Cette fiche d information vous explique comment prendre le traitement antalgique prescrit par voie orale après votre intervention.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cette fiche d information vous explique comment prendre le traitement antalgique prescrit par voie orale après votre intervention."

Transcription

1 201 avenue d Alsace B.P COLMAR Cedex Fiche Information patient : Les antalgiques par voie orale après chirurgie d'épaule Réf : CLU/DIN/INF/014 Version : 1.0 Etat : Applicable Mise en application : Madame, Monsieur Cette fiche d information vous explique comment prendre le traitement antalgique prescrit par voie orale après votre intervention. A domicile, vous devez continuer à mesurer votre douleur comme lors de votre hospitalisation de 0 (aucune douleur) à 10 (la pire douleur imaginable) La prise des antidouleurs sera fonction de votre intensité de douleur et de votre tolérance. C est pourquoi la prescription médicale de sortie concernant les antalgiques de palier 2 et 3 (douleur modérée à intense) peut varier et des traitements de secours vous sont proposés. Douleur faible Douleur jusqu à 3 PALIER 1 Paracétamol Anti inflammatoire Douleur modérée Douleur de 4 à 6 PALIER 2 Tramadol ET / OU Néfopam Douleur forte Douleur de 7 à 10 PALIER 3 Actiskénan

2 Spécialité / générique Dafalgan 500 mg, Efferalgan, Doliprane. (paracétamol) Bi-Profénid LP 100mg (anti Inflammatoire) Topalgic LP 100 mg (tramadol LP 100 mg) Acupan 20 mg / 2ml (néfopam) Antalgiques de palier 1 : douleur faible : EN jusqu à 3 Informations à connaitre - C est le médicament prescrit en priorité contre la douleur - Il commence à agir à partir de 30 min s il est effervescent et à partir d 1 h s il est en gélule - 1 à 2 cp(s) ou gélule(s) par prise toutes les 4 à 6 h, attendre au moins 4 h entre 2 prises - La dose maximale de Dafalgan (paracétamol) pour un adulte est de 4 grammes par jour - En dessous de 50 kg elle est de 3 grammes par jour La prise en systématique, à heure fixe, permet de mieux contrôler la douleur et d éviter les pics douloureux pendant la période aiguë - C est un médicament qui agit contre l inflammation et la douleur - 1 cp matin et soir à prendre au cours d un repas, durée du traitement : 2-3 jours Il est administré en association au Dafalgan (paracétamol) ainsi qu avec d autres antidouleurs plus puissants. Vous ne devez pas prendre en même temps un autre anti inflammatoire. Vous ne devez pas le prendre en cas de grossesse, de problème digestif ou rénal - Un traitement protecteur pour éviter les brûlures d estomac est associé systématiquement : Eupantol (pantoprazole) 20 mg 1 gélule le soir Antalgiques de palier 2 : douleur modérée : EN de 4 à 6 - C est un antidouleur puissant. Il est associé au Dafalgan (paracétamol) - 1 cp matin et soir - Il peut entrainer nausées, vomissements, somnolence, vertiges, maux de tête - Un traitement contre les nausées vomissements vous est prescrit : Anausin LP 15 mg (metoclopramide) 1 cp matin et soir - Eviter l alcool et soyez prudent en cas de conduite de véhicules - Ce médicament est un antidouleur à prendre, soit en alternance avec le Topalgic LP 100 mg (tramadol) pour des douleurs insuffisament calmées, soit à la place du Topalgic LP 100 mg (tramadol) si mauvaise tolérance. Dans tous les cas il est associé au Dafalgan (paracétamol) - 1 ampoule buvable à renouveler par 4 à 6 h selon la douleur. Attendre au moins 4 heures entre 2 prises, sans dépasser 6 ampoules par 24 h. - Il est à utiliser avec prudence si vous avez une maladie cardiaque. Il est contre indiqué en cas de glaucome - Il peut entrainer nausées, vomissements, sueurs, somnolence, vertiges, palpitations - Un traitement contre les nausées vomissements vous est prescrit : Anausin LP 15 mg (metoclopramide) 1 cp matin et soir

3 Antalgiques de palier 3 : douleur forte : EN de 7 à 10 Spécialité / générique Actiskénan 10, 20 mg (sulfate de morphine à libération immédiate) Informations à connaitre - La morphine est un traitement de secours efficace qui s associe aux autres antidouleurs pour améliorer le soulagement des douleurs fortes. - Le traitement n induit pas de dépendance. - Il existe une législation particulière pour la prescription et la délivrance de ce type de médicament (ordonnance sécurisée). - Actiskénan 10 ou 20 mg per os (selon la prescription médicale) par 4 à 6 h selon l intensité de la douleur pendant 48 h maximum si douleur forte non calmée par le traitement de fond - Il commence à agir à partir de 30 min - Attendre au moins 4 h entre 2 prises - Il peut entrainer nausées, vomissements, somnolence, vertiges, constipation - Le traitement en prévention des nausées vomissements : Anausin LP 15 mg (metoclopramide) 1 cp matin et soir doit être poursuivi - Eviter l alcool - La conduite et l utilisation de machines vous est interdit en raison de la possible baisse de vigilance

4 Pour mieux comprendre Les antidouleurs SONT DES MEDICAMENTS FAITS POUR VOUS SOULAGER mais peuvent entrainer des désagréments plus ou moins gênants, variables selon les personnes et qui parfois nécessitent jusqu à l ARRET du médicament. Des alternatives vous sont alors proposées pour l association des antalgiques en raison des susceptibilités individuelles. Avec le Dafalgan (paracétamol) : Cet antidouleur de palier 1 est très bien toléré. Il est associé à d autres anti douleurs tels que un anti-inflammatoire le Bi-Profénid LP 100 mg (kétoprofène), au Topalgic LP 100 mg (tramadol) et / ou à l Acupan (néfopam) et / ou à l Actiskénan ce qui permet de diminuer la dose totale des antidouleurs et donc de diminuer les désagréments. Avec le Topalgic LP 100 mg (tramadol) : Les effets indésirables tels que les nausées vomissements sont fréquents avec cet antidouleur de palier 2 et certaines personnes ne le supportent pas du tout. Un traitement en prévention des nausées vomissements induits par le Topalgic LP 100 mg (tramadol) vous être prescrit : Anausin LP 15 mg (metoclopramide) 1 cp matin et soir. Si malgré cela vous avez toujours des nausées vomissements et des douleurs arrêtez le TOPALGIC LP 100 mg (Tramadol) et essayez l ACUPAN 20 mg (néfopam) Avec l Acupan 20 mg (néfopam) : La présentation, en ampoule injectable vous est prescrite par voie orale pour une meilleure tolérance (moins d effets de nausées, vomissements, sueurs). A prendre avec un peu de liquide (eau, lait, jus de fruits ) ou sur un sucre pour masquer son goût amer. Cet antalgique peut être pris : - Soit EN REMPLACEMENT du TOPALGIC LP 100 mg (tramadol) si les désagréments sont trop gênants et que le niveau d intensité de la douleur soit supportable - Soit EN ALTERNANCE avec le TOPALGIC LP 100 mg (tramadol) selon l intensité de vos douleurs Avec l Actiskénan : Cet antidouleur de palier 3 est un traitement de secours à base de morphine qui s associe aux autres antidouleurs. Ce traitement vous est prescrit pour une courte durée en cas de douleurs fortes non calmées par le traitement de fond. A partir du 3 ème jour : Si vous êtes insuffisamment soulagé, contactez votre médecin traitant pour réadapter le traitement antalgique.

5 201 avenue d Alsace B.P COLMAR Cedex Fiche Information patient : Les antalgiques par voie orale après chirurgie arthroscopique d'épaule Réf : CLU/DIN/INF/014 Version : 1.0 Etat : Applicable Mise en application : 1 OBJET : Informer et donner des conseils au patient concernant la gestion des médicaments antalgiques administrés par voie orale après le geste chirurgical. 2 DOMAINE D APPLICATION : Chirurgie ambulatoire 3 REFERENCES : 3.1 Références externes : Manuel de certification des établissements de santé (V2010) o Référence 12 : La prise en charge de la douleur E1 : Des protocoles analgésiques issus des recommandations de bonne pratique et adaptés au type de chirurgie pratiquée, à la pathologie donnée, aux types de patients, à la douleur induite par les soins sont définis. Circulaire du 2 MARS 2006 relative à la charte de la personne hospitalisée Code de la Santé Publique, art L110-5 : impose une obligation de prise en charge de la douleur RFE douleur postopératoire 2008 Recommandations AFFSSAPS janvier Références internes : Référence : Titre du document : CLU/MOP/DOG/023 Les antalgiques chez l'adulte CLU/MOP/MEM/009 Protocole antalgique de la chirurgie arthroscopique d'épaule en ambulatoire 4 DEFINITIONS : Antalgique = antidouleur : médicament qui permet d atténuer, voire de supprimer la douleur 5 RESPONSABILITES : Les praticiens sont responsables de la prescription médicale. L infirmière est responsable de l application des prescriptions médicales, de la surveillance des patients et de la tenue du dossier de soin. Cette procédure est sous la responsabilité du praticien responsable du patient, responsabilité partagée avec les équipes soignantes et pluridisciplinaires chargées de la mise en œuvre des soins. 6 GROUPE DE TRAVAIL : MEYER Nathalie, Dr CANTORE, Dr EHRHARD Nicolas, Dr GAGNEUR, Dr JOCHUM, Dr LABBANI, Dr MICHEL, Dr ROEDEL, Dr SACRE Site d application : Hôpital Albert Schweitzer Rédigé par : Fonction : Signature : Date : MEYER Nathalie IADE Ressource Douleur Validé par : Fonction : Signature : Date : Docteur JOCHUM Denis Président du CLUD Approuvé par : Fonction : Signature : Date : HUIN Pierre Directeur de l Organisation et de la Qualité Liste de Diffusion :

6 201 avenue d Alsace B.P COLMAR Cedex Fiche Information patient : Les antalgiques par voie orale après chirurgie arthroscopique d'épaule Réf : CLU/DIN/INF/014 Version : 1.0 Etat : Applicable Mise en application :

Fiche Information patiente : Les antalgiques par voie orale après chirurgie de prothèse mammaire

Fiche Information patiente : Les antalgiques par voie orale après chirurgie de prothèse mammaire Fiche Information patiente : Les antalgiques par voie orale après Madame, Cette fiche d information vous explique comment prendre le traitement antalgique prescrit par voie orale après votre intervention.

Plus en détail

Fiche information patiente en obstétrique Les antalgiques par voie orale

Fiche information patiente en obstétrique Les antalgiques par voie orale 201 avenue d Alsace B.P. 20129 68003 COLMAR Cedex Fiche information patiente en obstétrique Les antalgiques par voie orale Réf : CLU/DIN/GYN/011 Version : 3.0 Etat : Applicable Mise en application : Madame,

Plus en détail

Fiche Information patient : les antalgiques par voie orale après un geste chirugical

Fiche Information patient : les antalgiques par voie orale après un geste chirugical 201 avenue d Alsace B.P. 20129 68003 COLMAR Cedex Fiche Information patient : les antalgiques par voie orale après un geste chirugical Réf : CLU/DIN/INF/012 Version : 3.0 Etat : Applicable Mise en application

Plus en détail

Information du patient devant bénéficier d'une analgésie contrôlée (PCA) Madame, Monsieur, vous allez être opéré prochainement

Information du patient devant bénéficier d'une analgésie contrôlée (PCA) Madame, Monsieur, vous allez être opéré prochainement 201 avenue d Alsace B.P. 20129 68003 COLMAR Cedex Information du patient devant bénéficier d'une analgésie contrôlée (PCA) Réf : CLU/DIN/INF/006 Version : 3.0 Etat : Applicable Mise en application : Madame,

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 28 janvier 2004 TOPALGIC 100 mg/ml, solution buvable Flacon de 10 ml Laboratoires THERAPLIX chlorhydrate de tramadol Liste I Date

Plus en détail

Les principes du traitement antalgique: L évaluation de la douleur chez l adulte Les effets secondaires du traitement médicamenteux et leur gestion

Les principes du traitement antalgique: L évaluation de la douleur chez l adulte Les effets secondaires du traitement médicamenteux et leur gestion Comment gérer le traitement antalgique Objectifs du cours 1: Connaître les bases Les principes du traitement antalgique: Les médicaments utilisés ainsi que les modalités de leur utilisation dans le cadre

Plus en détail

Protocole de prise en charge d une douleur relevant d antalgiques de paliers 1 ou 2 avec EVA<60 ou EN<6

Protocole de prise en charge d une douleur relevant d antalgiques de paliers 1 ou 2 avec EVA<60 ou EN<6 Protocole de prise en charge d une douleur relevant d antalgiques de paliers 1 ou 2 avec EVA

Plus en détail

Evaluation et prise en charge de la douleur en EHPAD

Evaluation et prise en charge de la douleur en EHPAD Evaluation et prise en charge de la douleur en EHPAD Douleur : définition «La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle, ou

Plus en détail

Antalgiques. Evaluation de la douleur. Classification

Antalgiques. Evaluation de la douleur. Classification Réflexes Jamais 2 antalgiques du même palier OMS Jamais d association de 2 morphiniques Il est fréquent d associer un antalgique d action centrale à un antalgique d action périphérique Réévaluation régulière

Plus en détail

Souffrance et douleur en fin de vie. Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J.

Souffrance et douleur en fin de vie. Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J. Souffrance et douleur en fin de vie Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J. Ducuing Toulouse Notion de souffrance totale Différentes douleurs Les traitements

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX Dr REVNIC, Unité de Soins Palliatifs, Hopital Jean Jaurès, Paris 19

PRINCIPES GENERAUX Dr REVNIC, Unité de Soins Palliatifs, Hopital Jean Jaurès, Paris 19 PRINCIPES GENERAUX Chercher la cause de la douleur Soulager une douleur aiguë avant qu elle ne se chronicise Débuter le traitement par la voie d administration la plus simple Différencier les douleurs

Plus en détail

Molécules antalgiques en SSPI

Molécules antalgiques en SSPI Lieux de diffusion : SSPI, USC, blocs opératoires Rédacteurs : C Jolly (Médecin Anesthésiste) F Hibbert (Médecin Anesthésiste) M O Rorke (IADE) Chemin informatique Version n 1 Page 1/6 Personnes concernées

Plus en détail

Les traitements de la douleur. Docteur Anne Rohan, EMASP Docteur Sophie Saizy-Callaert, Pharmacie Docteur Stéphanie Poullain-Termeau, Pharmacie

Les traitements de la douleur. Docteur Anne Rohan, EMASP Docteur Sophie Saizy-Callaert, Pharmacie Docteur Stéphanie Poullain-Termeau, Pharmacie Les traitements de la douleur Docteur Anne Rohan, EMASP Docteur Sophie Saizy-Callaert, Pharmacie Docteur Stéphanie Poullain-Termeau, Pharmacie 18 1 Plan Les traitements non médicamenteux La douleur neurogène

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier MONOCRIXO L.P. 100 mg, 150 mg, 200 mg, gélules à libération prolongée Boîte de 15

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier MONOCRIXO L.P. 100 mg, 150 mg, 200 mg, gélules à libération prolongée Boîte de 15 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 28 janvier 2004 MONOCRIXO L.P. 100 mg, 150 mg, 200 mg, gélules à libération prolongée Boîte de 15 Laboratoires THERABEL LUCIEN PHARMA

Plus en détail

PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR SERVICE DE CHIRURGIE REPARATRICE

PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR SERVICE DE CHIRURGIE REPARATRICE HÔPITAL HENRI MONDOR PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR SERVICE DE CHIRURGIE REPARATRICE - Modalités de mise en œuvre du protocole de prise en charge de la douleur - Protocole de prise en charge

Plus en détail

Les antalgiques. I. Définitions. II. Antalgiques de palier Paracétamol. 2. Aspirine et dérivés salicylés

Les antalgiques. I. Définitions. II. Antalgiques de palier Paracétamol. 2. Aspirine et dérivés salicylés Les antalgiques I. Définitions Antalgique = diminue la perception des sensations douloureuses -> Antalgique périphérique : action symptomatique au niveau de la lésion -> Antalgique central : action sur

Plus en détail

Epaule en ambulatoire

Epaule en ambulatoire Epaule en ambulatoire Modérateur... Kevin Bargoin (Nantes) Experts... Virginie Mesquida (Lyon), Kamil Elkholti (Villeurbanne), Régis Guinand (Toulouse), Pascal Gleyze (Colmar) Généralités sur l ambulatoire

Plus en détail

PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN URGENCE SOMMAIRE

PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN URGENCE SOMMAIRE PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN URGENCE Objectifs! Reconnaître le patient douloureux! Instituer un traitement adapté à l intensité de la douleur! Permettre de réévaluer systématiquement et

Plus en détail

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB-003 Pagination : 1 de 6 pages. Dr T. RAPENNE, Consultant Douleur CHU Dijon

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB-003 Pagination : 1 de 6 pages. Dr T. RAPENNE, Consultant Douleur CHU Dijon N de version: 01 Date d'application:26052000 Réf.: CMUB-003 Pagination : 1 de 6 pages Procédure N 003 Rédacteurs Dr D. HONNART (Dijon) Date 26/05/00 Validation Dr T. RAPENNE, Consultant Douleur CHU Dijon

Plus en détail

Journée du CEOR 21 juin 2011 Dr Bellia Dhondt Pierrette HAD EOVI Romans

Journée du CEOR 21 juin 2011 Dr Bellia Dhondt Pierrette HAD EOVI Romans Journée du CEOR 21 juin 2011 Dr Bellia Dhondt Pierrette HAD EOVI Romans 1 EVALUATION et TRAITEMENT de la douleur La DOULEUR définition selon l IASP. (Institut international pour l étude de la Douleur)

Plus en détail

la douleur aiguë en rhumatologie place de la morphine

la douleur aiguë en rhumatologie place de la morphine e la douleur aiguë en rhumatologie place de la morphine Docteur André LESPINE Hôpital E.Herriot LYON Les jeudis de l Europel 11 mars 2006 e Oui? Non? utilisez vous la morphine? mesurez vous la douleur

Plus en détail

La morphine, un médicament pour avoir moins mal

La morphine, un médicament pour avoir moins mal La morphine, un médicament pour avoir moins mal URGENCES les fiches SPARADRAP Quand tu as très très mal. Quand le médicament que tu prends contre la douleur ne te soulage pas assez. Fondation CNP Quand

Plus en détail

Les antalgiques chez l'adulte

Les antalgiques chez l'adulte 1 OBJET : Assurer une prise en charge efficace et sécuritaire de la douleur chez l adulte. 2 DOMAINE D APPLICATION : Bloc Opératoire, SSPI, MCO 3 REFERENCES : 3.1 Références externes : Manuel de certification

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009 NAUSÉES ET VOMISSEMENTS

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009 NAUSÉES ET VOMISSEMENTS Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance Juin 2009 NAUSÉES ET VOMISSEMENTS NAUSÉES ET VOMISSEMENTS Ce qu il faut savoir Les nausées correspondent à une sensation de malaise ou

Plus en détail

ONCOMEL Le 15 novembre Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois

ONCOMEL Le 15 novembre Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois ONCOMEL Le 15 novembre 2016 Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois Complexité du domicile Complexité par elle-même de la maladie cancéreuse! Contexte social et familial Disponibilité des soignants

Plus en détail

Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu APHP

Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu APHP Que faire quand la morphine est mal tolérée? Journée de la filière gériatrique nord 92 Février 2016 Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu

Plus en détail

PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE ANTALGIQUE DES INJECTIONS DE TOXINE BOTULIQUE CHEZ L ENFANT

PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE ANTALGIQUE DES INJECTIONS DE TOXINE BOTULIQUE CHEZ L ENFANT Comité de lutte contre la douleur PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE ANTALGIQUE DES INJECTIONS DE TOXINE BOTULIQUE CHEZ L ENFANT Référence : CLUD 45 Version : 3 Date de diffusion Intranet : 2016 Objet Ce protocole

Plus en détail

Etre soigné, c est aussi être informé

Etre soigné, c est aussi être informé Livret d informations Etre soigné, c est aussi être informé Unité de Chirurgie Ambulatoire Département de Chirurgie Orthopédique, Traumatologique et Reconstructrice Professeur Paul Bonnevialle, Coordonnateur

Plus en détail

aux aides-soignantssoignants

aux aides-soignantssoignants CADRE LEGISLATIF de la prise en charge de la douleur Réseau Voironnais de la Douleur Dominique Gillet - Claudine Pautonnier Place des soignants dans la prise en charge du patient douloureux En tant que

Plus en détail

SURVEILLANCE ET UTILISATION DES OPIOIDES A DOMICILE

SURVEILLANCE ET UTILISATION DES OPIOIDES A DOMICILE SURVEILLANCE ET UTILISATION DES OPIOIDES A DOMICILE Marie-Dominique MOUILLEVOIS IDEL / IRD - Structure Douleur Chronique Hôpital Eugénie DU Douleur et Soins Palliatifs Master 2 Sciences cliniques en Soins

Plus en détail

LE CLUD de L institut Arnault Tzanck St laurent du var (06) Dr Jean-Pierre Ciebiera

LE CLUD de L institut Arnault Tzanck St laurent du var (06) Dr Jean-Pierre Ciebiera LE CLUD de L institut Arnault Tzanck St laurent du var (06) Dr Jean-Pierre Ciebiera I) La structure : L Institut Arnault Tzanck est une clinique médico-chirurgicale privée à but non lucratif, gérée par

Plus en détail

Protocole antalgique pour chirurgie mineure des membres

Protocole antalgique pour chirurgie mineure des membres 1 OBJET : Prise en charge de la douleur chez un patient opéré pour une chirurgie mineure d un membre, de l admission à la sortie, soit en ambulatoire, soit en court séjour si le mode ambulatoire n est

Plus en détail

INFOS PATIENTS FICHE PATIENT MÉTHADONE ANTALGIQUE

INFOS PATIENTS FICHE PATIENT MÉTHADONE ANTALGIQUE INFOS PATIENTS FICHE PATIENT MÉTHADONE ANTALGIQUE Madame, Monsieur, Votre médecin vous a prescrit de la méthadone. L objectif de ce traitement est de lutter contre la douleur entraînée par votre cancer.

Plus en détail

PROTOCOLE D ANALGESIE POSTOPERATOIRE CHEZ L ADULTE COMMUNICANT EN ORTHOPEDIE ET TRAUMATOLOGIE

PROTOCOLE D ANALGESIE POSTOPERATOIRE CHEZ L ADULTE COMMUNICANT EN ORTHOPEDIE ET TRAUMATOLOGIE Comité de lutte contre la douleur PROTOCOLE D ANALGESIE POSTOPERATOIRE CHEZ L ADULTE COMMUNICANT EN ORTHOPEDIE ET TRAUMATOLOGIE Référence : CLUD 31 Version : 1 Date de diffusion Intranet : 01/07/07 Objet

Plus en détail

Physiopathologie et classification

Physiopathologie et classification Réflexes On n associe pas 2 antalgiques du même palier OMS On n associe pas 2 morphiniques Toujours prendre en charge la douleur +++ Réévaluation régulière de l efficacité du traitement antalgique : EVA

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 5 septembre Examen des spécialités inscrites pour une durée de trois ans

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 5 septembre Examen des spécialités inscrites pour une durée de trois ans COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 5 septembre 2001 Examen des spécialités inscrites pour une durée de trois ans par arrêté du 16 novembre 1998 - (J.O. du 22 novembre 1998) TOPALGIC L.P.

Plus en détail

C Schwartz, R Bordei, P Olivieri, H Becker et tous les soignants GCS Clinique des Trois Frontières Saint-Louis

C Schwartz, R Bordei, P Olivieri, H Becker et tous les soignants GCS Clinique des Trois Frontières Saint-Louis C Schwartz, R Bordei, P Olivieri, H Becker et tous les soignants GCS Clinique des Trois Frontières 68300 Saint-Louis PARTICULARITÉS DE L ORTHOPÉDIE Il s agit d une chirurgie fonctionnelle et non vitale

Plus en détail

A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 30 mai 2001 Examen des spécialités inscrites pour une durée de trois ans par arrêté

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LA PREVENTION DE LA DOULEUR INDUITE AU COURS DE CERTAINS ACTES SOIGNANTS DOULOUREUX

PROTOCOLE POUR LA PREVENTION DE LA DOULEUR INDUITE AU COURS DE CERTAINS ACTES SOIGNANTS DOULOUREUX Comité de lutte contre la douleur POUR LA PREVENTION DE LA DOULEUR INDUITE AU COURS DE CERTAINS ACTES SOIGNANTS DOULOUREUX Référence : CLUD 33 Version : 2 Date de diffusion Intranet : 06/07/12 Objet Ce

Plus en détail

LE PASSEPORT DOULEUR. La douleur, parlons-en La douleur se prévient La douleur se traite COMITÉ DE LUTTE CONTRE LA DOULEUR (CLUD)

LE PASSEPORT DOULEUR. La douleur, parlons-en La douleur se prévient La douleur se traite COMITÉ DE LUTTE CONTRE LA DOULEUR (CLUD) LE PASSEPORT DOULEUR La douleur, parlons-en La douleur se prévient La douleur se traite COMITÉ DE LUTTE CONTRE LA DOULEUR (CLUD) GU GU 2003 2003 V01 V01 1/8 Décembre 2016 Décembre 2016 GU 2003 V01 2/8

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLPRONE 500 MG COMPRIME. Paracétamol

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLPRONE 500 MG COMPRIME. Paracétamol Page 1 sur 5 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLPRONE 500 MG COMPRIME Paracétamol Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Information aux parents avant anesthésie de leur enfant

Information aux parents avant anesthésie de leur enfant Information aux parents avant anesthésie de leur enfant Les médecins du service d anesthésie de l hôpital vont prendre en charge votre enfant pour assurer son anesthésie et son réveil. Ce document est

Plus en détail

car la balance bénéfice/risque est jugée négative Physiopathologie et classification

car la balance bénéfice/risque est jugée négative Physiopathologie et classification car la balance bénéfice/risque est jugée négative Réflexes On n associe pas 2 antalgiques du même palier OMS On n associe pas 2 morphiniques Toujours prendre en charge la douleur +++ Depuis juin 2009,

Plus en détail

Chapitre 9. Causes d échec d analgésie. Contrôle de la douleur post-opératoire. Réalité du problème. Insuffisance d administration

Chapitre 9. Causes d échec d analgésie. Contrôle de la douleur post-opératoire. Réalité du problème. Insuffisance d administration Chapitre 9 Causes d échec d analgésie Insuffisance de prescription Contrôle de la douleur post-opératoire Insuffisance d administration Insuffisance d adaptation Réalité du problème Insuffisance d administration

Plus en détail

Maternité - Infos Anesthésie

Maternité - Infos Anesthésie Maternité - Infos Anesthésie INFORMATION PATIENT SUR L ANESTHESIE ET L ANALGESIE POSTOPERATOIRE EN OBSTETRIQUE Madame, L équipe médicale dispose de médicaments et de techniques permettant de soulager votre

Plus en détail

âgé Dr Edith Martins-Meune CH Nanterre

âgé Dr Edith Martins-Meune CH Nanterre Douleurs postopératoires chez le sujet âgé Dr Edith Martins-Meune CH Nanterre Douleur chez le PA: Principes généraux Obstacles diagnostiques, Obstacles d'ordre neuropsy, Obstacles thérapeutiques, Obstacles

Plus en détail

ANALGESIE POST-OPERATOIRE EN AMBULATOIRE

ANALGESIE POST-OPERATOIRE EN AMBULATOIRE ANALGESIE POST-OPERATOIRE EN AMBULATOIRE Centre Henri Becquerel octobre 2016 Dr Gouerant Pathologies prises en charge En Ambulatoire Chirurgie sénologique: - tumorectomie, ganglion sentinelle axillaire,

Plus en détail

performer-passeport-26/02/02 7/03/02 17:05 Page 1 Ce document a été réalisé avec le soutien des laboratoires UPSA

performer-passeport-26/02/02 7/03/02 17:05 Page 1 Ce document a été réalisé avec le soutien des laboratoires UPSA performer-passeport-26/02/02 7/03/02 17:05 Page 1 Ce document a été réalisé avec le soutien des laboratoires UPSA performer-passeport-26/02/02 7/03/02 17:05 Page 3 Passeport contre la douleur post-opératoire

Plus en détail

PCA: Protocole d auto-analgésie:

PCA: Protocole d auto-analgésie: PCA: Protocole d auto-analgésie: Pompe PCA «analgésie contrôlée par le patient» Enfants > 5-6 ans EVA > 60 MORPHINE (SU)FENTANYL La morphine: Opioïde fort (palier III OMS) Somnolence (dette de sommeil)

Plus en détail

SOYEZ VIGILANT AVEC VOS MÉDICAMENTS

SOYEZ VIGILANT AVEC VOS MÉDICAMENTS Si les médicaments ont pour objectif de soigner, de soulager et de prévenir les maladies, dans certaines circonstances ils peuvent être responsables d effets indésirables. Ceux-ci pourraient être souvent

Plus en détail

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département :

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département : Equipes ressources du département : Consultations d évaluation et de traitement de la douleur : CH Chartres : 02 37 30 38 13 consult-douleur@ch-chartres.fr CH Dreux : 02 37 51 50 63 Douleur aiguë : douleuraigue@ch-dreux.fr

Plus en détail

PROTOCOLE d utilisation de la pompe à MORPHINE sécurisée, en PEDIATRIE

PROTOCOLE d utilisation de la pompe à MORPHINE sécurisée, en PEDIATRIE Comité de lutte contre la douleur PROTOCOLE d utilisation de la pompe à MORPHINE sécurisée, en PEDIATRIE Référence : CLUD 35 Version : 2 Date de diffusion Intranet : 18-05-12 Objet Ce protocole a pour

Plus en détail

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA chez l adulte, hors traitement postopératoire

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA chez l adulte, hors traitement postopératoire Comité de lutte contre la douleur PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA chez l adulte, hors traitement postopératoire Référence : CLUD 18 Version : 3 Date de diffusion Intranet : 10-02-12 Objet

Plus en détail

ANTALGIQUES DE PALIER III :

ANTALGIQUES DE PALIER III : ANTALGIQUES DE PALIER III : OXYCODONE, HYDROMORPHONE SPES / NEPALE Date : Protocole validé et réactualisé le 13/12/2013 Recommandations de l EAPC (European Association Paliative Care) : 1 «La Morphine

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SATISFACTION. ENQUETE SUR LA DOULEUR DU MALADE HOSPITALISE

QUESTIONNAIRE SATISFACTION. ENQUETE SUR LA DOULEUR DU MALADE HOSPITALISE QUESTIONNAIRE SATISFACTION. ENQUETE SUR LA DOULEUR DU MALADE HOSPITALISE Madame, Monsieur Veuillez s'il vous plaît prendre quelques minutes pour lire et répondre à ces questions. Nous sommes intéressés

Plus en détail

La douleur chronique est très fréquente chez les

La douleur chronique est très fréquente chez les 075-Douleur chronique 10/09/08 09:05 Page 75 Mise à La douleur chronique chez les aînés : Quel traitement pharmacologique utiliser? j our David Lussier, MD, FRCPC Présenté dans le cadre de la conférence

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR. DAFALGAN Adulte 600 mg suppositoires Paracétamol

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR. DAFALGAN Adulte 600 mg suppositoires Paracétamol NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR DAFALGAN Adulte 600 mg suppositoires Paracétamol Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département :

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département : Equipes ressources du département : Consultations d évaluation et de traitement de la douleur : CH Chartres : 02 37 30 38 13 consult-douleur@ch-chartres.fr CH Dreux : 02 37 51 50 63 Douleur aiguë : douleuraigue@ch-dreux.fr

Plus en détail

Cas clinique douleur aigue

Cas clinique douleur aigue Cas clinique douleur aigue Mr D. 60 ans Retraité, marié, 2 enfants. Ses antécédents comportent : - Lymphome avec autogreffe de moelle en mai 2007 21 février 2008, apparition éruptions avec douleurs intenses

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DU DE L UTILISATEUR Dextromethorphan Teva 1,5 mg/ml solution buvable bromhydrate de dextrométhorphane

NOTICE : INFORMATION DU DE L UTILISATEUR Dextromethorphan Teva 1,5 mg/ml solution buvable bromhydrate de dextrométhorphane NOTICE : INFORMATION DU DE L UTILISATEUR Dextromethorphan Teva 1,5 mg/ml solution buvable bromhydrate de dextrométhorphane Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle

Plus en détail

OXYCODONE. Augmentation de la consommation

OXYCODONE. Augmentation de la consommation OXYCODONE 1917 Augmentation de la consommation Opioïdes Traitements de choix des DL postopératoires et des DL cancéreuses nociceptives L oxycodone est devenue la 1 substance «illicite» aux USA Bien que

Plus en détail

Analgésie en Néonatologie

Analgésie en Néonatologie Comité de lutte contre la douleur Analgésie en Néonatologie Référence : CLUD 55 Version : 1 Date de diffusion Intranet :2016 Objet Ce protocole a pour objet de résumer les possibilités de prise en charge

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 novembre 2011 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 31 décembre 2005 (JO du 28 avril 2006) CHRONO-INDOCID 75 mg, gélule

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 19 juillet 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 19 juillet 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 19 juillet 2006 TRAMADOL SANOFI AVENTIS FRANCE L.P. 100 mg, comprimé à libération prolongée (PRISE QUOTIDIENNE) plaquettes thermoformées PVC PVDC aluminium de 15 comprimé(s)

Plus en détail

LA DOULEUR. Resclud de Champagne-Ardenne. Support à usage exclusif des établissements du Resclud

LA DOULEUR. Resclud de Champagne-Ardenne. Support à usage exclusif des établissements du Resclud LA DOULEUR Resclud de Champagne-Ardenne Support à usage exclusif des établissements du Resclud LA DOULEUR, QU EST-CE QUE C EST? C'est une sensation, une émotion désagréable. Elle peut être causée par une

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR. DAFALGAN Adulte 600 mg suppositoires Paracétamol

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR. DAFALGAN Adulte 600 mg suppositoires Paracétamol NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR DAFALGAN Adulte 600 mg suppositoires Paracétamol Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Prise en charge IDE aux urgences d une douleur aigue chez l adulte

Prise en charge IDE aux urgences d une douleur aigue chez l adulte CLUD Procédure Doc. N : PCLU007A Date : 12/10/12 Prise en charge IDE aux urgences d une douleur aigue chez l adulte Page : 1 / 5 Destinataires Secteur Responsable Pharmacie DCGS Service des M. le Dr JM.

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 novembre 2004 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de cinq ans par arrêté du 7 février 2000 (JO du 16 février

Plus en détail

AVIS. 23 mai Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 31/12/2006 (JO du 08/05/2008)

AVIS. 23 mai Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 31/12/2006 (JO du 08/05/2008) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 23 mai 2012 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 31/12/2006 (JO du 08/05/2008) LAMALINE, gélule B/16 (CIP : 351 549-5) LAMALINE,

Plus en détail

TRAITEMENT DES DOULEURS NEUROPATHIQUES Nicolas Danziger Département de Neurophysiologie Clinique Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris

TRAITEMENT DES DOULEURS NEUROPATHIQUES Nicolas Danziger Département de Neurophysiologie Clinique Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris TRAITEMENT DES DOULEURS NEUROPATHIQUES Nicolas Danziger Département de Neurophysiologie Clinique Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris LES 3 ETAPES PREALABLES 1. S ASSURER QUE LA PLAINTE EST DOULOUREUSE

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR DAFALGAN Nourrisson 80 mg suppositoires DAFALGAN Jeune enfant 150 mg suppositoires DAFALGAN Grand enfant 300 mg suppositoires Paracétamol Veuillez lire attentivement

Plus en détail

EUROPAC-2. Prise en charge des douleurs pancréatiques chroniques ou récidivantes au cours des pancréatites génétiques ou sans cause connue

EUROPAC-2. Prise en charge des douleurs pancréatiques chroniques ou récidivantes au cours des pancréatites génétiques ou sans cause connue EUROPAC-2 Prise en charge des douleurs pancréatiques chroniques ou récidivantes au cours des pancréatites génétiques ou sans cause connue Dr Vinciane Rebours, Pr Philippe Ruszniewski Hôpital BEAUJON Service

Plus en détail

La douleur postopératoire en chirurgie ambulatoire. René STILL Infirmier D.E. libéral D.U Algologie Infirmier anesthésiste D.E.

La douleur postopératoire en chirurgie ambulatoire. René STILL Infirmier D.E. libéral D.U Algologie Infirmier anesthésiste D.E. La douleur postopératoire en chirurgie ambulatoire René STILL Infirmier D.E. libéral D.U Algologie Infirmier anesthésiste D.E. Cadre de santé Quels enjeux et quels défis? Répondre a la politique de santé

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 juillet 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 juillet 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 juillet 2006 TRAMADOL CONTRAMID L.P. 100 mg, comprimé à libération prolongée (une prise quotidienne) plaquettes thermoformées PVC PVDC aluminium de 15 comprimés :

Plus en détail

Guide pour les patients - «Opérés d une intervention proctologique» GUIDE POUR LES PATIENTS Opérés d une intervention proctologique

Guide pour les patients - «Opérés d une intervention proctologique» GUIDE POUR LES PATIENTS Opérés d une intervention proctologique Guide pour les patients - «Opérés d une intervention proctologique» GUIDE POUR LES PATIENTS Opérés d une intervention proctologique Clinique TIVOLI-DUCOS Service de Proctologie 1 PP DocQ 14.01 Date : Janvier

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 05 février 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 05 février 2003 COMMISSION DE LA TRANSPAR0ENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 05 février 2003 PROFENID 100 mg/2 ml, solution injectable (IM) (boîtes de 2 et 6 ampoules) Laboratoires AVENTIS kétoprofène Liste

Plus en détail

(DXP/PC)?...2 HISTORIQUE...2

(DXP/PC)?...2 HISTORIQUE...2 Juin 2009 modifié Novembre 2010 Questions / Réponses Retrait des médicaments contenant l association dextropropoxyphène/paracétamol (Di-Antalvic et ses génériques) ou dextropropoxyphène/paracétamol/caféine

Plus en détail

QUIZZ MORPHINE-TEMGÉSIC. Cellule douleur service de médecine interne et département des spécialités de médecine

QUIZZ MORPHINE-TEMGÉSIC. Cellule douleur service de médecine interne et département des spécialités de médecine QUIZZ MORPHINE-TEMGÉSIC Cellule douleur service de médecine interne et département des spécialités de médecine 1 Diapositive vierge pour faciliter l impression en recto-verso 22/08/2016 2 QUIZZ A QUE SURVEILLEZ-VOUS

Plus en détail

ventilation, apparition de plaies algiques ulcères, escarres

ventilation, apparition de plaies algiques ulcères, escarres Bonjour Je m appelle Sarah MAURO. Je suis aide soignante dans le service soins de l ADPA ( Association d aide aux personnes agées ). Je suis en poste sur le secteur Grésivaudan Chartreuse basé à Crolles

Plus en détail

9/6/2014 agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid= &typedoc=n&ref=n htm NOTICE. DAFALGAN 500 mg, gélule

9/6/2014 agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid= &typedoc=n&ref=n htm NOTICE. DAFALGAN 500 mg, gélule NOTICE ANSM - Mis à jour le : 14/08/2007 Dénomination du médicament Paracétamol DAFALGAN 500 mg, gélule Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 4 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 4 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 octobre 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du 15

Plus en détail

Protocole de prise en charge de la douleur induite pour le traitement des Pieds Bots Varus Equins (PBVE)

Protocole de prise en charge de la douleur induite pour le traitement des Pieds Bots Varus Equins (PBVE) Comité de lutte contre la douleur Protocole de prise en charge de la douleur induite pour le traitement des Pieds Bots Varus Equins (PBVE) Référence : CLUD 48 Version : 2 Date de diffusion Intranet : 2016

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 3 avril Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans

AVIS DE LA COMMISSION. 3 avril Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 3 avril 2002 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans par arrêté du 28 janvier 1999 - (J.O. du 5

Plus en détail

Antalgiques. Antalgiques AN-1

Antalgiques. Antalgiques AN-1 Antalgiques Antalgiques AntalgiqueS PALIER I - antipyretiques AntalgiqueS palier ii AntalgiqueS palier iii AntalgiqueS palier I - antipyretiques anti-inflammatoires NON STEROIDIEN ANTISPASMODIQUES AN-1

Plus en détail

GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES

GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES PEC Douleur OPC011.00D1 Version 1 du 25.09.08 NOUVEAUTE DE LA VERSION 1 : Création OBJET : Ce guide est un document d information et d aide à : la

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR PAR LES SOIGNANTS

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR PAR LES SOIGNANTS LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR PAR LES SOIGNANTS «La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable en lien avec un dommage tissulaire réel ou potentiel ou décrit en termes d un tel

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 7 septembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 7 septembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 7 septembre 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 21/07/2000 (JO du 02/08/2000) TIORFAN 10 mg NOURRISSONS, poudre orale

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Loratadine Sandoz 10 mg comprimés. Substance active : loratadine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Loratadine Sandoz 10 mg comprimés. Substance active : loratadine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Loratadine Sandoz 10 mg comprimés Substance active : loratadine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

Douleurs provoquées et imagerie médicale : comment améliorer les pratiques?

Douleurs provoquées et imagerie médicale : comment améliorer les pratiques? Douleurs provoquées et imagerie médicale : comment améliorer les pratiques? Dr. B. Richioud, Radiologie Interventionnelle, Centre Léon Bérard, Lyon (69) Les actes de radiologie interventionnelle se déclinent

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 21 septembre 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 21 septembre 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 21 septembre 2016 paracétamol, phosphate de codéine DAFALGAN CODEINE, comprimé effervescent sécable B/16 (CIP : 34009 333 167 7 8) DAFALGAN CODEINE, comprimé pelliculé

Plus en détail

Utilisation des traitements symptomatiques de la douleur du cancer en ambulatoire

Utilisation des traitements symptomatiques de la douleur du cancer en ambulatoire DOSSIER Utilisation des traitements symptomatiques de la douleur du cancer en ambulatoire! M. Luu*, M.T. Gatt Le médecin généraliste est souvent sollicité par les malades cancéreux pour le soulagement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 décembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 décembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 décembre 2005 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 20 novembre 2000 par arrêté du 16 janvier 2002 ZONDAR 50 mg, gélule

Plus en détail

Cas cliniques. 1 Cas :

Cas cliniques. 1 Cas : Cas cliniques 1 Cas : Patient de 64 ans, métastase osseuse avec masse abdominale, somnolent sous Moscontin 400mg /jour. Très douloureux, ne supporte plus les morphiniques, vomissements L infirmière sollicite

Plus en détail

NEXEN 100 mg, granulés pour solution buvable en sachet-dose Nimésulide

NEXEN 100 mg, granulés pour solution buvable en sachet-dose Nimésulide Therabel Lucien Pharma NEXEN 100 mg, granulés pour solution buvable en sachet-dose Nimésulide Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. - Gardez cette notice,

Plus en détail

Les Antalgiques. UE 2.11 Semestre 1 Compétence 4. RAULT Isabelle Janvier 2016 UE 2.11 Semestre 1

Les Antalgiques. UE 2.11 Semestre 1 Compétence 4. RAULT Isabelle Janvier 2016 UE 2.11 Semestre 1 Les Antalgiques UE Compétence 4 Les Antalgiques Définitions Classifications de la douleur Les Antalgiques opioïdes Les Antalgiques opioïdes palier III La réglementation r des stupéfiants Moyen mnémotechnique

Plus en détail

CONTRIBUTION DU GROUPE PHARMACIEN DU RESEAU ONCAUVERGNE A L INFORMATION DES ACTEURS DU RESEAU. Régine CHEVRIER Nancy

CONTRIBUTION DU GROUPE PHARMACIEN DU RESEAU ONCAUVERGNE A L INFORMATION DES ACTEURS DU RESEAU. Régine CHEVRIER Nancy CONTRIBUTION DU GROUPE PHARMACIEN DU RESEAU ONCAUVERGNE A L INFORMATION DES ACTEURS DU RESEAU Régine CHEVRIER Nancy 21-09-06 Réseau Oncauvergne: Groupe Pharmacien Création du groupe en 2002 Prise en compte

Plus en détail

Diaporama élaboré par :

Diaporama élaboré par : Novembre 2016 / janvier 2017 Diaporama élaboré par : Dr Marco A. Gambirasio Unité de Médecine Palliative CHU de Rouen (76) Dr Anne Le Prieur Unité de Soins Palliatifs M. Abiven et Équipe Mobile Territoriale

Plus en détail

NOTICE (Ref )

NOTICE (Ref ) NOTICE (Ref. 10.04.2009) NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR EFFORTIL 7,5 mg/1 ml solution buvable en gouttes (chlorhydrate d'étiléfrine) Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament.

Plus en détail

Prise en charge initiale de la douleur chez l enfant aux Urgences

Prise en charge initiale de la douleur chez l enfant aux Urgences Page 1/8 Fonction Nom et Qualité Date Signature Mme Marie Arnaud, IDE Urgences Rédacteurs Mme Séverine Marcout, IDE Urgences M. Stéphane Baud, IDE Urgences Mme Martine Michon, AS Urgences Vérificateurs

Plus en détail