Programme. Section de la formation et du perfectionnement du personnel. D a n s c o n n a î t r e, i l y a n a î t r e

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme. Section de la formation et du perfectionnement du personnel. D a n s c o n n a î t r e, i l y a n a î t r e"

Transcription

1 S e c t i o n d e l a f o r m a t i o n e t d u p e r f e c t i o n n e m e n t d u p e r s o n n e l - P r o g r a m m e D a n s c o n n a î t r e, i l y a n a î t r e Victor Hugo Section de la formation et du perfectionnement du personnel Programme

2 2008 D a n s c o n n a î t r e, i l y a n a î t r e Section de la formation et du perfectionnement du personnel Victor Hugo Programme Genève, 2008

3

4 Introduction Je suis ravie de vous présenter le Programme 2008 de perfectionnement du personnel. Comme les années précédentes, ce programme couvre une large palette de cours de formation et de perfectionnement dont certains seront dispensés pour la première fois et d'autres ont été améliorés. Les programmes que nous proposons ont pour but d'instaurer une culture institutionnelle fondée sur les valeurs fondamentales communes d intégrité, de professionnalisme et de respect de la diversité. Ils visent à développer des compétences en matière d encadrement et à permettre aux fonctionnaires du Secrétariat d'acquérir les capacités techniques nécessaires afin de mieux répondre aux nouveaux enjeux du 21e siècle. La politique définie par l Organisation en matière d acquisition et de perfectionnement des compétences professionnelles est fondée sur l idée que la formation des fonctionnaires est un processus à long terme qui constitue un objectif prioritaire et un investissement important pour l avenir dont la responsabilité incombe à l Organisation mais aussi au personnel d encadrement et aux fonctionnaires. Les superviseurs ont un rôle primordial à jouer dans la formation et le perfectionnement de leurs subordonnés. Je les invite à tirer parti des entretiens sur le suivi du comportement professionnel afin d identifier clairement les besoins de leurs subordonnés et de convenir avec eux des moyens permettant d y répondre, que ce soit par des cours, des sessions de coaching ou de mentoring (parrainage), ou encore des formations en cours d emploi. Ils doivent également veiller à ce que les fonds alloués à leurs bureaux et départements pour améliorer et actualiser les capacités spécifiques et techniques des fonctionnaires soient répartis équitablement de manière à favoriser les meilleurs résultats de formation et une plus grande efficacité. Les fonctionnaires ont également un rôle à jouer dans la formation afin d'approfondir et d'enrichir leurs connaissances et leurs capacités. Quelle que soit leur position hiérarchique ou leur niveau d expérience, qu ils soient cadres supérieurs au bénéfice de plusieurs années de service ou aient été recrutés récemment, tous pourront trouver dans le programme 2008 une formation correspondant à leurs besoins. La participation à ces programmes de formation peut permettre aux fonctionnaires non seulement de contribuer à l évolution de leur propre carrière mais aussi de renforcer la capacité de l Organisation à répondre efficacement aux défis actuels et futurs. Je vous encourage vivement à profiter des opportunités qui vous sont offertes. Jan Beagle Sous-Secrétaire général à la gestion des ressources humaines

5

6 Table des matières Introduction 3 Politique de perfectionnement 9 Compétences de base et d encadrement 10 Liens entre valeurs et compétences et perfectionnement du personnel 11 Instaurer une culture de la volonté de perfectionnement 11 Développement organisationnel 11 Formation du personnel et suivi du comportement professionnel 12 Programmes de formation destinés à l ensemble du Secrétariat 12 Nouveaux programmes proposés en 2008: 13 Programmes décentralisés et plan de formation annuel 13 Communication accrue concernant les possibilités de formation 13 Aide et soutien de la part du personnel de la SFPP 13 La responsabilisation est la clé du succès 13 Des responsabilités communes fourniront de meilleurs résultats de formation 14 Obligations des membres du personnel 15 Obligations des superviseurs/cadres 15 Obligations du personnel de la SFPP 15 Section de la formation et du perfectionnement du personnel (SFPP) 16 Lieu 16 Parking 16 Cours de langues 16 Programmes de Technologies de l information & de Gestion et communication 16 Qui peut s'inscrire? 16 Programmes de Technologies de l information & de Gestion et communication 17 Technologies de l information & Gestion et communication 17 Tableaux synoptiques des cours proposés 18 Concours et examens 18 Langues 19 Gestion et communication 20 Technologie de l information Concours et examens Concours internationaux Examens locaux Cours de langues Calendrier des cours de langues Informations relatives aux cours de langues Cours généraux de langues dans les langues officielles des Nations Unies Autoformation en anglais et en français 30

7 2.5 Cours de langues spécialisés 31 A) Expression orale Anglais, Chinois, Espagnol, Français et Russe 31 B) Expression orale - Français 32 C) Expression orale - Espagnol 32 D) Sons et structures - Arabe 32 E) Expression écrite Anglais et français 32 F) L anglais sur le lieu de travail 33 G) Révision - Espagnol 33 H) Anglais (niveau supérieur) Compétences avancées 34 I) Français (niveau supérieur) Compétences avancées 34 J) Autres cours directement liés à l acquisition de compétences linguistiques et en matière de communication Examen d aptitude linguistique (EAL) Centre de ressources en langues Orientation Programme de bienvenue (induction) Programme d orientation des Nations Unies à Genève Programme de développement spécial pour les administrateurs auxiliaires Programme de mentoring («parrainage») Réseau de fonctionnaires recrutés à Genève via les concours de recrutements nationaux Intégrité et respect de la diversité Travailler ensemble : éthique et intégrité sur le lieu de travail Formation à la prévention du harcèlement moral, du harcèlement sexuel et de l abus d autorité sur le lieu de travail Diversité 46 A) Atelier sur la diversité 46 B) Communication interculturelle (communiquer efficacement dans un environnement culturel diversifié) Aide à l'organisation des carrières Aide à l'organisation des carrières 49 A) En route vers l'avenir: orienter sa carrière au sein des Nations Unies 49 B) Rédiger une notice personnelle 50 C) Réussir un entretien Centre de développement de carrière Mini ateliers Mini ateliers 53 A) Plateaux de carrière 53 B) Comment gérer les conversations difficiles 54 C) Créer un bon réseau de contacts 54 D) Facilitation de réunions 54 E) Donner et recevoir du feedback 55 F) Gérer le changement 55 G) Gérer le transfert des connaissances 56 H) Gérer le stress 56 I) Acquérir et conserver une bonne réputation 56 J) Apprendre à se fixer des objectifs SMART 57 K) Transitions : savoir tirer parti du changement! 57

8 7.0 Programme de préparation à la pré-retraite Programme de préparation à la pré-retraite Capacité à gérer et superviser des personnes Programme de formation à la gestion des personnes 61 (A) Programme de renforcement des compétences dans le domaine de l encadrement pour les cadres 61 (B) Programme de renforcement des compétences dans le domaine de l encadrement pour les directeurs Programme de formation sur le développement des aptitudes à la supervision 62 (A) Développement des aptitudes à la supervision 62 (B) Développement des aptitudes à la supervision Session pratique de suivi Suivi du comportement professionnel pour les cadres et superviseurs Formation de base au coaching pour les cadres Techniques d entretien basées sur les compétences Techniques d entretien basées sur les compétences - Suivi Communication et efficacité professionnelle Développement des services généraux 67 (A) Phase 1 : Compétences de base en matière de communication 67 (B) Phase 2 : Efficacité au travail, travail en équipe, éthique et intégrité 68 (C) Phase 3 : Communiquer efficacement : techniques d écoute active 68 (D) Phase 4 : Techniques avancées de communication : gérer la communication hiérarchique Gestion de projet 69 (A) Compétences de base en matière de gestion de projet 69 (B) Gestion de projets de coopération au développement, gestion de projets financés par des donateurs Efficacité personnelle Techniques professionnelles d animation Présentations efficaces Prise de parole en public Animation efficace Techniques de rédaction Service de rédaction Formation de formateurs Résolution de conflits Négociation dans un esprit de collaboration Résolution de conflits - Suivi Médiation Interventions spécifiques à une équipe Renforcement de l esprit d équipe Planification stratégique Souci du client 82

9 12.0 Gestion des ressources financières Formation à la gestion des achats Formation à la gestion des contrats Gestion des ressources humaines Séances d information sur le système en ligne d évaluation et de notation des fonctionnaires (e-pas) Formation en gestion des ressources humaines Formation en informatique Access 2000/2003 Créer et gérer une liste de contacts Excel 2000/ (A) Excel 2000/ Débutant 94 (B) Excel 2000/ Intermédiaire 94 (C) Excel 2000/ Avancé 94 (D) Excel 2000/ Créer et gérer une liste de présence Lotus Notes 95 (A) Lotus Notes - Débutant 95 (B) Lotus Notes - Réunions et calendriers de groupes PowerPoint 2000/ Word 2000/ (A) Word 2000/ Débutant 95 (B) Word 2000/ Intermédiaire 95 (C) Word 2000/ Avancé 96 (D) Word 2000/ Documents maîtres 96 (E) Word 2000/ Notes de bas de page / notes de fin / signets / renvois / liens hypertextes / index 96 (F) Word 2000/ Outils de révision 96 (G) Word 2000/ Création de sections 96 (H) Word 2000/ Styles et tables des matières 97 (I) Word 2000/ Modèles de document 97 (J) Word 2000/ Formulaires Windows Explorer et WinZip Certification PCIE Sessions de formation à des sujets spécifiques Mise à jour Office Amélioration des compétences techniques relatives au poste de travail Programme d amélioration des compétences techniques relatives au poste de travail Programme de congé sabbatique Sécurité et préparation aux missions Notions de base de sécurité sur le terrain : sécurité, santé et bien-être du personnel (formation en ligne) Séance d information sur la préparation aux missions Notions avancées de sécurité sur le terrain : 108

10 Politique de perfectionnement L acquisition et le perfectionnement des compétences professionnelles et en matière d encadrement de ses fonctionnaires constituent un objectif prioritaire et un investissement important pour l'avenir de l'organisation. Voici les principales lignes directrices de la politique de perfectionnement des Nations Unies : - L objectif de la politique de perfectionnement est de répondre aux besoins de l Organisation et de satisfaire les aspirations professionnelles de ses fonctionnaires. - Les programmes de perfectionnement doivent faciliter la mise en œuvre des réformes entreprises par le Secrétaire général. Ils contribuent au changement de la culture institutionnelle ainsi qu au renforcement des ressources humaines nécessaires pour l avenir. - Les programmes de perfectionnement se fondent sur les aptitudes générales définies par l Organisation et sur les compétences en matière d encadrement. Il est essentiel que les besoins soient recensés régulièrement afin de répondre aux exigences de l Organisation et d'identifier les lacunes qui seront comblées par la création et le développement de compétences et d aptitudes. - L Organisation, ses cadres et ses fonctionnaires ont tous un rôle à jouer dans la formation et le perfectionnement. Le dialogue qui s'instaure par le biais du système d évaluation et de notation des fonctionnaires (PAS) permet d identifier les besoins en matière de perfectionnement et de formation et d établir les responsabilités de chacun. - Une large palette de programmes de formation est offerte pour répondre à ces besoins. D une part, des programmes centralisés, visent à créer des compétences de base et en matière d encadrement et à promouvoir la culture et les valeurs de l Organisation. D'autre part, des programmes non centralisés, permettent de répondre aux besoins spécifiques et techniques des départements et des bureaux. - Les programmes de formation doivent être accessibles à l ensemble des fonctionnaires, à tous les niveaux de la hiérarchie. - Les fonctionnaires doivent envisager leur formation au sens le plus large. Ils pourront se tourner vers l autoformation, envisager des échanges avec des collègues ou lire les publications spécialisées relatives à leur activité, suivre des formations en cours d emploi, des séances de coaching et des programmes de perfectionnement par affectation. - Des méthodes de formation alternatives telles que les sessions d autoformation en informatique seront développées. - L Ecole des cadres des Nations Unies offre la possibilité de sessions d échanges au cours desquelles les fonctionnaires pourront bénéficier de l expérience de collègues d autres organisations faisant partie du système des Nations Unies. - L évaluation fait partie intégrante des programmes de formation. Elle permet de s assurer qu ils continuent de répondre efficacement aux besoins de l Organisation.

11 Compétences de base et d encadrement Dans le cadre de la réforme entreprise par le Secrétaire général dans le domaine de la gestion des ressources humaines, un processus participatif a été lancé afin de déterminer les compétences de base et d encadrement. Les valeurs communes s entendent des principes et convictions qui sont à la base du travail de l organisation et guident les actions et comportements de son personnel. Les compétences de base se définissent comme la combinaison de compétences, de qualifications et de comportements qui est demandée aux membres du personnel, indépendamment de la place qu ils occupent dans la hiérarchie. Les compétences d encadrement consistent en des compétences, qualifications et comportements supplémentaires, demandés aux personnes ayant des fonctions d encadrement. Les compétences nécessaires aux Nations Unies ont été définies par le biais d un processus participatif comprenant des entretiens et des groupes de discussion composés de membres représentatifs de l ensemble du personnel du Secrétariat, notamment le Secrétaire général adjoint, les chefs de départements et de bureaux et plusieurs centaines de fonctionnaires en poste dans six lieux d affectation. Les informations collectées ont permis de définir le modèle de compétence suivant, qui répertorie trois valeurs communes, huit compétences de base et six compétences en matière d encadrement. Valeurs communes - Intégrité - Professionalisme - Respect de la diversité Compétences de base - Aptitude à la communication - Esprit d équipe - Aptitude à la planification et à l organisation - Sens des responsabilités - Créativité - Souci du client - Volonté de perfectionnement - Ouverture à la technologie Compétences d encadrement - Qualités de chef - Hauteur de vue - Responsabilisation des subordonnés - Aptitude à donner confiance - Suivi du comportement professionnel - Sûreté de jugement/prise de décision Le Secrétaire général a transmis cette grille de compétences à tous les fonctionnaires dans la circulaire ST/SGB/1999/15 du 13 octobre Il y précise que ces compétences peuvent constituer un langage commun qui permettra d évoquer l excellence dans l exécution des tâches et la gestion en des termes concrets. Il a également signalé que ces compétences prendront toute leur valeur lorsqu elles seront appliquées et intégrées à d autres aspects de la gestion des ressources humaines. Ces aptitudes ont été incorporées aux programmes de perfectionnement du personnel, au système d évaluation et de notation des fonctionnaires, aux définitions génériques de poste ainsi qu aux avis de vacance. 10

12 Liens entre valeurs et compétences et perfectionnement du personnel Les programmes de formation du personnel ont été améliorés, de même que de nouvelles formations ont été créées, afin de permettre aux fonctionnaires d acquérir et d améliorer des compétences spécifiques. Le tableau figurant au début de chaque chapitre de cette brochure aidera les superviseurs et les fonctionnaires à planifier leur formation. Ce tableau met en relation certaines valeurs et compétences (c est-à-dire l ensemble des savoir-faire, qualités et types de comportement que les fonctionnaires devront acquérir et améliorer tout au long de leur carrière) avec le programme permettant de les créer et de les renforcer. Les compétences ne s acquièrent donc pas une fois pour toutes. En effet, la participation à des formations est l un des meilleurs moyens d acquérir des aptitudes, cependant elle ne remplace pas l expérience, le coaching, le feedback et l apprentissage individuel. Pour plus d informations sur un programme et sur les compétences qu il permet de développer, veuillez consulter le site de la Section de la formation et du perfectionnement du personnel (SFPP). Instaurer une culture de la volonté de perfectionnement Au cours du processus qui a permis de définir les compétences, la volonté de perfectionnement a été identifiée comme l une des plus importantes pour tous les fonctionnaires des Nations Unies et l avenir de l Organisation. De fait, l expérience au sein d autres organisations a montré que la volonté de perfectionnement est un facteur essentiel dans la capacité d une organisation à s adapter à l évolution du monde et aux besoins des clients. Le Secrétaire général est déterminé à créer une culture de la volonté de perfectionnement commune à l ensemble du Secrétariat, une culture qui sera le fruit d un partenariat entre l Organisation, ses cadres et ses fonctionnaires. Dans «Investir pour l avenir» 1, il a souligné que le futur des Nations Unies dépendait de sa capacité à apprendre, à grandir et à changer. Il l a répété dans son rapport «Renforcer l ONU : un programme pour aller plus loin dans le changement» 2 en déclarant : «Une réforme est un processus de longue durée, pas un événement ponctuel, et les changements ne s effectueront pas automatiquement ni du jour au lendemain» et en insistant sur l importance du perfectionnement et de la formation pour la mise en œuvre de la réforme annoncée dans ce rapport. L Organisation offre de nombreuses opportunités à ses fonctionnaires, notamment une large palette de programmes de formation et de perfectionnement. Nous nous attachons de plus à mettre en place diverses modalités d apprentissage comme des sessions avec formateur et des programmes d autoformation. Nous insistons également sur les possibilités toujours plus nombreuses de projets et travaux spécifiques, notamment les affectations à des missions et d autres expériences de développement. Les cadres sont incités à encourager et soutenir les employés dans leurs objectifs d apprentissage et de développement. Ils reçoivent eux-mêmes une formation dans ce sens. Les employés, de leur côté, doivent s engager à développer leurs compétences professionnelles. Développement organisationnel Le développement organisationnel est un effort global pour améliorer l efficacité d une entité, d un département ou d une commission régionale, par exemple. Un 1 ST/SGB/1998/6, 31 mars A/57/387, 9 septembre

13 diagnostic est généralement établi pour identifier les décalages entre la réalité et les objectifs à atteindre, puis pour mettre en œuvre les moyens pour pallier ces déficiences et intervenir. Ces mesures s accompagnent des processus habituels de supervision, d évaluation et de formation. Le changement peut intervenir dans la planification stratégique, la programmation, le renforcement des équipes, la définition des objectifs de l Organisation, le coaching de hauts fonctionnaires et de cadres, la planification et la restructuration des processus ainsi que dans le souci de la satisfaction du client. Cette nouvelle culture met l accent sur une approche intégrée qui se focalise sur les personnes, les objectifs et les processus et qui tient compte de l environnement changeant dans lequel l Organisation évolue. Formation du personnel et suivi du comportement professionnel Le système d évaluation et de notation des fonctionnaires (PAS) constitue un outil essentiel dans le renforcement du rôle des fonctionnaires et des superviseurs en matière de perfectionnement. L identification des besoins spécifiques d un employé fait partie intégrante du processus du PAS. Les fonctionnaires sont priés d indiquer au moins un objectif de perfectionnement dans leur projet de formation continue. Ces objectifs peuvent se concentrer sur des aptitudes ou des connaissances dont ils ont besoin ou qui pourraient devenir nécessaires dans leurs fonctions actuelles ou futures au sein des Nations Unies. De plus, avec le PAS, les superviseurs sont tenus de contribuer au développement de leurs subordonnés. Alors que les entretiens sur le perfectionnement ne devraient pas se résumer à un seul événement annuel, les entrevues sur la planification du travail que propose le PAS offrent la possibilité d évoquer ce problème régulièrement. Les fonctionnaires sont invités à prendre l initiative et à consulter leur supérieur direct concernant leurs besoins de formation et de développement. Ces derniers doivent, pour leur part, s assurer que les plans de formation des départements incluent tous les subordonnés et que ceux-ci se sentent soutenus et disposent du temps nécessaire pour pouvoir bénéficier pleinement des opportunités qui leur sont offertes. Lors du bilan de fin de cycle, le supérieur de premier rang est tenu d analyser les effets que la formation aura eus sur l ensemble de l unité. Les valeurs et les compétences de base et d encadrement définies par l Organisation peuvent servir de point de départ à ces entretiens. Les fonctionnaires et leur supérieur direct pourraient souhaiter convenir d une ou deux compétences sur lesquelles la formation du subordonné devrait se focaliser, à la fois à court et à long terme. Les membres du personnel assumant des responsabilités de supervision doivent évaluer le développement de leurs propres compétences en matière d encadrement avec leur supérieur direct. Dans ce contexte, il est important que les fonctionnaires et les superviseurs ne s en tiennent pas uniquement aux programmes de formation formels pour atteindre leurs objectifs, mais prennent en compte toutes les options, notamment les projets et tâches spécifiques, l apprentissage individuel par autoformation, le coaching par le superviseur, etc. Programmes de formation destinés à l ensemble du Secrétariat La politique mise en œuvre par les Nations Unies en matière de formation comprend des programmes centralisés dont l objectif est de renforcer la capacité de l Organisation et de soutenir les réformes institutionnelles en contribuant à l instauration d'une culture et de valeurs communes, d'une compréhension mutuelle des problèmes qui se posent et la création de réseaux de personnels au sein de l'organisation. 12

14 Nouveaux programmes proposés en 2008: - Développement des services généraux (phase 3 et 4) - Mini-atelier sur la motivation et le succès au travail Programmes décentralisés et plan de formation annuel C est aux superviseurs qu il incombe de définir les besoins de leurs subordonnés en matière de formation et de leur fournir les opportunités d y répondre. Des moyens financiers sont donc directement mis à la disposition des départements et des bureaux, sur la base des plans de formations annuels soumis au Bureau de la gestion des ressources humaines (BGRH). Ces fonds sont destinés à améliorer et à actualiser les capacités spécifiques et techniques, et à aider les départements à atteindre leurs objectifs et à répondre aux besoins de chaque fonctionnaire. La gestion de ces fonds relève des départements et des bureaux concernés, comme indiqué dans la circulaire ST/AI/1997/4 sur le perfectionnement des aptitudes et compétences. Les superviseurs doivent s assurer que les besoins d amélioration des capacités spécifiques et techniques de leurs subordonnés sont identifiés lors de l évaluation et de la notation des fonctionnaires (PAS) puis intégrés au plan général de formation du département. Le BGRH alloue des fonds, prodigue des conseils et supervise la mise en œuvre des plans. Le personnel de la Section de la formation et du perfectionnement du personnel est à la disposition des bureaux et des départements afin de les aider à la préparation de leur plan de formation annuel. Communication accrue concernant les possibilités de formation La volonté de perfectionnement étant un élément clé du processus de réforme, nous tenons avant tout à faire prendre conscience aux fonctionnaires du fait qu il est important de profiter des opportunités qui leur sont offertes. De plus amples informations sur les divers programmes et sur les horaires sont disponibles sur la page d accueil du site de la Section de la formation et du perfectionnement du personnel (http://learning.unog.ch) à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le menu déroulant des Services de l ONUG et en sélectionnant SFPP (Section de la formation et du perfectionnement du personnel). Aide et soutien de la part du personnel de la SFPP Les employés de la Section de la formation et du perfectionnement du personnel vous aident à définir vos besoins en matière de formation, à identifier les possibilités qui vous sont offertes pour y répondre et à concevoir des plans de perfectionnement. Ils conseillent et aident également les départements ou les unités de travail à élaborer des plans de formation en fonction du comportement professionnel et du processus de développement de carrière dans le contexte du développement organisationnel. La Section de la formation et du perfectionnement du personnel organise des sessions d'information sur les programmes de perfectionnement à la demande des unités de travail et des départements. La responsabilisation est la clé du succès Le diagramme du partage des responsabilités montre que la formation ne peut fournir d excellents résultats qu avec l engagement des trois partenaires (la SFPP, les superviseurs/ cadres et les fonctionnaires). Cette période comprend trois phases: avant la formation, durant la formation et après la formation. 13

15 Des responsabilités communes fourniront de meilleurs résultats de formation - Définir et mettre en œuvre des programmes fondés sur les valeurs fondamentales et les compétences de base des Nations Unies qui répondent aux besoins du personnel et de l'organisation. - Garantir l'utilisation des approches et méthodes de formation les plus efficaces. - Garantir à chaque participant une formation équitable dans une atmosphère stimulante et créative. - S'assurer que la formation répond aux besoins du personnel et de l'organisation. - Assurer le suivi et l'évaluation des cours de formation et prendre, le cas échéant, les mesures nécessaires pour garantir des formations de grande qualité. Personnel de la Section de la formation et du perfectionnement du personnel Optimisation des apprentissages Superviseurs/ Managers Membres du personnel - Définir les besoins de départements d'une fonction spécifique d'un fonctionnaire. - Encourager la formation et le développement de carrière de leurs subordonnés. - Libérer leurs subordonnés afin qu'ils puissent suivre une formation. - Participer activement au développement de leur carrière. - Faire preuve d'engagement pour atteindre les objectifs définis dans le cadre de la formation. - Appliquer les compétences acquises durant la formation sur leur lieu de travail et les partager avec leurs collègues. 14

16 Obligations des membres du personnel Avant la formation, les fonctionnaires doivent : - s assurer qu ils ont reçu l accord de leur superviseur pour participer à la formation à la date prévue (la signature du superviseur n est nécessaire que si l employé doit remplir un formulaire d inscription) ; - s engager à suivre la formation aux date, heure et durée prévues. Seule une participation à la totalité du cours peut garantir d excellents résultats. Les certificats ne seront remis qu aux participants ayant suivi la totalité du cours ; - annoncer le plus tôt possible toute renonciation à la formation, ce qui ne peut avoir lieu qu en cas d extrême urgence, afin que les personnes figurant sur les listes d attente puissent être contactées ; - effectuer, si nécessaire, une préparation à la formation. Durant la formation, les fonctionnaires doivent : - faire preuve d engagement en étant ponctuel, en préparant le matériel nécessaire et en suivant la formation jusqu au bout. Après la formation, les fonctionnaires doivent: - remplir les évaluations, lesquelles font partie intégrante du processus de formation. Ces évaluations constituent un suivi pour les formateurs et indiquent les points forts et les points faibles de la formation ; - appliquer les connaissances et les compétences acquises lors de la formation sur leur lieu de travail et les partager avec leurs collègues le cas échéant. Obligations des superviseurs/cadres Avant la formation, les superviseurs/cadres doivent : - identifier les besoins du département et/ou les besoins spécifiques d un subordonné et les intégrer au plan de formation annuel ; - convenir avec le fonctionnaire des objectifs à atteindre dans le cadre de la formation ; - soutenir les fonctionnaires dans leur effort pour atteindre leurs objectifs de perfectionnement ; - libérer les subordonnés pour toute la durée de la formation. Durant la formation, les superviseurs/cadres doivent : - s assurer que les fonctionnaires ne seront pas dérangés lors de la formation. Après la formation, les superviseurs/cadres doivent : - encourager les fonctionnaires à appliquer les connaissances et les compétences acquises lors de la formation sur leur lieu de travail. Obligations du personnel de la SFPP Avant la formation, les formateurs/professeurs doivent : - définir les besoins d un groupe en matière de formation. Durant la formation, les formateurs/professeurs doivent : - garantir à chaque participant une formation équitable dans une atmosphère stimulante et créative ; - s assurer que la formation répond aux besoins du groupe. Après la formation, les formateurs/professeurs doivent : - analyser les évaluations qu ils auront reçues. - Améliorer et ajuster leur cours/formation en conséquence. 15

17 Section de la formation et du perfectionnement du personnel (SFPP) Lieu - La SFPP est située dans l Annexe Bocage Il, qui accueille l ensemble des cours de langues et d informatique et la plupart des formations en gestion et communication. - Si une formation est dispensée hors site, le lieu sera affiché et communiqué aux participants. Parking - Un parking, auquel on peut accéder par la porte de Prégny, sur l Avenue de la Paix, est à disposition devant l Annexe. L accès est limité et nécessite une vignette. - Des circulaires seront régulièrement publiées par l ONUG afin de tenir les fonctionnaires informés des changements concernant l accès au parking et son emplacement. Cours de langues - Les participants aux cours de langues seront informés dans leur lettre de convocation des éventuels changements relatifs aux mesures de sécurité. Programmes de Technologies de l information & de Gestion et communication - Les services de sécurité remettront aux participants des formations en Gestion et communication un badge T3 (visiteurs), valable une semaine, limité au parking de l Annexe Bocage, sous réserve de disponibilité. - Les fonctionnaires du Palais Wilson et des autres annexes (ICC ou HEI) devront faire une demande auprès de la Sécurité afin d obtenir un badge valable pour la durée de la formation qu ils suivront. Ce badge peut être retiré à l avance (jusqu à une semaine avant le début du cours) auprès du bureau de sécurité de leur bâtiment/annexe sur présentation d une lettre ou d un courrier électronique de convocation ou d invitation de la SFPP. - Toutes les organisations dont le nom se termine par NU disposent, dans les bâtiments qu ils occupent, d un bureau de sécurité auprès duquel les participants peuvent obtenir leur badge. Les autres participants doivent retirer leur badge à la porte de Prégny. - Les fonctionnaires sont priés, dans la mesure du possible, d utiliser la navette ou de partager un véhicule. (Service de navette: Pour de plus amples informations, veuillez vous référer à la circulaire no.14 (réf: IC/ Geneva 2004/14). Qui peut s inscrire? Cours de langues - Les fonctionnaires du Secrétariat des Nations Unies qui bénéficient d un contrat de travail dont la durée couvre la période de cours et ont obtenu une autorisation de leur supérieur et de la section des Ressources humaines/de l Administration correspondante. 16

18 - Les fonctionnaires des institutions spécialisées et d autres organisations internationales dont la demande aura été préalablement validée par leur section du personnel/de la formation. - Le personnel retraité, les agents diplomatiques des Missions permanentes, le personnel des entreprises travaillant sur le site du Palais des Nations, les représentants des ONG accréditées auprès des Nations Unies, les membres de la presse, les consultants ainsi que les adultes à la charge des fonctionnaires sont admis à titre payant (voir Droits d inscription aux cours/formations). Programmes de Technologies de l information & de Gestion et communication - Les fonctionnaires du Secrétariat des Nations Unies. - Les fonctionnaires des autres bureaux, fonds, programmes et agences des Nations Unies bénéficiant d un Protocole d accord ou d un échange de lettres avec l ONUG; ceux-ci devront suivre une procédure administrative spécifique (voir la section relative aux droits d inscription aux cours/formations). Droits d inscription aux cours/formations applicables en janvier 2008 (révisables) Cours de langues Le personnel retraité, les agents diplomatiques des Missions permanentes, le personnel des entreprises travaillant sur le site du Palais des Nations, les représentants des ONG accréditées auprès des Nations Unies, les membres de la presse, les consultants ainsi que les adultes à la charge de fonctionnaires sont admis à titre payant. Cours généraux CHF 515* par trimestre Cours spécialisés CHF 325* par trimestre Veuillez consulter le site Internet de la SFPP pour de plus amples informations sur la procédure applicable aux examens de langue et à la circulaire d information relative aux langues. Technologies de l information & Gestion et communication Des frais d inscription seront facturés à votre organisation pour votre participation aux programmes de Technologies de l information et de Gestion et communication. Cette règle ne s applique pas aux membres du Secrétariat des Nations Unies à Genève. Veuillez contacter votre service administratif pour prendre connaissance des informations contenues dans le mémorandum* adressé par M. Bertrand Juppin de Fondaumière, Directeur de la Division de l administration de l ONUG, à tous les bureaux des Nations Unies à Genève. * 18 et 22 décembre

19 Tableau synoptique des cours proposés Concours et examens Concours de recrutement (internationaux) au Secrétariat Envoi d une notice personnelle (P-11) Interprètes Dans les 6 langues officielles Traducteurs Dans les 6 langues officielles Rédacteurs de compte-rendus Dans les 6 langues officielles Editeurs Dans les 6 langues officielles Rédacteurs de procès-verbaux Concours de Recrutement Nationaux (NCE) Anglais, arabe, espagnol, français Modification des sujets d examen chaque année Tests locaux Envoi d une notice personnelle (P-11) auprès des Ressources Humaines Secrétariat Dans les 6 langues officielles Comptabilité Anglais, français Test d'aptitude au travail de bureau Dans les 6 langues officielles Agent de sécurité Anglais, français 18

20 Tableau synoptique des cours proposés Langues Cours généraux Cours spécialisés T E S T D E P L A C E M E N T Arabe débutant Chinois débutant Anglais débutant Français débutant Russe débutant Espagnol débutant Arabe intermédiaire Chinois intermédiaire Anglais intermédiaire Français intermédiaire Russe intermédiaire Arabe avancé Chinois avancé Anglais avancé Français avancé Russe avancé Espagnol Espagnol intermédiaire avancé Expression orale Expression orale Sons et structures Anglais sur le lieu de travail Autoformation assistée Expression écrite Autoformation assistée Expression orale Anglais "après niveau 8" Français "après niveau 8" Espagnol révision E X A M E N D - A P T I T U D E L I N G U I S T I Q U E Expression orale Techniques Techniques Autoformation professionnelles de rédaction* assitée d'animation* Techniques professionnelles d'animation* Expression orale Expression orale Expression écrite Expression orale Centre de ressources en langues * Ces cours sont dispensés dans le cadre du programme de perfectionnement en communication et efficacité professionnelle 19

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information OFFICE DES NATIONS UNIES A GENEVE UNITED NATIONS OFFICE AT GENEVA Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006 Note d information 1. Un concours de recrutement de professeurs de français

Plus en détail

Circulaire N 17. Objet : Programme de formation linguistique à l ONUG 2016 1

Circulaire N 17. Objet : Programme de formation linguistique à l ONUG 2016 1 Nations Unies Secrétariat 5 octobre 2015 ST/IC/Genève/2015/17 Circulaire N 17 Objet : Programme de formation linguistique à l ONUG 2016 1 La présente circulaire a pour but d informer les fonctionnaires

Plus en détail

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année)

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année) FICHE DE POSTE DE JEA FRANÇAIS AU PNUE POUR L EQUIPE POST-2015 TEAM/ BUREAU EXECUTIF Information Générale Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

Concours de recrutement de traducteurs de langue française (2008) Avis de concours

Concours de recrutement de traducteurs de langue française (2008) Avis de concours United Nations Nations Unies Concours de recrutement de traducteurs de langue française (2008) Avis de concours 1. L Organisation des Nations Unies prévoit d organiser un concours de recrutement de traducteurs

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

Tribunal pénal international pour l ex-yougoslavie

Tribunal pénal international pour l ex-yougoslavie Chef du Service de communication, P-4 Tribunal pénal international pour l ex-yougoslavie DATE LIMITE POUR LE DÉPÔT DES CANDIDATURES : 22 juillet 2016 DATE DE PUBLICATION : 23 juin 2016 UNITÉ ADMINISTRATIVE

Plus en détail

STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE

STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE Institut de formation et de coopération technique STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE Stratégie d apprentissage progressif de l OMC

Plus en détail

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes Les gens Les partenariats Le savoir Compétences en milieu de travail Compétences essentielles Sondage sur le lieu de travail Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Assistant(e) Administratif et Financier G4 Mbuji Mayi 4 Administration et Finances OIM Kinshasa, RDC SVN 2015-14-RDC Oui Non

Assistant(e) Administratif et Financier G4 Mbuji Mayi 4 Administration et Finances OIM Kinshasa, RDC SVN 2015-14-RDC Oui Non TERMES DE REFERNCES CANDIDATURES INTERNES&EXTERNES I. RENSEIGNEMENTS SUR LE POSTE Titre Grade Lieu d affectation Tranche d ancienneté Famille d emplois Unité administrative Numéro du poste Position Classifié

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

1. Qu est-ce que l IGC?

1. Qu est-ce que l IGC? Questions fréquemment posées concernant l accréditation auprès du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Analyse des besoins en langues à l ONUG : résultats préliminaires

Analyse des besoins en langues à l ONUG : résultats préliminaires Analyse des besoins en langues à l ONUG : résultats préliminaires 1. Introduction En novembre 2010 (du 1er au 19 novembre) le Programme des langues et des techniques de communication a mené une analyse

Plus en détail

PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014. Avis aux élèves et à leurs parents

PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014. Avis aux élèves et à leurs parents PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 Avis aux élèves et à leurs parents MAI 2014 Vendredi 23 mai 2014 : - Fin des activités parascolaires. Vendredi 30 mai 2014 : - Clôture des points de la 3 ème

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CECI/IP/CONF.1/2007/1 30 mai 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE LA COOPÉRATION ET DE L INTÉGRATION

Plus en détail

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Dossier de presse Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Avec plus de 700 entreprises partenaires et un

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

Equinoxe vous informe

Equinoxe vous informe Equinoxe vous informe Planification DE NOS ForMATIONS Equinoxe Formation, centre de test officiel : Le TOEIC* Test Of English for Internationnal Communication : Un accompagnement personnalisé en centre

Plus en détail

PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH

PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH III. PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH A. Publications du HCDH Le programme de publications du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l homme (HCDH) vise à sensibiliser le public à la question

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Séminaire Intersession du Groupe Francophone Jeudi 28 mai 2015, Hôtel Royal, Genève

Séminaire Intersession du Groupe Francophone Jeudi 28 mai 2015, Hôtel Royal, Genève COMPTE-RENDU Séminaire Intersession du Groupe Francophone Jeudi 28 mai 2015, Hôtel Royal, Genève SYNTHÈSE GÉNÉRALE En vue de préparer sa participation à la 29 e session du Conseil des droits de l Homme

Plus en détail

OFFRE POUR CONSULTANCE

OFFRE POUR CONSULTANCE 1 3, Rue du Marché, B.P.1490 Bujumbura- Burundi, Tél. (257) 22 301300 / 301302 OFFRE POUR CONSULTANCE Recrutement d un(e) Consultant(e) national pour le poste d appui au programme «Droits des Femmes, Leadership

Plus en détail

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 16/21 Réexamen des activités et du fonctionnement du Conseil des droits de l homme

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 16/21 Réexamen des activités et du fonctionnement du Conseil des droits de l homme Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 12 avril 2011 Français Original: anglais A/HRC/RES/16/21 Conseil des droits de l homme Seizième session Point 1 de l ordre du jour Questions d organisation

Plus en détail

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L Ecole d Auxiliaires de Puériculture de la Fondation LENVAL à Nice assure la formation des auxiliaires de puériculture depuis 2010. A cette

Plus en détail

CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018. en partenariat avec : avec le soutien de :

CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018. en partenariat avec : avec le soutien de : CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018 en partenariat avec : avec le soutien de : INTRODUCTION Une personne atteinte de surdité n entend pas les sons ou elle

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT D INTERPRETES DE LANGUE ARABE (2007)

CONCOURS DE RECRUTEMENT D INTERPRETES DE LANGUE ARABE (2007) UNITED NATIONS NATIONS UNIES CONCOURS DE RECRUTEMENT D INTERPRETES DE LANGUE ARABE (2007) AVIS DE CONCOURS 1. Un concours de recrutement d interprètes de langue arabe est normalement prévu les 26 et 27

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DE CONDITIONS DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Document validé par le CHSCT au cours de sa séance du 18 septembre 2012 Mis à

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

GESTION DU PLAN D INTERVENTION

GESTION DU PLAN D INTERVENTION GESTION DU PLAN D INTERVENTION 1. ENCADREMENTS LÉGAUX ET CADRES DE RÉFÉRENCE - Loi sur l instruction publique (LIP) - Une école adaptée à tous ses élèves : Politique de l adaptation scolaire (MELS) - Organisation

Plus en détail

La généralisation de l entretien professionnel

La généralisation de l entretien professionnel La généralisation de l entretien professionnel Réunions d information Septembre décembre 2015 Intervenantes du CDG 38 Sylvie FUGIER Responsable de la direction Gestion des personnels Sophie LESREL Responsable

Plus en détail

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle De meilleures statistiques pour des vies meilleures PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle Présentation de PARIS21 PARIS21 est l acronyme de l anglais Partnership in

Plus en détail

Aide-mémoire. La Charte de la langue française dans les ministères et les organismes et la politique linguistique gouvernementale

Aide-mémoire. La Charte de la langue française dans les ministères et les organismes et la politique linguistique gouvernementale Aide-mémoire La Charte de la langue française dans les ministères et les organismes et la politique linguistique gouvernementale AIDE-MÉMOIRE La Charte de la langue française dans les ministères et les

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 11 mars 2010 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Trente-septième session Vienne, 10-12 mai 2010

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Cent dixième session. Rome, 19 23 septembre 2005. Rapport d activité sur la mise en œuvre du Plan d action sur les ressources humaines. I.

Cent dixième session. Rome, 19 23 septembre 2005. Rapport d activité sur la mise en œuvre du Plan d action sur les ressources humaines. I. Août 2005 F COMITÉ FINANCIER Cent dixième session Rome, 19 23 septembre 2005 Rapport d activité sur la mise en œuvre du Plan d action sur les ressources humaines I. Résumé 1. Le présent document a pour

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

Guide de cours d apprentissage en ligne. M0: Guide du cours

Guide de cours d apprentissage en ligne. M0: Guide du cours Guide de cours d apprentissage en ligne e- M0: Guide du cours Introduction Ce guide a été conçu pour vous donner un aperçu de l'organisation de votre cours et vous présenter les principales fonctions de

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvée par le Conseil d administration le 28 août 2012 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS Titre: Gestionnaire de projet Type de contrat: SSA Période de la consultation: 8 mois (Février Septembre 2014) Niveau proposé: NOC Section:

Plus en détail

AVIS À MANIFESTATION D INTERETS POUR DES CONSULANTS INDIVIDUEL JUNIORS

AVIS À MANIFESTATION D INTERETS POUR DES CONSULANTS INDIVIDUEL JUNIORS AVIS À MANIFESTATION D INTERETS POUR DES CONSULANTS INDIVIDUEL JUNIORS Expression d'intérêt requis pour un consultant individuel junior : Brève description de la mission: ALSF - Consultant juridique junior

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Catalogue DIF. Droit Individuel à la Formation

Catalogue DIF. Droit Individuel à la Formation 2011 Catalogue DIF Droit Individuel à la Formation Catalogue DIF 2011 Gérer le DIF dans votre Entreprise Le DIF est un droit individuel à la formation, à l initiative du salarié, en accord avec l entreprise.

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC UNITED NATIONS NATIONS UNIES Réf. No. HRSS/15/08/1262 AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE Classe Titre fonctionnel P-3 Économiste Département/Division/Section RITD-ATPC Groupe professionnel Affaires Économiques

Plus en détail

Notre credo : Votre Réussite!

Notre credo : Votre Réussite! Entrepreneurs, Vous souhaitez optimiser votre communication, améliorer vos performances commerciales, acquérir de l aisance en langues étrangères, développer votre entreprise à l export, maîtriser les

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTES

AVIS DE VACANCE DE POSTES Communauté Economique des Etats de l Afrique Centrale ECOFAC V CEEAC -------------------- Programme Ecosystèmes Fragilisés d Afrique Centrale (ECOFAC V) -------------------------- Composante FLEGT Union

Plus en détail

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse.

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse. Règlement d organisation des cours interentreprises destinés aux employées et employés de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) de la branche de formation et d examens Services et administration

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé

CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Soixante-troisième

Plus en détail

DESCRIPTION DU POSTE. Coordinateur/coordinatrice des opérations. Grade 1A ou 1B, cadre de direction. Poste «National plus»

DESCRIPTION DU POSTE. Coordinateur/coordinatrice des opérations. Grade 1A ou 1B, cadre de direction. Poste «National plus» DESCRIPTION DU POSTE Titre du poste Sous les ordres du Responsabilités opérationnelles Site Grade et niveau Salaire mensuel Durée du contrat Coordinateur/coordinatrice des opérations Directeur pays Encadrement

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 008/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Cadre de compétences de la FAO

Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO La FAO remercie le Secrétariat de l ONUSIDA qui a bien voulu lui permettre de réutiliser, et d adapter, si nécessaire, le texte explicatif

Plus en détail

Passeport LANGUES BROCHURE LANGUES

Passeport LANGUES BROCHURE LANGUES Passeport LANGUES BROCHURE LANGUES naturellement international Qui sommes-nous? Se former avec SIFCO, c est bénéficier d une certification ISO 9001 pour la conception et la réalisation de prestations Né

Plus en détail

CONFERENCE MINISTERIELLE SUR LA COOPERATION HALIEUTIQUE ENTRE LES ETATS AFRICAINS RIVERAINS DE L OCEAN ATLANTIQUE SECRETARIAT EXECUTIF

CONFERENCE MINISTERIELLE SUR LA COOPERATION HALIEUTIQUE ENTRE LES ETATS AFRICAINS RIVERAINS DE L OCEAN ATLANTIQUE SECRETARIAT EXECUTIF CONFERENCE MINISTERIELLE SUR LA COOPERATION HALIEUTIQUE ENTRE LES ETATS AFRICAINS RIVERAINS DE L OCEAN ATLANTIQUE SECRETARIAT EXECUTIF --------------- Avis de Vacance Numéro : S E-11-02 Délai de dépôt

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Le système d accréditation de l IPPF Le respect de nos valeurs et de nos principes

Le système d accréditation de l IPPF Le respect de nos valeurs et de nos principes Q UA L I T É FI E F C AC ITÉ B N SA I L I T É O Le choix ouvre sur un monde de possibilités RES P Le système d accréditation de l IPPF Le respect de nos valeurs et de nos principes L engagement de l IPPF

Plus en détail

Lot 5 - Anglais de la relation Client Blended (présentiel/classe virtuelle)

Lot 5 - Anglais de la relation Client Blended (présentiel/classe virtuelle) ORGANISME FORMMAN FRANCE 11, rue de Malte 75011 PARIS Tél. : 01 47 39 02 02 Contact : Manouchka SEBASTIEN m.sebastien@formmanfrance.com PUBLICS CONCERNÉS Tout salarié de la Branche PRÉ-REQUIS Niveau intermédiaire

Plus en détail