Le magazine d information de la Chambre de métiers et de l artisanat de la Mayenne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le magazine d information de la Chambre de métiers et de l artisanat de la Mayenne"

Transcription

1 Le magazine d information de la Chambre de métiers et de l artisanat de la Mayenne > Michel gougeon, président de la Cma en déplacement sur les territoires > Economie > Portrait > Dossier L ordre des avocats de la Mayenne aux côtés des artisans Lavaleur : une entreprise de menuiserie sur-mesure n 69 - Juillet 2014 Extrait du guide de l employeur

2 POUR VOUS LES PROS Découvrez nos solutions MAAF PRO pour profiter d Avantages fiscaux* dans le cadre de la Loi Madelin SANTÉ / PRÉVOYANCE / ÉPARGNE RETRAITE Un conseil? Un devis? Un rendez-vous? Contactez votre Conseiller MAAF PRO au du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 8h30 à 17h Connectez-vous sur maafpro.fr *Réservé aux Travailleurs Non Salariés non agricoles. Dans les conditions et limites légales en vigueur MAAF ASSURANCES SA - RCS NIORT /14 - Crédits photos : Shutterstock - Création :

3 Sommaire Actualités Agenda - 4 nouveaux maîtres artisans en Mayenne - Denis Churin, président de la CAPEB - Hugo Desnoyer en tournage au CFA - Qu est-ce que la DSN? - La Cma sur la communauté de communes du Mont des Avaloirs - Une délégation allemande reçue à Laval - nouveau Président pour la Handwerkskammer - Une entreprise de menuiserie sur-mesure - Nouveaux numéros RSI - La Cma aux Boucles de la Mayenne - L ordre des avocats partenaire de la Cma - La loi artisanat, commerce et petites entreprises change la donne - Stage de couture : réservez vos places! Portrait Le Marchand de Couleurs et CLARTE DOSSIER Extrait du guide l employeur Économie Faites appel au développeur de l apprentissage - Le stage préparatoire à l installation : choisir le stage long - Opération REPAR ACTEURS - L ordre des avocats aux côtés des artisans - Les soirées de la Création-Reprise - Accidents du travail : des conséquences pour l entreprise - Statut obligatoire pour votre conjoint Formations Des formations au service de vos projets Apprentissage Concours du meilleur jeune boulanger départemental - une campagne pour la promotion de l apprentissage Répertoire Entreprises à reprendre - Inscrits/radiés Artisanat Mayenne n 69 Le magazine d information de la Chambre de métiers et de l Artisanat 39 quai Gambetta - CS LAVAL Cedex - Directeur de la publication : Michel GOUGEON Photos : Cma53 Publicités : CMA ISSN : Maquette et impression : Imprimerie MADIOT Photo REGARDS Edito Mesdames, Messieurs, chers collègues, Le projet politique de la Chambre de métiers et de l artisanat a été placé sous le signe de la décentralisation de notre action sur les territoires afin d impulser une dynamique territoriale. Cette promesse, pour la mandature , est en passe d être tenue. En effet, depuis avril 2012, nous nous rendons régulièrement sur les différentes communautés de communes à la rencontre des artisans et des élus locaux afin de présenter nos actions et proposer aux présidents des intercommunalités une convention de partenariat pour renforcer notre présence à leur côté. Château-Gontier, Pré-en-Pail, Montsûrs, Meslaydu-Maine, Villaines-la-Juhel, Mayenne (où nous avons organisé notre Assemblée générale) et Loiron le 7 juillet prochain, ont été ces derniers mois les étapes d un «Tour de la Mayenne de l Artisanat». Cossé, Craon et Vaiges seront les trois dernières escales de l année Les élus, que nous avons rencontrés, se sont tous montrés excessivement sensibles à l approche économique et territoire de notre message. Sauver les entreprises artisanales locales en leur donnant la possibilité notamment d être transmises, est le souci constant des décideurs locaux. La mission de notre chambre consulaire est de tout mettre en œuvre pour pérenniser l emploi et les services sur les communautés de communes. Qu il s agisse de visites d entreprises ou de réunions publiques, notre message est le même : la Chambre de métiers et de l artisanat est à VOTRE SERVICE. Que vous soyez artisan, maire d une commune, président d une communauté de communes, nos chargés de mission sont à votre disposition pour répondre à vos interrogations avec pour seul objectif : l emploi et la pérennisation des entreprises artisanales. Michel GOUGEON Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Mayenne Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat 3

4 ACTUALITÉS Agenda Cma 22 septembre : Bureau et réunion publique à Evron 16 octobre : Rencontre territoriale à Cossé-le-Vivien 24 novembre : Assemblée Générale à Craon 4 décembre : Rencontre territoriale à Vaiges CFa 25 août : Rentrée des enseignants 27 août : Rentrée des apprentis 4 nouveaux Maîtres artisans en Mayenne La Commission régionale des qualifications a octroyé, le 6 juin dernier, le titre de Maître-Artisan à quatre chefs d entreprise installés en Mayenne : Philippe GRUDE (Martigné) menuiserie, restauration du patrimoine installation en 1991 Hervé PLANCHAIS (Villaines-la-Juhel) garage réparation auto installation en 2003 Marie-Claire Pottier (St-Aignan-sur-Roë) coiffeuse installation en 1981 Stéphanie HERSENT (L Huisserie) coiffeuse - installation en 2004 Le titre de maître artisan est attribué aux chefs des entreprises individuelles et aux dirigeants sociaux des sociétés lorsqu ils justifient : d un BM pour le métier exercé ou pour un métier connexe, après deux ans de pratique, d un diplôme de niveau au moins équivalent au BM et de connaissances en gestion et en psychologie équivalentes à celles des unités de valeur correspondantes du BM, d un savoir-faire reconnu au titre de la promotion de l artisanat ou de leur participation aux actions de formation et d une immatriculation au répertoire des métiers depuis au moins 10 ans. Pour toute information concernant ce titre, vous pouvez contacter le Service des Formalités aux Entreprises au Denis CHURIN, nouveau Président de la CAPEB Mayenne Artisan Peintre Décorateur à Villaines-la-Juhel depuis 1986, Denis CHURIN a été élu Président de la CAPEB Mayenne lors du dernier Conseil d administration réuni le 3 avril. La Capeb ce sont aussi : Trois Vice-présidents : - Jérôme ROBINO, Artisan Plombier Chauffagiste à Montourtier. - Jean-Claude MAUGERE, Artisan Plombier Chauffagiste Electricien à Craon. - Frédéric VANNIER, Artisan Plâtrier à Montsûrs. Une secrétaire : - Nathalie BERGERE, Conjointe Artisan Plombier Chauffagiste à Laval. Un trésorier : - Yves MAILLARD, Artisan Peintre à Changé. Ainsi que des 18 autres administrateurs. Denis CHURIN, 54 ans, est cogérant de la SARL «Le Marchand de Couleurs», une entreprise spécialisée dans la décoration et dont l activité est orientée à 95% vers les particuliers. Il succède à Jean-Claude MAUGERE dont le mandat était à échéance après 8 années de fonction et qui a souhaité passer la main. Adhérent CAPEB depuis la création de son entreprise en 1986, Denis CHU- RIN s est investi dans l action syndicale en Il occupait préalablement le poste de 1 er vice-président et était aussi le responsable de la section Peinture. Il est par ailleurs, vice-président de l U.P.A. (Union Professionnelle Artisanale de la Mayenne). Dans un contexte économique tendu où les entreprises de l artisanat du bâtiment doivent faire face à des contraintes et des règlementations lourdes et inadaptées à leur taille, à des charges de plus en plus pénalisantes, le nouveau Président entend poursuivre et renforcer les actions de défense, de promotion et de représentation du secteur en s appuyant sur la proximité et l écoute de ses collègues Artisans du bâtiment. Face aux enjeux de l éco-conditionnalité, face aux nouvelles attentes et exigences des consommateurs, il entend, pour assurer la pérennité des petites entreprises du bâtiment promouvoir auprès de celles-ci, l appui et l accompagnement qu offre la CAPEB à travers ses services (juridique, techniques et de formation). 4 Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat

5 Hugo DESNOYER en tournage au CFA sur M6 ACTUALITÉS Hugo Desnoyer en compagnie d un apprenti et de Bernard LADREYT (ci-contre), responsable de la section Boucherie au CFA. M6 était en tournage, à l Institut des métiers de l Artisanat CFA, le 27 mars dernier, pour un reportage sur Hugo DESNOYER dans le cadre du magazine 66 minutes. Le reportage a été diffusé le 25 mai. Une journée exceptionnelle pour les apprentis de la section boucherie-charcuterie-traiteur qui leur a permis de dialoguer avec le «Boucher des Stars» et de passer un après-midi, en laboratoire avec un maître de la profession qui avait, il y a 20 ans, suivi sa formation dans les mêmes locaux qu eux aujourd hui. Qu est-ce que la DSN? Une déclaration qui va progressivement remplacer toutes les autres La Déclaration sociale nominative est un projet majeur du «choc de simplification» initié en France pour les entreprises, qui va remplacer toutes les déclarations sociales. La DSN deviendra obligatoire au 1 er janvier La DSN repose sur la transmission unique, mensuelle et dématérialisée des données issues de la paie et la transmission dématérialisée de signalements d événements. Hier : plusieurs déclarations transmises à plusieurs destinataires, les entreprises devaient fournir plusieurs déclarations, à des échéances différentes et les envoyer à différentes adresses selon les organismes concernés. Aujourd hui : plusieurs déclarations transmises via un canal unique, les entreprises ont toujours différentes déclarations à fournir mais elles n ont qu un seul point d entrée pour les déposer le portail : net-entreprises.fr Dès maintenant, les entreprises peuvent transmettre la DSN en remplacement de 4 déclarations : l attestation de salaire pour le versement des indemnités journalières (DSIJ), l attestation employeur destinée à Pôle emploi (AE), la déclaration et l enquête de mouvements de main d œuvre (DMMO et EMMO), la radiation des contrats groupe pour les contrats en assurance complémentaire et supplémentaire. La loi prévoit la généralisation de la DSN à toutes les déclarations sociales à partir du 1 er janvier Toutes les informations sur : Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat 5

6 ACTUALITÉS La Chambre de métiers et de l artisanat sur la communauté de communes du Mont des Avaloirs De gauche à droite : Jean Tonnelier, Michel Gougeon, Daniel Lenoir, Andrée Gaudoin, Lucie Blottière, 2 ème rang : Denis Churin, Cyrille Thitéca et Christian Peltier. Le 15 mai dernier, Michel GOU- GEON, président de la Chambre de métiers et de l artisanat s est déplacé sur la Communauté de communes du Mont des Avaloirs, à la rencontre des artisans et des élus locaux du territoire. «Il s agit pour nous d évoquer avec les élus du secteur les problématiques rencontrés par les artisans sur le territoire et d y apporter concrètement des solutions. C est pourquoi nous allons, après en avoir discuté avec Daniel Lenoir, président de la Communauté de communes et maire de Villaines, nous revoir très prochainement dans le cadre de la signature d une convention qui nous permettra d apporter des services à l artisanat local par le biais d actions concrètes». Au cours de cette journée, Michel GOUGEON en a profité pour échanger avec trois chefs d entreprises artisanales : Guy Lavaleur, entreprise de menuiserie éponyme (portrait p. 7), Bernard BERSON, maçon et Yves SOHIER, garagiste à Remise des titres d Artisan sur le territoire de Meslay Grez. Villaines-la-Juhel (photos ci-dessus). En avril dernier, Michel Gougeon s était rendu sur le territoire de Meslay Grez pour une réunion publique au cours de laquelle ont été remis des titres d Artisan. Une délégation allemande de la Handwerkskammer reçue à Laval En avril dernier, Jurgen SCHMID, président de la Chambre de métiers d Augsburg, accompagné de Franz Kuglet de de Siegfried Kalkbrenner ont été reçus par Michel GOU- GEON. Ils ont pu profiter de cette escale en Mayenne pour visiter différentes entreprises dont FARAL, (entreprise La délégation en visite à la Sté Nouvelle Concorde, fabricant de chemises 100% made in France. d échanges standard de moteurs basée à Laval) en présence d Eric HUNAULT, dirigeant de l entreprise et la société Nouvelle Concorde représentée par Patrick Martinez, son directeur. A l occasion de leur venue, un moment convivial a aussi été organisé sur le circuit de karting de Beausoleil ainsi qu une visite au Salon régional des métiers qui se tenait à Angers le 14 avril dernier. 6 Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat

7 Une entreprise de menuiserie «sur-mesure» Michel GOUGEON, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat a visité, le 15 mai dernier, l entreprise fondée par Guy LAVALEUR, située sur la commune du Ham. Forte de ses 30 salariés, cette société est aujourd hui un fleuron artisanal du Nord Mayenne. Créée en 1978, par Guy Lavaleur, l entreprise de menuiserie est devenue en 2008 Lavaleur Concept s Habitat : «Notre valeur ajoutée est d être aujourd hui, l interlocuteur unique de nos clients, pour l ensemble des travaux. Nous avons 8 équipes de pose, de l électricien, au carreleur en passant par le plombier et le plaquiste, qui travaillent avec nos menuisiers poseurs sur les différents chantiers. Nous gérons ainsi le projet du début jusqu à la fin. C est un plus pour notre clientèle.» Sur-mesure «made in Le Ham» Pour cette entreprise à l esprit familial, le «sur mesure» n est pas un vain mot : «Nous nous adaptons à toutes les situations. Aucune cuisine ou meubles de salle de bains qui sort de nos ateliers n est identique. Nos commerciaux utilisent des logiciels 3D pour que nos clients visualisent le produit avant sa réalisation. C est aujourd hui indispensable» L entreprise, initialement spécialisée dans la fabrication de meubles de cuisines, a vu son activité se diversifier notamment avec l aménagement de salles de bains et de dressings, la rénovation intérieure, les extensions à ossature bois. Atelier de fabrication Bureau d étude Le Ham Tél ACTUALITÉS Un nouveau Président pour notre partenaire allemand L Europe pour la Chambre de métiers de la Mayenne, n est pas un vain mot. C est avant tout, un partenariat solide avec la Handwerkskammer (HwK) d Augsburg depuis 45 ans. Le 3 juillet dernier, le Président Jürgen SCHMID, métallurgiste, a quitté la présidence de la Chambre de métiers d Augsburg et cédé sa place à Hans Peter RAUCH, bouchercharcutier bavarois. Michel GOUGEON, Président de la Cma53, André ROCTON, président honoraire et Joris Labbé, membre élu, ont été invités à la passation de pouvoirs à Augsburg. Ce partenariat qui intègre aussi la Chambre de métiers de la Sarthe et son président Deschoolmeister, a permis à plus de 600 jeunes, des deux nationalités, d effectuer des échanges professionnels de qualité. En 2014 ce sont 11 apprentis sarthois et mayennais qui ont été accueillis par des entreprises allemandes, du 28 juin au 6 juillet. Hans-Peter Rauch, nouveau président de la Handwerkskammer. Une passation de pouvoirs en douceur En 2008, Guy et Isabelle Lavaleur ont souhaité entamer une démarche de passation de témoins à la tête de l entreprise en cédant 50% de leurs parts à deux employés devenus co-gérants (en vue de la reprise en 2014). Lavaleur Concept s Habitat c est aujourd hui un atelier de fabrication de 2 500m 2 auquel il faut ajouter un magasin d exposition à Mayenne ainsi qu à Saint-Berthevin. Avec 3 M3 de chiffre d affaires en 2013, l entreprise Lavaleur n a qu un seul regret, celui de ne plus pouvoir former des apprentis en raison des contraintes administratives beaucoup trop lourdes qui pèsent sur les structures artisanales. Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat 7

8 ACTUALITÉS Nouveaux numéros pour le RSI! A partir du 30 juin 2014, pour joindre le RSI c est plus simple! Pour toutes questions liées à vos : - prestations 36 48* et services : - cotisations : 36 98* Chaque numéro est dédié à des services et informations distincts : * : ce numéro est dédié à l ensemble des questions relatives aux prestations et services du RSI, pour l ensemble des assurés : retraite, santé, CMU-C, action sanitaire et sociale, prévention, affiliation, radiation et modifications administratives * : ce numéro est réservé aux questions liées aux cotisations, revenus, échéances, délais de paiement pour les actifs (y compris les retraités actifs) Ces services seront ouverts du lundi au vendredi de 8h à 17h. La Chambre des métiers participe aux Boucles de la Mayenne Les Boucles de la Mayenne se sont déroulées du 5 au 8 juin. La Chambre des métiers et de l Artisanat était présente. Les 5, 6 et 8 juin, la Chambre des métiers et de l Artisanat faisait partie de la 40 ème édition des Boucles de la Mayenne. Située dans la caravane publicitaire, la voiture de la CMA aura ouvert la route des coureurs, profitant de l occasion pour distribuer des cadeaux aux spectateurs. Les Boucles de la Mayenne est l évènement cycliste le plus important du département, et une des plus grandes épreuves du grand Ouest. La course s est ouverte jeudi, avec le départ à Laval. Elle était constituée de trois étapes en ligne, permettant ainsi à la Chambre de métiers et de l artisanat de faire la promotion de l apprentissage et des métiers de l artisanat dans les villages de départ et d arrivée ainsi que tout au long du parcours. *Ces numéros seront accessibles au prix d une communication locale depuis un poste fixe. Attention à partir du 30 juin 2014, vous ne pourrez plus joindre votre caisse à son numéro habituel. L Ordre des avocats partenaire de la Chambre de métiers et de l artisanat de la Mayenne La Cma 53 et l Ordre des avocats du barreau de Laval ont signé, le 13 mai dernier, une convention de partenariat au profit des artisans du département qui auront ainsi accès aux conseils juridiques d un avocat, lors d un premier rendez-vous gratuit. Pour M e Emmanuel DOREAU, bâtonnier, «l avocat est aussi un conseil pour l entreprise. Il n est pas présent uniquement dans les affaires contentieuses.» Pour Michel GOUGEON, ce partenariat s entend aussi par l organisation de soirées d informations juridiques à l attention les artisans. Les chefs d entreprises intéressés doivent passer par l ordre des avocats qui les orientera. (Cf article en page 17) 8 Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat

9 ACTUALITÉS La Loi artisanat, commerce et petites entreprises change la donne Cette loi, votée le 5 juin au Sénat, après son passage le 26 mai devant l Assemblée nationale, consacre plusieurs avancées concernant les artisans et commerçants. Elle a aussi été le théâtre de débats houleux sur le statut de l autoentrepreneur. Savoir-faire et qualification des artisans mieux encadrés Le titre d artisan sera réservé à ceux détenant une qualification professionnelle ou pouvant se prévaloir d une expérience du métier exercé. Le contrôle des qualifications et des assurances obligatoires est renforcé : les qualifications seront systématiquement vérifiées lors de l inscription des professionnels à la Chambre de métiers. Ceci quel que soit le statut de l entreprise (les auto-entrepreneurs sont donc concernés). Fusion du statut auto-entrepreneur et de la micro-entreprise La loi a statué sur la réforme du statut de l auto entrepreneur. Celui-ci disparaît en tant que tel et est fondu dans le nouveau régime de la «micro entreprise» qui englobe les deux statuts d entreprises individuelles qui existaient auparavant : le microsocial (auto entrepreneur) et le micro-fiscal. ( ) La loi imposera un plafond de chiffre d affaires. Les micro-entrepreneurs devront réaliser «jusqu à de chiffre d affaires pour les artisans et les professions libérales et jusqu à pour les commerçants». Mais ils devront au passage acquitter de nouvelles taxes dont étaient exonérées les auto-entrepreneurs. Un stage obligatoire avant la création-reprise Les commerçants et artisans devront effectuer obligatoirement un stage préalable à l installation (SPI) de cinq jours, avant leur immatriculation au répertoire des métiers. Les baux commerciaux La loi change également la donne pour les commerces, et plus particulièrement pour les baux commerciaux. La loi encadre les augmentations de loyers en les limitant à 10% par an. Faciliter la création et la reprise de commerce En cas de vente du local commercial, un droit de préférence envers le locataire est institué. Le droit des baux dérogatoires est étendu : un nouveau commerçant pourra signer un bail de 3 ans, au lieu de 2, pour tester son activité sans s engager sur le long terme. Fonds d intervention pour les services, l artisanat et le commerce Les aides du fonds Fisac sont également réformées et passeront désormais par des appels à projet à compter du 1 er janvier Un stage de couture en octobre et novembre 2014 : réservez vos places! La chambre artisanale de la couture Mayenne/ Sarthe organise un stage les 20 et 21 octobre ainsi que les 17 et 18 novembre prochains. Thème : Couleur, morphologie et styles Contact - Geneviève TERRIAU ou Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat 9

10 PORTRAIT Le Marchand de Couleurs à Villaines-la-Juhel «Bénéficier du réseau de compétences de CLARTE offre un réel coup de pouce» Pour Denis CHURIN, gérant de la société Le Marchand de Couleurs à Villaines la Juhel, rencontrer CLARTE lui a permis de trouver les bons partenaires formation pour innover dans son métier. Spécialiste de la décoration, Le Marchand de Couleurs travaille pour les particuliers et les professionnels. La formation interne aux nouveaux médias de communication est primordiale pour son entreprise. Denis CHURIN : «Nous avons pu acquérir des compétences en termes de communication. Le premier film vidéo de l entreprise et les premiers supports de communication ont été réalisés en interne, ce qui bénéficie notamment à notre promotion lors de salons.» Rencontré dans le cadre d une session de présentation organisée par CLARTE afin de faire découvrir les apports des technologies 3D, la société a rapidement exprimé le besoin de développer sa communication. CLARTE proposant des ateliers de sensibilisation aux technologies image, c est tout naturellement que la société y a participé. Sur cette lancée, Le Marchand de Couleurs a décidé de former deux décoratrices sur des logiciels dédiés à la profession et a sollicité CLARTE pour un accompagnement financier qui a été mis en place dans le cadre du FAFCEA (Fonds d Assurance Formation des Chefs d Entreprise Artisanale). A l heure actuelle, la société a donc acquis des compétences en image 3D, désormais au cœur du processus de prospection afin de mieux présenter, mettre en valeur et vendre les différents projets proposés à sa clientèle. CLARTE assiste les TPE/PME dans la définition de leurs besoins et met en place les actions permettant d y répondre en s appuyant sur les centres de compétences, partenaires de CLARTE. Denis CHURIN : «Bénéficier du réseau de compétences de CLARTE offre un réel coup de pouce». Diffusion d information technologique, un nouveau concept depuis mars 2014 Les Matins du Numérique sont des conférences gratuites, courtes et pragmatiques permettant aux entreprises d être sensibilisées aux enjeux des nouvelles technologies numériques. Ils sont organisés le dernier Jeudi de chaque mois à CLARTE. Venez partager l expérience de spécialistes sur des innovations technologiques qui vont impacter votre entreprise. php/les-matins-du-numerique/ CLARTE est très présent auprès des TPE/PME pour des actions de sensibilisation, conseil et diffusion des technologies innovantes liées à l image de synthèse. De très nombreux secteurs d activité sont concernés par différentes déclinaisons de ces technologies. La communication et le marketing, domaines transversaux s il en est, ne peuvent plus aujourd hui ignorer les animations 3D pour présenter de nouveaux produits, les visites virtuelles de locaux, les outils simples permettant de concevoir ou d aménager un espace de vie avec le client, les outils web online,... La conception de pièces et produits passe systématiquement par la CAO, hier réservée aux bureaux d étude des grandes entreprises, très fortement développée aujourd hui et accessible (tant au niveau des coûts d acquisition que de la facilité de mise en œuvre) au plus grand nombre de TPE/PME. 38 rue des Docteurs Calmette et Guérin LAVAL Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat

11

12 Maître d Apprentissage : qui peut l être? Le chef d entreprise, un salarié ou une personne non salariée (conjoint collaborateur, associé...). La personne désignée devra exercer des fonctions dans l entreprise de manière permanente, en relation directe avec la qualification visée par l apprenti. Une équipe tutorale peut éventuellement être mise en place. Dans ce cas le Maître d Apprentissage désigné sur le contrat assurera la coordination de l équipe et la liaison avec le CFA. Conditions d expérience et de formation? L expérience du Maître d'apprentissage doit être en relation directe avec la qualification visée par l apprenti et d'une durée de (non compris le temps de formation en alternance) : 2 ans, au minimum, s'il est titulaire d un titre ou diplôme équivalent à celui préparé par le jeune 3 ans, au minimum, s'il n est pas titulaire d un titre ou d un diplôme équivalent à celui préparé par le jeune. Combien d apprentis au maximum? Si l entreprise recourt seulement à des contrats d apprentissage : chaque Maître d Apprentissage peut former jusqu à 2 apprentis + un apprenti redoublant. Si l entreprise recourt à la fois à des apprentis et à d autres contrats en alternance, le nombre maximum de jeunes est différent : - 3 jeunes si le Maître d Apprentissage est un salarié (ex. : 1 apprenti + 2 jeunes en contrat de professionnalisation) - 2 jeunes si le Maître d Apprentissage est le chef d entreprise (ex. : 1 apprenti redoublant + 1 jeune en contrat de professionnalisation) Y-a-t-il des exceptions? Oui, dans le secteur de la coiffure, chaque formateur peut former au plus un apprenti. En outre, le nombre maximum d'apprentis par salon dépend du nombre de formateurs qualifiés. Apprenti : quelles conditions d âge et de nationalité? Le jeune doit être âgé de 16 à 25 ans. Exception pour les jeunes de moins de 16 ans Le jeune peut être âgé de 15 ans révolus s'il sort de 3ème. Exception pour les personnes de + de 25 ans Au-delà de 26 ans (sans être > à 30 ans), apprentissage possible dans 2 cas : le contrat proposé fait suite à un contrat d'apprentissage précédemment souscrit et conduit à un diplôme de niveau supérieur (délai maximum de 1 an entre deux contrats) en cas de rupture du contrat pour des raisons indépendantes de la volonté de l apprenti (délai maximum de 1 an entre deux contrats) Deux dérogations sans limite d âge supérieur : pour les créateurs et repreneurs d entreprise dont le projet exige l obtention d un diplôme pour les jeunes en situation de handicap Comment recruter? À qui s adresser pour trouver un apprenti? Pôle emploi, Réseaux relationnels, Missions Locales, CFA ou CMA Bourse CAD : www + tel Quand prendre contact avec le CFA? Pourquoi? Lorsque la décision est prise d embaucher un apprenti, avant de conclure le contrat d apprentissage, il est nécessaire de prendre au plus vite contact avec le CFA, surtout s il s agit d un CFA hors département.

13 Quelles aides pour les employeurs d'apprentis? La prime régionale Depuis le 1er janvier 2014, la prime régionale s'élève à par an. Elle est versée par la Région des Pays de la Loire à tout employeur de moins de onze salariés Crédit d Impôt L entreprise bénéficie d un crédit d impôt de à 2 200, sous certaines conditions, limité à la préparation de diplômes d'un niveau inférieur ou égal à un BAC+2. De plus, il sera limité à la 1re année du cycle de formation. Exonérations des cotisations sociales Les entreprises inscrites au Répertoire des Métiers bénéficient automatiquement d'une exonération des cotisations patronales et salariales sur le salaire de l'apprenti, à l'exception des cotisations d'accident du travail et de maladie professionnelle. Aide pour l embauche de personnes en situation de handicap Certaines entreprises font le choix d accompagner, par l apprentissage, des personnes en situation de handicap (pour les modalités, cf le guide de l employeur sur Plus d'infos sur Quelles démarches pour le contrat d'apprentissage, avec votre CMA? 1. 1 Vérifiez avec le CFA s il y a des places disponibles pour la formation souhaitée 2 - Procédez à l évaluation des risques professionnels avec le document unique si l apprenti est le 1 er salarié de l entreprise et/ou demandez une dérogation pour l exposition aux travaux dangereux si l apprenti est mineur et exposé à des machines ou travaux dangereux 3 Etablissez la déclaration préalable à l embauche URSSAF ou ou ou MSA 4 Préparez la rédaction du contrat. Confiez la rédaction du contrat à votre CMA et bénéficiez de son expertise en matière de calcul du salaire, durée du contrat Prestation d assistance et de rédaction du contrat : 59 euros - Inscription du jeune au CFA, - Information de la médecine du travail afin qu un RDV soit fixé pour la visite médicale - Rédaction du contrat - Envoi du contrat pour signature par mail ou par courrier 5 - A réception du contrat rédigé par votre CMA, datez et signez les 3 volets et envoyez-les au CFA, pour visa qui nous les transmettra en vue de son enregistrement. Mission réglementaire des CMA : enregistrement du contrat La CMA contrôle la conformité du contrat dans les 15 jours qui suivent sa réception SITUATIONS DÉROGATOIRES (cf Guide de l employeur - Quel est le statut de l'apprenti? L'apprenti est un salarié à part entière.

14 Salaire minimum de l'apprenti : quelles règles? Salaire règlementaire Il est calculé en % du SMIC ou du SMC (Salaire Minimum Conventionnel). Salaire minimum brut en % du SMIC hors conventions collectives plus favorables (*) Âge apprenti Année formation - de 18 ans 18 à 20 ans 21 ans et + SMC si >SMIC 1ère année 25 % 41 % 53 % 2ème année 37 % 49 % 61 % 3ème année 53 % 65 % 78 % (*) Certaines entreprises doivent appliquer une rémunération plus favorable suivant leur convention collective Salaire minimum conventionnel Liste non exhaustive des conventions concernées Ameublement, Imprimerie, Automobile Métallurgie, Bâtiment, Peintre en lettre, Bijouterie, Plasturgie, Carrières et matériaux, Poissonnerie, Céramique, Propreté, Coiffure, Prothésistes dentaires, HCR, Teinturerie Temps de travail : quelles spécificités pour le salarié selon son âge? Âge de l'apprenti salarié Durée de travail Moins de 16 ans ans 18 ans et plus Durée maxi journalière 8 h 8 h 10 h Dure légale hebdomadaire 35 h 35 h 35 h Durée maxi hebdomadaire 35 h + 5 h avec dérogation de l'inspection du travail (IT) 35 h + 5 h avec dérogation de l IT 48 h exceptionnellement et en moyenne avec 44h par semaine sur 12 semaines consécutives (cf Guide de l employeur sur Travaux dangereux : quelles règlementation? Le principe est celui d une interdiction pour les mineurs de réaliser certains travaux (cf Guide de l employeur sur Il est toutefois possible d obtenir des dérogations. Pour plus d infos et modèle de demande de dérogation sur (Guide de l employeur P16/17) ou DIRECCTE Pays de la Loire Contact CMA Conseillers contrats d'apprentissage Rédaction de contrats, avenants, ruptures Mission d'enregistrement des contacts des avenants Bourse de l'apprentissage quai Gambetta CS Laval CEDEX

15 ÉCONOMIE Faites appel au développeur de l apprentissage! Christian PELTIER, développeur de l apprentissage au sein de la Chambre de métiers, est chargé de promouvoir l apprentissage, auprès des entreprises, des jeunes et de leurs parents. N hésitez pas à le contacter! Pour cela il identifie et prospecte les entreprises qui n accueillent pas d apprenti en leur sein pour les informer, en fonction de leurs besoins, sur le dispositif apprentissage, les inciter à recruter et à l issue du contrat initial, soit proposer au jeune une progression dans un diplôme plus élevé, soit un CDI dans l entreprise (notamment dans le cadre du contrat de génération). Il intervient dans les forums des métiers et des formations ainsi que dans les soirées d orientation des collèges. Son objectif : informer sur les démarches à effectuer pour entrer en apprentissage et faciliter la conclusion des contrats en faisant rencontrer l offre et la demande. Le développeur est aussi chargé de promouvoir, auprès des entreprises, tous les services proposés par la Chambre des Métiers et de l Artisanat (diagnostic énergie, certificat électronique, titre Maître Artisan, diagnostic transmission, etc ), avec un rôle d information et de conseil auprès des entreprises. Le Stage préparatoire à l installation : deux bonnes raisons de choisir le stage long Aymeric et Aurélie PELLOIN, gérants d une entreprise d électricité, plomberie domotique à Grez-en-Bouère, ont témoigné, pour inciter les futurs créateurs à choisir le stage Passeport Label de préparation à l installation. Ce stage de 4 semaines est un atout supplémentaire avant de se lancer dans le grand bain de l entrepreneuriat artisanal. Après 18 ans en tant qu apprenti et salarié dans des entreprises mayennaises, Aymeric PELLOIN, 32 ans, a décidé en juin 2013 de suivre le Stage Label. «Il s agissait pour nous de préparer notre future installation en ayant toutes les clés en main pour réussir notre création. Choisir un statut juridique, appréhender la fiscalité de l entreprise, gérer la partie commerciale et communication, on a dû revoir tout notre prévisionnel et aujourd hui nous sommes dans les clous de ce que nous avons présenté en fin de stage». Une garantie pour la Banque «Avoir un contact direct avec des experts-comptables, des avocats, des banquiers, des assureurs et le RSI nous a permis de mûrir notre projet et d opérer les bons choix. Il nous fallait aussi être armé, devant notre banquier pour qu il croit en notre projet. Ce qui fut le cas». Un taux de survie de l entreprise de 80% à 5 ans Pour Vanessa ROCTON, animatrice économique à la CMA53, ce stage de 4 semaines est «le meilleur atout pour un taux de survie de l entreprise à 5 ans de l ordre de 80%. Nous proposons aussi chaque mois des stages Initiation de 7 jours pour les créateurs. Toutefois compte tenu d une durée plus courte, le projet personnel du créateur est moins approfondi que lors du Stage Label». Prochain stage : du 29 septembre au 10 octobre et du 20 au 31 octobre (soit 2x2 semaines) NB : Ces stages préparatoires à l installation, proposés par la Chambre de métiers et de l artisanat, sont les seuls à ouvrir droit à une inscription au Répertoire des métiers en tant qu Artisan. Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat 15

16 ÉCONOMIE Opération REPAR ACTEURS Qui est concerné par cette opération? Les professions artisanales de la réparation concernées sont : la cordonnerie, la retouche textile, l horlogerie, l électroménager, l ordinateur, les cycles et motocycles. Frédéric Heurtin, cordonnier à Laval. La région Pays de la Loire lance l action Répar acteur. Le dispositif étant financé par l ADEME, elle est entièrement gratuite pour l artisan. L objectif est de promouvoir le savoir-faire des artisans de la réparation et d inciter les consommateurs à faire réparer leurs produits plutôt que de les jeter. Ainsi, cette démarche contribue à un développement économique local et diminuera notre quantité de déchet produit. En Mayenne, la Chambre de métiers et de l artisanat vous propose : ƒ un diagnostic Développement Durable pour les artisans souhaitant rentrer dans le programme. Ce diagnostic permettra de faire un état des lieux de l activité qui répertoriera toutes les entreprises rentrant dans le dispositif Répar Acteur. ƒ un atelier d une journée, prévu en septembre et animé par un consultant expérimenté pour travailler sur l argumentaire commercial et l approche client ainsi que sur les techniques de vente. Des supports de communication seront remis à l issue de l atelier pour communiquer auprès du grand public sur le dispositif Répar Acteurs : Un logo Répar Acteurs sous format numérique qui pourra être apposé sur l ensemble des documents officiels et de communication de l entreprise, Une vitrophanie à apposer sur la vitrine, Un autocollant à apposer sur le véhicule de l entreprise, Deux affiches. Au mois d octobre, le Conseil Général va organiser une campagne de média (radio, affiche, web, ) sur tout le département avec des jeux concours et va prévoir des animations autour de la réparation. Dans le cadre de cette campagne, les artisans participant à Répar acteur pourront être sollicités pour organiser un évènement (porte ouverte, réduction sur un type de réparation, participation à une exposition/foire ) Si vous souhaitez participer à ce programme ou pour toute information complémentaire n hésitez pas à contacter : Aurore TESSON au Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat

17 ÉCONOMIE L Ordre des Avocats de la Mayenne aux côtés des artisans! Partenaire de la Chambre de métiers et de l artisanat, l Ordre des avocats présentera, chaque trimestre, une rubrique juridique en lien avec l activité de la Cma53. En 2014, trois soirées seront consacrées, à la transmission des entreprises artisanales. Le devenir des contrats de travail est un élément majeur du dispositif. L ordre des avocats fait le point sur l article L du Code du Travail et ses conséquences sur les contrats de travail. Le principe Lorsque survient une modification dans la situation juridique de l employeur, notamment par succession, vente, fusion, transformation du fonds, mise en société de l entreprise, tous les contrats de travail en cours au jour de la modification subsistent entre le nouvel employeur et le personnel de l entreprise. Les salariés d une entreprise cédée à un repreneur voient leurs contrats se poursuivre aux mêmes conditions qu avant la cession (clauses de non-concurrence, salaire, ancienneté ). L exécution du contrat de travail ne subit donc aucun changement. Danger : Licencier avant la cession Sauf motif économique ou cause réelle et sérieuse avérée, le cédant ne pourra pas licencier, en dehors de ces conditions légales. Un licenciement qui serait engagé, alors que le chef d entreprise est dans une démarche de cession (pour faciliter la vente par exemple), peut être considéré comme une fraude aux droits des salariés (sanctionnée par les instances prud homales). Après la cession La tentation peut être forte, pour le repreneur, de supprimer un poste pour en récréer un autre identique en recrutant un associé ou un conjoint. Ce serait une grave erreur car le licenciement économique serait requalifié en licenciement abusif et les dommages intérêts sont dans ce cas équivalents à 6 mois de salaires, augmentés de l indemnité de congés payés et du préavis. Pour protéger votre entreprise, n hésitez à être accompagné et à prendre conseil auprès d un avocat. Contact : ou Les Soirées de la Création-Reprise Deux soirées ont été organisées en Mayenne, les 12 et 24 juin derniers à Château-Gontier et Mayenne sur le thème de la Création-Reprise par l association J entreprends en Mayenne. Environ vingt cinq porteurs de projets ont participé à ces manifestations durant lesquelles six partenaires ont été mobilisés (BPO, Chambre de métiers, Harmonie Mutuelle, AME- CA, CCI, les communautés de communes ). «Le but était d échanger avec de jeunes entrepreneurs et rencontrer des professionnels de la création / reprise (banques, assurances, avocats, experts comptables, chambre consulaires ) dans une ambiance conviviale et décontractée!» déclare Frédéric COUTURIER, responsable du Pôle économique et emploi à la Chambre de métiers et de l artisanat. Ce nouveau format semble avoir été apprécié par tous. Les porteurs de projet ont mis en avant l esprit convivial et la facilité pour discuter avec les partenaires. Prochaine soirée à Laval : Novembre 2014 Pour toute information, contactez-nous au Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat 17

18 ÉCONOMIE Accidents du travail : de lourdes conséquences sur l entreprise! Quelques chiffres accidents de travail en France 558 décès au travail et 323 décès suite à un accident de trajet soit 17 employés qui décèdent chaque semaine. La durée moyenne d incapacité du salarié est de 59 jours. Les jours d absence représentent également un manque à gagner pour l entreprise. (Statistiques 2012 INRS) L évaluation et la prévention des risques professionnels font partie des responsabilités du chef d entreprise. C est une obligation du code du travail. Quelles sont vos obligations en matière de sécurité? Vous devez : évaluer les risques formaliser les résultats de l évaluation des risques dans un document unique mettre en œuvre des actions de prévention et de formation visant à assurer la meilleure protection possible des salariés Le document unique est obligatoire pour toutes les entreprises qui emploient au moins un salarié. En cas de contrôle de l inspection du travail, son absence peut être sanctionnée de d amende par unité de travail et de en cas de récidive. Il permet d anticiper les risques et de trouver des solutions pour les éviter. Ainsi, cet outil peut réduire les surcoûts et la mise en cause de la responsabilité du chef d entreprise. La chambre des métiers est présente pour vous accompagner dans cette démarche sur la prévention des risques professionnels au sein de votre entreprise et pour la mise en place du document unique. Nous vous proposons : Une journée en formation collective + une demi-journée en individuel dans votre entreprise. Ce dispositif est gratuit pour les chefs d entreprise. Prochaine session : Mardi 16 septembre 2014 à la Chambre de métiers à Laval. Nombre de places limité. Personne à contacter : Aurore TESSON au Vous avez le projet de vendre votre fonds de commerce? > Contactez Olivier BRINDEJONC au Il convient de préparer les choses en amont afin de pouvoir se donner le temps de vendre. En théorie il faut entre 2 et 5 ans pour préparer la transmission de l entreprise. Une affaire rentable trouve très souvent repreneur!!!! La Chambre de Métiers vous propose une prestation : ƒ La Chambre de Métiers peut vous aider à estimer la valeur de votre fonds de commerce. ƒ Notre position fait que nous sommes neutres, sans affect (contrairement au chef d entreprise), pour aider à fixer le prix de vente. ƒ Il est important de trouver le bon prix afin que ce ne soit pas un frein à la vente. Notre but n est pas de faire plaisir, mais de trouver un prix auquel l entreprise peut se vendre ƒ Il ne faut pas hésiter a également demander l avis de votre expert comptable ; il est bon d avoir un contre avis!!!!! c est aussi rassurant pour le chef d entreprise vendeur. ƒ Nous pouvons aider à déterminer vos objectifs et vos besoins en fonction de votre contexte. Contactez-nous SERVICE GRATUIT (*) pour le cédant en cas de vente par notre intermédiaire 18 Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat

19 FORMATIONS Des formations au service de vos projets INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE 1 TRAITEMENT DE TEXTE WORD (2 jours) Artisan / conjoint collaborateur 44 * Réaliser un mailing (fusion et publipostage sur lettres ou étiquettes), créer et structurer des documents longs, automatiser la présentation des documents (styles, modèles, insertion, correction ), concevoir et utiliser un formulaire. 6 et 13 octobre UTILISATION DU TABLEUR EXCEL (2 jours) Artisan / conjoint collaborateur 44 * Créer, modifier, enregistrer des tableaux simples, utiliser les fonctions automatiques de calcul (somme, moyenne ), créer un graphique à partir de données d un tableau, optimiser la présentation d un document (mise en forme, mise en page). 17 et 24 novembre GÉRER LA MESSAGERIE (1 jour) Artisan / conjoint collaborateur 44 * La messagerie électronique : communiquer, envoyer et recevoir des documents, photos octobre 2014 COMMUNICATION / COMMERCIAL 4 LE E-MARKETING (1 jour) Artisan / conjoint collaborateur 44 * Présenter ses produits à un public plus large, mais sans investissement, ni risque, utiliser les boutiques e-commerce comme ebay et autres sites de vente, concevoir une annonce vendeuse. 29 septembre FAIRE UN MAILING EFFICACE (1 jour) Artisan / conjoint collaborateur 44 * Choisir le type de document à utiliser en fonction du public visé, choisir des arguments pertinents pour bien vendre son produit, organiser l envoi et la relance. 1 er décembre 2014 DEVELOPPEMENT PERSONNEL / FORMATIONS REGLEMENTAIRES 6 SORTIR DES CONFLITS (2 jours) Artisan / conjoint collaborateur 44 * Repérer et comprendre les attitudes menant au conflit, comprendre les différents types de conflits et réduire les tensions. 1 er et 8 décembre DIRIGER UNE ÉQUIPE (2 jours) Artisan / conjoint collaborateur 44 * Identifier, développer et valoriser les aptitudes des salariés, en faire un levier pour accroître leur motivation et favoriser leur investissement dans l entreprise. 17 et 24 novembre 2014 COMPTABILITE 8 TENIR SA COMPTABILITÉ (2 jours) Artisan / conjoint collaborateur 44 * Tenir sa comptabilité mensuelle, organiser le classement des pièces comptables à garder, s initier à la tenue des livres de dépenses et de recettes. 15 et 22 septembre TENIR SA COMPTABILITÉ AU QUOTIDIEN (2 jours) Artisan / conjoint collaborateur 44 * Aborder les livres de dépenses et de recettes, mettre à jour sa comptabilité mensuelle. 13 et 20 octobre LE BILAN, LE COMPTE DE RÉSULTAT ET LES COÛTS DE REVIENT (2 jours) Artisan / conjoint collaborateur 44 * Analyser un bilan : fond de roulement, BFR, trésorerie, ratios, analyser un compte de résultat : soldes intermédiaires de gestion, charges, ratios, calculer le seuil de rentabilité, calculer ses coûts de revient. 14 et 21 novembre 2014 Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat 19

20 APPRENTISSAGE Concours du meilleur jeune boulanger départemental Le mardi 9 avril, s affrontaient à Laval, à l Institut des métiers de l artisanat, 6 aprentis boulangers du département L épreuve imposée comportait 7 heures de travail avec fabrication d une fournée de pain, réalisation d un pain spécial et confection de viennoisereies. Palmarès : 1 er Louison Civet, apprenti chez Thierry Barais à Château-Gontier. 2 ème Thomas Royer, apprenti chez Jean-François angot à Evron. De gauche à droite : Louison Civet et Thomas Royer. Les 2 lauréats sont qualifiés pour le concours régional qui se tiendra à Angers fin septembre. Une campagne pour la promotion de l apprentissage L Institut des métiers a réalisé en mai dernier, une campagne promotion de l apprentissage. Cette opération de communication a été déclinée sur tous les bus de l agglomération lavalloise ainsi que sur les sites internet de Ouest France et de maville.com via des bandeaux interactifs. Pour Thierry Colombert, directeur du CFA de la Chambre de métiers et de l artisanat, «il faut informer les familles et les jeunes et redonner ses lettres de noblesse à l apprentissage, seule voie d excellence pour les métiers manuels». 20 Le magazine de la Chambre de métiers et de l artisanat

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Auto Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR?

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? Construire son projet de reprise -Devenir dirigeant -Concrétisation -Financer la reprise -réalisation du plan de reprise -Diagnostiquer & évaluer -Trouver l

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

Catalogue formations

Catalogue formations Chambre de Métiers et de l Artisanat de Lot-et-Garonne Catalogue formations 2 nd semestre 2011! À LIRE attentivement Sommaire 1.INFORMATIQUE/INTERNET...p4-5 Word, Excel, power-point, ciel compta, création

Plus en détail

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT Le POINT Alternance Apprentissage de la CCI de la NIEVRE vous propose un accompagnement personnalisé pour la sécurisation

Plus en détail

FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2015

FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2015 FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2015 VALORISEZ ET DEVELOPPEZ VOS COMPETENCES POUR DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE FORMATIONS SUR LA JOURNEE de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h INFORMATIQUE Documents simples et Tableaux

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

TRANSMISSION D ENTREPRISE La transmission de son entreprise est un processus long et complexe, juridiquement aussi bien que fiscalement. Comme tous les dirigeants d entreprise, combien de fois avez-vous

Plus en détail

L apprentissage, une chance pour l emploi

L apprentissage, une chance pour l emploi Dossier de presse L apprentissage, une chance pour l emploi Aujourd hui, les entreprises recherchent des jeunes bien formés, diplômés avec une expérience professionnelle C est exactement ce qu apporte

Plus en détail

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES UNITE DE FORMATION D APPRENTIS LYCEE PIERRE MENDES FRANCE 17, boulevard Arago - B.P. 815 85021 LA ROCHE SUR YON CEDEX 02.51.36.87.87-02.51.36.87.88 LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES FORMATION PAR

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

Guide de l apprenti. www.ifir.fr. Réussir votre formation. 66 avenue Jean Mermoz - 69008 Lyon - Tél. 04 78 77 05 56 - e-mail : info@ifir.

Guide de l apprenti. www.ifir.fr. Réussir votre formation. 66 avenue Jean Mermoz - 69008 Lyon - Tél. 04 78 77 05 56 - e-mail : info@ifir. www.ifir.fr REF. 002-G - MALICE RC LYON 327 396 222 - Illustrations MIJA Réussir votre formation Guide de l apprenti 66 avenue Jean Mermoz - 69008 Lyon - Tél. 04 78 77 05 56 - e-mail : info@ifir.fr Édition

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris.

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. powered by 1984 _ www.1x9x8x4.com Une bonne idée est une idee qui voit le jour. édito Avec son

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

CATALOGUE DEPARTEMENTAL

CATALOGUE DEPARTEMENTAL CATALOGUE DEPARTEMENTAL DES ENTREPRISES A CEDER Chambre de Métiers et de l'artisanat du Lot - Rue Saint Ambroise - BP 99-46002 Cahors Cedex 9 Tel: 05 65 35 13 55 Télécopie: 05 65 30 17 64 Internet: www.cma-cahors.fr

Plus en détail

cfa btp : l'apprentissage de la reussite

cfa btp : l'apprentissage de la reussite cfa btp : l'apprentissage de la reussite Association régionale des CFA du BTP d Aquitaine DORDOGNE GIRONDE LANDES LOT-ET-GARONNE PYRÉNÉES ATLANTIQUES 3 Association régionale des CFA du BTP d Aquitaine

Plus en détail

Guide des aides à l apprentissage

Guide des aides à l apprentissage APPRENTISSAGE Guide des aides à l apprentissage 2015-2016 La Région Languedoc-Roussillon s est engagée à améliorer les conditions de vie des apprentis en participant aux frais liés à leur parcours de formation.

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée qui a pour objectif de former en

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir L apprentissage dans l enseignement supérieur une ressource pour votre avenir qu est-ce que L apprentissage? quels avantages? L apprentissage est un dispositif de formation en alternance qui associe l

Plus en détail

Introduction : Les métiers du bâtiment

Introduction : Les métiers du bâtiment Introduction : Les métiers du bâtiment Le jeudi 13 Janvier 2011, nous avons visité le CFA d Agnetz plusieurs métiers nous ont été présentés : Carreleur, Peintre, Menuisier, Plaquiste, Maçon, Plombier,

Plus en détail

REFORME DE L APPRENTISSAGE DEPUIS 2002

REFORME DE L APPRENTISSAGE DEPUIS 2002 Article de la loi REFORME DE L APPRENTISSAGE DEPUIS 2002 Loi de finance pour 2002 du 28 décembre 2001 edejorf?numjo=mesx0100129l Art 73 L 118-6 N 24 mai 2006 Le calcul de l effectif des entreprises pour

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI D.E.F.A Section Apprentissage : 03.60.127.131 03.60.127.129 apprentissage@cma80.fr Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Somme Cité des Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

formation Des formations pour enrichir vos compétences Janvier - Mars 2012

formation Des formations pour enrichir vos compétences Janvier - Mars 2012 Des formations pour enrichir vos compétences formation Janvier - Mars 2012 1 rue de la Paix BP 0506 53005 LAVAL CEDEX 02 43 59 24 00-02 43 59 24 01 cga.mayenne@cgamayenne.org - e www.cgamayenne.org Les

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

Fiche 1. Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de

Fiche 1. Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de Fiche 1 Simplifier les formalités incombant aux entreprises. Faciliter les

Plus en détail

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Synthèse........................................................................................................7

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES

CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES ANNEXE 1 «Formations professionnelles continues - CMA Landes Date et heure limites de dépôt des offres : le jeudi 3 septembre 2015 à 12h00 Les plis devront

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois EDITO Les chiffres clés Niveau départemental (au 01.01.2012) : 11 273 entreprises* Alors que les indicateurs économiques se montrent toujours pessimistes, qu en est-il de la santé des entreprises artisanales?

Plus en détail

Auto-Entrepreneur. Un statut fait pour VOUS?

Auto-Entrepreneur. Un statut fait pour VOUS? Auto-Entrepreneur Un statut fait pour VOUS? 1 Plan de l intervention 1. Pourquoi s intéresser au régime de l autoentrepreneur? 2. Remplissez-vous les conditions pour bénéficier du statut? 3. Votre activité

Plus en détail

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher La naissance de l idée Activité Bilan personnel Contraintes Etude de marché Le marché et la concurrence La politique commerciale Construire son projet Les moyens commerciaux Les moyens de production Les

Plus en détail

La protection sociale du créateur d entreprised

La protection sociale du créateur d entreprised La protection sociale du créateur d entreprised Une initiative conjointe du RSI et de l Urssafl Janvier 2014 version b Sommaire La protection sociale en France 1/ Formes d entreprise et statuts juridiques

Plus en détail

L assurance du risque social et fiscal

L assurance du risque social et fiscal En partenariat avec le cabinet L'expert de la protection sociale L assurance du risque social et fiscal Parce qu un contrôle fiscal et social peut générer de la facturation imprévue pour les entreprises,

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

Le régime microentrepreneur. mode d emploi

Le régime microentrepreneur. mode d emploi LES ATELIERS THÉMATIQUES Jeudi 5 novembre 2015 Le régime microentrepreneur : mode d emploi organisé par 1 LES ATELIERS THÉMATIQUES Guillaume PINEAU Jean-Patrick LANDREAU organisé par 2 Partie 1 : ETAT

Plus en détail

Protection sociale créateur : comment ça marche?

Protection sociale créateur : comment ça marche? Protection sociale créateur : comment ça marche? votre projet d entreprise : Choix du Statut du projet à la création : les formalités votre protection sociale - artisans commerçants - professions libérales

Plus en détail

Guide de l employeur 2015

Guide de l employeur 2015 Guide de l employeur 2015 Apprentissage : mode d emploi L apprentissage en CAP, BAC PRO, Mention Complémentaire, BTS, DCG en alternance avec l entreprise Vous avez choisi de vous engager dans la voie de

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE Un ensemble de mesures conçu pour répondre aux préoccupations quotidiennes et aux besoins concrets des TPE et PME afin de : lever les freins à l emploi ; développer l activité ; faciliter la création et

Plus en détail

Cette sur-taxation ne vise pas les CDD qui ont pour finalité les remplacements maladie, maternité, congés payés et les contrats saisonniers.

Cette sur-taxation ne vise pas les CDD qui ont pour finalité les remplacements maladie, maternité, congés payés et les contrats saisonniers. LETTRE D INFORMATION SOCIALE AOÛT 2013 La loi sur la Sécurisation de l Emploi n 2013-504 du 14 juin 2013 amène plusieurs modifications juridiques et techniques sur la gestion du personnel. Il nous semble

Plus en détail

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production Formation co-financée par le Fonds Social Européen Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production en apprentissage ou en contrat de professionnalisation en 12 ou 24 mois Diplôme de l Education Nationale

Plus en détail

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers L artisanat : de quoi parle-t-on? 1,1 million d entreprises

Plus en détail

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION STAGE PREALABLE A L INSTALLATION Edition 2016 STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION (SPI) Public Tout porteur de projet de création ou de reprise d entreprise artisanale. Objectifs du Stage Identifier

Plus en détail

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3 FISAC DE BEAUCAIRE Tranche 3 Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines Ce document est le cahier des charges relatif à la fiche Acton N 1 de la tranche 3 du FISAC. Son objectif est de répondre

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre)

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) Auto-entrepreneur Pensez à votre protection sociale (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) 1 1. La protection sociale en France 2. Le Régime Social des Indépendants (RSI) 3. L Auto-Entrepreneur 2 La

Plus en détail

Le contrat d apprentissage mode d emploi

Le contrat d apprentissage mode d emploi Le contrat d apprentissage mode d emploi L alternance c est FORMATION INITIALE FORMATION CONTINUE Contrat d apprentissage Taxe d apprentissage Participation formation continue Apprentissage / Professionnalisation

Plus en détail

LA RENTREE DU SOCIAL OU COMMENT BIEN PRÉPARER LES CHANGEMENTS DE 2016.

LA RENTREE DU SOCIAL OU COMMENT BIEN PRÉPARER LES CHANGEMENTS DE 2016. LA RENTREE DU SOCIAL OU COMMENT BIEN PRÉPARER LES CHANGEMENTS DE 2016. AU PROGRAMME Des nouveaux contrats aidés pour les embauches. La DSN. Le nouveau formalisme déclaratif entre en vigueur le 01 janvier

Plus en détail

Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat

Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de : 2 - La recherche de jeunes et le soutien au maître d apprentissage : Fiche

Plus en détail

Bilan qualitatif. du 01/01/2009 au 30/04/2010

Bilan qualitatif. du 01/01/2009 au 30/04/2010 Opération de Restructuration de l'artisanat et du Commerce (ORAC) Bilan qualitatif de la 1 ère tranche du 01/01/2009 au 30/04/2010 Bilan 1 ère tranche ORAC Pays de La Châtre en Berry 1 AXE I : INVESTISSEMENTS

Plus en détail

CHL - Audit - Gestion Finances

CHL - Audit - Gestion Finances CHL - Audit - Gestion Finances Expert comptable : Hervé LOMBAERDE Société d expertise comptable inscrite au Tableau de l Ordre Régional des Pays de la Loire SARL au capital de 200 000 euros 535 053 508

Plus en détail

ALIMENTATION BOUCHER / BOUCHERE

ALIMENTATION BOUCHER / BOUCHERE ALIMENTATION BOUCHER / BOUCHERE Type et durée du contrat : CDI EMPLOI D'AVENIR Nombre d'heures hébdomadaires : 39 Lieu de travail : JUAN LES PINS Jours travaillés : DU MARDI AU DIMANCHE Horaires : Pour

Plus en détail

CONSEIL DE LA FORMATION EXERCICE 2016

CONSEIL DE LA FORMATION EXERCICE 2016 CONSEIL DE LA FORMATION EXERCICE 2016 MODALITES DE PRISE EN CHARGE DES FORMATIONS à la gestion et au développement des entreprises Conseil de la Formation du 7 décembre 2015 1.- CRITERES DE RECEVABILITE

Plus en détail

Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var

Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var E dito --- Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var Mesdames, Messieurs, Pour sa 2ème édition, cette offre de service présente 60 actions concrètes au service des artisans

Plus en détail

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation :

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation : COMMUNIQUE PRESSE Le 4 avril 2009, les centres de formation de la Chambre de Métiers et de l Artisanat et du Bâtiment ouvriront leurs portes aux jeunes et à leur famille. Coordonnées des centres de formation

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1. Service Apprentissage

Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1. Service Apprentissage Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 Service Apprentissage 04.90.80.65.95 Fax : 04.90.80.65.90 email : apprentissage@cm-avignon.fr Site : www.cm-avignon.fr CONTRAT

Plus en détail

page 3 page 4 Eléments de contexte Le contrat d apprentissage page 5 L exécution du contrat d apprentissage

page 3 page 4 Eléments de contexte Le contrat d apprentissage page 5 L exécution du contrat d apprentissage Dossier de presse Signature des contrats d apprentissage de l éducation nationale Vendredi 16 octobre 2015 Sommaire Eléments de contexte Le contrat d apprentissage L apprenti La rémunération de l apprenti

Plus en détail

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ N 19#0 PERSONNE PHYSIQUE ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

Service Apprentissage

Service Apprentissage LES DEMARCHES A ACCOMPLIR POUR CONCLURE UN CONTRAT D APPRENTISSAGE Établir sous 48 h la déclaration unique à l embauche auprès de l Urssaf (www.due.urssaf.fr ou www.net-entreprises.fr) Prendre rendez-vous

Plus en détail

A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29

A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29 ENQUÊTE PRÉALABLE A L ÉLABORATION DU CATALOGUE RÉGIONAL DE FORMATION CERECAMP 2009 2010 A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29 Nom, Prénom

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

Contrat d'apprentissage

Contrat d'apprentissage Région Pays de la Loire 44-49 - 53-72 - 85 Contrat d'apprentissage Le Guide de l'employeur 2015-2016 conçu spécialement pour les entreprises inscrites au Répertoire des Métiers Simplifiez-vous l'apprentissage

Plus en détail

Contrat d'apprentissage

Contrat d'apprentissage Région Pays de la Loire 44-49 - 53-72 - 85 Contrat d'apprentissage Le Guide de l'employeur 2015-2016 conçu spécialement pour les entreprises inscrites au Répertoire des Métiers Simplifiez-vous l'apprentissage

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.. Petites et

Plus en détail

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015 cm- digne.fr REPRENEURS CATALOGUE FORMATIONS 2015 CHEFS D ENTREPRISE, ET EURS A SALARIÉS D EMPLOI CRÉAT ET DEMANDEURS CONJOINTS Édito Le contexte économique actuel a fait évoluer les modes de gestion de

Plus en détail

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités)

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) A réception : - du mandat ci-dessous signé, accompagné d un chèque de 118,00 s il s agit d un premier contrat ou 60,00

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE

CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE Toutes les infos essentielles pour préparer son alternance à l Université de Bourgogne Les aspects juridiques Les aspects pédagogiques Les aspects financiers Les aspects

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur Catherine BERTHY, CCI RENNES Animé Gwen par : HOUEDRY, AEI - Bretagne Karim JEMMAL, BGE Le régime en quelques chiffres Auto entrepreneur : Pour qui? Accompagnement

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur = micro-entrepreneur. Animé par : Catherine BERTHY, CCI RENNES Gwen HOUEDRY, AEIB

Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur = micro-entrepreneur. Animé par : Catherine BERTHY, CCI RENNES Gwen HOUEDRY, AEIB Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur = micro-entrepreneur Animé par : Catherine BERTHY, CCI RENNES Gwen HOUEDRY, AEIB Le régime en quelques chiffres Auto entrepreneur : C est quoi? Pour qui?

Plus en détail

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre l auto entrepreneur bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre!

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre! FORMATION CONTINUE Année 2014 Artisans, salariés, conjoints collaborateurs Vente en ligne gestion, anglais, appel d offre, législation, développer son chiffre d affaires, manager, transmettre! Le contexte

Plus en détail