Le grand écart de la recherche fondamentale vers l application biomédicale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le grand écart de la recherche fondamentale vers l application biomédicale"

Transcription

1

2 Le grand écart de la recherche fondamentale vers l application biomédicale Ludger Johannes «Chemical Biology of Membranes and Therapeutic Delivery» unit U1143 INSERM UMR3666 CNRS «Endocytic Trafficking and Intracellular Delivery» team Curie Institute, Paris, France

3 Shiga toxin H O H O O H O H O O H O O H O O H O H O O H O O H Globotriose O H N O O H Ceramide Glycosphingolipid globotriaosyl ceramide (Gb3 or CD77) A B B B Gal Gal Glc ceramide Cytoplasm STxA: N-glycosidase, modification of ribosomal RNA, inhibition of protein biosynthesis in target cells Plasma membrane

4 The retrograde route: Shiga toxin transport to the cytosol Shiga toxin Plasma membrane EE Early endosome TGN Golgi Golgi apparatus Late endosomes Endoplasmic reticulum ER Nucleus Retrotranslocation Lysosomes

5 The retrograde route: Shiga toxin transport to the cytosol Shiga toxin Plasma membrane JBC 1997 JCB 1998 JCB et NCB 1999 JCB 2000 MBC 2001 JCB 2002 Dev Cell 2004 JCS 2006, 2007 Cell 2008 Cell 2010 TGN EE Golgi apparatus Early endosome Late endosomes Endoplasmic reticulum ER Nucleus Retrotranslocation Lysosomes

6 Shiga toxin-induced tube formation on GUVs Römer et al., 2007, Nature 450,

7 Model for Shiga toxin-induced membrane invaginations Römer et al., 2007, Nature 450,

8 Diversity of Endocytic Pathways Gonnord et al, 2011, Sem Cell Dev Biol 23:

9 Diversity of Endocytic Pathways Gonnord et al, 2011, Sem Cell Dev Biol 23:

10 Diversity of Endocytic Pathways Gonnord et al, 2011, Sem Cell Dev Biol 23:

11 Diversity of Endocytic Pathways Nature 2007 Nat Cell Biol 2010 Cell 2010 Cell 2011 Nat Cell Biol revision Gonnord et al, 2011, Sem Cell Dev Biol 23:

12 Application biomédicale Collaboration with Eric Tartour, Inserm - U970

13 Application biomédicale Collaboration with Eric Tartour, Inserm - U970 Eur J Immunol 1998 J Immunol 2000 Mol Biol Cell 2001 Int Immunol Eur J Immunol 2006 J Immunol 2007 FEBS Lett Blood 2011 Cancer Res 2013 Science Translat Med 2013

14 Application biomédicale Collaboration with Eric Tartour, Inserm - U970 - Brevets : 9 familles, dont plusieurs qui sont délivrés aux Etats-Unis, en Europe, au Japon - Licence avec Select Therapeutics Inc (2001) - ShigaMediX ( ) - STxB Pharma Technologies Inc et ImmunoTargets SAS (depuis 2012) - Option avec Cenix Biosciences GmbH, négociations de licence en cours

15 Application biomédicale Collaboration with Eric Tartour, Inserm - U970 - Brevets : 9 familles, dont plusieurs qui sont délivrés aux Etats-Unis, en Europe, au Japon - Licence avec Select Therapeutics Inc (2001) - ShigaMediX ( ) - STxB Pharma Technologies Inc et ImmunoTargets SAS (depuis 2012) - Option avec Cenix Biosciences GmbH, négociations de licence en cours Financement d un premier assai clinique avec STxB : vaccine thérapeutique contre le cancer du sein

16 Moyens mis en jeux Institut Curie : Dotation annuelle, programmes PIC, Département du Transfert (poste ITA), Service de Valorisation et des Brevets, infrastructures, plateformes AVIESAN : Postes chercheurs et ITA, dotation annuelle, programmes thématisés (BDI, ACI, GIS ) Subventions nationales : ANR, INCa, ANVAR/OSEO, Pôle de Compétitivité, Ligue, ARC, FRM, Fondation de France, Cancéropôle, NRBC, InNaBioSanté, Fondation Pierre Gilles de Gennes Subventions internationales : HFSP, Marie Curie Actions ITN, ERC senior Contrats industriels : Select Therapeutics Inc, ShigaMediX SAS, STxB Pharma Technologies Inc, ImmunoTargets SAS

17 et points clés sur lesquels il faut insister Institut Curie : Dotation annuelle, programmes PIC, Département du Transfert (poste ITA), Service de Valorisation et des Brevets, infrastructures, plateformes AVIESAN : Postes chercheurs et ITA, dotation annuelle, programmes thématisés (BDI, ACI, GIS ) Subventions nationales : ANR, INCa, ANVAR/OSEO, Pôle de Compétitivité, Ligue, ARC, FRM, Fondation de France, Cancéropôle, NRBC, InNaBioSanté, Fondation Pierre Gilles de Gennes Subventions internationales : HFSP, Marie Curie Actions ITN, ERC senior Contrats industriels : Select Therapeutics Inc, ShigaMediX SAS, STxB Pharma Technologies Inc, ImmunoTargets SAS 1- Trouver des opportunités de valorisation = rôle du porteur du projet 2- Maintenir une activité de recherche de qualité = le grand écart 3- Ne pas laisser s aspirer vers les taches des autres (rencontres avec investisseurs à un stade précoce des négociations ) 4- Création d entreprise = avoir un produit à un stade de validation avancé

Comment les virus usurpent les voies de transport cellulaires?

Comment les virus usurpent les voies de transport cellulaires? Comment les virus usurpent les voies de transport cellulaires? Fabienne Rayne Laboratoire Microbiologie Fondamentale et Pathogénicité UMR5234 7 novembre 2013 Cours non exhaustif Quelques exemples pour

Plus en détail

Organisation de la recherche clinique. Dr E. DEVILLIERS Novembre 2011

Organisation de la recherche clinique. Dr E. DEVILLIERS Novembre 2011 Organisation de la recherche clinique Dr E. DEVILLIERS Novembre 2011 Rappel : la recherche clinique : «recherche appliquée àl homme dont la finalité est le progrès des techniques de soins» (Bourdillon

Plus en détail

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 2 : Structure de la cellule Le réticulum endoplasmique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

Recherche et innovation dans la santé en PACA synthèse

Recherche et innovation dans la santé en PACA synthèse P1 Recherche et innovation dans la santé en PACA synthèse Avec le concours de Et en collaboration avec P2 Objectifs de l étude > Dresser un état des lieux de la Recherche et de l Innovation en PACA dans

Plus en détail

LES INDUSTRIES FRANÇAISES DE SANTÉ. Un secteur stratégique au service de la santé des Français et de l économie nationale

LES INDUSTRIES FRANÇAISES DE SANTÉ. Un secteur stratégique au service de la santé des Français et de l économie nationale LES INDUSTRIES FRANÇAISES DE SANTÉ Un secteur stratégique au service de la santé des Français et de l économie nationale Le G5 santé Un cercle de réflexion qui rassemble les principales entreprises françaises

Plus en détail

Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées

Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées Agence de valorisation de la Recherche en Midi-Pyrénées 22 février 2008 1 Plan - L organisation de la Recherche Publique Française

Plus en détail

L Université de Strasbourg en chiffres

L Université de Strasbourg en chiffres L Université de Strasbourg en chiffres 46 627 étudiants dont 6 178 nouveaux bacheliers 2 778 enseignants et enseignants-chercheurs 2 033 personnels des bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniciens,

Plus en détail

Microparticules Définition et phénomène de vésiculation

Microparticules Définition et phénomène de vésiculation Microparticules Définition et phénomène de vésiculation Master 1 pathologie humaine international 2011 Romaric Lacroix UMR-S608 INSERM/Université de la Méditerranée «Physiopathologie de l endothélium»

Plus en détail

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer»

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Appel à projets 2015 Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Action 13.1 Attention sélection des projets en deux étapes : 1. Lettre d intention : 12 novembre 2014 2. Dossier présélectionné

Plus en détail

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Pr. Christian Chabannon Directeur Cancéropôle PACA Lundi 19 septembre 2011 Place croissante de la biologie dans la

Plus en détail

La valorisation in2p3

La valorisation in2p3 Catherine Clerc Celine Tanguy DAT in2p3 Chargée de valorisation in2p3 La valorisation in2p3 JNE 2015 La valorisation : pourquoi La valorisation des recherches entreprises au CNRS trouve son fondement dans

Plus en détail

Vous souhaitez monter un projet : Medicen Paris Region répond à toutes vos questions 30 SEPTEMBRE 2010. Cluster and project funding partners

Vous souhaitez monter un projet : Medicen Paris Region répond à toutes vos questions 30 SEPTEMBRE 2010. Cluster and project funding partners Vous souhaitez monter un projet : Medicen Paris Region répond à toutes vos questions 30 SEPTEMBRE 2010 Cluster and project funding partners Association avec 170 Adhérents Grands groupes: Sanofi-aventis

Plus en détail

Préparation IN2P3 au 7 e PCRD de l UE. Pôle LIVE

Préparation IN2P3 au 7 e PCRD de l UE. Pôle LIVE Préparation IN2P3 au 7 e PCRD de l UE Bilan FP6 à l IN2P3 : 21 projets pilotés par l IN2P3, dont 9 projets I3 (Integrated Infrastructure Initiative) + 11 dossiers Actions Marie Curie (8 EIF (Intra-European

Plus en détail

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II.

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II. Ecrins Therapeutics est une entreprise de biotechnologie centrée sur la découverte et le développement de nouvelles petites molécules pour la thérapie contre le cancer. L entreprise vise le développement

Plus en détail

Direction générale de la recherche et du transfert de technologie. Rapport 2013

Direction générale de la recherche et du transfert de technologie. Rapport 2013 Direction générale de la recherche et du transfert de technologie Rapport 2013 Laurent Ardhuin 1 Ce premier rapport annuel de la DGRTT a vocation à remplacer le rapport annuel du SAIC dont on retrouve

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : GVH et GVL : Physiopathologie chez l homme et chez l animal, incidence et rôle thérapeutique UMR_S 728 de l université Paris

Plus en détail

Atelier sur : - quelles évolutions pour les structures de recherche? CDR/FR, unités, équipes, personnels - quelle mutualisation? En dehors des UMR:

Atelier sur : - quelles évolutions pour les structures de recherche? CDR/FR, unités, équipes, personnels - quelle mutualisation? En dehors des UMR: Atelier sur : - quelles évolutions pour les structures de recherche? CDR/FR, unités, équipes, personnels - quelle mutualisation? En dehors des UMR: Plateformes et réseaux, dans les UMR Jacqueline Capeau

Plus en détail

LE SYSTEME ENDOMEMBRANAIRE (S.E.) Réticulum endoplasmique, Appareil de Golgi, Endosomes, Lysosomes

LE SYSTEME ENDOMEMBRANAIRE (S.E.) Réticulum endoplasmique, Appareil de Golgi, Endosomes, Lysosomes LE SYSTEME ENDOMEMBRANAIRE (S.E.) Réticulum endoplasmique, Appareil de Golgi, Endosomes, Lysosomes L. NICOD - UFR SMP Université de Franche-Comté -Système endomembranaire- PACES 2012-13 / S1 : UE2 Plan

Plus en détail

L INSTITUT DE RECHERCHE EN

L INSTITUT DE RECHERCHE EN 1 L INSTITUT DE RECHERCHE EN IMMUNOLOGIE ET EN CANCÉROLOGIE COMMERCIALISATION DE LA RECHERCHE VISION Être un centre reconnu internationalement pour ses activités de maximisation de la valeur de la recherche

Plus en détail

Bienvenue au. Séminaire ANR sur Les Changements Environnementaux. Lille 19-20-21 mars 2014 CITE SCIENTIFIQUE 59655 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX

Bienvenue au. Séminaire ANR sur Les Changements Environnementaux. Lille 19-20-21 mars 2014 CITE SCIENTIFIQUE 59655 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Bienvenue au Séminaire ANR sur Les Changements Environnementaux Lille 19-20-21 mars 2014 CITE SCIENTIFIQUE 59655 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX www.univ-lille1.fr 1 L'Université Lille 1-20000 étudiants 15500

Plus en détail

Lire l heure en anglais. Quand il y a plus de 30 minutes, on utilise «to» et non «past».

Lire l heure en anglais. Quand il y a plus de 30 minutes, on utilise «to» et non «past». Quand il y a plus de minutes, on utilise et non. Il est 8 heures 48 8 9 8 eures 48 = eures moins Il est 6 heures 35 6 eures 35 = eures moins Quand il y a plus de minutes, on utilise et non. Il est 10 heures

Plus en détail

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris LYRIC Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris CONTEXTE DE L AO DES SIRIC (SITES DE RECHERCHE INTÉGRÉS SUR LE CANCER) AO publié

Plus en détail

Le bilan des pôles de compétitivité en santé. vu par le ministère de la santé, acteur de la recherche et de l innovation

Le bilan des pôles de compétitivité en santé. vu par le ministère de la santé, acteur de la recherche et de l innovation Le bilan des pôles de compétitivité en santé vu par le ministère de la santé, acteur de la recherche et de l innovation C Chamoux Le ministère de la santé s est organisé pour être un acteur des politiques

Plus en détail

L Ingénieur Projets Européens (IPE)

L Ingénieur Projets Européens (IPE) L Ingénieur Projets Européens (IPE) Vos soutiens au CNRS Stratégie Coordination DERCI Europe de la recherche Stratégie Coordination Délégations Régionales SPV Cellules contrat INSTITUTS CAC Gestion & Suivi

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

CORRECTION. 1. Rédigez un résumé de l'article en employant moins de 300 mots (indiquez le nombre de mots entre parenthèses à la fin).

CORRECTION. 1. Rédigez un résumé de l'article en employant moins de 300 mots (indiquez le nombre de mots entre parenthèses à la fin). CORRECTION 1. Rédigez un résumé de l'article en employant moins de 300 mots (indiquez le nombre de mots entre parenthèses à la fin). Cf l article 2. Représentez sous forme d'un schéma le trafic cellulaire

Plus en détail

Financement des programmes de recherche

Financement des programmes de recherche Financement des programmes de recherche Dispositifs européens pour financer les programmes de recherche dans le domaine vitivinicole Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV) - 13 mai 2011 Fonds

Plus en détail

Le nombre de cancers dans le. S intégrer dans un espace européen de la recherche clinique en oncologie. L état des lieux

Le nombre de cancers dans le. S intégrer dans un espace européen de la recherche clinique en oncologie. L état des lieux L e s d é f i s à r e l e v e r S intégrer dans un espace européen de la recherche clinique en oncologie La recherche clinique constitue une des clés du transfert des données de la recherche fondamentale

Plus en détail

- 2 - faire industriel dans la mise au point des produits biologiques. L Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à

- 2 - faire industriel dans la mise au point des produits biologiques. L Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à Information presse Roche, l Agence Nationale de Recherches sur le Sida et les hépatites virales (ANRS), le Baylor Research Institute (BRI) et Inserm Transfert mettent en place une coopération stratégique

Plus en détail

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Dr Frédéric Eberlé, responsable médical Roche Diagnostics France Marseille, 27 mars 2015 Terminologie Biomarqueurs, Tests de diagnostic, Tests-compagnons

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Transporteurs en Imagerie et Radiothérapie en Oncologie (TIRO) sous tutelle des établissements et organismes : Université de Nice-Sophia

Plus en détail

La labellisation «Medicen Paris Region»

La labellisation «Medicen Paris Region» La labellisation «Medicen Paris Region» De l utilité de la labellisation «Medicen Paris Region» La labellisation «Medicen Paris Region» d un projet francilien, dans le domaine de la santé, est une référence

Plus en détail

RENATECH Réseau national des grandes centrales de technologies

RENATECH Réseau national des grandes centrales de technologies RENATECH Réseau national des grandes centrales de technologies Les missions de RENATECH Coordonner les ressources technologiques de six grandes centrales afin d optimiser les investissements lourds nationaux

Plus en détail

SYNAPSE ET TRANSMISSION SYNAPTIQUE TRANSMISSION SYNAPTIQUE ET SYNAPSE

SYNAPSE ET TRANSMISSION SYNAPTIQUE TRANSMISSION SYNAPTIQUE ET SYNAPSE SYNAPSE ET TRANSMISSION SYNAPTIQUE TRANSMISSION SYNAPTIQUE ET SYNAPSE Définition de la synapse: Zone de jonction entre - deux neurones - un neurone et un autre type de cellule Rôle des synapses: Assurer

Plus en détail

Pharmacologie générale: 3. Les principaux «2d messagers»

Pharmacologie générale: 3. Les principaux «2d messagers» Pharmacologie générale: 3. Les principaux «2d messagers» Paul M. Tulkens, Dr Med. Lic. Sc. Biomed. Faculté de pharmacie et sciences biomédicales Faculté de médecine et de médecine dentaire Université catholique

Plus en détail

Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Strasbourg 2 au 8 juin 2014

Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Strasbourg 2 au 8 juin 2014 Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Strasbourg 2 au 8 juin 2014 Pour que la recherche bénéficie à tous Communiqué de presse Strasbourg, le 13/05/2014 Du 2 au 8 juin 2014, la Fondation

Plus en détail

MECANISME MOLECULAIRE DU TRANSPORT NUCLEAIRE

MECANISME MOLECULAIRE DU TRANSPORT NUCLEAIRE MECANISME MOLECULAIRE DU TRANSPORT NUCLEAIRE INTRODUCTION d'après le cours du Dr NEHRBASS L enveloppe nucléaire renferme l ADN et défini le compartiment nucléaire. Elle est formé de 2 membranes concentriques

Plus en détail

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II.

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II. Ecrins Therapeutics est une entreprise de biotechnologie centrée sur la découverte et le développement de nouvelles petites molécules pour la thérapie contre le cancer. L entreprise vise le développement

Plus en détail

L ADMINISTRATION D UN LABORATOIRE IN2P3

L ADMINISTRATION D UN LABORATOIRE IN2P3 L ADMINISTRATION D UN Journée des nouveaux entrants 19 mars 2014 LABORATOIRE Jean SCHIHIN «L intendance suivra» (général de Gaulle) introduction Mais l administration se réduit-elle à un ensemble de logistiques

Plus en détail

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION ACTIVITÉS & CHIFFRES CLÉS 2012-2013 Qui sommes-nous? Né de la fusion du service Valorisation / SAIC et du service de la Recherche, la Direction de la

Plus en détail

La métabolomique : questions, définition, enjeux, et application. INRA, UMR1260 «Nutriments Lipidiques et Prévention des Maladies Métaboliques»,

La métabolomique : questions, définition, enjeux, et application. INRA, UMR1260 «Nutriments Lipidiques et Prévention des Maladies Métaboliques», La métabolomique : questions, définition, enjeux, et application Docteur Jean-Charles Martin INRA, UMR1260 «Nutriments Lipidiques et Prévention des Maladies Métaboliques», Marseille, F-13385 France ; INSERM,

Plus en détail

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles PROGRAMME 2015 ESPOIRS DE LA RECHERCHE Le programme Espoirs de la recherche de la Fondation pour la Recherche Médicale soutient des projets de recherche dans tous les domaines de la biologie et de la santé.

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Recherches clinique et psychologique sur l addiction à l alcool de l'université Montpellier 1 mars 2008 Section des Unités

Plus en détail

Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr

Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr Missions Généthon a pour mission la conception, le développement préclinique et clinique ainsi que la production de médicaments de thérapie génique pour les maladies

Plus en détail

L organisation de la recherche clinique en France les outils. Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012

L organisation de la recherche clinique en France les outils. Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012 L organisation de la recherche clinique en France les outils Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012 Un exemple d établissement de santé promoteur: le CHU Toulouse

Plus en détail

Interopérabilité de bases de données

Interopérabilité de bases de données Infrastructure BIOBANQUES Interopérabilité de bases de données Entrepôts de données biomédicaux Candidatures à soumettre par courrier postal et électronique le 15 septembre 2015 à minuit au plus tard.

Plus en détail

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 dvvxcvcxvdfvcs GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 Le projet GLOBAL CARE Initiative (The Global Partnering Research Initiative of the Carnot Human Health

Plus en détail

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA DOSSIER DE PRESSE GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA Une alliance au service des patients CONTACTS PRESSE : Véronique Simon 01.45.03.56.58 / 06.68.86.32.30 / v.simon@ljcom.net GUSTAVE ROUSSY Christine Lascombe

Plus en détail

IntegraGen Résultats annuels 2014

IntegraGen Résultats annuels 2014 Clinical Genomics Experts COMMUNIQUÉ DE PRESSE - DIFFUSION IMMÉDIATE IntegraGen Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires en augmentation de 12% Réduction des pertes de 59% Installation de la première

Plus en détail

Accompagnement méthodologique: quelle offre?

Accompagnement méthodologique: quelle offre? Accompagnement méthodologique: quelle offre? Nicolas NAGOT Département de l Information Médicale Hôpital Lapeyronie Bât. AIDER CHU Montpellier 3ème manifestation consacrée à la Recherche Jeudi 15 avril

Plus en détail

Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Nantes 2 au 8 juin 2014

Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Nantes 2 au 8 juin 2014 Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Nantes 2 au 8 juin 2014 Pour que la recherche bénéficie à tous Communiqué de presse Nantes, le 13/05/2014 Du 2 au 8 juin 2014, la Fondation pour la

Plus en détail

Métabolisme du Fer Chez le Sujet Normal

Métabolisme du Fer Chez le Sujet Normal Métabolisme du r Chez le Sujet Normal Olivier Loréal INSERM U522 et Service des Maladies du Foie Nancy, Université d Eté de la Société Francophone de Dialyse 21-22 Juin 2005 r Organisme Milieu Extérieur

Plus en détail

NEWS. Les grandes priorités qui structurent, pour les 5 à 7 ans qui ANNEES DE CONCRETISATIONS LA RECONNAISSANCE DU BIOCLUSTER CANCER CAMPUS

NEWS. Les grandes priorités qui structurent, pour les 5 à 7 ans qui ANNEES DE CONCRETISATIONS LA RECONNAISSANCE DU BIOCLUSTER CANCER CAMPUS NEWS ANNEES DE CONCRETISATIONS S OMMAIRE ÉDITO : La reconnaissance du biocluster Cancer Campus p 01 RETOUR SUR 2013 p 02 Grand Paris Express p 02 TAT biotech event p 02 Fluigent intègre Villejuif Bio Park

Plus en détail

INVESTISSEMENTS D AVENIR

INVESTISSEMENTS D AVENIR INVESTISSEMENTS D AVENIR SYNTHESE DU SUIVI 2011-2013 Octobre 2014 Résumé En région Franche-Comté, 3 projets ont été sélectionnés suite aux deux éditions d appels à projets du Programme Investissements

Plus en détail

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les tumorothèques, enjeu structurant des Cancéropôles Charline Frandemiche, chargée de mission pour la coordination des ressources biologiques

Plus en détail

Dispositif INCa pour la recherche SHS-E-SP sur le cancer Informatives Cancéropôle CLARA

Dispositif INCa pour la recherche SHS-E-SP sur le cancer Informatives Cancéropôle CLARA Dispositif INCa pour la recherche SHS-E-SP sur le cancer Informatives Cancéropôle CLARA 20/05/2015 Plan présentation. I. Place de la recherche SHS-E-SP dans le Plan Cancer 2014-2019 II. Actions du Département

Plus en détail

Structure modulaire du microtubule

Structure modulaire du microtubule Les microtubules Les microtubules 1. Structure et dynamique 1.1 Dimères de tubuline, fixation de GTP 1.2 Nucléation, polymérisation 1.3 Modifications post-traductionnelles et dynamique in vivo 1. Protéines

Plus en détail

COMPTE FINANCIER 2014 - TABLEAUX ET ANNEXES BUDGETAIRES. Document soumis au conseil d administration du 27 mars 2015

COMPTE FINANCIER 2014 - TABLEAUX ET ANNEXES BUDGETAIRES. Document soumis au conseil d administration du 27 mars 2015 COMPTE FINANCIER 2014 - TABLEAUX ET ANNEXES BUDGETAIRES Document soumis au conseil d administration du 27 mars 2015 Tableaux prévus par la circulaire 2B2O-14-3009 relative au cadre budgétaire et comptable

Plus en détail

Besoins d innovation et attente des entreprises

Besoins d innovation et attente des entreprises Besoins d innovation et attente des entreprises ExonHit Therapeutics Fabien Rouet Directeur Système d information/bioinformatique France/US fabien.rouet@exonhit.com http://www.linkedin.com/in/fabienrouet

Plus en détail

L interruption de grossesse, une décision aux répercussions tardives?

L interruption de grossesse, une décision aux répercussions tardives? L interruption de grossesse, une décision aux répercussions tardives? 11 e Journée annuelle de présentation des travaux académiques des résidents Le vendredi 30 mai 2014 Par Julie Laverdière Résidente

Plus en détail

Trois priorités stratégiques majeures pour 2020

Trois priorités stratégiques majeures pour 2020 Plan stratégique Inserm 2020 Trois priorités stratégiques majeures pour 2020 Le mot du Président-directeur général La stratégie 2016-2020 de l Inserm repose sur une vision dynamique et innovante. Elle

Plus en détail

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Si les conditions physiques telles que l âge, les antécédents, mais aussi des facteurs sociaux, psychiques et culturels influencent

Plus en détail

Research in Immunology and Cancer: Bordeaux Platform. Isabelle Pellegrin / Patrick Blanco CHU de Bordeaux.

Research in Immunology and Cancer: Bordeaux Platform. Isabelle Pellegrin / Patrick Blanco CHU de Bordeaux. Research in Immunology and Cancer: Bordeaux Platform. Isabelle Pellegrin / Patrick Blanco CHU de Bordeaux. Le GRIC au service de la Recherche translationnelle Hôpital UMR CNRS 5164 EPST GRIC DRCI Labo

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire

Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE université nice SOPHI A ANT IPOLIS Created in 1989 by Professor Michel Lazdunski ~150 persons: ~50 tenured

Plus en détail

Ariane MALLAT. Tabac, cannabis et foie

Ariane MALLAT. Tabac, cannabis et foie Ariane MALLAT Tabac, cannabis et foie Connaître le rôle du tabac et du cannabis dans le développement de la fibrose Savoir l évaluer Connaître les conséquences pratiques chez un malade porteur d une hépatopathie

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Physiopathologie et Biothérapies de la Polyarthrite Rhumatoïde de l'université Paris 13 février 2008 Section des Unités

Plus en détail

un exercice d équilibre

un exercice d équilibre un exercice d équilibre hysiologique athologique Trafic intracellulaire, Actine ADN Ras ATM Raf, I3K, Ral MAK Cdc25B S G2 Transcription, rolifération, Différenciation G1 M Contrôle du cycle, Réparation,

Plus en détail

Éric Postaire. Recueil, identification et dosage dans l air expiré de biomarqueurs du cancer. En collaboration avec Christian Sarbach

Éric Postaire. Recueil, identification et dosage dans l air expiré de biomarqueurs du cancer. En collaboration avec Christian Sarbach Recueil, identification et dosage dans l air expiré de biomarqueurs du cancer Pharmacien des Hôpitaux Ingénieur de recherche Inserm Chargé de mission à l Académie des sciences Département de recherche

Plus en détail

PRIX LINE POMARET DELALANDE 2015

PRIX LINE POMARET DELALANDE 2015 PRIX LINE POMARET DELALANDE 2015 [Notice explicative] 1. Critères communs pour le financement de chercheurs participant à un projet de recherche Constitution d un dossier Qui doit faire la demande? La

Plus en détail

Atelier de Réflexion Prospective. «Les outils de la recherche en Santé Publique»

Atelier de Réflexion Prospective. «Les outils de la recherche en Santé Publique» ATELIER DE REFLEXION PROSPECTIVE 2009 DE L ANR «LES OUTILS DE LA RECHERCHE EN SANTE PUBLIQUE» Recensement des appels à projets dans le domaine de la Santé Publique depuis 2003 2 Atelier de Réflexion Prospective

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT. Paris, le 12 janvier 2012

MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT. Paris, le 12 janvier 2012 MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT Communiqué de presse Communiqué de presse Paris, le 12 janvier 2012 Investissements d avenir : Premier investissement

Plus en détail

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic des Hépatites virales B et C P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic VHC Dépistage: pourquoi? Maladie fréquente (Ac anti VHC chez 0,84% de la population soit 367 055

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

CANCEROPOLE LYON AUVERGNE RHONE-ALPES

CANCEROPOLE LYON AUVERGNE RHONE-ALPES PROCEDURE DE REMBOURSEMENT DES NOTES DE FRAIS REDACTEURS : Amaury MARTIN, Nora BOUHILA VERSION : 9 Date : 17/02/2015 DIFFUSION : Public ANNULE ET REMPLACE TOUTE NOTE DE SERVICE, PROCEDURE OU COURRIER ELECTRONIQUE

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : UMR 977 «NanoMédecine Régénérative Ostéoarticulaire et Dentaire» «NanoRegMed» sous tutelle des établissements et organismes : Université

Plus en détail

Pilotez le progrès dans le traitement du cancer localisé de la prostate

Pilotez le progrès dans le traitement du cancer localisé de la prostate Pilotez le progrès dans le traitement du cancer localisé de la prostate - High Intensity Focused Ultrasound www.edap-tms.com Ablatherm Prenez les commandes de votre nouvel assistant opératoire High Intensity

Plus en détail

Mise à disposition du rapport financier annuel 2014 Point sur l activité du 1 er trimestre 2015

Mise à disposition du rapport financier annuel 2014 Point sur l activité du 1 er trimestre 2015 Communiqué de presse Paris, le 22 avril 2015 Mise à disposition du rapport financier annuel 2014 Point sur l activité du 1 er trimestre 2015 Quantum Genomics (Alternext - FR0011648971 - ALQGC), société

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : VIVIEN Prénom : DENIS Section : 69 Corps : PR Grade : professeur classe exceptionnelle 2

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : VIVIEN Prénom : DENIS Section : 69 Corps : PR Grade : professeur classe exceptionnelle 2 Notice biographique Repères biographiques communs Nom : VIVIEN Prénom : DENIS Section : 69 Corps : PR Grade : professeur classe exceptionnelle 2 Equipe de recherche INSEMR UMR-S U919 Ecole doctorale Paris

Plus en détail

Partenariats public-privé dans la santé : aspects financiers

Partenariats public-privé dans la santé : aspects financiers Partenariats public-privé dans la santé : aspects financiers 1 À l aube d une nouvelle période de programmation des financements publics en faveur de la recherche et de l innovation, Horizon 2020, les

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE. 06 Janvier 2014, Lyon

PRESENTATION GENERALE. 06 Janvier 2014, Lyon PRESENTATION GENERALE 06 Janvier 2014, Lyon CONTEXTE GENERAL DES ANTICORPS EN FRANCE MABDESIGN CONCLUSION PRÉSENTATION GÉNÉRALE CONTEXTE GENERAL DES ANTICORPS EN FRANCE Un écosystème de l anticorps riche

Plus en détail

Lettre d information de l ITMO BCDE, N 2 - Mars 2015

Lettre d information de l ITMO BCDE, N 2 - Mars 2015 ITMO Biologie cellulaire développement et évolution Lettre d information de l ITMO BCDE, N 2 - Mars 2015 Pour cette seconde édition de la lettre d information de l ITMO BCDE, nous rapportons ci dessous

Plus en détail

Khôlle du Vendredi n 4 BIOCELL

Khôlle du Vendredi n 4 BIOCELL TUTORAT PAES 2011/2012 Khôlle du Vendredi n 4 BIOCELL Vendredi 07/10/11 Bon courage! QCS/QCM : 26 Durée : 60 minutes Tuteurs : Hortense LANGLOIS D ESTAINTOT, Lucien GUERIN, Olivier BAHUAUD biocell.nantes@gmail.com

Plus en détail

Ça marche. Le Doctorat comment. Quelques pistes pour vous aider. Etudes doctorales - Montpellier SupAgro

Ça marche. Le Doctorat comment. Quelques pistes pour vous aider. Etudes doctorales - Montpellier SupAgro Le Doctorat comment Ça marche Quelques pistes pour vous aider 1 c est: environ 200 doctorants, rattachés à 4 Ecoles Doctorales accueillis dans 21 laboratoires de Recherche (UMR) Directeur scientifique

Plus en détail

> Bilan comptable et financier 2005

> Bilan comptable et financier 2005 > Bilan comptable et financier 2005 ACTIF 31/12/2005 31/12/2004 ACTIF IMMOBILISÉ 54.457.085 50.653.553 Immobilisations incorporelles 52.881 59.840 Concessions, brevets et droits similaires 52.881 59.840

Plus en détail

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes Comparaison procaryotes/ 2TSbc Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes La majeure partie des connaissances de biologie moléculaire a d'abord débuté par l'étude des phénomènes chez

Plus en détail

Le peptide signal est éliminé de la plupart des protéines solubles après la translocation

Le peptide signal est éliminé de la plupart des protéines solubles après la translocation Le peptide signal est éliminé de la plupart des protéines solubles après la translocation Quand l extrémité Ct de la protéine a traversé la membrane, le peptide signal est éliminé par coupure par une signal

Plus en détail

LES PRIX 2015 DE LA FONDATION POUR LA RECHERCHE MEDICALE

LES PRIX 2015 DE LA FONDATION POUR LA RECHERCHE MEDICALE Communiqué de presse Paris, le 8 octobre 2015 LES PRIX 2015 DE LA FONDATION POUR LA RECHERCHE MEDICALE La Fondation pour la Recherche Médicale dévoile le palmarès de ses Prix 2015. Ces Prix sont l occasion

Plus en détail

Dossier de presse. Assemblée générale constitutive. 7 mai 2013. Clermont-Ferrand

Dossier de presse. Assemblée générale constitutive. 7 mai 2013. Clermont-Ferrand Dossier de presse Assemblée générale constitutive 7 mai 2013 Clermont-Ferrand Institut d Auvergne du Développement des Territoires, 51 boulevard François Mitterrand Communiqué de presse «Un nouveau pas

Plus en détail

Règlement Horizon 2020

Règlement Horizon 2020 Règlement Horizon 2020 Règlement pour l attribution d un subside pour le montage de projets européens dans le cadre du programme européen de recherche et innovation Horizon 2020 (2014-2020) Objectifs du

Plus en détail

PROCES VERBAL Conseil d Orientation et de Gestion Maison des Sciences de l Homme de Dijon 09 novembre 2006

PROCES VERBAL Conseil d Orientation et de Gestion Maison des Sciences de l Homme de Dijon 09 novembre 2006 PROCES VERBAL Conseil d Orientation et de Gestion Maison des Sciences de l Homme de Dijon 09 novembre 2006 Les membres du Conseil d orientation et de Gestion de la MSH de Dijon se sont réunis le jeudi

Plus en détail

Charte des partenariats industriels

Charte des partenariats industriels Charte des partenariats industriels L Assistance Publique Hôpitaux de Paris, acteur majeur de la recherche biomédicale en France, est un partenaire privilégié et naturel des acteurs industriels qui lui

Plus en détail

Investissements dans la maturation de projets innovants

Investissements dans la maturation de projets innovants Investissements dans la maturation de projets innovants Préambule Créée en Janvier 2012, la SATT Conectus Alsace est une Société par Actions Simplifiées (SAS) de 1 million d euros de capital social dont

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 / 5

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 / 5 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Première étude clinique au monde visant à évaluer un vaccin anti-abêta destiné à cibler les caractéristiques de type Alzheimer chez les personnes atteintes du syndrome de Down Etude

Plus en détail

Le CEA Tech arrive à Nantes : quelles collaborations avec les PME? Le 14 mai 2013

Le CEA Tech arrive à Nantes : quelles collaborations avec les PME? Le 14 mai 2013 Le CEA Tech arrive à Nantes : quelles collaborations avec les PME? Le 14 mai 2013 1 A la demande du gouvernement JM Ayrault Nantes 15 octobre 2012 accompagné de G. Fioraso, A. Montebourg, F. Pellerin,

Plus en détail

Thérapies Innovantes : quelles sont les conditions de succès de la recherche translationelle et d animation d une filière

Thérapies Innovantes : quelles sont les conditions de succès de la recherche translationelle et d animation d une filière Table Ronde TR5 Thérapies Innovantes : quelles sont les conditions de succès de la recherche translationelle et d animation d une filière Olivier Blin, Pierre-Noel Lirsac, Bénédicte Garbil et les participants

Plus en détail

Quantification en tomographie d émission

Quantification en tomographie d émission Quantification en tomographie d émission Irène Buvat Imagerie et Modélisation en Neurobiologie et Cancérologie UMR 8165 CNRS - Paris 7 - Paris 11 buvat@imnc.in2p3.fr http://www.guillemet.org/irene Séminaire

Plus en détail

Directeur : Professeur Alain ENJALBERT

Directeur : Professeur Alain ENJALBERT Directeur : Professeur Alain ENJALBERT Règlement Intérieur du Centre de Recherche en Neurobiologie- Neurophysiologie de Marseille (CRN2M) Et Circulaire N 1/2013 portant sur Congés et Horaires de travail

Plus en détail

Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys

Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys Mise en place des projets collaboratifs public-privé dans les TIC à l entreprise Cynapsys 22 Septembre, Pôle Elghazala, Ariana Imed AMMAR Manager AGENDA Présentation de CYNAPSYS Vision et Stratégie de

Plus en détail