Se soigner moins cher

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Se soigner moins cher"

Transcription

1 Se soigner moins cher

2 Cette brochure est une production de l Union nationale des Mutualités Socialistes (UNMS) Elle peut être obtenue gratuitement : Dans un point de contact de la Mutualité Socialiste. Auprès du département Communication de l Union nationale des Mutualités socialistes : rue Saint-Jean, Bruxelles - Tél. : Sur le site internet Éditeur responsable : Bernard DE BACKER - Rue Saint-Jean, Bruxelles Coordination: André NINANE, Unité consumérisme UNMS Photos et mise en page : HEROUFOSSE Communication Dépôt légal D/2007/1222/03

3 Avant-propos Maladies d hiver ou d été, maladies chroniques, accidents, faiblesses passagères, bobos quand la santé en prend un coup, le portefeuille aussi! Se soigner coûte plus ou moins cher selon la maladie, sa gravité, sa durée 1 mais aussi selon nos habitudes ou nos manières de réagir! Nous pouvons diminuer nos frais de santé en faisant certains choix. Le premier? Poser des actes favorables à la santé le plus souvent possible au jour le jour (alimentation, exercice physique, sommeil, etc.). Si cela ne suffit pas, la sécurité sociale a prévu des mesures et avantages qui permettent de réduire notre facture médicale sans pour autant ôter quoi que ce soit à la qualité des soins. Encore faut-il bien les connaître! C est désormais possible grâce à cette brochure. 1 En Belgique, un ménage dépense en moyenne 110 e (brut) par mois pour ses soins de santé, soit 8% des revenus du ménage. (INS 2001)

4

5 Pour se soigner moins cher 1. Evaluer ses dépenses... 4 L intervention majorée... 6 Le statut BIM... 6 Le statut OMNIO... 7 Le maximum à facturer Consulter un médecin Le généraliste Le médecin conventionné Demander un Dossier Médical Global (DMG) Éviter de consulter plusieurs médecins en cas de maladie bénigne Privilégier les médicaments moins chers Se faire du bien en stoppant la surconsommation de médicaments et d examens médicaux Se renseigner sur les coûts d une hospitalisation et choisir une chambre commune Se renseigner sur les services et les avantages de sa mutualité Se protéger des coûts non couverts par la sécurité sociale La sécurité sociale belge : le monde nous envie... 47

6 1. Evaluer ses dépenses La santé, à quel prix? 1. Quand il s agit de santé, je ne compte pas, je ne me préoccupe pas des frais, même si c est au-dessus de mes moyens! Chaque fois Quelquefois Jamais 2. Pour moi, qualité de soins et prix vont de pair. Si je paie cher, c est que la qualité est assurée. Chaque fois Quelquefois Jamais 3. Mes revenus sont faibles et je ne peux pas me soigner correctement. Je privilégie certains soins au détriment d autres, mes enfants passent avant moi, je consulte le plus tard possible ; je ne suis pas forcément les prescriptions du médecin (les médicaments reviennent trop cher) et il m arrive de prendre un médicament sur deux. Chaque fois Quelquefois Jamais 4. Je fais attention à mes dépenses parce que j estime que les frais de santé doivent être gérés comme tout autre achat. Je me renseigne sur les prix, je demande des médicaments moins chers, je parle de l aspect financier des soins avec mon médecin Chaque fois Quelquefois Jamais Notre situation financière et notre façon de considérer le rapport entre l argent et la santé influencent directement nos dépenses dans ce domaine. Nous sommes encore trop nombreux à ne pas faire attention à nos dépenses quand la santé est en jeu. Nous pensons encore trop souvent que la santé n a pas de prix! C est pourtant une lourde illusion. Comment prendre en compte cet aspect financier? Nous pouvons, par exemple, nous renseigner sur les prix pratiqués 2 par les médecins et les hôpitaux 2 Voir aussi médecin conventionné (p.11) et hôpital (p.33)

7 avant de nous engager. Quoi de plus légitime? Et pourtant, le fait est rare. Tout comme celui de consulter un autre médecin ou d aller dans un autre hôpital lorsque le prix demandé nous semble trop élevé. Or, si les frais prévus sont au-dessus de nos moyens, rien ne nous oblige à traiter avec tel médecin ou à séjourner dans tel hôpital. Pour éviter toute mésaventure, mieux vaut se renseigner auparavant. Nous devons certes respecter notre interlocuteur et lui faire confiance (la confiance est une clef essentielle dans les relations entre les usagers des soins de santé et les prestataires de ces soins), mais ces derniers doivent aussi tenir compte de nos préoccupations financières. Cela dit, ils ne peuvent pas savoir que nos finances sont au plus mal si nous ne leur en parlons pas! Osons parler d argent avec notre médecin Nous allons sans doute devoir nous forcer pour aborder ce sujet délicat ; interpeller un médecin ou un dentiste sur cette question ne fait pas partie de nos habitudes. Au contraire, nous aurions plutôt tendance à leur laisser tout pouvoir et à éviter de les contredire. Il va donc falloir changer, passer outre la gêne, surmonter sa fierté (est-elle bien placée?). Tenter le coup. Notre interlocuteur fait la sourde oreille? Insistons. Peu à peu, il se rendra sans doute à l évidence et acceptera de s adapter à nos préoccupations. Osons donc poser des questions concrètes afin d avoir les informations que nous souhaitons obtenir. Un premier pas Nous pouvons déjà demander si le médicament à prendre est bien le moins cher existant pour notre affection ou interroger le médecin sur la nécessité d un examen médical déjà effectué peu de temps auparavant. D autres pistes vous sont proposées dans cette brochure

8 À épingler Deux mesures de protection pour les personnes fragilisées sur le plan financier L Intervention Majorée Lorsque nos revenus sont modestes ou que notre statut social est précaire, nous avons droit, dans certaines conditions, à un remboursement plus important de nos frais de santé par la mutualité. Le statut (BIM ou OMNIO) accordé à certaines catégories de personnes leur permet ainsi d alléger leurs dépenses de soins de santé (médecin, médicaments, hôpital ). A. Le statut BIM (ex-vipo) BIM signifie «Bénéficiaire de l Intervention Majorée» ; autrefois, appelé VIPO (dans un sens plus étroit). Pour qui? Pour les personnes qui bénéficient d une allocation de handicapé, d un revenu d intégration sociale ou d une aide équivalente du CPAS 3 ou de la garantie de revenus aux personnes âgées. Sont également considérés BIM, après enquête sur les revenus, certains veufs, pensionnés, invalides, orphelins, certains chômeurs, handicapés, personnes de plus de 65 ans, agents du service public en disponibilité pour maladie ou infirmité. Les revenus annuels bruts imposables du ménage ne peuvent pas dépasser un certain montant 4. Cette somme est augmentée d un montant déterminé 5 par personne à charge. Les personnes à charge d un BIM bénéficient également de l intervention majorée. Le conjoint ou partenaire de vie d un BIM ainsi que ses personnes à charge bénéficient également de l intervention majorée. 3 Pour autant que ces personnes justifient de 3 mois ininterrompus de l avantage ou de 6 mois interrompus sur une période d un an. 4 Plafond au : ,77 e 5 Plafond au : 2.518,97 e

9 Comment faire? Pour obtenir l intervention majorée, vous devez vous-même introduire une demande auprès de votre mutualité, signer une déclaration et fournir les pièces justificatives nécessaires 6. L intervention majorée sera accordée après enquête éventuelle sur les revenus de votre ménage. Si vous bénéficiez : d une allocation pour personne handicapée du revenu d intégration sociale ou de l aide équivalente de la garantie de revenus aux personnes âgées la mutualité détermine votre droit automatiquement sur base des informations reçues de façon électroniques par les différents organismes concernés. Vous ne devrez faire aucune démarche spécifique. B. Le statut OMNIO Pour qui? OMNIO concerne toutes les personnes et les ménages ayant de faibles revenus. Si vous bénéficiez déjà d une intervention majorée BIM, vous conservez vos droits et vous ne devez faire aucune démarche. Le ménage OMNIO est un droit octroyé pour le ménage tel qu il est composé au 1 er janvier de chaque année civile. Le ménage est composé de toutes les personnes officiellement domiciliées à la même adresse. Quelles conditions? Les revenus annuels bruts imposables de la personne isolée ou du ménage, pour l année précédant la demande, ne peuvent pas dépasser un certain montant (pour l année 2006 : ,80 e). Cette somme est augmentée d un montant déterminé par personne faisant partie du ménage mais différente du demandeur (pour l année 2006 : 2.464,56 e) 6 Les services sociaux mutualistes peuvent vous conseiller en toute confidentialité ou vous aider pour réunir les pièces administratives utiles

10 Comment obtenir le statut OMNIO? Le statut OMNIO n est pas accordé automatiquement, il faut le demander auprès de votre mutualité. Chaque membre du ménage doit apporter la preuve de ses revenus (fiches de paie, attestation de la caisse de paiement des allocations de chômage, ) de l année précédant la demande ainsi que le dernier avertissement-extrait de rôle des contributions. Les indépendants fourniront un document digne de bonne foi établissant le montant de leurs revenus. La déclaration sera établie par la mutualité et devra être signée par chaque membre du ménage ou par leur représentant légal. Attention : le droit à l OMNIO est ouvert le 1er jour du trimestre qui suit l introduction d un dossier complet auprès de la mutualité. Le Maximum à Facturer ou MàF Il s agit d une protection supplémentaire qui garantit que nos dépenses en soins de santé ne dépasseront pas un certain montant par an pour les actes et les produits remboursés au moins partiellement. Ce montant est fixé en fonction de notre statut et de nos revenus annuels. Pour qui? Le MàF social Il est accordé uniquement au bénéficiaire de l intervention majorée (BIM 7 -OMNIO) et son conjoint ou partenaire de vie et leurs personnes à charge. Ce MàF intervient dès que le montant des tickets modérateurs (la part du tarif légal qui reste à votre charge après remboursement de la mutualité) pour les dépenses de santé atteint 450 e par an. Le MàF revenus Tous les ménages sont susceptibles de bénéficier du MàF revenus. Le montant des tickets modérateurs à atteindre pour bénéficier de ce MàF varie en fonction des revenus annuels nets du ménage. 7 A l exclusion de certaines personnes : les enfants bénéficiant d allocations familiales majorées et certaines personnes handicapées (allocation d intégration...) dont le conjoint a des revenus.

11 Revenus Tickets modérateurs 0 à ,56 e 450 e ,57 à ,93 e 650 e ,94 à ,32 e e ,33 à ,63 e e Plus de ,63 e e Revenus valables pour l année 2007 et adaptés chaque année en fonction de l index Le MàF enfants (- de 19 ans) Ce MàF intervient dès que les tickets modérateurs de l enfant atteignent 650 e par an quels que soient les revenus du ménage. Comment faire? C est la mutualité qui se charge automatiquement d additionner, annuellement, tous les tickets modérateurs (la part du tarif légal qui reste à votre charge après remboursement de la mutualité), d identifier le MàF auquel vous avez droit et de vous accorder un éventuel remboursement.

12 Paroles d usagers Cela fait des lunes qu on nous dit que la santé n a pas de prix et que nous devons nous en remettre aux médecins, car eux, ils savent ce qu il faut faire! Cela fait des lunes que nous n avons pas eu droit au chapitre et que nous leur avons délégué tous les pouvoirs. Alors, vous pensez bien que parler de sous, ce qui sous-entend contredire parfois son médecin, n est pas évident! André, 61 ans Parler d argent à un médecin ou à l accueil d un hôpital, ce n est pas facile! En tout cas, moi je serais gênée de le faire Mais pas ma fille. Elle m a dit : «On demande bien un devis pour faire un toit, pourquoi ne pas en demander un pour la santé?». Cette attitude me choque. Où est la place des rapports humains alors? Madeleine, 70 ans 10

13 2. Consulter un médecin Consulter d abord un médecin généraliste avant le spécialiste Les patients couverts par un DMG (dossier médical global - voir p.14) qui sont envoyés par le médecin généraliste chez un spécialiste voient leur ticket modérateur (la part légale à charge du patient) diminué de 5 e pour les assurés ordinaires et 2 e pour les BIM (bénéficiaires de l intervention majorée). Cette mesure a pour but de valoriser le rôle central du médecin généraliste tout en diminuant le nombre de consultations inutiles ou prématurées chez le spécialiste (et plus coûteuses pour la collectivité). En pratique... La mesure s applique, par type de spécialiste, une fois par an. Vous pourrez ainsi, par exemple, bénéficier chaque année de cette réduction une fois chez le gynécologue, une fois chez le pneumologue, une fois chez l urologue, etc. Dans la pratique, vous devez être couvert par un DMG (dossier médical global). Le médecin généraliste - qu il soit ou non le gestionnaire du DMG - complète et vous remet le document «envoi vers un médecin spécialiste» destiné au spécialiste. Assurez-vous que le spécialiste joint bien ce «document d envoi» à l attestation de soins que vous remettrez à la mutualité. L intervention de la mutualité ne sera majorée que si le bénéficiaire remet les deux documents ensemble (document d envoi et attestation de soins). Consulter des médecins conventionnés Il existe des différences de statuts entre les médecins ; certains sont en effet conventionnés et d autres pas. La différence se situe au niveau du prix demandé : les honoraires des médecins conventionnés sont moins chers (et parfois nettement moins chers!) que ceux des médecins qui ne le sont pas. 11

14 D où vient cette différence? Les médecins conventionnés acceptent et s engagent à respecter des accords 8 pris sur les tarifs de leurs prestations, entre les représentants des médecins, de l INAMI 9 et des mutualités. Les praticiens qui refusent d adhérer à ces accords sont déclarés «non conventionnés». La conséquence au niveau financier? Ils sont libres de fixer le montant de leurs honoraires qui, la plupart du temps, s avèrent plus élevés que les tarifs officiels. C est toujours ça de gagné Pour un salarié (ayant ouvert un dossier médical global), une consultation chez un médecin généraliste conventionné coûte 20,79 e. Il sera remboursé de 16,99 e par la mutualité. Le médecin non conventionné est libre d établir ses prix. Toutefois, il faut savoir que le remboursement de la mutualité s élèvera toujours à 16,99 e, même si le patient a payé 25 e ou 30 e la consultation. Prix des consultations et remboursements avec DMG au 01/08/2007 Plus d informations sur les prix et les remboursements sur les sites suivants : INAMI : Mutualité socialiste : Comment savoir qui est qui? Le mieux est de poser directement la question au médecin. Nous pouvons aussi obtenir des renseignements auprès de notre mutualité. Le site Internet - propose un outil interactif permettant de consulter la liste des médecins conventionnés ou non ou «conventions médico-mutualistes» 9 Institut national d assurance maladie-invalidité chargé du remboursement des frais relatifs aux soins de santé, ainsi que du versement des indemnités en cas d incapacité de travail, de décès, de maternité. Pour assurer ses missions, l INAMI s appuie notamment sur les mutualités auxquelles il confie l argent de la sécurité sociale.

15 Restons toutefois vigilants! Attention! Un médecin conventionné ne l est pas forcément tous les jours et tout au long de la journée. Il est parfois partiellement conventionné, c est-à-dire qu il pratique les tarifs officiels certains jours et pas d autres ou seulement à certaines heures! Par exemple, un médecin peut être conventionné lorsqu il reçoit dans un hôpital et non conventionné lors de ses consultations à son cabinet privé. Pour certaines tranches horaires ou certains jours de la semaine, un médecin peut établir des consultations sur rendez-vous. Dans ce cas, nous ne devrons en principe pas patienter dans la salle d attente, c est vrai, mais souvent (voire toujours) nous paierons plus cher! Hôpitaux et médecins conventionnés À l hôpital aussi, il y a des médecins conventionnés (totalement ou partiellement) et des médecins non conventionnés, ce qui aura forcément une incidence sur les coûts du séjour. À notre demande, l hôpital est tenu de nous informer sur le statut des médecins qui y travaillent. Plus d infos sur l hospitalisation? Voir p.33 Et les dentistes? Il existe également une convention concernant les tarifs officiels des soins dentaires 10. Cela signifie que certains dentistes ne sont pas conventionnés ou le sont partiellement et déterminent dès lors librement leurs tarifs. Se rendre à la consultation au lieu de faire venir le médecin à la maison La visite du médecin à la maison a assurément un côté pratique, mais uniquement si nous ne pouvons pas nous déplacer à cause de notre état de santé! La visite à domicile au tarif conventionné, coûte en moyenne 1 e plus cher pour les assurés bénéficiant de l intervention majorée de la mutualité, et 6 e pour les assurés ordinaires. Pour l assurance soins de santé, cette visite va entraîner un surcoût de plus de 6 e pour un assuré ordinaire et de près de 8 e pour un BIM. Pensons-y! 10 On parle alors d un accord «dento-mutualiste» 13

16 3. Demander un dossier médical global (DMG) c est avoir droit à une réduction sur les consultations 11 auprès du médecin généraliste Un dossier médical global regroupe toutes les informations concernant notre santé. Il est coordonné par un seul médecin, en l occurrence le médecin généraliste de notre choix. Le principal avantage, c est qu il lui permet d avoir une vision complète de notre état de santé. Le DMG contient en effet les informations relatives aux consultations ou aux visites à domicile du médecin qui le gère, mais aussi les informations, diagnostics, résultats d examens, etc. transmis par les autres prestataires de soins consultés La réduction est accordée sur le ticket modérateur ; c est-à-dire sur la part payée par le patient dans le prix de la consultation.

17 DMG, vrai ou faux? 1. Le DMG est réservé aux adultes. Faux Un DMG peut être ouvert à tout âge! Nous devons le demander clairement au médecin, car celui-ci n est pas autorisé à nous le proposer. 2. Pour ouvrir ce dossier, le médecin doit avoir un statut particulier. Vrai Les médecins doivent être agréés ou accrédités. Bon à savoir : en Belgique, la majorité des médecins le sont! Notre mutualité peut nous renseigner. 3. C est aux patients d informer les autres praticiens de l existence du DMG. Vrai Il nous revient, en effet, de leur donner les coordonnées du médecin qui gère notre DMG. En cas de changement de médecin toutefois, la réduction ne s appliquera pas chez ce dernier jusque la fin de l année. 4. Si nous changeons de médecin au cours de l année, nous allons devoir payer deux fois le DMG. Faux Que nous restions chez le même médecin ou que nous en changions au cours de l année, nous ne payerons qu une fois par an le montant pour la gestion du dossier (somme entièrement remboursée par la mutualité). 15

18 Les +, côté finances Le DMG ouvre le droit à une réduction de 30% du ticket modérateur pour les consultations effectuées par le médecin généraliste qui s en occupe. Concrètement, votre intervention personnelle est diminuée de 30 %. Ouvrir un DMG ne coûte rien. En effet, les frais d ouverture sont entièrement remboursés par la mutualité et il n est payé qu une fois l an (même si on change de médecin). Les personnes en difficulté financière peuvent demander à leur généraliste de se faire verser lui-même cette somme directement par la mutualité. Cette réduction de 30% nous est aussi accordée sur les visites à domicile lorsque nous avons 75 ans et plus ou lorsque nous sommes reconnus en tant que bénéficiaires «malade chronique». 16

19 C est toujours ça de gagné Un bénéficiaire ordinaire paie par exemple 20,79 e pour une consultation chez un médecin conventionné, agréé ou accrédité Sans DMG, il retouchera 15,36 e. Avec DMG : 16,99 e. Le détenteur d un DMG économise donc 1,63 e par consultation! Un bénéficiaire sous le statut de BIM qui paie aussi 20,79 e pour la consultation retouchera : avec DMG :19,81 e sans DMG :19,39 e. Le gain avec le DMG est de 0,42 e. Prix des consultations au 01/08/2007 Qu est-ce que le ticket modérateur? La partie du tarif légal qui reste à votre charge, après le remboursement de la mutualité, s appelle ticket modérateur (ou intervention personnelle). Honoraires Tarif légal + Suppléments éventuels Partie remboursée par la mutualité Partie à charge du patient (ticket modérateur) A charge du patient 17

20 4. Eviter de consulter plusieurs médecins en cas de maladie bénigne Grippe, rhume, sinusite, entorse, gastro-entérite pour les maladies courantes et les petits bobos, en principe, il n est pas nécessaire d avoir l avis de plusieurs médecins. On peut le comprendre cependant si la maladie est grave, mais c est inutile dans les situations évoquées. Nous risquons fort de dépenser notre argent (et celui qui sert à rembourser d autres personnes souffrantes) pour entendre le même diagnostic et recevoir le même traitement. Pourquoi consulter ailleurs? Est-ce parce que notre confiance est ébranlée? Est-ce parce qu un proche nous a parlé d un autre médecin? Il est parfois utile de se poser ces questions. La confiance est en tout cas essentielle pour développer une relation harmonieuse avec notre médecin. Si cette relation est bonne, si nous nous sentons libre de parler, de lui confier nos craintes, nos attentes, nos réflexions sur la vie et la maladie bref, si nous avons l impression que le médecin nous écoute et nous respecte, nous aurons moins envie et moins besoin d aller voir ailleurs. Cette relation de confiance devrait à certains moments nous permettre de lui parler de notre doute par rapport à son diagnostic par exemple, de lui poser des questions sur le traitement, de lui demander des précisions sur notre état de santé, etc. 18

21 Moins cher : de nombreuses Maisons médicales Implantée dans un quartier, une maison médicale propose des soins dans les disciplines habituelles de la médecine familiale : y sont regroupés médecins généralistes, infirmiers, kinésithérapeutes À ces prestations, s ajoutent la garde médicale, le suivi psychosocial ou préventif, des actions d éducation à la santé pour favoriser l information des usagers, etc. L idée est d offrir des soins tout en tenant compte de la situation sociale, économique et psychologique de la personne, mais aussi de la conseiller sur la façon dont elle gère sa santé et dont elle la considère en général. En plus de ces caractéristiques communes, bon nombre de maisons médicales fonctionnent selon des règles de financement particulières (dites «au forfait», par opposition au paiement classique «à l acte» de chaque consultation ou intervention médicale ou paramédicale - voir plus bas). Ceci présente pour le patient un avantage financier certain. 19

22 Attention toutefois, si vous entrez dans ce système, vous serez tenu(e) à certaines obligations telles que ne pas consulter ailleurs pour les problèmes pris en charges au sein de la maison médicale (sauf cas particuliers : un séjour loin du quartier, par exemple), ne pas faire appel à un autre infirmier ou kinésithérapeute, etc. 12! Plus de renseignements auprès de la Fédération des maisons médicales, 52 boulevard du Midi, 1000 Bruxelles (tél. 02/ ; courriel : Dans les maisons médicales qui ont conclu une convention avec les organismes assureurs, le patient inscrit ne paye rien, ni lors des consultations ni lors des visites à domicile. La sécurité sociale verse en effet un forfait annuel pour chaque abonné à la maison médicale (qu il consomme des soins ou non). Avec cela, l équipe assure sans autre transaction financière les prises en charge de ceux qui la fréquentent. 12 Il s agit d une simple inscription sans frais auprès de l équipe; elle est résiliable si un jour vous voulez y mettre fin. 20

23 5. Privilégier les médicaments moins chers C est réduire notre facture «médicaments» de 30%! Certains médicaments sont en vente libre, d autres sont soumis à prescription médicale et délivrés uniquement en pharmacie. Ils peuvent recouvrir plusieurs appellations. Le médicament original (ou spécialité) Lorsqu une firme pharmaceutique découvre une nouvelle substance active contre une maladie, elle la protège en déposant un brevet. Personne d autre ne pourra produire et commercialiser cette substance pendant 20 ans. Le médicament est mis en vente sous un nom de marque ; c est ce qu on appelle le médicament original. Le médicament équivalent (ou copie) Lorsque le médicament original est commercialisé depuis au moins 10 ans en Europe et que ses effets sont bien connus et répertoriés, les firmes pharmaceutiques peuvent alors proposer des médicaments équivalents à la spécialité originale. On trouve alors sur le marché plusieurs marques de médicaments qui peuvent être prescrits pour une même maladie. 21

24 Depuis peu, il existe un nouveau mode de prescription qui peut aussi diminuer nos frais pharmaceutiques (DCI, voir plus loin). En outre, la sécurité sociale propose des mesures financièrement intéressantes dans des domaines particuliers comme la contraception. Bref, on peut vraiment faire des économies au rayon «médicaments». Le médicament générique Durant un certain laps de temps, les médicaments de marque sont couverts par un brevet qui protège la firme pharmaceutique de la concurrence et lui permet de rentabiliser les recherches nécessaires à la mise au point du produit. Quand ce brevet arrive à échéance, les médicaments génériques peuvent être fabriqués. Leur particularité? Ils sont au minimum 30% moins cher que le médicament de marque, alors qu ils contiennent la même substance active et le même dosage. Ce qui signifie qu ils répondent aux mêmes conditions thérapeutiques pour un coût nettement moins élevé que l original. A deux nuances importantes près : certains produits de marque, pour rester compétitifs par rapports aux génériques, baissent également leur prix ; à composition équivalente, certains génériques s en tiennent aux 30 % de réduction du prix initial tandis que d autres n hésitent pas à descendre sensiblement plus bas. Pour un produit donné, certains génériques sont donc financièrement plus avantageux que d autres. 22

25 Demander au médecin de prescrire des médicaments équivalents Seuls les médecins sont habilités à prescrire tel ou tel médicament parmi les produits équivalents existants : les pharmaciens n ont pas encore le droit de substitution, c est-à-dire le droit de changer le médicament prescrit par un médicament identique et moins cher. Ils peuvent cependant prendre contact avec le médecin afin de le sensibiliser au générique ou à la copie du médicament existant. Que payons-nous exactement lors de l achat d un médicament? Au comptoir, nous ne payons quasi jamais l entièreté du prix des médicaments remboursés délivrés sur prescription médicale 13. En réalité, nous ne payons que notre ticket modérateur (c est-à-dire ce qui reste à notre charge après l intervention de la mutualité). Le prix de référence Il s agit du prix du médicament le moins cher dans la série quand il y a des équivalents. Cela signifie que lorsque nous achetons un médicament de marque, nous sommes souvent remboursés en fonction du prix du médicament équivalent le moins cher et non du prix du médicament acheté! Retenons donc que le remboursement d un médicament se fait toujours en fonction du médicament le moins cher! 13 Parfois en attendant l accord du médecin-conseil, il faut quand même payer le prix plein 23

26 C est toujours ça de gagné Deux médicaments composés de la même substance active, l un est une spécialité vendue à 15 e, l autre un générique vendu à 10 e. Nous dirons pour l exemple qu ils sont tous les deux remboursés à 75%. Le prix de référence sera donc celui du générique, soit 10 e. Le remboursement de l un comme de l autre médicament sera de 75% de 10 e, soit 7,5 e. Si le choix se porte sur le médicament original, le montant que vous payerez au pharmacien sera de 15 e - 7,5 e, soit 7,5 e. Si c est le générique qui est choisi, le prix payé en pharmacie sera de 10 e - 7,5 e, soit de 2,5 e. Le générique vous coûte 5 e de moins. Alors, convaincu? 24

27 D autres conseils pour trouver des alternatives moins chères? Sur le site de la Mutualité socialiste : Un nouveau mode de prescription qui peut faire baisser nos dépenses Les médecins ne sont plus obligés de mentionner une marque ou un nom commercial de médicament sur une ordonnance ; ils peuvent se contenter de renseigner l intitulé validé internationalement qui désigne le principe actif ou la molécule thérapeutique dont la personne a besoin. C est ce qu on appelle la prescription sous DCI (Dénomination Commune Internationale). Ce que la revue française de formation continue Prescrire appelle avec pertinence «le vrai nom du médicament». Un nom strictement scientifique qui présente pas mal d avantages pratiques : il sera compris par un pharmacien lors d un séjour à l étranger (alors que le nom commercial de notre produit familier peut varier très fort selon le pays) ; il nous permet aussi de repérer dans notre pharmacie familiale des substances identiques achetées sous des noms distincts et qu il conviendrait de ne pas cumuler pour éviter des sur-dosages, etc. Avec la prescription en DCI, tout se décide alors avec le pharmacien. Lorsque nous lui donnons ce type d ordonnance, nous pouvons choisir avec lui le médicament qui nous convient le mieux. Le choix dépendra de plusieurs critères: le prix, le stock de médicaments de marque ou de génériques en pharmacie. Le pharmacien ne peut pas changer la forme galénique du médicament prescrit: en effet, si toutes les formes solides (comprimés, cellules, pilules, capsules) à libération instantanée sont interchangeables, il ne peut pas remplacer des comprimés par un sirop. De plus, le pharmacien doit respecter le conditionnement (nombre d unités prescrites par le médecin) et le dosage du médicament et veiller à la continuité du traitement lors d une maladie chronique par exemple. 25

Si le MAF m était conté...

Si le MAF m était conté... Si le MAF m était conté... MAXIMUM A FACTURER MAF trois lettres qui renvoient au "maximum à facturer". Cet élément de notre système de protection sociale limite le risque de devoir supporter des coûts

Plus en détail

Gros plan sur les statuts Omnio et BIM!

Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! EN PRATIQUE Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! Une brochure des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 - F 02 778 94 04 commu@mloz.be Photos > Reporters www.mloz.be (

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

La mise en ordre de mutuelle

La mise en ordre de mutuelle Version n : 1 Dernière actualisation : 14-12-2007 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une mutuelle? 3) Qu est-ce que la mise en ordre de mutuelle? 4) Qu entend-on par «remboursement des soins de

Plus en détail

GROS PLAN SUR LES STATUTS

GROS PLAN SUR LES STATUTS CONSEIL PRATIQUE Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! GROS PLAN SUR LES STATUTS GROS PLAN SUR LES STATUTS OMNIO ET BIM! Les soins médicaux peuvent avoir de lourdes conséquences sur le portefeuille des

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins!

HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins! HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins! PROTÉGEZ-VOUS CONTRE LES FRAIS D HOSPITALISATION ÉLEVÉS! Une hospitalisation peut coûter cher et l intervention de l assurance maladie

Plus en détail

Le médecin-conseil de votre mutualité

Le médecin-conseil de votre mutualité en pratique Le médecin-conseil de votre mutualité www.omnimut.be 1 www.omnimut.be Le médecin-conseil de votre mutualité le médecin-conseil de votre mutualité Vous êtes en incapacité de travail et percevez

Plus en détail

Réponse à 6 questions-clés sur le statut OMNIO

Réponse à 6 questions-clés sur le statut OMNIO Le 13 mars 2007. Réponse à 6 questions-clés sur le statut OMNIO - Daniel Draguet - Rétroacte En 1997, le statut VIPO (veufs, invalides, pensionnés et orphelins) a été élargi à tous les bénéficiaires d

Plus en détail

Déclaration d admission Coût de l hospitalisation

Déclaration d admission Coût de l hospitalisation Déclaration d admission Coût de l hospitalisation Choix de chambre et conditions financières pour une admission classique ou en hôpital de jour. Introduction Le présent document vise à vous informer des

Plus en détail

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE Introduction L assurance obligatoire soins de santé et indemnités est une branche de la sécurité sociale à côté des branches relatives aux: - accidents de travail et

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée

La prise en charge de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Édition 2012 LA PRISE EN CHARGE DE VOTRE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Sommaire Votre protocole de soins en pratique p 4 Comment êtes-vous remboursé? p

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

ASSURANCES HOSPITALISATION

ASSURANCES HOSPITALISATION ASSURANCES HOSPITALISATION RÈGLEMENT EN VIGUEUR AU 01-01-2016 Article 1 Objet de l assurance L assurance a pour objet d accorder, à charge de la Société Mutualiste SOLIMUT, une intervention financière

Plus en détail

Tout savoir sur l'assurance santé

Tout savoir sur l'assurance santé Tout savoir sur l'assurance santé Protéger votre santé avec Generali Il est important que vous ayez les moyens de rester en bonne santé. Or les frais de santé en France sont de plus en plus élevés. Disposer

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Forfait 18 euros Parodontologie Auxiliaires médicaux Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé SOMMAIRE P. 3 A quoi sert une

Plus en détail

L AIDE MÉDICALE URGENTE

L AIDE MÉDICALE URGENTE L AIDE MÉDICALE URGENTE L aide médicale urgente s applique uniquement aux personnes en séjour illégal c est-à-dire celles qui ne disposent d aucune autorisation de séjour, même temporaire, qui ne sont

Plus en détail

ENQUÊTE DE SANTÉ 2013

ENQUÊTE DE SANTÉ 2013 ENQUÊTE DE SANTÉ 2013 RAPPORT 3 : UTILISATION DES SERVICES DE SOINS DE SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Sabine Drieskens, Lydia Gisle (éd.) Institut Scientifique de Santé Publique Direction Opérationnelle

Plus en détail

L allocation gratuite de l INAMI et les avantages sociaux

L allocation gratuite de l INAMI et les avantages sociaux L allocation gratuite de l INAMI et les avantages sociaux pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes AMMA ASSURANCES a.m. Banque 550-3117000-92 Page 1 of 8 Qu est-ce que l INAMI? L Institut

Plus en détail

Dix ans de «Baromètre coûts hospitaliers»

Dix ans de «Baromètre coûts hospitaliers» Dix ans de «Baromètre coûts hospitaliers» Jean-Marc Laasman Leila Maron Jérôme Vrancken Bruxelles, le 26 novembre 2013. Près de dix ans après la publication de son premier «Baromètre coûts hospitaliers»,

Plus en détail

Déclaration d admission pour admission en hôpital psychiatrique: choix de chambre et conditions financières

Déclaration d admission pour admission en hôpital psychiatrique: choix de chambre et conditions financières ADRESSOGRAMME Déclaration d admission pour admission en hôpital psychiatrique: choix de chambre et conditions financières 1. Suppléments de chambre - suppléments d'honoraires J'ai pris connaissance des

Plus en détail

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité,

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes La Garantie Santé Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au registre national des mutuelles sous le

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

frais Des suite à un accident du travail?

frais Des suite à un accident du travail? frais Des suite à un accident du travail? Leo Blanchette - Fotolia.fr Pour qui Medex paie les frais? Pour quels frais Medex intervient? Quels sont les montants? Quand et comment introduire vos frais? Si

Plus en détail

La franchise médicale en pratique

La franchise médicale en pratique Information presse le 26 décembre 2007 La franchise médicale en pratique La franchise médicale s applique à partir du 1 er janvier 2008 sur les boîtes de médicaments, les actes paramédicaux et les transports

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/137 DÉLIBÉRATION N 07/003 DU 9 JANVIER 2007, MODIFIÉE LE 2 FÉVRIER 2010, LE 5 JUILLET 2011 ET LE 7 OCTOBRE 2014,

Plus en détail

Synthèse des questions-réponses

Synthèse des questions-réponses Synthèse des questions-réponses La feuille de soins, même non remplie par le PS (professionnel de santé) doit être jointe à la PM (prescription médicale) et aux factures. Signaler à la section, à l unité

Plus en détail

GUIDE DE. l aide médicale. Version novembre 2015 Aide médicale

GUIDE DE. l aide médicale. Version novembre 2015 Aide médicale GUIDE DE l aide médicale Version novembre 2015 Aide médicale GUIDE DE L AIDE MÉDICALE (URGENTE) en six pas... Qu est-ce que l aide médicale? L aide médicale dépend-elle de ma situation de séjour? Comment

Plus en détail

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial carte SIS mutuelle aide médicale d urgence handicap planning familial maison médicale hôpital pharmacie médecin de garde Santé Je vis en Belgique. Ai-je droit aux soins de santé? En Belgique, tout le monde

Plus en détail

SPVIE SANTE AMI T.N.S. Brochure

SPVIE SANTE AMI T.N.S. Brochure SPVIE SANTE AMI T.N.S. Brochure Valable à compter du 15 Septembre 2014 LES AVANTAGES de la gamme SPVIE SANTÉ AMI TNS 1 Un produit ATTRACTIF. Aucune sélection médicale à l entrée.. Une couverture immédiate

Plus en détail

La solution santé et prévoyance modulable de Generali.

La solution santé et prévoyance modulable de Generali. La solution santé et prévoyance modulable de Generali. 2 Pour faire face aux aléas de la vie La Prévoyance Entreprise 6-20 de Generali est un contrat de prévoyance/santé qui vous permet d apporter à vos

Plus en détail

PROTECTION MALADIE LA COMPLÉMENTAIRE CMU

PROTECTION MALADIE LA COMPLÉMENTAIRE CMU LA COMPLÉMENTAIRE CMU La complémentaire CMU (Couverture maladie universelle) est une protection maladie complémentaire de service public, gratuite, sous condition de ressources, dont le contenu est défini

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES

PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES Frans Français PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES le médecin De Famille LE MÉDECIN DE FAMILLE Vous vous posez des questions concernant votre santé? Vous ne vous sentez pas bien? Allez donc voir

Plus en détail

L assurance soins de santé en Belgique. Ce que vous voulez savoir...

L assurance soins de santé en Belgique. Ce que vous voulez savoir... L assurance soins de santé en Belgique Ce que vous voulez savoir... Index L assurance soins de santé en Belgique Introduction 3 Votre affilation à CM Antwerpen 4 Ressortissant de l EEE en possession d

Plus en détail

THE WALT DISNEY COMPANY France

THE WALT DISNEY COMPANY France THE WALT DISNEY COMPANY France Régime FRAIS DE SANTE Ensemble du Personnel Ce document n est qu une présentation des garanties de votre contrat Frais de Santé et de ses modalités de gestion. Il ne peut

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

Choix de chambre. conditions financières

Choix de chambre. conditions financières Déclaration d admission Modèle Hôpital général AR du 28/3/2014 modifiant l AR du 17/6/2014 Choix de chambre & conditions financières Etiquette d identification du patient hospitalisé N INAMI : 7/10/412/16

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS

ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS ÉTRANGER FRANCE et MONACO ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS I. MEMBRES PARTICIPANTS CATÉGORIES ASSIETTE DE LA COTISATION DE BASE TAUX

Plus en détail

SPVIE SANTÉ PARTICULIER

SPVIE SANTÉ PARTICULIER SPVIE SANTÉ PARTICULIER Brochure Valable à compter du 1 er Décembre 2013 1 Vos AVANTAGES SPVIE SANTÉ PARTICULIER. Aucune sélection médicale à l entrée.. Une couverture immédiate à la souscription, sans

Plus en détail

Une politique du médicament au service de la sécurité sociale

Une politique du médicament au service de la sécurité sociale MÉDICAMENT Une politique du médicament au service de la sécurité sociale Thierry Wathelet, secrétaire adjoint de la Fédération des maisons médicales, médecin généraliste à la maison médicale Espace santé

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Vue d ensemble. Nos prestations pour vous

Vue d ensemble. Nos prestations pour vous Vue d ensemble Nos prestations pour vous Assurance obligatoire des soins (AOS) BASIS Assurance de base Traitements ambulatoires Médecine complémentaire Promotion de la santé Prévention Implants Médecins

Plus en détail

Swiss santé, Ma formule Guide pratique de votre assurance santé

Swiss santé, Ma formule Guide pratique de votre assurance santé Swiss santé, Ma formule Guide pratique de votre assurance santé Vous avez choisi une assurance Swiss santé et nous vous remercions de votre confiance. Vous n êtes pas toujours à l aise avec le fonctionnement

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

MUTUELLE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE GARANTIES SANTÉ ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE. Vivez bien protégés avec la MMJ

MUTUELLE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE GARANTIES SANTÉ ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE. Vivez bien protégés avec la MMJ MUTUELLE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE GARANTIES ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE Vivez bien protégés avec la MMJ 1 CHOISIR VOTRE PROTECTION EN TOUTE LIBERTÉ POURQUOI ADHÉRER? La MMJ s engage à faire vivre des

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

PARTENAIRES SPVIE SANTE T.N.S. Brochure

PARTENAIRES SPVIE SANTE T.N.S. Brochure SPVIE SANTE T.N.S. Brochure Valable à compter du 1 er Janvier 2015 Vos AVANTAGES SPVIE SANTÉ TNS 1. Aucune sélection médicale à l entrée.. Une couverture immédiate à la souscription, sans délai de carence..

Plus en détail

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014 L assurance soins de santé en Belgique : une introduction Thomas Rousseau 12 juin 2014 Introduction L assurance maladie obligatoire L assurance soins de santé L assurance indemnités (maladie, accident,

Plus en détail

SPVIE SANTé TNS. Professions libérales, Gérants de société, Indépendants Travailleurs Non Salariés au RSI. Brochure

SPVIE SANTé TNS. Professions libérales, Gérants de société, Indépendants Travailleurs Non Salariés au RSI. Brochure SPVIE SANTé TNS Professions libérales, Gérants de société, Indépendants Travailleurs Non Salariés au RSI Brochure L offre MUTUELLE SANTé des PROFESSIONNELS 1 Vos avantages SPVIE SANTé TNS. Aucune sélection

Plus en détail

Santé et prévoyance. Un régime unique avec : Le conjoint et les enfants couverts sans majoration de cotisation.

Santé et prévoyance. Un régime unique avec : Le conjoint et les enfants couverts sans majoration de cotisation. 1) Frais de santé - Garanties Santé et prévoyance Un régime unique avec : Le conjoint et les enfants couverts sans majoration de cotisation. Noémie (facultatif) : Télétransmission par les Caisses Primaires

Plus en détail

Découvrez les garanties

Découvrez les garanties Découvrez les garanties la mutuelle santé et la couverture prévoyance qui s adaptent à vos besoins Découvrez vos garanties MGENERATION Initiale santé prévoyance Pack se soigner autrement action sociale

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 1) Règles et critères généraux DEMANDE D AIDE FINANCIERE La demande ne peut être introduite que lorsque toutes les instances officielles ou privées ont été sollicitées (Mutuelle, CPAS, Fonds Spécial de

Plus en détail

étudiants et jeunes en formation

étudiants et jeunes en formation TARIFS 2015 INCHANGÉS tarifs 2015 étudiants et jeunes en formation Mutuelle fondée en 1880 par les Compagnons du devoir étudiants et jeunes en formation tarifs 2015 1 le ralliement le sens du devoir pour

Plus en détail

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen. Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen. Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317 Organisation Organisatie Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317 Avenue des Alliés 2 6000 CHARLEROI Tél. : (071) 50 77 77 Fax : (071) 50 77 99 Acupuncture Avantages Voordelen Activité

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

livret d accueil Frais de santé

livret d accueil Frais de santé www.verspieren.com livret d accueil Frais de santé Santé Prévoyance Ce document n a pas de valeur contractuelle. Télétransmission, tiers-payant, décompte frais de santé un langage parfois compliqué pour

Plus en détail

Mes Indispensables SMERAG

Mes Indispensables SMERAG Sécu étudiante & Mutuelle Mes Indispensables Année universitaire 2015-2016 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire

Plus en détail

AMMA vous épaule en toutes circonstances.

AMMA vous épaule en toutes circonstances. L allocation gratuite de l INAMI pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances. A L L O C A T I O N I N A M I Qu est-ce

Plus en détail

FRMJC-IDF. Catégorie de personnel : Ensemble du Personnel Adhésion à caractère obligatoire Proposition n 3S00427-1 Proposition réalisée le 02/10/2015

FRMJC-IDF. Catégorie de personnel : Ensemble du Personnel Adhésion à caractère obligatoire Proposition n 3S00427-1 Proposition réalisée le 02/10/2015 FRMJC-IDF Catégorie de personnel : Ensemble du Personnel Adhésion à caractère obligatoire Proposition n 3S00427-1 Proposition réalisée le 02/10/2015 Votre contact : Marc RICHARD Tel : 01 53 68 13 65 E-mail

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

Mutualité Libre Case réservée à la Mutualité Libre Securex N d intermédiaire Nom N d affiliation Ou apposer une vignette

Mutualité Libre Case réservée à la Mutualité Libre Securex N d intermédiaire Nom N d affiliation Ou apposer une vignette Demande d affiliation Mutualité Libre Case réservée à la Mutualité Libre Securex N d intermédiaire Nom N d affiliation Ou apposer une vignette Vos données personnelles d identification Nom (1) Prénom(s)

Plus en détail

Santé. Un médecin généraliste se réfère à un médecin de famille, la première personne à vous conseiller si vous souffrez de problèmes de santé.

Santé. Un médecin généraliste se réfère à un médecin de famille, la première personne à vous conseiller si vous souffrez de problèmes de santé. Santé Il est important de maintenir un mode de vie sain pour prévenir les maladies mangez correctement, faites de l exercice et maintenez un bon niveau d hygiène. Au Centre d Accueil, dites au personnel

Plus en détail

PLAN SALARIÉS - Entreprise. particuliers PROFESSIONNELS entreprises. Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés

PLAN SALARIÉS - Entreprise. particuliers PROFESSIONNELS entreprises. Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés particuliers PROFESSIONNELS entreprises Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés Vous êtes dirigeant d entreprise. Vous choisissez dans le cadre de votre politique sociale de souscrire un

Plus en détail

Adhérente. Actis Santé. immédiate et sans délai d attente

Adhérente. Actis Santé. immédiate et sans délai d attente Adhérente Actis Santé Actis Santé immédiate et sans délai d attente Kit Courtier 2013 Fiche technique 6 Niveaux de garantie allant de 100 % jusqu à 400 % de la base de remboursement! Prise en charge des

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

CONVENTION TYPE AVEC UN ETABLISSEMENT DE SANTE

CONVENTION TYPE AVEC UN ETABLISSEMENT DE SANTE CONVENTION TYPE AVEC UN ETABLISSEMENT DE SANTE Entre D une part : L Union Technique de la Mutualité Malienne, dont le siège est à Badalabougou SEMA II rue 134 porte 772, représentée par Monsieur Babassa

Plus en détail

Structure des revenus des médecins (hors système forfait)

Structure des revenus des médecins (hors système forfait) Structure des revenus des médecins (hors système forfait) Paiement à l acte: consultations, visites, actes techniques Paiement à la capitation (par patient): DMG, DMG+, Passeport diabète, Trajets de soins

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Assurance complémentaire santé OMS

Assurance complémentaire santé OMS Notice d information Edition 2014 Assurance complémentaire santé OMS BÉNÉFICIAIRES Le Groupement de Prévoyance et d Assurance des Fonctionnaires Internationaux (GPAFI) est une association à but non lucratif

Plus en détail

Choisissez le niveau de vos remboursements

Choisissez le niveau de vos remboursements Brochure Choisissez le niveau de vos remboursements Les taux et les forfaits indiqués dans le tableau ci-dessous incluent les remboursements de MIEL Mutuelle et ceux du Régime Obligatoire (RO). Les pourcentages

Plus en détail

LA FACTURE D HÔPITAL? PAS D INQUIÉTUDE. Hôpital Plus L ASSURANCE HOSPITALISATION DE LA MUTUALITÉ LIBÉRALE

LA FACTURE D HÔPITAL? PAS D INQUIÉTUDE. Hôpital Plus L ASSURANCE HOSPITALISATION DE LA MUTUALITÉ LIBÉRALE LA FACTURE D HÔPITAL? PAS D INQUIÉTUDE Hôpital Plus L ASSURANCE HOSPITALISATION DE LA MUTUALITÉ LIBÉRALE Contenu I. Une assurance hospitalisation, en ai-je réellement besoin? 3 II. Hospitalisation? Passez

Plus en détail

HOSPIMUT. Il est extrêmement simple de vous affilier à notre mutualité. Nous nous occupons de votre dossier de A à Z. Contactez-nous!

HOSPIMUT. Il est extrêmement simple de vous affilier à notre mutualité. Nous nous occupons de votre dossier de A à Z. Contactez-nous! PLUS D INFORMATIONS? R APPELEZ LE 02 506 96 11, du lundi au vendredi de 8h15 à 16h30 (15h le vendredi) R SURFEZ SUR www.fmsb.be R ÉCRIVEZ À mail@fmsb.be R ENVOYEZ UN COURRIER Assurances Hospimut DA 853-290-8

Plus en détail

CHAPITRE VIII - SERVICE DES AFFAIRES SOCIALES 2010

CHAPITRE VIII - SERVICE DES AFFAIRES SOCIALES 2010 141 CHAPITRE VIII - SERVICE DES AFFAIRES SOCIALES 2010 A. PENSIONS. Les demandes de pension sont introduites, soit auprès de l Office National des Pensions, soit auprès de l Institut National d Assurances

Plus en détail

Nos prestations pour vous

Nos prestations pour vous Vue d ensemble Nos prestations pour vous Vue d ensemble des variantes d épargne Nos modèles d assurance alternatifs à l assurance obligatoire des soins BASIS Chacun a des besoins différents. C est pourquoi,

Plus en détail

Explications concernant la déclaration d'admission

Explications concernant la déclaration d'admission Explications concernant la déclaration d'admission En tant que patient, vous pouvez faire certains choix qui ont une influence considérable sur le prix final de votre séjour à l hôpital. Ces choix, c est

Plus en détail

Guide des garanties ExpatPlus Valide à partir du 1 er janvier 2008

Guide des garanties ExpatPlus Valide à partir du 1 er janvier 2008 Les tableaux ci-dessous récapitulent les garanties offertes par chaque module. Pour le détail des garanties et des définitions, veuillez vous référer au texte de la police d assurance. Toutes les garanties

Plus en détail

Une couverture santé adaptée aux besoins spécifiques de ma famille.

Une couverture santé adaptée aux besoins spécifiques de ma famille. Santé Une couverture santé adaptée aux besoins spécifiques de ma famille. Esprit de Famille Des forfaits santé évolutifs en optique, orthodontie... Des services d assistance au retour d hôpital, du soutien

Plus en détail

Garantie Harmonie Santé Partenaires. Régime général. www.harmonie-mutuelle.fr

Garantie Harmonie Santé Partenaires. Régime général. www.harmonie-mutuelle.fr Garantie Harmonie Santé Partenaires Régime général www.harmonie-mutuelle.fr Votre santé mérite toute notre attention Les avantages de Harmonie Santé Partenaires Le partenariat conclu entre notre mutuelle

Plus en détail

Garantie Harmonie Santé Partenaires. Régime général. www.harmonie-mutuelle.fr

Garantie Harmonie Santé Partenaires. Régime général. www.harmonie-mutuelle.fr Garantie Harmonie Santé Partenaires Régime général www.harmonie-mutuelle.fr Votre santé mérite toute notre attention Les avantages de Harmonie Santé Partenaires Le partenariat conclu entre notre mutuelle

Plus en détail

Votre transfert. Comment se passe votre transfert? Quels sont les documents indispensables? Un stage d attente est-il à prévoir?

Votre transfert. Comment se passe votre transfert? Quels sont les documents indispensables? Un stage d attente est-il à prévoir? La Mutualité Libérale Hainaut-Namur Votre transfert Comment se passe votre transfert? Aucune démarche n est nécessaire par rapport à votre mutualité actuelle. Nous prenons en charge l ensemble des procédures

Plus en détail

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS Vous êtes dirigeant d entreprise. Vous choisissez de souscrire un régime de prévoyance pour vos salariés cadres. Le PLAN CADRES

Plus en détail

En 2013, le régime de prévoyance de l industrie pharmaceutique compte plus de 80.000 salariés et 14.000 anciens salariés.

En 2013, le régime de prévoyance de l industrie pharmaceutique compte plus de 80.000 salariés et 14.000 anciens salariés. Contact Octobre 2013- N 17 Lettre d information du Régime de Prévoyance de l Industrie Pharmaceutique En 2013, le régime de prévoyance de l industrie pharmaceutique compte plus de 80.000 salariés et 14.000

Plus en détail

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ 2 INTRODUCTION LE GROUPE AG2R LA MONDIALE, UNE EXPERTISE COMPLÈTE EN ASSURANCE DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE Qu est-ce que la protection sociale? PROTECTION SOCIALE EN FRANCE La protection sociale désigne tous les mécanismes de prévoyance collective, permettant aux individus de faire face aux conséquences financières

Plus en détail

GARANTIES ET SERVICES

GARANTIES ET SERVICES AGENTS TERRITORIAUX : Bénéficiez de la nouvelle gamme TERREA de la Mutuelle Familiale. Elle vous est spécialement dédiée. Ses produits sont labellisés et éligibles à la participation employeur. Vous avez

Plus en détail

SERVICES. aux Adhérents NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

SERVICES. aux Adhérents NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE SERVICES aux Adhérents NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Services aux adhérents + En partenariat avec

Plus en détail

Votre complémentaire santé collective avec MUTEX

Votre complémentaire santé collective avec MUTEX Convention Collective Nationale des Établissements d Enseignement Privés sous contrat S Votre complémentaire santé collective avec MUTEX AN TÉ ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT PRIVÉS VOTRE COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail