Apprendre à se Protéger Maryse Burger Anne Laskawiec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Apprendre à se Protéger Maryse Burger Anne Laskawiec"

Transcription

1 Apprendre à Porter Secours Apprendre à se Protéger Maryse Burger Anne Laskawiec 1

2 constat Le pronostic vital est lié à la rapidité de l alerte à l efficacité des actions réalisées par le témoin avant l arrivée des équipes de secours L hôpital sort de ses murs 2

3 constat L alerte Premiers gestes Secours Les 2 premiers maillons de la chaîne de survie sont les plus faibles 3

4 constat 1991 : AFPS remplace le BNS 2001 : simplification de l AFPS 2007 : PSC1 Prévention et Secours Civiques de niveau : nouvelles recommandations % insuffisant de la population connaît les gestes d urgence! Très nette perte de performance au bout de 6 mois dans le cas d une formation ponctuelle 4

5 les textes de référence Loi n du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique Un cours d apprentissage sur les premiers gestes de secours est délivré aux élèves de collège et de lycée. Loi L du code de la sécurité intérieure Toute personne concourt par son comportement à la sécurité civile. En fonction des situations auxquelles elle est confrontée et dans la mesure de ses possibilités, elle veille à prévenir les services de secours et à prendre les premières dispositions nécessaires mai

6 les textes de référence Circulaire n publiée au BO n 46 du 11 décembre 2003 développer chez les élèves des comportements civiques et solidaires : généraliser l apprentissage de gestes qui sauvent Circulaire n publiée au BO n 33 du 14 sept 2006 relative à l'éducation à la responsabilité en milieu scolaire : sensibilisation à la prévention des risques, aux missions des services de secours, à la formation aux premiers secours. «Au collège, l élève bénéficie de la formation appropriée jusqu à l obtention de l attestation de formation aux premiers secours» (PSC1 depuis 2008) Circulaire n publiée au BO n 45 du 27 novembre 2008 "Apprendre à porter secours" fait partie officiellement du livret scolaire. 6

7 objectif Obtenir le «certificat de compétences de citoyen de sécurité civile» pour tous les élèves avant la sortie du collège : - rendre plus efficace le 1 er maillon de la chaîne de secours - sensibiliser à la prévention des risques et aux missions des services de secours - développer le sens des responsabilités - permettre un changement de comportement durable 7

8 PSC 1 et APS : ce qui change PSC1 Formation d un formateur en prévention et secours civiques : 50 heures Méthodes pédagogiques définies par le RIF APS Formation des enseignants : 6 à 12 heures Méthode de découverte Temps de formation de 9 heures environ Formation dispensée tout au long de la scolarité de l enfant Évaluation formative tout au long de la formation Évaluation formative tout au long de la formation Délivrance d un certificat de compétences de Citoyen de sécurité civile, par le formateur. Délivrance de l attestation Apprendre à Porter Secours, par le directeur d école.

9 PSC 1 et APS C est la constitution d un «trépied vital» : enseignants personnels de la mission de la santé personnels des SAMU-CESU qui garantit l efficacité de cette démarche d éducation 9

10 mise en œuvre Le programme est mis en œuvre au sein des différentes disciplines. Il se présente sous forme de modules de l école maternelle au collège. Les apprentissages sont progressifs et adaptés au développement de l enfant en utilisant des situations de complexité croissante. 10

11 Il s agira d un message simple Basé sur le bon sens Méthode de découverte 11

12 Apprendre à Porter Secours à l école élémentaire Cycle 1 : Alerter le 15, se protéger (TP P M GS) Cycle 2 : Alerter le 15, se protéger, protéger l autre (GS CP CE1) Agir face à un traumatisme, un saignement, une brûlure Cycle 3 : Alerter le service d urgence adapté (15, 18, 17) (CE2 CM) Agir face à une victime inconsciente qui respire Pour les enseignants seuls : Obstruction brutale des voies aériennes Réagir face à un malaise. 12

13 Apprendre à Porter Secours à l école élémentaire BO n 33 du 14 sept 2006 Le document de suivi des acquisitions de l élève pour Apprendre à porter secours est intégré au livret scolaire de l élève. Contresigné par la directrice ou le directeur de l école, il est transmis avec le dossier d entrée en 6ème, au collège d affectation de l élève. 13

14 BO n 45 du 27 novembre 2008

15 au collège Le contenu de la formation aux premiers secours est conforme aux recommandations de la DGSCGC relatives à l Unité d Enseignement «Prévention et Secours Civiques de niveau 1». Il s'appuie sur les recommandations scientifiques nationales et internationales. Les parties traitées dans les différentes matières restent à l appréciation de l équipe éducative. 15

16 intervention en regard des programmes Classe de sixième : «révisions» la protection, l alerte les brûlures simples les traumatismes les hémorragies externes : compression manuelle directe La perte de connaissance : bascule de la tête en arrière, mise sur le côté 16

17 intervention en regard des programmes Classe de sixième : les plaies simples obstruction des voies aériennes les hémorragies externes : le pansement compressif Perte de connaissance : position latérale de sécurité 17

18 intervention en regard des programmes Classe de cinquième : signal national d'alerte le dégagement d'urgence l arrêt cardio-respiratoire 18

19 intervention en regard des programmes Classe de quatrième : les brûlures graves l'étouffement et l arrêt cardiorespiratoire chez le nourrisson le malaise 19

20 intervention en regard des programmes Classe de quatrième ou troisième : Intervention d un formateur en prévention et secours civiques : observation de l identification des signes de détresse et de la gestuelle Évaluation d au moins une résolution de situation d accident simulé 20

21 Apprendre à Porter Secours : ouvrages de référence Apprendre à porter secours Collection Repères Centre national de documentation pédagogique Recommandations de la DGSCGC relatives à l unité d enseignement Prévention et Secours Civique de niveau 1 Porter Secours 2 ème édition De la maternelle au collège, guide de l enseignant Christine AMMIRATI et Rémi GAGNAYRE, Maloine 21

Apprendre à porter secours à l école

Apprendre à porter secours à l école 18 / 11 / 2009 Apprendre à porter secours à l école Christelle Dinarque, CPC Meudon / Chaville et Sylvie Lemoine, CPC Bagneux Loi de modernisation de la sécurité civile 811-2004, 13/08/04 «Toute personne

Plus en détail

Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au. périscolaire.

Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au. périscolaire. Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au service des temps d activité périscolaire. Participer à l apprentissage du public, avec une cible privilégiée sur les élèves des cycles

Plus en détail

Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne. au service des temps d activités périscolaires.

Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne. au service des temps d activités périscolaires. Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au service des temps d activités périscolaires. Contacts : Lieutenant-colonel Xavier Pergaud : xapergaud@sdis47.fr Mme Karin Klinkerfuss

Plus en détail

Académie de Paris Programme d éducation à la santé et à la citoyenneté «Apprendre à porter secours à l école»

Académie de Paris Programme d éducation à la santé et à la citoyenneté «Apprendre à porter secours à l école» Circulaire n 2003-210 du 1-12-2003 BOEN 46 du 11/12/2003 - la santé des élèves : programme quinquennal de prévention et d éducation Note de service n 97-151 du 10/07/97 Programme apprendre à porter secours-

Plus en détail

Le système éducatif français. l enseignement des sciences

Le système éducatif français. l enseignement des sciences Le système éducatif français et l enseignement des sciences Séminaire international sur l enseignement des sciences à l école Mardi 18 mai 2010 1 L enseignement scolaire en France Organisation de la scolarité

Plus en détail

Informations sur la formation PSC1

Informations sur la formation PSC1 N Agrément W 95 3003216 (Agrément préfectoral N 130200 du 12 décembre 2013) Informations sur la formation PSC1 Dates et lieux des formations Dates Lieux de formation Horaires Samedi 28 février 2015 Centre

Plus en détail

Mémento PSC1. Gestes Premiers Secours

Mémento PSC1. Gestes Premiers Secours Mémento PSC1 (partie 1) Gestes Premiers Secours Document réalisé à partir du Référentiel National de Compétences de Sécurité Civile Publié le 2 août 2007 Modifié en juillet 2009 Ministère de l Intérieur

Plus en détail

Apprendre à Porter Secours. 18 Novembre 2009 Dr N. Sybille GODDET

Apprendre à Porter Secours. 18 Novembre 2009 Dr N. Sybille GODDET Apprendre à Porter Secours 18 Novembre 2009 Dr N. Sybille GODDET Introduction Les constats (1) Succès de la prise en charge d une victime fonction de : Rapidité de l alerte Mise en route des gestes de

Plus en détail

Programme de formation PSC1

Programme de formation PSC1 N Agrément W 95 3003216 (Agrément préfectoral N 160 002 du 16 décembre 2015) Informations sur la formation PSC1 Dates et lieux des formations mise à jour le 18 mai 2016 Dates Lieux de formation Horaires

Plus en détail

Informations sur la formation PSC1

Informations sur la formation PSC1 N Agrément W 95 3003216 (Agrément préfectoral N 160 002 du 16 décembre 2015) Informations sur la formation PSC1 Dates et lieux des formations mise à jour le 13 mars 2016 Dates Lieux de formation Horaires

Plus en détail

Informations sur la formation PSC1

Informations sur la formation PSC1 N Agrément W 95 3003216 (Agrément préfectoral N 160 002 du 16 décembre 2015) Informations sur la formation PSC1 Dates et lieux des formations mise à jour le 8 février 2016 Dates Lieux de formation Horaires

Plus en détail

Groupe PAE3 - Isère - juin 2008

Groupe PAE3 - Isère - juin 2008 Vers une pédagogie des gestes de premiers secours à l école Groupe PAE3 - Isère - juin 2008 Un enjeu de société Si l alerte était donnée sans délai aux services adaptés et les gestes adéquats entrepris

Plus en détail

ARRÊTÉ. relatif à l organisation des enseignements dans les classes de collège NOR : MENE

ARRÊTÉ. relatif à l organisation des enseignements dans les classes de collège NOR : MENE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche ARRÊTÉ relatif à l organisation des enseignements dans les classes de collège NOR : MENE La ministre

Plus en détail

Sécurité dans les écoles Réunion des directeurs Ecole primaire Blaise Pascal Lundi 18 janvier 2016

Sécurité dans les écoles Réunion des directeurs Ecole primaire Blaise Pascal Lundi 18 janvier 2016 Sécurité dans les écoles Réunion des directeurs Ecole primaire Blaise Pascal Lundi 18 janvier 2016 www.ac-dijon.fr Objet de la réunion Apporter des réponses aux questionnements des directeurs d écoles

Plus en détail

Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle?

Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle? Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle? A HOUCHOT Inspection générale de l Education nationale 2011 2012 1881: de la charité

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège?

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? Pourquoi réformer le collège? La réforme répond à un constat : le collège

Plus en détail

SÉCURITÉ DES ÉCOLES Le guide des parents d élèves

SÉCURITÉ DES ÉCOLES Le guide des parents d élèves SÉCURITÉ DES ÉCOLES Le guide des parents d élèves MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE COMMENT DÉVELOPPER UNE CULTURE COMMUNE DE LA SÉCURITÉ? La menace terroriste

Plus en détail

APPRENDRE À PORTER SECOURS

APPRENDRE À PORTER SECOURS APPRENDRE À PORTER SECOURS Sandrine LAURET 1 et Thomas PELKA 2 Académie de la Réunion Résumé. Actuellement en France, moins de 5% de la population est formée aux gestes de premiers secours. Pour répondre

Plus en détail

Programme de formation SST complémentaire au PSC1

Programme de formation SST complémentaire au PSC1 Programme de formation SST complémentaire au PSC1 Ce module de formation complémentaire est destiné aux salariés ayant suivi antérieurement une formation ayant permis la délivrance de l unité d enseignement

Plus en détail

FORMATIONS PSC1 REGLEMENT INTERIEUR DES FORMATIONS PSC1 URGENCE ET SECOURSIME. p.1/6. Janvier 2008 N 1 Emetteur DDUS 92 RI-PSC1

FORMATIONS PSC1 REGLEMENT INTERIEUR DES FORMATIONS PSC1 URGENCE ET SECOURSIME. p.1/6. Janvier 2008 N 1 Emetteur DDUS 92 RI-PSC1 FORMATIONS PSC1 URGENCE ET SECOURSIME Janvier 2008 N 1 Emetteur DDUS 92 RI-PSC1 p.1/6 REGLEMENT INTERIEUR DES FORMATIONS PSC1 Janvier 2008 N 1 Emetteur DDUS 92 RI-PSC1 p.2/6 PREAMBULE La France a souhaité

Plus en détail

Apprendre à porter secours

Apprendre à porter secours Apprendre à porter secours «Tout individu a droit à la vie à la liberté et à la sécurité de sa personne» Article 3 de la déclaration des Droits de l Homme Pourquoi cet enseignement en élémentaire? Un maillon

Plus en détail

Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master?

Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master? Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master? Pour l année scolaire 2015-2016, les lauréats des concours de recrutement déjà titulaires d un master ou

Plus en détail

LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE

LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE 3 SOMMAIRE PRÉSENTATION 04 06 A L ECOLE PRIMAIRE 07 LES OFFRES COMPLEMENTAIRES 4 PROJET BILINGUE

Plus en détail

titre du document éditeur accès internet Date de parution conception/réalisation Dispositifs relais photographie impression

titre du document éditeur accès internet Date de parution conception/réalisation Dispositifs relais photographie impression Dispositifs relais pour les élèves en risque de rupture scolaire Les élèves en voie de marginalisation, qui risquent de sortir sans qualification du système scolaire, peuvent être temporairement dirigés

Plus en détail

Information mairie 15 ème arrondissement. Capitaine Thomas BROSSET HECKEL Commandant la 6 ème compagnie d incendie et de secours

Information mairie 15 ème arrondissement. Capitaine Thomas BROSSET HECKEL Commandant la 6 ème compagnie d incendie et de secours Information mairie 15 ème arrondissement 08 octobre 2014 Capitaine Thomas BROSSET HECKEL Commandant la 6 ème compagnie d incendie et de secours Plan 1.Présentation de la BSPP 2.Prévention des risques 3.Face

Plus en détail

Apprendre à porter secours à l'école primaire. Caroline CANTALUPI CPC EPS RUMILLY Françoise ROBICHON Infirmière CT IA 74

Apprendre à porter secours à l'école primaire. Caroline CANTALUPI CPC EPS RUMILLY Françoise ROBICHON Infirmière CT IA 74 Apprendre à porter secours à l'école primaire Caroline CANTALUPI CPC EPS RUMILLY Françoise ROBICHON Infirmière CT IA 74 Un enjeu de santé publique - les 2 premiers maillons de la chaîne des secours sont

Plus en détail

FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE FORMATION

FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE FORMATION FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROGRAMME DES ETUDES CONDUISANT AU DIPLOME D ETATD'AUXILIAIRE DE PUERICULTURE D après l'arrêté du 16 janvier 2006 modifié

Plus en détail

Fiches ressources. A l usage des enseignants du premier degré. Equipe des conseillers pédagogiques EPS INSPECTION ACADEMIQUE DE L ISERE

Fiches ressources. A l usage des enseignants du premier degré. Equipe des conseillers pédagogiques EPS INSPECTION ACADEMIQUE DE L ISERE Fiches ressources A l usage des enseignants du premier degré Equipe des conseillers pédagogiques EPS INSPECTION ACADEMIQUE DE L ISERE 1 Article 3 des Droits de l Homme 2 SOMMAIRE AVANT PROPOS page 4 1

Plus en détail

Le schéma national des emplois, des activités et des formations des sapeurspompiers

Le schéma national des emplois, des activités et des formations des sapeurspompiers La présente circulaire, après avoir rappelé les dispositions du dispositif national de formation de l acteur de sécurité civile et celles du schéma national des emplois, des activités et des formations

Plus en détail

Mémento APPRENDRE A PORTER SECOURS. Ecole Beauvert Collège Olympique Grenoble

Mémento APPRENDRE A PORTER SECOURS. Ecole Beauvert Collège Olympique Grenoble Mémento APPRENDRE A PORTER SECOURS Ecole Beauvert Collège Olympique Grenoble LA PROTECTION L ALERTE L ETOUFFEMENT PAR UN CORPS ETRANGER LES HÉMORRAGIES EXTERNES LA PERTE DE CONNAISSANCE LA PLAIE GRAVE*

Plus en détail

Missions du directeur en lien avec le fonctionnement de l école. B.O. spécial n 7 du 11 décembre 2014

Missions du directeur en lien avec le fonctionnement de l école. B.O. spécial n 7 du 11 décembre 2014 Missions du directeur en lien avec le fonctionnement de l école B.O. spécial n 7 du 11 décembre 2014 Activités propres au directeur d école : Admission, accueil et surveillance des élèves Le directeur

Plus en détail

Italie 1. Education préscolaire : L école maternelle : Scuola dell infanzia.

Italie 1. Education préscolaire : L école maternelle : Scuola dell infanzia. Italie 1 Education préscolaire : L école maternelle : Scuola dell infanzia. L école maternelle est le premier degré du système scolaire italien et la première forme de scolarisation. Elle reste une partie

Plus en détail

LES POMPIERS JUNIORS. Présentation Colonel Jean-Pierre CARON Directeur Départemental Adjoint SDIS ESSONNE

LES POMPIERS JUNIORS. Présentation Colonel Jean-Pierre CARON Directeur Départemental Adjoint SDIS ESSONNE LES POMPIERS JUNIORS Présentation Colonel Jean-Pierre CARON Directeur Départemental Adjoint SDIS ESSONNE Mars 2006 ! A l origine cette opération s est inscrite dans un projet regroupant des aspects éducatifs,

Plus en détail

Fiches d évaluation de cas concrets AFPS

Fiches d évaluation de cas concrets AFPS Fiches d évaluation de cas concrets AFPS Conformes au Guide national de référence Jacques Bon, instructeur de scourisme http://secourisme.free.fr Novembre 2001- Version 1.0 Licence de Libre Diffusion des

Plus en détail

Fédération des Secouristes Français CROIX BLANCHE Pôle formation RIFC «Pédagogie Appliquée à l Emploi de Formateur en Prévention et Secours Civiques»

Fédération des Secouristes Français CROIX BLANCHE Pôle formation RIFC «Pédagogie Appliquée à l Emploi de Formateur en Prévention et Secours Civiques» Fédération des Secouristes Français CROIX BLANCHE Pôle formation RIFC «Pédagogie Appliquée à l Emploi de Formateur en Prévention et Secours Civiques» REFERENTIEL INTERNE DE FORMATION ET DE CERTIFICATION

Plus en détail

Mieux se connaître, se valoriser, s orienter

Mieux se connaître, se valoriser, s orienter Mieux se connaître, se valoriser, s orienter Durant sa scolarité au collège l élève prend conscience de ses aptitudes et développe des compétences nouvelles ; il apprend à s évaluer et trouve des occasions

Plus en détail

Grille de référence. Socle commun de connaissances et de compétences. Livret de connaissances et de compétences

Grille de référence. Socle commun de connaissances et de compétences. Livret de connaissances et de compétences Socle commun de connaissances et de compétences Livret de connaissances et de compétences Grille de référence - - Octobre 2007!eduscol.education.fr/soclecommun Fin du cycle 2 Connaître les principaux droits

Plus en détail

Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Périodes de Formation en Milieu Professionnel PRÉAMBULE Les périodes de formation en milieu professionnel doivent participer activement à l acquisition des compétences du référentiel. Elles font l objet d une évaluation certificative. Les 22 semaines

Plus en détail

Baccalauréat professionnel

Baccalauréat professionnel Baccalauréat professionnel Epreuve de Prévention Santé Environnement Référence réglementaire: arrêté du 1342010 BO n 20 du 20 mai 2010 Modalités d évaluation en enseignement général RECOMMANDATIONS ACADEMIQUES

Plus en détail

REUNION D EQUIPE BSE STMS BAC PRO ASSP Académie du RHÔNE

REUNION D EQUIPE BSE STMS BAC PRO ASSP Académie du RHÔNE REUNION D EQUIPE BSE STMS BAC PRO ASSP Académie du RHÔNE IEN Sciences biologiques et sciences sociales appliquées P. PETITJEAN Année 2013-2014 Bac pro accompagnement soins et services à la personne Objectifs

Plus en détail

MEMO LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES PROJET PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE LES REGLES LES COMMUNES REGLES DE CIRCULATION SECURITE LE MATERIEL

MEMO LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES PROJET PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE LES REGLES LES COMMUNES REGLES DE CIRCULATION SECURITE LE MATERIEL MEMO LE PROJET INSTRUCTIONS OFFICIEL PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE REG COMMUNES DE CIRCULATION REG DE SECURITE LE MATERIEL L EQUIPEMENT Cyclisme sur route Mémo 1/4 MEMO CYCLISME SUR ROUTE 1)

Plus en détail

Objectifsde la SEGPA Ordre du jour Principes d organisation pédagogique de la SEGPA Socle commun Personnalisation des parcours: Suivi, évaluation et v

Objectifsde la SEGPA Ordre du jour Principes d organisation pédagogique de la SEGPA Socle commun Personnalisation des parcours: Suivi, évaluation et v Orientations pédagogiques en EGPA Circulaire n 2009-060 du 24-4-2009 BO n 18 du 30 avril 2009 Orientations pédagogiques pour les enseignements généraux et professionnels adaptés dans le second degré Réunion

Plus en détail

Premiers soins. Réalisé par Catherine Draye, D après v. Nieves - croix rouge - LFSB

Premiers soins. Réalisé par Catherine Draye, D après v. Nieves - croix rouge - LFSB Premiers soins Réalisé par Catherine Draye, D après v. Nieves - croix rouge - LFSB Les objectifs du cours Contenu du cours basé sur le manuel de secourisme de la LFBS et la croix rouge (BEPS) BEPS = Brevet

Plus en détail

BEP RENOVE BO N 8 DU 27/08/2009

BEP RENOVE BO N 8 DU 27/08/2009 PSE : DE CERTIFICATION EN CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION (CCF) Classe DU CCF CAP BO N 8 DU 25/0210 - Evaluation par sondage des compétences des modules correspondants. 2 NDE CAP Tle CAP 2 : 1-2-3 : santé,

Plus en détail

LES LIVRETS DE LA FORMATION

LES LIVRETS DE LA FORMATION LES LIVRETS DE LA FORMATION PERSONNELS DE SURVEILLANCE Formation initiale Livret de présentation de la formation N o v e m b r e 2 0 1 2 «Développons nos compétences» 2 3 Introduction La nouvelle formation

Plus en détail

Elèves cycle 2 Enseignants Parents Grand public

Elèves cycle 2 Enseignants Parents Grand public 1 Les pièges de la route Elèves cycle 2 Enseignants Parents Grand public Les pièges de la route Des enjeux éducatifs 2 Ces documents ont été créés par l association Prévention MAIF : - ils s appuient sur

Plus en détail

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des coles Vous pouvez choisir des Unités d nseignement dans la liste de cours ci-dessous en aster et aster : Premier semestre emestre 7 (7) econd semestre

Plus en détail

Apprendre à porter secours. «Le citoyen premier maillon de la chaîne des secours»

Apprendre à porter secours. «Le citoyen premier maillon de la chaîne des secours» Apprendre à porter secours «Le citoyen premier maillon de la chaîne des secours» 1 Pourquoi Apprendre à porter secours à l école???? Constats: Face aux accidents pouvant avoir une incidence grave sur la

Plus en détail

Livret de compétences de l élève en Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire (ULIS) Pour un parcours professionnalisant NOM DE L ELEVE :...

Livret de compétences de l élève en Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire (ULIS) Pour un parcours professionnalisant NOM DE L ELEVE :... NOM DE L ELEVE :... Prénom :... Livret de compétences de l élève en Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire (ULIS) Pour un parcours professionnalisant Le mot du Recteur La scolarisation des élèves en

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE

LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE Métiers de La blanchisserie industrielle NOM : Prénom : Académie de Strasbourg LYCEE DES METIERS GOULDEN 2, rue de la Piscine B.P. 60022 67241 BISCHWILLER CEDEX Tél :

Plus en détail

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe Nom du stagiaire : Nom de l enseignant associé: Nom du superviseur de stage : Nom de la direction de l école : Bilan Formatif tage de formation à la gestion participative de la classe Baccalauréat en éducation

Plus en détail

EVALUATION APPRENDRE A PORTER SECOURS CE2

EVALUATION APPRENDRE A PORTER SECOURS CE2 Prénom :.. Date : EVALUATION APPRENDRE A PORTER SECOURS Compétences Signature des parents : PREVENIR 1 Reconnaître des objets pouvant présenter un danger (produits d entretien). 2 Repérer une situation

Plus en détail

SANTÉ. Bien manger, est-ce si compliqué?

SANTÉ. Bien manger, est-ce si compliqué? SANTÉ Bien manger, est-ce si compliqué? Objectif : apprendre à équilibrer son alimentation - En 6, apprentissage des bases d un petit déjeuner équilibré et l'interêt des aliments issus de l'agriculture

Plus en détail

SEQUENCE : PROTEGER, ALERTER, SECOURIR

SEQUENCE : PROTEGER, ALERTER, SECOURIR SEQUENCE : PROTEGER, ALERTER, SECOURIR Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 15 Compétence 6 du Palier 1 du socle commun : Les compétences sociales et civiques - Respecter les autres

Plus en détail

Chapitre VII : Prévention des accidents avec. exposition au sang. Fiche n VII.1 : Prévention des accidents avec. exposition au sang

Chapitre VII : Prévention des accidents avec. exposition au sang. Fiche n VII.1 : Prévention des accidents avec. exposition au sang Chapitre VII : Prévention des accidents avec exposition au sang Fiche n VII.1 : Prévention des accidents avec exposition au sang Sommaire Sommaire Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Fiches Techniques

Plus en détail

MENTION COMPLEMENTAIRE COIFFURE, COUPE, COULEUR

MENTION COMPLEMENTAIRE COIFFURE, COUPE, COULEUR MENTION COMPLEMENTAIRE COIFFURE, COUPE, COULEUR Arrêté du 23 mars 2015 1. Règlement d examen pour les candidats de la voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d

Plus en détail

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D PLAN 1. Un enseignant ordinaire 2. Un enseignant spécialisé 3. Organisation de la prise en

Plus en détail

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN Quelles articulations construire entre nos démarches pédagogiques, nos programmes et le socle commun? Aménagement des salles en îlots : TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN LE LIEN AVEC L EVALUATION DU SOCLE COMMUN

Plus en détail

Progression Instruction civique et morale IO Janvier 2012

Progression Instruction civique et morale IO Janvier 2012 1) Principales règles de politesse et de civilité, respect d autrui 2) Règles de sécurité 3) Gestes de premiers secours 4) Règles élémentaires de sécurité routière (piéton, passager, rouleur) 5) Connaissance

Plus en détail

Le métier que vous exercez aujourd hui : comment et quand l avez-vous choisi?

Le métier que vous exercez aujourd hui : comment et quand l avez-vous choisi? Le métier que vous exercez aujourd hui : comment et quand l avez-vous choisi? Le programme PASSERELLE Un programme de stage qui lie pédagogie et professionnalisme, présent et futur. Orientation Universitaire

Plus en détail

BP JEPS AGFF. 700 heures dans l organisme de formation et 812 heures en structure de stage

BP JEPS AGFF. 700 heures dans l organisme de formation et 812 heures en structure de stage BP JEPS AGFF Obtenir un BP JEPS AGFF mentions «Forme en cours collectifs» et «Haltères, musculation, forme sur plateau» en un an devient possible! 700 heures dans l organisme de et 812 heures en structure

Plus en détail

Apprendre à porter secours Cycle 3

Apprendre à porter secours Cycle 3 Apprendre à porter secours Cycle 3 «Tout individu a droit à la vie à la liberté et à la sécurité de sa personne» Article 3 de la déclaration des Droits de l Homme Pourquoi cet enseignement Un maillon reste

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE III ORGANISATION DE LA FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL La durée

Plus en détail

Programme. de formation TITRE V APS. Public concerné. Effectif maximum. Durée. Pré-requis. Objectifs. Activités exercées

Programme. de formation TITRE V APS. Public concerné. Effectif maximum. Durée. Pré-requis. Objectifs. Activités exercées Programme TITRE V APS de formation Programme conforme à l arrêté du 11 janvier 2012 portant enregistrement au RNCP et l arrêté du 3 août 2007 relatif à l agrément prévu à l article 1er du décret n 2005-1122

Plus en détail

Année 2015-2016. Donner un sens à son orientation du collège vers le lycée

Année 2015-2016. Donner un sens à son orientation du collège vers le lycée Année 2015-2016 Donner un sens à son orientation du collège vers le lycée CONSTRUIRE UN PARCOURS PROGRESSIF OÙ SE CONSTRUIT LE PROJET D ORIENTATION DES ÉLÈVES DU COLLÈGE VERS LE LYCÉE Les acteurs de la

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAP-VAE BEES1 AVIRON. MS-DEF - Décembre 2003

GUIDE DE LECTURE VAP-VAE BEES1 AVIRON. MS-DEF - Décembre 2003 GUIDE DE LECTURE VAP-VAE BEES1 AVIRON 1 CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités: il s'agit des activités professionnelles de référence que l'animateur

Plus en détail

La réforme du collège. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle

La réforme du collège. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle La réforme du collège Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Socle commun de connaissances,

Plus en détail

RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE. de nouvelles grilles horaires de nouveaux enseignements une certification intermédiaire

RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE. de nouvelles grilles horaires de nouveaux enseignements une certification intermédiaire RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE de nouvelles grilles horaires de nouveaux enseignements une certification intermédiaire Grilles horaires élèves 2 grilles horaires : une incluant l enseignement des

Plus en détail

Contenu des épreuves envisagées :

Contenu des épreuves envisagées : ATELIER SUR LES EPREUVES : Comme préalable, l équipe s est fixé pour objectif d établir une cohérence entre les deux épreuves terminales afin d établir une progression pédagogique et intellectuelle allant

Plus en détail

Collège Français Bilingue de Londres. Programmes

Collège Français Bilingue de Londres. Programmes Collège Français Bilingue de Londres Ltd 87 Holmes Road, London NW5 3AX Tel: 020 7993 7400 - Fax: 020 7267 2325 www.cfbl.org.uk - info@cfbl.org.uk Collège Français Bilingue de Londres Programmes Introduction

Plus en détail

(Conduite de Voiture de Tourisme avec Chauffeur- N4102)

(Conduite de Voiture de Tourisme avec Chauffeur- N4102) Formation professionnelle Conducteur de Véhicules de Transport avec Chauffeur (Conduite de Voiture de Tourisme avec Chauffeur- N4102) Décret 2009-1652 du 23 décembre 2009 portant application de la loi

Plus en détail

Liaison GS CP. Mercredi 16 janvier 2013. Ien Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc

Liaison GS CP. Mercredi 16 janvier 2013. Ien Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc Liaison GS CP Mercredi 16 janvier 2013 Ien Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc Objectif de l animation Plan de l animation 1. Ce que disent les textes. 2. Etat des lieux. 3. Vos propositions. Par groupes

Plus en détail

SST (Initiale) : Sauveteurs Secouristes du Travail. Pré-requis : Vous serez capable à l issue du stage de : 1. Le sauvetage secourisme du travail :

SST (Initiale) : Sauveteurs Secouristes du Travail. Pré-requis : Vous serez capable à l issue du stage de : 1. Le sauvetage secourisme du travail : G-SECU SST (Initiale) : Sauveteurs Secouristes du Travail Toute personne motivée par l évolution de son entreprise. 12 heures + 2 heures pour le traitement des risques spécifiques ou 2 journées de 7 heures

Plus en détail

LA RÉFORME DU COLLÈGE. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle

LA RÉFORME DU COLLÈGE. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle LA RÉFORME DU COLLÈGE Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Les leviers pour améliorer les apprentissages au collège Réformer les contenus : socle et programmes Mieux

Plus en détail

l apprentissage du Goût aux enfants L UNIVERS DU GOUT EN ALSACE Qui sommes-nous?

l apprentissage du Goût aux enfants L UNIVERS DU GOUT EN ALSACE Qui sommes-nous? L UNIVERS DU GOUT EN ALSACE Le Goût se cultive comme l Esprit Balthazar Gracian Qui sommes-nous? L Univers du Goût en Alsace est une association créée en l An 2000 à l initiative de l Association des Viticulteurs

Plus en détail

Catalogue des formations 2015 en Vendée

Catalogue des formations 2015 en Vendée Catalogue des formations en Thématique Titre Objectif(s) Public Durée Coût Date(s) Lieu Contact BAFA Formation générale BAFA Approfondissements > Apporter des connaissances générales sur le fonctionnement

Plus en détail

Porter secours POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres

Porter secours POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres Porter secours POUR EN SAVOIR PLUS 1. L avis du psychologue Face à une situation d urgence, un enfant a souvent deux types de réaction : soit il se laisse submerger par la peur et ne peut mettre en œuvre

Plus en détail

Equipe des conseillers pédagogiques EPS INSPECTION ACADEMIQUE DE L ISERE

Equipe des conseillers pédagogiques EPS INSPECTION ACADEMIQUE DE L ISERE Equipe des conseillers pédagogiques EPS INSPECTION ACADEMIQUE DE L ISERE 7RXWLQGLYLGXDGURLWjODYLH jodolehuwp HWjODVpFXULWpGHVDSHUVRQQH ª $UWLFOHGHV'URLWVGHO +RPPH SOMMAIRE AVANT PROPOS page 6 1 ÈRE PARTIE

Plus en détail

Séance 1 : Etape 1 : recueil des représentations initiales

Séance 1 : Etape 1 : recueil des représentations initiales Socle commun, Palier 2 X Etre capable de faire quelques gestes de premiers secours Compétences : X Connaitre quelques mesures de préventions à mettre en uvre face à un risque X Etre capable de protéger

Plus en détail

INSTITUT de FORMATION en SOINS INFIRMIERS 2, AVENUE DES LOMBARDS. BP 718-10003 TROYES cedex Tel : 03.25.49.49.99 Fax : 03.25.49.47.

INSTITUT de FORMATION en SOINS INFIRMIERS 2, AVENUE DES LOMBARDS. BP 718-10003 TROYES cedex Tel : 03.25.49.49.99 Fax : 03.25.49.47. INSTITUT de FORMATION en SOINS INFIRMIERS 2, AVENUE DES LOMBARDS. BP 718-10003 TROYES cedex Tel : 03.25.49.49.99 Fax : 03.25.49.47.09 PROJET FORMATION CONTINUE A destination des professionnels de tous

Plus en détail

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES Compétence du socle : Compétence 3 : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Plus en détail

Investissement hors la classe des élèves : l engagement

Investissement hors la classe des élèves : l engagement Témoignage Investissement hors la classe des élèves : l engagement Filière économie gestion Académie de Lyon 5 novembre 2015 Agnès Mallet-Drivon Conseillère Principale d Education Constats Les textes réglementaires

Plus en détail

Histoire - Géographie Éducation civique 3 e

Histoire - Géographie Éducation civique 3 e Histoire - Géographie Éducation civique 3 e Livret de cours Rédaction : Olivier Cernigoj (Histoire) Gaëlle Marion-Saussay (Éducation Civique) Nicolas Prévost (Géographie) Lise Loureiro (Géographie) Validation

Plus en détail

20ème FORUM MEDICAL DE RANGUEIL REUNION COMMUNE DE FMC DES FACULTES DE MEDECINE DE TOULOUSE RANGUEIL et PURPAN

20ème FORUM MEDICAL DE RANGUEIL REUNION COMMUNE DE FMC DES FACULTES DE MEDECINE DE TOULOUSE RANGUEIL et PURPAN 20ème FORUM MEDICAL DE RANGUEIL REUNION COMMUNE DE FMC DES FACULTES DE MEDECINE DE TOULOUSE RANGUEIL et PURPAN Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence niveau 2 Centre d Enseignement des

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DES ÉTUDES DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC

RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DES ÉTUDES DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DES ÉTUDES DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC Loi sur la sécurité incendie (chapitre S-3.4, a. 60, al. 1) CHAPITRE I CERTIFICATS 1. L École nationale des pompiers du Québec

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N 1. Aix les Bains, le 3 septembre 2015. L inspecteur de l éducation nationale chargé de la circonscription d Aix les Bains

NOTE DE SERVICE N 1. Aix les Bains, le 3 septembre 2015. L inspecteur de l éducation nationale chargé de la circonscription d Aix les Bains Inspection de l Education Nationale Aix-Les-Bains Téléphone 04 79 88 24 17 Télécopie 04 79 88 41 93 Mail. Ce.ia73-ien-aix@ac-grenoble.fr Adresse postale Inspection de l Education Nationale Circonscription

Plus en détail

MISSION GÉNÉRALE. Rectorat de Dijon D INSERTION. Mai 2010

MISSION GÉNÉRALE. Rectorat de Dijon D INSERTION. Mai 2010 Rectorat de Dijon MISSION GÉNÉRALE D INSERTION Mai 2010 CAROLE DESBROSSES COORDONNATRICE ACADÉMIQUE ACADÉMIE DE DIJON SOPHIE OSAYI-ORAGE : CONCEPTION DIAPORAMAS Mission générale d insertion Mai 2010 NAISSANCE

Plus en détail

Un projet éducatif. La portée éducative du parcours spectacle

Un projet éducatif. La portée éducative du parcours spectacle Un projet éducatif Cette expérience participative est conçue pour les élèves du CM1-CM2, du collège et du lycée La portée éducative du parcours spectacle Ce parcours immersif, à travers une méthode de

Plus en détail

S I A LA RÉFÉRENCE EN INFORMATION AÉRONAUTIQUE

S I A LA RÉFÉRENCE EN INFORMATION AÉRONAUTIQUE S I A LA RÉFÉRENCE EN INFORMATION AÉRONAUTIQUE Certificat de membre d équipage de cabine (CCA : Cabin Crew Attestation) Guide des épreuves pratiques 1 ère édition SIA LA RÉFÉRENCE EN INFORMATION AÉRONAUTIQUE

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION DE PROFESSIONS DE SANTÉ FORMATION AMBULANCIER

INSTITUT DE FORMATION DE PROFESSIONS DE SANTÉ FORMATION AMBULANCIER INSTITUT DE FORMATION DE PROFESSIONS DE SANTÉ FORMATION AMBULANCIER Centre Hospitalier Régional Universitaire de Besançon 44 chemin du Sanatorium Les Tilleroyes 25030 BESANÇON CEDEX Tel : 03 81 41 50 05

Plus en détail

Principes généraux et lignes d action

Principes généraux et lignes d action Principes généraux et lignes d action Extraits des Principes généraux et lignes d'action en matière d éducation et de prévention du 30 janvier 2003 Depuis cette déclaration, le Plan d études romand (lien)

Plus en détail

A s s o c i a t i o n d e s S e c o u r i s t e s d e l a Côte d Emeraude

A s s o c i a t i o n d e s S e c o u r i s t e s d e l a Côte d Emeraude A s s o c i a t i o n d e s S e c o u r i s t e s d e l a Côte d Emeraude 2 rue de l Hermitage 35780 La Richardais Dinard Saint Malo Dol de Bretagne 02.99.46.27.63 Email : asce@ wanadoo.fr PRESENTATION

Plus en détail

les capacités à évaluer en situation - Extraire les informations d'un texte. - Extraire les informations d'un schéma.

les capacités à évaluer en situation - Extraire les informations d'un texte. - Extraire les informations d'un schéma. TITRE : PREVENTION DU RISQUE SISMIQUE FICHE PROFESSEUR classe : 4 ème durée : 40 minutes la situation-problème Tom vient d'étudier en SVT les conséquences du séisme à Haïti qui a eu lieu en janvier 2010.

Plus en détail

Semaine du 30 mai au 3 juin 2016

Semaine du 30 mai au 3 juin 2016 Principes Semaine du 30 mai au 3 juin 2016 Santé - Mobilité durable - Sécurité routière La semaine nationale du Vélo à l école et au collège La semaine nationale du Vélo à l école et au collège est organisée

Plus en détail

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 Annexe 1 Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 1 D après COMITÉ D ORIENTATION DE LA FORMATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT (COFPE). Pour une nouvelle culture de la formation continue

Plus en détail

Convention cadre «VALORISATION DES PARCOURS DES JEUNES SAPEURS-POMPIERS ET SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES»

Convention cadre «VALORISATION DES PARCOURS DES JEUNES SAPEURS-POMPIERS ET SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES» Convention cadre «VALORISATION DES PARCOURS DES JEUNES SAPEURS-POMPIERS ET SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES» entre le ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche et le

Plus en détail

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES Domaine de compétences 1 Accompagnement social et éducatif spécialisé Instaurer une relation Favoriser la construction de l'identité et le développement des capacités sociales et professionnelles Assurer

Plus en détail

AVENANT CAHIER DES CHARGES CADRE DU PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2014-2017. des premier et second degrés. Rectorat

AVENANT CAHIER DES CHARGES CADRE DU PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2014-2017. des premier et second degrés. Rectorat AVENANT Rectorat Délégation académique à la formation des personnels DAFOP Téléphone 04 72 80 66 70 Télécopie 04 72 80 66 79 Courriel dafop@ac-lyon.fr 92 rue de Marseille BP 7227 69354 Lyon CEDEX 07 www.ac-lyon.fr

Plus en détail

APER. L APER s inscrit dans le cadre d un continuum éducatif de la maternelle à l obtention du permis de conduire.

APER. L APER s inscrit dans le cadre d un continuum éducatif de la maternelle à l obtention du permis de conduire. APER Depuis la rentrée 2002, l APER (attestation de la première Education à la route) fait partie intégrante des programmes scolaires des cycles 1, 2 et 3 de l école primaire (BO n 40 octobre 2002). L

Plus en détail

INTRODUCTION ET OBJECTIFS DU COURS PREMIERS SOINS GÉNÉRAL/DEA OBJECTIFS D APPRENTISSAGE

INTRODUCTION ET OBJECTIFS DU COURS PREMIERS SOINS GÉNÉRAL/DEA OBJECTIFS D APPRENTISSAGE PLAN DE COURS INTRODUCTION ET OBJECTIFS DU COURS PREMIERS SOINS GÉNÉRAL/DEA Le cours Premiers soins - Général prépare le candidat à assumer un rôle d intervenant pré hospitalier lors d une situation d

Plus en détail