Étude de faisabilité pour un Espace Numérique de Travail. Conclusions de l étude de faisabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude de faisabilité pour un Espace Numérique de Travail. Conclusions de l étude de faisabilité"

Transcription

1 Étude de faisabilité pour un Espace Numérique de Travail Conclusions de l étude de faisabilité Comité de pilotage N 3 22 avril

2 Objet de la réunion Valider le positionnement du projet ENT Basse-Normandie dont notamment : les enjeux et les attentes par cible dont notamment les familles et les collectivités ; la valeur ajoutée de l ENT cible par rapport aux services existants ; le dimensionnement des dispositifs d assistance technique et d accompagnement en fonction des scénarios et modes de déploiement possibles. Choisir un scénario de déploiement de l ENT Décider des prochaines étapes En annexe figurent : Éléments de spécifications de l ENT Analyse des scénarios Répartition des rôles et responsabilités en matière d assistance 2

3 Rappel de la démarche Déc 2008 Mars 2009 Avril 2009 Tranche ferme Cadrage et prise de connaissance Mission 1 Bilan de l existant Mission 2 Stratégie de déploiement Principales activités Entretiens de cadrage du projet Pris de connaissance documentation Modalités de fonctionnement Établir un inventaire de l équipement informatique et de l architecture des réseaux dans l ensemble des EPLE. Enquête de terrain conduite dans 7 lycées (3 LEGT, 3 LP, 1LA), 9 collèges (3x3) et 3 écoles du primaire, concernant notamment les usages pédagogiques des TIC, l assistance et l accompagnement des utilisateurs. Recueillir les attentes et les besoins des principales catégories d usagers potentiels de l ENT dans les EPLE (chefs d établissements, enseignants, autres personnels des EPLE, collégiens et lycéens, parents d élèves) complétée par une analyse spécifique du cas des lycées professionnels et agricoles. Construction et instruction de 3 scénarios de mise en œuvre sur les axes techniques, financiers, déploiement, accompagnement Critères d évaluation et facteurs de succès des trois scénarios Établir un diagnostic global de la situation des TIC dans les collèges et les lycées de Basse Normandie (équipements et usages) Livrables Note de cadrage du projet : enjeux politiques, objectifs et périmètre du projet Calendrier et Programme de travail Compte rendu des visites d établissements Rapport final de bilan 3 scenarii complets, dont 1 au moins privilégiant l Open Source Document de synthèse final à destination des comités décisionnaires Comité de pilotage 3

4 Sommaire Sommaire 1. Enjeux et positionnement du projet ENT Basse-Normandie 2. Analyse des scénarios de déploiement 3. Synthèse 4. Prochaines étapes 5. Annexes 4

5 I Le positionnement de l ENT BN Les principaux enjeux de l ENT Basse Normandie Réduire de manière significative les sorties sans qualification et favoriser l élévation du niveau général de la formation des jeunes dans la région ; Contribuer à la réussite des parcours scolaires en mettant à disposition des services individualisés de re-médiation, d accompagnement et de soutien scolaire ; Aider au «désenclavement» des établissements et renforcer les liens avec les familles en développant les échanges entre les membres de la communauté éducative, l ouverture «au monde» et vers d autres pratiques, l accès aux ressources numériques pédagogiques, culturelles, etc. ainsi que l accès aux initiatives et aux dispositifs portés par les collectivités (transport, culture, environnement, international, etc.) ; Renforcer dans le temps et dans l espace les liens au sein de la communauté éducative (élèves, enseignants, parents, personnels d établissement) sur l ensemble du territoire bas normand notamment sur les thèmes de la vie scolaire et extrascolaire ; Répondre aux obligations «réglementaires» dans le champ de l éducation : définition de projet d établissement intégrant le champ des TICE et mise en œuvre du cahier de texte numérique pour la rentrée 2010 ; Inscrire le projet ENT dans une démarche d ensemble de développement durable. 5

6 I Le positionnement de l ENT BN L ENT constitue un outil d animation territoriale créant du lien entre les acteurs de la communauté éducative Environnement économique, culturel, associatif, sportif, etc. Schéma prévisionnel des formations : planification de l offre de formation à travers le plan Régional de Développement des Formations Professionnelles (PRDFP) Programmes prévisionnels des investissements qui définissent la localisation des établissements, leur capacité d'accueil et le mode d'hébergement des élèves Collectivités territoriales Ressources humaines (gestion des TOS) Immobilier : construction et rénovation des bâtiments Finance : frais de fonctionnement et de maintenance des établissements Equipements : l équipement en mobilier et matériel des établissements Direction EPLE Bourses et aides Transport scolaire Financement d activités extrascolaires Offre culturelle, patrimoniale, sportive, environnementale, de formation, etc. International (Europe) Familles Association parents-élèves Fonctionnement de l établissement Vie scolaire Accompagnement Conseils Soutien scolaire Réussite scolaire Association parents-élèves Bourses Rectorat Offre de l enseignement Orientation ACA (action culturelle académique) Enseignants Structure pédagogique générale des établissements d'enseignement secondaire à partir du PRDFP Répartition moyens d'enseignement, des crédits d'équipement et des crédits d'actions pédagogiques Gestion des carrières Traitements, salaires, et subventions Management des personnels enseignants de l EPLE 6

7 I Le positionnement de l ENT BN Des services répondant spécifiquement aux enjeux de Basse Normandie et qui s appuient sur ses atouts et dispositifs existants Réussite scolaire Orientation Plate forme «exercices en ligne» : (exemple Correlyce) Soutien scolaire en ligne par des forums, tchat Mise en relation des élèves avec des tuteurs pédagogiques (enseignants, étudiants à l école des maîtres, associations, ) Mutualisation de ressources numériques (libre de droit ou non, co-marquage, CANAL SCEREN, PARIL) Services applicatifs spécifiques scolaire Pédagogie Vie de l établissement Vie Documentation Ressources numériques Saisie et publication actualités Saisie/consultation notes Saisie/consultation cahier de pédagogiques texte Consultation actualités Saisie directe absences élèves Catalogue/ Bibliothèque CDI Transmission informations Mise à disposition cours, Consultation absences élèves / exercices officielles professeurs Orientation Réservation ressources Saisie/publication emplois du Travail collaboratif temps Catalogue formation région Gestion B2I Soutien scolaire / accompagnement éducatif Web classeur ONISEP Services de base Espaces de publication et d accès aux services institutionnels (collectivité / Rectorat) Ressources numériques Accès aux contenus et services Accès aux contenus et services du Fil RSS culturelles, co-marquage, etc. extrascolaires des collectivités Rectorat Aide à l orientation anonymisée avec une approche par les parcours (déclinaison du Webclasseur) Animation régulière sur le portail (tchat, forum, témoignages, video en ligne, etc.) Offres de stages en ligne : intégration de «Atoustage.com» Partenariats avec les acteurs de terrain et les dispositifs existants Intégration du dispositif national d aide à l orientation Bureau numérique Services de communication «Back-office» Liens au sein de la communauté éducative Outils de bureautique, Visionneuse Agenda Espace de travail et de stockage Consultation annuaire Mes sagerie électronique Blog, Forum Socle Hébergement sites web existants Prise de rdv Gestion des inscriptions, des groupes, des listes de diffusion Statistiques d usage ENT Ouverture au monde Services de vie scolaire (cahier de texte numérique, notes, absences, vie de l établissement, etc. «Espace - relais» des initiatives lancées : appel à projets, «carte livre», «boîte à outils», dispositif «Mini Entreprise», etc. Espace dédié aux collectivités (transport, bourses, aides, etc.) Accès aux contenus et aux services dédiés aux personnels d établissements Services socles mutualisés Administration, Sécurité exploitation Sauvegarde, Intégration / archivage Interfaçage Gestion des identités et accès Gestion accès SSO Annuaire fédérateur Identification, authentification et autorisation pour accéder aux services Portail Moteur de FAQ / Aide en recherche ligne Gestion de Personnalisation contenu environnement Un annuaire ENT à l échelle du territoire Espaces collaboratifs et partagés, messagerie, forums, blogs, etc. Mise en place d un système de conférence sur le modèle «Educagri.fr» Co-production de ressources numériques culturelles (INA, RMN, océanographie, le cheval, cité des sciences, bibliothèque en ligne, etc.) Espace dédié aux collectivités (culture, patrimoine, etc.) 7

8 I Le positionnement de l ENT BN Il convient de centraliser le services au cœur du socle de l ENT tout en s appuyant sur certains services existants Conformité avec l ENT cible + Services au cœur de l ENT Sites d établissement Fil RSS Messagerie Gestion des données annuaire Blogs Forums SSO / Serveur CAS Espaces de stockage (SE3) Cahier de texte numérique Gestion de contenu - Publication Orientation (Web Classeur) Notes (GEPI, Pronotes) Absences Services à reprendre Ressources numériques existantes A maintenir? - Annuaire ENT Agendas (partagé, personnel, emploi du temps) Accès aux ressources numériques + - Coûts intégration 8

9 I Le positionnement de l ENT BN L architecture cible de l ENT Basse Normandie SSOi Site ENT-BN Plate-forme ENT centralisée Accès ressources numériques Notes, absences, cahier de texte, Orientation / Web classeur Annuaire fédérateur Annuaire ENT Messagerie, agendas, gestion de contenu, outils de publication Services métiers Sconet SSO1 LCS SSO2 SSO3 PRO NOTES Rectorat CR CG CG CG EPLE SE3 EPLE 9

10 I Le positionnement de l ENT BN Quelle valeur ajoutée pour l ENT Basse Normandie par rapport aux services existants? Un portail d accès unifié et personnalisé aux contenus et aux services de l ENT : Un socle technique centralisé, robuste et conforme au SDET 2.0 permettant d unifier la communauté éducative à l échelle du territoire Des services de base à l état de l art et performants (bureau numérique, espaces de publication, gestion de contenu, messagerie, etc.) Une capacité d intégration de services tiers externes ou existants en fonction des usages, de la robustesse des services et du coût d intégration Une meilleure réponse aux attentes des familles, des élèves et des collectivités Une attractivité immédiate des services attendus par le recours à une offre du marché à l état de l art et mature Une réelle qualité de service en externalisation l exploitation et l hébergement de la solution : disponibilité 7/7 8h/20h, performances à l état de l art (situation favorable au regard de l accès au haut débit) Une maîtrise des coûts d exploitation par un dispositif centralisé et opéré par un tiers ainsi qu une garantie de maintenabilité Un ENT Basse Normandie aligné avec les recommandations du SDET 2.0 et les besoins des acteurs bas normands Vie de l établissement Vie scolaire Pédagogie Documentation Saisie et publication actualités Consultation actualités Transmission informations officielles Réservation ressources Ressources numériques culturelles, co-marquage, etc. Bureau numérique Outils de bureautique, Visionneuse Agenda Espace de travail et de stockage Consultation annuaire Services socles mutualisés Administration, Sécurité exploitation Sauvegarde, archivage Services applicatifs spécifiques Saisie/consultation notes Saisie directe absences élèves Consultation absences élèves / professeurs Saisie/publication emplois du temps Gestion B2I Services de base Travail collaboratif Soutien scolaire / accompagnement éducatif Services de communication Messagerie électronique Blog, Forum Socle Gestion des identités et accès Gestion accès SSO Saisie/c onsultation cahier de texte Mise à disposition cours, exercices Espaces de publication et d accès aux services institutionnels (collectivité / Rectorat) Intégration / Interfaçage Accès aux contenus et services extrascolaires des collectivités Hébergement sites web existants Prise de rdv Annuaire fédérateur Identification, authentification et autorisation pour accéder aux services Accès aux contenus et services du Rectorat Gestion des insc riptions, des groupes, des listes de diffusion Catalogue/ Bibliothèque CDI «Back-office» Statistiques d usage ENT Portail Moteur de FAQ / Aide en recherche ligne Gestion de contenu Ressources numériques pédagogiques Orientation Catalogue formation région Web classeur ONISEP Fil RSS Personnalisation environnement Une capacité à évoluer dans le temps pour s adapter aux usages et aux besoins 10

11 Sommaire Sommaire 1. Enjeux et positionnement du projet ENT Basse-Normandie 2. Analyse des scénarios de déploiement 3. Synthèse 4. Prochaines étapes 5. Annexes 11

12 II Les scénarios de déploiement Les scénarios de généralisation et de déploiement de l ENT portent sur plusieurs axes La nature de la solution recherchée : Solution modulaire tournée vers l Open Source et portée par un intégrateur Solution modulaire portée par un intégrateur Solution intégrée et sur étagère Le dispositif et le mode de gouvernance Le périmètre, le rythme et la durée du déploiement : Lycées / collèges, secteur public / secteur privé La durée du déploiement sur 3 à 5 ans Le rythme de déploiement par période Le dispositif d accompagnement des usages et d assistance technique La nature et la planification de l expérimentation envisagée 12

13 II Scénarios Axe solution Nature de la solution Synthèse des 3 scénarios ENT Cible Attractivité immédiate Qualité de service Capacité d intégration et d évolution Délai de mise en œuvre Exploitabilité et maintenabilité Coût global Solution modulaire intégrateur Open Source Solution modulaire intégrateur Solution sur étagère" Dans l ensemble, le scénario modulaire présente des avantages significatifs par rapport à une solution sur étagère malgré un facteur coût sensiblement supérieur (10% à 30% sur le coût de mise en œuvre, soit environ 3% à 10% sur le coût complet de mise en œuvre) : Un socle technique et des services modulaires aligné avec l ENT cible et les besoins de souplesse Une capacité d intégration garantie et une capacité d évolution dans tous les cas dépendants d acteurs externes Le délai de mise en œuvre (3 à 6 mois) n est pas un facteur discriminant compte tenu du délai global du projet La solution imposée «Open Source» ne présente pas d avantages majeurs : Il existe encore de fortes incertitudes sur le modèle économique (éditeurs passant ou non en mode libre) et sur les droits de propriété intellectuelle (une évolution de la solution relève-t-elle du modèle libre ou non?) La maîtrise de la solution nécessite la mise en place d une équipe dédiée en interne ou la fédération d une communauté autour des solutions développées et qu il faut animer (logique de forge) Le modèle économique de l Open Source ne présente pas de gains substantiels dans le domaine des ENT : le coût des licences représente moins de 3% du coût complet, coût additionnel de maîtrise technique / intégration / etc. 13

14 II Scénarios Axe gouvernance Le dispositif de gouvernance Les principes proposés Un dispositif de gouvernance à plusieurs niveaux : Stratégique qui regroupe l ensemble des partenaires (Collectivités, Rectorat) Opérationnel qui fédère l ensemble des acteurs en charge du projet (Collectivités, Rectorat) tout en assurant un pilotage d ensemble (mise au point de la solution, déploiement, conduite du changement, développement des usages, etc.) Fonctionnel qui représente les acteurs de terrain (chefs d établissement, administrateurs, assistance technique, etc.) La constitution d une équipe permanente (Conseil Régional, Conseils Généraux, Rectorat) avec la nécessité de renforcer les ressources dédiées au projet (un chef de projet dédié par collectivité et au Rectorat) Le mode de gouvernance doit être contractualisé : Une convention entre les acteurs (rôles, responsabilités, engagement de ressources financières et humaines, etc.) Un véhicule d achat via un groupement de commandes Le GIP est une structure pérenne permettant de «personnifier» le dispositif mais qui suppose un champ d action élargi La répartition des rôles entre maîtrise d ouvrage et maîtrise d œuvre du projet : Scénarios Solution intégrée et sur étagère, portée par un «éditeur» (S3) Solution modulaire et portée par un «intégrateur» (S1 et S2) Pilote le marché, formule les demandes d évolution et veille à ce que l opérateur y réponde Fédère l ensemble des besoins (établissements scolaires, académie, collectivités) Moins d influence possible sur les services déployés Idem + Maîtrise d ouvrage Réalise une veille technologique sur les solutions applicatives Veille à la cohérence fonctionnelle, technique et applicative de la solution avec les systèmes tiers (collectivités, établissements, etc.) Maîtrise d oeuvre Un opérateur externe privé qui couvre l édition, l intégration, et l hébergement de la solution Un opérateur externe privé qui couvre l intégration et l hébergement Les modalités de transfert éventuel de briques applicatives existantes (en libre ou non) sont à définir 14

15 II Scénarios Axe gouvernance Le dispositif de gouvernance Une proposition de dispositif Périodicité Structure des instances Rôles Comité de pilotage Réunions biannuelles Comité de pilotage stratégique Présidents, Recteur Comité de pilotage Décisions et orientations stratégiques du projet Comité de suivi Groupe projet : réunions mensuelles Comité de suivi opérationnel : réunions trimestrielles Comité de suivi opérationnel Cellule d animation Rectorat Chefs de projet (+ CRDP, IUFM, corps d inspection ) AMOA Collectivités territoriales Chefs de projet GROUPE PROJET MOE Suivi global du projet et prise de décisions opérationnelles Groupe projet Suivi opérationnel quotidien du projet Cellule d animation Animation et régulation du dispositif Rassemblements mensuels animateurs et groupe projet Réunions animateurs établissements (modalités à définir) Animateurs-relais Equipes projet autour des chefs d Établissements Assistance 1er niveau Animateurs - relais Animation dans la préparation le déploiement, la conduite du changement Assistance 1er niveau Hotline technique et fonctionnelle du rectorat 15

16 II Scénarios Axe déploiement Le périmètre du projet ENT Basse Normandie Nombre d établissements Nombre d élèves Autres utilisateurs* Total Lycées ~ ~ Collèges CG ~ ~ Collèges CG ~ ~ Collèges CG ~ ~ Conseil régional À déterminer À déterminer Conseils généraux À déterminer À déterminer Rectorat À déterminer À déterminer TOTAL ~ ~ Un projet grand public pour près de utilisateurs 1 secondaire) (~ élèves et 216 établissements publics sur le L extension du périmètre au secteur privé (évoqué par exemple par le CG14) induit : Une participation des autorités de tutelle dans le dispositif de gouvernance (CAEC) Une modification des clés de répartition sur le coût complet du projet Un dispositif d accompagnement dédié Des pré-requis techniques : intégration des données «annuaire», capacité d intégration avec les services et contenus éventuellement existants (1) Le facteur multiplicateur appliqué de 3,5 reflète au sens large une population potentielle d utilisateurs ; la CDC constate un facteur plus proche de 2,5. Le coût de mise en œuvre étant calculé sur le nombre d élèves et d établissements, ce facteur a peu d impact sur le coût complet de la solution. 16

17 II Scénarios Axe déploiement La situation actuelle est globalement favorable au déploiement d un ENT moyennant un ajustement des dispositifs d accompagnement Le bilan technique permet le déploiement d un ENT sur une majorité d établissements : Le niveau d équipement actuel est globalement satisfaisant, les réseaux internes des établissements sont homogènes, les débits d accès à Internet sont globalement conformes aux exigences d un ENT Certains points restent néanmoins à surveiller en coordination avec une généralisation dans la durée : câblage de salles de classe, accès aux équipements, renouvellement des postes, taux d équipement effectif dans les familles. Si les usages restent peu développés à ce stade, quelques services sont d ores et déjà utilisés : Les services d administration du réseau local et du serveur de communication, les espaces de stockage de documents, les services de vie scolaire Les services de messagerie, collaboratifs, pédagogiques, d accès aux contenus, etc. sont à développer Il existe des dispositifs d accompagnement et d assistance technique à renforcer en fonction de l ambition du déploiement Un dispositif d accompagnement des usages par zone géographique (10 BEC) Une assistance technique de proximité à la limite et à parfaire selon les besoins : Une assistance sur site assurée par les collectivités via des contrats d assistance Une hot line et une assistance de proximité assurée par le Rectorat (HSA dans les EPLE) 17

18 II Scénarios Axe déploiement Le dispositif d accompagnement actuel et cible Dispositif Existant 10 BEC (mutualisation de ressources d accompagnement par zone géographique) dont les missions sont : informer et de conseiller les établissements scolaires en matière d'équipements multimédias, de connexions à Internet et de mises en réseau ; favoriser la diffusion de ressources pédagogiques multimédias ; aider à la mise en place de projets visant à développer les usages pédagogiques des TICE par un accompagnement pédagogique et un soutien logistique et technique. Dimensionnement des BEC : 0,5 ETP par BEC (correspondant TICE, enseignant en HSA) en charge de 10 à 15 établissements Le dimensionnement du dispositif d accompagnement (en nombre moyen d ETP par établissements déployés conjointement par vague) varie en fonction de nombreux facteurs de maturité et de complexité. Dispositif cible Dispositif allégé : 0,25 ETP par établissement déployé par vague Mission : Relayer l information concernant l ENT auprès de l ensemble des utilisateurs, sensibiliser la communauté éducative aux usages de l ENT Dispositif moyen : 0,5 ETP par établissement déployé par vague Mission : accompagner le déploiement de l ENT de façon opérationnelle au sein de l établissement, mettre l accent sur un ou plusieurs catégories d acteurs (ex : organiser une permanence une fois par semaine pour former la totalité des enseignants à l utilisation du cahier de texte) Dispositif renforcé : 0,75 ETP par établissement déployé par vague Mission : piloter l ENT de façon opérationnelle au sein de l établissement, concentrer les efforts sur la généralisation de services pédagogiques, animer le déploiement auprès de toutes les cibles, etc. 18

19 II Scénarios Axe déploiement Le dispositif d assistance technique actuel et cible Dispositif Existant Ressources : Collectivité : assistance technique initiale et garantie matériel sur site Constats : Rectorat : collèges 2 à 3 HSA et lycée 4,8 HSA pour l administration réseaux (soit environ 0,2 à 0,4 ETP par établissement) Situation relativement inégale (les CA remontent une insatisfaction quant au service rendu) Dispositif aujourd hui à la limite et à renforcer dans le cas de la généralisation d un ENT Dispositif cible Objectif : Apporter une assistance fonctionnelle et technique aux usagers de l ENT Organisation du dispositif alignée sur les bonnes pratiques ITIL afin d optimiser le dispositif Alignement sur les bonnes pratiques (ITIL) Assistance de niveau 1 assurée par une plateforme d appel (=dispositif actuel du Rectorat?) Assistance de niveau 2 assurée par l opérateur de l ENT ou par une assistance de proximité selon la nature de l intervention (administration et maintenance réseaux, matériels et assistance informatique) Assistance de niveau 3 assurée par l opérateur de l ENT Dimensionnement : Renforcement recommandé à hauteur de 1 ETP pour 300 à 700 postes selon les situations Ressources supplémentaires de profil AE TICE à hauteur de 20 à 40 ETP (50% lycées, 50% collèges) en complément du dispositif existant (Rectorat) 19

20 II Scénarios Axe déploiement Le rythme et la vitesse de déploiement Le mode de déploiement se caractérise suivant deux composantes essentielles la durée du déploiement, temps nécessaire pour rendre l ENT accessibles à tous les usagers visés par le déploiement ; le rythme du déploiement, paramètre composite constitué des vagues successives d établissements, d usagers et de services déployés aux différentes étapes du déploiement. Ils peuvent être considérés comme des paramètres de pilotage, c est-à-dire des paramètres que les organisateurs doivent fixer le plus en amont du déploiement lui-même Des durées et rythmes de déploiement plus ou moins rapides Lent Rapide 5 ans 4 ans 3 ans Prudent Soutenu 1 vague 2 vagues 3 à 4 vagues à combiner en fonction de l avancement du déploiement pour conduire à 3 scénarios : Un déploiement progressif (montée en charge mesurée) Un déploiement audacieux (montée en charge immédiate) Un déploiement en «cloche» (montée en charge mixte) 20

21 II Scénarios Axe déploiement détermine le dimensionnement du dispositif d accompagnement et d assistance Déploiement prudent Déploiement réaliste Déploiement volontariste La solution est d abord testée sur un petit nombre d établissements, puis étendue progressivement Configuration croissante du dispositif d accompagnement Déploiement progressif en année 1 (15 par vague) puis en année 2 et 3 (30 à 40 par vague) Configuration du dispositif cible en année 1 (apprentissage) et constant dans la durée Déploiement très volontariste dès la première année (50% des établissements) Configuration maximale du dispositif en année 1 (recours à prestations externes) puis décroissance Nombre EPLE Par an Cumulé Nombre EPLE Par an Cumulé Nombre EPLE Par an Cumulé Années Années Années Dispositif d accompagnement Constant en année 1 et 2 x 3 à x 4 en année 3 et 4 (+ 20 à 30 ETP) Dispositif d accompagnement Dispositif actuel de 5 ETP (BEC) Renfort à hauteur de 10 à15 ETP au démarrage et sur 4 ans Dispositif d accompagnement Renfort à hauteur de 15 à 20 ETP Recours à assistance externe à hauteur de 5 à 10 ETP Préconisation : déploiement réaliste Dimensionnement cible du dispositif d accompagnement 3 ETP au niveau de la cellule d animation (pilotage et coordination) ; 10 à 15 ETP sur les pôles d appui (BEC) 20 à 40 ETP en assistance technique de proximité (AE TICE) 21

22 II Scénarios Axe expérimentation Une première phase d initialisation du projet ENT Objectifs Une ambition de pré-configurer dès 2009 l ENT cible et, surtout, le dispositif d accompagnement en associant les acteurs de terrain (établissements, familles, enseignants) pour encourager le développement des usages dans des établissements volontaires ou choisis. Nourrir le projet de généralisation de l ENT Contenu Mise en place d une cellule d animation académique et régionale : organisation de rencontres terrain, création et animation d un site Web, création d identité, développement de partenariats Soutien et accompagnement de projets dans les établissements sur des thématiques spécifiques : orientation, soutien scolaire, ressources pédagogiques, projet européen, projet linguistique, etc. Rédaction du cahier des charges de l ENT-BN en collaboration avec les acteurs de terrain. Préparer la phase de généralisation de l ENT Bas-Normand pour la rentrée (idéalement une première version sur quelques services pour avril 2010) Ressources Chefs de projet Rectorat et Collectivités, personnes ressources dans les établissements Assistance externe ~ 100 jours.hommes ; Solutions techniques : 40 à 80 k Cette phase vise à initialiser le projet ENT Basse Normandie de façon innovante et originale par un plan d action mobilisant l ensemble des acteurs dès le démarrage du projet de généralisation. Les approches séquentielles de type expérimentation / généralisation n ont plus réellement cours aujourd hui : très nombreux retours d expérience, besoins connus, cahier des charges maîtrisé, offre du marché en voie de maturation, etc. Dans ce cas, la généralisation serait reportée à

23 II Scénarios Axe expérimentation Macro-planning Mode parallèle & séquentiel Mi Q3 Q4 S1 S2 S1 S2 S1 S2 S1 S2 Séminaires «Mode séquentiel» «Mode parallèle» Conception / Mise en place du dispositif d accompagnement Appel à projets vers les EPLE Assistance tests de solutions CdCharges et AO Généralisation Retours d expérience et processus de décision politique Choix MOE/ AMOA CdCharges et AO Généralisation Conception / Mise en place du dispositif d accompagnement (généralisation) Déploiement à partir de Septembre 2010 sur 4 ans avec 2 vagues par an Choix MOE/ AMOA Déploiement à partir de Septembre 2011 sur 4 ans avec 2 vagues par an 23

24 Sommaire 1. Enjeux et positionnement du projet ENT Basse-Normandie 2. Analyse des scénarios de déploiement 3. Synthèse 4. Prochaines étapes 5. Annexes 24

25 III Synthèse Synthèse du projet ENT Basse Normandie Un positionnement de l ENT résolument centré sur les familles : orientation, soutien scolaire, ouverture au monde, renforcement des liens au sein de la communauté éducative Une solution basée sur un socle technique unifié, centralisé et conforme au SDET2.0 : Une approche modulaire et des prestations d intégration requises (pour le socle technique et les services applicatifs). La capacité offerte aux intégrateurs de reprendre ou non des servies existants dont les usages sont démontrées et le coût d intégration maîtrisé Un déploiement réaliste et soutenu Durée : 4 ans avec 90% des établissements déployés après 3 ans Rythme de déploiement : 2 vagues successives par an avec une montée en charge en année 1 puis 60 à 80 établissements en année 2 et 3 Un dispositif d accompagnement des usages à renforcer : cellule d animation (3 ETP) et environ 10 à 15 ETP dans les BEC Un dispositif d assistance technique à optimiser et à renforcer : mode de fonctionnement à adapter, 20 à 40 ETP (profilae TICE) Une démarche originale et spécifique à l ENT Bas-Normand par : La pré-configuration du dispositif d accompagnement des usages et d animation territoriale autour de l ENT Un appel à projets auprès des établissements pour développer des usages thématiques autour de solutions existantes ou à acquérir Une phase de généralisation possible pour la rentrée 2010 sous réserve d un processus de décision politique très réactif 25

L univers des ENT dans les différents établissements. de formation en Région Centre. Au 18/01/2010

L univers des ENT dans les différents établissements. de formation en Région Centre. Au 18/01/2010 L univers des ENT dans les différents établissements de formation en Région Centre Au 18/01/2010 ENT de quoi parle-t-on? (in wikipedia) ENT, une définition de l'éducation nationale : L ENT est le service

Plus en détail

Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76)

Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76) Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76) 1. Qu est-ce que le SDET : schéma directeur des espaces numériques de travail?

Plus en détail

Quel ENT pour Paris 5? 1er Juin 2005 (1ère présentation) 1er Juin 2006 (2ème présentation réunion migration ShareObject)

Quel ENT pour Paris 5? 1er Juin 2005 (1ère présentation) 1er Juin 2006 (2ème présentation réunion migration ShareObject) Quel ENT pour Paris 5? 1er Juin 2005 (1ère présentation) 1er Juin 2006 (2ème présentation réunion migration ShareObject) Objectifs et Enjeux Contexte et objectifs du projet Objectifs Mettre à disposition

Plus en détail

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010 Découverte de Lcs Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS Phase pilote ENT Année 2009/2010 1 Contexte de l ENT 2 Contexte de l ENT Qu est-ce qu un ENT? Les enjeux de l ENT La phase pilote Les

Plus en détail

Réunion CFA du 21 mars 2006

Réunion CFA du 21 mars 2006 Réunion CFA du 21 mars 2006 1 LES TIC et L APPRENTISSAGE 1 Les TIC et l Apprentissage : une longue histoire Au plan de la gestion des établissements : Entre 1988 et 1993 : premier plan d informatisation

Plus en détail

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010 Découverte de Lcs Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS Phase pilote ENT Année 2009/2010 1 Contexte de l ENT Qu est-ce qu un ENT? Les enjeux de l ENT La phase pilote Les actions dans l établissement

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES

NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES SDTICE/SDITE Version : 1.0 - Date création : 09/01/09 1. Périmètre des S2i2e Les S2i2e ont pour objectif principal

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

L espace numérique de travail des collèges et lycées

L espace numérique de travail des collèges et lycées L espace numérique de travail des collèges et lycées COLLÈGES... LYCÉES RECTORATS... ACADÉMIES... COLLECTIVITÉS... PARENTS... ENSEIGNANTS... ÉLÈVES... PERSONNELS COLLÈGES LYCÉES RECTORATS ACADÉMIES COLLECTIVITÉS

Plus en détail

ENT Réunion. Une expérience académique avec 9 établissements

ENT Réunion. Une expérience académique avec 9 établissements ENT Réunion Une expérience académique avec 9 établissements Rapide historique l Projet lancé avec les 2 collectivités pour tous les EPLE de la Réunion l Préétude terminée en 2009 : l conclusions favorables

Plus en détail

«écosystème» TIC en EPLE

«écosystème» TIC en EPLE «écosystème» TIC en EPLE Séminaire DUNE «Numérique responsable» Académie de Créteil Février 2013 Document publié sous licence D un point de vue C2i2e Domaine A1 «Maîtrise de l'environnement numérique professionnel»

Plus en détail

o Sensibiliser les jeunes et les familles à l'utilisation des TIC, o Permettre le développement de nouveaux usages au sein des établissements.

o Sensibiliser les jeunes et les familles à l'utilisation des TIC, o Permettre le développement de nouveaux usages au sein des établissements. CONTRIBUTIONS ATELIER N 4 EVALUATION DU PRAI (Plan Régional d Actions Innovatrices) de la Région Réunion Plan d action en deux volet un premier volet sur la formation et un second (qui sera l objet de

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Sommaire. Contexte et enjeux. Acteurs du projet. Périmètre et process Un outil complet Processus

Sommaire. Contexte et enjeux. Acteurs du projet. Périmètre et process Un outil complet Processus 26 février 2015 Sommaire Contexte et enjeux Acteurs du projet Périmètre et process Un outil complet Processus Points forts Un outil de simplification Un retour positif des utilisateurs Les bénéfices constatés

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

La mutualisation des fonctions supports

La mutualisation des fonctions supports La mutualisation des fonctions supports Rappel des objectifs des expérimentations de mutualisation Expérimenter un traitement mutualisé de l assistance technique à la gestion du SNV2, des achats, de la

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

CRI-IUT 2004 Le Creusot. Introduction aux Espaces Numériques de Travail d après Alain Mayeur JRES 2003 de Lille

CRI-IUT 2004 Le Creusot. Introduction aux Espaces Numériques de Travail d après Alain Mayeur JRES 2003 de Lille CRI-IUT 2004 Le Creusot Introduction aux Espaces Numériques de Travail d après Alain Mayeur JRES 2003 de Lille CRI-IUT 2004 - ENT ENT : Espace Numérique de Travail Programme prioritaire du Ministère S

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Réussir le choix de son SIRH

Réussir le choix de son SIRH Réussir le choix de son SIRH Pascale Perez - 17/09/2013 1 L évolution du SI RH 1960 à 1970 : le progiciel de paie. Le système d information RH apparaît dans les années soixante avec la construction des

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020. Repères #1

Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020. Repères #1 Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020 Repères #1 Février 2015 A - L état des lieux Des systèmes d information, levier de modernisation de l administration Grâce aux investissements réalisés

Plus en détail

Environnements Numériques de Travail

Environnements Numériques de Travail Sources : Mission TICE Orléans-Tours Environnements Numériques de Travail Qu est-ce que l ENT? Un Environnement Numérique de Travail (ENT) a pour objectif de fournir à chaque utilisateur (enseignant, élève,

Plus en détail

Environnement Numérique de Travail (ENT) Des outils pour se former et travailler en réseau

Environnement Numérique de Travail (ENT) Des outils pour se former et travailler en réseau Environnement Numérique de Travail (ENT) Des outils pour se former et travailler en réseau Les TIC au quotidien l utilisation des TIC s amplifie Sommaire I. Les actions mises en place par le Ministère

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

SDSIT 2011-2015 - Gouvernance de la fonction S.I. Cadrage du soutien de la DSI à l informatique scientifique

SDSIT 2011-2015 - Gouvernance de la fonction S.I. Cadrage du soutien de la DSI à l informatique scientifique Institut de recherche pour le développement SIEGE 44, BOULEVARD DE DUNKERQUE F-13572 MARSEILLE CEDEX 02 TEL. : 33 (0)4 91 99 92 53 FAX : 33 (0)4 91 99 92 27 WEB DSI : WWW.IRD.FR/DSI DIRECTION DU SYSTEME

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Le service de messagerie collaborative de RENATER. Laurent Gydé (Laurent.Gyde@renater.fr)

Le service de messagerie collaborative de RENATER. Laurent Gydé (Laurent.Gyde@renater.fr) Le service de messagerie collaborative de RENATER Laurent Gydé (Laurent.Gyde@renater.fr) 1 Agenda La genèse Les hypothèses Le service cible Les étapes de la première tranche 2 Le groupe de consultation

Plus en détail

ISO 27002 // Référentiels de la santé

ISO 27002 // Référentiels de la santé ISO 27002 // Référentiels de la santé Vue des établissements de santé Club 27001 27/03/2015 Nicole Genotelle Version 1.0 Sommaire Contexte Thématiques 27002 // référentiels de santé Exemples de mise en

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

Appel à projet DIRECCTE PACA 2015 Parcours «Réussite apprentissage»

Appel à projet DIRECCTE PACA 2015 Parcours «Réussite apprentissage» Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Appel à projet DIRECCTE PACA 2015 Parcours «Réussite apprentissage» Date de lancement de l appel à projets : 10

Plus en détail

Outiller le Brevet informatique et internet. SERIA Rennes - projets nationaux Octobre 2011

Outiller le Brevet informatique et internet. SERIA Rennes - projets nationaux Octobre 2011 Outiller le Brevet informatique et internet SERIA Rennes - projets nationaux Octobre 2011 1 Le B2I Brevet Informatique et Internet OBii est un produit ministériel qui permet la gestion du B2i des niveaux

Plus en détail

TalenTs RessOURCes HUMaInes

TalenTs RessOURCes HUMaInes Talents RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Formation et développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

L accès aux ressources numériques

L accès aux ressources numériques L accès aux ressources numériques Les ressources numériques : politique d acquisition Les métadonnées, description, indexation La médiation, la communication - L intégration dans le catalogue du CDI, dans

Plus en détail

Mémento élèves et parents. Les usages de l ENT. Environnement Numérique de Travail. dans l académie de Montpellier

Mémento élèves et parents. Les usages de l ENT. Environnement Numérique de Travail. dans l académie de Montpellier Mémento élèves et parents Les usages de l ENT Environnement Numérique de Travail dans l académie de Montpellier 2015/2016 I. Des outils et des services pour les e le ves et leurs parents A. Le portail

Plus en détail

Bénéfices pour votre organisation : une solution pouvant supporter vos besoins d affaires

Bénéfices pour votre organisation : une solution pouvant supporter vos besoins d affaires Pivotal CRM 6.0 Quelle que soit la tendance d évolution des marchés, faites de vos clients le moteur de votre réussite avec une meilleure maîtrise et une meilleure flexibilité et un coût de possession

Plus en détail

Projet OGAM. Fiche de présentation

Projet OGAM. Fiche de présentation Projet OGAM Fiche de présentation Table des matières 1 Éléments de contexte...2 2 Description de l opération...3 3 Les fonctionnalités minimales attendues...6 4 Gouvernance du projet...6 5 Les grandes

Plus en détail

Quel ENT pour Paris 5?

Quel ENT pour Paris 5? Quel ENT pour Paris 5? Objectifs et Enjeux Contexte et ob jectifs du projet Objectifs Mettre à disposition des usagers de l établissement (étudiants, personnels, partenaires, contacts, internautes) : un

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé af DE VAUD Département de la formation et de la jeunesse DFJ Projet : «Ecole et informatique» 1 Introduction Près de deux décennies après l introduction des premiers ordinateurs dans l École obligatoire,

Plus en détail

L'informatiqueauservicedelaconnaisance

L'informatiqueauservicedelaconnaisance WEBSCH OL Solutionintégréedegestiondes établisementsd enseignement. L'informatiqueauservicedelaconnaisance BACK OFFICE -Gestiondesétudes -Gestiondelascolarité -Gestiondesexamens -Gestiondelatrésorerie

Plus en détail

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production Francis Chapelier Infogérance Sélective de Production 2 Programme Qu est ce que l infogérance sélective? Présentation de l Infogérance Sélective de Production (ISP) Quelques références Questions / réponses

Plus en détail

L UNICEF FRANCE ET LES ENT (FRONTER)

L UNICEF FRANCE ET LES ENT (FRONTER) ENT = environnement numérique de travail L UNICEF FRANCE ET LES ENT (FRONTER) Juin 2010 1 Qu est-ce qu un ENT? C est un portail / un bureau virtuel / une plate-forme numérique. Il est destiné à l ensemble

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

SII / SIG. Chronique d un succès majeur pour SIG. Le Partenaire Technologique

SII / SIG. Chronique d un succès majeur pour SIG. Le Partenaire Technologique Le Partenaire Technologique SII / SIG Chronique d un succès majeur pour SIG Comment la mise en place d un outil novateur de gestion des infrastructures et des services a permis à SIG d améliorer la gestion

Plus en détail

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille Direction du réseau Paris, le 21 février 2014 Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille INC du 13 mars 2014 1 1. Contexte Les Prm ont été créés en 2002 et trouvent leur fondement dans

Plus en détail

Présentation du kit de déploiement, contacts, glossaire et sommaire

Présentation du kit de déploiement, contacts, glossaire et sommaire Kit de déploiement Présentation du kit de déploiement, contacts, glossaire et sommaire 2 Le kit de déploiement Définition : Le kit de déploiement est un outil destiné à accompagner les collèges dans le

Plus en détail

Définition. Caractéristiques

Définition. Caractéristiques OPTIMISER LES SYSTEMES D INFORMATION Le recours aux technologies informatiques et numériques pour la gestion quotidienne est devenu indispensable. Les collectivités locales exercent une multitude de métiers,

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le cadre Le cadre PDMF -Parcours de Découverte des Métiers et des Formations Mis en place en 2008, généralisé

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

Architecture réseaux Nouveau schéma directeur

Architecture réseaux Nouveau schéma directeur Architecture réseaux Nouveau schéma directeur Restitution suite à l étude de faisabilité de refonte d architecture réseaux et évolution du SI réalisée par Architecture réseaux Nouveau schéma directeur

Plus en détail

Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite. Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015

Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite. Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015 Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015 Sommaire Origine et pertinence du projet Orientations générales Modalités

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

Intranet, ENT, ENS, Systèmes d information Quelles définitions, quels usages, quelles mises en place?

Intranet, ENT, ENS, Systèmes d information Quelles définitions, quels usages, quelles mises en place? Intranet, ENT, ENS, Systèmes d information Quelles définitions, quels usages, quelles mises en place? A l heure de la généralisation de l informatisation de notre société, notre école subit cette montée

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

Points de repères pour l élaboration du diagnostic d établissement

Points de repères pour l élaboration du diagnostic d établissement DOCUMENT D AIDE Points de repères pour l élaboration du diagnostic d établissement. Collège Circulaire n 2001-263 du 27 septembre 2001 relative à l évaluation des personnels de direction (extraits) I -

Plus en détail

Filiale du Groupe Supporter

Filiale du Groupe Supporter Filiale du Groupe Supporter À PROPOS DU GROUPE SUPPORTER 3 sociétés : Supporter, Supporter Assurances, Supporter Intégration et Services 200 collaborateurs répartis entre Paris, Bordeaux, Madrid et Lisbonne

Plus en détail

Les parents d élèves et L ENT

Les parents d élèves et L ENT MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ACADEMIE DE CRETEIL COLLEGE LE PARC Les parents d élèves et L ENT Collège Le Parc Aulnay sous bois Un établissement scolaire de centre ville réparti sur 3 sites accueillant

Plus en détail

Programme ISU. Interlocuteur Social Unique

Programme ISU. Interlocuteur Social Unique Interlocuteur Social Unique Point de situation octobre 2011 1. Mise en place d une «équipe cœur» début 2011...3 2. Fin des «groupes temporaires de résorption des stocks» (GTRS)...3 3. De nouveaux engagements

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE 2 Projet organisation administrative et technique > Sommaire Sommaire PREAMBULE POURQUOI? Les objectifs

Plus en détail

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel 1 Sommaire 1) Présentation du contexte technique...3 1.1) Des

Plus en détail

Les services en ligne

Les services en ligne X Les services en ligne (ressources partagées, cahier de texte numérique, messagerie, forum, blog ) Extrait de l étude «Le développement des usages des TICE dans l enseignement secondaire», 2005-2008 SDTICE

Plus en détail

Filiale du Groupe Supporter

Filiale du Groupe Supporter Filiale du Groupe Supporter À PROPOS DU GROUPE SUPPORTER 3 sociétés : Supporter, Supporter Assurances, Supporter Intégration et Services 200 collaborateurs répartis entre Paris, Bordeaux, Madrid et Lisbonne

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

S engager pour gagner la confiance

S engager pour gagner la confiance Services S engager pour gagner la confiance Depuis 1934, les femmes et les hommes de COURBON mobilisent leurs énergies pour la réussite de vos projets. Les équipes COURBON sont présentes tout au long du

Plus en détail

Fédération d identité territoriale

Fédération d identité territoriale Novembre 2010 Fédération d identité territoriale Illustration de la 1ère implémentation en France au sein d un ENT du second degré LES INTERVENANTS Alexis LACHKEVITCH Directeur de l offre ENT Responsable

Plus en détail

Dématérialiser les échanges avec les entreprises et les collectivités

Dématérialiser les échanges avec les entreprises et les collectivités Dématérialiser les échanges avec les entreprises et les collectivités Conference Numerica Le 11/05/09 1 Sommaire Enjeux de la dématérialisation Possibilités concrètes d usages Moyens à mettre en œuvre

Plus en détail

Titre de la présentation. Date

Titre de la présentation. Date Titre de la présentation Date Jeudi 27 novembre 2014 09h30 à 17h00 ENT et mobilité : l exemple de la mobilité sur smartphone mise en place dans la Loire Présentation du contexte : ENT Cybercollèges42 déployé

Plus en détail

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence 2009-2012 PROGRAMME D URGENCE Ensemble pour l école de la réussite 2009-2012 ESPACE 1 ESPACE 2 ESPACE 3 ESPACE 4 Rendre effective l obligation de

Plus en détail

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Octobre 2010 Ressources Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Prévention des risques psychosociaux : Le plan d actions national Le diagnostic concernant les risques psychosociaux,

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne Fiche méthode n 3 Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences 1. Définition d un projet GPEC Une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences est par définition,

Plus en détail

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION ET CREATION DE

Plus en détail

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009» Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Rapport Technique" Thème : conception et développement logiciel Note : 15,75/20 Rapport technique

Plus en détail

SOUTIEN A L INNOVATION NUMERIQUE TERRITORIALE

SOUTIEN A L INNOVATION NUMERIQUE TERRITORIALE Unité Développement Direction du Développement Economique et de l Innovation Sous-direction de l Innovation et des Partenariats DISPOSITIF REGIONAL SOUTIEN A L INNOVATION NUMERIQUE TERRITORIALE Règlement

Plus en détail

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Contribution des TICE à l évolution du système éducatif Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Vision d acteur / Vision de chercheur Expérience durable Variété des fonctions Diversité des niveaux et des disciplines

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Année scolaire 2011/2012 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance Bureau des expertises techniques, des projets

Plus en détail

Marché à Procédure adaptée. Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr

Marché à Procédure adaptée. Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr Marché à Procédure adaptée Passé en application de l article 28 du code des marchés publics Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr CNDP/ 03 /2015 Cahier des clauses techniques

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

Système d Information du CNRST - SIC -

Système d Information du CNRST - SIC - 1 Contre National pour la Recherche Scientifique et Technique Système d Information du CNRST - SIC - Nabil Talhaoui Service système d information talhaoui@cnrst.ma 2 Plan Introduction Projet SIC : Contexte

Plus en détail

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL «PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» Juin 2013 Introduction : Les parents sont parmi les principaux bénéficiaires de Paris classe numérique. Grâce à ce nouvel outil, la communication

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN DEVELOPPEUR PHP/MySQL POUR LA REALISATION D UNE PLATEFORME DE GESTION DES ACTIVITES DE FORMATION

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

L ONISEP. Des services en appui des politiques éducatives

L ONISEP. Des services en appui des politiques éducatives L ONISEP Des services en appui des politiques éducatives Le Webclasseur orientation Les enjeux Outils, médiatisation et médiation http://archives.enfa.fr/autoformation/rub-comm/pdf/debon.pdf Claude Debon,

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie»

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie» Direction Informatique et Réseaux Direction 27DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BP 2015 Les équipements technologiques de l'administration Mme

Plus en détail

GENERALISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) DANS L ENSEIGNEMENT AU ROYAUME DU MAROC

GENERALISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) DANS L ENSEIGNEMENT AU ROYAUME DU MAROC GENERALISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) DANS L ENSEIGNEMENT AU ROYAUME DU MAROC Dossier de présentation générale Avril 2005 Réf. : ICTEI/2/27042005 Page 1 sur 10 SOMMAIRE

Plus en détail