Vous vous êtes investi sans compter. Maintenant, économisez grâce à TD Assurance.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vous vous êtes investi sans compter. Maintenant, économisez grâce à TD Assurance."

Transcription

1

2 Vous vous êtes investi sans compter. Maintenant, économisez grâce à TD Assurance. Vous pourriez GAGNER $ comptant pour réaliser votre cuisine de rêve *! Les professionnels peuvent économiser plus. Chez TD Assurance, nous sommes conscients du temps et des efforts que vous avez investis pour arriver là où vous êtes. C est pourquoi, en tant que membre de la Fédération des médecins résidents du Québec, vous bénéficiez de tarifs de groupe préférentiels et de divers autres rabais grâce au programme TD Assurance Meloche Monnex. Mieux encore, vous obtiendrez un service personnalisé et une protection adaptée à vos besoins. Demandez une soumission dès aujourd hui et découvrez combien vous pourriez économiser. Demandez une soumission dès aujourd hui melochemonnex.com/fmrq Programme d assurance recommandé par HABITATION AUTO Le programme d assurances habitation et auto TD Assurance Meloche Monnex est souscrit par SÉCURITÉ NATIONALE COMPAGNIE D ASSURANCE. Le programme est distribué par Meloche Monnex assurance et services financiers inc. au Québec et par Meloche Monnex services financiers inc. dans le reste du Canada. Pour les résidents du Québec : nous sommes situés au 50, Place Crémazie, Montréal (Québec) H2P 1B6. En raison des lois provinciales, notre programme d assurances auto et véhicules récréatifs n est pas offert en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Saskatchewan. *Aucun achat n est requis. Il y a un (1) prix à gagner. Le gagnant aura le choix entre une somme de $ CA qui servira à réaliser sa cuisine de rêve ou $ CA comptant. Le gagnant devra retenir les services du fournisseur de son choix et coordonner l ensemble des travaux. Le concours est organisé par Sécurité Nationale compagnie d assurance et Primmum compagnie d assurance. Peuvent y participer les membres ou employés et autres personnes admissibles qui sont résidents canadiens et qui appartiennent à un groupe employeur ou à un groupe de professionnels ou de diplômés ayant conclu un protocole d entente avec les organisateurs, et qui, par conséquent, bénéficient d un tarif de groupe. Le concours se termine le 31 octobre Le tirage aura lieu le 21 novembre Le gagnant devra répondre à une question d habileté mathématique. Les chances de gagner dépendent du nombre d inscriptions admissibles reçues. Le règlement complet du concours est disponible à l adresse melochemonnex.com/concours. MD Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion.

3 TABLE DES MATIÈRES / TABLE OF CONTENTS LE MOT DU PRÉSIDENT / PRESIDENT S MESSAGE 4-7 BILAN Les grands dossiers 8 2 La formation postdoctorale 11 3 Des conditions de travail optimales 19 4 Un poste au Québec pour tous les finissants : la priorité de la FMRQ 21 5 Un milieu de formation propice à l apprentissage 24 6 Les activités et services aux membres 27 7 Les projets de loi et Règlements 28 8 Les activités de représentation 28 9 Les communications Les enjeux à surveiller en Annexes ANNUAL REPORT 35 1 Major Issues 35 2 Postgraduate Education 38 3 Optimum Work Conditions 44 4 A Position in Quebec for All Terminating Residents: FMRQ Priority 46 5 Positive, Supportive Learning Environments 49 6 Membership Activities and Services 51 7 Draft Legislation and Regulations 52 8 Advocacy 53 9 Communications Issues to watch in Appendices Conseil de direction Joseph Dahine, président Grégoire Bernèche, secrétaire Maxime Dussault-Laurendeau, trésorier Personnel permanent Jean Gouin, directeur général Patrick Labelle, directeur administratif Patrice Savignac Dufour, directeur des affaires juridiques Jocelyne Carrier, coordonnatrice aux affaires pédagogiques Geneviève Coiteux, coordonnatrice médecine familiale Marilyn Gagnon-Huot, coordonnatrice aux effectifs médicaux Marie-Anik Laplante, coordonnatrice aux affaires syndicales Andréa Larivière, coordonnatrice, aide aux médecins résidents Anna Beaudry, technicienne à l'administration Élise St-Pierre, technicienne à l'administration Vicki Portelance, technicienne à l'administration Anie Gratton, adjointe à la direction générale Louise Francoeur, commis à l'administration Edyta Zaniewska, commis à l'administration Conseillère : Johanne Carrier Rédactrice en chef : Johanne Carrier Conception graphique, infographie et publicité : Diane Goulet Graphisme enr. ISBN / ISSN : Convention de la poste/publication : Retourner toute correspondance ne pouvant être livrée au Canada à : Fédération des médecins résidents du Québec rue Sherbrooke O Montréal QC H3A 1E4 Téléphone : ou Télécopieur : Site Internet : Courriel : Abonnement annuel : 20 $ 3

4 MESSAGE DU PRÉSIDENT Quel défi ce fut! 4 «En , nous avons travaillé sur quatre grands axes : la communication, la visibilité, la transparence et l imputabilité.» Ma première année à la présidence de notre Fédération m a permis de vivre des expériences uniques et d apprécier encore davantage tout le travail qui s accomplit au bénéfice des résidents du Québec. Y participer aussi activement fut un immense privilège. Cette édition du Bulletin présente plusieurs des dossiers que nous avons eus à traiter pendant l année. Le travail colossal qui a été accompli n a pu l être que grâce à la participation d une formidable équipe. Je profite donc de cette tribune pour féliciter et remercier mon conseil d administration, les délégués des quatre associations ainsi que le personnel de la Fédération. Quelles sont ces choses que nous avons accomplies? Nous avons travaillé sur quatre grands axes : la communication, la visibilité, la transparence et l imputabilité. Parmi nos principales réalisations : Nous avons complètement revu et repensé la structure de la FMRQ. L exercice a mené à un nouveau Règlement général qui, en somme, assainit notre structure administrative et favorise la prise de décision selon des principes de bonne gouvernance. Nous avons créé une formation de délégués et d administrateurs. Cette formation confère à l implication fédérative un sérieux sans appel et outille ceux qui y participent pour une implication future dans leur pratique médicale. Nous avons défendu les droits fondamentaux de nos collègues qui font le choix de pratiquer avec un symbole religieux et assumé le rôle de leader dans le débat sur la charte des valeurs québécoises. Nous avons revampé l image de la FMRQ afin de la rajeunir et de bâtir une nouvelle plateforme de communication qui entrera en vigueur en Nous avons imposé le terme «chômage médical» dans le vocabulaire des médias et des autorités médicales afin de sensibiliser les principaux acteurs à la situation qui prévaut chez les résidents. Nous avons rénové et agrandi les locaux de la FMRQ à Montréal. Nous y avons modernisé l équipement informatique afin de réseauter plus facilement avec nos résidents à l extérieur des grands centres et avons inclus un bureau à l usage des administrateurs (une première!), afin de favoriser les échanges avec le personnel et encourager les rencontres entre résidents. Nous avons créé un poste de directeur des affaires juridiques. Cet avocat à l interne offre aux résidents en difficulté un accès inégalé aux ressources judiciaires et met à la disposition de la FMRQ des avis juridiques qui bonifient nos prises de position.

5 En résumé, la FMRQ est en période d ébullition. Le bilan de cette année jette les bases sur ce que nous avons à accomplir l année prochaine, c est-à-dire bonifier notre structure, consolider notre présence dans différentes organisations médicales et gouvernementales ainsi que préparer la prochaine négociation. Car l entente collective historique que nous avons obtenue en 2011 arrive à échéance en mars Je vous invite donc à jeter une dernière fois un regard sur ce qui a été fait cette année, mais, surtout, j espère vous voir jouer un rôle actif l année prochaine dans la préparation de ce qui s annonce déjà être un grand défi. L enjeu de la prochaine négociation sera plus que nos conditions de travail; il s agira du rôle du médecin dans la société. À cet effet, je nous souhaite la reconnaissance que nous méritons. Je nous convie à parler d une seule voix. Je nous invite à prendre toute notre place. «L enjeu de la prochaine négociation sera plus que nos conditions de travail; il s agira du rôle du médecin dans la société.» Et je vous invite à l action. Bonne lecture, Joseph Dahine, MDCM 5

6 PRESIDENT S MESSAGE What a challenge it has been! 6 In , our work had four main thrusts: communication, visibility, transparency and accountability. My first year as president of our Federation brought me some unique experiences and an even greater appreciation of all the work carried out on behalf of Quebec s 3,600 residents. And it was a huge privilege to play an active role in it. This issue of the Bulletin presents several issues we had to deal with during the year. The immense work performed was carried out only through the participation of an amazing team. So I take this opportunity to congratulate and thank the board of directors, delegates from the four associations and Federation staff. So what did we actually accomplish? Our work had four main thrusts: communication, visibility, transparency and accountability. Here are some of our principal achievements: We completely reviewed and redesigned the FMRQ s structure. The exercise led to a new General By-law, which in short has enhanced our administrative structure and is conducive to sound decision-making in accordance with the principles of good governance. We set up training for delegates and board members. This training leaves no doubt as to the seriousness of being involved in the Federation, and provides participants with the tools for future involvement in their medical practice. We defended the fundamental rights of our colleagues who choose to wear religious symbols while practising, and provided leadership in the debate on the Charter of Quebec Values. We revamped the FMRQ s image, aiming to rejuvenate it and build a new communication platform that will be brought on line during the coming year. We embedded the term medical unemployment in the vocabulary of the media and medical authorities, with a view to raising the main stakeholders awareness of residents current situation. We renovated and expanded the FMRQ s offices in Montreal. We upgraded the computer hardware there, for easier networking with our residents outside major cities, and included an office for directors use a first! in order to encourage discussions with staff and meetings among residents. We created a position for a Director of Legal Affairs. This in-house lawyer affords residents in difficulty unparalleled access to legal resources and provides the FMRQ with legal opinions to enhance the positions we take.

7 In sum, the FMRQ is living in exciting times. This year s annual report lays the foundations for what we have to accomplish in , i.e., enhancing our structure, consolidating our presence in different medical and government organizations, and preparing the upcoming negotiations. For the historic collective agreement we signed in December 2011 expires in March So I invite you to take a last look at what was done this year, but above all I hope to see you playing an active role this coming year in preparing for what already looks set to be a major challenge. At issue in the upcoming negotiations will be more than our work conditions it will be physicians role in society. To that end, I hope we gain the recognition we deserve. I urge our membership to talk with one voice. I invite us to take our rightful place. At issue in the upcoming negotiations will be more than our work conditions it will be physicians role in society. And I call you to action! Enjoy the Bulletin. Joseph Dahine, MDCM 7

8 BILAN L an dernier, les administrateurs de la Fédération ont mis l accent sur la révision de la gouvernance de la FMRQ. 1 > > > La mise en place d une nouvelle gouvernance et autres dossiers marquants Dès les premiers mois de l année , les administrateurs de la Fédération ont mis l accent sur la révision de la gouvernance de la FMRQ, dans une perspective d adopter les concepts et principes émergents en la matière. Cette démarche s est concrétisée après de longs mois de discussions, la participation à une formation de l Institut sur la gouvernance d organisations privées et publiques (IGOPP), ainsi que l élaboration et l adoption d un plan stratégique et de plans d action pour chacun des secteurs d activité de la Fédération des médecins résidents du Québec. Une formation a également été élaborée et réalisée auprès des délégué(e)s dans le cadre de la première réunion de l assemblée des délégué(e)s de septembre. Dans la foulée de ces travaux, la Fédération a également revu son Règlement général afin de l adapter à cette nouvelle réalité et de mieux soutenir les principes convenus dans le plan stratégique adopté au préalable. Toute cette démarche a également amené les administrateurs à repenser certains services. Un poste de directeur des affaires juridiques a été créé, pour assurer une présence plus soutenue dans ce secteur d activités à l interne et contenir les coûts liés au recours à un consultant externe. Me Savignac Dufour est entrée en fonction le 2 décembre Il possède 15 ans d expérience au sein de la CSN comme conseiller juridique et négociateur. De plus, en raison de la charge de travail importante liée aux services personnalisés d aide, la FMRQ a créé un poste de coordonnatrice à l aide aux médecins résidents en janvier Celui-ci a été confié à Mme Andréa Larivière qui occupait un autre poste au sein du service des affaires pédagogiques préalablement. Et, pour accueillir ces nouveaux employés, la Fédération a procédé à un agrandissement de ses locaux au cours de l hiver dernier. MERCI ERCI! À tous les médecins résidents, membres du conseil d administration, membres des comités permanents de la FMRQ, délégué(e)s et autres collaborateurs qui ont contribué à assurer le succès des activités et des interventions de la Fédération des médecins résidents du Québec au cours de la dernière année.

9 BILAN LA MISSION DE LA LA FMRQ La Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ) est un syndicat professionnel qui regroupe les médecins résidents des associations de médecins résidents provenant des quatre facultés de médecine de Montréal, McGill, Sherbrooke et Laval à Québec. La FMRQ a pour mission d assurer : L étude, la défense et le développement des intérêts économiques, sociaux, moraux, académiques et professionnels des syndicats et de leurs membres. La refonte de l image graphique de la Fédération et sa déclinaison dans différents outils de communication ont également été réalisées au cours de la dernière année. Une campagne de promotion du nouveau logo sera lancée dès le début de l année Outre le dossier des effectifs médicaux, qui constitue une préoccupation de tous les instants à la Fédération, deux autres dossiers ont marqué l année de façon particulière. Le premier concerne la participation de la FMRQ à la commission parlementaire qui a étudié le projet de loi n o 60 sur la Charte affirmant les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l État ainsi que d égalité entre les femmes et les hommes et encadrant les demandes d accommodement. L étude de ce projet de loi a connu une fin abrupte avec le déclenchement des élections tenues le 7 avril dernier. Nul ne sait si celui-ci reviendra à l ordre du jour au cours de la prochaine année mais la Fédération sera aux premiers rangs, le cas échéant, pour défendre les intérêts de ses membres. Le deuxième dossier a trait à la Visite globale d agrément des programmes et milieux de formation de la Faculté de médecine de l Université de Montréal. Celle-ci s est tenue du 6 au 11 avril Elle a mobilisé les énergies de plusieurs, tant des médecins résidents que du personnel, pour la réalisation des étapes suivantes: sondage prévisite, analyse des données et préparation des dossiers pour les visiteurs, formation de plus de 100 médecins résidents, participation de cinq de vos collègues à titre de médecins résidents visiteurs. LES ES GRANDS DOSSIERS DE DE En , la Fédération maintiendra son implication dans de nombreux dossiers dont certains sont à l étude depuis quelques années déjà, et poursuivra des activités qui lui permettent de répondre à vos besoins et attentes Les enjeux entourant les PEM et les PREM L élaboration du cahier de demandes pour la négociation de la prochaine entente collective de la Fédération ( XX) L implantation des gardes en établissement de 16 h Les rencontres dans le cadre de la Tournée des UMF Le maintien de la santé et du bien-être des médecins résidents Des études et des sondages pour connaître VOTRE point de vue sur les dossiers La qualité de la formation La valorisation de la médecine familiale La lutte au harcèlement psychologique et à l intimidation 9

10 BILAN LES ES FAITS SAILLANTS DE DE La révision de la gouvernance L adoption du plan stratégique et des plans d action sectoriels La révision du Règlement général Une formation pour les administrateurs et les délégué(e)s La refonte de l image graphique de la Fédération La création de deux nouveaux postes : directeur des affaires juridiques et coordonnatrice à l aide aux médecins résidents La Charte des valeurs québécoises Le renouvellement du bail et l agrandissement des locaux de la FMRQ La visite globale d agrément de la Faculté de médecine de l Université de Montréal DE LA FMRQ LES ES ACTIVITÉS DE LA Le 19 juillet 2013 : La Journée d accueil des R1 Le 11 octobre 2013 : La 18 e Journée Carrière Québec Du 23 au 30 novembre 2013 : Le Congrès annuel de médecine familiale à Riviera Maya Septembre-Décembre 2013 : La Tournée des UMF Le 20 février 2014 : La 18 e Journée Carrière hors Québec Le 28 mars 2014 : Le 3 e Colloque sur les PREM en médecine familiale Le 23 mai 2014 : La Journée du médecin résident La remise des Prix Excelsior, 2 e édition VOUS CHERCHEZ DE L INFORMATION SUR : 10 L entente collective (congés, validité des stages, etc.) Le Règlement des études des facultés Les PREM La formation en médecine familiale et dans les autres spécialités Le harcèlement psychologique et l intimidation OU ENCORE SUR LES PROGRAMMES DE LA FMRQ CONCERNANT : L assurance collective de la Fédération Les services financiers Les assurances auto-maison Et bien d autres encore Communiquez avec nous au ou au ou encore par courriel à

11 BILAN > > > La formation médicale postdoctorale : une présence accrue au sein des instances décisionnelles Les dossiers conjoints MF-SP La visite globale d agrément de la Faculté de médecine de l Université de Montréal Du 6 au 11 avril 2014 À tous les six ans, chaque faculté de médecine du Canada est l objet d une visite de ses programmes et milieux de formation, dans une perspective d amélioration constante de la formation de la relève médicale. Trois collèges participent à ces visites au Québec, soit le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC), le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) et le Collège des médecins du Québec (CMQ). Des représentants de chacun de ces groupes forment l équipe de visiteurs. Ceux-ci sont également accompagnés de médecins enseignants d autres facultés et de six médecins résidents, deux pour les programmes de MF et quatre pour les autres spécialités médicales, chirurgicales et de laboratoire. La visite se déroule sur une semaine mais nécessite une grande préparation incluant la diffusion et l analyse d un questionnaire prévisite d agrément, la mise sur pied d ateliers de formation pour les médecins résidents visiteurs et ceux qui seront visités. Plus de 100 médecins résidents ont participé aux ateliers de formation d une journée offerts conjointement par la FMRQ, la Faculté de médecine de l UdeM, le CRMCC et le CMQ, les 17 et 18 février Le soutien aux médecins résidents Depuis plusieurs années maintenant, la FMRQ offre un soutien aux médecins résidents qui éprouvent des difficultés. Plusieurs personnes sont impliquées dans ce travail auprès des médecins résidents et ce, dans un secteur qui nécessite de plus en plus de ressources. En janvier dernier, la Fédération créait un poste dédié à l aide aux médecins résidents. Cette personne est responsable de coordonner toutes les actions prises dans les dossiers qui lui sont confiés par les médecins résidents, en collaboration avec d autres experts au sein de l équipe de la Fédération, que les problèmes soient d ordre académique, liés au harcèlement psychologique ou autres. En médecine familiale En , le Comité des affaires pédagogiques MF a maintenu ses activités afin d identifier les besoins des résidents en médecine familiale et de répondre à leurs attentes, notamment par le biais de la Tournée des UMF, de même qu à promouvoir la médecine familiale à partir d articles publiés, entre autres, dans Première ligne!, le webzine destiné aux étudiants en médecine. Le comité a aussi assuré un suivi au niveau des activités destinées aux résidents en médecine familiale : le Congrès de médecine familiale et le Colloque sur les PREM en MF. Au cours de l année, un certain nombre de thématiques ont aussi été identifiées par les membres du comité afin d assurer une transition harmonieuse des résidents en médecine familiale vers la pratique, notamment la facturation, les PREM/AMP, l orientation de carrière et le mentorat. Plus de 100 médecins résidents ont participé aux ateliers de formation offerts conjointement par la FMRQ, la Faculté de médecine de l UdeM, le CRMCC et le CMQ. D r David Bacon Président, CAP-MF 11 Le médecin de famille : un spécialiste des soins de 1 re ligne, une pratique diversifiée La formation et la pratique en région : défis et bénéfices assurés René Jr Wittmer, MD : Un passionné de la médecine familiale

12 BILAN Le Congrès annuel de médecine familiale 5 e édition Du 23 au 30 novembre 2013 se tenait le 5 e Congrès annuel de médecine familiale à Riviera Maya au Mexique. L événement, qui vise à favoriser les échanges entre les résidents en médecine familiale tout en leur offrant la possibilité d assister à des conférences sur des sujets d actualité en médecine, a attiré 670 participants, résidents en médecine familiale, en spécialité et accompagnateurs. La prochaine édition se tiendra du 22 au 29 novembre Le Symposium étudiant sur la médecine familiale La Fédération maintient sa participation au Symposium étudiant sur la médecine familiale, une activité mise sur pied par les Groupes d intérêt en médecine familiale (GIMF) des quatre facultés de médecine tour à tour, depuis sa création. Le Symposium tenu le 21 septembre 2013 s est déroulé à la Faculté de médecine de l Université Laval. La FMRQ profite de cette occasion pour échanger avec les étudiants en médecine sur ses interventions en matière de formation postdoctorale en médecine familiale, sur les conditions de travail des résidents en médecine familiale, leurs droits et les services qui sont offerts par la Fédération tout au long de leur formation. Le 20 septembre 2014, c est l Université McGill qui accueillera le Symposium. 12 La Tournée des UMF L année a permis à l équipe de la Fédération et aux membres du Comité des affaires pédagogiques médecine familiale de compléter la visite de toutes les UMF en région amorcée en Cette année, ils ont rencontré 83 résidents sur 131 qui œuvraient dans les 11 UMF visitées. Dans le cadre de cette tournée, la FMRQ propose une rencontre d échanges avec les résidents en médecine familiale qui poursuivent leur formation dans des régions éloignées ou désignées. La Tournée des UMF nous a permis de constater que les services de la FMRQ sont souvent très peu connus des médecins résidents, particulièrement ceux qui sont trop éloignés pour participer aux activités fédératives ou à celles de leurs associations respectives. Ces rencontres permettent d informer les participants, d identifier les difficultés et d y apporter des solutions, mais aussi de faire connaître les bons coups de certains milieux à d autres UMF et d ainsi améliorer leur expérience en région. Le Rapport de la Tournée sera transmis à tous les doyens, vice-doyens, directeurs/ directrices de programme de médecine familiale et directeurs/directrices d UMF, ainsi qu à tous les résidents en médecine familiale. Les AMP : Révision des priorités vs Abolition Les activités médicales particulières (AMP) font l objet de discussions parfois houleuses. Alors qu elles n étaient destinées qu aux médecins ayant 10 ans ou moins de pratique au départ, elles touchent maintenant ceux qui ont 20 ans et moins de pratique en médecine familiale. Décriées comme étant un frein à leur pratique souhaitée, plusieurs reconnaissent toutefois leur bien-fondé pour les soins urgents, aigus ou ceux destinés aux clientèles vulnérables.

13 BILAN Plusieurs veulent les abolir, d autres militent plutôt en faveur d une révision de leur ordre prioritaire et des secteurs concernés. Certains blâment les AMP pour le manque d accessibilité aux soins de première ligne, tandis que d autres soutiennent que les AMP favorisent une pratique en milieu hospitalier qui plaît particulièrement aux jeunes médecins. Au cours de la dernière année, des discussions ont eu cours en vue d établir une position officielle à la FMRQ en ce qui a trait aux AMP. Cependant, compte tenu de la vision très partagée des résidents en médecine familiale sur le sujet, il a été décidé qu aucune décision formelle ne serait prise pour le moment. Le mentorat Plusieurs résidents en médecine familiale se disent inquiets à l entrée en pratique, en raison de l ampleur des connaissances et de la charge de travail qui les attend. La courte durée de la formation a souvent été évoquée comme étant la cause de cette inquiétude. Toutefois, la majorité des médecins de famille et des enseignants sont d avis que les finissants sont prêts après deux ans de formation et qu ils bonifieront leurs connaissances au fil des années. Mais, est-ce assez pour sécuriser tout le monde? C est la question que se posent plusieurs instances, dont le Collège québécois des médecins de famille, qui travaille présentement à mettre sur pied un programme de mentorat pour les jeunes médecins de famille en début de pratique. La FMRQ reste à l affût des développements dans ce dossier auprès de l organisme. Plusieurs veulent abolir les AMP, d autres militent plutôt en faveur d une révision de leur ordre prioritaire. JE SUIS UNE RÉSIDENTE ASSURÉE PAR SOGEMEC Sogemec Assurances, filiale de la FMSQ, a été conçue par des médecins pour des médecins : voilà pourquoi depuis 35 ans déjà, nous offrons aux médecins et futurs médecins tous les outils pour votre tranquillité d esprit. Fédération des médecins résidents du Québec PUB SOGEMEC (ATTENTION :NOUVELLE PUB) 13 Pour vos besoins d assurance Assurance Vie Assurance Invalidité CONTACTEZ-NOUS :

14 BILAN Le cursus Triple-C aborde des enjeux comme l imputabilité, la responsabilité sociale, la sécurité des patients et l efficience en matière de programmation éducative. Le cursus Triple-C L implantation du cursus Triple-C est prévue pour juillet 2014, selon toute la documentation recueillie sur le sujet. Dans les faits, le nouveau cursus devrait être complètement intégré dans les milieux de formation postdoctorale en médecine familiale au Québec dès le 1 er juillet Chaque faculté de médecine est responsable de mettre en place les principes et mesures qui sous-tendent ce nouveau cursus. À cet effet, nous avons interviewé deux directeurs de programme qui nous ont fait part de leur vision du projet. Le Triple-C est un cursus axé sur le développement des compétences. Il vise des soins complets et globaux, est orienté vers la continuité pédagogique et les soins aux patients et centré sur la médecine familiale. Il améliore la matière enseignée, la façon dont elle est enseignée et comment les apprenants sont évalués. Il assure que tous les diplômés ont les compétences requises pour dispenser des soins dans n importe quelle collectivité au Canada. Il vise également à ce que ceux-ci soient prêts à faire face à l évolution des besoins de la société et qu ils bénéficient d un enseignement basé sur les meilleures données probantes en matière de soins aux patients et sur la meilleure éducation médicale disponible. Le cursus aborde des enjeux comme l imputabilité, la responsabilité sociale, la sécurité des patients et l efficience en matière de programmation éducative. Même si le cursus Triple-C est la responsabilité des facultés de médecine, la FMRQ suit et continuera de suivre l évolution de ce dossier, dans une perspective de soutien à ses membres dans ce contexte de changement. Le Comité de valorisation de la médecine familiale Au cours de la dernière année, un comité de valorisation de la médecine familiale a été mis sur pied à l initiative du Directeur de l organisation des services de première ligne intégrés au ministère de la Santé et des Services sociaux. Le comité réunit notamment des directeurs de programme de médecine familiale, des médecins enseignants et des représentants de la Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ) et de la FMRQ. Il se veut un prolongement de la Table de concertation sur l accès aux médecins de famille et aux services de première ligne mise sur pied en 2009 par le ministre de la Santé et des Services sociaux de l époque, le Dr Yves Bolduc. Les deux premières réunions ont été tenues au printemps Le Comité des jeunes médecins de la FMOQ Depuis quelques années maintenant, la FMRQ est invitée à participer aux travaux du Comité des jeunes médecins de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec. Ce comité vise à identifier des façons d appuyer les jeunes médecins en début de pratique. Le 6 juin dernier, le comité tenait son premier Congrès des jeunes médecins à l Hôtel Delta à Québec. Les thèmes abordés concernaient les droits et devoirs des jeunes médecins en début de pratique en lien avec leur établissement, la santé mentale, l entente collective de la FMOQ, l ABC du cabinet, la gestion financière, les congés de maternité. Tous les médecins résidents étaient invités à participer à ce congrès et la FMRQ y était représentée par un membre du comité des affaires pédagogiques médecine familiale. Les CanMEDS-MF Les CanMEDS-MF ont été adoptés par le Collège des médecins de famille du Canada en Ils sont une adaptation des CanMEDS 2005 adoptés par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et ont pour but d orienter le cursus et de guider la conception et l agrément des programmes de résidence.

15 BILAN Présentement, le Collège royal travaille activement à une mise à jour de ses compétences CanMEDS et vise l adoption et la mise en place de la nouvelle mouture en Le CMFC, par le biais de sa présidente, participe aux travaux du CRMCC en cette matière. Aucun changement formel n a toutefois encore été proposé pour ce qui concerne les CanMEDS-MF. Dans les autres spécialités Le Comité des affaires pédagogiques Spécialités couvre 53 spécialités, ce qui l amène à prendre position sur plusieurs sujets, allant de la reconnaissance des spécialités, aux règles entourant les examens de certification, aux normes d agrément des programmes et milieux de formation postdoctorale, et d autres encore, tant au Québec qu au Canada. L année a été très active à cet égard. Nous vous invitons à consulter ce qui suit pour plus de détails. Les examens de certification du Collège royal (timing ) Le dossier concernant le timing des examens de certification au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada continue de faire couler de l encre. Depuis plusieurs années, le Collège tente de modifier les dates auxquelles se font les examens et d allonger le nombre de mois qui séparent l examen écrit de l oral. L an dernier, nous vous faisions part dans ces mêmes pages que rien n avait été conclu dans ce dossier, malgré plusieurs projets pilotes et des formules à la pièce proposés pour un certain nombre de spécialités. Nous faisons face à la même situation au 30 juin Le rapport d un Groupe de travail sur le timing des examens, le Rapport Kearney, du nom de sa présidente, a été circulé au sein des instances du CRMCC mais aucune décision formelle n a été prise encore. La FMRQ maintient sa position quant au respect d un court délai entre l écrit et l oral (3-4 mois maximum) et la possibilité de se présenter aux examens de certification en R3 ou R4, soit dans l avant-dernière année de formation, pour permettre la consolidation des acquis dans la dernière année de résidence. Formation et pratique des soins intensifs (MIG et SI) L un des principaux dossiers ayant retenu l attention des membres du CAP-S et du conseil cette année concerne les différentes avenues de formation menant à une pratique en soins intensifs et leur reconnaissance par les instances concernées sur le plan de l obtention d un poste et de la rémunération associée à ce poste. Le Collège royal offre maintenant une formation de deux ans en soins intensifs qui peut être débutée après trois ans de formation en médecine interne (tronc commun). Par ailleurs, les médecins qui sont certifiés dans des surspécialités de médecine interne doivent faire deux années de formation additionnelles en soins intensifs après leur première certification, ce qui porte leur formation à sept ans. La FMRQ a fait des représentations auprès de l Association des spécialistes en médecine interne du Québec, de la FMSQ et du ministère, ainsi que par le biais de sa participation aux travaux d un comité sur les soins intensifs. Un sondage a également été réalisé auprès des médecins résidents en médecine interne, médecine interne générale et soins intensifs pour recueillir leurs commentaires sur la question. Pour ce qui est des PEM en soins intensifs, ils demeurent reliés à la spécialité de base du médecin et ces derniers sont inscrits au PEM de l établissement dans leur spécialité de base (gastroentérologie, anesthésiologie, médecine interne générale, etc.). Cette décision est conforme à la recommandation faite par le Comité ad hoc sur les effectifs médicaux et entérinée par les administrateurs de la FMRQ. D r François Caron Président, CAP-S La FMRQ a fait des représentations auprès des groupes concernés sur la reconnaissance des différentes formations en soins intensifs. 15

16 BILAN La Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) La Fédération participe chaque année à la Conférence internationale sur la formation des résidents qui se tient à l automne, sous l égide du Collège royal. Cette année, le Dr François Caron, président du CAP-S, y a participé, ainsi que le Dr Radwan Ajlan. Ce dernier a présenté une affiche sur le projet pilote réalisé l an dernier par la FMRQ dans le cadre de la visite globale d agrément de la Faculté de médecine de l Université McGill. Dre Caroline Lacroix, présidente du Comité des affaires syndicales de la Fédération, a pour sa part participé à un panel portant sur les heures de travail des médecins résidents au Canada. La Conférence canadienne sur l éducation médicale (CCEM) Tenue du 25 au 29 avril 2014 à Ottawa, cette conférence offre une tribune aux étudiants et aux résidents en médecine, Le Forum des apprenants, afin que ceux-ci puissent faire valoir leur point de vue dans le cadre d un panel sur un sujet de leur choix. Cette année, la discussion a porté sur les ressources humaines en santé et c est le Dr François Caron qui nous y a représentés. Il y a également présenté les résultats de sa recherche sur les horaires de garde en établissement au Québec. La reconnaissance de la formation en gérontopsychiatrie Au cours de la dernière année, des médecins résidents ont communiqué avec la FMRQ pour faire part de leur intérêt à voir la gérontopsychiatrie être reconnue comme formation complémentaire rémunérée au Québec et que des postes soient prévus aux PREM. Cette surspécialité, reconnue ailleurs au Canada, n a pas fait l objet de postes aux PREM encore. Toutefois, l Université de Montréal a obtenu l aval du Collège royal pour offrir un programme de fellowship dans cette discipline. Cette formation devrait débuter en Les détails peuvent être obtenus auprès du programme de psychiatrie de la Faculté. LE PERSONNEL DE LA FÉDÉRA ÉDÉRATION 16 M. Jean Gouin, directeur général M. Patrick Labelle, directeur des services administratifs Me Patrice Savignac Dufour, directeur des affaires juridiques Mme Johanne Carrier, conseillère, communications et affaires publiques Mme Jocelyne Carrier, coordonnatrice aux affaires pédagogiques Mme Geneviève Coiteux, coordonnatrice médecine familiale Mme Marilyn Gagnon-Huot, coordonnatrice aux effectifs médicaux Mme Marie-Anik Laplante, coordonnatrice aux affaires syndicales Mme Andréa Larivière, coordonnatrice à l aide aux médecins résidents Mme Anna Beaudry, technicienne à l administration Mme Vicki Portelance, technicienne à l administration Mme Élise St-Pierre, technicienne à l administration Mme Louise Francoeur, commis à l administration Mme Edyta Zaniewska, commis à l administration Mme Anie Gratton, adjointe à la direction générale et aux affaires juridiques Me Jacques Castonguay, conseiller juridique externe

17 BILAN Article sur le projet pilote de 2013 pour la visite globale d agrément à l Université McGill À la suite de la présentation de l affiche de la Fédération sur le projet pilote sur la visite d agrément de l an dernier à l Université McGill, le Dr Caron a préparé un article pour publication dans The Journal of Graduate Medical Education. CanMEDS 2015 La FMRQ continue de participer à toutes les étapes de consultation du Collège royal pour la révision des CanMEDS, en prévision de leur adoption en De nombreuses consultations (trois phases) sont prévues dans ce dossier. La 2 e est en cours. Le Collège royal souhaite rafraîchir les concepts adoptés en 2005 et y ajouter d autres volets. La consultation se poursuivra tout au long de la prochaine année académique. Le Collège des médecins de famille du Canada participe également à cet exercice de révision. Nouveaux comités extérieurs Au cours de la dernière année, quelques nouveaux comités ont vu le jour au sein des organismes auxquels la FMRQ siège déjà. Notons la mise sur pied d un groupe de travail sur la rédaction d un Guide à l intention des apprenants et des superviseurs au CMQ. Par ailleurs, à l Association des facultés de médecine du Canada, trois nouveaux groupes de travail ont été mis sur pied récemment, un premier sur la Transition vers la pratique dans le cadre du projet postdoctoral sur l Avenir de l éducation médicale au Canada (AEMC EMPo), un second sur le Jumelage des résidents, qui permettra de déterminer les politiques et procédures appropriées en ce qui a trait au jumelage, et un troisième pour la création d un Questionnaire de l AFMC à l intention des diplômés canadiens, afin de remplacer le Questionnaire de l AAMC. Reconnaissance de nouvelles spécialités et autres mesures pédagogiques La FMRQ est sollicitée régulièrement lorsque les collèges reçoivent des demandes de reconnaissance de certaines spécialités en émergence. En , la Fédération s est prononcée quant à la reconnaissance de nouvelles catégories de diplômes, notamment pour la transplantation d organes pleins, la médecine de la thrombose de l adulte et la curiethérapie. Le CRMCC a également consulté la FMRQ en ce qui a trait à la volonté de certains d éliminer le double comptage (double counting) pour les surspécialités suivantes : l endocrinologie gynécologique de la reproduction et infertilité (EGRI) et la médecine de soins intensifs. Plus récemment, le Collège des médecins du Québec amorçait une consultation auprès de divers organismes pour la reconnaissance de neuf spécialités médicales déjà reconnues comme des surspécialités par le Collège royal : la gérontopsychiatrie, la psychiatrie de l enfant et de l adolescent, la psychiatrie légale, la pédiatrie du développement, l endocrinologie gynécologique de la reproduction et de l infertilité, la médecine interne générale, la radiologie pédiatrique, la neuroradiologie et la pharmacologie clinique et toxicologie. La Fédération doit transmettre ses commentaires à ce sujet au plus tard le 31 juillet Représentant des médecins résidents au CA du CRMCC En , pour la première fois depuis plusieurs années, c est une résidente québécoise qui a été nommée pour siéger au conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et représenter les médecins résidents de toutes les facultés de médecine au pays, Dre Noémie Rouillard-Bazinet. Cette dernière avait siégé au CAP-S préalablement comme représentante de l AMReS. La FMRQ continue de participer à toutes les étapes de consultation du Collège royal pour la révision des CanMEDS, en prévision de leur adoption en La FMRQ est sollicitée régulièrement lorsque les collèges reçoivent des demandes de reconnaissance de certaines spécialités en émergence. 17

18 BILAN CaRMS Depuis quelques années, la FMRQ occupe un siège d administrateur indifférencié (member-at-large) au Canadian Resident Matching Service (CaRMS). Ce poste confère un droit de vote à la FMRQ (un siège similaire a été accordé à la FMEQ). Toutefois, ce poste ne nous permet pas de bénéficier des mêmes droits et privilèges que l Association des médecins résidents du Canada (ACMR-CAIR) qui est membre à part entière du conseil d administration. Le 26 mai dernier, la Fédération a transmis une demande au président du conseil du CaRMS pour solliciter la modification de son statut au sein du conseil. Rappelons que la FMRQ représente le tiers (33 %) des médecins résidents au Canada et que ceux-ci doivent désormais faire leur choix de discipline par le biais des services du CaRMS, et ce, pour tous les jumelages d entrée en résidence et en surspécialité. Amélioration de la performance des médecins Au cours de la dernière année, la Fédération des ordres de médecins du Canada a fait appel à la FMRQ dans le cadre de l élaboration d un document sur le Système d amélioration de la performance des médecins. Cette démarche s inscrivait dans la foulée de l harmonisation des exigences des ordres de médecins à travers le Canada, à la suite de l entente intervenue sur la mobilité des médecins au pays. La FMRQ a transmis ses commentaires à la FOMC. Le document final n a pas encore été rendu public. 18

19 BILAN > > > Des conditions de travail optimales Le Comité des affaires syndicales s est concentré principalement sur l analyse de l entente collective en vigueur, afin d élaborer le cahier de demandes pour la négociation du renouvellement de l entente qui se terminera le 31 mars Les détails concernant les différents dossiers traités sont détaillés ci-après. Les horaires de garde de 16 h en établissement : où en sommes-nous? Alors que nous terminons la 2 e année d implantation des horaires de garde d un maximum de 16 h en établissement, des sondages réalisés récemment auprès des résidents coordonnateurs et assistants résidents coordonnateurs, puis auprès de l ensemble des médecins résidents, démontrent que le taux de satisfaction quant aux nouveaux horaires de garde est élevé chez les R1 et R2 (80 % en accord et fortement en accord). Certaines spécialités comme l anesthésiologie et la chirurgie sont par contre plus critiques des changements apportés aux horaires de garde. Par ailleurs, les sondages ont permis de recueillir des données sur des aspects qui permettront de bonifier l étude de l article 12 en prévision de la prochaine négociation, notamment le nombre de jours consécutifs travaillés et le nombre d heures consécutives pour les gardes de nuit. Le cahier de demandes tiendra compte des aspects soulevés. Le Programme de subvention de projets de recherche sur les horaires de garde en établissement au Québec Le Programme de subvention de projets de recherche sur les horaires de garde en établissement au Québec de la FMRQ s adresse exclusivement aux médecins résidents, sous supervision d un patron ou d un chercheur, offre des subventions allant jusqu à $ par projet. Un comité scientifique composé de médecins chercheurs indépendants de la FMRQ a été mis sur pied pour évaluer les projets. Ceux-ci peuvent être soumis en tout temps en cours d année. Depuis sa mise sur pied en 2012, le Programme a subventionné trois projets. Le Dr François Caron, R5 en médecine interne générale à la Faculté de médecine de l Université de Montréal travaille présentement sur L Effet de l implantation d un horaire de garde de 16 heures sur les milieux académiques d enseignement médical post-gradué rattachés à l Université de Montréal. Dre Ning-Zi Sun, R6 en médecine interne à la Faculté de médecine de l Université McGill, poursuit une recherche qui porte sur l impact de la réforme des heures de travail des médecins résidents sur le professionnalisme en médecine. (The Effect of Resident Duty Hour Reform on the Evolving Concept of Professionalism in Medicine a Qualitative Study). Le Dr Sébastien Lachance, R3 en chirurgie générale à la Faculté de médecine de l Université de Montréal, a obtenu une subvention pour son Étude longitudinale sur la perception des résidents et des professeurs en chirurgie du Québec de l impact de l implantation des gardes de 16 heures sur la qualité de l acte, l enseignement et la qualité de vie. D re Caroline Lacroix Présidente, CAS Le Programme de subvention de projets de recherche sur les horaires de garde en établissement au Québec de la FMRQ offre des subventions allant jusqu à $ par projet. 19

20 BILAN Le Comité directeur national sur les heures de travail des résidents (Phase II) À la suite du dépôt de son rapport sur les heures de travail des résidents au Canada en juin 2013, le Comité directeur national sur les heures de travail des résidents est entré dans sa 2 e phase, laquelle vise à implanter ses recommandations. Le comité est présentement à la recherche de financement pour permettre l élaboration d une boîte à outils nationale de stratégies et de techniques d atténuation de la fatigue et de méthodes efficaces de transfert des soins aux patients, qui favoriseront une meilleure continuité des soins et la sécurité des patients. La FMRQ maintient sa participation aux travaux de ce comité afin de faire valoir la position du Québec dans le dossier et de partager les connaissances acquises depuis la mise en vigueur des gardes en établissement d un maximum de 16 h consécutives. L entente actuelle sera échue le 31 mars Il reste à élaborer le normatif et à déterminer les demandes monétaires. Article 29 /Assurance responsabilité professionnelle pour les stages hors Québec (grief) Le 4 juillet 2013, la FMRQ déposait un grief auprès du ministre de la Santé et des Services sociaux pour contester la réduction de la couverture d assurance responsabilité professionnelle des médecins résidents qui effectuent des stages à l extérieur du Québec. Ce grief vise principalement à faire valider l interprétation de l article 29 de l entente collective à cet égard. Le grief a été envoyé en arbitrage et doit être entendu en septembre Renouvellement de l entente collective pour XX Tout au long de l année, les membres du comité des affaires syndicales ont travaillé à la révision de l entente collective , article par article, afin d élaborer le cahier de demandes de la FMRQ en prévision de la prochaine négociation. L entente actuelle sera échue le 31 mars L article qui a sollicité le plus de temps de la part des membres du comité est sans contredit l article 12. Il reste à élaborer le normatif et à déterminer les demandes monétaires. Le comité devrait déposer son cahier de demandes pour étude par les administrateurs et, subséquemment, par les délégué(e)s, afin que celui-ci puisse être déposé auprès du ministère en temps opportun. 20 I M P O R T A N T NE MANQUEZ PAS LA JOURNÉE CARRIÈRE QUÉBEC QUI SE TIENDRA LE VENDREDI 10 OCTOBRE 2014 AU PALAIS DES CONGRÈS DE MONTRÉAL ON VOUS Y ATTEND!

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015 Ministère de la Santé et des Services sociaux La gestion des effectifs médicaux, les nouvelles règles et les impacts sur les nominations, statuts et privilèges Contenu de la présentation La gestion de

Plus en détail

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc.

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc. L avenir de l éducation médicale au Canada Volet sur l éducation médicale postdoctorale Rapport à l intention du public www.afmc.ca/fmecpg Un projet financé par Santé Canada 1 Introduction Le volet sur

Plus en détail

Votre voix en. médecine familiale. Votre voix en. médecine familiale

Votre voix en. médecine familiale. Votre voix en. médecine familiale médecine familiale Sommaire 1 Sections provinciales et sections spéciales 2 Avantages de l adhésion 3 Services du CMFC 5 Catégories de membres du CMFC/ Droits d adhésion 6 Demande d adhésion Mission Le

Plus en détail

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015 Règles portant sur la formation complémentaire aux programmes de résidence en médecine spécialisée en lien avec le recrutement en établissement universitaire et non universitaire Ces règles s appliquent

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES CONDITIONS ET MODALITES DE DELIVRANCE DU PERMIS ET DES CERTIFICATS DE SPECIALISTE DU COLLEGE DES MEDECINS DU QUEBEC

REGLEMENT SUR LES CONDITIONS ET MODALITES DE DELIVRANCE DU PERMIS ET DES CERTIFICATS DE SPECIALISTE DU COLLEGE DES MEDECINS DU QUEBEC Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93, par. c et c.1, a. 94, par. i et a. 94.1) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Le présent règlement a pour objet de déterminer les règles d'accès à la profession

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2015 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN. Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine.

FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN. Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine. FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine. Article 1 1.1 Mise à part pour les membres d office,

Plus en détail

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est Section locale 2000 Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est actuellement en vigueur... 3 1997...3

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

MESURES DE REDRESSEMENT

MESURES DE REDRESSEMENT 1 LES MESURES pour l intégration des personnes handicapées au programme d accès à l égalité Le présent document propose des exemples de mesures qui peuvent faire partie du rapport d élaboration pour l

Plus en détail

Unissez-vous à l ACIQ

Unissez-vous à l ACIQ Unissez-vous à l ACIQ NOTRE MISSION L Association des couples infertiles du Québec (ACIQ) a pour mission de représenter et de promouvoir les intérêts des couples infertiles du Québec afin que ceux-ci puissent

Plus en détail

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS En vertu de la clause 4-1.01 de l entente locale, la Commission scolaire (ci-après la «Commission») reconnaît officiellement que les enseignantes et les enseignants

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE www.fc-csn.ca BV5087F (2014-09) La force du nombre Depuis 1988, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

Taux global de nomination préférentielle

Taux global de nomination préférentielle 6.2 MESURES DE REDRESSEMENT 1 Taux global de nomination préférentielle Les mesures de redressement d un programme d accès à l égalité ont pour but d augmenter la représentation de chaque groupe visé afin

Plus en détail

Rapport d activité 2011-2012

Rapport d activité 2011-2012 Rapport d activité 2011-2012 Association des étudiantes et étudiants de l Université du 3 e âge de Québec (AÉUTAQ) Avant-propos 3 e âg Q b ( E T Q), j le rapport des 2011-2012, une année marquée par le

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la certification de certaines ressources offrant de l hébergement

Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la certification de certaines ressources offrant de l hébergement Projet de loi n o 56 Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la certification de certaines ressources offrant de l hébergement Mémoire présenté en commission parlementaire

Plus en détail

Découvrez pourquoi plus de 230 000 professionnels multiplient les économies

Découvrez pourquoi plus de 230 000 professionnels multiplient les économies Découvrez pourquoi plus de 230 000 professionnels multiplient les économies Joignez-vous au nombre croissant de professionnels qui cumulent les économies en confiant leurs assurances auto et habitation

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure Novembre 2008 SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure I MISSION Le Service des bibliothèques

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ Adopté par le conseil d administration de l ASPQ Le 11 octobre 2013, et amendée le 12 avril 2014, version finale Dans le

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Stéphane Beaulieu. L avenir de la formation universitaire en psychologie. Marie Girard-Hurtubise

Stéphane Beaulieu. L avenir de la formation universitaire en psychologie. Marie Girard-Hurtubise CHRONIQUE ENTREVUE Stéphane Beaulieu L avenir de la formation universitaire en psychologie Marie Girard-Hurtubise À l instar d autres universités québécoises, le département de psychologie de l Université

Plus en détail

FORMULAIRE D APPLICATION POUR LE DIPLÔME DE MEDICINE DU SPORT ET DE L EXERCICE 2015

FORMULAIRE D APPLICATION POUR LE DIPLÔME DE MEDICINE DU SPORT ET DE L EXERCICE 2015 FORMULAIRE D APPLICATION POUR LE DIPLÔME DE MEDICINE DU SPORT ET DE L EXERCICE 2015 DATE: 18 octobre, 2015 Annexer une photographie et signer dans la boîte ci-dessous LIEU: Ottawa ON Montfort Hospital

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

GUIDE DU PARTICIPANT. à des activités de formation

GUIDE DU PARTICIPANT. à des activités de formation GUIDE DU PARTICIPANT à des activités de formation Ce guide vise à informer les membres de l Ordre des règles entourant la participation à des activités de formation, aux fins de l obligation de formation

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS)

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS) PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS) 2014-2015 Table des matières 1 INTRODUCTION... 3 2 PRÉSENTATION DE L ORGANISME...

Plus en détail

Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie

Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie I. Principes Généraux Ce programme de formation continue

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Rapport du programme de médecine du 1 er cycle de la Faculté de médecine de l Université de Montréal Le projet sur l Avenir de l éducation médicale

Plus en détail

Résidences privées pour personnes âgées Une certification attendue

Résidences privées pour personnes âgées Une certification attendue Résidences privées pour personnes âgées Une certification attendue Avis Sur le projet de loi n o 16 modifiant diverses dispositions législatives en matière de santé et de services sociaux afin, notamment,

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

Édition. Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn

Édition. Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn Édition Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux Direction de l organisation des services,

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DGA SG

RESPONSABILITÉ DGA SG RÈGLEMENT DE LÉGATION DE FONCTIONS ET DE POUVOIRS GÉNÉRAL - DROITS, POUVOIRS ET OBLIGATIONS 1. Adoption de toute mesure jugée appropriée pour pallier temporairement toute situation d urgence et rapport

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

Services d ambulances terrestres

Services d ambulances terrestres Chapitre 4 Section 4.02 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services d ambulances terrestres Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.02 du Rapport annuel 2005

Plus en détail

NORME 12 TABLEAU DE NOTATION DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS

NORME 12 TABLEAU DE NOTATION DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS NORME 12 TABLEAU DE DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE Une faculté

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités La retraite, pour les ex-membres de la FQDE ou ceux 1 qui ont déjà occupé une fonction à la direction d établissement

Plus en détail

Du personnel d encadrement des commissions scolaires

Du personnel d encadrement des commissions scolaires DE S C R I P T IO N D E S E M P L O I S G É NÉ R I Q U E S Du personnel d encadrement des commissions scolaires Direction générale des relations du travail Ministère de l Éducation Juillet 2002 TABLE DES

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Avril 2014 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI)

Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI) Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI) 1 er janvier 2011 Table des matières 1. Bases légales et réglementaires... 2 2. Personnes soumises au devoir

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS DE RECHERCHE DE L UNIVERSITÉ LAVAL Règles de fonctionnement Le fonds de perfectionnement a pour objectif de favoriser le perfectionnement des

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Donner corps aux ressources humaines dans le domaine de la santé Introduction L'année 2013-2014 a été une année

Plus en détail

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES Article 19 de la Constitution de l Organisation internationale

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule :

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : La crèche de la Cigogne, en tant qu institution pour la petite enfance, poursuit les objectifs suivants : Participer, en partenariat avec

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

RAPPORT COM15-01. Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27

RAPPORT COM15-01. Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 RAPPORT COM15-01 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 TITRE : Révision des politiques ADC10_Parrainage et partenariats, ADC30_Publicité et FIN05_Subventions à des organismes externes BUT : Présenter

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE)

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE) FICHE TECHNIQUE La validation des acquis de l expérience (VAE) Synthèse Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

ANNEXE G MANDAT DU COMITÉ RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

ANNEXE G MANDAT DU COMITÉ RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Mis en place par conseil d administration, le comité responsable des ressources humaines et de la rémunération (le «comité») a pour mission d élaborer la philosophie et les lignes directrices de la société

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Reconnaissance des acquis

Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Reconnaissance des acquis Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé Mars 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 2 1. CHAMPS D APPLICATION... 2 2. CADRE GÉNÉRAL... 2 3. RECONNAISSANCE D ACQUIS AUX FINS D ADMISSION

Plus en détail

AVERTISSEMENT : Il s agit d une 1 ère interprétation de la loi

AVERTISSEMENT : Il s agit d une 1 ère interprétation de la loi AVERTISSEMENT : Il s agit d une 1 ère interprétation de la loi Démarches législatives L étude détaillée du projet de loi a été interrompue brusquement le 3 février même si deux séances étaient toujours

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES Période du 1 er avril 2013 au 31 mars 2015 PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

Our success is measured by how well we meet your needs

Our success is measured by how well we meet your needs Grâce à l ensemble HSBC Premier, recevez un soutien personnalisé pour vous aider à gérer votre économie personnelle. Our success is measured by how well we meet your needs 1 Pour être admissible à l ensemble

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail