ehealth, Recip- e, MyCareNet et le Dossier Pa7ent Partagé (DPP)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ehealth, Recip- e, MyCareNet et le Dossier Pa7ent Partagé (DPP)"

Transcription

1 ehealth, Recip- e, MyCareNet et le Dossier Pa7ent Partagé (DPP) Qu est qui va changer et quelle est la valeur ajoutée? Phn. Dirk Broeckx Soirée d informa.on KLAV Wemmel 26 octobre

2 ehealth Services de base Sources authen7ques Services à valeur ajoutée Recip- e Serveur de prescrip7ons Retour d informa7ons MyCareNet Assurabilité Droits dynamiques AIesta7ons Chapitre IV Dossiers Pa7ents Dossier pharmaceu7que partagé Dossier médical partagé (SumEHR) Eerstelijnskluis 2

3 ehealth, Recip- e, MyCareNet et le Dossier Pa7ent Partagé Qu est qui va changer et quelle est la valeur ajoutée? Une journée comme toutes les autres...? Qu est ce que nous allons gagner et qu allons- nous perdre? A la recherche de la valeur ajoutée pour toutes les par.es concernées. Comment ces systèmes fonc7onnent- ils réellement? Est- ce la fin de la vie privée et du secret professionnel? Comment va- t- on garder et sécuriser ces valeurs fondamentales et importantes? Un monde qui va tourner à l envers. En moins d une décennie, l informa.que et ehealth vont fondamentalement changer la façon dont nous allons travailler et collaborer ensemble. Est- ce une menace ou une opportunité? 3

4 Recip-e et le DPP: un pas de plus vers l avenir 1. Prescriptions papier, écrites à la main 2. Prescriptions papier, faites à l ordinateur 3. Envoi de la prescription électronique via un réseau sécurisé Régistre de délivrance, tenu à la main Historique médicamenteux, sur le serveur de la pharmacie Le Dossier pharmaceutique partagé (DPP) consultable via un serveur de renvoie 4. Un dossier patient intégré & partagé, contenant les instructions et un schéma de traitement et l historique médico-pharmaceutique complet. 4

5 Une journée comme toutes les autres. avec Recip-e P4F - Dirk Broeckx

6 Une journée comme toutes les autres. avec Recip-e 30 janvier 2011: Pneumoloque L Medrol 4 mg 32 comp. 1 par jour Symbicort 200 puffs 3x2 par jour Duovent 200 puffs 3x2 par jour Montelucast 28 comp. 1 par jour Pa#ent P 14 février 2011: généraliste H Augmen#n 500mg 16 caps 2 par jour (amendre résultats labo) 25 février 2011: L infirmière à domicile change le dosage des inhala#ons jusque 2x2 par jour et démarre l Augemn#n 30 mars 2011: cardiologue C Cordarone 60 comp 1 par jour Burinex 1mg 30 comp 1 par jour 6

7 Le dossier pharmaceutique partagé... de quelles données parle-t-on et quel est le but? Le médecin: Les produits prescrits (Sumehr) Le pharmacien: Les produits délivrés (Historique médicamenteux) Le patient: Les produits utilisés (Schéma médicamenteux) 7

8 Historique médicamenteux 30 janvier 2011: Pneumoloque L Medrol 4 mg 32 comp. 1 par jour Symbicort 200 puffs 3x2 par jour Duovent 200 puffs 3x2 par jour Montelucast 28 comp. 1 par jour 14 février 2011: généraliste H Augmen#n 500mg 16 caps 2 par jour (amendre résultats labo) 25 février 2011: L infirmière à domicile change le dosage des inhala#ons jusque 2x2 par jour et démarre l Augmen#n 30 mars 2011: cardiologue C Cordarone 60 comp 1 par jour Burinex 1mg 30 comp 1 par jour HISTORIQUE: (Pharmacie A) 30/1/11 Medrol 4 mg 32 comp. Dr.L 30/1/11 Symbicort 200 puffs Dr.L 30/1/11 Duovent 200 puffs Dr.L 30/1/11 Montelucast 28 comp. Dr.L 14/2/11 Augmen.n 500mg 16 caps. Dr.H (Pharmacie B) 10/5/11 Cordarone 60 comp Dr.C 10/5/11 Burinex 1mg 30 comp Dr.C 8

9 30 janvier 2011: Pneumoloque L Medrol 4 mg 32 comp. 1 par jour Symbicort 200 puffs 3x2 par jour Duovent 200 puffs 3x2 par jour Montelucast 28 comp. 1 par jour 14 février 2011: généraliste H Augmen#n 500mg 16 caps 2 par jour (amendre résultats labo) Schéma de médica#on 18/5/11 après visite pharmacie A 18 mai 2011 Pa7ent P Medrol 4 mg inflammat. poumons 1 le ma#n Symbicort asthme 2 puffs ma#n + 2 puffs soir Duovent asthme 2 puffs ma#n + 2 puffs soir Montelucast inflammat. poumons 1 comp. 1 h après repas soir Cordarone rythme cardiaque 1 le ma#n au repas Burinex 1mg diuré#que 1 après le pe#t déjeuner 25 février 2011: L infirmière à domicile change le dosage des inhala#ons jusque 2x2 par jour et démarre l Augmen#n 30 mars 2011: cardiologue C Cordarone 60 comp 1 par jour Burinex 1mg 30 comp 1 par jour 18 mai 2011: Pharmacie A Dextromethorphan sirop en cas de toux sèche Dextromethorphan sirop Pharmacien A toux sèche max. 3 x par jour 10ml en cas de besoin 9

10 La valeur ajoutée de Recip-e / MyCareNet / DPP? Le médecin Prescription au sein d un programme informatique (base de données scientifiques et tarifaires; dossier patient structuré; données codées) Encodage et envoi direct des demandes Chap.IV Feedback de ce qui est délivré (ou non) Communication digitale sécurisée entre prestataires Le pharmacien Lecture directe de la prescription originale Transmission automatique des données d assurabilité et attestations Chap.IV Confrontation entre le prescrit et le délivré Moins d erreurs de lecture Focus sur l accompagnement et les soins pharmaceutiques (à terme) Plus d archives papier P4F - Dirk Broeckx

11 La valeur ajoutée de Recip-e / MyCareNet / DPP? Le Patient Moins de temps et d énergie dépensée à l administration Procédures de travail plus coordonnées et plus structurées Plus de temps pour la personne / l individu Focus sur l optimalisation de la thérapie Détection de problèmes médicamenteux Utilisation plus rationnelle et optimale de médicaments (paradoxe) Plus de règles administratives / Moins d erreurs administratives Moins de temps perdu P4F - Dirk Broeckx

12 ... et qu est-ce que nous allons perdre? Chacun pour soi... Travailler de façon plus structurée, coordonnée... Plus de transparance... Dépendance de l informatique et de l internet... Solutions mobiles (en dehors du cabinet)... Plus d administartion ou moins...? 2 12

13 Pièges? Emotions, méfiance et manque de compréhension par rapport à l informatique et des autorités Abandonner des procédures et règles habituelles (p.ex. négociations SIS MyCareNet) Garantir le bon fonctionnement grâce à de nouveaux accords, nouvelles procédures, SLA (service level agreement) Restructurer sa propre façon de travailler Scénarios de secours lors de pannes de systèmes ou de lignes de communication (Helpdesk et solutions de secours) Internet haut débit 24/7 garanti! 13

14 SSO: Single Sign On Sans SSO MyCareNet Assurabilité & Chap. IV MyCareNet Dossier partagé Recip-e Be.Health Services de base (Idt.Aut.Log.Accès.) 14

15 SSO: Single Sign On Acec SSO MyCareNet Assurabilité & Chap. IV MyCareNet Dossier partagé Recip-e Un ticket SSO par session Be.Health Services de base (Idt.Aut.Log.Accès.) 15

16 MyCareNet Assurabilité Droits dynamiques Attestations Chap. IV Remplacement de la carte SIS (2013) Droits dynamiques : MàF, Trajets de soins Demandes d attestations et accords du médecin conseil 16

17 ehealth Plate-forme: Vision et stratégie Pas d'enregistrement central de données à caractère personnel relatives à la santé Par contre: échange électronique de données sécurisé entre tous les acteurs des soins de santé Si le patient le souhaite, référence progressive aux endroits où des données médicales personnelles le concernant sont disponibles, sans qu'il soit toutefois possible d'en déduire des données de contenu relatives à la santé Application intégrale de la législation en matière de protection de la vie privée secret professionnel droits du patient exercice de la médecine 1/06/2011 Source slides ehealth Plate-forme : Frank Robben 17

18 Portail Health SVA SVA SVA Utilisateurs Site INAMI Architecture de base SVA SVA SVA Patients, prestataires de soins et établissements de soins Portail plate-forme ehealth MyCareNet SVA SVA SVA Logiciel établissement de soins SVA SVA SVA Logiciel prestataire de soins SVA SVA SVA Réseau Services de base plate-forme ehealth Fournisseurs 1/06/2011 SAV SAV SAV SAV SAV Source slides ehealth Plate-forme : Frank Robben SAV 18

19 Services de base Services de base complètement opérationnels: 1. Coordination de sous-processus électroniques 2. Environnement portail (https://www.ehealth.fgov.be) 3. Gestion intégrée des utilisateurs et des accès 4. Gestion de loggings 5. Système de cryptage end-to-end lors de l'envoi à un destinataire connu au moment du cryptage lors de l'envoi à un destinataire non connu au moment du cryptage 6. Horodatage (timestamping) 7. Codage et anonymisation 8. Consultation du Registre national et des registres BCSS 1/06/2011 Source slides ehealth Plate-forme : Frank Robben 19

20 Dosiers partagés - Régistre de référence Le répertoire des références / Echange hôpitaux: actuellement Remote files unknown 1/06/2011 Source slides ehealth Plate-forme : Frank Robben 20

21 Dosiers partagés - Régistre de référence Le répertoire des références / Echange hôpitaux: à l avenir 3: Fetch data from hub A A Hub 1: Where can we find data? 2: In hub A and C Meta- Hub 3: Fetch data from hub C B C 1/06/2011 Source slides ehealth Plate-forme : Frank Robben 21

22 >110 hôpitaux généraux adhéreront à un hub en Source slides ehealth Plate-forme 45 : Frank Robben 22

23 Concept informa#que Recip- e Serveur de prescip.ons ehealth services de base Dossier pa.ent partagé 23

24 Concept informa#que Hubs hôpitaux Régistre de référence Recip- e DPP DMP (SumHR s) Pharmacien A Pharmacien B Pharmacien C Pharmacien D Intermédiaire X 24

25 DPP MyCareNet ehealth Recip- e API API 25

26 DPP Registre de référence MyCareNet ehealth Intermédiaire Recip- e API API 26

27 MyCareNet ehealth Recip- e API 27

28 MyCareNet ehealth Recip- e API 28

29 DPP Registre de référence ehealth Intermédiaire Tarifica.on Archives API 29

30 DPP Registre de référence ehealth API API 30

31 DPP Registre de référence MyCareNet ehealth Recip- e eid & Pa.entPortal 31

32 Vie privée & Secret professionnel Principes et concepts principaux User- & acces management (iden#fica#on & authen#fica#on + single sign- on) Rela7on thérapeu7que (pas d accès sans rela#on thérapeu#que ET accord du pa#ent) Opt- in par le pa7ent aver7 ( Opt- out) Finalité (d u7lisa7on) clairement définie et respectée Loggins avec accès et u#lisa#on éventuelle facile pour le pa#ent Gouvernance : implica#on et contrôle sur ce qui se passe par toutes les par#es concernées End- to- end encryp7e : le contenu n est lisible que par celui qui envoie et celui qui reçoit Treshold encryp7on & Accès granulaire : encryptage avec double clef Registres de référence qui montrent le chemin, mais ne con#ennent pas de données 32

33 Un monde qui tourne à l envers Menaces ou opportunités? Silo s Tâches / Focus changeants Fiabilité? Comprendre & accepter En déplacement / visites? Economies? Plus complexe, avec d avantage d administra.on et de règles? Collabora.on Plus de transparance Facilité d u.lisa.on Par.cipa.on ac.ve De nouvelles technologies Efficience Produire plus de santé 33

2. Accords généraux concernant la prescription

2. Accords généraux concernant la prescription 2. Accords généraux concernant la prescription INTRODUCTIon La prescription doit permettre au pharmacien de délivrer de manière adéquate le bon médicament. La prescription doit satisfaire à un certain

Plus en détail

Collaboration MRS (MRPA) - Pharmacie

Collaboration MRS (MRPA) - Pharmacie Collaboration MRS (MRPA) - Pharmacie 5 mars 2015 Laurent Lamard Sales Manager Care Pharmacien Tom Claes BU Manager Corilus Pharma Pharmacien Hugues Florquin Agenda Le cadre de la TUH Comment démarrer?

Plus en détail

Plate-forme ehealth: état d'avancement et perspectives

Plate-forme ehealth: état d'avancement et perspectives Plate-forme ehealth: état d'avancement et perspectives 1 Plate-forme ehealth- Objectifs Comment? à l'aide d une prestation de services et d'un échange d informations électroniques mutuels bien organisés

Plus en détail

Vers une gestion intégrée et interactive de la médication

Vers une gestion intégrée et interactive de la médication 1 Vers une gestion intégrée et interactive de la médication Journée d'étude du Réseau des Comités Médicopharmaceutiques 13/11/2015 Luc Nicolas PFS Public Health Health telematics 2 Echanger ou partager

Plus en détail

Evolutions concernant la politique du médicament dans les structures d accueil pour personnes âgées belges

Evolutions concernant la politique du médicament dans les structures d accueil pour personnes âgées belges Evolutions concernant la politique du médicament dans les structures d accueil pour personnes âgées belges Belgische evoluties m.b.t. het medicatiebeleid in ouderenzorgstructuren Bertrand Dirié Ins.tut

Plus en détail

Le Dossier Pharmaceutique Partagé

Le Dossier Pharmaceutique Partagé Un nouveau + pour votre Santé Le Dossier Pharmaceutique Partagé Les pharmaciens continuent à investir dans la qualité des soins et la sécurité des patients COMMUNIQUE DE PRESSE 25 février 2014 Le Dossier

Plus en détail

CONTINUITE DES SOINS MEDICAMENTEUX. En quoi l informatique peut-elle aider à favoriser ce partenariat entre la première et la deuxième ligne?

CONTINUITE DES SOINS MEDICAMENTEUX. En quoi l informatique peut-elle aider à favoriser ce partenariat entre la première et la deuxième ligne? CONTINUITE DES SOINS MEDICAMENTEUX En quoi l informatique peut-elle aider à favoriser ce partenariat entre la première et la deuxième ligne? 13 mars 2014 Dr André Vandenberghe Schéma de médication dans

Plus en détail

Objectifs. Solution proposée Approche détaillée Sous-Projets prioritaires Roles et responsabilités Planning

Objectifs. Solution proposée Approche détaillée Sous-Projets prioritaires Roles et responsabilités Planning Objectifs Solution proposée Approche détaillée Sous-Projets prioritaires Roles et responsabilités Planning 1 Objectifs Valider l approche, le scope et la gouvernance Terminology center, un centre unique

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Santé»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Santé» 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Santé» CSSS/11/094 DÉLIBÉRATION N 11/055 DU 19 JUILLET 2011 RELATIVE À L ORGANISATION DE LA COMMUNICATION DANS LE CADRE DU REMBOURSEMENT

Plus en détail

travaux d Hercule Les de la prochaine législature Dépendance, financement hospitalier, ehealth Dossier

travaux d Hercule Les de la prochaine législature Dépendance, financement hospitalier, ehealth Dossier Septembre 2014 N 19 Le magazine de l Union Nationale des Mutualités Libres trimestriel Ed. resp. : Xavier Brenez - Union Nationale des Mutualités Libres - Rue Saint-Hubert 19 1150 Bruxelles - Health Forum,

Plus en détail

La plateforme ehealth: concept et état d'avancement

La plateforme ehealth: concept et état d'avancement La plateforme ehealth: concept et état d'avancement Administrateur général Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée Saint-Pierre 375 B-1040 Bruxelles E-mail: Frank.Robben@bcss.fgov.be Site web

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section "santé"

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section santé Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section "santé" CSSSS/12/291 DÉLIBÉRATION N 12/082 DU 18 SEPTEMBRE 2012 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL RELATIVES À LA

Plus en détail

Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais

Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais Dr Alex Gnaegi, Cédric Michelet Adresse de correspondance: Dr Alex Gnaegi, Chef de projet Infomed et médecin-chef Service d informatique

Plus en détail

Het elektronisch patiëntendossier in rust- en verzorgingstehuizen: mogelijke bijdrage van het ehealth-platform

Het elektronisch patiëntendossier in rust- en verzorgingstehuizen: mogelijke bijdrage van het ehealth-platform Het elektronisch patiëntendossier in rust- en verzorgingstehuizen: mogelijke bijdrage van het ehealth-platform Frank Robben Administrateur-generaal ehealth-platform Sint-Pieterssteenweg 375 B-1040 Brussel

Plus en détail

Spécialités remboursables selon chapitre IV

Spécialités remboursables selon chapitre IV Spécialités remboursables selon chapitre IV Autorisations du médecin-conseil du neuf (! ) A.R. du 3 avril 2013 (M.B. 08/04/2013) I. Introduction 1 Quel pharmacien n a pas déjà contacté l OT pour obtenir

Plus en détail

Conseils pour réaliser un tableau de sortie

Conseils pour réaliser un tableau de sortie Conseils pour réaliser un tableau de sortie Ne pas oublier d adapter le langage au patient ou à l institution! Attention au langage trop scientifique ; mais rester cependant clair et précis ; faire passer

Plus en détail

Le dossier électronique INFOMED permet au patient d accéder à tout moment à l ensemble de ses documents médicaux. Le patient choisit avec quels

Le dossier électronique INFOMED permet au patient d accéder à tout moment à l ensemble de ses documents médicaux. Le patient choisit avec quels 1 Le dossier électronique INFOMED permet au patient d accéder à tout moment à l ensemble de ses documents médicaux. Le patient choisit avec quels médecins ou hôpitaux il souhaite partager son dossier médical.

Plus en détail

La politique pharmaceutique à l hôpital (PPH) : élémentaire pour la dispense globale de soins

La politique pharmaceutique à l hôpital (PPH) : élémentaire pour la dispense globale de soins La politique pharmaceutique à l hôpital (PPH) : élémentaire pour la dispense globale de soins Eléments pour une note de politique Introduction Les médicaments prennent une place de plus en plus importante

Plus en détail

La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé

La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé Dr Brigi?e Séroussi Déléga&on à la Stratégie des Systèmes d Informa&on de Santé (DSSIS)

Plus en détail

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Continuité des traitements médicamenteux : LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Coraline Claeys Pharmacien au Cercle Royal Pharmaceutique de l Arrondissement de Nivelles et en officine Faculté de

Plus en détail

Annexe 1 : les 101 propositions émises par les groupes

Annexe 1 : les 101 propositions émises par les groupes Annexe 1 : les 101 s émises par les groupes Les décideurs de Propositions 5 Rendre accessible le traitement du domicile (via le pharmacie d'officine ou le médecin traitant, le carnet, le dossier, le Conserver

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé CSSSS/14/032 DÉLIBÉRATION N 14/016 DU 18 FÉVRIER 2014 PORTANT SUR LE RÈGLEMENT DU PARTAGE DE DONNÉES DE SANTÉ ENTRE LES SYSTÈMES DE

Plus en détail

MyCareNet dans Offigest. 02/05/2013 Karlien Hollanders, Annelies Bouchat

MyCareNet dans Offigest. 02/05/2013 Karlien Hollanders, Annelies Bouchat MyCareNet dans Offigest 02/05/2013 Karlien Hollanders, Annelies Bouchat Manuel utilisateur : N de révision du manuel: 3 Date: 2 May 2013 Adresse: Corilus SA, Parc Scientifique Créalys, Rue Camille Hubert

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/137 DÉLIBÉRATION N 07/003 DU 9 JANVIER 2007, MODIFIÉE LE 2 FÉVRIER 2010, LE 5 JUILLET 2011 ET LE 7 OCTOBRE 2014,

Plus en détail

Facturation Tiers payant

Facturation Tiers payant Facturation Tiers payant Tiers payant : mode d emploi Actuellement, un médecin généraliste sur cinq n'applique jamais le tiers-payant Un cinquième de nos patients a le statut BIM (+/- 2.000.000) Entre

Plus en détail

Pharmacien HPST. Territoire de santé Soins de premiers recours. Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle.

Pharmacien HPST. Territoire de santé Soins de premiers recours. Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle. Pharmacien HPST Territoire de santé Soins de premiers recours Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle Pharma-MaDi Un dispositif territorial innovant pour la contribution du

Plus en détail

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Virginie Roué, Ingénieur Qualité-Risques Réseau AQuaREL Santé Dr Brigitte Paulmier, Pharmacien coordonnateur de la gestion des risques CH Saumur CONTEXTE

Plus en détail

Lettre d information 2015 juillet

Lettre d information 2015 juillet Lettre d information 2015 juillet La facturation sur attestations de soins ne doit plus être envoyée à la mutualité Le 15/07/2015 l INAMI a publié sur son site Web que la facturation des prestations à

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/183 DÉLIBÉRATION N 07/070 DU 4 DÉCEMBRE 2007 CONCERNANT LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LES

Plus en détail

Bienvenue chez votre pharmacien

Bienvenue chez votre pharmacien Bienvenue chez votre pharmacien En première ligne Le pharmacien Prestataire de soins à part entière, le pharmacien occupe aujourd hui une place centrale au cœur de notre système de santé. Disponible sans

Plus en détail

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 2 SOMMAIRE LA E-PRESCRIPTION 1 2 3 Présentation de l Agence esanté Luxembourg La

Plus en détail

MAF et le tiers payant

MAF et le tiers payant MAF et le tiers payant MAF et le tiers payant... 2 Pour quels produits le tiers-payant MAF est-il d application?... 2 Comment savoir si un patient a droit au MAF?... 2 Lorsqu un patient a atteint le statut

Plus en détail

Plan d action e- SANTE 2013-2018

Plan d action e- SANTE 2013-2018 Plan d action e- SANTE 2013-2018 PLAN D ACTION e- SANTE 2013-2018 Préambule De très nombreuses personnes ont déployé d énormes efforts pour dresser le présent Plan d action en très peu de temps. La Table

Plus en détail

Qualité des soins Campagne de sensibilisation

Qualité des soins Campagne de sensibilisation Qualité des soins Campagne de sensibilisation INAMI Service des Soins de Santé Direction Recherche, développement et promotion de la qualité Dr Carl Cauwenbergh et Isabelle Collin Carl.cauwenbergh@inami.fgov.be

Plus en détail

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Maud PERENNES interne en pharmacie Axel CARDE pharmacien chef de service Hôpital d Instruction d des Armées de Brest 17 novembre 2011 Centre Hospitalier

Plus en détail

Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012

Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012 1 Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012 La règlementation relative au remboursement de l oxygénothérapie sera modifiée en profondeur à partir du 1 er juillet 2012. Les nouvelles

Plus en détail

Exercices (Création d un dossier, protocoles et contacts)

Exercices (Création d un dossier, protocoles et contacts) Exercices (Création d un dossier, protocoles et contacts) N.B: Toutes les données encodées en gris ne seront pas présentées lors de ce club. Celles-ci sont présentent afin de vous donner un rappel sur

Plus en détail

MediMail SLA 1/1/2014 1

MediMail SLA 1/1/2014 1 MediMail SLA 1/1/2014 1 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES MEDIMAIL SLA 1.1. OBJECTIF DU SLA (SERVICE LEVEL AGREEMENT) Le SLA a pour objectif de définir : les règles opérationnelles le processus d évaluation du

Plus en détail

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique PROTOCOLE Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte Les objectifs Les bénéficiaires Les étapes de la prise

Plus en détail

Version 02 Oct 2015. b. Le site intranet de DGBudFin sous le topic Frais médicaux : directives ainsi que tous les documents nécessaires.

Version 02 Oct 2015. b. Le site intranet de DGBudFin sous le topic Frais médicaux : directives ainsi que tous les documents nécessaires. 1. Qui a droit au remboursement? Version 02 Oct 2015 Les directives ci dessous sont d application pour tout le personnel de la Défense en service actif (militaires et civils), ainsi que pour le personnel

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES NORMES RELATIVES AUX ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN

RÈGLEMENT SUR LES NORMES RELATIVES AUX ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN RÈGLEMENT SUR LES NORMES RELATIVES AUX ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN Loi médicale (chapitre M-9, a. 19, 1 er al., par. d) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Le présent règlement a pour objet de fixer

Plus en détail

STAGE CHEZ Gaétan GENTILE, MD à Puyricard- 13540 (Nord Aix en Provence) gaetan.gen'le@univmed.fr

STAGE CHEZ Gaétan GENTILE, MD à Puyricard- 13540 (Nord Aix en Provence) gaetan.gen'le@univmed.fr STAGE CHEZ Gaétan GENTILE, MD à Puyricard- 13540 (Nord Aix en Provence) Docteur Gaétan GENTILE Bonjour! Installé depuis Novembre 1983 Médecin généraliste et médecin du sport. Village banlieue Nord d Aix

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

Oxygène : à partir du 1er Juillet

Oxygène : à partir du 1er Juillet NEXTPHARM 2012 Oxygène : à partir du 1er Juillet A partir du 1er juillet 2012 la règlementation concernant l oxygène changera fondamentalement. Le pharmacien d officine sera seulement impliqué dans l oxygénothérapie

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

P RESCRIPTION ELECTRONIQUE

P RESCRIPTION ELECTRONIQUE Note d Orientation Propositions concrètes CLIO Santé Janvier 2012 P RESCRIPTION ELECTRONIQUE E_PRESCRIPTION Comment déployer la prescription électronique 1. INTRODUCTION... 2 2. L ORDONNANCE PAR VOIE ELECTRONIQUE...

Plus en détail

Gestion du traitement personnel du patient : La conciliation médicamenteuse

Gestion du traitement personnel du patient : La conciliation médicamenteuse Journée Nationales du GERS Arcachon 1-3 octobre 2015 Gestion du traitement personnel du patient : La conciliation médicamenteuse Dr Sophie KUBAS Dr O.LAVEZZI Centre de réadaptation cardiovasculaire de

Plus en détail

SI LA PERSONNE RECEVANT LES SOINS N EST PAS L ASSURÉ(E) A REMPLIR PAR LE PRESCRIPTEUR

SI LA PERSONNE RECEVANT LES SOINS N EST PAS L ASSURÉ(E) A REMPLIR PAR LE PRESCRIPTEUR N 708*0 et Prénom OU DE PRODUITS ET PRESTATIONS D'EXCEPTION (art. R 63-, 3ème alinéa et R 65- dernier alinéa du Code S.S.) VOLET conserver par l assuré(e) S 336a OU DE PRODUITS ET PRESTATIONS D'EXCEPTION

Plus en détail

Rapport de l Académie nationale de Pharmacie

Rapport de l Académie nationale de Pharmacie Rapport de l Académie nationale de Pharmacie La préparation des doses à administrer - PDA : la nécessaire évolution des pratiques de dispensation du médicament INTRODUCTION Il est généralement admis que

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 1 - La sécurité sociale en Belgique et les mutualités. Plan 1- INTRODUCTION 2- GRANDS PRINCIPES DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

9. Adaptation de la réglementation et du financement comme stimulants pour l utilisation

9. Adaptation de la réglementation et du financement comme stimulants pour l utilisation WTS 5 9. Adaptation de la réglementation et du financement comme stimulants pour l utilisation Calendrier : à partir de début 2014. Responsables : SPF, INAMI, Commissions de Convention stakeholders. Mesurer

Plus en détail

Le DPP : Le Dossier Pharmaceutique Partagé. 18 juin 2014 Heleen Verkooij, Stijn De Jaeger

Le DPP : Le Dossier Pharmaceutique Partagé. 18 juin 2014 Heleen Verkooij, Stijn De Jaeger Le DPP : Le Dossier Pharmaceutique Partagé 18 juin 2014 Heleen Verkooij, Stijn De Jaeger Manuel utilisateur N de version du logiciel: 5.1.1 N de révision du manuel: 2 Date: 20 avril 2015 Adresse Corilus

Plus en détail

Projet MediPrima phase 1 Instructions aux établissements hospitaliers relatives à la facturation électronique des soins de santé

Projet MediPrima phase 1 Instructions aux établissements hospitaliers relatives à la facturation électronique des soins de santé CIRCULAIRE AUX HOPITAUX date: 29 juillet 2013 Projet MediPrima phase 1 Instructions aux établissements hospitaliers relatives à la facturation électronique des soins de santé Madame, Monsieur, Introduction

Plus en détail

LA CARTE DE PRISE MÉDICAMENTEUSE (TI CARTE BLEUE), QU EST-CE QUE C EST?

LA CARTE DE PRISE MÉDICAMENTEUSE (TI CARTE BLEUE), QU EST-CE QUE C EST? LA CARTE DE PRISE MÉDICAMENTEUSE (TI CARTE BLEUE), QU EST-CE QUE C EST? Il s agit d une carte en papier cartonné réalisée, testée et diffusée par l Union Régionale des Médecins Libéraux de la Réunion (URMLR)

Plus en détail

Plate-forme ehealth Dossier d étude et de préparation du tableau de tri pour les archives 2012

Plate-forme ehealth Dossier d étude et de préparation du tableau de tri pour les archives 2012 Plate-forme ehealth Dossier d étude et de préparation du tableau de tri pour les archives 2012 collationné par MARIE-FRANÇOISE VIOLA 2 TABLES DES MATIÈRES LISTE DES ABRÉVIATIONS...5 PRÉSENTATION D EHEALTH...7

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

La raison d être des systèmes d information

La raison d être des systèmes d information La raison d être des systèmes d information 23 ème Séminaire en sciences pharmaceutiques Pourrait-on vivre sans? 1 Enjeux Processus de soins très complexes et fortement basés sur la fiabilité humaine Suivi

Plus en détail

Dr André Vandenberghe 18/01/2014

Dr André Vandenberghe 18/01/2014 Informatisation du dossier patient Dr André Vandenberghe 18/01/2014 Parmi les 9 plus grandes capitalisations boursières, au 31 mars 2013, il y a 4 géants informatiques N 1 Nous vivons dans la société de

Plus en détail

EDC FAST CONTRAT LA DÉMATÉRIALISATION DES CONTRATS: ASSURANCE, BAIL, INTERIM,

EDC FAST CONTRAT LA DÉMATÉRIALISATION DES CONTRATS: ASSURANCE, BAIL, INTERIM, EDC FAST CONTRAT LA DÉMATÉRIALISATION DES CONTRATS: ASSURANCE, BAIL, INTERIM, Réf. Commercial/documentations FR/EDC/D-Présentations PPT EDC/EDC_fast_contrat_14-11-15 PP Schéma sans ou avec EDC FAST Sans

Plus en détail

3 e symposium international

3 e symposium international 3 e symposium international de l Association internationale des Acheteurs et Approvisionneurs publics et privés de la Santé Bruxelles, les 18 et 19 octobre 2012 Les Achats: Du support à la coordination

Plus en détail

Référentiels d auto-évaluation ou d évaluation externe de la qualité témoignage d un utilisateur

Référentiels d auto-évaluation ou d évaluation externe de la qualité témoignage d un utilisateur Référentiels d auto-évaluation ou d évaluation externe de la qualité témoignage d un utilisateur Prof. Pascal BONNABRY Certificat qualité des soins Genève, 4 novembre 2011 Agenda Le contexte: la pharmacie

Plus en détail

APPLICATION WEB ACHIL (Ambulatory Care Health Information Lab)

APPLICATION WEB ACHIL (Ambulatory Care Health Information Lab) APPLICATION WEB ACHIL (Ambulatory Care Health Information Lab) Manuel d'utilisation Ce document vous est offert gratuitement par INAMI Avenue de Tervuren 211 1150 BRUXELLES HELPDESK : 02/788.51.55 Tout

Plus en détail

Plan du cours. La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS. Le Dossier Pharmaceutique. Les systèmes de chiffrements de l'information. Glossaire à retenir

Plan du cours. La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS. Le Dossier Pharmaceutique. Les systèmes de chiffrements de l'information. Glossaire à retenir Plan du cours La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS Le Dossier Pharmaceutique Les systèmes de chiffrements de l'information Glossaire à retenir I - La carte SESAM VITALE En janvier 2004 déja 21600 officines

Plus en détail

La mise en place pratique UPB-AVB de My Carenet 6/03/2013. My Carenet: praktische implementatie

La mise en place pratique UPB-AVB de My Carenet 6/03/2013. My Carenet: praktische implementatie La mise en place pratique UPB-AVB de My Carenet 6/03/2013 My Carenet: praktische implementatie by Définition MyCareNet est une plateforme centrale orientée service, au profit des prestataires individuels

Plus en détail

Modifications Soft33

Modifications Soft33 Modifications Soft33 Vous trouverez, ci après, la description des principales modifications et corrections apportées au logiciel Soft33 depuis la version 6.0.0. 1. Version 6.7.5 Facturation Génération

Plus en détail

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS Page 1 sur 6 Contexte La dispensation du Médicament est définie dans le Code la Santé Publique (art. R 4235-48 CSP) comme l acte pharmaceutique associant à la délivrance du médicament : analyse pharmaceutique

Plus en détail

CLASSEMENT DES MEDICAMENTS

CLASSEMENT DES MEDICAMENTS CLASSEMENT DES MEDICAMENTS Médicaments = P.A. + excipient Classement en fonction : de leur P.A. Le P.A. est-il d origine naturelle ou scientifique? Il existe des P.A. qui peuvent induire des réactions.

Plus en détail

DE T A R I F I C A T I O N

DE T A R I F I C A T I O N Octobre 2015 A V I S DE T A R I F I C A T I O N A. Nouvelles 1. Actualités 1.1. Note AFMPS: prescription sous le nom de la molécule pour vaccins contre la grippe 1.2. Prescription sous le nom de la molécule

Plus en détail

La dématérialisation fiscale

La dématérialisation fiscale La dématérialisation fiscale Mondial Assistance met en place la facture électronique, ou dématérialisation fiscale. Ce document a pour objectif de vous présenter les normes qui encadrent un nouveau mode

Plus en détail

Un projet régional et une démarche collégiale

Un projet régional et une démarche collégiale Interconnexion des SAMU de la Région PACA Un projet régional et une démarche collégiale 1 Déclaration d intérêt Je déclare n avoir aucune relation financière avec l industrie 2 PLAN DE LA PRESENTATION

Plus en détail

5. Prescription sous DCI et substitution

5. Prescription sous DCI et substitution 5. Prescription sous DCI et substitution INTRODUCTIon La prescription sous dénomination commune internationale (DCI) et la substitution font depuis de nombreuses années l objet de divergences entre médecins

Plus en détail

Règlement du partage de données de santé entre les systèmes de santé connectés via le répertoire de références de la plate-forme ehealth 1

Règlement du partage de données de santé entre les systèmes de santé connectés via le répertoire de références de la plate-forme ehealth 1 Page 1 Règlement du partage de données de santé entre les systèmes de santé connectés via le répertoire de références de la plate-forme ehealth 1 1 Le Règlement a été approuvé par la section santé du Comité

Plus en détail

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des Innovations Thérapeutiques Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Témoignage Cophana Distribution

Témoignage Cophana Distribution Témoignage 15 juin 2010 Agenda Présentation : Le métier et domaine d activités Les besoins détectés La mise en place Le change management Conclusion 2 Agenda Présentation : Le métier et domaine d activités

Plus en détail

APICRYPT, la messagerie médicale électronique sécurisée par excellence

APICRYPT, la messagerie médicale électronique sécurisée par excellence APICRYPT, la messagerie médicale électronique sécurisée par excellence Un système développé par la messagerie médicale électronique sécurisée par excellence APICRYPT, késako? Une messagerie médicale électronique

Plus en détail

Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique

Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique Application aux secteurs préparation magistrale des médicaments non stériles et reconditionnement en doses

Plus en détail

Le projet e-health au CHU de Liège. Myrèse Radoux Pharmacien Chef Service facturations et gestion des processus

Le projet e-health au CHU de Liège. Myrèse Radoux Pharmacien Chef Service facturations et gestion des processus Le projet e-health au CHU de Liège Myrèse Radoux Pharmacien Chef Service facturations et gestion des processus Présentation du CHU de Liège CHU ND des Bruyères CHU Sart Tilman CHU Ourthe-Amblève 925 lits

Plus en détail

PRIMORIS. Le logo du Dossier Pharmaceutique est la propriété du Conseil National de l Ordre des Pharmaciens.

PRIMORIS. Le logo du Dossier Pharmaceutique est la propriété du Conseil National de l Ordre des Pharmaciens. Le logo du Dossier Pharmaceutique est la propriété du Conseil National de l Ordre des Pharmaciens. SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 I.1. Comment cela fonctionne?... 3 II. PRÉ-REQUIS... 4 III. PARAMETRAGE

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Vu le rapport d auditorat de la Banque Carrefour de la sécurité sociale du 21 décembre 2006;

Vu le rapport d auditorat de la Banque Carrefour de la sécurité sociale du 21 décembre 2006; CSSS/07/005 DÉLIBÉRATION N 07/003 DU 9 JANVIER 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LES ORGANISMES ASSUREURS AUX DISPENSATEURS DE SOINS EN VUE DE LA DÉTERMINATION DU STATUT

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» CSSS/10/101 AVIS N 10/21 DU 7 SEPTEMBRE 2010 CONCERNANT LA DEMANDE DU MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES RELATIVE AU PROTOCOLE,

Plus en détail

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC 2éme Journée des Infirmiers de Basse-Normandie Jeudi 9 Octobre 2014 Florence BANNIE, Pharmacien CHPC, CHERBOURG Déclarations

Plus en détail

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale Agenda. esanté c est quoi? 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive

Plus en détail

Protection des données personnelles et sécurisation des données

Protection des données personnelles et sécurisation des données Protection des données personnelles et sécurisation des données Journées d études des documentalistes et archivistes des ministères sociaux Paris, 2 février 2012 Jeanne BOSSI, Secrétaire générale de l

Plus en détail

Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever. Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012

Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever. Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012 Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012 L ETP C est : acquérir des compétences pour mieux vivre avec sa(ses) maladie(s) chronique(s) au quotidien. L ETP

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Modifiée : Page 1 de 5 1. Définition : Aux fins de la présente politique, «administration de médicaments» correspond à la conservation et à la manipulation sécuritaires de médicaments d ordonnance ; à

Plus en détail

MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE. Etablissement

MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE. Etablissement MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE Etablissement Rédacteurs Manuel qualité de la prise en charge médicamenteuse Référence : Validation du contenu Approbation de la forme Autorisation de

Plus en détail

PLUS de temps. Très cordialement, Johan Spincemaille General Manager HDMP

PLUS de temps. Très cordialement, Johan Spincemaille General Manager HDMP PLUS de temps pour vos patients Le Dossier Médical Informatisé (DMI) est devenu un instrument incontournable dans la pratique des médecins généralistes. Raison pour laquelle il est important que vous disposiez

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UNE FORMATION SUR LE CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD.

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UNE FORMATION SUR LE CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD. APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UNE FORMATION SUR LE CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD. Chapitre I - IDENTIFIANTS L Etablissement public Pouvoir adjudicateur : Agence régionale de santé de Corse Quartier

Plus en détail

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF ASSISES DU MEDICAMENT Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France, syndicat majoritaire des pharmaciens titulaires d

Plus en détail

Séverine Waterbley. http://economie.fgov.be. DG «Economic Regulation», SPF Economie Commission pour la Protection de la vie privée

Séverine Waterbley. http://economie.fgov.be. DG «Economic Regulation», SPF Economie Commission pour la Protection de la vie privée Séverine Waterbley http://economie.fgov.be DG «Economic Regulation», SPF Economie Commission pour la Protection de la vie privée Plan Loi «vie privée» Collecte et utilisation des données à caractère personnel

Plus en détail

A l'attention du Directeur général, du Directeur Médical

A l'attention du Directeur général, du Directeur Médical DG1 Organisation des Etablissements de Soins Service Datamanagement VOTRE LETTRE DU VOS RÉF. A l'attention du Directeur général, du Directeur Médical NOS RÉF. DATE 7 MAART 2007 ANNEXE(S) CONTACT Wendy.Baten

Plus en détail

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations ENJEUX Le cadre légal de l'hébergement des données de santé à caractère personnel est fixé par l article L.1111-8 du code de la santé publique, précisé par le décret 2006-6 du 4 janvier 2006 s agissant

Plus en détail

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires Distribution de médicaments dans les milieux scolaires Janvier 2014 Table des matières 1. DISTRIBUTION DE MÉDICAMENTS DANS LES MILIEUX SCOLAIRES... 3 2. DIRECTIVES À SUIVRE... 3 3. DIRECTIVES À SUIVRE

Plus en détail

3 mai 2013, Delémont

3 mai 2013, Delémont 3 mai 2013, Delémont Le Canton du Jura profite du registre de la Poste pour identifier ses utilisateurs grâce à la SuisseID 3 Mai 2013, Delémont MATTHIEU LACHAT, Chef du Service de l informatique du Canton

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Le Dossier Pharmaceutique aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Les objectifs du DP Acteur

Plus en détail

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Positionnement des acteurs ARS pilotage stratégique Stratégie de santé régionale

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail