Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour"

Transcription

1 Ministère de l Equipement, de l Aménagement territorial et du Développement Durable Direction Générale de l Environnement et de la qualité de la Vie Termes de Références Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour Elaboration d un plan de sensibilisation et d information et d un plan de renforcement de capacités dans le domaine du changement climatique Page 1 Décembre 2015

2 1. Cadre général Consciente de la fragilité de ses ressources naturelles et de la dégradation de son patrimoine biologique, la Tunisie a depuis longtemps considéré le développement économique et social et la protection de l'environnement comme des facteurs complémentaires du processus de développement. Toutes les conventions internationales relatives à la protection de l environnement ont été ratifiées et plusieurs initiatives ont ainsi été conduites : la réalisation de divers travaux sur la transition énergétique, la soumission de la première et la deuxième communication nationale sur les changements climatiques, l élaboration d une stratégie sur les changements climatiques en2012, l élaboration du premier rapport biennal en 2014 et la préparation de la contribution Prévue Déterminée au niveau national en2015. Parallèlement à ces initiatives, plusieurs actions de sensibilisation, d information et de formation ont été réalisées au profit du grand public, du milieu scolaire et des divers acteurs travaillant dans les domaines liés au changement climatique en vue de mieux les sensibiliser sur les enjeux climatiques et les impacts négatifs que peut engendrer le changement climatique sur les différents secteurs de l économie nationale. D autre part, la Tunisie, en tant que partie non-annexe 1 signataire de la convention cadre des nations unies sur les changements climatiques, est appelée à communiquer les informations relatives aux efforts nationaux entrepris en matière de lutte contre le changement climatique. A ce titre, elle est appelée, entre autres, à fournir des informations sur les activités d éducation, de formation et de sensibilisation du public dans le domaine des changements climatiques. De plus, elle est invitée à présenter, conformément à la décision 2/CP 7, comment les activités de renforcement des capacités, définies dans le cadre annexé à cette décision, sont mises en œuvre au niveau national. Dans ce contexte, le PNUD, en collaboration avec l ANME à travers la Cellule d Information sur l Energie Durable et l Environnement (CIEDE), se propose de lancer le présent appel d offres international en vue d engager un bureau d études ou un groupement de bureaux d études pour réaliser la mission suivante : Sensibilisation, information et formation du grand public dans le domaine du changement climatique : Le prestataire de service retenu est appelé à dresser l état des lieux, diagnostiquer la situation et élaborer un plan sur deux ans de formation et de sensibilisation des différents acteurs concernés par la problématique du changement climatique ; Renforcement des capacités nationales dans le domaine de l atténuation et d adaptation : Le prestataire est également appelé à dresser l état des lieux, analyser la pertinence des actions entreprises et élaborer un plan d actions de renforcement des capacités des différentes parties prenantes ; Formation dans le domaine des changements climatiques : Le prestataire de service est appelé à organiser une série de sessions de formations prioritaires ayant un lien avec la problématique du changement climatique. 2. Objectif de la mission Les objectifs de la présente mission consistent à : Elaborer un plan d information et de sensibilisation, sur deux ans, destiné aux différents acteurs clés (décideurs politiques, grand public, ONGs, institutions de recherche, ) pour : - Une meilleure prise de conscience sur les enjeux environnementaux et socio-économiques en termes d atténuation des émissions de GES et de vulnérabilité de la Tunisie au changement climatique (CC) ; - la nécessité urgente d agir d une manière globale et coordonnée pour renforcer sa résilience aux CC et la mise en œuvre de sa stratégie d atténuation de GES ; Page 2

3 - Une meilleure intégration du genre dans les programmes de lutte contre le changement climatique. Elaborer un plan de renforcement des capacités en matière d atténuation et d adaptation destiné aux différents acteurs (groupes de travail vulnérabilité /adaptation et inventaire/atténuation, membres du COPIL des projets «Activités habilitantes pour la préparation de la 3 ème communication nationale sur les CC» et «Premier rapport Biennal actualisé sur les émissions de GES de la Tunisie», institutions publiques et privées, société civile, etc.). Organiser des sessions de formation sur des thèmes prioritaires liés à la problématique du changement climatique. 3. Consistance de la mission et tâches à réaliser par le prestataire de services La mission objet du présent appel d offres se compose de 3 volets distincts : 3.1. Volet 1 : Elaboration d un plan d information et de sensibilisation sur les questions liées au changement climatique (sur deux ans) : En dépit de tous les efforts entrepris et des progrès réalisés au cours de ces dernières années, la Tunisie, à travers ses institutions publiques et privées, rencontre des difficultés pour mettre en œuvre des actions coordonnées couvrant tous les secteurs concernés qui permettent de renforcer sa résilience aux impacts des changements climatiques et sa capacité à mettre en œuvre des mesures d atténuation. En effet, les décideurs politiques, la société civile et les institutions de recherche semblent être peu informés et sensibilisés sur les enjeux environnementaux et socio-économiques aussi bien de l atténuation que de la vulnérabilité du pays aux impacts du changement climatique. Aux termes de l article 6 de la convention, les parties non visées à l annexe 1 sont invitées à fournir des informations sur les activités d éducation, de formation et de sensibilisation du public dans le domaine des changements climatiques. Dans ce sens, les actions de sensibilisation des différents acteurs clés (secteurs public et privé, institutions de recherche, société civile, etc.) sont d une importance capitale puisqu ils permettent une meilleure compréhension de l impact du changement climatique et favorisent une meilleure prise en compte de la dimension «changement climatique» dans les plans de développement du pays. Pour réaliser les objectifs fixés de la mission, le prestataire de service retenu devra développer notamment les activités suivantes : Etape 1 : Etat des lieux et diagnostic de la situation Lors de cette étape, les activités suivantes seront réalisées : - Dresser l état des lieux des actions de communication et de sensibilisation menées dans le domaine du changement climatique. Pour ce faire, le prestataire de service retenu est tenu de : Examiner et évaluer les documents d'information pertinents et disponibles chez les différents acteurs clés (Ministère de l environnement, Ministère de l agriculture, la CIEDE, ) et notamment les rapports des communications nationales antérieures et tout autres documents jugés pertinents. Organiser une série d'entretiens et de contacts avec les représentants des organismes partenaires et des personnes ressources au niveau des secteurs concernés par la problématique des changements climatiques, et renseigner un questionnaire qui sera établi à cet effet. Page 3

4 - Décrire et analyser le cadre institutionnel et légal mis en place pour favoriser la participation du public et l accès à l information relative à la thématique du changement climatique ; - Evaluer le niveau de sensibilisation et de compréhension des questions liées aux changements climatiques ; - Evaluer le niveau de prise en compte du genre dans les actions de sensibilisation menées ; - Evaluer, en tenant compte de la diversité et de la spécificité des populations ciblées, la qualité des actions de sensibilisation et de communication entreprises et établir un bilan diagnostic détaillant les forces et les faiblesses en matière de communication ; - Rédiger un rapport sur l état des lieux des actions menées en matière de communication et de sensibilisation sur les questions liées au CC tout en mettant l accent sur les points forts/faibles des actions entreprises. Des fiches de synthèses relatives à chacune des actions menées seront élaborées et annexées au rapport. Ce rapport fera l objet de validation par les différentes parties prenantes. Etape 2 : Elaboration du plan de sensibilisation, d information et de communication sur deux ans sur les questions liées au CC Sur la base du diagnostic effectué, le prestataire de service retenu préparera un plan d actions cohérent de sensibilisation et de communication capable de créer la synergie entre les différents acteurs concernés par la problématique du changement climatique et améliorer leur connaissance en la matière. Pour cela, il est notamment appelé à développer les tâches suivantes : - Identifier d une manière exhaustive les besoins spécifiques en termes d informations et de sensibilisation des différents publics cibles ; - Définir les moyens les plus pertinents pour toucher chaque type de population et atteindre les objectifs fixés. Les médias et les supports doivent être choisis suivant leur qualité informative, leur audience, le public qu'on souhaite viser ; - Préparer une fiche pour chaque action de sensibilisation/information identifiée où il sera notamment présenté les informations suivantes : objectif de l action, description, public cible, durée et coût. - Concevoir un plan d actions sur deux ans de sensibilisation et de communication et fixer leurs échéances respectives de mise en œuvre et ce, en : Identifiant les différentes actions à réaliser Fixant un échéancier pour chacune d elles Dressant le rétro planning des différentes étapes Identifiant les liens entre les actions Construisant le planning global Précisant les moyens humains et budgétaires nécessaires pour chaque action. - Proposer un plan de suivi/évaluation basé sur des indicateurs de performance (qualitatifs et quantitatifs) afin d évaluer et mesurer les actions engagées et vérifier si elles répondent bien aux objectifs fixés. Il s agit d évaluer les résultats et, le cas échéant, réajuster les objectifs et ou les moyens ou supports alloués. - Elaborer un rapport de synthèse incluant notamment le plan d actions, les fiches «Actions» et le plan de suivi et d évaluation. Page 4

5 3.2. Volet 2 : Elaboration d un plan de renforcement de capacités nationales en matière d atténuation des GES et d adaptation aux impacts du changement climatique (sur deux ans) Le renforcement de capacités est une question transversale qui transcende toutes les activités liées à la préparation des communications nationales et à la mise en œuvre de la convention. Le prestataire de service retenu devra produire un plan de renforcement de capacités conformément à l annexe de la décision 2/CP.7. De ce fait, il devra fournir notamment les informations sur les aspects suivants : Les besoins spécifiques, options et priorités en matière de renforcement dans les domaines d atténuation de GES et d adaptation aux impacts du changement climatique ; Le degré d implication de l ensemble des acteurs (Gouvernement, organisations nationales et internationales, société civile, etc.) ; La dissémination et le partage des informations sur les activités de renforcement de capacités ; Les activités de renforcement de capacités permettant l identification et la mobilisation du potentiel d atténuation des GES dans tous les secteurs concernés ; Les activités destinées à l intégration de l adaptation aux changements climatiques dans la planification à moyen et long termes. Pour ce faire, le prestataire de service devra développer au moins les activités suivantes : Etape 1 : Etat des lieux et diagnostic de la situation Lors de cette étape, le prestataire de service retenu devra au moins développer les activités suivantes : - Collecter et examiner les documents d'information pertinents disponibles chez les différents acteurs clés illustrant les différentes actions entreprises en matière de renforcement de capacités ; - Evaluer la qualité des actions de renforcement de capacités entreprises et établir un bilan diagnostic détaillant les forces et les faiblesses en la matière. A ce niveau, le prestataire de service devra évaluer entre autre les actions menées pour renforcer l intégration du genre dans les programmes de lutte contre le changement climatique ; - Organiser une série d entretiens avec les différentes parties prenantes (groupe de travail «Inventaire/atténuation», groupe de travail «vulnérabilité/adaptation», les membres du COPIL des projets susmentionnés, les représentants des organismes publics et privés et les représentants de la société civile, etc.) en vue d évaluer les besoins en formation pour leur permettre de mener à bien les missions qui leur incombent ; - Rédiger un rapport sur l état des lieux des actions menées en matière de renforcement de capacités sur les questions liées au CC tout en mettant l accent sur les points forts/faibles des actions entreprises. Etape 2 : Elaboration du plan de renforcement de capacités Sur la base du diagnostic effectué, le prestataire de service retenu préparera un plan d actions de renforcement de capacités, sur deux ans, pour chaque cible dans les domaines pertinents liés à la problématique du changement climatique. Pour cela, il est appelé à développer un certain nombre de tâches, notamment : Page 5

6 - Identifier les actions de renforcement de capacités permettant de pallier aux insuffisances constatées sur la base des besoins en formation identifiés ; - Préparer une fiche pour chaque action identifiée où il sera présenté les informations suivantes : objectif de l action, description, étapes de réalisation, public cible, coût de l action et période d exécution, etc. - Concevoir le plan d actions de renforcement de capacités sur deux ans pour chacun des groupes cibles et ce, en : Identifiant les différentes actions à réaliser Fixant un échéancier pour chaque action Dressant le rétro planning des différentes étapes Construisant le planning global. Précisant les moyens humains et budgétaires nécessaires pour chaque action. - Proposer un plan de suivi/évaluation basé sur des indicateurs de performance (qualitatifs et quantitatifs) afin d évaluer et mesurer les actions engagées et vérifier si elles répondent bien aux objectifs fixés. Il s agit d évaluer les résultats et, le cas échéant, réajuster les objectifs et ou les moyens ou supports alloués. - Elaborer un rapport présentant les résultats de cette étape, à savoir le plan d action de renforcement de capacités, les fiches «actions» et le plan de suivi et d évaluation. 3.3 : Volet 3 : Organisation de sessions de formations prioritaires Le prestataire de service retenu est appelé à organiser cinq sessions de formations sur les thèmes suivants : Mise en œuvre de l accord de Paris : Informer sur les principales dispositions prises dans le cadre de l accord de Paris et identifier les actions à mettre en œuvre pour tirer meilleur profit au niveau du financement, transfert technologique, renforcement de capacités, adaptation ; Techniques de négociations dans le domaine du climat : Principes généraux de négociations, Processus de négociations au sein de la CCNUCC, changement climatique en Tunisie et défi de négociations, etc. Atténuation : NAMAs, prospective des émissions de GES, MRV, construction de la ligne de base ; Adaptation : Principes de base, pertes et dommages, ripostes, etc. Genre : Intégration du genre dans les programmes de lutte contre les changements climatiques. Chaque session de formation se déroulera sur un intervalle de 2 à 5 jours selon le thème. Le planning des sessions de formations sera arrêté en commun accord avec le partenaire national et le PNUD lors de la réunion de démarrage. A cet effet, le prestataire est demandé de présenter le programme détaillé de chaque thème de formation. 4. Démarche à suivre Le soumissionnaire devra proposer une méthodologie basée sur la concertation élargie avec les différentes parties prenantes concernées notamment pour la réalisation de l état des lieux et le diagnostic de la situation actuelle en matière de sensibilisation, d information et de renforcement de capacités et l élaboration des plans d actions s y rapportant. Page 6

7 5. Délais d exécution : La durée de la mission, objet du présent appel d'offres, sera étalée sur 8 mois à partir de la date de la signature du contrat incluant l approbation des livrables. L effort estimé de la présente mission est de 120 h/j. 6. Livrables à fournir par le prestataire de services Aux termes de la présente mission, le prestataire de services retenu devra soumettre les documents listés ci-dessous : N Livrables Délais 1 Note méthodologique de la mission y compris le programme détaillé de la formation et son planning. 2 Rapport sur l état des lieux et le diagnostic de la situation actuelle en matière de : i) Sensibilisation et information. ii) Renforcement des capacités 4 Les plans d actions respectifs en matière de : i) sensibilisation et information y compris le plan de suivi /évaluation ii) renforcement des capacités et son plan de suivi/évaluation. 0,5 mois à partir de la réunion de démarrage 4 mois à partir de la signature du contrat 6 mois à partir de la signature du contrat 5 Rapport sur les sessions de formation réalisées 4 mois à partir de la signature du contrat 6 Rapport de synthèse de la mission 8 mois à partir de la signature du contrat 7. Modalités de paiement Les termes de paiement de la présente mission sont répartis comme suit : Livrables &Prestations Note méthodologique de la mission y compris le programme détaillé de la formation et son planning. Rapport sur l état des lieux et le diagnostic de la situation actuelle en matière de : i) Sensibilisation et information. ii) Renforcement de capacités. Rapport sur les plans d actions respectifs en matière de : Echéancier 15% du montant total après approbation du livrable. 25% du montant total après approbation du rapport. Page 7

8 i) sensibilisation et information y compris le plan de suivi /évaluation ii) renforcement des capacités et son plan de suivi/évaluation. 35% du montant total après approbation des deux livrables. réalisation des 5 sessions de formation et le rapport de synthèse des formations (y compris les supports de la formation). Rapport de synthèse de la mission 15% du montant total après réalisation des sessions de formation et approbation du rapport de formation. 10% du montant total après approbation du rapport 8. Lieu des travaux de la mission Le lieu des travaux est Tunis 9. Langue utilisée Tous les travaux prévus pour la réalisation de la présente mission doivent être faits en langue française. 10. Présentation recommandée de la soumission Enveloppe 1 avec la mention : offre technique : originale + une copie, contenant : - Tous les documents administratifs demandés dans la fiche technique de la section 2 ; - Une note méthodologique détaillée pour la réalisation de la mission y compris la formation ; - Un planning avec un chronogramme détaillé des tâches ; - Les références du bureau d études 1 dans le domaine du changement climatique et notamment en termes d études, d actions de sensibilisation/information et de renforcement des capacités ; - Les CV détaillés de chaque expert soulignant ses références dans les domaines requis de la présente mission. Enveloppe 2 avec la mention : offre Financière : Originale + une copie, contenant l offre globale de la soumission, et les détails requis 11. Qualification du prestataire de service retenu Pour la réalisation de la mission décrite dans les présents termes de référence, le bureau d études/groupement de bureaux devra proposer une équipe pluridisciplinaire formée d au moins d un expert spécialiste en communication et de deux experts ayant des solides expériences dans le domaine du changement climatique/énergie et ayant des profils complémentaires dans les domaines d atténuation, d adaptation (dont un coordinateur : le chef de file pouvant être l un des deux experts). Ils doivent disposer de solides expériences dans les domaines requis de la présente mission. Chacun de ces experts doit disposer des qualifications suivantes : Un expert spécialiste dans le changement climatique «atténuation» - Diplôme d études supérieures en ingénierie, économie, finance ou équivalent ; - Ayant des références dans le domaine de l atténuation (NAMAs, MRV, finance carbone) et autres travaux liés à la sensibilisation/information et renforcement de capacités dans ce domaine ; 1 En cas de groupement les références du chef de file seront prises en considération Page 8

9 - Parfaite connaissance du processus de négociations lors des différentes COP qui ont eu lieu sur les changements climatiques ; - Parfaite connaissance des directives de la CCNUCC relatives à la préparation des communications nationales ; - Grande faculté de communication et aptitude de présentation, animation et concertation ; - Maîtrise de la langue française. Un expert spécialiste dans le changement climatique «Adaptation» - Diplôme d études supérieures en ingénierie, économie, finance ou équivalent ; - Ayant des références dans le domaine de l adaptation (vulnérabilité, résilience dans les secteurs agricole, forêts, eau, ) et autres travaux liés à la sensibilisation/information et renforcement de capacités dans ce domaine ; - Parfaite connaissance des directives de la CCNUCC relatives à la préparation des communications nationales ; - Grande faculté de communication et aptitude de présentation, animation et concertation ; - Maîtrise de la langue française. Dans le cas d un groupement de bureaux, le soumissionnaire devra désigner un chef de file et d un coordinateur de projet parmi les experts proposés. Un expert spécialiste communication - Ayant des références dans l élaboration de plan de sensibilisation et de communication notamment sur des thématiques liées au changement climatique ; - Ayant des références dans la réalisation des actions de sensibilisation et de communication 12. METHODOLOGIE DE DEPOUILLEMENT L offre à retenir sera celle qui aura la meilleure note globale (technique et financière) après pondération. Il est à noter que les prestataires à retenir pour passer à l évaluation des offres financières doivent totaliser une note technique 700/1000. La pondération sera appliquée pour le calcul de la note globale (70% note technique + 30% note financière). DEPOUILLEMENT DES OFFRES : La commission de dépouillement procède dans une première phase à l élimination des offres non conforme à l objet du marché ou celles qui ne répondent pas aux conditions mentionnées dans le cahier des charges. La commission de dépouillement procèdera ensuite au dépouillement des offres techniques Evaluation des offres techniques Les propositions techniques seront évaluées sur la base de leur conformité aux termes de référence, à l aide des critères d évaluation et du système de points suivant : Résumé de l évaluation de la soumission technique Expertise du bureau d études/groupement de bureaux Méthodologie proposée, approche et plan d exécution Page 9 Coefficient de pondération de la note Points maximum 10 % % Experts proposés 50 % 500 Total 1000

10 Evaluation de la soumission technique Formulaire 1 Points maximum Expertise du bureau d études/groupement de bureaux Expérience du bureau d études dans le domaine du changement climatique - Plus de 5 références : 50 pts ; - Entre 4 et 5 références : 30 pts ; - 3 références : 10 pts ; - Autres : 0 pts Capacité organisationnelle générale susceptible d avoir une incidence sur la réalisation du projet - âge/taille/structure de l entreprise : 10 pts - solidité du soutien à la gestion de la mission : 10 pts - moyens de contrôle de la gestion de la mission : 10 pts Procédures en matière d assurance de la qualité, garantie - Certifié ISO 9001 : 10 pts ; - Sinon : 0 pt Travail accompli pour le PNUD / d importants programmes multilatéraux ou bilatéraux : 10 pts - Supérieur ou égal à 2 références : 10 pts ; - Autres : 0 pt Evaluation de la soumission technique Formulaire 2 Méthodologie proposée, approche et plan d exécution Dans quelle mesure le soumissionnaire comprend-il la mission à accomplir? (Il ne s agit pas de reprendre les TDRs, le soumissionnaire devra montrer qu il a bien compris ce qui est attendu de lui) Les aspects importants des tâches à accomplir ont-ils été traités de manière suffisamment détaillée? Le contenu de la mission à accomplir est-il bien défini et correspond-il aux TDRs? - Volet 1 : Sensibilisation, information et formation sur les aspects du changement climatique, - Volet 2 : Renforcement des capacités des acteurs Tunisiens ; - Volet 3 : Organisation de sessions de formation Points maximum Page 10

11 2.4 La présentation est-elle claire et le déroulement des activités et la planification sont-ils logiques, réalistes et garantissent-ils une réalisation efficace de la mission? Evaluation de la soumission technique Formulaire 3 Points Maximum Experts proposés 500 Pts 3.1 Un expert spécialiste dans le domaine du changement climatique, Volet «Atténuation» Diplôme Diplôme d études supérieures en ingénierie, économie, finance ou équivalent : 20 pts Autre diplôme : 0 pts Références dans le domaine de l atténuation (NAMAs, Inventaire de GES, finance carbone, MRV ) : Au-delà de 5 références : 80 pts Entre 3 et 5 références : 40 pts 2 références : 20 pts Inférieur à 2 références : 0 pt Références dans la conduite de formations dans divers thèmes de négociations sur le climat, marché carbone : Entre 3 et 5 références : 20 pts 2 références : 10 pts Inférieur à 2 références : 0 pt Références dans le renforcement de capacités dans le domaine du changement climatique (NAMAs, MRV, prospective, ) Au-delà de 5 références : 50 pts Entre 3 et 5 références : 30 pts 2 références : 20 pts Inférieur à 2 références : 0 pt Références dans l élaboration de plans de renforcement de capacités dans le domaine du changement climatique 2 références et plus : 30 pts 1 référence : 15 pts Pas de référence : 0 pt Un expert spécialiste dans le domaine du changement climatique Volet «Adaptation» Page 11

12 Diplôme Diplôme d études supérieures en ingénierie, économie, finance : 20 pts Autre diplôme : 0 pts Références dans le domaine d adaptation au changement climatique (résilience, vulnérabilité, pertes, ripostes, ) : Au-delà de 5 références : 80 pts Entre 3 et 5 références : 50 pts 2 références : 20 pts Inférieur à 2 références : 0 pt Références dans le renforcement des capacités nationales dans le domaine de l adaptation au changement climatique (résilience, vulnérabilité, ) Au-delà de 5 références : 60 pts Entre 3 et 5 références : 30 pts 2 références : 10 pts Inférieur à 2 références : 0 pt Références dans l élaboration de plans de renforcement de capacités dans le domaine de l adaptation au changement climatique 2 références et plus : 30 pts 1 référence : 15 pts Pas de référence : 0 pt Un expert spécialiste en communication 100 Références dans l élaboration de plans de sensibilisation, information dans le domaine de changement climatique 3 références et plus : 50 pts 1 référence : 20 pts Pas de référence : 0 pt Références dans la réalisation des actions de sensibilisation, information dans le domaine d atténuation/adaptation au changement climatique Au-delà de 5 références : 50 pts Entre 3 et 5 références : 30 pts 2 références : 10 pts Inférieur à 2 références : 0 pt Evaluation des offres financières : Seules les offres ayant obtenu une note technique 700/1000 seront retenues pour le dépouillement financier. La note financière est calculée comme suit : NFn= (OFmd/ OFn) x 100 NFn ; note de l offre n OFmd ; montant de l offre la moins onéreuse Ofn : montant de l offre N Choix du soumissionnaire L offre retenue sera celle qui aura la meilleure note globale parmi celles conformes et jugées acceptables. La note globale est calculée comme suit : NGn: note globale de l offre n NTn note technique de l offre n NFn : note financière de l offre n NGn = (70% NTn) + (30% NFn) Page

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET "APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME QUADRIENNAL DE MAITRISE

Plus en détail

Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie

Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie Cofinancé par le PNUD/FEM n 00083689 Termes de référence Recrutement d un consultant national Assistance pour l actualisation

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Date: 10 Novembre 2014 Pays: TUNISIE Description de la consultation: RECRUTEMENT D UN CONSULTANT NATIONAL EXPERT SOCIETE CIVILE Nom du projet: JUSTICE TRANSITIONNELLE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES Projet «Systèmes de Surveillance et de MNV nationaux avec une approche Régionale» TERMES DE REFERENCES Recrutement d un consultant international pour appuyer les consultants nationaux dans la rédaction

Plus en détail

Termes de Références Pour le Recrutement de Bureaux d études

Termes de Références Pour le Recrutement de Bureaux d études Projet d Appui à une planification locale sensible au genre Intégrant la réduction des risques et désastres climatiques Termes de Références Pour le Recrutement de Bureaux d études pour la mise en œuvre

Plus en détail

Direction de la Protection de la Famille de l Enfance et des personnes Agées

Direction de la Protection de la Famille de l Enfance et des personnes Agées Direction de la Protection de la Famille de l Enfance et des personnes Agées Fonds des Nations Unies pour la Population Termes de référence pour le recrutement d un consultant chargé d accompagner le Ministère

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT COORDINATEUR/ CHEF D EQUIPE DES CONSULTANTS POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE DES PAYS DE LA REGION DES GRANDS

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

ATELIER PARIS21 STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS (Bamako, 7-9 février 2005)

ATELIER PARIS21 STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS (Bamako, 7-9 février 2005) ATELIER PARIS21 STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS (Bamako, 7-9 février 2005) ETAT DES LIEUX DE LA GESTION STRATEGIQUE DU SYSTEME STATISTIQUE NATIONAL DU MALI 1 1. Introduction

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3"

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3 République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3" Termes de référence Pour le recrutement d un consultant spécialisé en Gestion Axée sur les Résultats

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R Programme Projet Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat - Coopération Transfrontalière Italie- "Valorisation Energétique des Résidus V.E.De.R PS2.3/02" Composante.2 Communication et Diffusion

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS Titre: Gestionnaire de projet Type de contrat: SSA Période de la consultation: 8 mois (Février Septembre 2014) Niveau proposé: NOC Section:

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE RÉFÉRENCE

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE RÉFÉRENCE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Cabinet Deuxième Projet d'appui à la Réforme de l'enseignement Supérieur, PARESII TERMES DE RÉFÉRENCE ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU)

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) Termes de Références Recrutement d un Agent de développement des bases de données Juillet 2014 Information sur le IC post Titre: Agent de développement

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ELABORATION D UN GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LA CONSTRUCTION DE REFERENTIELS COMPETENCES-EMPLOIS-FORMATIONS DGRU (Direction Générale de la Rénovation Universitaire)

Plus en détail

Le PNRA prévoit 6 actions pour atteindre cet objectif :

Le PNRA prévoit 6 actions pour atteindre cet objectif : Termes de référence Consultant national en coordination du travail gouvernemental I. Information sur la mission Intitulé de la mission: Type de contrat : Lieu de la mission : Durée de la mission : Date

Plus en détail

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» ****

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» **** Termes de référence «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» Contexte général **** La mobilisation nationale autour des réformes entamées depuis 2000 dans le secteur de l éducation,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES Réalisation d un état des lieux sur la prise en compte du handicap par les services de l insertion professionnelle (Tunisie)

TERMES DE REFERENCES Réalisation d un état des lieux sur la prise en compte du handicap par les services de l insertion professionnelle (Tunisie) TERMES DE REFERENCES Réalisation d un état des lieux sur la prise en compte du handicap par les services de l insertion professionnelle (Tunisie) Lieu de la mission : Type de la mission : Date de début

Plus en détail

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 REPUBLIQUE DE LA GUINEE EQUATORIALE MINISTERE DE LA PÊCHE ET DE L ENVIRONNEMENT Direction Générale de l Environnement Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 Titre du projet: Renforcement

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES CHAINES DE VALEURS DES PRODUITS/SECTEURS A FORT POTENTIEL D ECHANGES INTRACOMMUNAUTAIRES, POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES Projet «Systèmes de Surveillance et de MNV nationaux avec une approche Régionale» TERMES DE REFERENCES Recrutement d un consultant pour la rédaction de la composante 1A et 2C du R PP (Readiness Preparation

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) «Micro-évaluation de la capacité de gestion financière de World Wildlife Fund Madagascar and West Indian Ocean Program Office (WWF MWIOPO)» Rapport

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

Avis de pré qualification d Agences de voyages pour le SNU en République Islamique de Mauritanie N AP/LTA/001/2013 (RELANCE)

Avis de pré qualification d Agences de voyages pour le SNU en République Islamique de Mauritanie N AP/LTA/001/2013 (RELANCE) Programme des Nations Unies pour le développement Avis de pré qualification d Agences de voyages pour le SNU en République Islamique de Mauritanie N AP/LTA/001/2013 (RELANCE) I. CONTEXTE Dans le cadre

Plus en détail

Lettre de mission. Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours de la Stratégie de l UIP 2012-2017

Lettre de mission. Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours de la Stratégie de l UIP 2012-2017 UNION INTERPARLEMENTAIRE INTER-PARLIAMENTARY UNION 5, CHEMIN DU POMMIER CASE POSTALE 330 1218 LE GRAND-SACONNEX / GENÈVE (SUISSE) Lettre de mission Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours

Plus en détail

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 Termes de références Consultant National Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 I. Cadre et justification : Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS),

Plus en détail

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES ARCHIVES INFORMATION DOCUMENTATION ET RELATIONS PUBLIQUES TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT TECHNIQUE

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA . TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES ECHANGES COMMERCIAUX INTRACOMMUNAUTAIRES POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE

Plus en détail

TERME DE REFERENCE RELATIF A L ELABORATION D UN GUIDE DE GESTION DE L INFORMATION ET LA FORMATION DES COMMUNICATEURS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

TERME DE REFERENCE RELATIF A L ELABORATION D UN GUIDE DE GESTION DE L INFORMATION ET LA FORMATION DES COMMUNICATEURS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES TERME DE REFERENCE RELATIF A L ELABORATION D UN GUIDE DE GESTION DE L INFORMATION ET LA FORMATION DES COMMUNICATEURS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES FOCUS INONDANTIONS DANS LE GRAND COTONOU 1 1. CONTEXTE

Plus en détail

AO-016/2013 P. 1 WWF MWIOPO. Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo

AO-016/2013 P. 1 WWF MWIOPO. Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo WWF MWIOPO Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo Tél: +261 34 49 888 04 Tél: +261 34 49 888 05 Tél: +261 34 49 888 06 Fax: +261 20 22 348 88 P.O.Box 738 wwfrep@moov.mg www.wwf.mg www.panda.org

Plus en détail

Recommandations pour les conseils sur la mesure, le rapport et la vérification du carbone forestier dans REDD+ Mai 2011

Recommandations pour les conseils sur la mesure, le rapport et la vérification du carbone forestier dans REDD+ Mai 2011 Recommandations pour les conseils sur la mesure, le rapport et la vérification du carbone forestier dans REDD+ Mai 2011 Les cadres émergents de mesure, de rapport et de vérification du carbone forestier

Plus en détail

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES Programme A -TERMES DE REFERENCE- ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES I. CONTEXTE Le Togo possède une variété

Plus en détail

«CENTRE DE DOCUMENTATION NUMÉRIQUE ET DE FORMATION PÉDAGOGIQUE ET PROFESSIONNELLE»

«CENTRE DE DOCUMENTATION NUMÉRIQUE ET DE FORMATION PÉDAGOGIQUE ET PROFESSIONNELLE» REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES «CENTRE DE DOCUMENTATION NUMÉRIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

PASOC. Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités

PASOC. Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités PASOC Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités L offre de renforcement des capacités du PASOC consiste d une part à mettre à la disposition des organisations qui en expriment

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE REF 03-04-2014 REPORT

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE REF 03-04-2014 REPORT INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE REF 03-04-2014 REPORT Date 22/05/2014 Pays: Maroc Description de la mission: Consultant(e) National(e): Évaluation nationale du cadre juridique et institutionnel

Plus en détail

I. CADRE DE LA PRESTATION

I. CADRE DE LA PRESTATION Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministre de l Energie, des Mines, de l'eau et de l Environnement, Chargé de l Environnement Ministère de l Intérieur PROJET INTÉGRATION DE LA DIMENSION ENVIRONNEMENTALE

Plus en détail

Consultation pour la réalisation d une étude sur :

Consultation pour la réalisation d une étude sur : 30/06/2015 Cahier des charges Consultation pour la réalisation d une étude sur : «L amélioration des pratiques d achats des formations dans la Branche de l ingénierie, du numérique, des études et du conseil

Plus en détail

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Juin 2015 I. TERMES DE REFERENCES 1.1. Contexte et justification

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Termes de Référence Evaluation Intermédiaire Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Composante géré par EPD Introduction Le Programme d'appui à la Société Civile en Tunisie (PASC

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE»

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» 1. Contexte L article 68 du Règlement (CE) n 1678/2005 du

Plus en détail

Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne».

Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne». Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne». Cahier des clauses techniques particulières Marché MP2011-33 : Organisation de sessions de formations Page 1 sur 8

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Réalisation d une étude afin de décrire et évaluer les connaissances, les attitudes et les pratiques (CAP) des acteurs et des professionnels des services de l'emploi vis-à-vis de l'insertion

Plus en détail

Mise en place d une plateforme de commerce électronique (E-Commerce) pour les produits artisanaux, culturels et touristiques en Mauritanie

Mise en place d une plateforme de commerce électronique (E-Commerce) pour les produits artisanaux, culturels et touristiques en Mauritanie Mise en place d une plateforme de commerce électronique (E-Commerce) pour les produits artisanaux, culturels et touristiques en Mauritanie TERMES DE REFERENCE I. Contexte et justification Les plateformes

Plus en détail

Feuille de route régionale REDD+ et finance carbone dans le secteur AFOLU. Valentina Garavaglia FAO Silva Mediterranea

Feuille de route régionale REDD+ et finance carbone dans le secteur AFOLU. Valentina Garavaglia FAO Silva Mediterranea Feuille de route régionale REDD+ et finance carbone dans le secteur AFOLU Valentina Garavaglia FAO Silva Mediterranea Contexte Atelier régional de la composante 4 du projet FFEM «Optimiser la production

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE «RECRUTEMENT D UN EXPERT EN ACQUISITION»

APPEL A CANDIDATURE «RECRUTEMENT D UN EXPERT EN ACQUISITION» REPUBLIQUE TUNISIENNE SECRETARIAT D ETAT CHARGE DE LA GOUVERNANCE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE PROJET PILOTE «DEVELOPPEMENT DU LEADERSHIP EN SOUTIEN DE LA TRANSITION EN TUNISIE PHASE 1.1» APPEL A CANDIDATURE

Plus en détail

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Rénovation Universitaire Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. I- Contexte et justification

TERMES DE REFERENCE. I- Contexte et justification TERMES DE REFERENCE Recrutement d un/e Consultant/e National/e pour la réalisation d une analyse des barrières à l accès au dispositif national de conseil et de dépistage anonyme et gratuit du VIH existant

Plus en détail

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES ACTION COLLECTIVE REGIONAL DE PROMOTION DU MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES CAHIER DES CHARGES DE LA CONSULTATION Avec le soutien de : Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Rhône-Alpes 75

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Programme des Nations Unies pour le Développement MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DE TUNISIE BANQUE CENTRALE DE TUNISIE TERMES DE REFERENCE APPEL A PROPOSITIONS INTERNATIONAL N 2009/01

BANQUE CENTRALE DE TUNISIE BANQUE CENTRALE DE TUNISIE TERMES DE REFERENCE APPEL A PROPOSITIONS INTERNATIONAL N 2009/01 BANQUE CENTRALE DE TUNISIE TERMES DE REFERENCE APPEL A PROPOSITIONS INTERNATIONAL N 2009/01 POUR LA MISE EN PLACE D'UNE POLITIQUE DE SECURITE DU SYSTEME D'INFORMATION DE LA BANQUE CENTRALE DE TUNISIE (BCT)

Plus en détail

Point 11 de l ordre du jour : Table ronde sur le financement de projets/activités prioritaires du PAS BIO

Point 11 de l ordre du jour : Table ronde sur le financement de projets/activités prioritaires du PAS BIO NATIONS UNIES UNEP(DEPI)/MED WG.408/7 PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR L ENVIRONNEMENT PLAN D ACTION POUR LA MÉDITERRANÉE 11 Mai 2015 Français Original: Anglais Douzième Réunion des Points Focaux pour

Plus en détail

SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie. Photo : UNIDO. Appel à candidatures

SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie. Photo : UNIDO. Appel à candidatures SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie Photo : UNIDO Appel à candidatures Tu es un éco-entrepreneur? Tu as une idée de création d entreprise verte en tête? d Entrepreneurs Verts

Plus en détail

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Information sur la consultation/contrat de service Titre Projet Type de contrat Durée initiale Lieu d affectation CONSULTANT NATIONAL

Plus en détail

Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques

Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques Contribution Réseau Rural Français Groupe de travail «Politique d accueil et

Plus en détail

Webinaire Mardi, 8 avril 2014, 11:00h (CET)

Webinaire Mardi, 8 avril 2014, 11:00h (CET) Webinaire Mardi, 8 avril 2014, 11:00h (CET) Sur la planification et les enjeux organisationnels liés aux inventaires de Gaz à Effet de Serre (GES) dans le cadre du «cluster francophone» du Partenariat

Plus en détail

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED)

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) APERe Depuis 1991, actions de conseil et d éducation pour un développement harmonieux des EnR Téléchargez notre

Plus en détail

Termes de Référence. Réf : 05/POS/2014 Étude et assistance technique pour la mise en place d un couvoir dans la province de Guelmim

Termes de Référence. Réf : 05/POS/2014 Étude et assistance technique pour la mise en place d un couvoir dans la province de Guelmim Programme Oasis Sud Développement Territorial des Provinces du Sud ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ Termes de Référence

Plus en détail

Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015

Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015 Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015 Cahier des charges concernant l appui à l habilitation d organismes évaluateurs et formateurs relatifs au Socle des connaissances et compétences

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

Cahier des charges n 06-AMO-02

Cahier des charges n 06-AMO-02 Cahier des charges n 06-AMO-02 Relatif à une évaluation du projet de mise en œuvre de SAP dans le domaine budgétaire, financier et comptable Table des matières 1 Présentation de l 2 2 Le contexte des SI

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010).

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010). Service de la Formation Permanente Locale du Centre siège de l INRA CAHIER DES CHARGES Formations collectives et individuelles en bureautique, à l attention des agents du Centre siège de l INRA : FORMATIONS

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale

Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale Titre : Economie verte et changements climatiques Date : 12 au 19 avril 2015 Lieu : Bujumbura-Burundi Langues : Français et Anglais. 1. Contexte

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE pour une Evaluation Externe à mi-parcours

TERMES DE REFERENCE pour une Evaluation Externe à mi-parcours TERMES DE REFERENCE pour une Evaluation Externe à mi-parcours Aide médicale d'urgence en faveur des populations de la Province Orientale, DRC affectées par les conflits - continuation et exit convenable

Plus en détail

Procédure négociée sans publication

Procédure négociée sans publication Procédure négociée sans publication TERMES DE REFERENCE : APPUI STRATEGIQUE A LA PLANIFICATION ET PROPOSITION DE METHODOLOGIE D INTERVENTION POUR L ELABORATION DE PROTOTYPE DE FOYERS AMELIORES, LEUR TEST

Plus en détail

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE PETROLE AFRICAINS

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE PETROLE AFRICAINS ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE PETROLE AFRICAINS DOSSIER D'APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL N...../APPA/SE/DAT/12-13 du..... Pour la traduction en langue arabe, espagnole et portugaise : 1. du Rapport Final

Plus en détail

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11 : Macro Economie, Finances publiques et aspects réglementaires Requête N 2008/148573/Version 1

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11 : Macro Economie, Finances publiques et aspects réglementaires Requête N 2008/148573/Version 1 EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11 : Macro Economie, Finances publiques et aspects réglementaires Requête N 2008/148573/Version 1 TERMES DE REFERENCE Contrat cadre bénéficiaires Assistance technique

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU CAMEROUN PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT. Programme d Inclusion Economique et Sociale (PRINCES)

GOUVERNEMENT DU CAMEROUN PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT. Programme d Inclusion Economique et Sociale (PRINCES) GOUVERNEMENT DU CAMEROUN PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT Programme d Inclusion Economique et Sociale (PRINCES) AVIS D'ACHAT POUR CONSULTANT INDIVIDUEL Date: Septembre 2013 Pays : Cameroun

Plus en détail

Annexe V Formulaires de Proposition Financière

Annexe V Formulaires de Proposition Financière Annexe V Formulaires de Proposition Financière Les Formulaires Type de Proposition Financière doivent être utilisés pour la préparation de la Proposition Financière NB. : Les commentaires entre parenthèses

Plus en détail

Présentation de MCA Sénégal:

Présentation de MCA Sénégal: République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ---------------- Primature ---------------- TDRs CONSULTANT FACILITATEUR ATELIER DE DEVELOPPEMENT DE L ESPRIT D EQUIPE AU SEIN DU PERSONNEL DE MCA SENEGAL

Plus en détail

PROGRAMME VILLES VERTES

PROGRAMME VILLES VERTES PROGRAMME VILLES VERTES FINALITÉ DU PROGRAMME L OCDE a lancé un programme intitulé Villes vertes afin d évaluer dans quelle mesure les politiques de croissance verte au sein des villes et de développement

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE LES CANDIDATURES FEMININES SONT FORTEMENT ENCOURAGEES

TERMES DE REFERENCE LES CANDIDATURES FEMININES SONT FORTEMENT ENCOURAGEES TERMES DE REFERENCE LA REPRESENTATION DU PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT (PNUD) EN MAURITANIE recrute UN (E) ASSISTANT (E) AUX ACHATS (OUVERT UNIQUEMENT AUX NATIONAUX,) LES CANDIDATURES

Plus en détail

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Atelier de travail sur les Systèmes d Information de Gestion

Plus en détail

Épreuves et modalités d évaluation du BTSA Option ACSE (analyse, conduite et stratégie de l entreprise agricole) (domaine professionnel)

Épreuves et modalités d évaluation du BTSA Option ACSE (analyse, conduite et stratégie de l entreprise agricole) (domaine professionnel) Épreuves et modalités d évaluation du BTSA Option ACSE (analyse, conduite et stratégie de l entreprise agricole) (domaine professionnel) Épreuve E7 : Cadre règlementaire NS DGER / N2014 Définition des

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ACTION : FORMATION EN MANAGEMENT DE LA QUALITE

TERMES DE REFERENCES ACTION : FORMATION EN MANAGEMENT DE LA QUALITE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de la Manouba Université de la Manouba Partenaire du Programme d Appui à la Qualité TERMES DE REFERENCES

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra Direction de l Innovation et des Systèmes d Information Systèmes informatiques Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de

Plus en détail

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC)

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Considérations stratégiques et objectifs 1. L objet du Fonds international pour la diversité

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Les actions sont susceptibles d être cofinancées par :

Les actions sont susceptibles d être cofinancées par : Appel d offres PASS formation 2008 Dispositif régional de formation ACTIONS COLLECTIVES 2008-2009 Formations à destination des entreprises du Nord - Pas de calais adhérentes à l AGEFOS PME Nord Picardie

Plus en détail

Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation

Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation Projet de présentation de la réunion du Bureau Exécutif du 15 novembre 2011 Sommaire 1 CONTEXTE 2 DEMARCHE DE MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

La démarche d. développement durable à Bourg-la

La démarche d. développement durable à Bourg-la La démarche d développement d durable à Bourg-la la-reine 8 février f 2010 Ordre du jour La démarche développement durable à Bourg-la-Reine Convention des Maires Bilan carbone Agenda 21 Bilan Carbone :

Plus en détail

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A66/37 Point 23.2 de l ordre du jour provisoire 8 mai 2013 Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale Rapport du Secrétariat 1. Conformément

Plus en détail