Métiers 94. DOSSIER SPÉCIAL CMA DU VAL-DE-MARNE : QUI SONT-ILS? QUE FONT-ILS? p.10

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Métiers 94. DOSSIER SPÉCIAL CMA DU VAL-DE-MARNE : QUI SONT-ILS? QUE FONT-ILS? p.10"

Transcription

1 n septembre 2011 Métiers 94 Bulletin officiel de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val de Marne - DOSSIER SPÉCIAL CMA DU VAL-DE-MARNE : QUI SONT-ILS? QUE FONT-ILS? p.10 RETROUVEZ TOUTES NOS FORMATIONS P.36 PRIX STARS & MÉTIERS Faites connaissance avec nos trois lauréats départementaux p.8 CHARTE QUALITÉ Dix ans au service des entreprises artisanales val-de-marnaises! p.26

2 Document non contractuel - Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. RNM n Crédit photo : Getty Images. Imaginez une mutuelle indispensa pour toute la famille! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ Découvrez tous les avantages du Pack Santé : 5 niveaux de remboursement + 3 modules : Jeunes Parents, Bien-Etre, Seniors Des réductions (1) couples, familles et jeunes Le tiers payant leader en France Pas d avance d argent chez professionnels de santé (2) Une prise en charge immédiate (3) y compris en optique et dentaire (1) Selon le nombre de bénéficiaires inscrits au contrat. (2) Dans le cadre du respect du parcours de soins coordonnés. (3) Pris en charge dès le 1 er jour de la date d effet du contrat santé, hors amniocentèse et hospitalisation en psychiatrie. NOUVEAU : MUTUELLE BLEUE OUVRE UNE AGENCE À CHAMPIGNY SUR MARNE CHAMPIGNY SUR MARNE - 20 rue Albert Thomas LA VARENNE ST HILAIRE - 48 avenue du Bac VINCENNES rue de Fontenay VITRY SUR SEINE - 77 avenue Danielle Casanova VOTRE DEVIS SANTÉ GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT

3 Métiers 94 Le Magazine des entreprises artisanales du Val-de-Marne n 155 S 4 ACTUALITÉS Forum de l entrepreneuriat Le Conseil régional d Ile-de- France soutient l artisanat francilien Conférence-débat : «Emploi? Travail? Métiers! Formation!» 9 OMMAIRE 8 ÉVÉNEMENT Prix Stars & Métiers DOSSIER SPÉCIAL L Artisanat val-de-marnais Quel est le rôle de la CMA94? L apprentissage : garantie de réussite! Accompagner les entreprises dans leur quotidien! Promouvoir l Artisanat, ses métiers, ses hommes et ses femmes! 25 DÉVELOPPEMENT 25 ÉCONOMIQUE Boucherie Vaury à Saint-Mandé Charte Qualité : 10 ans au service des entreprises artisanales val-demarnaises Les prochains rendez-vous métiers d art! Visite gratuite en entreprise Zoom vidéo sur la Charte Qualité 30 CAHIER DE LA TRANSMISSION / REPRISE 30 Comment trouver des candidats à la reprise? Lequel sélectionner? À saisir APPRENTISSAGE Promotion des métiers de l apprentissage 4 36 FORMATIONS 2011 É DITO Malgré la crise économique qui sévit depuis quelques années et qui n a pas épargné nos petites entreprises, le premier semestre 2011 s est achevé avec des signes encourageants de reprise et de redémarrage de nos activités. La réactivité, la créativité, le maintien et la création d emplois par nos artisans, le dynamisme de notre secteur - 30 % des entreprises du Val-de-Marne sont des entreprises artisanales - ont contribué à ce redémarrage nécessaire de l économie de notre pays. Ce numéro de rentrée m offre l occasion de vous présenter plus amplement les élus de cette nouvelle mandature, qui m entourent depuis 10 mois. Des artisans, comme vous et moi, 35 hommes et femmes engagés et pleinement investis dans leurs missions tant sur le plan départemental, que régional puisque, vous le savez, 11 d entre nous siègent également à la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Ile-de-France. À travers leurs parcours, leurs témoignages et celui de quelques artisans du Val-de-Marne, vous découvrirez également l offre de services de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Valde-Marne qui vous permet d être accompagné et conseillé tout au long de votre vie professionnelle. Et, vous l aurez remarqué, ce magazine de rentrée n est plus tout à fait le même. Cette nouvelle maquette a été créée pour vous offrir une mise en page plus attractive et, nous l espérons, une lecture plus agréable et plus aisée des différentes et nombreuses informations à votre intention. La période estivale s achève déjà. J espère qu elle a été propice à quelque repos pour les uns, à de bonnes affaires pour les autres et que, tous, vous abordez la rentrée avec force et courage car, une nouvelle fois, les perspectives économiques nationales et internationales s assombrissent ce qui, par ricochet, affectera inévitablement notre propre secteur. JEAN-LOUIS MAITRE, PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL-DE-MARNE Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val de Marne. 27 avenue Raspail Saint-Maur-des-Fossés cedex. Tél. : Fax : Directeur de la publication : Jean-Louis MAITRE. Rédactrice en chef : Marie-Frédérique DO COUTO. Coordinatrice rédaction-publicité : Laëtitia DELAFOSSE. Éditeur : ATC-Edimétiers. Conception : Pixel Image. Imprimeur : Groupe Socosprint imprimeurs Épinal (88) certifié PEFC CTP/ Numéro diffusé à exemplaires. Dépôt légal : septembre ISSN : Métiers 94 est imprimé sur papier PEFC issu de forêts gérées durablement. MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

4 A CTUALITÉS Nous C Les services de la Chambre de Métiers et de l Artisanat Standard CFE/Répertoire Développement économique Création, Reprise et Transmission d entreprise Bourse des locaux Emploi-Formation et Centre de Formation d Apprentis Apprentissage ou Centre d Aide à la Décision ou Secrétariat de direction Comptabilité ou Taxe d apprentissage ontacter... Service communication La Chambre de Métiers et de l Artisanat est ouverte du lundi au vendredi de 8 h 45 à 17 h (15 h le vendredi). BILAN Forum de l entrepreneuriat LE RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE DES PORTEURS DE PROJETS ET DES JEUNES ENTREPRISES. Si le Val-de-Marne est devenu au fil des années l un des départements les plus dynamiques de tous les départements de la petite couronne en matière de création d entreprise, il le doit à l investissement de ses acteurs économiques qui œuvrent au développement de l esprit d entreprise. La Journée de l Entrepreneuriat est à ce titre exemplaire. Elle est devenue au fil des années LE rendez-vous incontournable des créateurs, repreneurs et dirigeants d entreprises du Val-de-Marne. Sa 13 e édition a eu lieu le 5 mai dernier au Palais des Sports de Créteil. L édition 2011 a rassemblé plus de personnes, créateurs, repreneurs et dirigeants de jeunes entreprises. Cette manifestation était une occasion unique de rencontrer, sur un même lieu, tous les intervenants susceptibles d accompagner les créateurs ou repreneurs d entreprises et de les aider à construire leur projet et, bien sûr, la CMA94 était fidèle à ce rendez-vous. Pas moins de 70 exposants regroupés autour de 5 villages Accompagnement, gestion/financement, formation/implantation, assurance/fiscalité et espace jeunes entreprises étaient représentés lors de cet événement. En parallèle de l exposition, des conférences et des ateliers thématiques se sont tenus toute la journée et tous affichaient complets. Cette année, les organisateurs avaient aussi élargi les domaines présentés proposant différents ateliers consacrés aux affaires apportées par Internet : e-création, e-business, utilisation des réseaux sociaux Au cours de l inauguration, les Trophées «Entreprendre dans les quartiers prioritaires» ont été attribués par les organisateurs et la Caisse des dépôts et consignations, en présence du Préfet du Val-de-Marne : Trois trophées «Jeunes Entreprises» qui ont récompensé des entreprises indépendantes, de deux ans maximum, de tous secteurs d activité, exerçant dans les quartiers classés prioritaires en Politique de la Ville dans le Val-de-Marne (ZFU, ZRU, ZUS). Les lauréats sont : Gaël Le Minter et Éric Guglielmi pour Gang Éditions ; Anita Dao pour Optic Vitry ; Adil Chakr Ellah pour la Boucherie Chakr Ellah. Un Trophée «Porteur de projet» récompensant un porteur de projet de création d entreprise issu d un quartier classé prioritaire en Politique de la Ville dans le Val-de-Marne. Le Trophée a été attribué à Michaël Buscaino (21 ans) pour X-trem Life qui a pour objectif la construction, le lancement et la promotion de complexes sportifs dédiés au roller dans les pays du Maghreb. Basée à Vitry-sur-Seine, X-trem Life a aussi pour vocation de promouvoir la discipline avec la création, l organisation et la mise en place d événements dédiés au roller ouverts aux professionnels et aux amateurs. 4 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2011

5 AIDES FINANCIÈRES Le Conseil régional soutient l artisanat francilien DANS LE CADRE DU RAPPORT RÉGIONAL «SOUTENIR L ARTISANAT», ADOPTÉ PAR LES ÉLUS DU CONSEIL RÉGIONAL D ILE-DE-FRANCE, LA CHAMBRE RÉGIONALE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT D ILE-DE-FRANCE (CRMA IDF) ET LA RÉGION ONT DÉVELOPPÉ CONJOINTEMENT UNE GAMME DE DISPOSITIFS TECHNIQUES ET FINANCIERS POUVANT INTERVENIR À CHAQUE PHASE CLÉ DE LA VIE D UNE ENTREPRISE ARTISANALE FRANCILIENNE. Ces aides, financées par le Conseil régional, sont mises en œuvre par la CRMA IdF avec le concours des chambres de métiers et de l artisanat franciliennes. Vous souhaitez participer à un Salon en France ou à l étranger? La Région vous propose une aide financière : l Appui Régional à la Commercialisation Artisanale Francilienne (ARCAF), qui favorise le développement de l entreprise par la recherche de nouveaux clients ou de nouvelles destinations pour l export. Les entreprises artisanales peuvent, sous conditions, bénéficier d un soutien financier pour leur participation à des salons en France ou à l étranger. Les subventions sont plafonnées à par entreprise pour un salon en France et pour un salon à l étranger. Vous envisagez de céder votre entreprise? La Région soutient, en partenariat avec les chambres de métiers et de l artisanat d Ile-de-France, la transmission d entreprises artisanales via : L aide à l évaluation des entreprises artisanales à reprendre. La diffusion des annonces d entreprises à céder, évaluées par un comité d experts professionnels, sur la Bourse régionale des entreprises artisanales (en ligne sur le site La mise en relation des cédants et des repreneurs. S agissant de la reprise, la Région propose parallèlement une gamme d outils financiers permettant de consolider et de sécuriser les plans de financements des repreneurs d entreprise artisanale franciliens : le fonds de garantie SIAGI (www.siagi. fr), au travers notamment la «Garantie rebond» ; le fonds régional de garantie SOCAMA Ile-de-France (www.socama.fr) ; les prêts d honneur concédés par les plates-formes du réseau France Initiative pour les projets de reprises d entreprise concernant moins de quatre salariés ; le fonds régional «Ile-de-France Transmission», destiné à compléter les fonds propres des repreneurs (prêt d honneur complémentaire pouvant s élever jusqu à ) ; le fonds régional de garantie OSEO- Région pour la transmission d entreprise en Ile-de-France, prêts cofinancés jusqu à pour un projet de reprise et garantie de 50 à 70 % du montant des prêts bancaires accordés à l entreprise par un partenaire bancaire. Vous souhaitez développer votre entreprise? La Région vous propose l aide à la modernisation. Ce dispositif s adresse exclusivement aux entreprises artisanales implantées dans les territoires prioritaires d Ile-de-France (milieu rural, franges franciliennes et quartiers inscrits en politique de la ville : ZUS, ZRU, ZFU) qui souhaitent réaliser des investissements pour leur développement, l amélioration de la qualité de leurs produits ou services, la réduction de leur empreinte environnementale ou la réussite de leurs projets innovants. La Région intervient de surcroît sur un large champ d actions en faveur du développement du secteur de l artisanat qu il s agisse de la sensibilisation et l accompagnement à l entrepreneuriat, la gestion des emplois et des compétences, la qualité, l innovation, le développement du numérique, etc. Retrouvez l ensemble de ces aides sur les sites et COUPON-RÉPONSE VOUS SOUHAITEZ DES RENSEIGNEMENTS SUR LES DIFFÉRENTES AIDES? RETOURNEZ CE COUPON-RÉPONSE À L ATTENTION DU DÉPARTEMENT DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE PAR FAX AU , PAR COURRIER OU PAR MAIL À Nom :... Prénom :... Nom de l entreprise :... N SIREN :... Téléphone :... Portable :... Adresse :... Ville :... Je souhaite avoir de plus amples renseignements sur l aide suivante (cochez la prestation souhaitée) : Aide à la modernisation ARCAF (Salons) Transmission d entreprise

6 A CTUALITÉS LUNDI 27 JUIN À LA CMA94 Conférence-débat : «Emploi? Travail? Métiers! Formation!» LE 27 JUIN DERNIER, LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL-DE-MARNE A RÉUNI PRÈS DE 80 PARTICIPANTS LORS D UNE CONFÉRENCE-DÉBAT SUR LE THÈME DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DES MÉTIERS ET DE LA FORMATION. demande grandissante, l entreprise artisanale doit s adapter et acquérir les compétences nécessaires à son développement. La formation pour un métier «clé en main» Luc Ferry, philosophe et ancien ministre de l Éducation nationale, et Nicolas Bouzou, économiste et consultant pour BFM TV, ont tour à tour échangé sur le rapport au travail des individus dans notre société, sur les notions de métier et d emploi puis sur les problématiques de formation dans la voie professionnelle. Les échanges se sont poursuivis avec les questions du public aux intervenants. Serge Héripel, animateur du débat, entouré de Nicolas Bouzou et Luc Ferry. La mutation des métiers Notre société traverse une révolution industrielle induite par des mutations de taille : nouvelles technologies de l information et de la communication, énergie Les métiers artisanaux sont fortement impactés par ces évolutions qu il faut anticiper pour pouvoir les intégrer dans un système productif. Dans cet environnement économique mouvant et pour pouvoir répondre à une Les métiers de l artisanat souffrent d un déficit d image. L orientation vers la voie professionnelle ne doit plus être caricaturée comme une voie de relégation pour les jeunes en situation d échec dans la voie générale. La valorisation des métiers manuels doit au contraire passer par la création d une filière d excellence au regard des différents niveaux de formation existant et de l éventail des métiers représentés. Outre le fait de permettre d exprimer un talent, apprendre et exercer un métier artisanal permet d occuper un emploi d avenir avec de nombreuses opportunités d évolution. Un conseiller de la CMA 94 peut se déplacer en entreprise pour approfondir avec vous les questions de l apprentissage, de la formation, les évolutions du métier Contactez-nous au ou Un public nombreux pour un débat entre philosophie et économie. 6 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2011

7 Indépendants, confiez votre protection sociale à des experts 7

8 É VÉNEMENT Prix Stars & Métiers 2011 LA BANQUE POPULAIRE RIVES DE PARIS, LA SOCAMA SUD DE PARIS, LA BRED BANQUE POPULAIRE ET LA SOCAMA BRED EN PARTENARIAT AVEC LES CHAMBRES DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT, ONT ORGANISÉ LE TRADITIONNEL PRIX STARS & MÉTIERS. CETTE MANIFESTATION ANNUELLE, TRÈS ATTENDUE PAR L ENSEMBLE DES ACTEURS DU SECTEUR DES MÉTIERS, RÉCOMPENSE DES ENTREPRISES ARTISANALES PARTICULIÈREMENT PERFORMANTES, DONT LE DYNAMISME MÉRITE D ÊTRE RECONNU. Le mardi 21 juin, les salons de la Maison des Arts et Métiers (Paris 16 e ) ont accueilli la cérémonie de remise des prix du concours départemental Stars & Métiers Rives de Paris Au cours de cet événement, animé par Daniel de Marassé, les chefs d entreprise ont été primés dans quatre catégories : stratégie globale d innovation, dynamique commerciale, dynamique en matière de gestion des ressources humaines et innovation technologique. Pour le Val-de-Marne, trois entreprises ont été distinguées : 1 er Prix Départemental décerné à L Atelier Vitrail Lavina SARL - Création et restauration de vitraux à Choisy-le-Roi. Prix départemental décerné à la Société Candide Bronzier d art à Vitry-sur-Seine. Prix départemental décerné à Automobiles Z&P Restauration de véhicules anciens et de collection à Santeny. Retour rapide sur nos trois lauréats départementaux Atelier Vitrail Lavina SARL - Création et restauration de vitraux à Choisy-le-Roi CHRISTOPHE FILLIEULE LAVINA FELZINE L Atelier Vitrail a été créé en Il est constitué d une équipe qui varie en fonction des besoins et des commandes. Cette équipe, dirigée par Lavina Felzine, maître verrier expérimenté, effectue des restaurations de vitraux anciens pour les monuments historiques ou les particuliers. Elle réalise également des créations contemporaines pour les particuliers ou les édifices publics. «Notre travail de recherche s est depuis peu élargi aux arts de la table, à la décoration intérieure et aux bijoux, domaines dans lesquels la maîtrise du travail du verre permet d élaborer des créations innovantes». Lavina Felzine a récemment remporté le prix SEMA (départemental en 2009 et régional en 2010), en présentant une sculpture de verre nommée «Le Tourbillon». Atelier Vitrail : - Créations de verre : Candide - Bronzier d art à Vitry-sur-Seine CHRISTOPHE FILLIEULE CANDIDO RIBEIRO REIS L établissement Candide a été créé en octobre 1994 par Candido Ribeiro Reis. Cette entreprise, spécialisée dans le bronze d art, produit des bronzes à partir d œuvres originales réalisées par des artistes sculpteurs. Le dirigeant, Candido, fait partie d une famille d orfèvres et bronziers depuis trois générations. De formation ciseleur-monteur sur bronze, il a choisi ce métier car il nécessite un sens de la rigueur, une capacité relationnelle importante pour comprendre et traduire la volonté de l artiste, le tout en apportant une ouverture et une richesse culturelle. Ses différentes expériences l ont amené à créer sa propre entreprise. En 1996, il a embauché son premier employé. Au fil des années, l effectif a augmenté et ils sont huit à l heure actuelle. En 2001, les Établissements Candide ont reçu le Prix national de la dynamique artisanale (désormais Stars & Métiers) qui a récompensé l entreprise pour sa capacité de gestion et d organisation du personnel. Enfin, en 2010, Candido Ribeiro Reis a été distingué par la CMA94 comme chef d entreprise «d exception» pour son engagement en faveur du rayonnement et du développement de l Artisanat mais aussi parce que Candide est l une des rares entreprises du Val-de-Marne à être labellisée «Entreprise du Patrimoine Vivant». 8 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2011

9 Automobiles Z&P - Restauration de véhicules anciens à Santeny ADRIAN PRAJESCU Automobiles Z&P a pour ambition d offrir à une clientèle de collectionneurs automobile les moyens de leur passion, via l achat-restauration. La valeur ajoutée de la société est une méthode industrielle unique et rigoureuse de restauration des véhicules de collection, basée sur une expérience de plus de dix ans du dirigeant dans le domaine de l industrie automobile comme ingénieur d étude et développement. Le travail d Adrian Prajescu s adresse à ceux et celles qui trouvent le plaisir dans les sensations qu un véhicule, décalé d un point de vue temporel, peut procurer. Il s adresse aux collectionneurs, aux intervenants dans les ventes aux enchères, aux revendeurs, et enfin à ceux qui cherchent un support pour démontrer leur savoir (selliers, peintres et autres artisans). Pour le territoire de la BRED (Banque populaire et Socama), les lauréats ont été récompensés lors d une soirée organisée dans les locaux de la CMA de Seine-et-Marne le 21 juin dernier. Pour le Val-de-Marne, deux entreprises étaient récompensées : Le Comptoir des Charcuitiers à Saint-Maur-des-Fossés Renine - pizzeria à Vincennes. Les lauréats du Prix Socama Deux autres trophées ont été décernés hors concours, dont un à la CMA94 pour sa participation active depuis plusieurs années au Prix Stars & Métiers mais aussi pour la qualité des dossiers présentés et des candidats souvent récompensés PHILIPPE MATSAS Comptoir des Charcuitiers à Saint-Maur-des-Fossés. JEAN DIJOLS «Charcuitier» est l évolution du mot «chair cuitier» de l ancien Français «homme qui fait cuire de la chair». Autrefois, les chair-cuitiers ne faisaient qu un même métier et un même corps avec les rôtisseurs. Ils apprêtaient et vendaient de la chair de porc cuite avec toutes sortes d autres viandes cuites. «Nous avons fait le choix de reprendre le mot tel qu il était écrit en ancien Français, parce qu il résume à lui seul l activité de l entreprise», explique Jean Dijols, Maître Artisan charcutier, un artisan qui se bat pour préserver la vraie charcuterie, celle que l on fabriquait au début du siècle dans les fermes en Aubrac lorsque l on tuait le cochon. Créé en 2006, le Comptoir des Charcuitiers fabrique des produits de tradition selon un savoir-faire familial et campagnard né en 1900 sur les Monts d Aubrac : terrines, jambons, boudins, andouillettes, saucisses, fromage de tête, jambonneaux Il met un point d honneur à élaborer des produits de qualité issus de viandes fermières et respecte strictement le savoir transmis par ses aïeux en perpétuant l art de la charcuterie à l ancienne, en conservant les méthodes de fabrications artisanales. Gage de qualité, les recettes du Comptoir sont très régulièrement médaillées. PHILIPPE MATSAS Rénine - Pizzeria à Vincennes SANDRINE ROTONDO Au mois d octobre 2010 avait lieu le 6 e Championnat de France de la pizza, dans la région de Lyon. À cette occasion, Sandrine Rotondo, gérante de la pizzeria Rénine et pizzaïola à Vincennes, a fait le déplacement : elle y décroche, en concurrence avec les 130 autres participants, la 3 e place féminine dans la catégorie «Qualité» (à savoir la préparation d une pizza classique chronométrée, goûtée et jugée par 7 membres d un jury confirmé). Par ailleurs, elle surprend tout le monde, en se présentant également dans la catégorie «Acrobatique» devenant ainsi la première femme en France à y prendre part. Elle se classe à la 6 e position. «J aime être là où on ne m attend pas! J ai présenté une pizza aux légumes, composée d un mélange de saveurs, de couleurs et de présentation. Je voulais une pizza qui ait du goût, et qu enfin les femmes puissent se faire plaisir en la dégustant Et qui mieux qu une femme pouvait le comprendre!» MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

10 D OSSIER SPÉCIAL CMA DU VAL-DE-MARNE : QUI SONT-ILS? QUE FONT-ILS? DES QUESTIONS QUE VOUS VOUS POSEZ PEUT-ÊTRE ET QUI AMÈNENT DE NOMBREUSES EXPLICATIONS. NOUS ALLONS TENTER, DANS LES PAGES QUI SUIVENT, D Y RÉPONDRE AU MIEUX! 10 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2011

11 ÉTAT DES LIEUX L Artisanat val-de-marnais Au 1 er janvier 2011, l artisanat compte entreprises, sur le département, réparties dans les 4 secteurs d activités suivants : Hausse des immatriculations dans tous les secteurs d activité en 2010 Alimentaire Bâtiment Tous les secteurs d activité ont enregistré une augmentation du nombre d immatriculations. 9 % Évolution des immatriculations depuis % 37 % % Services et réparation Fabrication Alimentation Bâtiment Fabrication Services et réparation Les immatriculations par secteur d activités La plus forte augmentation d entreprises créées ayant été constatée est pour le secteur de la fabrication avec une progression de 61 % par rapport à Puis, le secteur des services avec 49 % d augmentation. Secteur Pourcentage Alimentaire % Bâtiment % Fabrication % Services % Pyramide des âges des chefs d entreprise artisanale 55 ans et plus Entre 45 et 54 ans Répartition des contrats d apprentissage signés en Entre 35 et 44 ans 200 Moins de 35 ans Alimentation Bâtiment Fabrication Services et réparation MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

12 D OSSIER SPÉCIAL Quel est le rôle de la CMA94? La CMA94 est au service des entreprises artisanales du département. Établissement administratif, elle e représente les intérêts généraux de l Artisanat auprès de l État. t. La Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne est animée et gérée par des artisans élus au suffrage universel, tous les cinq ans par leurs collègues artisans, et fédère toutes les entreprises immatriculées au Répertoire des Métiers du département. Établissement public de l État, celui-ci y exerce sa tutelle sur les comptes en validant, ou non, le budget annuel. Néanmoins, ce sont bien les artisans s élus qui décident des actions mises en place à l attention des entreprises. rises. Claude ANTHIERENS Gérard CUREY Kamenko SKUNDRIC Jean-Jacques MILLER SAINT-MANDÉ VINCENNES CHARENTON-LE-PONT SAINT-MAURICE GENTILLY LE KREMLIN-BICETRE IVRY-SUR-SEINE MAISONS-ALFORT ARCUEIL ALFORTVILLE Marc CHEBBI Pascal FLANDRIN CACHAN VILLEJUIF Jean-Pierre CASSOU Michel FABRE L HAY-LES-ROSES VITRY-SUR-SEINEE Rachid BOUCHAMA Jean-Michel PEREIRA CHEVILLY-LARUE THIAIS Serge VORMESE FRESNES CHOISY-LE-ROI Richard RAT RUNGIS ORLY VILLENEUVE-LE-ROI Stéphane LAJOIE Michel CHARIOT ABLON-SUR-MARNE Stéphane AUBRUN Daniel ATTALI Jean-Louis MAITRE 12 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2011

13 FONTENAY-SOUS-BOIS NAY-SOUS LE PERREUX-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE BRY-SUR-MARNE Nicole RICHARD Gérard MAGNEVILLE Paul-Henri FABRE Bénédita GONCALVES Heike LANGE-LEDOUX JOINVILLE-LE-PONT VILLIERS-SUR-MARNE Arlette BAROU Martin BOILEAU CHAMPIGNY-SUR-MARNE Patrick LIGER LE PLESSIS-TREVISE François ZYSMAN CHENNEVIERES-SUR-MARNE SAINT-MAUR-DES-FOSSES Michel LE MENER CRETEIL ORMESSON-SUR-MARNE LA QUEUE-EN-BRIE Rémi AMET Catherine VIOLETTE BONNEUIL-SUR-MARNE NOISEAU SUCY-EN-BRIE VALENTON LIMEIL-BREVANNES BOISSY-SAINT-LEGER MAROLLES-EN-BRIE Éric NERIA VILLENEUVE-SAINT-GEORGES SANTENY Audrey TRABACH Richard CERONI VILLECRESNES Dominique VALADIER Évelyne NAVILLE Frédéric GODEBERT MANDRES-LES-ROSES PERIGNY MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

14 D OSSIER SPÉCIAL BUREAU Le Bureau prend les décisions, pilote la politique générale de la Chambre et veille à sa mise en application Jean-Louis MAITRE Président Tapissier décorateur Villeneuve-le-Roi (Union Professionnelle Artisanale) Claude ANTHIERENS 1 er Vice-président Boucher Vincennes Daniel lattali 2 e Vice-président Plombier chauffagiste Villeneuve-le-Roi Dominique i VALADIER 3 e Vice-président Ébéniste Alfortville Jean-Jacques J MILLER Trésorier Prothésiste dentaire Saint-Mandé Gérard CUREY Trésorier adjoint Électricien Vincennes Serge VORMESE Secrétaire Taxi parisien L Haÿ-les-Roses Nicole RICHARD 1 er Secrétaire adjoint Coiffeuse Fontenay-sous-Bois Michel CHARIOT 2 e secrétaire adjoint Boulanger Pâtissier Thiais Rachid BOUCHAMA Plombier chauffagiste Villejuif CATÉGORIE ALIMENTATION Martine BOILEAU Boulangère St-Maur-des-Fossés Michel FABRE Boulanger Alfortville Pascal FLANDRIN Boulanger Charenton-le-Pont Stéphane LAJOIE Boucher Thiais Éric NERIA Boulanger Sucy-en-Brie Artisans de notre avenir Claude ANTHIERENS Michel CHARIOT Audrey TRABACH Boulangère Sucy-en-Brie Michel LE MENER Boucher St-Maur-des-Fossés 14 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2011

15 CATÉGORIE BÂTIMENT Rémi AMET Plombier chauffagiste St-Maur-des-Fossés Stéphane AUBRUN Installation de chauffage Villeneuve-le-Roi Frédéric GODEBERT Plombier chauffagiste, couvreur Choisy-le-Roi Richard CÉRONI Maçon Santeny Marc CHEBBI Bâtiment tous corps d état/décoration intérieur Gentilly Artisans de notre avenir Heike LANGE-LEDOUX Plombier chauffagiste Champigny-sur- Marne Jean-Michel PEREIRA Ponçage/Vitrification de parquets Villejuif Artisans de notre avenir Kamenko SKUNDRIC Construction, rénovation, aménagement bâtiments Vincennes Artisans de notre avenir Bénédita GONÇALVES Plombier chauffagiste Villiers-sur-Marne Gérard CUREY Daniel ATTALI Rachid BOUCHAMA CATÉGORIE FABRICATION Évelyne NAVILLE Peinture sur soie Créteil Richard RAT Tapisserie-Décoration Vitry-sur-Seine - Dominique VALADIER Jean-Louis MAITRE Jean-Jacques MILLER CATÉGORIE SERVICES Arlette BAROU Jean-Pierre CASSOU Paul-Henri FABRE Patrick LIGER Gérard MAGNEVILLE Coiffeuse St-Maur-des-Fossés Nouvelle génération Artisanat du Val-de-Marne Coiffeur Maisons-Alfort Nouvelle génération Artisanat du Val-de-Marne Ambulancier Champignysur-Marne Taxi communal Le Plessis Trévise Mécanicien automobile Joinville-le-Pont Nouvelle génération Artisanat du Val-de-Marne François ZYSMAN Dépannage télévision St-Maur-des-Fossés Nouvelle génération Artisanat du Val-de-Marne Catherine VIOLETTE Coiffeuse Ormesson Artisans de notre avenir Serge VORMESE MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

16 D OSSIER SPÉCIAL MARC BEAUDENON é Parole d lu Jean-Louis Maitre, Tapissier- Décorateur, Président de la CMA94 «Très tôt, j ai été attiré par le secteur de l Artisanat. Comme beaucoup de mes collègues, je suis passé par la voie de l apprentissage pour apprendre et pratiquer mon métier de tapissierdécorateur. Les valeurs fortes véhiculées par les centres de formation et les maîtres d apprentissage ont contribué à me structurer sur un plan professionnel mais aussi dans ma vie personnelle. Ces valeurs, la transmission du savoir-faire mais aussi du savoir être, la notion du travail bien fait, la relation de proximité, voire personnelle entre l artisan et ses clients, et aussi la liberté d entreprendre et d innover doivent être préservées et défendues. L entreprise artisanale c est un tout petit noyau de personnes, voire une seule personne. Or, à l échelle de notre pays, plus de 3 millions de personnes sont actives dans près de entreprises artisanales. Aussi, très vite, j ai décidé de contribuer activement à la promotion et à la défense du secteur artisanal, force économique incontournable de notre pays. Mon engagement en ce sens s est exprimé très tôt au sein des organisations professionnelles et des organismes sociaux du secteur. J ai ensuite voulu accentuer mon engagement et mon implication. Cela fait désormais plus de 25 ans que j œuvre au sein de la CMA94, comme simple administrateur dans un premier temps, et comme Président de la Chambre depuis près de 12 ans, grâce à la confiance que les artisans du département ont bien voulu m accorder et me renouveler à deux reprises. Les chambres de métiers et de l artisanat sont administrées par des artisans comme vous et moi!! Donc, nous connaissons les réalités et les préoccupations de nos collègues. Notre instance est un interlocuteur privilégié pour porter haut et fort la voix du secteur artisanal auprès des instances locales, régionales et nationales.» Aujourd hui, les missions des CMA ont été élargies et structurées et les rôles de la CMA94 sont les suivants : Représenter les intérêts généraux de l Artisanat : à travers son Président, la CMA est l interlocuteur privilégié des institutions du département dont les décisions peuvent impacter sur la vie des entreprises artisanales. Elle intervient aussi auprès de l État, de la Région, des collectivités territoriales, et est, aux côtés des organisations professionnelles, force de proposition. Elle siège au sein de nombreuses instances de concertation et de décision afin de faire valoir les intérêts et préoccupations de ses artisans. À l échelle régionale et nationale, ce sont la CRMA (Chambre Régionale des Métiers et de l Artisanat) et l APCMA (Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat) qui prennent le relais. Coordonner et organiser l apprentissage : la formation initiale, via l apprentissage, forme les futurs salariés et les futurs créateurs/repreneurs d entreprises artisanales. C est pourquoi les élus de la CMA94 y attachent une très grande importance et en ont fait leur «cheval de bataille». C est par Les élus se réunissent en Assemblée Générale deux fois par an. l apprentissage que sera perpétuée la transmission des savoir-faire de nos métiers. Accompagner les entreprises : généralement, les entreprises qui réussissent font plus souvent appel que les autres à des conseils extérieurs. Pour preuve, d après nos statistiques, 76 % des entreprises qui existent toujours au bout de 3 ans de création ont été accompagnés par la CMA94. Et c est bien là une des actions importantes de la CMA94 sur le terrain : vous accompagner, en tant que dirigeant, de la création de votre entreprise au développement de celle-ci ou sa transmission, en passant par l embauche de salariés ou d apprentis. La CMA vous conseille, vous aide à vous former et vous informe. Promouvoir l Artisanat : la CMA94 met en avant, tout au long de l année, l Artisanat du département et ses acteurs. En organisant de nombreuses manifestations, en entretenant des relations soutenues avec les médias, en valorisant régulièrement des parcours d apprentis ou chef d entreprises La CMA94 contribue au rayonnement de l Artisanat départemental et de l apprentissage. 16 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2011

17 Fonctionnement interne de la CMA94 Assemblée Générale de la CMA94 composée de 35 membres élus Bureau composé de 10 membres élus, dont le président Services de la CMA94 dirigés par le Secrétaire général Commission des finances Direction financière Secrétariat de direction Centre de Formation d Apprentis (CFA) de Saint-Maur Commission des affaires économiques, sociales et financières Développement Économique Création-Reprise Transmission d entreprises Apprentissage Commission des métiers d art Emploi - Formation continue CFE Répertoire des Métiers Centre d Aide à la Décision (CAD) Commission de la formation professionnelle Accueil Enseignants é Parole d lu Jean-Jacques Miller, Prothésiste dentaire, Trésorier de la CMA94 D abord membre d une commission de jeunes entrepreneurs au sein de son syndicat national, Jean-Jacques Miller est vite devenu président du syndicat départemental des prothésistes dentaires du Val-de-Marne. Il a ensuite, tout naturellement, rejoint les bancs de la CMA94 en tant qu administrateur. Quelques années plus tard, et après avoir fait partie de plusieurs commissions de la CMA94, il entre au Bureau de la CMA94. Il fut élu trésorier lors de la première élection du Président Jean-Louis Maitre. «Ma mission est de contrôler tous les aspects financiers du fonctionnement de la CMA, nous dit-il, et pour mener à bien cette mission, je dois être informé de tout.» «Cela fait longtemps que je suis à la CMA94 mais je dois dire qu une nouvelle ère a commencé lorsque Marie Frédérique Do Couto a été désignée Secrétaire général. C est le tandem idéal avec le Président Jean-Louis Maitre pour moderniser et entreprendre des actions qui s imposaient afin de rendre la CMA et le CFA plus performants pour les artisans. En tant que spectateur, et souvent acteur de ces longues années passées à la CMA94, je me dois de les citer comme référence. Les actions développées ont été souvent reprises par le réseau des chambres, la charte qualité étant l une des plus réussies. La comptabilité est également devenue "lisible" par tous les administrateurs lors des assemblées générales. Et c est en regardant l organigramme de la chambre que je peux mesurer tout le chemin parcouru depuis 20 ans. Un message? N oublions pas que les entreprises artisanales sont actuellement fragiles, vous n êtes pas seuls à avoir des problèmes de trésorerie, de recherche de personnel qualifié, de difficulté à vous moderniser par l investissement ou à transmettre votre entreprise. Plus que jamais l artisanat français à besoin d être uni et les artisans syndiqués. Plus que jamais nous devons être beaucoup plus écoutés. Le Président Maitre est souvent notre porte-parole au sein de toutes les instances artisanales, du préfet évidemment, mais aussi auprès des politiques et des ministres lors de visites dans notre département. J en ai été plus d une fois le témoin. Ma dernière élection fut celle de président de la commission économique de la chambre régionale de l Ile-de-France. C est un poste qui permet d avoir une vision globale régionale de l artisanat au sein d une institution vouée à avoir de plus en plus de pouvoir. À la fin de cette mandature qui sera ma dernière, je pourrais sur le plan personnel affirmer que j ai côtoyé, à de très rares exceptions, à chaque étage de la CMA94, des gens attentifs, serviables, dévoués auxquels nous devons rendre hommage, et parmi les élus, de véritables complices avec qui j ai partagé les mêmes engagements, les mêmes réussites, parfois les mêmes désillusions, mais toujours la même amitié Alors n hésitez pas à faire appel à toutes ces personnes qui sont là pour vous aider et vous conseiller dans votre vie quotidienne au sein de votre entreprise.» MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

18 D OSSIER SPÉCIAL L apprentissage : garantie de réussite! Depuis 1991, le CFA de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val de Marne, avec le soutien de la Région Ile-de-France et des entreprises artisanales val-de-marnaises, propose 6 formations en alternance (coiffure, esthétique, vente, art floral, plomberie, électricité), du CAP au Bac+2, à des jeunes âgés de 15 à 25 ans. Ces formations reconnues s associent à une expérience professionnelle en entreprise dans le cadre d un diplôme en alternance. L apprentissage, au CFA de la CMA94, permet au jeune de recevoir une formation d excellence et de trouver un terrain d application dans une entreprise d accueil. Se former par la voie de l apprentissage apporte de nombreux avantages, c est une carte maîtresse pour l insertion professionnelle et pour l exercice d un futur métier. Le CFA accueille et forme chaque année près de jeunes qui ont signé un contrat avec un maître d apprentissage. Les missions du CFA : Le CFA accompagne les entreprises, lorsqu elles le souhaitent dans la mise en place du contrat d apprentissage et en assure le suivi dans toutes les évolutions possibles (avenant, rupture, etc.). «Didier Collado, un maître d apprentissage comblé! Après un apprentissage dans un petit salon de Montreuil auprès d un excellent maître d apprentissage, Didier Collado a très vite pu se projeter dans l avenir en participant au 1 er salon Mondial Coiffure Beauté (devant des grands coiffeurs de renommée mondiale). «Quoi de mieux que de vouloir faire pareil un jour c est-à-dire être un maître d apprentissage comme le mien, former les autres et leur donner la passion du métier.» De la préparation du BP Coiffure à l achat de son premier salon à Vincennes, Didier Collado a appris, au cours de ses nombreuses expériences professionnelles, à connaître tous les aspects du cheveu et à maîtriser toutes les techniques de coiffure. Il dirige et gère aujourd hui, et ce depuis 27 ans, un salon à son nom à Vincennes. «Je travaille avec une clientèle très variée de 15 à 90 ans, d ailleurs le mélange des âges et des genres est très drôle parfois. Je travaille également avec le milieu du showbiz, du théâtre et du mannequinat. Je suis Le CFA est l interlocuteur privilégié des apprentis et des entreprises pour tout renseignement d ordre juridique et administratif. Le CFA est responsable de la pédagogie en alternance. Il assure la formation et le suivi régulier de l apprenti, selon une logique de co-formation avec l entreprise d accueil du jeune. Le CFA est chargé de promouvoir les actions de formation par apprentissage. «Depuis 5 ans déjà, nous avons mis en place de nombreux outils pour faire avancer l apprentissage au sein de notre CFA : ouverture du CEMA (Certificat Entrepreneur Métiers de l Artisanat niveau Bac+2), diplôme en alternance sur 2 ans, en partenariat avec le CNAM, et qui a pour objectif de préparer le jeune à organiser, coordonner et superviser le fonctionnement d une entreprise artisanale tout en obtenant 2 diplômes (CAP et Titre Entrepreneur de la Petite Entreprise en même temps) ; ouverture du BP Plomberie et du Bac Pro Commerce pour lesquels nous avions une forte demande depuis quelques années ; construction d un nouveau bâtiment pour le CFA et restructuration du bâti- coiffeur-maquilleur-relookeur image mais aussi créateur styliste. J ai rapidement été sollicité pour rentrer dans une équipe artistique, le Promode international pour le CACF, puis pour devenir formateur pour le CACF et l INAC. Je fais aussi beaucoup d interventions en tant que coiffeur ambassadeur pour le groupe Eugène-Perma, auprès de tous les CFA, écoles privées et publiques de coiffure de toute la France : c est pour moi la concrétisation de la transmission de notre savoir-faire et la meilleure des façons de faire connaître notre travail. Depuis plus de 37 ans de carrière, j ai eu beaucoup de jeunes qui me rendent beaucoup de joie par leur évolution à mes côtés et en travaillant maintenant pour d autres. Je suis fier de les avoir formés. Précisément cette année avec mon jeune apprenti, Tiago de Amorin qui a remporté le 1 er prix, section coiffure, du concours ApprentiStars au CFA de Saint-Maur. Le nouveau bâtiment du CFA, ouvert en octobre ment préexistant ce qui nous a permis à la fois d accueillir 200 jeunes supplémentaires et d améliorer notre accueil et notre plateforme pédagogique. Nos projets pour l année à venir sont : de créer un événement pour mettre à l honneur notre CFA qui fêtera ses 20 ans d existence à la rentrée puis, à plus long terme, d étoffer la filière électricité en mettant en place le Bac Pro électricité et, à l horizon 2016, le BTS Domotique.» Didier Collado, coiffeur à Vincennes. Fabrice Giudicelli, Directeur du CFA de Saint-Maur. Maintenant, je pense qu il faut plus que jamais s armer de patience pour la formation des jeunes. Il est de plus en plus difficile de trouver la bonne personne, le jeune qui souhaite apprendre, se donner sans cesse, qui est à la recherche du savoir et qui prend les bonnes initiatives. Il faut trop souvent recadrer les choses! Mon message? Il ne faut pas baisser les bras, il faut rester positif, car il y a encore, fort heureusement des jeunes qui veulent apprendre nos merveilleux métiers. Moi je suis aujourd hui, depuis plus de 37 ans, ce que je rêvais d être : un coiffeur, un maître d apprentissage qui apprend et surtout qui donne la possibilité d offrir un poste de coiffeur après obtention de l examen.» 18 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2011

19 «Une enseignante passionnante et passionnée Après avoir grandi en province, à côté de Mulhouse, où elle a passé son CAP fleuriste, Annick Mosconi a rejoint Paris pour y travailler vers l âge de 30 ans. Elle devient formatrice au CFA94, où elle prend en charge les cours de botanique et de technologie pour les CAP, et en parallèle de son emploi salarié au sein de l établissement, elle garde le statut d étudiante en passant, et obtenant, son BP «J étais donc salariée du CFA et étudiante. La période n était pas des plus faciles!...», nous dit-elle. Une section BP fleuriste est ouverte au sein du CFA et Annick Mosconi y reste jusqu en 2002 pour y revenir ensuite en 2007 mais cette fois en prenant la responsabilité de la section Design Floral. «J ai envie de transmettre la passion de mon métier et de faire bouger la formation! J ai envie de faire des choses différentes de ce que j ai pu vivre en apprentissage et de Annick Mosconi, responsable de la filière Design Floral au CFA de Saint-Maur. Renaud Coupard. «Renaud, un futur patron en formation! Renaud Coupard, 24 ans, suit actuellement un à Arcueil. Petit à petit, je me suis intégré double cursus au CFA94 : il est en 1 re année dans l équipe et on me laissait faire de plus de CAP Installations sanitaires et prépare en en plus de choses, comme un apprenti, en même temps le TEPE (Titre Entrepreneur de fait. J appréciais de plus en plus le métier et la Petite Entreprise). Il nous parle de son parcours Itinéraire d un futur patron décidé, C est tout naturellement que je me suis ren- je m y voyais bien en tant que professionnel. volontaire et réaliste! «J ai passé mon bac du au forum des métiers à Gentilly afin de en 2005 et je voulais entamer un parcours en me renseigner sur la filière. J ai rencontré une logistique, j ai donc commencé un DUT dans personne du CFA94 qui m a donné des renseignements sur l école. Quand elle a su que ce secteur. J ai dû arrêter au bout d un an pour différentes raisons. À ce moment-là, je n avais j avais le bac et un projet en plomberie, elle pas l idée de m orienter dans les métiers du m a tout de suite parlé du CEMA. J ai ensuite bâtiment mais je devais travailler. J ai été fait part de mon projet de formation au sein serveur dans un restaurant puis responsable. de l entreprise où j étais : au début, ils avaient J avais un projet dans ce secteur mais cela ne quelques interrogations au sujet de cette formation, mais ils ont très vite accepté et je les s est pas finalisé. J ai fait des petits boulots, plutôt alimentaires. À ce moment-là, je décide en remercie! J ai commencé les cours de CAP de tout reprendre à zéro : autant apprendre un en septembre 2010 : c était parfois difficile métier! Quand j étais au chômage, j ai dépanné de façon très occasionnelle un ami plombier de ans mais ils se rendent compte parce que je me retrouvais avec des jeunes chauffagiste dans son entreprise, Cardoso et fils qu on peut leur apporter une certaine "sagesse" et ils peuvent nous prendre comme modèle. Les cours du TEPE, eux, ont commencé en octobre. Lorsqu on a un projet de création ou de reprise d entreprise, les cours du TEPE sont un plus! Il y a des cours de gestion, de marketing On se rend vraiment compte qu on n ouvre pas une entreprise comme ça, en claquant des doigts! Le bonus? On partage les cours avec des chefs d entreprise qui veulent, eux, développer leur affaire. Maintenant, c est sûr, je veux travailler dans ce secteur! Mon idée est de rester en entreprise pendant un certain temps puis, de monter ma propre entreprise de plomberie. Le parcours du CEMA (CAP + TEPE), est un véritable accompagnement qui me sera utile pour durer dans le temps et me développer.» faire sortir les apprentis de l enceinte du CFA, de leur faire découvrir d autres techniques, de les rendre curieux. Ce qui m anime, c est d évoluer, de m enrichir pour les enrichir! Je continue d ailleurs à aller en formation. Le travail et l échange avec l équipe pédagogique sont primordiaux. On se nourrit les uns les autres. J ai également décidé de faire intervenir des MOF en cours afin de permettre une émulation évidente et nécessaire. J ai aussi envie de faire découvrir aux apprentis des techniques d autres pays, c est très enrichissant et ça nous permet de nous nourrir pour transmettre. Cela nous empêche de nous scléroser. Nous sommes d ailleurs partis à Londres, en Italie et en Allemagne. La fleur est travaillée de façon différente et c est ça qui importe! Pour moi : former, c est transmettre, s enrichir et enrichir les apprentis.» é Parole d lue Nicole Richard, Coiffeuse, 1 er secrétaire-adjoint de la CMA94 et Présidente de la Commission Formation «Apprentie à 16 ans, j ai eu un parcours très classique. J ai obtenu mon CAP en une année, passé mon BP dans la foulée et décroché un CDI dans l entreprise qui m avait prise en alternance. En 2000, je rachète l entreprise de mon employeur de l époque qui prend sa retraite. Cela fait 32 ans que je travaille dans ce salon et c est sur les conseils de mon ancien patron que j ai décidé de m investir auprès de la CMA94 et me suis présentée comme administrateur. Si j ai effectivement souhaité m investir au sein de la Chambre de Métiers c est avant tout avec la volonté de représenter au mieux les artisans, d être active pour l Artisanat en ayant la possibilité d échanger avec les différents acteurs des Pouvoirs Publics. Depuis la nouvelle mandature (mise en place en novembre 2010), j ai accepté d être membre du bureau et de présider la commission de la formation professionnelle. Cette fonction me tient particulièrement à cœur, transmettre son savoir par la voie de l alternance est une méthode d enseignement qui a fait plus que ses preuves dans les métiers de l artisanat et j invite fortement les professionnels à le pratiquer dans leurs entreprises. Et je suis également convaincue que la formation est indispensable pour les artisans et leurs salariés durant toute leur vie professionnelle.» MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

20 D OSSIER SPÉCIAL Accompagner les entreprises dans leur quotidien! é Parole d lu Gérard Curey, électricien, trésorier adjoint de la CMA 94 et Président de la Commission des Affaires Économiques Sociales et Fiscales (AESF) Gérard Curey a débuté dans la vie active chez Citroën comme acheteur du matériel de laboratoire chimie et métallurgie. Quatre ans plus tard, il rejoint l entreprise familiale dont il est aujourd hui le gérant, et ce, depuis une vingtaine d années. Il a été président départemental de son organisation professionnelle, élu de la CMA 94 comme secrétaire adjoint pendant 2 mandatures, il a entamé, en novembre dernier, une 3 e mandature comme trésorier adjoint et Président de la Commission des AESF. «Cette commission débat et fait des propositions d actions pour tous les sujets liés au développement économique des entreprises. Les échanges débouchent notamment sur des propositions qui seront mises en œuvre par les services de la CMA94. Pour moi, la représentation des collègues artisans, passe aussi par la dénonciation des abus et diverses iniquités dont nous sommes les victimes. La commission des AESF dénonce régulièrement le montant des charges qui s apparente désormais à de l extorsion Confrontés à un monde économique en perpétuelle évolution, les chefs d entreprise artisanale doivent s adapter et maîtriser toute une palette d activités pour que leur entreprise puisse évoluer sereinement. L artisan se doit donc de développer son expertise dans des domaines aussi divers que les relations commerciales, la gestion des ressources humaines, le suivi comptable, la gestion administrative de l entreprise ou à défaut de se faire accompagner par des experts. Afin de soutenir les entreprises artisanales dans leur développement, la CMA94 accompagne les entreprises ainsi que les créateursrepreneurs à différentes étapes et propose une offre de services large pour : soutenir et aider le créateur ou repreneur d entreprise à mettre en place son projet et en vérifier la réalité ; lui permettre de renforcer ses compétences de chef d entreprise grâce aux formations mais aussi au conseil, au montage de son dossier et au suivi de son projet (matinée d information à la reprise d entreprise, réunion d information création d entreprise, stage de préparation à l installation, études prévisionnelles, club des créateurs et des entreprises, nouvelles formations continues ). de fonds, les trois jours de carence en cas d arrêt maladie alors que dans le public pas de carence, le calcul des retraites sur les 25 années, etc. Aujourd hui, 30 % des chefs de la plus grande entreprise de France ont plus de 55 ans et rêvent de s arrêter et ça n est pas le statut "d auto-entrepreneur" qui sauvera le salaire de ces gens-là. Mon entreprise existe depuis plus de 70 ans et j ai constaté que nous étions partis de la classe moyenne haute pour arriver à la basse et certains sont même en voie de prolétarisation. Que les choses soient claires, nous travaillons tous pour gagner correctement notre vie ; bien sûr, il y a l intérêt du travail et la passion que l on peut y trouver, mais tout est lié. Une action concrète? La formation des jeunes, et c est parce que l on envoie des jeunes dans nos secteurs d activité que l on se doit d être revendicatif, car un jour, ils pourraient nous reprocher de n avoir rien fait pour défendre nos métiers et de les avoir envoyés dans une voie où ils sont devenus les esclaves d une société qui ne les respecte même pas.» Notre offre de services c est aussi : Assister l artisan dans ses formalités administratives (immatriculation, modification, radiation, enregistrement des contrats d apprentissage) et lui simplifier ces démarches notamment grâce à la mise en place du site qui permet l immatriculation en ligne et la diffusion de la formalité à tous les organismes concernés. Gérer le Répertoire des Métiers et délivrer, notamment, les titres de qualification (qualité d Artisan, d Artisan d Art, titre de Maître Artisan, Maître Artisan d Art, mais aussi des extraits légaux à la demande des entreprises. Accompagner le développement économique des entreprises et aider celles-ci à s adapter aux évolutions de leur environnement économique et social en dispensant des prestations de conseil, formation et des études : mini-diagnostics de l entreprise, création de mini-site Internet, participation à des salons professionnels et grand public mais aussi à des missions export, démarche développement durable, Imprim Vert, labellisation Charte Qualité ou Éco-Défis (développement durable), gestion des emplois et des compétences Représenter les intérêts généraux du secteur des métiers du département auprès des mairies et collectivités territoriales pour les accompagner et les conseiller dans la prise en compte de l Artisanat : plan local d urbanisme, SCOT, chartes commerciales, développement de zone d activité, création de locaux dédiés aux artisans. Accompagner les cédants dans la cession de leur entreprise avec notamment l accompagnement dans leurs démarches : pré-diagnostic, plan d actions, informations juridiques et financières, diagnostic complet avec évaluation par un comité d experts. La CMA94 met également à disposition, sur son site cma94.com, une bourse des entreprises. 20 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2011

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

La section design floral du CFA à l honneur au Carrousel du Louvre p.25. Retrouvez toutes nos formations. p.28

La section design floral du CFA à l honneur au Carrousel du Louvre p.25. Retrouvez toutes nos formations. p.28 n 153 - janvier 2011 BULLETIN OFFICIEL DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL DE MARNE La section design floral du CFA à l honneur au Carrousel du Louvre p.25 Prix national Stars & Métiers :

Plus en détail

Les Exonérations. A.C.C.R.E. (Aide aux Chômeurs Créateurs / Repreneurs d Entreprise)

Les Exonérations. A.C.C.R.E. (Aide aux Chômeurs Créateurs / Repreneurs d Entreprise) Vos contacts : - ADIE : 81 bis, rue Julien Lacroix - 75020 Paris 0 800 800 566 ou 33, av du Général Billotte - 94000 Créteil Alexandra VIDELOUP 0 800 800 566 - AGEFIPH - Délégation Régionale 192, avenue

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

ALFORTVILLE / MAISONS-ALFORT CACHAN CHAMPIGNY-SUR MARNE / CHENNEVIÈRES-SUR-MARNE

ALFORTVILLE / MAISONS-ALFORT CACHAN CHAMPIGNY-SUR MARNE / CHENNEVIÈRES-SUR-MARNE ÉQUIPES ACTIVITÉS 3 rue Jules Cuillerier 94410 Alfortville Mob. 07 86 35 22 05 alfortvillemaisonsalfort@secours-catholique.org ALFORTVILLE / MAISONS-ALFORT Mercredi, Samedi de 9h30 à 11h30 Jeudi de 14h30

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER Mesdames, Messieurs, Avant d introduire mon rapport moral, je tiens à renouveler mes remerciements à l ensemble des

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

ILS SONT AUX CÔTÉS DE L E2C DU VAL-DE-MARNE

ILS SONT AUX CÔTÉS DE L E2C DU VAL-DE-MARNE ILS SONT AUX CÔTÉS DE L E2C DU VAL-DE-MARNE ÉTAT PRÉFECTURE DU VAL-DE-MARNE Contribue, à travers les fonds de la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ N 19#0 PERSONNE PHYSIQUE ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA)

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

Emploi - Carrières - Alternance

Emploi - Carrières - Alternance SCHOOL OF MANAGEMENT SCHOOL OF MANAGEMENT Le service Emploi - Carrières - Alternance L insertion professionnelle des étudiants et des diplômés de l IAE lyon PARTENAIRE DE VOTRE ENTREPRISE VOS RESSOURCES

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseiller-Gestionnaire de clientèle de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi?

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi? ÊTRE ARTISAN Pourquoi pas Moi? l rtisanat, c est quoi? Des Métiers créatifs qui permettent de s exprimer et d évoluer Des Métiers ouverts qui concernent les secteurs les plus divers Des Métiers porteurs

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1 Le guide de l apprentissage 2014-2015 Page 1 Bienvenue au CFA Sport et Animation Rhône-Alpes Le CFA* Sport et Animation Rhône-Alpes est, depuis 1996, l acteur régional unique de la formation par l apprentissage

Plus en détail

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne 2009 9 avril 2009 : concours MAF Départemental et Régional, au CFA de Versailles

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE Bureaux 11-13 avenue de la Division Leclerc 94234 Cachan Cedex 01 49 84 85 85 contact@lafabrique-valdebievre.fr www.lafabrique-valdebievre.fr

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

2 ème COLLOQUE DE LA CARROSSERIE EN AQUITAINE

2 ème COLLOQUE DE LA CARROSSERIE EN AQUITAINE DOSSIER DE PRESSE 2 ème COLLOQUE DE LA LIBRE CHOIX DE SON REPARATEUR, REGROUPEMENT DES COMPAGNIES D ASSURANCES, REGLEMENT DIRECT DES REPARATIONS AUX CARROSSIERS CONSOMMATEURS, CARROSSIERS : LA LIBERTE

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT DANS LE VAL-DE-MARNE. GUIDE pratique. Qui fait quoi?

VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT DANS LE VAL-DE-MARNE. GUIDE pratique. Qui fait quoi? VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT DANS LE VAL-DE-MARNE GUIDE pratique Qui fait quoi? Sommaire Je recherche un logement social... page 4 Qu est-ce qu un logement social? Qui peut demander un logement social? Comment

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER Sandra Huissière de justice (Actihuis) «Je ne savais pas ce que je voulais faire. Enfin si, je savais que je ne voulais pas faire de Droit car j en avais une image trop rigide. Après mon Bac ES (ex B),

Plus en détail

Grand Prix de la création Les Fèvres 2015

Grand Prix de la création Les Fèvres 2015 Grand Prix de la création Les Fèvres 2015 parrainé par MNRA, la mutuelle des artisans PRÉAMBULE A l occasion du salon Les Fèvres 2015 qui se déroulera les 16, 17 et 18 octobre prochain dans l enceinte

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

CRÉATION D ENTREPRISE REPRISE D ENTREPRISE CESSION D ENTREPRISE RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET D ENTREPRISE ENTREPRENDRE EN ROANNAIS

CRÉATION D ENTREPRISE REPRISE D ENTREPRISE CESSION D ENTREPRISE RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET D ENTREPRISE ENTREPRENDRE EN ROANNAIS CRÉATION REPRISE CESSION RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET ENTREPRENDRE EN ROANNAIS Futurs chefs d entreprise ou cédants, Le Réseau Entreprendre en Roannais se mobilise pour vous accompagner tout au long

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

Prix Duo@Work. 2 ème édition. Excellence partagée entre architecte et industriel. Appel à candidature

Prix Duo@Work. 2 ème édition. Excellence partagée entre architecte et industriel. Appel à candidature Duo@Work 2 ème édition 1 Excellence partagée entre architecte et industriel Appel à candidature Un prix créé par l Unsfa Ile-de-France, en partenariat avec ARCHITECT@WORK Paris Excellence partagée entre

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT

VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT DANS LE VAL-DE-MARNE GUIDE pratique Qui fait quoi? Sommaire Logement : La situation en val-de-marne............................................ page 4 Le rôle du département........................................................................

Plus en détail

LES FORUMS Sur le risque professionnel

LES FORUMS Sur le risque professionnel LES FORUMS Sur le risque professionnel Organisés par la Mutuelle nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales (MNFCT) «DIALOGUE SOCIAL ET SANTE AU TRAVAIL» Vendredi 30 octobre 2015 PARIS

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CATALOGUE DE FORMATION 2015 ARTISANS CONJOINTS COLLABORATEURS SALARIÉS COMPTABILITÉ ET GESTION INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PUBLICITÉ ET TRAITEMENT DE L IMAGE INTERNET COMMUNICATION

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

FONDS DES HYPOTHEQUES

FONDS DES HYPOTHEQUES FONDS DES HYPOTHEQUES REPERTOIRE METHODIQUE DE LA 3EME CONSERVATION DES HYPOTHEQUES DE LA SEINE An VII 1900 Inventaire établi par Marc Echasseriau sous la direction de Patrick Chamouard et Frédéric Douat

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe Artisanat au Féminin Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin Dossier de presse Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire Communiqué de Presse P. 2 Met'fem, les métiers au féminin P. 3 Les Prix Met'Fem P. 4 Les Partenaires P. 5 Les initiatives

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, secrétaire général et l ensemble du personnel vous souhaitent d excellentes fêtes de

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

IngénIeur esiea par l ApprentISSAge

IngénIeur esiea par l ApprentISSAge IngénIeur esiea par l ApprentISSAge Systèmes embarqués Systèmes d Information Diplôme d Ingénieur habilité par la Commission des Titres d Ingénieur www.esiea.fr devenez ingénieur esiea par la voie De l

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées»

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» Dossier de presse Nantes, le 17/07/2014 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» SOMMAIRE Communiqué de presse p. 2 Les membres du jury

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse (CMA 84) et le réseau des Chambres de Métiers de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur se mobilisent en 2013. Afin de promouvoir, auprès des jeunes de

Plus en détail

Cycle I.T.I. Formation par l Apprentissage et la Formation Continue

Cycle I.T.I. Formation par l Apprentissage et la Formation Continue Grande Ecole d Ingénieurs généraliste en électronique, informatique et télécommunications Cycle I.T.I. Formation par l Apprentissage et la Formation Continue L ENSEA Etablissement public d excellence Les

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet

de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet GUIDE de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet De l idée au projet ÉTAPE 1 DE L IDÉE AU PROJET ÉTAPE 2 CONSTRUCTION DU PROJET ÉTAPE 1 Communauté d agglomération Val de France

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

L ARTISANAT. Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier?

L ARTISANAT. Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier? L ARTISANAT Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier? CBRE, le numéro un mondial en conseil immobilier d entreprise vous propose une sélection de locaux d activités

Plus en détail

LYON / 5 ème édition

LYON / 5 ème édition DOSSIER DE PRESSE LYON / 5 ème édition de CAMPUS CRéATION et Prix 2008 du Jeune Entrepreneur de l Année Un tandem gagnant en faveur de l esprit d entreprise chez les jeunes Lancé à l initiative de l association

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

Edito. L Artisanat : de réelles opportunités d avenir! Pour une CRMA IdF, forte et unie

Edito. L Artisanat : de réelles opportunités d avenir! Pour une CRMA IdF, forte et unie Edito Pour une CRMA IdF, forte et unie La Chambre régionale de métiers et de l artisanat d Ile-de-France, créée par arrêté ministériel du 18 mars 1998, représente, défend et valorise les intérêts généraux

Plus en détail

Les rencontres sénatoriales de l apprentissage

Les rencontres sénatoriales de l apprentissage Les rencontres sénatoriales de l apprentissage 21 mai 2008 au Sénat «Tous les chemins mènent à l apprentissage» 1 COMMUNIQUE DE PRESSE Rencontres sénatoriales de l apprentissage 2008 : «Parcours d apprentis»

Plus en détail

Métiers 94. ÉVÉNEMENT RETOUR SUR LE SALON DE L ARTISANAT D ART DE SAINT-MAUR p.12

Métiers 94. ÉVÉNEMENT RETOUR SUR LE SALON DE L ARTISANAT D ART DE SAINT-MAUR p.12 n 156 - décembre 2011 Métiers 94 Bulletin officiel de la chambre de métiers et de l artisanat du Val de Marne - www.cma94.com ÉVÉNEMENT RETOUR SUR LE SALON DE L ARTISANAT D ART DE SAINT-MAUR p.12 RETROUVEZ

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Territoire concerné >> Département du Val-de- Marne

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

Présente. 3 Edition. France Journée Portes ouvertes Limoges Chambéry Savoie Technolac Paris L Essentiel du financement Nice Sophia Antipolis

Présente. 3 Edition. France Journée Portes ouvertes Limoges Chambéry Savoie Technolac Paris L Essentiel du financement Nice Sophia Antipolis Présente 3 Edition France Journée Portes ouvertes Limoges Chambéry Savoie Technolac Paris L Essentiel du financement Nice Sophia Antipolis DOSSIER DE PRESSE Contact presse Semaine des Business Angels 2008

Plus en détail

École Technique Privée RHE76

École Technique Privée RHE76 25 rue Jean Philippe Rameau - 76000 Rouen Tel : 02.35.88.90.87 Mail : c.barray@rouenhockeyelite76.com Pourquoi une? Une politique de formation soutenue par son président Thierry Chaix. Le soutien de nos

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail