Les élections municipales et communautaires. La maison de quartier des Roches. Le théâtre Simone- Signoret côté coulisses. dossier. Magazine.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les élections municipales et communautaires. La maison de quartier des Roches. Le théâtre Simone- Signoret côté coulisses. dossier. Magazine."

Transcription

1 Fév numéro 290 dossier Les élections municipales et communautaires Magazine La maison de quartier des Roches sortir Le théâtre Simone- Signoret côté coulisses

2

3 sommaire billet du maire les temps forts 4 La réforme des rythmes scolaires 5 Forum des centres de vacances 2014 Avancées du Canal Seine-Europe Nord le Clos-de-Rome évalué 7 Insertion professionnelle avec les Emplois d'avenir Commémoration de la bataille de Verdun 9 Égalité et respect femmes/hommes dossier 10 Les élections en France et à Conflans 14 Zoom sur la préfecture et le conseil constitutionnel 15 Trois questions à Arlette Bunout magazine 18 Fabienne Plouvier, du caractère et du cœur 19 Centre de santé municipal, des actions renforcées 21 Il était une fois Le Jacques 23 Conflans vu par Loris Giordano 24 La maison de quartier des Roches 25 Conflans proximité 26 Du côté des associations 27 Les échos du conseil 29 Tribunes sortir, voir, écouter, bouger 30 Théâtre Simone-Signoret, côté coulisses 31 Festival nuits du conte Conflans football club 32 Agenda Philippe Esnol Sénateur-maire de Conflans-Sainte-Honorine Si février est le mois le plus court de l année, il n en demeure pas moins riche en activités. Je vous invite à découvrir les Nuits du conte, organisées par le comité de quartier du vieux-conflans, la médiathèque Blaise-Cendrars et la MJC/les Terrasses. Ce festival est l occasion de partager un moment, ludique et riche en enseignements, en famille. En attendant le soleil du printemps, les jeunes conflanais âgés de 4 à 17 ans pourront choisir, lors du prochain forum des centres de vacances, leur destination pour l été. Vous retrouverez toutes les informations utiles en page 5. Mais avant tout place aux vacances de février. Vous trouverez tout le programme des associations dans les pages Agenda de ce numéro. Bonne lecture à toutes et à tous. PE pratique 36 Pratique 38 Annuaire malin & État civil Vivre à Conflans Magazine, mensuel d informations locales et municipales Courriel : Siège : Hôtel de Ville 63, rue Maurice-Berteaux Conflans-Sainte-Honorine CEDEX. Directeur de la publication : Philippe Esnol. Directeur de la rédaction : Quentin Hodara. Rédactrice en chef : Valérie Lefebvre. Rédacteurs : Tendances, Christelle Goudeau. Secrétaire de rédaction et PAO : Tendances. Pages pratiques : Émilie Abete. Photographe : Marck Delaunay. Illustrations : Laurie Castel Conception graphique : Agence 4 août. Imprimerie GRENIER avenue Raspail Gentilly. Cette publication est intégralement financée par la publicité, ouverte aux commerçants et entreprises de Conflans-Sainte-Honorine. Pour y participer, vous pouvez contacter Françoise Derzelle au Distribution : Mania Services. Dépôt légal : 1 e trimestre Tirage : exemplaires. Ne pas jeter sur la voie publique. février 2014 vivre à Conflans 3

4 Éducation La réforme des rythmes scolaires avance La réforme des rythmes scolaires, décidée par le ministère de l Éducation nationale, doit entrer en vigueur à Conflans à la rentrée de septembre Tout en rappelant que dans le contexte économique actuel, cette réforme ne nous semblait pas prioritaire, Philippe Esnol, Sénateur-maire a lancé une grande concertation avec les acteurs concernés : représentants de parents d élèves, enseignants, associations, Les temps f actualités Les NAP s'organisent autour d'activités ludiques et des temps plus calmes. en imagesrts À l initiative de la Ville, la concertation pour la mise en place des nouveaux rythmes scolaires à la rentrée de septembre 2014 se poursuit. Le respect du rythme biologique des enfants et les équilibres financiers sont au cœur des choix à opérer. réunis au sein d un comité de pilotage ponctuellement accompagné par la Ligue de l enseignement. Rythme de l enfant et financement au cœur des discussions La réforme des rythmes scolaires prévoit la mise en place, chaque semaine, de trois heures de Nouvelles activités périscolaires (NAP), charge pour les communes de les répartir et de les financer!, détaille Arlette Bunout, Adjointe au maire en charge de l Éducation. La Municipalité a souhaité proposer des NAP gratuites pour que tous les enfants puissent en profiter, contrairement à d autres communes qui ont choisi de mettre en place des activités payantes. En revanche, il est totalement exclu de financer la réforme par une hausse des impôts locaux, rappelle Arlette Bunout. Ainsi, les discussions portent sur le meilleur équilibre possible entre le respect du rythme des enfants scolarisés, les temps d enseignement l organisation des NAP dans la semaine et le coût de la réforme qui peut aller du simple au double : avec les NAP dans la continuité de la pause méridienne, jusqu à pour l organisation des NAP en seconde partie d après-midi, après 15h. Cette différence s explique par les nécessités d encadrement des activités et l ouverture des locaux pour les accueillir. Recruter et former les animateurs en amont Plusieurs propositions sont d ores-et-déjà en discussion : la Municipalité souhaite lancer rapidement le recrutement des animateurs des NAP afin d assurer leur formation, et répondre aux inquiétudes des enseignants et des familles sur la cohérence entre temps d activités et temps d enseignement. Philippe Esnol a rencontré toutes les fédérations de parents d élèves ainsi que les directeurs d'école pour leur présenter cet emploi du temps. 4 vivre à Conflans février 2014

5 les brèves Semaine de la santé mentale La 25 e semaine nationale de la santé mentale, organisée par un collectif de 19 partenaires, se tiendra du 10 au 23 mars 2014 sur le thème Information et santé mentale. Conflans s y associera, comme tous les ans, avec de nombreux événements et activités. Le 115 en cas de besoin Le 115 est un numéro d appel d urgence et d accueil des personnes sans abri. Le SAMU social est accessible en ligne 24h/24 et 7j/7. Il s adresse à toute personne dans la rue en situation de détresse, ou à toute personne qui souhaite signaler quelqu un en difficulté. Jeunesse Transports Seniors Des activités adaptées aux jeunes. Le forum des centres de vacances fotolia Vers la concrétisation du canal. Du neuf pour le Canal Seine-Nord Europe Le Clos-de-Rome évalué. Le foyer logement Closde-Rome évalué Le samedi 8 mars prochain, de 14h30 à 17h à la salle des fêtes de Conflans, les parents pourront découvrir les 15 séjours d'été proposés aux enfants âgés de 4 à 17 ans. Chaque année, la Ville organise son forum des centres de vacances à l'attention de tous les parents souhaitant obtenir des informations précises sur les séjours d'été proposés à leurs enfants. Cette année, 5 prestataires ont été retenus par la Ville. Ils présenteront les séjours sélectionnés, et répondront à toutes les questions. Les inscriptions seront ensuite ouvertes du 10 au 21 mars 2014 auprès du service Jeunesse et Loisirs. La Ville privilégiera les enfants qui ne sont pas partis l'an dernier, et tentera d'assurer la mixité fillesgarçons. La tarification des séjours s'effectue selon le quotient familial. L'an dernier, 142enfants ont participé aux séjours d'été. Renseignements : service Jeunesse et Loisirs au Bonne nouvelle pour ce projet d envergure visant à favoriser les modes de transports économiques et écologiques : le canal Seine-Nord Europe est désormais assuré d être réalisé. Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, qui a repris l ensemble du dossier, fait désormais de la réalisation du Canal Seine-Nord Europe un engagement personnel. La France, la Belgique et les Pays-Bas, concernés par la création de ce canal à grand gabarit, ont en effet reçu l assurance de la Commission européenne de voir ce projet subventionné à hauteur de 40 % par le budget européen, et non 6 % comme obtenu par le gouvernement français précédent. Cette décision, actée par le Commissaire européen chargé des transports, est une extraordinaire nouvelle pour ce projet essentiel, tant pour l économie de notre ville que pour l avancée des transports écologiques, a réagi Philippe Esnol, qui n a pas ménagé ses efforts pour la concrétisation du Canal Seine- Nord Europe. Le Clos-de-Rome, constitué de 80 studios, fait l objet d une évaluation, conformément aux termes de la loi applicable aux établissements sociaux et médico-sociaux. Le foyer logement du Clos-de-Rome abrite 80 studios de 30 m 2 chacun. Il héberge principalement des seniors et des jeunes. La mission d évaluation vise tout simplement à améliorer la qualité du service rendu aux résidents et la qualité de la structure : c est ainsi que Véronique Lehmann, Adjointe au maire chargée des Seniors, résume la mission actuellement en cours. L'évaluation interne en 2013 a abouti à un plan pluriannuel d'actions pour engager et répartir financièrement les améliorations relevées par les partenaires réunis en groupes de travail thématiques. Les résidents et leurs familles y ont été associés via une enquête de satisfaction effectuée au printemps L'évaluation externe, confiée à un organisme habilité, devra, elle, rendre son rapport avant le 3 janvier février 2014 vivre à Conflans 5

6

7 les brèves INTERCOMMU- NALITÉ Le mardi 14 janvier 2014 s'est tenu le premier conseil communautaire de la nouvelle communauté de communes PAC (Poissy-Achères- Conflans). Les 16 délégués Conflanais y ont participé. Philippe Esnol a été élu Premier Vice-Président, et Véronique Lehmann et Anne- Marie Pin Vice-Présidentes. Carte d identité Depuis le 1 er janvier 2014, la durée de validité des cartes nationales d identité (CNI) délivrées aux personnes majeures passera de 10 à 15 ans. Cette prolongation ne concerne pas les CNI délivrées aux mineurs qui resteront toujours valables 10 ans, ainsi que les CNI émises avant le 2 janvier Habitat Emploi Les emplois d avenir au service des jeunes Commémoration Un devoir de mémoire. 98 e anniversaire de la bataille de Verdun "Les Emplois d'avenir" permettent une insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans. Créés en octobre 2012 par le nouveau gouvernement, les emplois d avenir constituent la principale mesure de lutte contre le chômage des jeunes de moins de 25 ans, en baisse constante depuis maintenant 7 mois. Les emplois d avenir ont pour ambition d améliorer l insertion professionnelle et l accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés, confrontés à des difficultés particulières d accès à l emploi. Ainsi, ils s adressent aux jeunes âgés de 16 à 25 ans (jusqu à 30 ans pour les travailleurs handicapés), sans emploi et sans diplôme, en dehors du CAP et du BEP. Les emplois d avenir proposent un CDI ou un CDD de 1 à 3 ans, à temps plein, ainsi qu une formation à l apprentissage d un métier, dans le secteur dit non marchand. L État prend en charge 75 % du salaire brut mensuel au niveau du SMIC, charge pour l employeur de construire avec la Mission Locale un parcours de formation, et d assurer une mission de tutorat et d encadrement. Les compétences acquises par le salarié sont reconnues par une attestation de formation, une attestation d expérience professionnelle, ou une validation des acquis de l expérience pour obtenir tout ou partie d un diplôme par ses compétences acquises au travail. Conflans s inscrit pleinement dans le dispositif, et a déjà signé sept emplois d avenir dans les services de la Ville. Renseignements : Mission Locale de Conflans au La bataille de Verdun, a profondément marqué la Première guerre mondiale, par son intensité, sa longueur et ses pertes cruelles de plus de hommes, dont soldats français. Chaque année, la Ville célèbre, avec les associations d anciens combattants, la mémoire des hommes tombés au combat pour arrêter la progression de l armée allemande à Verdun. Une bataille symbolique de la guerre des tranchées menée entre la France et l Allemagne. Le dimanche 9 février prochain, à partir de 11h20 à l entrée du cimetière rue du Repos, le Sénateur-maire Philippe Esnol et l équipe municipale déposeront une gerbe au monument aux morts au nom du Conseil municipal, de même que les enfants élus au Conseil municipal des enfants et le Conseil des aînés, systématiquement associés aux cérémonies commémoratives. février 2014 vivre à Conflans 7

8

9 les brèves Portes ouvertes Le lycée Simone-Weil vous invite à découvrir ses filières professionnelles à l occasion des Portes ouvertes le samedi 15 mars 2014 de 9 h à 13 h. Les élèves et les professeurs vous présenteront leurs productions. Pour plus de renseignements rendez-vous sur le site CoLLECTION ÉDITORIALE Conflans réédite sa collection éditoriale composée de 7 guides pratiques qui paraîtront entre avril et novembre. Les Conflanais sont invités à commander leurs guides grâce au bon de commande distribué avec le VAC d'avril ou via le service Communication. Habitat Jeunesse Égalité et respect femmes/hommes Chiffres du mois 7 emplois d avenir ont été signés par la Ville, qui prévoit encore le recrutement de 15 jeunes âgés de 16 à 25 ans dans le cadre de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée Présentation des affiches créées par les lycéens. La Ville, en partenariat avec le Conseil général des Yvelines, s est lancée dans une grande action de sensibilisation au respect et à la compréhension mutuelle dans les rapports entre les jeunes femmes et les jeunes hommes. 62 % des 18 à 25 ans estiment que les préjugés sexistes persistent au sein de leur génération. Un constat qui a interpellé la Ville et ses partenaires. Ils se sont ainsi saisis de problématiques liées à la découverte de la sexualité, à la difficulté à se tourner vers les professionnels sur les situations à risque (SIDA, ITS, etc.) et à un certain relâchement dans l appréhension des risques. Dans le cadre du contrat social de territoire signé avec le Conseil général, la Ville et ses partenaires se sont ainsi investis dans un programme de sensibilisation des jeunes, en partenariat avec les établissements scolaires et avec l appui méthodologique du Comité départemental d éducation pour la santé (CODES). Des ateliers de travail et de sensibilisation sur la déconstruction des stéréotypes de genre se sont ainsi tenus dans les lycées en 2013, une exposition photos sur le sexisme au quotidien a pu voir le jour dans les collèges et lycées, et un concours d affiches et de slogans va permettre la sélection d une affiche par lycée. Des initiatives qui s ajoutent aux temps interactifs animés par la compagnie théâtrale Entrée de jeu et l association Olympio dans les lycées. Plus d informations : Le 5 Espace Info Jeunes : Conflanais ont donné leur sang, dont 12 nouveaux volontaires, lors de la collecte organisée les 21 et 22 décembre par l Amicale des donneurs de sang bénévoles de Conflans au profit de l Établissement français du sang (EFS). 630 lycéens de Simone-Weil et de Jules-Ferry ont profité des animations interactives sur la déconstruction des stéréotypes liés au genre organisées par la compagnie théâtrale Entrée de jeu (programme Pas si simple pas si compliqué ) et l association Olympio (programme Thao Tarzan ). février 2014 vivre à Conflans 9

10 dossier Les élections en France et à Conflans La France entre dans une période électorale avec les élections municipales et communautaires les 23 et 30 mars prochains, les élections européennes le 25 mai 2014, puis les élections sénatoriales en septembre 2014, puis cantonales et régionales en Tour d horizon des rôles et des compétences des différentes institutions. Comme dans toutes les grandes démocraties, les échéances électorales rythment la vie du pays, des institutions et des collectivités territoriales. La France compte huit élections régulières qui organisent l exercice du pouvoir dans le pays : les élections présidentielles tous les cinq ans pour élire le Président de la République ; les élections législatives tous les cinq ans pour élire les députés ; les élections municipales et communautaires tous les six ans pour renouveler les conseils municipaux chargés d administrer les communes et les conseils de communauté pour administrer les intercommunalités ; les élections cantonales tous les six ans (désormais appelées élections départementales) pour élire les représentants du Département au sein du Conseil général ; les élections régionales tous les six ans pour élire les représentants de la Région au sein du Conseil régional ; les élections sénatoriales tous les six ans (avec un renouvellement de moitié tous les trois ans) réservées aux grands électeurs pour élire les Sénateurs ; et enfin les élections européennes tous les cinq ans pour désigner les représentants français au Parlement européen. 39 conseillers municipaux seront élus à Conflans le dimanche 23 mars 2014 (premier tour) et le dimanche 30 mars 2014 (second tour). Les élections municipales et communautaires : l échelon de proximité En 2008, avec plus de 65 % de participation, les élections municipales avaient confirmé l intérêt des Français, pour le renouvellement des conseils municipaux. Avec plus de communes en France, l échelon municipal est à la fois le plus proche, le plus utile et le plus concret pour les citoyens. Tous les six ans, les Français et ressortissants des pays de l Union européenne sont appelés à élire les conseillers municipaux, dont le nombre varie selon la taille de la commune. Il leur suffit pour cela de remplir quatre conditions : résider en France, être âgé de plus de 18 ans à la veille du scrutin, être de nationalité française ou ressortissant de l un des 27 autres États membres de l Union européenne, et enfin être inscrit sur les listes électorales de sa commune avant le 31 décembre de l année précédente. À Conflans, 39 conseillers municipaux seront élus le dimanche 23 mars 2014 (premier tour) et le dimanche 30 mars 2014 (second tour) ; les 20 bureaux de vote de la ville seront ouverts de 8h à 20h (voir sur En mars, ces 39 conseillers se prononceront par la suite pour élire le ou la maire de la commune, ainsi que les 11 adjoints. Pour être élue dès le premier tour, une liste doit rassembler plus de 50 % des suffrages exprimés et plus de 25 % des électeurs inscrits sur les listes électorales. Pour avoir le droit de se maintenir au second tour, chaque liste doit rassembler plus de 10 % des suffrages exprimés au premier tour. Tou- 10 vivre à Conflans février 2014

11 LES ÉLECTIONS EN FRANCE en nomme 1/3 et son président Conseil constitutionnel désigne Premier ministre les présidents en nomment chacun 1/3 PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE 5 ans nomme dirige Ministres GOUVERNEMENT vote les lois peut renverser contrôle peut dissoudre contrôle la constitutionnalité élit des lois votées Sénat 6 ans Assemblée Nationale 5 ans contrôle la régularité des élections élisent Conseillers régionaux 6 ans PARLEMENT Conseillers généraux 6 ans GRANDS ÉLECTEURS Conseillers municipaux 6 ans élit élit CORPS ÉLECTORAL ensemble des citoyens français

12 L ÉLECTION DU MAIRE MAJORITÉ ABSOLUE 1 E TOUR 23 MARS L autre moitié est répartie à la proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% La liste gagnante obtient la moitié des sièges au conseil municipal 3 E TOUR Les conseils municipaux désignent en leur sein le maire et ses adjoints au moins des suffrages exprimés les listes peuvent fusionner PAS DE MAJORITÉ ABSOLUE à partir de 5% 10% les listes peuvent se présenter au second tour 2 E TOUR 30 MARS + DE HABITANTS - DE HABITANTS PARIS, LYON, MARSEILLE Scrutin de liste Scrutin majoritaire assoupli Scrutin de liste Parité : chaque liste doit comporter autant de femmes que d hommes Possibilité de rayer des noms sur une liste ou de panacher les candidatures, La loi sur la parité ne s applique pas Le scrutin se déroule à l échelon des arrondissements. Les électeurs élisent des conseillers d arrondissement et des conseillers municipaux. tefois, toute liste qui rassemble plus de 5 % des suffrages exprimés acquiert le droit de fusionner avec une liste partenaire dans la perspective du second tour. Les 39 sièges du conseil municipal de Conflans seront répartis à la proportionnelle des scores obtenus, avec une prime majoritaire à la liste arrivée en tête, automatiquement assurée d obtenir la moitié des sièges du conseil municipal. Nouveauté en 2014 : devant le développement massif de l intercommunalité, afin de mutualiser les moyens et les énergies, la loi électorale permet désormais aux citoyens de choisir directement leurs représentants au sein du conseil de communauté, désignés auparavant par les seuls conseillers municipaux élus. Les candidats pour siéger au conseil de communauté figureront ainsi distinctement sur le bulletin de vote lors des élections municipales. L organisation des territoires pour une juste répartition des compétences Le Département et la Région partagent, avec les villes et les agglomérations, les compétences territoriales. Au Département l action sociale, les collèges, l aide et le subventionnement des communes dans les domaines de l aménagement, des transports, du patrimoine, et d une partie de la culture (voir Vivre à Conflans n 289 Les 39 conseillers se prononceront par la suite pour élire le ou la maire de la commune, ainsi que les 11 adjoints entre le vendredi et le dimanche suivant les élections municipales. page 14). À la Région le développement économique, les aides aux entreprises, les lycées, la formation professionnelle, et les grands équipements culturels. Le Département est composé de conseillers généraux qui représentent chacun un canton (39 cantons pour les Yvelines, dont le canton de Conflans). Les conseillers généraux seront désormais, avec la réforme territoriale, élus directement par les citoyens, tous les six ans, au scrutin binominal (directement sur un ticket composé obligatoirement d une femme et d un homme), lors des élections départementales (qui remplacent les élections cantonales). La Région est gérée par les conseillers régionaux (au nombre de 209 pour l Île-de-France, dont 28 pour les Yvelines). Ces derniers sont élus directement par les citoyens, tous les six ans, par scrutin de liste. Les prochaines élections départementales et régionales sont prévues au printemps Le Parlement pour voter les lois et contrôler le gouvernement C est, enfin, au Parlement que revient la mission de proposer et de voter les lois qui font autorité en France, et qui s imposent notamment aux collectivités territoriales. En France, le Parlement est bicaméral, c est-à-dire composée de deux chambres : 12 vivre à Conflans février 2014

13 Sénat-L.Poyet Conseil général Assemblée nationale le Sénat, dit chambre haute composé de 348 sénateurs, et l Assemblée nationale, dite chambre basse composée de 577 députés. Le Sénat est la chambre représentante des collectivités territoriales et des élus. Les Sénateurs sont élus tous les six ans, avec un renouvellement de moitié tous les trois ans, par les grands électeurs : députés, Sénateurs, conseillers généraux, conseillers régionaux, conseillers municipaux des villes de plus de habitants, et délégués des conseillers municipaux pour les communes plus petites. Le Sénat vote les lois, contrôle l action du gouvernement et évalue les politiques publiques. Le prochain renouvellement de moitié du Sénat est prévu en septembre 2014, mais le département des Yvelines n est pas concerné : les prochaines élections sénatoriales dans les Yvelines auront lieu en L Assemblée nationale, quant à elle, débat, amende et vote les lois, et possède, seule, le pouvoir de renverser le gouvernement. Elle a par ailleurs le dernier mot en cas de désaccord avec le Sénat. Les députés sont élus directement par les citoyens, tous les cinq ans lors des élections législatives qui suivent l élection présidentielle. Chaque député représente une circonscription : un territoire composé de plusieurs cantons, répartis équitablement selon la population. C est l Assemblée nationale qui donne sa majorité au gouvernement, et le chef du gouvernement (le Premier Ministre) est issu de la formation politique la plus importante de l Assemblée nationale. Les prochaines élections législatives sont prévues en France en Les lois adoptées par le Parlement doivent être conformes aux lois et directives européennes. C est le rôle des 766 représentants au Parlement européen (74 pour la France) de les déterminer. Les députés européens sont élus à la proportionnelle intégrale et au tour unique tous les cinq ans. Les prochaines élections européennes se dérouleront dans les 28 pays membres en mai 2014, le dimanche 25 mai pour la France, de 8h à 20h dans les 20 bureaux de vote de Conflans-Sainte-Honorine. chiffres clés 39 conseillers municipaux pour les villes de à habitants, dont Conflans. 39 conseillers généraux pour administrer le département des Yvelines. 348 Sénateurs pour représenter les collectivités territoriales et les élus à la chambre haute du Sénat. 577 Députés élus au suffrage universel à l'assemblée Nationale. février 2014 vivre à Conflans 13

14 La Préfecture et le Conseil constitutionnel à l œuvre Si chaque scrutin est organisé par les communes, conformément aux compétences dévolues aux collectivités territoriales, la Préfecture reste donneuse d ordre et coordinatrice du bon déroulement des exercices démocratiques. Le Conseil constitutionnel, quant à lui, veille au respect de la loi républicaine et tranche les cas éventuellement litigieux. Conseil FE Constitutionnel Le Conseil Constitutionnel est au service des citoyens. En France, l organisation et le bon déroulement de tous les scrutins électoraux sont confiés au ministère de l Intérieur. Il s appuie sur les Préfectures pour décentraliser l organisation de l État. Le Préfet est en effet le représentant de l État dans le département, nommé par décret du Président de la République pris en conseil des ministres, et représente ainsi directement le gouvernement (Premier ministre et ministres) dans les territoires. Il a donc la charge des intérêts nationaux, et assure la direction des services de l État. À ce titre, le Préfet coordonne le bon déroulement des opérations électorales, et veille à la stricte application de la loi électorale dans tous les départements de France. C est notamment la Préfecture qui détermine l ordre et l usage des panneaux électoraux. C est aussi la Préfecture qui fournit tous les bureaux de vote en matériel électoral, notamment en bulletins de vote. Elle fixe également les directives nécessaires (heures, habilitation des bureaux de vote, procédures, etc.) répercutées dans toutes les communes au service État civil/élections. Charge pour les communes d organiser pratiquement le scrutin : ouverture des lieux, respect des horaires, urnes et isoloirs à disposition des citoyens, respect du code électoral et des listes électorales. Les résultats de chacun des bureaux de vote sont transférés en mairie par les présidents des bureaux de vote, puis transmis en Préfecture qui se charge de la transmission au ministère de l Intérieur. Une instance de veille et de régulation des litiges Le Conseil constitutionnel, quant à lui, est l instance de contrôle de la République, créé par la constitution de la V e République en C est lui qui se prononce sur la conformité des lois votées avec la Constitution. Mais il est également chargé de veiller à la régularité des élections nationales et des référendums. Ses décisions s'imposent aux pouvoirs publics et à toutes les autorités administratives et juridictionnelles. Tout électeur peut saisir le Conseil constitutionnel d un cas qu il estime litigieux. L essentiel des saisines concerne les dépenses électorales et le financement des campagnes par les candidats qui répondent à des lois et règlements très stricts. chiffres clés fonctionnaires travaillent en France pour les Préfectures et les sous-préfectures. 9 membres forment le Conseil constitutionnel, nommés pour 9 ans avec un renouvellement par tiers tous les 3 ans (un tiers nommé par le Président de la République, un tiers par le Président du Sénat, un tiers par le Président de l Assemblée nationale). Les anciens présidents de la République sont membres de droit du Conseil. 14 vivre à Conflans février 2014

15 trois questions à Arlette Bunout Chaque mois dans Vivre à Conflans, vos élus vous répondent. En février, c est Arlette Bunout qui se prête à l exercice et répond à vos questions. En mars, notre grand dossier portera sur la voirie. Transmettez-nous dès à présent vos questions à l adresse : Arlette Bunout, 1 re adjointe du maire. Juliette, 19 ans, lycéenne Je ne vais pas voter aux municipales pour élire directement un ou une maire en fait?! A.B. : Non. Vous allez voter pour élire les conseillers municipaux qui formeront ce que l on appelle le conseil municipal chargé d administrer la commune. Ils sont 39 à Conflans-Sainte-Honorine. C est eux seuls qui éliront le ou la maire et les adjoint-es au maire. En revanche, la tradition républicaine veut que celui ou celle qui a conduit la liste qui obtient la majorité soit candidat-e à la fonction de Maire. Ce n est pas une obligation, mais une tradition qui sera respectée à Conflans lors de ces élections municipales. La loi électorale exige que le conseil municipal nouvellement élu désigne le maire entre le vendredi et le dimanche qui suivent l élection. Josiane, 72 ans, retraitée Philippe Esnol n est pas candidat, quand ne sera-t-il plus maire? A.B. : Philippe Esnol reste Maire de Conflans jusqu à ce que son successeur soit désigné par le prochain Conseil municipal issu des élections des 23 et 30 mars S'il ne conduit aucune liste, il est par contre candidat sur une des listes en compétition à Conflans, et donc candidat pour faire partie du prochain Conseil municipal. En revanche, vous avez raison, il a souhaité ne plus être maire lors du prochain mandat, ni d ailleurs Adjoint au maire. Il a fait le choix d anticiper le non-cumul des mandats qui s appliquera en France en 2017 car il pense venu le temps du renouvellement. Stéphane, 38 ans, commerçant Qu est-ce qui vous semble important lors de ces élections municipales? A.B. : De voter! La gestion d une commune aborde des sujets essentiels à la vie quotidienne des Conflanais, dans tous les domaines. Il est crucial de se prononcer, quelles que soient ses convictions, ses envies, le projet que l on défend, la personnalité que l on voudrait voir diriger la ville. Ce n est pas ici que je ferai part de mes préférences, je veux seulement appeler tout le monde, de tous les âges, à se saisir de son droit le plus fondamental : celui de choisir l avenir de sa ville. Les sujets cruciaux sont connus de tous : la maîtrise de la fiscalité, le maintien de nos services publics, l amélioration de notre cadre de vie, la sécurité. Libre à chacun de choisir celles et ceux qu il croit le plus à même de réussir. février 2014 vivre à Conflans 15

16

17

18 magazine La natation contribue à rendre John plus fort et plus épanoui une autre de ses La victoires, résidence mais Adoma cette fois accueille sur son handicap. une population très diversifiée et c est pour moi important d aider chacun à s intégrer en lui apportant écoute et conseils. Ils font Conflans Fabienne Plouvier Du caractère et du cœur Voilà quinze ans que Fabienne Plouvier gère la résidence Adoma de Conflans. Un sacerdoce, si l on peut dire, qui lui laisse peu de temps. Mais l essentiel est d être là pour ceux qu elle aime, sa propre famille et les résidents. Elle a choisi de donner de son temps et de sa personne, dans l ombre d un bureau dont la porte est toujours ouverte. Fabienne Plouvier, 52 ans, est responsable de la résidence Adoma (anciennement Sonacotra) de Conflans-Sainte-Honorine qui propose des logements meublés aux personnes rencontrant des difficultés à se loger. Une fonction à laquelle elle n était pas prédestinée mais qu elle remplit avec droiture, rigueur, bienveillance et même générosité. Car il faut aimer les gens dans son métier et savoir écouter les difficultés des uns, les détresses des autres et les joies aussi. Fabienne Plouvier gère un parc de 180 logements destinés à des personnes en difficulté, pour la plupart isolées, et qui souvent ont besoin d un accompagnement social. J ai eu des opportunités dans ma carrière, mais j ai fait le choix de rester à Conflans pour être proche de ma famille et de mes résidents avec lesquels, pour les plus anciens, un lien fort s est créé. Une autodidacte Fabienne Plouvier aurait aimé faire des études de droit, mais la vie ne lui a pas laissé le choix, l obligeant à travailler jeune. Elle s est donc formée sur le tas en explorant différents secteurs, divers postes. Après un congé parental de trois ans pour élever ses jumeaux et sa première fille, elle a intégré Adoma et y a trouvé sa place. Un parcours qu elle ne regrette pas car l important c est demain, le temps passe tellement vite. Justement, celui qui lui reste en dehors de son travail, elle le consacre à ses enfants. Nous sommes très soudés et je redoute le moment où ils partiront. Elle qui rêve de repos et de tranquillité envisage pourtant de combler ce vide futur en s investissant dans la vie de la cité. 18 vivre à Conflans février 2014

19 Centre de santé municipal Des actions de soin et de prévention renforcées Grâce au centre de santé municipal, tous les Conflanais, quels que soient leur âge ou leurs ressources, peuvent accéder à des soins de qualité. Offrir à tous des soins de qualité, au ticket modérateur et agir en amont pour sensibiliser la population et détecter de potentielles pathologies, telles sont les missions du centre de santé municipal. Des missions de service public qui vont être élargies cette année. C est une chance de bénéficier d un tel centre où toutes les disciplines sont regroupées. Je fais totalement confiance aux médecins parce que j ai toujours été bien soigné. Mohamed M Safire, 37 ans. Depuis de longues années, la Ville a fait le choix de créer et de financer un centre de santé pour permettre à tous les Conflanais de se soigner. Le centre de santé se doit d exister et de se développer pour faciliter l accès aux soins. Il est d autant plus indispensable aujourd hui que la désertification médicale ne cesse de s amplifier, même en région parisienne, explique Véronique Lehmann, élue à l Action sociale, aux Seniors et à la Santé. Avec 22 praticiens exerçant dans des secteurs très sollicités et de plus en plus difficiles d accès, le centre de santé voit constamment sa fréquentation augmenter. De nouveaux praticiens Soucieuse de gérer au mieux l argent public et d améliorer l offre de soins proposée, la Municipalité a fait réaliser un audit du centre de santé. Suite aux recommandations, la structure va renforcer son pôle dentaire, avec un 4 e siège et des vacations de dentistes supplémentaires. Face à la pénurie de spécialiste en ville, le centre de santé propose des consultations de gynécologie. De plus, les locaux vont être réaménagés en vue d accueillir un nouveau généraliste. Notre volonté est de garantir un service public de qualité qui tende à l équilibre budgétaire, souligne l élue. Prévenir pour mieux guérir En plus des consultations, le centre de santé assure des actions de prévention : un dépistage dentaire et ophtalmologique à tous les enfants de CE1 et un dépistage des facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires étendu cette année à une population plus jeune. Un programme de prévention et d éducation thérapeutique du diabétique va par ailleurs être lancé pour permettre aux personnes concernées d améliorer leurs conditions de vie au quotidien. Il pratique également des vaccinations gratuites un mercredi par mois. Des permanences sont aussi organisées régulièrement par l infirmière dans différentes structures municipales pour informer et orienter les Conflanais, en fonction de leurs problématiques. Pour la Municipalité, la santé est une priorité essentielle. Centre de santé municipal, 1-3 rue Charles-Bourseul, février 2014 vivre à Conflans 19

20

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE INTRODUCTION : Les collectivités territoriales Depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, sont définies comme

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Supplément spécial ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Mairie-conseils décrypte pour vous les principaux changements apportés par la loi électorale du 17 mai 2013 : abaissement du seuil du scrutin

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

L organisation des pouvoirs de la Vème République

L organisation des pouvoirs de la Vème République L organisation des pouvoirs de la Vème République I. Comment fonctionne la Vème République? A. La constitution P. 105 : Préambule de la Constitution de la Vème République : Qu est-ce qu une constitution?

Plus en détail

TITRE I : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS

TITRE I : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS STATUTS MISE A JOUR APRES LE 115EME CONGRES 5 ET 6 SEPTEMBRE 2015 TITRE I : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS Article 1 er - Le Parti Dans le cadre de l article 4 de la Constitution, le Parti républicain radical

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 er : L arrondissement, constituée sous le régime de la Loi du 1 er juillet 1901 et en conformité avec le Code de la Famille et de l Aide Sociale, groupe

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 er CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire» (UMP),

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

Les autorisations d'absence

Les autorisations d'absence Les autorisations d'absence 1/18/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» Pôle "Valorisation de l'information juridique" 05 59 84 59 44 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr LES AUTORISATIONS

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE CIRCULAIRE CDG90 11/12 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

NOUVEAUXSTATUTS MAI 2015. Éditions de l Union

NOUVEAUXSTATUTS MAI 2015. Éditions de l Union NOUVEAUXSTATUTS Éditions de l Union TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES ARTICLE 1 ER CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «Les Républicains»,

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI DECRET N 98-228/P-RM Fixant l organisation et les modalités de fonctionnement de la chambre de commerce et d industrie du Mali. Le Président de la République, Vu la Constitution ; Vu la Loi n 94-009 du

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors]

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball ORGANISATION DES FINALES REGIONALES CREDIT MUTUEL Catégories U13 à U17 (Gr.B)

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE TEXTE ADOPTE n o 181 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2002-2003 24 juillet 2003 PROJET DE LOI ORGANIQUE relatif au référendum

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Le Conseil Municipal des Jeunes Qu est-ce qu un Conseil Municipal des Jeunes? Le Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) est une assemblée qui réunit des jeunes Volvicois de la 6 ème à la 4 ème. Il est composé

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Kit pédagogique Les semaines de l engagement lycéen. du 21 septembre au 8 octobre 2015. # vielyceenne. la vie des lycées

Kit pédagogique Les semaines de l engagement lycéen. du 21 septembre au 8 octobre 2015. # vielyceenne. la vie des lycées Les rendez-vous Les rendez-vous la de vie la lycéenne vie lycéenne Kit pédagogique Les semaines de l engagement lycéen Séance de découverte de la vie lycéenne Séance de découverte de la vie associative

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 1 ER AVRIL 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Principales autorisations d absence. Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives

Principales autorisations d absence. Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives Principales autorisations d absence Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives Les autorisations d'absence de droit Travaux d'une assemblée

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du Préfet 4 mars 2014. Les emplois d avenir dans les associations du secteur Accueil Hébergement - Insertion

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du Préfet 4 mars 2014. Les emplois d avenir dans les associations du secteur Accueil Hébergement - Insertion DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse du Préfet 4 mars 2014 Les emplois d avenir dans les associations du secteur Accueil Hébergement - Insertion Contact : Préfecture du Haut-Rhin Sébastien BOUCHÉ Chef

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS

ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS Enquête 2009-2010 Cahier des cartes 1 2 0 T R A N C H E S D E R E V E N U M E N S U E L N E T D U M É N A G E Il s agit du revenu net (de cotisations sociales et de C.S.G.) avant

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015 L Etat dans l Eure Juin 2015 SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure A compter du 1er juin, le Service Civique devient universel : tout jeune de 16 à 25 ans qui voudra s'engager

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE

L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE I - LES SOURCES DU DROIT DE LA FONCTION PUBLIQUE A - La Constitution et le bloc de constitutionnalité Certains grands principes du droit de la fonction publique

Plus en détail

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union RÈGLEMENTINTÉRIEUR Éditions de l Union TITRE I ADHÉRENTS Article 1 er DEMANDE D ADHÉSION 1. Toute personne physique souscrivant à l objet et aux valeurs du Mouvement peut adresser une demande d adhésion,

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité (adopté par le Conseil d administration du 8 octobre 2014) * Chapitre 1. Dispositions électorales communes aux instances de gouvernance Article 1.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel complémentaire des recrutements pour 2006 (fonction publique de

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 Étudiants... page 9 Devoirs des étudiants... page 9 Droit des étudiants... page 13 5 rue de la Motte Brûlon

Plus en détail

Statuts et règlement intérieur du PS

Statuts et règlement intérieur du PS Statuts et règlement intérieur du PS Présentation du travail de codification statutaire Le Conseil national du 18 juillet 2012 a donné mandat à un groupe de travail, composé à la proportionnelle des sensibilités

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Formation d intégration

Formation d intégration Formation d intégration Livret du stagiaire version 2014 quand les talents grandissent, les collectivités progressent Formation d intégration La formation d intégration dans la fonction publique territoriale

Plus en détail

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 2015 STATUTS RÈGLEMENTS M E RMutuelle Retraite Européenne Statuts MRE applicables à compter du 01/01/2015 Titre I ER - Formation, Objet et composition

Plus en détail

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est?

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Version n : 1 Dernière actualisation : 13-10-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu un CPAS (Centre Public d Action Sociale)? 3)

Plus en détail

Qui peut être élu conseiller municipal, devenir maire ou adjoint? Les règles d inéligibilités et d incompatibilités

Qui peut être élu conseiller municipal, devenir maire ou adjoint? Les règles d inéligibilités et d incompatibilités Département Administration et gestion communale JM/JR/MK Note n 78 Affaire suivie par : Judith MWENDO (tél. 01 44 18 13 60) et Julie ROUSSEL (tél. 01 44 18 51 95) Paris, le 8 août 2013 Qui peut être élu

Plus en détail

DEPARTEMENT CHARENTE PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BLANZAC-PORCHERESSE

DEPARTEMENT CHARENTE PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BLANZAC-PORCHERESSE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT CHARENTE NOMBRES DE MEMBRES Afférents au Conseil En exercic e Qui ont pris part à la Délibération Municipal 15 15 15 Date de la convocation 04/06/2014 Date d affichage

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX ARTICLE 1 er DEFINITION L'association dite Comité Départemental de Golf de est une association Loi 1901

Plus en détail

L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Année 2015

L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Année 2015 MA/SL/GB/GL P.S.J L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA Année 2015 Le droit syndical constitue l'une des garanties accordées à l'ensemble des fonctionnaires et agents non titulaires par le statut général

Plus en détail

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Mutuelle d Entreprises Schneider Electric (MESE) REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE du

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

ANNEE 2015. Synthèse des questionnaires de satisfaction sur l application de la réforme des rythmes scolaires

ANNEE 2015. Synthèse des questionnaires de satisfaction sur l application de la réforme des rythmes scolaires ANNEE 2015 Synthèse des questionnaires de satisfaction 1 POURCENTAGES DE QUESTIONNAIRES RETOURNÉS sur 355 questionnaires distribués 42% 58% questionnaires retournés = 207 ( dont 143 avec au moins un commentaire)

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Réunion téléphonique du 20 mars 2014. L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat

Réunion téléphonique du 20 mars 2014. L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat Réunion téléphonique du 20 mars 2014 L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat Le terme du mandat Fin de mandat des conseillers municipaux : le 23 mars 2014,

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Réforme territoriale Questions-réponses sur la situation des personnels

Réforme territoriale Questions-réponses sur la situation des personnels L'ÉTAT SATION BLIQUE Réforme territoriale Questions-réponses sur la situation des personnels Vous travaillez dans un Conseil régional ou un Conseil départemental ÎÎJe travaille dans un Conseil régional,

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D ASSOCIATION ---- ----

MODELE DE STATUTS D ASSOCIATION ---- ---- MODELE DE STATUTS D ASSOCIATION ---- ---- NOTICE EXPLICATIVE Ce document comporte deux parties : La présente notice explicative (4 pages) qui vous aidera à rédiger des statuts adaptés à votre association,

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Haute-Garonne Arrondissement de MURET REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 22 MAI 2014 A 19 HEURES

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail