PenSIonS extralegales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PenSIonS extralegales"

Transcription

1 PenSIonS extralegales Nos tuyaux pour une meilleure retraite Version mise à jour - Mai 2013 PENSION EXTRALEGALE 2013.indd 1 15/05/13 06:54

2 Introduction La Commission Vie de FEPRABEL a mis à votre disposition, en 2010, un «Dossier Pension» traitant des pensions extralégales. Suite aux différentes réformes fiscales de 2012 et de 2013, nous avons pensé que vous aimeriez disposer d une version actualisée de ce dossier. Notre objectif, une fois de plus, est de vous aider à conseiller vos prospects et clients de la meilleure manière. Pour ce faire, nous vous proposons d analyser les différentes possibilités qui leur sont offertes en vue de se constituer une pension extralégale, complément indispensable à la pension légale. En effet, comme vous pourrez le constater ci-après, le système belge des pensions légales risque fort d apporter aux pensionnés quelques mauvaises surprises! La Commission Vie ************************ Sommaire La pension légale en quelques chiffres p.3 Notre objectif p.4 Informations complémentaires p.5 L épargne du 3 ème Pilier - L épargne-pension p.6 L épargne du 3 ème Pilier - L épargne à long terme p.8 L épargne du 2 ème Pilier - La pension libre complémentaire pour indépendant p.10 L épargne du 2 ème Pilier - La pension libre complémentaire sociale pour indépendant p.11 L épargne du 2 ème Pilier - L engagement individuel de pension p.12 L épargne du 2 ème Pilier - L assurance de groupe p.13 Tableaux récapitulatifs p.14 Stratégie optimale p.15 Fiches techniques p.17 Pensions extralégales - p. 2

3 La pension légale en quelques chiffres Avec 64,1%, le degré de remplacement (rapport entre la pension légale et les revenus nets pendant toute la carrière) est inférieur à la moyenne des pays de l OCDE mais reste supérieur à certains de nos voisins comme l Allemagne (57,9%) et la France (60,8%). Le tableau ci-après précise par ailleurs qu en Belgique ce degré de remplacement est d autant plus faible que les revenus sont élevés. En Belgique, 67,39% des pensionnés disposent de moins de 1250 /mois. Le tableau ci-après vous en donne les détails et concerne près de pensionnés! Le site permet de calculer sa future pension. Montants mensuels % - de , > 1 249,99 42, > 2 249,99 31, > 3 124,99 0,74 + de ,25 TOTAL 100 Source : Office national des pensions - Statistique annuelle 2012 Sachant que le prix moyen d une maison de retraite s élève à /mois, nous pouvons nous poser de sérieuses questions quant à la possibilité, pour les personnes arrivant à la pension, de maintenir leur niveau de vie actuel! Pays Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés Belgique 81,8% 64,1% 52% Pays-Bas 104,5% 99,8% 96,4% France 69,8% 60,8% 53,5% Allemagne 55,6% 57,9% 57,2% OCDE 82,8% 68,8% 63,4% Source : rapport OCDE 2011 Bien entendu, il y a aussi de grandes différences selon le sexe et selon le régime de pension auquel les pensionnés appartiennent. Pensions moyennes en Belgique Hommes Femmes Fonctionnaires Salariés Indépendants Source : Office national des pensions - Statistique annuelle 2012 Pensions extralégales - p. 3

4 Sachant que le seuil de pauvreté s élève à 860 / mois, vous pouvez clairement constater que certaines catégories de pensionnés sont, parfois largement, en deçà de ce seuil! Plus que jamais, il faudra que chaque citoyen belge prépare lui-même sa pension s il veut maintenir son niveau de vie au moment de la retraite. Heureusement, il existe plusieurs possibilités pour compléter sa pension légale! En effet, le système belge des pensions est basé sur trois piliers : la pension légale, la pension complémentaire constituée au niveau professionnel et la pension complémentaire individuelle constituée par des formules d épargne et d assurance fiscalement encouragées. Épargne pension Épargne à long terme 3 ème PILIER Pension complémentaire individuelle Système de capitalisation SALARIE Assurance de groupe Engagement individuel de pension 2 ème PILIER INDEPENDANT PLCI et PLCI sociale Engagement individuel de pension Pension complémentaire liée au travail entreprises/secteurs/indépendants Système de capitalisation 1 er PILIER PENSIONS LÉGALES 3 Régimes : salariés, indépendants, fonctionnaires Système de répartition 5 ************************ notre objectif Il est important, avant d aller plus loin dans cette analyse, de comprendre que notre objectif n est pas de comparer les produits des compagnies d assurance mais bien de vous aider à mettre en avant la ou les meilleure(s) solution(s) lorsque vous serez amené à conseiller vos clients qui souhaitent se constituer une pension extralégale. Pour ce faire, nous examinerons l ensemble des solutions offertes (Epargne-pension, PLCI, Assurance de groupe, EIP, ) et nous vous proposerons de dégager celles qui sont les plus intéressantes en terme de résultat final tenant compte des différents régimes fiscaux et sociaux applicables tant à la prime versée qu au capital à l échéance. L objectif étant, bien entendu, de dégager une stratégie optimale ou une voie à suivre qu il vous appartiendra de poursuivre dans le cadre de votre relation privilégiée avec votre client. Bien sûr une fois la voie bien définie, il vous faudra comparer les produits offerts sur le marché. Pensions extralégales - p. 4

5 Informations complémentaires LA RÈGLE DES 80%? Situation fiscale de base Nous examinerons avec vous les possibilités offertes, en matière de pension extralégale via l assurance-vie, à un couple (marié ou cohabitant légal) dont les conjoints sont âgés de 35 ans (date de naissance 01/01/1978) ayant 2 enfants à charge. Afin de pouvoir analyser un maximum de situations en vue de constituer une pension complémentaire, nous avons opté pour 2 situations professionnelles différentes à savoir : Monsieur est indépendant en société. Sa rémunération brute s élève à (y compris les cotisations sociales prises en charge par la société). Les frais professionnels sont forfaitaires. Madame est salariée. Son salaire brut s élève à Les frais professionnels sont forfaitaires. Les pensions extralégales du 2ème pilier constituées par une entreprise sont soumises à la limite des 80% (art. 59 et 195 C.I.R. et art A.R./C.I.R.). Cette règle prévoit que les primes versées pour la constitution d une pension complémentaire ne sont déductibles que si les pensions légales et extralégale(s) réunies, exprimées en rente et pour une carrière complète, ne dépassent pas 80% de la dernière rémunération brute annuelle normale. Le résultat de cette opération (un montant exprimé en rente) doit être converti en un capital au moyen de coefficients de conversion rente/capital selon la formule suivante : où : PE (CAPITAL) < ou = {{ (80% S-PL) x N/D} PE (RENTE) autres} x COEF PE (capital) = pension extralégale, exprimée en capital S = (dernière) rémunération brute annuelle normale PL = pension légale de retraite N = Nombre d années de service prestées et encore à prester D = durée normale d activité professionnelle (normalement 40 ans) N/D = fraction de carrière PE = (RENTE) autres = autres pensions extralégales, exprimées en rente annuelle COEF = coefficient de conversion de rente en capital HYPOTHÈSE DE BASE Budget disponible : brut/an Produit : universal life-branche 21 Participation bénéficiaire : 1% Durée de paiement des primes : 30 ans Age à la souscription : 35 ans Taux d intérêt garanti : 2,35% Age au terme : 65 ans Logiciel de calcul : X-plore Solutions Logiciel développé par Vereycken&Vereycken Pensions extralégales - p. 5

6 L épargne du 3 ème Pilier L épargne-pension Principe de base : Pour Monsieur : il s attribue un complément de rémunération de brut et affecte le montant net perçu à la conclusion d une assurance vie individuelle dont il déduit les primes dans le cadre de «L épargne-pension». Pour Madame : elle bénéficie d un complément de salaire de brut et affecte le montant net perçu à la conclusion d une assurance vie individuelle dont elle déduit les primes dans le cadre de «L épargne-pension». régime fiscal applicable à la prime annuelle versée 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? - Voir Fiche technique «Épargne-pension» - p Quelle prime annuelle peuvent-ils verser sur base d un revenu majoré de 1 000? - Voir tableaux ci-après. Pour Monsieur : Augmentation brute de rémunération les cotisations sociales - 228,04 - les charges fiscales (IPP, ) - 363,22 = montant disponible à investir dans l Épargne-pension : 408,74 - Avantage fiscal : 408,74 x 32,4% = -132,43 = Coût réel de l épargne : 276,31 Pour Madame : Augmentation brute de rémunération les cotisations sociales - 130,70 - les charges fiscales (IPP, ) - 422,48 = montant disponible à investir dans l Épargne-pension : 446,82 - Avantage fiscal : 446,82 x 32,4% = - 144,77 = Coût réel de l épargne : 302,05 Pensions extralégales - p. 6

7 régime fiscal applicable au capital versé à 65 ans 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? - Voir Fiche technique «Épargne-pension» - p taxe sur la prime : néant. 2. Quel capital pension perçoivent-ils à 65 ans? Pour Monsieur : Décomposition du capital Capital hors PB Participations bénéf.(1%) Montant total Capital , , ,79 Taxe PB de 9,25% x 1,3399 Retenue de solidarité Imposable ,32 Impôts 1 350,43 Centimes additionnels (8%) 108,03 résultat total net , , ,33 Prime nette investie 408,74 Pour Madame : Décomposition du capital Capital hors PB Participations bénéf.(1%) Montant total Capital , , ,41 Taxe PB de 9,25% x 1,3399 Retenue de solidarité Imposable ,74 Impôts 1 404,77 Centimes additionnels (8%) 112,38 résultat total net , , ,26 Prime nette investie 446,82 Pensions extralégales - p. 7

8 L épargne du 3 ème Pilier L épargne à long terme Principe de base : Pour Monsieur : il s attribue un complément de rémunération de brut et affecte le montant net perçu à la conclusion d une assurance vie individuelle dont il déduit les primes dans le cadre de «L épargne à long terme». Pour Madame : elle bénéficie d un complément de salaire de brut et affecte le montant net perçu à la conclusion d une assurance vie individuelle dont elle déduit les primes dans le cadre de «L épargne à long terme». régime fiscal applicable à la prime annuelle versée 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? - Voir Fiche technique «Épargne à long terme» - p Taxe sur la prime : 2%. 2. Quelle prime annuelle peuvent-ils verser sur base d un revenu majoré de 1 000? Pour Monsieur : Augmentation brute de rémunération les cotisations sociales - 228,04 - les charges fiscales (IPP, ) - 363,22 = montant disponible à investir dans l epargne à long terme : 408,74 - Avantage fiscal : 407,89 x 35,856% = -132,43 = Coût réel de l épargne : 276,31 Pour Madame : Augmentation brute de rémunération les cotisations sociales - 130,70 - les charges fiscales (IPP, ) - 422,48 = montant disponible à investir dans l epargne à long terme : 446,82 - Avantage fiscal : 446,82 x 33,48% = - 144,77 = Coût réel de l épargne : 302,05 - Voir tableaux ci-après. Pensions extralégales - p. 8

9 régime fiscal applicable au capital versé à 65 ans 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? - Voir Fiche technique «Épargne à long terme» - p Quel capital pension perçoivent-ils à 65 ans? Pour Monsieur : Décomposition du capital Capital hors PB Participations bénéf.(1%) Montant total Capital , , ,93 Taxe PB de 9,25% x 1, ,38 Retenue de solidarité Imposable ,6 Impôts 1 323,96 Centimes additionnels (8%) 105,92 résultat total net , , ,67 Prime nette investie taxe de 2% comprise 408,74 Pour Madame : Décomposition du capital Capital hors PB Participations bénéf.(1%) Montant total Capital , , ,32 Taxe PB de 9,25% x 1, ,42 Retenue de solidarité Imposable ,26 Impôts 1 377,23 Centimes additionnels (8%) 110,18 résultat total net , , ,49 Prime nette investie taxe de 2% comprise 446,82 Pensions extralégales - p. 9

10 L épargne du 2 ème Pilier La pension libre complémentaire pour indépendant Pour Monsieur : Augmentation brute de rémunération = montant investi dans la PLCI : avantage de la déduction fiscale - 363,22 - avantage par diminution des cotisations sociales - 228,04 = Coût réel de la PLCI : 408,74 Principe de base : Pour Monsieur : il s attribue un complément de rémunération de brut qu il décide d affecter à la conclusion d une assurance vie «Pension Libre Complémentaire pour Indépendant». régime fiscal applicable à la prime annuelle versée 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? - Voir Fiche technique «Pension Libre Complémentaire pour Indépendant» - p Taxe sur la prime : néant. 2. Quelle prime annuelle peut-il verser sur base d un revenu majoré de 1 000? - Voir tableau ci-après. régime fiscal applicable au capital versé à 65 ans 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? - Voir Fiche technique «Pension Libre Complémentaire pour Indépendant» - p Quel capital pension perçoit-il à 65 ans? Décomposition du capital Pour Monsieur : Capital hors PB Participations bénéf. (1%) Montant total Capital , , ,95 3,55% - INAMI 1 501,21 279,82 Retenue de solidarité Imposable ,42 Impôts 3 065,26 Centimes additionnels 245,22 (8%) résultat total net , , ,44 Prime nette investie Pensions extralégales - p. 10

11 L épargne du 2 ème Pilier La pension libre complémentaire sociale pour indépendant Principe de base : Pour Monsieur : il s attribue un complément de rémunération de brut qu il décide d affecter à la conclusion d une assurance vie «Pension Libre Complémentaire Sociale pour Indépendant». régime fiscal applicable à la prime annuelle versée 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? - Voir Fiche technique «Pension Libre Complémentaire Sociale pour Indépendant» - p Taxe sur la prime : néant. 2. Quelle prime annuelle peut-il verser sur base d un revenu majoré de 1 000? - Voir tableau ci-après. Pour Monsieur : Augmentation brute de rémunération = montant investi dans la PLCI sociale : partie affectée au volet social : minimum 10% Solde investi dans la partie «epargne» de la PLCI sociale : avantage de la déduction fiscale - 205,24 - avantage par diminution des cotisations sociales - 326,89 = montant réellement investi dans la 367,87 PLCI sociale régime fiscal applicable au capital versé à 65 ans 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? - Voir Fiche technique «Pension Libre Complémentaire Sociale pour Indépendant» - p Quel capital pension perçoit-il à 65 ans? Décomposition du capital Pour Monsieur : Capital hors PB Participations bénéf. (1%) Montant total Capital , , ,73 3,55% - INAMI 1 350,90 251,81 Retenue de solidarité Imposable ,72 Impôts 2 758,41 Centimes additionnels (8%) 220,67 résultat total net , , ,94 Prime nette investie 900 Pensions extralégales - p. 11

12 L épargne du 2 ème Pilier L engagement individuel de pension Pour Monsieur : Augmentation brute de rémunération = montant investi dans l eip : régime fiscal applicable au capital versé à 65 ans 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? Principe de base : Pour Monsieur : la société de Monsieur souscrit un engagement individuel de pension (EIP) au profit de Monsieur et décide de consacrer un budget global de brut à la conclusion d une assurance vie en vue de financer cet «Engagement Individuel de Pension». régime fiscal applicable à la prime annuelle versée 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? - Voir Fiche technique «Engagement Individuel de Pension» - p Taxe sur la prime : 4,40%. 2. Quelle prime annuelle votre société pourra-telle verser sur base d un budget toutes charges comprises de 1 000? Nous supposons que la règle des 80% est respectée et que la société peut donc déduire intégralement la prime (taxe comprise) en frais professionnels. - Voir Fiche technique «Engagement Individuel de Pension» - p Quel capital pension perçoit-il à 65 ans? Décomposition du capital Pour Monsieur : Capital hors PB Participations bénéf. (1%) Montant total Capital , , ,68 3,55% - INAMI 1 437,95 268,03 Retenue de solidarité Imposable ,47 810, Impôts 3 825,75 Centimes additionnels 306,06 (8%) résultat total net , , ,78 Prime nette investie taxe de 4,4% comprise Pensions extralégales - p. 12

13 L épargne du 2 ème Pilier L assurance de groupe Pour Madame : Augmentation brute de rémunération = montant investi dans l assurance groupe régime fiscal applicable au capital versé à 65 ans 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? Principe de base : Pour Madame : la société de Madame conclut une convention de pension au profit d une catégorie de personnel à laquelle appartient Madame et décide de consacrer un budget global de brut par affilié dans une «Assurance de groupe» en vue de financer cette convention de pension. régime fiscal applicable à la prime annuelle versée 1. Quelles sont les caractéristiques et/ou limites fiscales? - Voir Fiche technique «Assurance de groupe» - p Taxe sur la prime : 4,40%. 2. Quelle prime annuelle la société pourra-telle verser sur base d un budget toutes charges comprises de 1 000? Nous supposons que la règle des 80% est respectée et que la société peut donc déduire intégralement la prime (taxe comprise) en frais professionnels. - Voir Fiche technique «Assurance de groupe» - p Quel capital pension perçoit-elle à 65 ans? Décomposition du capital Pour Madame : Capital hors PB Participations bénéf. (1%) Montant total Capital , , ,68 3,55% - INAMI Retenue de solidarité Imposable , ,95 268,03 810, Impôts 3 825,75 Centimes additionnels 306,06 (8%) résultat total net , , ,78 Prime nette investie taxe de 4,4% comprise Pensions extralégales - p. 13

14 tableaux récapitulatifs Formule d assurance Pour Monsieur : Capital net PB nette Montant total net PLCI , , ,44 Les tableaux récapitulatifs ci-après résument les différentes options qui s offrent à Monsieur et à Madame en vue de se constituer une pension extralégale. Elles sont classées en fonction de l importance du montant final net (capital net + participation bénéficiaire nette). Engagement Individuel Pension , , ,78 PLCI sociale , , ,94 Épargne-pension , , ,33 Épargne à long terme , , ,67 Les tableaux suivants indiquent, sur base d un budget annuel de brut, le capital net final constitué par ce couple «type» en fonction des différentes formules auxquelles il ou elle a accès en fonction de sa situation professionnelle. Formule d assurance Assurance de groupe Pour Madame : Capital net PB nette Montant total net , , ,78 Épargne-pension , , ,26 Épargne à long terme , , ,49 Pensions extralégales - p. 14

15 Stratégie optimale Ce n est qu après avoir franchi cette première étape que le courtier comparera les différentes offres des compagnies en examinant, entre autres, le taux garanti, la participation, les frais d entrée, etc afin de faire le choix de la compagnie d assurance. Pour Monsieur : Plus le capital final net obtenu est élevé, plus la formule est intéressante! En tant que conseiller, il est prépondérant que vous puissiez préciser à votre client quelles sont les meilleures formules et donc lui indiquer clairement le chemin à suivre et les priorités à donner pour se constituer une pension extralégale optimale. La raison pour laquelle le choix de la formule est primordial saute aux yeux à l examen des tableaux repris ci-contre. En effet, sur base d un investissement annuel brut identique, le résultat final est presque 2,5 fois (2,473 pour être précis pour Monsieur et 2,236 pour Madame) supérieur lorsque votre client fait le bon choix en retenant la formule la plus performante en terme de résultat final! La détermination du «best way» ou, pour le dire en français, de la «meilleure voie à suivre» pour se constituer une pension passe en premier lieu par la détermination de la ou des formule(s) la/les plus intéressante(s) en terme de résultat final. C est donc le premier travail à faire par le courtier qui passe, bien évidemment, par une connaissance précise de la situation des personnes qu il conseille. Pour Madame : La Commission Vie Pensions extralégales - p. 15

16 Pensions extralégales - p. 16

17 Fiches techniques Épargne-pension p.18 Épargne à long terme p.19 PLCI - Pension libre complémentaire pour indépendant p.20 PLCI sociale - Pension libre complémentaire sociale pour indépendant p.21 EIP - Engagement individuel de pension pour dirigeant indépendant (cas des salariés non abordé) p.22 Assurance de groupe p.23 Fiscalité de l assurance vie - Tableau récapitulatif 2013 p.24 Pensions extralégales - p. 17

18 FICHe technique EPARGNE-PENSION DESCRIPTION - NATURE DU CONTRAT Assurance vie du 3 ème pilier visant la constitution d une pension complémentaire 1) CARACTERISTIQUES DE BASE QUI EST LE PRENEUR? Personne physique (même sans revenu professionnel) QUI EST L ASSURE? Le preneur = souscripteur du contrat QUI EST LE BENEFICIAIRE EN CAS DE VIE? Le preneur = souscripteur du contrat QUI EST LE BENEFICIAIRE EN CAS DE DECES? Le conjoint, le cohabitant légal ou parent jusqu au 2 ème degré AGE A LA SOUSCRIPTION ans AGE AU TERME DU CONTRAT Minimum 65 ans (mais plus déductibilité > 64 ans) DUREE MINIMALE Minimum 10 ans 2) REGIME FISCAL DE LA PRIME QUEL MONTANT PEUT-ON DEDUIRE? Fixé par la loi QUELLES SONT LES MODALITES DE CALCUL? Pas de modalité (montant fixe) MINIMUM ET MAXIMUM DEDUCTIBLE? Minimum : pas de minimum mais en pratique varie en fonction de la compagnie - Maximum : 940 (2013-E.I.2014) TAXES SUR LA PRIME? Non CONDITIONS DE DEDUCTIBILITE? AVANTAGE FISCAL Respect des règles bénéficiaires décès et vie - Age de l assuré à la souscription < 65 ans - Respect de la durée et âge à la souscription et terme du contrat - Contrat souscrit auprès d un assureur agréé Réduction d impôt de 30% (+ taxes communales) de la prime principale. 3) REGIME FISCAL DES PRESTATIONS AU TERME? RETIENT-ON DES COTISATIONS SOCIALES OU AUTRES? SI OUI, QUELLES SONT-ELLES ET COMMENT SE CALCULENT-ELLES? LES PARTICIPATIONS BENEFICIAIRES SONT-ELLES IMPOSEES? SI OUI, COMMENT? COMMENT LE CAPITAL EST-IL IMPOSE? ET QUAND? Non Non Au 60 ème anniversaire - 10% de la valeur de rachat théorique constituée par les primes versées DROITS DE SUCCESSION Oui - Calculé sur le capital net Pensions extralégales - p. 18

19 FICHe technique ÉPARGNE À LONG TERME DESCRIPTION - NATURE DU CONTRAT Assurance vie du 3 ème pilier visant la constitution d une pension complémentaire 1) CARACTERISTIQUES DE BASE Personne physique bénéficiant de revenus professionnels ou QUI EST LE PRENEUR? de remplacement (y compris quotient conjugal et conjoint aidant) - Personne physique (même sans revenu professionnel) QUI EST L ASSURE? Le preneur = souscripteur du contrat QUI EST LE BENEFICIAIRE EN CAS DE VIE? Le preneur = souscripteur du contrat QUI EST LE BENEFICIAIRE EN CAS DE DECES? Le conjoint, le cohabitant légal ou parent jusqu au 2ème degré AGE A LA SOUSCRIPTION Avant 65 ans AGE AU TERME DU CONTRAT 65 ans ou plus si le contribuable prend sa pension après 65 ans DUREE MINIMALE 10 ans (si avantages en cas de vie) 2) REGIME FISCAL DE LA PRIME QUEL MONTANT PEUT-ON DEDUIRE? En fonction du revenu professionnel net QUELLES SONT LES MODALITES DE CALCUL? 169,20 + 6% du revenu professionnel net MINIMUM ET MAXIMUM DEDUCTIBLE? Pas de minimum - Maximum 2260 (2013-E.I.2014) TAXES SUR LA PRIME? 2% CONDITIONS DE DEDUCTIBILITE? AVANTAGE FISCAL Respect des règles bénéficiaires décès et vie - Age de l assuré à la souscription < 65 ans - Respect de la durée et âge à la souscription et terme du contrat - Contrat souscrit auprès d un assureur agréé Réduction d impôt de 30% (+ taxes communales) de la prime principale 3) REGIME FISCAL DES PRESTATIONS AU TERME? RETIENT-ON DES COTISATIONS SOCIALES OU AUTRES? SI OUI, QUELLES SONT-ELLES ET COMMENT SE CALCULENT-ELLES? LES PARTICIPATIONS BENEFICIAIRES SONT-ELLES IMPOSEES? SI OUI, COMMENT? COMMENT LE CAPITAL EST-IL IMPOSE? ET QUAND? Taxation annuelle de 9,25% à charge de la compagnie d assurance au moment de la dotation du bénéfice aux «Fonds des participations aux bénéfices» Non mais il faut tenir compte du fait que l assureur s acquitte d une taxe de 9,25% qu il ne peut déduire et dont il répercute la charge totale (9,25% x 1,3399) dans le décompte des participations bénéficiaires accordées Au 60ème anniversaire - 10% de la valeur de rachat théorique constituée par les primes versées DROITS DE SUCCESSION Oui - Calculé sur le capital net Pensions extralégales - p. 19

20 FICHe technique PLCI PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE POUR INDÉPENDANT DESCRIPTION - NATURE DU CONTRAT Assurance vie du 2 ème pilier en vue de la constitution d une pension complémentaire. Assurance vie - décès + incapacité de travail (en option) 1) CARACTERISTIQUES DE BASE QUI EST LE PRENEUR? Personne physique = l indépendant (avec ou sans société) QUI EST L ASSURE? Preneur = l indépendant QUI EST LE BENEFICIAIRE EN CAS DE VIE? Preneur = l indépendant QUI EST LE BENEFICIAIRE EN CAS DE DECES? Toute personne physique (libre choix) AGE A LA SOUSCRIPTION Avant la pension légale AGE AU TERME DU CONTRAT 60 ans minimum - Prolongeable au-delà de 65 ans si revenus professionnels - Maximum 70 ans DUREE MINIMALE 1 an 2) REGIME FISCAL DE LA PRIME QUEL MONTANT PEUT-ON DEDUIRE? La prime est déductible au même titre qu une cotisation sociale à concurrence de 8,17% du revenu de référence (montant qui sert de base au calcul des cotisations sociales - indexé annuellement) QUELLES SONT LES MODALITES DE CALCUL? Pour 2013 : revenu de référence (2010) x 8,17% MINIMUM ET MAXIMUM DEDUCTIBLE? Minimum : 100 sur base annuelle - Maximum : oui - Plafond 2013 : 3 017,73 - Indépendant en début d activité (3 premières années) : 966, TAXES SUR LA PRIME? Non CONDITIONS DE DEDUCTIBILITE? Le preneur = l indépendant = l assuré = le bénéficiaire en cas de vie AVANTAGE FISCAL Déductible en tant que cotisations sociales personnelles 3) REGIME FISCAL DES PRESTATIONS AU TERME? RETIENT-ON DES COTISATIONS SOCIALES OU AUTRES? SI OUI, QUELLES SONT-ELLES ET COMMENT SE CALCULENT-ELLES? LES PARTICIPATIONS BENEFICIAIRES SONT-ELLES IMPOSEES? SI OUI, COMMENT? COMMENT LE CAPITAL EST-IL IMPOSE? ET QUAND? DROITS DE SUCCESSION Oui - La totalité du capital versé (participations bénéficiaires comprises) est soumise à la cotisation Inami de 3,55% Non, mais taxe de 3,55% sur participations bénéficiaires lors de l attribution (voir ci-dessus) Le capital perçu au terme (diminué de la cotisation INAMI de 3,55%) hors participations bénéficiaires est taxé suivant le régime de la rente de conversion (rente fictive : 1 à 5% selon l âge du bénéficiaire). Ex.: à 65 ans : 5% pendant 10 ans.si effectivement actif jusqu à 65 ans, la rente de conversion est calculée sur 80% du capital Oui - Sur le capital net, après retenue de la cotisation INAMI de 3,55% et le précompte sur la rente fictive Pensions extralégales - p. 20

21 FICHe technique PLCI SOCIALE PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE POUR INDÉPENDANT DESCRIPTION - NATURE DU CONTRAT Assurance vie du 2 ème pilier en vue de la constitution d une pension complémentaire. Assurance vie - décès - garanties de solidarité + incapacité de travail (en option) 1) CARACTERISTIQUES DE BASE QUI EST LE PRENEUR? Personne physique = l indépendant (avec ou sans société) QUI EST L ASSURE? Preneur = l indépendant QUI EST LE BENEFICIAIRE EN CAS DE VIE? Preneur = l indépendant QUI EST LE BENEFICIAIRE EN CAS DE DECES? Toute personne physique (libre choix) AGE A LA SOUSCRIPTION Avant la pension légale AGE AU TERME DU CONTRAT 60 ans minimum - Prolongeable au-delà de 65 ans si revenus professionnels - Maximum 70 ans DUREE MINIMALE 1 an 2) REGIME FISCAL DE LA PRIME QUEL MONTANT PEUT-ON DEDUIRE? La prime est déductible au même titre qu une cotisation sociale à concurrence de 9,40% du revenu de référence (montant qui sert de base au calcul des cotisations sociales - indexé annuellement) QUELLES SONT LES MODALITES DE CALCUL? Pour 2013 : revenu de référence (2010) x 9,40% MINIMUM ET MAXIMUM DEDUCTIBLE? Minimum : 100 sur base annuelle - Maximum : oui - Plafond 2013 : 3 472,05 - Indépendant en début d activité (3 premières années) : 1 111, TAXES SUR LA PRIME? Non CONDITIONS DE DEDUCTIBILITE? Le preneur = l indépendant = l assuré = le bénéficiaire en cas de vie AVANTAGE FISCAL Déductible en tant que cotisations sociales personnelles 3) REGIME FISCAL DES PRESTATIONS AU TERME? RETIENT-ON DES COTISATIONS SOCIALES OU AUTRES? SI OUI, QUELLES SONT-ELLES ET COMMENT SE CALCULENT-ELLES? LES PARTICIPATIONS BENEFICIAIRES SONT-ELLES IMPOSEES? SI OUI, COMMENT? COMMENT LE CAPITAL EST-IL IMPOSE? ET QUAND? DROITS DE SUCCESSION Oui - La totalité du capital versé (participations bénéficiaires comprises) est soumise à la cotisation Inami de 3,55% Non, mais taxe de 3,55% sur participations bénéficiaires lors de l attribution (voir ci-dessus) Le capital perçu au terme (diminué de la cotisation INAMI de 3,55%) hors participations bénéficiaires est taxé suivant le régime de la rente de conversion (rente fictive : 1 à 5% selon l âge du bénéficiaire). Ex.: à 65 ans : 5% pendant 10 ans.si effectivement actif jusqu à 65 ans, la rente de conversion est calculée sur 80% du capital Oui - Sur le capital net, après retenue de la cotisation INAMI de 3,55% et le précompte sur la rente fictive Pensions extralégales - p. 21

Vous êtes indépendant? Explorons ensemble l ensemble des solutions qui vous sont offertes, en matière de pension extralégale.

Vous êtes indépendant? Explorons ensemble l ensemble des solutions qui vous sont offertes, en matière de pension extralégale. En moyenne, en Belgique, le montant de la pension légale s élève à 938,50 /mois et 60% des pensionnés disposent de moins de 1000 /mois. Sachant que le prix moyen d une maison de retraite s élève à 1285

Plus en détail

Assurance groupe F.R.S-FNRS Chercheurs Permanents

Assurance groupe F.R.S-FNRS Chercheurs Permanents Assurance groupe F.R.S-FNRS Chercheurs Permanents Décembre 2015 CONTENU 1. Notions de base, la sécurité sociale en Belgique 1 er pilier: Pension Légale 2 ème pilier: Pension extra-légale, Assurance Groupe

Plus en détail

Partie I - Le deuxième pilier

Partie I - Le deuxième pilier Table des matières Préambule 1. Introduction... 3 2. Les quatre piliers de pension... 4 3. Comment déterminer le revenu mensuel nécessaire à la retraite?.... 5 4. Comment déterminer votre capital pension

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS

VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION 30.30.014/00 09/08 Vous êtes dirigeant d entreprise et vous souhaitez octroyer à vous-même ou un avantage extra-légal de pension

Plus en détail

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter!

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter! Nos solutions pour indépendants Constituez votre capital retraite et assurez la continuité de vos revenus En qualité d entrepreneur indépendant, vous vous engagez jour après jour pour garantir la croissance

Plus en détail

Aspects fiscaux de l assurance vie. Brochure d info

Aspects fiscaux de l assurance vie. Brochure d info Aspects fiscaux de l assurance vie Brochure d info 2 Aspects fiscaux de l assurance vie Préambule La rédaction de cette brochure a été achevée au 31/01/2015 et tient compte de la législation fiscale telle

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement :

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement : boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Le fonds de pension L Institution de Retraite Professionnelle

Plus en détail

L optimalisation d un achat immobilier et de son financement

L optimalisation d un achat immobilier et de son financement L optimalisation d un achat immobilier et de son financement 1 1.Préparer l achat immobilier grâce à ses assurances pension *via un crédit hypothécaire par reconstitution *via une avance sur police 2 Financer

Plus en détail

L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION

L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION COMME MOYEN DE RÉMUNÉRATION ALTERNATIF DEVAUX & ASSOCIATES FINANCIAL PLANNING BERTRAND ROLAND, ASSOCIÉ LE 5 NOVEMBRE 2013 www.dra- group.be 1 TABLE DES MATIÈRES 1. DéfiniPons

Plus en détail

EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique

EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique Nom du produit Description Engagement de Pension - EIP Un engagement individuel de pension d une société

Plus en détail

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1 Fiche d informations financières assurance vie Argenta-Flexx 1 Type d assurance vie Assurance vie (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances SA (dénommée ci-après l Assureur ). Depuis le

Plus en détail

Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension.

Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension. PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE POUR INDÉPENDANTS Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension. Toujours à vos côtés Introduction Vous

Plus en détail

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne Indices et montants Suite aux récentes mesures gouvernementales, certains indices et montants mentionnés dans ces rubriques pourraient ne plus être d actualité au moment où vous les consultez. Les indices

Plus en détail

Fiche d infos financières assurance vie

Fiche d infos financières assurance vie Fiche d infos financières assurance vie Assurance solde restant dû sur une tête 1 Type d assurance vie Garanties Groupe-cible Assurance décès (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances

Plus en détail

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne Indices et montants Suite aux récentes mesures gouvernementales, certains indices et montants mentionnés dans ces rubriques pourraient ne plus être d actualité au moment où vous les consultez. Les indices

Plus en détail

Date : Août 2015. L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION?

Date : Août 2015. L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION? boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT

Plus en détail

L'essentiel de l'assurance 12. FISCALITÉ DE L ASSURANCE À LUXEMBOURG

L'essentiel de l'assurance 12. FISCALITÉ DE L ASSURANCE À LUXEMBOURG 168 12. FISCALITÉ DE L ASSURANCE À LUXEMBOURG 169 Principes généraux La fiscalité de l assurance reste une affaire nationale: le contrat d assurance est soumis aux règles fiscales en vigueur dans l Etat

Plus en détail

Capi 23. Garanties complémentaires En option:

Capi 23. Garanties complémentaires En option: Capi 23 Type d assurance-vie Assurance vie du type branche 21 Garanties - En cas de vie de l assuré à l échéance du contrat, le contrat garantit le paiement de la réserve d épargne totale au bénéficiaire,

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

stars for life guide pratique

stars for life guide pratique pension libre complémentaire pour indépendants stars for life guide pratique le plan pension sommaire : 1. à chaque indépendant sa PLCI 2. la pension légale moyenne de l indépendant 3. et la PLCI, pour

Plus en détail

PENSION LIBRE COMPLEMENTAIRE (Sociale) 1

PENSION LIBRE COMPLEMENTAIRE (Sociale) 1 PENSION LIBRE COMPLEMENTAIRE (Sociale) 1 Type d assurance-vie Assurance-vie avec taux d intérêt garanti (Branche 21). Possibilité d opter pour une formule pour laquelle celle-ci en ce qui concerne la participation

Plus en détail

LES PRINCIPAUX CHIFFRES 2015 POUR INDEPENDANTS ET SALARIES

LES PRINCIPAUX CHIFFRES 2015 POUR INDEPENDANTS ET SALARIES LES PRINCIPAUX CHIFFRES 2015 POUR INDEPENDANTS ET SALARIES 1. TROISIEME PILIER Epargne-pension Epargne à long terme 940 euros/an 2.260 euros/an (limités à 15 % du revenu imposable jusqu à 1.880 euros +

Plus en détail

2.1. Qu est-ce qu une assurance groupe/eip?... 2 2.2. Que pouvez-vous inclure dans une assurance groupe?... 2

2.1. Qu est-ce qu une assurance groupe/eip?... 2 2.2. Que pouvez-vous inclure dans une assurance groupe?... 2 Table des matières Partie I. Assurance groupe/eip 1. Schéma... 1 2. Généralités... 2 2.1. Qu est-ce qu une assurance groupe/eip?... 2 2.2. Que pouvez-vous inclure dans une assurance groupe?... 2 3. Prime...

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés Salary Plan L assurance de groupe flexible pour salariés Une assurance de groupe : oui ou non? La question ne se pose plus. Mais choisissez la bonne formule. La pension complémentaire : plus que jamais

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

E.I.P. L Engagement individuel de Pension

E.I.P. L Engagement individuel de Pension E.I.P. L Engagement individuel de Pension Avant-propos Cher courtier, L objectif de cette brochure est de vous fournir des informations détaillées quant à l offre de AG Insurance en matière d Engagement

Plus en détail

Dossier pour réunion 6 avril 2007

Dossier pour réunion 6 avril 2007 Définition / objectif Option Capital / Rente Option Rente Produit de retraite de type «rente différée» à échéance 65 ans, Adhésion facultative 2 options à la souscription du contrat Option capital/rente

Plus en détail

Save Plan 1. Type d assurance-vie

Save Plan 1. Type d assurance-vie Save Plan 1 Type d assurance-vie Garanties Assurance-vie dont les primes nettes (à savoir les primes, compte non tenu des taxes sur primes, des frais d entrée et d éventuelles primes pour garanties additionnelles)

Plus en détail

Top-Hat Plus Plan. Type d assurance-vie Assurance vie du type branche 21. Garanties

Top-Hat Plus Plan. Type d assurance-vie Assurance vie du type branche 21. Garanties Top-Hat Plus Plan Type d assurance-vie Assurance vie du type branche 21. Garanties - En cas de vie de l assuré à l échéance du, le garantit le paiement de la réserve d épargne totale au bénéficiaire, c

Plus en détail

Save 3 : Fiche technique

Save 3 : Fiche technique Date de dernière modification : 06 08 2013 Save 3 : Fiche technique Assurance principale Description Taux technique et période de garantie, participations bénéficiaires Durée Versement minimum à la souscription

Plus en détail

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES OBJECTIFS : cette leçon vise à rendre l auditeur capable de : identifier les principales dépenses donnant droit à réduction

Plus en détail

REGLEMENT DE GESTION mode de placement "Fonds rendement garanti+"

REGLEMENT DE GESTION mode de placement Fonds rendement garanti+ REGLEMENT DE GESTION mode de placement "Fonds rendement garanti+" CONTENU 1. INTRODUCTION... 3 2. TAUX D INTERET... 3 3. PARTICIPATION BENEFICIAIRE... 3 3.1. Participation bénéficiaire annuelle... 4 3.2.

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants SPF Sécurité Sociale DG Indépendants NOTE CONCERNANT LE NOUVEAU STATUT DES CONJOINTS AIDANTS Depuis le 1er juillet 2005 les conjoints aidants doivent s'affilier au statut social complet (maxi-statut).

Plus en détail

Table des matières. Introduction 7 Jérôme Dandoy Titre I. Pension de retraite légale 8 Section 1. Régime des travailleurs salariés 8

Table des matières. Introduction 7 Jérôme Dandoy Titre I. Pension de retraite légale 8 Section 1. Régime des travailleurs salariés 8 Table des matières Introduction 7 Jérôme Dandoy Titre I. Pension de retraite légale 8 Section 1. Régime des travailleurs salariés 8 1. Rappel des conditions d âge et de carrière 8 2. Comment la pension

Plus en détail

La manière la plus simple de constituer une belle pension complémentaire!

La manière la plus simple de constituer une belle pension complémentaire! Le contrat INAMI pour kinésithérapeutes et pharmaciens La manière la plus simple de constituer une belle pension complémentaire! 2 Le contrat INAMI pour kinésithérapeutes et pharmaciens La manière la plus

Plus en détail

L assurance de groupe Employés

L assurance de groupe Employés L assurance de groupe L assurance de groupe 3 Votre sécurité nous tient à cœur. Plus de sécurité financière pour vos collaborateurs Comme toute entreprise, vous savez qu il ne peut pas y avoir de croissance

Plus en détail

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012 1/ La contribution patronale de la garantie frais de santé est imposable sur le revenu à effet rétroactif au 1 er Janvier 2013 dès le 1 er, plus : - 0.5% de la prévoyance patronale de l ETAM ; - 0.12%

Plus en détail

FIRST Fiscal. Combinez avantage fiscal et rendement élevé

FIRST Fiscal. Combinez avantage fiscal et rendement élevé Combinez avantage fiscal et rendement élevé Épargnez et économisez Vous êtes à la recherche d un produit d épargne fiscalement avantageux? Saviez-vous que vous pouvez épargner jusqu à 1.990 euros par an

Plus en détail

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital 217 5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital Les assurances vie constitutives de capital couvrent principalement l assurance mixte et ses différentes variantes. Il y a donc

Plus en détail

Les défis du deuxième pilier pour les salariés

Les défis du deuxième pilier pour les salariés Jean-Michel Kupper Administrateur Directeur AG Employee Benefits & HC Les défis du deuxième pilier pour les salariés 1 29/04/2015 Ordre du jour Les défis de la pension légale Les défis du deuxième pilier

Plus en détail

La pension des indépendants. 7 conseils pour de vieux jours sans souci

La pension des indépendants. 7 conseils pour de vieux jours sans souci La pension des indépendants 7 conseils pour de vieux jours sans souci Commençons par les moins bonnes nouvelles... Commençons par les moins bonnes nouvelles Le système (de répartition) est sous pression:

Plus en détail

La prévoyance en Suisse

La prévoyance en Suisse La prévoyance en Suisse 27 1 er pilier Montants de base des rentes AVS/AI 2010 Rente de vieillesse simple Montant minimum par an par mois Montant maximum par an par mois 13 680 1 140 27 360 2 280 Rente

Plus en détail

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50 Calcul de l impôt Le décumul des revenus des conjoints est total mais l imposition est établie au nom des deux conjoints. La loi assimile les cohabitants légaux aux conjoints. Les cohabitants de fait font

Plus en détail

I. Code des impôts sur les revenus 1992 - Ex. d imp. 2015 - coefficient d indexation 1,7264

I. Code des impôts sur les revenus 1992 - Ex. d imp. 2015 - coefficient d indexation 1,7264 Indexation Indexation des plafonds en matière d impôts sur les revenus pour l exercice d imposition 2015 On trouvera ci-dessous les plafonds indexés applicables aux impôts sur les revenus pour l exercice

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

Fiche Produit : Article 39 du C.G.I. Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I)

Fiche Produit : Article 39 du C.G.I. Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I) Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I) Il s agit d un régime de retraite collectif par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de tout ou partie

Plus en détail

N 6 : EPARGNE SALARIALE

N 6 : EPARGNE SALARIALE N 6 : EPARGNE SALARIALE Épargne salariale et rémunération périphérique Les dispositifs de l épargne salariale - Actionnariat salarié - Compte épargne temps - Participation - INTERESSEMENT - PEE PERCO -

Plus en détail

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA La réforme FILLON et la retraite complémentaire 2 La réforme Fillon

Plus en détail

Swiss Life : votre assureur pension. Hervé Boreque - BLH Consultant sprl www.blhconsultant.com Le 25 juin 2007

Swiss Life : votre assureur pension. Hervé Boreque - BLH Consultant sprl www.blhconsultant.com Le 25 juin 2007 Swiss Life : votre assureur pension Hervé Boreque - BLH Consultant sprl www.blhconsultant.com Le 25 juin 2007 Les pensions en Europe Différents régimes de pension cohabitent en Europe mais avec les mêmes

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

Fiche info financière assurance-vie pour la branche 21

Fiche info financière assurance-vie pour la branche 21 Fiche info financière assurance-vie pour la branche 21 Type d assurance vie Garanties Secure Protect & Pension 1 La Secure Protect & Pension est une assurance vie avec rendement garanti et une participation

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Garantie complémentaire. d investissement à taux garantis. Fonds en unités de compte

Garantie complémentaire. d investissement à taux garantis. Fonds en unités de compte Borea Invest Type d'assurance vie Borea Invest est un contrat d assurance vie à versements libres lié à des fonds d investissement à taux garanti et/ou en unités de compte. Garanties Garanties principales

Plus en détail

HAPPY LIFE AXA BELGIUM S.A. 1

HAPPY LIFE AXA BELGIUM S.A. 1 HAPPY LIFE AXA BELGIUM S.A. 1 TYPE D ASSURANCE-VIE Happy life AXA Belgium S.A., ci-après happy life, est une assurance vie de la branche 23 d AXA Belgium qui offre certaines garanties (une rente périodique

Plus en détail

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale Dispositifs permettant d accorder des revenus supplémentaires aux salariés et de bénéficier d avantages sociaux et fiscaux. Permet aussi

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

Contrat épargne pension du type Universal Life

Contrat épargne pension du type Universal Life Contrat épargne pension du type Universal Life Conditions générales Securex A.A.M - Siège Social: Avenue de Tervueren 43, 1040 Bruxelles Entreprise Agréée par arrête royal du 5.1.1982 pour pratiquer les

Plus en détail

PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens

PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens PREVOYANCE Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens PLAN I Limitation des rachats dans le 2ème pilier Imposition des prestations en capital, en général Imposition

Plus en détail

Plan for Life + 1. Type d assurance-vie. Garanties. Public cible. Fonds

Plan for Life + 1. Type d assurance-vie. Garanties. Public cible. Fonds Fiche Info Financière Assurance-Vie branches 21 et 23 Plan for Life + 1 1 Cette «fiche info financière assurance-vie» décrit les modalités du produit qui s appliquent à partir du 20 octobre 2014 Type d

Plus en détail

ASSURANCE DE GROUPE. Brochure employé. Pension@work. Mon job, mon assurance de groupe, mon avenir!

ASSURANCE DE GROUPE. Brochure employé. Pension@work. Mon job, mon assurance de groupe, mon avenir! ASSURANCE DE GROUPE Brochure employé Pension@work Mon job, mon assurance de groupe, mon avenir! 2 Félicitations! Votre employeur a souscrit pour vous une assurance de groupe Pension@work. Un moyen performant

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES. Identifiant juridique : BOI-ANNX-000435-20150410

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES. Identifiant juridique : BOI-ANNX-000435-20150410 Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-ANNX-000435-20150410 DGFIP autres annexes ANNEXE - RSA - RPPM - Liste de

Plus en détail

1.1. QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UNE ASSURANCE GROUPE ET UN EIP?

1.1. QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UNE ASSURANCE GROUPE ET UN EIP? 1. Généralités 1.1. QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UNE ASSURANCE GROUPE ET UN EIP? EIP. Un engagement individuel de pension est un contrat d assurance-vie souscrit par une société au profit d un dirigeant

Plus en détail

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA Le régime de retraite supplémentaire obligatoire Qui est concerné? Comment fonctionne le régime? Une adhésion obligatoire Date d adhésion Modalités pratiques Cessation d adhésion Affiliation Cotisations

Plus en détail

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45 portant diverses mesures relatives au temps de travail, à la charge de travail et aux carrières des cadres Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Directeur

Plus en détail

Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise

Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise Votre avenir assuré quoi qu il arrive 3 Un revenu quoi qu il arrive? Avez-vous déjà songé à ce qui se passerait

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

Invest 1. Type d assurance-vie

Invest 1. Type d assurance-vie Invest 1 Type d assurance-vie Garanties Public cible Assurance-vie dont la prime nette (à savoir la prime, hors taxes sur les primes et frais d entrée) est placée en tout ou en partie sur un ou plusieurs

Plus en détail

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013 + Le statut social de l indépendant et ses implications Bénédicte Philippart de Foy - 2013 Click icon to add picture + + Qui doit s affilier à une CAS? n Tout indépendant n Les aidants (exception : moins

Plus en détail

Fiche d information financière Assurance-vie branches 21 et 23

Fiche d information financière Assurance-vie branches 21 et 23 Fiche d information financière Assurance-vie branches 21 et 23 Type d assurance-vie isave Protect & Pension 1 Le produit isave Protect & Pension est une assurance-vie où le client a le choix entre un ou

Plus en détail

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal?

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Joëlle DALBERA & Samuel ELIMBI Département Retraite Patrimoniale Direction du Développement Sommaire 01//LE MARCHE DU PERP 02// LES PRINCIPES

Plus en détail

Janvier 2012. Les fiches fiscalité

Janvier 2012. Les fiches fiscalité Janvier 2012 Les fiches fiscalité SOMMAIRE Fiscalité de l assurance vie et du contrat de capitalisation en cas de rachat...p. 1 Fiscalité de l assurance vie en cas de décès...p. 2 Fiscalité du patrimoine...p.

Plus en détail

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques Caractéristiques techniques Type Durée Age de l assuré Versements Revenu minimum garanti à vie Système de cliquet quinquennal Produit d assurance vie (branche 23) d AXA Belgium lié aux performances d un

Plus en détail

ARTICLE 39 DU CGI : ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX

ARTICLE 39 DU CGI : ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ARTICLE 39 DU CGI : ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX OBJET DU CONTRAT SOUSCRIT DANS LE CADRE DE L'ARTICLE 39 CGI Sous forme d'un contrat d'assurance collective régi par le Code des assurances, il permet aux

Plus en détail

LES AP INVEST CONDITIONS GÉNÉRALES. Référence IT26-05/2005 QUELLE SIGNIFICATION ACCORDONS-NOUS AUX NOTIONS SUIVANTES?

LES AP INVEST CONDITIONS GÉNÉRALES. Référence IT26-05/2005 QUELLE SIGNIFICATION ACCORDONS-NOUS AUX NOTIONS SUIVANTES? LES AP INVEST CONDITIONS GÉNÉRALES Référence IT26-05/2005 Article 1 QUELLE SIGNIFICATION ACCORDONS-NOUS AUX NOTIONS SUIVANTES? 1. Qu entendons-nous par «NOUS»? Les AP, une marque et un nom commercial de

Plus en détail

P.L.C.I. Pension Libre Complémentaire pour Indépendants

P.L.C.I. Pension Libre Complémentaire pour Indépendants P.L.C.I. Pension Libre Complémentaire pour Indépendants TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES 3 INTRODUCTION 4 NOTRE ACTION P.L.C.I. 5 A. Fiche récapitulative de l action 5 B. Buts de l action P.L.C.I.

Plus en détail

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier Les petits déjeuners de l ADP 19 juin 2015 Florence DELOGNE Directrice adjointe du Ministre des Pensions 1 L accord de gouvernement prévoit

Plus en détail

À vos côtés pour préparer au mieux votre retraite

À vos côtés pour préparer au mieux votre retraite PROFESSIONNELS La Retraite À vos côtés pour préparer au mieux votre retraite PER Entreprise Système de retraite français : un état des lieux fragile L allongement de l espérance de vie est une bonne nouvelle

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES LIVRE I LA PENSION LÉGALE ET LA PRÉPENSION

TABLE DES MATIÈRES LIVRE I LA PENSION LÉGALE ET LA PRÉPENSION TABLE DES MATIÈRES Remerciements..................................................... Avant-propos....................................................... Préface............................................................

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP Les Arènes du Patrimoine 2013 La Retraite Loi Madelin - PERP Présentation Votre animateur Yannick BOUET (CGPI) Marie HIDALGO (Expert-Compable) Laurence DAGORNE (AVIVA) Laurent MULLER (CARDIF) Quelques

Plus en détail

FIRST Épargne-Pension. Épargnez pour votre retraite et payez moins d'impôts

FIRST Épargne-Pension. Épargnez pour votre retraite et payez moins d'impôts FIRST Épargne-Pension Épargnez pour votre retraite et payez moins d'impôts FIRST Épargne-Pension Épargnez aujourd hui avec un solide avantage fiscal Votre retraite, ce n'est peut-être pas pour tout de

Plus en détail

Dossier technique et fiscal

Dossier technique et fiscal Dossier technique et fiscal La constitution de pension complémentaire pour l indépendant Octobre 2011 Fidea SA, dont le siège social est établi en Belgique, Van Eycklei 14, 2018 Anvers, RPM 0406.006.069.

Plus en détail

Invest 1. Type d assurance-vie

Invest 1. Type d assurance-vie Invest 1 Type d assurance-vie Garanties Public cible Assurance-vie dont la prime nette (à savoir la prime, hors taxes sur les primes et frais d entrée) est placée en tout ou en partie sur un ou plusieurs

Plus en détail

Prévoyance professionnelle

Prévoyance professionnelle 2 e pilier, LPP Prévoyance professionnelle Élément essentiel du 2 e pilier, la prévoyance professionnelle garantit le maintien du niveau de vie. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

ING Lifelong Income 1. Type d assurance-vie

ING Lifelong Income 1. Type d assurance-vie ING Lifelong Income 1 Type d assurance-vie Assurance-vie (branche 23) de NN Insurance Belgium SA dont le rendement est lié à des fonds de placement (décrits plus loin dans cette fiche d'information financière),

Plus en détail

Analyse 2012/17 31 octobre 2012

Analyse 2012/17 31 octobre 2012 Analyse 2012/17 31 octobre 2012 État des lieux des "pensions complémentaires" dans un état critique! À découvrir dans cette analyse «Épargne pension. Épargnez-vous un job d étudiant à la retraire!». On

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - J ai travaillé

Plus en détail

EIP RendementSûr Investissez dans un plan de pension qui révèle votre vrai tempérament

EIP RendementSûr Investissez dans un plan de pension qui révèle votre vrai tempérament EIP RendementSûr Investissez dans un plan de pension qui révèle votre vrai tempérament Diriger une entreprise ne s improvise pas. Seul pour vous occuper de tout, ou à la tête d une société déjà bien rodée

Plus en détail

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Les organisations syndicales signataires : CFDT, SNECA-CGC, SUD AtlantiCA TABLE DES MATIERES L ACCORD INDEX TABLE DES MATIERES

Plus en détail

«Comment et pourquoi. avec l assurance vie?»

«Comment et pourquoi. avec l assurance vie?» «Comment et pourquoi diversifier son patrimoine avec l assurance vie?» Car dans «ASSURANCE VIE», il y a le mot «PLACEMENT» «Pourquoi vous intéresser dès aujourd hui à ce mode de placement?» Parce que :

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail

Fiche info financière pour assurance vie fiscale

Fiche info financière pour assurance vie fiscale Fiche info financière pour assurance vie fiscale Valable à partir du 24/3/2015 DL Strategy Type d assurance vie Assurance vie à taux d intérêt garanti par la compagnie d assurances (Branche 21). Garanties

Plus en détail