Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle"

Transcription

1 Haute Ecole de Bruxelles Catégorie PEDAGOGIQUE De Fré 62, avenue De Fré 1180 Uccle Institut Roger Guilbert Formation CAPAES Campus Ceria Avenue Emile Gryson, Anderlecht - Maître de Formation Pratique (Informatique) Haute Ecole de Bruxelles Catégorie Pédagogique De Fré Section Enseignement/Educateur Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle CAPAES - DOSSIER PROFESSIONNEL --- Septembre 2010

2 Table des matières 1 PREAMBULE MES MOTIVATIONS POUR LE CAPAES TENANTS ET ABOUTISSANTS DE MON ANALYSE PARCOURS PERSONNEL ET ANALYSES DE SITUATIONS PARCOURS PROFESSIONNEL SOUS FORME DE LIGNE DU TEMPS Parcours scolaire Parcours professionnel dans le secteur privé Parcours professionnel dans l enseignement ANALYSE DE MON PARCOURS PROFESSIONNEL MENANT A LA FONCTION DE MAITRE DE FORMATION PRATIQUE ANALYSE DE MON PARCOURS PROFESSIONNEL EN TANT QUE FORMATEUR Période de survie Période de consolidation Période du renouveau Période de la maturité DESCRIPTION ET ANALYSE D UN DISPOSITIF DE FORMATION EN LIEN AVEC LA COMPETENCE RETENUE DESCRIPTION DU LIEU DE FORMATION ET DE SES OUTILS PEDAGOGIQUES DESCRIPTION GENERALE DU DISPOSITIF ANALYSE DU DISPOSITIF AU TRAVERS DE L OUTIL DIAMANT Les acteurs et les contenus Les principes sous-jacents du dispositif Des compétences de base vers de nouveaux apprentissages Les éléments relevant de l adéquation aux attentes LE DISPOSITIF AU TRAVERS DES COMPETENCES SELECTIONNEES Au travers de la compétence Au travers de la compétence CONCLUSION, REFLEXIVITE ET PERSPECTIVES CONTENU DES ANNEXES BIBLIOGRAPHIE Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 2 sur 23

3 1 Préambule Mes motivations pour le CAPAES constituent le point de départ de cette analyse. Elles régissent également ses tenants et ses aboutissants. 1.1 Mes motivations pour le CAPAES Depuis octobre 2007, j occupe la fonction de «Maître de Formation Pratique» à la Haute École de Bruxelles. En tant que formateur souhaitant faire carrière dans l enseignement, et n ayant jamais suivi de formation pédagogique, j estimais qu il était important de suivre la formation CAPAES au plus vite afin de palier à ce problème. Et me voilà comblé, car aujourd hui il m est possible, grâce aux cours de l Institut Roger Guilbert d Anderlecht, d ajouter des apports théoriques et pratiques à la conception que je me faisais de l enseignement, de me remettre en question et d analyser mes dispositifs d apprentissage en tant que praticien réflexif. 1.2 Tenants et aboutissants de mon analyse Depuis mes 6 ans et mes premiers problèmes de dyslexie, l informatique et ses vertus pédagogiques sont devenus les pivots de ma carrière professionnelle. La passion pour l enseignement est apparue à mon arrivée en 4e primaire où un professeur, du nom de Mr Bonus, m a donné l envie de faire le métier de pédagogue. La continuité de mon parcours scolaire et mon expérience professionnelle m ont permis de développer de nombreuses compétences en informatique, en pédagogie et en relations humaines. Aujourd hui, avec une première expérience dans l enseignement, je souhaite analyser mes démarches pédagogiques centrées sur mon souhait : que l étudiant devienne l artisan de sa propre réussite dans un cursus complet de formation professionnelle. Au sein de la catégorie pédagogique, j enseigne, entre autres, la bureautique aux étudiants de première année en régendat science-économique. Les fonctions, parfois complexes, de Microsoft Excel peuvent paraître abstraites à première vue, mais peuvent prendre une tout autre importance aux yeux de l étudiant, lorsque l enseignant lui présente ces outils comme étant interdisciplinaires et ancrés dans la réalité professionnelle visée par sa formation. Afin de donner du sens à cette matière, je diversifie les moyens et les méthodes. Ceux-ci sont présentés dans ce dossier au travers d une analyse réflexive via le modèle DIAMANT 1 et basé sur les compétences 5 : «Ancrer les contenus et les démarches dans la réalité professionnelle visée par la formation» et 9 : «Maitriser et utiliser les savoirs disciplinaires et interdisciplinaires et s impliquer dans leur construction». 1 Analyse du dispositif au travers de l outil DIAMANT dont la présentation est faite au chapitre 3.3 page 9. Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 3 sur 23

4 Au travers de cette démarche, je tente de répondre à de nombreuses questions que je me suis posées en tant que jeune enseignant : «Mes actions pédagogiques suivent-elles les compétences émises par la Communauté française? Suis-je capable de porter un regard réflexif sur mon parcours professionnel et sur mes activités d enseignement? Mes cours sont-ils ancrés dans la réalité professionnelle à laquelle l étudiant devra faire face? Est-ce un bon choix que de privilégier avant tout la quête de sens? Comment puis-je améliorer mes pratiques?» 2 Parcours personnel et analyses de situations À l aide du modèle de Katz, l analyse de mon parcours professionnel prend un nouveau sens. Des moments spécifiques que j imaginais propres à mon parcours ressortent comme des périodes communes à tout enseignant malgré mes particularités. 2.1 Parcours professionnel sous forme de ligne du temps Mon parcours, varié et semé de défis, m a permis de développer des compétences en informatique et en pédagogie, mais il m apporte surtout de l expérience comme en atteste l historique suivant Parcours scolaire Juin 2006 Juin 2010 Graduat en informatique et système ESI - Haute École de Bruxelles Formation CAPAES Institut Roger Guilbert d Anderlecht Parcours professionnel dans le secteur privé De juillet 2006 à octobre 2007 De février 2009 à nos jours Programmeur Java chez Airtopsoft 1000 Bruxelles Formateur indépendant chez Dweb 1000 Bruxelles Parcours professionnel dans l enseignement Depuis octobre Maître de formation pratique en informatique (10/10 e ) à la Haute École de Bruxelles. Je donne actuellement cours de bureautique, de Technologie de l Information et de la Communication pour l Education et de technique de secrétariat dans la section pédagogique à la Haute École Defré. Maître de formation pratique en informatique (1/10 e ) à l Espace Formation PME. Cours à horaire décalé basé sur le développement de sites Web par des infographistes en dernière année. Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 4 sur 23

5 2.2 Analyse de mon parcours professionnel menant à la fonction de maitre de formation pratique Mes études supérieures en informatique m ont ouvert la porte à un monde professionnel suffisamment vaste pour me permettre de débuter ma carrière dans les meilleures conditions. Alors que j étais diplômé depuis moins de 5 jours, une jeune entreprise aéronautique m a proposé un poste de développeur JAVA 2 au sein d un projet en plein développement. Comme dans la majorité des projets informatiques, les phases d analyse, de développement et de tests mènent à un produit commercialisable. Mais vu la complexité d un tel outil, certains clients incitent à la création d une équipe pédagogique au sein de l entreprise. Heureux de pouvoir donner des formations dans le monde entier, j ai pendant plusieurs mois présenté notre outil et formé des contrôleurs aériens à son utilisation. Lors de cette expérience très enrichissante, le contact social et la passion pour la pédagogie m ont donné l envie de réorienter ma carrière. Une opportunité s est présentée à moi en septembre 2007 au sein de la Haute École de Bruxelles, où j occupe encore actuellement la fonction de maître de formation pratique en bureautique/tice dans la catégorie pédagogique De Fré (10/10 e ). Afin de pouvoir occuper une fonction de maître assistant, j entamerai l an prochain un master en S.T.I.C. 3 à l Université Libre de Bruxelles. 2.3 Analyse de mon parcours professionnel en tant que formateur Katz 4 (1972) propose un modèle en quatre étapes représentant la carrière de l enseignant. Ce modèle n est pas directement lié à la carrière de maître de formation pratique, mais il m a permis de me situer et de prendre conscience des étapes accomplies et des étapes à venir Période de survie Cette première période se caractérise par une grande anxiété et une phase de doutes pour tout enseignant. Elle prend place au début du parcours selon Katz, mais que je me permets d avancer légèrement dans le temps afin de l adapter à mon parcours professionnel. Ayant eu la chance de ne patienter que quelques jours entre mon entretien d embauche et mes premiers cours, mes inquiétudes furent plutôt brèves dans le temps. Durant cette période, Mr Barbay, directeur du département pédagogique De Fré, a eu la courtoisie de me présenter à mes futurs collègues directs. Ceux-ci, donnant déjà cours au sein de l établissement, ont eu la gentillesse de me proposer de venir en observation suivre leurs cours. 2 Le langage Java est un langage de programmation informatique orienté objet créé par James Gosling et Patrick Naughton. 3 Le Master en STIC propose une formation universitaire pluridisciplinaire visant à former des spécialistes capables de s inscrire dans les enjeux stratégiques de la gestion de l information. A côté du volet pédagogique, les membres de cette filière se consacrent également à la recherche dans plusieurs sous-domaines des sciences de l information. consulté le 03/02/ Katz, L. (1972) Développemental stages of preschool teachers. Elementary school journal, 73, 50. Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 5 sur 23

6 Mon anxiété concernant mes savoirs s estompa très vite voyant que la matière enseignée ne correspondait qu aux prérequis de la formation que j avais suivie. Quant à mes capacités pédagogiques, quelques doutes s installèrent. Ces doutes ne furent pas un frein à ma motivation, que du contraire. Lectures rapides 5 et rencontres m ont permis de me rassurer et de retrouver confiance en moi. Le jour J, venant du secteur privé, une énorme surprise m attendait cependant. «L enseignant débutant se voit confier des responsabilités égales à celles des enseignants d expérience» 6, et de plus le coaching si pratiqué en entreprises n existe pas ou peu. M étant toujours vu progresser hiérarchiquement au sein de celles-ci, je me voyais ici placé d égal à égal avec mes collègues déjà en place depuis parfois plus de 20 ans. Personne ne fut présent pour me conseiller ou me critiquer, que ce soit en bien ou en mal. Les étudiants attendaient de moi un professionnalisme égal à celui des autres professeurs. Le jeune enseignant n a pas vraiment droit à un régime de faveur. Un peu effrayé sans doute, je décidai de ne pas extérioriser ces inquiétudes et de donner mon premier cours comme s il s agissait de mon millième, avec un semblant de maîtrise pédagogique et une assurance cachant mes vrais (res) sentiments. Cette «fausse» assurance m a permis de ne pas arriver pétrifié face aux étudiants. Les minutes passant, le stress s évacuant, je me suis vite senti à ma place. L enseignement est-il effectivement fait pour moi? Après de longues minutes, je commençais vraiment à le penser. Ces inquiétudes auraient pu continuer durant un long moment, mais dans mon cas cet instant précis fut la réelle cassure d une brève, mais intense période de survie Période de consolidation Quelques mois plus tard, je commençai à me sentir plus confortablement installé dans mon rôle de formateur, avec toujours certains manquements pédagogiques, mais avec une qualité théorique importante. Les étudiants apprécièrent très vite cela, pouvant recevoir une réponse à chacune de leurs questions. Cette relation devint si agréable qu elle se transforma vite en échange. Ces mêmes étudiants me transmirent, de manière verbale et non verbale, leurs feedback quant à ma pédagogie. Consolidé, j ai tenté de différencier les bons dispositifs et ceux qu il me faudrait repenser. Mes collègues psychopédagogues validèrent beaucoup de mes choix pédagogiques et m en proposèrent des nouveaux ainsi que des pistes d améliorations. Notamment sur le constructivisme présent dans l analyse de mes pratiques, ma manière d être, mon élocution, etc. 5 Pinard, A-M (2007) Le petit guide du jeune enseignant pour la Communauté française. Defré (2006) Vade Mécum du nouvel arrivant proposé par mon établissement. 6 Hétu C., Lavoie M., Baillauquès S. (2001) Jeunes enseignants et insertion professionnelle: Un processus de socialisation? De professionnalisation? De transformation? Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 6 sur 23

7 En quelques mois peut-on vraiment parler de consolidation «complète», c est discutable. Aujourd hui il m arrive encore, comme tout enseignant je suppose, de consolider mes acquis Période du renouveau L enseignant ayant besoin de changer ses habitudes se retrouve en période de renouveau, période durant laquelle il cherche des nouveaux défis ainsi que de nouvelles approches pour perfectionner sa pédagogie en ressentant avant tout le besoin d innover. C est dans cette période que je pense me situer aujourd hui sans doute en léger décalage avec ce que présente Katz. Je consolide ce que j ai appris sur le terrain, lors de formations, de réunions, de conférences et de la formation CAPAES. Je me pose des questions, telles que : «Dois-je repenser mes dispositifs pédagogiques?», «Les étudiants sont ou ne sont pas réceptifs à tel ou tel point théorique, que faire et comment réagir à ce feedback?», «Peut-on uniformiser nos pratiques entre collègues directs?», «Puis-je rendre mes cours plus professionnalisants?», «Comment mettre en place l inter et la pluridisciplinarité au sein de mon enseignement?», etc. Je cherche également à continuer ma formation via des organismes externes 7, et via le savoir de mes étudiants et à collaborer chaque jour un peu plus avec la catégorie pédagogique tout entière. Au sein des journées d accueil, que j organise 8 en équipe pluridisciplinaire 9, je travaille énormément sur le renouveau de la formation. J y trouve grand nombre de pistes sur mon passage d enseignant à formateur Période de la maturité L enseignant s acceptant comme professionnel s ouvre vers des questions plus larges et plus fondamentales en éducation. Centré sur mes pratiques pédagogiques je m accepte petit à petit comme professionnel. Des atouts tels que la formation CAPAES sont pour moi des prérequis indispensables à cette période. Mon statut complémentaire d indépendant me permet d actualiser mes compétences et de me servir de mes nouveaux acquis en pédagogie à l extérieur de l école avec un public privé également très exigeant et vice-versa, car mes pratiques d enseignant seront également renforcées par ce savoir extérieur 10. Au final je pourrais bientôt, j espère, m affirmer en tant qu enseignant professionnel pour pouvoir me tourner vers de plus larges questions, pour m intéresser à la recherche et surtout pour pouvoir m investir dans le fondement même de l éducation dans mon établissement comme à l extérieur de celui-ci. 7 Formations TechnoFuturTic, Formations Dweb, l Agence Wallonne des Télécommunications, Les rencontres pour faire apprendre organisées par L ULB, etc. 8 Compétence 14 : Être un partenaire actif dans l organisation et le développement de son institution. 9 Compétence 3 : Travailler en équipe pluridisciplinaire en partageant la responsabilité collective de la formation. 10 Compétence 12 : Actualiser ses connaissances et ses pratiques. Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 7 sur 23

8 3 Description et analyse d un dispositif de formation en lien avec la compétence retenue. Au sein de mes attributions, il m est demandé de transmettre certaines de mes compétences en Excel, en Publisher et en Word aux étudiants de première année du régendat scienceéconomique. Les sous-chapitres suivants décrivent et analysent ce dispositif de formation via différents modèles, des références bibliographiques et un regard réflexif. 3.1 Description du lieu de formation et de ses outils pédagogiques La Haute École de Bruxelles 11 réunit trois établissements d'enseignement supérieur. Organisée et financée par la Communauté française, elle fait partie de l enseignement officiel en région bruxelloise. Le PROJET PEDAGOGIQUE SOCIAL ET CULTUREL 12 de cet établissement a énormément d importance à mes yeux et sert de point d ancrage aux journées d accueil. Voici pour l illustrer les lignes influençant ma manière d enseigner au quotidien : la Haute École prépare les étudiants à leur rôle de citoyens responsables ; la Haute École a pour objectif de promouvoir l'autonomie et l'épanouissement des étudiants ; la Haute École incite également les étudiants à la mobilité et aux collaborations diverses ; la Haute École s efforce de mettre sur le marché du travail des spécialistes rapidement autonomes, capables de s insérer efficacement dans leur milieu professionnel ; cette spécificité sera enrichie de leur dynamisme, de leur créativité, de leur originalité et de leurs points de vue modernes et novateurs ; ils seront capables de prendre en charge leur développement personnel continu ainsi que celui des personnes dont ils sont responsables ; favoriser l interdisciplinarité au sein d une catégorie d enseignement ou entre les catégories d enseignement dispensées par la Haute École. 3.2 Description générale du dispositif Apprendre 13, c est modifier de manière durable son comportement et ses représentations. Apprendre Excel (ou Publisher), n échappe pas à cette règle. Pour permettre à mes étudiants d y arriver, je mets en place un enseignement basé sur les «lois» 14 de l apprentissage de Rieunier (1997) au sein de mon cours de bureautique de première année destiné aux futurs régents en sciences économiques. 11 HEB : Haute École de Bruxelles - Directrice-Présidente : Mme Marianne Coessens De Fré : Institut pédagogique Defré - Directeur : M. Karine Dierkens ESI : École Supérieure d'informatique - Directeur : M. Jean-Marie Van Loock ISTI : Institut Supérieur de Traducteurs et Interprètes - Directeur: M. Christian Balliu 12 consulté le 5 février Rieunier A. (2000) Préparer un cours Tome 1 Applications pratiques, Éditions ESF 14 In Malcorps P. (2009) Notes de cours non éditées : les axes de formation Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 8 sur 23

9 Un apprenant actif apprend mieux qu un apprenant passif. Lors de deux séances de cours, l étudiant actif découvre Excel et Publisher au travers d exercices. Pour l apprentissage d Excel, l exercice consiste à créer avec le groupe classe une facture via le logiciel 15. En partant d une situation problème, les étudiants suivant le modèle du socioconstructivisme 16 actif, vont développer des valeurs 17 telles que l initiative, la responsabilité, la confiance, la créativité, la coopération et la convivialité en complément des nouvelles compétences en informatique. Lors de l apprentissage de Publisher, l étudiant de manière individuelle doit produire une brochure dont le sujet imposé est «Comment créer une facture sous Excel» 18. Cette brochure sous forme de triptyque pourra être réutilisée par l étudiant lors de l évaluation certificative de fin d année durant un examen oral où il devra me retransmettre ses compétences en Microsoft Excel au travers de l exemple de la facture. Pour qu un apprenant soit actif, il faut qu il puisse donner du sens à la situation, c està-dire qu il puisse relier l information nouvelle à une information existante déjà dans son cerveau. En prenant comme prétexte la facture vue au cours d économie 19, l étudiant trouve du sens à l utilisation d Excel. Plus l apprenant sera informé de la manière dont il sera évalué, mieux il apprendra. L apprenant a dès le départ (lors du contrat didactique) les modalités d examen. L importance de la brochure et à fortiori de la facture et d Excel prend rapidement dès le début d année et est un facteur supplémentaire de la motivation chez l étudiant. Chaque individu apprend à son rythme et à sa manière. Le premier exercice s adapte de par son concept au rythme du groupe classe. Quant au second, il laisse l étudiant trouver son propre rythme 20 et sa méthode de travail, car la pédagogie par projet avec une date de remise suffisamment avancée dans le temps le permet. La connaissance immédiate du résultat facilite l apprentissage. Au terme de chaque étape au sein des différents exercices, l étudiant et le groupe classe reçoivent mon appréciation. La brochure sera évaluée et corrigée bien avant l examen sous forme d évaluation formative. 15 Annexe 2 : La facture sous Microsoft Excel version Front (Visuelle) 16 In Vanwinkel A. (2010) Notes de cours non éditées : Pédagogie et éducation 17 Stordeur J. (1996) Enseigner et apprendre, Éditions De Boeck 18 Annexe 1 : Exemple de dépliant créé et utilisé par les étudiants. 19 Compétence 9 : Maitriser les savoirs disciplinaires et interdisciplinaires et s impliquer dans leur construction. 20 Bouchard P, Laplante L, Morin M, Tanguay G. (1996) Rapport : rythmes d apprentissage et outils informatiques. consulté le 14/04/2010 Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 9 sur 23

10 La réussite est le moteur essentiel des apprentissages, les situations proposées doivent donc permettre à l élève de réussir, de s en rendre compte, et de s attribuer la cause du succès. La réussite des exercices est le moteur de la réussite lors de l évaluation finale. Plus vite l étudiant s en rend compte, meilleur sera son apprentissage. Lors de l examen, il sera possible à l étudiant de s attribuer la cause de son succès lors de l utilisation de sa propre brochure 21 pour l aider dans sa réussite. La capacité à analyser et à piloter ses opérations mentales et les processus d apprentissage (donc l activité de métacognition 22 ) développe la capacité d apprentissage. Je stimule cette analyse réflexive en les faisant étudier pour l examen à l aide de leurs propres brochures. Malheureusement, lors de l oral, trop d étudiants découvrent trop tard que, soit leur outil, soit leur méthode, soit encore la prise de conscience de leur métacognition est insuffisante pour démontrer leurs compétences au travers de cette évaluation certificative. 3.3 Analyse du dispositif au travers de l outil DIAMANT L outil d analyse DIAMANT 23 (DIspositifs d Apprentissage et Modèles Appliqués aux Nouvelles Technologies) de Leclercq et Al (2000) est approprié à ma discipline, car Excel et Publisher sont effectivement des nouvelles technologies. De plus, ce modèle proche d une démarche scientifique est en accord avec ma façon de créer mes cours qui se basent sur l utilisation d un schéma heuristique reprenant ces mêmes questions Les acteurs et les contenus 1. Qui apprend? (Apprenant) Les étudiants de première année baccalauréat en régendat science économique (formation professionnalisante). 2. Quoi? (Contenu) 1) Les notions fondamentales 24 en Excel permettant de réaliser une facture informatisée. 2) Les notions fondamentales en Publisher permettant la réalisation d une brochure. 3) Le vocabulaire et le savoir-être permettant au futur enseignant de retransmettre son savoir basé sur les deux points précédents Annexe 1 : Exemple de dépliant créé et utilisé par les étudiants. 22 Doudin et Martin (1992) : Ces auteurs mettent également en évidence le double aspect de la métacognition. Tout d abord, ce terme désigne la connaissance qu un sujet a de son propre fonctionnement cognitif et de celui d autrui, la manière dont il peut en prendre conscience et en rendre compte. Plus récemment, ce terme est venu désigner également les mécanismes de régulation ou de contrôle du fonctionnement cognitif. Ces mécanismes font référence aux activités permettant de guider et de réguler l apprentissage et le fonctionnement cognitif dans des situations de résolution de problème. 23 Leclercq, D. & Al. (2000). DIspositifs d'apprentissage et Modèles Appliqués aux Nouvelles Technologies (DIAMANT). Service de Technologie de l'education, Université de Liège, document interne. 24 Annexe 3 : La facture sous Microsoft Excel version Back (Code) 25 Compétence 5 : Ancrer les contenus et les démarches dans la réalité professionnelle visée par la formation. Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 10 sur 23

11 3. Par qui? (Enseignant(s)) Les différents exercices sont imaginés en collaboration avec le titulaire du cours d économie 26. Je donne le cours et je l évalue de manière individuelle avec le désir de travailler en équipe pluridisciplinaire sur ces deux points l an prochain. 4. Avec qui? (Coapprenants) Chaque étudiant est en même temps un apprenant et un témoin de l utilisation de la brochure et de son contenu théorique. Ce document est affiné par un travail de construction réciproque selon un mécanisme de déconstruction-construction 27. A mon rôle d enseignant s ajoute un rôle de coapprenant. En utilisant le constructivisme pour la première partie de mon travail, celui-ci peut prendre des directions variées et inconnues même pour un enseignant Les principes sous-jacents du dispositif 5. Selon quels principes? (philosophiques, psychologiques, pédagogiques, sociologiques) Philosophique : l étudiant, futur enseignant, se doit d être un praticien prêt à se remettre en question, avec une pensée mobile et capable de déconstruire et reconstruire son savoir pour lui permettre de toujours rester en recherche. Psychologique : la communication dans une classe avec la compréhension et l utilisation entre autres de l analyse transactionnelle 28. L objectif étant de permettre à chacun de comprendre les mécanismes et les rouages de sa propre personnalité et de repérer la manière dont il négocie ses relations avec les autres pour lui permettre d avancer. 29 Pédagogique : suivant Leclercq (2003), quatre types de compétences sont à engranger pour percer le mur des connaissances : Les compétences spécifiques sont représentées par les préacquis en économie ainsi que le premier quadrimestre de mon cours. Les Dynamiques compétences démultiplicatrices sont les connaissances Excel permettant de développer Stratégiques de manière plus approfondie leurs connaissances de la facture. Les compétences Démultiplicatrices stratégiques sont celles qui entourent la pédagogie de Publisher permettant de Spécifiques verbaliser synthétiquement les compétences Foret précédentes sous forme de dépliant pour permettre de simplifier le transfert de ces 26 Compétence 3 : Travailler en équipe pluridisciplinaire en partageant la responsabilité de la formation 27 De Vecchi G. (1992). Aider les élèves à apprendre. Paris - Hachette 28 L'Analyse transactionnelle est un outil de compréhension du comportement humain, des sentiments et des relations entre les personnes. C est aussi une philosophie et un système de valeurs ; consulté le 14/04/ In Malcorps P. (2009) Notes de cours : les axes de formation Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 11 sur 23

12 compétences à leurs futurs élèves. Les compétences dynamiques sont la finalité de ce «foret 30» 31 et sont également la finalité de mon cours vu qu il s agit de l examen. Sociologique : en tant que futurs professionnels «débutants» le but n est pas de déjà faire de ces étudiants mes collègues. Au terme de cette première année, j espère les avoir amenés à se confronter à une situation proche de ce qu ils vivront en fin de formation. 6. Comment? (Méthodes : Stratégies, Activités, Paradigmes) En étant acteur lors de chaque séance, l étudiant est à tout moment actif. La facture en Excel : méthode incitative avec apprentissage par problème 32. Dans ce type d apprentissage, le paradoxe apparent consiste à poser volontairement aux étudiants des questions (Comment faire une facture sous Excel?, A quel point peut-on informatiser la facture?) dont on sait pertinemment qu ils ne pourront pas les résoudre sur base de leurs acquis (la facture en économie et les bases d Excel en bureautique). Bien entendu, il ne s agit pas d un piège! Les élèves sont placés dans une situation de recherche collective avec accès à la documentation utile (Internet, bibliothèque, professeurs de bureautique et d économie). Celle-ci les amènera à découvrir, construire ou reconstruire les informations (notions de liste déroulante, fonctions index et equiv, nommer des champs, faire une ristourne, la fonction SI, en-tête et pied de page, fonction date, etc.) ou procédures (conceptualiser, cahier de charge, logarithmes, etc.) qui leur manquent pour résoudre le problème posé. Canevas Phase de sensibilisation au problème : en donnant du sens à des notions basiques d Excel par le biais de la facture, je tente de susciter auprès de mes étudiants une prise de conscience de l importance de cet exercice. En s investissant ils trouveront que le problème posé leur permettra de réviser la facture et d avoir une utilisation concrète d Excel, exploitable dans leur futur métier. Phase d explicitation : je présente aux étudiants l énoncé suivant : «Vous avez acquis des compétences variées autour de la facture au cours d économie et des notions importantes d Excel à mon cours. Aujourd hui tentons ensemble de réaliser l exercice suivant : la TVA a changé cette année dans le secteur de l HORECA, selon que l on emporte où non sa commande, la TVA sera respectivement de 6 ou 12 % malgré une TVA fixe à 21 % pour les boissons. Afin de faciliter le travail des serveurs, le SNACK ATTACK (TVA, Adresses ) vous demande de programmer cette facture sachant que les prix et la liste des produits sont disponibles en fichier Excel et sont inconnus des employés» 30 L image du foret perçant le mur des connaissances présenté plus haut. 31 In Fox G. (2010) Notes de cours : CAPAES UF2 32 In Malcorps P. (2009) Notes de cours : les axes de formation Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 12 sur 23

13 Phase de problématisation : avant de se lancer dans la création de ce document, j invite les étudiants à émettre des hypothèses afin de comprendre et d analyser les éléments constitutifs du problème, et de préciser éventuellement ce qu ils voudraient savoir sur une question ou un thème donné. Phase de réalisation de la recherche : ensuite les étudiants sont invités à rechercher, de manière individuelle et/ou par groupes, si leurs hypothèses de départ sont réalisables et si des outils complémentaires existent pour faciliter la création de cette facture. Phase de structuration : par petits groupes, les étudiants tentent de rassembler en un tout cohérent les résultats de leurs multiples recherches. Phase d exploitation ou de transfert : application par les étudiants, avec ma collaboration si demandée, de leurs nouveaux savoirs afin de répondre au problème posé. La brochure sous Publisher : méthode appropriative individuelle. Cette méthode consiste au sens large à préparer l étudiant à apprendre par lui-même (autoformation de Publisher). Elle se base sur trois composantes essentielles : Canevas Le projet : l apprentissage par projet 33 fait partie de la méthode appropriative. Sur base d un événement provoqué, à savoir l examen de fin d année, je demande aux étudiants de créer une brochure résumant les acquis et les compétences découverts lors de l exercice de la facture sous Excel. Voici les sept phases de cette démarche : 1) chaque étudiant exprime ses représentations de la facture en recréant une facture sur son propre ordinateur en suivant les notes prises lors du premier exercice ; 2) les étudiants font preuve de curiosité sur la manière de pouvoir ré-enseigner une matière si complexe. Ils «s éveillent» face à la difficulté du vocabulaire à utiliser pour obtenir les résultats escomptés ; 3) ensemble nous définissons les modalités du projet. Nous choisissons ensemble une date de remise, des objectifs (contenu minimum) et le type de brochure ; 4) nous mettons en œuvre le projet. Nous planifions dans le temps les heures de cours nécessaires à ce travail. Nous analysons les obstacles prévisibles (essentiellement l impression complexe de telles brochures). Nous regroupons nos informations. Nous expérimentons le logiciel ; 5) nous produisons des résultats, les échangeons entre nous. Les étudiants terminent en me remettant la brochure ; 6) j évalue le travail sous forme d évaluation formative basée sur l échange et je leurs permets de la corriger et de l utiliser à l examen si celle ci a au moins répondu aux contenus minimums définis ensemble au point Altet M. (1997) Les pédagogies de l apprentissage. Éditions pédagogues et pédagogie PUF Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 13 sur 23

14 Les ressources : Les étudiants sont libres d utiliser toutes les ressources extérieures de manière autonome pour mener à bien ce projet. Adaptation, transfert et acquisition : Les étudiants adaptent leur savoir de la facture et le transfèrent vers le nouveau logiciel. Cette démarche a déjà été abordée au premier quadrimestre de mon cours avec un exercice proche consistant à réaliser une petite brochure sous forme de tableau via le logiciel Word. Durant l élaboration du projet, l acquisition n est évaluée qu à la demande de l étudiant. À la remise du projet, l acquisition des compétences est évaluée comme cité au point 6 du projet. 7. Avec quoi? (Ressources) acquis accumulés lors du premier quadrimestre de mon cours ; acquis accumulés et construits lors du premier quadrimestre de formation ; Microsoft Excel 2007 ; Microsoft Publisher 2007 ; accès à la bibliothèque et à Internet. 8. Selon quelles organisations? (lieux, moments, progressions) L ensemble des activités se passe dans les locaux d informatique. Le premier quadrimestre me sert à mettre les étudiants à égalité au niveau des compétences déjà acquises en bureautique selon leurs différents parcours. 34 Les deux premières séances du second quadrimestre servent au premier exercice sur la création de la facture. À partir de la troisième séance, les étudiants et moi travaillons selon les nécessités de chacun sur la brochure à remettre deux mois plus tard. Le mois suivant une correction de la brochure est faite. L examen oral se passe en salle d informatique durant la session de mai juin environ deux mois après la remise de la brochure Des compétences de base vers de nouveaux apprentissages 9. En allant vers quoi? (Objectifs/Compétences) La compétence 5 : «Ancrer les contenus et les démarches dans la réalité professionnelle visée par la formation» est la principale visée dans ce dispositif. L initiation à Excel et Publisher peut faire partie des compétences à enseigner dans le secondaire supérieur. La recherche et la construction de savoirs font partie du quotidien des enseignants. Produire des syllabi (ou brochures) et concevoir des leçons sont des compétences à acquérir durant la formation. La compétence 9 : «Maîtriser les savoirs disciplinaires et interdisciplinaires et s impliquer dans leur construction» transparaît dans les exercices proposés. Les savoirs liés à Microsoft Excel et Microsoft Publisher me sont déjà acquis depuis de longues années. 34 Compétence 1 : Promouvoir la réussite des étudiants notamment par la prise en compte de la diversité des parcours. Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 14 sur 23

15 La facture me fut enseignée durant mes études secondaires. Le titulaire du cours d économie a bien voulu remettre à jour ce savoir. En utilisant la facture comme prétexte aux compétences à acquérir à mon cours, je m implique dans la construction informatisée de celle-ci. Cette construction de nouveaux savoirs disciplinaires et interdisciplinaires sont une première au niveau de la section science économique. Ces deux compétences seront reprises et explicitées dans les chapitres et La compétence 3 : «Travailler en équipe pluridisciplinaire en partageant la responsabilité collective de la formation» est un objectif à plus long terme. En créant des exercices en équipe pluridisciplinaire, une partie de la compétence est déjà atteinte, mais pour partager la responsabilité collective de la formation, je souhaite mettre en place une évaluation commune du travail par les titulaires des cours d AFP 35, d économie, de bureautique et de pédagogie. 10. En se fondant sur quoi? (Prérequis) Les manipulations de base de l ordinateur et les méthodologies de travail développées par les étudiants. 11. En partant de quoi? (Préacquis 36 ) Le cours d économie de première année dont l un des sujets traités est la facture. Les notions de Microsoft Excel acquises au premier quadrimestre de mon cours. La démarche spécifique, visant à déconstruire son savoir pour le reconstruire avec une approche plus informatique, acquise lors d exercices au premier semestre. Le stage d observation participante effectué quelques semaines avant mon examen permettant de mettre en place ces propres moments didactiques avant de devoir le faire à l évaluation. 12. Mesurer comment et quand? (Évaluation) Des feedback réguliers ont lieu durant toute la série d exercices. Une évaluation formative à lieu lors de la correction du dépliant. Si celle-ci répond aux attentes, fixées en collaboration avec le groupe classe, l étudiant pourra réutiliser sa brochure comme support à l examen. En fin de parcours, durant les sessions d examen, l évaluation certificative se compose de diverses parties, dont un examen oral. Durant cet entretien, l étudiant doit prouver qu il a acquis les compétences requises à la réussite de mon cours. Afin de l évaluer, celui-ci devra me donner une leçon, comme il le ferait en situation professionnelle. Le sujet à instruire est : comment faire une facture en utilisant Excel. L exemple choisi pour étayer cette pratique est libre. Je n oublie pas de tenir compte de son parcours actuel d étudiant en première année. L évaluation ne porte pas sur les qualités pédagogiques (une évaluation pluridisciplinaire n est pas encore en place), mais sur le contenu matière enseigné. Comme support didactique ils disposeront d ordinateurs non connectés à internet. 35 Atelier de Formation Professionnelle 36 Préacquis désigne les prérequis dont on a testé la maîtrise. Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 15 sur 23

16 Seront évaluées durant cet examen : les notions fondamentales de Microsoft Excel permettant de résoudre une situation problème proche de celle étudiée en classe pour l exercice de la facture ; la richesse du vocabulaire et sont utilisation ; la capacité de répondre à des questions pouvant provenir d élèves du secondaire. Cette partie orale correspond à un tiers des points de l année. Les deux tiers restants servant à évaluer les compétences acquises en dactylographie et traitement de texte. Si l étudiant souhaite représenter cet examen, il pourra, s il le souhaite, préparer un nouveau dépliant qui me sera remis une semaine avant l oral pour permettre une évaluation formative en compagnie de l étudiant. En complément, j invite l étudiant à m apporter une autoévaluation soulevant les points forts et les faiblesses des deux dépliants, l ancien et le nouveau Les éléments relevant de l adéquation aux attentes. 13. Pour satisfaire quelles attentes ou pour résoudre quel problème? (Analyse des besoins) L apport des nouvelles technologies auprès des enseignants n est plus à démontrer 37. Ceux-ci doivent être capables d actions innovantes et doivent pouvoir se servir d un ordinateur comme partenaire de l action éducative. De plus, lors des stages, ces mêmes étudiants s orientent souvent vers les cours de bureautique que leur demandent de donner les différents établissements scolaires qu ils côtoient. Aptes à donner des cours d économie et de bureautique, ils aiment créer des liens entre ces deux matières favorisant ainsi leurs savoirs et donnant du sens à l ensemble de leur formation. Comme pour une séance d AFP, l activité permet aux étudiants de répondre aux 13 compétences de l Enseignant du Secondaire Inférieur. 14. Avec quelles contraintes? (Conditions favorisantes ou défavorisantes) Conditions favorisantes L installation informatique disponible à la Haute École de Bruxelles est très impressionnante, nous disposons d ordinateurs rapides et performants, de logiciels très récents et d une interface réseau excellente. L étudiant ayant déjà réussi le cours d économie et par conséquent prouvé ses compétences liées à la facture est favorisé dans la réussite de cet exercice. 37 L apport des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) à l'apprentissage des élèves du primaire et du secondaire revue documentaire - Productions TACTh ttp://www.tact.fse.ulaval.ca/fr/html/apport_court.html consultées le 10/04/2010 Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 16 sur 23

17 Les prémices de l utilisation d Excel et de la logique, si propre aux informaticiens, présentés en première partie du cours aident à la gestion mentale de cet exercice. Les stages d observation et les séances d AFP permettent à l étudiant de se sentir plus à son aise lors de l examen. Conditions défavorisantes La préparation est encadrée par mes soins dès le début de l année. L enseignant en activité est souvent livré à lui-même. Une critique extérieure, qu elle soit valorisante ou non, serait une aide à la remise en question des choix spécifiques que j ai effectué pour ce cours. Contrairement à l application de cette activité en milieu professionnel, le public n est pas composé d élèves du secondaire. Cette différence est significative à la fois pour l étudiant et pour l enseignant. L étudiant se prépare à voir son professeur alors que celui-ci prend le rôle d un étudiant du secondaire afin d anticiper au mieux les questions qui pourraient être posées dans le milieu professionnel. L implication du psychopédagogue n est pas obligatoire car l activité n est pas encore interdisciplinaire ; pourtant son aide permet à l étudiant de mieux préparer la réussite de mon cours et permet à celui-ci de s investir à la fois dans la discipline et dans la façon de l enseigner. Lors de l examen, je n évalue pas les qualités pédagogiques de l étudiant. Il est tout à fait possible d évaluer celles-ci sans faire d interdisciplinarité mais je ne suis pas en mesure, à l heure actuelle, d appuyer mes critiques sur base de mes expériences. En accompagnant mes collègues lors de leurs visites de stages, je me forme à cette évaluation et me prépare à pouvoir l appliquer dans cette activité. L impression du dépliant ne peut se faire à l école, car les imprimantes n offrent que du noir et blanc et nous ne disposons pas de papier à la qualité suffisante pour un tel travail. 15. Avec quel impact (Suivi de transfert) La première année d étude permet aux étudiants de découvrir et de s insérer dans un processus de formation complexe menant au métier d enseignant. Les différents exercices sous la suite de logiciels Microsoft Office 2007 effectués durant mon cours sont des prérequis au cours de bureautique en deuxième année. Celui-ci étant l exacte continuité du mien. Au travers des AFP les étudiants choisissent fréquemment de redonner le cours sur la facture, car ils sont confiants vis-à-vis de la matière ainsi que du vocabulaire à utiliser, vu qu ils ont été évalués sur ces thèmes. J encourage mes étudiants à suivre cette démarche pour pouvoir compléter l exercice en ayant l occasion d évaluer leur pédagogie, leurs stratégies, leurs actions ainsi que leur maîtrise de la didactique spécifique à l usage d un ordinateur avec des élèves de secondaire en option sciences économiques. Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 17 sur 23

18 Durant leur formation, ces étudiants seront invités à partir en stage où ils auront, parmi leurs objectifs, de transférer les compétences acquises à mon cours. L évaluation certificative de celui-ci les prépare à instruire au mieux leurs élèves. Une fois enseignant, il leur faudra fréquemment s initier à de nouveaux outils qu ils devront découvrir par eux-mêmes. Ils auront donc l occasion de réitérer ces exercices. Synthétiser la matière ainsi que trouver le vocabulaire adéquat qui s y applique n est pas une chose aisée. S ils le souhaitent, ces futurs enseignants pourront rédiger des documents en se re-mémorisant l importance de la formulation tel que vu durant ces exercices. Complément d information : Un exercice précède la pratique professionnelle présentée dans ce dossier. Celui-ci sensibilise l étudiant à l importance du choix des mots ainsi que de la formulation. La première étape consiste pour ma part à écrire une formule (Excel) suffisamment complexe au tableau. Ensuite les étudiants écrivent sur une feuille cette formule en langage textuel sans pouvoir utiliser de symboles mathématiques autres que ceux écrits de manière littéraire. Ces feuilles sont ensuite mises en commun et chaque étudiant est invité à corriger sa formulation si nécessaire. À la fin des deux heures de cours habituelles, je demande aux étudiants de se placer côte à côte devant le tableau. Je lis à haute voix les différentes formules que les étudiants mon remises pendant qu ils les écrivent tel que je la leur ai présentée en début de cours. Il est rare que le résultat final soit proche de la formule espérée. Ceci est essentiellement dû, au fait que les étudiants ne sont pas habitués à ce genre d exercice, et qu ils ne se rendent pas compte à quel point cet exercice est difficile. Ils ont l occasion de comprendre ainsi l importance des mots ainsi que de la formulation choisie par leurs enseignants et des difficultés qu ils risquent de rencontrer lors de leurs premiers AFP. 16. À la demande de qui? (Dans le cadre de quel contrat ou accord) Les connaissances et la pratique liées au logiciel Microsoft Excel sont au programme depuis de nombreuses années déjà. L utilisation du logiciel Microsoft Publisher y a été ajoutée suite à la nécessité de savoir manipuler celui-ci dans le cadre d autres cours de la formation. Les étudiants doivent notamment produire des dépliants pour des cours à caractère scientifique. La méthodologie choisie est issue d une prise de conscience. En fin de cursus, c est en partageant avec les étudiants nos vécus communs que se prépare le contrat didactique de l année académique suivante. Cet accord, que je présenterai aux nouveaux étudiants, reste négociable si des arguments suffisants sont développés en classe. L équipe des formateurs vise à appliquer les 14 compétences de l enseignant du supérieur. C est donc avec l appui de celle-ci que j applique au travers de cette méthodologie les compétences 5 : «Ancrer les contenus et les démarches dans la réalité professionnelle visée par la formation» et 9 : «Maîtriser les savoirs disciplinaires et interdisciplinaires et s impliquer dans leurs constructions». Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 18 sur 23

19 Les professeurs de sciences économiques sont souvent sollicités pour former les étudiants à la bureautique. En pratiquant cette pédagogie active avec mise en situation, je tente de les préparer déjà à cette éventualité. 3.4 Le dispositif au travers des compétences sélectionnées Comme proposé dans la circulaire CAPAES, il est intéressant d évaluer sa pratique professionnelle au travers des compétences que doit posséder le Maître de Formation Pratique, ainsi que le Maître Assistant. Deux compétences semblent s appliquer idéalement à l activité choisie : la compétence 5 : «Ancrer les contenus et les démarches dans la réalité professionnelle visée par la formation» et la compétence 9 : «Maîtriser les savoirs disciplinaires et interdisciplinaires et s impliquer dans leur construction» Au travers de la compétence 5 Ancrer les contenus et les démarches dans la réalité professionnelle visée par la formation Certaines fonctions d Excel ainsi que la facture sont des contenus officiels qui représentent un grand nombre de compétences que doivent acquérir les étudiants en fin de première année. En utilisant la facture comme support aux notions importantes de Microsoft Excel, je tente de donner du sens à une matière qui peut paraître abstraite au premier regard tout en faisant de l interdisciplinaire. En me servant de différentes méthodes au sein des exercices présentés, je mets en pratique les notions que reçoivent les futurs régents lors de leurs cours de psychopédagogie. Au sein de mes démarches, je propose à l étudiant de mettre en pratique plusieurs réalités visées par la profession, à savoir : l autoformation lors de la création en Publisher ; la verbalisation de notions complexes afin de les rendre accessibles au public visé ; le travail en équipe lors du travail socioconstruit de la facture en Excel ; la recherche via l expérimentation de cette même adaptation ; la création de syllabus ou brochure via l exercice du triptyque ; la préparation d une leçon via l évaluation certificative ; l exposé d une leçon lors de ce même examen ; le transfert de compétences lors de l oral ; les choix méthodologiques lors du travail à domicile ; l organisation temporelle pour le projet et lors de l examen oral ; la relation pédagogique avec le reste du groupe classe ; la métacognition permettant de mieux se préparer à l examen et de transmettre ses compétences. Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 19 sur 23

20 Il apparait donc clairement qu au sein des différentes activités présentées dans ce dossier, la réalité professionnelle occupe une place importante. Mais c est lors de l évaluation que cela semble le plus évident. Les étudiants se retrouvant de manière anticipée en situation d enseignement, doivent transmettre des nouvelles compétences acquises à mon cours tels qu ils devront le faire en milieu professionnel Au travers de la compétence 9 Maîtriser les savoirs disciplinaires et interdisciplinaires et s impliquer dans leur construction Ayant une formation d analyste programmeur, je n étais pas destiné à former des étudiants à l utilisation des logiciels de la suite Microsoft Office. En mélangeant autoformation 38 et formations, 39 j ai acquis une expertise dans plusieurs des logiciels la composant. Au travers des exercices présentés dans ce dossier, plusieurs savoirs propres à l utilisation d Excel sont mis en avant. Pour les plus expérimentés en voici la liste non exhaustive : Fonction Date Adresses relatives et absolues Validation de données Fonction Somme Adresses Mixtes Bordures Fonction Moyenne En-tête et pied de page Mises en forme/ Style Fonction SI Protection Insertion d images Fonction Somme. SI Nommer des champs Mise en forme conditionnelle Fonction Index Formats Mise en page Fonction Equiv Fonctions imbriquées Zone d impression +, -, *,/ Listes déroulantes Fusion Ces savoirs disciplinaires sont accompagnés de deux savoirs interdisciplinaires. D un côté «La facture» propre au cours d économie. De l autre, la pédagogie, point central de la formation. 1. Le cours d économie que j ai suivi durant mes études secondaires en option sciences économiques. J ai appris à manipuler la facture via trois chemins différents. 2. Le syllabus et les conseils du professeur d économie de la Haute École. 3. La rédaction de celle-ci dans mes activités complémentaires d indépendant. Quant à la pédagogie, elle me fut essentiellement acquise par la pratique professionnelle et plus récemment par la formation CAPAES. En créant de tels exercices, je m implique dans la construction de savoirs disciplinaires et interdisciplinaires en proposant une pédagogie active visant, par la pratique, à appliquer les savoirs acquis, au cours d économie et durant les AFP, sur les logiciels Microsoft Excel et Microsoft Publisher. Cette pratique est à ma connaissance unique dans la formation et permet la construction de nouveaux savoirs et de nouvelles pratiques propres à cette formation. 38 Au travers des différents exercices trouvés dans les syllabus de mes collègues ou via Internet. 39 Via des formations au sein de la compagnie Dweb pour laquelle il m arrive de travailler aujourd hui. Excel et Publisher : de la théorie à la pratique professionnelle Page 20 sur 23

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse CONSTRUCTION IDENTITAIRE DES ENSEIGNANTS EN FORMATION INTIALE : ENTRE REPRESENTATIONS PARTAGEES ET ELEMENTS DE DIFFERENCIATION DANS LE RAPPORT AU METIER 1. Problématique L étude

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Transformez votre relation au monde!

Transformez votre relation au monde! Transformez votre relation au monde! Formations certifiantes PNL QUEST interactive 2013-2014 Qu est-ce que la PNL? La PNL (Programmation Neuro-linguistique) est une discipline développée dans les années

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Formations de formateurs

Formations de formateurs Formations de formateurs Document élaboré lors du séminaire en ingénierie de la formation au CREFECO (10-14 octobre 2011) animé par Michel Boiron, directeur du CAVILAM Alliance française Contenu Définition

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché XXIII ème Assemblée régionale Europe Erevan, Arménie 3 au 7 mai 2010 Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché Section Belgique/Communauté

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Anthony, ingénieur d études diplômé d un Master Réseaux, application documentaire, ingénierie et sécurité Les métiers de l Informatique Le domaine Sciences, Technologies, Santé

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Margaux, assistante de ressources humaines diplômée d un Master Psychologie sociale du travail et des organisations Les métiers de la Psychologie Le domaine Schiences Humaines

Plus en détail

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

La relève on y croit! FOIRE AUX QUESTIONS Niveau secondaire

La relève on y croit! FOIRE AUX QUESTIONS Niveau secondaire La relève on y croit! FOIRE AUX QUESTIONS Niveau secondaire 1- Quels sont les préalables à compléter au secondaire afin d être admissible au cégep? L important, c est d obtenir un diplôme d études collégiales

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 RAPPORT FINAL DE SYNTHÈSE Université Libre de Bruxelles (ULB) Comité des experts : M. Pascal LARDELLIER, président, M. Mihai COMAN, M. Frank

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité Des quiz en toute mobilité 3 Des quiz en toute mobilité 4 Des quiz en toute mobilité Pour une pédagogie différenciée L objectif ici était de proposer un outil d évaluation accessible aux élèves en dehors

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Catégorie pédagogique Profil d enseignement Bachelier Normale secondaire Langues germaniques Année académique 2015-2016 Haute École Charlemagne : nos Valeurs Par l engagement et la qualité du travail de

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS Dans des organisations en constante évolution, un manager doit pouvoir devenir une base de sécurité pour l équipe qu il dirige. Il doit pouvoir être une source de

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Présentation ED portable le 10 septembre 2014

Présentation ED portable le 10 septembre 2014 1 Présentation ED portable le 10 septembre 2014 Je vais m appuyer sur une séquence pour le cycle d orientation qui entre dans les thèmes de géographie du PER au 10 ème degré «De la production à la consommation

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école.

agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école. agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école. établissement privé d enseignement supérieur technique

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE N 93 FOUCTEAU Béatrice, L HEUDÉ Sylvie, ROGER Annie [IUFM Poitou-Charentes, Site de la Vienne] COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE GROUPE DE RECHERCHE-ACTION-FORMATION

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation L évaluation d unités académiques à l Université de Genève Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation Programmes de formation de base, approfondie et continue Bureau qualité Guide pour la rédaction

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation L Institut des Affaires Publiques Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation Stage international de perfectionnement pour acteurs d organisations publiques ou privées des

Plus en détail

Section 1. Qu est-ce que la réussite à l'université d un étudiant?

Section 1. Qu est-ce que la réussite à l'université d un étudiant? Section 1 Qu est-ce que la réussite à l'université d un étudiant? Dieudonné Leclercq et Philippe Parmentier Réussir la première année est un défi majeur pour tout étudiant qui entame des études supérieures

Plus en détail

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION VO SANG Xuan Hoang 1 Introduction Du moment où une personne se décide de choisir une carrière d enseignant,

Plus en détail

MASTER PRO IMAGE&MULTIMEDIA : CONCEPT, PRODUCT, MULTIMEDIA

MASTER PRO IMAGE&MULTIMEDIA : CONCEPT, PRODUCT, MULTIMEDIA MASTER PRO IMAGE&MULTIMEDIA : CONCEPT, PRODUCT, MULTIMEDIA Mention : Information et communication Spécialité : Images et multimédia : Conception, production écriture audiovisuelle et multimedia skin.:program_main_bloc_presentation_label

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 23 avril 2013

Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 23 avril 2013 Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 23 avril 2013 Participant e s : Nathalie Janz (Adjointe Enseignement et Affaires étudiantes), Marie-Paule Charnay

Plus en détail

Management Responsabilité. Management Responsabilité. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 17

Management Responsabilité. Management Responsabilité. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 17 Management Responsabilité Management Responsabilité 2012 17 L'entretien annuel d'évaluation Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier

Plus en détail

«L utilisation d un intranet permet-il la mise en place d un travail collaboratif et/ou coopératifs? Pour quelles compétences?»

«L utilisation d un intranet permet-il la mise en place d un travail collaboratif et/ou coopératifs? Pour quelles compétences?» «L utilisation d un intranet permet-il la mise en place d un travail collaboratif et/ou coopératifs? Pour quelles compétences?» Introduction Le travail que nous présentons ici repose sur une expérience

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR 1 SOMMAIRE 2 PREPARER HEC / L ESCP EUROPE A L ELEAD 3 -L EPREUVE DE DOSSIER 4 - L EPREUVE DE LANGUE 5 -L EPREUVE D OPTION 6 - LES EPREUVES ORALES

Plus en détail

à mi-parcours de formation

à mi-parcours de formation Le bilan des rencontres stagiaires/employeurs/tuteurs à mi-parcours de formation La notion d alternance intégrative, régulièrement interrogée lors des séminaires de travail des coordinateurs des formations

Plus en détail

Evaluation des cursus «Information & Communication» 2009-2010

Evaluation des cursus «Information & Communication» 2009-2010 Evaluation des cursus «Information & Communication» 2009-2010 RAPPORT FINAL DE SYNTHÈSE Haute Ecole Galilée Comité des experts : M. Pascal LARDELLIER, président Mme Martine SIMONIS, MM. Mihai COMAN, Bruno

Plus en détail

Travail en groupe Apprendre la coopération

Travail en groupe Apprendre la coopération Travail en groupe Apprendre la coopération Travailler en groupe, en atelier peut répondre à de nombreux objectifs qui peuvent être très différents les uns des autres. Nous insisterons ici sur les pratiques

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE Psychologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES

MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES Mention : Sciences du langage Spécialité : Didactique du français langue étrangère et seconde Contacts Composante : UFR Langues et Civilisations Contact(s) administratif(s)

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

SYNTHESE QUESTIONNAIRES ENTREPRISES RECRUTEMENT PROJET COMENIUS LYCEE MONTEIL

SYNTHESE QUESTIONNAIRES ENTREPRISES RECRUTEMENT PROJET COMENIUS LYCEE MONTEIL 1/7 SYNTHESE QUESTIONNAIRES ENTREPRISES RECRUTEMENT PROJET COMENIUS LYCEE MONTEIL Dans le cadre du projet européen Comenius du lycée Monteil sur les compétences informatiques, une enquête qualitative sur

Plus en détail

MASTER PRO IMAGE&MULTIMEDIA : CONCEPT, PRODUCT, MULTIMEDIA

MASTER PRO IMAGE&MULTIMEDIA : CONCEPT, PRODUCT, MULTIMEDIA MASTER PRO IMAGE&MULTIMEDIA : CONCEPT, PRODUCT, MULTIMEDIA Mention : Information et communication Spécialité : Images et multimédia : Conception, production écriture audiovisuelle et multimedia Contacts

Plus en détail

EPCCI ÉCOLE PRATIQUE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE & D INDUSTRIE DE CÔTE D IVOIRE NOTRE OFFRE DE FORMATION

EPCCI ÉCOLE PRATIQUE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE & D INDUSTRIE DE CÔTE D IVOIRE NOTRE OFFRE DE FORMATION EPCCI ÉCOLE PRATIQUE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE & D INDUSTRIE DE CÔTE D IVOIRE NOTRE OFFRE DE FORMATION LES PLUS DE L EPCCI L EPCCI, UNE ÉCOLE EN PHASE AVEC LES ATTENTES DES ENTREPRISES L Afrique dans sa

Plus en détail

Professionnalisation en FLE

Professionnalisation en FLE Formation continue à distance des professeurs de français langue étrangère Présentation du programme de formation à distance et modalités de diffusion Table des matières 1. Préambule... 4 2. Présentation

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges Ordinaires & ASH PRESENTATION ESPRIT DES OUTILS PRESENTES L objectif de cette plaquette est de proposer des tours de mains aux

Plus en détail

École de culture générale et École de commerce

École de culture générale et École de commerce Direction de l instruction publique de la culture et du sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction de l enseignement

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

MASTER GESTION DES ORGANISATIONS ACHAT A L INTERNATIONAL M1 2014/2015

MASTER GESTION DES ORGANISATIONS ACHAT A L INTERNATIONAL M1 2014/2015 MASTER GESTION DES ORGANISATIONS ACHAT A L INTERNATIONAL M1 2014/2015 Formation sur deux ans en apprentissage I - DÉROULEMENT DE LA FORMATION La formation se déroule en apprentissage selon un rythme alterné

Plus en détail

Devenir ingénieur. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication

Devenir ingénieur. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication Devenir ingénieur Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication Notre offre de formations Devenir ingénieur Fascination pour

Plus en détail

LICENCE. Parcours Santé Soins Infirmiers. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine

LICENCE. Parcours Santé Soins Infirmiers. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine LICENCE 2013-2014 Mention Administration économique et sociale (AES) Parcours Santé Soins Infirmiers BAC + 1 2 3 4 5 Domaine 1. Editorial du responsable La licence AES-santé s'inscrit dans la perspective

Plus en détail

S organiser autrement

S organiser autrement S organiser autrement Dominique Tibéri enseignant en cycle 3 et formateur à l IUFM Nancy (54) propose ici une alternative à la préparation de classe telle qu elle est demandée par l Institution. Préparer

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

MundiaTawjih : à chaque étape de votre parcours! ot du président. Révéler votre potentiel est la clé de votre réussite!

MundiaTawjih : à chaque étape de votre parcours! ot du président. Révéler votre potentiel est la clé de votre réussite! Dr. Amine Bensaid Président de l Université Mundiapolis à Casablanca ot du président Révéler votre potentiel est la clé de votre réussite! L Université Mundiapolis à Casablanca est une institution qui

Plus en détail

Évaluation en vue de l accréditation. Programme Master Européen en Médiation de l Institut Universitaire Kurt Bösch

Évaluation en vue de l accréditation. Programme Master Européen en Médiation de l Institut Universitaire Kurt Bösch Évaluation en vue de l accréditation Programme Master Européen en Médiation de l Institut Universitaire Kurt Bösch Rapport final du Comité de visite de l OAQ 30 août 2005 I - Description du processus d

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Management des organisations Spécialité Management opérationnel des entreprises Autorité

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Référentiel de compétences

Référentiel de compétences Version du 13 Mars 2006 Page 1 Titre de Formateur-Responsable d'actions de formation (DUFRES) (Inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelle - niveau II) Référentiel de compétences

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques théorie & TP de relations publiques

FICHE PEDAGOGIQUE. Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques théorie & TP de relations publiques FICHE PEDAGOGIQUE UF n 732: relations publiques niveau 1 ECTS : 8 Déterminante? NON Code EPS : 742001U32D1 Section(s) : RP Prérequis : CESS (français) Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

Conseiller financier diplômé IAF

Conseiller financier diplômé IAF ACADEMY FOR FINANCE & INSURANCE SERVICES Préparation aux examens de Conseiller financier diplômé IAF Votre partenaire pour votre formation professionnelle Quel sont les objectifs de IAF dans le domaine

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Formations n S.0.01.04.02.c03/1/2 n S.0.01.04.02.c03/2/2 Opérateur : ULB-ULg-UMH

Formations n S.0.01.04.02.c03/1/2 n S.0.01.04.02.c03/2/2 Opérateur : ULB-ULg-UMH IFC Formations n S.0.01.04.02.c03/1/2 n S.0.01.04.02.c03/2/2 Opérateur : ULB-ULg-UMH Préparer la transition secondaire-université dans les cours de mathématiques Présentation générale Stéphanie BRIDOUX

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE DU M2 STATISTIQUE & ECONOMÉTRIE Yves Aragon & Thibault Laurent & Anne Ruiz-Gazen GREMAQ, Université des Sciences Sociales 21 Allée de Brienne 31000

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail