Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches."

Transcription

1 Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches. Plusieurs types de neurones : neurones de projection (glutamatergiques) et interneurones (gabaergiques) Leur prédominance indique le role fonctionnel de la couche Couches pyramidales: éfferences Couches granulaires: afférences Les cellules pyramidales ont des dendrites apicales et basales. Elles ont des longues projections vers les autres régions du cortex, l autre hemisphère ou vers les centres sous corticaux ou vers la moelle (faisceau cortico spinal). Les cellules étoilées ou en grain ont des prolongements courts et sont des interneurones

2 I - moléculaire: essentiellement des fibres (afférences thalamiques). II - granulaire externe: neurones granulaires (afférences autres aires corticales ). III - pyramidale externe : cellules pyramidales (éfférences corticocorticales). IV - granulaire interne; neurones granulaires (afférences thalamiques). V - pyramidale interne: cellules pyramidales (éfférences corticostriatales, tronc cerebral, corticospinales) VI - fusiforme (polymorphe).

3 Cartographie cytoarchitectonique de Brodmann Variation de l épaisseur et du nombre de cellules dans les couches 52 aires Correspondance avec fonctionalité: aires 1, 2 & 3 cortex primaire sensoriel aire 17: visuelle aire 4: cortex moteur

4 Les aires Mise en évidence Lésion, ablation Electrostimulation Electrophysiologie Pathologie Imagerie fonctionnelle, (PET Scan, fmri)

5 Organisation en colonnes/bandes Bien étudiées dans le cortex visuel, mais présentes dans tout le cortex

6 Organisation en colonnes/bandes dans cortex somato sensoriel

7

8 Sillons-Fissures (Scissure de Rolando) (Scissure de Sylvius))

9 -Epaisseur 2-4 mm, surface > 1m², 40% masse cerveau -Surface plissée parcourue de saillies (circonvolutions ou gyrus) séparées par des sillons -4 lobes externes: lobe frontal, lobe occipital, lobe pariétal et lobe temporal - Des sillons très profonds délimitent les lobes: la scissure de Rolando (sillon central), la scissure de Sylvius (sillon latéral) et la scissure pariéto-occipitale (sillon perpendiculaire)

10 2 lobes cachés lobe limbique gyrus cingulaire gyrus parahippocampique Face médiale

11 Lobe de l insula

12 Substance Blanche Cérébrale Permet communication entre les différentes aires des hémisphères, entre les hémisphères et entre le cortex et les régions sous corticales. Fibres myélinisées regroupées en faisceaux Selon leur orientation, les fibres sont dites commisurales, d association ou de projections

13

14 Fibres commisurales Le corps calleux Le corps calleux est la commissure majeure (environ 300 millions de fibres), qui associe des régions similaires et/ou reliées fonctionnellement. Les aires associatives sont reliées par le corps calleux

15 Split-brain Roger Sperry découvre que le sectionnement du corps calleux chez le chat ou chez le singe n'a curieusement pas d'effets notables sur le comportement de l'animal. La section du corps calleux démontre cependant la latéralisation des hémisphères

16 Expérience de Gazzaniga Présentation d une image ou d un mot à un seul hémisphère Le patient ne peut pas décrire l image qu il reçoit dans l hémisphère droit ou qu il touche avec sa main gauche (cortex sensori moteur de l hémisphère droit) car l aire du langage est dans l hémisphère gauche

17 Fibres commisurales La commissure antérieure Elle croise transversalement la paroi antérieure du 3ème ventricule, et associe les deux lobes temporaux (noyaux amygdaliens), les régions olfactives et les bulbes olfactifs. commissure antérieure

18 Fibres commisurales Le fornix ou trigone Situé sous le corps calleux, fait partie du paléocortex Deux cordons de fibres accolés dans leur moitié antérieures. Relie l hippocampe aux corps mammilaires

19 Fibres de projection Corona radiata Capsule interne les fibres de projection associant le cortex cérébral et des structures sous-jacentes (fibres afférentes et éfférentes). Ces projections peuvent être ipsi ou contralatérales (après décussation).

20 La capsule interne faisceau de fibres séparant les noyaux gris centraux (putamen et noyau caudé)

21

22 Faisceaux d association Courtes: gyrus adjacents fibres arquées courtes ou fibres en U Longues: inter lobes

23 fibres arquées courtes faisceau longitudinal supérieur associe lobe frontal, pariétal, occipital puis temporal inferieur faisceau longitudinal inférieur réunit les lobes temporal et occipital.

24 Les aires Mise en évidence Lésion, ablation Electrostimulation Electrophysiologie Pathologie Imagerie fonctionnelle, (PET Scan, fmri)

25 Les aires Mise en évidence Lésion, ablation Electrostimulation Electrophysiologie Pathologie Imagerie fonctionnelle, (PET Scan, fmri)

26 Organisation en colonnes/bandes Bien étudiées dans le cortex visuel, mais présentes dans tout le cortex

27 Organisation en colonnes/bandes dans cortex somato sensoriel

28

29 Sillons-Fissures (Scissure de Rolando) (Scissure de Sylvius))

30 -Epaisseur 2-4 mm, surface > 1m², 40% masse cerveau -Surface plissée parcourue de saillies (circonvolutions ou gyrus) séparées par des sillons -4 lobes externes: lobe frontal, lobe occipital, lobe pariétal et lobe temporal - Des sillons très profonds délimitent les lobes: la scissure de Rolando (sillon central), la scissure de Sylvius (sillon latéral) et la scissure pariéto-occipitale (sillon perpendiculaire)

31 2 lobes cachés lobe limbique gyrus cingulaire gyrus parahippocampique Face médiale

32 Lobe de l insula

33 Aires et fonctionnement du cortex 2 courants de pensée Théorie de la spécialisation régionale: Aires accomplissement des fonctions différentes Théorie des niveaux superposés Le cerveau fonctionne comme un tout, une lésion précise perturbe l ensemble, il y a un fonctionnement par systèmes liés 2 théories validées par l imagerie cérébrale La réalisation d une tache complexe met en jeu plusieurs aires, toute opération cognitive mobilise un réseau distribué d aires différentes,

34 Sujet en train d écouter un mot Sujet en train de penser à un mot Il n y a pas de relation structure-fonction stricte dans le cortex : plusieurs aires corticales sont mises en jeu pour réaliser une fonction cérébrale donnée (mémoire, motricité, affectivité, langage, vision, audition )

35 Le cas du langage: plusieurs lobes pour une fonction L aire de Broca (frontal) pour la motricité L aire de Wernicke (temporal + pariétal) pour l intégration des paroles entendues Les aires préfrontales pour la compréhension. WERNICKE

36 Aires Primaires Cortex associatifs Aires primaires sensorielles et motrices Vue latérale Vue médiale Seulement une petite partie du cortex (tiré de Purves)

37 Le cortex moteur et les aires motrices Aire 4: Cortex moteur primaire Aire 6: Cortex moteur secondaire ou prémoteur: 2 divisions 1-aire prémotrice (ou APM ou cortex premoteur latéral): 2-aire motrice supplémentaire (ou AMS ou cortex premoteur médian):

38 Voie corticobulbaire rejoint les motoneurones situés dans les noyaux du tronc cérébral. Innervation des muscles du visage, de la mâchoire, de la langue et du pharynx par l entremise des nerfs crâniens. Cortex primaire: Voie corticospinale, stimule les motoneurones responsables du mouvement des membres et qui sont situés dans la moelle épinière. Faisceau corticospinal latéral (muscles distaux) Faisceau corticospinal ventral (muscles axiaux et proximaux) (tiré du cerveau à tous les niveaux)

39 Muscles axiaux: Mouvements du tronc Muscles proximaux mouvements de l épaule, coude, pelvis, genoux Muscles distaux: Mouvement des mains, pieds, doigts

40 Faisceau pyramidal (tiré du cerveau à tous les niveaux)

41 Faisceau pyramidal Décussation des pyramides Pyramides bulbaires

42 Maintien anticipateur de la posture du corps Voie directe et indirecte (Pyramidale et extrapyramidale) Mouvement d un membre Commande centrale Ajustement postural La contraction du biceps est précédée par celle du gastrocnémien pour assurer la stabilité posturale

43 Faisceau corticospinal latéral et faisceau rubrospinal Faisceau corticospinal ventral et faisceau cortico-réticulo-spinal Colatérale du corticospinal Faisceau rubrospinal: contrôle de la posture Noyau rouge (mésencéphale) Formation réticulée (bulbe)

44 Système moteur latéral Faisceau corticospinal Système moteur ventromedian (muscles axiaux et proximaux)

45 Cortex moteur- Somatotopie- Homonculus de Penfield

46 Implications d autres aires dans le mouvement Aire préfrontale Prise de décision Aires pariétale postérieure Recoit des informations somesthesiques et visuelles fortement intégrées

47 L Aire 6 Son activation provoque l apparition de mouvements complexes Planification des mouvements volontaires et élaboration des séquences de muscles à activer (programmation motrice) L exécution mentale d un mouvement provoque l activation de la l aire 4 pas de la 6

48 Codage du mouvement par l aire 4 Ce neurones déchargent plus fréquemment lorsque le singe dirige le levier vers 135oC

49 Codage du mouvement par l aire 4

50 SÉQUENCE D'ACTIVATION POUR LA REALISATION D UN MOUVEMENT

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. III. IV. Système nerveux périphérique Réflexes médullaires Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

Fonction de conduction de la moelle épinière. Dr F. TOUMI

Fonction de conduction de la moelle épinière. Dr F. TOUMI Fonction de conduction de la moelle épinière Dr F. TOUMI I. GENERALITES : Communication Moelle avec les centres supra spinaux Communication Intra segmentaire (ipsilatérale / controlatérale) Communication

Plus en détail

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien.

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien. BIOLOGIE 101-A82-SF ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE 2 EXERCICES : LE SYSTÈME NERVEUX 2 1. Quelle est la différence entre l encéphale et le cerveau? L encéphale est constitué de tout le contenu de la boîte crânienne.

Plus en détail

Equipe ACCES Neurosciences

Equipe ACCES Neurosciences Equipe ACCES Neurosciences Programme de 1 ère S : Référentiel : Le cortex sensoriel et la plasticité du système nerveux central (illustration grâce { des images d activation du cortex somesthésique ou

Plus en détail

Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr)

Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr) Contrôle moteur et planification Organisation anatomophysiologique du contrôle moteur SÉANCE 2 Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr) Le muscle Muscle = ensemble de fibres musculaires Fibre musculaire

Plus en détail

LES NEURONES : APPROCHES

LES NEURONES : APPROCHES LES NEURONES : APPROCHES STRUCTURELLE ET FONCTIONNELLE I Généralités Un neurone est une cellule dite «excitable» qui est la brique élémentaire du systèm nerveux. Ces cellules possèdent deux propriétés

Plus en détail

II. Les Réflexes Spinaux. A. Le Réflexe Myotatique

II. Les Réflexes Spinaux. A. Le Réflexe Myotatique II. Les Réflexes Spinaux Les réflexes spinaux sont des mouvements consécutifs mis en oeuvre indépendamment de la volonté et qui constituent une réaction rapide, et pré-déterminée, à l apparition d un stimulus

Plus en détail

Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central. L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz

Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central. L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz Plan du cours MORPHOLOGIE ET PHYSIOLOGIE DU SYSTEME NERVEUX I) Etude de l anatomie du cerveau I-1) Les

Plus en détail

Les mécanismes de la récupération neurologique. PPradat-Diehl DU de Rehabilitation neuropsychologique 2007

Les mécanismes de la récupération neurologique. PPradat-Diehl DU de Rehabilitation neuropsychologique 2007 Les mécanismes de la récupération neurologique PPradat-Diehl DU de Rehabilitation neuropsychologique 2007 Introduction Plasticité cérébrale / Récupération après lésion cérébrale Récupération spontanée

Plus en détail

Le logiciel EduAnatomist.

Le logiciel EduAnatomist. Le logiciel EduAnatomist. Les travaux de l équipe ACCES (Actualisation Continue des Connaissances des Enseignants en Sciences) de l INRP restent, hélas, largement méconnus des enseignants de SVT. Pourtant,

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX

APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX A KERKENI, N BABAY, R SEBAI, S TRABELSI, N HAMMAMI, C DRISSI, L BELGHITH, M BEN HAMOUDA. TUNIS - TUNISIE Le retard mental est une situation fréquente

Plus en détail

Angio-IRM. Vue d ensemble des troncs supra-aortiques et des artères cérébrales

Angio-IRM. Vue d ensemble des troncs supra-aortiques et des artères cérébrales Artère cérébrale antérieure Artère cérébrale moyenne Tronc basilaire Carotide interne Carotide externe Artère vertébrale Bifurcation carotidienne Carotide commune Artère sous-clavière Tronc brachio-céphalique

Plus en détail

Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil

Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil Yves DAUVILLIERS Département de Physiologie Neurologie CHU Montpellier Objectifs du cours Décrire l organisation normale du sommeil sur les 24

Plus en détail

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau A projeter : œil dans le règne animal L œil est un organe sensoriel spécialisé dans la perception visuelle. C est un organe des sens essentiel dans la mise

Plus en détail

Audition. Plan du cours

Audition. Plan du cours Plan du cours Cochlée :...2 rappel anatomo-fonctionnel... 2 Rôle des cellules ciliées internes (CCI) : les "vraies" cellules sensorielles... 4 Rôle des cellules ciliées externes (CCE)... 5 Synthèse du

Plus en détail

Licence 2 de Psychologie Sensorialité et Perception. Partie 1 : Principes généraux du traitement sensoriel. vincent.roy@univ-rouen.

Licence 2 de Psychologie Sensorialité et Perception. Partie 1 : Principes généraux du traitement sensoriel. vincent.roy@univ-rouen. Licence 2 de Psychologie Sensorialité et Perception vincent.roy@univ-rouen.fr Partie 1 : Principes généraux du traitement sensoriel http://www.retinalmicroscopy.com/bipolar.html http://psychobiologierouen.free.fr

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

Imagerie cérébrale. Licence de Psychologie (L3S6). 2015. Florence Perrin

Imagerie cérébrale. Licence de Psychologie (L3S6). 2015. Florence Perrin Licence de Psychologie (L3S6). 2015 Imagerie cérébrale Florence Perrin Integrative Biology of Neuroregeneration INSERM U1051 Institut des Neurosciences de Montpellier Université Montpellier Web site: http://www.ibn-lab.com/

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier

PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier 1 INTRODUCTION La motricité ou capacité de mouvement : Intègre la notion de contraction musculaire

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

La stimulation magnétique transcrânienne et la stimulation électrique fonctionnelle : des outils émergents au secours des cliniciens!

La stimulation magnétique transcrânienne et la stimulation électrique fonctionnelle : des outils émergents au secours des cliniciens! La stimulation magnétique transcrânienne et la stimulation électrique fonctionnelle : des outils émergents au secours des cliniciens! par Laurence Simoneau La stimulation magnétique transcrânienne comme

Plus en détail

Examen neurologique de l enfant

Examen neurologique de l enfant Examen neurologique de l enfant 2 SYSTÈMES ANATOMIQUEMENT DISTINCTS différents dans la chronologie de leur maturation Système SOUS CORTICOSPINAL Issu du Tronc cérébral Archaïque Maintient de la posture

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DES SYSTÈMES SENSORIELS (fascicule 1/ )

PHYSIOLOGIE DES SYSTÈMES SENSORIELS (fascicule 1/ ) PHYSIOLOGIE DES SYSTÈMES SENSORIELS (fascicule 1/ ) A - GENERALITES http://neurobranches.chez-alice.fr/systnerv/systsens/physiogene1.html http://biodeug.com/new/index.php?option=com_content&task=category&sectionid=5&id=31&itemid=56

Plus en détail

Histologie du système nerveux central (2)

Histologie du système nerveux central (2) Histologie Système Nerveux Central Histologie du système nerveux central (2) Deuxième partie 1) Rappel embryologie premier mois: Induction plaque neurale fermeture tube neural 2) Histogenèse: 4 à 20 SA:

Plus en détail

Neurologiques gq Centrales EMPR LE NORMANDY GRANVILLE

Neurologiques gq Centrales EMPR LE NORMANDY GRANVILLE La Marche dans les Affections Neurologiques gq Centrales S Injeyan JL Isambert Y Bebin S Le Doze M Cano P Fages W Loisel La Marche Fonction complexe Organisée hiérarchiquement au niveau spinal Contrôlée

Plus en détail

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle.

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle. Thème : Corps humain, sport et santé Chapitre : La régulation nerveuse de la pression artérielle. - La notion de pression artérielle : La pression artérielle (ou tension artérielle) correspond à la force

Plus en détail

RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES.

RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES. RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES. Comment l organisme réagit-il aux stimulations de son environnement? Séquence 1 Activité 1 : Réinvestir ses connaissances pour compléter

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION

PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION Alisée MENEU & Jean-Baptiste HAMONIC 30/11/11 Appareil urinaire Physiologie Mr BEGUE Remarque : Les réflexes ne sont pas à connaître. Le prof à insisté en revanche sur l action des systèmes orthosympathique

Plus en détail

Synapses non obligatoires :

Synapses non obligatoires : Synapses non obligatoires : Un seul PA arrivant en zone présynaptique ne peut déclencher un PA en zone post- synaptique - Un PA génère un potentiel post synaptique excitateur (PPSE) dure 15 msec; Si un

Plus en détail

NEURONE ET FIBRE MUSCULAIRE : LA COMMUNICATION NERVEUSE

NEURONE ET FIBRE MUSCULAIRE : LA COMMUNICATION NERVEUSE Thème 6 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). NEURONE ET FIBRE MUSCULAIRE : LA COMMUNICATION NERVEUSE Lors d une visite médicale permettant d établir un certificat d aptitude à la pratique

Plus en détail

LE POIGNET. Le Titan Tape, ainsi collé n'empêchera pas la mobilité complète de votre coude. Certaines personnes pourront ressentir une

LE POIGNET. Le Titan Tape, ainsi collé n'empêchera pas la mobilité complète de votre coude. Certaines personnes pourront ressentir une NOS CONSEILS D'UTILISATION DU TITAN TAPE Le Titan Tape de Phiten, sous forme de bandes adhésives, est préconisé pour les tensions musculaires et articulaires. Sa fibre est entièrement imprégnée d'aqua

Plus en détail

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale Psychologie Générale Jean Paschoud BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT Sommaire Communication hormonale Communication neuronale Neurones Synapse Neurotransmetteurs Modificateurs de la transmission Organisation

Plus en détail

Chapitre 9 TONUS ET MOTRICITE

Chapitre 9 TONUS ET MOTRICITE 1 ère partie : Neuroanatomie fonctionnelle Chapitre 9 TONUS ET MOTRICITE La physiologie du mouvement comprend la motricité, les réflexes et le tonus musculaire. Les mécanismes qui contrôlent le mouvement

Plus en détail

Séquence 9. Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse

Séquence 9. Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Séquence 9 Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Sommaire Chapitre 1. Pré-requis Chapitre 2. Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Chapitre 3. Motricité et plasticité

Plus en détail

ANATOMIE CLINIQUE. Généralités page 2. La moelle épinière page 4. Le tronc cérébral page 23. Vascularisation du tronc cérébral et du cervelet page 49

ANATOMIE CLINIQUE. Généralités page 2. La moelle épinière page 4. Le tronc cérébral page 23. Vascularisation du tronc cérébral et du cervelet page 49 Laurent RIFFAUD Service de Neurochirurgie CHU de Rennes ANATOMIE CLINIQUE DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL Généralités page 2 La moelle épinière page 4 Le tronc cérébral page 23 Le cervelet page 43 Vascularisation

Plus en détail

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX 2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX INTRODUCTION cliquez : UNE ANIMATION POUR COMPRENDRE LE ROLE DES MUSCLES DANS LA MOUVEMENT Je ne donne pas de réponse à la 4/ car c'est votre hypothèse

Plus en détail

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Le traitement de l information sensorielle, parfois nommé intégration sensorielle, réfère au processus par lequel le cerveau

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels La rétine constitue l organe sensitif de l œil : c est elle qui capte les signaux lumineux et les transmet au cerveau

Plus en détail

Le sens du goût. Une infinité de saveurs.

Le sens du goût. Une infinité de saveurs. Le sens du goût. Que serait le goût sans la vue, la mémoire, la senteur, le plaisir? Lorsqu on parle du goût, on ne pense pas toujours à l ensemble des sensations qui permettent d identifier ce que l on

Plus en détail

LES veines du cerveau.

LES veines du cerveau. LES veines du cerveau. DR AMR ANE CHAFIKA YASMINA Cours destiné aux étudiants de deuxième année de médecine ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 I- Introduction Le drainage veineux du cerveau converge dans la

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE Chapitre 1 : De l oeil au cerveau Introduction. I- L ORGANISATION DE L OEIL HUMAIN( TP1) 1) les milieux transparents de l oeil traversés par la lumière : Cornée Humeur

Plus en détail

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Rappel anatomique Moelle épinière Racines C5-T1 Tronc primaire supérieur (C5-C6), intermédiaire (C7), & inférieur (C8-T1) Tronc secondaire antéro-externe (médianmusculo-cutané),

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Thèse. Parcellisation du manteau cortical à partir de la connectivité anatomique cartographiée par imagerie de diffusion

Thèse. Parcellisation du manteau cortical à partir de la connectivité anatomique cartographiée par imagerie de diffusion Université Paris Sud XI, Faculté des Sciences d Orsay École Doctorale STITS (Sciences et Technologies de l Information et de la Communication) Thèse en vue d obtenir le grade de Docteur, spécialité «Traitement

Plus en détail

MILIEU INTERIEUR ET SYSTEME NEUROVEGETATIF

MILIEU INTERIEUR ET SYSTEME NEUROVEGETATIF MILIEU INTERIEUR ET SYSTEME NEUROVEGETATIF CHAPITRE I. CHAPITRE II. CHAPITRE III. CHAPITRE IV. CHAPITRE V. CHAPITRE VI. Sommaire HOMEOSTASIE DU MILIEU INTERIEUR SYSTEMES NERVEUX SOMATIQUE ET AUTONOMES

Plus en détail

Typologie des fibres musculaires

Typologie des fibres musculaires Typologie des fibres musculaires INTRODUCTION Muscle = ensemble de faisceau de fibres musculaires Potentialités différentes pour utiliser ATP Vitesse de contraction de fibre dépend de rapidité à scinder

Plus en détail

Troubles posturaux et syndromes parkinsoniens

Troubles posturaux et syndromes parkinsoniens Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille Troubles posturaux et syndromes parkinsoniens Pr Luc Defebvre Service de Neurologie et Pathologie du Mouvement, CNRS 3291, CHRU, Lille Janvier 2010 Place

Plus en détail

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5 1 DEMENCES DES PERSONNES AGEES PLAN A. INTRODUCTION... 2 I. Historique... 2 II. Les démences :... 2 a) Définition... 2 b) Epidémiologie... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 I. Les démences dégénératives...

Plus en détail

Onde P50 dans la schizophrénie

Onde P50 dans la schizophrénie 37-285-A-14 Onde P50 dans la schizophrénie E. Houy, F. Thibaut Certains troubles cognitifs présentés par les patients schizophrènes sont interprétables en termes de dysfonctionnement du traitement de l

Plus en détail

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT THEME : La représentation visuelle du monde Remarque préliminaire : ce lexique n'a pas la prétention ni l'objectif d'être encyclopédique ou exhaustif sur le thème. Il est

Plus en détail

squelettique Juin 2003

squelettique Juin 2003 Le muscle squelettique Juin 2003 Repères Le mot muscle vient du mot latin musculus qui signifie «petite souris». Les muscles peuvent être considérés comme les «moteurs» de l organisme. Les propriétés des

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

BIOMÉCANIQUE DE LA TRAUMATOLOGIE. Traumatologie. Ostéosynthèse. Branche de la médecine qui s occupe des accidents.

BIOMÉCANIQUE DE LA TRAUMATOLOGIE. Traumatologie. Ostéosynthèse. Branche de la médecine qui s occupe des accidents. École de technologie supérieure GTS-815: Biomécanique orthopédique Professeur Natalia Nuño BIOMÉCANIQUE DE LA TRAUMATOLOGIE Traumatologie Branche de la médecine qui s occupe des accidents. La chirurgie

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

Placement des électrodes

Placement des électrodes Fiche pratique BODYBUILDING / fitness & électrostimulation Interview Pascal ADAM, Directeur Scientifique de Compex Q : Pouvez-vous expliquer en quoi consiste exactement l électrostimulation musculaire?

Plus en détail

COMPÉTENCES CLINIQUES NEUROLOGIE

COMPÉTENCES CLINIQUES NEUROLOGIE COMPÉTENCES CLINIQUES NEUROLOGIE 1. Motricité et réflexes a. Examen musculaire Inspection Taille, symétrie (amyotrophie, hypertrophie) Fasciculations Crampes Percussion Myotonie (persistance d'une forte

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 «Tu as vu Pierre, depuis son accident? Oui, son casque lui a sauvé la vie, mais il risque d être bloqué sur un fauteuil roulant. Mais comment est-ce arrivé? Eh bien, en fait,

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Etude des modifications structurelles du cerveau dans le tremblement essentiel et du tremblement orthostatique. Etude annexe.

Etude des modifications structurelles du cerveau dans le tremblement essentiel et du tremblement orthostatique. Etude annexe. Thérapeutique expérimentale du tremblement essentiel et du tremblement orthostatique par la stimulation magnétique transcrânienne répétée à basse fréquence (rtms) du cervelet. Etude pilote (CERTRE) Etude

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

NEURONE ET FIBRE MUSCULAIRE : LA COMMUNICATION NERVEUSE

NEURONE ET FIBRE MUSCULAIRE : LA COMMUNICATION NERVEUSE PONDICHERY 2014 2ème PARTIE - Exercice 1 - Pratique d'un raisonnement scientifique dans le cadre d'un problème donné (3 points). NEURONE ET FIBRE MUSCULAIRE : LA COMMUNICATION NERVEUSE En 1924, le physiologiste

Plus en détail

Le système nerveux entérique ou deuxième cerveau - LE VENTRE -

Le système nerveux entérique ou deuxième cerveau - LE VENTRE - 1 Le système nerveux entérique ou deuxième cerveau - LE VENTRE - Par Isabelle Simonetto, Dr en Neurosciences Introduction Le yoga considère depuis toujours le ventre, et plus particulièrement l estomac

Plus en détail

Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie

Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie Semaine : Date : 25 mars 2013 Professeur : Pr Gallois Groupe : 32 (Anouck Schneidermann Aurore d Hooghe) Responsables Matières : Nicolas

Plus en détail

Micro et nanotechnologies appliquées à la médecine régénérative: conception d'une neuro-prothèse active.

Micro et nanotechnologies appliquées à la médecine régénérative: conception d'une neuro-prothèse active. Micro et nanotechnologies appliquées à la médecine régénérative: conception d'une neuro-prothèse active. INSERM U825 Isabelle LOUBINOUX LAAS-CNRS Christophe VIEU Services de Neurologie Hôpital Purpan 31059

Plus en détail

La vision : sens prédominent chez la plupart des primates diurnes

La vision : sens prédominent chez la plupart des primates diurnes LE SYSTEME VISUEL La vision : sens prédominent chez la plupart des primates diurnes Cerveau de macaque Cerveau humain Le système visuel, un des modèles de prédilection pour la compréhension du fonctionnement

Plus en détail

Démystifier l évaluation de la fonction neurologique dans la pratique infirmière

Démystifier l évaluation de la fonction neurologique dans la pratique infirmière Démystifier l évaluation de la fonction neurologique dans la pratique infirmière Par Mélanie Bérubé Conseillère en soins spécialisés Orthopédie - trauma Objectifs: Approfondir ses connaissances en lien

Plus en détail

Postures et respiration en relaxation. Nicolas Renouard, Psychomotricien D.E.

Postures et respiration en relaxation. Nicolas Renouard, Psychomotricien D.E. Postures et respiration en relaxation Nicolas Renouard, Psychomotricien D.E. Introduction «Les méthodes de relaxation sont des conduites thérapeutiques, rééducatives ou éducatives, utilisant des techniques

Plus en détail

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalées de tension Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalée de tension : une maladie hétérogène La plus fréquente des céphalées primaires Diagnostic basé sur l interrogatoire Manque de spécificité

Plus en détail

Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme. Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400

Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme. Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400 Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400 Cortex cérébral Hypothalamus ige pituitaire Hypophyse antérieure Bulbe rachidien

Plus en détail

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR Dr A. PULCINI CHU NICE ANESTHESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR 1 - RAPPELS 2 - PRINCIPES GENERAUX 3 - BLOCS DU MEMBRE SUPERIEUR 4 - BLOCS

Plus en détail

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN I- ORGANISATION ANATOMIQUE DE L ŒIL TP n 1 Voici quelques légendes Bilans: - l'oeil est l'organe de la vue, il est composé de plusieurs structures

Plus en détail

Perception du mouvement et mouvement propre

Perception du mouvement et mouvement propre Chapitre 1 Perception du mouvement et mouvement propre Nous avons choisi de consacrer ce premier chapitre à la perception du mouvement et au mouvement propre pour deux raisons principales : d une part

Plus en détail

LAB 1 : Familiarisation avec l interface OS X, familiarisation avec FSL, prétraitement des images fonctionnelles.

LAB 1 : Familiarisation avec l interface OS X, familiarisation avec FSL, prétraitement des images fonctionnelles. LAB 1 : Familiarisation avec l interface OS X, familiarisation avec FSL, prétraitement des images fonctionnelles. Le finder Appuyez «cmd + N» pour ouvrir une nouvelle fenêtre du finder, ou appuyer sur

Plus en détail

Les déficiences auditives

Les déficiences auditives Les déficiences auditives Le système auditif est un système très perfectionné qui permet à l individu à la fois d être en alerte constante au niveau de son environnement, de recevoir et de traiter les

Plus en détail

Mémoire humaine Mécanismes neurophysiologiques de la mémoire

Mémoire humaine Mécanismes neurophysiologiques de la mémoire Mémoire humaine Mécanismes neurophysiologiques de la mémoire Master de Psychologie (M1) Fabrice Guillaume - année 2008-2009 1. Substrats neurophysiologiques de la mémoire 1 Substrats neurophysiologiques

Plus en détail

Fonctionnement neural et troubles cognitifs chez le patient bipolaire: preuve ou surinterprétation

Fonctionnement neural et troubles cognitifs chez le patient bipolaire: preuve ou surinterprétation DIALOGUE ESPRIT / CERVEAU : CIRCULARITE CRP -OU Santé ANTAGONISME? Fonctionnement neural et troubles cognitifs chez le patient bipolaire: preuve ou surinterprétation Charles Pull Directeur du «Laboratoire

Plus en détail

APPLICATIONS THERAPEUTIQUES

APPLICATIONS THERAPEUTIQUES APPLICATIONS THERAPEUTIQUES I) PREVENIR LES TROUBLES ORTHOPEDIQUES : REALISER LES INSTALLATIONS DE CONFORT. Recueil des données cliniques. Recensement des indications et contre-indications particulières

Plus en détail

RACHIS et MALADIE de PARKINSON Dr Christine Guillet Consultation Rachis Service de Rééducation Hôpital Le Vésinet RACHIS et MALADIE de PARKINSON Glossaire Rachis : colonne vertébrale Extrapyramidal : système

Plus en détail

APF, IRME, ALARME, AFIGAP. Quel avenir pour les. homme-machine? interfaces. F. Clarac, F. Chavane, 17 novembre 2007

APF, IRME, ALARME, AFIGAP. Quel avenir pour les. homme-machine? interfaces. F. Clarac, F. Chavane, 17 novembre 2007 Quel avenir pour les interfaces homme-machine? F. Clarac, F. Chavane, 17 novembre 2007 APF, IRME, ALARME, AFIGAP Réparer ou substituer! La politique de L IRME a été depuis plus de vingt ans de soutenir

Plus en détail

NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE

NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE Université Paris-Descartes M2 RECHERCHE PSYCHOLOGIE COGNITIVE NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE Ouvrage recommandé : Fiori N. (2006). Les Neurosciences Cognitives. Armand Colin,

Plus en détail

Et en 2 e et 3 e, on pourrait mettre d autres questions éternellement débattues comme celle de la conscience ou du rapport nature/culture

Et en 2 e et 3 e, on pourrait mettre d autres questions éternellement débattues comme celle de la conscience ou du rapport nature/culture La question qui va nous intéresser aujourd hui figure parmi ce qu on pourrait appeler les débats vieux comme le monde. Je dirais même qu elle figure dans les premières places, si ce n est pas la première!

Plus en détail

Caractéristiques universelles du langage. Caractéristiques universelles du langage. Caractéristiques universelles du langage. La communication animale

Caractéristiques universelles du langage. Caractéristiques universelles du langage. Caractéristiques universelles du langage. La communication animale Origines et évolution du langage Enseignant: Laetitia Perre Email: perre@univ-provence.fr Bibliographie: Naitre humain (Melher, Dupoux) L instinct du langage (Pinker) Psychology of language (David W. Carroll)

Plus en détail

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Qu'est-ce-que la douleur? La douleur est une sensation désagréable et complexe (sensorielle et émotionnelle). Cette sensation provient de l'excitation

Plus en détail

Le cerveau, cet artiste

Le cerveau, cet artiste VILAYANUR RAMACHANDRAN Le cerveau, cet artiste Traduit de l anglais par Anne-Bénédicte Damon, 2005 ISBN : 2-7081-3327-6 LE CERVEAU, CET ARTISTE FIGURE 1.5 (a) Représentation de la surface corporelle sur

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Mécanismes cérébraux de la lecture. Second Cours. Vers une physiologie de la lecture

Mécanismes cérébraux de la lecture. Second Cours. Vers une physiologie de la lecture Mécanismes cérébraux de la lecture Stanislas Dehaene Chaire de Psychologie Cognitive Expérimentale Second Cours Vers une physiologie de la lecture Résumé du premier cours et plan du second cours La lecture

Plus en détail

Fiches de musculation du kayakiste et céiste

Fiches de musculation du kayakiste et céiste Fiches de musculation du kayakiste et céiste 3. Les deltoïdes Deltoïdes Roudneff Le deltoïde est un muscle mobilisateur de l épaule, il se compose de trois faisceaux mobilisant le bras en flexion, extension,

Plus en détail

4-Principes généraux en microscopie électronique.

4-Principes généraux en microscopie électronique. 3-Microscopie confocale La microscopie confocale est une des avancées technologiques les plus notables en microscopie optique depuis une centaine d années. Elle est basée sur une architecture technologique

Plus en détail

les chaînes musculaires Selon L.Busquet

les chaînes musculaires Selon L.Busquet les chaînes musculaires Selon L.Busquet Les chaînes musculaires L BUSQUET Circuit en continuité de direction et de plan à travers lesquels se propagent les forces organisatrices du corps 28/12/04 J.Casali

Plus en détail

Rééducation après accident vasculaire cérébral

Rééducation après accident vasculaire cérébral 17-046-U-10 Rééducation après accident vasculaire cérébral A.-P. Yelnik, I.-V. Bonan, O. Simon, M.-C. Gellez-Leman La rééducation après accident vasculaire cérébral (AVC) est efficace. Elle a pour objectif

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

Université Joseph Fourier Faculté de Médecine de Grenoble

Université Joseph Fourier Faculté de Médecine de Grenoble Mémoire pour l obtention du Diplôme Inter Universitaire de Rééducation et Appareillage en Chirurgie de la Main Professeur F. Moutet CHU de Grenoble JAEGLE Lucille Ergothérapeute Jury : Pr. P. Liverneaux

Plus en détail

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 LICENCE 1 2 ème SESSION 2 ème SEMESTRE Juin 2011 UNITE 7 ANATOMIE DUREE : 30 mn COEFFICIENT : 3 Sujet proposé par V. ARSAC : 1) La scapula : A) Est un os plat et triangulaire

Plus en détail

32 Syndrome du tunnel cubital

32 Syndrome du tunnel cubital 32. Syndrome du tunnel cubital 201 32 Syndrome du tunnel cubital SYNDROME CLINIQUE Le syndrome du tunnel cubital est une cause rare de douleur et de faiblesse de la partie latérale de l avant-bras qui

Plus en détail

Remerciements à Madame Françoise Jauzein, de l INRP, pour l aide précieuse qu elle a apporté.

Remerciements à Madame Françoise Jauzein, de l INRP, pour l aide précieuse qu elle a apporté. Pierre Breton, Professeur de SVT, formateur, Lycée Henri Wallon, Valenciennes Académie de Lille Utilisation du logiciel Eduanatomist EduAnatomist est un logiciel de visualisation d'images de neuroimagerie.

Plus en détail