11 Avril DOSSIER DOSSIER. ENTREPRISES ET TALENTS Neuillylab. SPORT 1 er contest de trottinettes. PORTRAIT Claude Pinoteau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "11 Avril DOSSIER DOSSIER. www.neuillysurseine.fr. ENTREPRISES ET TALENTS Neuillylab. SPORT 1 er contest de trottinettes. PORTRAIT Claude Pinoteau"

Transcription

1 11 Avril 2011 ENTREPRISES ET TALENTS Neuillylab SPORT 1 er contest de trottinettes PORTRAIT Claude Pinoteau NEUILLy NEUILLy : PRIORITÉ PRIORITÉ SANTÉ SANTÉ DOSSIER DOSSIER

2 SOMMAIRE MAIRe p4 Événement : Retour sur une élection p6 ça s est passé à Neuilly p10 Innovation : Le tableau blanc interactif p11 Sport : Les trotiriders de l extrême font leur show! p12 Dossier : Neuilly, priorité santé p19 Associations : Conciliation et médiation p20 Entreprises et talents : Neuilly Lab p23 Portrait : Claude Pinoteau p24 Rendez-vous de la saison p26 Quartiers : Madrid/Sablons/Maurice Barrès Charles-de-Gaulle p28 Neuilly en mouvement p30 Métier passion : Le CTM p32 Jeunesse p33 À savoir p34 Tribunes libres Vous voulez recevoir la Lettre du Maire et/ou le magazine Vivre à Neuilly directement par courrier ou par courriel, laissez un message avec vos coordonnées précises sur le répondeur téléphonique du Maire ou par mail à : Si vous recevez irrégulièrement les informations municipales dans votre boîte aux lettres, contactez le : appel gratuit ou adressez vos réclamations à : Ce papier est à la norme pefc ; les forêts dont il est issu sont gérées et replantées durablement. «Vivre à Neuilly», publication trimestrielle de la Ville de Neuilly-sur-Seine - Hôtel de Ville - 96, av. Achille-Peretti, Neuilly-sur-Seine - Tél. : Directeur de la publication : Jean-Christophe Fromantin, Maire Directrice de la rédaction : Emmanuelle Silve-Tardy Secrétaire de rédaction : Frantz Guinand Ont collaboré à ce numéro : Lili Gion, Henri Bessieres, Gilles Trichard, Maya Choppin de Janvry Photos : Hugues- Marie Duclos, Nathalie Prébende, Thierry Rambaud, Julien Pignol, Lionel Urman, Thierry Passerat, Néovision - couverture : James Steidl - Fotolia.com Création : COM & O Réalisation : Scoop communication Impression : Imprimerie Wauquier Diffusion : portage en boîtes aux lettres Tirage : exemplaires Dépôt légal : Avril

3 ÉDITORIAL Merci de votre confiance Le 27 mars dernier vous avez été plus de 70 % à voter pour Alexandra Fourcade et moi aux élections cantonales dans le canton Neuilly Nord. Avec toute l équipe municipale nous mesurons la marque de confiance qui nous est adressée. Notre campagne a été faite sur un principe simple : optimiser la relation entre Neuilly et les Hauts-de-Seine pour être plus efficace dans les actions locales et départementales. C est sur cette base que nous allons conduire ce nouveau mandat dans une période qui appelle une large reconfiguration des territoires. Au cours de cette campagne, nous avons eu l occasion de rencontrer un très grand nombre d entre vous et de mesurer plus encore les attentes et les besoins dans la ville. Nous intégrerons dans nos projets les idées et les suggestions qui nous ont été faites. Ce score est un encouragement supplémentaire à continuer dans la voie que nous avons prise, dans un esprit de dialogue et d ouverture. Les semaines à venir vont être riches en événements à Neuilly. Nous aurons probablement de multiples occasions de nous rencontrer et de vous remercier de vive voix pour votre confiance. Jean-Christophe Fromantin Maire de Neuilly-sur-Seine Conseiller général des Hauts-de-Seine 3

4 Extraits du discours de Jean-Christophe Fromantin, nouveau conseiller général. Monsieur le Président, je soutiendrai votre action en répondant présent au sein de la majorité départementale. Je serai également vigilant pour dire ce qui me semble être le meilleur dans l intérêt des citoyens et des territoires, en toute indépendance. 4

5 VILLE ReTOuR SuR une élection à Neuilly RETOUR SUR UNE ÉLECTION Du 20 mars, premier tour des élections cantonales, au 31 mars, première réunion de la nouvelle assemblée départementale, retour sur les principales étapes de ces onze jours intenses. 1 er tour - Dimanche 20 mars, les Neuilléens du canton Nord s acheminent vers leur bureau de vote. Avec un taux de participation de 41,02 %, soit votants, deux candidats se distinguent : Jean- Christophe Fromantin, divers droite, obtient 51,60 % des suffrages exprimés et Marie-Cécile Ménard, candidate UMP, 25,21 %. Un deuxième tour est nécessaire car, pour qu un candidat soit élu au premier tour des cantonales, il doit non seulement avoir la majorité des voix mais rassembler au moins un quart des inscrits. 2 e tour - Dimanche 27 mars, deuxième tour des cantonales, 22 heures, la nouvelle est confirmée : Jean-Christophe Fromantin est élu conseiller général du canton Nord de Neuilly, avec 70,24 % des suffrages exprimés. Le taux de participation est de 38,38 % des inscrits. Jeudi 31 mars, première réunion de la nouvelle assemblée départementale dont un tiers des conseillers généraux ont été renouvelés au cours de ces élections. Patrick Devedjian est réélu président du conseil général, avec 27 voix sur 45. Jean-Christophe Fromantin prononce son premier discours de conseiller général devant l assemblée. OPPOSItION PS 7 PC 8 COMPOSItION Du CONSEIL GéNéRAL SE 1 EELV 1 MAJORIté DVD 3 NC 4 45 SIÈGES UMP 21 LE CONSEIL GéNéRAL EN bref Le Conseil général des Hauts-de- Seine, organe exécutif du département, regroupe 36 communes, 45 conseillers généraux et dispose d un budget de plus de 1,5 milliard d euros. Les compétences propres du département, définies par les lois de décentralisation de 1982 et 1983, se composent, pour l essentiel, de l aide sociale, de la voirie, des transports scolaires, de l aide aux communes, des services d incendie et de secours, de l aide économique et de la gestion d un certain nombre d équipements publics tels que les collèges, les ports, les bibliothèques départementales et les archives. Le RMI, l APA, destinée à financer la perte d autonomie des personnes âgées, l aide sociale à l enfance, aux personnes âgées, aux personnes handicapées, le secteur de la prévention médico-sociale, la protection maternelle et infantile, la construction, l équipement, l entretien et la rénovation des collèges publics, la gestion de la voirie départementale, constituent le cœur de ses missions légales. À savoir : selon les termes de la réforme territoriale destinée à renforcer la complémentarité entre département et région, les conseillers généraux et régionaux de France seront remplacés, en mars 2014, par conseillers territoriaux élus au scrutin uninominal à deux tours dans des cantons élargis. n 5

6 ÇA S'EST PASSÉ À NEUILLY à Neuilly Forum d orientation pour les lycéens «Marcher, courir, cicatriser» Jean-Christophe Fromantin a proposé aux Neuilléens de participer, pour la troisième fois, à la journée de la plaie organisée par la Société française des plaies et cicatrisation, présidée par le Docteur Sylvie Meaume et le Docteur Luc Téot. Plus de 300 soignants et non-soignants, porteurs de plaies ou non, sportifs ou non, ont marché ou couru dimanche 16 janvier en signe de solidarité pour les milliers de personnes qui souffrent de plaies aiguës et chroniques qui ne cicatrisent pas. Créé il y a 7 ans par le BDI (Bureau de Documentation et d Information) du Lycée Saint-Dominique, le Forum d orientation pour les lycéens s est tenu avec le lycée Pasteur et le soutien de la Ville, le 7 décembre 2010, au Théâtre de Neuilly. Inauguré par Jean-Christophe Fromantin, Pierre Adrien Babeau, adjoint au maire délégué à la Jeunesse et aux Sports, les chefs d établissements Messieurs Riquet et Adrian et les responsables de cette manifestation Mesdames Blondel, Cagnat et Girardot, le forum a rassemblé plus de 70 exposants (écoles et filières post bac). Face à ce succès, une 2 e édition est déjà programmée pour décembre AXE MAJEUR : création d une commission extra-municipale Une 3 e réunion publique sur les avancées du projet Axe majeur s est tenue le 7 février, au Théâtre le Village. Près de 300 Neuilléens ont pu découvrir et commenter les derniers projets d aménagement. Ce fut l occasion pour le maire d officialiser la mise en place de la commission extra-municipale créée le 3 février et présidée par Claude Leroi, ancien président de la Chambre de Commerce et d Industrie des Hauts-de-Seine et président de la Commission «transport» du Conseil économique et social de la Région jusqu en Pour en savoir plus : axemajeur.org 6

7 Attention talents! Du 3 au 5 mars, la Ville invitait les artistes de Neuilly à exposer leurs œuvres dans la salle des fêtes de la mairie. Cette année encore, plus de 200 peintres, sculpteurs mais aussi photographes ou encore restaurateurs ont répondu à l appel aux talents publié dans La lettre du maire. L exposition fut aussi l occasion de découvrir les associations, ateliers d arts de la ville ainsi que les travaux des élèves du collège Saint-Pierre-Saint-Jean, de la Marymount School et de l institution Notre- Dame. À noter : un succès de fréquentation. Plus de 400 personnes ont visité l exposition! Rendez-vous en 2012 à tous les artistes qui souhaitent se faire connaître. voir le film sur : > Neuilly tv Médaille de la Ville Le 7 mars dernier au théâtre le Village, le maire remettait la médaille de la Ville à Claude Pinoteau en présence de la fille de Lino Ventura. Ce fut l occasion de rendre un hommage mérité à ce Neuilléen pour sa brillante carrière et assister à la projection de son film «Le silencieux» avec Lino Ventura dans le rôle principal. Le 8 mars, le carnaval était dans les rues mais aussi à l École Achille Peretti où le groupe des parents indépendants de l école (PIAP) organisait une soirée carnaval sur le thème du développement durable. La majorité des 200 participants portait des déguisements fabriqués avec des matériaux recyclés. Pour l élection des «Miss et Mister recyclage», les enfants comme les adultes ont fait preuve de beaucoup de créativité. Les familles se sont régalées avec 600 crêpes maison! Mardi gras à Neuilly 7

8 ÇA S'EST PASSÉ À NEUILLY à Neuilly Brigade équestre à Neuilly Dans le cadre d une opération de lutte contre les vols avec effraction, la direction territoriale de sécurité de proximité des Hauts-de-Seine et le commissariat de police de Neuillysur-Seine sont intervenus le 9 mars et le 5 avril dans la ville pour effectuer des contrôles d identité et de véhicules. Les brigades canine et équestre du département se sont jointes à cette opération préventive de la police nationale. Créée depuis une dizaine d années, la brigade équestre des Hauts-de-Seine compte 3 chevaux pour 7 fonctionnaires. Sa principale mission est la surveillance des parcs départementaux. Depuis peu, elle intervient aussi en ville, dans les communes du département. Des jeunes Neuilléens à l Arc de Triomphe À l invitation du CELAC (Comité d entente et de liaison des anciens combattants), présidé par François Costet, les élèves de CM2 de l école des Poissonniers ont participé le 10 mars dernier à la cérémonie de ravivage de la flamme du soldat inconnu à l Arc de Triomphe, en présence de Jean-Christophe Fromantin et de Jacques Pirson, adjoint au maire délégué aux anciens combattants. Récital Franz Liszt de l AUAN À l occasion du bicentenaire de la naissance de Franz Liszt, l Association Universitaire et Artistique de Neuilly organisait le 17 mars un récital de piano au théâtre de Neuilly, avec le soutien de la Ville. Interprété par la jeune pianiste Jennifer Fichet, ce récital, qui a fait salle comble, a accueilli le maire, Jean-Christophe Fromantin et son épouse, aux côtés de Colette Monteil, présidente de l association. 8

9 Marianne Faithfull à Neuilly Le 25 mars, dans le cadre du festival «Chorus des Hauts-de-Seine», Marianne Faithfull se produisait sur la scène du théâtre de Neuilly. Le public, enthousiaste et attentif aux moindres vibrations de cette voix cuivrée au timbre unique, a vibré sur les rythmes rock et blues. Accompagnée par d excellents musiciens, Marianne Faithfull a interprété des chansons de son dernier album «Horses and High Heels» et les grands titres qui ont fait sa réputation. Marché du végétal Franc succès pour cette 3 e édition du week-end du végétal organisé par la Ville les 2 et 3 avril dans le cadre de la semaine du développement durable. Un programme complet et varié attendait les visiteurs venus très nombreux : parcours découverte des arbres remarquables de la ville, exposition «Biodiversité, nos vies sont liées», marché du végétal, ateliers d art floral sans oublier la remise des prix aux 12 lauréats du concours littéraire organisé par le Conseil Municipal des Jeunes sur le thème de l arbre. À cette occasion, la Ville a édité un recueil de ces poèmes, nouvelles et contes vendu au profit de l association «Un enfant peut sauver un arbre». Les lauréats du concours littéraire du Conseil Municipal des Jeunes. 9

10 VILLE à INNOVATION Neuilly LE TAbLEAU blanc INTERACTIF : UNE «TRÈS BELLE INITIATIVE!» Finis les craies et le tableau noir, bienvenue dans l ère du numérique! À l initiative de la ville et de l Inspection académique, quatre classes de CM2* ont été dotées en janvier d un tableau blanc interactif. Le maire, très intéressé par cet outil novateur, a assisté à une démonstration le 11 février, aux côtés de Claire de Lesquen, adjoint au maire délégué à la vie scolaire et valérie Soulaine, l inspectrice de l éducation nationale, dans deux écoles primaires (Michelis b et Gorce Franklin). 14H00 : le maire entre dans la classe et prend place discrètement au second rang. La leçon du jour : «Comment lire et interpréter un graphique» peut commencer! L heure est à la participation : les doigts se lèvent, les interventions fusent! Les élèves qui passent au tableau manient le stylo électronique avec une dextérité certaine. Le TBI, c est un peu leur mascotte «On est tous responsables du tableau à tour de rôle et chacun a sa clé USB», nous confie l un d entre eux! La maîtresse, Madame Vincent, anime le tableau de façon quasi théâtrale. «Les élèves n ont plus que le mot TBI à la bouche, la classe n a jamais été aussi curieuse Je suis obligée d être beaucoup plus active dans l échange avec les élèves.» Formée à cette technique, elle en apprécie le côté ludique : «C est un vrai plaisir d enseigner tout en distrayant les enfants.» Que les amoureux du livre et du cahier se rassurent, «le TBI ne compte pas les remplacer, c est simplement un enrichissement pédagogique», précise-t-elle. On comprend très vite durant la démonstration l intérêt d un tel outil : une meilleure visibilité des documents, des recherches rapides. «On ne s ennuie jamais : on peut apprendre l anglais, regarder des films et on a même visité le Louvre virtuellement», explique l un des élèves! 14H30 : l exercice est terminé. Les élèves applaudissent. L un des enfants ose même un jeu de mots : «Le TBI c est une «Top Bonne Idée!» Les élèves semblent conquis et le maire aussi. Après avoir salué le dynamisme des élèves, il ajoute : «Vous avez la chance d avoir un outil formidable, grâce à lui, vous êtes au cœur de la modernité.» L avenir du TBI à Neuilly? «Si l expérience est concluante, on envisage de l étendre à d autres écoles de la ville», explique le maire. Une chose est sûre : Le Tableau Blanc Interactif a de beaux jours devant lui! n * Écoles des Huissiers, Michelis B, Gorce Franklin et Charcot B un tbi, C ESt QuOI? un tableau blanc Interactif est à la fois un écran tactile, et un écran de vidéo projection. Rendant l explication plus visuelle et plus dynamique, Il permet aussi de prendre des notes comme sur un tableau noir. Il offre de nombreuses possibilités pédagogiques (annotation des documents, affichage d images, reconnaissance d écriture). 10

11 VILLE SPORT à Neuilly LES TROTIRIDERS DE L EXTRÊME FONT LEUR SHOW LE 30 AVRIL! Ce sera une première à Neuilly. Ce «contest de trottinettes», un événement pour une discipline très en vogue depuis que les amateurs de trottinettes pratiquent les skateparks comme celui de notre ville. Soutenue par la municipalité, cette compétition très spectaculaire va permettre aux débutants et champions en herbe de mesurer leur talent. La trottinette, ancien jeu d enfant, prend un sacré coup de jeune «C est un magnifique sport extrême, avec des prises de risque et des sensations fortes» souligne Andreas Laroche-Joubert, un Neuilléen féru de trottinette et créateur de Trot in, un magazine en ligne. «C est un outil magnifique pour faire des saltos, sauts périlleux et figures à 360 degrés». Lorsqu il est venu présenter son projet de compétition au service des sports de la Ville, l adolescent a su trouver les mots pour convaincre. La passion chevillée au corps, il a expliqué que ce sport se développe depuis près de cinq ans et qu il existe désormais à Neuilly un lieu idéal pour sa pratique. L idée a fait tilt. «Non seulement c est l occasion de réunir les jeunes autour de ce sport urbain, mais c est aussi l occasion de mettre en avant le skatepark sur l île du Pont de Neuilly, rénové en décembre dernier et qui convient parfaitement à une telle compétition» souligne Jean-Claude Martorana, adjoint à la direction des sports. Répartis en trois catégories (moins de 14 ans, plus de 14 ans et les «professionnels», pratiquants soutenus par des sponsors qu on appelle les «riders pro»), les participants vont passer par les qualifications du matin avant de se mesurer en phases finales. Comme au tennis, ils vont s affronter deux par deux d où le nom de contest (opposition) à travers des figures libres (freestyle) toujours plus imaginatives, comme le flair (salto arrière 180) ou le fameux backflip (salto arrière). Les 4 premiers de chaque catégorie seront récompensés. 4 partenaires se sont associés à l opération : Blunt scooters, Taravana, Trot in magazine et Global dissidence. Frisson assuré! n bulletin D INSCRIPtION à télécharger en ligne sur et à retourner au plus tard le jeudi 28 avril. Inscription aussi le matin même. 11 De 9h à 16h Au SKATePARK De L ÎLe Du PONT

12 VILLE DOSSIER à Neuilly NEUILLy : PRIORITÉ SANTÉ Dès 2008, la ville a développé une politique ambitieuse en matière de santé publique et de prévention qui s appuie sur un partenariat avec l ensemble des acteurs de santé de la ville, du Département des Hauts-de-Seine et de la Région avec la nouvelle Agence Régionale de Santé d Île-de-France. Structures innovantes, professionnalisme, service public moderne, un souci de «sur mesure» pour répondre aux demandes exigeantes de la population. 12

13 Aujourd hui, Neuilly dispose d une «offre» très large de services et de structures qui couvre l ensemble du champ de la santé. «Ce maillage de prestations variées permet de répondre aux besoins de tous les publics mais il n est efficace que grâce à la mobilisation de tous les acteurs locaux en liaison avec les services de la ville» souligne Alexandra Fourcade, médecin spécialiste de santé publique, adjoint au maire délégué aux Affaires sociales et à la Santé. À noter qu au sein de l équipe municipale, deux élus interviennent, plus indirectement, dans le domaine de la santé : Michel Legmann en tant qu adjoint au maire délégué aux professions libérales et par ailleurs président du Conseil National de l Ordre des Médecins et Valérie Gallais, adjoint au maire délégué à l Environnement et au Développement durable, au titre de l hygiène. Les Neuilléens connaissent-ils bien ce qu ils ont à côté de chez eux? Réponse dans ce dossier spécial Santé. L ACTION DE LA VILLE EN MATIèRE DE PRÉVENTION Anticiper. S adapter. Réagir vite. Tels sont les mots clés de la direction Prévention Santé, créée en «La ville a connu en 7 ans une progression de 11,2 % de la part des personnes âgées de plus de 75 ans dans la population totale, mais également de celle des jeunes de moins de 20 ans (+ 5,7 %) commente Gilles Curchod, directeur général adjoint des pôles Solidarité et Familles. Information et prévention «Notre politique municipale en matière de santé vise à développer des actions de prévention en nous appuyant sur le réseau des acteurs de santé de la ville, en privilégiant deux publics : les jeunes particulièrement vulnérables et les personnes âgées» souligne Alexandra Fourcade. Conférence santé «Capital cœur». La Ville a également un rôle de relais des politiques nationales de prévention, comme lors de la grippe A, en 2009, où elle s est fortement mobilisée pour permettre l organisation de la campagne de vaccination. À cette occasion, Alexandra Fourcade a constitué un réseau informel des élus santé du département pour partager les expériences en matière de politiques de prévention. «Élue à la tête de la Conférence du territoire de santé des Hauts-de-Seine en février dernier, Le maire et Alexandra Fourcade au forum santé. j espère faire évoluer notre offre de soins pour tenir compte de l évolution des besoins de notre population, notamment du fait de l augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes». Et parce que prévention rime avec information, la municipalité a organisé plusieurs conférences santé à Neuilly avec des experts de renom tels Joël de Rosnay, les Professeurs Joël Menard (Conférence sur la maladie d Alzheimer), Pierre Carli, directeur du SAMU de Paris (sur les défibrillateurs), Catherine Weil Olivier (sur la grippe). Elle intègre également un «Forum Santé» dans le cadre de la «Semaine bleue», événement national annuel pour les personnes âgées. Des défibrillateurs dans la ville Face aux arrêts cardiaques ( décès par an en France, un tiers des décès dans le monde selon l Organisation Mondiale de la Santé), la Ville s est dotée de 7 nouveaux défibrillateurs automatisés externes (DAE), en partenariat avec le Rotary-Club. Installés dans les lieux publics ou recevant du public, les DAE peuvent sauver des vies. n 13

14 VILLE DOSSIER à Neuilly L ESPACE SANTÉ JEUNES : DES MOTS CONTRE LES MAUX Ouvert il y a un an, l Espace Santé Jeunes (ESJ) est une structure municipale dédiée aux jeunes de 12 à 25 ans et à leurs parents. C est un lieu discret, d écoute, d information et d orientation pour prendre en compte les questionnements des adolescents et jeunes adultes ainsi que leur entourage. Plantes, couleurs apaisantes, fauteuils confortables : rien n est négligé pour créer les conditions du ressourcement et de l échange. «Un endroit cool» comme disent les ados. On croise des parents venus se renseigner ou prendre rendez-vous pour eux-mêmes ou pour leurs enfants. «Il n est pas toujours facile, pour un adolescent, de faire ce type de démarche», explique Liliane Durocher, psychologue et responsable de l ESJ. D où l importance des liens avec les établissements secondaires et les associations. «Nous rencontrons maintenant davantage de jeunes qui viennent spontanément sans être adressés par des adultes». En poussant la porte, ils n ont pas forcément de demande explicite. «C est à nous de permettre l expression d une question personnelle». ajoute-t-elle. Ils ont ensuite la possibilité de rencontrer des professionnels : Marie-France Millacet, socio-esthéticienne, conseil en image, travaille à la gestion du stress par la relaxation. Hortense Lacarrière-Portmann est psychologue ; Marianne de Jessé, conseillère familiale et en prévention, s occupe du soutien à la parentalité, l information sur la contraception, les infections sexuellement transmissibles, les addictions. Si une consultation médicale s avère nécessaire, l espace joue un rôle d aiguilleur vers les professions médicales ou des structures spécialisées comme par exemple l Institut Édouard Claparède, à Neuilly, en matière de psychiatrie de l enfant et de l adolescent ou l unité pour adolescents du centre hospitalier Courbevoie, Neuilly, Puteaux. «Cette nouvelle structure municipale de prévention apporte aussi un plus par rapport à l offre de soins existante dans notre ville commente Alexandra Fourcade et s intègre dans le réseau Maison des adolescents des Hauts-de-Seine qui permet l accès à des consultations spécialisées, ou si besoin, à des structures d hospitalisation pour adolescents». n Ouvert tous les après-midi, avec ou sans RV, 125, avenue A. Peretti

15 ESPACE SOLIDARITÉ SENIORS : LA SANTÉ PRÈS DE CHEZ VOUS Situé à côté de l Hôtel de Ville, l Espace Solidarité Seniors affiche une fréquentation en augmentation de 46 % (1 215 personnes aidées en 2010). Service municipal gratuit, cofinancé par la Ville et le Conseil Général des Hauts-de-Seine, il fonctionne comme un guichet unique, proposant une prise en charge complète aux personnes de 60 ans et plus. Sur place ou par téléphone, l accès est aisé et les réponses rapides. «Nous avons gagné le pari de la proximité, cet espace répond à un réel besoin des personnes âgées et de leurs familles (+ de entretiens annuels)» se réjouit Annie Goineau, la responsable de l espace. Nicole, agent d accueil, oriente les personnes, selon les cas, vers les travailleurs sociaux, la psychologue, l ergothérapeute ou le docteur Wargny. En fonction des cas, celle-ci conseille une orientation en lien avec le médecin traitant. L équipe est également présente sur le terrain, pour aller voir la personne âgée dans son environnement. Le résultat est au rendez-vous : 94 % des réponses sont apportées le jour même. Pour cerner au plus près l évolution des attentes, un logiciel baptisé «Logiclic», utilisé par toutes les structures de même nature du département, permet un retour d information. Autre mission : pratiquer une veille sociale et créer un lien dans la ville avec les personnes âgées, de manière directe ou indirecte, comme c est le cas au moment du plan canicule auprès des 500 personnes inscrites. n Annie Goineau (à gauche) et son équipe. Quelques dates à retenir Au Théâtre Le Village : 12 mai : conférence «Anticiper, prévenir pour mieux vieillir ; Santé, protection juridique». 17 octobre : le rendez-vous santé de la semaine bleue. 4 octobre : soirée conférence débat «Les écrans et le virtuel dans la vie des adolescents». Espace Santé Jeunes 10 mai de 14 h à 19 h : Portes ouvertes au 125, avenue Achille Peretti (2 e étage fond de cour). 15

16 VILLE DOSSIER à Neuilly «Travailler ensemble pour la santé des Neuilléens» Qu il s agisse des médecins, pharmaciens, kinésithérapeutes, infirmières, ou des établissements (deux hôpitaux, quatre cliniques, trois résidences médicalisées, un centre médico-psychologique ), l offre de santé publique et privée à Neuilly est importante et diversifiée. Interview de Jacques Sibeud, médecin et président de la Fédération des Associations des Professions de Santé Libérales de Neuilly (FAPSLN). Quelle offre de santé libérale à Neuilly? JS : «La force de notre ville dans le domaine de la santé tient au dynamisme de ses différents intervenants : services de garde efficaces, associations de professionnels de santé se mobilisant pour l harmonisation des soins et le renforcement de la prévention, une municipalité partenaire très efficace et présente sur le terrain. Les Neuilléens bénéficient ainsi d une médecine de qualité, humaine, disposant de technologies de pointe». Quelle collaboration entre acteurs publics et privés? «Les professionnels de santé exerçant en cabinet sont en étroite collaboration avec l hôpital de la ville, les cliniques privées et la municipalité, très impliquée avec grande compétence. Le groupement d intérêt économique créé sous l impulsion du D r Michel Legmann est une illustration d une collaboration public/privé entre l hôpital et les radiologues exerçant en libéral à Neuilly à partir d un plateau technique de pointe (scanner et IRM situés à l hôpital). De même, les cliniques privées de Neuilly répondent aux besoins de plus en plus spécialisés, techniques, de la médecine actuelle : obstétrique, cardio-vasculaire, orthopédique, oncologique» Quelle permanence des soins? «Elle est assurée à Neuilly par un service de garde* organisé par le D r Malarmey, en relation avec le conseil départemental de l Ordre des médecins des Hauts-de- Seine, présidé par le D r Leclercq, et avec le «15». Il suffit d appeler le numéro unique pour être en contact avec le médecin de garde le soir en semaine (de 20h à minuit) et le week-end (samedi et dimanche de 8h à minuit). Le week-end, un(e) infirmier(ère) assure les soins, une pharmacie est de garde et des kinésithérapeutes sont présents lors d épidémies de bronchiolites». De gauche à droite : Xavier Groussier représentant les pharmaciens, Michel Legmann président fondateur de la Fédération, Henri Ouazan (ancien président de la Fédération), Jacques Sibeud, Bernadette Betry représentant les infirmiers, Éric Taffoureau (président des paramédicaux). Absents de la photo : Jacques See président des médecins de Neuilly, Michel Riniéri président des chirurgiens-dentistes, Isabelle Ruckebusch présidente des pharmaciens en officine. Quel est le rôle de la Fédération? «La Fédération tisse des liens étroits entre les différents professionnels de santé et facilite les relais avec les institutions et l équipe municipale. Dans sa volonté de renforcer les messages de prévention auprès des Neuilléens, elle a organisé une conférence sur la nutrition et sur les addictions chez l adolescent, en partenariat avec la municipalité, en juin 2009, grâce au travail remarquable de Pascale Zrihen, (professions libérales paramédicales), de Michel Riniéri (dentistes) et de l assistance des associations : Isabelle Ruckebusch (pharmaciens officines), Éric Taffoureau (paramédicaux) et Jacques Sée (médecins). En 2010, lorsque la Ville a organisé une conférence sur l utilisation des défibrillateurs, la Fédération s est aussi portée partenaire». n * Infos sur les gardes tout au long de l année : neuillysurseine.fr/ viequotidienne/santé-prévention 16

17 La fusion, le 1 er janvier 2011, du Centre Hospitalier de Courbevoie-Neuilly-sur-Seine avec le centre hospitalier de Puteaux a donné naissance à un établissement important. Il regroupe l ensemble des disciplines médicales et médico-techniques de type général, avec 437 lits et places répartis sur 3 sites hospitaliers, dirigé par Jean-Louis Lumineau. Le site de Neuilly, 36, boulevard du Général Leclerc, est connu pour son service d urgences médico-chirurgicales ouvertes 24h/24, mais il compte aussi des unités d hospitalisation de court séjour (Maternité, Gynécologie, Chirurgie gynécologique, Grossesses pathologiques, PMA, Pédiatrie, Néonatalogie, Médecine de l adolescent, Spécialités médicales, surveillance continue et gastro-entérologie, Chirurgie générale, digestive et cœlioscopique, Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, Chirurgie ORL et cervico-faciale), un plateau technique complet tant radiologique (dont scanner et IRM) que biologique et des consultations externes dans de nombreuses spécialités. Le site de Courbevoie, 30, rue Kilford, regroupe des unités à orientation gériatrique (Médecine, Soins de suite et de réadaptation, Soins de longue durée) et de rééducation fonctionnelle, est doté d un service d hospitalisation complète et d un hôpital de jour. Il dispose également d un plateau technique de kinésithérapie et balnéothérapie. Un service d imagerie médicale (dont un scanner) et de consultations externes viennent compléter son offre de soins. Docteur Michèle Trierweiler. Le site de Puteaux, 1, boulevard Richard Wallace, comprend un département de gériatrie (dont un hôpital de jour pour les bilans «chutes» et bilans «mémoire»), une unité de soins palliatifs ouverte début avril 2011, et un service d imagerie médicale. Enfin, un centre d action médico-sociale précoce, 42-44, rue Émile Deschanel à Courbevoie, prend en charge les enfants de 0 à 6 ans présentant ou risquant de présenter des difficultés de développement. n Plus d info : DES CLINIQUES DE POINTE Avec plus de 350 lits, le centre médicochirurgical regroupant les cliniques Ambroise Paré, Pierre Cherest, Hartmann, dirigé par Dominique Boulangé, accueille chaque année plus de patients en hospitalisation complète et en ambulatoire. Ses pôles d excellence : cardiologie, centre du rachis, urologie, ophtalmologie, cancérologie, imagerie médicale, assistance médicale à la procréation, orthopédie Selon le dernier classement, du Point, Ambroise Paré est le 1 er établissement au rang régional et 1 er au rang national pour la pose de stimulateur cardiaque et Hartmann, 1 re au rang régional et 2 e au rang national pour la prise en charge du cancer du sein. À noter aussi que la clinique Ambroise Paré est le premier centre privé d Île-de-France à s être équipé d un robot chirurgical. Plus d info : Hôpital Américain de Paris L HÔPITAL AMÉRICAIN DE PARIS Le célèbre hôpital de l avenue Victor Hugo, dirigé par A n d r é G u i n e t, véhicule une image d institution hors de portée. Pourtant, on y trouve des services de proximité (imagerie médicale, laboratoires ) accessibles aux tarifs conventionnés. Depuis quelques années, l Hôpital Américain de Paris déploie également un ambitieux plan stratégique qui s appuie sur cinq axes de développement prioritaires : la chirurgie, la cardiologie, la santé de la femme, la cancérologie ainsi que le dépistage et le diagnostic rapide. Fondation à but non lucratif reconnue d utilité publique, elle réinvestit les bénéfices notamment dans des équipements de haute technologie (plateaux techniques, Pet Scan pour le suivi des cancers ). Quant au corps médical, il est issu du monde hospitalo-universitaire et fait l objet d une réévaluation régulière de ses compétences. Plus d info : 17

18 VILLE DOSSIER à Neuilly UN SECTEUR MEDICO SOCIAL PERFORMANT* Vivre avec de grands malades ou des personnes désorientées (Alzheimer par exemple), est difficile. Pour soulager le quotidien de ces personnes, il existe à Neuilly un véritable réseau d acteurs sur lesquels les familles peuvent s appuyer. Le rôle des associations Gérée par la municipalité, la Maison des associations, 2 bis, rue du Château, est une adresse incontournable où se tiennent permanences et lieux d échange. «C est une présence dynamique très appréciée des habitants qui viennent s informer de manière simple et discrète» précise sa directrice, Marie-Caroline Neff. Citons, entre autres, l Union Nationale des Familles et Amis de Malades Psychiques (UNAFAM), la Ligue contre le Cancer, Choix Vital Parole et Cancer et ses groupes de parole pour le soutien et la communication, la CAMI (pratique des arts martiaux pour les personnes atteintes du cancer), l antenne de A.I.D.E.S Hauts-de-Seine (Association de lutte contre le Sida), l antenne de l Association Française des Diabétiques qui reçoit les premiers jeudi du mois, les Alcooliques Anonymes, France Alzheimer L URGENCE ALZHEIMER Face à une maladie qui touche aujourd hui environ personnes en France, la Ville inscrit ses actions dans le cadre du Plan Alzheimer ( ), lancé par le Président de la République. «Nous faisons tout pour aider l entourage confronté aux difficultés de la vie quotidienne avec leurs proches malades et pour favoriser la prise en charge par des structures répondant aux besoins spécifiques que génère cette pathologie», explique Alexandra Fourcade. La Ville s est impliquée dans le projet de création d un accueil de jour, rue des Graviers (ouverture début 2013). Présente à Neuilly depuis 10 ans, l association France Alzheimer travaille en liaison avec la mairie. Contact : Françoise Gacon, responsable de l antenne neuilléenne de France Alzheimer Se faire soigner à domicile Pour les personnes âgées atteintes de pathologies lourdes ou des malades esseulés, le développement des soins à domicile a permis une nette amélioration du confort et de la qualité de vie. L Association Neuilléenne de Soins Infirmiers à Domicile (ANSIAD) propose un service d aide en mettant à disposition infirmiers et aides-soignants. «En partenariat avec la ville, nous avons le projet d accompagner des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer qui souhaitent rester chez elles», annonce sa responsable, Martine Roussignol. n * Le handicap fera l objet d un développement ultérieur dans le magazine Vivre à Neuilly. gilles lougassi - Fotolia.com 18

19 VILLE ASSOCIATIONS à Neuilly CONCILIATION ET MÉDIATION UNE AUTRE MANIÈRE DE RÉSOUDRE DES LITIGES un nombre croissant de particuliers ou de professionnels ont recours à la conciliation judiciaire ou à la médiation. une manière de résoudre certains conflits sans recourir aux tribunaux. Plutôt que de saisir un tribunal (installé maintenant à Courbevoie), de nombreux conflits de vie quotidienne (voisinage, frais bancaires, copropriété, loyers impayés, litige avec un commerçant) peuvent se résoudre de manière négociée. Qu il s agisse de «médiation» ou de «conciliation», plusieurs structures interviennent en ce sens à Neuilly au sein de la Maison des associations*. Parmi elles, le conciliateur de justice. «Contrairement à un jugement devant un tribunal, la conciliation permet de rapprocher les points de vue afin d obtenir un accord qui donne satisfaction aux deux parties» résume Claude Fannius, conciliateur de justice compétent sur le territoire de Neuilly. Cette procédure gratuite peut être refusée par l une ou l autre des parties, chacun des adversaires restant libre de saisir un tribunal. En cas de succès, le conciliateur établit un constat dans lequel les parties s engagent l une envers l autre. Pour lui donner une valeur exécutoire, les parties peuvent demander l homologation au juge d instance. Le recours au conciliateur de justice peut également être suggéré par un juge. PERMEttRE Aux PARtIES D AbOutIR ELLES-MÊMES À un ACCORD Autre type d intervention, la «médiation». Contrairement au conciliateur de justice, les médiateurs sont rémunérés par les parties. «À la différence d un tribunal qui donnera raison à l un ou l autre des plaignants, la médiation est une solution librement négociée afin de permettre aux parties d aboutir ellesmêmes à un accord» explique Maître Hubert Vercken de l association Hauts-de-Seine Médiation. Le recours à la médiation est de plus en plus fréquent, en matière commerciale. «Certains contrats imposent d emblée le recours à un médiateur en cas de conflit». Autre catégorie de médiation, la «médiation familiale» pour les conflits familiaux (divorce, garde Corbis d enfants, prise en charge d une personne dépendante). Parfois ordonnée par un juge, la médiation familiale est une démarche volontaire afin d élaborer un accord répondant aux attentes de chacun. Pour cela, il faut s adresser au CIDFF (Centre d information sur les droits des femmes et des familles). n * MAISON DES ASSOCIAtIONS 2 bis, rue du Château Tél : Conciliateur de justice, sur rendez-vous le 1 er mardi du mois entre 14h30 et 17h30 et le 3 e vendredi du mois entre 9h30 et 12h30. Hauts-de-Seine Médiation, permanences les 1 er et 3 e vendredis du mois, de 14h à 17h30 Centre d information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) Permanences du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

20 VILLE entreprises et TALeNTS à Neuilly NEUILLy LAb, LES ENTREPRENEURS NEUILLÉENS CONQUIS Dix mois après son inauguration, Neuilly Lab atteint rapidement sa vitesse de croisière. Avec une soixantaine de porteurs de projets inscrits au programme Neuilly Start up, ce dernier est d ores et déjà un succès. Rappelons que Neuilly Lab consiste à mettre à disposition des adhérents créateurs d entreprises un espace de travail partagé ainsi que des salles de réunion, avec la possibilité d un accompagnement personnalisé (conseils, mise en relation, ateliers thématiques). Une vingtaine d ateliers, réunissant chacun une trentaine de participants neuilléens, a été organisée, bénévolement ou en partenariat, depuis la rentrée, sur des thèmes aussi divers que le développement commercial, la présence sur Internet, les prêts d honneur, les outils de prévision et de pilotage d une entreprise, le financement de l innovation, etc. De même, trois journées spécifiques baptisées «3 jours pour entreprendre» ont réuni à la mi-novembre plus d une centaine de participants autour de nombreux experts. RévéLAtEuR DE LA DyNAMIQuE ENtREPRENEuRIALE LOCALE Côté entrepreneurs, près de la moitié des projets des entrepreneurs concerne l univers du conseil et des services, qu il s agisse de services à la personne, de services informatiques, d applications multimédias ou de conseil patrimonial. Parmi les autres domaines représentés, citons le développement logiciel, le conseil en communication, la distribution d appareils médicaux, etc. Avec une moyenne d âge de 36 ans, ces porteurs de projets sont représentatifs de la dynamique entrepreneuriale locale qui concerne aussi bien des jeunes créateurs que des entrepreneurs plus expérimentés, des entrepreneurs individuels que des projets associant plusieurs personnes (un projet sur deux est porté par au moins deux personnes). Terrain de rencontres privilégié, Neuilly Lab fournit à ses membres un annuaire en ligne de ses adhérents, associé à un forum de discussion. «Nous avons voulu que Neuilly Lab soit un lieu ouvert bénéficiant d une forte expertise grâce à ses nombreux relais extérieurs. Il permet aux porteurs de projets d évoluer dans un environnement de travail stimulant et favorable au lancement de leur activité». Christophe Aulnette, premier adjoint au maire, délégué au Développement économique et à l Emploi en charge de Neuilly Lab. FEMMES business ANGELS SE RAPPROCHE DE NEuILLy LAb Présidente de «Femmes Business Angels», un club de femmes business angels dans un univers très masculin, Agnès Fourcade s est récemment rapprochée de Neuilly Lab afin de faire bénéficier les entrepreneurs neuilléens de son expérience et de favoriser des liens entre investisseurs et porteurs de projets. «C est une manière de se faire connaître, de faire venir des investisseurs et de recruter des neuilléennes business angels» résume Agnès Fourcade qui considère Neuilly Lab comme «ce qui se fait de mieux en région parisienne». Première initiative concrète, son intervention, en janvier 2011, lors d une conférence sur le recours aux business angels. 20

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME

SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME I. ANPAA : Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME I. ANPAA : ASSOCIATION NATIONALE DE PREVENTION EN ALCOOLOGIE ET ADDICTOLOGIE. Coordonnées

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 Patient(e)s atteint(e)s d un cancer du sein BINOIT NATHALIE ROUSSEAU SOPHIE 17 JUIN 2014 Pourquoi ce projet? Le cancer : une maladie chronique? Les soins de support

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR PROJET D AVIS N 11.05 Présenté par la Commission «Emploi, Insertion professionnelle et Carrières» du

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

COMMISSION SANTE DU PAYS DES TROIS VALLEES. Mise en place en février 2007, en même temps que les autres commissions.

COMMISSION SANTE DU PAYS DES TROIS VALLEES. Mise en place en février 2007, en même temps que les autres commissions. COMMISSION SANTE DU PAYS DES TROIS VALLEES Mise en place en février 2007, en même temps que les autres commissions. Un objectif général : Répondre aux besoins en matière de santé pour les personnes âgées

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon DOCUMENT ACCOMPAGNANTS Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Opencité, qu est-ce que c est? Opencité est

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé - Bureau E1 Dossier suivi par : Annick Van Herzèle Téléphone

Plus en détail

Créateurs Repreneurs

Créateurs Repreneurs Créateurs Repreneurs R E U S S I R VOTRE PROJET D E N T R E P R I S E Prêt d honneur la clé de votre financement BON À SAVOIR Montant moyen : 8 000 euros Durée : de 3 à 5 ans En moyenne, 7,8 euros de prêt

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr

DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr 1 INTRODUCTION Le GHAM fait aujourd hui un bon en avant avec la mise en ligne de son site internet. Nous répondons maintenant à un besoin urgent de communication

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

dependance Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr

dependance Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr EPARGNE RETRAITE PREVOYANCE dependance ANPERE ANPERE Retraite, Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr VOS INTERLOCUTEURS Le Conseiller AXA, votre interlocuteur privilégié Proche de vous, il

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

CONVENTION CADRE. ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé

CONVENTION CADRE. ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé CONVENTION CADRE ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé ENTRE Le Conseil Général des Vosges, 8 Rue de la Préfecture, 88000 EPINAL,

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS de Marly-le-Roi 2 e étage Service d aide à domicile Hôtel de Ville BP 252 78160 Marly-le-Roi Tel : 01 30 61 60 81 - Fax : 01 30 61 61 11 www.marlyleroi.fr

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

1. J exerce un métier varié

1. J exerce un métier varié 1. J exerce un métier varié 1 Ma place dans l entreprise I. Trois secrétaires témoignent : Je travaille pour une assez grosse société. Je ne suis pas la seule assistante, nous sommes nombreuses : plusieurs

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite.

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite. 1 Recherche d emploi ou d informations sur un métier Renseignements sur une formation interrogations sur son avenir professionnel Cette journée permet de : > Rencontrer des entreprises qui recrutent, >

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Après une L3 de Psychologie Les métiers en lien avec la psychologie

Après une L3 de Psychologie Les métiers en lien avec la psychologie Après une L3 de Psychologie Les métiers en lien avec la psychologie Valérie KUBLER Service aux étudiants 10 février 2015 Le métier de psychologue Les métiers en lien avec la psychologie Le métier de Psychologue

Plus en détail

Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE

Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE La Commune d Aix-en-Provence est historiquement connue en tant que ville universitaire. Le charme

Plus en détail

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 Région Franche-Comté Département Doubs La maison des adolescents: Date d ouverture : 13 Mars 2006 Nom : Maison de l Adolescent de Besançon Nom du responsable

Plus en détail

Dossier de presse. Fondation Swiss Life

Dossier de presse. Fondation Swiss Life Dossier de presse Fondation Swiss Life Sommaire La Fondation Swiss Life Son histoire et ses missions 3 Ses actions 4 Les grands projets en 2014 et 2015 5-6 Les partenaires de la Fondation Swiss Life en

Plus en détail

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Le Prix OCIRP Acteurs Économiques

Plus en détail

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca Art et culture hiver / printemps 2015 Les séries du dimanche 18 janvier à 11 h De Paris à Broadway La soprano Julie Goupil et le ténor Daniel Biron offrent un amalgame des plus beaux duos tirés d illustres

Plus en détail

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015 Dossier de partenariat Challenge de création d entreprise Concours Handibusiness IDF 2015 Présentation Présentation AADSP, structure de service à la personne initiatrice du concours Handibusiness Accompagner,

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

Compte-rendu réunion rentrée secteur LA ROCHELLE 18/09/14

Compte-rendu réunion rentrée secteur LA ROCHELLE 18/09/14 Compte-rendu réunion rentrée secteur LA ROCHELLE 18/09/14 Au niveau de notre département, la coordination de l action est assurée par la ligue de l enseignement et l UDAF. Les 2 coordinateurs départementaux

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L Action Sociale, à vos côtés "Protéger c'est s'engager" Une valeur fondamentale mise en œuvre par

Plus en détail

Nos 6 engagements de services. Entreprises

Nos 6 engagements de services. Entreprises RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Nos 6 engagements de services Entreprises Déclaration des salaires 2011 Deux moyens existent : la déclaration en ligne (aucune inscription préalable). le dépôt d une DADS-U sur

Plus en détail

Dossier de presse. Contacts presse

Dossier de presse. Contacts presse Dossier de presse Contacts presse Sylvie MULLER Chargée de communication 21 avenue Foch 57018 METZ Tél. 03 87 39 40 61 Portable 06 34 46 73 52 sylvie.muller@secumines.org Stéphanie FIRETTO Responsable

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE CHAPITRE ACTION SOCIALE L USM est depuis de nombreuses années investie dans les instances de l action sociale pour préserver et développer les dispositifs dont les magistrats peuvent bénéficier, qu ils

Plus en détail

PROPOSE Un séminaire. de réflexion sur le thème. Jeudi 8 novembre de 9h à 13h à rodez

PROPOSE Un séminaire. de réflexion sur le thème. Jeudi 8 novembre de 9h à 13h à rodez LA mission départementale de la culture DE l AVEYRON en partenariat avec l OBSERVATOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES PROPOSE Un séminaire de réflexion sur le thème LA PARTICIPATION À LA VIE ARTISTIQUE ET

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE klesia.fr KLESIA Une expertise plurielle au service de la protection sociale Partenaire et conseil des entreprises, des salariés et des particuliers,

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PRÉSENTATION Les jeunes garçons intègrent la structure du

Plus en détail

LA CITÉ DES MÉTIERS :

LA CITÉ DES MÉTIERS : LA REUNION QUE NOUS CONSTRUISONS ENSEMBLE POUR PLUS D ÉGALITÉ DES CHANCES LA CITÉ DES MÉTIERS : UN NOUVEL OUTIL AU SERVICE DE LA JEUNESSE DOSSIER DE PRESSE 31 octobre 2013 Inauguration Cité des métiers

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Plan régional sport santé bien-être CNDS 2015. Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014

Plan régional sport santé bien-être CNDS 2015. Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014 Plan régional sport bien-être CNDS 2015 Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014 l instruction interministérielle du 24 décembre 2012 les lignes stratégiques promouvoir et développer la pratique

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

1 ere semaine d information sur les cancers organisée au CHU de Clermont-Ferrand :

1 ere semaine d information sur les cancers organisée au CHU de Clermont-Ferrand : 1 ere semaine d information sur les cancers organisée au CHU de Clermont-Ferrand : information et communication au service des patients Chargé de communication et des missions culturelles 2011, la Fédération

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA Christophe Pinna est l un des karatékas les plus réputés au monde et l un des sportifs français les plus titrés. Son palmarès est impressionnant, avec notamment 6

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

avec les Travailleurs Handicapés

avec les Travailleurs Handicapés avec les Travailleurs Handicapés POUR LA PREMIÈRE FOIS LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS SONT PLEINEMENT ACTEURS DE L INTÉGRATION L expérience collective au service du handicap dans l entreprise SI VOUS CHERCHEZ

Plus en détail

UNE JOURNEE CONSACREE A LA MALADIE D ALZHEIMER

UNE JOURNEE CONSACREE A LA MALADIE D ALZHEIMER UNE JOURNEE CONSACREE A LA MALADIE D ALZHEIMER A l occasion de la Journée Mondiale Alzheimer France Alzheimer Vienne et Maladies Apparentées s est mobilisée toute la semaine du 22 septembre au 26 septembre

Plus en détail

«L Atelier Gildas BOURDET»

«L Atelier Gildas BOURDET» < «L Atelier Gildas BOURDET» Art Dramatique - Mise en Scène MORET SUR LOING GILDAS BOURDET Metteur en scène Direction Artistique et Pédagogique «J ai passé le plus clair de ma vie dans des salles de répétition,

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail