PRÉVISIONS SALARIALES Septembre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉVISIONS SALARIALES 2015. Septembre 2014"

Transcription

1 PRÉVISIONS SALARIALES 2015 Septembre 2014

2 L information présentée dans ce document est légalement privilégiée et confidentielle à PCI - Perrault Conseil inc. et à la partie recevante. Mis à part la partie recevante, et ce, pour son utilisation propre seulement, ce document ne peut être reproduit sous aucune forme ou par quelque procédé mécanique ou électronique que ce soit, y compris les systèmes d archivage électronique, sans la permission écrite de PCI - Perrault Conseil inc. i

3 Faits saillants 141 organisations ont participé à l enquête portant sur les prévisions salariales réalisée par PCI au cours de l été Les budgets d augmentation de salaires 1 sont présentés dans le tableau ci-dessous : Réel 2014 Prévision 2015 P50 Moyenne P50 Moyenne Québec 2,7% 2,7% 2,8% 2,7% Canada 2,7% 2,6% 2,9% 2,7% Pour les 122 organisations utilisant une structure salariale formelle pour gérer la rémunération des employés non syndiqués : Les budgets d augmentation de structure 1 sont présentés dans le tableau ci-dessous : Réel 2014 Prévision 2015 P50 Moyenne P50 Moyenne Québec 2,0% 2,1% 2,0% 2,2% Canada 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% Pour l ensemble des participants, le pourcentage (%) d augmentation salariale le moins élevé accordé en moyenne en 2014 est de 0,8 % et le pourcentage (%) d augmentation salariale le plus élevé accordé en moyenne est de 7,6 %. En fait, Dans 84 des 141 organisations, soit 60 % des participants, le pourcentage d augmentation salariale le moins élevé accordé a été de 0 %; alors que, Dans 35 des 141 organisations, soit 25 % des participants, le pourcentage le plus élevé accordé a été égal ou supérieur à 10 %. 1 Excluant les gels ii

4 Faits saillants 40 % des organisations disposent d un budget additionnel afin de reconnaître des cas particuliers et ce budget est en moyenne de 1,2 % de la masse salariale en 2014 et sera en moyenne de 1,0 % en Les priorités les plus observées en matière de rémunération pour l année à venir sont : L évaluation des emplois (34 % des organisations), La structure salariale (31 %), Les programmes de gestion du rendement (29 %); et, La communication des programmes de rémunération (28 %). iii

5 Table des matières Participants à l enquête... 1 Augmentations salariales... 3 Budget d augmentation... 3 Augmentation salariale la plus élevée et la moins élevée... 5 Budget additionnel... 7 Ajustement de structure salariale Régime de rémunération variable Organisations offrant un régime de rémunération variable Admissibilité par catégorie d emploi Niveau payé en fonction de la cible Prise en compte des compétences / comportements Augmentations salariales Bonification Priorités en matière de rémunération Annexe Liste des participants iv

6 Participants à l enquête Préambule Au cours de l été 2014, PCI - Perrault Conseil inc. (PCI) a réalisé son enquête portant sur les prévisions salariales, l objectif étant de fournir de l information essentielle au processus de planification de rémunération 2015 : Augmentations salariales et ajustement des échelles accordées en 2014 et prévues pour 2015; Budget relatif aux cas particuliers (employés à haut potentiel, employés en progression accélérée, emplois pour lesquels il y a pénurie, etc.); Pratiques en matière de rémunération variable 2014 et prévisions pour Caractéristiques des participants 141 organisations provenant de divers secteurs d activité et d un large éventail de revenus ont participé à l enquête. Presque toutes les organisations ont des activités dans la province de Québec (99 %) et 58 organisations (41 %) ont aussi des activités dans le reste du Canada. Les graphiques et tableaux ci-après présentent le profil des participants à notre enquête 2 : Province Nbre d'org. % Alberta 36 26% Colombie-Britannique 40 28% Manitoba/Saskatchewan 29 21% Ontario 54 38% Provinces de l'atlantique (N-B, N-É, Terre-Neuve et Labrador, I.-P.-E.) 33 23% Québec % Territoires 5 4% 2 Le nombre d organisations présenté dans les tableaux des sections suivantes est en fonction du nombre de réponses obtenues et peut donc varier par rapport au nombre total de participants présenté dans cette section lorsque les réponses sont incomplètes. 1

7 Participants à l enquête Secteur d'activité Nbre d'org. % Énergie / Matériaux / Mines / Ressources naturelles 5 4% Fabrication 13 9% Financier et immobilier 17 12% Produits de consommation 16 11% Produits industriels 26 18% Santé / Pharmaceutique 14 10% Services d'utilité publique et municipalités 13 9% Services professionnels - autres 11 8% Technologies de l'information / Télécommunications 10 7% Autres 16 11% Total % 2

8 Augmentations salariales BUDGET D AUGMENTATION Les tableaux suivants présentent les budgets d augmentation de salaires accordés en 2014 et les prévisions de budget d augmentation de salaires 2015 excluant les gels. Veuillez noter que seulement 2 % des entreprises ayant des activités dans la province de Québec ont gelé les salaires en 2014, cela reflète aussi la tendance dans le reste du Canada 3. Une seule organisation prévoit geler les salaires en Province Nbre d'org. Réel 2014 Prévision 2015 P25 P50 P75 Moyenne P25 P50 P75 Moyenne Alberta 35 2,1% 2,8% 3,0% 2,7% 2,5% 3,0% 3,0% 2,8% Colombie-Britannique 38 2,0% 2,5% 2,8% 2,4% 2,5% 2,7% 3,0% 2,6% Manitoba/Saskatchewan 28 2,0% 2,8% 3,0% 2,7% 2,5% 3,0% 3,0% 2,7% Ontario 50 2,2% 2,5% 3,0% 2,5% 2,1% 2,9% 3,0% 2,6% Provinces de l'atlantique (N-B, N-É, Terre-Neuve et Labrador, I.-P.-E.) 31 2,0% 2,5% 2,8% 2,5% 2,1% 2,8% 3,0% 2,6% Québec 135 2,2% 2,7% 3,0% 2,7% 2,3% 2,8% 3,0% 2,7% Territoires 5 2,0% 2,5% 2,5% 2,4% 2,5% 3,0% 3,0% 2,8% 3 Canada 52 2,2% 2,7% 3,0% 2,6% 2,3% 2,9% 3,0% 2,7% 3 Les données «Canada» proviennent d entreprises qui ont des activités dans plus d une province / territoire. 3

9 Augmentations salariales BUDGET D AUGMENTATION (SUITE) Revenus annuels canadiens (ou budget annuel d'opérations si ONBL) Nbre d'org. Réel 2014 Prévision 2015 P25 P50 P75 Moyenne P25 P50 P75 Moyenne Moins de 50 millions de dollars 46 2,0% 2,7% 3,0% 2,7% 2,0% 3,0% 3,0% 2,7% De 50 millions à moins de 100 millions de dollars 19 2,1% 2,5% 3,0% 2,5% 2,0% 2,5% 3,0% 2,5% De 100 millions à moins de 500 millions de dollars 27 2,5% 2,8% 3,0% 2,8% 2,5% 3,0% 3,0% 2,8% De 500 millions à moins de 1 milliard de dollars 18 2,5% 2,8% 3,0% 2,7% 2,5% 2,8% 3,0% 2,7% 1 milliard et plus 25 2,1% 2,5% 3,0% 2,5% 2,5% 2,8% 3,0% 2,7% Secteur d'activité Nbre d'org. Réel 2014 Prévision 2015 P25 P50 P75 Moyenne P25 P50 P75 Moyenne Énergie / Matériaux / Mines / Ressources naturelles 5 2,5% 2,5% 2,7% 2,6% 2,8% 3,0% 3,0% 2,9% Fabrication 13 2,0% 2,5% 3,0% 2,5% 2,3% 3,0% 3,0% 2,8% Financier et immobilier 17 2,5% 2,8% 3,0% 2,8% 2,5% 3,0% 3,1% 2,9% Produits de consommation 15 2,3% 2,8% 3,0% 2,6% 2,0% 2,5% 3,0% 2,5% Produits industriels 26 2,3% 2,5% 2,9% 2,5% 2,0% 2,5% 3,0% 2,5% Santé / Pharmaceutique 12 2,2% 2,7% 2,8% 2,6% 2,5% 3,0% 3,0% 2,8% Services d'utilité publique et municipalités 13 2,4% 2,5% 3,0% 2,7% 2,0% 2,5% 2,8% 2,5% Services professionnels - autres 10 2,6% 3,0% 3,2% 3,1% 2,6% 3,0% 3,0% 3,0% Technologies de l'information / Télécommunications 9 2,7% 2,9% 3,0% 3,0% 3,0% 3,0% 3,0% 2,9% Autres 15 2,0% 2,7% 3,3% 2,6% 2,0% 3,0% 3,2% 2,7% 4

10 Augmentations salariales AUGMENTATION SALARIALE LA PLUS ÉLEVÉE ET LA MOINS ÉLEVÉE Le tableau suivant présente le pourcentage d'augmentation salariale le plus élevé et le moins élevé accordé lors du plus récent processus d'augmentation salariale annuel, toutes provinces confondues : Échantillon Nbre d'org. % le moins élevé (incluant 0 %) % le plus élevé P25 P50 P75 Moyenne P25 P50 P75 Moyenne Ensemble des organisations 135 0,0% 0,0% 2,0% 0,8% 3,3% 5,6% 10,0% 7,6% Ensemble des organisations excluant OBNL, Sociétés d'état, Org. secteurs public et parapublic et Adm. prov. et munic. 96 0,0% 0,0% 0,0% 0,5% 3,3% 6,0% 6,0% 8,5% Revenus annuels canadiens (ou budget annuel d'opérations si ONBL) Nbre d'org. % le moins élevé (incluant 0 %) % le plus élevé P25 P50 P75 Moyenne P25 P50 P75 Moyenne Moins de 50 millions de dollars 48 0,0% 1,5% 2,0% 1,2% 3,0% 4,3% 6,5% 6,9% De 50 millions à moins de 100 millions de dollars 19 0,0% 0,0% 2,0% 0,8% 3,3% 4,5% 7,1% 8,0% De 100 millions à moins de 500 millions de dollars 28 0,0% 0,0% 0,0% 0,4% 3,5% 7,0% 8,0% 7,5% De 500 millions à moins de 1 milliard de dollars 16 0,0% 0,0% 1,0% 0,8% 2,9% 5,0% 11,3% 8,0% 1 milliard et plus 24 0,0% 0,0% 0,0% 0,3% 5,0% 7,5% 11,0% 8,6% 5

11 Augmentations salariales AUGMENTATION SALARIALE LA PLUS ÉLEVÉE ET LA MOINS ÉLEVÉE (SUITE) Secteur d'activité Nbre d'org. % le moins élevé (incluant 0 %) % le plus élevé P25 P50 P75 Moyenne P25 P50 P75 Moyenne Énergie / Matériaux / Mines / Ressources naturelles 5 1,5% 1,5% 2,7% 1,7% 3,3% 7,0% 10,0% 9,8% Fabrication 12 0,0% 0,0% 0,0% 0,5% 3,0% 7,5% 10,0% 7,8% Financier et immobilier 16 0,0% 0,0% 0,0% 0,5% 4,5% 5,6% 14,0% 10,9% Produits de consommation 15 0,0% 0,0% 0,0% 0,4% 3,2% 4,5% 7,3% 6,4% Produits industriels 26 0,0% 0,0% 1,9% 0,8% 3,1% 4,3% 10,3% 8,1% Santé / Pharmaceutique 13 0,0% 0,0% 0,0% 0,2% 3,1% 6,7% 7,8% 6,8% Services d'utilité publique et municipalités 11 0,0% 0,5% 2,8% 1,6% 2,8% 3,5% 6,3% 4,7% Services professionnels - autres 11 0,0% 0,0% 2,0% 1,0% 4,8% 6,0% 11,0% 7,8% Technologies de l'information / Télécommunications 10 0,0% 0,0% 1,3% 0,6% 4,8% 6,0% 14,5% 8,9% Autres 16 0,0% 1,6% 2,1% 1,3% 3,0% 4,5% 6,5% 5,7% 6

12 Augmentations salariales BUDGET ADDITIONNEL Le graphique suivant présente le pourcentage d organisations disposant d un budget additionnel pour les employés non syndiqués afin de reconnaître des cas particuliers (employés à haut potentiel, employés en progression accélérée, employés occupant des emplois en situation de pénurie de main d'œuvre, etc.). Le graphique présente les données pour l ensemble des organisations, pour l ensemble des organisation excluant les OBNL, Sociétés d'état, les secteurs public et parapublic et les administrations provinciales et municipales, puis par tranche de revenus et par secteur d activité : 7

13 Augmentations salariales BUDGET ADDITIONNEL (SUITE) Parmi les organisations disposant d un budget additionnel, le tableau suivant présente les budgets accordés en % de la masse salariale : Échantillon Budget réel 2014 Budget projeté en 2015 Nbre d'org. P25 P50 P75 Moyenne Nbre d'org. P25 P50 P75 Moyenne Ensemble des organisations 53 0,4% 0,5% 1,4% 1,2% 47 0,5% 0,5% 1,1% 1,0% Ensemble des organisations excluant OBNL, Sociétés d'état, Org. secteurs public et parapublic et Adm. prov. et munic. 43 0,4% 0,5% 1,1% 1,2% 39 0,5% 0,5% 1,1% 1,0% Revenus annuels canadiens (ou budget annuel d'opérations si ONBL) Budget réel 2014 Budget projeté en 2015 Nbre d'org. P25 P50 P75 Moyenne Nbre d'org. P25 P50 P75 Moyenne Moins de 50 millions de dollars 16 0,5% 1,0% 1,8% 1,7% 13 0,4% 0,8% 1,4% 0,9% De 50 millions à moins de 100 millions de dollars 8 0,4% 0,6% 1,4% 1,2% 7 0,4% 0,7% 1,8% 1,3% De 100 millions à moins de 500 millions de dollars 13 0,3% 0,5% 1,0% 1,0% 12 0,5% 0,5% 1,9% 1,2% De 500 millions à moins de 1 milliard de dollars 6 0,5% 0,6% 0,8% 0,6% 5 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 1 milliard et plus 10 0,5% 0,5% 0,5% 0,8% 10 0,5% 0,5% 0,5% 0,8% 8

14 Augmentations salariales BUDGET ADDITIONNEL (SUITE) Secteur d'activité Budget réel 2014 Budget projeté en 2015 Nbre d'org. P25 P50 P75 Moyenne Nbre d'org. P25 P50 P75 Moyenne Énergie / Matériaux / Mines / Ressources naturelles 4 0,4% 0,5% 0,5% 0,4% 4 0,4% 0,5% 0,5% 0,4% Fabrication 7 0,5% 1,0% 2,5% 1,6% 7 0,5% 1,0% 2,5% 1,6% Financier et immobilier 5 0,5% 0,7% 1,5% 0,9% 5 0,5% 0,7% 1,5% 0,9% Produits de consommation 4 0,4% 0,5% 0,6% 0,5% 4 0,4% 0,5% 0,6% 0,5% Produits industriels 10 0,4% 0,5% 1,5% 0,9% 8 0,5% 1,3% 2,1% 1,4% Santé / Pharmaceutique 8 0,4% 0,5% 0,6% 0,8% 7 0,3% 0,5% 0,6% 0,9% Services d'utilité publique et municipalités 2 0,7% 1,1% 1,6% 1,1% 2 0,7% 1,1% 1,6% 1,1% Services professionnels - autres 4 0,8% 0,9% 1,5% 1,4% 4 0,5% 0,7% 0,9% 0,7% Technologies de l'information / Télécommunications 5 0,6% 1,0% 1,8% 3,1% 3 0,4% 0,6% 0,8% 0,6% Autres 4 0,5% 0,8% 1,1% 0,8% 3 0,4% 0,5% 1,0% 0,8% Le tableau suivant présente les statistiques de budget d augmentation global obtenues en combinant la valeur du budget additionnel, pour celles qui en ont, au budget annuel présenté à la sous-section «Budget d augmentation» : Échantillon Budget réel 2014 Budget projeté en 2015 Nbre d'org. P25 P50 P75 Moyenne Nbre d'org. P25 P50 P75 Moyenne Québec 136 2,5% 2,9% 3,4% 3,1% 124 2,5% 3,0% 3,5% 3,1% 9

15 Ajustement de structure salariale Le graphique suivant présente le pourcentage des organisations utilisant une structure salariale formelle pour gérer la rémunération des employés non syndiqués pour l ensemble des participants, puis par tranche de revenus et par secteur d activité : 10

16 Ajustement de structure salariale Le tableau suivant présente les augmentations de structure salariale réelles accordées en 2014 et les prévisions d augmentation de structure 2015 excluant les gels. Veuillez noter que 11 % des entreprises ayant des activités dans la province de Québec ont gelé leur structure en 2014, cela reflète aussi la tendance dans le reste du Canada. En 2015, 7 % des organisations prévoient geler leur structure salariale au Québec, cela reflète aussi la tendance dans le reste du Canada. Province Nbre d'org. Réel 2014 Prévision 2015 P25 P50 P75 Moyenne P25 P50 P75 Moyenne Alberta 24 1,5% 2,0% 2,0% 2,1% 1,6% 2,0% 2,0% 1,9% Colombie-Britannique 26 1,5% 1,9% 2,0% 2,0% 1,8% 2,0% 2,0% 1,9% Manitoba/Saskatchewan 21 1,7% 1,9% 2,0% 2,1% 1,6% 2,0% 2,0% 1,9% Ontario 35 1,5% 1,9% 2,0% 2,0% 1,5% 2,0% 2,0% 1,9% Provinces de l'atlantique (N-B, N-É, Terre-Neuve et Labrador, I.-P.-E.) 21 1,5% 1,8% 2,0% 1,9% 1,5% 2,0% 2,0% 1,9% Québec 94 1,7% 2,0% 2,0% 2,1% 2,0% 2,0% 2,5% 2,2% Territoires 4 1,7% 2,4% 3,8% 3,1% 2,0% 2,0% 2,3% 2,3% Canada 38 1,7% 2,0% 2,0% 2,0% 1,6% 2,0% 2,0% 2,0% 11

17 Ajustement de structure salariale Revenus annuels canadiens (ou budget annuel d'opérations si ONBL) Nbre d'org. Réel 2014 Prévision 2015 P25 P50 P75 Moyenne P25 P50 P75 Moyenne Moins de 50 millions de dollars 28 1,7% 2,0% 2,5% 2,1% 2,0% 2,0% 2,5% 2,2% De 50 millions à moins de 100 millions de dollars 14 1,6% 2,0% 2,0% 1,9% 1,6% 2,0% 2,0% 1,9% De 100 millions à moins de 500 millions de dollars 23 2,0% 2,0% 2,3% 2,4% 2,0% 2,0% 2,5% 2,5% De 500 millions à moins de 1 milliard de dollars 12 2,0% 2,0% 2,9% 2,5% 2,0% 2,0% 2,4% 2,2% 1 milliard et plus 20 1,7% 2,0% 2,0% 1,9% 1,6% 2,0% 2,0% 1,8% Secteur d'activité Nbre d'org. Réel 2014 Prévision 2015 P25 P50 P75 Moyenne P25 P50 P75 Moyenne Énergie / Matériaux / Mines / Ressources naturelles 5 1,7% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,5% 3,0% 2,5% Fabrication 11 1,2% 2,0% 2,0% 2,4% 1,6% 2,0% 3,0% 2,8% Financier et immobilier 12 1,4% 1,9% 2,0% 1,7% 1,6% 2,0% 2,0% 1,8% Produits de consommation 9 2,0% 2,0% 3,0% 2,3% 2,0% 2,0% 2,0% 2,2% Produits industriels 19 1,9% 2,0% 2,1% 2,0% 2,0% 2,0% 2,1% 2,0% Santé / Pharmaceutique 10 2,0% 2,1% 2,5% 2,5% 2,0% 2,2% 2,5% 2,3% Services d'utilité publique et municipalités 9 2,0% 2,0% 2,5% 2,3% 2,0% 2,0% 2,5% 2,2% Services professionnels - autres 5 1,9% 2,0% 2,0% 2,5% 1,8% 2,0% 2,0% 1,9% Technologies de l'information / Télécommunications 7 1,8% 2,0% 2,8% 2,5% 2,0% 2,3% 2,9% 2,3% Autres 10 1,5% 1,8% 2,0% 1,8% 1,8% 1,9% 2,0% 1,9% 12

18 Régime de rémunération variable Le graphique suivant présente le pourcentage des organisations offrant un régime de rémunération variable : 13

19 Régime de rémunération variable Le tableau suivant présente l admissibilité au programme de rémunération variable par catégorie d emplois non syndiqués en pourcentage du nombre d organisation offrant un régime de rémunération variable : Échantillon Personnel de soutien et technique Personnel de production non cadre Professionnels Personnel de ventes Superviseurs Cadres intermédiaires Cadres supérieurs % % % % % % % Ensemble des organisations 61% 48% 72% 72% 76% 86% 97% Ensemble des organisations excluant OBNL, Sociétés d'état, Org. secteurs public et parapublic et Adm. prov. et munic. Revenus annuels canadiens - ensemble des organisations (ou budget annuel d'opérations si ONBL) 65% 54% 76% 81% 82% 90% 100% Personnel de soutien et technique Personnel de production non cadre Professionnels Personnel de ventes Superviseurs Cadres intermédiaires Cadres supérieurs % % % % % % % Moins de 50 millions de dollars 45% 24% 52% 59% 55% 79% 93% De 50 millions à moins de 100 millions de dollars 50% 44% 72% 72% 72% 83% 100% De 100 millions à moins de 500 millions de dollars 65% 50% 69% 62% 77% 88% 96% De 500 millions à moins de 1 milliard de dollars 63% 56% 81% 81% 88% 88% 100% 1 milliard et plus 80% 72% 92% 92% 96% 92% 100% 14

20 Régime de rémunération variable Le tableau suivant présente le niveau de rémunération variable payé par rapport à la cible par catégorie d emplois non syndiqués en 2014 : Ensemble des organisations Pas de boni versé En deçà de la À la cible / autour Au-dessus de la en 2014 cible de la cible cible % % % % Personnel de soutien et technique 12% 32% 32% 25% Personnel de production non cadre 11% 31% 28% 30% Professionnels 10% 30% 35% 25% Personnel de ventes 11% 32% 33% 23% Superviseurs 13% 29% 32% 26% Cadres intermédiaires 13% 27% 35% 25% Cadres supérieurs 14% 28% 32% 26% Le tableau suivant présente le niveau de rémunération variable attendu par rapport à la cible par catégorie d emplois non syndiqués en 2015 : Ensemble des organisations Ne devrait pas En deçà de la À la cible / autour Au-dessus de la avoir de boni cible de la cible cible % % % % Personnel de soutien et technique 9% 17% 65% 9% Personnel de production non cadre 7% 22% 66% 5% Professionnels 6% 17% 64% 13% Personnel de ventes 8% 15% 68% 8% Superviseurs 10% 14% 65% 11% Cadres intermédiaires 11% 13% 65% 12% Cadres supérieurs 11% 15% 63% 12% 15

21 Prise en compte des compétences / comportements AUGMENTATIONS SALARIALES Le graphique suivant présente le pourcentage des organisations prenant en compte les compétences / comportements lors de la détermination des augmentations salariales : 16

22 Prise en compte des compétences / comportements BONIFICATION Parmi les organisations offrant un régime de rémunération variable à leurs employés, le graphique suivant présente le pourcentage des organisations prenant en compte les compétences / comportements lors de la détermination du paiement : 17

23 Priorités en matière de rémunération Le tableau suivant présente les priorités 2014 et 2015 mentionnées par les participants en pourcentage de l ensemble des organisations : Priorité Nbre d'org. % Nbre d'org. % Évaluation des emplois 62 44% 47 34% Structure salariale 41 29% 44 31% Programme de gestion du rendement 43 31% 41 29% Communication des programmes de rémunération 33 24% 39 28% Assurances collectives 34 24% 33 24% Régime de retraite 25 18% 29 21% Rémunération variable - autres employés 20 14% 28 20% Rémunération variable - force de ventes 25 18% 17 12% Politiques de congés annuels et d'arrangements flexibles 18 13% 16 11% Régime d'intéressement à long terme 9 6% 13 9% Équité salariale 0 0% 5 4% Politiques de gestion de la rémunération 1 1% 5 4% Politique automobile 10 7% 4 3% Négociations de convention collective 2 1% 1 1% Autres 3 2% 2 1% Aucune priorité 8 6% 8 6% 18

24 Annexe Liste des participants Énergie / Matériaux / Mines / Ressources naturelles Aluminerie Alouette Inc. Boralex Inc. Rio Tinto SEMAFO Inc. Zinc électrolytique du Canada Ltée. Fabrication 1 Agropur coopérative Bain Magique Bonduelle Amériques Coalision Inc. Dorel Industries Inc. Exceldor coopérative Gildan Groupe Lacasse Industries Lassonde Meubles Foliot Olymel s.e.c. PLB International TC Transcontinental Financier et immobilier Banque Laurentienne du Canada Banque Nationale Casgrain & Compagnie Ltée. Le Fonds d'investissement de la culture et des communications, s.e.c. (FICC) Fonds d'assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec Fonds d'assurance-responsabilité professionnelle de l'ordre des dentistes du Québec Groupement des assureurs automobiles Humania Assurance Inc. Industrielle Alliance, Assurance et services financiers Ivanhoé Cambridge Le Groupe Maurice MCAP MCAP Commercial LP Otéra Capital Sécur Finance Société de développement Angus Standard Life 1 Fabrication de produits finis, prêts à être utilisés par les consommateurs 2 Vente de produits et/ou services aux consommateurs 3 Typiquement fabrication et/ou distribution d équipements de production ou de produits semi-finis aux entreprises Produits de consommation 2 Aimia Inc. Birks Group Inc. Cirque du soleil DeSerres Groupe St-Hubert Inc. Keurig Canana Magenta Studio Photo Inc. Musée McCord Stewart Propane du Suroît PVH Canada Reitmans Canada Ltée. Rona Forget Société des Alcools du Québec Société du Vieux-Port de Montréal Sodexo Canada Transat A.T. Inc. Produits industriels 3 Alstom Canada Cad Industries Ferroviaires Ltée. CAE Inc. 19

25 Annexe Liste des participants CIAQ CMC Électronique Congébec DE LA FONTAINE EBC Inc. Elopak Canada Inc. Équipement d'emballage MMC Exo-s Fenplast Future Électronique Inc. Garier Inc. Groupe Deschênes Inc. Groupe Fordia Héroux-Devtek Hewitt Équipement Ltée. IPL Inc. La Coop fédérée Leprohon MAAX Bath Inc. Solmax International Inc. Tarkett Inc. Uni-Select Inc. Wolseley Canada Santé / Pharmaceutique AbbVie AR Medicom Inc. Bristol-Myers Squibb Canada Eli Lilly Essilor Canada Ltée G. Production Inc. Héma-Québec Hoffmann-La Roche Ltée. LASIK MD McKesson Canada Portage Roche Diagnostics Sanofi Canada Uniprix Inc. Services d'utilité publique / Municipalités Administration de pilotage des Laurentides Administration Portuaire de Québec Aéroports de Montréal Agence métropolitaine de transport Gaz Métro Hydro-Québec MRC des Collines-de-l'Outaouais Nouvelle Autoroute 30 s.e.n.c. Société de Transport de Laval Société de transport de Montréal Ville de Gatineau Ville de Sherbrooke Ville de Varennes Services professionnels autres Association du transport urbain du Québec (ATUQ) BBA Inc. Cabinet d'avocats Lavery Corporation des concessionnaires d'automobiles du Québec De Grandpré Chait Éco Entreprises Québec McCarthy Tétrault Norton Rose Fulbright Canada LLP Regroupement Loisir et Sport du Québec Roy Desrochers Lambert Services de gestion PGA Technologies de l'information / Télécommunications Bluberi Jeux et Technologies Inc. CGI Ericsson Canada Inc. FXinnovation Groupe Pages Jaunes Maestro Technologies MDA Corporation 20

26 Annexe Liste des participants Objectif Lune Inc. TV5 Québec Canada Ultra Electronics Forensic Technology Inc. Autres Association des fondations d'établissements de santé du Québec (AFÉSAQ) Autorité des marchés financiers CAA-Québec Chambre de l'assurance de dommages Club des petits déjeuners Fondation ONE DROP Makivik Corporation Ordre des architectes du Québec Ordre des conseillers en ressources humaines agréés Ordre des comptables professionnels agréés du Québec Ordre des dentistes du Québec Ordre des ergothérapeutes du Québec Ordre des infirmières et infirmiers du Québec Ordre des ingénieurs du Québec Tourisme Montréal TRicentris, centre de tri 21

27

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Sections Emplois et carrières des entreprises

Sections Emplois et carrières des entreprises Sections Emplois et carrières des entreprises En surfant sur les sites Web corporatifs des entreprises, on trouve souvent une section destinée au recrutement qui s'intitule " carrières ", " emplois ",

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Actualité juridique Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Décembre 2014 Fiscalité Le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão,

Plus en détail

Sommaire public. Édition 2014

Sommaire public. Édition 2014 Sommaire public Édition 2014 Enquête TECHNOCompétences de rémunération globale sur les emplois en technologies de l information et des communications (TIC) L ENQUÊTE EN BREF L enquête TECHNOCompétences

Plus en détail

Liste des entités assujetties à la Loi sur le vérificateur général ayant produit des états financiers vérifiés

Liste des entités assujetties à la Loi sur le vérificateur général ayant produit des états financiers vérifiés Annexe 1 Liste des entités assujetties à la Loi sur le vérificateur général ayant produit des états financiers vérifiés Cette liste énumère les entités dont les états financiers ont été vérifiés par le

Plus en détail

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013 Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats Préparé par : QRI International Décembre 2013 Veuillez adresser vos questions à : Paul Long Responsable, Marketing et études

Plus en détail

conseil d administration ET secrétariat GÉNÉRAL

conseil d administration ET secrétariat GÉNÉRAL conseil d administration ET secrétariat GÉNÉRAL au 31 mars 2015 Hélène F. Fortin FCPA auditrice, FCA, IAS.A. Saint-Lambert Présidente du conseil d administration Associée Gallant & Associés S.E.N.C.R.L.

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

Les régimes complémentaires de retraite au Québec

Les régimes complémentaires de retraite au Québec Les régimes complémentaires de retraite au Québec Statistiques 1996 Direction de l évaluation et de la révision LES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DE RETRAITE AU QUÉBEC STATISTIQUES 1996 Avril 2002 Direction

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Le Régime de retraite des pompiers de la Ville de Montréal

Le Régime de retraite des pompiers de la Ville de Montréal Le Régime de retraite des pompiers de la Ville de Montréal Nous sommes heureux de vous présenter cet aperçu des dispositions de votre régime de retraite en vigueur depuis le 1 er janvier 2006. La Ville

Plus en détail

Cessation d emploi et protection d assurance collective

Cessation d emploi et protection d assurance collective SOINS MÉDICAUX ET SOINS DENTAIRES / INVALIDITÉ, VIE ET MMA 14-11 Cessation d emploi et protection d assurance collective Le présent bulletin est une mise à jour du numéro 07-02 de l Info- Collective. Parmi

Plus en détail

CI INVESTMENTS INC. ÉNONCÉ DE POLITIQUES

CI INVESTMENTS INC. ÉNONCÉ DE POLITIQUES CI INVESTMENTS INC. ÉNONCÉ DE POLITIQUES Les lois sur les valeurs mobilières de certaines provinces exigent les courtiers et les conseillers à n agir qu en conformité avec les règles particulières de communication

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Modérateur: Jean-Pierre Lessard

Plus en détail

GUIDE DES AVANTAGES POST RETRAITE [Régime d'assurance vie]

GUIDE DES AVANTAGES POST RETRAITE [Régime d'assurance vie] GUIDE DES AVANTAGES POST RETRAITE [Régime d'assurance vie] Le 1 er août 2013 Régime d'assurance vie de base... 3 Aperçu... 3 Coût des protections... 3 Exclusions... 3 Demandes de règlement... 3 Désignation

Plus en détail

Régime de retraite des Employé(e)s saisonnier(ère)s et à temps partiel de la province du Nouveau-Brunswick. Renseignements : 1-800-242-1704

Régime de retraite des Employé(e)s saisonnier(ère)s et à temps partiel de la province du Nouveau-Brunswick. Renseignements : 1-800-242-1704 Régime de retraite des Employé(e)s saisonnier(ère)s et à temps partiel de la province du Nouveau-Brunswick Renseignements : 1-800-242-1704 Renseignements au sujet du : Régime de retraite des employé(e)s

Plus en détail

«Parmi les 100 plus importantes firmes de design d'intérieur en Amérique du Nord» Magazine Interior Design Classement 2011 «100 Interior Giants»

«Parmi les 100 plus importantes firmes de design d'intérieur en Amérique du Nord» Magazine Interior Design Classement 2011 «100 Interior Giants» «Parmi les 100 plus importantes firmes de design d'intérieur en Amérique du Nord» Magazine Interior Design Classement 2011 «100 Interior Giants» SOMMAIRE Services À propos Prix et mentions Environement

Plus en détail

LAVAL 3 PAVILLONS SPÉCIALISÉS. Numéro 3. LAVAL 23 septembre 2015. Carrières et emplois. Formation professionnelle pour adultes

LAVAL 3 PAVILLONS SPÉCIALISÉS. Numéro 3. LAVAL 23 septembre 2015. Carrières et emplois. Formation professionnelle pour adultes Numéro 3 LAVAL 23 septembre 2015 LAVAL Carrières et emplois 3 PAVILLONS SPÉCIALISÉS Formation professionnelle pour adultes Immigration Aide à l emploi Entrepreneuriat Régions Partenaires : Organisé par

Plus en détail

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU RÉSUMÉ Une étude de Tristat Resources commandée par l Institut Broadbent démontre que la majorité des

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE 6 juin 2000 (00-2236) Conseil du commerce des services CANADA Liste d engagements spécifiques Supplément 4 Révision (Seuls les textes français et anglais font foi) CANADA

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

Une offre à la hauteur de votre réussite

Une offre à la hauteur de votre réussite Offre Distinction Avantages pour les membres particuliers Transactions courantes Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants des Services fiscaux Numéro 2014-26F Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants Le 4 juin 2014 En bref Le ministre des Finances, M. Carlos Leitao, a présenté aujourd'hui, le 4 juin 2014, le budget 2014-2015

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT DU RÉGIME DE RETRAITE

DEMANDE D AGRÉMENT DU RÉGIME DE RETRAITE Commission des pensions N o de téléphone : (204) 945-2740 N o de télécopieur : (204) 948-2375 Courrier électronique : pensions@gov.mb.ca Le paiement doit être fait à l ordre du MINISTRE DES FINANCES a

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

Les formes juridiques et autres références utiles

Les formes juridiques et autres références utiles Les formes juridiques et autres références utiles L'Immatriculation (ou enregistrement) **Le promoteur exploitant une entreprise sous son nom personnel n est pas tenu de s immatriculer. Par exemple : Jeanne

Plus en détail

Étude de rémunération auprès des Tour Opérateurs

Étude de rémunération auprès des Tour Opérateurs Étude de rémunération auprès des Tour Opérateurs Forum SETO 2013 11 décembre 2013 Synthèse des résultats Plan Les enjeux de l étude L activité Benchmark Rémunération d Aon Hewitt Caractéristiques de l

Plus en détail

Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite?

Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite? Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite? Ce que les faits nous révèlent Le 20 novembre 2014 CONFIDENTIEL ET EXCLUSIF Il est formellement interdit d utiliser ce matériel sans l autorisation expresse

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013. Nos clients, les déposants

CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013. Nos clients, les déposants CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013 15 CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013 16 DES DÉCISIONS STRATÉGIQUES ET PORTEUSES À LONG TERME L approche client de la Caisse repose sur l écoute

Plus en détail

Guide d instructions

Guide d instructions Guide d instructions Objet : Date : Demande d agrément d un régime de retraite à cotisations déterminées (CD) VERSION PROVISOIRE Introduction Les régimes de retraite qui accordent des prestations à des

Plus en détail

CONCOURS «Du bonheur dans votre frigo!» RÈGLEMENTS

CONCOURS «Du bonheur dans votre frigo!» RÈGLEMENTS CONCOURS «Du bonheur dans votre frigo!» RÈGLEMENTS 1. Description et durée du concours Le concours de l Assurance prêt, «Du bonheur dans votre frigo!» est organisé par Desjardins Assurances (1) et se déroule

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 3 PROFIL DES RÉPONDANTS... 4 PROVENANCE DES FORMATIONS... 5 SATISFACTION À L ÉGARD DE LA FORMATION...

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

Impacts économiques. un aéroport en plein essor. faits saillants. des employés. Approche Quantifier le pouvoir d achat

Impacts économiques. un aéroport en plein essor. faits saillants. des employés. Approche Quantifier le pouvoir d achat Cartographie des employés, un aéroport en plein essor faits saillants Organismes et entreprises Près de 30 entreprises et organismes établis sur le site de l aéroport 3 700 emplois directs au sein de ces

Plus en détail

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université Version finale Présentée au Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal (SGPUM)

Plus en détail

Pour en savoir. Le marché. de l emploi en Côte-Nord. La Côte-Nord : une économie en pleine effervescence

Pour en savoir. Le marché. de l emploi en Côte-Nord. La Côte-Nord : une économie en pleine effervescence Le marché de l emploi en Côte-Nord La Côte-Nord : une économie en pleine effervescence Perspectives d emploi 2011-2015 : des métiers en demande Pour en savoir Trouver un emploi en Côte-Nord La Côte-Nord

Plus en détail

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC Faits et statistiques Les assurances de personnes au QUÉBEC Édition 2008 Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Canadian Life and Health Insurance Association Inc. Les assurances

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part :

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part : ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC et d autre part : LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) LA CONFÉDÉRATION DES SYNDICATS NATIONAUX (CSN) LA FÉDÉRATION

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

Plan financier à long terme

Plan financier à long terme Plan financier à long terme Notes biographiques Les membres du Comité sur le plan financier à long terme sont : Melina Spadafora, directrice principale, Affaires bancaires, gouvernements et secteur public,

Plus en détail

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX PRB 06-40F RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX FÉDÉRAUX INTRODUITS ENTRE 1998 ET 2005 Alexandre Laurin Alexandre Martin Division de l économie Le 28 août 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010

Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010 Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010 Christian Cyr, CFA Premier vice-président actions de petite capitalisation ccyr@natcan.com Marc Lecavalier, CFA, M.Sc. Vice-président adjoint actions

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL SOMMAIRE DES DISPOSITIONS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 ADMISSIBILITÉ ET ADHÉSION AU RÉGIME... 4 COTISATIONS... 5 PARTICIPATION VOLONTAIRE...

Plus en détail

Gestion de portefeuille Natcan

Gestion de portefeuille Natcan Le Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. www.natcan.com Mars 2012 Gestion de portefeuille Natcan Christian Cyr, CFA Premier vice-président actions de petite capitalisation ccyr@natcan.com Marc Lecavalier,

Plus en détail

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D.

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Document à joindre à la demande : Les non-résidents doivent joindre une attestation de droit de pratique de la BC

Plus en détail

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité FONDS ÉMERGENCE FÉ Le Fonds émergence vise à soutenir la préparation de projets d entreprise ou les activités nécessaires à la concrétisation de projets afin de diversifier et développer l économie locale.

Plus en détail

Soumission à la consultation pré-budgétaire du Nouveau-Brunswick janvier 2011

Soumission à la consultation pré-budgétaire du Nouveau-Brunswick janvier 2011 1 Soumission à la consultation pré-budgétaire du Nouveau-Brunswick janvier 2011 La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick apprécie cette occasion de présenter les priorités budgétaires

Plus en détail

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts

Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts FEUILLE DE CONTRÔLE DES MODIFICATIONS Entreprises publiques gouvernementales Numéro de la modification Date d établissement

Plus en détail

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION. Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC

DOCUMENT D INFORMATION. Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC DOCUMENT D INFORMATION Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC document d information Septembre 2014 La fiscalité des particuliers au Québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte

Plus en détail

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014 Montréal 1751, rue Richardson bur. 4.311, QC H3K 1G6 514.798.1752 Québec 2600, boul. Laurier bur. 925, QC G1V 4W2 418.692.7777 Trois-Rivières 1609, boul. des Forges QC G8Z 1T7 819.841.0158 Sherbrooke 4645,

Plus en détail

Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Bulletin Fiscalité Mars 2009 Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Ontario : Élimination de la taxe de vente provinciale à compter du 1 er juillet 2010 et harmonisation avec la TPS fédérale Ottawa

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel

Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel Annexe technique à la Note économique sur les avantages d un marché du travail flexible Dans la Note économique

Plus en détail

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 Le point sur la situation économique et financière du québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne

Plus en détail

Guide des solutions bancaires personnelles. En vigueur à compter du 12 janvier 2015

Guide des solutions bancaires personnelles. En vigueur à compter du 12 janvier 2015 Tarification Guide des solutions bancaires personnelles En vigueur à compter du 12 janvier 2015 Solutions bancaires offertes par la Banque Nationale exclusivement aux membres de l Association médicale

Plus en détail

Demande R-3549-2004 RÉGIME DE RETRAITE. Original : 2004-09-27 HQT-7, Document 2.1 Page 1 de 7

Demande R-3549-2004 RÉGIME DE RETRAITE. Original : 2004-09-27 HQT-7, Document 2.1 Page 1 de 7 RÉGIME DE RETRAITE Page de 0 0 Le Régime de retraite d Hydro-Québec est un régime de retraite contributif à prestations déterminées, de type fin de carrière. Ce régime est enregistré auprès de la Régie

Plus en détail

La dette. du gouvernement du Québec

La dette. du gouvernement du Québec La dette du gouvernement du Québec La dette du gouvernement du Québec Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec Décembre 2007 ISBN 978-2-550-51547-0 (Imprimé) ISBN 978-2-550-51548-7 (PDF)

Plus en détail

Budget 2014-2015. Mémoire. Blaine Higgs, ministre des Finances. soumis à. Front commun pour la justice sociale. du Nouveau-Brunswick inc.

Budget 2014-2015. Mémoire. Blaine Higgs, ministre des Finances. soumis à. Front commun pour la justice sociale. du Nouveau-Brunswick inc. Budget 2014-2015 Mémoire soumis à Blaine Higgs, ministre des Finances Front commun pour la justice sociale du Nouveau-Brunswick inc. Janvier 2014 1 1. Introduction Le Front commun pour la justice sociale

Plus en détail

Projet de loi n o 100 (2010, chapitre 20)

Projet de loi n o 100 (2010, chapitre 20) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 100 (2010, chapitre 20) Loi mettant en œuvre certaines dispositions du discours sur le budget du 30 mars 2010 et visant le retour à l équilibre

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 6726 FRA Québec, le : 20 février 2013 Membres : Marie Rinfret, présidente Sophie Raymond, commissaire Personne salariée Partie plaignante et Centre d accueil

Plus en détail

Impôt des particuliers 2014 1

Impôt des particuliers 2014 1 Impôt des particuliers 0 Impôt des particuliers 0 TABLEAU P QUÉBEC (0) TABLE D IMPÔT Revenu Impôt Taux Taux marginal imposable Fédéral Québec Total effectif Fédéral Québec Total $ $ $ $ 0 000 - - - 0,0

Plus en détail

GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION TECHNOLOGIES

GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION TECHNOLOGIES 2015 GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION TECHNOLOGIES table des matières Méthodologie 1 Le secteur des TI au Canada 2 Combler l écart 4 Embauche en 2015 5 Alberta 6 Colombie-Britannique 10 Manitoba 15 Nouveau-Brunswick

Plus en détail

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée à l intention des professionnels, cadres et directeurs de service de l Université Laval Contrats numéros 54890 et 54892 Août 2010 À TOUS LES PROFESSIONNELS,

Plus en détail

Imagination. Marc-André Fortier. Communication Gestion du changement Rédaction Conférences Animation Vulgarisation Marketing Graphisme Photographie

Imagination. Marc-André Fortier. Communication Gestion du changement Rédaction Conférences Animation Vulgarisation Marketing Graphisme Photographie Imagination Marc-André Fortier Communication Gestion du changement Rédaction Conférences Animation Vulgarisation Marketing Graphisme Photographie La communication est un art qui fait appel à la fois aux

Plus en détail

Concours CIBC pour étudiants Vous voulez courir la chance de gagner 5 000? (le «Concours»)

Concours CIBC pour étudiants Vous voulez courir la chance de gagner 5 000? (le «Concours») Concours CIBC pour étudiants Vous voulez courir la chance de gagner 5 000? (le «Concours») OUVERT UNIQUEMENT AUX ÉTUDIANTS INSCRITS DANS UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE CANADIEN Régi par

Plus en détail

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle)

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle) Solutions de protection Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat (valeur résiduelle) Table des matières Description du produit 4 Renseignements généraux 6 Identification et renseignements

Plus en détail

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec Offre Exclusive Médecins Fédération des médecins résidents du Québec Volet transactionnel Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de la Fédération des médecins résidents

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

Concours «Les deux font la paire»

Concours «Les deux font la paire» Règlement Concrs «Les deux font la paire» Année 2013 Concrs Le concrs est tenu et organisé par La Personnelle, compagnie d assurances et par La Personnelle, assurances générales inc. (ci-après conjointement

Plus en détail

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 DES DÉCISIONS QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2006 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales...

Plus en détail

Changements touchant le Régime de pensions du Canada

Changements touchant le Régime de pensions du Canada RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Changements touchant le Régime de pensions du Canada Le gouvernement du Canada apporte des changements au Régime de pensions du Canada (RPC) pour mieux tenir compte des choix

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA Ce questionnaire vous permet d explorer si, dans votre situation, vous pouvez obtenir les services du SARPA. Pour plus d information, nous vous invitons à visiter

Plus en détail

19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX

19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX 19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX La mutualisation, la solution miracle? Séance présentée par Jacques Hébert Ordre du jour La mutualisation des

Plus en détail

Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT)

Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT) Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT) Ceci est une proposition pour une assurance contre les erreurs et omissions. Veuillez indiquer si vous demandez

Plus en détail

CC&L Core Income and Growth Fund. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds. Période close le 30 juin 2015

CC&L Core Income and Growth Fund. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds. Période close le 30 juin 2015 CC&L Core Income and Growth Fund Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Période close le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Plus en détail

Mémoire présenté. Comité de l Assemblée législative pour un régime d assurance automobile public abordable, équitable et accessible

Mémoire présenté. Comité de l Assemblée législative pour un régime d assurance automobile public abordable, équitable et accessible Mémoire présenté au Comité de l Assemblée législative pour un régime d assurance automobile public abordable, équitable et accessible par la Société des enseignantes et des enseignants retraités francophones

Plus en détail

Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $

Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $ Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $ SEULS LES RÉSIDENTS CANADIENS SONT ADMISSIBLES À CE CONCOURS RÉGI PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. PÉRIODE DU CONCOURS

Plus en détail

Étude publique sur Montréal, métropole culturelle

Étude publique sur Montréal, métropole culturelle Étude publique sur Montréal, métropole culturelle Présentation de Jean-Robert Choquet Directeur Direction du développement culturel Service du développement culturel, de la qualité du milieu de vie et

Plus en détail

1 277 organisations québécoises ont sensibilisé 740 487 personnes et ont mobilisé 52 242 participants, dont 10 349 jeunes

1 277 organisations québécoises ont sensibilisé 740 487 personnes et ont mobilisé 52 242 participants, dont 10 349 jeunes Qu est-ce que le Défi Climat? La plus vaste campagne de mobilisation pour la lutte aux changements climatiques au Québec; Des centaines d entreprises, d institutions publiques et d organismes de toutes

Plus en détail

Sommaire du marché canadien du capital investissement (CI) Premier semestre de 2015. w w w. c v c a. c a

Sommaire du marché canadien du capital investissement (CI) Premier semestre de 2015. w w w. c v c a. c a Sommaire du marché canadien du capital investissement (CI) Premier semestre de 2015 w w w. c v c a. c a # transactions clôturées en CI et $ par province durant 2015 S1 G$ Nbre total: C-B $ $ $ TRANSACTIONS

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux En 2013, on prévoit que les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux atteindront 138,3

Plus en détail

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes.

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. TPS/TVH-TVQ Revenu Québec 31 Août 2011 Direction générale des entreprises Plan de la présentation Mise en contexte... 3 Définitions...

Plus en détail