MBA Post-marché Informations et programme détaillé 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MBA Post-marché Informations et programme détaillé 2015"

Transcription

1 MBA Post-marché Informations et programme détaillé

2 SOMMAIRE UE 1 : principes de finance, rôles et limites Genèse de la finance moderne Les marchés financiers Le marché monétaire Les instruments financiers UE2 : les métiers supports et la réglementation Réglementation, régulation et supervision Éléments de mathématiques financières, intérêts, cotations/pricing Gestion des risques et normes inter. (ratios, notation, ) Contrôle de gestion, audit, conformité UE3 : les opérations La compensation + EMIR Règlement/livraison Gestion des titres et des espèces Les opérations sur titres Services aux émetteurs UE4 :Éléments de pratiques nationales/internationales Moyens de communication et réseaux T2S (vers un système européen intégré de règlement livraison) Autres systèmes internationaux Liste et coordonnés des enseignants 2

3 Journée d accueil et genèse de la finance moderne Accueil des participants Conférence sur le Post-marché Présentation de la formation (objectif, programme, planning, contrôle des connaissances, mémoire, charte graphique ) Du contexte et de la genèse de la finance : o Du contexte en général o De la banque o De la finance en particulier : o l entreprise et son environnement : conditions du financement de la firme; les partenaires ; la communication financière o le système financier (fonctions et acteurs) o généralités sur les marchés financiers : rôle, typologie, instruments, prestataires, régulateurs Test de mathématiques financières : QCM de vérification du niveau des participants 3

4 Les marchés financiers Introduction o Un peu d'histoire o Rôle des marchés financiers dans le fonctionnement de l'économie o Zoom sur la réglementation applicable : Règlement Général de l'amf, Directives MIF, Abus de marché, etc. Différents marchés financiers et leur fonctionnement o Les marchés réglementés et organisés versus les marchés OTC o Le marché monétaire o Le marché des actions o La gestion collective : les OPC o Les marchés dérivés Les structures de négociation o Les Bourses traditionnelles o Les internalisateurs systématiques o Les SMN/MTF o Les dark pools 4

5 Le marché monétaire Introduction o Que sont les marchés financiers? o Marchés spot et marchés à terme o Marchés organisés et marchés OTC o Marché primaire et marché secondaire o Les 3 grands marchés - Marchés actions - Marchés de change - Marchés de taux Disctintion marché obligataire et marché monétaire Monnaie, Financement et création monétaire o Qu est-ce que la monnaie? o Les 3 fonctions de la monnaie o La masse monétaire o La création monétaire o Le multiplicateur de crédit o Monnaie centrale et monnaie banque centrale Le marché interbancaire o Le rôle du marché o Les intervenants o Les types d opérations - Les opérations en blanc - Les opérations de repo o Les caractéristiques des opérations et les conventions utilisées o Qu est- ce qu un taux d intérêt? - La préférence pour le présent - L anticipation d inflation - La prime de risque o Les calculs d intérêts simples o Les conventions - Décompte des jours - Gestion des jours non ouvrés o Taux variable et taux révisables 5

6 o o o o o o Les taux de référence du marché monétaire - L Eonia - Le taux Euribor - Le taux Libor - L OIS Les différents modèles de banques centrales La BCE Les outils de la BCE - Les opérations de refinancement - Les facilités permanentes - Les réserves obligatoires - Les opérations à plus long terme De la crise des subprimes à celle de l euro Les ratios réglementaires Le marché des TCNs o Les différents titres et leurs caractéristiques - Billets de trésorerie - Les certificats de dépôt - BMTN et EMTN o Les émissions d état - Panorama des émissions étrangères - Les BTF - Les BTan o Le rôle de l AFT o Les SVT et leurs fonctions o Intérêts précomptés et postcomptés o Les intérêts composés o Notions de capitalisation et d actualisation o Evolution des taux et calcul du prix d un TCN Conclusion : introduction à la gestion des risques et produits dérivés o Les risques - Risque de taux - Risque de crédit - Risque de contrepartie o Exemple de produits dérivés de couverture - Qu est ce qu un swap de taux? - Qu est ce qu un future de taux? - Qu est ce qu un CDS? 6

7 Les instruments financiers Introduction o La fonction des marchés financiers et la distinction marchés spots et marchés dérivés Les titres de capitaux o Les certificats d investissements o Les titres participatifs o Les actions - Les droits associés à l action - Les 3 types d actions - La valorisation d une action - Les paramètres d appréciation Le rendement Le PER Le bêta L alpha Le ratio de Sharpe - Les grands marchés mondiaux Les titres obligataires o La différence entre instruments monétaires et obligataires o Les paramètres d une obligation o Les catégories d obligations - Obligations à taux fixes - Obligations indexées - Obligation à clause optionnelle o Prix pied de coupon et coupon couru o Les grands marchés mondiaux o Les émissions d état o La sensibilité d une obligation o La duration d une obligation o La convexité d une obligation Les titres hybrides o Les obligations convertibles o Les océanes o Historique o Concepts clés 7

8 Les contrats d assurance vie o Les contrats en euros o Les contrats multi supports Les instruments de gestion collective o Les 6 catégories d OPC o Les acteurs de la gestion collective - SGP - Dépositaire - Valorisateur o Les OPCVM à vocation générale - La classification AMF - Les ratios d emprise et d investissement o Les OPCVM à vocation spécifique - L épargne salariale - Le capital investissement - Les fonds réservés à des investisseurs avertis - L ISR - Les fonds islamiques o Les fonds souverains Aperçu des marchés de produits dérivés o Les 3 grandes familles de contrats o Les principaux marchés listés o Les volumes et intervenants sur marchés OTC o Introduction aux produits structurés 8

9 Réglementation, régulation et supervision Introduction o Les autorités de tutelle, de surveillance et d agrément en France : présentation et répartition de leurs compétences o Autorité de tutelle : AMF, organisation, missions, pouvoirs o Autorité de surveillance : Banque de France o Autorité d agrément Le cadre réglementaire européen et international o Les autorités européennes et internationales o Les principales directives et réformes en cours o Rôle de l AMF dans les instances européennes et internationales o Le passeport européen o Les règles de bonne conduite Les acteurs des marchés financiers o Les infrastructures de marché o Les membres o Les teneurs de comptes conservateurs et leurs obligations o La déontologie dans les établissements financiers o Contrôle de la conformité (rôle du «Compliance officer») o Distinction avec les autres organes de contrôle interne Les activités de Post-marché en France o Le dépositaire central et le gestionnaire de systèmes de règlement/livraison : cadre législatif et réglementaire, règles de fonctionnement o Relations avec les membres des marchés : aspects réglementaires et contractuels o Liens internationaux 9

10 Éléments de mathématiques financières, intérêts, cotations/pricing Les indices o CAC40 o SBF120 o Indices étrangers Capitalisation et actualisation o Intérêts simples o Intérêts composés Taux obligataires o Fixe o Variable o Indexé Titrisation o Mécanismes o Exemples Prêt-emprunt de titres / collatéralisation o Décote o Haircut OPCVM et FIA o Evaluation des actifs o Valeur liquidative o Dérivés o Options européennes - Définition - Exemples o Options américaines - Définition - Valeur d'une option américaine o La formule de Black and Scholes - Taux d'intérêt instantanés - Les formules de Black and Scholes - Introduction d'une valeur initiale 10

11 Exemples de produits dérivés complexes Instruments de couverture o Introduction aux équations - Digitales - Exponentielles 11

12 Gestion des risques et normes inter. (ratios, notation, ) La gestion des risques Introduction au Risque o Définition o Le risque dans l entreprise o Les parties prenantes o Les domaines de risque o Stratégie face au risque o Cartographie o Traitement du risque Risques spécifiques o Risque stratégique o Risque opérationnel o Risque technique o Risque projet o Autres risques (liquidité, crédit, marché, contrepartie ) o La réputation o Risque systémique La sécurité o Sécurité de l information o Continuité de service o Gestion de crise La norme ISAE 3402 Historique et origine de la norme Objectif du rapport ISAE 3402 o Types de rapports o Les destinataires du rapport Contenu du rapport Description du Système Les contrôles 12

13 Le processus d audit o Préparation de l audit o Les 2 audits, interne et externe o Les tests Finalisation du rapport o La validation des remarques o La négociation des formulations Conclusion 13

14 Contrôle de gestion, audit, conformité Périmètre et positionnement du contrôle de gestion, de l audit et de la conformité Problématique du contrôle de gestion dans la banque : o Contrôle de gestion support du pilotage stratégique o aspects méthodologiques Le contrôle de la rentabilité : o le produit net bancaire o les frais généraux d un centre de profit o la comptabilité par activité Les outils du système de pilotage : o contrôle interne o gestion budgétaire o le tableau de bord o la gestion de la qualité Le management de la conformité : o la fonction o conformité et normes internes o conformité des systèmes d information 14

15 La compensation Introduction aux infrastructures de Place o Négociation, Compensation et Règlement-Livraison o Présentation générale et rôle d une contrepartie centrale ou Chambre de compensation, o Principales tendances et évolutions récentes dans le monde, o Les prochains projets structurants : Target 2 Securities, Directive EMIR, Basel III Organisation et fonctionnement d une contrepartie centrale o Organisation institutionnelle o Forme juridique o La novation : Implications pratiques et portée juridique o Organisation capitalistique, Ressources financières, Gouvernance d entreprise o Organisation fonctionnelle et rôle de chaque entité, o Marchés et produits compensés o Infrastructure technique o Organisation de la relation entre la chambre et les acteurs o Les membres compensateurs, Les marchés organisés, Les dépositaires centraux, Les autorités de marché Dimension opérationnelle d une chambre de compensation o Architecture technique du système en place o Gestion des comptes de compensation & principales fonctionnalités o Typologie des opérations de compensation o Gestion des positions par Marchés compensés o Gestion des OST et impacts sur les positions o Processus de dénouement : Cash et livraison physique le cas échéant La gestion des risques o Rôle et principes de la gestion des Risques o Dimension prudentielle, Ressources financières o Méthodologie de calcul des couvertures et des fonds de garantie o Gestion des couvertures et procédures en cas d incidents de dénouement o Reporting réglementaire 15

16 La règlementation EMIR La genèse du projet les engagements du G20 Les initiatives réglementaires en réponse au G20 o Aux Etats-Unis - Le Dodd Frank Act o En Europe - MIFID II - EMIR La réglementation EMIR o Périmètre des produits concernés o Champ d application en termes d acteurs o Obligation de compensation centrale - Périmètre, acteurs, modalités, calendrier spécifique - Obligations pesant sur chaque type d acteurs, FI, NFI Notion de seuils Matrice des cas Exemptions o Obligations pesant sur les dérivés de gré à gré non compensés - Périmètre, acteurs, modalités, calendrier spécifique - Confirmation rapide des contrats de gré à gré - Valorisation quotidienne des contrats de gré à gré - Gestion des différends - Réconciliation des portefeuilles - Compression des portefeuilles - Echanges de garanties o Obligations de déclaration - Périmètre, acteurs, modalités, calendrier spécifique - Les TR s - La délégation de déclaration - Matrice des cas en fonction des contreparties o Obligations de déclaration - Périmètre, acteurs, modalités, calendrier spécifique o Calendrier général de mise en œuvre 16

17 Les impacts de la réglementation sur le traitement des opérations o Impact sur le Buy side - Gestion d actifs - NFI (Corporates) o Impacts sur les process - Exécution, capture et booking des trades - Affirmation et confirmation - Clearing - Give up et novation - Reporting vers les trade repositories Conclusion o Questions en suspens, supervision, évolution de la réglementation o Evolution du post marché et des acteurs etc... 17

18 Pilotage des flux et Règlement/Livraison Les acteurs o Les infrastructures de Marché - NYSE Euronext - La chambre de compensation o Le dépositaire central o Les régulateurs o Les participants - Typologie - Notions d adhésion Les valeurs o Les valeurs admises - Par marché - Par nationalité Documents de référence Concept de valeurs IN et OUT - Par sous système - Par type d opération Les systèmes de préparation o La phase d ajustement - Les systèmes de préparation de livraison contre paiement Les flux NYSE Euronext Les flux OTC - Les flux de livraison avec paiement hors système Les franco La phase de préparation o L appariement o L envoi pour dénouement Les écritures système, les écritures techniques 18

19 Gestion du collateral Gestion des titres et des espèces (collateral, OPCVM et FIA) Background & Rationale CMS Intra & Interoperability Securities Optimisation Re-use & substitution OPCVM et FIA Contexte o La gestion pour compte de tiers : un actif en face d un passif o Une activité très fortement contrainte par la réglementation o Le post marché : Une recherche de productivité par l automatisation OPC, OPCVM et FIA o Définitions o La règlementation s appliquant à la gestion de l actif o La règlementation s appliquant à la gestion du passif o La règlementation s appliquant aux clients o Information et reporting Les ordres et leur traitement o Schéma général du cheminement d un ordre o Le traitement d un ordre à l actif o Le traitement d un ordre au passif o Le rapprochement de l actif et du passif et le calcul de la Valeur Liquidative (VNI) Le règlement - livraison o Les titres cotés sur marchés règlementées o Le non coté Les dérivés o Les contrats futurs o Les swaps (OTC et traités sur plateforme de compensation) o Le collatéral o Les appels de marge Qui est responsable de quoi et contrôle 19

20 Les opérations sur titres Introduction o La justification économique des OST o Les grands principes Contexte o L environnement o La réglementation o Les projets Post-Marché Le périmètre o Les acteurs o Les produits o Les opérations La réalisation des opérations o Les opérations de distribution o Les opérations de réorganisation o L utilisation de la messagerie ISO o Les cas particuliers Les OST/Flux o Market Claims o Transformation o Buyer protection La fiscalité des OST o Les principes o La fiscalité des revenus o Les impacts de la TTF Les impacts de T2S o Les principes o Impacts sur les soldes o Impacts sur les flux 20

21 Services aux émetteurs Rôle du service émetteur Service titres o Tenue de registre nominatif - Pur - Nominatif administré o Procédure TPI - Description - Calendrier d une demande Service financier o Fonction d agent payeur - Appel public à l épargne - Paiement des coupons - Comptabilité titres des OST Assemblées générales o Préparation des Assemblées Générales o Centralisation des votes o Votaccess Services internationaux o Gestion des valeurs étrangères 21

22 Moyens de communication et réseaux Les moyens de communication o Introduction o Définitions o Moyens de communication et normalisation o Sécurisation o Communication avec ESES - CCI, E2A - ergv, esbi o Projet T2S - Quel raccordement - Quels services - Moyens techniques - Quelle messagerie La norme ISO o Introduction - Les moyens de communication - Les réseaux et le rôle de SWIFT o Présentation de la norme - Format des messages SWIFT FIN - Format des messages ISO MT xxx o Les messages du Règlement / Livraison - Les Francos - Les Livraisons Contre Paiement - Le Reporting - L Allègement o Les messages de la Conservation - Le Collatéral Bi-Partite - Le Collatéral Tri-Partite - Le Repo - Le Prêt-Emprunt de Titres - Les Opérations Sur Titres La norme ISO o Introduction o Présentation de la norme - XML - NameSpace 22

23 - XSD XML Schéma Document - Conventions de nommage - Messages sets o Le Projet T2S - Les principaux messages ISO Comment gérer la nouvelle messagerie - Impacts sur l existant 23

24 T2S (vers un système européen intégré de règlement livraison) Contexte o Pourquoi T2S o Dans quel contexte o Comment ce contexte a-t-il évolué? Les acteurs concernés o Dans le monde o Les acteurs du Post-marché en Europe o Les infrastructures T2S Les principes o Qu est-ce que n est pas T2S? o Le périmètre de T2S o T2 dans T2S o La gouvernance de T2S Modules et fonctions o Matching o Settlement o Liquidity Management o Static Data o Information o Connectivity o Others Les modalités de mise en œuvre o DCP versus ICP : le choix d accès à la plateforme o Les liens avec ESES o Le planning 24

25 Autres systèmes internationaux Présentation des systèmes financiers et de règlement/livraison o Autres européens o Etats-Unis o Japon Les acteurs o Les infrastructures de Marché o Le dépositaire central o La régulation et la conformité o Les participants Typologie Les valeurs o Les valeurs admises Le règlement livraison Liens internationaux avec la France 25

26 Liste des enseignants Nom prénom cours Rattachement AMF Certification AMF Experities BENCHEMAM Faycel Réglementation / régulation Paris 10 BENSAID Didier Gestion des titres et des espèces Experities BERGER Patrice La Compensation / EMIR Experities BOKOBZA Michel La Compensation / EMIR Experities CIORNEI Didier Services aux émetteurs Experities COMMUN Michel Pilotage des flux / Règlement - livraison Experities COURTAULT Jean-Michel Mathématiques financières Paris 13 GUTTMANN Robert Autres systèmes internationaux Paris 13 26

27 JEFFERS Esther Marché monétaire Paris 8 LAUNAY Didier OPCVM et FIA Experities LAUNAY Vincent Moyens de communication / Risques et normes internationales Experities PIERRE Olivier T2S / Opérations sur titres Experities REY Nathalie Marchés financiers Paris 13 ROUX Michel Directeur pédagogique - Contrôle de gestion Experities TCHEMENI Emmanuel Instruments financiers Paris 13 27

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

CERTIFICATION DES ACTEURS DE MARCHE. Programme détaillé des modules de formation

CERTIFICATION DES ACTEURS DE MARCHE. Programme détaillé des modules de formation CERTIFICATION DES ACTEURS DE MARCHE Programme détaillé des modules de formation Module 1. Cadre institutionnel et réglementaire français et européen I L architecture internationale de la régulation & la

Plus en détail

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des FINANCE DE MARCHE 1 Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des actions Les marchés dérivés Les autres

Plus en détail

CATALOGUE 2016. 1ère édition. 21 septembre 2015

CATALOGUE 2016. 1ère édition. 21 septembre 2015 CATALOGUE 2016 1ère édition 21 septembre 2015 2016, année de la migration L année 2015 a été sans conteste marquée par le lancement de la première vague de T2S, première vague qui n a concerné la France

Plus en détail

Catherine Karyotis. Gualino éditeur

Catherine Karyotis. Gualino éditeur Catherine Karyotis Gualino éditeur Introduction 1 L'environnement réglementaire et les autorités de tutelle 1 - L'environnement législatif 11 La loi bancaire du 24 janvier 1984 11 Des lois de 1996 et 1998

Plus en détail

Table des matières. Les auteurs Préface 17 Avant-propos 19

Table des matières. Les auteurs Préface 17 Avant-propos 19 Table des matières Les auteurs 15 Préface 17 Avant-propos 19 Chapitre 1 Circuit économique et indicateurs macroéconomiques 1. La finance et les marchés dans le circuit économique 1.1. La notion de circuit

Plus en détail

Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers. Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services

Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers. Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services 08/01/2014 Dépositaire de fonds immobilier : une solide

Plus en détail

EMIR PRINCIPAUX IMPACTS POUR LES UTILISATEURS DE PRODUITS DERIVES

EMIR PRINCIPAUX IMPACTS POUR LES UTILISATEURS DE PRODUITS DERIVES EMIR PRINCIPAUX IMPACTS POUR LES UTILISATEURS DE PRODUITS DERIVES Carole Uzan Autorité des Marchés Financiers Direction de la Régulation et des Affaires Internationales INTRODUCTION LES PRINCIPALES ÉTAPES

Plus en détail

CATALOGUE 2014-2015. 2ème édition. 20 février 2015

CATALOGUE 2014-2015. 2ème édition. 20 février 2015 CATALOGUE 2014-2015 2ème édition 20 février 2015 2 Le mot du Président 2014 a été l année de l avalanche règlementaire. Certains parlent même de tsunami. Métaphore, euphémisme, hyperbole, à coup sûr un

Plus en détail

GESTION DU COLLATERAL

GESTION DU COLLATERAL SOCIÉTÉ GÉNÉRALE SECURITIES SERVICES GESTION DU COLLATERAL Solutions pour une meilleure efficience Prestations de services titres, optimisation et valorisation produits Emmanuelle Choukroun, SGSS SOMMAIRE

Plus en détail

Niveau catégorie Taux de réussite minimum requis

Niveau catégorie Taux de réussite minimum requis Annexe 1 - Contenu des connaissances minimales devant être acquises par les personnes physiques placées sous l'autorité ou agissant pour le compte de prestataires de services d'investissement et qui exercent

Plus en détail

Sujet du cours : Le financement à Long Terme des Entreprises

Sujet du cours : Le financement à Long Terme des Entreprises 1 Sujet du cours : Le financement à Long Terme des Entreprises L objectif de ce cours vise à aborder le financement à long terme des entreprises. On entendra par financement à long terme, les actions et

Plus en détail

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-60, articles 318-38 à 318-43 et 314-3-2 du règlement général de l AMF

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-60, articles 318-38 à 318-43 et 314-3-2 du règlement général de l AMF Instruction AMF n 2012-01 Organisation de l activité de gestion de placements collectifs et du service d investissement de gestion de portefeuille pour le compte de tiers en matière de gestion des Textes

Plus en détail

CHAPITRE 4 MARCHES et EPARGNE

CHAPITRE 4 MARCHES et EPARGNE CHAPITRE 4 MARCHES et EPARGNE Section 1. Les marchés de capitaux I. Le marché financier Dans un sens plus étroit, c'est le marché où s'échangent les titres à moyen et long terme (valeurs mobilières) contre

Plus en détail

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Les produits structurés après la crise Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Sommaire Introduction Besoins en placement: un peu d histoire Les produits structurés Fonctionnement Le zéro

Plus en détail

SOMMAIRE. Sigles et définitions... 11. Préface de Paul-Henri de la Porte du Theil, Président de l AFG et Marcel Roncin, Président de l AFTI...

SOMMAIRE. Sigles et définitions... 11. Préface de Paul-Henri de la Porte du Theil, Président de l AFG et Marcel Roncin, Président de l AFTI... SOMMAIRE Sigles et définitions... 11 Préface de Paul-Henri de la Porte du Theil, Président de l AFG et Marcel Roncin, Président de l AFTI... 17 Introduction... 19 1 re PARTIE LES GRANDES FONCTIONS DE LA

Plus en détail

SOMMAIRE. Chapitre 1 Qu est-ce que la Bourse? 13. Chapitre 2 Que négocie-t-on en bourse? 21. Présentation 3

SOMMAIRE. Chapitre 1 Qu est-ce que la Bourse? 13. Chapitre 2 Que négocie-t-on en bourse? 21. Présentation 3 Présentation 3 Chapitre 1 Qu est-ce que la Bourse? 13 1 Définition 13 2 Le marché primaire 14 3 Le marché secondaire 15 4 La loi de l offre et de la demande 15 5 La cotation en continu et au fixing 16

Plus en détail

Dispositif de vérification du niveau de connaissances minimales des acteurs des marchés financiers

Dispositif de vérification du niveau de connaissances minimales des acteurs des marchés financiers Certification professionnelle Dispositif de vérification du niveau de connaissances minimales des acteurs des marchés financiers Professionnels concernés et modalités de vérification Mai 2013 Sommaire

Plus en détail

Programme détaillé des cours de l Ecole des cambistes (ITM première année)

Programme détaillé des cours de l Ecole des cambistes (ITM première année) Programme détaillé des cours de l Ecole des cambistes (ITM première année) Intitulé du cours Durée en jours Programme détaillé Présentation de l ITM et des produits de marchés 1 1. Présentation de l ITM

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE MARCHÉS ET TRANSACTIONS

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE MARCHÉS ET TRANSACTIONS TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE 5 EXTRAITS, POUR RAPPEL, DE L AVANT- PROPOS DU TOME 1 7 SIGLES ET ABRÉVIATIONS 9 LISTE DES TABLEAUX 11 TOME 2 MARCHÉS, TRANSACTIONS, PLACEMENTS PREMIÈRE PARTIE MARCHÉS ET TRANSACTIONS

Plus en détail

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-62, 314-3-2 du règlement général de l AMF

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-62, 314-3-2 du règlement général de l AMF Instruction AMF n 2012-01 Organisation de l activité de gestion d OPCVM ou d OPCI et du service d investissement de gestion de portefeuille pour le compte de tiers en matière de gestion des risques Textes

Plus en détail

(Compréhension des principes économiques)

(Compréhension des principes économiques) EXAMEN DE CERTIFICATION UV 3 - ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE ET FINANCIER (Compréhension des principes économiques) 1. LES FONDEMENTS DE L ÉCONOMIE RÉELLE Opérations et acteurs de la vie économique 1.1 La production

Plus en détail

PALATINE HORIZON 2015

PALATINE HORIZON 2015 PALATINE HORIZON 2015 OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN :

Plus en détail

Formation «Comptabilite des produits de rive s»

Formation «Comptabilite des produits de rive s» Formation «Comptabilite des produits de rive s» REFERENCE : 303 1. Objectif général Situer le rôle des marchés de produits dérivés et leur lien avec les instruments au comptant. Expliquer le mécanisme

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES l'ensemble de ces sujets de formations ont été construits sur mesure à la demande de nos clients SOMMAIRE LES MARCHÉS 3 LES MARCHÉS FINANCIERS NIVEAU 1 4 LES MARCHÉS FINANCIERS

Plus en détail

D Expert en Opérations des Marchés financiers

D Expert en Opérations des Marchés financiers MODULES FINAL D Expert en des Marchés financiers Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Arrêté du NOR : ESRS. Vu le décret n 95-665 du 9 mai 1995 modifié porta nt règlement général du brevet de technicien supérieur ;

Arrêté du NOR : ESRS. Vu le décret n 95-665 du 9 mai 1995 modifié porta nt règlement général du brevet de technicien supérieur ; RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche PROJET Arrêté du modifiant l arrêté du 18 juillet 2001 modifié portant définition et fixant les conditions de délivrance du

Plus en détail

LE COLLATÉRAL : QUELS ENJEUX?

LE COLLATÉRAL : QUELS ENJEUX? LE COLLATÉRAL : QUELS ENJEUX? Par Céline Bauné, Consultante Depuis la faillite de Lehman Brothers en septembre 28, les acteurs financiers font de plus en plus appel au collatéral : d une part, ses utilisations

Plus en détail

LA NOUVELLE CLASSIFIC ATION MONETAIRE 16 JUIN 2011

LA NOUVELLE CLASSIFIC ATION MONETAIRE 16 JUIN 2011 LA NOUVELLE CLASSIFIC ATION MONETAIRE 16 JUIN 2011 Rappel : Le 19 mai 2010, le CESR, Comité européen des régulateurs de marchés (maintenant renommé ESMA, European Securities and Markets Authority), suite

Plus en détail

(en millions d euros) 2012 2011 2010

(en millions d euros) 2012 2011 2010 D.16. INTÉRÊTS NON CONTRÔLANTS Les intérêts non contrôlants dans les sociétés consolidées se décomposent comme suit : 2012 2011 2010 Intérêts non contrôlants de porteurs d actions ordinaires : BMS (1)

Plus en détail

Nouvelles réglementations des dérivés OTC

Nouvelles réglementations des dérivés OTC Nouvelles réglementations des dérivés OTC Impacts pour le buy-side David Douay Département Projets d Amundi 9 Octobre 2012 Introduction Pas une mais des réformes : Dodd-Frank aux Etats-Unis, EMIR en Europe,

Plus en détail

Emetteurs : Le RCCI et le Directeur de la gestion Date : 26 février 2013. : Comité de Direction Service Contrôle et Suivi de Gestion

Emetteurs : Le RCCI et le Directeur de la gestion Date : 26 février 2013. : Comité de Direction Service Contrôle et Suivi de Gestion PROCEDURE Emetteurs : Le RCCI et le Directeur de la gestion Date : 26 février 2013 Destinataires Copies : Gérants : Comité de Direction Service Contrôle et Suivi de Gestion POLITIQUE DE SELECTION DES INTERMEDIAIRES

Plus en détail

Introduction à la réforme MiFID*

Introduction à la réforme MiFID* Introduction à la réforme MiFID* Pour Pour obtenir obtenir la la présentation complète, écrire écrire à à :: finance@sia-conseil.com Janvier 2007 * Markets in Financial Instruments Directive Sommaire Introduction

Plus en détail

POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION DE LYXOR

POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION DE LYXOR POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION DE LYXOR Le présent document est une information sur la politique de meilleure exécution de Lyxor Asset Management et de Lyxor International Asset Management (ensemble

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique :

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique : Préambule Nous vous proposons en préambule d estimer votre niveau de connaissances bancaires et financières en répondant à cet auto diagnostic. Que celui-ci vous soit prétexte à valider et à approfondir

Plus en détail

TOME 1 INSTRUMENTS FINANCIERS

TOME 1 INSTRUMENTS FINANCIERS TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE 5 SOMMAIRE 8 AVANT PROPOS 10 SIGLES ET ABRÉVIATIONS 14 LISTE DES TABLEAUX 16 INTRODUCTION : RÔLE ET ÉVOLUTION DE LA BOURSE 17 TOME 1 INSTRUMENTS FINANCIERS Préliminaire Notion

Plus en détail

Plaquette d information LES BILLETS DE TRESORERIE. Décembre 2013

Plaquette d information LES BILLETS DE TRESORERIE. Décembre 2013 Plaquette d information LES BILLETS DE TRESORERIE Décembre 2013 Principales caractéristiques des billets de trésorerie Le BT est un titre de créance négociable, titre financier émis au gré de l émetteur,

Plus en détail

DEXIA ÉTHIQUE SICAV NOTICE D INFORMATION. Forme juridique de l OPCVM. Promoteur. Gestionnaires financiers (par délégation) Dépositaire

DEXIA ÉTHIQUE SICAV NOTICE D INFORMATION. Forme juridique de l OPCVM. Promoteur. Gestionnaires financiers (par délégation) Dépositaire SICAV DEXIA ÉTHIQUE SICAV CONFORME AUX NORMES EUROPENNES A COMPARTIMENTS NOTICE D INFORMATION Forme juridique de l OPCVM Promoteur Gestionnaires financiers (par délégation) Dépositaire Etablissement désigné

Plus en détail

Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement»

Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement» Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement» REFERENCE : 301 1. Objectif général Situer les enjeux de la nouvelle réglementation issue de Bâle III : «Capital Requirements Regulation (CRR)» et

Plus en détail

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017.

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017. Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017... 3 CHAPITRE II AUTRES DISPOSITIONS RELATIVES AU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE... 6 1. Gestion

Plus en détail

Formation «Comptabilité des opérations de marché»

Formation «Comptabilité des opérations de marché» Formation «Comptabilité des opérations de marché» REFERENCE : 300 1. Objectif général Définir les différentes natures d instruments financiers et les concepts. Situer l'activité de marché dans son environnement

Plus en détail

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT INFORMATIONS CLES POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Charte de contrôle interne de Fongépar Gestion Financière

Charte de contrôle interne de Fongépar Gestion Financière Charte de contrôle interne de Fongépar Gestion Financière Sommaire : 1 Avant propos... 2 1.1 Objet de la Charte... 2 1.2 Le cadre règlementaire... 2 2 Organisation du dispositif de contrôle interne...

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 31 mars 2014 (Instruction

Plus en détail

Valorisation des instruments complexes

Valorisation des instruments complexes Valorisation des instruments complexes Contrainte réglementaire ou opportunité: le retour d expérience d une société de gestion Mars 2 0 1 2 p0 P0 Préambule: le fondement réglementaire pour les sociétés

Plus en détail

FCPE AG2R LA MONDIALE MONETAIRE ISR. Notice d Information

FCPE AG2R LA MONDIALE MONETAIRE ISR. Notice d Information FCPE AG2R LA MONDIALE MONETAIRE ISR Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000058449 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de Placement

Plus en détail

Offre «Directive UCITS V»

Offre «Directive UCITS V» Offre «Directive UCITS V» Undertakings for the Collective Investment In Transferable Securities V Aurélie GONCALVES T : +32 (0) 499 74 83 28 @ : a.goncalves@kpdp-consulting.fr UCITS V Opportunités et défis

Plus en détail

Elle s effectuera sans frais et n aura aucune incidence sur la date de disponibilité de vos avoirs.

Elle s effectuera sans frais et n aura aucune incidence sur la date de disponibilité de vos avoirs. Lettre d information relative à la transformation du FCPE «Destination bon port» en FCPE nourricier du Fonds d Investissement à Vocation Générale (FIVG) Maître «MONESOR» A Malakoff, le 22/04/2015, Madame,

Plus en détail

Directive AIFM: Les recommandations de l AMF

Directive AIFM: Les recommandations de l AMF Date : Jeudi 5 juillet 2012 Heure : 16h45 18h45 Directive AIFM: Les recommandations de l AMF Par Silvestre TANDEAU de MARSAC Avocat au Barreau de Paris Président de l AFIDU Introduction : La Directive

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

Conférence EIFR Marchés financiers-mifid 2/MIFIR

Conférence EIFR Marchés financiers-mifid 2/MIFIR Conférence EIFR Marchés financiers-mifid 2/MIFIR 18 décembre 2014 Marie-Agnès NICOLET Regulation Partners Présidente fondatrice 35, Boulevard Berthier 75017 Paris marieagnes.nicolet@regulationpartners.com

Plus en détail

DESCRIPTIF DU PROGRAMME DE RACHAT D ACTIONS

DESCRIPTIF DU PROGRAMME DE RACHAT D ACTIONS PARIS LA DÉFENSE, LE 4 JUIN 2013 DESCRIPTIF DU PROGRAMME DE RACHAT D ACTIONS autorisé par l Assemblée Générale Mixte du 30 mai 2013 1. CADRE JURIDIQUE En application des articles L. 225-209 et suivants

Plus en détail

Le Collateral Management

Le Collateral Management Le Collateral Management Éclairage, par Harwell Management 1 Table des Matières Grises Collateral Management 2 GESTION DU COLLATERAL En quelques mots Collatéral : actif financier servant de garantie dans

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE 1. OBJET La présente politique vise à garantir la conformité D EXANE SA, EXANE DERIVATIVES, EXANE OPTIONS, EXANE LIMITED et leurs succursales concernées

Plus en détail

Formations en organismes de placement collectif. Mét iers OPC. Association Luxembourgeoise des Fonds d'investissement

Formations en organismes de placement collectif. Mét iers OPC. Association Luxembourgeoise des Fonds d'investissement Formations en organismes de placement collectif Mét iers OPC Association Luxembourgeoise des Fonds d'investissement 3 Certifications pour les métiers OPC présents au Luxembourg SOMMAIRE page UNE OFFRE

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31 SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 1. Le rôle de la Bourse 11 2. Les acteurs de la Bourse 13 La société Euronext 14 L Autorité des marchés financiers (AMF) 14 3. L organisation

Plus en détail

Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012

Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012 Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012 Objet : modification du règlement financier de la CNRACL M. Domeizel, Président, rend compte de l exposé suivant : Exposé L article 13-4 du

Plus en détail

Règlement EMIR. Impact en matière immobilière. ASPIM 12 septembre 2013

Règlement EMIR. Impact en matière immobilière. ASPIM 12 septembre 2013 Règlement EMIR Impact en matière immobilière ASPIM 12 septembre 2013 Sommaire 1. Introduction 2. Les contreparties soumises à EMIR 3. L impact d EMIR pour les dérivés de gré à gré compensés 4. L impact

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 30 septembre 2015 (Instruction

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 30 juin 2014 (Instruction

Plus en détail

Organisation du dispositif de maîtrise des risques

Organisation du dispositif de maîtrise des risques Organisation du dispositif de maîtrise des risques Conférence EIFR 18 décembre 2014 Marie-Agnès NICOLET Regulation Partners Présidente fondatrice 35, Boulevard Berthier 75017 Paris marieagnes.nicolet@regulationpartners.com

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 31 mars 2015 (Instruction

Plus en détail

Décide : Article 1 er

Décide : Article 1 er Décision du 1er septembre 2014 relative aux modifications des règles de fonctionnement d ESES France en sa qualité de système de règlement-livraison d instruments financiers d Euroclear France, dans le

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 30 septembre 2014 (Instruction

Plus en détail

Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence?

Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence? Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence? CNIS, commission Système financier et financement de l'économie Jeudi 25 septembre 2014 Omar Birouk DGS-Banque de France Yamina Tadjeddine EconomiX,

Plus en détail

UNION INDICIEL CHINE. Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014. Commentaires de gestion. Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels

UNION INDICIEL CHINE. Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014. Commentaires de gestion. Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels Fonds commun de placement UNION INDICIEL CHINE Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Commentaires de gestion Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels 1 L'objectif de gestion L OPCVM a

Plus en détail

Quid de la réglementation du système bancaire parallèle (SBP)? Olivier Jaudoin

Quid de la réglementation du système bancaire parallèle (SBP)? Olivier Jaudoin Quid de la réglementation du système bancaire parallèle (SBP)? Olivier Jaudoin Directeur adjoint de la stabilité financière Banque de France 23/11/2014 1 SOMMAIRE Pourquoi amender la réglementation financière?

Plus en détail

Directive AIFM Le régime dépositaire 4 février 2013

Directive AIFM Le régime dépositaire 4 février 2013 Directive AIFM Le régime dépositaire 4 février 2013 Laurent Fessmann, Baker & McKenzie Luxembourg Sandrine Leclercq, Baker & McKenzie Luxembourg Anne Landier-Juglar, Caceis Baker & McKenzie Luxembourg

Plus en détail

Formation «La banque et son environnement»

Formation «La banque et son environnement» Formation «La banque et son environnement» REFERENCE : 504 1. Objectif général Familiariser les entrants dans l établissement avec la culture bancaire générale nécessaire à: la bonne compréhension de l

Plus en détail

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 22 JUIN 2012 SUR LA

Plus en détail

DÉCRYPTAGE N 57. L actualité juridique et réglementaire. Actualités législatives et réglementaires. Communications AMF. Actualités européennes

DÉCRYPTAGE N 57. L actualité juridique et réglementaire. Actualités législatives et réglementaires. Communications AMF. Actualités européennes Paris - Du 21/01/au 20/02/2014 N 57 DÉCRYPTAGE L actualité juridique et réglementaire Dépositaire - Conservateur - Administration de fonds - Services aux émetteurs Actualités législatives et réglementaires

Plus en détail

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE)

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE) Communiqué du 6 octobre 2006 NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, EN GRANDE BRETAGNE OU AU JAPON Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 30 juin 2015 (Instruction

Plus en détail

Formation. Langues. Compétences. Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris

Formation. Langues. Compétences. Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris Téléphone Domicile : 01 46 51 72 75 Portable : 06 64 89 06 58 Email : gilbert@issard.com Blog : blog.issard.com Site : www.issard.com Né le 2 novembre

Plus en détail

La nouvelle réglementation des titres de créances négociables

La nouvelle réglementation des titres de créances négociables La nouvelle réglementation des titres de créances négociables Laure BÉAL Direction des Marchés de capitaux Service des Intermédiaires et des Instruments des marchés Le marché français des titres de créances

Plus en détail

Pension livrée: une nouvelle opportunité pour

Pension livrée: une nouvelle opportunité pour Pension livrée: une nouvelle opportunité pour les «OPCVM» Contribution du Dépositaire Central à la réflexion 25 Mars 2014 1 INTRODUCTION La STICODEVAM a participé activement au projet de la P/L: Membre

Plus en détail

Feuille de route EMIR: guide pratique de la gestion d actifs «Buy side» et «Sell side» Edouard Vieillefond Secrétaire Général Adjoint AMF

Feuille de route EMIR: guide pratique de la gestion d actifs «Buy side» et «Sell side» Edouard Vieillefond Secrétaire Général Adjoint AMF Feuille de route EMIR: guide pratique de la gestion d actifs «Buy side» et «Sell side» Edouard Vieillefond Secrétaire Général Adjoint AMF Rappel de l échéancier EMIR 2 En France, de nouvelles prérogatives

Plus en détail

QUELLE «JUSTE VALEUR»? Philippe MARTINET

QUELLE «JUSTE VALEUR»? Philippe MARTINET QUELLE «JUSTE VALEUR»? Philippe MARTINET Workshop Agenda Perceptions et concepts de JV Les Normes internationales Approche des IFRS 7 - IFRS 9 - IFRS 13 Guide de Juste Valeur Exemple d application Confrontation

Plus en détail

Le Document d information clé pour l investisseur (DICI)

Le Document d information clé pour l investisseur (DICI) En partenariat avec l IEFP S informer sur Le Document d information clé pour l investisseur (DICI) Lisez-le avant d investir dans un OPCVM ou dans un OPCI DICI Septembre 2011 Autorité des marchés financiers

Plus en détail

OFFRE D ACCOMPAGNEMENT

OFFRE D ACCOMPAGNEMENT OFFRE D ACCOMPAGNEMENT DU TRÉSORIER Votre partenaire opérationnel Copyright Netilys Consulting, 2013. Tous droits réservés www.netilys.com La mission de Netilys Le trésorier a pour mission de garantir

Plus en détail

EDMOND DE ROTHSCHILD GLOBAL HEALTHCARE (EdR Global Healthcare) OPCVM soumis au droit français

EDMOND DE ROTHSCHILD GLOBAL HEALTHCARE (EdR Global Healthcare) OPCVM soumis au droit français INFORMATIONS CLES POUR L'INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Table des matières. Gestion des risques juridiques bancaires

Table des matières. Gestion des risques juridiques bancaires Table des abréviations... 9 Préface... 13 Avant-propos... 15 Sommaire... 17 Introduction... 21 Première partie Gestion des risques juridiques bancaires Titre I Détermination de la notion de risque juridique

Plus en détail

Procédure de sélection et d évaluation des intermédiaires financiers

Procédure de sélection et d évaluation des intermédiaires financiers Procédure de sélection et d évaluation des intermédiaires financiers Rédigé par : Olivier Ramé Signature : Autorisé par : Olivier Ramé (RCCI) Signature : Date de création : 20/02/2012 Diffusé le : 21/02/2012

Plus en détail

Formation «L essentiel de la réglementation»

Formation «L essentiel de la réglementation» Formation «L essentiel de la réglementation» REFERENCE : 500 1. Objectif général Présenter sous forme synthétique l ensemble des textes réglementaires applicables au secteur bancaire et financier. Identifier

Plus en détail

Investissement des réserves de sécurité sociale: possibilités et performances

Investissement des réserves de sécurité sociale: possibilités et performances Association internationale de la sécurité sociale Colloque des directeurs d'institutions de sécurité sociale des pays francophones d'afrique Limbé, Cameroun, 28-30 janvier 2004 Investissement des réserves

Plus en détail

Dépositaire - Conservateur - Administration de fonds - Services aux émetteurs

Dépositaire - Conservateur - Administration de fonds - Services aux émetteurs Paris - Du 21/09/au 20/10/2014 N 64 Décryptage L actualité juridique et réglementaire Dépositaire - Conservateur - Administration de fonds - Services aux émetteurs 1 Actualités législatives et réglementaires

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

ORGANISATION ET SURVEILLANCE DES SYSTÈMES DE PAIEMENT

ORGANISATION ET SURVEILLANCE DES SYSTÈMES DE PAIEMENT n 4 Note d information systèmes et moyens de paiement au maroc rôle et responsabilités de bank al-maghrib L une des principales missions confiées à Bank Al-Maghrib est de veiller au bon fonctionnement

Plus en détail

Loi de 1988 relative aux Organismes de Placement Collectif à Valeur Mobilière (OPCVM) Partie I

Loi de 1988 relative aux Organismes de Placement Collectif à Valeur Mobilière (OPCVM) Partie I Loi de 1988 relative aux Organismes de Placement Collectif à Valeur Mobilière (OPCVM) Partie I I. Introduction Sommaire II. III. IV. Objectif de l investissement Les investisseurs Les différentes stratégies

Plus en détail

RÉPONSE DE SGSS POUR FACILITER LA GESTION DES RISQUES PAR LES SGP

RÉPONSE DE SGSS POUR FACILITER LA GESTION DES RISQUES PAR LES SGP Lundi 30 Mars 2015 Séminaire EIFR sur le thème «CCP : Evaluation du risque pour les utilisateurs» RÉPONSE DE SGSS POUR FACILITER LA GESTION DES RISQUES PAR LES SGP Présenté par Clément Phelipeau, Société

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Le pilotage de la performance... 17 I. Du contrôle au pilotage de la performance... 17 A. Le contrôle de gestion traditionnel... 17 B. Le pilotage de la performance... 19

Plus en détail

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION Tizi Ouzou MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE Responsable de l'équipe de formation : Mme OUKACI Dahbia Etablissement : Intitulé

Plus en détail

Apsydia. Qu est ce que la Gestion d Actifs. Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage. Une heure avec

Apsydia. Qu est ce que la Gestion d Actifs. Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage. Une heure avec Apsydia Auteur : Philippe André Version : v1.0 24 février 2010 Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Une heure avec Qu est ce que la Gestion d Actifs Agenda Cartographie Générale Organisation

Plus en détail