TABLE DES MATIÈRES LISTE DES TABLEAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLE DES MATIÈRES LISTE DES TABLEAUX"

Transcription

1

2 Directeur des travaux publics Arrondissement Ville-Marie Monsieur, Montréal, le 15 janvier 2013 Il me fait plaisir de vous acheminer, tel que convenu dans la convention, le rapport d activités qui rend compte de nos réalisations en lien avec le plan d action annuel qui vous a été présenté l an dernier. C est avec honneur qu après avoir occupé pendant deux ans et demi les fonctions de coordonnatrice adjointe et chargée de projet environnement urbain et propreté, j ai accepté le poste de directrice générale pour un intérim d un an. Je suis donc entrée en poste en mai 2012, suite au départ en congé de maternité de Marie-Noelle Foschini. L année 2012 fut donc pour moi, comme pour l éco-quartier Sainte-Marie bien remplie, notamment avec un réseau de marchés d échange bien établi (3 éditions en 2012), deux nouveaux projets d agriculture urbaine, la reconduction de la démarche des comités d action citoyenne et la création du comité citoyen du parc Bellerive, pour ne nommer que ceux-là. En chiffres, l éco-quartier a compté en 2012 sur un budget de $. Il a touché, de près ou de loin, personnes et a impliqué dans ses projets 493 bénévoles qui ont généreusement offert heures de bénévolat. L équipe de travail a aussi a investie 382 heures dans le milieu par son implication dans divers comités, tables, regroupement, projets et en soutenant divers organismes. Ce rapport illustre bien l importance des liens tissés avec les nombreux partenaires du milieu, sans lesquels ces réalisations n auraient pu voir le jour. Je tiens également à souligner le travail des 11 employés présents à l éco-quartier en 2012, ainsi que l implication bénévole et précieuse des 7 stagiaires et des 8 administrateurs du conseil d administration. C est donc tous ensemble, avec dévouement et passion, que nous nous sommes investis pour le quartier Sainte-Marie et son environnement. Le présent rapport détaille donc les activités réalisées en 2012 avec les annexes qui vous sont présentées séparément sur CD. Je vous souhaite une bonne lecture et j espère le tout à la hauteur de vos attentes. EMPLOYÉ(E)S ET CONSEIL D ADMINISTRATION 2012 Équipe permamente Marie-Noëlle Foschini, Directrice générale Roxanne L Écuyer, Directrice générale intérimaire/ Coordonnatrice adjointe et chargée de projets environnement urbain et propreté Joanie Brière, Chargée de projets verdissement et lutte aux îlots de chaleur Julien Vogler, Chargé de projets 3RV Équipe temporaire et contractuelle Isabelle Jeanotte, Chargée de projets environnement urbain et propreté Joëlle Vaillant, Chargée de projet CAC François Gagnier, Assistant CAC Marie-Claire St-Jacques, Chargée de projet CAC Brigitte Grenier, Agente horticole Samuel Mainguy, Agent en environnement Laurence Perras, Patrouille bleue/ Agente de mobilisation Anais Houde, Patrouille bleue/ Agente de mobilisation CA 2012 André Gagnon, PRÉSIDENT Mario Pascal, VICE-PRÉSIDENT Jean-Emmanuel Dubarry, TRÉSORIER Sophie Rivest-Auger, SECRÉTAIRE Christine Bourgier, AMINISTRATRICE Justin Verville-Alarie, ADMINISTRATEUR Denis Plante, ADMINISTRATEUR Avant l A.G.A. : Valérie Lacourse, SECRÉTAIRE Roxanne L Écuyer Directrice générale intérimaire 1

3 TABLE DES MATIÈRES 1. Volet 3RV Volet PROPRETÉ Volet EMBELLISEMENT-RENATURALISATION Volet PROJETS SPÉCIAUX Volet FONCTIONNEMENT REMERCIEMENTS...27 LISTE DES TABLEAUX TABLEAU I. Activités réalisées dans le cadre du volet 3RV...5 TABLEAU II. Activités réalisées dans le cadre du volet Propreté...11 TABLEAU III. Activités réalisées dans le cadre du volet Embellisement-Renaturalisation...15 TABLEAU IV. Activités réalisées dans le cadre des Projets spéciaux...20 TABLEAU V. Activités réalisées dans le cadre du volet Fonctionnement...22 PARTIE 1. Activités administratives...22 PARTIE 2. Communication/Visibilité...23 PARTIE 3. Implication dans la communauté...24 PARTIE 4. Formation du personnel...26 LISTE DES ANNEXES (présentées séparément sur CD) ANNEXE 1. Rapport de la collecte de MD/MIE 2012 ANNEXE 2. Rapport de la SQRD 2012 ANNEXE 3. Rapport de la campagne d adoption de carrés d arbres 2012 ANNEXE 4. Guide des participants au projet jardinage collectif 2012 ANNEXE 5. Rapport des comités d action citoyenne 2012 ANNEXE 6. Rapport de la marche exploratoire du parc Bellerive ANNEXE 7. Document de présentation du comité citoyen du parc Bellerive ANNEXE 8. Rapport de la patrouille bleue 2012 ANNEXE 9. Revue de presse 2012 ANNEXE 10. Outils de communication 2012 ANNEXE 11. Albums photo

4 1. VOLET 3R-V Dans le cadre de ce volet, l EQSM fait la promotion des 3R-V, soit la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et la valorisation par le compostage. Par nos interventions spécialisées, nous pouvons permettre à l Arrondissement d atteindre les objectifs du Plan stratégique de développement durable et du Plan directeur de gestion des matières résiduelles, en plus de le soutenir dans l application des articles 86 à 92 de la sous-section 4 du Règlement sur le Respect, le civisme et la propreté. En 2012, nous avons touché individus par ce volet et généré une contribution des partenaires de 8771 $. 1.1 Implantation et suivi de la collecte sélective Afin de favoriser l augmentation du tonnage de matières récupérées, l EQSM procède à l implantation de bacs roulants depuis ses débuts. Pour ce faire, l EQSM informe la clientèle sur les conditions et la faisabilité de l implantation des bacs roulants. Cette étude inclut les étapes suivantes : visiter les lieux, rencontrer le concierge ou le propriétaire, localiser les lieux d entreposage et de collecte des bacs roulants, remplir et acheminer les fiches d implantation à l Arrondissement, distribuer les documents d information et les recyclo-sacs à chaque logement de l immeuble implanté, coller et afficher l information nécessaire à la bonne mise en œuvre de la collecte sélective, assurer le suivi de ces implantations quelques mois plus tard en offrant un support aux concierges et gestionnaires par la sensibilisation de porte en porte ou par la tenue de réunions d information si désiré, et finalement effectuer des suivis et de la sensibilisation supplémentaire au besoin. Les immeubles résidentiels, les organismes à but non lucratif, les commerces et les institutions sont ciblés par ces mesures. En 2012, l EQSM a procédé à l implantation de 68 bacs destinés à la collecte sélective municipale. Au total, ces implantations ont concerné plus de 2300 résidants répartis dans dix blocs appartements ou condos, neuf OBNL, une école et deux habitations HLM. 1.2 Table de récupération Hors foyer L EQSM a poursuivi en 2012 sa participation au programme géré par la Table pour la récupération Hors Foyer. Neuf bars et restaurants dont sept (7) nouveaux commerces ont ainsi commandé 13 bacs verts et sont reliés à la collecte sélective municipale. 1.3 Compostage communautaire En 2012, soixante seize nouveaux résidants se sont inscrits à ce programme. À ces utilisateurs s ajoutent les 22 bénévoles chargés de l entretien des compostières. Des grandes quantités de compost ont été récupérées lors des tamisages des compostières communautaires (1,7 tonne récupérée). Ce compost est distribué gratuitement aux résidants et organismes du quartier en faisant la demande. Ainsi, 1,3 tonne a été distribuée aux résidants lors de la distribution annuelle de fleurs ainsi qu aux 40 résidants venus en récupérer tout au long de l année. En 2012 a été mis en place un tout nouveau système de contribution volontaire pour le compostage communautaire. L éco-quartier demande dorénavant une contribution aux nouveaux participants lors de leur inscription ainsi qu aux participants déjà inscrits lors du changement des cadenas des compostières. Les sommes amassées avec ce nouveau mode de fonctionnement (1600$) servent à couvrir les frais engendrés par l entretien des compostières (bris, vol, matériaux, etc). 1.4 Compostage dans les habitations et les organismes du quartier En 2010, des compostières ont été implantées dans 10 coopératives d habitation. En 2012, tout comme en 2011, un suivi a été réalisé et toutes les compostières ont été visitées afin de faire le suivi avec les responsables des sites de compostage. Un kiosque a ainsi été tenu dans une coopérative et le tamisage d une compostière a été réalisé pour un autre site. Avec ce programme ce sont 110 logements qui sont potentiellement touchés par le compostage. Ensuite, afin d étudier la possibilité d implanter des compostières dans certains bâtiments HLM de Sainte-Marie, deux sondages et une rencontre d information ont été réalisés auprès de 3 édifices HLM du quartier. Une vingtaine de personnes ont été touchées par ces actions. L écoquartier a également procédé à l implantation de 4 compostières dans un centre de la petite enfance, deux organismes communautaires et pour le jardin communautaire d un édifice à logements. À chacune de ces implantations, une formation a été donnée à l ensemble des personnes participantes au projet. 3

5 1.5 Collecte de MD/MIE du Jour de la Terre pour les industries, commerces et institutions (ICI) de Ville-Marie Pour la 8e année consécutive, les éco-quartiers de Ville-Marie, en partenariat avec le Jour de la Terre et l Arrondissement de Ville-Marie, ont organisé une grande collecte de matières dangereuses (MD) et de matériel informatique et électronique (MIE) s adressant aux ICI du centre-ville. En 2012, cette collecte pilotée par l éco-quartier Saint-Jacques a desservie 4 entreprises de Sainte-Marie et a permis de récupérer au total 377 kg de MD/MIE ainsi que 1397 pieds linéaires de néons. Voir Annexe La semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD) Lors de cette semaine de sensibilisation, l éco-quartier a présenté une programmation très diversifiée. La projection du documentaire La poubelle Province qui porte un regard critique sur la gestion des matières résiduelles au Québec a permis à une quinzaine de résidants de mieux comprendre ce sujet. Un atelier de lombricompostage a été organisé afin de sensibiliser à la valorisation des matières organiques. Treize lombricompostières ont ainsi été assemblées par les 16 résidants qui sont repartis chez eux avec ce moyen de composter à domicile. Afin de sensibiliser la jeunesse à la réduction des déchets, l éco-quartier a tenu un kiosque sur le suremballage à l école Secondaire Pierre-Dupuis pendant la pause du dîner. Une soixantaine d étudiants ont été interpellés par la problématique et ont été en mesure d identifier plusieurs types de suremballages et leurs solutions. Enfin pour clore la semaine d activité, une soirée conférence a permis d éclairer les résidants et les entreprises à la problématique des déchets et des impacts environnementaux des produits tout au long de leur cycle de vie. M. Gildas Poissonnier, Manager en développement durable et changement climatique chez Deloitte a expliqué l importance d une stratégie de développement durable pour les petites et les grandes entreprises. Mme Marie-Josée Hinse, co-auteure du Guide de la mode Éthique au Québec, a présenté les différences entre les nombreuses certifications textiles et la dimension éthique de l approvisionnement dans ce domaine. Enfin, ajoutons que tout au long de la semaine deux entreprises locales, le Touski et le Café Bagel Plus, ont participé au Défi Survivre Sans Emballage, qui a permis d éviter l utilisation de plusieurs dizaines de tasses à café jetables tout en sensibilisant leurs consommateurs à l usage d une tasse réutilisable. Voir Annexe Programme de sensibilisation environnementale pour les écoles et organismes du quartier. Dans le cadre de notre volet 3RV, nous avons réalisé 23 ateliers dans deux écoles primaires, un organisme communautaire de soutien aux familles, une maison des jeunes, un centre de formation pour jeunes adultes. Ces ateliers, qui ont rejoint 277 jeunes, ont eu pour thème les 3RV, l empreinte écologique, le lombricompostage, les 3NJ et la boîte à lunch écologique. Notons également notre collaboration régulière avec les comités verts ou comités environnementaux de l école Garneau, de l école secondaire Pierre Dupuy et du centre Gédéon-Ouimet. 1.8 Récupération de RDD et d autres matières résiduelles à l EQSM L EQSM possède un mini centre de tri qui permet aux résidants de venir porter leurs piles, cartouches d encre, téléphones cellulaires ainsi que différents items qui permettent de financer les projets de l association du syndrome de Down de l Estrie (goupilles de cannettes et attaches à pain) ainsi que des projets artistiques (bouchon de liège, tubes de dentifrice). Au total, nous avons récupéré 260 kg de piles et 25 kg de cartouches d encre et téléphones cellulaires. Depuis le 1 er novembre 2012 la collecte des piles se fait par l intermédiaire du programme Une première boîte de 25 kg de piles usagées a ainsi été envoyée à ce programme en décembre

6 Tableau I : Activités réalisées dans le volet 3RV Date Thème Activité Résultats SUIVI DE LA COLLECTE SÉLECTIVE Nombre Nombre Heures Partenaires Contribution participants bénévoles bénévolat $ et nature Implantations de bacs roulants et suivi de l'implantation dans les 9 et + et les 8 et - 11 adresses de nouvelle implantation, 8 adresses pour matériel additionnel, 1 adresse pour remplacement dû à un bris, 3 adresses pour remplacement dû à un vol et 241 recyclo-sacs 2326 Bacs roulants de recyclage Table Hors Foyer (bars, hôtels et restaurants) 9 implantations (7 nouvelles implantations et 2 implantations de matériel additionnel) pour un total de 13 bacs roulants 9 $900 Distribution d'affiches de sensibilisation à l'intention des immeubles de 9 logements et plus, des organismes et autres 20 affiches distribuées dans 4 immeubles de 9 et+ ainsi que 2 institutions 380 Sacs de recyclage transparents Distribution de sacs pour la collecte sélective municipale à l'éco-quartier 2122 boîtes de sacs distribués aux citoyens 3607 Petits bacs verts Distribution de petits bacs verts à des commerces/institutions ou OBNL pour usage à l'interne 26 bacs verts de 40 et 60 L implantés dans trois OBNL du quartier. 220 Bacs noirs pour les ordures Implantations de bacs noirs pour les matières destinées à l'élimination 1 bac noir implanté pour un bâtiment de 8 logements et - 10 $15 TOTAL COLLECTE SÉLECTIVE 6552 $915 5

7 Tableau I suite: Activités réalisées dans le volet 3RV Date Thème Activité Résultats COMPOSTAGE Gestion des compostières communautaires Membres utilisant les compostières Récupération et redistribution du compost Sensibilisation des bénévoles Gestion autonomes des compostières par les bénévoles 76 nouveaux foyers pour 13 compostières réparties sur 11 sites 1.7 tonne de compost récupérée et 1,3 tonne distribuée à 142 personnes Nombre Nombre Heures Partenaires Contribution participants bénévoles bénévolat $ et nature 310 $ $300 4 formations données, 7 nouveaux bénévoles Entretien régulier du compost : brassage, ajout de matière brune $ $750 3 juillet 13 sept. 9 oct. Mai à septembre Installation de compostières collectives Vente et distribution de matériel Sensibilisation au compostage Distribution de tracts pour la promotion de la compostière communautaire de la rue Dorion 250 tracts distribués, 11 nouveaux utilisateurs 425 Valorisation des matières compostables des repas de 80 enfants 80 Installation d une compostière au CPE Topinambour Installation d'une compostière pour les utilisateurs du jardin collectif de Gestion des 3 Matières compostables de 20 résidants Pignons Installation d'une compostière à Maison Utilisation effective au printemps 2013 Adrianna. Vente de compostières domestiques et de vers rouges pour le lombricompostage Ateliers sur le compostage et lombricompostage à l'intention des résidants Ateliers de sensibilisation au compostage aux organismes du quartier 20 compostières domestiques vendues et don ou vente de 21.5 lbs de vers rouges à 15 personnes et 2 organismes 20 ateliers sur le compostage, 76 nouveaux utilisateurs, 8 ateliers sur le lombricompostage, 16 participants et 13 lombricompostières 3 ateliers donnés au CÉAF, CRIC et Gestion des 3 pignons 20 N/A $10 64 $ REQ, Ville de Montréal Compostage Suivi et relance des compostières installées Suivi des 11 compostières (110 foyers) $220 4 avril dans les coopératives Atelier sur le compostage à Méta d'ame Sensibilisation et relance du projet 10 6 novembre d'habitation Tamisage avec la coopérative Mine de rien Tamisage des 3 compartiments $90 TOTAL COMPOSTAGE $

8 Tableau I suite: Activités réalisées dans le volet 3RV Date Thème Activité Résultats ÉVÈNEMENTS 3RV 19 avril Jour de la terre 21 avril 13 août Marchés d'échange Collecte MD/MIE Jour de la Terre pilotée par l'éco-quartier Saint-Jacques Marché d'échange du printemps dans le cadre des activités du Jour de la Terre et kiosque sur la germination Marché d'échange estival extérieur dans le parc Ste-Marie avec ateliers de conception de jardinière recyclée et réparation de vélo Récupération de matériel informatique et électronique de 4 ICI de Sainte-Marie et sensibilisation auprès de 80 ICI 600 tracts distribués, 10 affiches, 34 participants, 10 participants au kiosque 400 tracts distribués, 20 affiches, 25 participants, distribution de 5 jardinières et réparation de 2 vélos Nombre Nombre Heures Partenaires Contribution participants bénévoles 84 bénévola t ÉQ St-Jacques, ÉQ Peter- McGill, Jour de la Terre, Arr. V-M, etc. Carrefour St-Eusèbe, Boulangerie Capri BQAM, Sécurisons nos environs (Tandem Ville- Marie) $ et nature $530 $500 2 décembre Marché d'échange (édition de Noël) avec fabrication de biscuits en pain d'épices 100 tracts distribués, 20 affiches, 37 participants, 50 biscuits faits Carrefour St-Eusèbe, Caisse Économie Solidaire $800 Avril à décembre Visibilité générale des marchés d'échange Personnes rejointes à l'aide des tracts et affiches au 21 octobre Semaine Québécoise de Réduction des déchets Projection de documentaire Atelier de lombricompostage Défi survivre sans emballage (DSSE) Conférence Visibilité générale des marchés Projection du documentaire La poubelle province à la Galerie Grover Atelier d'initiation à 18 participants et fabrication de 13 lombricompostières offertes gratuitement aux participants Kiosque de sensibilisation à l'école Pierre-Dupuy, 60 élèves et 3 employés rencontrés; Participation de 2 cafés au DSSE, visant la réduction des tasses de café jetables Conférence sur le développement durable en entreprise de design Personnes rejointes à l'aide des tracts et affiches Gaz Métro, Caisse d Économie Solidaire, Marjolaine Boutin-Sweet (députée fédérale), SISM, CDEC Centre Sud/Plateau Mont-Royal, Voies Culturelles des Faubourgs, Les immeubles Grover, Action-REbuts, Gildas Poissonnier (Deloitte), Marie-Josée Hinse (coauteure du Guide de la mode éthique du Québec), Argus Film, La Boîte à Musique $2 294 TOTAL ÉVÈNEMENTS 3RV $

9 Tableau I suite: Activités réalisées dans le volet 3RV Date Thème Activité Résultats SENSIBILISATION ET AUTRES PROJETS Janvier Novembre - Décembre Septembr e- Décembre Sensibilisation à la collecte sélective Interventions et rencontres terrain Programme de sensibilisation env. pour les écoles, centres de formation et maison de jeunes Récupération de matériel à l'éqsm Amélioration des pratiques env. des bâtiments commerciaux de Sainte-Marie Distribution de billets de courtoisie lors repérage terrain Distribution de tracts suite au repérage terrain Porte-à-porte suite au repérage terrain Interventions ponctuelles auprès de propriétaire ou gestionnaire suite à des problématiques 3RV Rencontres avec des préposés à l'entretien et aux réparations de l'omhm Ateliers environnementaux Participations aux comités verts et réunions de divers projets dans les écoles Dépôt volontaire de la part des résidants de MIE, MD et autres matières Participation et promotion du programme Appel à recycler Entrevue sur les pratiques environnementales des designers, artistes et autres locataires de La Grover et du Chat des artistes; Lancement d'une démarche pour une meilleure gestion des matières résiduelles 416 billets de courtoisie remis aux résidants de 8 et- et 9 et+ 156 tracts distribués aux résidants de 8 et- et 9 et+ 382 portes visitées dans des immeubles de 8 et- et 9 et+ 6 cas traités, 3 immeubles et 3 commerces Nombre Nombre Heures Partenaires Contribution participants bénévoles bénévola t En $ et en nature 6 préposés et 14 habitations visitées OMHM $ ateliers sur le compostage, les choix alimentaires responsables et la boîte à lunch écologique, les 3RV, l'empreinte écologique et l'implication citoyenne 5 participations 260 kg de piles, 25 kg de cartouches d'encre et tél. cellulaire, 31 sacs de textile usé, CD, DVD, goupilles de canettes, attaches à pain, tubes de dentifrice, bouchons de bière et de liège 351 École Garneau, La relance et École Jean Baptiste Meilleur, Centre Gédéon Ouimet et Maison des jeunes Quinkabuzz École Garneau, École Pierre-Dupuy et Centre Gédéon Ouimet Éco-Centres, Ville de Montréal, École Champlain, Fondation Mira, Certex 1 boîte de 25 kg récupérée et acheminée 10 entrevues réalisées et rencontres avec la coordonnatrice du Chat des artistes et une responsable de La Grover 12 Les Immeubles Grover, Le Chat des Artistes TOTAL SENSIBILISATION ET AUTRES PROJETS $360 TOTAL 3RV $

10 2. VOLET PROPRETÉ La propreté est l un des volets initiaux du programme Éco-quartier et revêt une importance particulière dans Sainte-Marie puisque la malpropreté est considérée comme un facteur prédominant dans le sentiment d insécurité vécu par les résidants. Depuis 2007, l Arrondissement Ville-Marie s est doté d un nouveau règlement sur le respect, le civisme et la propreté, mis à jour il y a deux ans et qui propose des actions concrètes pour améliorer la propreté du centre-ville. Dans ce contexte, l EQSM a mené plusieurs actions pour améliorer la propreté de son secteur tout en agissant de façon complémentaire avec les inspecteurs de l Arrondissement. Ce volet nous a ainsi permis de rejoindre 2751 personnes dans le courant de l année. 2.1 Campagne d affichage Nous avons continué notre campagne d affichage aux endroits problématiques repérés par l équipe ou signalés par des résidants (pollution canine, dépôts sauvages, déchets déposés au mauvais endroit, etc.). Au total, 9 nouvelles affiches ont été installées dans les ruelles et sur les propriétés privées du quartier. 2.2 Prise en charge de problématiques spécifiques Tout au long de l année, diverses problématiques de propreté doivent être prises en charge par l éco-quartier Sainte-Marie que se soit relié à la malpropreté, à la pollution canine, les dépôts sauvages, au non respect des horaires de collecte ou autres. En prenant en considération la nature de la problématique, l éco-quartier applique l intervention appropriée. En 2012, il y a eu 24 signalements au 311 reliés en grande partie aux problèmes de dépôts sauvages. Des actions telles que le repérage, le tractage et le porte-à-porte ont été faites conjointement avec le volet 3RV, comptabilisant 9 tournées de repérage dans les rues et ruelles du quartier. De plus, un lien étroit est assuré à l année avec les travaux publiques de la Ville de Montréal, qui sont en charge du ramassage des déchets en cas de problématique. 2.3 Rencontres et suivi pour la campagne de propreté Tout au long de l année, l éco-quartier Sainte-Marie a partagé de l information en lien avec les diverses problématiques du quartier. De ce fait, par le biais de rencontres, par téléphone ou encore par courriel, avec les inspecteurs et les contremaîtres des Travaux Publics de l arrondissement Ville-Marie, quatre problématiques concernant le secteur des rues Harmony et Larivière ont nécessité un suivi avec l inspecteur. Puis, deux cas ont pu être réglés avec l aide du contremaitre. Ces suivis étaient nécessaires et ont permis d optimiser les actions et interventions. De plus, l Éco-quartier a rencontré 6 préposés à l entretien et aux réparations de l'office Municipal d'habitation de Montréal (OMHM) afin de cerner davantage les problématiques persistantes dans certains immeubles, et ainsi orienter les actions à poser. 2.4 Activités de nettoyage Comme à chaque année, il est intéressant et pertinent de souligner que, les activités de nettoyage qui ont été organisées par l éco-quartier Sainte-Marie, sont l initiative de résidants ou d organismes et d institutions du quartier. Qu il s agisse d une école, de résidants, de HLM ou encore d une coopérative d habitation, ce sont 217 personnes qui ont participé au nettoyage du quartier Sainte-Marie tout au long de la saison. Parmi les sept activités de nettoyage, deux d entre elles font partie des incontournables puisqu elles permettent à chaque année de combiner l activité de nettoyage avec une plantation de fleurs annuelles. Le comité vert de l école Garneau a, pour une deuxième année consécutive, fait appel à l éco-quartier pour le nettoyage, avec plusieurs classes de l école, de la cour intérieure ainsi que des terrains et stationnements extérieurs. Cette année, la coopérative Lézarts a également approché l écoquartier pour une grande journée de nettoyage du terrain, du stationnement et d une partie du parc Des Royaux adjacent. De façon globale, l ensemble des activités de nettoyage a eu un impact considérable sur un grand nombre de personnes, bien davantage que le nombre de participant. En effet, un bon nombre de résidants et de personnes qui fréquentent les lieux nettoyés ont bénéficié, par la suite, d un environnement plus propre et agréable. 9

11 2.5 Seringues à la traîne Durant l année, l éco-quartier a participé à 5 rencontres du Comité Local de Ramassage de Seringues à la Traîne, un comité qui est formé de divers membres provenant de différents milieux (communautaire, résidentiel, institutionnel, policier, milieu de la santé, etc.) et qui se veut une table d échange et de concertation sur la problématique des seringues à la traîne dans l Arrondissement Ville-Marie. En parallèle, cinq cas problématiques de seringues à la traîne ont été signalés à l organisme Spectre de rue afin qu il puisse intégrer les endroits touchés dans ses tournées de repérage et qu il pose les actions qui s imposent. L éco-quartier a également participé aux deux grandes opérations saisonnières de ramassage de seringues à la traîne, communément appelé blitz, organisées par ce même organisme au printemps et à l automne afin de nettoyer le quartier. 2.6 Campagne de propreté canine - Pollux Durant cette année, les apparitions sur le terrain de Pollux, la mascotte porte-parole de la campagne de l éco-quartier Sainte-Marie, ont été moins fréquentes en raison de changement de personnel et d activités annulées. Cela dit, Pollux a tout de même été présent lors de la fête annuelle des Chiens Chauds qui a lieu au Parc des Royaux, ce qui lui a permis de rejoindre 35 personnes. En ce sens, Pollux en a profité pour sensibiliser à sa cause et responsabiliser les propriétaires de chiens du quartier présents à l événement, en leur distribuant des sacs cadeaux afin qu ils adoptent des comportements responsables vis-à-vis de leur animal de compagnie. Une opération Drapeaux rouges a également été réalisée dans un secteur précis du quartier où la problématique de pollution canine persistait. L éco-quartier Sainte-Marie étant un émetteur autorisé de permis de chiens pour l Arrondissement Ville-Marie, 88 médailles de chien ont été vendues tout au long de l année à des résidants qui ont reçu un sac cadeau, gracieuseté de Pollux, et ont également été sensibilisé à la problématique de la pollution canine. Avec les diverses interventions mentionnées ci-haut, les 104 sacs cadeaux remis tout au long de l année et le blog de Pollux qui a été vu 639 fois, la campagne de propreté canine a donc permis de sensibiliser 882 personnes en Rappelons que l inspecteur canin de l arrondissement Ville-Marie, engagé en 2011, est toujours en poste et que la chargée de projet propreté et ce dernier travaillent en collaboration sur certains dossiers et problématiques identifiées. 2.7 Campagne de sensibilisation à l herbe à poux Cette année, suite à une volonté du Regroupement des éco-quartiers, la question de l herbe à poux a été intégrée, de façon plus soutenue, au plan d action de l éco-quartier Sainte- Marie. C est ainsi que tout au long de la période estivale (la période active de l herbe à poux), diverses actions de sensibilisation et d éradication ont été mises de l avant. Tout d abord, un mini-kiosque a été installé au bureau de l accueil de l Éco-quartier afin de sensibiliser et d informer les visiteurs. Par la suite, une activité d arrachage d herbe à poux au parc des Vétérans a été organisée. Quinze personnes y étaient présentes. De plus, un petit kiosque a été organisé dans le cadre du Marché d échange estival, qui s est tenu au parc Sainte-Marie. Finalement, par ces diverses actions mises de l avant, plus de 150 personnes ont été sensibilisées et informées sur la question de l herbe à poux. 10

12 Tableau II : Activités réalisées dans le volet Propreté Date/période Activité Résultats Nombre de participants Nombre bénévoles Heures bénévolat Partenaires Contribution $ et nature Campagne d'affichage 3 affiches dépôts sauvages, 7 affiches pollution canine, 1 affiche civisme tracts, 434 porte-à-porte et 416 billets de courtoisie pour des problématiques de non-respect des horaires de collectes, proreté générale, dépôts sauvages, etc 1732 Prise en charge de problématiques 9 tournées de repérage dans les rues et ruelles du quartier 24 signalements au 311 pour des problématiques de dépôts sauvages (15), déchets à la traîne (4), encombrants (2), pollution canine (1), recyclage/ ordures après la collecte (1) et propreté générale (1) 24 Arrondissement Ville-Marie Rencontres et suivi pour la campagne de propreté Partage et échange d'information en continu avec les travaux publics de l'arrondissement Ville-Marie ; Suivi de 4 problématiques avec l inspecteur et 2 problématiques avec le contremaître Travaux Publics Arr. Ville-Marie Janvier Rencontres avec 6 préposés à l'entretien et aux réparations de l'office Municipal d'habitation de Mtl pour la visite de 14 HLM OMHM $ avril 1er mai 3 mai 5 mai 23 mai Activités de nettoyage Activité de nettoyage avec le CÉAF du terrain arrière, du stationnement sur le côté et du devant 10 Opération Montréal.Net $95 Nettoyage de la cour d'école et des environs de l'école Garneau, en collaboration avec le Comité Vert, 95 enfants et 10 professeurs et employés de l'école participants 105 Comité Vert Garneau, Opération Montréal.Net $323 Nettoyage de la rue Parthenais en vue de La Virée des ateliers SISM, La Grover, Le Chat des 8 Artistes, Opération Montréal.Net $114 Journée d'entretien avec la Coop Lézarts, nettoyage du terrain et de la partie adjacente du Parc Des Royaux 35 Opération Montréal.Net $105 Nettoyage HLM DeLorimier de la cour arrière et des terrains et plantation de fleurs annuelles 16 Tandem Ville-Marie, OMHM, Opération Montréal.Net $98 25 mai Nettoyage HLM de Maisonneuve de la cour arrière et des terrains et plantation de fleurs annuelles Tandem Ville-Marie, Association Bons Voisins Claire de Lune, OMHM, Opération Montréal.Net $218 1er octobre Nettoyage HLM Florian-Lespérance en vue du projet Vivre en vert 18 OMHM, Opération Montréal.Net $124 11

13 Tableau II suite : Activités réalisées dans le volet Propreté Date/période Activité Résultats Nombre de participants Nombre bénévoles Heures bénévolat Partenaires Contribution $ et nature Seringues à la traine 7 Rencontres du Comité Local de Ramassage de Seringues à la Traîne, 5 dossiers signalés (à Spectre de rue) et suivi auprès d'endroits problématiques et participation aux deux blitz de ramassage TAPAJ, Spectre de rue Blogue de Pollux 639 1er-3 mars 25 août Campagne de propreté canine / Pollux Opération drapeaux rouges, installation de 40 drapeaux rouges dans un secteur problématique Présence à la fête des chiens chauds au parc des Royaux, tournées de sensibilisation et distribution de sacs cadeaux 35 Association Citoyenne du parc des Royaux Vente de 88 médailles de chiens et distribution de 104 sacs cadeaux 104 Arrondissement Ville-Marie, Jacka-Billy $264 Juillet et aout Mini kiosque de sensibilisation à l'accueil de l'éco-quartier 125 1er août Activité d'arrachage d'herbe à poux au parc Des Vétérans 15 Campagne de sensibilisation à l'herbe à 13 août poux Kiosque de sensibilisation à l'herbe à poux au parc Sainte-Marie dans le cadre du Marché d'échange aout Sensibilisation dans le cadre d'un atelier sur l'agriculture urbaine 20 TOTAL PROPRETÉ 2012: $

14 3. VOLET EMBELLISSEMENT ET RENATURALISATION Pour répondre à nos objectifs d amélioration de la qualité de l environnement, une importance grandissante a été accordée au volet embellissement et renaturalisation ces dernières années. Nous avons su développé une expertise indéniable en aménagement urbain par et pour les citoyens afin de lutter contre les îlots de chaleur, protéger et favoriser la biodiversité, améliorer la qualité de l air et l aspect visuel du quartier pour ne nommer que ceux-ci. Les actions menées dans le cadre du volet embellissement et renaturalisation de l éco-quartier Sainte-Marie sont nombreuses et teintées d une appropriation citoyenne sous tous ses angles, de l élaboration à la réalisation des projets. Voici la description des principaux projets de ce volet menés en 2012 qui nous ont permis de rejoindre 1209 personnes et 290 présences bénévoles totalisant 1 720,5 heures de travail. 3.1 Suivi des projets de ruelles vertes Avec ses pieds carrés de plates-bandes réparties dans les sept ruelles vertes du quartier, l éco-quartier planifie à chaque année avec les citoyens plusieurs activités d entretien des ruelles et de soins pour les végétaux afin d assurer la pérennité de celles-ci. Dix activités d entretien officielles furent réalisées avec les citoyens et l éco-quartier (nous ne comptons pas ici l entretien ponctuel fait par les résidants impliqués dans les ruelles vertes), pour un total de 131 heures d implication bénévole. C est avec une grande satisfaction que nous avons constaté la bonne santé de ces lieux verdis et que nous poursuivons notre engagement pour la survie de ces milieux où verdure et biodiversité prennent le dessus sur le bitume. 3.2 Stages L accueil de cinq stagiaires en horticulture et d un en aménagement paysager démontre bien l intérêt et la capacité de notre éco-quartier à être un lieu de formation et de perfectionnement ainsi que notre besoin grandissant de main d œuvre expérimentée dans ces domaines d intervention. Le suivi et l entretien des ruelles vertes ainsi que la réalisation du programme d adoption de carrés d arbre furent appuyés par les stagiaires en horticulture de l école des métiers des Faubourgs tandis qu un projet de confection, construction et implantation de neuf bacs à fleurs fut initié par un stagiaire en aménagement paysager de l école des métiers horticole de Laval. Au total ce sont environ 480 heures de stage qui furent réalisées avec l éco-quartier. 3.3 Ruelles vertes Saint-Amant (Iberville-Frontenac) et la Coulée Douce (Sheppard-Chapleau) Les ruelles vertes Saint-Amant et la Coulée Douce, dont les travaux furent amorcés en 2011 dans le cadre d un financement provenant du Fond Vert de l Institut national de la santé publique du Québec, furent finalisées en 2012, par l installation de bacs à fleurs et la tenue de soirées d inauguration officielles. Ce sont plus d une centaine de personnes qui ont travaillé avec l éco-quartier sur ces projets en 2012 et qui y ont investis au total 209 heures de bénévolat. 3.4 Campagne d adoption de carrés d arbres Le programme d adoption de carrés d arbres, existant à l éco-quartier Sainte-Marie depuis 2008, fut bonifié cette année et étendue à l ensemble de l arrondissement Ville-Marie. Les objectifs initiaux qui avaient été fixé, à savoir 125 carrés, ont été atteints et dépassés avec 141 carrés d arbre qui furent adoptés par 94 résidants afin d améliorer la propreté dans les rues du quartier, d embellir le paysage et de sensibiliser au verdissement urbain. L ensemble des ressources matérielles nécessaires à la réalisation de ce programme a été fourni par l arrondissement Ville-Marie aux résidants participants. L éco-quartier offrait quant à lui une petite formation, de l aide et des conseils pour la plantation et l entretien et a assuré le suivi et le bon déroulement du programme tout au long de la période estivale. Voir Annexe 3 13

15 3.5 Agriculture urbaine - Projet jardinage collectif HLM Florian L Espérance Initié en 2010, ce projet s est poursuivi cette année pour une troisième année consécutive et l éco-quartier Sainte-Marie a encore une fois pu compter sur la collaboration de Tandem Ville-Marie et de l Office Municipal d Habitation de Montréal afin d assurer la pérennité de ce projet. Le jardin collectif a débuté en juin et le comité de résidants composé de trois adultes a pu compter sur la participation de quelques jeunes, pour s occuper de l entretien du jardin jusqu au mois d octobre. Le comité s est réuni à sept reprises pour des conseils d entretien et d arrosage, des capsules horticoles, des idées de recettes ainsi que pour échanger entre eux. HLM de Maisonneuve Un nouveau projet de jardinage collectif occupant le terrain derrière le HLM situé au 2485 de Maisonneuve a débuté au mois de mai de cette année. Ce projet s adressait aux résidants des habitations de l OMHM faisant partie de l Association Bons voisins Claire de Lune. Nous avons donc installé deux bacs en bois et mobilisé un comité de jardiniers qui était constitué de six adultes qui s est réuni à 11 reprises du mois de juin à octobre. Des conseils d entretien, des capsules horticoles, des idées de recettes et divers autres sujets en lien avec l agriculture urbaine étaient abordés durant ces rencontres. Un atelier de cuisine collective a même été organisé durant la période des récoltes. Soulignons en terminant la collaboration de la Fondation TD des amis de l environnement, de Tandem Ville-Marie et de l Office Municipal d Habitation de Montréal qui ont rendu possible la réalisation de ce projet. Dans le cadre des deux projets de jardinage en milieu HLM, un guide était remis aux membres du comité jardin. Voir le document en Annexe 4 Maison Plein Coeur Financé par la Fondation TD des amis de l environnement, un deuxième projet d agriculture urbaine a été initié en 2012 sur le terrain de l organisme d entraide La Maison Plein cœur et en collaboration avec cet organisme. La Maison Plein coeur a pour mission de prévenir et promouvoir la santé des personnes atteintes du VIH-SIDA. Par conséquent, afin de répondre aux diverses problématiques de sécurité alimentaire, nous avons installé quatre bacs en bois pour que les usagers du centre puissent bénéficier des récoltes. Un comité de trois adultes s est occupé du jardin à titre thérapeutique mais aussi afin d alimenter la cuisine pour leur activité mensuel nommé «Les Soupers Agora». 3.6 Projets de ruelles vertes Deux nouveaux projets de ruelles vertes furent amorcés en 2012, soit les ruelles situées entre les rues Wurtele, Montgomery, Ontario et de Rouen ainsi que celle entre Wurtele, Florian, de Rouen et Hochelaga. Ces projets devaient être complétés à l automne 2012 mais en raison de délai administratifs du côté du programme ÉcoAction d Environnement Canada, le bailleur de fonds principal pour ces deux projets, les travaux devront être complétés en Des rencontres préparatoires avec les résidants impliqués eurent lieu afin de préparer les différentes étapes de réalisation des projets. Nous avons travaillé à élaborer les plans d aménagement préliminaires et définis les zones possibles d excavation. Un porte-à-porte de mobilisation fut réalisé afin d informer tous les résidants riverains et une rencontre d information sur les projets de ruelles vertes eut lieu réunissant plus de 30 personnes. En janvier 2013 reprendront les travaux sur les plans d aménagement avec les citoyens en vue de l excavation des ruelles prévue pour mars Visites commentées des ruelles vertes Pour accroître la visibilité des projets de ruelles vertes et faire la promotion des bénéfices environnementaux et sociaux qu elles apportent dans le quartier, deux visites organisées des ruelles vertes sous le thème «Les ruelles vertes de Sainte-Marie; une vision citoyenne et durable» eurent lieux, regroupant plus de 70 personnes dont des représentants et élus de l Arrondissement de Ville-Marie, des travailleurs des grandes entreprises et organismes du quartier ainsi que des participants à l école d été en agriculture urbaine de l UQAM. 3.8 Autres activités ruelles vertes Afin de poursuivre notre mandat d éducation, de sensibilisation et d occupation de l espace public par l appropriation citoyenne, plusieurs activités furent réalisées avec les résidants dans les ruelles vertes en Fête estivale, fête d Halloween, soirée de courts métrages en partenariat avec Tandem Ville-Marie, etc. Ces activités, qui ont impliqué 338 personnes, sont l occasion de rassembler les voisins et de poursuivre les efforts déployés pour l amélioration de la qualité de vie dans le quartier. 14

16 Tableau III : Activités réalisées dans le cadre du volet EMBELLISSEMENT/RENATURALISATION Date/période Activités Lieux Résultats Nombre Nombre Heures Partenaires Contribution participants bénévoles bénévolat $ et nature Activité d'entretien, de 18 mai désherbage et de taille Ruelle L'Échappée Belle 10 personnes présentes er et 19 mai Activité d'entretien Ruelle Promenade des Arts 30 personnes rencontrées en porteà-porte, 5 personnes présentes mai Activité d'entretien Ruelle Des Érables 4 personnes présentes Suivi des projets de Pose de paillis et implantation 7 personnes présentes et 3 mètres 31 mai et 17 juillet ruelles vertes de bacs à fleurs Ruelle L'Échappée Belle cube de paillis juin Activité d'entretien Ruelle Larivière 8 personnes présentes juin Activité d'entretien Ruelle Des Érables 1 personne présente Activité d'entretien, pose de 8 août paillis et préparation d'une fête Ruelle La Pente Douce 4 personnes présentes stagiaires pour le diagnostic et Accueil de stagiaires en l entretien des ruelles vertes, le 1er au 15 juin horticulture Quartier Sainte-Marie projet de carrés d'arbres, etc au 14 mai 30 mai au 16 juillet 9 juin 23 août Stages Arr. Ville- Marie, Pierre Mainville $4 600 École des métiers de l'horticulture $5 250 Centre horticole Laval $1 425 Accueil de stagiaire en aménagement paysager 1 stagiaire pour construction de bacs à fleurs en bois Fin du projet de stage en aménagement paysager Terminer la construction des bacs $350 7 résidants, 4 stagiaires en Activité d'entretien dans le horticulture et 3 horticulteurs ruelles cadre de la Fête des Voisins Ruelle Iberville-Frontenac vertes présents Ruelle verte Juillet-Août St-Amant (Iberville- Frontenac) 17 juillet et 21 août Implantation des bacs à fleurs Ruelle Iberville-Frontenac Réunions et préparation de l'inauguration Ruelle Iberville-Frontenac 2 réunions, 11 personnes présentes Inauguration de la ruelle verte Ruelle Iberville-Frontenac Implantation des bacs et entretien, 12 personnes présentes participants, visite commentée de la ruelle, exposition photos, etc INSPQ $ juin Ruelle verte Activité d'entretien dans le cadre de la Fête des Voisins 17 juillet La Coulée douce Implantation des bacs à fleurs (Sheppard- Réunions et préparation de Juillet-Août Chapleau) l'inauguration 13 septembre Inauguration de la ruelle verte Ruelle Sheppard- Chapleau Ruelle Sheppard- Chapleau 8 résidants, 4 stagiaires en horticulture et 3 horticulteurs Implantation des bacs et entretien, 10 personnes présentes Ruelle Sheppard- Chapleau 2 réunions, 4 personnes présentes Ruelle Sheppard- Chapleau 20 participants, buffet, visite commentée de la ruelle, etc INSPQ $2 892

17 Tableau III : Activités réalisées dans le cadre du volet EMBELLISSEMENT/RENATURALISATION Date/période Activités Lieux Résultats 19 mai Rencontre préparatoire 25 mai Rencontre préparatoire Nombre Nombre Heures Contribution participants bénévoles bénévolat Partenaires $ et nature Ruelle Wurtele- Montgomery ÉcoAction $45 Ruelle Wurtele-Florian Nord ÉcoAction $60 27 septembre et 3 octobre Projets de ruelles vertes Mobilisation et 1ère rencontre d'information Ruelle Wurtele- Montgomery 13 octobre Visite des ruelles vertes 6 ruelles vertes 30 personnes rencontrées lors du porte-à-porte et 30 personnes présentes à la rencontre ÉcoAction, Tandem Ville-Marie $210 Visites des projets de ruelles vertes des années antérieures avec les résidants des futurs projets 4 12 ÉcoAction $ et 24 octobre 18 ocotbre 23 et 25 mai Plantations Plan d'excavation Plan d'excavation Plantation de fleurs annuelles Ruelle Wurtele- Montgomery 18 mai Distribution de Distribution de fleurs aux groupes Parc Émilie -Gamelin fleurs Distribution de fleurs aux 19 mai citoyens EQSM 2 réunions, 6 et 4 personnes présentes ÉcoAction $200 Ruelle Wurtele-Florian Nord 1 réunion, 4 personnes présentes ÉcoAction $80 Tandem 480 fleurs plantées dans les cours Ville-Marie, et dans les jardinières OMHM et (ces activités HLM Florian Lespérance étant conjointes, les participants ont été Ass Bons et de Maisonneuve comptabilisés dans le volet propreté) Voisins 105 caissettes de 48 plants, 5040 fleurs remises à 25 groupes caissettes de 48 plants, 5280 fleurs Arr.Ville- Marie Arr. Ville- Marie $125 Mai-Novembre Campagne d'adoption de carrés d'arbre Mobilisation, évaluation des carrés, distributions et plantations, suivi, reprise des affichettes, etc Sainte-Marie 141 carrés adoptés par 94 personnes Arr. Ville- Marie $ et 16 octobre Plantations de plantes grimpantes Plantation de plantes grimpantes suite au repérage de murs sujets aux graffitis Sainte-Marie 18 plantes, 5 résidences concernées Arr. Ville- Marie $310 16

18 Tableau III suite : Activités réalisées dans le cadre du volet EMBELLISSEMENT/RENATURALISATION Date/période Activités Lieux Résultats Juin-Octobre Mai-Octobre Jardinage collectif (3e année) Jardinage collectif (nouveau projet) HLM Florian Lespérance HLM De Maisonneuve Mai-Octobre Agriculture Jardinage collectif (nouveau projet) Maison Plein Coeur urbaine Mai -Octobre Animation pour les enfants 4 avril Vitrine web Agriculture Montréal 12 mai 13 juin 16 août 20 juin 1er et 9 mai Visites commentées des ruelles vertes Kiosque sur les projets d'agriculture urbaine Visite à l'intention des élus, gens de l'arrondissement, travailleurs des organismes et entreprises Visite dans le cadre de l'école d'été d'agriculture urbaine Visite des projets 2011 avec la chargée de projets INSPQ Atelier de création artisitique en vue de L'Écho d'un fleuve 29 août Fête estivale Autres 3, 4 et 15 activités octobre ruelles Rallye ruelle verte 9 et 31 octobre vertes Fête d'halloween 20 octobre Activité de confection de citrouilles HLM Florian Lespérance et De Maisonneuve Maison du Développement Durable Marché Maisonneuve Ruelles vertes de Sainte-Marie Ruelles vertes de Sainte-Marie ruelles Iberville- Frontenac et Sheppard-Chapleau Ruelle Promenade des Arts Ruelle La Pente Douce Ruelle Larivière Ruelle L'Échappée Belle Ruelle Iberville Frontenac plantation, entretien, animation, suivi du jardin en bacs, 7 rencontres, 3 adultes membres du comité et 20 enfants plantation, entretien, animation, suivi du jardin en bacs, 11 rencontres, 6 adultes membres du comité plantation et suivi, 7 rencontres, 4 membres (2 usagers et 2 employés) Dans le cadre des 2 projets de jardinage collectif en milieu HLM, de l'animation destinée aux enfants a eut lieu. Ces activités ont été comptabilisées dans Projets spéciaux Participation et présence au lancement 1 Tenue d'un kiosque conjoint avec le REQ pour Montréal à cultiver Nombre Nombre Heures Partenaires Contribution paricipants bénévoles bénévolat $ et nature Tandem Ville- Marie, OMHM Tandem Ville- Marie, OMHM, Fondation des Amis de l'env. TD Fondation des Amis de l environnement TD 25 REQ, OCPM 35 personnes présentes $60 35 étudiants présents 40 UQAM Visite des projets financés par le Fond vert dans le cadre du PACC 30 personnes rencontrées en porte-àporte et 5 participants 1 35 Péristyle Nomade 50 participants $90 40 élèves de 3e année l'école St- Anselme 3 personnes à la rencontre préparatoire et 200 personnes à la fête Tandem Ville- Marie $810 $1 610 $ participants $120 TOTAL EMBELLISSEMENT/RENATURALISATION 2012: $ $810 17

19 4. VOLET PROJETS SPÉCIAUX Bien que l EQSM concentre la majorité de ses ressources sur les trois volets d intervention du programme Éco-quartier, l organisme participe à d autres initiatives qui touchent des enjeux d actualité environnementale ou des besoins spécifiques au quartier. En 2012, les projets spéciaux suivants ont totalisé un apport des partenaires d au moins $, touché 1245 personnes et engendrés 588 heures de bénévolat. 4.1 Comités d action citoyenne pour la revitalisation des parcs de Sainte-Marie Dans l objectif de participer activement à la démarche de Revitalisation urbaine intégrée de Sainte-Marie, l ÉQSM forme depuis 2008 des comités de résidants qui se penchent sur la revitalisation des parcs du quartier. Cette année, grâce au soutien du Fonds de lutte à la pauvreté et l exclusion sociale, la démarche appuyait quatre comités. Dans un premier temps, le comité des parcs Coupal-Magnan et le comité du parc des Vétérans ont été relancés et accompagnés dans leurs activités. Deuxièmement, l Association citoyenne du parc des Royaux, incorporée depuis 2011, a été accompagnée vers plus d autonomie. Finalement, un nouveau comité a intégré la démarche cette année, soit celui du parc Sainte-Marie. Un sondage a d abord été réalisé auprès des usagers de ce parc afin de mieux cibler leurs perceptions du parc et de ses enjeux et de faciliter la mise sur pied du comité. Les projets réalisés par les comités visent une amélioration tangible de la qualité de vie des riverains par une occupation accrue de l espace public et une amélioration du milieu de vie. Parmi les principales activités en 2012 on compte : ciné-parcs, fêtes de quartier, fête d inauguration des parcs Coupal et Magnan nouvellement réaménagés, activités de sensibilisation environnementale et verdissement d un terrain vague. La démarche a rejoint plus de 3000 résidants de Sainte-Marie cette année et les 32 membres actifs dans les quatre comités ont donné heures de travail bénévole à la communauté. Nouvelle initiative de cette année dans le cadre de la démarche, la Table des comités a également été initiée avec l objectif de réunir des représentants des différents comités et de créer un espace d échange et de collaboration entre eux qui permettra d aborder des thématiques communes aux différents comités, telles que la recherche de financement ou la mobilisation des membres. Il s agit d une étape importante afin d assurer la pérennisation de la démarche. Veuillez consulter le rapport complet en Annexe Comité citoyen parc Bellerive Né suite au premier forum citoyen de l éco-quartier Sainte-Marie, où le parc Bellerive et la question de l accès au fleuve sont apparues comme des priorités du moment pour les résidants du quartier, le comité citoyen du parc Bellerive a vu le jour en avril Il compte déjà 15 membres actifs, incluant 3 organismes partenaires, qui se sont rencontrés 7 fois. Une marche exploratoire a été organisée, un kiosque de promotion lors d une journée communautaire, ainsi qu une grande fête estivale intitulée Beach party qui a attiré 125 personnes. Au total, la démarche du comité citoyen du parc Bellerive a touché 232 personnes. Pour plus d information, voir les documents en Annexe 6 et Patrouille bleue Encore cette année, l EQSM a participé au projet de Patrouille verte, initié par le CRE-Mtl en partenariat avec l Arrondissement Ville-Marie, en accueillant une patrouilleuse dans son équipe. Pour une troisième année, l EQSM a également participé au projet de la Patrouille bleue du REQ. Cette année encore, le mandat de patrouille bleue était de trois (3) semaines. Pour plus de précisions, voir le rapport en Annexe Promenade de Jane Le 5 mai 2012, l éco-quartier a organisé une promenade de Jane. Cet événement, coordonné à chaque année par le Centre d Écologie Urbaine de Montréal rend hommage à Jane Jacobs, une célèbre urbaniste torontoise. À travers des visites de quartiers, les résidants montréalais prennent la parole pour raconter leurs expériences et leurs connaissances de leur milieu de vie. La marche du 5 mai a eu pour thème les transformations du quartier Sainte-Marie et a rassemblé 32 visiteurs à travers une visite au cours de laquelle huit arrêts ont été réalisés dans des lieux où l éco-quartier a déjà mené des actions : Parcs Coupal et des Royaux, ruelles vertes de Bordeaux et des Érables. Cette promenade a permis de faire découvrir à une plus large population l histoire du quartier, souvent méconnue, ainsi que les actions concrètes de l organisme. 18

20 4.5 Park(ing) Day La 21 septembre, l éco-quartier a organisé le Park(ing) Day. Cet événement est coordonné à l échelle de la Ville par le Conseil Régional de l Environnement de Montréal. Il s agit d un événement annuel mondial qui réunit artistes, citoyens, élus, et organisations pour transformer des espaces de stationnement payants en parcs publiques temporaires. La mission de Park(ing) Day est de favoriser la récupération de l espace urbain, de susciter un débat critique sur l aménagement et l allocation de ces espaces, et d améliorer la qualité de vie. En outre, l événement aide à démontrer que la plupart de l espace extérieur des centres-villes est dédiée à la mobilité et à l entreposage de véhicules privés, tandis que seulement une fraction de cet espace est allouée aux activités publiques. L éco-quartier a donc investi avec l organisme Sentier Urbain 3 places de stationnement où a été aménagé un kiosque sur le projet quartier vert et sécuritaire ainsi qu un atelier sur l agriculture urbaine. Cet événement a permis de rejoindre 106 personnes. 4.6 Marche Sainte-Marie à contresens Cet événement a fait suite au projet de table de discussion autour des meilleures pratiques environnementales des grandes entreprises du quartier. Cette table, instaurée en 2010 a notamment portée sur des sujets liés à la gestion des matières résiduelles. En 2012, afin de continuer cette collaboration instaurée avec les ICI (SQ, CSN, Gaz Métro, JTI McDonald), l éco-quartier a souhaité organisé une marche à l intention des employés afin de leur faire connaître Sainte-Marie et de favoriser les interactions entre les différents milieux (artistique, communautaire ). La Société d investissement Sainte-Marie ainsi que la CDEC Plateau Mont-Royal/Centre Sud, se sont joints au comité organisateur. Le 21 septembre, six travailleurs et un résidant du quartier ont participé à la marche et quatre intervenants ont abordé les volets environnemental, artistique communautaire ainsi que les réalisations associées à ces thèmes dans le quartier. 4.7 Animation - projets jardinage collectif HLM Il est pertinent de mentionner que des travaux de réaménagement majeurs ont permis de reverdir et de rendre plus accueillante la cour arrière des HLM Florian-L Espérance. Cette initiative a été mise de l avant en partenariat avec le Centre d écologie urbaine et l OMHM, où 15 jeunes sont venus prêter main forte au nettoyage de la cour et dont. Dix jeunes ont participé à la plantation des vivaces avant le gel de l hiver permettant ainsi d apporter un sentiment d appartenance au projet. L opinion des jeunes et des adultes présents a été prise en considération lors de l élaboration du plan d aménagement. Par la suite, deux activités, telles que l atelier d herboristerie, traitant le sujet des plantes indigènes de la cour et du jardin ainsi que le cinéma dans la cour ont été organisées afin de féliciter et encourager les 20 jeunes à poursuivre leur implication au jardin. En parallèle, de juillet à août, l Éco-quartier avec la participation du Centre récréatif poupart a animé quatre ateliers destinés aux enfants âgés de 5 à 12 ans au HLM de Maisonneuve. Ces ateliers étaient en lien avec le jardin collectif et avaient pour thème la décoration des bacs de jardinage, la gestion de l eau, les insectes pollinisateurs ainsi que l agriculture urbaine. En moyenne 13 jeunes étaient présents aux activités, ce qui a favorisé leur implication et sollicité davantage leur intérêt pour de futures activités en lien avec le jardin, étant donné que le comité jardin s adresse davantage aux adultes. Ces animations ont donc permis au total de sensibiliser 86 personnes, principalement des enfants, sur les thèmes de l'eau, des insectes, de l'agriculture urbaines et des plantes médicinales. 19

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Ce projet est soutenu par le Jour de la Terre Québec, les éco-quartiers de Ville-Marie et l arrondissement de Ville-Marie.

Ce projet est soutenu par le Jour de la Terre Québec, les éco-quartiers de Ville-Marie et l arrondissement de Ville-Marie. ÉDITION 2014 Collecte de matières dangereuses et de matériel informatique et électronique destinée aux ICI, OBNL et édifices de neuf logements et plus de l arrondissement Ville-Marie. Ce projet est soutenu

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express

Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express Montréal, 2002 Ville de Montréal Le contenu de cette présentation est tiré du guide d aménagement «Pour un environnement urbain sécuritaire»

Plus en détail

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE?

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE? GUIDE PÉDAGOGIQUE LA DÉMARCHE La Ville de Paris invite les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux (délaissés, mobiliers urbains, murs ).

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS NOVEMBRE 2012 LES TERRASES ST-SULPICE PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice Plan d actions du Quartier Latin CONSOLIDATION

Plus en détail

bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE

bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE Financé en partie par le gouvernement du Canada par le biais du Programme de partenariats pour le

Plus en détail

Montréal ORIENTATION. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions de gaz à effet de serre ACTION 2: Présentation de l action générale

Montréal ORIENTATION. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions de gaz à effet de serre ACTION 2: Présentation de l action générale /1 ORIENTATION Hochej -i1sonneuve Montréal Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions de gaz à effet de serre m j3 ACTION 2: Réduire la dépendance à l automobile Présentation des enjeux reliés

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

RAPPORT Marche exploratoire. Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs. PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun

RAPPORT Marche exploratoire. Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs. PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun RAPPORT Marche exploratoire Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun Le 7 mai 2014 Table des matières Préambule... 3 Mise en

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Quand le tricot en plein air connait un beau succès!

Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Jeudi 23 juillet 201 Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Concertation Anjou 6937, avenue Baldwin Anjou, Mtl, Qc H1K 3C6 Tél. : 14-31-4173 Fax : 14-31-0203 info@concertationanjou.ca www.concertationanjou.ca

Plus en détail

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS Y DES FEMMES DE MONTRÉAL MÉMOIRE POUR L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTREAL MONTREAL, 14 AVRIL 2011 PRÉSENTÉ PAR : ELISABETH ALARIE

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Plan d action de développement durable 2009-2013 Favoriser une meilleure concertation des industries du territoire Octobre 2009 Avant propos La Société

Plus en détail

Les événements éco-responsables l expérience de Desjardins

Les événements éco-responsables l expérience de Desjardins Les événements éco-responsables l expérience de Desjardins Déjeuner-causerie sur les évènements éco-responsable/compensation carbone Mercredi 12 septembre 2007 Natacha Liébart Éco-conseillère diplomée

Plus en détail

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15 Plan d action de développement durable Baie de Beauport Saisons 2014-15 Table des matières Les étapes de la démarche... 3 1 Le jardin du chef et le maintien du compost... 4 1.1 Contexte... 4 1.2 Projets

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à :

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à : GUIDE DU BUREAU VERT TOURISME MONTRÉAL 3 e édition Janvier 2010 Introduction Les défis de la gestion environnementale représentent des enjeux de taille pour toutes les organisations dans le monde d aujourd

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM

Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM Campagne de sécurité des piétons «Zéro accident» Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM PRIX DE PARTENARIAT CCATM-POLICE CCMTA CCATM CANADIAN

Plus en détail

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée.

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée. Son Excellence Ban Ki-Moon Secrétaire Général L'Organisation des Nations Unies 1 United Nations Plaza New York, New York 10017-3515 Etats Unis Paris, le 22 mai 2012 Objet : Renouvellement d adhésion au

Plus en détail

Volume 50 Juillet 2015. Prochaine assemblée municipale

Volume 50 Juillet 2015. Prochaine assemblée municipale LE BULLETIN MUNICIPAL Volume 50 Juillet 2015 Prochaine assemblée municipale L assemblée du conseil municipal aura lieu mardi le 11 août 2015 à 19h00, au 568, rue Principale, à la salle Narcisse Tremblay.

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes des sites de compostage partagé Région Rhône-Alpes Du 1e au 11 avril 2015 SYNTHÈSE

Journées Portes Ouvertes des sites de compostage partagé Région Rhône-Alpes Du 1e au 11 avril 2015 SYNTHÈSE Journées Portes Ouvertes des sites de compostage partagé Région Rhône-Alpes Du 1e au 11 avril 2015 SYNTHÈSE Nombre de sites participants 73 / 247 Nombre de sites distribuant du compost 39 Compost distribué

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Rédaction : Yves Gagnon, FCGA, OMA Consultant en gestion municipale Décembre 2008

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Division des communications NOVEMBRE 2010 TABLE DES MATIERES 1) DÉFINITION... 2 2) PRINCIPES DIRECTEURS... 2 3) LA COMMUNICATION INTERNE... 3 3.1) L accueil des employés... 3

Plus en détail

Rapport d activités 2012-2013

Rapport d activités 2012-2013 Rapport d activités 2012-2013 TABLE DES MATIÈRES Mot du président p.3 La Joujouthèque de Saint-Hubert p.4 Structure de l organisme p.5 Nos activités p.6 Priorités pour 2013-2013 p.8 2 MOT DU PRÉSIDENT

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE BE

RAPPORT ANNUEL DE BE Chaque milieu a sa couleur, sa réalité et son expertise. Bénévoles d Expertise est celui qui favorise le partage, l échange et le transfert des connaissances. Bénévoles d Expertise entend réussir la réalisation

Plus en détail

Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation

Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation Les Grandes Conférences les affaires FAVORISER L ADHÉSION DES PARTIES PRENANTES Ville de Montréal Le 5 décembre 2012 Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation Les éléments

Plus en détail

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011!

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Introduction! Repenser les toits! Des surfaces à exploiter! Très

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE

MOT DE LA PRÉSIDENTE RAPPORT D ACTIVITÉS 2011-2012 MOT DE LA PRÉSIDENTE L année 2011-2012 fut une année d imprévus. L absence de madame Hélène Blackburn, directrice générale, a demandé une réorganisation des tâches. Madame

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N L Actif VOLUME 8, NUMÉRO 3 B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N AOÛT 2014 Dans ce numéro : Nouvelles nutrition 1 Retour sur l assemblée générale annuelle 2014 Bénévoles recherchés 4 Jeu cognitif du

Plus en détail

La participation citoyenne et la politique locale

La participation citoyenne et la politique locale La participation citoyenne et la politique locale Comment sommes-nous arrivés à s intéresser à la participation citoyenne? Avant l arrivée du Plan de Cohésion Sociale à Waremme (avril 2008), nous étions

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Évaluation du Plan local de développement durable de la Ville de Mont-Royal 2010-2015

Évaluation du Plan local de développement durable de la Ville de Mont-Royal 2010-2015 SERVICES TECHNIQUES 20, avenue Roosevelt de Mont-Royal (Québec) H3R 1Z4 Tél. : (514) 734-3034 Téléc. : (514) 734-3084 Évaluation du Plan local de développement durable de la de Mont-Royal 2010-2015 Depuis

Plus en détail

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ La ville de L Assomption est plus dynamique et plus belle que jamais, reconnue ici et ailleurs pour sa qualité de vie et son environnement exceptionnel. Dans

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT. Jean-Yvan Fradet, Président du Conseil d Administration du GRAME

MOT DU PRÉSIDENT. Jean-Yvan Fradet, Président du Conseil d Administration du GRAME RAPPORT ANNUEL 2014-2015 Rapport annuel d activité couvrant principalement la période 1er avril 2014 31 mars 2015 Préparé par l équipe du GRAME Graphisme et conception par Laurence Gagnon et Manon Pawlas

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Mémoire du Regroupement national des conseils régionaux de l environnement du Québec 23 février 2010 Présentation

Plus en détail

14.13.4 Interventions dignes de mention en développement durable

14.13.4 Interventions dignes de mention en développement durable Procès-verbal de la réunion 14-13 du conseil local du patrimoine, tenue le 3 décembre 2014 à 18 h 30, à la salle de conférence D-343, à l Hôtel de Ville, 4250, chemin de la Savane, Longueuil, sous la présidence

Plus en détail

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives nationales du Québec PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2008-2013 Table des matières 3 Avant-propos 4 Mot de la présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut Rosemont- La Petite-Patrie Îlots de chaleur urbains Tout savoir! ce qu il faut Qu est-ce qu un îlot de chaleur? Un îlot de chaleur désigne une élévation localisée des températures, particulièrement des

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT JOINDRE L ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES?

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT JOINDRE L ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES? Une maison, une vocation, un soutien QUI SOMMES-NOUS? La Maison de soins palliatifs Source Bleue a pour mission de prodiguer gratuitement des soins à des personnes atteintes d une maladie avec un pronostic

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Des nouvelles de nos CEJFilles

Des nouvelles de nos CEJFilles Des nouvelles de nos CEJFilles P A G E 1 S E P T E M B R E 2 0 1 4 D A N S CE N U M É R O : La politique? Moi, je m implique! Journée de réflexion «Lac-àl épaule de CEJFI». À la découverte des nouveaux

Plus en détail

Forum régional sur les changements climatiques

Forum régional sur les changements climatiques Forum régional sur les changements climatiques Ville de Blainville Municipalité de 53 556 citoyens Maire, François Cantin depuis novembre 2005 Sondage en mai 2009 auprès de 501 citoyens par la firme Ipsos

Plus en détail

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le contexte Le nouveau PEDMA, approuvé en avril 2011, définit plusieurs priorités aux horizons 2015 et 2020, dont la réduction de la production

Plus en détail

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris Master Economie du Développement Durable, de l Environnement et de l Energie Trophée Innovation & Développement Durable Développement durable et restauration collective Opportunités et risques, Cas du

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

PLAN DE COMMANDITES 27 E COLLOQUE DE CHIMIE DE L UNIVERSITE DE SHERBROOKE CÉCUS LUMIERE SUR LA CHIMIE 16 OCTOBRE 2015

PLAN DE COMMANDITES 27 E COLLOQUE DE CHIMIE DE L UNIVERSITE DE SHERBROOKE CÉCUS LUMIERE SUR LA CHIMIE 16 OCTOBRE 2015 PLAN DE COMMANDITES 27 E COLLOQUE DE CHIMIE DE L UNIVERSITE DE SHERBROOKE LUMIERE SUR LA CHIMIE 16 OCTOBRE 2015 CÉCUS Comité des étudiants en chimie de l université de Sherbrooke LETTRE DE BIENVENUE AUX

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT. Projet proposé par:

COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT. Projet proposé par: COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT Projet proposé par: Robin Leblanc, École secondaire Népisiguit Alain Savoie, CCNB - campus de Bathurst Yanick Sirois, Commission des déchets solides Nepisiguit-Chaleur

Plus en détail

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE BOÎTE À OUTILS DU PROJET VERSION JUIN 2012 EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE Sondage en ligne du QVAS PlateauEst Juin 2010 Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée

Plus en détail

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan SADC de la Vallée de la Batiscan Plan d action de développement durable 2014-2015 4 engagements 13 objectifs Rédigé par le comité de développement durable de la SADC de la Vallée de la Batiscan Adopté

Plus en détail

Introduction. 1. Les engagements de McGill

Introduction. 1. Les engagements de McGill Introduction L Université McGill remercie le Conseil municipal et l Office de consultation publique de Montréal de tenir des consultations publiques sur le projet du Plan de protection et de mise en valeur

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM)

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) Léonard Dumas, D.B.A. Professeur de marketing, UQTR (Québec) Robert Laporte,

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition?

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? 2 Saviez-vous que notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? L avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. Au printemps 2015, le Ministère du Développement

Plus en détail

SIEEOM Grisolles-Verdun

SIEEOM Grisolles-Verdun SIEEOM Grisolles-Verdun Actions visant la réduction des déchets Intervenante : Elodie Botti Présentation du SIEEOM Grisolles-Verdun Le syndicat regroupe 16 communes soit 20 968 habitants (population INSEE

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle

Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014

Plus en détail

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par:

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING 1 ANALYSE DE LA SITUATION BÉNÉVOLAT AU QUÉBEC Quelques informations

Plus en détail

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable Des solutions efficaces, économiques, écologiques Les professionnels de la mobilité durable Mobili-T et la gestion des déplacements Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements du Québec métropolitain,

Plus en détail

PROJET DE DÉVELOPPEMENT DU MARCHE SAINT-JACQUES

PROJET DE DÉVELOPPEMENT DU MARCHE SAINT-JACQUES PROJET DE DÉVELOPPEMENT DU MARCHE SAINT-JACQUES --- Mémoire de la CDEC CENTRE-SUD / PLATEAU MONT-ROYAL --- Présenté à l OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL Mars 2013 La Corporation de développement

Plus en détail

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président Année 10 Numéro 36 Octobre 2014 Message du président Fernand Gaudet, président La semaine de la coopération (3 e semaine d octobre) fut une belle occasion pour le mouvement coopératif de démontrer à l

Plus en détail

Rapport d activités de. l Association Québécoise. pour les Enfants Dyspraxiques (AQED)

Rapport d activités de. l Association Québécoise. pour les Enfants Dyspraxiques (AQED) Rapport d activités de l Association Québécoise pour les Enfants Dyspraxiques (AQED) Année 2013-2014 Introduction L association a été constituée par lettres patentes du registraire des entreprises au nom

Plus en détail

École Collines d or BULLETIN DE NOUVELLES NOVEMBRE 2012

École Collines d or BULLETIN DE NOUVELLES NOVEMBRE 2012 Mot de la direction École Collines d or BULLETIN DE NOUVELLES NOVEMBRE 2012 Le mois d octobre fut un mois rempli d activités enrichissantes et amusantes. Les élèves sont à la tâche et les travaux produits

Plus en détail

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INTRODUCTION En vertu de l article 61.1 de la Loi assurant l exercice des droits des personnes, en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

Plan d action en environnement

Plan d action en environnement Plan d action en environnement Août brossard.ca IMOT DU MAIRE MOT DU MAIRE Notre ville a fait l objet d une profonde transformation au cours des cinquante dernières années. Cette progression se poursuivra

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES LA GESTION RESPONSABLE D ÉVÉNEMENTS Le Bureau de normalisation du Québec a rendu publique, en juin 2010, une norme en gestion responsable d événements. La norme vient du besoin

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Contact presse : agence mc3 T. 05 34 319 219 mc3@mc3com.com SOMMAIRE Changer le

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 1055, 116 e Rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a

Plus en détail

PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI)

PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI) PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI) 1. Introduction. 1.1. L Association des Producteurs Responsables (l APR) développe un programme

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Pour contrer le problème du vandalisme par tags et graffitis, la Ville de Gatineau a mis sur pied un Programme de prévention

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Document mis à jour en avril 2014 Table de matière 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 3 1.1 PRÉSENTATION DU FONDS RÉGIONAL D INVESTISSEMENT

Plus en détail

En vue de l attribution de la concession des espaces barsrestauration du théâtre de la Colline (15 rue Malte Brun 75020 Paris e ).

En vue de l attribution de la concession des espaces barsrestauration du théâtre de la Colline (15 rue Malte Brun 75020 Paris e ). LA COLLINE THEATRE NATIONAL Cahier des charges pour appel à prestataire En vue de l attribution de la concession des espaces barsrestauration du théâtre de la Colline (15 rue Malte Brun 75020 Paris e ).

Plus en détail

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication FICHE ACTION n 31 Fleur des Mauges ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation et formation du

Plus en détail