Internet et Nouvelles Sources de Revenus

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Internet et Nouvelles Sources de Revenus"

Transcription

1 Ce dossier vous est offert personnellement par : Brigitte BRAUN Internet et Nouvelles Sources de Revenus Le développement fulgurant d Internet Redéfinition globale du système commercial En quoi chacun est concerné (vous aussi ) Les nouveaux métiers d Internet Le marketing social tendance qui s impose sur Internet Vous et votre revenu sur Internet Découvrez comment vous pouvez profiter vous aussi des avantages qu offrent les nouvelles technologies dans le domaine de l acquisition de revenus. Notre rapport vous ouvrira très probablement des perspectives auxquelles vous n aviez probablement jamais pensé auparavant

2 2 Sommaire Note de l Auteur...2 Introduction Le développement fulgurant d Internet Redéfinition globale du système commercial...2 E-COMMERCE...2 E-BUSINESS...2 Commerce traditionnel et E-Commerce...2 La boutique classique...2 La boutique Internet En quoi êtes-vous concerné (vous aussi )?...2 En tant que CONSOMMATEUR...2 En tant que CONSOMMATEUR - PRESCRIPTEUR Les nouveaux métiers de l Internet...2 E-Commerce VOTRE opportunité! Le Marketing social tendance qui s impose sur Internet...2 La rémunération du Marketing social Vous et votre revenu sur Internet...2 Comment devenir COURTIER (Apporteur d Affaires) sur Internet?...2 Les réseaux de COURTIERS en marketing social...2 COURTIER sur Internet est-ce pour vous?...2 Ce qu est le «COURTAGE - Apporteur d affaires»...2 Ce que n est pas le «COURTAGE Apporteur d affaires»...2 Avantages...2 Inconvénients...2 Qualités personnelles indispensables...2 En conclusion - quelles perspectives pour vous?...2 Suggestions pour agir maintenant...2 Mon message personnel pour vous...2 Page 2 / 2

3 3 Note de l Auteur Le travail est-il au service de l Être Humain ou l Être Humain est-il devenu esclave de son travail? Je ne me risquerais pas à répondre d une manière simpliste. Toutefois, la réalité vécue par beaucoup de salariés est pour le moins troublante : Vous cherchez du boulot? Bien. Quel âge avez-vous? à 20 ans, on vous «reproche votre inexpérience» à 30 ans, on vous «use jusqu à la corde» à 40 ans, on vous «restructure» à 50 ans, on vous «chôme de longue durée» à 60 ans, on vous «oublie» et nos édiles nous disent qu on devra travailler plus, jusqu à 70 ans et davantage disent certains! BON, ET ON FAIT ÇA COMMENT? J ai été personnellement confronté à la situation vécue par beaucoup de quadragénaires et, plus encore, de quinquagénaires : la mise à pied pour «restructuration». Vos qualifications ne font plus la différence dans une société qui souffre de «jeunisme aigu». Je suis informaticien avec des formations complémentaires de commercial, de formateur d adultes, de coach, de manager qualité et d économiste d entreprise. Tout cela avec 30 ans d expériences professionnelles dont quelques très belles réussites. Et bien croyez-moi, cela ne pèse pas lourd dans une société qui n aime pas ses vieux. Aujourd hui, on est ringard à ans, du point de vue du monde du travail Alors, imaginez quand on est né en 1959! Pour certains DRH, je suis un fossile! Seulement, ce que la business connexion n a pas encore compris, c est que nous «les vieux», on a quelques longueurs d avance dans un domaine où les «jeunes» ne savent pas encore grand-chose : la Vie et ses lois universelles Nous sommes de plus en plus nombreux à chercher des solutions différentes pour nous remettre en selle, après avoir été momentanément désarçonnés. Pour ma part, me retrouver sans travail a été rude. Puis, j ai décidé de m y prendre différemment et de créer mon emploi moi-même. Simple? Non. Il a fallu surmonter craintes et tourments. En Suisse, nous sommes tellement accrochés à nos assurances et à nos certitudes Pourtant, quand j y repense, je n ai jamais été aussi heureux à mon travail depuis que, il y a quatre ans maintenant, j ai pris le chemin que je vous dévoile dans ce fascicule. Je vous souhaite une bonne lecture, pleine d idées et de découvertes fructueuses. Certains d entre vous y trouveront le chemin vers le job de leurs rêves, comme moi. C est ce que je vous souhaite de tout cœur. Christian WYSS / 3 juin 2009 Page 3 / 3

4 4 Page 4 / 4

5 5 Introduction Informaticien de formation, j ai appris le métier au début des années 1980, à l époque de l arrivée des premiers PC. J ai vécu le développement fulgurant des technologies que nous utilisons tous au quotidien : Le PC avec sa pléthore de périphériques CPM, MS/DOS, Windows 1, 2, 3, 95, 98, 2000, XP, Vista Les logiciels d application Microsoft (Word, Excel, Access, Powerpoint ) Internet Explorer ADSL Il est impossible d établir ici une liste exhaustive qui rende totalement compte du «bouillonnement micro-informatique» de l époque. Aujourd hui, le monde entier est interconnecté à un gigantesque réseau (plus de 1.46 Milliard de PC branchés à fin 2008) qui relie potentiellement 2 à 3 milliards de personnes en moins de temps qu il ne faut pour lire cette phrase! Cet état de fait a déjà profondément bouleversé nos sociétés. Le monde est devenu un «village global», pour le meilleur et pour le pire. C est une réalité avec laquelle nous devons composer. Les experts nous expliquent que les changements en cours manifestent «la transition de l ère industrielle à l ère de l information». Nous ne pouvons y échapper. Le mouvement est inéluctable et il n y a plus de retour possible. Comment, dès lors, tirer profit de la «phase de transition» que nous traversons? Les spécialistes précités et d autres (sociologues, futurologues ) du changement nous disent que c est pendant la phase de transition, moment situé entre l ancienne et la nouvelle situation, que l énergie du changement est accessible. En fait, celui qui discerne le changement en cours a accès au potentiel qu il recèle. En lisant ce dossier, j espère que vous trouverez quelques pistes qui vous permettront de discerner ce qui est en train de se passer et d utiliser le potentiel du changement en mettant une structure en place qui en tire parti. Vous êtes dans le bon timing! Page 5 / 5

6 6 1. Le développement fulgurant d Internet Les textes les plus anciens décrivant les interactions sociales qui seraient possibles avec un réseau d ordinateurs datent de 1961 déjà! 1 Entre 1961 et 1969, on a élaboré les premiers projets qui ont débouché sur la construction de prototypes puis de réseaux qui reliaient essentiellement des groupes de chercheurs. Entre 1970 et 1980, on a développé les bases de ce qui est devenu par la suite le protocole de connexion TCP/IP grâce auquel tout Internet transmet aujourd hui ses données. À la fin des années 1980, la NSF (National Science Foundation), qui dépend de l'administration américaine, met en place cinq centres informatiques auxquels les utilisateurs peuvent se connecter quel que soit le lieu où ils se trouvent aux États-Unis : l ancêtre d Internet, ARPAnet, est né. Le réseau rencontre un tel succès qu il s ouvre au trafic commercial dès le début des années En 1991, une étape décisive est franchie avec la mise au point de l interface d Internet, le fameux www (World Wide Web). Le langage HTML, l accès aux pages via les URLs et la création du premier navigateur web en 1993 apportent les outils qui feront d Internet ce que nous connaissons aujourd hui. Internet connaît un succès prodigieux : rien ne semble plus pouvoir ralentir la progression du réseau. On parle maintenant de notre planète comme d un «Village Global». Il est possible de communiquer avec la plupart des régions du monde en 3 clics de souris. A fin 2008, les 1.6 Milliard de connexions au réseau se répartissaient ainsi : Afrique 3.6%, Asie 41.2%, Europe 24.6%, Amérique du Nord 15.7%, Amérique Latine 10.9% et Australie 1.3%. On estime le nombre d utilisateurs réguliers ou occasionnels d Internet à travers le monde à 2.5 Milliards. 1 Article «Internet», Wikipedia Page 6 / 6

7 7 Page 7 / 7

8 8 2. Redéfinition globale du système commercial Il est loin le temps où chacun faisait ses courses chez l épicier du coin et portait ses chaussures à réparer chez le cordonnier du village Nous sommes habitués aujourd hui à faire nos achats dans des centres commerciaux, parfois gigantesques. Tout est conçu pour que nous y trouvions ce dont nous avons besoin (et plus encore!) pour ne pas avoir à dépenser notre argent ailleurs Nous ne nous étendrons pas ici sur les implications que ces changements ont eues sur nos modes de vie en quelques décennies. Arrêtons-nous plutôt sur un phénomène économique qui a pris naissance il y a quelques années et qui est aujourd hui en pleine expansion. Nous ne voyons à ce jour que la pointe émergente d un gigantesque iceberg qui se forme inexorablement dans les eaux du monde commercial. Cet iceberg porte un nom : E-COMMERCE E-Commerce tient pour «commerce électronique», autrement dit pour faire simple : achat / vente automatisés de biens et services par le moyen du réseau Internet. Le commerce électronique redéfinit les méthodes du commerce. Les pratiques et les règles qui animent ce type de commerce sont décrites sous le vocable de E-BUSINESS Le E-Commerce poursuit bien évidemment exactement le même but que le commerce classique : fournir des produits et services contre paiement. Mais alors, qu est-ce qui est en train de changer? Page 8 / 8

9 9 Commerce traditionnel et E-Commerce La boutique classique Vous décidez d ouvrir une quincaillerie. Quels sont les éléments principaux dont vous tiendrez compte pour assurer votre succès? Votre plan d affaire (business plan) vous aidera à déterminer si vous avez des solutions fiables pour pouvoir assumer financièrement. Il vaut mieux dès le début vous entourer de conseillers compétents et de confiance. Choisir la localisation du magasin et ses horaires d ouvertures est déterminant. Une étude de marché détaillée vous renseignera sur les habitudes de consommation de vos futurs clients ainsi que sur vos principaux concurrents. L assortiment mis en vente doit être négocié avec vos fournisseurs dans les meilleures conditions possibles afin de vous assurer des marges suffisantes. Le budget d affaire doit refléter vos prévisions de la manière la plus réaliste possible. Tout ce qui précède doit être fait avant d avoir reçu le premier client dans votre magasin Cela peut prendre de quelques mois à plusieurs années! Votre succès dépendra aussi de votre capacité à faire venir la clientèle dans votre boutique. Vous devrez beaucoup investir en publicité et en opérations marketing diverses pour vous faire connaître et fidéliser vos clients. Ils avaient leurs habitudes avant que vous n arriviez Pour doper vos ventes et accélérer votre pénétration du marché, vous décidez d embaucher un commercial qualifié (donc rare et cher). Ce professionnel de la vente visitera les entreprises susceptibles d être intéressées par vos produits et négociera les contrats de ventes. La boutique Internet Qu est-ce qu une «boutique Internet» (site Internet E-commerce)? C est une adresse www qui affiche une vitrine à partir de laquelle vous pouvez visiter le magasin virtuel. Les produits proposés sont présentés sous la forme de catalogues d articles, chacun étant exposé avec sa photographie (parfois une vidéo) et un texte descriptif. Toutes les indications utiles pour le consommateur sont données : taille, poids, couleur, prix, conditions d achat particulières, promotions et actions, etc. Le client se rend dans un magasin virtuel par le moyen de son Ordinateur et d un Accès Internet, confortablement installé chez lui, aux horaires qui lui conviennent (je reçois parfois des commandes passées à 23h ou 3h du matin) sans restriction aucune. LE CLIENT EST VRAIMENT ROI pour ce qui concerne sa visite à la boutique E-Commerce. Qui ouvre une «boutique en ligne», comme on dit? Généralement, les marchands sont les mêmes que ceux qui ont pignon sur rue. Le quincaillier a donc réalisé les investissements décrits au paragraphe précédent. Pourquoi lance-t-il un E-Commerce alors que son affaire roule? IL LANCE UNE VERSION E-COMMERCE DE SON AFFAIRE PARCE QU IL EST CONSCIENT QUE DANS TRÈS PEU DE TEMPS QUELQUES ANNÉES AU PLUS SES CLIENTS IRONT D ABORD VISITER SA BOUTIQUE EN LIGNE AVANT DE PASSER AU MAGASIN. BEAUCOUP D ENTRE EUX, PARFOIS MÊME TRÈS ÉLOIGNÉS, GÉOGRAPHIQUEMENT PARLANT, PASSERONT LEUR COMMANDE «EN LIGNE» ET SE FERONT LIVRER À DOMICILE. Plus aucun commerçant ne peut se permettre d ignorer ce qui se passe en ce moment sur Internet, Page 9 / 9

10 10 ni le changement profond des habitudes de consommation que cela implique. Page 10 / 10

11 11 3. En quoi êtes-vous concerné (vous aussi )? En tant que CONSOMMATEUR Si le commerce traditionnel prépare à très grande vitesse son expansion vers le E-Commerce, il a une bonne raison à cela : ses Clients. La génération des ans prend de nouvelles «E-Habitudes» en matière de consommation. Saviez-vous qu en Suisse, 4 Internautes sur 5 ont déjà effectué au moins un achat par une boutique E-Commerce? Et vous? Probablement aussi. Les commerçants mettent leurs magasins en ligne parce que leur clientèle attend cela. Ceux qui ne le feront pas auront du mal à vivre de leur commerce dans un futur pas si lointain. En tant que CONSOMMATEUR - PRESCRIPTEUR Dans l exemple de la quincaillerie, cité plus haut, le marchand engage avec à-propos un commercial pour visiter ses clients et faire connaître les produits et les services de la maison. Ce modèle classique n est évidemment plus possible dans le E-Commerce en raison de l absence de frontières géographiques. La zone de chalandise 2 est le monde entier. N importe quel internaute de notre village global peut faire du «lèche-vitrine» virtuel sur le site (on dit aussi «portail») du quincaillier et lui commander des produits. Le quincaillier se trouve donc confronté à une difficulté nouvelle : comment se faire connaître dans un espace commercial qui couvre le monde entier? Comment assurer sa croissance à long terme dans un monde commercial en pleine mutation? La réponse comprise et appliquée concrètement apportée par les plus grandes firmes internationales de E-Commerce réside en un mot : le CONVESTISSEMENT. Ce terme recouvre en fait un concept très simple : INCITER LE CLIENT SATISFAIT À RECOMMANDER LA BOUTIQUE à d autres clients. Comprenez-vous les implications de cette mutation au niveau mondial? Pour dire les choses simplement, c est le CLIENT qui devient le COMMERCIAL de la quincaillerie! Et on le paie pour cela! Mesurez-vous pleinement, Chère Lectrice, Cher Lecteur, ce que cela signifie? Nous parlons d une véritable révolution des usages du commerce traditionnel. Nous ne parlons pas ici de quelques coupons de recommandation imprimés à la fin d un catalogue de vente par correspondance. Nous parlons de la mise en place de modèles commerciaux complets intégrant le Client dans le cycle de l affaire à 2 niveaux : 1. en tant que consommateur 2. en tant qu apporteur d affaires 2 Zone de chalandise : zone de provenance habituelle ou théorique des clients d un point de vente. Page 11 / 11

12 12 C est ce rôle du Client converti en «générateur d affaires» qui, à mon sens, constitue l un des concepts les plus novateurs du E-Commerce. En fait, tout le E-Commerce mondial se structure selon ce concept. Et c est une aubaine pour les personnes qui veulent monter une Affaire Internet à domicile. Le marchand E-Commerce finance des mesures incitatives qui vont pousser le Client à «faire de la pub» contre rémunération. Page 12 / 12

13 13 4. Les nouveaux métiers de l Internet E-Commerce VOTRE opportunité! En ce moment-même, que vous en soyez conscient ou non, une mutation extraordinaire a lieu. Le commerce classique converge petit à petit vers le E-Commerce. A ce jour, ce ne sont que quelques pourcent des commerces qui ont fait le pas. La grande vague, véritable tsunami, est encore à venir. C est MAINTENANT le moment où l énergie du changement s accumule. Dans peu de temps, elle sera libérée et des millions de marchands à travers le monde entier se précipiteront pour avoir leur part du gâteau. C est ce qui provoquera cette vague gigantesque. Et vous, quelle est VOTRE opportunité pour vous tailler une part du gâteau? Rappelez-vous : les marchands ne peuvent plus utiliser des commerciaux au sens classique du terme pour démarcher leurs clients. Ils utilisent donc LEURS CLIENTS pour faire le travail du commercial. Et, comme tout se passe sur Internet, leurs clients passent le relais à d autres clients en restant tranquillement chez eux. En fait, ce que je suis en train de dire ici, c est que des millions de consommateurs se muent petit à petit en COURTIERS d un nouveau type. Ils gagnent leur vie en développant un nouveau métier en train d émerger. Voilà où réside votre opportunité : devenir COURTIER et en faire votre métier depuis chez vous, tranquillement installé à votre bureau! Définir ce qu est la recommandation est fondamental, car à ce stade, beaucoup de mes Lectrices et Lecteurs auront l impression qu avec Internet ils vont se muer en commis-voyageurs virtuels. NON, il ne s agit absolument pas de cela. Les marchands E-Commerce savent pertinemment qu un Client n est pas un Vendeur. Un Client peut recommander un produit ou un service parce qu il en est content et non parce qu il est vendeur. Ce n est ni son rôle, ni son métier. Page 13 / 13

14 14 Tenant compte de cela, les marchands mettent en place les mécanismes de ce qu il est maintenant convenu d appeler : Page 14 / 14

15 15 5. Le Marketing social tendance qui s impose sur Internet Cette expression recouvre un ensemble d outils et de stratégies sophistiquées d acquisition de clientèles qui toutes reposent sur la notion de «recommandation d un client par un client déjà satisfait». En fait, nous faisons tous du «marketing social» sans le savoir. Chaque fois que nous recommandons autour de nous les services d un artisan ou d un restaurant dont nous sommes contents, nous faisons du marketing social. La différence avec ce qui se passe dans le E-Commerce, c est que le plombier ou le restaurateur ne me paient pas pour lui avoir envoyé un nouveau client La rémunération du Marketing social Dans le E-Commerce, le raisonnement est le suivant : Le moyen le plus simple et le plus efficace d assurer la croissance est de s appuyer sur le réseau relationnel des clients existants. On économise les frais de marketing liés à la publicité. Ces budgets considérables peuvent être utilisés pour inciter les clients à recommander activement et passivement de nouveaux clients. Exemple «actif» : Jules dit à Marcel «Dis-donc Marcel, il faut absolument que je te dise ce que je viens de trouver sur Internet. Vas voir le site www. Inscris-toi gratuitement comme visiteur, ça vaut le coup.» Exemple «passif» : Marcel dit à Jules «Cela fait des semaines maintenant que je cherche ceci et cela. Je ne suis pas fichu de mettre la main dessus.» Jules répond alors «J y pense, vas-voir sur le site de www. J y ai vu ce que tu cherches». Il existe beaucoup de modèles de rémunération des clients prescripteurs 3 utilisés par les marchands E-Commerce. Distinguons-en les deux principaux : 1. La commission unique : vous recommandez un nouveau client et le marchand vous verse une somme convenue pour votre peine. Il peut aussi s agir d un avantage autre que de l argent : un voyage, un produit, etc. 2. La commission récurrente : vous recommandez un nouveau client et le marchand vous verse une commission (%) sur chaque achat qu il effectue, sans limites dans le temps. Vous comprendrez sans peine que c est ce type de modèle de commission que recherche le Courtier, car chaque mois il voit ses commissions augmenter. 3 Prescripteur : personne qui recommande à d autres les produits / services d un commerçant Page 15 / 15

16 16 Page 16 / 16

17 17 6. Vous et votre revenu sur Internet Il y a bien des manières de gagner sa vie grâce à Internet. Citons-en quelques-unes : 1. Vous êtes marchand? Mettez vos produits en ligne et participez à la vague E-Commerce en tant qu Acteur-Vendeur 2. Vous êtes informaticien? Mettez vos compétences au service des marchands pour les assister dans leur tâche de mise en ligne. 3. Vous êtes Monsieur et Madame Tout-le-monde? Devenez APPORTEUR D AFFAIRES, et exercez cette forme de courtage depuis chez vous, à votre convenance. Comment devenir COURTIER (Apporteur d Affaires) sur Internet? La démarche est identique pour tous les clients prescripteurs vis-à-vis des marchands qui utilisent le marketing social pour diffuser leurs produits : 1. Etudier l affaire proposée par le fournisseur 2. Devenir Courtier a. Quelles sont les procédures commerciales et logistiques? b. Comment suis-je rémunéré? c. Comment fonctionne le «plan d affaire», autrement dit, quelles sont les règles de calcul de mes commissions? d. A quelle fréquence suis-je payé? e. Comment l argent me parvient-il? i. Par transfert sur compte bancaire? ii. Par transfert sur un compte Internet (Paypal, AlertPay, Moneybookers, etc.) iii. Par transfert sur une carte de débit bancaire iv. Etc. 3. Contacter des Courtiers actifs pour être formé et recevoir des conseils. Ils vous aideront car leur intérêt est que vous réussissiez : vous leur faites gagner de l argent! 4. Démarrer votre collaboration avec ce marchand. Les réseaux de COURTIERS en marketing social Pour réussir en affaires, la principale clé est de bien s entourer. C est encore plus vrai si vous voulez développer votre affaire de marketing social. Comment peut-on «s entourer de professionnels à domicile»? C est toute la magie de l Internet : grâce aux outils PC tels que téléphonie gratuite (logiciel Skype, par exemple), téléconférence, , sites Internet d informations dédiés à la promotion et à l information des courtiers. Sachez que beaucoup de services fournis aux Courtiers sont gratuits. Oui, vous avez bien lu : gratuits. Comment est-ce possible? Les professionnels qui mettent ces informations à disposition de leurs contacts réservent cela à ceux qu ils ont eux-mêmes recommandés. En d autres termes, ils seront payés par une commission provenant de l ensemble des ventes faites par le fournisseur aux clients qui leur sont directement et indirectement rattachés. L intérêt du Courtier réside dans le fait de se constituer un réseau social de plus en plus grand. Page 17 / 17

18 18 Page 18 / 18

19 19 COURTIER sur Internet est-ce pour vous? Comme tous les métiers, celui de Courtier a ses avantages et ses contraintes. Passons-en quelquesuns en revue. Ce qu est le «COURTAGE - Apporteur d affaires» C est un métier nouveau et passionnant. C est une possibilité de reconversion professionnelle ouverte à tous, sans distinction. C est un objectif motivant que chacun peut se fixer, quelque soit sa situation personnelle (je connais une personne qui s est lancée en étant à l assistance publique dans le but de s en sortir enfin). C est une opportunité qui ne se représentera plus dans sa forme actuelle avant longtemps. Comme souvent dans la vie, les premiers sont ceux qui profitent le plus Ce que n est pas le «COURTAGE Apporteur d affaires» Ce n est pas un oreiller de paresse. On gagne de l argent si on travaille, comme dans n importe quel autre job. Ce n est pas un système de gain d argent rapide et facile. A part la loterie cela n existe pas ou c est illégal. Avantages Travailler chez soi, sans avoir à se déplacer. Horaires libres. Pas de charges d infrastructure (le PC et ce qui va avec est déjà opérationnel). Charges fixes (par exemple : services Internet professionnels) très modiques (10 à 30 / mois) Pas de loyer supplémentaire. Rémunération qui augmente chaque mois pour atteindre au bout de quelques temps des niveaux que peu de gens peuvent espérer dans leur profession de base. Inconvénients Le revenu étant progressif, il est recommandé de se lancer d abord au titre d une activité accessoire (sauf si l on dispose de réserves suffisantes pour en faire son activité principale). Qualités personnelles indispensables Se fixer des objectifs et les atteindre en se motivant soi-même. Aimer travailler avec Internet. Aimer travailler avec d autres personnes et avec son PC. S intéresser au commerce et aux opportunités d affaires et aimer les étudier. Accepter de prendre le temps nécessaire pour se former, car il s agit bel et bien d une reconversion professionnelle si vous le faites sérieusement. Page 19 / 19

20 20 En conclusion - quelles perspectives pour vous? Si vous êtes arrivé à ce stade de votre lecture, permettez-moi de vous en remercier, c est que vous avez senti quelque chose d important pour vous «entre les lignes». Qu allez-vous faire maintenant? Vous pouvez : Retourner à votre quotidien sans vous retourner et c est bien ainsi. Chacun fait sa vie comme il l entend. Acceptez toutefois d avoir peut-être des regrets dans quelques années. «Si j avais su» ne vous servira pas à rattraper le temps. Tout au plus pourrez-vous démarrer quand la très grande masse le fera, diminuant d autant vos chances de réussir à développer quelque chose de grand. Réfléchir et réfléchir encore. Le temps passera et pourtant rien ne se passera pour vous. AGIR de suite, sans tergiverser. Le train est à quai. La lame de fond du tsunami se forme. C est maintenant que tout se joue. Si vous avez ce sentiment, allez-y. Suggestions pour agir maintenant Affiliez-vous à un portail d affaire qui regroupe des Courtiers prescripteurs et étudiez la documentation, visionnez les vidéos, assistez aux conférences d initiation au métier. C est un peu comme si vous suiviez un stage d orientation professionnelle. Étant moi-même Courtier Apporteur d affaires, je mets volontiers l ensemble des informations et documentations à votre disposition. Vous pourrez les étudier tout à votre aise avec l aide d un PROFESSIONNEL. Faites-moi connaître votre intérêt et je vous aiderai à vous lancer. Vous pourrez vous appuyer sur mes propres réseaux. MON MÉTIER CONSISTE À FAIRE VOTRE $UCCÈ$ CAR VOTRE $UCCÈ$ FAIT MA RÉU$$ITE! Page 20 / 20

21 21 Page 21 / 21

22 22 Mon message personnel pour vous «La journée appartient ceux qui se lèvent tôt», dit l adage populaire. L E-Commerce est le début d un nouveau débouché d affaire qui concerne le «village global» auquel nous appartenons vous et moi, bon gré, mal gré. Vous pouvez rester sur le quai et regarder passer le train. Vous pouvez rester indifférent à la lame de fond qui va submerger le monde commercial. Vous pouvez aussi monter dans le train. Vous pouvez aussi vous laisser porter par la vague. Si c est votre choix, apprêtez-vous à vivre une expérience passionnante. Vous pourrez, dans les mois et années à venir, rencontrer des milliers de gens, apprendre à connaître tout un pan du système commercial dont la plupart des gens ignorent encore jusqu à l existence. Nous sommes entrés dans l ère de l information. C est la connaissance et la maîtrise des informations liées au E-Commerce ainsi que les formes de Courtages possibles qui pourraient avoir le plus d impact sur votre vie professionnelle et financière ces prochaines années. Je vous souhaite d en tirer vous aussi le bénéfice qui vous revient. CONTACTEZ-MOI MAINTENANT SANS AUCUN ENGAGEMENT. Brigitte BRAUN Convestisseur VA$I Votre Affaire $ur Internet Menton France Téléphone : Skype : bri_bri29 Page 22 / 22

23 23 Page 23 / 23

24 24 Page 24 / 24

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie LIVRE BLANC 16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie Comment faire face aux challenges prévisibles et inattendus INTRODUCTION Cette année c est la bonne! Votre entreprise

Plus en détail

Copyright 2008 Patrick Marie.

Copyright 2008 Patrick Marie. 2008 Par Patrick Marie et Supply Money En vous procurant cet ebook Supply Money vous donne l'autorisation de le donner uniquement par le moyen de votre choix, à vos abonnés clients etc... A le seul condition

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

Comment générer des revenus en Affiliation

Comment générer des revenus en Affiliation Comment générer des revenus en Affiliation Apprenez comment vous créer un système pour faire de l argent sur Internet Version 6 Programme Affiliation Entreprise Nexika Inc www.marketing-affiliation.com

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT

RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT Faites le bon choix et appréciez le bonheur d une vie sans dette C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Créer un site internet?

Créer un site internet? WebexpR Communication digitale des PME 249 rue Irène Joliot Curie 60610 La Croix Saint Ouen contact@webexpr.fr Créer un site internet? Qui? Quoi? Pour qui? Pourquoi? Quand? Comment? Combien? Rédaction

Plus en détail

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité I La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité Si vous lisez ce livre et que vous êtes responsable d une entreprise, d un service qui s intéresse à la fidélité client, c est que vous

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction Introduction La nature, pour être commandée, doit être obéie.» Francis Bacon, peintre anglo-irlandais. En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, soit un quart de la population

Plus en détail

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS)

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pour les personnes qui utilisent un ou plusieurs ordinateurs dans l enseignement en classe, que l établissement soit porteur ou non d

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Analyse en temps réel du trafic des Internautes

Analyse en temps réel du trafic des Internautes Analyse en temps réel du trafic des Internautes Toute entreprise doit être en mesure d analyser le trafic de son site web et d obtenir une vue précise de son efficacité en temps réel SOMMAIRE Aperçu p.

Plus en détail

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion!

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion! Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion Il existe une économie, qu on appelle l immobilier du 21 e siècle, et très peu de gens sont conscient du potentiel ahurissant qu offre cette économie.

Plus en détail

S initier aux options... pour ses clients initiés

S initier aux options... pour ses clients initiés Les options sont des outils financiers admissibles à un REER. On les présente également comme étant des instruments de protection et de couverture. Pourtant, le recours aux options dans les portefeuilles

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES L EDI (Échange de Données Informatisées) est un processus d échange d informations, sous forme électronique, entre deux systèmes informatiques distincts. Cette technique utilisée au moins depuis deux décennies

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD LIVRE BLANC Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD INTRODUCTION La plateforme de commerce électronique Magento MD offre aux commerçants une solution complète, souple

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Le e-commerce

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Le e-commerce ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Le e-commerce Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain, Christian

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION Data Processing Commission Fast Advanced Software for Table soccer - v 1.0 Logiciel de gestion de tournoi de football de table MANUEL D INSTALLATION INSTALLATION INFORMATIQUE DE LA TABLE DE MARQUE & CONFIGURATION

Plus en détail

Chapitre I : Introduction

Chapitre I : Introduction Chapitre I : Introduction 1.1) Problématique A partir des années soixante, l environnement des entreprises a connu une mutation capitale, sans précédant historique dans le climat des affaires. Ces changements

Plus en détail

Avis légal. I 2 FISCALLIANCE 2011 L Incorporation des Courtiers Immobiliers du Québec

Avis légal. I 2 FISCALLIANCE 2011 L Incorporation des Courtiers Immobiliers du Québec Avis légal L incorporation des courtiers est un sujet très complexe, lequel ne saurait évidemment être traité en profondeur dans le présent document. Ce fascicule vise à sensibiliser les courtiers quant

Plus en détail

Comment toucher les décideurs

Comment toucher les décideurs Comment toucher les décideurs Étude commanditée par Pitney Bowes sur l évolution du rôle du courrier dans le marketing mix des entreprises du domaine Business to Business (B2B) en Europe et aux États-Unis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

À L AIDE JE DOIS RECRUTER UN PRO DE L EXPÉRIENCE UTILISATEUR (UX)

À L AIDE JE DOIS RECRUTER UN PRO DE L EXPÉRIENCE UTILISATEUR (UX) À L AIDE JE DOIS RECRUTER UN PRO DE L EXPÉRIENCE UTILISATEUR (UX) SOMMAIRE : pg.2 pg.5 pg.8 pg.10 CHAPITRE UN. JE SAIS QUE J AI BESOIN D UN UX. MAIS QU EST CE QUE L UX AU FAIT? CHAPITRE DEUX. QUELLES SONT

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son.

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son. 1 TROISIÈME SECTEUR DE L ECONOMIE SECTEUR TERTIAIRE- LES SERVICES (3) L'ESSOR DE L'E-COMMERCE FICHE ÉLÈVE Déroulement Activité 1 : Parlez de cette image, faites des hypothèses sur le sujet. Activité 2

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

La surveillance réseau des Clouds privés

La surveillance réseau des Clouds privés La surveillance réseau des Clouds privés Livre blanc Auteurs : Dirk Paessler, CEO de Paessler AG Gerald Schoch, Rédactrice technique de Paessler AG Publication : Mai 2011 Mise à jour : Février 2015 PAGE

Plus en détail

Comment bien référencer mes sites internet? Les 100 SECRETS EN VIDÉO

Comment bien référencer mes sites internet? Les 100 SECRETS EN VIDÉO Comment bien référencer mes sites internet? Les 100 SECRETS EN VIDÉO éditions Page 2/14 A propos de l auteur... Souvent défini comme «sérial-créateur», Jean-Marie PÉRON est à l origine depuis 1992 d entreprises

Plus en détail

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle LIVRE BLANC Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle Quels sont les avantages d adopter uneapproche intégrée à la gestion de service. INTRODUCTION Lorsque vous pensez CRM,

Plus en détail

Découvrez La Formule Magique Pour Gagner De L argent Sur Internet

Découvrez La Formule Magique Pour Gagner De L argent Sur Internet Découvrez La Formule Magique Pour Gagner De L argent Sur Internet De VOTRE NOM votre-site.com Licence Licence Droit De Revente Maître : [OUI] Vendre le ebook en version PDF (minimum 17 euros) [OUI] Vendre

Plus en détail

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux Mobile Business Mobile Marketing Eléments fondamentaux Copyright International Tout le contenu de ce ebook est la propriété intellectuelle de Vange Roc NGASSAKI. Sa vente est illégale, sa copie, le partage

Plus en détail

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul Stage à la Société Générale Ingénierie Financière Note de Prise de Recul I. Rôle et Missions Assignés a. Description de l environnement de travail Au cours de mon stage, je travaille au sein du département

Plus en détail

Comprendre le web analytics, et réussir son projet web!

Comprendre le web analytics, et réussir son projet web! Comprendre le web analytics, et réussir son projet web! Daniel TANON Président de Ebusiness Consulting Inc BP : S/C 2008 Yaoundé Cameroun Tél. : 99 76 63 27 http://site-rentable.com 1 Bonjour, Je m appelle

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété Guides de Tangerine sur les finances personnelles Prise de possession Points à considérer lors de l achat d une première propriété «Les acheteurs sont souvent surpris d apprendre que les maisons neuves

Plus en détail

Débroussailler les paiements mobiles :

Débroussailler les paiements mobiles : UN LIVRE BLANC DE CHASE PAYMENTECH Débroussailler les paiements mobiles : ce que les commerçants canadiens doivent savoir Utilisation de la technologie mobile pour les paiements Depuis quelques mois, on

Plus en détail

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT QUI SOMMES NOUS? WEBGEM EST UNE AGENCE WEB QUI PROPOSE DE VOUS ACCOMPAGNER DANS LA CRÉATION DE VOTRE SITE INTERNET, DE REFLÉTER UN UNIVERS DE MARQUE,

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Une action de communication ne s engage pas n importe quand, n importe comment et à n importe

Plus en détail

Comment démarrer en toute simplicité

Comment démarrer en toute simplicité Comment démarrer en toute simplicité avec Google AdWords? Bienvenue chez AdWords Créez votre campagne publicitaire en quelques clics! Comment démarrer en toute simplicité avec Google Adwords? www.google.fr/gagnezdesclients

Plus en détail

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Dossier de Presse Sommaire p.3 Synthèse p.4 3 questions à Thomas Ciemniewski, créateur de JobPhoning p.6 Présentation de la plateforme p.6 Comment

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com Atelier E-TOURISME 2013 Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche ecotourismepro.jimdo.com Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche Audrey Piquemal Chargée

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

WEBRTC. Cette présentation décrit le fonctionnement et les enjeux de cette nouvelle technologie essentiellement dans son usage par les entreprises.

WEBRTC. Cette présentation décrit le fonctionnement et les enjeux de cette nouvelle technologie essentiellement dans son usage par les entreprises. WEBRTC LE WEB DEVIENT SUPPORT DE COMMUNICATION MULTIMEDIA UNIFIE Dernière innovation du web, le WebRTC à la croisée de l internet et des télécommunications se révèle un outil puissant de la relation client,

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

LA CREATION DE MON ENTREPRISE

LA CREATION DE MON ENTREPRISE LA CREATION DE MON ENTREPRISE L essentiel en général Pour savoir si vous êtes prêt à vous lancer dans la création d une entreprise, vous devez avoir une idée claire de votre projet et de vos motivations.

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro de carte bancaire!

Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro de carte bancaire! Service e-carte Bleue Adoptez la simplicité et la tranquillité pour tous vos achats en ligne avec le service e-carte Bleue! EN BREF Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro

Plus en détail

Un concept multi-centre de données traditionnel basé sur le DNS

Un concept multi-centre de données traditionnel basé sur le DNS Confiez vos activités critiques à un expert S il est crucial pour vos activités commerciales que vos serveurs soient disponibles en continu, vous devez demander à votre hébergeur de vous fournir une solution

Plus en détail

e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises

e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises Livre Blanc e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises Optimisation des opportunités en ligne pour les PME Opportunités en ligne La conjoncture n a jamais été aussi favorable

Plus en détail

Country factsheet - Juin 2014 Singapour

Country factsheet - Juin 2014 Singapour Country factsheet - Juin 2014 Singapour Sa superficie s étend sur quelques 700 km² et sa population ne dépasse que de peu les 5 millions d habitants, mais du point de vue de la compétitivité et de la modernité,

Plus en détail

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce]

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce] LBE Informatique et Internet - Episode 4 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur), expert (voix

Plus en détail

Service e-carte Bleue

Service e-carte Bleue Service e-carte Bleue Adoptez la simplicité et la tranquillité pour tous vos achats en ligne avec le service e-carte Bleue! EN BREF Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro

Plus en détail

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Jour 3 Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Avant d envoyer un message par courriel, utilise la liste de vérification cidessous pour t assurer de produire la meilleure impression possible.

Plus en détail

AdWords Guide de survie

AdWords Guide de survie AdWords Guide de survie Avril 2011 Guide de survie AdWords. Ce guide liste dix des astuces les plus utiles pour gérer une campagne AdWords efficacement, et sans gaspiller d argent. Plan de référencement

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas. Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce

Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas. Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce 1 Ce livret vous est offert gratuitement. Vous pouvez l'imprimer

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

Fascicule 1. www.dynasites.info

Fascicule 1. www.dynasites.info Fascicule 1!" #$ %&'()* +," -'&$ www.dynasites.info Cours théoriques et pratiques par la Société : www.arbo.com Hébergement permanent sur internet par la Société ARBO.COM Courriel : secretariat@arbo-com.fr

Plus en détail

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes».

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes». Concept totale Le logiciel CRM peut être acheté partout. Tout comme les adresses de vos publipostages. Il existe également de nombreux logiciels pour le marketing par courrier électronique. Mais vous ne

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@tic ecommerce Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi passer le cap du e-commerce? (e-commerce signifiant commerce électronique)

Plus en détail

PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain

PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain PROSPECTION TELEPHONIQUE POUR PRISE RDV Barrage secrétaire Interlocuteur PREPARATION DU RDV Etape 1

Plus en détail

Faire cohabiter plusieurs mondes

Faire cohabiter plusieurs mondes CHAPITRE 2 Faire cohabiter plusieurs mondes Pourquoi installer plusieurs systèmes d exploitation sur un seul ordinateur Il existe de nombreux systèmes d exploitation (Operating System ou OS, en anglais)

Plus en détail

LE SUCCÈS EN TOUTE SIMPLICITÉ 7 JOURS POUR ORGANISER VOTRE PREMIÈRE DÉMONSTRATION LIFEWAVE CORSENTIALS

LE SUCCÈS EN TOUTE SIMPLICITÉ 7 JOURS POUR ORGANISER VOTRE PREMIÈRE DÉMONSTRATION LIFEWAVE CORSENTIALS LE SUCCÈS EN TOUTE SIMPLICITÉ 7 JOURS POUR ORGANISER VOTRE PREMIÈRE DÉMONSTRATION LIFEWAVE CORSENTIALS 7 jours pour organiser votre première démonstration LifeWave CORSENTIALS Lancez votre propre activité

Plus en détail

Réussir son affiliation

Réussir son affiliation David Sitbon Étienne Naël Réussir son affiliation Comment gagner de l argent avec Internet, 2012 ISBN : 978-2-212-55350-5 1 Comprendre que tout est marketing de rentrer dans le détail, il nous a semblé

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

LES INDICATEURS CLÉ DE PERFORMANCE : DÉFINIR ET AGIR

LES INDICATEURS CLÉ DE PERFORMANCE : DÉFINIR ET AGIR Online Intelligence Solutions LES INDICATEURS CLÉ DE PERFORMANCE : DÉFINIR ET AGIR Comment intégrer les KPI à sa stratégie d entreprise? Par Jacques Warren WHITE PAPER WHITE PAPER A PROPOS DE JACQUES WARREN

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Immobilier confidentiel www.iconfidentiel.org

Immobilier confidentiel www.iconfidentiel.org Pour ceux qui cherchent Notre Moteur Spécifique : recherche pour vous vous mets en relation confidentielle avec des Propriétaires et des Professionnels, sans vous dévoiler. Sommaire Vous ne faites pas

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail