LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES"

Transcription

1 LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES 1

2 INTRODUCTION 2

3 Le Squelette Charpente du corps ~ os Les os s assemblent par des articulations 3

4 Le Squelette La surcharge d activité articulaire peut favoriser la survenue prématurée d une arthrose : gestes répétitifs et traumatisants 4

5 Les Muscles mobilité des os et articulations maintien des postures 5

6 Les Muscles capacité de :. se raccourcir. s allonger 6

7 Les Muscles ce travail nécessite un apport d énergie 7

8 Les Muscles L activité musculaire (statique ou dynamique) peut endommager les fibres musculaires si elle est - trop élevée ou - soutenue trop longtemps 8

9 Les Troubles Musculo Squelettiques Atteintes - des tissus mous (muscles et tendons, ligaments, nerfs) - des tissus cartilagineux Se manifestent par : - gènes - douleurs - courbatures 9

10 Les Troubles Musculo Squelettiques Cause : Déséquilibre entre les sollicitations mécaniques et les capacités de chaque individu 10

11 Les Troubles Musculo Squelettiques Dépendent : - Individu : âge, sexe, santé, antécédents - Gestes répétitifs - Postures prolongées - Tâches effectuées MEMBRES SUPERIEURS & DOS 11

12 LA COLONNE VERTEBRALE 12

13 La Colonne Vertèbrale 33 Vertèbres dont : 24 «mobiles» 3 courbures Rôle : - stabilité du tronc - mobilité -protection moelle épinière 13

14 La Vertèbre 14

15 La Vertèbre 15

16 Rôle des Muscles de la Colonne Maintien de la CV en bonne position 16

17 Les Possibilités de Mouvement 17

18 Les Possibilités de Mouvement 18

19 Les Possibilités de Mouvement 19

20 Les Possibilités de Mouvement Ces libertés de mouvement permettent de maintenir en bonne santé le rachis grâce à des exercices physiques appropriés. MAIS... 20

21 Les Possibilités de Mouvement ces mêmes mouvements peuvent être traumatisants lorsqu ils sont répétés et mal adaptés 21

22 Le Disque InterVertébral 22

23 Le Rôle du DIV Assure la mobilité du rachis PIVOT 23

24 Le Rôle du DIV Transmission des pressions AMORTISSEUR 24

25 Le Rôle du DIV Transmission des pressions AMORTISSEUR 25

26 Le DIV dans les Postures 26

27 Le DIV dans les Mouvements Flexion 27

28 Le DIV dans les Mouvements Inclinaison latérale = idem 28

29 Le DIV dans les Mouvements Rotations 29

30 LES PATHOLOGIES DISCALES 30

31 Les Pathologies Discales Accident discal Névralgie Hernie discale Tassement Discal Autres... 31

32 La répétition de mouvements imposant des efforts anormaux du DIV peut conduire à une détérioration de celui-ci. Anneau Fibreux peut se distendre ou se craqueler 32

33 33

34 34

35 Les Conséquences Personnelles 35

36 Les Conséquences Professionnelles 36

37 Les Facteurs de Risques et... 37

38 Les Facteurs de Risques Facteurs individuels Sexe Profession Age Stress Faiblesse musculaire Troubles statiques de la CV Antécédents traumatiques 38

39 Facteurs aggravants 39

40 Facteurs aggravants Le viellissement débute vers ans pour TOUS le DIV perd son rôle d amortisseur dans les mouvements de la colonne les cellules constituant le DIV cessent d être alimentées par le sang à la fin de la croissance 40

41 Facteurs aggravants Toute lésion touchant le DIV est donc IRREVERSIBLE chez l adulte CICATRISATION = FRAGILISATION 41

42 Facteurs aggravants Les charges les poids (tête, bras, tronc) sont transmis aux jambes par l intermédiare de la colonne et du bassin Idem pour les charges portées sur TETE, EPAULES, BRAS le levage répétitif de charges légères 42

43 Facteurs aggravants Les Bras de levier 43

44 Facteurs aggravants Notion de Bras de Levier Plus la charge est éloignée du centre de gravité, Plus l effort sur le disque va être élevé 44

45 Facteurs aggravants Contraintes en flexion O kg 3 kg/cm² x 3 x 7 30 kg x 2 x 5 x 11 45

46 Facteurs aggravants La tenue vestimentaire peut entraver la liberté de mouvement Les chaussures peuvent être responsables de : déséquilibres, glissades, chutes, efforts plus intenses Elles doivent impérativement: maintenir le pied + semelle anti-dérapante 46

47 LA PREVENTION 47

48 La Prévention Remarque 1 Risque plus élevé dans les professions exigeantes physiquement Cas des soignants : 60% souffrent du dos origine = 70% manutention de patients absentéisme surcharge pour le personnel restant fatigue et stress Chaque année, 4000 IDE ou AS abandonneraient leur métier pour ces raisons!!! 48

49 La Prévention Remarque 2 L évolution démographique : Soignés : augmentation de la population âgée risque de dépendance plus élevé Soignants : vieillissement travail plus longtemps 49

50 La Prévention REFLEXION et ANALYSE sur les PRATIQUES réduction des manutentions manuelles dangereuses développement des aides à la manutention aménagement des postes de travail information et formation PROMOTION D UNE BONNE HYGIENE DE VIE DETECTION DES INAPTITUDES (Médecine du Travail) 50

51 La priorité dans la prévention des risques liés à l activité physique de la fatigue des contraintes physiques 51

ETUDIANTS INFIRMIERS 1 ère ANNEE Elisabeth S.cadre de santé kinésithérapeute

ETUDIANTS INFIRMIERS 1 ère ANNEE Elisabeth S.cadre de santé kinésithérapeute ETUDIANTS INFIRMIERS 1 ère ANNEE Elisabeth S.cadre de santé kinésithérapeute PREVENTION DES RISQUES LIES A LA MANUTENTION Toute activité peut comporter des risques. Cela ne conduit pas obligatoirement

Plus en détail

Formation PRAP - IBC

Formation PRAP - IBC Formation PRAP - IBC Public : Etudiants et/ou intervenants en Industrie Bâtiment Commerce Thème : L appareil locomoteur : Anatomie, physiologie, pathologie Taille du groupe : 6 à 12 personnes Objectif

Plus en détail

ERGONOMIE MANUTENTION

ERGONOMIE MANUTENTION ERGONOMIE MANUTENTION Florie LARGEAU Kiné en neurologie Chu de Bicêtre MES OBJECTIFS Prévenir au lieu de guérir Amener une réflexion Pratiquer Pour les professionnels Les troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

GESTES ET POSTURES. FORMATION CNFPT PRAP Entretien des locaux DE SECURITE DANS LE TRAVAIL

GESTES ET POSTURES. FORMATION CNFPT PRAP Entretien des locaux DE SECURITE DANS LE TRAVAIL FORMATION CNFPT PRAP Entretien des locaux GESTES ET POSTURES DE SECURITE DANS LE TRAVAIL INTERVENANT : Nicolas DAUBA, Technicien hygiène et sécurité du travail Source des illustrations: Dexia SOFCAP GESTES

Plus en détail

A. Définition de l ergonomie. I. Quelques notions d ergonomie. Le secteur de la santé Secteur à risques

A. Définition de l ergonomie. I. Quelques notions d ergonomie. Le secteur de la santé Secteur à risques Prévention des maux de dos et des Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S) Mal du siècle, 80 % de nos concitoyens en souffrent, 5% des accidents du travail, 20 % des arrêts de travail Le secteur de la santé

Plus en détail

Pédicure, mon ergonomie posturale professionnelle

Pédicure, mon ergonomie posturale professionnelle MANUEL D EXERCICES Nom : Prénom : Classe : Pédicure, mon ergonomie posturale professionnelle Ce manuel d exercices va te permettre d identifier la bonne et la mauvaise posture face à ton travail. Il est

Plus en détail

L ACTE MOTEUR D UN POINT DE VUE BIOMECANIQUE

L ACTE MOTEUR D UN POINT DE VUE BIOMECANIQUE L ACTE MOTEUR D UN POINT DE VUE BIOMECANIQUE 1. Le squelette et les os Le squelette Il constitue la charpente du corps. L APPAREIL LOCOMOTEUR Il se divise en 4 grandes parties : la tête le tronc les membres

Plus en détail

Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds. Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015

Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds. Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015 Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015 Déroulement de la présentation La manutention manuelle est-elle une cause de blessure?

Plus en détail

STAPS. Bobigny ANATOMIE. 1 er semestre. Aurélien Pichon

STAPS. Bobigny ANATOMIE. 1 er semestre. Aurélien Pichon STAPS Bobigny ANATOMIE L1 1 er semestre Aurélien Pichon ANATOMIE - Introduction à l'enseignement de L1 - Cours n 1 : système de repérage dans l'espace, anatomie de surface et mouvements - Cours n 2 : Les

Plus en détail

Manutention des malades P.1 Date : 04/10/ vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12

Manutention des malades P.1 Date : 04/10/ vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12 Manutention des malades P.1 Date : 04/10/04 1. Anatomie de la colonne vertébrale : 7 vertèbres cervicales C1 à C7 12 vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12 5 vertèbres

Plus en détail

LES TMS Les troubles musculosquelettiques. MSA d Armorique et Portes de Bretagne

LES TMS Les troubles musculosquelettiques. MSA d Armorique et Portes de Bretagne LES TMS Les troubles musculosquelettiques MSA d Armorique et Portes de Bretagne Définition = troubles de l'appareil locomoteur pour lesquels l activité professionnelle peut jouer un rôle dans la genèse,

Plus en détail

I) L APPAREIL LOCOMOTEUR L appareil locomoteur est formé des os (squelette) et des muscles.

I) L APPAREIL LOCOMOTEUR L appareil locomoteur est formé des os (squelette) et des muscles. G E S TE S ET P O S T UR ES I) L APPAREIL LOCOMOTEUR L appareil locomoteur est formé des os (squelette) et des muscles. 1) Le squelette. Il se divise en 3 parties : tête, tronc et membres. Les pièces osseuses

Plus en détail

Livret métier LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L ACTIVITÉ PHYSIQUE

Livret métier LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L ACTIVITÉ PHYSIQUE Livret métier LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L ACTIVITÉ PHYSIQUE SOMMAIRE Pourquoi ce livret? 3 Qu entend-on par manutention manuelle? 4 Comment naissent les maux de dos? 5 Les sources de risques 7 Agents

Plus en détail

Troubles Musculo Squelettiques (TMS)

Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Prévention Conseils Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Mutuelle des agents de la Fonction Publique Les troubles musculosquelettiques (tms) Les 3 grandes causes de TMS 1 2 Facteurs mécaniques Gestes répétés,

Plus en détail

Définition d'une lombalgie

Définition d'une lombalgie Définition d'une lombalgie Une lombalgie est un terme médical quelque peu générique désignant des douleurs en bas du dos et plus précisément au niveau des lombaires. La lombalgie est une affection très

Plus en détail

Contraintes physiques / TMS

Contraintes physiques / TMS Contraintes physiques / TMS Port de charges lourdes, utilisation d'outils et d'engins transmettant des vibrations, travail accroupi ou les bras en l'air, travail répétitif... les compagnons du BTP sont

Plus en détail

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans HISTOIRE D OS Introduction Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans Le mal de dos représente 13% des accidents du travail chaque année 50% des enfants ont mal au dos

Plus en détail

SAM SYSTÈME D AIDE A LA MOBILITE DES STIMULATEURS DE MOUVEMENTS

SAM SYSTÈME D AIDE A LA MOBILITE DES STIMULATEURS DE MOUVEMENTS SAM SYSTÈME D AIDE A LA MOBILITE DES STIMULATEURS DE MOUVEMENTS Mécanismes de la perte d autonomie motrice Le vieillissement entraîne une réduction des performances fonctionnelles qui ne limite pas l autonomie

Plus en détail

belchonock Depositphotos.com

belchonock Depositphotos.com Moi, une jambe (partie 1/2) courte!? belchonock Depositphotos.com Dans le domaine de la réadaptation, on observe de plus en plus des liens étroits entre des blessures mal guéries ou mal soignées et l apparition

Plus en détail

3. Un coup d œil sur le système.

3. Un coup d œil sur le système. 3. Un coup d œil sur le système musculosquelettique (SMS) www.asstsas.qc.ca Système musculosquelettique Plus de 80 % des lésions professionnelles en CPE et garderies sont des atteintes du SMS Les structures

Plus en détail

LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo

LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo 0 LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo Vertèbres, disque intervertébral et canal rachidien schématiques La colonne vertébrale soutient le

Plus en détail

Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques. Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012

Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques. Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012 Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012 Risques des métiers de la santé Infectieux ( AES,hygiène, soins ) Chimiques ( antiseptiques, cytotoxiques

Plus en détail

ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE

ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE CENTRE de GRAVITE de le TETE : CONDUITS AUDITIFS EXTERNES (CAE) CENTRE de GRAVITE du TRONC : 9 ème VERTEBRE THORACIQUE (T9) CENTRE des TETES

Plus en détail

Gestes et postures. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric Master Tech

Gestes et postures. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric Master Tech Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Schneider Electric Master Tech 70 Rue de la Grange Batie Centr alp 38430 MOIRANS Tel. 33 (0)4 76 57 72 72 Gestes et postures www.schneider-electric.com

Plus en détail

Dossier 16 >>> Synthèse

Dossier 16 >>> Synthèse Nom : Groupe : Date : Le système musculosquelettique 1. LES OS a) Le squelette Il comporte 206 os. Ses fonctions sont : supporter le corps, articuler les parties du corps, protéger les organes internes

Plus en détail

Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques. Anatomie fonctionnelle Le système osseux

Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques. Anatomie fonctionnelle Le système osseux Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques Anatomie fonctionnelle Le système osseux Objectif du cours Connaître l anatomie : - optimiser le mouvement sportif - éviter les blessures dans la pratique

Plus en détail

ET ÉTIREMENTS DE VOS FONCTIONS

ET ÉTIREMENTS DE VOS FONCTIONS ACTIVATION ET ÉTIREMENTS DANS LEXERCICE L EXERCICE DE VOS FONCTIONS PLAN DE LA CONFÉRENCE 1. Qu est ce qu uneactivation/étirement? une 2. Qu est ce qu une bonne posture? 3. Importance des micropauses 4.

Plus en détail

COMMENT AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ AU TRAVAIL: L'ERGONOMIE

COMMENT AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ AU TRAVAIL: L'ERGONOMIE COMMENT AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ AU TRAVAIL: L'ERGONOMIE En guise d échauffement 2 EN GUISE D ÉCHAUFFEMENT SAVIEZ-VOUS QU UNE ACTIVATION EFFICACE EN MILIEU DE TRAVAIL DIMINUE JUSQU À 56% DES INCONFORTS.

Plus en détail

L arthrose. Mais il existe des lésions érosives précoces évoquant l existence d un cartilage arthrosique en dehors du cartilage vieillissant

L arthrose. Mais il existe des lésions érosives précoces évoquant l existence d un cartilage arthrosique en dehors du cartilage vieillissant L arthrose L arthrose L arthrose est la plus fréquente des maladies articulaires et la principale source de handicap locomoteur. - Elle a longtemps été considérée comme une «usure dégénérative», liée à

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION Sommaire Présentation 4 La colonne vertébrale, solidité et souplesse 6 Le disque intervertébral, un fantastique amortisseur 8 Un seul dos, plusieurs maux 10 Utiliser

Plus en détail

Sommaire. Ménagez votre dos

Sommaire. Ménagez votre dos Sommaire Ménagez votre dos Quand le mal est fait... mmaire mmaire La colonne vertébra le est le pilier de la partie supérie ure du corps. La colonne vertébrale est La colonne vertébrale est un empilement

Plus en détail

Posture assise et siège

Posture assise et siège Posture assise et siège Informations pratiques Entreprise Information Sensibilisation 2 Missions du Service de santé au travail Eviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail

Plus en détail

Les Risques Musculo Squelettiques des professionnels de la restauration Lundi 14 décembre 2015

Les Risques Musculo Squelettiques des professionnels de la restauration Lundi 14 décembre 2015 Les Risques Musculo Squelettiques des professionnels de la restauration Lundi 14 décembre 2015 Françoise RIVOLET Infirmière diplômée d Etat Santé Travail Ville de Poitiers Elise TEXIER Chargée de projets

Plus en détail

Du travail répétitif au travail statique. Marie Authier, Ph.D Ergonome consultante

Du travail répétitif au travail statique. Marie Authier, Ph.D Ergonome consultante Du travail répétitif au travail statique Marie Authier, Ph.D Ergonome consultante Troubles musculosquelettiques reliés au travail Inconfort, douleur ou lésion qui affecte le dos, les membres supérieurs

Plus en détail

Cours 3 : ASSURER STABILITE ET MOBILITE GRACE AUX OS (OSTEOLOGIE)

Cours 3 : ASSURER STABILITE ET MOBILITE GRACE AUX OS (OSTEOLOGIE) Cours 3 : ASSURER STABILITE ET MOBILITE GRACE AUX OS (OSTEOLOGIE) Cette partie du cours répond à la question : comment les vertèbres permettent-elles à la colonne vertébrale d être à la fois solide et

Plus en détail

Lapbook : le squelette. A quoi sert notre squelette?

Lapbook : le squelette. A quoi sert notre squelette? Sciences Lapbook : le squelette A quoi sert notre squelette? L homme est un être vertébré, c est-à-dire qu il possède une charpente solide : le squelette. Les os servent à maintenir notre corps droit,

Plus en détail

Animation du réseau départemental des agents de prévention

Animation du réseau départemental des agents de prévention Animation du réseau départemental des agents de prévention Réseau agents de prévention Troubles Musculo-Squelettiques TMS Catherine Cornin-chevalier 2015 Définition Réglementation Facteurs de risque Prévention

Plus en détail

La grossesse : Adaptation viscérale vessie estomac colon- rectum diaphragme les ligaments Adaptation posturale déplace son centre de gravité

La grossesse : Adaptation viscérale vessie estomac colon- rectum diaphragme les ligaments Adaptation posturale déplace son centre de gravité Ø La grossesse : Pendant neuf mois le corps de la femme enceinte ne cesse d évoluer et de s adapter. Durant la grossesse, l organisme de la future maman va devoir faire des efforts d adaptation pour assumer

Plus en détail

Le Squelette. I. La Colonne Vertébrale (Rachis):

Le Squelette. I. La Colonne Vertébrale (Rachis): Le Squelette I. La Colonne Vertébrale (Rachis): On dénombre 24 vertèbres mobiles et 8 à 10 vertèbres soudées o 7 cervicales o 12 dorsales (thoraciques) o 5 lombaires o 5 sacrées o 3 à 5 coccyx (vertèbres

Plus en détail

Lombalgie, mal de dos, Lumbago

Lombalgie, mal de dos, Lumbago Lombalgie, mal de dos, Lumbago Le site de Anthony Samoud ostéopathe Adresse du site : www.docvadis.fr/riviera.osteopathie mal de dos, lombalgie, lumbago Lombalgie : qu est-ce que c est? La lombalgie désigne

Plus en détail

ERGONOMIE MANUTENTION PERSONNES EN CHAISE ROULANTE MARIE CLERX

ERGONOMIE MANUTENTION PERSONNES EN CHAISE ROULANTE MARIE CLERX ERGONOMIE MANUTENTION PERSONNES EN CHAISE ROULANTE MARIE CLERX Organisation de la séance Trois temps : 1. Introduction théorie 2. Manipulations 3. Ateliers renforcement spécifique protection du dos Cinq

Plus en détail

Étude d un poste de travail: «cerclage expédition» Nathalie HENNEBERT Angélique MANIER Christophe LECONTE

Étude d un poste de travail: «cerclage expédition» Nathalie HENNEBERT Angélique MANIER Christophe LECONTE Étude d un poste de travail: «cerclage expédition» Nathalie HENNEBERT Angélique MANIER Christophe LECONTE Étude d un poste de travail: «cerclage expédition» Nous avons rencontré 4 opérateurs: deux intérimaires

Plus en détail

Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé.

Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé. Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé. ! Les nombreux bienfaits de l activité physique sur la santé! ne sont plus à démontrer:

Plus en détail

Musculation. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers

Musculation. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Musculation Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Cette présentation a été réalisée pour le compte de la LBFA et de l ADEPS en 2015-2016 par : Marc Delforge Mise en page : Simon Berteau MS Educateur

Plus en détail

TMS : à la recherche des risques

TMS : à la recherche des risques Regard global sur la prévention, pour mieux y voir! TMS : à la recherche des risques Jocelyne Dubé ASSTSAS Colloque ASSTSAS 30 avril et 1 er mai 2013 Hôtel Mortagne, Boucherville Objectifs de l atelier

Plus en détail

Webinaire Ergonomie du bureau

Webinaire Ergonomie du bureau Webinaire Ergonomie du bureau Jocelyne Dubé Avant de commencer Mot de bienvenue Présentation de la formatrice Déroulement du webinaire Un peu de théorie Ajustement de votre poste, étape par étape, en temps

Plus en détail

SEQUENCE : MODULE 9: CADRE REGLEMENTAIRE DE LA PREVENTION MODULE 10 : EFFETS PHYSIOPATHOLOGIQUES DES RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION

SEQUENCE : MODULE 9: CADRE REGLEMENTAIRE DE LA PREVENTION MODULE 10 : EFFETS PHYSIOPATHOLOGIQUES DES RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION MODULE 9: CADRE REGLEMENTAIRE DE LA PREVENTION MODULE 10 : EFFETS PHYSIOPATHOLOGIQUES DES RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION SEQUENCE : Objectif général: MODULE 9: CADRE REGLEMENTAIRE DE LA PREVENTION

Plus en détail

Réunion des animateurs sécurité

Réunion des animateurs sécurité Réunion des animateurs sécurité de Charente Maritime PROGRAMME Accueil des participants Présentation de l entreprise WESPER Actualité de la prévention (documentation ) Les Troubles Musculo Squelettiques

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Les traumatismes sportifs

Anatomie fonctionnelle Les traumatismes sportifs Anatomie fonctionnelle Les traumatismes sportifs Traumatismes osseux Traumatismes articulaires Traumatismes musculaires Fracture : Due à un choc ou à une torsion. - fracture fermée : os pas visible - fracture

Plus en détail

MANUTENTION DE CHARGES. Atelier Ergonomie

MANUTENTION DE CHARGES. Atelier Ergonomie MANUTENTION DE CHARGES Atelier Ergonomie Facteurs de risques 4 Anatomie du dos 6 La colonne vertébrale 7 Les disques intervertébraux 8 Le dos comme bras de levier 10 Principe du levier 11 Le dos comme

Plus en détail

Les composantes de la condition physique. 6 tests d évaluation globale de la force. La force de contraction. La vitesse de contraction

Les composantes de la condition physique. 6 tests d évaluation globale de la force. La force de contraction. La vitesse de contraction Les composantes de la condition physique La force La force musculaire est engendrée par les contractions musculaires. Elle peut être dynamique ou statique. On peut distinguer 3 types de force : La force

Plus en détail

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passe sous le collier?

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passe sous le collier? Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passe sous le collier? Pour les humains, nous savons qu il suffit d un «coup du lapin» pour avoir des douleurs et de la souffrance à long terme. L a n a t o m

Plus en détail

CERVICALE CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE APRÈS L OPÉRATION. d une HERNIE DISCALE PÔLE NEUROSCIENCES SERVICE DE NEUROCHIRURGIE

CERVICALE CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE APRÈS L OPÉRATION. d une HERNIE DISCALE PÔLE NEUROSCIENCES SERVICE DE NEUROCHIRURGIE CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE APRÈS L OPÉRATION d une HERNIE DISCALE CERVICALE PÔLE NEUROSCIENCES SERVICE DE NEUROCHIRURGIE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES INTRODUCTION Vous êtes hospitalisé(e)

Plus en détail

Blessures / Types. Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses et ligamentaires

Blessures / Types. Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses et ligamentaires Traumatologie Blessure D après la littérature, on définit une blessure comme étant à l origine d un arrêt d au moins 3 jours de l activité sportive, dû à une surcharge. Elle peut toucher l articulation,

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS SOMMAIRE 9h00 11h00 : colloque sur les TMS 11h 11h30 : intervention de Christian GIBOUIN 11h30 12h00 : poursuite des échanges autour d un

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES www.msa59-62.fr TMS : définitions Les TMS regroupent un grand nombre de symptômes affectant les muscles, les tendons et les nerfs au niveau des articulations des membres

Plus en détail

TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DU MEMBRE SUPÉRIEUR

TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DU MEMBRE SUPÉRIEUR TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DU MEMBRE SUPÉRIEUR Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont la première cause de maladies professionnelles en France. En augmentation constante dans les entreprises,

Plus en détail

Billet du coach FFKAMA MAI 2015 LE BILLET DU COACH. Par Etienne DUBUISSON, Educateur physique et préparateur des élites francophones

Billet du coach FFKAMA MAI 2015 LE BILLET DU COACH. Par Etienne DUBUISSON, Educateur physique et préparateur des élites francophones LE BILLET DU COACH. Par Etienne DUBUISSON, Educateur physique et préparateur des élites francophones L ENTRAINEMENT DE LA SOUPLESSE I.TROIS REGLES DE BASE 1. D abord ne pas nuire a) Identifier et supprimer

Plus en détail

Les cervicalgies et dorsalgies dans la petite enfance : le plus souvent dues à de mauvaises postures

Les cervicalgies et dorsalgies dans la petite enfance : le plus souvent dues à de mauvaises postures MAUX DE DOS ET TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (TMS) : COMMENT LES ÉVITER DANS LE SECTEUR DE LA PETITE ENFANCE Les cervicalgies et dorsalgies dans la petite enfance : le plus souvent dues à de mauvaises

Plus en détail

spécial qui envoie des rayons X.

spécial qui envoie des rayons X. Le squelette est la charpente du corps : sans lui, impossible de tenir debout. Certains os protègent les organes les plus fragiles : la boîte crânienne abrite le cerveau, et les côtes forment une cage

Plus en détail

PRÉVENTION DES TMS DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET DU MÉDICO-SOCIAL : DÉMARCHE ET PLACE DES DISPOSITIFS DE FORMATION

PRÉVENTION DES TMS DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET DU MÉDICO-SOCIAL : DÉMARCHE ET PLACE DES DISPOSITIFS DE FORMATION PRÉVENTION DES TMS DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET DU MÉDICO-SOCIAL : DÉMARCHE ET PLACE DES DISPOSITIFS DE FORMATION Les TMS : un enjeu social et économique Vieillissement de la population salariée

Plus en détail

Lésion médullaire. Qu est-ce que la colonne vertébrale? Qu est-ce que la moelle épinière?

Lésion médullaire. Qu est-ce que la colonne vertébrale? Qu est-ce que la moelle épinière? Une lésion médullaire est un traumatisme subi par la moelle épinière qui affecte le mouvement, les sensations ou le fonctionnement des organes. Elle peut se produire au moyen de la coupure, de l étirement

Plus en détail

ASSISES DU P.R.S.T. DU LIMOUSIN

ASSISES DU P.R.S.T. DU LIMOUSIN ASSISES DU P.R.S.T. DU LIMOUSIN CUSSAC 2009 Martine Gravelat Médecin du Travail Troubles musculo-squelettiques squelettiques DEFINITIONS Définitions Les TMS recouvrent diverses maladies Ils concernent

Plus en détail

LES BÉNÉFICES ERGOSQUELETTE. Go & Move

LES BÉNÉFICES ERGOSQUELETTE. Go & Move LES BÉNÉFICES ERGOSQUELETTE Go & Move Résumé L ergosquelette Go & Move est outil de support de position de travail qui se présente sous la forme d une structure portable. Il a été prouvé scientifiquement

Plus en détail

Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs

Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs La carrosserie L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Sémiologie et examen clinique du rachis. Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège

Sémiologie et examen clinique du rachis. Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège Sémiologie et examen clinique du rachis Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège Anatomie de la colonne vertébrale Axe central du corps Joue plusieurs rôles -support -mouvement du tronc

Plus en détail

Prévention des risques liés aux postures prolongées de travail sur écran

Prévention des risques liés aux postures prolongées de travail sur écran Prévention des risques liés aux postures prolongées de travail sur écran Risques liés au travail sur écran 1/ TMS et autres risques 2/ l impact des RPS 3/ pourquoi l on en parle peu 4/ quelle démarche,

Plus en détail

Annie Drouin, B.Sc. ergothérapie et psychologie Conseillère en prévention. Définition

Annie Drouin, B.Sc. ergothérapie et psychologie Conseillère en prévention. Définition TMS: AGIR POUR PRÉVENIR Travail de bureau Annie Drouin, B.Sc. ergothérapie et psychologie Conseillère en prévention Définition Ensemble d atteintes douloureuses des muscles, des tendons, des ligaments,

Plus en détail

LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ

LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ Roger Sperry, Ph.D. ( Prix Nobel de physiologie ou médecine 1981) a découvert que 90 % de l'activité du cerveau est utilisée pour équilibrer notre corps dans le

Plus en détail

FICHE THÉORIQUE N 33 La colonne vertébrale SOMMAIRE

FICHE THÉORIQUE N 33 La colonne vertébrale SOMMAIRE FICHE THÉORIQUE N 33 La colonne vertébrale SOMMAIRE Introduction Description générale de la colonne vertébrale Les disques intervertébraux Vertèbre type Les vertèbres cervicales Les vertèbres dorsales

Plus en détail

Base Anatomie / Maryse

Base Anatomie / Maryse Base Anatomie / Maryse I - définition : Anatomie : étude de la structure Physiologie : étude du fonctionnement Biomécanique : étude des mécaniques d un mouvement (forces, leviers, trajectoires.) Os : structure

Plus en détail

Informations destinées aux patients concernant la prothèse de disque inter vertébral Prodisc -C pour le rachis cervical.

Informations destinées aux patients concernant la prothèse de disque inter vertébral Prodisc -C pour le rachis cervical. Informations destinées aux patients concernant la prothèse de disque inter vertébral Prodisc -C pour le rachis cervical. Fonctions de la colonne vertébrale Stabilité Le rachis (colonne vertébrale) assure

Plus en détail

CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS!

CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS! CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS! VENDREDI 7 OCTOBRE 2016 Patricia MARTIN, Kinésithérapeute Formatrice en prévention Physique AU MENU CE SOIR Les étirements : Définition Les étirements: Pourquoi? Les

Plus en détail

EQUILIBRE DU CORPS HUMAIN

EQUILIBRE DU CORPS HUMAIN TIR A L ARC ET CORPS HUMAIN De la physiologie à la performance Bruno BOREL Centre Hospitalier de Versailles 2006 EQUILIBRE DU CORPS HUMAIN Équilibre (1) Statique: Le centre de gravité du corps de profil

Plus en détail

Prévention du mal de dos chez le ferrailleur. Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction

Prévention du mal de dos chez le ferrailleur. Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction Prévention du mal de dos chez le ferrailleur SPF Emploi, Travail et Concertation sociale Quels sont les principaux risques pour le dos?

Plus en détail

Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques. Anatomie fonctionnelle Le système articulaire

Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques. Anatomie fonctionnelle Le système articulaire Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques Anatomie fonctionnelle Le système articulaire Sommaire L articulation Articulation mobile - description - différents types Bénéfice des APS Traumatologie

Plus en détail

B B 2 B 1 SÉRIE 4 - LE TRONC CEINTURE PELVIENNE 30 SECONDES SECONDES

B B 2 B 1 SÉRIE 4 - LE TRONC CEINTURE PELVIENNE 30 SECONDES SECONDES SÉRIE 4 - LE TRONC CEINTURE PELVIENNE Commencer et terminer le cycle de la série par l exercice A, Les exercices B 1, B 2 et D 1, D 2 sont à choix. A + B 1 ou B 2 + C + D 1 ou D 2 + A A ÉTIRER LES MUSCLES

Plus en détail

Qu'est-ce Que La Sciatique?

Qu'est-ce Que La Sciatique? Qu'est-ce Que La Sciatique? La Sciatique Est Le Terme Utilisé Pour Décrire La Douleur Venant Des Nerfs Situés Dans Le Bas Du Dos, Dans Les Jambes Et Dans Les Pieds. Elle Se Manifeste Lorsque Le Nerf Sciatique

Plus en détail

Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR!

Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR! Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR! Qui semble avoir mal?! Que feriez-vous pour être sûr de vous faire mal au dos?! Effort de port de charge! En flexion! Avec rotation associée!

Plus en détail

T.M.S. Les Troubles Musculosquelettiques

T.M.S. Les Troubles Musculosquelettiques T.M.S. Les Troubles Musculosquelettiques 1 La prévention des TMS SOMMAIRE De quoi s agit il? Facteurs de risques Individuels Environnementaux Organisationnels En savoir plus Un enjeu économique et social

Plus en détail

Analyse mécanique et prévention des douleurs lombaires chez le golfeur de compétition

Analyse mécanique et prévention des douleurs lombaires chez le golfeur de compétition Analyse mécanique et prévention des douleurs lombaires chez le golfeur de compétition Olivier Rouillon Médecin Fédéral National Médecin des équipes de France Fédération Française de Golf Incidence des

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ECRAN. Marjorie HELLIER - Service de Prévention et de Sécurité DR05

LE TRAVAIL SUR ECRAN. Marjorie HELLIER - Service de Prévention et de Sécurité DR05 LE TRAVAIL SUR ECRAN Marjorie HELLIER - Service de Prévention et de Sécurité DR05 Introduction Qui est exposé? les métiers du secrétariat les métiers de l informatique les métiers qui font appel à la rédaction

Plus en détail

Les bases de l anatomie

Les bases de l anatomie LES OS LES LIGAMENTS NOVEMBRE 2015 PARLONS LES MUSCLES LES TENDONS SANTÉ Les bases de l anatomie COMMISSION TECHNIQUE Avec l accord du médecin du DVOF LES BASES DE L ANATOMIE. L anatomie est un domaine

Plus en détail

Le système locomoteur

Le système locomoteur Le système locomoteur Le système locomoteur est constitué du squelette et de l appareil musculaire. Il permet la locomotion, c'està-dire la capacité de se mouvoir (marche, course, nage ). I Le squelette.

Plus en détail

Modélisation viscoélastique de la hernie discale

Modélisation viscoélastique de la hernie discale Modélisation viscoélastique de la hernie discale Par David Prud homme Sylvie Nadeau, Ing.,Ph.D. Hakim Bouzid, Ing.,Ph.D. Quelques faits Problématique Les affectations vertébrales sont classées comme la

Plus en détail

LE POINT SUR LES ETIREMENTS

LE POINT SUR LES ETIREMENTS LE POINT SUR LES ETIREMENTS INTRODUCTION Pour comprendre la nécessité des étirements il faut rappeler l extrême fréquence chez le footballeur des accidents d élongations et de claquages musculaires, ce

Plus en détail

Nous allons tout d abord définir de quoi on va parler : de lombalgie, c'est-à-dire douleur des dernières vertèbres du bas du dos.

Nous allons tout d abord définir de quoi on va parler : de lombalgie, c'est-à-dire douleur des dernières vertèbres du bas du dos. LE MAL DE DOS Nous allons tout d abord définir de quoi on va parler : de lombalgie, c'est-à-dire douleur des dernières vertèbres du bas du dos. On distingue - lombalgie symptomatique, qui est le signe

Plus en détail

Soulever et porter correctement une charge

Soulever et porter correctement une charge Soulever et porter correctement une charge Sommaire Cette brochure explique comment éviter de se surmener ou d avoir un accident en soulevant et en portant une charge. Le port et le levage d une charge

Plus en détail

Ingénierie des systèmes humains GTS501 TP3

Ingénierie des systèmes humains GTS501 TP3 + Ingénierie des systèmes humains GTS501 TP3 Objectifs de la séance - QUIZ #1 (20 min) - Exercices sur les membres supérieurs et le rachis - Correction - Anatomie du membre inférieur et du rachis - Cas

Plus en détail

Les anomalies de structure du squelette

Les anomalies de structure du squelette 1 Les anomalies de structure du squelette Parmi les anomalies articulaires, citons tout d abord la scoliose. La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale, dorsale et/ou dorso-lombaire, avec

Plus en détail

Manutention : tirer, pousser, c est lourd quand même!

Manutention : tirer, pousser, c est lourd quand même! www.msa.fr Manutention : tirer, pousser, c est lourd quand même! Manutention manuelle de charges Quel que soit le secteur d activité, de nombreux salariés sont concernés par la manutention de charge (37,2

Plus en détail

Livret métier LES ACTIVITÉS DU SOIN

Livret métier LES ACTIVITÉS DU SOIN Livret métier LES ACTIVITÉS DU SOIN SOMMAIRE Pourquoi ce livret? 3 Risques liés à la manutention manuelle 8 Risques biologiques 10 Risques d agression 12 Risques psychosociaux 13 La tenue d un poste administratif

Plus en détail

Module 7 Le système locomoteur; Les os et les muscles

Module 7 Le système locomoteur; Les os et les muscles Module 7 Le système locomoteur; Les os et les muscles Physiologie Les os 206 os Avantages de la bipédie: Visibilité élevée (meilleure vue du territoire). Membres supérieurs sont libérés. Développement

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

FORMATION ÉDUCATEUR ENCADRER EN SÉCURITÉ LES BASES DU 1 ER SECOURS ADAPTÉES À LA PRATIQUE DU RUGBY À XIII

FORMATION ÉDUCATEUR ENCADRER EN SÉCURITÉ LES BASES DU 1 ER SECOURS ADAPTÉES À LA PRATIQUE DU RUGBY À XIII FORMATION ÉDUCATEUR 2016-2017 ENCADRER EN SÉCURITÉ LES BASES DU 1 ER SECOURS ADAPTÉES À LA PRATIQUE DU RUGBY À XIII CONDUITE À TENIR DEVANT UN TRAUMATISME TRAUMATISME DES OS ET DES ARTICULATIONS L appareil

Plus en détail

traumatismes du rachis Dr Anne FONTANEL SAU CH Annecy

traumatismes du rachis Dr Anne FONTANEL SAU CH Annecy traumatismes du rachis Dr Anne FONTANEL SAU CH Annecy rappels schéma 1 n 7 cours d anatomie le rachis ou colonne vertébrale - 24 vertèbres mobiles: - 7 vertèbres cervicales (C1 à C7) - 12 vertèbres dorsales

Plus en détail

V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX

V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX A. Rôle du rachis 1) Soutien du corps «Mât reposant sur le bassin» Rigidité nombreux muscles et ligaments tendus entre ce mât et le

Plus en détail

Vertèbre. C est un os court

Vertèbre. C est un os court Le rachis Présentation La colonne vertébrale contient la moelle épinière à l intérieur du canal rachidien. La colonne est constituée de 7 vertèbres cervicales, 12 vertèbres thoraciques ( ou dorsales ),

Plus en détail

Les étirements: pourquoi, comment et quand?

Les étirements: pourquoi, comment et quand? Les étirements: pourquoi, comment et quand? Pourquoi 3 principales raisons de s étirer 1. Améliorer la posture : Les problèmes posturaux (épaules arrondies, fesses ressorties, tête avancée) sont souvent

Plus en détail