RAPPORT ANNUEL DE GESTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT ANNUEL DE GESTION"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL DE GESTION juin 2014

2 Ensemble, pour la santé et le mieux-être au cœur de notre communauté 2

3 TABLE DES MATIÈRES Message des autorités... 6 Mot de la présidente et du directeur général... 6 Remerciements... 8 Déclarations... 9 Déclaration de fiabilité Rapport de la direction Présentation de l établissement Mission, vision et valeurs Structure organisationnelle Installations L équipe de direction Faits saillants de l année Caractéristiques de la population et principales données de santé Programmes et services Plan stratégique, les résultats Orientations stratégiques Statistiques Entente de gestion et d imputabilité Priorités régionales Priorités ministérielles Reddition de comptes Agrément Information et consultation de la population Examen des plaintes et promotion des droits des usagers Conseils, comités et fondations Conseils et comités Fondations Ressources humaines de l établissement Effectifs Code d éthique et de déontologie des administrateurs

4 LISTE DES ABRÉVIATIONS AAOR AQESSS ASSSCA AVI BEC CHSGS CII CIIA CMDP CNESM CSSS DCI DACD EESAD ERV GAA IPSPL MRC MSSS NIM OEMC PNSP PCI PEM POT PREM RAC RI RLS RTF RSIPA SAD SAPA SARM SAT SIPPE SI SIV Accueil-analyse-orientation et référence Association québécoise des établissements de santé et de services sociaux Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches Agent de vérification de l identité Table pour un bien-être collectif Centre hospitalier de soins généraux et spécialisés Conseil des infirmières et infirmiers Comité des infirmières et infirmiers auxiliaires Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens Centre national d excellence en santé mentale Centre de santé et de services sociaux Dossier clinique informatisé Diarrhée associée au Clostridium difficile Entreprise d économie en soutien à domicile Entérocoque résistant à la vancomycine Gestionnaire d autorisation d accès Infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne Municipalité régionale de comté Ministère de la Santé et des Services sociaux Niveau d intervention médicale Outil d évaluation multiclientèle Programme national de santé publique Prévention et contrôle des infections Plan d effectifs médicaux Projet en organisation du travail Plan régional d effectifs médicaux Résidence à assistance continue Ressource intermédiaire Réseau local de services Ressource de type familial Réseau de services intégrés pour les personnes âgées Soutien à domicile Soutien à l autonomie des personnes âgées Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline Santé au travail Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance Suivi intensif Soutien d intensité variable 4

5 Message des autorités 5

6 Gino Albert Directeur général Josée Caron Présidente du Conseil d administration MOT DE LA PRÉSIDENTE ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Toujours prêt à aller de l avant et à innover, le Centre de santé et de services sociaux de Montmagny-L Islet s est démarqué, dans l année , par la réalisation de différents projets d envergure. Pour que les citoyens de Montmagny-L Islet soient assurés d avoir accès à des services de santé sécuritaires et de haute qualité, notre établissement a poursuivi ses efforts et obtenu l accréditation d Agrément Canada. L engagement du personnel combiné à la rigueur des processus en place sont garants des préoccupations de tous les acteurs à améliorer l offre de soins et de services. Les chantiers se sont succédés à Saint-Jean-Port-Joli et à Montmagny. Les secteurs de l accueil, de l urgence et des archives du CSLC de Saint-Jean-Port-Joli ont subi une cure de jouvence. Un peu plus tard à l automne, des travaux majeurs de réaménagement et d agrandissement débutaient au Centre d hébergement pour recréer un véritable milieu de vie pour les aînés, la livraison étant prévue au printemps. À l Hôpital de Montmagny, c est en novembre qu a eu lieu la pelletée de terre officielle lançant le début des travaux de construction du bâtiment qui abritera le nouveau service d hémodialyse. Une réalisation qui permettra d améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d insuffisance rénale. Le service entrera en fonction en mai

7 Les centres d hébergement de Montmagny et l unité de soins de longue durée de l Hôpital de Montmagny ont reçu une visite d évaluation de la qualité des milieux de vie du ministère de la Santé et des Services sociaux. Ces rencontres ont permis de prendre conscience que beaucoup de temps et d énergie ont été investis pour que les milieux soient dynamiques, respectueux des droits humains et propices au respect des habitudes de vie des aînés hébergés. Sur le plan financier, grâce à l'implication des équipes, nous terminons l année en équilibre budgétaire. Nous tenons à remercier tous les intervenants du CSSS pour les efforts consentis au cours de l'année et sommes fiers des résultats obtenus qui témoignent encore une fois de l'engagement de chacun à respecter les obligations de l'établissement. La présidente Le directeur général Josée Caron Gino Albert 7

8 REMERCIEMENTS L année a été témoin de nombreuses réalisations dans l atteinte de nos objectifs. Nous adressons toute notre gratitude aux gestionnaires, employés, médecins et bénévoles de notre CSSS pour leur dévouement à offrir des soins et des services empreints d empathie et de mieux-être pour tous les utilisateurs des services, dans l une ou l autre des installations. C est grâce à l engagement de tous que nous pouvons perpétuer une tradition d excellence et d innovation au CSSS de Montmagny-L Islet. Nous désirons remercier les membres du conseil d administration pour la qualité de leur implication dans la gouvernance de l établissement ainsi que les fondations, sans lesquelles nous ne pourrions offrir à notre clientèle ce plus qui fait réellement la différence. Merci également à tous nos partenaires qui nous soutiennent dans l accomplissement de notre mission. La présidente Le directeur général Josée Caron Gino Albert 8

9 Déclarations 9

10 DÉCLARATION DE FIABILITÉ Les résultats et l information contenus au présent rapport annuel de gestion de l exercice relèvent de ma responsabilité. Cette responsabilité porte sur l exactitude, l intégralité et la fiabilité des données de l information. Des explications y sont présentées. Tout au cours de l exercice financier, des systèmes d information et des mesures de contrôle fiables ont été maintenus afin de supporter la présente déclaration. De plus, je me suis assuré que des travaux ont été réalisés afin de fournir une assurance raisonnable de la fiabilité des résultats et spécifiquement au regard de l entente de gestion. À ma connaissance, l information présentée dans le rapport annuel de gestion d activités du CSSS de Montmagny-L Islet ainsi que les contrôles y afférant sont fiables. Cette information correspond à la situation telle qu elle se présentait au 31 mars Le directeur général Gino Albert 10

11 RAPPORT DE LA DIRECTION Les états financiers du CSSS de Montmagny-L Islet ont été complétés par la direction qui est responsable de leur préparation et de leur présentation fidèle, y compris les estimations et les jugements importants. Cette responsabilité comprend le choix des conventions comptables appropriées qui respectent les normes comptables canadiennes pour le secteur public ainsi que les particularités prévues au Manuel de gestion financière édicté en vertu de l article 477 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux. Les renseignements financiers contenus dans le reste du rapport annuel de gestion concordent avec l information donnée dans les états financiers. Pour s acquitter de ses responsabilités, la direction maintient un système de contrôles internes qu elle considère nécessaire. Celui-ci fournit l assurance raisonnable que les biens sont protégés, que les opérations sont comptabilisées adéquatement et au moment opportun, qu elles sont dûment approuvées et qu elles permettent de produire des états financiers fiables. La direction du CSSS de Montmagny-L Islet reconnaît qu elle est responsable de gérer ses affaires conformément aux lois et règlements qui la régissent. Le conseil d administration surveille la façon dont la direction s acquitte des responsabilités qui lui incombent en matière d information financière et il a approuvé les états financiers. Il est assisté dans ses responsabilités par le comité de vérification. Ce comité rencontre la direction et l auditeur, examine les états financiers et en recommande l approbation au conseil d administration. Les états financiers ont été audités par la firme Raymond, Chabot, Grant, Thornton dûment mandatée pour se faire, conformément aux normes d audit généralement reconnues du Canada. Son rapport expose la nature et l étendue de cet audit ainsi que l expression de son opinion. Raymond, Chabot, Grant, Thornton peut, sans aucune restriction, rencontrer le comité de vérification pour discuter de tout élément qui concerne son audit. Le directeur général Le directeur des services administratifs Gino Albert Martin Cloutier 11

12 Présentation de l établissement 12

13 MISSION, VISION ET VALEURS Mission Le CSSS de Montmagny-L Islet est un établissement qui offre une gamme de services de santé physique, psychosociaux et communautaires, notamment aux plans préventif, curatif, éducationnel, de réadaptation et de réinsertion dans la communauté. Plus particulièrement, des services médicaux généraux et spécialisés en modes hospitalier et ambulatoire sont accessibles ainsi que des services d hébergement sous la forme de milieux de vie centrés sur les besoins de la personne. Tout en recherchant l excellence, l efficience et l équité dans la distribution des services, le CSSS de Montmagny-L Islet s engage à assurer l accessibilité, la continuité et la qualité des soins et des services en complémentarité avec les établissements et les organismes du milieu, et ce, dans le respect des ressources disponibles. Par ses actions auprès de la collectivité, le CSSS de Montmagny-L Islet contribue à ce que chaque personne adhère aux principes de promotion de la santé, de prévention de la maladie et de prise en charge de sa santé globale. Vision Ensemble pour la santé et le mieux-être au cœur de notre communauté Valeurs Confidentialité Humanisme Équité Respect Engagement Excellence 13

14 STRUCTURE ORGANISATIONNELLE 14

15 LE CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET, C EST Hôpital Hôpital de Montmagny CLSC Montmagny Saint-Jean-Port-Joli Saint-Pamphile Saint-Fabien-de-Panet Saint-Antoine-de-L Isle-aux-Grues Centres d hébergement Cap-Saint-Ignace Saint-Jean-Port-Joli Montmagny Saint-Fabien-de-Panet Saint-Eugène Sainte-Perpétue Mandats pour la région de Chaudière-Appalaches Buanderie communautaire Services de santé au travail Chaudière-Appalaches ( ) employés DE CŒUR 138 médecins, dentistes et pharmaciens DE CŒUR 87 M$ budget

16 L ÉQUIPE DE DIRECTION L Première rangée Guylaine Fortin, directrice des services dans la communauté France Nicole, directrice du programme de santé physique Deuxième rangée Gino Albert, directeur général Ginette Bernier, directrice de la qualité des services et des soins infirmiers Annie Tremblay M.D., directrice des services professionnels Josée Chouinard, directrice du soutien à l autonomie des personnes âgées Martin Cloutier, directeur des services administratifs Les rencontres Réunions hebdomadaires Quatre rencontres d appoint Deux lacs-à-l épaule Six rencontres d appoint 16

17 FAITS SAILLANTS DE L ANNÉE Processus d agrément Le processus d évaluation d Agrément Canada a permis au CSSSML de renouveler son accréditation. La fierté nettement perceptible du personnel à contribuer à la qualité des services s est démarquée auprès des visiteurs. La collaboration et la concertation entre les secteurs d activités sont des éléments qui ont permis à l organisation de cheminer dans le processus et dans la mise en place des pratiques requises dans le but d obtenir la certification. Achat d une isolette de transport pour le Centre Mère-Enfant L équipe d Opération Enfant Soleil a versé un octroi de $ qui a permis au Centre Mère-Enfant de faire l acquisition d une isolette de transport pour assurer la sécurité et le transport des nouveau-nés. Accoucher en toute sécurité, une priorité à l Hôpital de Montmagny Les femmes qui accouchent vivent une étape primordiale de leur vie. À l Hôpital de Montmagny, tous les efforts sont consentis pour que ce moment se fasse dans la paix, l harmonie et la sécurité. La culture de travail soutenue par le programme Ampro propose du perfectionnement professionnel aux infirmières et médecins pour le développement de méthodes de travail sécuritaires auprès des mères. Après trois années d intégration, tous s entendent pour dire que la sécurité imprègne chacune des actions. Restructuration du guichet unique Dans le cadre d une démarche d amélioration continue, une équipe multidisciplinaire a été mandatée afin de cartographier et d analyser le cheminement des demandes de services au CSSSML. On fait référence ici aux demandes pour obtenir des services offerts en CLSC tels des services généraux de réadaptation, des soins à domicile, des services en santé mentale, etc. Réalisé selon l approche Lean, ce processus a permis d identifier des pistes de solutions par le biais d un plan d action. Intégration en santé mentale dans la communauté : succès du spectacle The middle country band Un spectacle alliant musique et chant a été conçu par la clientèle en santé mentale et des intervenants du CSSS auxquels se sont ajoutés des citoyens. En dix semaines, un spectacle d envergure et de qualité a été conçu et présenté! C est toute une réussite qui a permis aux usagers d apprendre à se faire confiance pour surmonter leur problématique. 17

18 Infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne au CLSC de Saint-Fabien-de-Panet Une troisième infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne a fait son entrée au CSSSML. Maryan Lacasse s est jointe à l équipe du CLSC de Saint-Fabien-de-Panet. Elle travaille de concert avec les médecins et l infirmière des services courants. Nouvelle commissaire locale aux plaintes et à la qualité des services Madame Linda Paradis a été nommée commissaire locale aux plaintes et à la qualité des services. Retraitée, elle a œuvré pendant plus de 30 ans comme travailleuse sociale à l Hôpital de Montmagny. Travaux de rénovation au CLSC de Saint-Jean-Port-Joli La première étape des travaux de rénovation du CLSC de Saint-Jean-Port-Joli a permis aux secteurs de l accueil, de l urgence et des archives de subir une vraie cure de jouvence! Le poste d accueil est lumineux et accueillant tandis que la salle d attente de l urgence a été refaite. À proximité, des sections délimitées sont maintenant réservées pour l inscription des usagers. Grâce au réaménagement, le secteur des archives connaît un gain de 20 % de ses espaces de rangement. Terminal au chevet du patient - Le multimédia et l information clinique au bout des doigts à l Hôpital de Montmagny Véritable révolution dans le monde de la santé au Québec, des terminaux multimédias ont fait leur apparition dans les chambres de l Hôpital de Montmagny. Ces appareils remplacent le système désuet de télévision et rendent accessibles aux cliniciens le dossier d un patient, ses résultats de laboratoire, radiographies ou médicaments. Les personnes hospitalisées ne sont pas en reste puisqu elles ont accès à la télévision, Internet, au téléphone et à la radio au bout de leurs doigts. Hémodialyse : début des travaux Une pelletée de terre inaugurale a marqué le début des travaux de construction de l aile qui abritera le nouveau service d hémodialyse à l Hôpital de Montmagny. Nécessitant un investissement de 3,6 M$, ce projet dotera l hôpital de six chaises de traitement pour personnes souffrant d insuffisance rénale. 18

19 Ginette Bernier, nommée vice-présidente de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec Madame Ginette Bernier, directrice de la qualité des services et des soins infirmiers, a été nommée vice-présidente de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Trousse pour les mesures d urgence Des trousses pour les mesures d urgence ont fait leur arrivée dans chaque installation du CSSS. Ces trousses ont été développées pour outiller les employés en cas de situations d urgence. Collecte record Centraide Les employés du CSSS de Montmagny-L Islet ont réalisé une collecte record pour Centraide en amassant $. L implication de la direction et le dynamisme de l équipe de sollicitation ont permis d augmenter les dons de 145 %. Cet effort collectif s est vu décerner le prix coup de cœur de la division santé et services sociaux de l organisme Centraide. Identification des risques au CSSSML Soucieux de la santé et de la sécurité de son personnel, le CSSS a identifié les principaux risques présents dans le milieu de travail, de même que les mesures pouvant les contrôler. Risques de blessures, de chutes ou de harcèlement, la sécurité est priorisée et des mesures de contrôle ont été pensées pour les contrer. Lavage des mains : une pratique exemplaire à Sainte-Perpétue Lors du passage de l Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec, les visiteurs soulignaient les pratiques exemplaires en matière de lavage des mains exécutées par le personnel des maisons d hébergement. Ces pratiques d hygiène contribuent à rendre le milieu de vie sécuritaire, et c est aussi un gage de qualité pour la clientèle. Visite de pré-audit Entreprise en santé Entreprendre des démarches pour devenir une Entreprise en santé, c est se préparer à répondre à une norme qui vise l amélioration de la qualité de vie au travail. C est à cette tâche que se sont attablés différents comités de l établissement. Tous ont le souci de répondre aux exigences afin d obtenir ladite certification. En mars, le CSSS a accueilli les visiteurs du programme de santé des organisations et des individus. Lors de leur passage, ils ont pris connaissance des réalisations et ont donné leurs conseils sur les ajustements à apporter en prévision de la visite du Bureau de normalisation du Québec prévue en mai Sondage : une offre alimentaire appréciée Un sondage réalisé auprès des employés et des personnes hébergées révèle que l offre alimentaire est appréciée. Les répondants indiquent qu ils considèrent important qu une politique alimentaire soit en place. 19

20 Le territoire de Montmagny-L Islet 2 MRC 28 municipalités Km de population enfants adultes personnes âgées CARACTÉRISTIQUES DE LA POPULATION ET PRINCIPALES DONNÉES DE SANTÉ Plus de personnes âgées que de jeunes On compte davantage de personnes âgées de 65 ans et plus que de jeunes de moins de 20 ans 1. Du fait d une population plus âgée, les décès 2 surpassent légèrement les naissances 3 dans L Islet et Montmagny. Revenu personnel plus faible qu au Québec Le revenu personnel moyen de la population de L Islet est de $ alors qu il est de $ pour Montmagny en En comparaison, le revenu personnel moyen pour le Québec est de $. 1 MSSS, Projections démographiques produites en MSSS, Fichier des décès 3 MSSS, Fichier des naissances 4 Statistique Canada, ENM,

21 À prévoir : une augmentation du nombre de personnes âgées et une diminution de la population totale L augmentation générale de l espérance de vie se traduit notamment par une proportion de plus en plus grande de personnes âgées. Des personnes habitant le territoire du CSSS de Montmagny-L Islet en 2014, un peu plus de 23 % ont 65 ans et plus 1. Alors que la population régionale est en croissance, celle du territoire du CSSS décroît. Selon les projections actuelles, d ici 2031, plus de personnes habiteront le territoire du CSSS. Des maladies chroniques qui risquent d augmenter Le vieillissement attendu de la population entraînera probablement une augmentation du nombre de personnes souffrant de maladies chroniques (cancers, maladies cardiovasculaires, diabète, etc.). En Chaudière-Appalaches, en moyenne, un peu plus de nouveaux cas de cancer étaient déclarés de 2006 à 2010, dont un peu plus de 300 cas dans Montmagny-L Islet 5. Chez les femmes de la région, le cancer du sein demeure préoccupant, le nombre de cas ayant doublé depuis une vingtaine d années. Autant en Chaudière-Appalaches qu ailleurs au Québec, chez les hommes, les cancers qui entraînent le plus de décès sont le cancer du poumon, le cancer colorectal et le cancer de la prostate 2. Chez les femmes, bien que le cancer du sein soit celui à l origine du plus grand nombre de nouveaux cas, c est aussi le cancer du poumon qui est la première cause de décès par cancer, suivi du cancer du sein et du cancer colorectal. Environ personnes de 20 ans et plus ont reçu un diagnostic de diabète en Et plusieurs, en grande partie des gens ayant dépassé la quarantaine, ignorent leur condition. 5 MSSS, Fichiers des tumeurs 6 INSPQ, Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ) 21

22 PROGRAMMES ET SERVICES Direction des services dans la COMMUNAUTÉ Cette direction offre des services de nature préventive, curative, de réadaptation et de soutien. Services offerts en CLSC Santé mentale Dépendances Services généraux Déficience intellectuelle Troubles envahissants du développement Déficience physique Famille, enfance et jeunesse Services offerts à l hôpital Centre Mère-Enfant Psychiatrie Physiothérapie Direction du programme de SANTÉ PHYSIQUE Cette direction administre la majorité des services de l Hôpital de Montmagny, l Urgence du CLSC de Saint-Jean-Port-Joli, les soins infirmiers dans les CLSC (services courants) et est responsable du programme de lutte contre le cancer. Hôpital de Montmagny Bloc opératoire Chirurgie d un jour Clinique externe spécialisée Électrophysiologie, Inhalothérapie Laboratoire Médecine-Chirurgie Médecine de jour/oncologie Radiologie Soins intensifs Unités de soins Urgence 22

23 PROGRAMMES ET SERVICES (SUITE) Direction des SERVICES PROFESSIONNELS Cette direction coordonne l activité médicale, dentaire et pharmaceutique. Accueil et archives médicales Pharmacie Services professionnels Direction de la qualité des SERVICES et des SOINS INFIRMIERS Cette direction s assure que les soins et services offerts à la clientèle soient de qualité et sécuritaires. Soins infirmiers Qualité et sécurité des services Gestion des risques Prévention des infections Direction du soutien à l autonomie des PERSONNES ÂGÉES Cette direction est responsable des centres d hébergement publics pour personnes âgées, des ressources d hébergement dans la communauté et des services à domicile offerts en CLSC. Centres d hébergement Services à domicile Centres de jour 23

24 Plan stratégique, les résultats 24

25 ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Le plan stratégique a conclu sa 4 e année d appropriation. Il est le fruit d une grande consultation publique entreprise par le CSSS de Montmagny-L Islet. Les membres du personnel, les médecins, les représentants municipaux des principales communautés de la région ainsi que d autres intervenants du domaine de la santé et du public ont été consultés aux fins de cet exercice. Cette démarche a permis de recueillir des données sur le plan socioéconomique et de cerner les préoccupations des gens en matière de services de santé dans la région. Les personnes consultées ont exprimé leurs préoccupations au regard des distances à parcourir par les usagers et leur famille pour se prévaloir de soins et services et sur la viabilité de certains services offerts dans leur secteur de territoire. Le plan stratégique définit les priorités du CSSSML et établit l avenir des services de santé dans la région. Enfin, il est clair qu un grand constat se dégage de tout processus : ensemble, nous devons travailler pour mettre la santé et le mieux-être au cœur de notre communauté! 25

26 PRIORITÉ STRATÉGIQUE # 1 - ACCÈS CONTINUITÉ - VIABILITÉ OBJECTIF 1 Mettre en œuvre des stratégies pour faciliter l accès aux soins, aux services primaires et aux services spécialisés Priorités organisationnelles adressées Élaboration d un plan d effectifs médicaux nécessaires qui répond à la clientèle du territoire du CSSSML ainsi qu aux besoins reliés aux projets de développement de l établissement. Accès à un médecin de famille. Actualisation et consolidation de la vision : un Groupe de médecine familiale (GMF) un CSSS. Réalisation d un plan d action pour maintenir et améliorer l offre de service en pédopsychiatrie. Mise en œuvre de stratégies nécessaires pour assurer la main-d œuvre requise en respectant le cadre budgétaire autorisé. Poursuite de la mise en œuvre des stratégies pour améliorer la gestion des lits. Optimisation de l approche clientèle au CSSSML. Révision du fonctionnement de la quatrième salle de chirurgie. Planification et coordination des chirurgies hors délai avec le bureau d admission. Respect du plan d accessibilité des services d imagerie médicale. Amélioration de l'accès aux services généraux et DP-DI-TED ainsi qu aux programmes-services santé mentale et dépendances. Révision et amélioration de l accès aux services de réadaptation et des priorités d accès. Poursuite du déploiement du service d évaluation et de suivi systématique pour la clientèle atteinte de démence en collaboration avec le Réseau universitaire intégré de santé (RUIS) et les Groupes de médecine familiale (GMF). Finaliser la création de nouvelles places d hébergement alternatif dans la communauté selon le plan d action personnes âgées du MSSS. Obtention des budgets d immobilisations et d exploitation pour le projet d hémodialyse et débuter la construction du nouveau bâtiment accueillant ces services dans le respect des échéanciers établis. Identification des besoins et planification de réaménagement des services courants et du GMF au CLSC de Saint-Pamphile et réaménagement des locaux du GMF au CLSC de Saint-Fabien-de- Panet. 26

27 OBJECTIF 2 Adopter des modèles de gestion des maladies chroniques basés sur des pratiques exemplaires sur les besoins de notre population Priorités organisationnelles adressées Poursuite des travaux du comité de coordination du programme de lutte contre le cancer (CCPLC) en lien avec les attentes de l Agence et du Ministère et la perspective du développement du CRIC. Leadership dans la gestion des maladies chroniques et développement d un projet de maladies chroniques en Groupe de médecine familiale (GMF). Actualisation du programme Action Santé. Poursuite du plan d action en soins palliatifs. OBJECTIF 3 Élaborer et maintenir des services intégrés dans un continuum de soins et services offerts au CSSSML Priorités organisationnelles adressées Poursuite de l actualisation du circuit du médicament. Amélioration et consolidation du processus de réalisation du bilan comparatif des médicaments (BCM). Révision des processus de travail du secteur des archives. Actualisation des travaux relatifs à la création de l Index-Patient maître régional (IPMR). Planification et organisation du service de coloscopie en lien avec le Programme québécois de dépistage du cancer colorectal (PQDCCR). Déploiement des outils technologiques permettant un meilleur accès et de meilleurs services de soins pour notre clientèle. Mise à profit des diverses compétences professionnelles dans une optique de collaboration interprofessionnelle, de concertation et de continuité en vue d améliorer la prestation des soins et services à la clientèle. Poursuite de l intégration du Centre Mère-Enfant et des services dans la communauté. Établissement de modalités de référence pour un suivi systématique de la famille lors d un deuil périnatal. Démarrage du programme «Bébé secoué» en milieu hospitalier. Poursuite de la révision du programme de services intensifs de maintien à domicile. Partage de la vision de continuité et de complémentarité de l offre de service avec les partenaires internes et externes. Actualisation des suivis alternés pour le suivi des bébés. Finaliser la diffusion du mécanisme d accès à l hébergement. Finaliser l intégration des centres de jour au continuum intégré des services du soutien à 27

28 l autonomie des personnes âgées. Finaliser la consolidation du modèle d interdisciplinarité en soutien à domicile. Mise en place du terminal au chevet du patient permettant un accès rapide aux informations cliniques par les professionnels et du divertissement pour les usagers. Déploiement d outils mobiles pour l équipe SAPA permettant l accès aux outils de travail pour l équipe du soutien à domicile. OBJECTIF 4 Intensifier les possibilités de réorganisation du travail afin de maximiser l utilisation des compétences de tous les professionnels Priorités organisationnelles adressées Poursuite de la révision des processus de travail en inhalothérapie. Poursuite de la révision des processus en imagerie médicale en collaboration avec le Ministère. Maximisation de l utilisation des compétences des ergothérapeutes. Optimisation du travail des ergothérapeutes par la délégation des actes non spécifiques aux aides-ergothérapeutes. Optimisation de l organisation du travail de diverses équipes professionnelles. Maximisation de la proximité et de l accessibilité de services par le biais de la télésanté. Optimisation des processus de références entre le soutien à domicile et l hôpital. Réorganisation du travail en hébergement. Projet accueil-intégration et développement de compétences au Centre d hébergement de Montmagny. Finaliser le déploiement du projet VSI (Vision de soins intégrés) en centre d hébergement (Cap- Saint-Ignace, Montmagny et Saint-Fabien-de-Panet). 28

29 OBJECTIF 5 Développer des outils et des processus afin d évaluer et surveiller la performance, le rendement et la qualité des soins Priorités organisationnelles adressées Mise en place d un modèle de coordination et d amélioration de la performance et des ententes de gestion au CSSSML. Consolidation du processus d appréciation de la contribution des employés pour chacun des secteurs. Disponibilité des outils d information utiles aux gestionnaires. Révision du processus d orientation du personnel au Centre Mère-Enfant. Utilisation du plan thérapeutique infirmier (PTI) dans tous les services de soins infirmiers. Encadrement clinique pour les candidates à l exercice de la profession infirmière (CEPI) et infirmières débutantes. Mise en œuvre du plan d action suite à la visite d inspection de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) en Suivi des recommandations de la démarche d amélioration continue d Agrément Canada. Mise en place des lignes directrices de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) en regard des standards de pratique pour les infirmières du soutien à domicile (SAD). Implantation de Med-GPS permettant une meilleure exploitation des données en vue d améliorer la performance de l organisation. OBJECTIF 6 Assurer l accès aux services dans des délais acceptables Priorités organisationnelles adressées Mise en œuvre des stratégies pour répondre aux exigences du Ministère en matière d accès à la chirurgie. Restructuration du Guichet unique des demandes de services au CSSSML (mission CLSC). Mise en œuvre des stratégies pour répondre aux exigences du Ministère en matière d accès aux examens diagnostiques. 29

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

Projet clinique express

Projet clinique express d; CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE MONTMAGNY- L ISLET 4 juillet Vol 1, Numéro 1 Dans ce numéro : Un nouvel outil d information Le projet clinique 2 Les membres du comité 2 Perte d autonomie liée

Plus en détail

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux stratégique2010 plan 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux 2010 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux plan stratégique Édition La Direction des communications du ministère

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE Le CRDITED de Montréal est une organisation innovante qui vise l excellence. Il contribue significativement, avec ses partenaires, à la participation sociale des personnes ayant

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013

RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013 RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013 Aussi disponible sur notre site internet : www.csssetchemins.qc.ca Adopté par le conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins le

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS Toute prise de décision implique un risque d erreur : elle exige donc le «courage de la responsabilité» nourri par la certitude que l engagement éthique est la marque

Plus en détail

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

PROJET DE FUSION VOLONTAIRE ÉTUDE DE FAISABILITÉ

PROJET DE FUSION VOLONTAIRE ÉTUDE DE FAISABILITÉ CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX D AHUNTSIC ET MONTRÉAL-NORD ET CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE BORDEAUX-CARTIERVILLE SAINT-LAURENT PROJET DE FUSION VOLONTAIRE ÉTUDE DE FAISABILITÉ JANVIER

Plus en détail

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants :

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants : POLITIQUE TITRE : NUMÉRO : AD 001-001 REMPLACE DOCUMENT(S) SUIVANT(S), S IL Y A LIEU : Politique de déplacement des bénéficiaires PERSONNEL VISÉ : gestionnaires personnel de soutien soins aux patients

Plus en détail

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé OMS-HPS Un outil à l usage des organisations Agence de la santé et des services sociaux de Montréal guide

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Le rapport annuel de gestion 2013-2014 a été adopté par le conseil d administration le 18 juin 2014.

Le rapport annuel de gestion 2013-2014 a été adopté par le conseil d administration le 18 juin 2014. Le rapport annuel de gestion 2013-2014 a été adopté par le conseil d administration le 18 juin 2014. Production du Centre de santé et de services sociaux du Cœur-de-l Île 1385, rue Jean-Talon Est Montréal

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

Organisation des services de première ligne au Québec

Organisation des services de première ligne au Québec Organisation des services de première ligne au Québec Départements régionaux de médecine générale (DRMG) Benoît Gervais, M.D., DRMG de la Mauricie et du Centre-du-Québec Louise Quesnel, M.D., DRMG de la

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE: DES SYSTÈMES EN ÉVOLUTION

PREMIÈRE PARTIE: DES SYSTÈMES EN ÉVOLUTION 1 INTRODUCTION L impact du vieillissement de la population sur l avenir des services sociaux et de santé est une question d intérêt public dont les répercussions sociales sont considérables. C est pourquoi

Plus en détail

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Performance du réseau Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Représentations prébudgétaires 2014-2015 Mai 2014 Le RPCU Le Regroupement provincial des comités des

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie Commission de la santé et des services sociaux L autonomie pour tous Consultations particulières sur la création d une assurance autonomie Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION DES OUTILS FACILITANT LA RECHERCHE. Rapport Recherche. Évaluation. Santé

TROUSSE D INFORMATION DES OUTILS FACILITANT LA RECHERCHE. Rapport Recherche. Évaluation. Santé TROUSSE D INFORMATION DES OUTILS FACILITANT LA RECHERCHE Site Internet Portrait de santé Rapport Ouvrages Surveillance Recherche Santé Publications Monographies Évaluation Thèmes Information Guides Plan

Plus en détail

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux, 2010 505, boul. De Maisonneuve

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Tableau de bord de l expédition

Tableau de bord de l expédition 2003-2006 Octobre 2004 COMMISSION SCOLAIRE DES HAUTS-BOIS-DE L OUTAOUAIS UNE GRANDE EXPÉDITION 2003-2006 INTRODUCTION GÉNÉRALE 2003-2006 Quelques constats préliminaires Le taux de redoublement a diminué

Plus en détail

2014-94 -01 Adoption de l ordre du jour

2014-94 -01 Adoption de l ordre du jour PROCÈS-VERBAL de la quatre-vingt-quatorzième séance régulière du conseil d administration, tenue le 17 décembre 2014, à 17 h, à la salle des Augustines de l Hôpital Membres présents : Assistent : Mme Aline

Plus en détail

Le contrôle de la qualité des services

Le contrôle de la qualité des services Le contrôle de la qualité est essentiel à l amélioration continue des services aux usagers. En fonction des obligations du ministère de la Santé et des Services sociaux, le Protecteur du citoyen a analysé,

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

2011-2012 2012-2013 2013-2014

2011-2012 2012-2013 2013-2014 Comptes de la santé 2011-2012 2012-2013 2013-2014 Ministère de la Santé et des Services sociaux 13-614-02F Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Le

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX CONCERNANT LE LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE NOVEMBRE

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT

ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT L art de cultiver des savoirs, des expériences, des compétences et des talents www.chuq.qc.ca/fr/info_plus/formations_en_ligne DES ACTIVITÉS DE FORMATION EN LIGNE

Plus en détail

R A PPORT ANNUEL DE GESTION SAINT-JOSEPH

R A PPORT ANNUEL DE GESTION SAINT-JOSEPH R A PPORT ANNUEL DE GESTION CENTRE D HÉBERGEMENT DE LA MAISON-SAINT SAINT-JOSEPH EXERCICE FINANCIER 2013-2014 PERMIS D EXPLOITATION DU MSSS N o : 1104 4823 5 6 0 5 B E A U B I E N E S T M O N T R É A L

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 Planification stratégique 2012-2015 A Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides Rédaction : Données, graphiques et analyses statistiques : Révision : Nadia Poulin, conseillère cadre, Direction

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

Projet de loi n o 20

Projet de loi n o 20 Loi édictant la Loi favorisant l accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée et modifiant diverses dispositions législatives en matière de procréation assistée Mémoire présenté

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Mauricie et Centre-du-Québec Établissement : Centre de santé et de services

Plus en détail

en bref Le système de santé et de services sociaux au Québec

en bref Le système de santé et de services sociaux au Québec en bref Le système de santé et de services sociaux au Québec en bref Le système de santé et de services sociaux au Québec Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES JUIN 2007 Nous tenons à remercier Madame Suzanne Nicolas, consultante en santé primaire et gestion, pour la consultation qu elle a effectué et le rapport

Plus en détail

ENTENTE DE GESTION ET D IMPUTABILITÉ 2014 2015 LE CENTRE D'HÉBERGEMENT DE LA MAISON SAINT JOSEPH INC.

ENTENTE DE GESTION ET D IMPUTABILITÉ 2014 2015 LE CENTRE D'HÉBERGEMENT DE LA MAISON SAINT JOSEPH INC. ENTRE LE ET L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL Août 2014 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 CHAPITRE I : LES TERMES DE L ENTENTE DE GESTION ET D IMPUTABILITÉ... 4 1. BUT DE L ENTENTE...

Plus en détail

à la section Publications du site Internet du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel www.csss-stleonardstmichel.qc.ca

à la section Publications du site Internet du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel www.csss-stleonardstmichel.qc.ca RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2010-2011 Le rapport annuel de gestion 2010-2011 est une production du Centre de santé et de services sociaux de Saint-Léonard et Saint-Michel. Centre administratif 3130, rue

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers RAPPORT ANNUEL 2012-2013 Conseil des Infirmières et Infirmiers PRÉSENTATION DES MEMBRES ÉLUS Fréderic Drolet, vice-président infirmier au soutien à domicile, CLSC Saint-Laurent Nicole Exina, secrétaire

Plus en détail

Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services

Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services Trousse d information Novembre 2004 Le CSSS : au cœur de la nouvelle organisation de services Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services Le Centre de santé

Plus en détail

MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC

MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC Québec, le 21 février 2000 2. PRÉAMBULE La Fédération des médecins

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX ACTIVITÉS DE TÉLÉSANTÉ RUIS UL

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX ACTIVITÉS DE TÉLÉSANTÉ RUIS UL LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX ACTIVITÉS DE TÉLÉSANTÉ RUIS UL Août 2013 VERSION - 3.1 Ce document a été révisé par les coordonnateurs cliniques en télésanté des centres références du RUIS UL suivant

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : Centre de santé et de services sociaux du Sud

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI

PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI PROFIL DE DIRECTION : POSTE : PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI CONNAISSANCES (SAVOIRS) LIÉES À L ORGANISATION LIÉES À LA DIRECTION LIÉES AU POSTE Population et territoire

Plus en détail

Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue

Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue l Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue 16 mars 2015 La reproduction, par quelque procédé que ce soit, la traduction ou la diffusion du présent document, même partielles, sont interdites

Plus en détail

La formation des préposés de résidence pour personnes âgées

La formation des préposés de résidence pour personnes âgées La formation des préposés de résidence pour personnes âgées Une approche centrée sur la personne âgée vivant en résidence pour des services de qualité donnés par des préposés qualifiés et habilités à utiliser

Plus en détail

Adopté à l automne 2006

Adopté à l automne 2006 Adopté à l automne 2006 PRÉAMBULE Un code d éthique pour l AQEM Notre mission Mise en perspectives Nos principales valeurs Application du code d éthique Chapitre 1 : Deux valeurs fondatrices de l AQEM

Plus en détail

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité Bilan et perspectives sur l organisation des services médicaux de première ligne D re Yolaine Galarneau Directrice de l accessibilité aux services médicaux Direction générale des services de santé et médecine

Plus en détail

Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir?

Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir? CG 08-02-29 / 011 (FEC) Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir? Document de réflexion présenté au Conseil général de la Fédération des enseignantes

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord CSSS La Pommeraie, Hôpital Brome Missisquoi Perkins certifié de l Initiative Ami des bébés 1999 Hôpital recertifié 2004 CLSC certifié 2005 CSSS certifié mai 2010 Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Plus en détail

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Présent pour vous Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Préambule L Ordre des pharmaciens du Québec assure la protection du public en encourageant les pratiques pharmaceutiques de qualité

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010 2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE DU QUÉBEC

PLAN STRATÉGIQUE 2010 2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2010 2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE-DU-QUÉBEC Le présent document a été publié en quantité limitée et est disponible

Plus en détail

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Écrit par Jocelyn Théoret, directeur en gestion de l expérience client, Groupe-conseil en stratégie et performance de Raymond Chabot Grant Thornton, en collaboration avec

Plus en détail

L Assurance autonomie : vision de l AQDR Par l Assemblée des présidents du 28 octobre 2013

L Assurance autonomie : vision de l AQDR Par l Assemblée des présidents du 28 octobre 2013 CSSS 036M C.P. Livre blanc L'autonomie pour tous Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées COMMISSION PARLEMENTAIRE DE LA SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX 6 NOVEMBRE

Plus en détail

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications 2009-2010 Rapport sur les plans et les priorités L honorable Peter Gordon MacKay, C.P., député Ministre de la Défense nationale TABLE

Plus en détail

Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information

Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information Bureau du surintendant des institutions financières Novembre 2012 Table des matières 1.

Plus en détail

6 400 personnes, dont 1 400 Innus Stages d externat et de résidence en médecine familiale milieu de stages agréé par l Université Laval

6 400 personnes, dont 1 400 Innus Stages d externat et de résidence en médecine familiale milieu de stages agréé par l Université Laval VOCATION Centre hospitalier de soins généraux Centre d hébergement de soins de longue durée Centre local de services communautaires Établissement reconnu comme service de stabilisation médicale des traumatisés

Plus en détail

Cadre de référence. Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal

Cadre de référence. Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal Cadre de référence Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal Révisé en février 2015 1 TABLE DES MATIÈRES Abréviations utilisées. 3 Mise en contexte. 4 Buts et objectifs.

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

Les offres de services spécialisés

Les offres de services spécialisés Les offres de services spécialisés Le contexte et les enjeux, incluant les offres de services spécialisés aux familles et aux proches, aux partenaires ainsi que notre engagement dans la collectivité. PAVILLON

Plus en détail

LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2015-2018 DOCUMENT-SYNTHÈSE

LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2015-2018 DOCUMENT-SYNTHÈSE LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE - DOCUMENT-SYNTHÈSE 8 MAI 1 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 3 DÉMARCHE ET ÉTAPES..... 3 RÉSULTATS DE LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE..4 MISSION...4

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

Audition. devant la Commission de la santé et des services sociaux de l AssemblÉe nationale du Québec

Audition. devant la Commission de la santé et des services sociaux de l AssemblÉe nationale du Québec Audition devant la Commission de la santé et des services sociaux de l AssemblÉe nationale du Québec Reddition de comptes 1 er avril 2007 au 31 mars 2012 Faits saillants Conception Pop grenade Coordination

Plus en détail

Techniques d archives médicales* au Collège Ahuntsic

Techniques d archives médicales* au Collège Ahuntsic Techniques d archives médicales* au Collège Ahuntsic *Présentation inspirée des documents Power point réalisés par mesdames Manon Brière, Nicole Dufresne et Andrée Dubreuil 2010-2011, adaptée par Lysann

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Journée d étude des leaders en soins infirmiers

Journée d étude des leaders en soins infirmiers Journée d étude des leaders en soins infirmiers Région : Abitibi-Témiscamingue Date : 10 mai 2012 Rouyn-Noranda Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil Direction, Affaires

Plus en détail

CSSS DLL RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2011-2012

CSSS DLL RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2011-2012 CSSS DLL RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2011-2012 Rapport annuel de gestion 2011-2012 LE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE DORVAL-LACHINE-LASALLE est fier de vous présenter son rapport annuel de

Plus en détail

REVUE DE L AIDE FISCALE ACCORDÉE AUX PERSONNES AYANT RECOURS À LA VOIE MÉDICALE POUR DEVENIR PARENTS

REVUE DE L AIDE FISCALE ACCORDÉE AUX PERSONNES AYANT RECOURS À LA VOIE MÉDICALE POUR DEVENIR PARENTS REVUE DE L AIDE FISCALE ACCORDÉE AUX PERSONNES AYANT RECOURS À LA VOIE MÉDICALE POUR DEVENIR PARENTS Le présent bulletin d information vise rendre publiques les différentes modifications qui seront apportées

Plus en détail

ENTENTE DE GESTION ET D IMPUTABILITÉ 2014 2015 LE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE SAINTE JUSTINE

ENTENTE DE GESTION ET D IMPUTABILITÉ 2014 2015 LE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE SAINTE JUSTINE ENTRE LE ET L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL Août 2014 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 CHAPITRE I : LES TERMES DE L ENTENTE DE GESTION ET D IMPUTABILITÉ... 4 1. BUT DE L ENTENTE...

Plus en détail

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude Rapport d inspection des pratiques professionnelles Date : le 16 janvier 2012 Table des matières DÉCLARATION DU VALIDATEUR

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM 1 1.1 INTRODUCTION 1.1.1 CONTEXTE Le projet de construction d un nouveau centre hospitalier est un projet qui chemine depuis un grand nombre d années déjà et dont la finalité première est de doter le Québec

Plus en détail

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 BULLETIN Région de la Capitale-Nationale Bulletin numéro 8 Avril 2014 Contenu Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 Éditorial 1 Comité de suivi régional : un travail d équipe! 3 Coordination et organisation

Plus en détail

roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE

roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE D O C U M E N T D E C O N S U L T A T I O N roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE Adopté par le conseil d administration

Plus en détail

Commission de la santé et des services sociaux

Commission de la santé et des services sociaux Commission de la santé et des services sociaux Mémoire présenté à la Commission de la santé et des services sociaux dans le cadre de la consultation publique sur le document : «L AUTONOMIE POUR TOUS livre

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail