Insuffisance rénale chronique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Insuffisance rénale chronique"

Transcription

1 Insuffisance rénale chronique Pr Marie ESSIG, Néphrologue CHU Limoges Président réseau NEPHROLIM Réseau LINUT

2 L unité fonctionnelle du rein: le néphron Néphron glomérule Vaisseaux tubule

3 Principes de fonctionnement du néphron Glomérule: filtra.on sélec.ve glomérule Vaisseaux: Main.en d une pression artérielle op.male pour la filtra.on rénale Vaisseaux tubule Tubulo- inters..um: Réabsorp.on/sécré.on sélec.ve

4 Principes de fonctionnement du néphron Glomérule: filtration sélective glomérule Vaisseaux: Maintien d une pression artérielle optimale pour la filtration rénale Vaisseaux tubule Tubulo-interstitium: Réabsorption sélective

5 Filtration / réabsorption Urée: catabolisme protéine [Urée Pl]: ~5mM Élimination d ~500mM/j Créatinine: Catabolisme musculaire [ Créat Pl: ~60µM] Elimination d ~6000µM/j Débit de filtration glomérulaire ~100 ml/min/1,73m2 Protéinurie <30mg/L Hématurie <1000/mL

6 Le filtre sélectif: le glomérule

7 Filtration/secrétion: le tubule Plasma/filtrat glomérulaire Na HCO3 K Urée Réabsorption Sécrétion/concentration Urines finales Na HCO3 K Urée

8 Réabsorption sélective H20: ~2L, densité u >1015 Natriurèse = apports oraux: ~9g/J ó 150 mmol/j Kaliurèse = apports oraux: ~50 mmol/j Glycosurie = 0 Aminoacidurie = 0 Bicarbonaturie = 0 Calciurie = ~0,1mmol/kg poids/j Phosphaturie: TmPi/DFG>0,8mmol/L

9 Rein et Homéostasie phosphocalcique Ca Pi Calcémie Récepteur calcique PTH FGF 23 Vitamine D Phosphatémie Minéralisation Ca Pi

10 Insuffisance rénale chronique Définition Atteinte rénale de plus de 3 mois (documentée ou supposée) Définie soit Par une anomalie urinaire ou radiologique Albuminurie: A/C>30mg/g Hu, Lu, cylindres, Anomalies des fonctions tubulaires Par un DFG <<60ml/min/1,73m2 correspond à une réduction néphronique d ~50%

11 Estimation du DFG et créatinine 20% Sécrétion tubulaire 100% è mesure de la clairance de la créatinine impactée par la sécrétion tubulaire è Il faut privilégier les formules d estimation du DFG au calcul de la clairance de la créatinine sur 24h

12 Les formules Estimation du DFG Cockcroft et Gault : k*(140-age)*poids/créat P K : facteur selon sexe Problèmes pour les patients dont la morphologie diffère par trop de la population générale (IMC < 18 kg/m 2, obésité) et des sujets âgés sous-estime la fonction rénale du sujet âgé, dénutri surestime la fonction rénale du sujet obèse, du sujet jeune ayant une diminution du DFG Estime la clairance de la créatinine et non le DFG, Non indexée sur la surface corporelle Etablie à partir de dosages de créatine plasmatique non standardisés IDMS MDRD : 175*(0,0113*Créat P -1,154 )*(Age -0,203 )*k Site de calcul : K : facteur selon sexe et race Poids de l âge moins important que dans Cockcroft Probablement plus fiable pour les patients de morphologie et d âges extrêmes «La formule MDRD a une performance prédictive supérieure, en particulier chez le sujet âgé ou obèse» société de Néphrologie. 2009

13 Classification de l insuffisance rénale chronique Débit de filtration glomérulaire Description Classification Par traitement > 90 ml/min /1,73m 2 Maladie rénale chronique sans IR (stade 1) ml/min /1,73m 2 IR débutante (Stade 2) ml/min /1,73m 2 IR modérée (Stade 3) T si Transplantation ml/min /1,73m 2 IR sévère (Stade 4) < 15 ml/min /1,73m 2 IR terminale ou Epuration extrarénale (Stade 5) D si dialyse, T si transplantation

14 Principales origines des maladies rénales

15 Progression de l insuffisance rénale Principaux facteurs et mécanismes Néphropathie initiale Hypertension intraglomérulaire SRAA Protéinurie Hypertension artérielle Facteurs génétiques Hyperparathyroïdie et rétention phosphatée Anémie et hypoxie tissulaire Acidose métabolique Athérosclérose? Produits de glycation avancés Tabac Dyslipidémie Toxiques environnementaux (Pb)

16

17

18 Insuffisance rénale chronique et nutrition Atteinte complexe des différents compartiments corporels Volumes liquidiens Masse minérale Masse protéique Masse grasse

19 Insuffisance rénale chronique Perturbation des Volumes liquidiens Rétention hydrosodée secondaire à la diminution du DFG Augmentation du VEC ==> HTA, retentissement cardiaque, Perturbation du métabolisme phophocalcique

20 Métabolisme phosphocalcique et IRCT Ca Pi CaR HypoCalcémie # PTH Résistance périphérique à la PTH $ VitD # FGF23 Hyper phosphatémie Ca Pi

21 Insuffisance rénale chronique Perturbation des Volumes liquidiens Rétention hydrosodée secondaire à la diminution du DFG Augmentation du VEC ==> HTA, retentissement cardiaque, Perturbation du métabolisme phophocalcique Malnutrition avec diminution de la masse protéique Troubles de l appétit, restriction protéique, pertes protéiques (DP) ==> Sensibilité aux infections, difficulté de cicatrisation Modification de la masse grasse é nombre de patients déjà obèse arrivant au stade de l IRC é charge en glucose (DP), hyperinsulinémie (?) ê Troubles de l appétit ==> Augmentation du risque Cardiovasculaire

22 Obésité et IRC Expérience Paris - Bichat 963 patients suivis en Néphrologie Normal Surpoids Obésité modérée Obésité sévère Obésité morbide Total Total % 47,1 34,1 13,7 3,7 1,3 100 MRC MRC% , , ,9 11 1, HD HD % 63,2 25,3 7,4 3,2 1,1 100 DP DP % 48,7 32,7 18, TR TR% 90 55, ,5 15 9,2 4 2,5 1,

23 Obésité et insuffisance rénale terminale sujets Examens de 1964 à 1985 IRCT (USRDS 2000) 1471 cas Hsu, Ann Int Med, 2006

24 Risque cardiovasculaire et IRC Patients avec antécédent d IDM Population générale Anekvar, N Engl J Med 2004 Go AS, N Engl J Med 2004 Diminution du DFG de 10 ml/min ó augmentation de 7% du risque d atteinte cardiaque ou vasculaire de novo

25 Autres problèmes de l IRC qui vont affecter la prise en charge nutritionnelle

26 Age de la population en IRCT Nombre de patients qui ont démarré la dialyse en 2008 Rapport REIN, 2008

27 Age de la population en IRCT Nombre de patients qui sont en dialyse en /12/2088 ~ patients en dialyse Rapport REIN, 2008

28 Typologies des patients en IRCT Patients Polypathologiques Nombre de comorbidités à l initiation de la suppléance Rapport REIN, 2008

29 Principes de prise en charge de l IRC

30 Le concept de néphroprotection 100 ml/min DFG Maladie rénale chronique Insuffisance rénale modérée à sévère Insuffisance rénale terminale 60 Néphroprotec*on < 15 < 10 ml/min dialyse

31 Néphroprotection Contrôle de la pression artérielle 130/80 mmhg Blocage du système rénine angiotensine Régime peu salé: 6g/J Réduction de la protéinurie (<0.5g/J) IEC ou sartan Apports protidiques 0,8-1g/kg/J Facteurs de risques cardiovasculaires: LDL: 1g/L Eviction des médicaments néphrotoxiques

32 Apports sodés et IRC Krikken. Cur Opi Nephrol Hypertension 2009

33 Apports protidiques et IRC Menon. AJKD, 2009

34 La prise en charge du retentissement de l IRC Métabolisme phosphocalcique Adaptation des apports aux capacités d élimination Prise en charge de la dénutition

35 Stratégies thérapeutiques des troubles de l homéostasie phosphocalcique Prise en charge de l hyperphosphatémie Traitement des carences en vitamine D native Traitement de l hypocalcémie Traitement de l hyperparathyroidie

36 Contrôle de la phosphatémie Diminution du phosphore alimentaire: Apport protidique:0,8 g/kg/j (IRC)- 1,2 g/kg/j (HD) è 800mg/J ~ Mais Risque de dénutrition Chélation du Phosphore alimentaire Carbonate de calcium: Prise au moment des repas Augmentation des calcifications vasculaires Résines échangeuses d ions non calciques Sevelamer hydrochloride (Renagel); Carbonate de Lanthane (Fosrenol) résine échangeuse d ion non calcique, non aluminique Sels d aluminium: risque d encéphalopathie aluminique Possible sur une période courte (<15j)

37 Traitement des carences en vitamine D native Traitement des carences en vitamine D dès le début et tout au long de la prise en charge Cholecalciférol >> ergocalciférol UI / mois jusqu à correction A longs termes: UI / 6 mois

38 Contrôle de la calcémie Prévention de l hypocalcémie: Apport journalier de 1200 à 1500 mg/j de Ca élément Carbonate de Calcium Prise en dehors des repas Prévention de l hypercalcémie

39 Adapter les apports aux capacités d élimination Exp: Eau et potassium Maintien d une capacité correcte de régulation des bilans hydriques et potassiques, le plus souvent, jusqu au stade d IRCT et d anurie ==> pas de régime limitatif tant que persiste ces capacités d élimination Si anurie: Apports hydriques: 500 ml Régime hypokaliémique

40 Balance hydrique / osmotique et IRC Elimination d eau (L) ,25 0,5 0, Elimination osmolaire (mosm/j)

41 En conclusion «Plan d action» contre la maladie rénale chronique Traitement de la pathologie rénale, des co-morbidités. Réduction du risque Cardiovasculaire + Traitement des complications anémie, os + Préparation de l épuration extrarénale + Début de l EER Éviction des traitements néphrotoxiques è Approche nutritionnelle indispensable à toutes les étapes de la maladie

Insuffisance rénale chronique Définition et prise en charge

Insuffisance rénale chronique Définition et prise en charge 06/05/2016 MM Insuffisance rénale chronique Définition et prise en charge Maladie rénale chronique: Définition Atteinte rénale de plus de 3 mois (documentée ou supposée) Définie soit Par une anomalie urinaire

Plus en détail

Prise en charge d une insuffisance rénale

Prise en charge d une insuffisance rénale Prise en charge d une insuffisance rénale Définition et diagnostic différentiel IRC = évoluant depuis au moins 3 mois Diagnostic différentiel avec IRA: les arguments Cliniques: catégorie à risque, antécédents

Plus en détail

Parcours de soins dans la MRC

Parcours de soins dans la MRC Dr FINIELZ Paul 06/2013 Parcours de soins dans la MRC Février 2012 qu est ce que la maladie rénale? destruction progressive des reins sans aucun signe ressenti par le patient quel est le rôle du rein?

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE Rôle des médecins généralistes dans la prévention Insuffisance Rénale Chronique le risque de mourir d'un accident cardiovasculaire est nettement

Plus en détail

Définition et classification des maladies rénales chroniques

Définition et classification des maladies rénales chroniques Définition et classification des maladies rénales chroniques Christian Combe Centre Hospitalier Universitaire & Université Victor Segalen Bordeaux, France Définitions «L insuffisance rénale chronique est

Plus en détail

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire La surveillance du fonctionnement de vos reins permet à l équipe néphrologique de suivre votre maladie

Plus en détail

Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE

Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE Fonctions et Aperçu épidémiologique Le dépistage et défaillance rénale La prise en charge : les marqueurs

Plus en détail

Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux

Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux Du Lundi au Jeudi de 9h à 18h00 Le Vendredi, merci de nous contacter avant 16h00 Quand adresser le patient pour prise

Plus en détail

Forum DIABETE juin 2013, CHUV

Forum DIABETE juin 2013, CHUV Forum DIABETE 2013 27 juin 2013, CHUV La prise en charge de l insuffisance rénale liée au diabète Dr Anne Cherpillod Spécialiste FMH en Néphrologie et Médecine interne Forum DIABETE 2013 Clinique de la

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE Repérage et prise en charge du patient adulte atteint de maladie rénale chronique Novembre 2005 I. PROMOTEURS Société de Néphrologie ; Haute Autorité

Plus en détail

Maladie Rénale. Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau

Maladie Rénale. Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau Maladie Rénale Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau FMC Haguenau 09 avril 2015 LA NEPHROLOGIE, VUE DE L EXTERIEUR ON N Y COMPREND RIEN ON NE REVOIT JAMAIS LE PATIENT ON N A JAMAIS DE RENSEIGNEMENTS QUE

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE CHEZ LE PATIENT ÂGÉ. J-M Krzesinski, professeur de Néphrologie Université de Liège

INSUFFISANCE RÉNALE CHEZ LE PATIENT ÂGÉ. J-M Krzesinski, professeur de Néphrologie Université de Liège INSUFFISANCE RÉNALE CHEZ LE PATIENT ÂGÉ J-M Krzesinski, professeur de Néphrologie Université de Liège Exposé fait dans le cadre de la «12 ème Journée Scientifique de la Société de Médecine de Waremme et

Plus en détail

La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg

La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg JM Krzesinski, M Moonen et L Weekers Néphrologie Dialyse - Transplantation ULg-CHU Liège et CHR Citadelle Liège 17 octobre 2014 Programme de la soirée

Plus en détail

Physiopathologie de l insuffisance rénale. Dr Benlaribi

Physiopathologie de l insuffisance rénale. Dr Benlaribi Physiopathologie de l insuffisance rénale Dr Benlaribi I. Rappel physiologique Rôle du Rein Élimination des déchets azotés: urée, créatinine, acide urique Régulation du bilan hydro-électrolytique et acidobasique:

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE. Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE. Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse PLAN DÉFINITIONS INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË PRISE EN

Plus en détail

Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal

Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal Dr F. Debelle Service de Néphrologie - Dialyse Clinique Louis Caty Baudour Baudour 15 mars 2012 HTA et maladie rénale chronique Présent dans 80 à 85% des

Plus en détail

Comprendre.. LES REINS. Du fonctionnement normal à l Insuffisance rénale..

Comprendre.. LES REINS. Du fonctionnement normal à l Insuffisance rénale.. Comprendre.. LES REINS Du fonctionnement normal à l Insuffisance rénale.. www.nephro-liege-chr.be Les rôles du rein Station d épuration de l organisme - Tel un filtre, le rein élimine les déchets produits

Plus en détail

MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE

MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE DIU Hypertension artérielle, risque cardiovasculaire et rénal 24/01/2014 Alexandra Fouconnier

Plus en détail

Estimation du DFG en pratique quotidienne

Estimation du DFG en pratique quotidienne Estimation du DFG en pratique quotidienne Créatinine : traceur pas idéal, filtrée par le glomérule, partiellement sécrétée par le tubule proximal Concentration plasmatique dépend élimination rénale débit

Plus en détail

Christian Combe Inserm U889 Université et Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux

Christian Combe Inserm U889 Université et Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux La place de la nutrition dans la prise en charge de la néphropathie diabétique Christian Combe Inserm U889 Université et Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux Les objectifs d'une "bonne" nutrition

Plus en détail

Le diabète de type % des diabétiques sont atteints de néphropathie diabétique principale cause de recours à la hémodialyse au Canada

Le diabète de type % des diabétiques sont atteints de néphropathie diabétique principale cause de recours à la hémodialyse au Canada Dr Claude Garceau Interniste, IUCPQ Communauté de pratique en diabète (Québec) Cours pour infirmières en GMF en maladies chroniques Le diabète de type 2 6) Hypoglycémie 7) Réflectomètre et la quinquillerie

Plus en détail

L insuffisance rénale

L insuffisance rénale Dr MABROUK, Dr MERAD, Pr ATIK aigue Définition Physiopathologie Diagnostic positif Complications Traitement chronique Définition Démarche diagnostique devant une IRC: 1. Affirmer le caractère chronique

Plus en détail

ALIMENTATION ET INSUFFISANCE RÉNALE MODÉRÉE Débit de Filtration Glomérulaire compris entre 30 et 60 ml/mn

ALIMENTATION ET INSUFFISANCE RÉNALE MODÉRÉE Débit de Filtration Glomérulaire compris entre 30 et 60 ml/mn ALIMENTATION ET INSUFFISANCE RÉNALE MODÉRÉE Débit de Filtration Glomérulaire compris entre 30 et 60 ml/mn Mme Pascale JEGO, diététicienne au sein du service de néphrologie du CHU a aimablement répondu

Plus en détail

Epidémiologie de la néphropathie diabétique

Epidémiologie de la néphropathie diabétique Epidémiologie de la néphropathie diabétique Dr. Cécile Couchoud, Registre REIN (Réseau Epidémiologie et Information en Néphrologie) Agence de la Biomédecine Estimation pour 2007: 4% de la population était

Plus en détail

APP PHYSIOLOGIE RÉNALE Séances Aller - Retour

APP PHYSIOLOGIE RÉNALE Séances Aller - Retour APP PHYSIOLOGIE RÉNALE Séances Aller - Retour Séance Aller I) Dossier Patricia, 20 ans, 1,48 mètres, 42 kg, étudiante en 3 ème année de médecine, est anormalement fatiguée depuis plusieurs semaines alors

Plus en détail

Item n 253 : insuffisance rénale chronique (IRC)

Item n 253 : insuffisance rénale chronique (IRC) Item n 253 : insuffisance rénale chronique (IRC) progressive et irréversible du débit de filtration glomérulaire (DFG), résultant souvent dʼune maladie rénale chronique Diagnostique Mesure du DFG par la

Plus en détail

Physiologie rénale. Présentation générale et terminologie. H. Lefebvre

Physiologie rénale. Présentation générale et terminologie. H. Lefebvre Physiologie rénale Présentation générale et terminologie H. Lefebvre 1 Objectifs Avoir une vue générale de la fonction rénale Connaître a minima les caractéristiques essentielles de la physiologie rénale

Plus en détail

Séniors : tous insuffisants rénaux??

Séniors : tous insuffisants rénaux?? Séniors : tous insuffisants rénaux?? La fonction rénale au sens «insuffisant rénal» : c est le débit de filtration glomérulaire Valeur normale physiologique : 120 ml/min/1,73m² Comment mesurer la fonction

Plus en détail

Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir?

Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir? Résoval Macon Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir? Quelques clés pour une prise en charge multidisciplinaire efficiente 1 1) Coopération

Plus en détail

Insuffisance rénale aigue

Insuffisance rénale aigue Insuffisance rénale aigue DU Prise en charge des situations d urgences - 2016 Dr Julien Charpentier Praticien hospitalier Réanimation médicale - Cochin julien.charpentier@aphp.fr Merci au Drs Vinsonneau,

Plus en détail

Ne pas hésiter à faire un contrôle de la fonction rénale avant 3 mois (à 15 jours ou 1 mois)!

Ne pas hésiter à faire un contrôle de la fonction rénale avant 3 mois (à 15 jours ou 1 mois)! AMICALE CANEUM Séance du jeudi 14 avril 2016 3e séance consacrée à l insuffisance rénale (IR) Avec la participation du Professeur Michel DELAHOUSE Chef de service de néphrologie, hôpital Foch Définition

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE R E CO M M A N D AT I O N S D I É T É T I Q U E S

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE R E CO M M A N D AT I O N S D I É T É T I Q U E S INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE R E CO M M A N D AT I O N S D I É T É T I Q U E S RÔLE PRONOSTIC DE L ALIMENTATION DANS L ÉVOLUTION DE L IRC. Étude Euro Dopps (2004) Avant la mise en dialyse, 5O% des patients

Plus en détail

Révisions de sémiologie néphrologique

Révisions de sémiologie néphrologique Révisions de sémiologie néphrologique Les 4 points d appel de la maladie rénale Altération de la fonction rénale: insuffisance rénale Présence d une protéinurie Présence d une hématurie Anomalies des reins

Plus en détail

Physiologie rénale Marianne Zeller

Physiologie rénale Marianne Zeller UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Physiologie rénale Marianne Zeller Physiologie rénale 1. Anatomie fonctionnelle 2. Physiologie rénale Filtration glomérulaire Processus tubulaires Urine et

Plus en détail

Items 253, 179 : Alimentation de l adulte insuffisant rénal chronique

Items 253, 179 : Alimentation de l adulte insuffisant rénal chronique Items 253, 179 : Alimentation de l adulte insuffisant rénal chronique Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Rappels

Plus en détail

EVALUATION DE LA FONCTION RENALE

EVALUATION DE LA FONCTION RENALE 1 EVALUATION DE LA FONCTION RENALE Propositions pour une pratique gériatrique quotidienne Partie 2 2 Objectifs pédagogiques - 2 Aborder les méthodes d estimation et de suivi de la fonction rénale Détailler

Plus en détail

Insuffisance rénale aigue. Dr. L.Albano

Insuffisance rénale aigue. Dr. L.Albano Insuffisance rénale aigue Dr. L.Albano Insuffisance rénale aiguë (IRA) Définitions Physiopathologie: IRA obstructive IRA fonctionnelle IRA organique Clinique Complications Diagnostic Principes de traitement

Plus en détail

Fixe : Urologie / néphrologie RAPPELS ANATOMIQUES. I/- Anatomie des voies urinaires basses et la physiologie de l excrétion urinaire.

Fixe : Urologie / néphrologie RAPPELS ANATOMIQUES. I/- Anatomie des voies urinaires basses et la physiologie de l excrétion urinaire. Fixe : Urologie / néphrologie RAPPELS ANATOMIQUES I/- Anatomie des voies urinaires basses et la physiologie de l excrétion urinaire. II/- Anatomie et physiologie des voies hautes (Rein) 1/- Anatomie :

Plus en détail

Rein et VIH. DIU Prise en charge VIH Bujumbura. Dr Cédric Arvieux - Université Rennes 1. DIU VIH-SIDA des grands lacs 2011 : Rein et VIH

Rein et VIH. DIU Prise en charge VIH Bujumbura. Dr Cédric Arvieux - Université Rennes 1. DIU VIH-SIDA des grands lacs 2011 : Rein et VIH 1 Rein et VIH DIU Prise en charge VIH Bujumbura Dr Cédric Arvieux - Université Rennes 1 Remerciements à Marie Hessig et Johann Cailhol pour le prêt de leurs diaporama Objectifs Connaître les principales

Plus en détail

Préface à la quatrième édition

Préface à la quatrième édition SOMMAIRE Préface à la quatrième édition XIII 1. Définition, classification, dépistage et épidémiologie de l insuffisance rénale chronique 1 Définition et classification de l insuffisance rénale chronique

Plus en détail

Marqueurs de l atteinte rénale, classification de l IRC, conduite à tenir devant une ascension de la créatininémie

Marqueurs de l atteinte rénale, classification de l IRC, conduite à tenir devant une ascension de la créatininémie Marqueurs de l atteinte rénale, classification de l IRC, conduite à tenir devant une ascension de la créatininémie Dr Marc Bauwens Service de néphrologiehémodialysetransplantation rénale CHU Poitiers Janvier

Plus en détail

ASSISTANCE NUTRITIONNELLE ET INSUFFISANCE RENALE AIGUE

ASSISTANCE NUTRITIONNELLE ET INSUFFISANCE RENALE AIGUE ASSISTANCE NUTRITIONNELLE ET INSUFFISANCE RENALE AIGUE Dr Jean Louis PALLOT Service de Réanimation Médico-Chirurgicale - Montreuil L insuffisance rénale aiguë (IRA) s accompagne constamment d un état de

Plus en détail

IRC et médicaments. Dr Clémence Béchade Centre Universitaire des Maladies Rénales Mars /03/2016 1

IRC et médicaments. Dr Clémence Béchade Centre Universitaire des Maladies Rénales Mars /03/2016 1 IRC et médicaments Dr Clémence Béchade Centre Universitaire des Maladies Rénales Mars 2016 25/03/2016 1 Plan du cours Rappels Médicaments utilisés dans la prise en charge du patient IRC Adaptation posologique

Plus en détail

Comment estimer la fonction rénale du sujet âgé? Jacques Pourrat. C.H.U Toulouse-Rangueil

Comment estimer la fonction rénale du sujet âgé? Jacques Pourrat. C.H.U Toulouse-Rangueil Comment estimer la fonction rénale du sujet âgé? Jacques Pourrat C.H.U Toulouse-Rangueil L insuffisance rénale chronique méconnue est probablement la première cause d accident iatrogène évitable chez le

Plus en détail

Bilan phospho-calcique

Bilan phospho-calcique 1 Bilan phospho-calcique Dr Vincent Bourquin nephrohug.com les acteurs Le calcium L organisme humain contient environ 1 kg de calcium 99% dans l os Consommation journalière d environ 500 à 1000 mg avec

Plus en détail

Cas clinique. Physiologie rénale. Antonia Pérez-Martin. UFR de Médecine Montpellier-Nîmes. Organisation générale. Rôles du rein PCEM 2

Cas clinique. Physiologie rénale. Antonia Pérez-Martin. UFR de Médecine Montpellier-Nîmes. Organisation générale. Rôles du rein PCEM 2 Université Montpellier I FACULTÉ de MÉDECINE Montpellier - Nîmes Cas clinique Physiologie rénale Un patient consulte pour une fatigue progressivement croissante. Il s inquiète également d une perte de

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement

Informations de l'unité d'enseignement Année Académique 2016-2017 (Version définitive du : 13 Septembre 2016 ) Informations de l'unité d'enseignement Implantation Institut Paul Lambin Cursus de Intitulé Code Bachelier en diététique Pathologies

Plus en détail

Métabolisme phospho-calcique. Principaux aspects pathologiques

Métabolisme phospho-calcique. Principaux aspects pathologiques Métabolisme phospho-calcique Principaux aspects pathologiques Répartition du calcium dans le compartiment extracellulaire Ca sérique : 2,25 à 2,62 mmol/l Calcium ultrafiltrable (libre): 55% Calcium ionisé

Plus en détail

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. Le dépistage des maladies rénales au laboratoire

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. Le dépistage des maladies rénales au laboratoire Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique Le dépistage des maladies rénales au laboratoire Les reins sont formés de milliers d unités fonctionnelles élémentaires, appelées néphrons. Ils filtrent

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE SOIN DIÉTÉTIQUE EN NÉPHROLOGIE

LA DÉMARCHE DE SOIN DIÉTÉTIQUE EN NÉPHROLOGIE Strasbourg 2017 LA DÉMARCHE DE SOIN DIÉTÉTIQUE EN NÉPHROLOGIE M. Turri, CHRU Nancy Projet Projet à l initiative de l AFDN Objectif Aider les diététiciennes dans la prise en charge des patients atteints

Plus en détail

Traitement de l insuffisance rénale terminale en France en Marie-S Gavard Groupe Hospitalier du Havre

Traitement de l insuffisance rénale terminale en France en Marie-S Gavard Groupe Hospitalier du Havre Traitement de l insuffisance rénale terminale en France en 2016 Marie-S Gavard Groupe Hospitalier du Havre La maladie rénale chronique En 2015, plus de 1 adulte sur 10 souffre d une affection rénale, soit

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge.

INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge. INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge. DOSSIER DOCUMENTAIRE Document établi avec le concours méthodologique de la HAS et conforme à la méthode de la HAS de production des

Plus en détail

Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle. Dr. Ioana ZGAIA

Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle. Dr. Ioana ZGAIA Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle Dr. Ioana ZGAIA 22 Mars 2012 Définition de l HTA Objectif TA: inferieure à 140/90mmhg au cabinet ou 130/80 pour les diabétiques et les insuffisants

Plus en détail

L accompagnement néphrologique dans le parcours de santé. Réseau MADO 16/06/2015 Sophie FAVE

L accompagnement néphrologique dans le parcours de santé. Réseau MADO 16/06/2015 Sophie FAVE L accompagnement néphrologique dans le parcours de santé Réseau MADO 16/06/2015 Sophie FAVE Du réseau de soins au réseau de santé «Les réseauxde santé ontpour objet de favoriserl accèsaux soins, la coordination,

Plus en détail

Les maladies rénales -- une épidémie silencieuse. Pr L Frimat-Service de Néphrologie

Les maladies rénales -- une épidémie silencieuse. Pr L Frimat-Service de Néphrologie Les maladies rénales -- une épidémie silencieuse Pr L Frimat-Service de Néphrologie (l.frimat@chu-nancy.fr) 1. Le concept de maladie rénale chronique et d insuffisance rénale chronique Facteurs d initiation

Plus en détail

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES QU EST-CE QUE LE MDRD? Il s agit d une formule permettant d estimer le débit de filtration glomérulaire et donc la fonction rénale La formule est la suivante :

Plus en détail

La maladie rénale chronique: causes et conséquences. Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014

La maladie rénale chronique: causes et conséquences. Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014 La maladie rénale chronique: causes et conséquences Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014 Pourquoi cette présentation? L insuffisance rénale est une maladie grave qu il faut savoir reconnaitre

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE CHEZ LA PERSONNE ÂGEE

INSUFFISANCE RENALE CHEZ LA PERSONNE ÂGEE INSUFFISANCE RENALE CHEZ LA PERSONNE ÂGEE 19/05/08 1 Note d introduction Cet exposé n a pas pour but d être exhaustif But: dégager quelques notions qui paraissent importantes pour notre pratique en médecine

Plus en détail

Estimation de la fonction rénale et principales causes de maladie rénale chronique

Estimation de la fonction rénale et principales causes de maladie rénale chronique Estimation de la fonction rénale et principales causes de maladie rénale chronique Dr Anne-Elisabeth HENG Service de néphrologie CHU Clermont-Ferrand Estimation de la fonction rénal - Définir la MRC -

Plus en détail

Maladie Rénale Chronique (MRC) PLAN 31/03/2015. Les maladies non transmissibles constituent une cause majeure de mortalité

Maladie Rénale Chronique (MRC) PLAN 31/03/2015. Les maladies non transmissibles constituent une cause majeure de mortalité Maladie Rénale Chronique (MRC) PLAN I- Les MALADIES CHRONIQUES: probléme de santé publique et économique Les maladies non transmissibles constituent une cause majeure de mortalité Statistiques sanitaires

Plus en détail

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE Thèse de Médecine Générale Soutenue le 27 septembre 2012 Par Raphaël BARTIER Introduction

Plus en détail

Stratégies de néphroprotection. Martine Raymond Interniste et néphrologue Hôpital Cité de la Santé de Laval 30 septembre 2016

Stratégies de néphroprotection. Martine Raymond Interniste et néphrologue Hôpital Cité de la Santé de Laval 30 septembre 2016 Stratégies de néphroprotection Martine Raymond Interniste et néphrologue Hôpital Cité de la Santé de Laval 30 septembre 2016 OBJECTIFS Cibler la clientèle à risque de détérioration rénale Revoir les mesures

Plus en détail

LES STADES DE L IRC. DFG ml/min/1,73m 2 INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE STADE 3. 3 BILANS INCONTOURNABLES pour établir un diagnostic

LES STADES DE L IRC. DFG ml/min/1,73m 2 INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE STADE 3. 3 BILANS INCONTOURNABLES pour établir un diagnostic Journal du réseau Néphrolim NUMERO 2 / SEPTEMBRE 2010 SOMMAIRE PAGE 1 : INFORMATIONS NEPHROLOGIQUES Les stades de l IRC Le diagnostic de l IRC PAGE 2 : LES ACTIONS DU RESEAU Les formations Les dépistages

Plus en détail

Exploration biochimique des fonctions rénales Biochimie UE : I Exploration biochimique des fonctions rénales partie 2

Exploration biochimique des fonctions rénales Biochimie UE : I Exploration biochimique des fonctions rénales partie 2 Biochimie UE : I Exploration biochimique des fonctions rénales partie 2 Semaine : n X (du 09/10/17 au 13/10/17) Date : 09/10/2017 Heure : de 11h15 à 12h15 Professeur : Pr. Briand Binôme : n 22 Correcteur

Plus en détail

Médicaments du système rénineangiotensine-aldostérone. en néphrologie. Dr Catherine Masset 21/10/2014

Médicaments du système rénineangiotensine-aldostérone. en néphrologie. Dr Catherine Masset 21/10/2014 Médicaments du système rénineangiotensine-aldostérone (SRAA) en néphrologie Dr Catherine Masset 21/10/2014 SRAA : rappel physiologique SRAA : rappel physiologique SRAA : rappel physiologique et cibles

Plus en détail

Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites

Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites Nicolas PALLET Service de Biochimie, Hôpital Européen Georges Pompidou INSERM U1147, UFR Biomédicale des Saints Pères Faculté de médecine

Plus en détail

Maladie Rénale Chronique chez un polyvasculaire

Maladie Rénale Chronique chez un polyvasculaire dépister et traiter Maladie Rénale Chronique chez un polyvasculaire Vincent Esnault Néphrologie CHU de Nice Femme, 55 ans Poids 85 kg, taille 1,65 cm, IMC 31,2 kg/m 2 Diabète type 2 depuis 5 ans, Metformine

Plus en détail

EPU95 Montmorency Urologie et Néphrologie Mise à jour du 13 Mai 2007*

EPU95 Montmorency Urologie et Néphrologie Mise à jour du 13 Mai 2007* EPU95 Montmorency Urologie et Néphrologie Mise à jour du 13 Mai 2007* LE RISQUE RENAL EN PRATIQUE COURANTE Docteur JJ. Montsenty Chef du service de Néphrologie-Dialyse du CH de Pontoise Vice-Président

Plus en détail

Maladie Rénale Chronique S2 UE 2.3. Dr Geoffroy Desbuissons Pr Corinne Isnard Bagnis Service de Néphrologie Hôpital Pitié Salpetrière

Maladie Rénale Chronique S2 UE 2.3. Dr Geoffroy Desbuissons Pr Corinne Isnard Bagnis Service de Néphrologie Hôpital Pitié Salpetrière Maladie Rénale Chronique S2 UE 2.3 Dr Geoffroy Desbuissons Pr Corinne Isnard Bagnis Service de Néphrologie Hôpital Pitié Salpetrière Définition de l insuffisance rénale selon le débit de filtration glomérulaire

Plus en détail

UEF4: Physiologie grandes fonctions

UEF4: Physiologie grandes fonctions UEF4: Physiologie grandes fonctions LE SYSTEME URINAIRE Aurélien Pichon I. Introduction Système urinaire : - deux reins - vessie - urêtre Les fonctions des reins : - filtration du sang, régulation de la

Plus en détail

Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place?

Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place? Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place? Christian JACQUOT Service de néphrologie Hôpital Européen Georges Pompidou Faculté

Plus en détail

Traitement symptomatique de l Insuffisance rénale chronique. Alexandre Karras

Traitement symptomatique de l Insuffisance rénale chronique. Alexandre Karras Traitement symptomatique de l Insuffisance rénale chronique Alexandre Karras Néphrologie HEGP-Paris Plan de l exposé Classification de la Maladie Rénale Chronique (MRC) Epidémiologie de l IRC Le retentissement

Plus en détail

rénale médicale Muriel Rainfray

rénale médicale Muriel Rainfray Vieillissement et fonction rénale Implications en pratique médicale Muriel Rainfray Vieillissement rénal Etudes animales Contrôle des facteurs génétiques Rats Wag / Rij normotendus sans néphropathies Contrôle

Plus en détail

Est-ce que notre alimentation peut dégrader notre fonction rénale

Est-ce que notre alimentation peut dégrader notre fonction rénale Est-ce que notre alimentation peut dégrader notre fonction rénale Tim Ulinski Service de Néphrologie Pédiatrique Armand, Cet intervenant : n a pas déclaré ses liens d intérêt Tous les orateurs ont reçu

Plus en détail

Schéma sur le glomérule rénale 20 items et lieu de réabsorption de l'eau et du sel

Schéma sur le glomérule rénale 20 items et lieu de réabsorption de l'eau et du sel QUESTIONS UROLOGIE Schéma sur le glomérule rénale 20 items et lieu de réabsorption de l'eau et du sel 4/ vous prenez en charge un patient insuffisant Rénal porteur d'une FAV Quels sont les éléments de

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie rénale chronique R.E.I.N. Réseau Epidémiologique et Informatique en Néphrologie N W E S Insuffisance rénale chronique terminale : Prévalence Martinique 2010 500 HD (1000 pmh) 50 DP (100 pmh)

Plus en détail

HTA & SEL. 19/05/2015 Lynda CHEDDANI

HTA & SEL. 19/05/2015 Lynda CHEDDANI HTA & SEL 19/05/2015 Lynda CHEDDANI HTA & SEL: QUELQUES MESSAGES BIEN CONNUS INTERSALT Etude observationnelle 32 pays ~ 10 000 H/F de 20 à 59 ans Apports NaCl 0,5 à 25g/j ( ~ 6 à 12g/j sauf 4 pays) AUGMENTATION

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique. Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours

Insuffisance rénale chronique. Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours Insuffisance rénale chronique Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours 1 Atelier insuffisance rénale Chronique JP Fauvel, Néphrologue, Lyon Premières journées communes de la Société

Plus en détail

Physiologie Rénale. Anatomie

Physiologie Rénale. Anatomie Physiologie Rénale Anatomie 1 PHYSIOLOGIE RÉNALE En résumé 4 fonctions Équilibre hydro-electrolytique Élimination des dechets Régulation de ph sanguin Rôle endocrine c Imaginons la Na dans l organisme

Plus en détail

Cœur et diabète Recommandations HAS SFC ALFEDIAM

Cœur et diabète Recommandations HAS SFC ALFEDIAM Recommandations HAS SFC ALFEDIAM Dr Eric Marsaudon Causes de mortalité des diabétiques 50 % Décès 40 65% à 75% de causes cardiovasculaires 30 20 10 0 Cardiopathie Ischémique Autre Cardiopathie Diabète

Plus en détail

Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale

Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale PREVENTION DE LA MALADIE RENALE LE CONSTAT RAPPEL DE QUELQUES CHIFFRES 42 500 patients dialysés 33 500 patients greffés

Plus en détail

NATHALIE. (Ou pourquoi il est important d aller au-delà des apparences )

NATHALIE. (Ou pourquoi il est important d aller au-delà des apparences ) La malade. Née en 1968, 1 m 54, 46 kg, TA = 170 / 95mmHg. La maladie. NATHALIE (Ou pourquoi il est important d aller au-delà des apparences ) 1990 Première colique néphrétique à 22 ans ; hématurie Infections

Plus en détail

Paul René de Cotret, Néphrologue CHU de Québec-UL. Professeur titulaire, Chef de la Division néphrologie, Faculté de Médecine, Université Laval.

Paul René de Cotret, Néphrologue CHU de Québec-UL. Professeur titulaire, Chef de la Division néphrologie, Faculté de Médecine, Université Laval. Suivi de l insuffisance modérée à sévère en première ligne Paul René de Cotret, Néphrologue CHU de Québec-UL. Professeur titulaire, Chef de la Division néphrologie, Faculté de Médecine, Université Laval.

Plus en détail

Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte

Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Recommandations de l ANAES de 2002 17/09/10 1 Objectifs Aider le praticien à reconnaître -l insuffisance rénale -les marqueurs d atteinte

Plus en détail

Nutrition et pression artérielle. Pr Thierry Pepersack Hôpital Erasme, Bruxelles La gérontologie au quotidien 24 janvier 2003

Nutrition et pression artérielle. Pr Thierry Pepersack Hôpital Erasme, Bruxelles La gérontologie au quotidien 24 janvier 2003 Nutrition et pression artérielle Pr Thierry Pepersack Hôpital Erasme, Bruxelles La gérontologie au quotidien 24 janvier 2003 Framingham Study Blood pressure and age BP (mmhg) 160 150 Systolic BP 140 130

Plus en détail

UE 5. Handicap - Vieillissement - Dépendance - Douleur - Soins palliatifs - Accompagnement.

UE 5. Handicap - Vieillissement - Dépendance - Douleur - Soins palliatifs - Accompagnement. CHAPITRE 23 Items 119 et 126 REIN DU SUJET ÂGÉ UE 5. Handicap - Vieillissement - Dépendance - Douleur - Soins palliatifs - Accompagnement. N 119. Vieillissement normal : aspects biologiues, fonctionnels

Plus en détail

Epreuve de DCP Principal 3 du 22/06/2016

Epreuve de DCP Principal 3 du 22/06/2016 Epreuve de DCP Principal 3 du 22/06/2016 DP5 Vous recevez en consultation un patient européen de 38 ans. Il est adressé pour découverte fortuite, en médecine du travail, d'une hypertension artérielle et

Plus en détail

Rein et sujet âgé. Luc MARTY. 3ème rencontre gérontologiqueaudoise de Pennautier 21 Avril 2006

Rein et sujet âgé. Luc MARTY. 3ème rencontre gérontologiqueaudoise de Pennautier 21 Avril 2006 Rein et sujet âgé Luc MARTY 3ème rencontre gérontologiqueaudoise de Pennautier 21 Avril 2006 Rein et sujet âgé Modifications anatomiques et fonctionnelles Evaluation de la fonction rénale Adaptation des

Plus en détail

Tubulopathie aiguë myélomateuse. Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION

Tubulopathie aiguë myélomateuse. Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION Tubulopathie aiguë myélomateuse Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION 1 précipitation tubulaire distale des chaînes légères d immunoglobulines 2 Kappa Lambda 3 EPIDEMIOLOGIE

Plus en détail

PLAN DE LA FORMATION. La néphrologie : au-delà de la créatinine! Préparé par :

PLAN DE LA FORMATION. La néphrologie : au-delà de la créatinine! Préparé par : PLAN DE LA FORMATION La néphrologie : au-delà de la créatinine! Préparé par : Liane Dumais, IPS néphrologie ET Julie Dupont, IPS néphrologie Tél : 418-525-4444 poste 16590 Tél : 418-525-4444 poste 16751

Plus en détail

Effets rénaux de la chirurgie bariatrique. Dr Guillaume Favre Inserm U1081, Néphrologie CHU de Nice

Effets rénaux de la chirurgie bariatrique. Dr Guillaume Favre Inserm U1081, Néphrologie CHU de Nice Effets rénaux de la chirurgie bariatrique Dr Guillaume Favre Inserm U1081, Néphrologie CHU de Nice Plan de l exposé Hyperfiltration glomérulaire Inflammation chronique de bas grade Effet de la chirurgie

Plus en détail

DOSSIER N 1 45 items notés sur 100

DOSSIER N 1 45 items notés sur 100 DOSSIER N 1 45 items notés sur 100 Mme H une femme de 63 ans est hospitalisée en Avril 005 pour malaise. Dans ses antécédents, on note qu'elle est suivie pour une hypertension artérielle depuis plus de

Plus en détail

Prise en charge et suivi des Néphropathies à IgA. Arnaud GARNIER Néphrologie Pédiatrique Hôpital des enfants, CHU Purpan Toulouse

Prise en charge et suivi des Néphropathies à IgA. Arnaud GARNIER Néphrologie Pédiatrique Hôpital des enfants, CHU Purpan Toulouse Prise en charge et suivi des Néphropathies à IgA Arnaud GARNIER Néphrologie Pédiatrique Hôpital des enfants, CHU Purpan Toulouse 1 ère étape Accepter la maladie CHRONIQUE Maladie chronique Les dépôts glomérulaires

Plus en détail

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque?

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque? CAS N 1 Monsieur Henri T, 57 ans, vient pour contrôler sa TA. En effet, celle-ci a déjà été mesurée à 3 reprises à la médecine du travail et par vous-même à 155/90 dans les 3 mois précédents. Il fume 5

Plus en détail

Indications et contre-indications de la transplantation rénale. 4 ème journée de l infirmier en néphrologie

Indications et contre-indications de la transplantation rénale. 4 ème journée de l infirmier en néphrologie Indications et contre-indications de la transplantation rénale 4 ème journée de l infirmier en néphrologie Transplantation rénale Traitement de choix de l insuffisance rénale chronique terminale (IRCT)

Plus en détail

NIA immuno-allergique : infiltrat

NIA immuno-allergique : infiltrat NIA immuno-allergique : infiltrat 27 NIA : Immunoallergique (médicamenteuse +++) Infectieuse : légionnelle, leptospires, streptocoque, brucellose, syphilis, CMV Infiltration tumorale : interstitium envahit

Plus en détail

Maladie rénale chronique de l adulte

Maladie rénale chronique de l adulte POINTS CRITIQUES DU PARCOURS DE SOINS Maladie rénale chronique de l adulte Dépister la maladie rénale chronique (MRC) Identifier la population à risque de maladie rénale chronique diabète hypertension

Plus en détail

Débit sanguin rénal, filtration glomérulaire et leur régulation

Débit sanguin rénal, filtration glomérulaire et leur régulation Débit sanguin rénal, filtration glomérulaire et leur régulation Références : Pr Jean-Jacques Mercadier Précis de Physiologie Médicale, Guyton & Hall, PICCIN Atlas de poche de Physiologie, S. Silbernagl

Plus en détail

Traitements de l obésité et leurs effets sur le rein. Fitsum Guebre-Egziabher CHU Grenoble Alpes INSERM U1042 laboratoire HP2 Grenoble, FRANCE

Traitements de l obésité et leurs effets sur le rein. Fitsum Guebre-Egziabher CHU Grenoble Alpes INSERM U1042 laboratoire HP2 Grenoble, FRANCE Traitements de l obésité et leurs effets sur le rein Fitsum Guebre-Egziabher CHU Grenoble Alpes INSERM U1042 laboratoire HP2 Grenoble, FRANCE Obésité associée avec des facteurs de risque de MRC Diabète

Plus en détail