Meilleurs Voeux L Écho de PUSSAY n 29 - Janvier-Février 2013 COMMUNE DE PUSSAY. Réfection du chemin de la Garenne.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Meilleurs Voeux 2013. L Écho de PUSSAY n 29 - Janvier-Février 2013 COMMUNE DE PUSSAY. Réfection du chemin de la Garenne."

Transcription

1 Meilleurs Voeux 2013 COMMUNE DE PUSSAY L Écho de PUSSAY n 29 - Janvier-Février 2013 Bon anniversaire à notre doyenne de 103 ans Marché de noël Réfection du chemin de la Garenne

2 Édito Éditorial J ai toujours pensé que l intérêt principal du regroupement des villes et des villages dans une communauté de communes était d organiser au mieux le maillage du territoire afin d apporter les services de proximité qui font défaut à leurs habitants (services publics, commerces, logements, banques, transports, etc ) et non de les éloigner ou de les supprimer. C est dans cet esprit que, dès 2008 au lendemain des élections Municipales, j ai proposé la création d une Communauté de Communes à fiscalité propre à l échelle du périmètre du territoire des 14 communes qui travaillent ensemble depuis 1991 au sein du Syndicat Intercommunal d Études, de Programmation et de Développement Économique du Canton de Méréville dont les élus ont une parfaite connaissance de leur territoire et des besoins de leurs administrés. Malheureusement, cette proposition de bon sens avec laquelle les élus de 13 des 14 communes était à l origine d accord a été finalement écartée pour laisser place à une décision administrative conduisant à une «intégration forcée» de nos 14 communes à la communauté de communes de l Etampois Sud Essonne dès le 1 er janvier 2013 et ce, en dépit de l opposition ou des multiples réserves émises par les Conseils Municipaux, ce qui n a pas empêché Monsieur le Préfet tout en constatant que les conditions de majorité requises par la loi n étaient pas remplies de prendre un arrêté portant extension de périmètre de la Communauté de Communes de l Etampois Sud Essonne aux communes du Canton de Méréville. Convaincu que cette décision apportera aux habitants de notre commune et par extension au canton de Méréville plus d inconvénients que d avantages en raison de l éloignement d Étampes et de l absence de transports, soutenu en cela par la majorité du Conseil Municipal, j ai été autorisé à introduire une requête en annulation de cet arrêté Préfectoral auprès du Tribunal Administratif de Versailles, et un référé tendant à suspendre cette décision contestable sur bien des points, notamment sur le fait qu aucune étude d impact budgétaire et financière préalable n a été faite pour évaluer la pertinence de cette décision et ses effets induits sur la fiscalité des ménages. Malgré ce contexte, il faut continuer à aller de l avant en se battant contre les inégalités et les injustices. C est ce que, à notre modeste niveau, nous nous efforçons de faire à l échelle de notre commune dans l intérêt général. Sur ce, je vous souhaite une belle et heureuse année 2013 à toutes et à tous. Vos interrogations sur le Chemin de la Garenne 1) Pourquoi ne pas avoir procédé à la réfection du Chemin de la Garenne jusqu à la D 838 et pourquoi ne pas avoir profité de ces travaux pour procéder à l enfouissement de l électricité et du téléphone? Malgré les efforts importants entrepris depuis le début de la mandature pour procéder à la réfection des voies communales, des trottoirs et de l assainissement défectueux constaté par le Schéma Directeur à plusieurs endroits sur l ensemble de la commune, chacun est à même de constater qu il reste beaucoup à faire dans ce domaine Dans un contexte où les subventions sont en diminution drastique, où notre équipe municipale a fait le choix de ne pas alourdir la fiscalité locale, chacun comprendra qu il est nécessaire d étaler les dépenses sur plusieurs exercices. La partie voirie jusqu à la 838 sera donc réalisée sur l exercice budgétaire quant à l enfouissement des lignes électriques et téléphoniques, nous avons dû y renoncer en raison du coût élevé des travaux restant à la charge de la commune et des riverains qui auraient dû se raccorder à leurs frais entre le domaine public et leur habitation. 2) Pourquoi les trottoirs n ont-ils pas été réalisés des deux côtés? L équipe municipale élue en 2008 considère que les contribuables de la commune n ont pas à supporter les dépenses résultant de la viabilisation et l aménagement des abords des terrains qui, par la suite, deviendront constructibles. 3) Pourquoi le Conseil Municipal a-t-il décidé d interdire le chemin de la Garenne aux engins agricoles? Pour répondre précisément à cette question, il convient tout d abord de rappeler que les voies de circulation à l intérieur des communes ne sont pas conçues pour résister au passage d engins ou de véhicules de plus de 3 tonnes 5. C est la raison pour laquelle le Maire a pris un arrêté pour interdire la circulation à tous ces véhicules à l intérieur de l agglomération et sur l ensemble du territoire communal, sauf livraison locale. Mais il s agit aussi et avant tout de garantir la sécurité afin d éviter des accidents toujours dommageables et parfois, malheureusement, irréparables. S agissant de l interdiction de circulation des engins agricoles, les dommages causés aux clôtures des propriétés riveraines, dans un passé récent, démontrent, si besoin était, que cette voie de circulation n est pas suffisamment large pour ce type de matériel et les élus considèrent qu il n y a aucune raison d emprunter cette voie dès lors que des chemins ruraux qualifiés de «chemins de ronde» - existent et sont destinés essentiellement à l activité agricole. Cette décision spécifique a pour but d éviter les salissures dues à la boue, mais est surtout destinée à éviter la dégradation prématurée des ouvrages qui viennent d être réalisés, ce que chacun sera à même de comprendre. Sur cette question, la municipalité se propose d engager une concertation avec chaque agriculteur, afin d établir une charte de circulation nécessaire à son activité et en fonction du lieu où se situent les terres exploitées. En contrepartie, l équipe municipale se propose d établir un programme d empierrement partiel d entrées et de sorties des chemins qui ont accès sur certaines voies communales qui ne peuvent cesser d être empruntées par les agriculteurs, pour les besoins de leur activité, ceci pour limiter au maximum les salissures dans le village. Ce serait un réel progrès pour le «vivre ensemble» auquel nous tenons tous. Page 2 Info en bref concernant le coût des branchements plombs : 121 Branchements multiplié par = HT Remplacement canalisation travaux imprévu = HT Solde positif sur l avenant =

3 Informations Municipales Compte-rendu du Conseil Municipal du Jeudi 27 Septembre 2012 Information et présentation de l activité périscolaire et de la restauration par Mme CRUZ, coordinatrice enfance et jeunesse du Syndicat Intercommunal des 4 Rivières des Portes de la Beauce (SI4RPB). 1) Confirmation du poste à temps partiel de la Bibliothécaire et modification du tableau des emplois Majorité (Abstention : M. LECLERE). 2) Accord pour renouveler la convention de mise à disposition d un agent communal pour la restauration scolaire Unanimité. 3) Accord pour une convention d occupation précaire d un logement communal avec contrepartie Unanimité. 4) Accord pour l ouverture de 2 classes supplémentaires à l Ecole F. Joliot-Curie Unanimité 5) Accord pour la fermeture de l Ecole Paul Bert avant la rentrée scolaire 2013 / 2014 Unanimité. 6) Accord pour indemniser les comptables du trésor Unanimité. 7) Autorisation donnée au Maire de demande de prêt pour réaliser les travaux dans le cadre du contrat rural avec les aides prévues Unanimité. 8) Accord pour décision d instaurer une participation à l assainissement collectif Unanimité. 9) Autorisation donnée au Maire de signer l acte de vente du bien sis impasse du Carouge Unanimité. Compte-rendu du Conseil Municipal du Jeudi 22 Novembre ) Autorisation donnée au Maire pour entamer un recours et engager un référé auprès du Tribunal Administratif de Versailles concernant l arrêté portant extension du périmètre de la Communauté de Communes de l Etampois à 16 communes du Canton - Majorité (Abstention : MM. FOIRY, GAUTHIER et LECLERE). 2) Accord pour apposer un panneau d interdiction à la circulation aux engins agricoles sur le chemin de la Garenne - Majorité (Abstention : MM. FOIRY, GAUTHIER et LECLERE). 3) Accord pour verser une subvention de 100 Euros au profit de l Association Maison des Lycéens d Étampes où étudient 36 jeunes de Pussay - Majorité (Abstention : MM. FOIRY, GAUTHIER et LECLERE). 4) Accord pour changer la délimitation de la zone d agglomération de Pussay sur la RD 838 permettant une entrée sécurisée Unanimité. 5) Autorisation pour signer la convention avec l organisme «Côté Découvertes» concernant la classe de neige du 5 au 14 février 2013 aux Contamines Montjoie (Haute Savoie) Unanimité. 6) Accord pour que la participation des familles à la classe de neige, de 360 puisse être payée en 6 mensualités Unanimité. 7) Acceptation d une participation de 360 pour un séjour en classe de neige au profit d un enfant de Pussay scolarisé dans une classe spécialisée dans une école primaire publique Unanimité. 8) Autorisation donnée à la Bibliothèque Municipale de Pussay pour donner à différents organismes les livres destinés au pilon Unanimité. 9) Autorisation du Conseil Municipal donnée au Maire à déléguer sa compétence à la Commission d Appel d Offres pour qu il attribue ses marchés aux entreprises de façon permanente Unanimité. 10) Autorisation donnée au Maire d embaucher des jeunes entre 16 et 25 ans, pour 3 ans - en Contrat d Emploi Avenir et au salaire de 1325 Brut avec une aide de l État de Unanimité. La course de vélos et de rollers Le 15 septembre 2012, nous avons fait une course de vélos et de rollers. Nous étions plus de 50 personnes présentes. Tous les membres du CMJ, (conseil municipal des jeunes) ont organisé ces courses. Nous étions sur le parking de l école Joliot curie, il y avait 3 tours par courses. Des personnes ont cru ne pas avoir de médailles ou de coupes au final tout le monde en a eu. Le but était de bien s amuser. C était une belle journée!!! De Carla Hackspill - Conseillère Municipale Jeunes Tartiflette Géante Ce n est pas seulement la tarti flette qui était géante en ce Vendredi de Marché nocturne de Beauce, géant aussi l accueil puisqu en une demi-heure 92 portions de «tartiflettes» ont été emportées par les Pussayens et Pussayennes venues au rendezvous de 18 h. Nous nous excusons auprès de toutes celles et de tous ceux qui n on pu s en procurer : on fera plus la prochaine fois. Chacun a pu apprécier le vin chaud distribué gratuitement! ATTENTION : la prochaine tartiflette géante aura lieu le Vendredi 1 er Février 2013 A LA SALLE DES FETES à partir de 18 h. Au point de vue prix, la portion sera légèrement augmentée, car le poêlon que l on devait nous prêter, a dû être loué. Le vin chaud sera toujours gratuit. Évidemment, il faut le boire avec modération! Et s il neige? Nous rappelons à nos lecteurs qu IL EST OBLIGATOIRE DE DEBLAYER LES TROTTOIRS EN CAS DE GLACE OU DE NEIGE, selon les arrêtés préfectoraux et municipaux. Les accidents survenus sur les trottoirs entraînent la responsabilité civile des propriétaires ou des commerçants riverains. Page 3

4 Informations Municipales Voitures mal garées La Municipalité a prévu un certain nombre d emplacements pour garer les voitures, y compris les stationnement-minutes sur des trottoirs (assez larges pour laisser de la place aux piétons) et sur la voie publique, ceci pour permettre de réaliser vos achats chez certains commerçants. Bravo pour tous ceux qui respectent cette discipline. En revanche, certains automobilistes croient pouvoir se garer sur les trottoirs, parfois même à côté d une aire de stationnement. Les personnes qui ont des poussettes sont obligées de descendre sur la route, ce qui est dangereux. Le respect de ses concitoyens est aussi une qualité! Un nouveau covoiturage Sud Essonne Une expérience est en cours, initiée par «Pôle Économie Solidaire». Le nouveau Sous-préfet d Étampes poursuit un travail lancé par son prédécesseur pour «comprendre la structure des flux domicile-travail». Le site de réservation sera bientôt une plate-forme ouverte aux usagers qui seront invités à donner les informations nécessaires à un covoiturage qui ne concurrence pas les transports publics. La plate-forme mettra le covoitureur et le covoituré en relation par Mail ou SMS. Si aucune solution n est trouvée, la plate-forme orientera l utilisateur vers une navette ou un taxi. Une nouvelle Auto-Entreprise On nous informe de l arrivée à Pussay d une nouvelle auto entreprise de plomberie-chauffage (installation, dépannage, entretien). «STEPH SERVICES 91» est son nom. Voici ses coordonnées : 15 Impasse du Carouge PUS- SAY Tél. : Courriel : Mais attention : Covoiturage et Assurance! Avant de vous lancer dans le covoiturage, vous avez intérêt à vérifier votre contrat d assurance! Si vous vous présentez comme simple passager, sachez que vous êtes protégés par la responsabilité civile du véhicule. En cas d accident responsable, votre contrat d assurance auto ou deux roues couvre la responsabilité civile du véhicule et les dommages corporels des passagers. En revanche, vos dommages corporels, en tant que conducteur responsable, ne sont pas couverts. Si le conducteur responsable de l accident est blessé, il ne sera indemnisé qu à la condition d avoir souscrit la garantie assurance du conducteur. Par précaution, informez votre assureur de votre projet d inscription sur un site de covoiturage : votre conseiller vérifiera si votre contrat comprend bien les garanties liées au trajet domicile-travail par exemple et vous précisera si votre contrat vous autorise à «passer le volant» à un passager covoituré (en cas de malaise par exemple). Toutefois, si ce conducteur est à l origine d un accident, vous serez pénalisé d un malus, puisque vous restez le propriétaire du véhicule. Géranium Gratuits Le jour du Marché Nocturne de Beauce, le Vendredi 5 Octobre dernier, les habitants de Pussay pouvaient bénéficier d une distribution gratuite de pieds de géraniums (pélargoniums), à conserver pour le Printemps On pouvait voir beaucoup de monde au stand tenu par M. Gaudion, Adjoint au Maire et Mme à l origine de cette initiative - et constater le succès de l entreprise : environ 1000 pieds distribués dans l aprèsmidi sous les encouragements et les remerciements du plus grand nombre : «C est une bonne idée!», «J espère que cela se renouvellera l an prochain!», «On devrait faire ça partout, bravo!». Distributeur automatique de billets : Vos élus ne renoncent pas! Une délégation composée de notre Maire Grégory COURTAS et de deux Adjoints Jean-Claude GAR- CIA et Jean-Jacques GAUDION, s est rendue le 12 Octobre dernier au Ministère de l Égalité des Territoires pour défendre ce dossier et solliciter l intervention du Ministre auprès de la Banque Postale, afin que notre bureau de Poste, classé en «ZONE RURALE PRIORITAIRE» qui dessert également les communes rattachées de Chalou-Moulineux et de Congerville-Thionville, bénéficie de ce service indispensable. Jusqu à maintenant, la Banque postale motive son refus en raison du fait de la présence d un distributeur automatique de billets à moins de 5 km et moins de 20 minutes en voiture (le plus proche étant celui du Crédit Agricole qui se situe à l entrée d Angerville). Que vous soyez clients de la Banque postale, qui se trouve en situation de monopole sur notre commune, que vous soyez retraité ou en activité et qu au surplus vous ne disposiez pas d un véhicule pour vous rendre à Angerville en dehors des heures d ouverture du bureau de Poste de Pussay, si vous avez besoin d argent, la Poste vous invite à vous rendre à Angerville, distant de 4,5 km. Pour vos élus, c est inadmissible! C est pourquoi nous espérons que l intervention du Ministre auprès de la Banque postale permettra de débloquer cette situation. Page 4

5 Informations Municipales Un territoire sacrifié pour 10 petites minutes? V ous n'en avez pas du tout entendu parlé? Pourtant le débat public sur la construction d'une ligne à grande vitesse pouvant passer à Pussay ou tout à côté est maintenant clôturé. Le tracé n'est pas encore finalisé mais l'idée d'une nouvelle ligne à grande vitesse, venant couper notre campagne, fait son chemin. L'Etat a mandaté Réseau Ferré de France (RFF) afin d'étudier la faisabilité d'une ligne TGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon. L'objectif de ce projet est double: désengorger la ligne Paris- Lyon et permettre au grand centre de la France d'accéder à la très grande vitesse. Plusieurs tracés proposés pour ce projet viennent couper la campagne à l'ouest et au sud d'etampes. Les conséquences de ce projet sont multiples. D'ordre paysagère tout d'abord. Notre territoire a-t-il vraiment besoin d'être traversé par une voie de 100 mètres de large entièrement grillagée? Souhaitons nous vraiment que nos champs et forêts soient remplacés par du béton, des remblais, des murs, des caténaires ou des bassins d'eaux stagnantes? Ce projet apportera également des nuisances sonores. Dans le cas de cette nouvelle ligne, nous pouvons imaginer un trafic allant de 100 à 150 TGV par jour à 320 km/h représentant 92 décibels à chaque passage. Les murs antibruit installés dans ces cas par RFF n'ont, par exemple, pas apporté de nette amélioration aux habitants des petits villages traversés par la nouvelle ligne de TGV Est. Par ailleurs notre environnement et notre biodiversité seront profondément atteints par un tel projet. La coupure pour la faune est équivalente à celle occasionnée par une autoroute. Nos eaux souterraines, déjà mises à rudes épreuves, auront à subir, le long des voies de cette ligne, des aspersions périodiques d'herbicides plus nocifs que les produits utilisés en agriculture traditionnelle. Enfin, alors que la France perd l'équivalent d'un département en terre agricole tous les sept ans, un tel projet viendrait grignoter un minimum de 7 hectares par kilomètre de voie ferrée. Ces terres permettent à notre territoire de rester économiquement dynamique, elles y maintiennent de l'emploi, elles contribuent au maintien de la biodiversité. Par ailleurs, alors que le prix des carburants ne cesse d'augmenter, notre capacité à nous nourrir localement sera de plus en plus essentielle. Sacrifier des terres agricoles viendrait donc à l'encontre de notre souveraineté alimentaire. Les habitants du Sud-Essonne sont en droit de se demander les raisons qui justifient la mise en place d'une ligne à grande vitesse pouvant apporter de telles nuisances. RFF répond que quelques minutes pourraient être gagnées sur le Paris-Lyon, puis sur le Paris-Marseille. En France, 98% des trajets en train se font sur moins de 50 km. Les quelques minutes gagnées ne profiteront donc qu'à une infime minorité de français. Nous avons donc devant nous un projet chiffré à environ 13 milliards d'euros, visant à permettre à une infime minorité de français de gagner près de 10 minutes sur la route des vacances, tout en détruisant les terres agricoles, en dévastant le paysage et en portant durablement atteinte à la biodiversité déjà mal en point dans notre région. Ce jeu en vaut-il la chandelle? Les discussions sur la possibilité de construire une telle ligne se poursuivront dans les mois à venir. Nous vous tiendrons informés dans ce bulletin. Aides aux personnes âgées Dans le cadre de son intervention sociale relevant de l aide facultative, le Conseil général attribue chaque année, en étroite collaboration avec les CCAS, des aides financières aux personnes âgées, aux demandeurs d emploi et aux familles nombreuses, selon les revenus. Il s agit notamment des aides concernant : le Noël des personnes âgées et des enfants de demandeurs d emploi. l eau, le gaz, l électricité et le combustible en faveur des familles nombreuses et des personnes âgées. les vacances organisées par les communes en faveur des personnes âgées. le remboursement des coupons de carte Navigo pour les jeunes demandeurs d emploi. Pour tous renseignements, s adresser en Mairie Service du CCAS. Indésirables dans les collectes de verre Afin de permettre le recyclage, les collectes de verre ménager ne doivent comprendre que des bouteilles, pots, bocaux et flacons. Les verriers constatent une augmentation de la présence d éléments perturbateurs constitués d objets fabriqués en verres spéciaux : vaisselle et plats allant au four, cendriers, vitres d inserts de cheminée, miroirs, par exemple. Lors de la fusion du verre, ces matériaux restent sous forme de particules non fondues, perturbant ainsi la production et fragilisant les bouteilles produites. Merci pour votre civilité. Page 5

6 Des tours mal venues Informations Générales a Mairie de Paris relance l idée de construction de gratte-ciels dans la Capitale, mais la majorité des Parisiens n en veut pas. «Ce refus, nous dit Olivier de Monicault, Président de SOS- L Paris, dans «Liaison Septembre 2012», n est pas la manifestation conservatrice et frileuse de bourgeois privilégiés ou de bobos soucieux de protéger leur entre soi en maintenant un prix du logement inabordable par les autres, mais le désir que le développement de Paris se fasse à l échelle humaine et dans le respect du Paris qui nous a été légué. Le retour des tours n est ni une fatalité ni une nécessité de la modernité. Projet de 2 tours «Duo» du 13 ème Art. A Paris Washington, la capitale fédérale des États-Unis, est limitée en hauteur dans sa totalité tout comme le sont Rome et dans une moindre mesure New Delhi ( ) Si des millions Tour Triangle Parc des Expo Porte de Versailles de touristes viennent chaque année visiter Paris, ce n est pas pour y chercher un succédané de Manhattan! Et en inscrivant les berges de la Seine au patrimoine mondial de l humanité, l Unesco a voulu souligner le caractère exceptionnel et homogène du paysage parisien ( ) Les tours en projet à Masséna, aux Batignolles et porte de Versailles avec la Tour Triangle, sont pour l essentiel des tours de bureaux, abritant parfois des hôtels, et non pas des logements. Ce n est pas en végétalisant les tours ou leurs abords qu on les rend écologiques ( ) Toute architecture contemporaine doit s intégrer harmonieusement dans le bâti existant et avoir pour premier souci la qualité de vie et la dimension humaine.» Déclaration d Accident L Assurance Maladie nous prie de faire savoir que 16 millions d euros ont été récupérés en 2011 grâce au recours contre tiers, un dispositif méconnu du public. «Si vous êtes victime d un accident causé par un tiers, ayez le réflexe de le déclarer à l Assurance Maladie, sous 15 jours et/ou prévenir les professionnels de santé ou les hôpitaux consultés pour les soins éventuels. L Assurance Maladie pourra alors récupérer les frais engagés pour les soins de la victime auprès de la compagnie d assurance de la personne responsable. Ainsi, ces dépenses ne seront pas supportées par la collectivité. Téléphone : 3646 Un ennemi redoutable : Le monoxyde de Carbone Attention aux risques d intoxications! Les gestes simples de prévention à respecter sont les suivants : Faire vérifier et entretenir chaque année par un professionnel qualifié les installations de chauffage et les conduits de fumée. Nous encourageons les professionnels à se faire connaître auprès de la population. Veiller à bien ventiler son logement : aérer quotidiennement et ne pas obstruer les grilles de ventilation Respecter les consignes d utilisation des appareils à combustion prescrites par le fabriquant. Proscrire l utilisation de moyens de chauffage non adaptés tels que les barbecues et les braseros. Permanence d accueil des assurés sociaux menacée Troisième Lundi de chaque mois. Nous rappelons à nos lecteurs que cette permanence, dont la suppression avait été annoncée par la Direction de la Caisse Primaire d Assurance Maladie a été maintenue suite à l intervention de vos élus. Selon la CPAM, il s agit d une prolongation de la période d observation et le maintien de cette permanence sera fonction du nombre d assurés sociaux qui se seront présentés à l agent d accueil pour traiter leur dossier. Nous vous invitons à vous rendre à cette permanence afin qu elle soit maintenue : cela dépend de vous. Ecole et Prévention Les parents d élèves représentants de l Ecole maternelle P. Kergomard ont mis en place une semaine de prévention pour la sécurité aux abords des écoles. Des représentants de parents accompagnés de membres du Conseil Municipal ont rappelé à certains parents qu il était interdit de stationner en double file devant les barrières, ceci pour la sécurité des enfants. Certains parents se sont montrés quelque peu réticents parce que pressés et n ont pas vu où était le danger. Il suffit pourtant de moins d une minute pour que le pire arrive. Lorsque les voitures stationnent devant les barrières, les enfants ne peuvent pas longer la Mairie et doivent contourner les voitures ou passer entre se retrouvant sur la chaussée en plein milieu du carrefour! Les parents doivent montrer l exemple du civisme et aller garer leur véhicule rue de la Libération et sur les parkings de l église et de la poste. Page 6 Les parents d élèves P. Kergomard

7 ENQUETE DE SATISFACTION Seconde partie ans le N 28 du Bulletin municipal «Le Petit Écho de Pussay», nous avons donné une partie des réponses aux questions posées par vous. Vous vous en souvenez sûrement Une enquête de satisfaction dénommée «VIVRE A PUS- D SAY» a été lancée sur le territoire de notre commune par Florence HAUTY, Auditrice au CNAM, qui désirait répondre à une demande de l Unité d Enseignement «Méthodes de recherche et traitement de l information» proposée par le Conservatoire des Arts et Métiers (CNAM). Au début de cette année 2012, 830 questionnaires ont été distribués dans Pussay et 80 foyers ont répondu, ce qui représente un honorable pourcentage de près de 10 % de réponses. Voici la suite des résultats. En dehors des améliorations déjà citées concernant la parution du bulletin municipal et le site internet, des demandes d information sont formulées : calendriers des manifestations sur l année communications autour des activités culturelles et sportives informations sur les démarches sociales installation d un panneau d affichage électronique. Les informations demandées sont largement diffusées par le biais du bulletin, du site, de tracts (affichés ou distribués), du guide des associations et du livret d accueil distribué aux nouveaux arrivants. Les foyers, peu nombreux (3) qui ont ces revendications n utilisent pas ou peu les médias existants. 4- Réponses à la question : «Participez-vous aux animations proposées par la municipalité?» Informations Municipales 3- Réponses à la question «vous rendez-vous sur le site internet de la Mairie?» : Le site internet est moins utilisé que le bulletin municipal : 41 % des répondants l ont consulté. Tous les habitants du village n ont pas d accès internet. Cinq usagers font remarquer que sa forme devrait être améliorée. Son existence est parfois ignorée. «Vous rendez-vous sur le site internet de la Mairie pour trouver un renseignement, vous informer sur l actualité municipale, vous distraire?» «Pensez-vous qu elles s adressent globalement à tous?» «Les trouvez-vous suffisantes? Insuffisantes?» Page 7

8 Patrimoine Et Histoire Le Charron F ace à notre nouvelle rue André BROSSIN (voir inauguration de septembre dernier Bulletin N 27), se trouve encore aujourd hui une Cité d abord appelée «Cité Jeanne d Arc», construite pour les ouvriers de l Usine Brinon, et où demeurait la famille BROSSIN avant de s installer rue du Nord. Cette Cité fut ensuite appelée «Cité Delangle» du nom de son nouveau propriétaire André DELANGLE, l un des fils de Henri DELANGLE, charron du village, le seul de Pussay, semble-t-il. Henri DELANGLE était installé sur la RN 838, là où se trouve encore en façade une grande roue de charrette. Charron sur l Encyclopédie Si vous interrogez votre entourage sur ce que peut bien être un charron, vous aurez la surprise de constater que dans l ensemble, tout le monde sait ce qu est un maréchal ferrand, mais, curieusement, beaucoup ignorent ce qu est un charron. Charron sur un vitrail à Un charron le mot provient de «char» (carrus en Gaulois) était d abord Chartres un menuisier : il travaillait le bois, notamment pour tout ce qui concernait les roues. Parmi les objets qu il fabriquait : «des chars à deux ou quatre roues, des charrettes, des jantes, des rais et des moyeux pour les roues, des essieux, des brancards et des timons.»... et même des brouettes. Au 17e siècle, ils sont «faiseurs et entrepreneurs de carrosses, coches, chariots, litières, brancards, calèches et autres attirails.», toujours en «bois de chêne, orme, frêne, haistre, charme ou tilleaux.» (1) Ils appartenaient à la corporation des charpentiers. En 1292, il y en avait 19 dans Paris. Dans la même Sainte Catherine d Alexandrie ville, au 18e siècle, ils étaient 130. martyre, patronne des charrons Leur patronne était sainte Catherine d Alexandrie, martyrisée par une roue hérissée de pointe fête le 25 Novembre. Acte de naissance de André, né de Henri DELANGLE, charron et de Henriette CHARPENTIER 1901 (1) Dictionnaire historique des arts, métiers et professions exercés dans Paris depuis le XIIIe siècle. Alfred Franklin Ed. Jean Laffitte / haistre = hêtre et tilleaux = tilleul «Rendez-vous aux bouteroues!» Dans les années d après-guerre, les jeunes gens et jeunes filles de la commune de Pussay pouvaient dire : «Rendez-vous aux bouteroues!». Savez-vous ce qu est une bouteroue? C est un chasse-roue et inversement. Vous voici bien renseigné, me direz-vous! Un chasse-roue (ou une bouteroue) est une borne en pierre ou un ornement en métal destiné à faire dévier les roues des charrettes et des carrosses afin d éviter la détérioration des murs des immeubles. Peut-être aussi pour éviter d écraser les pieds des passants. On dit même qu ils servaient de marchepieds pour monter à cheval, ce qui est moins sûr! Parfois, rugueux et «nature», parfois, au contraire bien polis, bien droits, bien arrondis, on les prendrait pour des soldats en faction ; placés là comme une dernière protection avant le refuge de la maison ; parfois petits, parfois énormes et lorsqu ils sont tournés par le forgeron, les voici embourgeoisés comme anoblis! Au singulier, la bouteroue qui servait de lieu de ralliement était certainement la plus grande du village, située encore aujourd hui au coin de la place de l Orme, sûrement pas facile à déloger, et bien repérable pour un rendez-vous! La voici : Mais l expression s entendant au pluriel «Rendez-vous aux bouteroues!» (sinon on aurait dit : «Rendez-vous à la bouteroue!»), il s agit alors de l enfilade de chasse-roues de l impasse du Jeu de Paume (2) ; ces grosses pierres permettaient peut-être d attendre, assis pas très confortablement il est vrai! A Pussay, les bouteroues sont fort nombreuses de toutes formes. Il y en a des dizaines Certaines sont repérables, d autres moins, parfois cachées derrière un mur ou des plantes grimpantes. Nous sommes en train de les «chasser» avec notre appareil photo, pour la postérité. (2) Au fait, pourquoi «Impasse du Jeu de Paume»? Puisqu on y passe On devrait dire «Passage du Jeu de Paume» ou «Ruelle du Jeu de Paume» La bouteroue de la Place de l Orme lieu de ralliement? Page 8

9 Patrimoine Et Histoire Bouteroue de l Impasse du Carouge Énigme Pauline KERGOMARD Nous poursuivrons la visite historique de notre Village, en flânant dans nos différents quartiers, en faisant ce que l on appelle «l école buissonnière» - et c est aujourd hui le cas de l écrire -, puisque nous allons nous diriger, non loin de la «Maison commune» (notre Mairie), à deux pas de nos bouteroues, vers l Ecole Pauline Kergomard. Toujours sous forme d énigme, comme convenu, afin de «corser» notre ECHO. Alors, l Ecole maternelle, ou «Ecole Pauline Kergomard» qui se trouve près de la Mairie porte un nom que nombre de nos concitoyens ignorent totalement. Qui pouvait bien être Pauline Kergomard? Une ancienne habitante de Pussay? Une institutrice de la région, peut-être? Une savante, comme Frédéric Joliot-Curie qui a donné son nom à l Ecole construite au bout du Village? Demandez à vos enfants ou à vos neveux et nièces! Eux, ils sauront! (peut-être?) Un tourisme de proximité en marche Le Samedi 20 Octobre 2012 la réunion du SITE (Service Intercommunal pour le Tourisme en Essonne et Eure-et-Loir) a eu lieu à Pussay. Étaient présents les représentants des communes suivantes : Auneau, Oysonville et Pussay. M. Philippe Lirochon, Président de la Maison de la Beauce et Président de la Chambre d Agriculture d Eure-et-Loir était aussi présent, accompagné de Mme Charline Serva, Directrice de la Maison de la Beauce. De cette réunion, les points principaux abordés faisant l unanimité sont : Pussay et ses environs font partie de la Beauce région naturelle -, même si, du point de vue administratif, la région concernée est la Région Ile de France et le département celui de l Essonne. L Association Maison de la Beauce cherche depuis longtemps à passer au-dessus de la frontière administrative qui sépare la région Centre de celle de l Ile de France et en particulier celle qui sépare le département d Eure-et-Loir de celui de l Essonne. L organisation appelée «SITE» a pour but de promouvoir le tourisme local, avec ou sans le concours d organismes officiels. Si un accord peut être obtenu pour une collaboration avec l Association Maison de la Beauce, c est tout bénéfice pour les deux entités. M. Lirochon demande alors qu une entité officialise la demande auprès de l Association qu il préside. La commune de Pussay accepte ce rôle. Le «Comité de pilotage» constitué de 20 personnes devra statuer sur l extension du territoire et sur l intégration du nouveau projet inhérent à la Route du blé et construit à partir de l inventaire des sites. Dans un premier temps, un large territoire triangulaire est proposé. Ce triangle est formé par les communes d Auneau, Saclas et du Puiset. Mais deux des représentants de ces trois communes étant absents d une part, et le travail sur un circuit plus restreint ayant déjà été largement élaboré par Michel Laurent d autre part, c est un «sillon des trois vallées» qui est proposé. Ce «sillon», qui passe par des chemins qui peuvent autant intéresser des randonneurs à pieds qu à bicyclettes (voire en automobiles) comporte les communes suivantes : Pussay, Grandville, Gaudreville, Oysonville, Vierville, Mantarville, Sainville, Boulonville, (source de l Aunay), Bois de la Bondé, Aunay-sur-Auneau et Auneau. La réunion se termine par un vin d honneur à la de Pussay, à l occasion de l exposition de vélos organisée par le Comité des Fêtes et les Collectionneurs de la Commune. Les participants à la réunion du matin peuvent à cette occasion rencontrer M. le Maire de Pussay, Grégory Courtas. Le circuit proposé suivra le tracé ci-dessus où l on voit les communes concernées soulignées, de Pussay à Auneau par Oysonville. Page 9

10 J ai La Parole... Un Président du tonnerre! Rencontrer un Président qui a été choisi par le ciel est évidemment un privilège réservé aux lecteurs du Petit Écho de Pussay. BM- Alors? Est-ce vrai que la foudre est tombée sur l un de vos arbres? DD- Exact. Dans la soirée du 9 au 10 octobre dernier, dans mon jardin un vrai coup de foudre! BM- Comme vous pour Pussay? DD- Exact aussi. J ai d abord commencé à connaître Pussay le jour où j ai voulu adhérer à la Compagnie des Danses du 19 ème siècle, alors que j habitais encore Etampes. BM- Ensuite, vous avez déménagé, pour vous rapprocher? DD- Oui, je suis passé par la case Granville, et puis maintenant, depuis deux ans, j habite Pussay. Entre temps, je participais déjà à la vie de la commune, car j ai très vite adhéré au Comité des Fêtes lorsque Gonzalo Delgado en était le Président. J en profite pour remercier Gonzalo, pour tout ce qu il a fait avant que je ne le remplace. Grâce à lui, je suis très bien secondé par une bonne équipe d une vingtaine de personnes qui savent travailler dans la bonne humeur et ils sont tous et toutes très efficaces! Gonzalo reste le responsable de deux grosses réalisations la Course cycliste annuelle Paris-Pussay et le Festival de Jazz et ses sponsors BM- Et vous, il vous reste toutes les autres manifestations? DD- Exactement, c'est-à-dire une moyenne d une par mois, ce qui n est pas rien et nous avons démarré de nouvelles BM- Pour mieux vous connaître, vous êtes né où? DD- A Paris, XIIIème. Après mon service national à Donaueschingen en Allemagne dans la Forêt Noire, je suis entré à la RATP à l âge de 24 ans comme sapeur pompier d entreprise, au Service caténaire. BM- Déjà des éclairs et des étincelles!! DD- Exact! En plus, j étais pompier volontaire, pendant 15 ans à la Ferté-Alais, où j habitais et 10 ans à Milly-la-Forêt, après mon déménagement dans cette ville. BM- Et donc, après Milly, vous êtes passé par Étampes, Granville et maintenant Pussay, où vous êtes pompier honoraire Donc, le Comité des Fêtes, avec vous, ça marche du feu de Dieu! DD- On peut dire cela comme ça, en effet Avec tout ce tintamarre, cela va à l encontre d un village dortoir! Un commerçant bien sympathique M. LADIB est arrivé à Pussay en Janvier 1985, succédant à M. et Mme DIAMAN- TINO et il a exploité son commerce rue de la Mairie jusqu en Mai C était un commerçant courageux, dévoué, toujours prêt à rendre service, aimable, recevant le client qui lui achetait seulement un citron aussi bien que s il avait un panier plein. Combien d enfants se souviennent de s être arrêté pour acheter des bonbons avant de se rendre à l école? Une maman qui entrait avec son enfant était sûre que celui-ci repartait avec un bonbon. La boutique était toujours ouverte. Il participait à la vie du village, tout en respectant ses traditions personnelles, sans ostentation. Pour la fête de l an 2000, il a accepté de se costumer en mamelouk et il a décoré sa boutique comme les autres commerçants. Il a élevé ses 5 enfants dans le respect des autres et dans le travail. Lors d une classe verte avec Mlle ALMERAS, deux des enfants LADIB y participaient ; les deux couples qui les accompagnaient étaient émerveillés par leur comportement, leur bonne éducation. M. LADIB était un homme respectable. Il est décédé le 17 Octobre dernier, sa dernière demeure est sa terre natale. Yvette CANARD Page 10 Une sainte barbe réussie Pour une première, c est un succès : 80 personnes ont en effet répondu «présent» à la soirée de l Amicale des pompiers de Pussay du Samedi 8 Décembre à la. Un excellent repas servi chaud grâce à un service efficace, un orchestre talentueux et de bons danseurs, de la joie de vivre teintée d humour tous les ingrédients étaient réunis pour réussir une soirée remarquable. Une Ste Barbe réussie à renouveler en 2013! Marchés nocturnes de Beauce Les prochains marchés nocturnes de Beauce sont prévus le 4 Janvier et le 1 er Février 2013, A LA SALLE DES FETES R. MU- LARD.

11 Un forage réussi Développement Durable ans le cadre du développement de l exploitation de maraîchage biologique de Sylvie et Florent D SEBBAN, situé, comme chacun le sait maintenant, sur la parcelle du «Devant de Montbergeon», non loin du Rond-point du Moulin, il était indispensable de mettre en place un système d alimentation en eau répondant aux besoins d irrigation du site. A cet effet, la commune de Pussay a soutenu le projet de création d un petit forage d irrigation via le concours d une subvention sénatoriale. Le loyer payé par les maraîchers sur la parcelle nouvellement irrigable est donc doublé, afin de financer la contribution communale. Ce forage d irrigation, d une profondeur de 39 m. permettra de ne plus utiliser l eau potable que payaient Sylvie et Florent SEBBAN pour l irrigation des plantations. Tout comme l eau potable communale, l eau sera issue de la nappe des Calcaires de Beauce, selon un débit maximal de prélèvement de 8 m3/h afin de se conformer aux règles de protection quantitative locale de cette nappe. La qualité d eau sera donc identique à celle du réseau d eau potable, excepté la teneur en chlore présente dans l eau potable pour des raisons sanitaires. La déconnexion de l exploitation agricole du réseau d eau potable public limitera ainsi la consommation inutile de chlore et évitera des baisses de pression hydraulique au niveau du réseau de distribution dans le secteur Nord-Ouest de la commune. De plus, dans la continuité de leur démarche écologique, les exploitants Sylvie et Florent SEBBAN, veilleront à raisonner leur irrigation en cohérence avec les besoins hydriques des plantes cultivées. La mise en place d un système de récupération des eaux de pluie permettra également de diminuer les prélèvements en eau. Après obtention de l ensemble des autorisations administratives nécessaires, les travaux de création de ce forage ont été réalisés fin septembre 2012 par la société EXEAU Centre, selon une maîtrise d œuvre effectuée par la société-conseil Eau & Industrie. L ouvrage a été mis en service fin octobre après raccordement hydraulique au bassin de stockage de l exploitation agricole. Vous avez dit durable? Défini en 1987 lors de la Commission mondiale sue l environnement, le développement durable doit «répondre aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs». Mettre en place une politique de développement durable, c est avant tout changer les habitudes de consommation et de comportement des citoyens, des entreprises, des collectivités territoriales, des gouvernements, des institutions internationales. Chacun peut y contribuer, tant sue ses activités professionnelles que personnelles, en fonction de ses capacités et de ses moyens. Un geste, même minime, plus un geste, peut changer beaucoup de choses : préserver la biodiversité, réduire les inégalités sociales ou encore modérer les effets liés aux changements climatiques. Le DD prend en compte trois aspects de la vie : l environnement, le social et l économique. L idée est de trouver un équilibre entre ces trois enjeux. L aspect social est primordial car si les citoyens ont moins de problèmes immédiats à gérer, ils seront plus enclins à se soucier de l avenir de la planète et donc de leur propre avenir. Le développement durable est une amélioration globale de la qualité de vie. Les questions principales sont : Comment se procurer des denrées saines, de proximité et conditionnées au plus juste? Comment produire à manger alors que, partout, les villes grignotent des terres agricoles? Comment se chauffer et utiliser sa voiture avec un pétrole dont le prix ne cessera plus d augmenter? Comment loger, nourrir, véhiculer, donner du travail à une population toujours plus nombreuse sans affecter l environnement? Que l on veuille ou non, ces questions se posent aussi à Pussay. Nouvel étiquetage obligatoire Pour les pneumatiques routiers, à compter du 1 er novembre 2012, les pneumatiques disposeront d un marquage précisant leur efficacité. Une étiquette standardisée sera obligatoire et concernera la résistance au roulement, l adhérence sur sol mouillé et le niveau sonore. Pour plus de renseignements, consulter «Le Moniteur» - du 7 septembre Auto verte : La championne de l économie Élue voiture de l année 2012, l Opel Ampera est une berline électrique unique en son genre, puisqu elle permet de disposer de 500 km d autonomie. Son secret? A côté du moteur électrique, elle embarque un petit moteur essence qui fait office de groupe électrogène et ne sert donc qu à recharger les batteries. Il ne consomme que 1,2 litre d essence pour 100 km et assure donc 500 km d autonomie. Une vraie solution d avenir, sans aucun doute, mais facturée tout de même ( de bonus écologique), un prix élevé pour des familles modestes, même s agissant d une berline familiale confortable et richement équipée. Énergie : un peu de vert en plus Lentement mais sûrement, les énergies renouvelables trouvent leur place dans la consommation des Européens, selon une étude d Eurostat, l office statistique de l Union. Ainsi, la part des énergies vertes dans la consommation globale est passée de 10,5 % en 2008 à 12,4 % en 2010 et de 11,1 % à 11,9 % en France. Il reste beaucoup à faire pour atteindre l objectif de 23 % fixé pour 2020 en France. Et a fortiori, pour espérer rattraper un jour la Suède où les énergies vertes représentent déjà 48 % de la consommation. Page 11

12 Tous Les Renseignements... État Civil Naissances - Bienvenue à : Sherine TEIXEIRA RODRIGUES, née le 04 Octobre 2012 à Étampes (91) Karolane JORRY, née le 22 Octobre 2012 à Étampes (91) Elia MARAIS, née le 22 Octobre 2012 à à ATHIS-MONS (91) Agathe DESNOYER, née le 15 novembre 2012 à Étampes (91) Décès - Nos sincères condoléances à leurs familles : Brahim LADIB, décédé le 17 Octobre 2012 à Étampes (91), né en 1947 Renée LEPELTIER Veuve RENARD, décédée le 20 Octobre 2012 à Pussay (91), née en 1913 Josiane REBOUTÉ décédée le 21 Octobre 2012 à Étampes (91), née en 1929 Christian FIRON, décédé le 28 Octobre 2012 à Étampes (91), né en 1925 Maurice BARROY, décédé le 03 Novembre 2012 à Dourdan (91), né en 1933 Henriette MAIRE Veuve BUTSCH, décédée le 08 Novembre 2012 à La Ferté-Alais (91), née en 1917 Benoît LEQUEUX, décédé le 04 novembre 2012 à Saint-Martin-de-Bréthencourt (78), né en Jean-François LOZACH, décédé le 23 novembre 2012 à Dourdan (91), né en 1967 Mariage - tous nos voeux de bonheur à : Véronique GOBIN et Mohammed ADDA, mariés le 17 novembre 2012 Dates Manifestations Organisateurs Lieu Info. V. 4 Jan. V. 11 Jan. D. 13 Jan. S. 19 Jan. Marché de Beauce Mairie PUSSAY Vœux du Maire Mairie PUSSAY Belote Comité des Fêtes PUSSAY Soirée bienvenue Association Cocktail des Iles de Pussay PUSSAY Ma. 22 Jan. Thé dansant ASPSE PUSSAY J.24 Jan. CLEF Comité de Liaison Essonne & Eure-et-Loir pour les Fêtes - Calendrier 2013 Galette des rois CCAS PUSSAY PUSSAY A partir de 19 h A partir de 20 h A partir de 14 h 30 R. Mulard 15 h Urgence : Numéros utiles : Pompiers 18 SAMU 15 Gendarmerie 17 Hôpital d Étampes C.H.S Barthélemy Durand EDF dépannage GRDF Ambulance Réunies Médecine : Dr d Humières Dr Arhan Médecins de garde F.A.M. Essonne Dentiste Turner Gorvel Kinésithérapeutes Podologue Infirmières Pharmacie Vétérinaire Radiologie : C.I.M.E Étampes C.I.M.R.E Étampes Administration : Préfecture Sous-préfecture Trésor Public Hôtel des Impôts C.A.F P.M.I C.P.A.M C.N.A.V Pôle Emploi Enseignement : Maternelle P. Kergomard V. 1 er Fév. Marché de Beauce Tartiflette Géante Mairie PUSSAY École F. Joliot Curie École Paul Bert Services municipaux : S. 9 & D. 10 Fév. Bourse aux vêtements AIPEP PUSSAY Bibliothèque Salle des Jeunes S. 16 Fév. Bal de la St. Valentin Step Danse PUSSAY Stade Municipal Cinémas : La Rotonde (Étampes) S ou D 23/24 Fév. Soirée à thème Déjeuner à la Russe Comité des Fêtes PUSSAY Cinétampes Le Parterre (Dourdan) Divers : Ma. 26 Fév. Thé dansant ASPSE PUSSAY A partir de 14H30 Maison de Retraite Poste S.P.A Directeur de la publication Jean-Jacques GAUDION Conception et réalisation : Sébastien MARIE Comité de Rédaction : G COURTAS, JC GARCIA, R.M. DURAND, M. BARRANGER, J.J & M. GAUDION, S. MARIE, D.DESMET Photo Couverture : N.LEBAS L Écho de Pussay est imprimé par «PROX IMPRIM BEAUCE» 24 rue de Chartres AUTRUY SUR JUINE Tél. : Merci de ne pas jeter sur la voie publique. Mairie de Pussay : place du Jeu de Paume PUSSAY Téléphone : Télécopie : Site : Ouverte les : Lundi, Mardi et Jeudi : 9h00-12h00 / 13h30-17h00 Mercredi : 13h30-17h00 Vendredi «non-stop» 9h00-17h00 Samedi : 9h00-12h00 Page 12

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Prévention routière La Tour du Pin Mars/Avril 2014 En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Avant de commencer, avez-vous regardé le film «Bus à l arrêt» et répondu aux questions? Que

Plus en détail

Règlement intérieur du club

Règlement intérieur du club Règlement intérieur du club Règlement modifié et entériné lors de la réunion du Conseil d administration du jeudi 26 janvier 2012 Organisation des sorties-club Préambule : La responsabilité des sorties

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016. 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80

MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016. 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80 MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80 ACCUEILS PERISCOLAIRES : L accueil périscolaire est ouvert le lundi,

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE

GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DEFINITION Le Conseil Municipal des Jeunes est un dispositif de participation à la vie locale

Plus en détail

- aux activités du vendredi après-midi

- aux activités du vendredi après-midi Dossier FAMILIAL d inscription aux services communaux ACTI JEUNES Valable pour l année 2014/2015 Ce dossier unique d inscription vous permet d inscrire votre (vos) enfant(s) en une seule fois : - à l accueil

Plus en détail

Développez le covoiturage sur votre territoire

Développez le covoiturage sur votre territoire Développez le covoiturage sur votre territoire Sommaire L association Covoiturage Auvergne...p.3 Nos partenaires...p.4 Les avantages du covoiturage...p.5 Notre partenariat...p.6 La Charte de Covoiturage

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

Réseau des Centres Européens des Consommateurs

Réseau des Centres Européens des Consommateurs Le tourisme en Grèce Réseau des Centres Européens des Consommateurs Cette brochure vous donnera des informations sur la conduite en Grèce. Toutefois, les informations que vous y trouverez ne sont pas exhaustives

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

Approbation du précédent compte-rendu

Approbation du précédent compte-rendu Compte-rendu de séance du Conseil Municipal du lundi 16 mars 2009 Le Conseil Municipal, régulièrement convoqué, s est réuni en Mairie en séance publique, lundi 16 mars 2009 à 21h00 sous la présidence du

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE et LIAISON PEDESTRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE et LIAISON PEDESTRE Mairie de Villedieu la Blouère L île des enfants 10 Allée des jardins 49450 VILLEDIEU LA BLOUERE 02 41 30 10 63 maisonenfance@villedieulablouere.fr applicable sept 2014 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

Plus en détail

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014 SYLVIA PINEL MINISTRE DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DU TOURISME Discours Discours Vendredi 10 janvier 2014 N 340 Discours de Sylvia PINEL ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme lors de la

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de SAUNAY Année 2015-2016 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter de la rentrée 2015, les TAP (temps d activités

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SALARIÉ

LIVRET D ACCUEIL SALARIÉ LIVRET D ACCUEIL SALARIÉ Page 2 sur 6 EDITO «Parce que les premiers pas dans une entreprise apportent toujours leur lot de questions, il nous paraît important de vous accompagner lors de cette étape».

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Cartes de crédit Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Votre Cembra MasterCard personnelle Nous sommes ravis de constater que vous avez opté pour la Cembra MasterCard. Vous pouvez

Plus en détail

CHARTE DE COVOITURAGE DEMANDEUR

CHARTE DE COVOITURAGE DEMANDEUR CHARTE DE COVOITURAGE DEMANDEUR 1 PREAMBULE "Les seniors ne doivent pas être des spectateurs muets de l'évolution du monde, mais au contraire faire bénéficier leur entourage et leur environnement de toute

Plus en détail

Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social.

Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social. Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social. Café des Ainés 2015 Page 1 1 Introduction Les membres de la commission «bien

Plus en détail

1958 2008 50 ans déjà

1958 2008 50 ans déjà 1958 2008 50 ans déjà 1 Jusqu en 1942 le personnel des services municipaux de la ville de Rouen ne bénéficiait d aucun régime d assurances sociales. Ce n est que le 1 er mars 1942 que fut créé un régime

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables.

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables. Direction du cinéma Tourner à Nice Les personnes morales ou physiques s engageant à mentionner le nom de la Ville de Nice au générique de leur film ou sur leur prise de vue photographique peuvent, sous

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL

REGLEMENT DEPARTEMENTAL REGLEMENT DEPARTEMENTAL des Transports Scolaires Département de l Indre D.G.A/R.T.P.E. Service Départemental des Transports Hôtel du Département CS20639 36020 Châteauroux Cedex REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

COMMUNE DE CHATELAUDREN SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL LUNDI 12 OCTOBRE 2015

COMMUNE DE CHATELAUDREN SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL LUNDI 12 OCTOBRE 2015 COMMUNE DE CHATELAUDREN SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL LUNDI 12 OCTOBRE 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le lundi 12 octobre 2015 sous la présidence de Monsieur Jean Paul LE VAILLANT, Maire. A L ORDRE

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur 1 1 Réglementation pour la commune de Montfleur L attribution annuelle sera faite par demande écrite

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne On a commencé à parler d Agenda 21 lors du sommet de la Terre de Rio en 1992. 173 Etats ont adopté un programme d «Action 21» ou «Agenda 21» pour les pays francophones.

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS / AIDES-SOIGNANTS DU CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-QUENTIN ID456 1/16 Version 26 Août 2015

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule Règlement intérieur à conserver par les adhérents Préambule L école du cirque de Bayeux a pour vocation d organiser la pratique des activités et les cours de cirque pour ses adhérents. Son règlement a

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2015

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2015 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2015 L an deux mille quinze, le mercredi vingt-quatre juin à 20 H 30, le Conseil Municipal de MAISSE s est réuni en Mairie en séance ordinaire sous la Présidence

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Charte du covoiturage

Charte du covoiturage Charte du covoiturage Orangina Suntory France s engage pour le développement durable et met à votre disposition une plateforme de covoiturage, en partenariat avec Blablacar. Afin d assurer son bon fonctionnement

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015

INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015 INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015 Les Nouvelles Activités Périscolaires se dérouleront le Vendredi après-midi (à partir du 12 septembre) de 13h30 à 16h30

Plus en détail

DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016

DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016 DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016 PHOTO obligatoire MAIRIE DU CANNET Service de l Education Téléphone : 04.92.59.44.73 Télécopie : 04.93.69.91.77 Affaires.scolaires@mairie-le-cannet.fr

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL D ECOLE

REUNION DU CONSEIL D ECOLE DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES ECOLE COMMUNALE DE CANTARON 06340 CANTARON TEL : 04 93 27 64 62 à Madame l Inspectrice de l Education Nationale Monsieur le Maire de Cantaron Mmes et MM les Délégués des

Plus en détail

Questionnaire d enquête. 1. Identification de l unité d établissement et répartition globale des travailleurs

Questionnaire d enquête. 1. Identification de l unité d établissement et répartition globale des travailleurs Questionnaire d enquête Envoyé après avis du conseil d entreprise (cocher uniquement l organe adéquat) du comité de concertation de la représentation syndicale I ou communication aux II donné le repris

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure LES TARIFS ZONES PAYANTES Du lundi au samedi inclus de 9h à 12h30 et de 14h à 19h ZONE ROUGE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO 2009.2010 SOMMAIRE I) Présentation des accueils. II) Le fonctionnement. III) 1-L alimentation 2-Les relations 3-Le rythme de vie 4-Santé et hygiène 5-Les activités

Plus en détail

Les Français au volant

Les Français au volant Les Français au volant Juillet 2012 Date : Juillet 2012 A : Benoît Dutartre - Entre Nous Soit Dit De : Sylvie Lacassagne / Oriane Léti - OpinionWay OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

Halte d Enfants Multi-lieux. Règlement intérieur 2012-201

Halte d Enfants Multi-lieux. Règlement intérieur 2012-201 Halte d Enfants Multi-lieux Règlement intérieur 2012-201 2013 1 Préambule : L établissement d accueil de jeunes enfants «Petite Pomme», géré par le Centre Intercommunal d Action Social (C.I.A.S), assure

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

DEMANDE DE LOCATION DE SALLE

DEMANDE DE LOCATION DE SALLE DEMANDE DE LOCATION DE SALLE La demande de location doit être adressée à Monsieur le Maire au plus tard un mois avant la période souhaitée. La mairie vous confirmera, par mail, la disponibilité ou non

Plus en détail

Les 10 clés pour bien gérer mon compte en banque

Les 10 clés pour bien gérer mon compte en banque JUIN 2015 N 30 COMPTE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Les 10 clés pour bien gérer mon compte en banque Ce mini-guide vous est offert par

Plus en détail

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre)

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) À l attention de M. Christophe BEAUX, Président Directeur Général de la Monnaie de Paris Les Amis

Plus en détail

COMPTE RENDU REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 29 SEPTEMBRE 2009

COMPTE RENDU REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 29 SEPTEMBRE 2009 COMPTE RENDU REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 29 SEPTEMBRE 2009 PRESENTS : M. ROSIER : Maire Mesdames LEMMEN, WALLEZ et Messieurs CAPELLE, BARUCCI : Adjoints Messieurs, MAUGARS : Conseillers Délégués Madame

Plus en détail

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Préambule La mairie de St Crépin Ibouvillers met à disposition des familles qui ont un enfant de 3 à 11 ans, scolarisé

Plus en détail

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1?

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1? Les travaux Il est important de rappeler que la nature des nuisances liées aux travaux du projet sera précisée dans l étude d impact produite en vue de l enquête publique, dans une phase d études ultérieures

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT DES MICRO-CRECHES DU PAYS DE BLAIN

PROJET D ETABLISSEMENT DES MICRO-CRECHES DU PAYS DE BLAIN PROJET D ETABLISSEMENT DES MICRO-CRECHES DU PAYS DE BLAIN 1. DESCRIPTION DES ETABLISSEMENTS 1) Gestionnaire Communauté de Communes du Pays de Blain 1, avenue de la Gare BP29 44130 Blain Tel : 02 40 79

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 Absentes excusées : E LAFANECHERE M FAURE 1. Approbation compte-rendu précédent conseil Approuvé à l unanimité. 2. Lecture de la charte de l élu local - Communication

Plus en détail

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique L UNION FAIT LA FORCE Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique et/ou pour l installation d une borne de rechargement Revenus 2010 et 2011 (exercices d imposition 2011 et 2012) Mesures applicables

Plus en détail

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON DELEGATION DE M. Jean Charles BRON 338 D -20080325 Soutien au développement du commerce, de l artisanat et des services de la Ville de Bordeaux. Action de promotion et de prospection d enseignes présentée

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Connaissance du dispositif. Projet. État civil. Les renseignements communiqués sont confidentiels. Ils serviront à répondre au mieux à la demande

Connaissance du dispositif. Projet. État civil. Les renseignements communiqués sont confidentiels. Ils serviront à répondre au mieux à la demande Connaissance du dispositif Les renseignements communiqués sont confidentiels. Ils serviront à répondre au mieux à la demande Affiche dans un centre d aide sociale Affiche dans une agence bancaire Panneau

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies DOSSIER 2015-2016 Accueil périscolaire Centre de loisirs de Mérignies Accueil périscolaire et Centre de loisirs de Mérignies 03.20.59.54.66 garderie@merignies.fr La commune de Mérignies propose un accueil

Plus en détail

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE!

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE! La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle n 431 791 672, soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. Ce document n a pas de valeur contractuelle - Studio LMDE - 12117-03/2012 LA SANTÉ

Plus en détail

PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE

PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE Monsieur le Maire soussigné, certifie que le procès-verbal du Conseil municipal, en date du 6 Décembre 2013 a été affiché

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

Intérêt pour le covoiturage

Intérêt pour le covoiturage QUESTIONNAIRE COVOITURAGE Le Pays de la Jeune Loire, regroupement des 44 Communes de l arrondissement d Yssingeaux, réalise une étude sur le covoiturage afin de mieux cerner cette pratique sur le territoire

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 24 JUIN 2015 A la salle de réunion «La Ciamarella» à 20h30

COMPTE RENDU SOMMAIRE DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 24 JUIN 2015 A la salle de réunion «La Ciamarella» à 20h30 A L Ouverture de la séance, COMPTE RENDU SOMMAIRE DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 24 JUIN 2015 A la salle de réunion «La Ciamarella» à 20h30 Présents : Gabriel BLANC, Michèle ANSELMET, Franck

Plus en détail

Profitez pleinement de votre vélo! Exigez le Pack Cycliste, la seule assurance Accidents pour vous et votre vélo, assistance comprise*.

Profitez pleinement de votre vélo! Exigez le Pack Cycliste, la seule assurance Accidents pour vous et votre vélo, assistance comprise*. Profitez pleinement de votre vélo! Exigez le Pack Cycliste, la seule assurance Accidents pour vous et votre vélo, assistance comprise*. A vélo au travail, à l école ou pour le plaisir? Ajoutez le Pack

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE REGIONAL DE DEPLOIEMENT DES BORNES DE CHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES AVIS

SCHEMA DE COHERENCE REGIONAL DE DEPLOIEMENT DES BORNES DE CHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES AVIS SCHEMA DE COHERENCE REGIONAL DE DEPLOIEMENT DES BORNES DE CHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES AVIS présenté par Marc LEURETTE COMMISSION N 3 Infrastructures de transport, environnement, énergies SEANCE PLENIERE

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE MINEURS «LA FARANDOLE» & ACCUEIL PERISCOLAIRE VILLE DE FEUCHEROLLES

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE MINEURS «LA FARANDOLE» & ACCUEIL PERISCOLAIRE VILLE DE FEUCHEROLLES - REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE MINEURS «LA FARANDOLE» & ACCUEIL PERISCOLAIRE VILLE DE FEUCHEROLLES Article 1 : Généralités La commune de Feucherolles met en place un accueil de mineurs sur son territoire,

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER «500 à 600 logements sociaux vont être construits dans notre ville entre 2014 et 2020» L édito de Pierre GEAY, Adjoint au maire chargé du Logement LE LOGEMENT, C EST NOTRE

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail