Comment évaluer ses actions de communication?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment évaluer ses actions de communication?"

Transcription

1 Fiche conseil réalisée à partir du séminaire Arces-CELSA Evaluez l efficacité de vos actions, animé par Assaël ADARY, fondateur et co-président d Occurrence, cabinet spécialisé dans l évaluation des actions. Pourquoi évaluer ses actions? ❶ La communication doit s aligner sur les standards de son établissement et suivre les mêmes process. Le directeur n a plus d autres choix que de se positionner dans une logique d arbitrage d actions, d allocation de budget dans le contexte contraint qui est le nôtre. ❷ «Ce qui ne se mesure pas ne s améliore pas!» Il est indispensable de faire régulièrement un check-up de sa communication avec l opportunité de faire mieux! Il ne s agit plus de «faire plus avec moins» mais de «faire mieux avec moins». ❸ La communication doit sortir de ce dialogue interne sur les outils et objectiver sa raison d être. c est fournir des indicateurs sur la valeur créée pour l établissement par la fonction communication et passer d une logique de moyens à celle de résultats. Évaluez vos actions vous permettra de : comprendre connaître vos publics réduire les risques aider à la décision et au changement Comment évaluer ses actions? Se fixer des objectifs En amont, la condition unique pour évaluer toute action, c est d avoir un objectif affiché, clair et précis. Avec 2 questions à se poser : Quel effet veut-on produire à l échelle de la personne? Quel est le résultat attendu, l indicateur du succès à l échelle de la cible? : Association des responsables de l enseignement supérieur 01

2 L OBJECTIF, il doit être : Spécifique Mesurable Ambitieux Réaliste Défini dans le Temps Définir les outils et unités de mesure Pour évaluer, il faut mesurer et choisir outils et unités de mesure : L approche quanti : elle permet de répondre à la question «Combien» Ce sont surtout des indicateurs statistiques (taux d ouvertures, données analytiques de la fréquentation d un site internet, fréquentation d un événement, réponses chiffrées à un questionnaire ) L approche quali : elle permet de répondre aux questions «Pourquoi» et «Comment» Menée auprès d un plus petit échantillon, elle se présente sous forme de verbatims et citations extraits d entretiens, de tables rondes, de questions ouvertes dans un questionnaire D autres approches : analyse de contenu (retombée médias, support), benchmarking, observation Appuyez-vous sur la FICHE ACTION-MESURE (document annexe 1) Choisir ses indicateurs de mesure Il existe plusieurs familles d indicateurs : Indicateurs d activité/de moyens indicateurs budgétaires indicateurs d émission indicateurs d audience Indicateurs d efficacité Les ratios indicateurs composites : Association des responsables de l enseignement supérieur 02

3 À quel moment faut-il évaluer? Les pré-tests : en amont d un gros projet comme la création d un site internet (On peut pré-tester l arborescence, les propositions graphiques ), un changement de nom, de charte graphique Mesurer «à chaud» : en sortie de salon, pendant un événement Mesure «à froid» : sur le plus long terme pour analyser l efficacité d un support de communication print, les retours sur un événement, notamment interne, pour la veille média et sur les réseaux sociaux. Que faire des informations obtenues? L objectif de l ensemble de cette démarche est de construire un TABLEAU DE BORD DE LA COMMUNICATION (document annexe 2) Celui-ci est à la fois : un outil de management rendre compte du travail effectué redéfinir les priorités de l équipe un outil de pilotage prendre du recul sur l opérationnel aider à redéfinir les priorités stratégiques mieux allouer ses ressources Un outil d aide à la négociation donner des arguments objectifs pour maintenir les budgets Un outil de reporting rendre compte de l efficacité des actions donner du sens aux études en les reliant entre elles et suivre les évolutions dans le temps : Association des responsables de l enseignement supérieur 03

4 Annexe 1 FICHE ACTION - MESURE Intitulé de l action : Dates : Lieu : Responsable de l action : Cible(s) : Budget de l action (en euros et/ou en jours-homme) : Coordonnées : Prévu : Réel : au contact : Objectif : Objectifs élémentaires (chiffrés si possible) ❶ Indicateur/Outils de mesure Résultats constatés Observations ❷ ❸ ❹ Le dispositif de mesure Outil(s) de mesure : type, traitement, échantillon Observations : Budget (en euros ou en jours/homme) Prévu : Réel : Bilan de l action Difficultés rencontrées À renouveler À améliorer : Association des responsables de l enseignement supérieur 04

5 Annexe 2 LE TABLEAU DE BORD DE LA COMMUNICATION Par les moyens humains et financiers alloués à la fonction communication Un outil pratique, traduction concrète du plan, pour répondre aux questions-clés : Quoi? Pour qui? Pourquoi? Pour combien? Action Date de l action Cible principale Cibles Nb de contacts Objectif principal Objectifs Objectifs secondaires Budgets (en ou en jour/homme) externe interne au contact Résultats quantitatifs, commentaires : Association des responsables de l enseignement supérieur 05

Définition. Caractéristiques

Définition. Caractéristiques RESPONSABILISER LES GESTIONNAIRES La responsabilisation des gestionnaires constitue la pierre angulaire de la démarche de modernisation de la gestion publique, cependant elle suscite de nombreuses interrogations

Plus en détail

PROJET DE COMMUNICATION

PROJET DE COMMUNICATION Comminucation BTS PROJET DE COMMUNICATION Claire Lheureux Marielle Depinay Pierre Clermont CONNECTÉ À VOTRE AVENIR Les cours du CNED sont strictement réservés à l usage privé de leurs destinataires et

Plus en détail

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Fiche Action 5 : Management des ressources humaines (RH) 1 SOMMAIRE I. PLAN

Plus en détail

Expérimenter des outils simples d évaluation

Expérimenter des outils simples d évaluation Expérimenter des outils simples d évaluation Radix 26 septembre 2007 Eric Zellweger et Yann Boggio 1 Plan de la présentation L évaluation c est Dessiner une évaluation Quelques outils 5 min 10 min 15 min

Plus en détail

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 02/02/2016 Gilles LAURENT 06 21 83 16 58 Le management selon le système ISO 50001 Présentation de la norme Date

Plus en détail

KEY ACCOUNT MANAGEMENT

KEY ACCOUNT MANAGEMENT KEY ACCOUNT MANAGEMENT Etude Why Consulting Extrait de la présentation donnée à Paris, le 23 janvier 2014 CABINET CONSEIL indépendant, spécialisé en Performance commerciale et Relation Client Cabinet créé

Plus en détail

Master Classes RSE 2013 / Institut RSE Management /p 2 Inscrivez-vous en ligne!

Master Classes RSE 2013 / Institut RSE Management /p 2 Inscrivez-vous en ligne! Master RSE Avec les master-classes Institut RSE Management, vous pouvez être assuré de faire partie de la communauté des professionnels du reporting RSE qui font avancer la performance de leur entreprise.

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016

Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016 Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016 Semestre 1 30 ECTS GOUV 201 Gouvernance du secteur sanitaire et médico-social Responsable : Marie-Line Cal Il s agit de mettre les futurs professionnels

Plus en détail

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES Depuis plusieurs années, les Professions Juridiques connaissent de profondes mutations. Stratégie, marketing et management font désormais

Plus en détail

Les études marketing. Yohan Bernard. Chapitre 2. Marketing (LA2 AGE)

Les études marketing. Yohan Bernard. Chapitre 2. Marketing (LA2 AGE) Les études marketing Chapitre 2 Yohan Bernard Le rôle d une étude marketing Outil d aide à la décision Obtenir Analyser des données Interpréter Les finalités de l étude marketing Exemples en grande consommation

Plus en détail

Terre des Hommes: Termes de référence

Terre des Hommes: Termes de référence Terre des Hommes: Termes de référence 1. Présentation de l association et du contexte Terre des Hommes France est une association de solidarité internationale qui fait partie de Terre des Hommes - International

Plus en détail

PRESENTATION DES CONTENUS DE FORMATION

PRESENTATION DES CONTENUS DE FORMATION ANNEXE 3 PRESENTATION DES CONTENUS DE FORMATION CDG FONDAMENTAUX CDG-PRO (ou PERFECTIONNEMENT) LES CONTENUS DES 5 BLOCS DE FORMATION Bloc 1 - La fonction «contrôle de gestion» et les processus 2,5 jours

Plus en détail

Le Delphi argumentaire, une méthode intermédiaire entre le questionnaire et l'entretien

Le Delphi argumentaire, une méthode intermédiaire entre le questionnaire et l'entretien Le Delphi argumentaire, une méthode intermédiaire entre le questionnaire et l'entretien Bernard Fallery, Aurélie Girard, Florence Rodhain Montpellier Research in Management, Université Montpellier 2 Research

Plus en détail

Contexte et enjeux pour les CECAM

Contexte et enjeux pour les CECAM Enjeux et impacts de la microfinance rurale à Madagascar : Etude d impact du réseau des Caisses d épargne et de crédit mutuel de Madagascar (CECAM) (2003-2007) BIM n - 24 octobre 2006 Emmanuelle BOUQUET

Plus en détail

Master «Formation d Enseignants pour le Supérieur» Spécialité «Economie-Gestion»

Master «Formation d Enseignants pour le Supérieur» Spécialité «Economie-Gestion» Master «Formation d Enseignants pour le Supérieur» Spécialité «Economie-Gestion» Site de formation : Cachan Etablissements co-habilités : - Responsables de la formation : Sabine SEPARI Maître de Conférence

Plus en détail

DELIBERATIONS. (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 15/11/2013

DELIBERATIONS. (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 15/11/2013 DELIBERATIONS (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 15/11/2013 Le présent document regroupe l'ensemble des délibérations accompagnées de leur(s) annexe(s), classés par élus rapporteur et par compétences.

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion (DEG) Mention «Marketing» Spécialité «Marketing stratégique et opérationnel» à finalité recherche

Plus en détail

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne)

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne) Directiondelajeunesse, del éducationpopulaireetdelavieassociative Missiond animation dufondsd expérimentationspourlajeunesse NOTED ETAPESURL EVALUATIONAU31DECEMBRE2010 REDIGEEPARLELERFAS DOSSIER:AP1_n

Plus en détail

T I T R E D U P R O J E T

T I T R E D U P R O J E T SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT D EVALUATION (Spécifier à mi-parcours ou finale) (Ce modèle de rapport doit être annexé aux TDR des évaluations) T I T R E D U P R O J

Plus en détail

Chef de projet édition transmédia/coordinateur

Chef de projet édition transmédia/coordinateur Référentiels emploi Emploi(s)-type ministère REME : Responsable éditorial multi-supports (Code fiche : COE03) Emploi-type REFERENS : Responsable éditorial multi supports (Code emploi-type : F1C26) Chef

Plus en détail

CH25 - LA FONCTION COMPTABLE ET FINANCIERE

CH25 - LA FONCTION COMPTABLE ET FINANCIERE CH25 - LA FONCTION COMPTABLE ET FINANCIERE La gestion financière et la comptabilité relève d enseignements spécifiques. Le chapitre ne consiste pas à traiter des points techniques, mais à situer la place

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM

TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM Date de Validation : Guillaume HU : TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM SOMMAIRE : TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM 1 1 - Indicateurs Processus de Management 2 1-1 Management opérationnel du CAVUM 2 1-2 Evaluation

Plus en détail

T ABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE : CONTEXTE ET EFFETS DES POLITIQUES

T ABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE : CONTEXTE ET EFFETS DES POLITIQUES T ABLE DES MATIÈRES Table des matières Sommaire....................................................... 7 PREMIÈRE PARTIE : CONTEXTE ET EFFETS DES POLITIQUES INTRODUCTION Politiques et outils de «l école

Plus en détail

«DOSSIER DE CANDIDATURE» CDG-PRO

«DOSSIER DE CANDIDATURE» CDG-PRO «DOSSIER DE CANDIDATURE» CDG-PRO (ou de perfectionnement) la fonction «contrôle de gestion» Ce dossier a pour vocation d étudier votre candidature pour définir un parcours de perfectionnement à partir

Plus en détail

Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=-

Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=- Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=- I- STATISTIQUES DU CONCOURS : 1-1 Nombre de postes, de candidats

Plus en détail

Cahier des clauses techniques et particulières

Cahier des clauses techniques et particulières Marché à procédure adaptée Marché n 001-2016 Article 28 du Code des marchés publics Cahier des clauses techniques et particulières Objet du marché ACCOMPAGNEMENT DE LA COMMISSION NATIONALE DU DEBAT PUBLIC

Plus en détail

B2i lycée opérationnalisation des compétences

B2i lycée opérationnalisation des compétences B2i lycée opérationnalisation des compétences Un environnement informatique permet d'acquérir, stocker, traiter des données codées pour produire des résultats. Les environnements informatiques peuvent

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION

Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion PRESENTATION GENERALE 1. La spécialité «Ressources

Plus en détail

TRANSPORTS SCOLAIRES EXTENSION DE LA CERTIFICATION ISO 9001 : UN GAGE DE QUALITE SUPPLEMENTAIRE POUR LES USAGERS

TRANSPORTS SCOLAIRES EXTENSION DE LA CERTIFICATION ISO 9001 : UN GAGE DE QUALITE SUPPLEMENTAIRE POUR LES USAGERS DOSSIER DE PRESSE TRANSPORTS SCOLAIRES EXTENSION DE LA CERTIFICATION ISO 9001 : UN GAGE DE QUALITE SUPPLEMENTAIRE POUR LES USAGERS 2 avril 2012 Ce lundi 2 avril, à l Hôtel du Département à Privas, Pascal

Plus en détail

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Les échanges de bonnes pratiques dans le secteur social et médico-social trouvent aujourd hui un vecteur privilégié au

Plus en détail

Comité local des usagers 7 juillet 2011

Comité local des usagers 7 juillet 2011 Compte-rendu de la réunion du jeudi Les membres du Comité local des usagers, dont la liste figure en annexe, se sont réunis le jeudi à 14h30 dans les locaux de la préfecture, à Nanterre. Cette première

Plus en détail

Innovation Process Présentation de la recherche

Innovation Process Présentation de la recherche Innovation Process Présentation de la recherche Présentation du projet Innovation Process Qui fait partie du projet? : Une équipe pluridisciplinaire (sociologie, gestion, psychologie) de l Ulg, active

Plus en détail

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «SCHEMAS INTERCOMMUNAL D ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté de Communes Eyrieux aux Serres L

Plus en détail

MANAGEMENT DE PROJET

MANAGEMENT DE PROJET Jean-Claude Corbel MANAGEMENT DE PROJET Fondamentaux Méthodes Outils Deuxième édition Éditions d Organisation, 2003, 2006 ISBN : 2-7081-3448-5 Sommaire Avant-propos... 3 Grille de choix d outils et de

Plus en détail

ANNEXE 3 PRESENTATION DES CONTENUS DE FORMATION

ANNEXE 3 PRESENTATION DES CONTENUS DE FORMATION ANNEXE 3 PRESENTATION DES CONTENUS DE FORMATION CDG FONDAMENTAUX CDG-PRO (ou PERFECTIONNEMENT) LES CONTENUS DES 5 BLOCS DE FORMATION Bloc 1 - La fonction «contrôle de gestion» et les processus - 2,5 jours

Plus en détail

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS CONCOURS INTERNE D ASSISTANT TECHNIQUE des 18 et 19 décembre 2006 Document n 2 5 pages

Plus en détail

COMMERCIAL PUBLICITÉ

COMMERCIAL PUBLICITÉ Activités commerciales publicitaires COMMERCIAL PUBLICITÉ Le ou la commercial(e) Publicité a pour fonction essentielle de prospecter et rencontrer les annonceurs, les agences média et les agences de publicité,

Plus en détail

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action 29-10-2013 1 SOMMAIRE 1. LES ENJEUX ET FONDAMENTAUX DU PROJET page 3 2. LES OBJECTIFS ET

Plus en détail

Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis

Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis Partenariat avec le FNP de la CNRACL: bilan intermédiaire auprès du Comité Scientifique et Technique Service Santé

Plus en détail

Document auto positionnement pour le stage B2I adulte, Matice Poitiers

Document auto positionnement pour le stage B2I adulte, Matice Poitiers Domaine 1 Capacités Pensez-vous pouvoir dire : Votre réponse D1.1 : Utiliser le vocabulaire spécifique et maîtriser les éléments matériels et logiciels de base Je sais nommer les différents outils informatiques

Plus en détail

BAROMÈTRE DE SATISFACTION INTERNE I N T E R P O L S Y N T H È S E S U C C I N C T E

BAROMÈTRE DE SATISFACTION INTERNE I N T E R P O L S Y N T H È S E S U C C I N C T E BAROMÈTRE DE SATISFACTION INTERNE I N T E R P O L S Y N T H È S E S U C C I N C T E P E O P L E V O X D É C E M B R E 2 0 1 3 RAPPEL DES OBJECTIFS Dans le cadre d une démarche d écoute et d amélioration

Plus en détail

Le Tableau de Bord Social dans les banques et institutions financières. Enseignant: Elhassen Taktak

Le Tableau de Bord Social dans les banques et institutions financières. Enseignant: Elhassen Taktak Le Tableau de Bord Social dans les banques et institutions financières Enseignant: Elhassen Taktak Elaboré par: Ben N jima Ben Hassine Rim / Ben Salem Sami Sommaire Préambule Définition, utilité et étapes

Plus en détail

FICHE 9 : ÉVALUER LA PARTICIPATION

FICHE 9 : ÉVALUER LA PARTICIPATION Évaluer la démarche de participation FICHE 9 : ÉVALUER LA PARTICIPATION POURQUOI ÉVALUER? L évaluation peut viser deux types d objectifs : Analyser le fonctionnement du dispositif de participation pour

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

Tableau de bord et indicateurs qualité V. AKAFOMO

Tableau de bord et indicateurs qualité V. AKAFOMO Tableau de bord et indicateurs qualité V. AKAFOMO Plan 1. Contexte 1. Général 2. Plan stratégique 2. Principes de fonctionnement 1. Objectifs et définition du tableau de bord 3. Principes de gestion 1.

Plus en détail

Sommaire. Objectifs de l Etude. Méthodologie. Structure du questionnaire. Résultats. Annexes

Sommaire. Objectifs de l Etude. Méthodologie. Structure du questionnaire. Résultats. Annexes 1 Sommaire Objectifs de l Etude Méthodologie Structure du questionnaire Résultats Annexes 2 Objectifs de l Etude Identifier quels usages les entreprises françaises font des réseaux sociaux aujourd hui

Plus en détail

CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM

CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM Objectifs et champ d application de la charte L Inserm a souhaité se doter d une charte recensant les bonnes pratiques

Plus en détail

APPEL A PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

APPEL A PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES RENCONTRES SOLIDAIRES ET FORUM DE L EMPLOI SOLIDAIRE Ce marché bénéficie du soutien du Conseil Régional Rhône-Alpes. Le présent cahier des charges comporte 8 pages,

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL En alternant

Plus en détail

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique «Entretien professionnel 1 SOMMAIRE 1. Contexte... 4 2. Qu est-ce que l entretien professionnel?... 5 3. Quelle périodicité?... 7 4. Quels sont

Plus en détail

Mise en place d une formation sur le financement des associations environnementales de Nouvelle-Calédonie

Mise en place d une formation sur le financement des associations environnementales de Nouvelle-Calédonie Cahier des charges pour Mise en place d une formation sur le financement des associations environnementales de Nouvelle-Calédonie Maître d ouvrage : Conservatoire d espaces naturels de Nouvelle Calédonie

Plus en détail

MISE EN OEUVRE DE LA FORMATION DES MAÎTRES A L USAGE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

MISE EN OEUVRE DE LA FORMATION DES MAÎTRES A L USAGE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION MISE EN OEUVRE DE LA FORMATION DES MAÎTRES A L USAGE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION La circulaire départementale du 2 janvier 998 sur le développement des NTIC dans

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI APPEL A CANDIDATURE INTERNE ET EXTERNE : AXE TRANSVERSAL DE L EMPLOI

OFFRE D EMPLOI APPEL A CANDIDATURE INTERNE ET EXTERNE : AXE TRANSVERSAL DE L EMPLOI OFFRE D EMPLOI APPEL A CANDIDATURE INTERNE ET EXTERNE Territoire : AXE TRANSVERSAL DE L EMPLOI Poste : Directeur(trice) de Territoire Nature du contrat : CDI à temps complet (H/F) Missions Traduit la Politique

Plus en détail

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial Contribution de la CPCA au diagnostic territorial NB : Ce travail a été réalisé en interne par les équipes techniques de la CPCA Introduction La CPCA Picardie rassemble depuis 2001 les quinze grandes coordinations

Plus en détail

PRATIX et ANALYTI Un système d information pour accompagner la gestion de nos programmes expérimentaux

PRATIX et ANALYTI Un système d information pour accompagner la gestion de nos programmes expérimentaux Le Cahier des Techniques de l INRA 2013 (79) n 2 PRATIX et ANALYTI Un système d information pour accompagner la gestion de nos programmes expérimentaux Laetitia Deyris 1, Frédéric Bernier 1 Résumé. Le

Plus en détail

Comment détecter. les risques psychosociaux. en entreprise? Pourquoi identifier les risques psychosociaux en entreprise?

Comment détecter. les risques psychosociaux. en entreprise? Pourquoi identifier les risques psychosociaux en entreprise? Pourquoi identifier les risques psychosociaux en entreprise? Pour respecter l obligation de préserver la santé des salariés. Pour diminuer les accidents du travail, les maladies professionnelles, l absentéisme

Plus en détail

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail.

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. 1 ère partie :! Evaluation de la charge! Mesure et maitrise du temps de travail! Espaces d autonomie!

Plus en détail

DRH. Parcours VAE sanctionné par la remise du titre :

DRH. Parcours VAE sanctionné par la remise du titre : DRH Parcours VAE sanctionné par la remise du titre : «Directeur(trice) des Ressources Humaines» inscrit au répertoire national des certifications professionnelles niveau I Arrêté du 15 octobre 2005 publié

Plus en détail

L expérience de la Réforme GBO et sa contribution à la Performance publique

L expérience de la Réforme GBO et sa contribution à la Performance publique www.gbo.tn Ministère de l Enseignement Supèrieur L expérience de la Réforme GBO et sa contribution à la Performance publique Adnène GALLAS Chef unité GBO-Tunisie mardi 28 mars 2016 1 Caractéristiques du

Plus en détail

BTS MUC :DOSSIER DE METHODOLOGIE

BTS MUC :DOSSIER DE METHODOLOGIE DOMINIQUE TREILLES IFA CCI RODEZ SESSION 2010/2012 d.treilles@rodez.cci.fr site internet : http://ifarodez.unblog.fr BTS MUC :DOSSIER DE METHODOLOGIE EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE»

Plus en détail

Missions 2 et 3 Missions 2 et Produire, utiliser, maintenir des documents génériques. Mission 4

Missions 2 et 3 Missions 2 et Produire, utiliser, maintenir des documents génériques. Mission 4 Livret informatique : compétences mobilisées par chapitre > Chapitre 1 Participer au processus de recrutement s 2 s 2 2.2.1. Produire, utiliser, maintenir des documents génériques. 4 > Chapitre 2 Préparer

Plus en détail

La posture managériale

La posture managériale d ALAIN RENAULT COMMUNICATION La posture managériale d ALAIN RENAULT COMMUNICATION Entre les nouveaux modèles et concepts de management, il est parfois bien difficile de s y retrouver pour les managers

Plus en détail

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise Les fonctions et leur évolution 2. Le diagnostic par les fonctions jscilien@u-paris10.fr Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise L analyse se fonde sur

Plus en détail

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310)

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL DE FORMATION " MANAGER EN STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT " TITRE CERTIFIE

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

Rapport biennal de la Commission Nationale d Évaluation des Politiques de l État Outre-mer Dossier de presse du 14 octobre 2014

Rapport biennal de la Commission Nationale d Évaluation des Politiques de l État Outre-mer Dossier de presse du 14 octobre 2014 Rapport biennal de la Commission Nationale d Évaluation des Politiques de l État Outre-mer Dossier de presse du 14 octobre 2014 Contact presse : mompresse@outre-mer.gouv.fr LA CNÉPÉOM Instituée par l article

Plus en détail

Responsable de la communication externe

Responsable de la communication externe Responsable de la communication externe Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Relations presse Relations publics En entreprise / organisation Autres appelations : Responsable

Plus en détail

Relation hiérarchique des documents concernant l organisation de la politique de sécurité de l information INTRODUCTION.

Relation hiérarchique des documents concernant l organisation de la politique de sécurité de l information INTRODUCTION. Ce document est la propriété de la Banque Carrefour de la sécurité sociale. La publication de ce document ne préjudicie nullement aux droits de la Banque Carrefour de la sécurité sociale à l'égard de ce

Plus en détail

Prix FutuRIS 2010 Autonomie des universités

Prix FutuRIS 2010 Autonomie des universités Prix FutuRIS 2010 Autonomie des universités «Le budget, outil de diffusion d un nouveau modèle de pilotage des universités?» Marie BOITIER et Anne RIVIERE Professeurs de contrôle de gestion - Groupe ESC

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT D UNE COOPÉRATIVE DE SERVICES À LA PERSONNE SPÉCIALISÉE DANS L INFORMATIQUE. Initiative

Plus en détail

CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR LA CONSERVATION DES ESPÈCES MIGRATRICES APPARTENANT À LA FAUNE SAUVAGE

CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR LA CONSERVATION DES ESPÈCES MIGRATRICES APPARTENANT À LA FAUNE SAUVAGE CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR LA CONSERVATION DES ESPÈCES MIGRATRICES APPARTENANT À LA FAUNE SAUVAGE CONFÉRENCE DES PARTIES - CHANGEMENTS ORGANISATIONNELS Introduction 1. Suite à la dixième

Plus en détail

Manager un projet pour la première fois

Manager un projet pour la première fois Alain Asquin & Thierry Picq Manager un projet pour la première fois De l idée à la réalisation, 2007 ISBN : 978-2-212-53829-8 Sommaire Introduction... 9 Partie 1 Le projet Zumanoïdes Les principaux protagonistes...

Plus en détail

GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE LIVRET

GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE LIVRET GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE LIVRET COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE L objectif de ce chapitre est de vous inciter à intégrer

Plus en détail

Activités de contrôle qualité : retour d expérience d un aéroport. Martine ROMAND-PARMENTIER

Activités de contrôle qualité : retour d expérience d un aéroport. Martine ROMAND-PARMENTIER Activités de contrôle qualité : retour d expérience d un aéroport Martine ROMAND-PARMENTIER Aéroports de Paris Etablissement créé en 1945, transformé en Société Anonyme en 2005, introduit en bourse en

Plus en détail

Le management de programmes

Le management de programmes www.apmginternational.com Le management de programmes Réussir une transformation majeure pour réaliser des bénéfices d importance stratégique Jean-Baptiste AVRILLIER Ministère de l économie et des finances

Plus en détail

1. Conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil d administration

1. Conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil d administration Rapport du président du conseil d administration sur les conditions de préparations et d organisation des travaux du conseil et sur les procédures de contrôle interne mises en place par la Société Mesdames,

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATIONS PROPOSEES PAR LA SPRL TRAINCONSULT

PROGRAMME DE FORMATIONS PROPOSEES PAR LA SPRL TRAINCONSULT PROGRAMME DE FORMATIONS PROPOSEES PAR LA SPRL TRAINCONSULT CHANTEUX ANNE Associée SPRL TRAINCONSULT Consultante agréée Région Wallonne Chargée de cours HEC Ecole de Gestion de l ULg anne.chanteux @tele2.be

Plus en détail

Estimation du coût de développement UML à partir du cahier des charges

Estimation du coût de développement UML à partir du cahier des charges Estimation du coût de développement UML à partir du cahier des charges Philippe Larvet Frédérique Vallée Estimation des projets logiciels - CNAM/CMSL page n 1 Plan de la présentation ❶ Introduction ❷ Choix

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU SITE WEB POUR LA RÉALISATION. Nom du commanditaire : Dossier suivi par : Date de réalisation : Date de mise à jour :

CAHIER DES CHARGES DU SITE WEB POUR LA RÉALISATION. Nom du commanditaire : Dossier suivi par : Date de réalisation : Date de mise à jour : CAHIER DES CHARGES POUR LA RÉALISATION DU SITE WEB Nom du commanditaire :... Dossier suivi par :......... Date de réalisation : Date de mise à jour : Référence du dossier :......... Sommaire Contexte...

Plus en détail

Les objectifs généraux de la formation

Les objectifs généraux de la formation Les objectifs généraux de la formation Au niveau du projet de formation Repérer si les facteurs clefs de succès d un dispositif e-learning sont réunis dans un cahier des charges ou une proposition Déterminer

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION

SYNTHESE DE L EVALUATION SYNTHESE DE L EVALUATION I. Contexte de l action II. III. La Guilde avait initié, dans les années 80, des dotations aux actions des petites ONG qui venaient présenter leurs actions dans le cadre du Forum

Plus en détail

Bienvenue. Guide de formation. des élus locaux. à Sciences Po Aix FORMATION CONTINUE INSTITUT D ÉTUDES POLITIQUES D AIX-EN-PROVENCE

Bienvenue. Guide de formation. des élus locaux. à Sciences Po Aix FORMATION CONTINUE INSTITUT D ÉTUDES POLITIQUES D AIX-EN-PROVENCE INSTITUT D ÉTUDES POLITIQUES D AIX-EN-PROVENCE FORMATION CONTINUE Guide de formation à Sciences Po Aix Bienvenue des élus locaux 2016 UNE GRANDE ÉCOLE EN PROVENCE Formation des élus OBJECTIFS - Aider

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : PLAN DE FORMATION INTRA DE GARDEL SA 1 ER SEMESTRE 2016 GARDEL SA Plan de Formation 2016 Page 1 1- CONTEXTE DE LA DEMANDE 1. 1 G A R D

Plus en détail

La Commission des titres d Ingénieur a adopté le présent avis :

La Commission des titres d Ingénieur a adopté le présent avis : Avis n 2015/01-01 relatif à l accréditation de l'université de Chambéry - École polytechnique universitaire de Savoie (Polytech Annecy-Chambéry) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet Dossier

Plus en détail

Plan d Action Ministériel «contrôle interne financier» 2014-2016

Plan d Action Ministériel «contrôle interne financier» 2014-2016 Plan d Action Ministériel «contrôle interne financier» 2014-2016 Volet «contrôle interne comptable et budgétaire des opérateurs» CIC CIB Version du 9 octobre 2014 AVANT PROPOS Exigences en termes de contrôle

Plus en détail

! " #$%%& Présentation du territoire

!  #$%%& Présentation du territoire ! " #$%%& Présentation du territoire Créé le 18 septembre 2000 le Pays Cœur Entre-deux-Mers est composé de 71 communes regroupées en 7 intercommunalités aux portes de Bordeaux sur la rive droite de la

Plus en détail

L ENQUÊTE SUR L ÉCHANTILLONNAGE DANS LES PLANS MARKETING

L ENQUÊTE SUR L ÉCHANTILLONNAGE DANS LES PLANS MARKETING ET PRÉSENTENT L ENQUÊTE SUR L ÉCHANTILLONNAGE DANS LES PLANS MARKETING RÉALISÉE AUPRÈS DE PROFESSIONNELS DU MARKETING MARS 2011 Plan de l étude 1 - Introduction 2 - Méthodologie 2 - L échantillonnage et

Plus en détail

Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable

Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable Édition 2015 Cette charte présente la fonction Achats chez Veolia et définit les responsabilités et engagements que le Groupe souhaite partager

Plus en détail

La LOLF et la performance des services de documentation Objectifs et indicateurs de la performance

La LOLF et la performance des services de documentation Objectifs et indicateurs de la performance La LOLF et la performance des services de documentation Objectifs et indicateurs de la performance compte rendu de la formation* Bureau Van Dijk 13 février 2006 *Le contenu de cette présentation est repris

Plus en détail

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES Articulation politique régionale RSE et PRIDES Direction de l Economie Régionale, de l Innovation et de l Enseignement Supérieur (DERIES) Mission PRIDES 3 juin 2015 La Région, convaincue que la RSE constitue

Plus en détail

Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)»

Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)» SG CDAS / mars 2015 Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)» du 12 septembre 2011 Traduction en français

Plus en détail

Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc

Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc Mars 2016 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Baromètre 2016

Plus en détail

CIRCULAIRE DGER/SDI/C2010-2018 Date: 02 novembre 2010

CIRCULAIRE DGER/SDI/C2010-2018 Date: 02 novembre 2010 MINISTERE DE L ALIMENTATION, DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l enseignement supérieur, de la recherche et de l innovation Sous-direction

Plus en détail

Résultat de l enquête de satisfaction «communication de crise» Episode «pluie-inondation» du 3 au 6 novembre 2011

Résultat de l enquête de satisfaction «communication de crise» Episode «pluie-inondation» du 3 au 6 novembre 2011 Suivi par : Amandine Lenzeele, Stagiaire IRA. Résultat de l enquête de satisfaction «communication de crise» Episode «pluie-inondation» du 3 au 6 novembre 2011 Résultats enquête de satisfaction «communication

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues et interculturalité de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Pourquoi HRM Net renonce à (continuer à) soutenir l élection du DRH de l année 2003

Pourquoi HRM Net renonce à (continuer à) soutenir l élection du DRH de l année 2003 (Paru initialement sur hrm.net) Pourquoi HRM Net renonce à (continuer à) soutenir l élection du DRH de l année 2003 Aux professionnels des RH, HRM Net ne peut plus se satisfaire de la procédure de la prochaine

Plus en détail

Distribution et développement commercial

Distribution et développement commercial 03 Distribution Cte famille rassemble des métiers dont la finalité est de participer à la isation des contrats ou produits de l entreprise, soit en réalisant des actes de vente, soit en encadrant, animant

Plus en détail

CENTRE SOCIAL Le projet quadriennal et son évaluation

CENTRE SOCIAL Le projet quadriennal et son évaluation CENTRE SOCIAL Le projet quadriennal et son évaluation Guide méthodologique SOMMAIRE Préambule et objectif du guide 5 1 - Carte d identité du centre social 6 Cf. fiche outil n 1 : carte d identité 2 -

Plus en détail

ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4

ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4 ANNEXE II c : DÉFINITION DES ÉPREUVES ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4 À partir du dossier de définition d une installation de production d énergie utilisant une énergie renouvelable,

Plus en détail