chant : Émilie Plaquin, professeur de chant, a repris ses interventions hebdomadaires auprès des patients de l hôpital de jour de Saint-Germain-en-Laye. Danakil (reggae) a rejoint la MAD Kids : ambiance extraordinaire pour le concert des Wackids en novembre, sur l histoire du rock ; aussi bien l après-midi avec plus de 200 élèves des écoles Schnapper et Bonnenfant, que le soir avec les familles. MAD : Danakil (reggae), vient de rejoindre la MAD pour notamment y développer les projets de son label aux côtés de Couac Productions (audiovisuel) et Mille Milliards (label indépendant), Les Troyens (théâtre d impro) TremensS / ExperiensS (art numérique), François Bonnelle et Marie-Thérèse Latuner (plasticiens). Réunion du Comité de Pilotage SMAC, en décembre destiné à faire le point sur la convention "Scènes de Musiques Actuelles" entre l État (DRAC Île-de-France) et La CLEF, en présence de représentants de la Ville, du Conseil Général et de la Région. La "Fête d hiver" de janvier proposée dans les projets d animation a été un grand moment de convivialité. Délégués d activité, administrateurs, professeurs, permanents, artistes ont festoyé et, entre autres, participé au "Photoclic" proposé par Planet Pas Net. "Photoclic" lors de la Fête d hiver Bœuf pédagogique Marly-le-Roi : le partenariat entamé pendant les travaux avec Espace Jeunes à Marly-le-Roi se poursuit. Quatre fois par an, de nombreux groupes de La CLEF participent aux "Sam dis de jouer" et Stéphane Guiot y encadre les bœufs pédagogiques auxquels participent nos adhérents. Relais Jeunes et Familles 78 propose, un vendredi sur deux, une permanence

2 pour les familles ou adolescents en recherche de soutien ou de conseils. Nous accueillons également des séances de sport adapté aux personnes handicapées. Concert des élèves Musiques de Films : c était le thème du concert des élèves du printemps qui a été l occasion de prestation des adhérents danse Hip-Hop, Ragga et Jazz sur les morceaux interprétés par les adhérents musiciens. Les Ateliers d Écriture de La CLEF pour fêter leurs 10 ans lancent un concours de nouvelles et créent un blog Service Civique : La CLEF a accueilli Laura Bleuze de janvier à juin. Elle avait pour mission principale d animer l équipe bénévole, notamment autour des concerts. Elle a poursuivi l animation autour du potager et lancé des expériences pour la création d un bar associatif dans le hall. Rencontres : Les Blérots de R.A.V.E.L. qui jouaient en janvier sont intervenus sur un morceau des Uns des Autres programmé en première partie et ont accueilli pour un morceau au rappel tous les élèves de saxophone. Rythmes et chants : les adhérents "Création Vocale" et "Batterie" ont ouvert le concert de Tony Allen, célèbre batteur de Fela, par une création originale. Les Blérots de R.A.V.E.L. et les élèves de Saxophone Concert d Arthur H Vu à la télé : le concert d Arthur H en décembre a été retransmis en direct sur Arte Live. Arthur H avait fait son premier concert à La CLEF en De même, le concert du 7 avril, avec Natty Jean, Brahim et Mo Kalamity a été retransmis en direct en streaming sur le site Party Time. Performance de Marie-Thérèse Latuner (artiste plasticienne) avec la danseuse Claire Filmon, pour son exposition (une installation de poudres) filmée et rediffusée dans la salle d exposition : un travail sur l éphémère et les traces qu il laisse en chacun de nous. Les Blérots de R.A.V.E.L. ont été les premiers à utiliser le studio 3 enfin remis en état (mise aux normes acoustiques) pour mixer leur album live. Les enregistrements vont pouvoir commencer. HomeMade groupe des studios de La CLEF, a bénéficié d une formation scénique ainsi que d un travail sur le chant avant de faire la première partie de Concrete Knives le 17 février. Performance de M.-T. Latuner Concert de HomeMade "Ça va sphère" était le thème du Work In Progress de février en Arts Plastiques. Les adhérents ont investi la salle d exposition pendant tout le mois pour élaborer leurs travaux exposés en fin de projet. Les Souriants : il a fallu faire appel à une nacelle, fournie par les services de la Ville, pour accrocher les sculptures-suspensions d Agnès Colombier sur le cèdre du parc en mars. Exposition "Ça va sphère" par les adhérents Arts Plastiques Master-class batterie avec les Fills Monkey duo de batteurs qui, en soirée, ont proposé un spectacle époustouflant de dextérité, d invention et de drôlerie. Chanson : l un des projets d animation de la saison a abouti à la création d une chanson "La CLEF et moi" écrite et jouée par des adhérents musique et enregistrée dans le studio de La CLEF. Soirée jeux vidéos : ados de La Soucoupe venus avec leurs animatrices, adhérents de La CLEF, musiciens des studios et salariés. Un bon moment de rencontres et de rigolades! Soirée jeux vidéos avec les ados de La Soucoupe "Journées Professionnelles d Études" de MJC en Île-de-France en mars ; les débats ont porté sur les projets et la "gouvernance" des MJC avec plus de 70 directeurs et responsables de MJC présents. Scolaires : toute la saison deux classes de CM1 de l école Bonnenfant ont participé à des projets musique à La CLEF avec, en fin de projet, la création d une chanson enregistrée dans notre studio. Enregistrement dans les studios des CM1 de l école Bonnenfant "Printemps des Poètes le 14 mars, organisé à La CLEF, en partenariat avec le Service Jeunesse et Sports de la Ville. Participation de nos activités, des centres de loisirs de Saint-Germain-en-Laye et d artistes (Jean-Michel Brac - jeune public et Bam s, artiste en résidence à La CLEF). Des contributions poétiques étaient exposées dans le hall.

3 Salsa : fin de saison des concerts "caliente" avec Aïnama, le groupe de Thierry Gaslain ; en première partie, démos de capoeira, la batucada de La CLEF et un repas caribéen. Batucada de La CLEF dans le parc lors de la soirée Salsa Improvisation : l impro est très présente à La CLEF cette saison, tant avec les soirées de l atelier (les Clefptomanes), qu avec l Odyssée 2.0, spectacle improvisé proposé par les Troyens. Création : concert Entre deux tours par Oldelaf et ses invités la veille du deuxième tour des présidentielles avec clips de campagne, débats et vote du public, le tout en musique. Hervé Jachère a été élu Président! Spectacle d improvisation l Odyssée 2.0 par les Troyens Théâtre : les 13 et 14 juin a eu lieu la première du Le retour au désert de B.M. Koltès par Les Serruriers de Minuit ; la troupe de théâtre de La CLEF vient de se constituer en association, et d intégrer la MAD pour développer ses projets de manière autonome. Installation : José Man Lius a proposé en juin dans la salle d exposition un dispositif multimedia fait de films, sculptures et détournement d objets. L occasion de nombreuses rencontres et interventions de l artiste avec les adhérents. Concert "Entre deux tours" Prévention : nouvelle série de spectacles Peace and Lobe (prévention aux risques auditifs) en partenariat avec le RIF, pour les collégiens et lycéens de Saint-Germain -en-laye et des environs. Archéolithe à La CLEF : forte activité pour l association qui a entre autres accueilli plus de 1000 scolaires dans le Jardin de la Préhistoire. Elle a aussi organisé en juin la 1 ère Édition du Festival d Archéologie des Yvelines et le stage mini camp d été dans le parc a affiché complet. Exposition de José Man Lius Anglais : en juin, visite du quartier Sri Lankais à Paris pour les adhérents d anglais accompagnés de leur professeur. Adhérents en scène : plus d une quinzaine de spectacles d adhérents (théâtre, musique ) ont été proposés tout au long du mois de juin et nombreuses diffusions d adhérents (musique, danse, sport ) dans le parc de La CLEF à l occasion des portes ouvertes de juin. Le théâtre Alexandre Dumas a accueilli deux séances du spectacle de danse le 23 juin. Spectacle Peace and Lobe QUELQUES ÉLÉMENTS DE SYNTHÈSE : La saison a été marquée, comme les deux précédentes, par une augmentation du nombre d adhérents et de leur fréquentation aux activités que nous proposons. La fréquentation des spectacles a, quant à elle, été quasi stable, et ce, malgré de profonds changements intervenus dans l équipe. Trois saisons après la réouverture de La CLEF, en septembre 2009, on peut dire qu elle est en train de trouver son "rythme de croisière". En effet, après une longue période de rodage et les différentes adaptations nécessaires de l outil, nous avons lors de cette saison terminé d essuyer les plâtres : les modifications (notamment acoustiques) ont été achevées, les compléments d équipement effectués. La réception définitive du chantier a d ailleurs été prononcée en décembre Ce rythme est cependant particulièrement soutenu, tant par le nombre d activités hebdomadaires proposées (près de 70) que par le nombre de spectacles et événements organisés (environ 80 par an). Cette activité très diversifiée se déroule quasiment 7 jours sur 7 et près de onze mois dans l année. Cela nécessite une logistique complexe ainsi que de gros efforts d organisation et de coordination, d information et de communication, tant en interne qu avec les adhérents et le public. Aujourd hui, nous pensons être arrivés au maximum de cette activité en termes quantitatifs, tant en raison de la disponibilité des locaux que par la charge de travail des équipes, ou encore afin d éviter le risque de la dispersion. Mais nous tentons en permanence de faire preuve de créativité et d innovation tout en étant à l écoute des adhérents : nous constatons avec plaisir et optimisme que tous ceux qui fréquentent le lieu s approprient de plus en plus ce formidable outil et son projet. C est pourquoi nous nous efforçons de proposer autant que possible à tous Stage mini camp organisé par Archéolithe durant l été Spectacle des adhérents danse au Théâtre A. Dumas en juin Spectacle des adhérents théâtre ados en juin

4 les adhérents qui le souhaitent, de quitter la "routine" du cours hebdomadaire pour des projets différents favorisant le collectif, la rencontre, l innovation : modules et décloisonnements, sorties, Work in Progress, projets transversaux et hors les murs Une équipe qui se renforce une organisation qui doit se stabiliser. Au regard des missions et des projets, il était indispensable de renforcer l équipe permanente ; c est ce qui a été fait la saison passée. Suite à la mise en place d un poste de cadre, Responsable du Projet Culturel et Artistique, il y a aussi eu la création d un poste d Assistante Culturelle et Artistique et le passage en CDI-temps plein du poste de Régisseur Technique. La Coordinatrice Administrative est, elle aussi, passée à plein temps et nous avons renforcé les heures de comptabilité. Cela était absolument nécessaire pour améliorer l organisation interne et soulager l équipe en place. À noter qu il y a encore plusieurs postes en contrats aidés (CAE, Emploi Tremplin) qu il faudra parvenir à pérenniser car ils sont indispensables à notre bon fonctionnement et au développement des projets. Cette même période a aussi vu le départ du Programmateur et du Chargé de l Accueil des Artistes, remplacés depuis. Tout cela représente des mouvements importants au sein de l équipe permanente depuis la réouverture. Nous devons être particulièrement attentifs à stabiliser cette équipe, à améliorer son organisation et à maintenir un climat social satisfaisant pour tous. C est pourquoi la direction, avec le Bureau de l association, a travaillé à finaliser l évolution du schéma d organisation de l équipe et l organigramme qui va avec. L objectif était de rendre plus lisible l organisation interne de La CLEF et aussi d en identifier les manques pour chercher, dans l avenir, à améliorer la situation. C est aussi la conséquence de la réflexion menée l année précédente avec des chercheurs du CNRS autour thème "Travail et Passion". Nous avons aussi reçu le soutien ponctuel de Véra Beszonoff qui, au sein de la Fédurok, notre réseau National Musiques Actuelles, travaille à l accompagnement des adhérents sur ces questions. On constate aujourd hui que ce qui touche à l organisation de l équipe et aux ressources humaines prend de plus en plus de place à La CLEF, devenue une véritable PME. C est bien sûr d abord dû à la taille de la structure et à la nature complexe de son projet, mais aussi aux différentes normes et réglementations à respecter qui nécessitent un nombre de compétences diverses et spécifiques. On ne peut plus aujourd hui porter un projet de ce type sans une forte structuration professionnelle. Les conséquences des visites successives ces derniers mois de l Inspection du Travail, de la Médecine du Travail, et dernièrement d un inspecteur des impôts pour un contrôle fiscal, illustrent la pertinence des choix d organisation et de structuration faits par La CLEF, car c est aussi ce qui nous a permis de passer ces "épreuves" sans (trop de) difficultés. Nous sommes l une des seules structures de ce type qui, dans son organisation interne, a intégré les questions sociales et réglementaires aux côtés de la direction. Éliane Brunet, qui occupe ce poste, assure d ailleurs maintenant une permanence pour le SMA, notre syndicat employeur, en tant que "Conseillère Juridique et Sociale". Assemblée Générale déc 2011 Bénévoles lors d un concert Vote des adhérents pour les membres du CA Une bénévole et Laura Bleuze (service civique) en action Vie Associative : renforcer les liens, se rencontrer, s approprier le projet, réfléchir. Lorsqu on constate la place prise par ces questions professionnelles et réglementaires, il est d autant plus nécessaire que la vie associative reste intense en garantissant coûte que coûte la primeur du projet de La CLEF et sa mise en œuvre sur les autres considérations. Suite à la dernière Assemblée Générale, le Bureau de l Association a été renforcé en étant cette saison composé de 9 membres. Cela a permis un suivi au quotidien de l association par ses administrateurs, représentants des adhérents, pour un travail le plus étroit possible avec la direction. Comme chaque année, des commissions se sont mises en place avec peut-être cependant moins d intensité. La Commission Vie Associative a d ailleurs un peu marqué le pas, malgré un travail visant à faire évoluer les statuts de l association dans l avenir (cela reste à finaliser pour une éventuelle AGE). On constate qu au-delà des membres du Conseil d Administration, il est globalement difficile de mobiliser les adhérents pour ce type de commissions. Il reste pourtant indispensable d investir ceux-ci dans la vie de l association afin d éviter qu ils ne soient que des "usagers", consommateurs de leur activité. C est pourquoi il faut se féliciter des interactions fortes entre

5 les adhérents et les différents aspects du projet. De plus en plus de participants aux activités hebdomadaires viennent aux concerts, participent aux projets transversaux qui sont élaborés, s investissent dans différents événements organisés à La CLEF. S il n est pas évident de mobiliser dans les temps plus formels de réflexion, on peut affirmer sans crainte de se tromper que La CLEF et son projet sont assumés par la grande majorité des adhérents qui s en emparent et se l approprient à chaque fois qu on le leur propose. Il y a d autre part à La CLEF une forte activité bénévole, essentiellement sur les concerts : une cinquantaine de personnes vient sur la saison s investir sur l organisation, l accueil des artistes et du public. Ce renforcement constaté cette saison du bénévolat, extrêmement utile au bon déroulement des concerts, est aussi la conséquence de l accueil d une "volontaire" en service civique, Laura Bleuze, pour 6 mois entre janvier et juillet. Celle-ci avait pour mission principale de coordonner les bénévoles sur les spectacles et de développer ce bénévolat. Elle a aussi pu mettre en place, parfois en lien avec l animation, des temps de convivialité. Cela a permis de préfigurer le projet de "bar associatif" qui devrait se développer cette année. Cette expérience se poursuit cette saison avec l accueil de deux services civiques. Dans un même ordre d idée, ont été mis en place des temps de réflexion, ouverts à tous, sur les questions liées à la programmation. En effet, celle-ci est, de fait, fortement impactée par la modification des salles de spectacles depuis la réouverture (plus grande jauge, deux salles, accueil de plus grosses productions). De plus, on constate une forte évolution du paysage ces dernières années (augmentation de l offre de concerts, difficultés de la filière disque, explosion du numérique ) qui mérite d être examinée attentivement. Enfin, les changements dans l équipe, notamment au niveau de la programmation, nécessitent, encore plus que tout, que cela soit abordé et débattu collectivement. C est pourquoi, des "forums" ont été organisés, réunissant à chaque fois une trentaine de personnes (salariés, bénévoles, musiciens, spectateurs, administrateurs ), afin de travailler sur ces questions. En parallèle, une Commission Financière, spécialement consacrée à l économie des concerts, a aussi été organisée. Cela a permis d éclairer administrateurs et bénévoles sur les multiples paramètres et problématiques qui viennent se greffer sur la question. Cette réflexion est cependant loin d être achevée. Elle devra se poursuivre et donner des pistes de travail à l équipe permanente pour les années à venir. Elle ne se cantonne d ailleurs pas à la seule CLEF car elle est relayée dans les réseaux franciliens spécialisés dont nous sommes membres (CRY, RIF ). Résidence de Sporto Kantès Résidence de Dysby Projet réalisé avec l école de Chanteloup-les-Vignes Résidence d A.S.M. en présence des élèves de l école Bonnenfant Quelques points sur lesquels insister : - Une augmentation des temps de résidences d artistes Cette dernière saison on a assisté au développement des résidences d artistes qui de plus en plus nombreux, viennent travailler leurs projets et leurs spectacles dans nos locaux. Nous sommes très sollicités pour des créations, filages, pré-productions ou préparations de tournées, en raison de la qualité de la salle (récemment équipée en complément de matériel son et lumière) et de l accueil que nous proposons. Nous avons pu bénéficier pour cela plusieurs fois du soutien du CNV (Centre National des Variété) et d une aide renforcée de la DRAC. Nous pensons que ce "lieu de vie" qu est La CLEF, véritable fourmilière multi-générationnelle, est particulièrement attractive pour les artistes, trop souvent accueillis dans des lieux clos et désertés de leur public en dehors des spectacles. Favoriser la présence permanente d artistes sur le lieu est l un des points forts de notre projet et offre de ce fait de formidables opportunités en termes de développement et de projets à construire avec eux et les adhérents. Ceux-ci sont d ailleurs régulièrement invités à assister aux répétitions et fins de résidences. C est aussi pourquoi le dispositif de la MAD a toute son importance : par ce principe (existant quasiment depuis le début de La CLEF), qui consiste à accueillir en résidence à l année, par convention, des artistes locaux, avec pour certains la mise à disposition d un espace dédié (atelier, bureau de production), nous renforçons la présence permanente d artistes sur le lieu, tout en facilitant le développement de leurs projets. - Le développement des relations avec le milieu scolaire De même, nous avons fortement développé cette saison les relations avec le milieu scolaire, tant avec les écoles primaires (notamment Schnapper et Bonnenfant pour Saint-Germain-en-Laye et l école des Mille Visages (Chanteloup-les-Vignes) qu avec les collèges et lycées des environs. Les résidences d artistes sont les moments privilégiés pour développer ce travail. Via des classes à projets artistiques et culturels, des ateliers de pratiques artistiques ou encore en s impliquant dans le projet du CRY, un projet expérimental

6 mené sur l action culturelle autour des musiques actuelles, en partenariat avec l Éducation Nationale, nous découvrons et développons un nouvel axe du projet : au-delà du terme un peu convenu d "action culturelle", c est un vrai projet de "construction des publics" et de travail sur notre territoire que nous entamons. C est d ailleurs très récent, à fortiori sur le territoire de Saint-Germain-en-Laye, que ces projets, très fréquents par exemple en théâtre ou arts plastiques, se développent dans le champ des musiques dites "actuelles". - Des partenariats à plusieurs niveaux Nous constatons tous les jours que La CLEF est en permanence sollicitée pour accueillir ou participer à toutes sortes de projets. Nous nous efforçons à la fois d être à l écoute et accueillants, tout en s assurant de la convergence entre ces projets et celui de La CLEF, et à condition que cela ne génère pas une charge supplémentaire ou nous handicape dans nos propres projets. Assurer cet équilibre entre ouverture et autonomie est un exercice délicat. C est par un grand nombre de contacts avec les acteurs locaux, en coopérant avec nos voisins sur notre territoire de référence, en nous investissant dans les réseaux (CRY, RIF, Fedurok, MJC en Île-de-France) dans une "logique territoriale d action", que nous construisons des partenariats cohérents. La saison passée nous avons renouvelé la Convention d Objectifs et de Moyens avec la Ville de Saint-Germainen-Laye, notre premier et principal partenaire financier, propriétaire des locaux. Cette convention, longuement discutée avec les élus et les services municipaux, a été voté à la fois par le Conseil Municipal et par le Conseil d Administration de La CLEF. Au-delà de la dimension formelle et réglementaire de ce processus, c est aussi l occasion de débats importants, tant en interne qu avec notre principal partenaire qui permettent d éclairer nos visions de La CLEF et de la place que celle-ci occupe sur la Ville. De la même manière, les comités de suivi de la convention SMAC (Scènes de Musiques Actuelles) entre La CLEF et l État (DRAC Île-de-France), permettent, en présence des autres partenaires (Ville, Région, Conseil Général), de faire le point et d entrer le plus possible dans le fond de notre activité musiques actuelles, axe "éminent" du projet. Là encore l enjeu est de continuer à développer de manière autonome un projet associatif, culturel, artistique et de le faire exister ainsi, face aux visions de nos différents partenaires. C est parfois compliqué mais cela permet d expliquer de mieux nous positionner, et, in fine, cela renforce notre identité. À noter enfin que nous sommes très sollicités par des élus et porteurs de projets d Île-de France, voire de plus loin, pour visiter le lieu, décrire le processus qui nous a amenés à ce projet et à la rénovation des locaux. Dans un tout autre ordre d idée, mais très fréquemment, nous accueillons énormément de stagiaires (du stage de 3 ème, jusque qu à la formation professionnelle) et par ailleurs le Tribunal de Versailles nous a agréés pour l accueil de personnes pour des TIG (Travaux d Intérêt Général), qui viennent en général nous aider à l entretien des locaux et du parc. Toutes ces personnes que nous accueillons nous témoignent de leur intérêt pour le lieu : ils sont en général fortement impressionnés par la diversité et l intensité de nos activités ainsi que par cette notion de lieu de vie. Même si ces différents types d accueil nous sont assez naturels, faisant partie de notre projet, cela demande beaucoup de disponibilité et d attention à l ensemble de l équipe de La CLEF qu il faut, pour terminer ce rapport, à nouveau remercier pour son investissement dans le projet. Conclusion : Nous arrivons à la fin d un cycle depuis la réouverture/remise en route, mais aussi de toute la gestation qui l ont précédé : préparation et suivi des travaux, écriture d un nouveau projet, mise en place d une organisation, construction de partenariats solides... Nous avons essuyé les plâtres et rôdé la machine. Nous savons le potentiel de cet outil, nous sentons la confiance des adhérents et de nos partenaires, nous entrevoyons des pistes de développement, et ce, malgré la crise qui n épargne personne. Aussi, la saison doit nous amener à débuter la réflexion sur le projet dans son ensemble afin de construire l avenir. Même si l activité quotidienne est intense et prend beaucoup du temps de l équipe et des administrateurs, c est maintenant que nous devons, sans pour autant rompre avec ce qui a été fait, retravailler nos propositions, nous réinventer et aller de l avant.

Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont. Cie DARUMA

Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont. Cie DARUMA Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont Cie DARUMA, La Les différents projets dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

«Montrer ce qu il y a derrière les images qui remplissent le monde» Costa Gavras, ouverture de la Rencontre

«Montrer ce qu il y a derrière les images qui remplissent le monde» Costa Gavras, ouverture de la Rencontre «Rencontre nationale Collège au cinéma» : «Montrer ce qu il y a derrière les images qui remplissent le monde» Costa Gavras, ouverture de la Rencontre La rencontre nationale Collège au cinéma se déroulait

Plus en détail

DESCRIPTIF DES FORMATIONS. > Dans le cadre du dispositif TRANS Abattoirs

DESCRIPTIF DES FORMATIONS. > Dans le cadre du dispositif TRANS Abattoirs DESCRIPTIF DES FORMATIONS > Dans le cadre du dispositif TRANS Abattoirs > Récap DES FORMATIONS «Environnement autour de l artiste» > 2 jours : Samedi 10 et Dimanche 11 Octobre 2015 «Comment monétiser sa

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) le musicien intervenant (MI) dumiste, acteur du

Plus en détail

CAHIER DES MISSIONS ET DES CHARGES POUR LES SCÈNES DE MUSIQUES ACTUELLES

CAHIER DES MISSIONS ET DES CHARGES POUR LES SCÈNES DE MUSIQUES ACTUELLES CAHIER DES MISSIONS ET DES CHARGES POUR LES SCÈNES DE MUSIQUES ACTUELLES Préambule La création des lieux de musiques actuelles date des années 70 et 80. Ces premiers lieux ont été portés par des projets

Plus en détail

Bilan de la concertation 2011-2015

Bilan de la concertation 2011-2015 Bilan de la concertation 2011-2015 Dès sa création en 2011, l association de préfiguration a mis en place une méthode destinée à impliquer au maximum les acteurs locaux dans l écriture de charte (méthode

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

«Portfolio de compétences»

«Portfolio de compétences» A C P F ( A s s o c i a t i o n C o r é e n n e d e s P r o f e s s e u r s d e F r a n ç a i s ) P r o j e t p é d a g o g i q u e - A n n é e 2 0 1 3 «Portfolio de compétences» Responsabilités : Responsables

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010

Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010 Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010 Coordonnées de l établissement Lycée Joseph Desfontaines 2 rue Guillotière 79500 MELLE Tél. : 05.49.27.00.88 - fax : 05.49.27.91.06

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 Mission Apprentissage Service Emploi - Concours Rapport annuel 2014 Mission Apprentissage P a g e 1 PREAMBULE En 2013, 31 contrats d apprentissage ont été signés, contre

Plus en détail

Peace and Lobe Dossier de presse

Peace and Lobe Dossier de presse Peace and Lobe Dossier de presse Contact : Mélanie Delbart Coordinatrice projet peace and lobe Association ARA, Autour des Rythmes Actuels 03 20 28 06 52 06 13 82 93 83 peaceandlobe@ara-asso.fr www.ara-asso.fr

Plus en détail

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 1 BILAN DE LA FREQUENTATION DES ELEVES Près de 850 élèves ont rencontré 105 intervenants (14 absents) Grâce au décompte aux portails, nous savons que par niveau sont venus

Plus en détail

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines Entre Charte départementale de développement de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire en Yvelines Signataires de la Charte L Académie de Versailles représentée par Monsieur Jean-Michel COIGNARD,

Plus en détail

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 2 ème partie : le fonctionnement du groupe L objectif de ce cadre est de faciliter le travail de bilan des groupes de travail.

Plus en détail

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 Ville de La Charité-sur-Loire Centre Social Municipal Une volonté politique éducative et sociale forte pour un projet éducatif de territoire de qualité La

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE FRANCAISE LES GRANDS LACS KAMPALA OUGANDA 2014/2017. PROPOSITIONS pour le PROJET D ETABLISSEMENT 2014/2017

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE FRANCAISE LES GRANDS LACS KAMPALA OUGANDA 2014/2017. PROPOSITIONS pour le PROJET D ETABLISSEMENT 2014/2017 ECOLEFRANÇAISE LES GRANDS LACS PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE FRANCAISE LES GRANDS LACS KAMPALA OUGANDA ECOLEFRANÇAISE LES GRANDS LACS 2014/2017 PROPOSITIONS pour le PROJET D ETABLISSEMENT 2014/2017 Le Projet

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion

AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion La fiche descriptive d un processus d innovation AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion Le projet L origine et description de votre projet Les mots clés de votre action

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents Retrouvez le projet sur facebook : FESTEM LE PROJET FESTEM : Des échanges radiophoniques

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Association Laïque des Accueils de Loisirs Educatifs Quartier de la plaine 40800 Aire sur l Adour PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Eugénie Les bains Année 2014/15 Projet pédagogique TAP

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Orientation et Insertion Professionnelle

Orientation et Insertion Professionnelle Orientation et Insertion Professionnelle A L ISSUE DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE Enquête réalisée en 2011-2012 par Stéphane BOULAY pour le SUIO-IP - Avril 2012 Des métiers exercés - Assistant(e) de production

Plus en détail

Devenir musicien intervenant

Devenir musicien intervenant Devenir musicien intervenant Musicien intervenant : une formation novatrice pour un acteur engagé dans le développement culturel, un métier de passion pour un musicien prêt au partage de la musique. Vous

Plus en détail

LOCAUX DE REPETITION / STUDIOS D ENREGISTREMENT 33 route de Darnétal 76000 ROUEN Tél : 02.35.98.35.66 / contact@lekalif.com www.lekalif.

LOCAUX DE REPETITION / STUDIOS D ENREGISTREMENT 33 route de Darnétal 76000 ROUEN Tél : 02.35.98.35.66 / contact@lekalif.com www.lekalif. ENGAGEMENT CONTRACTUEL EN VUE DE LA REALISATION D UN CONCERT PEDAGOGIQUE ENTRE : L association LE KALIF (Locaux de répétition - Studios d enregistrement) 76000 Rouen Siret : 410 340 186 000 23 Représentée

Plus en détail

COMPTE RENDU REUNION MATERNELLES / ÉLEMENTAIRES MARDI 17 JUIN 2014

COMPTE RENDU REUNION MATERNELLES / ÉLEMENTAIRES MARDI 17 JUIN 2014 COMPTE RENDU REUNION MATERNELLES / ÉLEMENTAIRES MARDI 17 JUIN 2014 Présentes : Mme Nathalie Chanas-Nicot (directrice de la Canopée) Mlle Lise-Marie Hélène (médiatrice culturelle de la Canopée) Mme Stéphanie

Plus en détail

RAPPORT MORAL ANNEE 2013. Assemblée Générale du samedi 26 avril 2014

RAPPORT MORAL ANNEE 2013. Assemblée Générale du samedi 26 avril 2014 RAPPORT MORAL ANNEE 2013 Assemblée Générale du samedi 26 avril 2014 Ordre du jour : Rapport Moral Activité de l association Locaux Manifestations 2013-2014 Rapport Financier Concert de fin d année 2014

Plus en détail

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch Option Arts du Cirque Bac L Lycée Le Garros Auch «Le cirque n est pas un spectacle, c est une expérience de vie, c est une façon de voyager dans notre propre vie.» Federico Fellini 2011, Lycée Le Garros

Plus en détail

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012 Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Acteur des arts et cultures numériques en France, Seconde Nature

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Le nouveau a été mis en place en septembre 2012 pour remplacer les BTS : AGTL (Animation et gestion du tourisme local) et VPT

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR Nom de l étudiant(e) : Structure d accueil : Nom du tuteur : STAGE BTS AM Lycée Marie Curie 70 avenue de Paris 78000 VERSAILLES 01 39 24 69 24 www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr

Plus en détail

La démarche «Jeunes et Métropole»

La démarche «Jeunes et Métropole» La démarche «Jeunes et Métropole» du Conseil de développement de la métropole lilloise Novembre 2003 septembre 2004 1 Une volonté d être à l écoute des jeunes Objectif fixé: 4000 questionnaires Objectifs

Plus en détail

Jeudi 9 juillet - Poles de Villeneuve-la-Garenne, 11 allée Saint-Exupéry (Tramway depuis la gare de Saint-Denis (RER D), arrêt La Noue)

Jeudi 9 juillet - Poles de Villeneuve-la-Garenne, 11 allée Saint-Exupéry (Tramway depuis la gare de Saint-Denis (RER D), arrêt La Noue) en partenariat avec présente «Votre Association dans le Grand Paris, quel avenir?» Thème 4 : Comment le Web et l innovation numérique peuvent-ils contribuer à construire un espace démocratique, social

Plus en détail

«Mise en œuvre des stratégies locales de développement», Mesure 323-E du PRDH : «Préservation et mise en valeur du patrimoine culturel» Fiche action

«Mise en œuvre des stratégies locales de développement», Mesure 323-E du PRDH : «Préservation et mise en valeur du patrimoine culturel» Fiche action 1. PRESENTATION DU PROJET Fiche action Libellé du projet : Résidence d artistes Mobil Home (2012) et Vivre ici (2013) Porteur de projet : La Compagnie Les Décisifs (2012) et l Association du Pays de Chaumont

Plus en détail

animateur opérant en station et établissement de montagne

animateur opérant en station et établissement de montagne Trouvez votre animateur opérant en station et établissement de montagne Contrat de professionnalisation Validé par un diplôme de niveau IV La meilleure école d animation «Happy Resort» école d animation

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

La gestion des situations de crise

La gestion des situations de crise agir sur le climat scolaire La gestion des situations de crise Enjeux et procédures Daniel Simon EMS Académie de Montpellier 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Sommaire Propos liminaires Avant

Plus en détail

FESTIVAL LÉZARD JAUNE. Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU

FESTIVAL LÉZARD JAUNE. Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU FESTIVAL LÉZARD JAUNE les arts jeunes Valorisons les jeunes talents régionaux! Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU ( rencontres et répétitions sur site le Jeu. 19 Juillet ) Sur scène

Plus en détail

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES COMMUNAUTE DU PAYS DE VENDOME Direction Enfance Jeunesse Service Petite Enfance REGLEMENT INTERIEUR RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PREAMBULE... 3 II. LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris «Le son est l écho de la sensation du corps» Depuis 1998, l école associative de

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise Un lieu original pour votre séminaire d entreprise QUI SOMMES-NOUS? 2 Mon Atelier En Ville, un concept d ateliers urbains à louer à l heure pour créer, customiser ou réparer Aujourd hui, dans les villes,

Plus en détail

E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon. 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr

E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon. 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Une situation de crise trouve son origine dans 2 types d événements la répétition d actes, pas d une gravité exceptionnelle,

Plus en détail

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0 Je rentre en 6 ème Septembre 2007 CARACTERISTIQUES de l ETABLISSEMENT Une transition en douceur entre le primaire et le collège En projet : cours le mercredi une semaine sur deux Fin des cours à 16 H 25

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques.

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. La fiche descriptive d un processus d innovation Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. Le projet L origine et description de votre projet Les mots

Plus en détail

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

Compte-rendu réunion de réseau des référents alternance le 29 juin 2015 à la ML de Mitry Mory

Compte-rendu réunion de réseau des référents alternance le 29 juin 2015 à la ML de Mitry Mory Compte-rendu réunion de réseau des référents alternance le 29 juin 2015 à la ML de Mitry Mory Comme chaque année une réunion de réseau a été organisée entre référents alternance des Missions Locales du

Plus en détail

Accompagner le changement

Accompagner le changement A faire suivre à : retour à : Accompagner Problématique Le changement, c est tous les jours! Il fait aujourd hui partie intégrante de l univers des entreprises et des salariés. Présenté le plus souvent

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail

Pépinière artistique et urbaine

Pépinière artistique et urbaine Pépinière artistique et urbaine Appel à projets Année 2015 Mise à disposition d espaces de travail Locaux et services Accompagnement Structuration et développement Mise en réseau professionnel Réponse

Plus en détail

Réunion publique "Quel avenir pour la salle de la Cité?"

Réunion publique Quel avenir pour la salle de la Cité? Réunion publique "Quel avenir pour la salle de la Cité?" Le jeudi 25 juin à 20h Informations générales Lieu: Salle de la Cité Organisateur: La Ville de Rennes Nombre de participants: une trentaine de participants

Plus en détail

PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON

PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON Juin 2011 Préambule : «L éducation populaire c est l association inédite, originale et formidablement féconde de trois projets ; Un projet éducatif, qui est celui

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement... 1 OBJECTIFS :... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

RESSOURCER SES PRATIQUES EN EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE EVALUATION DU SEMINAIRE RESULTATS

RESSOURCER SES PRATIQUES EN EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE EVALUATION DU SEMINAIRE RESULTATS POLE DE COMPETENCES EN EDUCATION ET PROMO TION DE LA SANTE REGION BRETAGNE AIDES Délégation Grand-Ouest A NP A A Bretagne - Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie CIRDD Bretagne

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO Ce règlement vient préciser les statuts de l Association tels qu ils ont été votés par l Assemblée Générale Extraordinaire en date du 9 janvier 2014 1. Modalités

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Organisation et règlement du département des Musiques Actuelles en 2014

Organisation et règlement du département des Musiques Actuelles en 2014 Organisation et règlement du département des Musiques Actuelles en 2014 EQUIPE ET DISCIPLINES Guitare actuelle avec Aymeric Silvert et Benoit Pol : Cette discipline regroupe tous les styles de jeu de guitare

Plus en détail

Volontaire AFEV mission lycées professionnels

Volontaire AFEV mission lycées professionnels Volontaire AFEV mission lycées professionnels scolarité en liens étroits avec deux lycées professionnels partenaires. o Vous assurerez l animation d un groupe de bénévoles accompagnant des lycéens professionnels.

Plus en détail

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel Lycée Lumière LUXEUIL-LES-BAINS Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel - Rapport d étape - Résumé du projet : La mise en œuvre de cette action doit conduire les élèves

Plus en détail

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues Internat Mixte & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème écol e & collè G e L a ÏQues www.college-prive-moreau.com Le collège privé Moreau Créé en 1832, le Collège Privé Moreau

Plus en détail

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES vous propose : Association de loi 1901 DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES Edito Sourds et entendants un seul

Plus en détail

La grande difficulté scolaire, rapport au savoir et accompagnement des jeunes, des élèves

La grande difficulté scolaire, rapport au savoir et accompagnement des jeunes, des élèves Centre Alain Savary INRP / vendredi 8 avril 2011 Séminaire «questions vives du partenariat et réussite éducative» La grande difficulté scolaire, rapport au savoir et accompagnement des jeunes, des élèves

Plus en détail

victimes d accidents du travail. L ensemble du monde du travail doit redoubler d efforts pour éviter de nouveaux Rana Plaza.

victimes d accidents du travail. L ensemble du monde du travail doit redoubler d efforts pour éviter de nouveaux Rana Plaza. Allocution à l occasion de la journée mondiale pour la santé sécurité au travail Réception au Ministère du travail, Paris (hôtel du Chatelet) 28 avril 2015 Monsieur le Ministre, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion Sa singularité est l orientation pédagogique forte dans le domaine de l image, dans ses formes traditionnelles et émergentes. La volonté

Plus en détail