CLINIQUE AMBROISE PARE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CLINIQUE AMBROISE PARE"

Transcription

1 1

2 COORDONNEES DE L ETABLISSEMENT Raison sociale SA CLINIQUE AMBOISE PARE Adresse 387, route de Saint-Simon Code postal Commune Toulouse cedex 1 N FINESS N SIRET Représentant légal Bertrand MIGNOT 2

3 PRESENTATION GENERALE La Clinique Ambroise Paré est le fruit du regroupement de plusieurs établissements. 1 L HISTORIQUE 1978 : pour assurer son développement, la clinique a quitté son adresse originelle, allées Charles de Fitte. Elle s est installée sur le site actuel, au 387 route de Saint Simon et 1983 : les regroupements d'activité avec les cliniques La Farouette puis Mauriceau ont fait d'ambroise Paré l'une des plus importantes maternités de Midi-Pyrénées : la construction de nouveaux locaux résolument modernes a permis le doublement de la superficie de l'établissement et son adaptation aux évolutions réglementaires demandées : accueil de la clinique Roquelaure à Ambroise Paré qui a permis d'élargir l'offre de soins par l'intégration d'un service de médecine. novembre 2001 : la clinique est rachetée par le groupe Médi-Partenaires : la clinique a obtenu l accréditation sans recommandation ni réserve : extension de la clinique pour agrandissement du bloc obstétrical et un pôle de consultation obstétrique 2006 : ouverture du service des urgences 3

4 2007 : certification de la clinique sans décision 2010 : nouvelle extension de la clinique pour améliorer son offre hôtelière, agrandir le bloc opératoire et proposer aux médecins de nouveaux espaces de consultation. Février 2011 : certification V2010 Elle est située dans le quartier des Arènes, limitrophe aux quartiers de Saint-Cyprien, Lardennes, Bellefontaine et du Mirail. La Clinique est accessible par voie routière, dans l immédiate proximité d un échangeur autoroutier et des accès périphériques, elle est desservie par le réseau de transport en commun, métro et bus et tramway. Elle dispose d un accès direct pour les ambulances et est accessible aux personnes handicapées pour lesquelles des rampes d accès sont aménagées La Clinique Ambroise Paré a été accréditée V1 en décembre 2003, sans réserve ni recommandation et certifiée V2 en avril 2007, sans réserve ni recommandation par la Haute Autorité de Santé. 4

5 La clinique Ambroise Paré est titulaire des autorisations suivantes : Nombre de lits ou places autorisées Date d obtention des autorisations Activité autorisations Date d obtention des autorisations Chirurgie Catégorie A Dont 10 lits de USC Chirurgie Ambulatoire Gynécologie Obstétrique Catégorie A Médecine Catégorie A juin Avril juin juin 2000 Chirurgie esthétique Médecine d urgences Traitement du cancer par chirurgie Chirurgie pédiatrique Centre labélisé et spécialisé Mai 2006 Février 2007 Juin avril 2010 Néonatologie 9 Octobre 2005 Dépôt de sang d urgences vitales Arrêté préfectoral avril 2008 soit 222 Scanner IRM Janvier 2005 Les spécialités chirurgicales : Chirurgie Digestive et Viscérale Chirurgie Orthopédique et Traumatologie Chirurgie ORL plastique reconstructrice et esthétique de la face et du cou Chirurgie Urologique. Chirurgie Gynécologique Obstétricale Chirurgie Ophtalmologique Chirurgie dentaire Chirurgie carcinologique Chirurgie pédiatrique Les activités médicales: Explorations Fonctionnelle Cardiologie Gastro-entérologie Hépatologie Obstétrique et Gynécologie médicale Pédiatrie / Néonatologie Anesthésie Réanimation Radiologie/ imagerie Exploration de la surdité, des vertiges et phoniatrie Rhumatologie Neurologie Endocrinologie Diabétologie Kinésithérapie Urgences 5

6 Le Bloc opératoire comprend : 9 salles d interventions, dont 3 hyper-aseptiques (iso 5) 1 lithotripteur Stérilisation centrale : 1 zone de réception et zone de lavage, 1 zone de conditionnement, 3 autoclaves doubles portes, 1 zone de stockage stérile. Bloc endoscopie : 2 salles endoscopie, SSPI : 1 salle de soins post-interventionnelle de 13 postes Bloc obstétrical : 2 salles d examen prénatal, 4 salles de pré-travail, 7 salles de naissance, 2 salles de césarienne (dont 1 est réservée pour les urgences), 1 salle de soins néonataux, 1 salle de réveil, Urgences : 4 box 1 salle de déchoquage 1 salle de dégravillonnage Autres : Un laboratoire d analyse médicale implanté dans nos locaux depuis janvier 2010 Un dépôt de sang d urgence vitale Un service d imagerie médicale doté d un scanner et d une IRM ouverte 6

7 Le mode d hospitalisation La clinique dispose de différents modes d hospitalisation tels que le service ambulatoire que nous développons régulièrement (suivi et réalisation des actes marqueurs), l hospitalisation complète, par l intervention des réseaux des formules d HAD, l HTP en gynécologie. Tout patient est pris en charge par un spécialiste dont relève sa pathologie dans un contexte de sécurité et de qualité. Une prise en charge spécialisée (diagnostique et thérapeutique, chirurgicale) par une équipe pluridisciplinaire avec une permanence de soins médicale et chirurgicale organisée 24h/24h. Notre service d urgences est fonctionnel depuis L intégration d une infectiologue, intervenant pour des prises en charges spécifiques en appui des autres praticiens, a permis de renforcer notre équipe médicale. Notre établissement participe également au GCS télésanté Midi-Pyrénées. Le développement de la chirurgie pédiatrique sur notre site reconnu comme centre de proximité et spécialisé est mis en place depuis avril Prise en charge du soin tant en chirurgie qu en médecine La pratique de l imagerie interventionnelle se développe dans les chirurgies urologique et viscérale notamment. Un plateau technique et des équipes dédiés assurant le fonctionnement du bloc opératoire conformément à la réglementation. La charte d organisation de bloc et le conseil de bloc permettent d optimiser son fonctionnement. Un logiciel de gestion du planning opératoire (Time Wise) est en place, il permet d une part de faire une gestion prévisionnelle des lits et d autre part de faire une gestion prévisionnelle des interventions. L objectif est d améliorer la prédictibilité du programme opératoire et permettre d assurer ainsi les besoins en termes de matériel et de personnel. Ce logiciel permet également de fournir un ensemble de statistique sur le taux d occupation des salles, les types d intervention, l activité des praticiens. Depuis janvier 2010, un laboratoire d analyses médicales (Cedibio) est installé dans nos locaux, afin de répondre au mieux aux urgences prises en charge par notre établissement. La mise en place du dossier patient informatisé, conformément à nos objectifs fixés par le CBUM, se poursuit pour assurer progressivement la couverture totale de nos services d hospitalisation. Ce dossier facilite la communication entre les spécialistes qui ont également un accès dans leur bureau de consultation et dans la chambre de garde pour une meilleure prise en charge du patient. 7

8 4 La continuité des soins Organisation interne : Les plannings des services d hospitalisation pour les activités de chirurgie et de médecine sont conçus pour assurer 24 h / 24, tous les jours de l année, une présence effective assurant la continuité des soins. Ils intègrent des temps de transmission lors de la relève des équipes, afin de garantir l exhaustivité des informations transmises et garantir la qualité des soins. Un cadre de soins est d astreinte, ce qui permet de pallier aux absences inopinées du personnel. Un anesthésiste est de garde sur place en permanence, il assure le fonctionnement du service de surveillance continue et du bloc obstétrical et ce, 24 h/ 24, toute l année. Un deuxième anesthésiste est d astreinte. Il est appelé, en cas de besoin pour doubler l anesthésiste de garde. Une astreinte est assurée par tous les médecins des autres spécialités (médicales et chirurgicales). Dans certaines spécialités comme l ophtalmologie, le viscéral un partenariat entre les cliniques (Cours- Dillon, St Nicolas, les Cèdres, Sarrus-Teinturiers et le Parc) est mis en place pour assurer les urgences tout le long de l année. Un obstétricien est de garde sur place 24h/24h, 365 jours par an. Une astreinte gynécologique chirurgicale est également opérationnelle. Un urgentiste est de garde 24h/24, il assure l accueil de toutes les urgences et fait appel aux praticiens spécialisés d astreintes. Un pédiatre est d astreinte 24h/24, tous les jours de l année. Le service imagerie est d astreinte 365 j/365. La biologie est assurée par le laboratoire CEDIBIO installé sur site et assure la réalisation des examens et la transmission immédiate des résultats, 365 jours par an, 24h/24. Partenariat pour assurer la continuité des soins La continuité des soins est également assurée par le biais de partenariat entre la Clinique Ambroise Paré et différentes structures ou établissements (HAD, rééducation fonctionnelle, soins palliatifs, accès réanimation ). Cette organisation permet l accès aux filières de soins pour l ensemble de nos patients, garantissant ainsi leur prise en charge aussi bien durant qu en amont de leur hospitalisation en court séjour. La coordination de ces partenariats est assurée soit dans le cadre des réseaux de soins (cancérologie, Matermip, Diamip ), soit par le biais de rencontre entre les services et les directions des 8

9 établissements. Des dispositifs d audit évaluent le fonctionnement de ces conventions, et servent de base à leur actualisation pour en garantir le caractère opérationnel. 3 : Résultats de la participation des personnels médicaux et non médicaux intervenant dans la procédure d évaluation Nos équipes médicales, soignantes et administratives, avec la Direction, la CME et avec l aide des représentants des usagers, s impliquent dans une démarche d amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins. Cette démarche est certifiée par la Haute autorité de santé depuis Des groupes de travail sont formés suivants les critères de l HAS depuis 2003 et sont toujours actifs. 9

10 Résultats de l'évaluation de la satisfaction des patients La satisfaction des patients est évaluée grâce à la mise en place d un questionnaire de sortie. Le patient est informé par le biais du livret d accueil de la possibilité d exprimer ses remarques et suggestions. Cette disposition permet de prévenir et de résoudre les difficultés avant la formulation d une plainte écrite. Les questionnaires sont examinés hebdomadairement par le RAQ et le Directeur. Les patients ont la possibilité également de nous communiquer leurs remarques ou leurs demandes d informations par mail. Organisation de l enquête satisfaction des patients analysés après recueil des questionnaires MODALITES FREQUENCE INDICATEURS QUESTIONNAIRES DE SATISFACTIONS PATIENTS 1 ANALYSE PAR SEMAINE 1 BILAN MENSUEL DIFFUSE PAR L ENCADREMENT NOMBRES DE QUESTIONNAIRES RECUEILLIS ACCUEIL DU PATIENT PRISE EN CHARGE DU SOIN PAR SERVICE HOTELLERIE RESTAURATION 1 FOIS PAR AN BILAN BILAN ANNUEL COMMUNIQUE A L ARS Par ailleurs l existence de la CRUQ figure dans le livret d accueil. La composition et les modalités d accès à cette commission font l objet d un affichage sur tous les points infos dans les services. Organisation MODALITES FREQUENCE INDICATEURS CRUQ 3 REUNIONS PAR ANS DECRET DU 2 MARS 2005 COMPTE RENDU DE REUNION NOMBRE DE SAISINES DE LA COMMISSION BILAN ANNUEL DE LA CRUQ 1 FOIS PAR AN BILAN BILAN ANNUEL COMMUNIQUE A L ARS Toutes les réclamations et/ou plaintes des patients sont analysées et font l objet d une réponse individualisée Organisation MODALITES FREQUENCE INDICATEURS PLAINTES PAR SAISIE DE LA CRUQ OU PLAINTES PAR COURRIER A CHAQUE SAISINE A CHAQUE COURRIER REÇU COMPTES RENDUS DE REUNION DE LA CRUQ NOMBRE DE SAISINE DE LA COMMISSION REGISTRE DES PLAINTES NOMBRE ET NATURE DES PLAINTES 1 FOIS PAR AN BILAN BILAN ANNUEL COMMUNIQUE A L ARS 10

La Clinique Ambroise Paré et son service Maternité-Pédiatrie

La Clinique Ambroise Paré et son service Maternité-Pédiatrie La Clinique Ambroise Paré et son service Maternité-Pédiatrie La Clinique Ambroise Paré La Clinique Ambroise Paré est une clinique de court séjour, pluridisciplinaire, qui dispose de 228 lits et places.

Plus en détail

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010 2009 2013 Mesure 19 SOINS ET vie des malades Le traitement du cancer mars 2010 dans les établissements de santé en France en 2010 868 établissements de santé sont désormais autorisés à traiter les malades

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE DU CEDRE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE DU CEDRE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE DU CEDRE 950, rue de la Haie 76235 BOIS-GUILLAUME Novembre 2010 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE AMBROISE-PARÉ. 387, route de Saint-Simon TOULOUSE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE AMBROISE-PARÉ. 387, route de Saint-Simon TOULOUSE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE AMBROISE-PARÉ 387, route de Saint-Simon 31076 TOULOUSE Décembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE

Plus en détail

CONCOURS GENERAL SESSION 2009

CONCOURS GENERAL SESSION 2009 CONCOURS GENERAL SESSION 2009 Epreuve d admission Partie écrite : Durée : 2 heures Le Centre hospitalier du Val d Ariège (CHVA) est inscrit dans un réseau local de lutte contre les infections nosocomiales

Plus en détail

A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS. du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille

A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS. du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille Nous sommes un ensemble universitaire d hôpitaux, de cliniques et d établissements médico-sociaux, d inspiration

Plus en détail

Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre

Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre De l excellence des soins à notre ambition de demain : un grand pas pour l AP-HM et nos patients Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre Dossier

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER 87000 LIMOGES JUIN 2007 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de

Plus en détail

santé d'arcachon pôle T.4 - Identification des entrées Cadre de l'étude :. Pôle de santé d Arcachon

santé d'arcachon pôle  T.4 - Identification des entrées Cadre de l'étude :. Pôle de santé d Arcachon Cadre de l'étude :. Pôle d Arcachon Missions :.Etude d'implantation.conception du système.définition du design produit.définition du design graphique.fabrication et mise en place 35 Typologie :.Signalétique

Plus en détail

Un patrimoine hérité du passé mais tourné vers l avenir

Un patrimoine hérité du passé mais tourné vers l avenir chu-toulouse.fr Un patrimoine hérité du passé mais tourné vers l avenir Le CHU de Toulouse : les sites historiques L Hôtel-Dieu Saint-Jacques, né aux XII e et XIII e s. et l Hôpital Saint-Joseph de La

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction auprès des patients hospitalisés du CHU-Hôpitaux de Rouen du 11 mai 2010

Résultats de l enquête de satisfaction auprès des patients hospitalisés du CHU-Hôpitaux de Rouen du 11 mai 2010 Résultats de l enquête de satisfaction auprès des patients hospitalisés du CHU-Hôpitaux de Rouen du 11 mai 2010 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Les services concernés par l enquête Tous les services d

Plus en détail

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT 2012-2016 Projet médical Ambert - Thiers Attachement des deux Commissions Médicales des deux établissements au besoin de santé publique sur ce territoire. Projet

Plus en détail

Hospitalisation des patients placés en garde à vue (Salle Cusco- Hôtel Dieu) CME 9 Juillet 2013

Hospitalisation des patients placés en garde à vue (Salle Cusco- Hôtel Dieu) CME 9 Juillet 2013 Hospitalisation des patients placés en garde à vue (Salle Cusco- Hôtel Dieu) CME 9 Juillet 2013 Deux logiques Logique médicale: interrogation sur le maintien d un secteur d hospitalisation isolé Logique

Plus en détail

CHIFFRES CLES

CHIFFRES CLES CHIFFRES CLES 2009 www.chu-clermontferrand.fr CHIFFRES CLES 2009 activites de soins Origine géographique des patients Etablissement de proximité 63 % des patients hospitalisés du CHU sont originaires du

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS 2, RUE CHARLES SIMON BP 413 51308 VITRY-LE-FRANÇOIS CEDEX OCTOBRE 2009 PARTIE 1 Nom

Plus en détail

Vacancy summary / Résumé de poste Praticien Hospitalier médecin Anesthésiste Description :

Vacancy summary / Résumé de poste Praticien Hospitalier médecin Anesthésiste Description : Titre : Vacancy summary / Résumé de poste Praticien Hospitalier médecin Anesthésiste Description : Le Centre Hospitalier dans la région Poitou-Charentes recrute un médecin spécialisé en ANESTHESIE dans

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL ET D ENCADREMENT: BLOCS OPERATOIRES POLYVALENTS

LIVRET D ACCUEIL ET D ENCADREMENT: BLOCS OPERATOIRES POLYVALENTS LIVRET D ACCUEIL ET D ENCADREMENT: BLOCS OPERATOIRES POLYVALENTS I- IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE Centre Hospitalier de Saint-Quentin Pôle 3 : «Chirurgie et spécialités chirurgicales» Blocs

Plus en détail

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes»

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Communiqué de presse Mars 2012 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Toulouse, le 7 mars 2012 Quatre cliniques de la région Midi-Pyrénées,

Plus en détail

Nouveaux indicateurs du tableau de bord des Infections Nosocomiales. Mardi 25 janvier Hélène MARINI

Nouveaux indicateurs du tableau de bord des Infections Nosocomiales. Mardi 25 janvier Hélène MARINI Nouveaux indicateurs du tableau de bord des Infections Nosocomiales Mardi 25 janvier Hélène MARINI Indicateurs du tableau de bord de la lutte contre les infections nosocomiales Créés en février 2006 Objectifs

Plus en détail

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE Comment améliorer les tensions dans les structures d urgence Dr Bénédicte Le Bihan- Dr Michel Thicoipe Le réseau territorial des urgences de Gironde : un axe

Plus en détail

Unité Anesthésie Chirurgie Ambulatoire. Chirurgie Ambulatoire. 15 décembre 2011. Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord

Unité Anesthésie Chirurgie Ambulatoire. Chirurgie Ambulatoire. 15 décembre 2011. Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord Unité 15 décembre 2011 Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord 1 Unité 2009 En 2009, le Pôle Tête et Cou NORD disposait de 3 services d hospitalisation complète de 56 lits sur

Plus en détail

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation Pasteur 2 Construit pour la vie, paré pour l avenir Guide d orientation Faciliter votre orientation dans l hôpital Pasteur 2 Bienvenue dans le nouvel hôpital Pasteur 2. Le CHU de Nice a conçu ce guide

Plus en détail

Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015

Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015 Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015 Réunion des infirmiers(e) hygiéniste CCLIN Paris Nord 1 Certification V 2014 : Procédure d évaluation externe

Plus en détail

CHIFFRES CLéS % 64 %

CHIFFRES CLéS % 64 % CHIFFRES CLéS 957 12 3 50 % 64 % 879 497 64 127 893 88 2 7 8 0 3 8 2 105 625 227 573 348 150 817 1 602 312 655 Studio Réflex #sommaire Activité... Activité Services Médico-Techniques Consultations externes

Plus en détail

Notre site Internet :

Notre site Internet : Entrée de l établissement Foyer d Accueil Médicalisé Centre Médico-Chirurgical Pôles de Psychiatrie Unité de Soins de Longue Durée Institut de Formation des Aides Soignants LES HOPITAUX DE LANNEMEZAN EN

Plus en détail

LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE

LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE La Clinique Mutualiste de l Estuaire est reconnue comme acteur majeur en cancérologie pour le territoire de

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION LE CHILLON

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION LE CHILLON ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE DE SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION LE CHILLON Le Château du Chillon 49370 LE LOUROUX-BECONNAIS Juillet 2009 PARTIE

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE D ORTHOPEDIE

PRÉSENTATION DU SERVICE D ORTHOPEDIE PRÉSENTATION DU SERVICE D ORTHOPEDIE Les locaux : C est un service de chirurgie traumatologique et orthopédique. Il est composé de 29 lits (7 chambres particulières et 11 chambres doubles). Chambres chambres

Plus en détail

Analyse d un parcours patient par la méthode du «patient traceur» Dr M.C. Moll Coordonnateur GDR, délégué qualité

Analyse d un parcours patient par la méthode du «patient traceur» Dr M.C. Moll Coordonnateur GDR, délégué qualité Analyse d un parcours patient par la méthode du «patient traceur» Dr M.C. Moll Coordonnateur GDR, délégué qualité 1 Contexte : Certification V2014 Objectifs de la 4 ème itération de la certification V2014

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER D AUXERRE. 2, boulevard de Verdun BP AUXERRE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER D AUXERRE. 2, boulevard de Verdun BP AUXERRE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER D AUXERRE 2, boulevard de Verdun BP 69 89011 AUXERRE Septembre 2009 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Mois

Plus en détail

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition 1 2 Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition L observation est un enjeu préalable indispensable à l action publique, en amont une aide à la décision et au pilotage, en aval un socle pour

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE DE POITIERS

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE DE POITIERS COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE DE POITIERS 1, rue de la Providence 86035 POITIERS Décembre 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Le Centre Hospitalier Annecy Genevois est la plus

Le Centre Hospitalier Annecy Genevois est la plus Chiffres clés 2015 Le Centre Hospitalier Annecy Genevois est la plus importante structure hospitalière de Haute-Savoie. Il est composé de deux sites hospitaliers principaux : Annecy Saint-Julien-en-Genevois

Plus en détail

HAD 43. Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX

HAD 43. Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX Autorisation ARH Auvergne (Agence Régionale de l Hospitalisation) 23/10/07 attribuée au Centre Hospitalier Partenariat: Centre

Plus en détail

DE LA POLYCLINIQUE REIMS-BEZANNES

DE LA POLYCLINIQUE REIMS-BEZANNES DOSSIER DE PRESSE PREMIÈRE PIERRE DE LA POLYCLINIQUE REIMS-BEZANNES 21 JANVIER 2016 COURLANCY SANTÉ ET ICADE SCELLENT UN PARTENARIAT IMMOBILIER AVEC LE LANCEMENT DE LA POLYCLINIQUE DE REIMS-BEZANNES BEZANNES,

Plus en détail

Certification V2014. Le patient traceur. «Le patient au cœur de la méthode» 17/02/2015. CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1

Certification V2014. Le patient traceur. «Le patient au cœur de la méthode» 17/02/2015. CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Certification V2014 Le patient traceur «Le patient au cœur de la» 17/02/2015 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Enjeux Une nouvelle approche pour l'amélioration de la qualité des soins (qualité, sécurité,

Plus en détail

Fiche descriptive des services accueillant des étudiants DES AFS AFSA d Anesthésie- Réanimation

Fiche descriptive des services accueillant des étudiants DES AFS AFSA d Anesthésie- Réanimation Fiche descriptive des services accueillant des étudiants DES AFS AFSA d Anesthésie- Réanimation Hôpital Européen Georges Pompidou ENCADREMENT 1) Nombre de praticiens anesthésistes-réanimateurs affectés

Plus en détail

Réforme du Troisième Cycle Réunion d information. 03 Février 2016

Réforme du Troisième Cycle Réunion d information. 03 Février 2016 Réforme du Troisième Cycle Réunion d information 03 Février 2016 Ali Bellamine Représentant étudiant au conseil d UFR de Médecine 1 / 24 2 / 24 Réforme du Troisième Cycle - Réunion d information > Le troisième

Plus en détail

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B Le patient traceur Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé Août 2014 ACC01_F205_B 1 La méthode du patient traceur Définition Méthode d évaluation et d amélioration

Plus en détail

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX Août 2016 Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX PLAN 1. PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT 2. MISSIONS GENERALES 3. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DES CHANDIOTS

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DES CHANDIOTS COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DES CHANDIOTS 36, rue des Chandiots 63014 Clermont-Ferrand Novembre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir

L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir Pont-l Abbé, 6 mars 2017 COMMUNIQUE L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir Depuis 2012 et conformément au plan d adaptation «Hôtel-Dieu 2014», l établissement a connu d

Plus en détail

Hôpital Privé de l Ouest Parisien

Hôpital Privé de l Ouest Parisien Hôpital Privé de l Ouest Parisien 1 er juillet 2009 Page 1 13.01.10 Présentation générale Historique Positionnement actuel Orientations stratégiques Page 2 13.01.10 Quelques dates clés Locaux Mé édical

Plus en détail

PARTENARIAT DES ETABLISSEMENTS PRIVES ET PUBLICS

PARTENARIAT DES ETABLISSEMENTS PRIVES ET PUBLICS PARTENARIAT DES ETABLISSEMENTS PRIVES ET PUBLICS PARTAGE DE PLATEAUX TECHNIQUES. Congrès Unibode Metz - 23 Mai 2012. Docteur Charles PLUVINAGE Anesthésiste-Réanimateur HISTORIQUE Dès 1994 Le Schéma Régional

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA POLYCLINIQUE DE VILLENEUVE-SAINT-GEORGES. 47, rue de Crosne VILLENEUVE-SAINT-GEORGES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA POLYCLINIQUE DE VILLENEUVE-SAINT-GEORGES. 47, rue de Crosne VILLENEUVE-SAINT-GEORGES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA POLYCLINIQUE DE VILLENEUVE-SAINT-GEORGES 47, rue de Crosne 94190 VILLENEUVE-SAINT-GEORGES Novembre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3

Plus en détail

Communiqué de presse MAI 2017

Communiqué de presse MAI 2017 Communiqué de presse MAI 2017 Une première dans le Grand Ouest La Clinique Mutualiste La Sagesse (Groupe mutualiste HOSPI GRAND OUEST) ouvre la filière Parent eizh dans un esprit «maison de naissance»

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES STAGIAIRES DIETETICIENS

LIVRET D ACCUEIL DES STAGIAIRES DIETETICIENS [2017] HÔPITAL SAINT JOSEPH MARSEILLE LIVRET D ACCUEIL DES STAGIAIRES DIETETICIENS SOMMAIRE 1) STAGE DE PREMIERE ANNEE : LA RESTAURATION COLLECTIVE... 2 a) Présentation générale :... 2 b) Les prérequis

Plus en détail

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) :

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : DEMANDE DE LABELLISATION L instruction DGOS / PF2/2011/188 du 19 mai 2011 actualise le cahier des charges défini par la circulaire du

Plus en détail

HOTEL HOSPITALIER CHU BORDEAUX. Le CHU de Bordeaux. Mise à jour 13/12/2016

HOTEL HOSPITALIER CHU BORDEAUX. Le CHU de Bordeaux. Mise à jour 13/12/2016 HOTEL HOSPITALIER CHU BORDEAUX Le CHU de Bordeaux Mise à jour 13/12/2016 Colloque Ambulatoire 12 décembre 2016 Contexte et cadre réglementaire Projet d établissement 2016-2020 : Orientation 3 : Optimiser

Plus en détail

La Carte Vitale : réussir son intégration dans le SIH. 27 janvier 2009 Jean-Marc Zimmermann

La Carte Vitale : réussir son intégration dans le SIH. 27 janvier 2009 Jean-Marc Zimmermann La Carte Vitale : réussir son intégration dans le SIH 27 janvier 2009 Jean-Marc Zimmermann 1 Le Groupe CAPIO Groupe de cliniques privées européen fondé en 1994 en Suède 26 cliniques en France 21 établissements

Plus en détail

Liste des compétences prévalentes au sein du service, en lien avec le référentiel

Liste des compétences prévalentes au sein du service, en lien avec le référentiel Liste des compétences prévalentes au sein du service, en lien avec le référentiel 1- Observation et recueil de données cliniques Observation de l état de santé d une personne Examen clinique de la personne

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande -

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande - RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS - Dossier de demande - Le présent document s adresse à l ensemble des établissements publics et privés d Aquitaine souhaitant identifier au sein de

Plus en détail

Conseil national de l Ordre des médecins. Conditions de niveau d'études à remplir pour obtenir une licence de remplacement en spécialité.

Conseil national de l Ordre des médecins. Conditions de niveau d'études à remplir pour obtenir une licence de remplacement en spécialité. Conditions de niveau d'études à remplir pr obtenir une licence de remplacement en spécialité. ACTIVITÉ DU MÉDECIN REMPLACÉ Anatomie et cytologie pathologiques humaines anatomie et cytologie pathologiques.

Plus en détail

LE GROUPE HOSPITALIER PAUL GUIRAUD

LE GROUPE HOSPITALIER PAUL GUIRAUD Date : mars 2017 Intitulé du poste Nature du poste Direction Lieu d exercice Cadre de santé de nuit site Villejuif Temps plein Direction des soins Bureau d Accueil et d Orientation (BAO) Site Villejuif

Plus en détail

Questionnaire pour l élaboration des rapports CRUQ 2013

Questionnaire pour l élaboration des rapports CRUQ 2013 Questionnaire pour l élaboration des rapports CRUQ 2013 06/02/2014 Préambule La commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQ) est un organe de consultation sur

Plus en détail

Projet de coopération entre les hôpitaux Max Fourestier (CASH) et Louis Mourier (HUPNVS) Commission médicale d établissement 8 janvier 2013

Projet de coopération entre les hôpitaux Max Fourestier (CASH) et Louis Mourier (HUPNVS) Commission médicale d établissement 8 janvier 2013 Projet de coopération entre les hôpitaux Max Fourestier (CASH) et Louis Mourier (HUPNVS) Commission médicale d établissement 8 janvier 2013 Rappel du contexte Objectif: rapprochement des hôpitaux Max Fourestier

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE Octobre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Le parcours patient en ambulatoire Expérience du Carhemiic pôle 3I Groupe Hospitalier Pitié -Salpétrière

Le parcours patient en ambulatoire Expérience du Carhemiic pôle 3I Groupe Hospitalier Pitié -Salpétrière Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix 83 boulevard de l Hôpital - 75651 Paris cedex 13 Pôle 3I Inflammation Immunité Infection Le parcours patient en ambulatoire Expérience du Carhemiic pôle

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) HOPITAL PRIVE DE LA SEINE-SAINT-DENIS. 7, Avenue Henri-Barbusse LE BLANC-MESNIL

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) HOPITAL PRIVE DE LA SEINE-SAINT-DENIS. 7, Avenue Henri-Barbusse LE BLANC-MESNIL ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE HOPITAL PRIVE DE LA SEINE-SAINT-DENIS 7, Avenue Henri-Barbusse 93156 LE BLANC-MESNIL Octobre 2010 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE

Plus en détail

Guide d'aide à la préparation des dossiers de demande d'autorisation d'activité de soins de traitement des grands brûlés

Guide d'aide à la préparation des dossiers de demande d'autorisation d'activité de soins de traitement des grands brûlés Guide d'aide à la préparation des dossiers de demande d'autorisation d'activité de soins de traitement des grands brûlés A l'attention des établissements de santé de l'inter-région Nord-Ouest Septembre

Plus en détail

Permanence 24

Permanence 24 Février 2015 CH Montmorillon Secrétariat de Direction URGENCES >>> SAMU 15 >>> URGENCES - SMUR 05 49 83 83 00 Permanence 24 H/24 7j/7 «RECOURS CHU 86» 24H/24 7j/7 (réservé aux professionnels de santé)

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE DE LA CLINIQUE ARC-EN-CIEL. 71, avenue d Angoulême Châteaubernard BP COGNAC CEDEX

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE DE LA CLINIQUE ARC-EN-CIEL. 71, avenue d Angoulême Châteaubernard BP COGNAC CEDEX COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE DE LA CLINIQUE ARC-EN-CIEL 71, avenue d Angoulême Châteaubernard BP 10260 16112 COGNAC CEDEX Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3

Plus en détail

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES en CHIRURGIE PEDIATRIQUE. 1. Organisation générale

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES en CHIRURGIE PEDIATRIQUE. 1. Organisation générale DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES en CHIRURGIE PEDIATRIQUE 1. Organisation générale 1.1 Objectifs généraux de la formation Former un spécialiste de premier et de second recours en. 1.2 Durée totale du DES

Plus en détail

LES MEDECINS VOUS PARLENT DE LEURS PRATIQUES SUR NOTRE TERRITOIRE RENCONTRE ELUS / PROFESSIONNELS DE SANTE LE 12 FEVRIER 2016

LES MEDECINS VOUS PARLENT DE LEURS PRATIQUES SUR NOTRE TERRITOIRE RENCONTRE ELUS / PROFESSIONNELS DE SANTE LE 12 FEVRIER 2016 LES MEDECINS VOUS PARLENT DE LEURS PRATIQUES SUR NOTRE TERRITOIRE RENCONTRE ELUS / PROFESSIONNELS DE SANTE LE 12 FEVRIER 2016 PRESENTATION DU QUESTIONNAIRE Elaboré par des médecins généralistes : Dr Frédérique

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS 2012 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES

CHIFFRES CLÉS 2012 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CHIFFRES CLÉS 2012 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES LE CHU DE RENNES : 5 SITES DANS LA VILLE LE CHU DE RENNES Une capacité d hospitalisation de 1 661 lits et 193 places 16 pôles d activités médicales

Plus en détail

Démarche qualité en EHPAD. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18)

Démarche qualité en EHPAD. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) Démarche qualité en EHPAD Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) LA QUALITE Aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites des utilisateurs La qualité des soins OMS Garantir à chaque patient

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES SERVICES D UROLOGIE

LIVRET D ACCUEIL DES SERVICES D UROLOGIE LIVRET D ACCUEIL DES SERVICES D UROLOGIE PRESENTATION DU POLE VISCERAL Organigramme Me VERMANDEL Cadre supérieur se santé Mme Gueydon Cadre de santé D Urologie 1 et 2 Mme Seban Cadre de santé de Gastro

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU RÉSEAU LE PALLIUM

CONVENTION CONSTITUTIVE DU RÉSEAU LE PALLIUM CONVENTION CONSTITUTIVE DU RÉSEAU LE PALLIUM Réseau de Santé LE PALLIUM I.P.S. 3 place de la Mairie 78190 Trappes - 01.30.13.06.33 Fax. 01.30.13.06.39 Mail : reseau.lepallium@lepallium.fr - N SIRET 428

Plus en détail

Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois

Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois Cinq membres fondateurs Clinique de Carouge - Tél. service des urgences: 022 309 46 46 Avenue Cardinal Mermillod 1-1227 Carouge Horaires d ouverture du

Plus en détail

J Médecine généraliste et spécialisée

J Médecine généraliste et spécialisée Appellations (Métiers courants) Allergologue Chirurgien / Chirurgienne Endocrinologue Gastro-entérologue Hématologue Médecin Anesthésiste Réanimateur -MAR- Médecin du sport Médecin généraliste Médecin

Plus en détail

L ocalisation. LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau. Plan de Caen. 2 chiffres clés CHRU de Caen. Hôpital Côte de Nacre

L ocalisation. LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau. Plan de Caen. 2 chiffres clés CHRU de Caen. Hôpital Côte de Nacre Centre Hospitalier Régional Universitaire de Caen L ocalisation Plan de Caen Hôpital Côte de Nacre Centre Esquirol LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau Résidence pour Personnes Agées 2 chiffres

Plus en détail

LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE

LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE HISTORIQUE Construction année 1979 sur le site de l ancienne Maternité Régional

Plus en détail

en France, qui peut en faire quoi?

en France, qui peut en faire quoi? Données de Santé : en France, qui peut en faire quoi? n 1 PLAN 1/ Les données de santé Qu est est-ce que c est c? 2/ Les autorités s et organismes compétents Qui fait quoi? 3/ L utilisation L des données

Plus en détail

REX V2014 : Abdé BOUDILMI Vincent SIMON. 21 janvier 2016

REX V2014 : Abdé BOUDILMI Vincent SIMON. 21 janvier 2016 REX V2014 : Abdé BOUDILMI Vincent SIMON 21 janvier 2016 V2010 / V2014 - Conservation du manuel de certification V2010 2 - Consolidation d un fort niveau de maîtrise des PEP - L autoévaluation n est plus

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION POLYCLINIQUE DU SIDOBRE. Chemin Saint-Hippolyte CASTRES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION POLYCLINIQUE DU SIDOBRE. Chemin Saint-Hippolyte CASTRES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION POLYCLINIQUE DU SIDOBRE Chemin Saint-Hippolyte 81100 CASTRES Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Unité mobile de Douleur Aiguë Hôpital Purpan, Toulouse

Unité mobile de Douleur Aiguë Hôpital Purpan, Toulouse Unité mobile de Douleur Aiguë Hôpital Purpan, Toulouse M. Quintard, Infirmière anesthésiste, douleur M. Olivier, Médecin anesthésiste réanimateur, algologue Unité mobile de douleur aiguë Mise en place

Plus en détail

HOSPITALISATION A DOMICILE

HOSPITALISATION A DOMICILE Formation proposée par Bien-être et santé en Baie le 4 février 2010 à Granville HOSPITALISATION A DOMICILE intervention du Dr Chantal DESPIERRES Médecin coordonnateur de l HAD du Pays de la Baie L'HAD

Plus en détail

Les autres thématiques. Journée technique AUDIPOG 21 mars 2016 Véronique Tessier (Paris)

Les autres thématiques. Journée technique AUDIPOG 21 mars 2016 Véronique Tessier (Paris) + Les autres thématiques Journée technique AUDIPOG 21 mars 2016 Véronique Tessier (Paris) + Pourquoi parler des autres thématiques? Les EV investiguent sur les thématiques au périmètre dans tous les secteurs

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL GOUIN

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL GOUIN COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL GOUIN 2, rue Gaston-Paymal 92110 CLICHY Avril 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ Mai 2008 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS 28 rue de Charenton 75571 PARIS Cedex 12 Mai 2009 PARTIE 1

Plus en détail

Etude de la satisfaction du patient et de son entourage en établissements de santé

Etude de la satisfaction du patient et de son entourage en établissements de santé Etude de la satisfaction du patient et de son entourage en établissements de santé Stéphane Carré Colloque «Les usagers d hier à aujourd hui» Arras, 9 juin 2017 «Whatever we measure, we tend to improve.»

Plus en détail

Livret d accueil Vos droits et devoirs INFORMATIONS MÉDICALES ET PARTICIPATION AUX DÉCISIONS THÉRAPEUTIQUES LE CONSENTEMENT éclairé (Article L 111-2,3,4 CSP) Vous avez le droit à une information claire

Plus en détail

Inauguration du bâtiment Jean-Pierre CHANGEUX. Mercredi 24 avril h30. Dossier de Presse. Dossier de Presse Inauguration Changeux Page 1/7

Inauguration du bâtiment Jean-Pierre CHANGEUX. Mercredi 24 avril h30. Dossier de Presse. Dossier de Presse Inauguration Changeux Page 1/7 Inauguration du bâtiment Jean-Pierre CHANGEUX Mercredi 24 avril 2013-12h30 Dossier de Presse Dossier de Presse Inauguration Changeux Page 1/7 Mercredi 24 avril 2013 à 12h30 Inauguration du bâtiment Jean-Pierre

Plus en détail

Bienvenue au Centre Hospitalier de Lannion-Trestel

Bienvenue au Centre Hospitalier de Lannion-Trestel Bienvenue au Centre Hospitalier de Lannion-Trestel Janvier 2016 1 Présentation Etablissement public de santé Centre Hospitalier de 709 lits et places couvrant un bassin de population de 93000 habitants

Plus en détail

L hôpital est organisé en départements cliniques et médicotechniques, placés sous la responsabilité d un praticien chef de département.

L hôpital est organisé en départements cliniques et médicotechniques, placés sous la responsabilité d un praticien chef de département. Organisation L hôpital est organisé en départements cliniques et médicotechniques, placés sous la responsabilité d un praticien chef de département. Les départements cliniques sont eux-mêmes regroupés

Plus en détail

Rapprochement du programme hôpital numérique et de la certification des établissements de santé

Rapprochement du programme hôpital numérique et de la certification des établissements de santé Rapprochement du programme hôpital numérique et de la certification des établissements de santé François Bérard, chef du service certification des établissements de santé, Haute Autorité de Santé Michelle

Plus en détail

VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER

VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER OUI! ET C EST À CAUSE DE LA CERTIFICATION Je déclare avoir un lien d intérêt avec le sujet traité : Je suis expert-visiteur

Plus en détail

Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison. Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre septembre

Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison. Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre septembre Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre 2013 18 septembre 2013 1 Axes de la stratégie nationale sur les parcours de soins des patients Fluidifier les parcours

Plus en détail

Imagerie. Janvier 2012

Imagerie. Janvier 2012 Janvier 2012 Cette lettre d information est diffusée par le CENTRE HOSPITALIER DE ROCHEFORT à destination des médecins généralistes et spécialistes du bassin rochefortais. Elle sert de support de communication

Plus en détail

Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais. Conférence de presse 27 janvier 2012

Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais. Conférence de presse 27 janvier 2012 Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais Conférence de presse 27 janvier 2012 Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais Les Conseils d'etat vaudois et valaisan soumettent le financement du nouvel hôpital à leur

Plus en détail

Médico-social et GHT

Médico-social et GHT Pôle Autonomie Médico-social et GHT ANNIE LELIEVRE RESPONSABLE DU PÔLE AUTONOMIE Rencontre régionale des décideurs du médico-social en région Centre-Val de Loire 16 juin 2016 Groupements Hospitaliers de

Plus en détail

Ce rapport ne comporte que des données anonymes.

Ce rapport ne comporte que des données anonymes. COMMISSION DES RELATIONS AVEC LES USAGERS ET DE LA QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE Hôpital Necker-Enf ants Malades RAPPORT ANNUEL - 2006 Textes de référence - loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades

Plus en détail

Retour au sommaire. Article 1

Retour au sommaire. Article 1 Décret n 2006-909 du 21 juillet 2006 relatif à l'accréditation de la qualité de la pratique professionnelle des médecins et des équipes médicales exerçant en établissements de santé Retour au sommaire

Plus en détail

Retour d expérience sur la mise en place d un circuit court aux Urgences SAU Timone 2 Dr Véronique Péquignot Mr Alain Arnaud, cadre de santé

Retour d expérience sur la mise en place d un circuit court aux Urgences SAU Timone 2 Dr Véronique Péquignot Mr Alain Arnaud, cadre de santé Retour d expérience sur la mise en place d un circuit court aux Urgences SAU Timone 2 Dr Véronique Péquignot Mr Alain Arnaud, cadre de santé Plan Introduction Ø Principe du circuit court Ø But du circuit

Plus en détail

Dossier type d autorisation des structures de médecine d urgence. décrets n et du 22 mai 2006

Dossier type d autorisation des structures de médecine d urgence. décrets n et du 22 mai 2006 Dossier type d autorisation des structures de médecine d urgence décrets n 2006-576 et 2006-577 du 22 mai 2006 Le dossier type de demande d autorisation de faire fonctionner une structure de médecine d

Plus en détail

GHI Le Raincy-Montfermeil. Chaque jour, agents font la force du GHI. Groupe Hospitalier Intercommunal Le Raincy-Montfermeil

GHI Le Raincy-Montfermeil. Chaque jour, agents font la force du GHI. Groupe Hospitalier Intercommunal Le Raincy-Montfermeil GHI Le Raincy-Montfermeil Chaque jour, 2 000 agents font la force du GHI Groupe Hospitalier Intercommunal Le Raincy-Montfermeil L offre de soins du GHI Le GHI est un centre hospitalier de proximité assurant

Plus en détail

Hôtel Dieu. Consultations sans Rendez-vous

Hôtel Dieu. Consultations sans Rendez-vous Hôtel Dieu Consultations sans Rendez-vous CME - 8 Octobre 2013 Jean-Yves Fagon. Avec B Renaud, D Cantin et J Ch Allo Objectifs Mise en place progressive d une consultation sans rendez-vous dans les locaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Clinique de Bonneveine : Bilan et perspectives six mois après la reprise par le groupe Docte Gestio

DOSSIER DE PRESSE. Clinique de Bonneveine : Bilan et perspectives six mois après la reprise par le groupe Docte Gestio DOSSIER DE PRESSE Clinique de Bonneveine : Bilan et perspectives six mois après la reprise par le groupe Docte Gestio 16 mai 2013 SOMMAIRE 1. La clinique en bref..p. 3 2. Bilan, 6 mois après la reprise

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE DU PARC. 34, avenue de Flandre CROIX Cedex

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE DU PARC. 34, avenue de Flandre CROIX Cedex COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE DU PARC 34, avenue de Flandre 59963 CROIX Cedex Janvier 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p. 3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail