Le journal des petites canailles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le journal des petites canailles"

Transcription

1 Le journal des petites canailles Communauté de Communes Barrès-Coiron Journal du RAM N 22 Juin, juillet, août 2015 EDITO : Ce nouveau numéro du journal du RAM vous accompagne avant de se quitter le temps d une pause estivale. Et avec l arrivée des beaux jours, c est l occasion de faire des sorties. Nous partirons à la découverte de la ferme d Upie au cours de ce trimestre, puis nous irons aussi découvrir les fruits et légumes du potager de l association le Terreau (à confirmer). Un spectacle sera aussi proposé pour fêter la musique! Du côté des assistantes maternelles, une demi-journée de sensibilisation à l utilisation du tapis-lecture est proposée le samedi 6 juin 2015 sur inscription uniquement. Et une 2 ème édition de la bourse à la puériculture sera organisée dans la cour du multi-accueil le samedi 20 juin 2015, de 8h30 à 13h. Enfin, un repas des assistantes maternelles se tiendra le vendredi 12 juin Bel été! Relais Assistantes Maternelles «les Petites Canailles» Impasse des Lavandières MEYSSE Baix Cruas Meysse Rochemaure Saint-Bauzile Saint-Lager Bressac Saint-Martin sur Lavezon Saint-Symphorien ss Chomérac Saint-Pierre La Roche Saint-Vincent de Barrès Illustration Vinciane DELAUNE RUBRIQUES : EDITO L ACTUALITE LEGISLATION : L attestation pôle emploi DOSSIER : L enfant et la collectivité RETOUR SUR LA FORMATION CONTINUE COIN DES IDEES (recettes, activités ) EN BREF...

2 L ACTUALITE La vie du RAM Commande groupée : Certaines assistantes maternelles ont manifesté leurs souhaits de pouvoir faire une nouvelle commande groupée pour acquérir des fournitures pour les activités manuelles ou pour renouveler les jeux. Si vous êtes vous aussi intéressés, merci de contacter le relais afin de convenir ensemble d une date de rencontre. Sensibilisation à l utilisation du tapis-lecture : Je vous rappelle que le tapis-lecture sur le thème des fonds marins est empruntable auprès du RAM. N hésitez pas à le demander. Et pour celles qui le souhaitent, Mireille DAUDIN- BEVILACQUA, conteuse, nous proposera une demi-journée de sensibilisation autour de l utilisation du tapis-lecture : samedi 6 juin 2015, de 9h à 12h Il reste encore quelques places, alors n hésitez pas à contacter le RAM si vous souhaitez y participer ou pour plus d informations. Formation continue à venir sur le secteur du Teil : A l automne prochain, le RAM de la communauté de communes Rhône-Helvie (sur la commune de le Teil) organise la formation : «Favoriser la relation avec les enfants et leur famille» d une durée de 24h, sur 3 samedis (les 7, 14 et 28 novembre 2015). Merci de me contacter si vous êtes intéressées ou si vous souhaitez obtenir plus de renseignements. Accueillir un enfant dans une situation dite d urgence : Très occasionnellement, le RAM peut être contacté par des familles qui sont à la recherche d un mode d accueil en urgence, et pour un temps provisoire. Ces évènements étant non prévisibles (exemple : hospitalisation du parent, maladie de l assistante maternelle, etc.) L accueil «en urgence» d un enfant chez une assistante maternelle vient répondre à une situation particulière qui déstabilise la famille et pour laquelle aucun relais dans l entourage de l enfant n est possible. Dans ces situations où une réponse rapide doit être trouvée, et pour faciliter la recherche des familles, le RAM souhaiterait connaître quelles seraient les assistantes maternelles qui seraient favorables à s engager sur ce type d accueil si la situation se présente. Cela suppose alors de réfléchir aux conditions d accueil proposées et aux informations essentielles à communiquer avec les familles pour que cet accueil se fasse dans des conditions les plus sereines possibles. Nous vous invitons donc à vous manifester auprès du RAM si vous êtes favorable à cet accueil, ou pour plus de renseignements. 2

3 LEGISLATION L attestation pôle emploi L article R du Code du travail, complété pour les assistantes maternelles employées par des particuliers par l article 18 de la convention collective du 1er juillet 2004, fait obligation à l employeur de remettre l attestation destinée à l assurance chômage dès le contrat de travail terminé, c est-àdire à la fin du préavis, qu il ait été réalisé ou non. Comme le certificat de travail et le dernier bulletin de paie, le document doit, en principe, être disponible le jour même de la rupture. Que l assistante maternelle privée d emploi puisse ou non prétendre à une indemnisation par l assurance chômage, l attestation doit être délivrée quel que soit le motif de la rupture : retrait de l enfant, fin de contrat à durée déterminée, faute grave ou lourde, démission, prise d acte de la rupture du contrat ou encore départ en retraite. En plus de l exemplaire destinée à l intéressée, une copie de l attestation doit être transmise par l employeur à Pôle emploi. Si l assistante maternelle ne s inscrit pas immédiatement comme demandeur d emploi, elle doit conserver le document fourni par l employeur pendant la totalité du délai de forclusion, soit douze mois après la rupture du contrat. L assurance chômage. Comme n importe quel salarié, les assistants maternels peuvent prétendre à une indemnisation suite à la privation d emploi, sous réserve de remplir plusieurs conditions. Appréciation des droits : Les droits sont appréciés à la fin du dernier contrat de travail, entendue comme la fin du préavis, que le salarié l effectue ou qu il en soit dispensé. En l absence de préavis, sera retenu le dernier jour de travail. La fin du contrat prise en considération doit se situer dans les douze mois précédant l inscription comme demandeur d emploi. Ce délai de douze mois est allongé dans un certain nombre de situations. L attestation pôle emploi fait partie des documents réclamés par l organisme chargé de l assurance chômage lors du dépôt d une demande d allocation par un salarié privé d emploi. Ce document est obligatoirement remis au terme du contrat de travail de l assistante maternelle par l employeur. Il contient les informations relatives à l emploi occupé (durée, nature du contrat de travail, rémunération et motif de la rupture), et permet au salarié de faire valoir ses droits à l assurance chômage. C est à partir de ces informations que seront déterminés la durée et le montant de son indemnisation. La délivrance d une attestation justement remplie à donc toute son importance. Un document obligatoire : L attestation de salaire destinée à Pôle emploi est un imprimé nominatif remis exclusivement à l employeur sur sa demande. Le formulaire papier doit être retiré auprès des services de Pôle emploi (l employeur peut se procurer l attestation par téléphone au 39 95, ou sur le site : après s être inscrit préalablement à l aide de son numéro pajemploi. Il peut être également complété en ligne puis imprimé). Par rapport aux autres employeurs, les particuliers employeurs disposent d un document simplifié, au nombre de rubriques limitées et adaptées à la nature de l emploi. L attestation doit être remplie par l employeur ; l exactitude des renseignements fournis engage sa responsabilité. Le salarié ne doit rien y écrire. Sanction : L employeur qui ne remet pas l attestation à la salariée privée d emploi ou à l assurance chômage, ou qui fournit un formulaire présentant des indications erronées, s expose à des sanctions pénales et peut être puni, après mise en demeure de l inspection du travail ou de Pôle emploi, d une amende. Par ailleurs en privant l assistante maternelle de son droit à un revenu de remplacement, l employeur qui délivre l attestation en retard lui cause nécessairement un préjudice ouvrant droit à des dommages et intérêts en cas de recours devant le conseil des prud hommes. Source : L assmat n 100 et 128 3

4 LE DOSSIER L enfant et la collectivité L enfant accueilli chez une assistante maternelle bénéficie d une relation privilégiée et individualisée avec cet adulte qui l accompagne au quotidien. Aussi, l accueil en collectivité, permis notamment par les temps d accueil collectif proposés dans le cadre du RAM, doit être accompagné et bénéficier de conditions favorables pour l enfant afin de lui être bénéfique. Ce dossier vise donc à réfléchir sur l accueil en collectivité et ses conditions favorables. Conditions favorables à la collectivité : l individualisation de la relation Dans la prise en charge d un jeune enfant, chacun sait l importance de l individualisation des relations. En effet, un jeune enfant séparé de ses parents ne peut construire les éléments essentiels de sa sécurité interne, nécessaire à son bien-être et à son bon développement sur son temps d accueil, que dans une relation individuelle et fiable avec un même adulte. La collectivité, quant à elle, constitue un moyen qui, selon les conditions proposées, est plus ou moins favorable aux enfants de moins de 3 ans. Sans des conditions de sécurité suffisantes pour les jeunes enfants, il y a le risque que la «sauvagerie», ou ce qu on appelle communément «la loi de la jungle», domine avec toutes les dérives connues d angoisse, de violence et d agressivité pour les enfants qui la vivent. Ainsi, selon Sylviane GIAMPINO, psychanalyste, «la collectivité n est porteuse d humanisation pour l enfant que si elle est suffisamment individualisée». C est donc accompagné par cet adulte fiable et disponible pour lui, que l enfant s ouvre à l autre et aux autres, au plaisir du partage et de la rencontre. Sans cette condition première, la vie en collectivité peut être nocive pour un enfant, porteuse d angoisse de nonexistence, et de peur de l autre et des autres. Collectivité = socialisation? Pour le plus grand nombre d entre nous, la collectivité est associée à la socialisation du jeune enfant et à la nécessité pour ce dernier d apprendre un certain nombre de règles et d interdits, en vue de le préparer aux futures contraintes de la vie sociale, en premier lieu, celles de l école maternelle. Rien n est dit, alors, des conditions qui permettent aux jeunes enfants de supporter les contraintes inévitables de la vie sociale. Rien n est analysé, non plus, du type de contraintes imposées aux enfants, de celles qui apparaissent superflues ou trop fragilisantes pour des enfants très jeunes, ni, encore moins, de leur âge ou de la maturité nécessaire pour les supporter. Il semble alors que la première préoccupation des adultes soit de renvoyer aux enfants l idée que la vie avec les autres est faite principalement de limites et de contraintes, en oubliant trop souvent de leur transmettre le plaisir et la richesse de la rencontre et du partage. L éducation se retrouve ainsi réduite à une démarche de répression et non d ouverture. Il n est plus question des conditions pour une socialisation humanisante. S il est vrai que les jeunes enfants dépendent de ce que vivent les adultes qui les ont en charge, ils dépendent aussi de ce que les adultes leur font vivre. Lorsque la manière dont les adultes les prennent en charge est inadaptée, les enfants en souffrent inévitablement. 4

5 Vers un accueil adapté aux besoins, et favorable à la socialisation de l enfant : principales caractéristiques d une collectivité adaptée aux besoins de jeunes enfants et favorable à leur socialisation. Une prévisibilité précise des événements quotidiens, bien au-delà des grands découpages temporospatiaux de la journée, qui, s ils font sens pour les adultes, ne sont pas assez significatifs pour l enfant. C est cette prévisibilité, reposant sur un déroulement détaillé, respecté par chacun des adultes et matérialisé par divers signaux visuels reconnaissables par le tout-petit, qui lui permettra d anticiper avec certitude les différents moments de la journée. C est cette certitude qui constitue le socle de sa prise d indépendance et de son ouverture sociale. Un espace d activité organisé avec soin, dont les dimensions évoluent avec l enfant, où il soit protégé des intrusions de ceux, plus âgés ou plus jeunes, dont la motricité et les centres d intérêt sont très différents des siens, et où il puisse, avec des objets sélectionnés avec discernement par les adultes, se prêtant à des utilisations créatives et variées, et présentés en nombre suffisant, conduire à leur terme les séquences de jeu dans lesquelles il s est engagé, en étant aussi peu interrompu que possible. Un véritable engagement des adultes, mais s inscrivant dans le cadre de soins professionnels, c està-dire caractérisés par un haut degré d attention à l enfant, de soucis de son bien-être et d intérêt pour son développement, donnant lieu à des relations affectueuses et proches, mais vécues dans un climat émotionnel tempéré, et protégées des risques liés aux sentiments d appartenance mutuelle qui emprisonnent, assignant à l adulte une position de type parental et faisant obstacle pour l enfant au plaisir de l échange avec les pairs. Des règles de vie précises et constantes, sur le contenu desquelles les adultes se sont donc mis d accord, mais n impliquant qu un très petit nombre d interdictions ou d interdits formulés avec fermeté et bienveillance à la fois, dans la perspective d une aide et d un soutien apportés à l enfant pour parvenir peu à peu à un meilleur contrôle de son activité pulsionnelle. La façon des adultes d intervenir dans les conflits entre enfants est particulièrement importante à cet égard, car elle est souvent caractérisée par un excès de précipitation et une brusquerie qui augmentent la violence de la situation, constituent pour l enfant un modèle négatif, le privent des bénéfices d une confrontation avec l autre (lorsque celle-ci ne met pas en danger l intégrité physique et psychique des protagonistes) et d une recherche autonome de modes de résolution du conflit appropriés, et font finalement obstacle à la socialisation. Une observation de l enfant attentive, régulière et partagée par les adultes chargés de prendre soin de lui directement ou indirectement permettant de très bien le connaître dans ses habitudes, ses rythmes, ses capacités, ses façons de signifier ses attentes et mouvements de volonté, ses affects et, à l intérieur d un cadre spatial, temporel et organisationnel stable, d individualiser, de coordonner et d ajuster les réponses données à ses besoins et à son évolution. Ce travail d observation est, in fine, un puissant soutien et une source de grandes satisfactions pour les professionnels dans l exercice d un métier difficile, qui les sollicite fortement sur le plan émotionnel : de même qu elle aide à faire des liens, à mieux percevoir et comprendre les cohérences cachées qui sous-tendent le comportement parfois déconcertant ou pénible de certains enfants, de même elle donne accès à l émerveillement, en aidant à saisir la richesse de l activité de pensée préverbale du tout-petit, à inscrire ses «petits» progrès quotidiens dans une trajectoire de développement, à mieux identifier le sens et les enjeux tant de ce qu il fait et montre que de ce que les adultes sont attentifs à faire et à être pour lui. Sources : - Les relais assistantes maternelles : améliorer l accueil individuel des jeunes enfants? - 5

6 Retour sur la formation continue "Eveil de l enfant" : témoignages Une fois n est pas coutume, ce trimestre, les assistantes maternelles sont à l honneur : Suite à la formation continue intitulée «l éveil de l enfant», organisée sur le territoire Barrès-Coiron en mars et avril dernier à laquelle ont participé 7 assistantes maternelles dont 5 du RAM «les petites canailles», voici quelques témoignages recueillis à l issue de la formation pour faire le bilan de cette expérience : «Assistante maternelle est un métier d'expérience. La formation continue permet de sortir du quotidien, de comprendre l'importance de nos gestes et de notre attitude dans la construction de l'enfant. C'est également un moment d'échange permettant de mettre des mots sur des situations parfois difficiles et d'avoir des regards différents. Composant un groupe de 7 assistantes maternelles, nous nous sommes rassemblés à Meysse, lors de 3 samedis de mars et d'avril 2015, pour participer à une formation sur l'éveil de l'enfant et adapter les jeux et les activités au stade de développement de l'enfant. Cette formation m'a apporté des idées de jeux et d'activités avec ceux qu'ils apportent à l'enfant, permettant de mieux les organiser (à quel âge, seul ou à plusieurs, dehors ou non, à quel moment...). De plus, cette formation m'a fait prendre conscience de la posture professionnelle favorable à l'éveil et à l'autonomie de l'enfant : l'importance de créer un environnement affectif sécurisant et susciter la curiosité plutôt que de le faire jouer. "Il n'y a pas de petites expériences chez l'enfant "». «J'ai trouvé le contenu de la formation conforme à mes attentes. J' ai également apprécié les échanges que j'ai pu avoir avec les assistantes maternelles qui ont fait la formation avec moi». «J'ai beaucoup apprécié ce stage sur l'éveil du petit enfant. Il m'a remis en mémoire le développement de l'enfant étape par étape, notamment l'aspect psychologique et tout ce qui est important pour l'aider a grandir en confiance. Les échanges et expériences entre assistantes maternelles sont aussi très enrichissants». Séverine, Sandra, Véronica, Michelle. 6

7 LE COIN DES IDEES RECETTES, ACTIVITES... Recette : Cake au jambon et au chèvre (réalisé au RAM le trimestre dernier) Ingrédients (pour 6 personnes) : g de farine - 3 œufs - 10 cl de lait - 5 cl d huile d olive - 1 sachet de levure chimique g de jambon g de fromage de chèvre g de gruyère râpé - sel, poivre Préparation : Dans un saladier, mélanger la farine et la levure, puis ajouter ensuite les œufs et le lait. Enfin incorporer l huile. Inclure le fromage et le jambon à cette préparation ainsi que sel et poivre. Verser le tout dans un moule à cake préalablement beurré. Faire cuire à four chaud à 180 C pendant 30 minutes. Livres pour les petits : Premiers printemps (lu au RAM) Au fil des saisons, une petite fille goûte, regarde, touche, écoute et sent : le goût des cerises, la contemplation d une nuit d été, la douceur de l intérieur d une bogue de marron, le silence de la neige... Un livre qui brille - Abeille La perception des couleurs chez les bébés s'affine au fil des premiers mois. Ces petits livres aux couleurs très contrastées correspondent bien à ce développement Ces 1ers imagiers simples et brillants proposent de découvrir les animaux dans des univers familiers. Monstre! (lu au RAM) Il y a un monstre caché, mais où est-il? Il est derrière une de ces ombres terrifiantes. En soulevant les étranges rabats on découvre une monstrueuse surprise! Partage de compétences : Empreinte de fleurs en peinture : quand la bouteille remplace le pinceau... Matériel : Peinture Fond de bouteille plastique Feuille de papier (avec éventuellement en fond un tronc d arbre et ses branches) Laisser l enfant tremper le fond de la bouteille plastique dans la peinture puis l appliquer sur la feuille. Vous pourrez alors observer la trace laissée par cet accessoire : une fleur. Quand la bouteille remplace le pinceau, c est le printemps qui s exprime sur le papier. Bonne découverte! 7

8 EN BREF... PERMANENCES DU RELAIS : A MEYSSE, Impasse des lavandières Locaux du multi-accueil ITINERANCE DES MATINEES D EVEIL : Mardi sur RDV: Mercredi : Jeudi : 13h30-17h 9h - 12h30 13h15-17h 13h30-18h30 1 à 2 matinées d éveil par semaine à Cruas (sur les temps scolaires), Le mardi ou vendredi de 9h à 11h 1 à 2 matinées d éveil par semaine à Meysse le lundi ou vendredi de 9h à 11h EMPRUNTS POSSIBLES AUPRES DU RAM : - Tapis-lecture - Livres et magazines (l ass mat, assistantes maternelles magazine, etc.) - Jeux de la ludothèque 1 matinée d éveil par semaine sur le secteur de Saint-Bauzile, St-Symphorien / Baix Le jeudi de 9h à 11h 1 matinée d éveil par mois à la bibliothèque de Saint-Lager Bressac Pensez à vous inscrire. Fermetures du RAM : - jeudi 25 juin de 13h30 à 17h : réunion réseau RAM - du 13 au 31 juillet 2015 pour congés Evénements à venir ce trimestre : - Sortie au zoo d Upie le jeudi 4 juin - Formation autour du tapis-lecture le samedi 6 juin Spectacle musical «Monsieur Boum» : vendredi 26 juin 2015 à 10h - Bourse à la puériculture : samedi 20 juin 2015 de 8h30 à 13h - Visite du potager de l association le Terreau (à confirmer) 8

Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots»

Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» JUILLET 2014 N 2 RUBRIQUES Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» 27 avenue de Langres 52140 Montigny le Roi Tel: 03 25

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL. Nom :... Prénom :... Ce contrat doit être établi avant l accueil de l enfant.

CONTRAT DE TRAVAIL. Nom :... Prénom :... Ce contrat doit être établi avant l accueil de l enfant. CONTRAT DE TRAVAIL Il est conclu un contrat de travail régi par : la loi n 2005-706 du 27 juin 2005 relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux ; le décret n 2006-627 du 29 mai 2006 relatif

Plus en détail

Projet d Accueil. Entre Parent(s) et Assistant Maternel

Projet d Accueil. Entre Parent(s) et Assistant Maternel Outil proposé par les Relais Parents Assistants Maternels des Côtes d Armor dans le cadre de leur mission d accompagnement. Ce document n a pas de valeur légale ou réglementaire. Juin 2012 Projet d Accueil

Plus en détail

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Relais Assistantes Maternelles Maison de la Famille Rue Antoine Bourdelle 62100 Calais Tél : 03.21.97.60.73 EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Présentation L accord

Plus en détail

Formations Sanitaires et Sociales. Petite enfance Gérontologie Aide à domicile

Formations Sanitaires et Sociales. Petite enfance Gérontologie Aide à domicile Formations Sanitaires et Sociales Petite enfance Gérontologie Aide à domicile SOMMAIRE Formations communes aux secteurs : petite enfance, gérontologie et aide à domicile Page 4 Formations relatives au

Plus en détail

Fin du contrat : quelles sont vos obligations administratives?

Fin du contrat : quelles sont vos obligations administratives? 1 sur 5 29/09/2014 09:21 Fin du contrat : quelles sont vos obligations administratives? Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex En collaboration avec Cécile Gilbert, Avocat au Barreau de l'eure,

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE

CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE POUR L EMPLOI D UN(E) ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) AGRÉÉ(E) Régi par les dispositions de la Convention Collective Nationale de travail des assistants maternels du particulier

Plus en détail

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE S O M M A I R E Préambule Règlement Objectifs Ecole / cantine Quelques chiffres Le prestataire 1 2 Préambule RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE A N N É E 2 0 1 2 / 2 0 1 3 La municipalité de CHAMPAGNIER

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Ce modèle a une fonction d information La Convention Collective Nationale des assistants maternels du particulier

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

Règlement intérieur de l établissement année 15-16

Règlement intérieur de l établissement année 15-16 Ecole Sainte Anne Saint Joachim 3 rue de Ker Anna 56400 Sainte Anne d'auray Règlement intérieur de l établissement année 15-16 Admission et inscription à l école Maternelle Tout enfant est admissible à

Plus en détail

GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE

GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE 1 GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE édito La petite enfance est l une des priorités du Conseil général, et en particulier les modes d accueil. L accueil au domicile d une assistante

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL Vous allez effectuer un stage dans notre structure. Ce livret d accueil a été rédigé pour vous souhaiter la bienvenue et vous donner quelques informations

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

RUPTURE DU CONTRAT. La date de la première présentation du courrier par la poste détermine le début du préavis.

RUPTURE DU CONTRAT. La date de la première présentation du courrier par la poste détermine le début du préavis. RUPTURE DU CONTRAT (Article 18 de la convention collective) Pour rupture de contrat à l'initiative de l'employeur ou de la salariée (démission), la partie qui prend la décision doit notifier la rupture

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

CA'RAM'EL news n 2. Le Relais Assistantes Maternelles du Pays Bilurien... Vous souhaite une belle année 2015. Édito. Accueil en permanence

CA'RAM'EL news n 2. Le Relais Assistantes Maternelles du Pays Bilurien... Vous souhaite une belle année 2015. Édito. Accueil en permanence CA'RAM'EL news n 2 JANVIER-MARS 2015 Le Relais Assistantes Maternelles du Pays Bilurien... Vous souhaite une belle année 2015 Édito Bonjour à toutes et à tous, Après un premier trimestre riche en rencontres

Plus en détail

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi Août 2012 GUIDE PRATIQUE Guide de SAISIE EN LIGNE de l ATTESTATION EMPLOYEUR Pôle emploi Depuis le 1 er janvier 2012 les entreprises de plus de 10 salariés doivent transmettre leur attestation employeur

Plus en détail

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1)

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1) Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction (1). C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : Quels sont mes droits? Que dois-je faire

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Contrat de travail et d accueil à durée indéterminée entre particuliers employeurs (parents) et assistants maternels agréés

Contrat de travail et d accueil à durée indéterminée entre particuliers employeurs (parents) et assistants maternels agréés Contrat de travail et d accueil à durée indéterminée entre particuliers employeurs (parents) et assistants maternels agréés Préambule L accueil d un enfant chez un assistant maternel doit être minutieusement

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

Petite Enfance. Livret accueil

Petite Enfance. Livret accueil 1 Petite Enfance Livret accueil Les préinscriptions Les préinscriptions à la crèche des rives, à la crèche des Ferrayonnes et à la crèche familiale se font tout au long de l année. Les femmes enceintes

Plus en détail

Classe verte à Hollenfels

Classe verte à Hollenfels Classe verte à Hollenfels Du lundi 10 mai au mercredi 12 mai 2010 C.E.1 de Madame Lanneluc SOMMAIRE 1. Personnel d encadrement 2. Transport 3. Hébergement 4. Projet pédagogique 5. Budget 6. Annexes : -

Plus en détail

ALLOCATIONS DE CHOMAGE SECTEUR PUBLIC FICHES PRATIQUES 1 - CONDITIONS D OUVERTURE DES DROITS EN ALLOCATION D AIDE AU RETOUR L EMPLOI

ALLOCATIONS DE CHOMAGE SECTEUR PUBLIC FICHES PRATIQUES 1 - CONDITIONS D OUVERTURE DES DROITS EN ALLOCATION D AIDE AU RETOUR L EMPLOI ALLOCATIONS DE CHOMAGE SECTEUR PUBLIC FICHES PRATIQUES 1 - CONDITIONS D OUVERTURE DES DROITS EN ALLOCATION D AIDE AU RETOUR L EMPLOI 2 - DEMARCHES A SUIVRE POUR ETRE INDEMNISE AU CHOMAGE 3 - OŪ VOUS PROCURER

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Les assistants maternels. employès par des particuliers

Les assistants maternels. employès par des particuliers Les assistants maternels employès par des particuliers Sommaire Références 1 - OBLIGATIONS GÉNÉRALES 2 2 - LE CONTRAT DE TRAVAIL 3 et 4 3 - PÉRIODE D ESSAI 4 4 - DURÉE DE L ACCUEIL 5 5 - RÉMUNÉRATION

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE PRIMAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE PRIMAIRE Ecole Française du Cap - 101 Hope Street - Gardens 8001 - Cape Town - Afrique du Sud Tél: +27 (0)21 461 2508 - Fax: +27 (0)21 461 5312 - courriel : secretariat@ecolefrancaiseducap.co.za www.ecolefrancaiseducap.co.za

Plus en détail

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat. Au service de la réussite de chacun. Commission scolaire des Draveurs

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat. Au service de la réussite de chacun. Commission scolaire des Draveurs Commission scolaire des Draveurs GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat Au service de la réussite de chacun N.B. Dans le présent texte, le générique masculin est utilisé sans

Plus en détail

Apprenti-Sage Info Numéro 1 4 septembre 2015. Lire, ça fait grandir! Merci à la famille Vézeau. Dates à retenir

Apprenti-Sage Info Numéro 1 4 septembre 2015. Lire, ça fait grandir! Merci à la famille Vézeau. Dates à retenir Apprenti-Sage Info Numéro 1 4 septembre 2015 Dates à retenir Lundi 7 septembre Mercredi 9 septembre à 19 h Jeudi 10 septembre à 19 h Lundi 14 septembre 2015 à 19 h 15 Lundi 21 septembre Congé de la fête

Plus en détail

Règlement intérieur du primaire

Règlement intérieur du primaire Règlement intérieur du primaire Préambule Le Lycée Français de Toronto est un lieu d apprentissage et de formation, où les élèves acquièrent des connaissances, mais aussi s imprègnent de principes de comportements

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE D'AIDE A DOMICILE

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE D'AIDE A DOMICILE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE D'AIDE A DOMICILE Le présent document définit les règles générales d organisation et de fonctionnement du Service prestataire d Aide à Domicile de Ramonville-Saint-Agne

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

-la durée de la période d essai, -le nombre de jours et d heures d accueil par mois,

-la durée de la période d essai, -le nombre de jours et d heures d accueil par mois, 1. Généralités. Parents employeurs d une assistante maternelle Vos obligations: Employer une assistante maternelle agréée par le Conseil Général, bénéficiant d un suivi par le service de PMI et recevant

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Association agréée pour la fourniture de services aux personnes : SAP/N 377891759 N de Siret: 37789175900054 CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Mme/Mr ------------------------------------------,-----------------------------------------------------

Plus en détail

M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 30 mai 2012 N de pourvoi: 11-12274 Non publié au bulletin Rejet M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président SCP

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT POUR L ACCUEIL DE PERSONNES ÂGÉES OU ADULTES HANDICAPÉS

DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT POUR L ACCUEIL DE PERSONNES ÂGÉES OU ADULTES HANDICAPÉS DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT POUR L ACCUEIL DE PERSONNES ÂGÉES OU ADULTES HANDICAPÉS Demandeur(s) : 1 ère demande d agrément - Renouvellement d agrément (Si l agrément est sollicité par un couple : identifications

Plus en détail

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES OBJECTIFS : Développer des comportements de non-violence et de respect. Amener l élève à développer des habiletés dans la résolution de ses conflits interpersonnels. Assurer

Plus en détail

ECOLE PRIMAIRE QUERAL ECOLE MATERNELLE CHARLES PERRAULT ECOLE DU CHAT PERCHE SAINT-ROCH

ECOLE PRIMAIRE QUERAL ECOLE MATERNELLE CHARLES PERRAULT ECOLE DU CHAT PERCHE SAINT-ROCH COMMUNE DE PONTCHATEAU REGLEMENT INTERIEUR DES RESTAURANTS SCOLAIRES MUNICIPAUX ECOLE PRIMAIRE QUERAL ECOLE MATERNELLE CHARLES PERRAULT ECOLE DU CHAT PERCHE SAINT-ROCH Le présent règlement, adopté par

Plus en détail

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016 Associations Familiales Laïques - Conseil Départemental 27, rue Lavoisier - 67200 Strasbourg - tél. : 03.88.29.06.49 Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 12h courriel : info@afl67.com -

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015

FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015 FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015 Centre de Formation Supérieure Diplômante des Enseignants de Musique 380 Avenue W.A. Mozart - 13100 Aix en

Plus en détail

Pégase 3 Congés payés : Dispositions générales. Dernière révision le 20/11/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 Congés payés : Dispositions générales. Dernière révision le 20/11/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 Congés payés : Dispositions générales Dernière révision le 20/11/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Activation de la gestion des congés payés...3 Le décompte des jours...5

Plus en détail

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen?

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? L'environnement social et psychologique THIERRY QUERE Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? Un enfant à l'école européenne est souvent un enfant qui vit à l'étranger, dans un autre pays

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin Parents, assistant(e) maternel(le), L enfant est au cœur de vos préoccupations, la qualité

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Relation soignant / soigné

Relation soignant / soigné Relation soignant / soigné 3 métiers impossibles selon Freud : gouverner soigner éduquer Car met les personnes dans une situation de dépendance et d autorité Relation = activité ou une situation dans laquelle

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant phénylcétonurique Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de phénylcétonurie. Aujourd'hui votre enfant va bien mais vous

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

Procédure de dépôts des mémoires recherche de master 1 et 2 Bibliothèque du LARHRA

Procédure de dépôts des mémoires recherche de master 1 et 2 Bibliothèque du LARHRA DONNER PROCEDURE DE DEPOTS DES MEMOIRES RECHERCHE DE MASTER 1 ET 2 Les mémoires soutenus en vue de l obtention d un diplôme de master 1 ou 2 peuvent faire l objet d un double dépôt : - Dépôt papier la

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Le Personnel de Maison

Le Personnel de Maison Le Personnel de Maison ( Le guide de l employeur Tout ce qu il faut savoir pour l embauche de personnel de maison MISE À JOUR AVRIL 2013 3 bis, rue Mahabou. 97600 Mamoudzou / Tél. : 02 69 61 16 57 LES

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE Impasse Manificat ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE ALICE SALANON ECOLE PRIMAIRE SAINTE ANNE

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE Impasse Manificat ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE ALICE SALANON ECOLE PRIMAIRE SAINTE ANNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE Impasse Manificat ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE ALICE SALANON ECOLE PRIMAIRE SAINTE ANNE Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 29 juin 2015 Chaque

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire Rentrée 2015 Charte du restaurant scolaire Délibération du conseil municipal du 22 mai 2014 Mairie de Marcy L étoile Préambule Merci de bien vouloir prendre connaissance en famille, avec vos enfants, du

Plus en détail

Séance d information. La loi sur l assurance. assurance-chômage. chômage. mes droits et mes obligations - notions de base

Séance d information. La loi sur l assurance. assurance-chômage. chômage. mes droits et mes obligations - notions de base Séance d information La loi sur l assurance assurance-chômage chômage mes droits et mes obligations - notions de base Séance de 9h à 12h environ (pause de 15 minutes) Intervenants : Caisse de chômage Unia

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Jean Cuistot Traiteur

Jean Cuistot Traiteur Jean Cuistot Traiteur 31 Avenue de l océan 17510 Chives Tel : 05.46.33.64.21 Portable (06 70 73 90 20) jeancuistot.traiteur@club-internet.fr Numéro de TVA : fr66381676394 Siret : 38167639400020 Naf : 5621Z

Plus en détail

La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE. Organisation de la pause méridienne

La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE. Organisation de la pause méridienne La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE Organisation de la pause méridienne Une réunion a eu lieu en Mairie le 17 octobre 2013 afin de réfléchir à la mise en place de la réforme des rythmes

Plus en détail

INFORMaTIONS. administratives et législatives. concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur

INFORMaTIONS. administratives et législatives. concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur INFORMaTIONS administratives et législatives concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur Pôle sanitaire social < Ce document a été rédigé afin de vous donner une information

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

InfosRAM. Dorénavant, et ce depuis le. Relais Assistantes Maternelles. n 1 - janvier 2013

InfosRAM. Dorénavant, et ce depuis le. Relais Assistantes Maternelles. n 1 - janvier 2013 CONCARNEAU ELLIANT MELGVEN NÉVEZ PONT-AVEN ROSPORDEN SAINT-YVI TOURC H TRÉGUNC InfosRAM Relais Assistantes Maternelles Dorénavant, et ce depuis le 1er janvier 2012, les RAM basés à Trégunc et Rosporden

Plus en détail

DOCUMENTS INHÉRENTS À LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL - certificat de travail et portabilité de la prévoyance-

DOCUMENTS INHÉRENTS À LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL - certificat de travail et portabilité de la prévoyance- Groupement des Métiers de l Imprimerie ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ MAI 2015 NOTE N 39 DOCUMENTS INHÉRENTS À LA RUPTURE

Plus en détail

baby-sitting le service

baby-sitting le service le service baby-sitting Destiné aux Saint-Bricien(nes), le service baby-sitting a été mis en place afin de mettre en contact parents et lycéen(ne)s / étudiant(e)s recherchant un job de baby-sitter. CLes

Plus en détail

Mission de l'institution

Mission de l'institution Fondation Communale du Grand-Saconnex pour la Petite Enfance Mission de l'institution Offrir aux parents un mode de garde en dehors du lieu familial et ceci dès la fin du congé maternité jusqu à l entrée

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 7. Chômage et points de retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 7. Chômage et points de retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 7 JUIN 2015 Chômage et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3

Plus en détail

Madame, Monsieur, La Directrice Catherine WANTZ

Madame, Monsieur, La Directrice Catherine WANTZ Madame, Monsieur, Comme suite à votre demande veuillez trouver ci joint notre dossier d inscription à la préparation au concours d entrée aux Instituts de Formation en Aide Soignant (IFAS). Privilégier

Plus en détail

NOS HORAIRES D OUVERTURE. Lundi, mardi et jeudi 9h 12h et 13h 18h Le mercredi 9h 17h Le vendredi 9h 12h. Bureau Information Jeunesse Municipal

NOS HORAIRES D OUVERTURE. Lundi, mardi et jeudi 9h 12h et 13h 18h Le mercredi 9h 17h Le vendredi 9h 12h. Bureau Information Jeunesse Municipal BABY-SITTING AIDE AUX DEVOIRS NOS HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi et jeudi 9h 12h et 13h 18h Le mercredi 9h 17h Le vendredi 9h 12h Bureau Information Jeunesse Municipal 19 avenue Fernand Gassion 13600

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE A/ LA STRUCTURE D ACCUEIL I La localisation II L Accueil de loisirs sans hébergement : LES LOULOUS DU PIC I La localisation L accueil de Loisirs se trouve dans la ville de Saint

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

VENDREDI 13 JUIN 2014

VENDREDI 13 JUIN 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA BOITE A MALICE VENDREDI 13 JUIN 2014 SALLE BARBARA ST MARTIN DU FOUILLOUX RAPPORT MORAL Difficile de résumer l année 2013 en quelques mots Du côté des administrateurs

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL

CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL CONTRAT DE SEJOUR CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL DE PRISE EN CHARGE DE PRISE EN CHARGE Accueil de Jour «Maison Bleue» Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l'etablissement

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Foire aux questions e-barreau

Foire aux questions e-barreau Foire aux questions e-barreau La clé e-barreau RGS** Ce document vous permettra d obtenir de l aide à la commande de la nouvelle clé e- Barreau RGS** sur le portail de Certeurope. Document version 1.03,

Plus en détail

Service Petite Enfance Maison des Enfants. 41 rue Palissy. 47000 Agen. Août 2011.

Service Petite Enfance Maison des Enfants. 41 rue Palissy. 47000 Agen. Août 2011. Service Petite Enfance Maison des Enfants. 41 rue Palissy. 47000 Agen Août 2011. Projet pédagogique. L enfant et le relais. Les premières années de la vie d un enfant conditionnent l essentiel de sa vie

Plus en détail

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Information aux patients et à leurs proches Espace médiation Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Quand solliciter l espace médiation? Vous rencontrez un problème à l hôpital

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

FICHE D URGENCE * ECOLE JEAN MOULIN - LE BARCARES - Nom - Prénom de l enfant : Classe :.Date de naissance :..

FICHE D URGENCE * ECOLE JEAN MOULIN - LE BARCARES - Nom - Prénom de l enfant : Classe :.Date de naissance :.. FICHE D URGENCE * ECOLE JEAN MOULIN - LE BARCARES - Nom - Prénom de l enfant : Classe :.Date de naissance :.. Nom et adresse des parents ou du représentant légal :... N et adresse du centre de sécurité

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

www.bibliothequechiroux.be

www.bibliothequechiroux.be Règlement d Ordre Intérieur de la Bibliothèque Chiroux www.bibliothequechiroux.be DISPOSITIONS GénérALES Article 1 : Objet Le présent règlement s applique à la Section de Prêt pour Adultes, à la section

Plus en détail

La prématernelle opère cinq matins par semaine de 8h45 à 11h15. Voici les formules offertes :

La prématernelle opère cinq matins par semaine de 8h45 à 11h15. Voici les formules offertes : Située dans l École Père-Lacombe 10715 131A Avenue Edmonton, Alberta T5E 0X4 Tél : 780-473-8853 ptitsamis@centrenord.ab.ca www.ptitsamis.centrenord.ab.ca La prématernelle Les P tits Amis est située dans

Plus en détail

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom N O V E M B R E 2 0 1 4 L Info-Jamot Dates importantes 10 novembre spectacle LacrakBoom 11 novembre Jour du Souvenir 14 novembre Remise des bulletins de progrès aux parents Semaine du 17 au 21 novembre

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail