Ensemble aidons les patients souffrant d un mal de dos inflammatoire à identifier leurs douleurs.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ensemble aidons les patients souffrant d un mal de dos inflammatoire à identifier leurs douleurs."

Transcription

1 Dossier de PRESSE Mars 2014 Ensemble aidons les patients souffrant d un mal de dos inflammatoire à identifier leurs douleurs. Une initiative développée par AbbVie, en partenariat avec l AFLAR et l AFS

2 SommaiRE 2 1. mal DE DoS : La maladie DU SiÈCLE? 2. Un mal DE DoS PEUt En CaChER Un autre : CommEnt identifier CES DiFFÉREnCES? mal DE DoS mécanique : QU ESt-CE-QUE C ESt? LE mal DE DoS inflammatoire À La LoUPE L es caractéristiques du mal de dos inflammatoire Qu elles sont les causes du mal de dos inflammatoire? Quel est l impact sur la qualité de vie des patients? Témoignage vidéo de Chloé, patiente atteinte d une spondyloarthrite non-radiographique 3. mal DE DoS inflammatoire : Un REtaRD au DiaGnoStiC insupportable PoUR LE BiEn-ÊtRE DES PatiEntS En aparté avec LaURE GoSSEC, médecin RhUmatoLoGUE À L hôpital DE La PitiÉ-SaLPÊtRiÈRE P ourquoi un tel retard diagnostique dans le mal de dos inflammatoire? Pourquoi un diagnostic précoce des maladies à l origine du mal de dos inflammatoire est-il essentiel? Qu and et qui faut-il consulter? Pourquoi l initiative Ne Lui Tournez Pas Le Dos et le questionnaire 5 questions sur votre mal de dos peuvent-ils aider les personnes qui souffrent d un mal de dos? 5 QUEStionS FonDamEntaLES À SE PoSER LoRSQUE L on SoUFFRE D Un mal DE DoS 4. UnE PRiSE En ChaRGE adaptée ESt DÉtERminantE 5. ne LUi tournez PaS LE DoS, UnE CamPaGnE EURoPÉEnnE D information Et DE SEnSiBiLiSation QUi Va FaiRE DU BRUit! il Était UnE FoiS L initiative NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS les 4 et 5 octobre 2013, là où tout a commencé le 21 jan vier 2014, la phase de lancement le 29 avr il 2014, le D-Day! Un DiSPoSitiF Et DES outils DE CamPaGnE RÉSoLUmEnt 2.0 Un site internet : et un blog Un questionnaire en ligne 5 questions sur votre mal de dos Un concours photo sur le web DES animations Et DES ÉVÉnEmEntS originaux Et FÉDÉRatEURS À travers toute La FRanCE Un e opération de mobilisation dans les gares françaises Une vague de soutien avec Fabien Gilot et la Fédération Française de Natation

3 3 1. mal DE DoS : La maladie DU SiÈCLE? Le mal de dos touche des millions de personnes en Europe et l on pense souvent à tort que le mal de dos ne touche que les adultes et les personnes âgées, mais en réalité, les enfants aussi peuvent être atteints. 80 % de la population sera amenée à souffrir d un mal de dos au cours de leur vie 1. Le mal de dos est le motif de consultation médicale le plus courant et représente une cause importante d incapacité 2. Actuellement, 1 personne sur 5 vit avec un mal de dos depuis au moins 3 mois 1, ce que l on considère comme un mal de dos chronique 3. Dans la plupart des cas, le mal de dos est mécanique, en revanche, pour environ 1 patient sur 20 la douleur est d origine inflammatoire 4,5. Certaines personnes peuvent attendre jusqu à 10 ans ou plus avant que la cause de leur mal de dos ne soit correctement diagnostiquée Un mal DE DoS PEUt En CaChER Un autre CommEnt identifier CES DiFFÉREnCES? Un diagnostic précoce et une prise en charge appropriée de la maladie à l origine du mal de dos inflammatoire permettent de réduire la douleur et d éviter des répercussions sur le long terme 7. Bénéficier du bon diagnostic et d un traitement adapté est déterminant dans le processus de prise en charge. mal DE DoS mécanique : QU ESt-CE-QUE C ESt? Le mal de dos d origine mécanique est le plus fréquent. Il est souvent causé par le port de charges lourdes, par l intensité de certains efforts physiques ou par des traumatismes sportifs ou autres (accident de voiture). Ces facteurs peuvent endommager les vertèbres, disques, capsules, ligaments, ou muscles de la colonne vertébrale. LES CaRaCtÉRiStiQUES DU mal DE DoS mécanique 8,9 La DoULEUR ESt SoUVEnt associée À Un traumatisme ou À DES EFFoRtS PhySiQUES LES SymPtÔmES Sont VaRiaBLES Et PEUVEnt S aggraver RaPiDEmEnt La DoULEUR ESt DÉCRitE CommE «DoULEUR LanCinantE» ou CommE «UnE DoULEUR ViVE» LES SymPtÔmES S atténuent avec LE REPoS il PEUt SURVEniR À tout âge La DoULEUR n ESt habituellement PaS associée À DES RaiDEURS matinales, ou Si C ESt LE CaS, ELLES DUREnt moins DE 30 minutes

4 4 Les principaux types de mal de dos mécanique 10,11 sont le fameux lumbago, aussi appelé lombalgie aigüe, la hernie discale 12, les tassements vertébraux 11, l arthrose rachidienne 13,14, la discopathie dégénérative 15 ou sont la conséquence d une malformation congénitale de la colonne vertébrale. LE mal DE DoS inflammatoire À La LoUPE LES CaRaCtÉRiStiQUES DU mal DE DoS inflammatoire 16 DES RaiDEURS matinales QUi DUREnt PLUS DE 30 minutes UnE apparition ChEZ DES PERSonnES jeunes, GÉnÉRaLEmEnt âgées DE moins DE 40 ans DES DoULEURS nocturnes, SUSCEPtiBLES DE RÉVEiLLER La PERSonnE DanS La DEUXiÈmE PaRtiE DE La nuit UnE apparition PRoGRESSiVE DE La DoULEUR UnE DoULEUR alternée DU FESSiER UnE DoULEUR QUi ne S améliore PaS avec LE REPoS DES SymPtÔmES QUi S améliorent avec DE L EXERCiCE Souvent confondu avec le mal de dos mécanique, le mal de dos inflammatoire doit pourtant bénéficier d une attention et d une prise en charge particulières. En effet, la douleur inflammatoire peut être la conséquence d une affection sous-jacente qui peut s aggraver avec le temps si elle n est pas identifiée suffisamment tôt. Il existe plusieurs causes susceptibles d être à l origine d un mal de dos inflammatoire. Certaines d entre elles peuvent être difficiles à diagnostiquer mais les progrès scientifiques des 10 dernières années ont permis aux médecins de mieux identifier ces affections et de les prendre en charge de manière plus adaptée 16. Les maladies à l origine du mal de dos inflammatoire peuvent sérieusement impacter la vie des patients, tant physiquement qu émotionnellement ou socialement et les séquelles peuvent être durables voire irréversibles 17,18. Avec le temps, les mouvements peuvent devenir de plus en plus limités 4,5. Bénéficier d un diagnostic précoce et d un traitement adapté est déterminant 19. QUELLES Sont LES CaUSES DU mal DE DoS inflammatoire? Généralement, le mal de dos inflammatoire est causé par certaines maladies auto-immunes. Une maladie auto-immune survient quand le système immunitaire s attaque aux tissus sains 20. Certaines maladies auto-immunes telles que la spondyloarthrite axiale, l arthrite psoriasique, l arthrite réactionnelle et l arthrite entéropathique sont étroitement associées au mal de dos inflammatoire.

5 5 L identification systématique de ces douleurs inflammatoires pourrait permettre aux patients français souffrant, par exemple, sans le savoir d une spondylarthrite d en accélérer le diagnostic, qui n est généralement confirmé qu au bout 8 à 11 ans 4. Ils pourraient ainsi bénéficier plus rapidement d une prise en charge adaptée. LES maladies auto-immunes associées au mal DE DoS inflammatoire Il existe plusieurs types de maladies auto-immunes et quelques-unes sont très étroitement liées au mal de dos d origine inflammatoire. La SPonDyLoaRthRitE axiale : cela comprend deux maladies à l origine du mal de dos inflammatoire : la spondylarthrite ankylosante et la spondyloarthrite axiale non radiographique. La spondylarthrite ankylosante : il s agit de l inflammation des articulations de la colonne vertébrale et du bassin, ce qui provoque des raideurs et des douleurs dans le dos 20. Les lésions au niveau de la colonne vertébrale et des articulations du bassin peuvent être identifiées par une radiographie 21. Parfois, les patients peuvent ressentir ces mêmes symptômes, quand bien même les médecins ne détectent pas d inflammation à la radiographie. Cette affection est appelée spondyloarthrite axiale non-radiographique 7,22. Dans ce cas, il est nécessaire de faire des examens plus approfondis et d examiner les articulations à l aide de techniques plus avancées, comme l IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) 23,24. Les symptômes de la spondyloarthrite axiale non-radiographique et de la spondylarthrite ankylosante sont souvent similaires, même si les atteintes radiographiques sont différentes 23. D autres RhUmatiSmES inflammatoires : certaines maladies provoquant un mal de dos inflammatoire peuvent toucher différentes parties du corps, telles que la peau (rhumatisme psoriasique) 25, les yeux ou les voies urinaires (arthrite réactionnelle) 26, les intestins (arthrite entéropathique) 26, ou les articulations (polyarthrite rhumatoïde) 27. Les symptômes sont une sensibilité accrue et un gonflement des articulations ou des tissus affectés. Chez de nombreuses personnes, une douleur inflammatoire dans le bas du dos peut également se développer. QUEL ESt L impact SUR La QUaLitÉ DE ViE DES PatiEntS? Tandis que la plupart des maux de dos sont aigus et disparaissent après quelques jours ou quelques semaines, le mal de dos chronique se caractérise par une douleur qui dure plus de 3 mois 11. Véritable fardeau, il peut avoir un impact considérable sur la vie des patients qui en souffrent, tant physiquement, qu émotionnellement ou socialement. La douleur physique peut rendre difficile la vie au quotidien, comme par exemple marcher, rester debout ou assis, porter des objets un peu lourds. Au-delà de l impact physique, le mal de dos chronique peut affecter d autres aspects de la vie des patients, comme leur sommeil ou leur humeur. Leur bien-être et leur capacité à travailler peuvent être facilement perturbés, conduisant même parfois à un état d anxiété ou de dépression, en particulier si la douleur persiste 28. Découvrez le témoignage DE ChLoÉ, une patiente atteinte d une spondyloarthrite non-radiographique qui témoigne de l impact du retard diagnostique et des symptômes de sa maladie sur sa vie au quotidien: vidéo de Chloé vivre-avec-un-mal-de-dos-inflammatoire.html

6 6 3. mal DE DoS inflammatoire Un REtaRD au DiaGnoStiC insupportable PoUR LE BiEn-ÊtRE DES PatiEntS Le diagnostic des maladies à l origine d un mal de dos inflammatoire est souvent retardé 6. Dans certains cas, l établissement d un diagnostic de certitude, peut prendre plus de 10 ans 6. Ce délai a un retentissement considérable au quotidien pour les patients qui souffrent. L impact est à la fois : - physique et se traduit par des douleurs, des raideurs et une capacité de mouvement restreinte ; - social : le patient peut s enfermer dans «sa maladie» à laquelle on ne donne pas de nom, l entourage ne le comprend pas voire le rejette ; - psychologique : le patient «subit» cette maladie à laquelle on ne donne pas de nom, certains s interrogent même sur le bien fondé de leurs douleurs. Pour le bien-être des patients qui s ignorent, il est indispensable de réduire ce délai diagnostique. En aparté avec LaURE GoSSEC, médecin RhUmatoLoGUE À L hôpital DE La PitiÉ-SaLPÊtRiÈRE PoURQUoi EXiStE-t-iL CE REtaRD DiaGnoStiQUE DanS LE mal DE DoS inflammatoire? «Ce retard diagnostique s explique par différents facteurs : Le mal de dos mécanique est beaucoup plus fréquent que le mal de dos inflammatoire, le médecin ou le professionnel de santé s oriente donc de prime abord vers le premier et n explore pas forcément la piste du second. Une méconnaissance des différents types de mal de dos inflammatoire, en particulier la spondylarthrite (maladie qui touche moins de 0,5% de la population) car ce sont des maladies peu fréquentes. Une banalisation de la maladie par le patient qui pense que «c est très fréquent», «qu il n y avait rien de spécial à faire» et qui peut-être ne cherche pas de soins, de prise en charge comme il le faudrait.» Le diagnostic n est pas si facile car il n existe pas d examen unique pour identifier les maladies à l origine du mal de dos inflammatoire et certains patients ont des examens qui reviennent normaux ce qui complique le diagnostic.» PoURQUoi Un DiaGnoStiC PRÉCoCE DES maladies À L origine DE CE mal DE DoS inflammatoire (Dont La SPonDyLaRthRitE) ESt-iL ESSEntiEL? «Un diagnostic précoce est essentiel pour le confort physique et psychologique du patient : avoir mal au dos, ne pas savoir de quoi l on souffre, c est une situation très perturbante et très stressante. Souvent, le mal de dos touche des personnes jeunes et actives et peut entraîner des difficultés dans leur travail. S ajoute à

7 7 ceci, le fait qu il n y ait pas de diagnostic et cela complique encore plus leur situation. Cet état d incertitude bride l envie de faire des plans d avenir et de se projeter, tant au niveau professionnel que personnel, puisque tout s organise autour de ce mal de dos. Le diagnostic précoce peut aussi permettre d éviter les coûts de santé liés à cette errance médicale ; mais aussi éviter aux patients de nombreux examens inutiles, douloureux et qui pour certains ne sont pas anodins. Enfin, et c est important, plus les patients sont pris en charge précocement, mieux ils répondent au traitement.» QUi Et QUanD FaUt-iL ConSULtER? «Pour poser le diagnostic, le patient doit s adresser à son médecin généraliste qui l orientera vers un rhumatologue, médecin spécialisé dans les maladies à l origine du mal de dos inflammatoire. En particulier, le patient qui souffre d un mal de dos depuis plus de 3 mois et qui répond aux critères du questionnaire 5 questions sur votre mal de dos devrait consulter sans tarder.» PoURQUoi L initiative ne LUi tournez PaS LE DoS Et LES 5 QUEStionS SUR VotRE mal DE DoS PEUVEnt-iLS aider LES PERSonnES QUi SoUFFREnt D Un mal DE DoS? «L initiative Ne Lui Tournez Pas Le Dos s adresse principalement aux personnes souffrant d un mal de dos depuis plus de 3 mois, en situation de souffrance chronique. Le questionnaire 5 questions sur votre mal de dos peut les aider à se poser les bonnes questions sur leur mal de dos, les encourager à consulter et grâce aux résultats obtenus leur permettre d orienter et de faciliter la discussion avec leur médecin : pour au final accélérer le processus diagnostic.» LES 5 QUEStionS FonDamEntaLES À SE PoSER LoRSQUE L on SoUFFRE D Un mal DE DoS Un questionnaire en ligne, simple et rapide, 5 questions sur votre mal de dos est disponible sur le site internet : Son objectif : aider les patients à identifier si leur mal de dos est plus susceptible d être d origine inflammatoire, et auquel cas faciliter la discussion avec leur médecin. L enjeu : raccourcir le délai au diagnostic et accélérer la prise en charge pour le bien-être des malades. Ce questionnaire s adresse aux personnes qui souffrent de mal de dos depuis au moins 3 mois. Basé sur des critères spécifiques, il a été élaboré par un groupe d experts européens dans le domaine des douleurs dorsales sur la base des recommandations internationales de l ASAS (Assessment of SpondyloArthritis international Society) 16. C est la toute première fois, que ces critères médicaux, issus d un consensus international publié en 2010, sont reformulés pour devenir accessibles et compréhensibles pour les patients. En répondant à ces 5 questions, et en commençant à comprendre de quel type de mal de dos ils souffrent, les patients seront plus enclins à consulter. Leur médecin sera alors en mesure de confirmer ou non, si leur douleur est de nature inflammatoire ou mécanique.

8 8 5 QUEStionS SUR VotRE mal DE DoS QUi DURE DEPUiS PLUS DE 3 mois : 5 CLiCS PoUR ComPREnDRE! 1. Votre mal de dos a-t-il commencé lorsque vous aviez moins de 40 ans? 2. Votre mal de dos s est-il développé progressivement? 3. Votre mal de dos s améliore-t-il lors des mouvements ou des activités? 4. Remarquez-vous que le repos ne soulage pas votre mal de dos? 5. Souffrez-vous, durant la nuit, d un mal de dos qui s améliore après vous être levé(e)? Si le patient répond oui à au moins 4 des 5 questions, son mal de dos est susceptible d être d origine inflammatoire. il est invité à consulter sans tarder son médecin. 4. UnE PRiSE En ChaRGE adaptée Il existe différentes options de prise en charge d un mal de dos inflammatoire. La plupart permettent de soulager la douleur et d améliorer la capacité de mouvement de la colonne vertébrale du patient. Les traitements recommandés peuvent inclure des traitements médicamenteux, tels que des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), des analgésiques, des stéroïdes et des médicaments biologiques (biothérapies) 29, de la kinésithérapie, des exercices ou des massages thérapeutiques. Pour en savoir plus, retrouver des informations complètes sur les traitements et la prise en charge, sur 5. NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS UnE CamPaGnE EURoPÉEnnE D information Et DE SEnSiBiLiSation QUi Va FaiRE DU BRUit! Une grande initiative européenne orchestrée par AbbVie et un Groupe d experts européens appelle à une action urgente, afin d accélérer le diagnostic des maladies à l origine du mal de dos inflammatoire. La campagne intitulée Ne Lui Tournez Pas Le Dos vise à : S ensibiliser le grand public au mal de dos inflammatoire et aux maladies qui en sont à l origine. Réduire le délai au diagnostic et de la prise en charge thérapeutique, en informant et en aidant les personnes atteintes à identifier plus tôt la cause de leur mal de dos.

9 9 En France, cette campagne est développée par abbvie, avec le soutien des organisations et des associations de patients françaises telles que l aflar (Association Française de Lutte Antirhumatismale) et l afs (Association France Spondyloarthrite) et des spécialistes: universitaires, rhumatologues, kinésithérapeutes et représentants d associations de patients ; tous spécialistes du mal de dos inflammatoire et des maladies qui en sont à l origine. Leur expertise et leurs conseils ont permis à cette initiative de voir le jour pour venir en aide aux personnes souffrant de mal de dos. il Était UnE FoiS L initiative ne LUi tournez PaS LE DoS LES 4 Et 5 octobre 2013, LÀ où tout a CommEnCÉ Les 4 et 5 octobre 2013, à Francfort, en Allemagne, un groupe d expert européens, spécialistes des douleurs dorsales s est réuni pour donner naissance à la campagne européenne, «Ne Lui Tournez Pas Le Dos», soutenue par AbbVie. Des professionnels de santé ainsi que des associations de patients, se sont entendus sur les enjeux liés au mal de dos inflammatoire et sur la problématique du diagnostic tardif des maladies qui en sont à l origine. Les échanges, présidés par d éminents intervenants, tels que le Pr Joaquim Sieper, M. Seoirse, Président de la Fédération Internationale de la Spondyloarthrite Ankylosante (ASIF), et Mme Debbie Cook, Directrice de la Société Nationale de la Spondyloarthrite Ankylosante du Royaume-Uni (NASS), ont permis au Groupe de travail de : initier la démarche, concevoir le questionnaire 5 questions sur votre mal de dos élaborer l orientation de la campagne de sensibilisation grand public.

10 10 LE 21 janvier 2014, La PhaSE DE LanCEmEnt Le 21 janvier 2014, un rassemblement européen de plus grande envergure s est tenu à Londres, pour fédérer autour de l initiative Ne Lui Tournez Pas Le Dos. Des experts et des représentants de patients venus de toute l Europe se sont réunis afin d échanger sur les solutions nécessaires au diagnostic plus précoce et sur une meilleure prise en charge des maladies à l origine du mal de dos inflammatoire. A cette occasion, Pr Joachim Sieper et M. Seoirse Smith ont officiellement lancé l initiative Ne Lui Tournez Pas Le Dos au nom des membres du Comité. LE 29 avril 2014, LE D-Day Le coeur de la campagne Ne Lui Tournez Pas Le Dos sera une série d événements organisés en France et en Europe qui débuteront le 29 avril 2014 et se poursuivront tout au long de l année L objectif de ces événements est d informer et d encourager les personnes souffrant d un mal de dos depuis plus de 3 mois (mal de dos chronique) à utiliser le questionnaire en ligne : 5 questions sur votre mal de dos disponible sur le site internet et à discuter des résultats avec leur médecin. Ces événements seront organisés en France, au Royaume-Uni, en Espagne, en Allemagne et en Italie. Un DiSPoSitiF Et DES outils DE CamPaGnE RÉSoLUmEnt 2.0 Un SitE internet : Spécialement créé pour la campagne, il propose des informations sur les différents types de mal de dos et leurs causes, et apporte un éclairage sur ce que vivent les personnes souffrant d un mal de dos chronique : informations, témoignages, vidéos, conseils pratiques et le questionnaire pour identifier la nature du mal de dos.

11 11 Un QUEStionnaiRE En LiGnE 5 QUEStionS SUR VotRE mal DE DoS Disponible sur il s adresse aux personnes souffrant d un mal de dos depuis 3 mois qui sont invitées, en 5 clics, à comprendre si leur mal de dos pourrait être d origine inflammatoire, et auquel cas faciliter la discussion avec leur médecin pour bénéficier d un diagnostic précis et d une prise en charge adaptée. Un BLoG Hébergé sur le site il sera animé et actualisé deux fois par semaine par un blogueur lui-même atteint d une spondylarthrite ankylosante. Au rendez-vous : toutes les actualités autour de la campagne mais aussi des billets sur la vie quotidienne, des interviews, des conseils Un ConCoURS Photo SUR LE WEB Lancé du 29 avril au 15 juin, le concours photo sera mis en ligne sur le site internet de la campagne : et invitera les internautes à poster des photos décalées. L objectif : les inviter à mettre en scène des situations inattendues de la vie quotidienne qu ils ne pourraient pas ignorer ou qui suscitent chez eux une réaction, à l image d un mal de dos chronique qu il ne faut pas ignorer. DES animations Et DES ÉVÉnEmEntS originaux Et FÉDÉRatEURS À travers toute La FRanCE UnE opération DE mobilisation DanS LES GaRES FRanÇaiSES Le 29 avril 2014, des distributions de leaflets aux couleurs de la campagne Ne Lui Tournez Pas le Dos seront réalisées par des hôtesses et des membres des associations de patients AFLAR et AFS et des équipes AbbVie dans 12 grandes gares françaises :

12 12 - Paris - Lyon - Marseille - Tours - Strasbourg - Poitiers - Limoges - Bordeaux - Toulouse - Rennes - Lille - Le Mans Des informations et des conseils seront promulgués pour aider les personnes qui le souhaiteront et qui souffrent d un mal de dos depuis plus de 3 mois à s orienter vers un spécialiste. Des animations seront organisées aux alentours des gares pour interpeller et créer une relation de proximité avec les voyageurs et les inviter à participer et réagir en faveur de la cause. UnE VaGUE DE SoUtiEn avec FaBiEn GiLot Et La FÉDÉRation FRanÇaiSE DE natation Lorsque l on souffre du dos, s il y a bien un sport que l on recommande : c est la pratique de la natation. Le parallèle était donc tout trouvé pour s associer avec la Fédération Française de natation, acteur engagé pour la santé des Français via son programme «Nagez Forme et Santé». C est donc naturellement, que la FFN a souhaité s associer à la campagne Ne Lui Tournez Pas Le Dos. Cerise sur le gâteau, la campagne bénéficie du soutien d un parrain de renom, nageur émérite de l équipe de France de natation : Fabien Gilot. Ce nageur d exception, remporte en 2010, trois médailles aux Championnats du monde à Dubaï : l Or sur 4x100m, l Argent sur le 100m Nage Libre et le Bronze sur le relais 4X200m ; et conserve, en 2011, son titre de champion de France de Nage Libre et devient vice-champion du monde du relais 4X100m 4 Nages et du relais 4X200m 4 Nages. Homme de cœur, c est avec enthousiasme qu il s est lancé dans cette aventure avec les associations de patients : l AFLAR et l AFS pour porter haut et fort les messages de la campagne Ne Lui Tournez Pas Le Dos.

13 Une initiative développée par AbbVie, en partenariat avec l AFLAR et l AFS 13 L aflar est une association française, reconnue d utilité publique, qui représente et soutient les personnes atteintes d affections des os et des articulations : mal de dos, spondyloarthrite, arthrite, ostéoporose L AFLAR s appuie sur une démarche novatrice de concertation et de réflexion commune entre les patients, les associations et les professionnels de santé. Elle s attache à faire progresser les grands objectifs de la lutte antirhumatismale : améliorer de manière significative l efficacité des soins ; informer et éduquer sur les pathologies et les dernières avancées scientifiques ; aider les malades à mieux vivre avec leur maladie au quotidien et à s impliquer activement dans la chaîne de santé ; engager des démarches pour faire progresser la prise en charge sociale, les moyens de prévention et la recherche. L AFLAR a mis en place une organisation permettant d assurer une écoute téléphonique par des patients bénévoles. Allo Rhumatismes, est à disposition du public au N AZUR (appel au tarif local) afin de répondre au mieux aux questions ou attentes d information. L association France Spondyloarthrites (AFS) est exclusivement réservée aux malades diagnostiqués Spondyloarthrite, cette pathologie invisible, et à leurs proches. Parce que leur parcours, leur vécu au quotidien et leur prise en charge thérapeutique sont très spécifiques, ils ont besoin d un soutien personnalisé et méritent une attention toute particulière que seule une association spécialisée, avec des bénévoles formés, peut proposer. Sa vocation principale est d organiser et de favoriser le partage d informations concrètes entre tous ses adhérents. L AFS agit en direction du grand public et des pouvoirs publics en médiatisant l existence et la reconnaissance de la maladie. Le but de cette médiatisation est de faire connaître les conséquences des spondyloarthrites sur le vécu quotidien du malade et de favoriser l accès aux traitements innovants. Compte tenu de sa représentativité et de l ampleur de ses actions, l AFS est agréée par le Ministère de la Santé. Elle est membre de l ASIF (Ankylosing spondylitis International federation). La plupart des délégations sont membres des CISS (Collectif Interassociatif Sur la Santé) régionaux. L AFS compte 16 délégations régionales avec de nombreux membres actifs bénévoles et deux salariés. Le est un numéro national d écoutes 6 jours sur 7. abbvie est une société biopharmaceutique internationale axée sur la recherche formée en 2013 après la séparation d Abbott. La mission de la société est de mettre à disposition son expertise, ses ressources humaines et une approche unique de l innovation pour développer des thérapies innovantes qui répondent à des maladies graves ou chroniques. AbbVie emploie environ personnes dans le monde et a une présence dans plus de 170 pays. Pour plus informations sur l entreprise et son portefeuille de médicaments : Suivez AbbVie sur et sur ses pages AbbVie carreers sur Facebook et LinkedIn.

14 BIBLIOGRAPHIE Airaksinen O, et al. Chapitre 4. Directives européennes pour le traitement de la douleur chronique non spécifique du bas du dos. (European guidelines for the management of chronic nonspecific low back pain) Eur Spine J 2006;15 (Suppl. 2):S192 S Ehrlich GE. Low back pain. Bull World Health Organ 2I003;81: Koes BW, van Tulder MW, Thomas S. Diagnosis and treatment of low back pain. BMJ 2006;332: Rudwaleit et al. How to diagnose axial spondyloarthritis early. Ann Rheum Dis 2004; 63: Sieper J, Braun J, Rudwaleit M, et al. Ankylosing spondylitis: an overview. Ann Rheum Dis 2002;61(Suppl 3):iii Rudwaleit M, Sieper J. Referral strategies for early diagnosis of axial spondyloarthritis. Nat Rev Rheumatol 2012;8: Lipton S, Deodhar A. The new ASAS classification criteria for axial and peripheral Spondyloarthritis. Int J ClinRheumatol 2012;7(6): Cohen SP, Argoff CE, Carragee EJ. Management of low back pain. BMJ 2008;337:a Spondylitis Association of America (SAA). Mechanical back pain vs. spondylitis [Accès le 01/10/13]. 10. Deyo et al. Low Back Pain NEJM 2001, Société Française de Rhumatologie (SFR). Mal de dos [Accès le 20/12/13]. 12. Assistance Publique des Hôpitaux de Paris : Les rhumatismes en 100 questions - Qu est-ce qu une hernie discale: [Accès le 16/12/13]. 13. Assistance Publique des Hôpitaux de Paris : Les rhumatismes en 100 questions - Quelles sont les complications de l arthrose lombaire: [Accès le 16/12/13]. 14. Société Française de Rhumatologie (SFR). Arthrose J ai une arthrose du dos [Accès le 20/12/13]. 15. Assistance Publique des Hôpitaux de Paris : Les rhumatismes en 100 questions Existe-t-il un lien entre hernie discale et arthrose de la colonne vertébrale? [Accès le 29/01/2014]. 16. Sieper J, et al. The Assessment of SpondyloArthritis International Society (ASAS) handbook: a guide to assess spondyloarthritis. Ann Rheum Dis 2009;68:ii1 ii Dagfinrud H, Mengshoel AM, Hagen KB, et al. Health status of patients with ankylosing spondylitis: a comparison with the general population Ann Rheum Dis 2004;63: Assistance Publique des Hôpitaux de Paris : Les rhumatismes en 100 questions - Traitement de la spondyloarthrite : [Accès le 04/03/2014]. 19. O Shea F, Salonen D, Inman R. The challenge of early diagnosis in ankylosing spondylitis. J Rheumatol 2007;34: INSERM Dossiers d information Les maladies auto-immunes [Accès le 20/01/2014]. 21. Société Française de Rhumatologie (SFR). Spondylarthrite ankylosante Comment fait le médecin pour poser le diagnostic de spondylarthriteankylosante? [Accès 20/12/13]. 22. Société Française de Rhumatologie (SFR). Publications - Spondylarthrite sans sacro-iliite radiologique : un problème toujours actuel [Accès le 20/12/13]. 23. Rudwaleit M, Khan MA, Sieper J. The challenge of diagnosis and classification in early ankylosing spondylitis: do we need new criteria? ArthritisRheum 2005;52: Assistance Publique des Hôpitaux de Paris : Les rhumatismes en 100 questions - Traitement de la spondyloarthrite : [Accès le 16/12/13]. 25. Assistance Publique des Hôpitaux de Paris : Les rhumatismes en 100 questions - Qu est-ce qu un rhumatisme psoriasique? : [Accès le 16/12/13]. 26. Assistance Publique des Hôpitaux de Paris : Les rhumatismes en 100 questions - Qu est-ce qu une arthrite réactionnelle? : [Accès le 16/12/13]. 27. Assistance Publique des Hôpitaux de Paris : Les rhumatismes en 100 questions - Qu est-ce que la polyarthrite rhumatoïde? : [Accès le 16/12/13]. 28. Aletaha D, Neogi T, Silman AJ, et al Rheumatoid arthritis classification criteria: an American College of Rheumatology/European League Against Rheumatism collaborative initiative. ArthritisRheum 2010;62: Zochling J, van der Heijde D, Burgos-Vargas R, et al. ASAS/EULAR recommendations for the management of ankylosing spondylitis. Ann Rheum Dis 2006;65: abbvie Michel Bailly ou Elisabeth lavroff ou ContaCts PrEssE - ChandlEr ChiCCo agency Marie-Claire Gabai Caroline Pelicot-Peyronnet

VOUS AVEZ MAL AU DOS DEPUIS PLUS DE 3 MOIS?

VOUS AVEZ MAL AU DOS DEPUIS PLUS DE 3 MOIS? COMMUNIQUÉ DE PRESSE 25 MARS 2014 VOUS AVEZ MAL AU DOS DEPUIS PLUS DE 3 MOIS? 5 QUESTIONS POUR IDENTIFIER L ORIGINE DE VOS DOULEURS! UNE INITIATIVE EUROPÉENNE POUR AIDER LES PATIENTS À IDENTIFIER LA NATURE

Plus en détail

Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil

Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil Liens d intérêt Intérêts financiers : aucun Liens durables ou permanents : aucun Interventions

Plus en détail

Prévenir... le mal de dos

Prévenir... le mal de dos Prévenir... le mal de dos 5 Mal de dos mal du siècle Qui n a pas un jour souffert du mal de dos? 8 personnes sur 10 souffrent ou souffriront du dos Plus d un français sur trois déclare avoir souffert du

Plus en détail

CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION

CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION INTRODUCTION Une extension d indication a été octroyée au laboratoire PFIZER le 02 février 2007 pour sa spécialité Celebrex 100 mg et 200

Plus en détail

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde Vivre avec une polyarthrite rhumatoïde Décembre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 17 septembre 2014 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables

Plus en détail

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S INTRODUCTION La lombalgie est un symptôme fréquent avec une prévalence

Plus en détail

Ostéopathie et lombalgie! en phase aigue" Xavier Dufour" Gilles Barette "

Ostéopathie et lombalgie! en phase aigue Xavier Dufour Gilles Barette Ostéopathie et lombalgie! en phase aigue" Xavier Dufour" Gilles Barette " Définition" # Société Française de Rhumatologie! # Douleur allant de la charnière dorsolombaire au bassin pouvant irradier jusqu$au

Plus en détail

I Identification du bénéficiaire (nom, prénom, N d affiliation à l O.A.) : II Eléments à attester par un médecin spécialiste en rhumatologie :

I Identification du bénéficiaire (nom, prénom, N d affiliation à l O.A.) : II Eléments à attester par un médecin spécialiste en rhumatologie : ANNEXE A : Formulaire de première demande Formulaire de première demande de remboursement de la spécialité HUMIRA pour une spondylarthrite axiale sévère sans signes radiographiques de spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

Elaboration de Recommandations. l utilisation des biothérapies dans

Elaboration de Recommandations. l utilisation des biothérapies dans Elaboration de Recommandations pour la Pratique Clinique pour l utilisation des biothérapies dans les spondylarthropathies T. Pham, F. Guillemin, P. Claudepierre, M. Luc, C. Miceli, M. de Bandt, M. Breban,

Plus en détail

Le rachis inflammatoire. Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux

Le rachis inflammatoire. Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux Le rachis inflammatoire Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux Spondylo-arthrites SAPHO Quelques diagnostics différentiels Les spondyloarthrites Terminologie

Plus en détail

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Le Diagnostic Objectif de la démarche diagnostique Diagnostic de SPONDYLARTHROPATHIE

Plus en détail

La prise en charge de votre spondylarthrite

La prise en charge de votre spondylarthrite G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre spondylarthrite Vivre avec une spondylarthrite Décembre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce

Plus en détail

Le Psoriasis Qui est touché?

Le Psoriasis Qui est touché? LE PSORIASIS 1 Le Psoriasis Qui est touché? De 2 à 5 % de la population française soit2 à 3 millionsde personnes en France Deux "pics" de survenue : à l'adolescence et vers la soixantaine Parfois sur des

Plus en détail

Les clés de la maladie de Verneuil

Les clés de la maladie de Verneuil Adresses utiles pour plus d informations : Association Française pour la Recherche sur l Hidrosadénite (AFRH) 772 avenue du Professeur Louis Ravas 34080 Montpellier http://www.afrh.fr - http://ados.afrh.fr

Plus en détail

RACHIALGIES : DOULEURS DU RACHIS : POURQUOI L ACTIVITÉ EST-ELLE THÉRAPEUTIQUE?

RACHIALGIES : DOULEURS DU RACHIS : POURQUOI L ACTIVITÉ EST-ELLE THÉRAPEUTIQUE? RACHIALGIES : DOULEURS DU RACHIS : POURQUOI L ACTIVITÉ EST-ELLE THÉRAPEUTIQUE? Dr S. Genevay, CC Responsable Consultation multidisciplinaire du dos Service de rhumatologie EBM 1 Garder l activité = règle

Plus en détail

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue?

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue? Association Française des Polyarthritiques & des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques 9, rue de Nemours - 75011 Paris E-mail : afp@nerim.net - www.polyarthrite.org Tél. : 01 400 30 200 - Fax : 01 400

Plus en détail

LES «REDS FLAGS»: SONT-ILS SUFFFISANTS POUR NE PAS PRATIQUER des RADIOGRAPHIES SYSTEMATIQUES AVANT MANIPULATIONS VERTEBRALES?

LES «REDS FLAGS»: SONT-ILS SUFFFISANTS POUR NE PAS PRATIQUER des RADIOGRAPHIES SYSTEMATIQUES AVANT MANIPULATIONS VERTEBRALES? LES «REDS FLAGS»: SONT-ILS SUFFFISANTS POUR NE PAS PRATIQUER des RADIOGRAPHIES SYSTEMATIQUES AVANT MANIPULATIONS VERTEBRALES? Marc Marty MD Service rhumatologie Hôpital H Mondor 94 000 Créteil France Section

Plus en détail

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Les spondylarthopathies 0.2% de la population en France Arthrites Réactionnelles rares S. Ankylosante

Plus en détail

Les formes cliniques. Maxime Breban

Les formes cliniques. Maxime Breban Reconnaître la Spondylarthrite en 2011 Les formes cliniques Maxime Breban maxime.breban@apr.aphp.fr Qu'est-ce que les rhumatismes inflammatoires? Inflammation chronique des articulations Maladies complexes

Plus en détail

Arthrite psoriasique quand le psoriasis s attaque aux articulations et à la colonne vertébrale

Arthrite psoriasique quand le psoriasis s attaque aux articulations et à la colonne vertébrale MÉDECINE LPS 1/2016 Arthrite psoriasique quand le psoriasis s attaque aux articulations et à la colonne vertébrale CHRISTA INGLIN Le Dr Thomas Langenegger est médecin-chef de la clinique médicale de rhumatologie

Plus en détail

49 e CONGRES DE L A.M.U.B.

49 e CONGRES DE L A.M.U.B. 49 e CONGRES DE L A.M.U.B. ALGORITHME THÉRAPEUTIQUE DE LA LOMBALGIE Dr. T.S. ILLÉS Chirurgien orthopédiste Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologie C.H.U. Brugmann Session Osteo Articulaire Modérateurs

Plus en détail

Lombalgie inflammatoire. François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010

Lombalgie inflammatoire. François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010 Lombalgie inflammatoire François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010 Pronostic d une lombalgie aigue 1mois: 66 à 75% encore symptomatiques quelques limitations fonctionnelles 82

Plus en détail

La lombalgie du sujet jeune. Dr Carine Dufauret-Lombard Service Rhumatologie CHU Limoges

La lombalgie du sujet jeune. Dr Carine Dufauret-Lombard Service Rhumatologie CHU Limoges La lombalgie du sujet jeune Dr Carine Dufauret-Lombard Service Rhumatologie CHU Limoges Pré-test 1- quel(s) symptôme(s) vous font suspecter une lombalgie symptomatique? a- douleur importante b- perte de

Plus en détail

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C C. Rachis Sommaire 1 C 2 C 3 C 4 C 5 C 6 C 7 C 8 C 9 C 1 C Affections congénitales... 1 Syndrome médullaire... 1 Possibilité de subluxation atloïdo-axoïdienne... 1 Cervicalgie commune... 1 Névralgie cervico-brachiale...

Plus en détail

32 Syndrome du tunnel cubital

32 Syndrome du tunnel cubital 32. Syndrome du tunnel cubital 201 32 Syndrome du tunnel cubital SYNDROME CLINIQUE Le syndrome du tunnel cubital est une cause rare de douleur et de faiblesse de la partie latérale de l avant-bras qui

Plus en détail

Actualités de la Spondyloarthrite

Actualités de la Spondyloarthrite Actualités de la Spondyloarthrite A. Baillet Service de Rhumatologie, Hôpital sud, Echirolles Nouveaux paradigmes des spondyloarthrites La spondyloarthrite Attéinte articulaire Enthésite Synovite Dactylite

Plus en détail

N 92. Rachialgie. Les dix commandements [N 92] 5. Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

N 92. Rachialgie. Les dix commandements [N 92] 5. Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. N 92. Rachialgie Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Statistiques ECN Question déjà tombée 3 fois. En quelques mots-clés Commune/symptomatique

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

AU-DELÁ DES MAUX IL-Y-A PEUT-ÊTRE

AU-DELÁ DES MAUX IL-Y-A PEUT-ÊTRE Informations à l intention des patients souffrant de lombosciatique AU-DELÁ DES MAUX IL-Y-A PEUT-ÊTRE Pour toute information complémentaire, consultez le site www.douleurnonidentifiee.com Vous êtes peut-être

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C C. Rachis Sommaire 1 C 2 C 3 C 4 C 5 C 6 C 7 C 8 C 9 C Affections congénitales... 1 Syndrome médullaire... 1 Possibilité de subluxation atloïdo-axoïdienne... 1 Cervicalgie commune... 1 Névralgie cervico-brachiale...

Plus en détail

* Affection bénigne mais extrêmement fréquente (peu y échappent!) avec un coût socio-économique énorme :cinq milliards de francs par an

* Affection bénigne mais extrêmement fréquente (peu y échappent!) avec un coût socio-économique énorme :cinq milliards de francs par an LOMBALGIE 1 1. LA LOMBALGIE BANALE OU COMMUNE * C est une douleur lombaire par Trouble de la mécanique lombaire avec un disque sain ou dégénéré (discopathie, discarthrose) ou par arthrose lombaire postérieure.

Plus en détail

La goutte la maladie des rois

La goutte la maladie des rois La goutte la maladie des rois Tous droits protégés Pharmanetis Sàrl Tout savoir sur la goutte Comment bien gérer sa maladie? Par Van Nguyen et Xavier Gruffat (pharmaciens) Photo: Matthew Cole - Fotolia.com

Plus en détail

Direction générale. Vous avez mal? Agissons ensemble!

Direction générale. Vous avez mal? Agissons ensemble! Direction générale Vous avez mal? Agissons ensemble! Vous avez mal? Vous redoutez de souffrir à cause d une intervention ou d un examen? Un de vos proches est concerné par ce problème? Cette brochure vous

Plus en détail

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic.

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic. LE CONFLIT SOUS ACROMIAL a) Fonction Lors des mouvements du membre supérieur, les tendons de la coiffe des rotateurs passent sous un élément osseux et ligamentaire (arche) composé de la face inférieure

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

23/10/2012. Enoncé. Enoncé

23/10/2012. Enoncé. Enoncé Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Cas clinique ED MT4/7.2 Items 49-50-51-53 Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs

Plus en détail

26 ES RHUMATOLOGIE PRATIQUE CAP 15 JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 RENCONTRES DE. www.rhumatologie-pratique.com PARTICIPATION GRATUITE

26 ES RHUMATOLOGIE PRATIQUE CAP 15 JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 RENCONTRES DE. www.rhumatologie-pratique.com PARTICIPATION GRATUITE PARTICIPATION GRATUITE 26 ES programme PRÉLIMINAIRE* *sous réserve de modifications RENCONTRES DE RHUMATOLOGIE PRATIQUE JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 CAP 15 1-13, quai de Grenelle - Paris 15 e PRÉSIDENT

Plus en détail

CERVICALGIE COMMUNE : Définition, données cliniques, conduite thérapeutique. Dr Norbert TEISSEIRE-Rhumatologue Diplômé en MMO.

CERVICALGIE COMMUNE : Définition, données cliniques, conduite thérapeutique. Dr Norbert TEISSEIRE-Rhumatologue Diplômé en MMO. CERVICALGIE COMMUNE : Définition, données cliniques, conduite thérapeutique. Dr Norbert TEISSEIRE-Rhumatologue Diplômé en MMO. DEFINITION. - Cervicalgie : douleur susceptible d intéresser la région s étendant

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13 Anatomie Enthésopathies Docteur Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie CHU Angers 18.10.2013 Symphyse pubienne Coxo-fémorales Bursopathies Sacroiliaques 4 tableaux 3 grands cadres Douleur lombofessière

Plus en détail

Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation

Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation Atelier : Perles cliniques en dermatologie chez l adulte 1. reconnaître les différents types de lésions cutanées; 2. utiliser le diagnostic

Plus en détail

Chapitre 7: Arthrose et polyarthrite rhumatoïde

Chapitre 7: Arthrose et polyarthrite rhumatoïde Chapitre 7: Arthrose et polyarthrite rhumatoïde DE QUOI S AGIT- IL230? L arthrose L arthrose est la pathologie la plus fréquente de toutes les pathologies rhumatismales. Elle se caractérise par la perte

Plus en détail

Approche comportementale et cognitive de la douleur chronique

Approche comportementale et cognitive de la douleur chronique Approche comportementale et cognitive de la douleur chronique Françoise LAROCHE Centre Evaluation et Traitement de la Douleur Hôpital Saint-Antoine Paris 43 Rationnel dans la douleur chronique nécessité

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME. BUSduGLAUCOME

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME. BUSduGLAUCOME DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME 1/LE GLAUCOME EN CHIFFRES X Epidémiologie Première cause de cécité absolue en France + 1 Million de

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES. Spondylarthrites. Décembre 2008

SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES. Spondylarthrites. Décembre 2008 SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Spondylarthrites Décembre 2008 OBJECTIFS - Mieux identifier les patients atteints de spondylarthrite afin de raccourcir le délai entre l apparition des symptômes

Plus en détail

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile Pædiatric Rheumatology InterNational Trials Organisation Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile De quoi s agit-il? Le syndrome de Blau est une maladie génétique. Les patients souffrent d une combinaison entre

Plus en détail

Spondyloarthrites. Spondylarthrite ankylosante & maladies apparentées de la colonne vertébrale.

Spondyloarthrites. Spondylarthrite ankylosante & maladies apparentées de la colonne vertébrale. Spondyloarthrites Spondylarthrite ankylosante & maladies apparentées de la colonne vertébrale. Chère patiente, cher patient, Chers proches, Dans mon cabinet, je reçois de nombreux patients souffrant de

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique Caroline Karras-Guillibert Rhumatologue, Hôpital Saint Joseph, Marseille La lombalgie chronique : le «mal du siècle»?

Plus en détail

Traiter le mal à la racine

Traiter le mal à la racine DOULEUR CHRONIQUE Traiter le mal à la racine Nous sommes tous confrontés un jour à la douleur. Pour beaucoup, elle disparaît heureusement aussi vite qu elle survient. Mais pour certains, elle devient une

Plus en détail

Mal de dos. Pour faire le point Ouvrons le dialogue. Ministère de la Santé et de la Protection sociale

Mal de dos. Pour faire le point Ouvrons le dialogue. Ministère de la Santé et de la Protection sociale Mal de dos Pour faire le point Ouvrons le dialogue Ministère de la Santé et de la Protection sociale Pour faire le point Mal de dos Votre médecin vous a proposé de faire le point sur votre dos. Ce livret

Plus en détail

Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques

Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques France MARCHAND Nagi MIMASSI Psychologue clinicienne stagiaire doctorante Praticien hospitalier Consultation des douleurs chroniques

Plus en détail

SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE. Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009

SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE. Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009 SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009 Maladie de PAGET Fractures ostéoporotiques Rhumatismes inflammatoires Spondylodiscite Fibromyalgies MALADIE DE PAGET Augmentation

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 octobre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 octobre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 octobre 2009 CELEBREX 100 mg, gélule B/30 - Code CIP 354 368.1 CELEBREX 200 mg, gélule B/30- Code CIP 354 370.6 Laboratoire PFIZER Code ATC : M01AH01 Liste I Date

Plus en détail

Déterminants de la couverture vaccinale chez les patients ayant une MAI

Déterminants de la couverture vaccinale chez les patients ayant une MAI 10eme Journée du REIVAC 10/04/2015 Déterminants de la couverture vaccinale chez les patients ayant une MAI Paul Loubet CIC Cochin Pasteur Plan AVNIR Littérature Discussion Conclusion Introduction MAI +

Plus en détail

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur Soins palliatifs et Ostéopathie Prise en charge alternative de la douleur DÉFINITION Méthode thérapeutique jeune qui consiste, «dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer, et

Plus en détail

PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005

PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005 PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005 Service ALD et accords conventionnels - 1 - SYNTHÈSE ET PERSPECTIVES I. INTRODUCTION Les lombalgies

Plus en détail

Les rhumatismes inflammatoires. Arthrite Rhumatoïde, Arthrite psoriasique, Spondylarthrite ankylosante

Les rhumatismes inflammatoires. Arthrite Rhumatoïde, Arthrite psoriasique, Spondylarthrite ankylosante Les rhumatismes inflammatoires Arthrite Rhumatoïde, Arthrite psoriasique, Spondylarthrite ankylosante Arthrite Rhumatoïde (RA) Voorstelling van de ziekte Arthrite Rhumatoïde Inflammation chronique des

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

Kit «Bouteilles d eau»

Kit «Bouteilles d eau» Campagne de sensibilisation à la polyarthrite Kit «Bouteilles d eau» - Sommaire - Les objectifs de la campagne L opération pilote du 21 avril 2012 en images Devenir ambassadeur de la campagne o Où et comment?

Plus en détail

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai ostéopathe Le Métier d Ostéopathe L ostéopathe est un spécialiste de la médecine douce appelée ostéopathie. Elle est basée

Plus en détail

TMS les données belges relatives à la lombalgie

TMS les données belges relatives à la lombalgie TMS les données belges relatives à la lombalgie Pr Philippe Mairiaux Université de Liège «Comment prévenir les TMS?», Bruxelles, 22 octobre 2007 Epidémiologie de la lombalgie en population générale (Inserm

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 25 septembre 2010 DU RHUMATISME. Journée Grenobloise

DOSSIER DE PRESSE. 25 septembre 2010 DU RHUMATISME. Journée Grenobloise DOSSIER DE PRESSE 25 septembre 2010 Journée Grenobloise DU RHUMATISME A tout âge, mieux vivre avec son rhumatisme. Le bénéfice de l activité et du sport Contacts presse : BV CONSEiL Santé Emmanuelle Klein

Plus en détail

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE Les maux de tête peuvent être divisés en maux de tête primaires et secondaires. Les maux de tête primaires (90%) sont plus répandus que les maux de tête secondaires (10%)

Plus en détail

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE?

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE? QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE? La colonne vertébrale est constituée d un empilement de vertèbres. Les cinq vertèbres du bas constituent la colonne lombaire ou rachis lombaire qui repose sur le sacrum.

Plus en détail

Lombalgies inflammatoires de l homme jeune

Lombalgies inflammatoires de l homme jeune Lombalgies inflammatoires de l homme jeune Auteur : Dr Éric TOUSSIROT, Besançon Comité éditorial : Dr Laure GOSSEC, Paris Dr Henri NATAF, Mantes-La-Jolie Relecteurs CFMR : Pr Bernard DUQUESNOY, Lille Pr

Plus en détail

Les épreuves portent sur le programme de Première et Terminale scientifique.

Les épreuves portent sur le programme de Première et Terminale scientifique. CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai ostéopathe Le Métier d Ostéopathe L ostéopathe soigne toutes sortes de dysfonctionnements : rhumatismes, mal de dos, troubles

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

Q U EST CE QU UNE DISCOPATHIE DEGENERATIVE LOMBAIRE?

Q U EST CE QU UNE DISCOPATHIE DEGENERATIVE LOMBAIRE? Q U EST CE QU UNE DISCOPATHIE? La colonne vertébrale est constituée d un empilement de vertèbres. Les cinq vertèbres du bas constituent la colonne lombaire ou rachis lombaire qui repose sur le sacrum.

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Pierre MARY Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau 100 enfants lombalgiques 1/3 =

Plus en détail

6 Sommes-nous (les malades) tous égaux face à cette pathologie?

6 Sommes-nous (les malades) tous égaux face à cette pathologie? 6 Sommes-nous (les malades) tous égaux face à cette pathologie? Sans doute NON car la chronicisation des symptômes n est pas vécue de façon identique selon que le malade a en lui les ressources nécessaires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SALON DU DOS 2013

DOSSIER DE PRESSE SALON DU DOS 2013 DOSSIER DE PRESSE SALON DU DOS 2013 Organisé en partenariat avec http://salon-du-dos.msa.fr Sommaire Communiqué de presse 3 Fiche technique 4 Interview des organisateurs 5 Présentation du Salon du dos

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

Appendix 1 (as supplied by authors):

Appendix 1 (as supplied by authors): Appendix 1 (as supplied by authors): Questionnaire used to study cannabinoid prescription for the management of chronic noncancer pain among physicians in the Abitibi-Témiscamingue region of Quebec Appendix

Plus en détail

Item 180 : Prescription d'une cure thermale

Item 180 : Prescription d'une cure thermale Item 180 : Prescription d'une cure thermale COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Définition et

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail

Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail Yvan Campbell, B.Éd. M.Sc. SRDC Kinésiologue Campbell, Y. (2015). Les lésions musculo-squelettiques

Plus en détail

Trucs du métier. L arthrite psoriasique en l absence du psoriasis. clinicien@sta.ca. Avez-vous un truc? Son épidémiologie et son expression

Trucs du métier. L arthrite psoriasique en l absence du psoriasis. clinicien@sta.ca. Avez-vous un truc? Son épidémiologie et son expression L arthrite psoriasique en l absence du psoriasis Trucs du métier Son épidémiologie et son expression Le psoriasis est une maladie cutanée inflammatoire chronique qui touche de 1 % à 3 % de la population

Plus en détail

Swiss Clinical Quality Management in Rheumatic Diseases

Swiss Clinical Quality Management in Rheumatic Diseases Swiss Clinical Quality Management in Rheumatic Diseases 13 e séance de travail sur la politique de santé nationale 17 novembre 2011 Atelier 3 Dr méd. H.A. Schwarz Président de la SCQM SCQM? La SCQM est

Plus en détail

Dr Pascale Vergne-Salle Service de Rhumatologie, CHU de Limoges. Membre enseignant chercheur EA 4021

Dr Pascale Vergne-Salle Service de Rhumatologie, CHU de Limoges. Membre enseignant chercheur EA 4021 Dr Pascale Vergne-Salle Service de Rhumatologie, CHU de Limoges Membre enseignant chercheur EA 4021 Rhumatisme inflammatoire chronique Prévalence des SA ies en Europe = 1 à 2% Age moy : 26 ans, ratio homme/femme:

Plus en détail

Les douleurs fonctionnelles en Rhumatologie. Dr Christian Cadène SOFOMEC 17 mars 2011

Les douleurs fonctionnelles en Rhumatologie. Dr Christian Cadène SOFOMEC 17 mars 2011 Les douleurs fonctionnelles en Rhumatologie Dr Christian Cadène SOFOMEC 17 mars 2011 Douleurs fonctionnelles ou psychogènes La douleur est la cause la plus fréquente de consultation en rhumatologie C

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE INVALIDANTE

LA LOMBALGIE CHRONIQUE INVALIDANTE LA LOMBALGIE CHRONIQUE INVALIDANTE DE LOURDES CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES : 6 millions de CS par an 1,4 milliards d euros de coûts directs et 5-10 fois plus de coûts indirects Coût de la prise en charge de

Plus en détail

CONNAISSEZ-VOUS LE TAPIS DE FLEURS PRANAMAT?

CONNAISSEZ-VOUS LE TAPIS DE FLEURS PRANAMAT? CONNAISSEZ-VOUS LE TAPIS DE FLEURS PRANAMAT? Un instrument simple et efficace pour soulager et soigner le dos en profondeur Douleurs musculaires et articulaires, hernie discale, lumbago, sciatique, cervicalgie,

Plus en détail

Stimulation médullaire et douleur neuropathique. Brochure d information destinée aux patients

Stimulation médullaire et douleur neuropathique. Brochure d information destinée aux patients Stimulation médullaire et douleur neuropathique Brochure d information destinée aux patients La douleur neuropathique et ses conséquences Cette brochure vous a été remise par votre médecin : Les différents

Plus en détail

Peut-on faire des tests thérapeutiques par anti TNF dans la SA? A Saraux Service de rhumatologie CHU de la Cavale Blanche Brest

Peut-on faire des tests thérapeutiques par anti TNF dans la SA? A Saraux Service de rhumatologie CHU de la Cavale Blanche Brest Peut-on faire des tests thérapeutiques par anti TNF dans la SA? A Saraux Service de rhumatologie CHU de la Cavale Blanche Brest Plan Se pose-t-on souvent la question du test? Le test est-il pertinent?

Plus en détail

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT Madame, Monsieur, Vous souffrez d une sténose du canal lombaire, une intervention chirurgicale est envisagée. Afin de prendre une décision en

Plus en détail

Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie

Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie B. Lauwerys Service de Rhumatologie Cliniques Universitaires Saint-Luc Novembre 2009 Prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde X Polyarthrite

Plus en détail

Ménagez. votre dos! Mutualités

Ménagez. votre dos! Mutualités Ménagez votre dos! votre Mutualités L i b r e s I nterrogez un groupe et constatez combien de personnes ont déjà éprouvé des maux de dos Chacun devra, un jour ou l autre, faire face à des problèmes lombaires

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

Les biothérapies : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes

Les biothérapies : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes Rapport d'étude - Juillet 2005 - Contacts TNS Sofres France Santé 68GM75 Nadia Auzanneau 01.40.92.45.57 nadia.auzanneau@tns-sofres.com

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

Qu avez-vous appris pendant cet exposé?

Qu avez-vous appris pendant cet exposé? Qu avez-vous appris pendant cet exposé? Karl VINCENT, DC IFEC 2010 Diplôme Universitaire de Méthodes en Recherche Clinique Institut de Santé Publique d Epidémiologie et de développement ISPED Bordeaux

Plus en détail