- La pollution atmosphérique à proximité du trafic routier en Ile-de-France- AIRPARIF, version finale décembre 2005

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- La pollution atmosphérique à proximité du trafic routier en Ile-de-France- AIRPARIF, version finale décembre 2005"

Transcription

1 Réduire la quantité de polluants produits n améliore pas dans les mêmes proportions la qualité de l air que l on respire On peut choisir la qualité de son eau ou de sa nourriture, mais pas celle des litres d air qui passent chaque jour dans nos poumons. La qualité de cet air dépend en grande partie : - de la quantité de polluants émis dans l atmosphère (émissions) - des conditions météorologiques qui peuvent jouer un rôle aggravant (lors des épisodes de pollution notamment) ou au contraire de dilution par le vent et la pluie - du relief (en cuvette, en plaine, en montagne ) - et des réactions chimiques qui vont pouvoir se produire dans l atmosphère entre ces polluants pour former d autres composés C est pourquoi il n y a pas de relation simple entre les émissions de polluants rejetés dans l atmosphère et les concentrations de ces polluants dans l air que l on respire. Les contributions de Paris et de l agglomération parisienne aux émissions de polluants Paris seule représente 20% de la population de l Ile-de-France sur moins d 1% du territoire et contribue à environ 10% à 15% des émissions de polluants de l Ile-de-France (Paris contribue ainsi à 15% des émissions franciliennes d hydrocarbures (composés organiques non méthaniques, COVNM), à 14% des émissions régionales de particules (PM10) et à 11% des émissions d oxydes d azote (NOx) ). Par contre, si l on s intéresse à l agglomération de Paris, elle représente près de 90% de la population francilienne sur environ 20% du territoire et contribue à près de 70% des émissions de polluants de l Ile-de-France (77% des émissions de particules fines, 71.5% des émissions d hydrocarbures et 68% des émissions de NOx, comme l illustre le graphique ci-dessous). Les émissions d oxydes d azote (NOx) en Ile-de-France sont principalement concentrées sur l agglomération parisienne, à Paris tout particulièrement, et le long des grands axes de circulation. (source : DRIRE Ile-de-France / AIRPARIF, cadastre des émissions de l année de référence 2000) Airparif et la surveillance de la qualité de l air en Ile-de-France La surveillance mise en œuvre par Airparif repose sur l utilisation complémentaire de trois outils : les résultats 24 heures sur 24 des 46 stations de mesure réparties sur l ensemble de l Ilede-France, des modèles informatiques, qui permettent par exemple de réaliser des cartes de pollution pour les km d axes routiers principaux axes de l Ile-de-France qu il serait impossible de couvrir de stations. des campagnes de mesure très détaillées sur certaines secteurs, comme celui de la porte de Bagnolet ou des aéroports. La combinaison de ces outils permet la réalisation de cartes de pollution, la prévision de la qualité de l air et l évaluation de l impact de mesures de réduction envisagées par les décideurs à plus ou moins 1

2 long terme. La totalité des données et des informations produites sont mises à disposition du public sur son site internet : Deux types de situation font l objet de surveillance : - l exposition à la pollution générale (pollution de fond) qui correspond à la pollution quotidienne à laquelle la population est exposée en permanence, quelque soit son activité. Pour mesurer les niveaux de pollution ambiants à Paris, les stations sont placées dans des jardins. - l exposition à la pollution du trafic (pollution de proximité) qui correspond aux niveaux de polluants les plus élevés mais auxquels les automobilistes, les cyclistes et les piétons sont exposés sur un temps plus court (quelques heures par jour). Les stations trafic sont donc placées sur le trottoir, à hauteur de respiration des piétons, comme sur le périphérique à la porte d Auteuil. Les principales sources de pollution en Ile-de-France En Ile-de-France, le transport routier (voitures, véhicules de livraison, deux roues motorisés et poids lourds) apparaît comme le secteur prépondérant dans les émissions de monoxyde de carbone, d oxydes d azote et de particules, avec des contributions respectives de 52,2% (NOx), 76,9% (CO), et 36,2% (PM10). Il intervient par ailleurs dans les émissions d hydrocarbures (COVNM) avec une contribution équivalente à celle du secteur industriel (un peu plus de 30 %). L utilisation de solvants, peintures, colles... par les entreprises et les usages domestiques contribue pour plus de 40% aux émissions de ces composés. Pour les émissions de dioxyde de carbone (CO 2 ), c'est le secteur du chauffage résidentiel, des entreprises et des commerces qui prédomine avec une contribution de près de 40%, les transports en général intervenant en deuxième position à hauteur de 32%. Quant au dioxyde de soufre (SO 2 ), ses émissions sont largement dominées par les combustions du secteur industriel (à 55%, issues pour les 3/4 des centres de production d énergie) et proviennent également des combustions résidentielles, commerciales et des entreprises (à 35%) pour le chauffage et la consommation d énergie. Les émissions d'ammoniac sont elles dominées par le secteur de l'agriculture (75%) et celles de méthane sont essentiellement le fait des rejets au niveau des décharges à 84%. Responsabilité des transports dans les émissions d oxydes d azote 2

3 La qualité de l air en Ile-de-France La situation est assez différente selon les polluants, ainsi que l illustre le tableau ci-dessous pour 7 des principaux polluants: Evolution des niveaux Diminution Stabilité Augmentation Situation par rapport à la réglementation Niveaux problématiques : - en moyenne sur l agglomération Dioxyde d azote Ozone - à proximité du trafic routier benzène Dioxyde d azote, particules PM10 - en zones rurales Ozone Problème résolu Dioxyde de Soufre, plomb, monoxyde de carbone Les niveaux de certains polluants ont nettement diminués grâce : - à la mise en place de mesures réglementaires, notamment sur l essence (pour le soufre avec la diminution du taux de soufre dans le gazole, pour le plomb avec la suppression de l essence plombée et le benzène avec la diminution du taux de benzène dans l essence), - ou par l amélioration technologique du parc automobile pour les oxydes d azote et le monoxyde de carbone (les voitures actuelles étant moins polluantes que les voitures anciennes, par exemple avec la généralisation des pots catalytiques). Les niveaux de pollution du dioxyde d azote et de l ozone en Ile-de-France demeurent cependant problématiques pour la qualité de l air générale de l agglomération parisienne pour le NO 2 et l ozone et pour l Ile-de-France dans son ensemble pour l ozone. Cette situation est également problématique à proximité du trafic pour les particules, le benzène et le dioxyde d azote. Le dioxyde d azote provenant principalement des transports, compte tenu de la densité des voies de circulation et du trafic, l objectif de qualité (40 µg/m 3 ) n est pas respecté dans Paris et une partie de la Petite Couronne (graphique ci-dessous), où près de 3 millions de Franciliens auraient été exposés en 2004 à un air de qualité non satisfaisante. Zone de dépassement de l objectif de qualité du dioxyde d azote (NO 2 ) à Paris et en proche banlieue en 2004 La qualité de l air le long des rues Pour connaître la qualité de l air le long de km de réseau routier d Ile-de-France, il n est ni possible ni utile de mettre en place un réseau de stations de mesure le long de chacun de ces axes. Une étude complète a été nécessaire, utilisant des outils de modélisation. Les polluants qui ont été pris en compte dans cette étude sont les polluants réglementés et qui demeurent problématiques à proximité du trafic : - le dioxyde d azote (NO 2 ) émis par les moteurs à plein régime - le benzène, émis par les moteurs au ralenti et par évaporation de l essence - les particules (PM10) émises par la motorisation diesel, l usure des pneus et des routes 3

4 Le long des routes, la pollution provenant du trafic s ajoute à la pollution de fond, comme l illustre l exemple ci-dessous pour le dioxyde d azote. L impact de la pollution du trafic sera plus ou moins important selon : l intensité du trafic, le type de véhicules, la vitesse et l environnement de chaque axe (dégagé ou encaissé). Concentration (µg/m3) NO Impact local du trafic Pollution de fond Station de fond Champs Elysées Place Basch Périphérique Auteuil L ensemble de ces paramètres a été utilisé pour alimenter les outils de modélisation et réaliser des cartes de pollution le long des rues. Un modèle du réseau routier francilien et un modèle du trafic associé ont été mis à disposition d Airparif par la Direction Régionale de l Equipement de l Ile-de- France (DREIF), son Service Interdépartemental de Sécurité et de l Exploitation de la Route (SIsER) ainsi que la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Ville de Paris dans le cadre notamment de travaux réalisés en collaboration au cours du projet européen «Heaven». Les caractéristiques de ce réseau francilien, correspondant à l année 2002 dans Paris, ont été prises en compte par ce modèle de trafic et certaines modifications récentes du réseau trafic n'ont donc pu être intégrées. Il nous apparaît donc plus juste d utiliser ces cartes pour répondre à une interrogation globale sur le nombre de kilomètre au-dessus d un seuil plutôt qu un que pour caractériser spécifiquement telle ou telle rue dont le trafic aurait été modifié récemment. Toutes les heures les évolutions du trafic sur ce réseau routier, et donc des émissions de polluants (http://www.airparif.asso.fr/ rubrique modélisation), sont mises à jour grâce aux observations en temps quasi réel d environ 600 points de comptage du trafic (du SisER et de la Ville de Paris ) à partir desquelles une image précise du trafic moyen de l année 2004 sur les km du réseau routier modélisé a été définie. Avec ces éléments, le modèle fournit une évaluation de la pollution annuelle moyenne sur le trottoir et représentative de l ensemble de la rue considérée (le modèle ne prend pas en compte des phénomènes ponctuels de circulation tels la présence des feux tricolores ou des situations particulières d accélération ou de décélération). Les résultats (en µg/m 3 ) sont présentés sous forme de cartes pour les trois polluants considérés : une carte régionale, une carte de l agglomération parisienne et un zoom centré sur la Ville de Paris. Dans la mesure où les niveaux en situation de fond du dioxyde d azote dépassent actuellement l objectif de qualité, les cartes associées à ce polluant montrent la pollution de fond sur l ensemble du territoire sur laquelle s ajoute l impact local des axes routiers importants. Pour les deux autres polluants, seuls les niveaux observés en proximité du trafic routier ont été présentés. Les limites administratives des différents Départements ont été matérialisées par un trait noir. Rappelons que, comme pour tout calcul et pour toute mesure, une incertitude est associée aux résultats pour chacun des polluants à chaque étape de la production des cartes. Compte tenu de l incertitude de calcul associée aux particules et au benzène, les résultats sont à interpréter en tant qu ordre de grandeur. Il s agit là de l état de l art des connaissances actuelles pour ces polluants que les développements futurs de la description de la qualité de l air à proximité du trafic prévus par Airparif devraient permettre de compléter et d affiner. Pour le dioxyde d azote, alors que les niveaux observés par les stations Airparif en moyenne sur l agglomération parisienne ont tendance à diminuer, le long de grands axes routiers aucune amélioration n est observée en moyenne depuis 1994 et les niveaux y sont le double de ceux de 4

5 l agglomération (graphique ci-dessous). Mais ceci n est pas généralisable aux axes dont le trafic a été fortement modifié. Maximums des moyennes annuelles de dioxyde d'azote (NO 2 ) de 1992 à 2004 Stations trafic Stations de fond Valeur limite 2004 : Objectif de qualité (décret du 15/02/2002) : µg/m Années Comparaison des niveaux de dioxyde d azote (NO2) des stations de fond et des stations trafic en Ile-de-France en 2004 par rapport à la réglementation : éloigné des axes de circulation, les concentrations ambiantes de NO 2 sont en moyenne deux fois plus faible qu à proximité du trafic routier Cette stabilité s explique en partie par un phénomène chimique : à proximité du trafic, le stock d ozone (O 3 ) présent est immédiatement consommé par le monoxyde d azote (NO) produit par le trafic pour former un stock équivalent de dioxyde d azote (NO 2 ). Or, même si le monoxyde d azote a tendance à diminuer (les véhicules actuels étant de moins en moins polluants), la quantité de ce polluant est toujours beaucoup plus importante que celle de l ozone, qui lui, au contraire, augmente d année en année. Il faudrait donc baisser de façon très importante les émissions de NO pour que le NO 2 diminue également à proximité du trafic. Cartes de la pollution de fond et de proximité liée au dioxyde d azote (résultats en µg/m 3 ) pour l année 2004 Concentration moyenne annuelle en µg/m 3 Objectif de qualité 5

6 Carte du cœur de l agglomération Carte centrée sur la Ville de Paris L analyse de ces cartes indique que 2600 km (24%) du réseau francilien étudié (soit km) dépassent l objectif de qualité de 40 µg/m3 : - dont 7 % (570 km) du réseau de la Grande Couronne 1, - et les deux tiers (2030 km) du réseau de Paris et la Petite Couronne Le croisement des données de ces cartes avec des données de densité de population permet d identifier et de quantifier les portions du réseau routier dépassant les objectifs de qualité et traversant des zones fortement peuplées. Pour prendre en compte la densité de population à proximité de ces axes, deux seuils ont été considérés ; - le premier, fixé à habitants/km 2, correspond globalement à la moyenne de l agglomération parisienne et donc à des zones d urbanisation dense. - le deuxième, fixé à habitants/km 2, fait référence à la moyenne de Paris et de sa plus proche banlieue et donc à des zones de densité de population extrêmement forte. Pour le dioxyde d azote, sur les 2600 km du réseau qui dépassent l objectif de qualité, 1830 km traversent des secteurs de la Région où la densité de population est supérieure à habitants/km 2. Ainsi 20 % du réseau routier francilien dépasse l objectif de qualité du dioxyde d azote tout en traversant les secteurs fortement urbanisés de la région. Quant au deuxième seuil de densité de population, 820 km du réseau routier dépassant l objectif de qualité pour le dioxyde d azote, recoupent des secteurs de densité de population extrêmement forte, essentiellement à Paris et dans la Petite Couronne. Pour les particules et le benzène, la situation est également problématique à proximité du trafic, avec des niveaux qui sont quasiment le double de ceux de la pollution ambiante de l agglomération pour les particules et jusqu à 4.5 fois supérieurs pour le benzène. Pour ces deux polluants, une portion moins importante du réseau routier francilien est touchée par le dépassement de l objectif de qualité annuel par rapport au NO 2. S agissant du benzène, km (soit 14% du réseau routier) présentent des niveaux annuels qui dépassent l objectif de qualité de 2 µg/m 3. Les trois quarts de ces axes routiers se trouvent à Paris et en Petite Couronne. Ce résultat reflète les conditions de circulation de l agglomération (vitesses faibles et situation de congestion) qui favorisent les émissions de benzène par rapport aux vitesses plus soutenues du trafic de la Grande Couronne. 1 Pour le NO2, les différences de niveaux sur les cartes en grande couronne entre la version provisoire du mois d octobre et celle-ci, où les niveaux sont moins élevés le long des routes, s expliquent par une prise en compte plus spécifique du rapport NO/NO2 en zone rurale. L agglomération parisienne n est pas concernée par cette modification 6

7 Sur ces km au-delà des normes, 700 km traversent des secteurs dont la densité de population est supérieure à la moyenne de l agglomération parisienne (dont 400 km dans les zones les plus fortement peuplées de Paris et de la Petite Couronne). Cartographies du benzène (résultats en µg/m 3 ) pour l année 2004 Concentration moyenne annuelle en µg/m 3 Objectif de qualité français Carte régionale Carte du cœur de l agglomération Carte centrée sur la Ville de Paris Pour les particules PM10, le dépassement de 30 µg/m 3 en concentration moyenne annuelle est constaté sur une portion faible du réseau routier francilien. Il s agit d environ 350 km d axes de circulation (soit 3% du réseau), localisés majoritairement le long des autoroutes et routes importantes qui desservent l ensemble de la Région à partir du centre de l agglomération parisienne. L incertitude associée aux cartographies des niveaux de la pollution de proximité des particules PM10 ne permettant pas leur analyse et interprétation fine, il n est pas à ce jour réaliste de chercher à localiser plus précisément les secteurs de dépassement de l objectif de qualité pour ce polluant en fonction notamment de la densité de population. 7

8 Cartes des particules (PM10) (résultats en µg/m 3 ) pour l année 2004 Concentration moyenne annuelle en µg/m 3 Objectif de qualité Carte régionale Carte du cœur de l agglomération Carte centrée sur la Ville de Paris Conclusions et perspectives L étude de la qualité de l air à proximité du trafic routier a permis d établir un bilan de la pollution atmosphérique au plus près de la source principale de pollution en Ile-de-France. Ce bilan montre qu environ un quart du réseau routier francilien est concerné par le dépassement chronique des objectifs de qualité relatifs au dioxyde d'azote et, dans une moindre mesure, au benzène et aux particules. Il confirme que pour les composés tels le dioxyde d azote, pour lesquels les niveaux chroniques sont également problématiques en situation de fond, la pollution de proximité est particulièrement élevée au regard des normes de qualité annuelles en vigueur. Pour d autres composés, moins présents en situation de fond (benzène et particules fines), l étendue du réseau routier concerné par les dépassements de l objectif de qualité est également plus restreinte. 8

9 Le travail de documentation de la pollution de proximité a également été l occasion d identifier de nouveaux axes d étude qui permettront à terme de fournir l image la plus précise possible des niveaux de pollution en proximité immédiate du trafic routier. Le réseau routier et le modèle de trafic mis à disposition d Airparif servent de données de base pour l ensemble de la démarche et donc la pertinence de ce réseau, compte tenu notamment des évolutions récentes du trafic, définit nécessairement la pertinence des résultats qui en découlent. Parallèlement, l évaluation des niveaux des particules fines en proximité de trafic est aujourd hui à améliorer. Cela demande un travail de développement sur l ensemble de sources d émissions routières pour ces composés ainsi que des phénomènes de remise en suspension. Airparif souhaite donc, dans les années à venir, engager des travaux spécifiques sur ces questions de sources et de facteurs d émissions pour les particules fines dans le cadre de ses missions générales de surveillance de la qualité de l air en Ile-de-France. 9

Qualité de l air au voisinage des grands axes routiers essonniens

Qualité de l air au voisinage des grands axes routiers essonniens Qualité de l air au voisinage des grands axes routiers essonniens Dans le cadre de sa politique de prévention des pollutions, le Conseil Général de l Essonne a souhaité approfondir sa connaissance de l

Plus en détail

Campagne de mesure de la qualité de l air au voisinage des aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et du Bourget

Campagne de mesure de la qualité de l air au voisinage des aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et du Bourget Campagne de mesure de la qualité de l air au voisinage des aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et du Bourget Airparif surveillance de la qualité de l air en Ile-de-France Présentation du 1 février 24

Plus en détail

Impact de la motorisation diesel sur la Qualité de l Air en Ile de France : constats, incertitudes et interrogations Conférence GEP- AFTP

Impact de la motorisation diesel sur la Qualité de l Air en Ile de France : constats, incertitudes et interrogations Conférence GEP- AFTP Impact de la motorisation diesel sur la Qualité de l Air en Ile de France : constats, incertitudes et interrogations Conférence GEP- AFTP Airparif 27 novembre 2013 2 PLAN PRESENTATION Pollution atmosphérique

Plus en détail

La pollution atmosphérique

La pollution atmosphérique La pollution atmosphérique Surveillance de la qualité de l air (au 31.12.26) Source : AIRPARIF- Mairie de Paris Stations de fond : Elles mesurent l exposition inévitable à l air libre de la population

Plus en détail

Pour en savoir plus Sur Internet :

Pour en savoir plus Sur Internet : Problématique des transports dans la Vallée du Gier fait partie du dispositif français de surveillance et d information de la qualité de l air. Sa mission s exerce dans le cadre de la loi sur l air du

Plus en détail

Surveillance de la qualité de l air, place Arson et quartier du port de Nice

Surveillance de la qualité de l air, place Arson et quartier du port de Nice Surveillance de la qualité de l air, place Arson et quartier du port de Nice Station de mesure Arson à Nice : La station de mesure sur la place Arson est une station qualifiée «d urbaine», c est-à-dire

Plus en détail

Les oxydes d a zote. Cergy-Pontoise Gennevilliers Saint-Denis Argenteuil 18 ème. Vitry-sur-Seine Zone rurale Sud-Ouest Forêt de Rambouillet 6 ème

Les oxydes d a zote. Cergy-Pontoise Gennevilliers Saint-Denis Argenteuil 18 ème. Vitry-sur-Seine Zone rurale Sud-Ouest Forêt de Rambouillet 6 ème Les oxydes d a zote Mantes-la-Jolie La Défense Cergy-Pontoise Gennevilliers Saint-Denis Argenteuil 18 ème Autoroute A1 Saint-Denis NOx Temblay-en-France Aubervilliers Bobigny RN13 - Rueil-Malmaison Neuilly-sur-Seine

Plus en détail

Anne Kauffmann Responsable du Pôle Etudes

Anne Kauffmann Responsable du Pôle Etudes SEMINAIRE LCSQA Episode de pollution de mars 2014 : Evaluation de l impact sur la qualité de l air des mesures de restriction de circulation (dont la circulation alternée) du 17 Mars 2014 Anne Kauffmann

Plus en détail

Mesures de la qualité de l air à Monaco. Année 2016

Mesures de la qualité de l air à Monaco. Année 2016 Mesures de la qualité de l air à Monaco Année 2016 Réseau de mesure Le réseau de mesure de la qualité de l air de Monaco est constitué par 6 stations de mesures des polluants : Quatre stations représentatives

Plus en détail

Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36

Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36 Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36 - Etat de référence - Impact des futures évolutions ASPA 10071601-I-D 31 août 2010 ASPA Evaluation de l impact de l autoroute A36 1

Plus en détail

Le dioxyde de de souf re SO 2

Le dioxyde de de souf re SO 2 Le dioxyde de de souf re SO 2 18 ème Aubervilliers boulevard périphérique porte d'auteuil Tour Eiffel (3m) ème ème 14 ème Zone rurale Sud-Est stations de mesure au 1// La figure 43 illustre la tendance

Plus en détail

Bilan qualité de l air à Annecy

Bilan qualité de l air à Annecy 2 juin 2014 Bilan qualité de l air à Annecy RÉUNION PUBLIQUE Didier CHAPUIS Directeur territorial www.air-rhonealpes.fr Une mission de surveillance d information et d expertise Une structure de concertation

Plus en détail

III RESULTATS DE MESURE

III RESULTATS DE MESURE III RESULTATS DE MESURE Ce chapitre synthétise les observations qui ont pu être faites au travers de l ensemble des résultats obtenus au cours des six séries de mesure. Il présente en outre les derniers

Plus en détail

Evaluation de la qualité de l air à Rive de Gier

Evaluation de la qualité de l air à Rive de Gier Evaluation de la qualité de l air à Rive de Gier Plan régional de Surveillance de la Qualité de l Air 2005-2010 Mesures réalisées en 2008-2009 AMPASEL Association de Mesures de la Pollution Atmosphérique

Plus en détail

Analyse de scénario. Titre : Etude de l impact du réaménagement des couloirs de bus sur la pollution atmosphérique locale

Analyse de scénario. Titre : Etude de l impact du réaménagement des couloirs de bus sur la pollution atmosphérique locale Analyse de scénario Titre : Etude de l impact du réaménagement des couloirs de bus sur la pollution atmosphérique locale Description du scénario : La Ville de Paris a arrêté un programme d aménagement

Plus en détail

Les tendances de la pollution atmosphérique en Ile-de-France

Les tendances de la pollution atmosphérique en Ile-de-France N 7 - s u r v e i l l a n c e d e l a q u a l i t é d e l a i r e n i l e - d e - f r a n c e Les tendances de la pollution atmosphérique en Ile-de-France La pollution de l air en Ile-de-France s aggrave-t-elle

Plus en détail

2012 : Une bonne année pour la qualité de l air en Alsace? Bilan 2012 de la qualité de l air en Alsace

2012 : Une bonne année pour la qualité de l air en Alsace? Bilan 2012 de la qualité de l air en Alsace 212 : Une bonne année pour la qualité de l air en Alsace? Des épisodes de froid de courte durée en janvier février 212, des épisodes pluvieux durant les mois estivaux : les conditions météorologiques de

Plus en détail

Retrouvez toutes les normes de qualité de l air :

Retrouvez toutes les normes de qualité de l air : 2014 Légère amélioration de la qualité de l air en Alsace mais Encore des seuils dépassés, essentiellement en proximité routière Les niveaux des polluants évoluent peu par rapport aux années précédentes

Plus en détail

08/07/15 Qualité de l air Quartier Croix-Rousse

08/07/15 Qualité de l air Quartier Croix-Rousse 08/07/15 Qualité de l air Quartier Croix-Rousse Réunion publique Mairie du 4ème Rôle d Air Rhône-Alpes Association agréée de surveillance de l air 22 68 119 32 241 membres Missions Ne travaille pas dans

Plus en détail

17- L AIR. Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU Décembre

17- L AIR. Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU Décembre 17- L AIR Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU Décembre 2015 245 La qualité de l air est mesurée et surveillée par le réseau des stations de mesure de AIRPARIF. Les données qui vont suivre

Plus en détail

Réduction de vitesse et qualité de l'air Etude relative à l'autoroute A9 au droit de Montpellier

Réduction de vitesse et qualité de l'air Etude relative à l'autoroute A9 au droit de Montpellier Réduction de vitesse et qualité de l'air ------- Etude relative à l'autoroute A9 au droit de Montpellier I CONTEXTE Depuis juin 25, la vitesse maximale autorisée sur l'a9 entre Vendargues et Saint-Jean

Plus en détail

RAPPORT D'ETUDE. Validation de station de mesures de la qualité de l air. Saint Pol-sur-Mer Mesures réalisées en

RAPPORT D'ETUDE. Validation de station de mesures de la qualité de l air. Saint Pol-sur-Mer Mesures réalisées en RAPPORT D'ETUDE Validation de station de mesures de la qualité de l air Saint Pol-sur-Mer Mesures réalisées en 2011-2012 0 1 Validation de la station de mesures de la qualité de l air de Saint Pol-sur-Mer

Plus en détail

Bilan de qualité de l air sur les agglomérations de TARBES et LOURDES

Bilan de qualité de l air sur les agglomérations de TARBES et LOURDES R A P P O R T A N N UEL 2 01 5 Editio n septemb r e 2 016 Bilan de qualité de l air sur les agglomérations de TARBES et LOURDES Atmo Midi-Pyrénées - ORAMIP 19 avenue Clément Ader 31770 COLOMIERS Tél :

Plus en détail

SURVEILLANCE TEMPORAIRE DE LA QUALITE DE L AIR A MARIGNANE

SURVEILLANCE TEMPORAIRE DE LA QUALITE DE L AIR A MARIGNANE SEPTEMBRE 29 SURVEILLANCE TEMPORAIRE DE LA QUALITE DE L AIR A MARIGNANE Rue Auguste RENOIR (Février Juin 29) Contexte Suite à la sollicitation du CIQ Cézanne-Boucher-Renoir concernant la pollution rencontrée

Plus en détail

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic Mise à jour : juillet 2013 La qualité de l air Les polluants problématiques La qualité de l air quotidienne reste insatisfaisante en Île-de-France pour certains polluants. En 2011, on estime qu environ

Plus en détail

EVALUATION DE LA QUALITE DE L AIR EN SITUATION DE PROXIMITE DU TRAFIC ROUTIER EN ILE-DE-FRANCE

EVALUATION DE LA QUALITE DE L AIR EN SITUATION DE PROXIMITE DU TRAFIC ROUTIER EN ILE-DE-FRANCE EVALUATION DE LA QUALITE DE L AIR EN SITUATION DE PROXIMITE DU TRAFIC ROUTIER EN ILE-DE-FRANCE CONCENTRATIONS MOYENNES POUR L ANNEE 2004 AIRPARIF Surveillance de la qualité de l air en Ile-de-France Décembre

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DE LA PLATE-FORME AÉROPORTUAIRE DE PARIS-ORLY. Bilan année Juin 2016

LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DE LA PLATE-FORME AÉROPORTUAIRE DE PARIS-ORLY. Bilan année Juin 2016 LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DE LA PLATE-FORME AÉROPORTUAIRE DE PARIS-ORLY Bilan année 2014 Juin 2016 SURVOL BILAN 2014 DE LA QUALITE DE L AIR A PROXIMITE DE LA PLATEFORME AEROPORTUAIRE D ORLY Juin

Plus en détail

Changement Climatique et Qualité de l Air 15 septembre 2008 Philippe LAMELOISE AIRPARIF. Gestion Opérationnelle de la qualité de l air en Ile-de

Changement Climatique et Qualité de l Air 15 septembre 2008 Philippe LAMELOISE AIRPARIF. Gestion Opérationnelle de la qualité de l air en Ile-de Changement Climatique et Qualité de l Air 15 septembre 2008 Philippe LAMELOISE AIRPARIF Gestion Opérationnelle de la qualité de l air en Ile-de de-france Qualité de l air et changement climatique Le changement

Plus en détail

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE Résultats - année 2008 Février 2012 Inventaire régional des émissions en Ile-de-France - Année de référence 2008 - Quelques éléments synthétiques Ce document présente

Plus en détail

DE MESURES TEMPORAIRES

DE MESURES TEMPORAIRES CAMPAGNE DE MESURES TEMPORAIRES Du 18 septembre au 12 octobre 2001 MONT VENTOUX Date de publication : novembre 2003 Référence dossier : DR/YCM/RA/03.11/02 Surveillance de la qualité de l air de l Est des

Plus en détail

Résumé non technique du Plan de Protection de l Atmosphère de l Agglomération de Nancy

Résumé non technique du Plan de Protection de l Atmosphère de l Agglomération de Nancy Résumé non technique du Plan de Protection de l Atmosphère de l Agglomération de Nancy Plan de Protection de l Atmosphère de l agglomération de Nancy version projet novembre 2014 1/8 Qualité de l air sur

Plus en détail

RAPPORT D'ETUDE. Validation de la station de mesures fixe urbaine. Béthune Du 20/06 au 19/07/2011 et du 31/10 au 28/11/2011

RAPPORT D'ETUDE. Validation de la station de mesures fixe urbaine. Béthune Du 20/06 au 19/07/2011 et du 31/10 au 28/11/2011 RAPPORT D'ETUDE Validation de la station de mesures fixe urbaine Béthune Du 20/06 au 19/07/2011 et du 31/10 au 28/11/2011 0 1 Validation de la station de mesures fixe urbaine de Béthune du 20/06 au 19/07/2011

Plus en détail

DE MESURES TEMPORAIRES

DE MESURES TEMPORAIRES CAMPAGNE DE MESURES TEMPORAIRES Du 15 janvier au 28 février 2001 TOULON EST Date de publication : juillet 2002 Référence dossier : DR/YCM/Toulon Est Surveillance de la qualité de l air de l Est des Bouches-du-Rhône,

Plus en détail

Bilan 2015 de la qualité de l air en Alsace

Bilan 2015 de la qualité de l air en Alsace Bilan 2015 de la qualité de l air en Alsace 2015, des fluctuations cycliques qui restent à surveiller Les évolutions des niveaux de polluants sont dues à la fois aux variations des conditions météorologiques

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES. Mars 2012

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES. Mars 2012 BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES Mars 2012 BILAN DES EMISSIONS POUR LE DEPARTEMENT DES YVELINES DONNEES DE BASE ANNEE 2008 Mars 2012 Bilan réalisé par : Airparif, association de surveillance

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

LA QUALITE DE L AIR DANS LE SECTEUR DE CHAMPLAN SYNTHESE

LA QUALITE DE L AIR DANS LE SECTEUR DE CHAMPLAN SYNTHESE Surveillance de la Qualité de l Air en Île-de-France LA QUALITE DE L AIR DANS LE SECTEUR DE CHAMPLAN SYNTHESE SEPTEMBRE 2007 AIRPARIF : Surveillance de la qualité de l air en Île-de-France 1/14 I. INTRODUCTION

Plus en détail

Résultats de la première campagne de suivi de la fermeture des voies sur berge

Résultats de la première campagne de suivi de la fermeture des voies sur berge Résultats de la première campagne de suivi de la fermeture des voies sur berge A la rentrée 2016, la Ville de Paris fermait à la circulation routière les 3,5 km de la voie Georges Pompidou. Suite à de

Plus en détail

Qualité de l air à Toulouse et dans son agglomération

Qualité de l air à Toulouse et dans son agglomération Typologie des stations : Trafic Industrielle Périurbaine Urbaine NO2 = dioxyde d azote O3 = ozone SO2 = dioxyde de soufre NO = monoxyde d azote CO = monoxyde de carbone BTEX = benzène, toluène, éthylbenzène,

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

AIRPARIF Surveillance et état de la qualité de l air en Ile-de-France. Philippe LAMELOISE. Polytechnique. 04 Décembre 2009

AIRPARIF Surveillance et état de la qualité de l air en Ile-de-France. Philippe LAMELOISE. Polytechnique. 04 Décembre 2009 AIRPARIF Surveillance et état de la qualité de l air en Ile-de-France Philippe LAMELOISE Polytechnique Décembre 9 Airparif en quelques mots... Missions d AIRPARIF : - Surveiller, Prévoir et Comprendre

Plus en détail

C0V COV. Les composés organiques volatils POLLUANT ATMOSPHÉRIQUE SURVEILLÉ EN NOUVELLE-CALÉDONIE : ORIGINES, IMPACTS ET SURVEILLANCE

C0V COV. Les composés organiques volatils POLLUANT ATMOSPHÉRIQUE SURVEILLÉ EN NOUVELLE-CALÉDONIE : ORIGINES, IMPACTS ET SURVEILLANCE C0V Les composés organiques volatils POLLUANT ATMOSPHÉRIQUE SURVEILLÉ EN NOUVELLE-CALÉDONIE : ORIGINES, IMPACTS ET SURVEILLANCE Mesurer - Surveiller - Informer Origines Les Composés Organiques Volatils

Plus en détail

L exposition potentielle des franciliens à la pollution atmosphérique

L exposition potentielle des franciliens à la pollution atmosphérique L exposition potentielle des franciliens à la pollution atmosphérique N 8 - s u r v e i l l a n c e d e l a q u a l i t é d e l a i r e n i l e - d e - f r a n c e A quelles concentrations de polluants

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Synthèse/Campagne de mesure de la qualité de l air à Hirson (02) /2008/09/R/version du 30 avril 2009

Synthèse/Campagne de mesure de la qualité de l air à Hirson (02) /2008/09/R/version du 30 avril 2009 Introduction Afin de répondre aux obligations européennes en matière de surveillance de la qualité de l air et conformément à notre PSQA (Plan de Surveillance de la Qualité de l Air), notre association

Plus en détail

Lig Air Emissions atmosphériques liées au transport routier 0

Lig Air Emissions atmosphériques liées au transport routier 0 Lig Air Emissions atmosphériques liées au transport routier 0 Lig Air Emissions atmosphériques liées au transport routier 1 Avertissement Les informations contenues dans ce rapport sont des estimations

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 DANS L ESSONNE. Mai 2012

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 DANS L ESSONNE. Mai 2012 LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 DANS L ESSONNE Mai 2012 Sommaire 1 Généralités...3 1.1 Bilan météorologique de 2011 en Ile-de-France...3 1.2 Normes de qualité de l'air...3 1.3 Le réseau de mesure en grande

Plus en détail

III.2 A l'échelle de quartier

III.2 A l'échelle de quartier détermine largement l orientation et la géométrie du panache de pollution sous le vent du cœur dense de l agglomération. Ainsi, pour les mêmes conditions dispersives la répartition des niveaux de pollution

Plus en détail

Etat de la situation en Rhône-Alpes

Etat de la situation en Rhône-Alpes Décembre 2014 Pollution atmosphérique de l'évaluation à la gestion des risques Etat de la situation en Rhône-Alpes JOURNÉE RÉGIONALE DE VEILLE SANITAIRE Didier CHAPUIS - Directeur territorial www.air-rhonealpes.fr

Plus en détail

Air extérieur: quelle surveillance et quels enjeux?

Air extérieur: quelle surveillance et quels enjeux? Air extérieur: quelle surveillance et quels enjeux? Jean-Felix BERNARD - Président 13/10/2015 Airparif Une association indépendante Titre de la présentation pour surveiller et informer Airparif : Association

Plus en détail

MARSEILLE SAINTE MARTHE

MARSEILLE SAINTE MARTHE CAMPAGNE DE MESURES TEMPORAIRES Du 13 novembre au 13 décembre 2000 MARSEILLE SAINTE MARTHE Date de publication : mai 2001 Référence dossier : PGR/YCM/RA/00.00/00 Surveillance de la qualité de l air de

Plus en détail

ÉTUDE PROSPECTIVE DANS LE CADRE DE LA CRÉATION D'UNE ZONE À CIRCULATION RESTREINTE À PARIS

ÉTUDE PROSPECTIVE DANS LE CADRE DE LA CRÉATION D'UNE ZONE À CIRCULATION RESTREINTE À PARIS ÉTUDE PROSPECTIVE DANS LE CADRE DE LA CRÉATION D'UNE ZONE À CIRCULATION RESTREINTE À PARIS Évaluation sur les émissions liées au trafic routier Octobre 2016 L Observatoire de l air en Île-de-France 2 ETUDE

Plus en détail

Conférence citoyenne La a m e m s e u s re r e d e d e l l ai a r i, r et e a p a r p è r s è s? Amélie Fritz, Ingénieur communication 21/10/2010

Conférence citoyenne La a m e m s e u s re r e d e d e l l ai a r i, r et e a p a r p è r s è s? Amélie Fritz, Ingénieur communication 21/10/2010 Conférence citoyenne La mesure de l air, et après? Amélie Fritz, Ingénieur communication 21/10/2010 La spécificité des AASQA Indépendants Associations type Loi 1901 à but non lucratif Sources de financement

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE. Mars 2012

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE. Mars 2012 BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE Mars 2012 BILAN DES EMISSIONS POUR LE DEPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE DONNEES DE BASE ANNEE 2008 Mars 2012 Bilan réalisé par : Airparif, association

Plus en détail

QUALITÉ DE L AIR. Méthodologie et résultats

QUALITÉ DE L AIR. Méthodologie et résultats QUALITÉ DE L AIR Méthodologie et résultats PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. Méthodologie 2. Niveaux actuels de pollution (air ambiant) 3. Émissions des véhicules 4. Résultats 3 MÉTHODOLOGIE MÉTHODOLOGIE Conforme

Plus en détail

Qualité de l air sur le centre-ville de Strasbourg

Qualité de l air sur le centre-ville de Strasbourg Qualité de l air sur le centre-ville de Strasbourg ASPA 15051203-ID, version du 2 juillet Association 2015 pour la Surveillance et l étude de la Pollution Atmosphérique 1 en Alsace Intervenants : Intervenants

Plus en détail

Évaluation de la qualité de l air sur la commune de Rive de Gier (42) Plan de Surveillance de la Qualité de l Air.

Évaluation de la qualité de l air sur la commune de Rive de Gier (42) Plan de Surveillance de la Qualité de l Air. Évaluation de la qualité de l air sur la commune de Rive de Gier (42) Plan de Surveillance de la Qualité de l Air 2008-2009 Mars 2011 www.atmo-rhonealpes.org 1 AMPASEL fait partie du dispositif français

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Marseille - Sylvabelle

Marseille - Sylvabelle Campagne de mesures temporaire Marseille - Sylvabelle Du 13 décembre 1999 au 13 janvier 2 Date de publication : juillet 2 Référence dossier : PGR/YCM/RA/1./8 AIRMARAIX pour la surveillance de l air sur

Plus en détail

Évaluation de la qualité de l air sur la communauté d agglomération du Grand Tarbes

Évaluation de la qualité de l air sur la communauté d agglomération du Grand Tarbes Évaluation de la qualité de l air sur la communauté d agglomération du Grand Tarbes Cette étude a été réalisée dans le cadre du Contrat de Plan État-Région au cours de l été 2002 et de l hiver 2002-2003.

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DES PLATES-FORMES AÉROPORTUAIRES DE PARIS-CHARLES DE GAULLE ET PARIS-LE BOURGET. Bilan année 2014.

LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DES PLATES-FORMES AÉROPORTUAIRES DE PARIS-CHARLES DE GAULLE ET PARIS-LE BOURGET. Bilan année 2014. LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DES PLATES-FORMES AÉROPORTUAIRES DE PARIS-CHARLES DE GAULLE ET PARIS-LE BOURGET Bilan année 2014 Juin 2016 SURVOL BILAN 2014 DE LA QUALITE DE L AIR A PROXIMITE DES PLATEFORMES

Plus en détail

La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de

La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de l observatoire SURVOL L Agence Régionale de Santé d Île de France (ARS IdF) a confié à Airparif l élaboration

Plus en détail

Urbanisme et Qualité de l air

Urbanisme et Qualité de l air 25/02/2014 Urbanisme et Qualité de l air CONFÉRENCE «POLLUTION URBAINE» - 25 FÉVRIER 2014 Eric CHAXEL, Coordinateur Plans et Programmes www.air-rhonealpes.fr La qualité de l air : Contexte et enjeux Quid

Plus en détail

Objectif de l'étude : Durée des mesures : Présentation de la campagne de mesure :

Objectif de l'étude : Durée des mesures : Présentation de la campagne de mesure : Suivi de la qualité de l'air Unité urbaine du Cheylard (Ardèche) Année 26 Contexte Objectif de l'étude : Pour préparer l'élaboration du Plan de Surveillance de la Qualité de l Air, adopté pour la région

Plus en détail

I CONTEXTE II MOYENS DE SURVEILLANCE. Rédacteur : AFM Date : 12/01/06 Page : 1/4

I CONTEXTE II MOYENS DE SURVEILLANCE. Rédacteur : AFM Date : 12/01/06 Page : 1/4 Programme de surveillance "Ozone Centre des Pyrénées Orientales - Eté 2005" - Résumé Principaux résultats disponibles sur le site Internet http://www.air-lr.org Rédacteur : AFM Date : 12/01/06 Page : 1/4

Plus en détail

Modélisation de l influence sur la pollution atmosphérique de la mise à trois voies de l autoroute A36 à Mulhouse

Modélisation de l influence sur la pollution atmosphérique de la mise à trois voies de l autoroute A36 à Mulhouse Association pour la Surveillance et l Etude de la Pollution Atmosphérique en Alsace Modélisation de l influence sur la pollution atmosphérique de la mise à trois voies de l autoroute A36 à Mulhouse ( Fond

Plus en détail

Carpentras. Campagne de mesures temporaire. Du 13 avril au 30 mai 2000

Carpentras. Campagne de mesures temporaire. Du 13 avril au 30 mai 2000 Campagne de mesures temporaire Carpentras Du 13 avril au 30 mai 2000 Date de publication : novembre 2001 Référence dossier : PGR/YCM/RA/01.11/01 AIRMARAIX pour la surveillance de l air de l Est des Bouches-du-Rhône,

Plus en détail

COMMISSION ÉCOLOGIE URBAINE. Comment lutter contre la pollution urbaine Les sources et l historique de la pollution lyonnaise

COMMISSION ÉCOLOGIE URBAINE. Comment lutter contre la pollution urbaine Les sources et l historique de la pollution lyonnaise Page 1 / 11 Comment lutter contre la pollution urbaine Raymond Joumard COMMISSION ÉCOLOGIE URBAINE Comment lutter contre la pollution urbaine Les sources et l historique de la pollution lyonnaise Fichier

Plus en détail

ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES GRANDS AXES ROUTIERS ESSONNIENS

ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES GRANDS AXES ROUTIERS ESSONNIENS AIRPARIF Surveillance de la Qualité de l Air en Ile-de-France ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES GRANDS AXES ROUTIERS ESSONNIENS Mai 2006!"# $!"%%% & & ' () * +, # -,/$ Synthèse : Qualité de

Plus en détail

BILAN 2014 DE LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DU DUPLEX A86. Février 2016

BILAN 2014 DE LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DU DUPLEX A86. Février 2016 BILAN 2014 DE LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DU DUPLEX A86 Février 2016 Bilan 2014 de la qualité de l air à proximité du Duplex A86 février 2016 1 BILAN 2014 DE LA QUALITE DE L AIR A PROXIMITE DU DUPLEX

Plus en détail

Cartographie de la qualité de l air par modélisation : contribution au programme Airproche

Cartographie de la qualité de l air par modélisation : contribution au programme Airproche Surveillance de la Qualité de l Air en Ile-de-France Cartographie de la qualité de l air par modélisation : contribution au programme Airproche AVRIL 2006 Etude réalisée par : Airparif Surveillance de

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DE LA PLATE-FORME AÉROPORTUAIRE DE PARIS-ORLY. Bilan année Décembre 2016

LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DE LA PLATE-FORME AÉROPORTUAIRE DE PARIS-ORLY. Bilan année Décembre 2016 LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DE LA PLATE-FORME AÉROPORTUAIRE DE PARIS-ORLY Bilan année 2015 Décembre 2016 SURVOL BILAN 2015 DE LA QUALITE DE L AIR A PROXIMITE DE LA PLATEFORME AEROPORTUAIRE DE PARIS-ORLY

Plus en détail

Résultats de l'étude de qualité de l'air à l'aéroport de Toulouse Blagnac

Résultats de l'étude de qualité de l'air à l'aéroport de Toulouse Blagnac Page 1/4 Résultats de l'étude de qualité de l'air à l'aéroport de Toulouse Blagnac La Chambre de Commerce et de l'industrie de Toulouse a sollicité l'oramip pour réaliser un diagnostic précis de la qualité

Plus en détail

Actualité AIRP RIF. Quelle qualité de l air en Ile-de-France en 2010?

Actualité AIRP RIF. Quelle qualité de l air en Ile-de-France en 2010? Un non respect des objectifs de qualité p 02 2000 p 04 p 07 2010 2010 + PPA 3 échéances d évaluation de la qualité de l air Un risque en forte diminution w w w. a i r p a r i f. a s s o. f r AIRP RIF N

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

Simulation de la dispersion du panache de la Chaufferie rue Anne Frank à Lons-le-Saunier

Simulation de la dispersion du panache de la Chaufferie rue Anne Frank à Lons-le-Saunier Surveillance régionale SURVEILLANCE SYNTHESE D ETUDE DE LA QUALITE DE LA DE L AIR EN FRANCHE-COMTE QUALITE DE L AIR PM10 Simulation de la dispersion du panache de la Chaufferie rue Anne Frank à Lons-le-Saunier

Plus en détail

La qualité de l air dans le département de la Seine-Saint-Denis. Emissions et concentrations des principaux polluants

La qualité de l air dans le département de la Seine-Saint-Denis. Emissions et concentrations des principaux polluants La qualité de l air dans le département de la Seine-Saint-Denis Emissions et concentrations des principaux polluants JUILLET 2006 Étude réalisée par : AIRPARIF, Association de Surveillance de la Qualité

Plus en détail

CAMPAGNES DE MESURE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES AEROPORTS DE ROISSY CHARLES DE GAULLE ET DU BOURGET

CAMPAGNES DE MESURE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES AEROPORTS DE ROISSY CHARLES DE GAULLE ET DU BOURGET Surveillance de la Qualité de l Air en Ile-de-France CAMPAGNES DE MESURE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES AEROPORTS DE ROISSY CHARLES DE GAULLE ET DU BOURGET Mesures effectuées à Gonesse et Sarcelles

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-D OISE. Mars 2012

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-D OISE. Mars 2012 BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-D OISE Mars 2012 BILAN DES EMISSIONS POUR LE DEPARTEMENT DU VAL D OISE DONNEES DE BASE ANNEE 2008 Mars 2012 Bilan réalisé par : Airparif, association de surveillance

Plus en détail

AMPASEL. 2, rue Chanoine Ploton SAINT-ETIENNE. Tél : Fax :

AMPASEL. 2, rue Chanoine Ploton SAINT-ETIENNE. Tél : Fax : Plan régional de surveillance de la qualité de l'air 2008-2009 Surveillance dans la Loire en proximité industrielle à Roanne Port de roanne Usine Michelin Mars 2010 Moyen mobile AMPASEL 2, rue Chanoine

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DES PLATES-FORMES AÉROPORTUAIRES DE PARIS-CHARLES DE GAULLE ET PARIS-LE BOURGET. Bilan année 2013.

LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DES PLATES-FORMES AÉROPORTUAIRES DE PARIS-CHARLES DE GAULLE ET PARIS-LE BOURGET. Bilan année 2013. LA QUALITÉ DE L AIR À PROXIMITÉ DES PLATES-FORMES AÉROPORTUAIRES DE PARIS-CHARLES DE GAULLE ET PARIS-LE BOURGET Bilan année 2013 Juin 2016 SURVOL BILAN 2013 DE LA QUALITE DE L AIR A PROXIMITE DES PLATEFORMES

Plus en détail

Collaboration ORS-Airparif : Evolutions des méthodes de surveillance de la qualité de l air au service des problématiques santé / environnement

Collaboration ORS-Airparif : Evolutions des méthodes de surveillance de la qualité de l air au service des problématiques santé / environnement Collaboration ORS-Airparif : Evolutions des méthodes de surveillance de la qualité de l air au service des problématiques santé / environnement Géraldine Le Nir 09/12/2014 Au menu Historique de la surveillance

Plus en détail

Impact acoustique de la baisse de la vitesse limite de circulation sur le boulevard périphérique

Impact acoustique de la baisse de la vitesse limite de circulation sur le boulevard périphérique AFP - Jacques Demarthon Impact acoustique de la baisse de la vitesse limite de circulation sur le boulevard périphérique Note de Bruitparif, 21 mai 2014 Depuis le 10 janvier 2014, la vitesse maximum autorisée

Plus en détail

Bilan de l épisode de pollution et de la circulation alternée

Bilan de l épisode de pollution et de la circulation alternée Bilan de l épisode de pollution et de la circulation alternée Durant le mois de mars 2014, l agglomération parisienne a traversé un épisode de pollution long et intense. Airparif, en tant qu association

Plus en détail

Calcul des émissions dans l air et mesure de la qualité de l air. Maman-Sani ISSA, Agence Béninoise pour l Environnement

Calcul des émissions dans l air et mesure de la qualité de l air. Maman-Sani ISSA, Agence Béninoise pour l Environnement Calcul des émissions dans l air et mesure de la qualité de l air Maman-Sani ISSA, Agence Béninoise pour l Environnement Principaux critères de base Complétude: toutes les sources pertinentes doivent être

Plus en détail

Lig Air - Campagne de mesures mobiles sur Montargis - Année P a g e 0 17

Lig Air - Campagne de mesures mobiles sur Montargis - Année P a g e 0 17 P a g e 0 17 P a g e 1 17 Table des matières Avertissements... 3 Introduction... 4 Implantation... 4 Polluants mesurés... 5 Période de mesure... 5 Conditions météorologiques... 5 Résultats... 7 1) Les

Plus en détail

BILAN 2012 DE LA QUALITÉ DE L AIR A PROXIMITE DU DUPLEX A86. Mai 2013

BILAN 2012 DE LA QUALITÉ DE L AIR A PROXIMITE DU DUPLEX A86. Mai 2013 BILAN 2012 DE LA QUALITÉ DE L AIR A PROXIMITE DU DUPLEX A86 Mai 2013 BILAN 2012 DE LA QUALITE DE L AIR A PROXIMITE DU DUPLEX A86 Mai 2013 Etude réalisée par : AIRPARIF - Association de surveillance de

Plus en détail

Aix-en-Provence Hôpital Montperrin

Aix-en-Provence Hôpital Montperrin Campagne de mesures temporaire - du laboratoire mobile régional - Aix-en-Provence Hôpital Montperrin Du 14 février au 9 mars 2000 Date de publication : janvier 2001 Référence dossier : PGR/YCM/RA/02-0300.11

Plus en détail

La qualité de l air en Ile de France. Volet transports 20 juin 2014 Julien ASSOUN, DRIEE Ile de France

La qualité de l air en Ile de France. Volet transports 20 juin 2014 Julien ASSOUN, DRIEE Ile de France La qualité de l air en Ile de France Volet transports 20 juin 2014 Julien ASSOUN, DRIEE Ile de France 1 Qu est-ce que la pollution atmosphérique? C est la pollution de l air que nous respirons NO NO 2

Plus en détail

La surveillance de la qualité de l air en Haute-Normandie

La surveillance de la qualité de l air en Haute-Normandie La surveillance de la qualité de l air en Haute-Normandie Comment est organisée la surveillance de la qualité de l air? Quelle réglementation en matière de qualité de l air? Quels sont les principaux polluants

Plus en détail

Particules fines: des mesures ou démesure?

Particules fines: des mesures ou démesure? Particules fines: des mesures ou démesure? Forum ARPEA 21 septembre 2007 Dr Sylvain Rodriguez Service de l environnement et de l énergie, SEVEN Des émissions aux immissions EMISSIONS IMMISSIONS Dispersion

Plus en détail

Forum environnement. Collège Albert Thierry de Limay. 13 octobre 2015

Forum environnement. Collège Albert Thierry de Limay. 13 octobre 2015 Forum environnement Collège Albert Thierry de Limay 13 octobre 2015 Le SPI Vallée de Seine Acteur permanent de la concertation pour l avenir environnemental du territoire Les S3PI : un réseau national

Plus en détail

trafic maritime et qualité de l air

trafic maritime et qualité de l air trafic maritime et qualité de l air influence du trafic maritime en agglomération portuaire contexte Suite à l émission télévisée Thalassa du 20 janvier dernier qui montrait un impact significatif des

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2012 EN SEINE-ET-MARNE. Septembre 2013

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2012 EN SEINE-ET-MARNE. Septembre 2013 LA QUALITÉ DE L AIR EN 2012 EN SEINE-ET-MARNE Septembre 2013 La qualité de l'air dans le département de la Seine-et-Marne Année 2012 2 Sommaire 1 Généralités... 4 1.1 Bilan météorologique de 2012 en Ile-de-France...

Plus en détail

Situation des sites de mesures

Situation des sites de mesures 1 er juillet 214 Les principaux polluants caractéristiques du trafic routier sont les oxydes d azote x, comprenant le monoxyde d azote () et le dioxyde d azote (2). Sur l agglomération toulonnaise, ils

Plus en détail

Evaluation de l impact sur la qualité de l air du passage de la Vitesse Maximale Autorisée de la rocade de Bordeaux de 110 km/h à 90 km/h

Evaluation de l impact sur la qualité de l air du passage de la Vitesse Maximale Autorisée de la rocade de Bordeaux de 110 km/h à 90 km/h Evaluation de l impact sur la qualité de l air du passage de la Vitesse Maximale Autorisée de la rocade de Bordeaux de 11 km/h à 9 km/h N 41 Janvier 28 Le 21 juin 27, la Vitesse Maximale Autorisée (VMA)

Plus en détail

L'épisode de pollution du 30 septembre 1997

L'épisode de pollution du 30 septembre 1997 L'épisode de pollution du 30 septembre 1997 L'épisode de pollution du 30 septembre 1997 qui a donné lieu à la mise en place de la circulation alternée le lendemain a suscité de nombreuses questions du

Plus en détail

Suivi du passage à la biomasse de la centrale thermique Uniper (ex-e.on) à Meyreuil : Modélisation de l état 0 avant mise en service industrielle

Suivi du passage à la biomasse de la centrale thermique Uniper (ex-e.on) à Meyreuil : Modélisation de l état 0 avant mise en service industrielle Suivi du passage à la biomasse de la centrale thermique Uniper (ex-e.on) à Meyreuil : Modélisation de l état 0 avant mise en service industrielle Résumé : Titre du document Sur le site Uniper (ex-e.on)

Plus en détail

Marseille - Montredon

Marseille - Montredon Campagne de mesures temporaire Marseille - Montredon Du 21 octobre au 17 décembre 1999 Date de publication : novembre 2000 Référence dossier : PGR/YCM/RA/10-1299/09 AIRMARAIX pour la surveillance de l

Plus en détail

Urbanisme et Qualité de l air

Urbanisme et Qualité de l air 18/12/2012 Urbanisme et Qualité de l air VAD - RENCONTRE "VILLE, SANTÉ ET AMBIANCES URBAINES" Manuel MARQUIS, Directeur Territorial zone Ouest Camille RIEUX, Chef de projet Exploitation www.air-rhonealpes.fr

Plus en détail