Actualités de l antibiothérapie par voie générale dans les infections courantes de l enfant.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Actualités de l antibiothérapie par voie générale dans les infections courantes de l enfant."

Transcription

1 Actualités de l antibiothérapie par voie générale dans les infections courantes de l enfant. Y. AMEGNRAN, M. COLOMBIES, C. CASTRO, J. POISSON et F. TRONC, Service de Pédiatrie-néonatologie CH Carcassonne.

2 Question 1 Question 1 : Quel est le traitement de 1ère intention d'une OMA prouvée de l'enfant de plus de 2 ans? A. Amoxicilline B. C3G oral C. Amoxicilline-acide clavulanique D. Symptomatique

3 Question 2 Quel est le traitement de 1ère intention d'une OMA prouvée du nourrisson de moins de 24 mois? A. C3G oral B. Amoxicilline C. Symptomatique D. Amoxicilline-acide clavulanique

4 Généralités [1,2] La fièvre isolée = un des motifs fréquents en pédiatrie, avec une part affections virales, Risque infections bactériennes occultes, Place CRP rapide (résultats en 5 min), CRP rapide (Actim CRP*) coûte 5, contre 0.40 pour une CRP standard, L antibiothérapie par voie générale non recommandée : rhinopharyngite, bronchite, otite congestive, otite séromuqueuse.

5 Les angines [3] Germes : virus, streptocoques dont A, anaérobies < 3 ans le plus souvent viral : pas d antibiotique > 3 ans = place du TDR fourni par Sécu T. symptomatique < 3 ans, > 3 ans si TDR négatif Amoxicilline 50 mg/kg/j 6 jours en 2 prises Allergie penicilline : Cefuroxime-axétil 4 jours, Cefpodoxime-proxétil 5 jours Si allergie β-lactamines : Pristinamycine 8 j (> 6 ans), Azithromycine 3 jours, Clarithromycine ou Josamycine 5 jours (< 6 ans).

6 Les otites moyennes aiguës [3,4,5] Germes : pneumocoque, H. influenzae, B. catarrhalis, staphylocoque. Traitement si : < 2 ans ou > 2 ans avec symptômes bruyants (fièvre et/ou otalgie intenses) : Amoxicilline mg/kg/j (10 j < 2 ans, 5 j >2 ans) Amoxicilline-acide clavulanique si conjonctivite associée Si allergie : Cefpodoxime-proxétil 5 j, triméthroprimesulfamethoxazole, érythromycine-sulfafurazole, Si échec : amoxicilline-acide clavulanique, cefpodoxime, Ceftriaxone 3 jours IM, avis ORL.

7 La bronchiolite aiguë (< 2 ans) [6] Germes : VRS, rhinovirus, V. influenzae, adénovirus Critères d une antibiothérapie en 2 nde intention : Fièvre > ou = 38,5 C pendant plus de 48 heures Otite moyenne aiguë purulente Foyer de surinfection ou atélectasie (Imagerie) Présence d un syndrome inflammatoire biologique Pathologie pulmonaire ou cardiaque sous-jacente. Amoxicilline-acide clavulanique, Céfuroxime-axétil, Cefpodoxime-proxétil (actifs sur H. influenzae, S. pneumoniae, M. catarrhalis).

8 Les pneumonies [7] < 3 ans (S. pneumoniae) : Amoxicilline PO à mg/kg/j en 3 fois pendant 10 jours Si allergie pénicilline : C3G IV/IM > 3 ans (S. pneumoniae, M. et Chlamydia pneumoniae), antibiotique fonction de la clinique et la radiologie : Si en faveur du pneumocoque : Amoxicilline PO S il est évocateur d une bactérie atypique, l utilisation d un macrolide (Josamycine) pendant 14 jours Non recommandées quel que soit l âge : C1G, C2G et C3G orales, les tétracyclines et triméthoprime-sulfaméthoxazole.

9 Les infections urinaires [8] IU : clinique non spécifique d où BU (> 3 mois), ECBU systématiques devant fièvre nue Germes : E. coli, P. mirabilis, entérocoque, K. pneumonaie, Serratia Pyélonéphrites aiguës : T. initié IV ou IM en 2-4 jours Ceftriaxone (1 fois) ou Céfotaxime (3 fois) Aminosides seuls ou en association (uropathie malformative, < 3 mois, syndrome septicémique, ID) Amoxicilline si entérocoque Relais PO : Cotrimoxazole ou Cefixime Les cystites > 3 ans : durée 3-5 jours Cotromoxazole 30 mg/kg/j ou Cefixime 8 mg/kg/j PO.

10 Conclusion L amoxicilline demeure une molécule efficace et recommandée dans la majorité des infections bactériennes enfant : angine à streptatest +, OMA, pneumopathie communautaire, sinusite Le traitement initial des PNA est recommandé par voie parentérale par C3G, Réduire le mésusage/sur-usage des antibiotiques : diminuer les résistances (BLSE), Vacciner contre l haemophilus et le pneumocoque pour réduire les souches résistantes.

11 Question 1 Question 1 : Quel est le traitement de 1ère intention d'une OMA prouvée de l'enfant de plus de 2 ans? 1. Amoxicilline 2. C3G oral 3. Amoxicilline-acide clavulanique 4. Symptomatique

12 Question 2 Quel est le traitement de 1ère intention d'une OMA prouvée du nourrisson de moins de 24 mois? 1. C3G oral 2. Amoxicilline 3. Symptomatique 4. Amoxicilline-acide clavulanique

13 Références 1. Impact de la protéine C-réactive (CRP) en microméthode sur la présence sur la prise en charge des enfants fébriles aux urgences pédiatriques en Île-de-France. R. Cohen, O. Romain, C. Levy, et al. Arch Pédiatr 2006; 13: Evaluation de l impact du test rapide de la CRP en microméthodes par des pédiatres de ville prenant en charge des enfants de plus de trois mois avec fièvre isolée. R. Cohen, A. Lécuyer, C. Wollner et al. Arch Pédiatr 2008; 15: Recommandations de bonnes pratiques antibiotiques en pratique courante dans les infections respiratoires hautes de l adulte et de l enfant. SPILF, SFP, GPIP, Nov Hoberman A, Paradise JL, Rockette HE et al. Treatment of acute otitis media in children under 2 years age. NEng J Med, 2011; 364 : Tahtinen TA, Laine NK, Huovinen P et al. Placebo-controlled trial of antimicrobial tratment for acute otitis media. N Eng J Med, 364 : Conférence de consensus sur la prise en charge de la bronchiolite aiguë du nourrisson. Afssaps, Antibiothérapie par voie générale en pratique courante dans les infections respiratoires basses. Afssaps, Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires du nourrisson et de l enfant. Afssaps, fevrier 2007.

Actualisation des recommandations du

Actualisation des recommandations du Actualisation des recommandations du Actualités Thérapeutiques D. Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales 1 dimanche 2 décembre Actualisation AFFSAPS 2011 2 dimanche 2 décembre Contexte : évolution

Plus en détail

Les antibiotiques. indispensables. aux pédiatres

Les antibiotiques. indispensables. aux pédiatres Les antibiotiques indispensables aux pédiatres Didier Tandé 1 Les méningites Didier Tandé 2 Proportion relative des bactéries responsables des méningites, 1991-2005 Epibac, France 79 % des admissions en

Plus en détail

. Quelles durées de traitements antibiotiques pour les infections courantes? Cas clinique IRB Atelier 2

. Quelles durées de traitements antibiotiques pour les infections courantes? Cas clinique IRB Atelier 2 . Quelles durées de traitements antibiotiques pour les infections courantes? Cas clinique IRB Atelier 2 Pr Hanene Tiouiri Benaissa Service des maladies infectieuses CHU La Rabta La résistance aux antibiotiques

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 143 - Septembre 2014 SOMMAIRE 1) Les infections respiratoires hautes 2) Les infections urinaires 3) Documentation 4) Quizz 4-1 Quizz de septembre 2014 4-2 Réponses au quizz de

Plus en détail

Quelle antibiothérapie faut il prescrire dans les infections ORL? Dr Naourez Kolsi AHU ORL et CCF CHU Fattouma Bourguiba Monastir

Quelle antibiothérapie faut il prescrire dans les infections ORL? Dr Naourez Kolsi AHU ORL et CCF CHU Fattouma Bourguiba Monastir Quelle antibiothérapie faut il prescrire dans les infections ORL? Dr Naourez Kolsi AHU ORL et CCF CHU Fattouma Bourguiba Monastir Introduction Infections ORL: majorité des pathologies infectieuses communautaires

Plus en détail

IRH J.Birgé JRI 10 nov INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES LES «NOUVELLES» RECOMMANDATIONS DE NOV. 2011

IRH J.Birgé JRI 10 nov INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES LES «NOUVELLES» RECOMMANDATIONS DE NOV. 2011 1 INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES LES «NOUVELLES» RECOMMANDATIONS DE NOV. 2011 Mes liens d intérêts 2 Spécialiste en médecine générale en activité Membre des commissions de bonnes pratiques et de parcours

Plus en détail

ANTIBIOTHERAPIE PAR VOIE GENERALE EN PRATIQUE COURANTE DANS LES INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES ET BASSES

ANTIBIOTHERAPIE PAR VOIE GENERALE EN PRATIQUE COURANTE DANS LES INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES ET BASSES ANTIBIOTHERAPIE PAR VOIE GENERALE EN PRATIQUE COURANTE DANS LES INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES ET BASSES Actualisation des Recommandations de l AFSSAPS 2005 Christian Perronne Infectiologie Université

Plus en détail

Infections urinaires actualités. Jeudi 17 novembre 2016

Infections urinaires actualités. Jeudi 17 novembre 2016 Infections urinaires actualités Jeudi 17 novembre 2016 Le Havre Introduction Diagnostic souvent difficile et porté à tord Buts de la prise en charge : Identifier, traiter l infection éviter la récidive

Plus en détail

Antibiothérapie Des infections respiratoires aigues de l enfant

Antibiothérapie Des infections respiratoires aigues de l enfant Antibiothérapie Des infections respiratoires aigues de l enfant Mohammed BOUSKRAOUI CHU Mohammed VI Marrakech bouskraoui@yahoo.fr A. 6 mois Fièvre à 38.5 C, tousse Pas de détresse respiratoire, bruits

Plus en détail

ANTIBIOTHERAPIE PAR VOIE GENERALE EN PRATIQUE COURANTE : Infections Respiratoires Basses de l Enfant RECOMMANDATIONS

ANTIBIOTHERAPIE PAR VOIE GENERALE EN PRATIQUE COURANTE : Infections Respiratoires Basses de l Enfant RECOMMANDATIONS ANTIBIOTHERAPIE PAR VOIE GENERALE EN PRATIQUE COURANTE : Infections Respiratoires Basses de l Enfant RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, juillet 2001 RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Tableau 2. Traitement initial des infections urinaires de l enfant. Pyélonéphrites et. infections urinaires fébriles du nourrisson et jeune enfant

Tableau 2. Traitement initial des infections urinaires de l enfant. Pyélonéphrites et. infections urinaires fébriles du nourrisson et jeune enfant Tableau 2. Traitement initial des infections urinaires de l enfant. Pyélonéphrites et infections urinaires fébriles du nourrisson et jeune enfant (jusqu au résultat de l antibiogramme, 2 à 3 jours en moyenne,

Plus en détail

Mes liens d intérêts

Mes liens d intérêts Cycle Actualisation des Recommandations J.Birgé 24 janvier 2012 1 INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES LES RECOMMANDATIONS DE L AFSSAPS NOV. 2011(+/- ANTIBIOVILLE) ET BONUS OSLER Mes liens d intérêts 2 Spécialiste

Plus en détail

Principes generaux de l antibiotherapie. Prof RANDRIA Mamy

Principes generaux de l antibiotherapie. Prof RANDRIA Mamy Principes generaux de l antibiotherapie Prof RANDRIA Mamy Introduction Antibiotiques: substances d origine biologique ou synthétique capables d inhiber la croissance des bactéries Médicaments d usage courant

Plus en détail

Infections Urinaires de l Enfant

Infections Urinaires de l Enfant Elaboration de Bonne Pratique Clinique Infections Urinaires de l Enfant Robert Cohen Coordonateur du Groupe d Expert sur les Infections urinaires de l enfant Particularités des IU de l enfant Fréquence

Plus en détail

Uniformisons. notre communication

Uniformisons. notre communication Antibiothérapie des Pneumonies et des Pleuro-pneumopathies Uniformisons Robert COHEN notre communication CHI Créteil GRC Gemini Université Paris XII GPIP InfoVac ACTIV Etiologies des pneumonies de l enfant

Plus en détail

INFECTIONS ORL. FMC Arras 25 janvier 2014 Dr Sophie Nguyen. Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur, CH Tourcoing

INFECTIONS ORL. FMC Arras 25 janvier 2014 Dr Sophie Nguyen. Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur, CH Tourcoing INFECTIONS ORL FMC Arras 25 janvier 2014 Dr Sophie Nguyen Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur, CH Tourcoing Conflits d intérêts Laboratoires Novartis : support congrès Laboratoires

Plus en détail

Le bon usage des antibiotiques dans le traitement des infections bactériennes de la personne âgée en institution» Les enjeux

Le bon usage des antibiotiques dans le traitement des infections bactériennes de la personne âgée en institution» Les enjeux Le bon usage des antibiotiques dans le traitement des infections bactériennes de la personne âgée en institution» Les enjeux Bien soigner les personnes âgées!! Donc AB efficace Dans un contexte général

Plus en détail

Dr Stéphane CHADAPAUD

Dr Stéphane CHADAPAUD Recommandations sur l Antibiothérapie par Voie Générale en Pratique Courante dans les Infections Respiratoires Hautes de l Adulte et de l Enfant SPILF SFP GPIP Novembre 2011 Dr Stéphane CHADAPAUD Menu

Plus en détail

Khaled Menif Service de réanimation pédiatrique polyvalente Hôpital d enfants de Tunis. http://www.infectiologie.org.tn

Khaled Menif Service de réanimation pédiatrique polyvalente Hôpital d enfants de Tunis. http://www.infectiologie.org.tn Khaled Menif Service de réanimation pédiatrique polyvalente Hôpital d enfants de Tunis Introduction(1) L augmentation de la résistance des bactéries aux antibiotiques est inquiétante, et s explique entre

Plus en détail

Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée»

Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée» Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée» Ce document s appui sur les recommandations de la société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) : «Diagnostic et antibiothérapie

Plus en détail

ANTIBIOTHERAPIE CHEZ L ADULTE ET LE SUJET AGE

ANTIBIOTHERAPIE CHEZ L ADULTE ET LE SUJET AGE ANTIBIOTHERAPIE CHEZ L ADULTE ET LE SUJET AGE R. Abdelmalek Le 19/03/2010 INTRODUCTION Antibiothérapie: changer pronostic des infections Prescriptions abusives: antipyrétiques!!! Manque de formation en

Plus en détail

Infection urinaire chez l enfant. Sylvie Nathanson Service de Pédiatrie Centre Hospitalier de Versailles

Infection urinaire chez l enfant. Sylvie Nathanson Service de Pédiatrie Centre Hospitalier de Versailles Infection urinaire chez l enfant Sylvie Nathanson Service de Pédiatrie Centre Hospitalier de Versailles XXème journée de Microbiologie Clinique du COL.BVH 19 juin 2015 ACNBH XX ème Journée du COL.BVH Les

Plus en détail

Les leçons de l EPP : restreindre la durée des antibiothérapies

Les leçons de l EPP : restreindre la durée des antibiothérapies 7 ème réunion régionale des référents en antibiothérapie des établissements de santé de Haute-Normandie Les leçons de l EPP : restreindre la durée des antibiothérapies «comment couper les fourchettes?»

Plus en détail

BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES, LA CLEF DE LA LUTTE CONTRE LES BMR

BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES, LA CLEF DE LA LUTTE CONTRE LES BMR 1 BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES, LA CLEF DE LA LUTTE CONTRE LES BMR Nancy J.Birgé Antibiolor Mes liens d intérêts 2 Spécialiste en médecine générale en activité Membre des commissions de bonnes pratiques

Plus en détail

Antibiothérapie des Infections Respiratoires Basses. S. NAFTI Clinique des Maladies Respiratoires «Ibn Zohr» CHU Mustapha

Antibiothérapie des Infections Respiratoires Basses. S. NAFTI Clinique des Maladies Respiratoires «Ibn Zohr» CHU Mustapha Antibiothérapie des Infections Respiratoires Basses S. NAFTI Clinique des Maladies Respiratoires «Ibn Zohr» CHU Mustapha 1 En Algérie Infections respiratoires basses Epidémiologie Enfants : (1 à 14 ans)

Plus en détail

ED Infections Respiratoires Hautes

ED Infections Respiratoires Hautes ED Infections Respiratoires Hautes CAS 1 Un jeune homme de 19 ans vous est amené en consultation par sa mère au mois de mai pour douleurs pharyngées évoluant depuis 24h avec une fièvre à 39,5 C Pas d ATCD

Plus en détail

BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES. Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs

BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES. Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs 1 OBSERVATION CLINIQUE Mr X, 56 ans, est admis aux urgences pour dégradation de son état respiratoire. Aggravation de la dyspnée

Plus en détail

Déclaration de conflits d intérêts : Tatiana Galpérine

Déclaration de conflits d intérêts : Tatiana Galpérine Mise en perspective : Recommandations AFSSAPS pour le Traitement des Infections Urinaires Communautaires et données des réseaux de l Onerba Dr Tatiana GALPERINE Hôpital Tenon Service des Maladies Infectieuses

Plus en détail

COPACAMU Comment traiter en ambulatoire les infections Pulmonaires, urinaires, cutanées. Cas cliniques. Sékéné BADIAGA Hôpital Nord Marseille

COPACAMU Comment traiter en ambulatoire les infections Pulmonaires, urinaires, cutanées. Cas cliniques. Sékéné BADIAGA Hôpital Nord Marseille COPACAMU 2011 Comment traiter en ambulatoire les infections Pulmonaires, urinaires, cutanées Cas cliniques Sékéné BADIAGA Hôpital Nord Marseille Cas clinique 1 Femme de 36 ans, sans ATCD Séjour touristique

Plus en détail

INFECTION URINAIRE DESC

INFECTION URINAIRE DESC INFECTION URINAIRE DESC 2015 Introduction une des infections bactériennes les plus fréquentes en pédiatrie 2 situations selon le siège de l infection cystite (infection urinaire basse) pyélonéphrite aiguë

Plus en détail

INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES DE L ENFANT

INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES DE L ENFANT INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES DE L ENFANT RECOMMANDATIONS SPILF 2011 INTRODUCTION Surprescription d antibiotiques : France : 2 ème pays d Europe concernant la consommation d antibiotiques (29,6 DDJ/1000H/Jr

Plus en détail

Angine. Pr Christian Chidiac

Angine. Pr Christian Chidiac Angine Pr Christian Chidiac Université Claude Bernard Lyon 1 UFR Lyon Sud Charles Mérieux Maladies Infectieuses et Tropicales HCL GHN Hôpital de la Croix Rousse christian.chidiac@univ-lyon1.fr Définition

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 9 mars 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 9 mars 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 9 mars 2011 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 30/04/2006 (JO du 28/10/2008) AUGMENTIN 100 mg/12,50 mg par ml Enfant, poudre

Plus en détail

Diagnostic et traitement de l infection urinaire chez l enfant

Diagnostic et traitement de l infection urinaire chez l enfant Veille sanitaire N 52- Diagnostic et traitement de l'infection urinaire chez l'enfant Page 1 / 7 SELARL BIOSAGA Date d application : GEN-COM1-ENR007-58 Version : 1. 0 2017-02-11 Bonjour, Un seul sujet

Plus en détail

N 147. Otites infectieuses de l'adulte et de l'enfant

N 147. Otites infectieuses de l'adulte et de l'enfant N 147. Otites infectieuses de l'adulte et de l'enfant Connaître les agents infectieux responsables de l'otite moyenne aiguë (OMA) et leur profil de sensibilité. Connaître les éléments diagnostiques et

Plus en détail

Emergence des résistances aux antibiotiques, tous concernés! Cécile Mourlan, PH Arlin Languedoc Roussillon

Emergence des résistances aux antibiotiques, tous concernés! Cécile Mourlan, PH Arlin Languedoc Roussillon Emergence des résistances aux antibiotiques, tous concernés! Cécile Mourlan, PH Arlin Languedoc Roussillon La vie du résident: pas toujours un long fleuve tranquille ES Soins ++ Transmission Antibiotiques

Plus en détail

Cas clinique. Franchitto Nicolas Séminaire Infectiologie 10/01/06

Cas clinique. Franchitto Nicolas Séminaire Infectiologie 10/01/06 Cas clinique Franchitto Nicolas Séminaire Infectiologie 10/01/06 Motif d hospitalisation Mr T Bernard, âgé de 72 ans, est hospitalisé : en urgence, un triste samedi de février, en fin d après-midi, pour

Plus en détail

INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES LES «NOUVELLES» RECOMMANDATIONS DE NOV ET BONUS HP+OSLER!

INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES LES «NOUVELLES» RECOMMANDATIONS DE NOV ET BONUS HP+OSLER! 1 INFECTIONS RESPIRATOIRES HAUTES LES «NOUVELLES» RECOMMANDATIONS DE NOV. 2011 ET BONUS HP+OSLER! AMMPPU Mes liens d intérêts 2 Spécialiste en médecine générale en activité Membre des commissions de bonnes

Plus en détail

Antibiothérapie en ORL

Antibiothérapie en ORL Antibiothérapie en ORL Author : dr-jahidi I - DEFINITION - INTERET On appelle antibiotique toute substance qui à faible concentration inhibe la croissance bactérienne. L antibiothérapie a un intérêt majeur

Plus en détail

Messages clés dans les infections urinaires SPILF Pr Séverine Ansart Service des Maladies Infectieuses CHRU de Brest

Messages clés dans les infections urinaires SPILF Pr Séverine Ansart Service des Maladies Infectieuses CHRU de Brest Messages clés dans les infections urinaires SPILF 2014 Pr Séverine Ansart Service des Maladies Infectieuses CHRU de Brest LES PROBLEMES D AUJOURD HUI LES BLSE! BEH, INVS LES PROBLEMES D AUJOURD HUI: BEH,

Plus en détail

La maîtrise médicalisée: définition

La maîtrise médicalisée: définition La maîtrise médicalisée: définition Convention médicale de 2005 : «une régulation médicalisée des dépenses de santé, s appuyant sur des référentiels médicaux scientifiquement validés.» Convention de 2011

Plus en détail

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE NOVEMBRE 2016 HAS 2016 SPILF Dr ASMA CHEBIL Gynécologue Obstétricien Centre hospitalier de Mayotte

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE NOVEMBRE 2016 HAS 2016 SPILF Dr ASMA CHEBIL Gynécologue Obstétricien Centre hospitalier de Mayotte INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE Dr ASMA CHEBIL Gynécologue Obstétricien Centre hospitalier de Mayotte NOVEMBRE 2016 HAS 2016 SPILF 2015 INTRODUCTION L infection urinaire (IU) peut avoir des conséquences

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016 amoxicilline et inhibiteur d enzyme AUGMENTIN 100 mg/12,50 mg par ml Enfant, poudre pour suspension buvable en flacon [8/1] Fl/60 ml (CIP: 34009 343 925

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 171 - Mars 2017 SOMMAIRE Pourquoi et comment réduire la prescription d antibiotiques? 1. Eviter les prescriptions inutiles d antibiotiques p 2 2. Limiter les durées de prescription

Plus en détail

LA GRIPPE EN MEDECINE GENERALE : La prescription d antibiotiques COMMENT PRESCRIRE JUSTE? Dr BARANGER Jacques CLERMONT-FERRAND

LA GRIPPE EN MEDECINE GENERALE : La prescription d antibiotiques COMMENT PRESCRIRE JUSTE? Dr BARANGER Jacques CLERMONT-FERRAND LA GRIPPE EN MEDECINE GENERALE : La prescription d antibiotiques COMMENT PRESCRIRE JUSTE? Dr BARANGER Jacques 63000 CLERMONT-FERRAND LA GRIPPE Maladie virale saisonnière très contagieuse Epidémie de 10

Plus en détail

Évaluation de l application des recommandations sur l antibiothérapie des infections ORL et respiratoires en médecine ambulatoire

Évaluation de l application des recommandations sur l antibiothérapie des infections ORL et respiratoires en médecine ambulatoire Évaluation de l application des recommandations sur l antibiothérapie des infections ORL et respiratoires en médecine ambulatoire Résultats du premier tour d un audit de pratique réalisé par 189 médecins

Plus en détail

La sphère ORL: Rappels anatomiques

La sphère ORL: Rappels anatomiques Les infections ORL La sphère ORL: Rappels anatomiques Cas clinique C est le petit Louis, 6 ans, qui a de la fièvre depuis 2 jours et qui se plaint d avoir mal à la gorge Voyons cette gorge Et cette gorge

Plus en détail

Antibiothérapie de la cystite simple :

Antibiothérapie de la cystite simple : Antibiothérapie de la cystite simple : Traitement de 1ère intention = fosfomycine-trométamol en dose unique (très peu de résistance, bons coefficients d'éradication clinique et microbiologique, bonne tolérance,

Plus en détail

Les outils biologiques pour l aide au diagnostic des états infectieux de l enfant

Les outils biologiques pour l aide au diagnostic des états infectieux de l enfant Les outils biologiques pour l aide au diagnostic des états infectieux de l enfant Dr Carine BROCARD Biologiste médical Laboratoire BIOCEANE LE HAVRE Journée des référents anti-infectieux 23 juin 2016 Rouen

Plus en détail

AEMIP Association des Enseignants de Microbiologie et d Immunologie des Facultés de Pharmacie (www.aemip.fr)

AEMIP Association des Enseignants de Microbiologie et d Immunologie des Facultés de Pharmacie (www.aemip.fr) Fiche SYNDROME AEMIP 2016 Infections urinaires (IU) communautaires chez l adulte Auteurs : MJ Butel, A. Doléans-Jordheim, A. Le Monnier et M. Pestel Caron Circonstances diagnostiques (sémiologie) Arbre

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHÉRAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTÉRIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHÉRAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTÉRIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHÉRAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTÉRIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE Diapositives réalisées par le comité des référentiels de la SPILF à partir des Recommandations publiées en

Plus en détail

Quels antibiotiques utiliser chez l enfant allergique?

Quels antibiotiques utiliser chez l enfant allergique? Quels antibiotiques utiliser chez l enfant allergique? (aux ßlactamines) Gaëlle LE MANAC H Service de pneumo-allergologie Hôpital des Enfants Généralités Pneumopathies Infections ORL Infections cutanées

Plus en détail

Infections urinaires

Infections urinaires Infections urinaires Journée régionale d échanges des référents en antibiothérapie des établissements de santé David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes Actualisation 2014 des recommandations

Plus en détail

Epidémiologie. Terrain du patient = élément majeur de pronostic et de prise en charge

Epidémiologie. Terrain du patient = élément majeur de pronostic et de prise en charge PNEUMOPATHIES 1 Epidémiologie Les pneumopathies communautaires sont des infections potentiellement grave (5 ème ou 6 ème cause de décès dans les pays industrialisés) 1 ère cause de décès d origine infectieuse

Plus en détail

THESE DOCTORAT EN MEDECINE

THESE DOCTORAT EN MEDECINE UNIVERSITE PARIS 7 DENIS DIDEROT FACULTE DE MEDECINE Année 2010 n THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE (Diplôme d Etat) PAR Melle BELLANGER Hélène Née le 31 Mai 1979 à Maisons-Laffitte Présentée et soutenue

Plus en détail

Infections ORL. 2 ème cycle MT-11 Infections ORL ECN Année Universitaire Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. A.

Infections ORL. 2 ème cycle MT-11 Infections ORL ECN Année Universitaire Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. A. ECN n 77, 90, 98 Infections ORL Albert Sotto octobre 2009 «douleurs de gorge» Difficultés à la déglutition = odynophagie Fièvre > 38 C Amygdales inflammatoire ADP loco-régionales inflammatoires Angine

Plus en détail

Infections ORL. Infections ORL 2012/2013. A.Sotto

Infections ORL. Infections ORL 2012/2013. A.Sotto ECN n 77, 90, 98 Infections ORL Albert Sotto octobre 2013 «douleurs de gorge» Difficultés à la déglutition = odynophagie Fièvre > 38 C Amygdales inflammatoire ADP loco-régionales inflammatoires Angine

Plus en détail

FARM 2227 : Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE

FARM 2227 : Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE FARM 2227 : Pharmacologie spéciale Bronchite aiguë 1 BRONCHITE AIGUE Affection fréquent chez tous les patients. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants pulmonai res et sans signes

Plus en détail

FORMATION MAITRE STAGE ANTIBIOTHERAPIE

FORMATION MAITRE STAGE ANTIBIOTHERAPIE FORMATION MAITRE STAGE ANTIBIOTHERAPIE 12/11/2015 Maitre de stage - Antibiothérapie 1 I - Utilisation rationnelle des antibiotiques 1 Consommation des antibiotiques 12/11/2015 Maitre de stage - Antibiothérapie

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 18 avril 2001 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 4 septembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 4 septembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 4 septembre 2002 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 3 ans à compter du 17 août 1999 (J.O. du 8 septembre

Plus en détail

ANTIBIOTHERAPIE DES PYELONEPHRITES. L ADULTE Recommandations Tunisiennes. M. CHAKROUN Sfax, 17 Octobre 2008

ANTIBIOTHERAPIE DES PYELONEPHRITES. L ADULTE Recommandations Tunisiennes. M. CHAKROUN Sfax, 17 Octobre 2008 ANTIBIOTHERAPIE DES PYELONEPHRITES AIGUES D ORIGINE D COMMUNAUTAIRE DE L ADULTE Recommandations Tunisiennes M. CHAKROUN Sfax, 17 Octobre 2008 INTRODUCTION La pyélonéphrite aigue (PNA) est une infection

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE Référentiels/Arbres décisionnels DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE 1. Diagnostic de cystite ASSOCIATION DE 3 SIGNES Brûlures et

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE RBP IU adulte JRI Nancy 18 octobre 2008 Choix antibiotiques : principes généraux Critères de choix des schémas

Plus en détail

G. Brunin CH Boulogne M. Roussel Delvallez CHU Lille

G. Brunin CH Boulogne M. Roussel Delvallez CHU Lille G. Brunin CH Boulogne M. Roussel Delvallez CHU Lille Cas clinique 1 Un patient de 60 ans, diabétique et bronchopathe chronique, est hospitalisé dans un service de médecine pour une pneumonie aiguë communautaire.

Plus en détail

Les infections respiratoires basses

Les infections respiratoires basses Les infections respiratoires basses Francine de Salvador Bronchites Pneumonies Les différents niveaux Trachéïte Inflammation de la trachée Bronchite Inflammation des bronches Bronchiolite Inflammation

Plus en détail

Contenu métier DataSet Antibiothérapie des infections respiratoires hautes

Contenu métier DataSet Antibiothérapie des infections respiratoires hautes Contenu métier DataSet Antibiothérapie des infections respiratoires hautes Validé par le Collège de la HAS : 22 juillet 2015 1 Table des matières RAPPEL DES PRINCIPES DES DATASETS DE BONNES PRATIQUES (BSBP)...

Plus en détail

Antibiothérapie des infections communautaires pulmonaires et bronchiques de l adulte

Antibiothérapie des infections communautaires pulmonaires et bronchiques de l adulte L ICEBERG DES INFECTIONS RESPIRATOIRES BASSES Antibiothérapie des infections pulmonaires et bronchiques de l adulte Décès (1-2) USI (1-2) Pneumonie communautaire Hôpital hospitalisée (20) Pneumonie communautaire

Plus en détail

Évaluation de nos méthodes diagnostiques (III)

Évaluation de nos méthodes diagnostiques (III) Évaluation de nos méthodes diagnostiques (III) Isabelle Hau et Alain Martinot JPIPA octobre 2008 An I : un accueil mitigé An II Robert Cohen : TDR streptocoque TDR grippe Fièvre isolée et risque de sepsis

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 janvier 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 janvier 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 janvier 2011 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée 5 ans à compter du 21/11/2005 (JO du 31 janvier 2008) LOGIFLOX 400 mg, comprimé pelliculé sécable

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 12 Décembre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 12 Décembre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 12 Décembre 2001 KETEK 400 mg, comprimé pelliculé (boite de 10 et 100) Laboratoires AVENTIS télithromycine Liste I Date de l AMM centralisée : 9 juillet

Plus en détail

FARM 2227 : Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë

FARM 2227 : Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë FARM 2227 : Pharmacologie spéciale Bronchite aiguë 1 BRONCHITE AIGUE Affection fréquent chez tous les patients. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants pulmonai res et sans signes

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 12 décembre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 12 décembre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 12 décembre 2001 IZILOX 400 mg, comprimé pelliculé (Boites 5 7 50) Laboratoires BAYER Moxifloxacine Liste I Date de l'amm : 31 août 2001 motif de la

Plus en détail

Antibiothérapie des Infections urinaires de l enfant

Antibiothérapie des Infections urinaires de l enfant Antibiothérapie des Infections urinaires de l enfant Christine Pietrement 28 mai 2009 Particularités des infections urinaires de l enfant Grande fréquence : < 3mois + fièvre : IU 13% filles, IU 19% garçon

Plus en détail

Pneumonies aigues communautaires

Pneumonies aigues communautaires Groupe Hospitalier Henri Mondor Services des urgences Pneumonies aigues communautaires DESC MU, Urgences Infectieuses Dr Alice HUTIN, CCA SAU Henri Mondor, Créteil Epidémiologie Pathologie fréquente Pathologie

Plus en détail

Pneumopathie et Allergie à la pénicilline

Pneumopathie et Allergie à la pénicilline 18e Journée de pathologie infectieuse pédiatrique ambulatoire Pneumopathie et Allergie à la pénicilline Emmanuelle Varon Yves Gillet 1 Mademoiselle Sasha 8 ans se plaint depuis 24 heures de douleurs thoraciques

Plus en détail

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT - PARIS 7 F A C U L T É D E M É D E C I N E Année 2014 n THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE PAR NOM : MILACIC Prénoms : Hélène, Lara Date et Lieu de naissance

Plus en détail

OTO - MASTOIDITE DU NOURRISSON ET DE L ENFANT SERVICE ORL-CCF CHU MUSTAPHA BACHA D BELLAL,M ARAB, S AHNIA, D DJENNAOUI

OTO - MASTOIDITE DU NOURRISSON ET DE L ENFANT SERVICE ORL-CCF CHU MUSTAPHA BACHA D BELLAL,M ARAB, S AHNIA, D DJENNAOUI OTO - MASTOIDITE DU NOURRISSON ET DE L ENFANT SERVICE ORL-CCF CHU MUSTAPHA BACHA D BELLAL,M ARAB, S AHNIA, D DJENNAOUI INTRODUCTION La mastoïdite aiguë est la complication la plus fréquente des l otites

Plus en détail

Antibiothérapie de l infection urinaire chez l'enfant. Bouskraoui Mohammed Pédiatrie A - Hôpital Mère-Enfant Marrakech

Antibiothérapie de l infection urinaire chez l'enfant. Bouskraoui Mohammed Pédiatrie A - Hôpital Mère-Enfant Marrakech Antibiothérapie de l infection urinaire chez l'enfant Bouskraoui Mohammed Pédiatrie A - Hôpital Mère-Enfant Marrakech Pourquoi s intéresser à l infection urinaire? Fréquence chez l'enfant Diagnostic =

Plus en détail

«Comment diminuer la prescription d antibiotiques en médecine humaine et vétérinaire?»

«Comment diminuer la prescription d antibiotiques en médecine humaine et vétérinaire?» «Comment diminuer la prescription d antibiotiques en médecine humaine et vétérinaire?» Pour une prescription raisonnée des antibiotiques ; Les antibiogrammes et les tests rapides d'orientation diagnostique

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER NOS PRESCRIPTIONS D ANTIBIOTIQUES, A PROPOS DES INFECTIONS DE L ARBRE RESPIRATOIRE?

COMMENT OPTIMISER NOS PRESCRIPTIONS D ANTIBIOTIQUES, A PROPOS DES INFECTIONS DE L ARBRE RESPIRATOIRE? EPU-95 Montmorency Formation Médicale Continue du Val d'oise - Agrément provisoire DPC ASSOCIATION AMICALE D ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE DE LA RÉGION DE MONTMORENCY Siège social : 1 rue Jean Moulin

Plus en détail

PRESCRIPTION RAISONNEE CHEZ L ENFANT D UNE ANTIBIOTHERAPIE EN PNEUMOLOGIE

PRESCRIPTION RAISONNEE CHEZ L ENFANT D UNE ANTIBIOTHERAPIE EN PNEUMOLOGIE PRESCRIPTION RAISONNEE CHEZ L ENFANT D UNE ANTIBIOTHERAPIE EN PNEUMOLOGIE DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES (1) Problème majeur de santé publique, tant en terme de morbidité que de mortalité : 30 à 60 % des motifs

Plus en détail

LES TECHNIQUES BACTERIOLOGIQUES COMPLEMENTAIRES LE POINT DE VUE DU BACTERIOLOGISTE.

LES TECHNIQUES BACTERIOLOGIQUES COMPLEMENTAIRES LE POINT DE VUE DU BACTERIOLOGISTE. LES TECHNIQUES BACTERIOLOGIQUES COMPLEMENTAIRES LE POINT DE VUE DU BACTERIOLOGISTE. Docteur A.SEDALLIAN Centre Hospitalier d'annecy Quand il reçoit un prélèvement en vue d'analyse, le bactériologiste sait

Plus en détail

ANTIBIOTIQUES révisions. Dr Oana DUMITRESCU, MCU-PH Faculté de Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux

ANTIBIOTIQUES révisions. Dr Oana DUMITRESCU, MCU-PH Faculté de Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux ANTIBIOTIQUES révisions Dr Oana DUMITRESCU, MCU-PH Faculté de Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux oana.dumitrescu@chu-lyon.fr b-lactamines Glycopeptides Fosfomycine Quinolones Sulfamides Rifampicine Nitrofuranes

Plus en détail

BRONCHITE AIGUE Bronchite aiguë

BRONCHITE AIGUE Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE Bronchite aiguë Affection fréquent chez tous les patients. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants pulmonai res et sans signes de pharyngite, sinusite ou pneumonie

Plus en détail

Infections respiratoires de l adulte et de l enfant E. BOUVET

Infections respiratoires de l adulte et de l enfant E. BOUVET Infections respiratoires de l adulte et de l enfant E. BOUVET Bronchites infectieuses Définition Maladie inflammatoire des bronches due à une infection Bronchite aiguë de l adulte sain Exacerbation de

Plus en détail

INFECTION URINAIRE. J. Moscovici (Toulouse)

INFECTION URINAIRE. J. Moscovici (Toulouse) INFECTION URINAIRE J. Moscovici (Toulouse) DESC 19/9/2012 Introduction une des infections bactériennes les plus fréquentes en pédiatrie définition : présence de quantités significatives de bactéries dans

Plus en détail

Antibiothérapie par voie générale en pratique courante dans les infections respiratoires hautes de l adulte et de l enfant

Antibiothérapie par voie générale en pratique courante dans les infections respiratoires hautes de l adulte et de l enfant Recommandations Afin de limiter la survenue d effets indésirables et l émergence de plus en plus fréquente de résistances bactériennes, la prescription des antibiotiques doit être réservée aux seules situations

Plus en détail

N 147 OTITES INFECTIEUSES ADULTE (ENFANT)

N 147 OTITES INFECTIEUSES ADULTE (ENFANT) N 147 OTITES INFECTIEUSES ADULTE (ENFANT) Connaître les agents infectieux responsables de l otite moyenne aiguë(oma) et leur profil de sensibilité. Connaître les éléments diagnostiques et la stratégie

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ANTIBIOTHERAPIE DE L ADULTE

RECOMMANDATIONS ANTIBIOTHERAPIE DE L ADULTE RECOMMANDATIONS ANTIBIOTHERAPIE DE L ADULTE P. Lesprit Unité de Contrôle Epidémiologie et Prévention de l Infection GH Henri Mondor ANAFORCAL le 15/01/13 Infections abordées Pneumonie aiguë communautaire

Plus en détail

ANTIBIOTHERAPIE PAR VOIE GENERALE EN PRATIQUE COURANTE : angine

ANTIBIOTHERAPIE PAR VOIE GENERALE EN PRATIQUE COURANTE : angine ANTIBIOTHERAPIE PAR VOIE GENERALE EN PRATIQUE COURANTE : angine RECOMMANDATION Réactualisation 2002 50 à 90% des angines sont d origine virale. 25 à 40 % des angines de l enfant et 10 à 25% des angines

Plus en détail

Recommandations accessibles sur: infectiologie.com rubrique «consensus et recommandations»

Recommandations accessibles sur: infectiologie.com rubrique «consensus et recommandations» Recommandations sur l Antibiothérapie par Voie Générale en Pratique Courante dans les Infections Respiratoires Hautes de l Adulte et de l Enfant SPILF SFP GPIP Novembre 2011 Recommandations accessibles

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 98 page 1 Copyright CMIT ITEM N 98 : OTALGIES ET OTITES CHEZ L ENFANT ET L ADULTE. OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition Item 98 page 1 Copyright CMIT ITEM N 98 : OTALGIES ET OTITES CHEZ L ENFANT ET L ADULTE. OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2006 - Item 98 page 1 ITEM N 98 : OTALGIES ET OTITES CHEZ L ENFANT ET L ADULTE. OBJECTIFS TERMINAUX I. Expliquer les principales causes d otalgie chez l adulte et l enfant. II. Diagnostiquer

Plus en détail

Antibiothérapie des infections ostéo-articulaires de l enfant. Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique

Antibiothérapie des infections ostéo-articulaires de l enfant. Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique Antibiothérapie des infections ostéo-articulaires de l enfant Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique Particularités des infections ostéoarticulaires en pédiatrie Rares mais de bon pronostic Terrain

Plus en détail

MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DES DE MEDECINE GENERALE. - L antibiothérapie probabiliste selon les recommandations nationales estelle adaptée?

MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DES DE MEDECINE GENERALE. - L antibiothérapie probabiliste selon les recommandations nationales estelle adaptée? FACULTE DE MEDECINE HYACINTHE BASTARAUD MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DES DE MEDECINE GENERALE Fréquence et profil de résistance des germes impliqués dans les infections communautaires sur l île de

Plus en détail

INFECTIONS ORL RECIDIVANTES DE L ENFANT: QUAND ET COMMENT EXPLOER? N.BENSAADI CHU Tizi-Ouzou 4 eme congrès national d ORL 13/11/2014 Hilton Alger

INFECTIONS ORL RECIDIVANTES DE L ENFANT: QUAND ET COMMENT EXPLOER? N.BENSAADI CHU Tizi-Ouzou 4 eme congrès national d ORL 13/11/2014 Hilton Alger INFECTIONS ORL RECIDIVANTES DE L ENFANT: QUAND ET COMMENT EXPLOER? N.BENSAADI CHU Tizi-Ouzou 4 eme congrès national d ORL 13/11/2014 Hilton Alger Introduction De nombreux médecins traitants sont confrontés

Plus en détail

Consommation ATB en 2010

Consommation ATB en 2010 Recommandations de bonnes pratiques en antibiothérapie en EHPAD S. Alfandari CH Tourcoing Mai 2013 Consommation ATB en 2010 Source: ANSM 11/12 Surconsommation des > 65 ans Source: CPAM NPC Des grosses

Plus en détail

10 eme journée de Mascara 17 mars Université Mustapha Stambouli. Critères de choix d une antibiothérapie

10 eme journée de Mascara 17 mars Université Mustapha Stambouli. Critères de choix d une antibiothérapie 10 eme journée de Mascara 17 mars 2017 Université Mustapha Stambouli Critères de choix d une antibiothérapie Dr Rafik TERKI HASSAINE Introduction Les antibiotiques, ont été découverts accidentellement

Plus en détail

Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE

Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE Bronchite aiguë 1 BRONCHITE AIGUE Affection fréquente chez tous les patients. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants pulmonai res et sans signes de pharyngite, sinusite ou pneumonie

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES

INFECTIONS URINAIRES RÉFÉRENTIEL : Page 1/12 INFECTIONS URINAIRES SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE 2014 DE LA SOCIÉTÉ DE PATHOLOGIE INFECTIEUSE DE LANGUE FRANÇAISE (SPILF) ET DU CNGOF (DÉCEMBRE 2015). (TEXTE COMPLET TÉLÉCHARGEABLE

Plus en détail