Les circuits neuronaux responsables du Sommeil paradoxal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les circuits neuronaux responsables du Sommeil paradoxal"

Transcription

1 Les circuits neuronaux responsables du Sommeil paradoxal Pierre-Hervé Luppi DIU Physiologie et Pathologie du Sommeil, Lyon, Jeudi 18 Décembre 2014

2 Le sommeil paradoxal est présent chez le chat pontique Jouvet, 1962, Arch. Ital. Biol. A: animal intact B: decortication totale (chat pontique) C: section mésencephalique

3 Absence de SP ou SP sans atonie après lésion du noyau Sublaterodorsal (SLD) chez le chat Jouvet, 1962, Arch. Ital. Biol.

4 Le comportement onirique du chat Sastre et coll., 1979, Physiology & Behavior

5 Le comportement onirique du chat Sastre et coll., 1979, Physiology & Behavior Le trouble du comportement en SP

6 07h00 19h00 07h00 Organisation du cycle veille-sommeil chez le rat Waking SWS or nonrem sleep EEG EEG EMG EMG EOG Paradoxical (REM) sleep EOG EEG EMG EOG Hypnogram of 24h Sommeil total 12h50 (SL 10h50 min - SP 2h00 min) PS SWS W

7 Quel est le neurotransmetteur des neurones SP-on du SLD? Glutamate, acétylcholine ou GABA? Hybridation«In situ» du transporteur vésiculaire 2 du glutamate (vglut2) ou immunohistochimie de la GAD67 etde la cholineacétyltransférase (ChAt) combiné avec l immunohistochimie du C-Fos après hypersomnie de SP Coupe du SLD section marquée avec vglut2 et CFos neurones CFos/ vglut2 Conclusion: Les neurones SP-on du SLD expriment vglut 2 et sont glutamatergiques Clement et al., 2011

8 The inactivation of glutamate transmission of SLD neurons in rats using short hairspin RNA for vglut2 induces a RBD like behavior: In situ hybridization of vesicular glutamate transporter 2 (vglut2) mrna in the SLD Valencia Garcia et al., unpublished

9 Mise en évidence du réseau neuronal responsable du SP à l aide du modèle du rat en contention Implantation: - électrodes (EEG, EMG et EOG) - pièce de contention Séance quotidienne d enregistrement Traitement des coupes C-Fos J1 J3 J13 J16 J23 J26 Récupération Habituation à la contention Electrophysiologie Pharmacologie Ejection PHAL Electrophy Pharmaco Pharmaco Ejection CTbPerfusion du rat scp scp 5 1mm 1mm Injection de PHAL dans Injection le SLD de CTb dans le S

10 Mise en évidence du réseau neuronal responsable du SP à l aide de la neuroanatomie fonctionnelle D 1 D 2 D10 D D D 16 CTb Injection + Implantation EEG EMG post-operative recovery + Habituation Basal recordings 3 rats (48 hours) PS PS Rebound Deprivation 21 rat rats + Perfusion (72 hours) Mean PS quantities PS Control - Control : 14,6% SWS W - Deprivation : 0% PS SWS W Deprivation - Rebound : 50,4% PS SWS W Rebound 13 h 16 h

11 Induction de SP par l application d un agoniste glutamatergique, l acide kainique dans le SLD chez le rat vigile en contention (500 µm, 100 na, 5 mn)

12 Co-applications dans le SLD de bicuculline (antagoniste GABAergique) et d acide kynurénique (antagoniste glutamatergique) ou d atropine (antagoniste cholinergique) Boissard et al., 2002

13 Activité des neurones du SLD au cours du cycle veille-sommeil Etats Décharge (Hz) 9 neurones, 4 rats Sommeil Paradoxal 21.7±1.7 Eveil 1.1±0.2 Sommeil Lent 0.7±0.1

14 Pharmacologie des neurones SP-on du SLD au cours du cycle veille-sommeil (antagoniste GABAa) SP-like 67.1 Hz 12.3 Hz 12.4 Hz Luppi et al., 2004

15 Induction de SP par l application iontophorétique de longue durée de bicuculline dans le SLD (10 mm, 100 na, 90 mn) LDT scp SLD Localisation des neurones immunoréactifs au C-Fos dans le SLD après injection de 90 min de Bicuculline 500 µm Boissard et al., 2002

16 Efférences du SLD: double marquage C-Fos/PHA-L Neurones C-FOS positifs Fibres PHA-L positives Mc 50µm Mc

17 Effet de la strychnine sur les motoneurones pendant le SP chez le chat A. Control EEG EOG PGO EMG Membrane potential B. Strychnine EEG EOG PGO EMG Membrane potential Paradoxical sleep s Control Strychnine SWS PS (Soja et al., 1991) Des prémotoneurones glycinergiques hyperpolarisent les motoneurones pendant le SP

18 Projections descendantes du SLD activées par l application de bicuculline: double marquage PHA-L/Glycine et C-Fos/Glycine IO 20µm 100µm GiV Neurones immunoréactifs à la glycine et au C-Fos Dans le noyau gigantocellulaire ventral (GiV) Boissard et al., 2002

19 Les neurones glycinergiques responsables de l atonie du SP sont aussi GABAergiques Résultats Fos/GAD «in situ» GiV PSC PSD PSR Sapin et al., 2009

20 Second model of RBD: Inactivation of the vesicular GABA/glycine transporter (vgat) in the ventromedial medullary reticular formation using transfection with adenoviral vector of short hairpin RNA targeting the vgat mrna GiV GiV Visualization of the transfected neurons using mcherry as a fluorescent reporter gene Neurons lack expression of vgat in a large medullary region including the GiV (demonstrated using vgat «in situ» hybridization) Valencia Garcia et al., unpublished

21 Second model of RBD: VGAT knockout in the ventromedial medullary reticular formation produces PS without atonia. Valencia Garcia et al., unpublished

22 Le réseau neuronal responsable de la genèse du sommeil paradoxal Thalamus GABA? SLD GLU LC NA GiV Glycine Gia-GiV Spinal Motoneurons

23 Etude des afférences GABAergiques responsables de l inhibition au cours de l éveil et du sommeil lent des neurones SP-on du SLD vlpag ddpme CTb/GAD neurons Boissard et al., 2003 vlpag: substance grise périaqueducale ventrolatérale ddpme: partie dorsale du noyau profond du mésencéphale Fos/GAD neurons Sapin et al., 2009 PS deprivation

24 Injection de muscimol (agoniste GABAa) dans la région vlpag/ddpme Delta (1.5-4H z) Th eta ( Sig Hz) ma (9-14Hz) Gam ma Sapin et al., 2009 (rats) paradoxical sleep Control (n =6) 11,8% Muscimol (n= 9) 29,8% Lu et al., Nature 2006 (rats) (30-50Hz) Muscl Hypnogr e am PS W S S Aq DRN vlpa GdDP 4 Me 1000µm Mus 90min min % Sastre et al., 1996 Crochet and Sakai, 2006 (cats) paradoxical sleep Control 15% Muscimol 33,3%

25 Voies nerveuses responsables du SP Thalamus ddpme GABA SLD GLU GiV Glycine Gia-GiV Spinal Motoneurons

26 Utilisation du modèle du rat en contention pour déterminer si le GABA est responsable de l arrêt au cours du sommeil paradoxal des neurones responsables de l éveil

27 Effet de l application au cours du sommeil paradoxal d un antagoniste du GABA (la Bicuculline) sur un neurone du LC EMG SL SP EEG Unit BIC (100nA) GABA BIC (100nA) Taux De Décharge secondes Gervasoni et al., 1998 Des neurones GABAergiques de type SP-off arrêtent les neurones noradrénergiques et sérotoninergiques au cours du SP

28 Effet de l'application de bicuculline sur un neurone 5-HT du NRD au cours du sommeil paradoxal SL SP EMG EEG Unit Taux De Décharge 4 0 BIC (70nA) secondes Gervasoni et al., 2000

29 Localisation des neurones GABAergiques responsables en combinant le traçage rétrograde et le marquage des neurones GABAergiques Sites d'injection de CTb dans le LC et le NRD Neurones immunoréactifs à la GAD et rétrogradement marqués

30 Projections GABAergiques sur le LC et le NRD potentiellement responsables de leur arrêt au cours du SP PAG NRD LC DPGi VLPO HP DPGi: noyau dorsal paragigantocellulaire HP: hypothalamus postérieur LC: locus coeruleus NRD: noyau du raphé dorsal PAG: substance grise périaqueducale VLPO: noyau préoptique ventrolatéral Le sommeil paradoxal est présent chez le chat pontique

31 Mise en évidence des neurones GABAergiques inhibant le LC au cours du SP en combinant l immunohistochimie du C-Fos et de la CTb sur un modèle de privation de sommeil paradoxal chez le rat J 1 J 2 J10 J J J 16 Injection CTb dans LC Récupération post-opératoire + Habituation + Implantation 3 EEG 3 EMG Enregistrements témoins 3 rats (48 heures) Privation SP 2 rats (72 heures) Rebond SP 1 rat + Perfusion

32 Double marquage immunohistochimique CTb et c-fos LC 45 Site d injection de 0µ CTb dans le LC m 100µm 24µm Double marquage CTb/c-Fos au niveau du DPGi après rebond de SP Verret et al., 2004

33 Activité électrophysiologique d un neurone du DPGi au cours du cycle veille-sommeil. PA des neurones SP-on Goutagny et al., 2004

34 Les neurones responsable de la genèse du SP sont restreints au tronc cérébral mais Jouvet, 1962, Arch. Ital. Biol.

35 Résultats L hypothalamus tubéral latéral (LHA) contient un très grand nombre de neurones cfos/gad après hypersomnie de SP Number of cells PSD rzi PSC PSD PSR mlh PSR PSC PSD PSR PeF Fos/GAD neurons PSC PSD PSR

36 Immunohistochimie Résultats de l Hormone de melanoconcentration (MCH) combinée avec l hybridation de GAD67 Approximativement 1/3 des neurones GABAergiques actifs pendant le SP localisés dans l hypothalamus tubéral expriment la MCH

37 Les neurones MCH sont spécifiquements actifs pendant le SP: SP-on Hassani et al., 2009

38 L injection intracérébroventriculaire (icv) de MCH induit le SP Verret, Goutagny et al., 2003 La stimulation optogenetique des neurones MCH induit le SP Jego et al., 2013, Konadhode et al MCH is an hypnogenic factor: Treatment of insomnia?

39 Les neurones SP-on de l hypothalamus tubéral latéral (LHA) induirait le SP en inhibant les neurones SP-off GABAergiques de la vlpag/ddpme? PSC PSD PSD VLPAG Aq DR PSR DpMe 4N Fos MCH c-fos/ctb c-fos/ctb/mch MCH CTb L hypothalamus tubéral latéral contient 12,2% de la totalité des neurones CTb/c-Fos chez les animaux en hypersomnie de SP après injection de CTb dans la vlpag/ddpme 44% de ces neurones sont MCH+

40 L injection de muscimol dans le LHA induit le Sommeil lent et inhibe le SP : les neurones du LHA jouent un rôle majeur dans le SP SP (min) Etat de type SL Inhibition of PS

41 Réseau du SP CORTICAL ACTIVATION Thalamus intralaminaire vlpag ddpme GABA GABA DRN 5 HT LC NA VLPO GABA Hcrt PH SCN MCH/GABA TMN HIS SLD Glutamate DPGi GABA GiV Gly/GABA Spinal motoneurons W-on neurons SWS-on PS-on PS-off neurons Inhibitory pathways Excitatory pathways MUSCL

42 Cataplexy CORTICAL ACTIVATION Motor cortex Thalamus RT vlpag ddpme GABA GABA DRN 5 HT LC NA Hcrt Central PH Amygdala Excitatory? TMN HIS SLD Glutamate GiV Gly/GABA Luppi et al., 2010 Spinal motoneurons W-on neurons SWS-on PS-on PS-off neurons Inhibitory pathways Excitatory pathways MUSCL

43 Cataplexy CORTICAL ACTIVATION Motor cortex Thalamus RT vlpag ddpme GABA GABA DRN 5 HT LC NA Hcrt Central PH Amygdala GABA TMN HIS SLD Glutamate GiV Gly/GABA Luppi et al., 2010 Spinal motoneurons W-on neurons SWS-on PS-on PS-off neurons Inhibitory pathways Excitatory pathways MUSCL

44 Excessive sleepiness CORTICAL ACTIVATION Thalamus RT vlpag ddpme GABA GABA BF Ach VLPO GABA Hcrt PH SCN MCH TMN HIS DRN 5 HT LC NA LdT/PPT Ach SENSORY INPUT W-on neurons SWS-on PS-on PS-off neurons Inhibitory pathways Excitatory pathways Fort P et al. Eur J Neurosci 2009;29:

45 REM sleep behaviour disorder (RBD) CORTICAL ACTIVATION Motor cortex Thalamus RT SLD Glutamate GiV Gly/GABA Spinal motoneurons W-on neurons SWS-on PS-on PS-off neurons Inhibitory pathways Excitatory pathways MUSCL

46 Olivier Clément, Emilie Sapin, Damien Lapray, Romain Goutagny Romuald Boissard, Denise Salvert, Lucienne Leger, Laure Verret, Christelle Peyron, Damien Gervasoni and Patrice Fort Team "Physiopathology of the neuronal network of the sleep-waking cycle Centre of Neuroscience of Lyon UMR 5292 CNRS/U1028 INSERM, Lyon, France

Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil

Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil Yves DAUVILLIERS Département de Physiologie Neurologie CHU Montpellier Objectifs du cours Décrire l organisation normale du sommeil sur les 24

Plus en détail

Objectifs du cours PLAN. Structure du sommeil normal. DFGSM3 UE Système Neurosensoriel - Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil

Objectifs du cours PLAN. Structure du sommeil normal. DFGSM3 UE Système Neurosensoriel - Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil DFGSM3 UE Système Neurosensoriel - Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil Yves DAUVILLIERS Département de Physiologie Neurologie CHU Montpellier Objectifs du cours Décrire l organisation

Plus en détail

Physiologie du Sommeil

Physiologie du Sommeil Physiologie du Sommeil Optionnel Neurobio/Neuropsychologie 2014-2015 Imad Ghorayeb imad.ghorayeb@u-bordeaux2.fr Le sommeil Le sommeil est un besoin physiologique, vital et fondamental qui occupe un tiers

Plus en détail

Rôle du noyau paragigantocellulaire latéral dans le réseau du sommeil paradoxal chez le rat

Rôle du noyau paragigantocellulaire latéral dans le réseau du sommeil paradoxal chez le rat Rôle du noyau paragigantocellulaire latéral dans le réseau du sommeil paradoxal chez le rat Chrystelle Sirieix To cite this version: Chrystelle Sirieix. Rôle du noyau paragigantocellulaire latéral dans

Plus en détail

Neurobiologie des états de vigilance

Neurobiologie des états de vigilance DIU Le Sommeil et sa Pathologie 2007-2008 Neurobiologie des états de vigilance Dr. Joëlle ADRIEN Directeur de Recherches à l INSERM UMR 677 INSERM/UPMC Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière- Université

Plus en détail

These intro Dernière mise à jour : 29-01-2011

These intro Dernière mise à jour : 29-01-2011 These intro Dernière mise à jour : 29-01-2011 ContexteI. Le sommeiltous les animaux présentent un cycle d alternance entre l activité et le repos. Chez les mammifères, le cycle veille-sommeil est bien

Plus en détail

3 ème partie : Neurosciences cognitives

3 ème partie : Neurosciences cognitives 1 D après Cerveau & Psycho n 23 3 ème partie : Neurosciences cognitives CHAPITRE 7 - LE SOMMEIL (fascicule 1/4) Yves DAUVILLIERS, neurologue, maître de conférences universitaire et praticien hospitalier,

Plus en détail

BASES NEUROPHYSIOLOGIQUES DE L ALTERNANCE VEILLE-SOMMEIL

BASES NEUROPHYSIOLOGIQUES DE L ALTERNANCE VEILLE-SOMMEIL BASES NEUROPHYSIOLOGIQUES DE L ALTERNANCE VEILLE-SOMMEIL DR PHILIP Explorations Fonctionnelles Système Nerveux, clinique du sommeil, CHU Bordeaux CNU section 4402 physiologie 1 Plan I) Historique, II)

Plus en détail

Fiche résumé sur les neurotransmetteurs

Fiche résumé sur les neurotransmetteurs Fiche résumé sur les neurotransmetteurs I. Origine et cible des neurones (Système nerveux central uniquement) et récepteurs Nom : Nom usuel du neurotransmetteur Régions d origine : Régions cérébrales (SNC)

Plus en détail

L hypothalamus latéral contiendrait le générateur principal du sommeil paradoxal : arguments neuroanatomiques et pharmacologiques chez le rat

L hypothalamus latéral contiendrait le générateur principal du sommeil paradoxal : arguments neuroanatomiques et pharmacologiques chez le rat L hypothalamus latéral contiendrait le générateur principal du sommeil paradoxal : arguments neuroanatomiques et pharmacologiques chez le rat Olivier Clément To cite this version: Olivier Clément. L hypothalamus

Plus en détail

VitalAire. Depuis 20 ans, Oxygénothérapie, Apnée du sommeil, Insulinothérapie par pompe, Ventilation, Perfusion et Nutrition artificielle.

VitalAire. Depuis 20 ans, Oxygénothérapie, Apnée du sommeil, Insulinothérapie par pompe, Ventilation, Perfusion et Nutrition artificielle. N 15 - NOVEMBRE 2006 SOMMAIRE Éditorial...1 Quels sont les mécanismes responsables de la genèse du cycle veille-sommeil?...2 Sommeil et immunité...5 Activités physiques, sommeil et qualité de vie...8 Prévention

Plus en détail

Régulations circadienne et homéostasique du sommeil

Régulations circadienne et homéostasique du sommeil Régulations circadienne et homéostasique du sommeil DIU Veille-Sommeil Novembre 2005 Processus de régulation 3 processus: - circadienne (processus C) - homéostasie (accumulation d une dette de sommeil)

Plus en détail

Neurobiologie du Sommeil. et de l'insomnie

Neurobiologie du Sommeil. et de l'insomnie DU Prise en charge de l'insomnie -2010 Neurobiologie du Sommeil et de l'insomnie Traitements antidépresseurs Joëlle Adrien UMRS 975 Inserm/UPMC - Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie, site Pitié-Salpêtrière,

Plus en détail

Psychopharmacologie essentielle. Chapitre 1. Anatomie et physiologie des neurones

Psychopharmacologie essentielle. Chapitre 1. Anatomie et physiologie des neurones Psychopharmacologie essentielle Stephen M. STAHL Traduction coordonnée par le Docteur Patrick Lemoine (1 132 pages, 926 illustrations en couleurs, 189 tableaux et index de 60 pages) Chapitre 1. Anatomie

Plus en détail

SOMMEIL INTRODUCTION STADES DE SOMMEIL

SOMMEIL INTRODUCTION STADES DE SOMMEIL SOMMEIL Introduction Stades de sommeil Nuit de sommeil type Sommeil chez le nouveau né Sommeil au cours de la vie Comparaison avec les autres animaux Fonctions du sommeil Neurobiologie du cycle veille

Plus en détail

Noyaux gris centraux D. Hasboun 2006-2007 1

Noyaux gris centraux D. Hasboun 2006-2007 1 Noyaux gris centraux 2006-2007 1 IRM T1 Définitions Archéostriatum : amygdale Paléostriatum : pallidum Globus pallidus interne (GPi) Globus pallidus externe (Gpe) Néostriatum : Noyau caudé Putamen Corps

Plus en détail

Fonction de conduction de la moelle épinière. Dr F. TOUMI

Fonction de conduction de la moelle épinière. Dr F. TOUMI Fonction de conduction de la moelle épinière Dr F. TOUMI I. GENERALITES : Communication Moelle avec les centres supra spinaux Communication Intra segmentaire (ipsilatérale / controlatérale) Communication

Plus en détail

PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR

PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR Comprendre «comment ça a marche» Distinguer les différents types de douleur par excès s de nociception par désaffd safférentation = neurogènes nes ou mixtes +++ Pour bien

Plus en détail

Les VOIES DE LA DOULEUR

Les VOIES DE LA DOULEUR Les VOIES DE LA DOULEUR D. CAILLOCE D. CAILLOCE 2013 1 / 28 DEFINITION Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL 1. Principe général du fonctionnement cérébral 2. Notions de base en physiologie

Plus en détail

ÉTUDE DES RÉSEAUX NEURONAUX RESPONSABLES DU SOMMEIL PARADOXAL CHEZ LE RAT :

ÉTUDE DES RÉSEAUX NEURONAUX RESPONSABLES DU SOMMEIL PARADOXAL CHEZ LE RAT : N d ordre : 226-2002 Année 2002 THESE Présentée devant L UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1 pour l obtention du DIPLOME DE DOCTORAT Mention Neurosciences présentée et soutenue publiquement le 17 décembre

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DU SOMMEIL. IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY

PHYSIOLOGIE DU SOMMEIL. IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY PHYSIOLOGIE DU SOMMEIL IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY PLAN Cycles du sommeil Polysomnographie Horloge interne Fonctions du sommeil Troubles du sommeil Introduction Sommeil : État physiologique temporaire

Plus en détail

NEUROPHYSIOLOGIE. Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Université de Nice Sophia-Antipolis Janvier 2003

NEUROPHYSIOLOGIE. Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Université de Nice Sophia-Antipolis Janvier 2003 NEUROPHYSIOLOGIE Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Université de Nice Sophia-Antipolis Janvier 2003 1 PLAN DU COURS I) MORPHOLOGIE DES NEURONES polarité des neurones II)

Plus en détail

Neuromodulation de la douleur : place de la r-tms (repetitive Transcranial Magnetic Stimulation) Dr Denis VESVARD CETD du CHU de Rennes

Neuromodulation de la douleur : place de la r-tms (repetitive Transcranial Magnetic Stimulation) Dr Denis VESVARD CETD du CHU de Rennes Neuromodulation de la douleur : place de la r-tms (repetitive Transcranial Magnetic Stimulation) Dr Denis VESVARD CETD du CHU de Rennes ST MALO Avril 2015 Deux notions importantes L intensité de la douleur

Plus en détail

Neurologiques gq Centrales EMPR LE NORMANDY GRANVILLE

Neurologiques gq Centrales EMPR LE NORMANDY GRANVILLE La Marche dans les Affections Neurologiques gq Centrales S Injeyan JL Isambert Y Bebin S Le Doze M Cano P Fages W Loisel La Marche Fonction complexe Organisée hiérarchiquement au niveau spinal Contrôlée

Plus en détail

LES NEURONES : APPROCHES

LES NEURONES : APPROCHES LES NEURONES : APPROCHES STRUCTURELLE ET FONCTIONNELLE I Généralités Un neurone est une cellule dite «excitable» qui est la brique élémentaire du systèm nerveux. Ces cellules possèdent deux propriétés

Plus en détail

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. III. IV. Système nerveux périphérique Réflexes médullaires Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE Plan du cours I LA SENSIBILITE TACTILE A/ Les mécanorécepteurs B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps C/ Les voies somesthésiques

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle du tronc cérébral Les systèmes modulateurs diffus

Anatomie fonctionnelle du tronc cérébral Les systèmes modulateurs diffus Anatomie fonctionnelle du tronc cérébral Les systèmes modulateurs diffus Le tronc cérébral fait partie de l encéphale et donc du système nerveux central. Il est situé dans la fosse crânienne postérieur

Plus en détail

Contrôle de la motricité volontaire par le cervelet et les noyaux gris centraux. Dr Valérie Cochen De Cock

Contrôle de la motricité volontaire par le cervelet et les noyaux gris centraux. Dr Valérie Cochen De Cock Contrôle de la motricité volontaire par le cervelet et les noyaux gris centraux Dr Valérie Cochen De Cock Introduction Cervelet et noyaux gris centraux Sont en dérivation des voies qui vont des aires corticomotrices

Plus en détail

6 modules seront proposés sur 10 jours de conférences et tables rondes. Langage. Coordinatrice : Alice Roy

6 modules seront proposés sur 10 jours de conférences et tables rondes. Langage. Coordinatrice : Alice Roy Master 2 Neurosciences Université Claude Bernard Lyon 1 Programme des Neuroconférences 2011/2012 Amphi de l Institut de Science Cognitive Boulevard Pinel Bron 6 modules seront proposés sur 10 jours de

Plus en détail

Présentation préparée par: Dr: S. DIFFALLAH biophysique médicale. Dr H.IBRAHIM ORL. Service ORL,CHU Mustapha Pr DJENNAOUI

Présentation préparée par: Dr: S. DIFFALLAH biophysique médicale. Dr H.IBRAHIM ORL. Service ORL,CHU Mustapha Pr DJENNAOUI Présentation préparée par: Dr: S. DIFFALLAH biophysique médicale. Dr H.IBRAHIM ORL Service ORL,CHU Mustapha Pr DJENNAOUI Au quotidien: - enfants de différents âges. - Retard de langage. - Suspicion de

Plus en détail

SOMMEIL ET MEMOIRE. Agnès Nadjar agnes.nadjar@u-bordeaux2.fr 1

SOMMEIL ET MEMOIRE. Agnès Nadjar agnes.nadjar@u-bordeaux2.fr 1 SOMMEIL ET MEMOIRE Agnès Nadjar agnes.nadjar@u-bordeaux2.fr 1 Le Sommeil Le sommeil est défini comme: Un état réccurent, naturel de repos pour l esprit et le corps, Une perte de conscience du monde extérieur

Plus en détail

Bases neurobiologiques de la récompense

Bases neurobiologiques de la récompense Bases neurobiologiques de la récompense Le système de récompense est la base neurobiologique de l'apprentissage. Il est indispensable à la survie, car il fournit la motivation nécessaire à la réalisation

Plus en détail

Dormir, être bien et performer au-delà de mes rêves

Dormir, être bien et performer au-delà de mes rêves Dormir, être bien et performer au-delà de mes rêves Congrès Bal de neige 6 février 2015 Ma quête pour trouver les liens entre le sommeil et le bien-être Mars 2001-Mai 2002 Enregistrement du sommeil et

Plus en détail

Caractérisation des hypersomnies centrales chez l homme : approche clinique et électrophysiologique.

Caractérisation des hypersomnies centrales chez l homme : approche clinique et électrophysiologique. Thèse de doctorat de l université Pierre et Marie Curie Paris 6 Spécialité Neurosciences (École doctorale cerveau, cognition et comportement) Présentée par Cyrille VERNET Pour obtenir le grade de DOCTEUR

Plus en détail

Les Addictions : Concept, Facteurs de risque, Vulnérabilité et Neurobiologie. Pr#M.#Dema*eis#(MD,#PhD) ##

Les Addictions : Concept, Facteurs de risque, Vulnérabilité et Neurobiologie. Pr#M.#Dema*eis#(MD,#PhD) ## Les Addictions : Concept, Facteurs de risque, Vulnérabilité et Neurobiologie Pr#M.#Dema*eis#(MD,#PhD) ## Unité#Fonc8onnelle#d'Addictologie,# INSERM#U1042,#UJF#EA3745,#CHU#de#Grenoble# TIS$%$Grenoble$%$2012%2013$

Plus en détail

Index. Sommeil normal et neurobiologie Normal sleep and neurobiology INDEX INDEX DOSSIER THÉMATIQUE Neurobiologie des troubles du sommeil

Index. Sommeil normal et neurobiologie Normal sleep and neurobiology INDEX INDEX DOSSIER THÉMATIQUE Neurobiologie des troubles du sommeil DOSSIER THÉMATIQUE Sommeil normal et neurobiologie Normal sleep and neurobiology A. Bridoux*, C. Monaca* L e sommeil est un état particulier qui survient régulièrement toutes les 24 heures. Il est indispensable

Plus en détail

NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR. La Transmission du Message Douloureux

NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR. La Transmission du Message Douloureux NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR Claude MANN, Centre anti-douleur CHU de Montpellier La Transmission du Message Douloureux Le message nociceptif part de la périphérie au niveau de nocicepteurs, chemine

Plus en détail

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle La posture, ou position de notre corps dans l espace, est

Plus en détail

Lucie Plomhause. To cite this version: HAL Id: tel https://tel.archives-ouvertes.fr/tel

Lucie Plomhause. To cite this version: HAL Id: tel https://tel.archives-ouvertes.fr/tel Troubles du comportement en sommeil paradoxal idiopathiques et associés à la maladie de Parkinson : analyse comportementale et neurophysiologique du traitement des informations visuelles Lucie Plomhause

Plus en détail

El sueño normal: fisiologia y mecanismos Normal Sleep: physiology and mechanisms

El sueño normal: fisiologia y mecanismos Normal Sleep: physiology and mechanisms El sueño normal: fisiologia y mecanismos Normal Sleep: physiology and mechanisms P.Escourrou Centre de Médecine du Sommeil Hôpital Béclère, Clamart, France Veille et Sommeil Le Ders de notre temps est

Plus en détail

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois :

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : De recueillir des informations en provenance de l environnement et des structures

Plus en détail

CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE

CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE Introduction La transmission du message nociceptif peut être modulée par des molécules endogènes telles que les

Plus en détail

Le traitement d images

Le traitement d images Le traitement d images Formation «Informatique et sciences du numérique» Pierre Chauvet pierre.chauvet@uco.fr 1 Plan de la séance 1. Exemple : Calcul densité synaptique 2. Exemple : Filtres 3. Travaux

Plus en détail

ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DE LA VIE, SANTE, AGRONOMIE, ENVIRONNEMENT. Dossier de demande d'allocation de recherche pour la rentrée 2012

ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DE LA VIE, SANTE, AGRONOMIE, ENVIRONNEMENT. Dossier de demande d'allocation de recherche pour la rentrée 2012 ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DE LA VIE, SANTE, AGRONOMIE, ENVIRONNEMENT Dossier de demande d'allocation de recherche pour la rentrée 2012 Laboratoire d'accueil : Inserm/UdA1107, Neurodol, Équipe : Douleur

Plus en détail

Physiologie et exploration du sommeil, bases physiopathologiques

Physiologie et exploration du sommeil, bases physiopathologiques 30/10/2015 Laure APRILE L3 SNP Dr I.LAMBERT CR : Sanaba NIARE 18 pages SNP - Physiologie et exploration du sommeil, bases physiopathologiques Physiologie et exploration du sommeil, bases physiopathologiques

Plus en détail

3 ème partie : Neurosciences cognitives

3 ème partie : Neurosciences cognitives 1 3 ème partie : Neurosciences cognitives D après Cerveau & Psycho n 23 CHAPITRE7 INSOMNIE (fascicule 2/4) Agnès BRION, psychiatre, est praticien attaché au sein de l'unité fonctionnelle des pathologies

Plus en détail

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale Psychologie Générale Jean Paschoud BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT Sommaire Communication hormonale Communication neuronale Neurones Synapse Neurotransmetteurs Modificateurs de la transmission Organisation

Plus en détail

Les antiépileptiques (anticonvulsivants)

Les antiépileptiques (anticonvulsivants) Pharmacologie du système nerveux Chapitre 6 Les antiépileptiques (anticonvulsivants) Antiépileptiques, anticonvulsivants 298 Epilepsie vs Crises épileptiques L épilepsie est une pathologie(un syndrome).

Plus en détail

SNP Physiologie du sommeil. Physiologie du sommeil

SNP Physiologie du sommeil. Physiologie du sommeil 25/10/2013 FONTANA Chloé L3 Système neurosensoriel et psychiatrie Dr Rey 20 pages Physiologie du sommeil Plan A) Définitions du sommeil et de sa physiologie B) Les différents états de vigilance chez les

Plus en détail

19/05/2012. Actualités Maladie de Parkinson

19/05/2012. Actualités Maladie de Parkinson Actualités Maladie de Parkinson 1 CLINIQUE ET DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL 2 Faites du vélo! Homme de 58 ans MP depuis 10 ans Troubles de l initiation de la marche Editor's note:in Video 2, the patient is not

Plus en détail

Kétamine : de la pharmacologie au rapport bénéfice/risque

Kétamine : de la pharmacologie au rapport bénéfice/risque Institut de Médecine M Prédictive et de Recherche Thérapeutique Kétamine : de la pharmacologie au rapport bénéfice/risque R. Bordet Département de Pharmacologie Médicale Université de Lille2 & CHRU de

Plus en détail

Sommeil normal. Isabelle Arnulf

Sommeil normal. Isabelle Arnulf Sommeil normal Isabelle Arnulf Unité des Pathologies du Sommeil Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Centre de Recherche de l'institut du Cerveau et de la Moelle épiniere UPMC-Paris6 ; Inserm UMR_S 975; CNRS

Plus en détail

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien.

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien. BIOLOGIE 101-A82-SF ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE 2 EXERCICES : LE SYSTÈME NERVEUX 2 1. Quelle est la différence entre l encéphale et le cerveau? L encéphale est constitué de tout le contenu de la boîte crânienne.

Plus en détail

Synapses non obligatoires :

Synapses non obligatoires : Synapses non obligatoires : Un seul PA arrivant en zone présynaptique ne peut déclencher un PA en zone post- synaptique - Un PA génère un potentiel post synaptique excitateur (PPSE) dure 15 msec; Si un

Plus en détail

TRAITEMENTS PHARMACOLOGIQUES DES ADDICTIONS : SUBSTITUTION, AIDE

TRAITEMENTS PHARMACOLOGIQUES DES ADDICTIONS : SUBSTITUTION, AIDE TRAITEMENTS PHARMACOLOGIQUES DES ADDICTIONS : SUBSTITUTION, AIDE AU SEVRAGE L addiction est une dépendance physique et/ou psychique à une substance ou à un comportement. Réussite au sevrage avec une aide

Plus en détail

7- Les Antiépileptiques

7- Les Antiépileptiques 7- Les Antiépileptiques 1 Définition L épilepsie est un trouble neurologique chronique caractérisé par la survenue périodique et imprévisible de crises convulsives dues à l émission de décharges électriques

Plus en détail

Psychoacoustique. Daniel Pressnitzer (Ircam, UMR CNRS 9912 et DEC, Equipe Audition, Paris) Daniel.Pressnitzer@ircam.fr

Psychoacoustique. Daniel Pressnitzer (Ircam, UMR CNRS 9912 et DEC, Equipe Audition, Paris) Daniel.Pressnitzer@ircam.fr Psychoacoustique. Daniel Pressnitzer (Ircam, UMR CNRS 9912 et DEC, Equipe Audition, Paris) Daniel.Pressnitzer@ircam.fr I. Bref rappel d acoustique. Nature du signal sonore Représentations (temporelles,

Plus en détail

Utilisation de cellules souches embryonnaires pour réparer le système nerveux.

Utilisation de cellules souches embryonnaires pour réparer le système nerveux. Utilisation de cellules souches embryonnaires pour réparer le système nerveux. Les cellules ES représentent un outil de choix pour le remplacement de cellules au sein de l organisme et notamment au niveau

Plus en détail

Neurogenèse de la Commande Ventilatoire

Neurogenèse de la Commande Ventilatoire Neurogenèse de la Commande Ventilatoire Christian Straus EA 2397,Université ParisVI Pierre et Marie Curie, Paris, France Explorations Fonctionnelles Respiratoires Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière Assistance

Plus en détail

APPROCHES NON PHAMARCOLOGIQUES DANS LA DOULEUR VISCERALE EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE DE LA DOULEUR A LA SOUFFRANCE

APPROCHES NON PHAMARCOLOGIQUES DANS LA DOULEUR VISCERALE EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE DE LA DOULEUR A LA SOUFFRANCE APPROCHES NON PHAMARCOLOGIQUES DANS LA DOULEUR VISCERALE EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE DE LA DOULEUR A LA SOUFFRANCE Dr LF MATTEI Polyclinique de Courlancy Reims Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie

Plus en détail

Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches.

Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches. Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches. Plusieurs types de neurones : neurones de projection (glutamatergiques) et interneurones (gabaergiques) Leur prédominance indique le role

Plus en détail

SYSTEME NERVEUX CENTRAL : Circulation Cérébrale, Barrière Hémato-Encéphalique & Liquide Céphalo-Rachidien

SYSTEME NERVEUX CENTRAL : Circulation Cérébrale, Barrière Hémato-Encéphalique & Liquide Céphalo-Rachidien SYSTEME NERVEUX CENTRAL : Circulation Cérébrale, Barrière Hémato-Encéphalique & Liquide Céphalo-Rachidien Professeur Laurent BAUD Mise à jour: Janvier 2005-1 - PLAN 1. CIRCULATION CEREBRALE 1.1. Anatomie

Plus en détail

Justine EPINAT 61 rue Guy de Maupassant Née le 23 Novembre 1982 69500 Bron En couple, 2 enfants Permis B jepinat@isc.cnrs.

Justine EPINAT 61 rue Guy de Maupassant Née le 23 Novembre 1982 69500 Bron En couple, 2 enfants Permis B jepinat@isc.cnrs. Justine EPINAT 61 rue Guy de Maupassant Née le 23 Novembre 1982 69500 Bron En couple, 2 enfants Permis B jepinat@isc.cnrs.fr 06 87 16 28 79 Expérience professionnelle Depuis Septembre 2013 Laboratoire

Plus en détail

MÉCANISMES CELLULAIRES DE L APPRENTISSAGE. Dr. Walter S. Marcantoni

MÉCANISMES CELLULAIRES DE L APPRENTISSAGE. Dr. Walter S. Marcantoni MÉCANISMES CELLULAIRES DE L APPRENTISSAGE Dr. Walter S. Marcantoni NOTIONS DE BASES Identifier comment le système nerveux pourrait former et stocker des souvenirs Expliquer comment l apprentissage entraîne

Plus en détail

L ACTION DES DROGUES SUR

L ACTION DES DROGUES SUR L ACTION DES DROGUES SUR 16 Système de recapture de la dopamine Neuromédiateur (dopamine) Récepteur spécifique à dopamine >>LA DOPAMINE ET LE «CIRCUIT DE LA RÉCOMPENSE» Les drogues qui agissent le plus

Plus en détail

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS GÉNÉRALITÉS Le Code de la Santé Publique française définit le médicament comme «une substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : LSD & CANNABIS

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : LSD & CANNABIS Prévention ACCOMPAGNEMENT des conduites addictives PÉDAGOGIQUE collège - lycée : physique, chimie, SVT Programme Au collège : en troisième, le programme donne l occasion d investir le thème de convergence

Plus en détail

Troubles obsessionnel-compulsifs Physiopathologie. P. Burbaud

Troubles obsessionnel-compulsifs Physiopathologie. P. Burbaud Troubles obsessionnel-compulsifs Physiopathologie P. Burbaud Définitions Obsessions Pensées récurrentes, intrusives Génèrent anxiété et détresse Compulsions Comportements répétitifs ou actes mentaux Réduisent/neutralisent

Plus en détail

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. III. IV. Système nerveux périphérique Réflexes médullaires Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

Prise en charge des troubles du sommeil chez la femme enceinte à l issue d une demande spontanée : intérêt du conseil officinal

Prise en charge des troubles du sommeil chez la femme enceinte à l issue d une demande spontanée : intérêt du conseil officinal Année universitaire 2012-2013 THÈSE pour le DIPLÔME D'ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE par Julie TAILLEZ née le 19 novembre 1988 à Senlis (60) ---------------- soutenue publiquement le 13 novembre 2013 ----------------

Plus en détail

La lettre des Neurosciences / PRINTEMPS - ÉTÉ Éditorial. Histoire des Neurosciences. Dossier. Nouveautés en neurosciences.

La lettre des Neurosciences / PRINTEMPS - ÉTÉ Éditorial. Histoire des Neurosciences. Dossier. Nouveautés en neurosciences. lalettre La lettre des Neurosciences / PRINTEMPS - ÉTÉ 2013 numéro 44 Éditorial 3 Histoire des Neurosciences 4 Dossier 8 Nouveautés en neurosciences 24 Tribune libre 28 Vie de la Société 31 Histoire récente

Plus en détail

LE SOMMEIL ET LES RYTHMES BIOLOGIQUES. Dr. Walter S. Marcantoni

LE SOMMEIL ET LES RYTHMES BIOLOGIQUES. Dr. Walter S. Marcantoni LE SOMMEIL ET LES RYTHMES BIOLOGIQUES Dr. Walter S. Marcantoni NOTIONS DE BASES Expliquer les changements électrophysiologiques et physiologiques associés avec les divers stades de sommeil Nommer les structures

Plus en détail

EEG en Pédiatrie: ça bouge

EEG en Pédiatrie: ça bouge EEG en Pédiatrie: ça bouge A. Kaminska, P. Plouin, C. Soufflet NEM / Evolution EEG // maturation cérébrale rapide à cet âge, (croissance du PC, acquisitions psychomotrices) d autant plus rapides que l

Plus en détail

STRUCTURE & PHYSIOLOGIE du SYSTEME NERVEUX

STRUCTURE & PHYSIOLOGIE du SYSTEME NERVEUX STRUCTURE & PHYSIOLOGIE du SYSTEME NERVEUX FIG 1: FONCTIONS du SYSTEME NERVEUX Récepteur sensoriel Ex : oeil Information Sensorielle Intégration : Encéphale et moelle épinière Effecteur Ex: muscle Réponse

Plus en détail

SOMMAIRE (Vous pouvez accéder directement aux différents chapitres en cliquant dessus)

SOMMAIRE (Vous pouvez accéder directement aux différents chapitres en cliquant dessus) TRANSMISSION ET MEDIATION SOMMAIRE (Vous pouvez accéder directement aux différents chapitres en cliquant dessus) Chapitre Page 1. MEDIATION CHIMIQUE 2 2. SYPSES 5 3. TRANSMISSION - NEUROTRANSMISSION 13

Plus en détail

Master M1 de Biologie Cellulaire Physiologie et Pathophysiologie, 2004-2005 Université Denis Diderot Paris VII. Cyrille Vernet

Master M1 de Biologie Cellulaire Physiologie et Pathophysiologie, 2004-2005 Université Denis Diderot Paris VII. Cyrille Vernet Master M1 de Biologie Cellulaire Physiologie et Pathophysiologie, 2004-2005 Université Denis Diderot Paris VII Cyrille Vernet Implication des récepteurs de la sérotonine 5-HT 2A dans la réponse à un inhibiteur

Plus en détail

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur Page1 Dr CAILLOCE Prépa IADE 2009 Les voies de la douleur La douleur est une impression anormale et pénible reçue par une partie vivante et perçue par le cerveau. C'est une expérience sensorielle et émotionnelle

Plus en détail

Etudes ACTILIT 2008-2010 SUR LE SOMMEIL DE SUJETS SAINS

Etudes ACTILIT 2008-2010 SUR LE SOMMEIL DE SUJETS SAINS Etudes ACTILIT 2008-2010 EFFETS DU CHANGEMENT DE LITERIE SUR LE SOMMEIL DE SUJETS SAINS Données fournies par l Association pour la Promotion de la Literie, en collaboration avec le Professeur Damien Léger,

Plus en détail

Troubles érectiles et sommeil. Philippe Derambure Unité veille sommeil Service de Neurophysiologie Clinique

Troubles érectiles et sommeil. Philippe Derambure Unité veille sommeil Service de Neurophysiologie Clinique Troubles érectiles et sommeil Philippe Derambure Unité veille sommeil Service de Neurophysiologie Clinique Les érections nocturnes Mise en évidence en 1940 (Halverson et al.) 1965: érections nocturnes

Plus en détail

La Physiologie du Sommeil

La Physiologie du Sommeil La Physiologie du Sommeil I- Les problèmes de définition Comment définir le sommeil? Le sommeil correspond à un état physiologique connu par tous à travers son vécu personnel mais dont la définition précise

Plus en détail

Vigilance, Sommeil, Processus mnésiques

Vigilance, Sommeil, Processus mnésiques PLAN Vigilance, Sommeil, Processus mnésiques N.Kubis - Faculté de médecine Lariboisière-Bichat 2008-2009 La vigilance Définitions Bases anatomiques EEG et rythmes cérébraux Le sommeil Les cycles Analyse

Plus en détail

Manipulations de la mémoire. Peut-on implémenter/modifier des souvenirs?

Manipulations de la mémoire. Peut-on implémenter/modifier des souvenirs? Manipulations de la mémoire Peut-on implémenter/modifier des souvenirs? Thème déjà très exploité par la SF La réalité scientifique Plusieurs travaux récents fondés sur l utilisation de l optogénétique

Plus en détail

Anatomie interne du cerveau

Anatomie interne du cerveau Anatomie interne du cerveau La morphologie interne du cerveau est complexe, sous le cortex on trouve la substance blanche dans laquelle on trouve de volumineux noyaux. Ce sont des amas de corps cellulaire

Plus en détail

Rôle du sommeil dans la consolidation de la mémoire: un dialogue entre structures cérébrales

Rôle du sommeil dans la consolidation de la mémoire: un dialogue entre structures cérébrales Laboratoire Neurobiologie des Processus adaptatifs, UMR 7102, Université Pierre et Marie Curie Ecole Thématique CNRS, Berder 7 avril 2011 Rôle du sommeil dans la consolidation de la mémoire: un dialogue

Plus en détail

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine AMINES BIOGENIQUES Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine Effets physiologiques des bioamines via le systeme nerveux autonome Cardiovasculaire: Augmentation du

Plus en détail

Laurence DUBREIL Responsable Microscopie confocale UMR 703 INRA Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes laurence.dubreil@vet-nantes.

Laurence DUBREIL Responsable Microscopie confocale UMR 703 INRA Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes laurence.dubreil@vet-nantes. Préparation des échantillons pour l immunohistochimie Application à la microscopie confocale Microscopie confocale : Principe et Pratique Formation permanente INSERM ADR Grand Ouest 19-22 mai 2008 Laurence

Plus en détail

Le Mouvement : Analyse et Pathologie. Le Mouvement : Analyse et Pathologie. Le Mouvement : Analyse et Pathologie. Le Mouvement : Analyse et Pathologie

Le Mouvement : Analyse et Pathologie. Le Mouvement : Analyse et Pathologie. Le Mouvement : Analyse et Pathologie. Le Mouvement : Analyse et Pathologie Lésions variées, Addition de plusieurs mécanismes Différents «aspects cliniques» / analyse stricte : Contrôle moteur volontaire force, sélection, précision, coordination Tonus des membres Spasticité, dystonies

Plus en détail

Le circuit de la récompense

Le circuit de la récompense Le circuit de la récompense Vincent Roy, MCF Laboratoire PSY.CO EA 1780 Psychologie et Neurosciences de la Cognition Neurosciences Comportementales Animales Ce document est destiné aux étudiants de Biologie

Plus en détail

LES HYPNOTIQUES. - Le sommeil lent (SL) Non Rapid Eye Movement Sleep (NREM Sleep)

LES HYPNOTIQUES. - Le sommeil lent (SL) Non Rapid Eye Movement Sleep (NREM Sleep) LES HYPNOTIQUES A/ LE SOMMEIL ET SES TROUBLES I) LES ÉTATS DE VIGILANCE CHEZ L'HOMME 1) enregistrement polygraphique - L'étude polygraphique du sommeil chez l'homme est réalisée en enregistrant : + l'activité

Plus en détail

Neuroanatomie fonctionnelle du sommeil humain

Neuroanatomie fonctionnelle du sommeil humain Neuroanatomie fonctionnelle du sommeil humain T. Thanh DANG-VU Centre de Recherches du Cyclotron et Département de Neurologie CHU de Liège Université de LIEGE Plan 1. Introduction 2. Neuroimagerie en physiologie

Plus en détail

Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle.

Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle. Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle. Le réflexe myotatique est un outil diagnostique utilisé par les médecins pour vérifier le bon fonctionnement du système neuromusculaire

Plus en détail

Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1

Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1 Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1 Plan de présentation 2 Le sommeil Les rythmes Les besoins de sommeil Les méthodes d investigation Stades de sommeil Fonctions du sommeil Objectifs

Plus en détail

Acupuncture: mode d action

Acupuncture: mode d action Acupuncture: mode d action Dr Marc Petitpierre, Genève Premiers travaux occidentaux débutent dans les années 1950 Concernent exclusivement les effets antalgiques de cette thérapie Elaboration d un modèle

Plus en détail

Bases Neurophysiologiques de l'alternance Veille/Sommeil

Bases Neurophysiologiques de l'alternance Veille/Sommeil UE : Neurologie Physiologie Date : 5/12/2011 Promo : DCEM 1 Plage horaire : 8h à 10h Enseignant : Dr. PHILIP Ronéistes : AH THIANE Laurent laurent.ah@hotmail.fr NATIVEL Mathilde thidou@msn.com Bases Neurophysiologiques

Plus en détail

Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr)

Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr) Contrôle moteur et planification Organisation anatomophysiologique du contrôle moteur SÉANCE 2 Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr) Le muscle Muscle = ensemble de fibres musculaires Fibre musculaire

Plus en détail

plasticité neuronale et dynamique des trains de décharges (SBE) Du béhaviorisme à la mesure des vitesses de propagations des potentiels d'actions

plasticité neuronale et dynamique des trains de décharges (SBE) Du béhaviorisme à la mesure des vitesses de propagations des potentiels d'actions Neurones & mémoire : plasticité neuronale et dynamique des trains de décharges (SBE) Du béhaviorisme à la mesure des vitesses de propagations des potentiels d'actions Béhaviorisme (Watson, Skinner, début

Plus en détail