Volet Compte-Rendu d Hospitalisation (CRH)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Volet Compte-Rendu d Hospitalisation (CRH)"

Transcription

1 Cadre d interopérabilité des SIS Couche Contenu Volet Compte-Rendu d Hospitalisation (CRH) Identification du document Référence CI-SIS_CONTENU_VOLET-CR_HOSPITALISATION_V Docx Date de création 09/09/09 Date de dernière mise à jour 25/10/2012 Rédaction ASIP Santé Version V Nombre de pages 18 Documents de référence [1] Clinical Document Architecture, Release 2.0 Normative Edition September 25, 2005 (HL7 Inc) [2] IHE Technical Framework (Vol.1&2) Patient Care Coordination (PCC) Final Text rev.5.0 August, 10 th [3] IHE Technical Framework (Vol. 1&2) IT Infrastructure [4] supprimé [5] Cadre d intéropérabilité des SIS Volet Structuration Minimale de Documents Médicaux, 2009 (ASIP) [6] Cadre d intéropérabilité des SIS Annexe Nomenclatures Métadonnées, 2009 (ASIP) [7] Cadre d intéropérabilité des SIS Annexe Liens entre entête CDA et Métadonnées, 2009 (ASIP) [8] IHE Patient Care Coordination Technical Framework Supplement August, 10 th 2009 [9] Cadre d intéropérabilité des SIS Annexe Matrice d Habilitations des PS en lecture, 2009 (ASIP) [10] Cadre d intéropérabilité du SIS volet Modules de Contenu CDA, 2009 (ASIP) [11] Cadre d intéropérabilité du SIS Document Chapeau, 2009 (ASIP) [12] Logical Observations Identifiers Names and Codes (LOINC), Regenstrief Institute [13] Implementation Guide : CDA Release 2 Continuity of Care Document (CCD) April 01, 2007 (HL7 Inc) [14] ANAES (HAS) : Dossier du Patient : Amélioration de la qualité de la tenue et du contenu du dossier du patient - Service d Evaluation des Pratiques Juin 2003 Classification : public 1 / 18

2 Préambule : Ce document est publié dans un état «à finaliser», dans l'attente d'un groupe de travail de spécialistes métier. Il s agit d un document rassemblant les éléments les plus communément admis comme devant faire partie d un compte-rendu d hospitalisation d avantage que d un document formel et définitif. En ce sens, il est destiné à être enrichi et complété en fonction des besoins des différentes catégories d établissements et des différentes spécialités de services d hospitalisation. Classification : public 2 / 18

3 Historique du document Version Date Action /12/2009 Adaptation au volet Modules de Contenu CDA /02/2010 Ajout des pendants texte pour les spécifications CDA de niveau 2 d interopérabilité des sections codées de niveau 3 Suppression de la section Transport Ajout des sections Traitement Initial, Facteurs de Risques, Evolution de la Maladie, Résumé des actes biologiques, Données réglementaires, histoire de la consommation tabagique, Consommation d alcool et/ou drogues /03/2010 Refonte des sections de niveau 2 par regroupement des sections de sujets connexes Mise en cohérence du document niveaux 2/3 sections/sous-sections Ecriture d une partie fonctionnelle, destinée aux cliniciens /11/2010 Publication sans changement dans la version du CI-SIS /08/2012 Mise en conformité de l'élément formatcode (métadonnées XDS) /10/12 Publication dans le CI-SIS 1.3 Classification : public 3 / 18

4 Sommaire 1 POSITIONNEMENT DANS LE CADRE D INTEROPERABILITE PRE-REQUIS SPECIFICATIONS REFERENCES MODELE DES SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES Contexte Les niveaux d interopérabilité de CDA Application des niveaux d interopérabilité 2 et 3 de CDA aux recommandations de la HAS Cohérence du document : intégration des niveaux 2 et 3 au sein du document Questions ouvertes MODELE DE SPECIFICATIONS TECHNIQUES Structuration de l'en-tête CDA templateid : Déclarations de conformité Code: type de Document Renseignements administratifs Structuration du Corps de document Spécifications Sections Contraintes spécifiques des entrées et des sections DISPOSITIONS DE SECURITE IMPUTABILITE ET INTEGRITE DU COMPTE RENDU ANNEXES Classification : public 4 / 18

5 1 Positionnement dans le cadre d interopérabilité Ce volet fait partie de la couche «Contenu» du Cadre d Interopérabilité des Systèmes d Information de Santé. Il spécifie l information et la structuration requises dans le cadre du projet de partage d informations spécifiques sur les comptes-rendus d'hospitalisation (CRH). Le modèle de document électronique spécifié est fondé sur la norme CDA R2. Le présent volet respecte les règles communes applicables à l ensemble des documents médicaux persistants, définies par le volet «Structuration Minimale de Documents Médicaux» [5] de la couche Contenu du Cadre d Interopérabilité des SIS, ce dernier volet s appuyant lui-même sur le «Guide d implémentation de l en-tête CDA R2» produit par HL7 France et sur le standard CDA R2 proprement dit, dans son édition normative de Les contenus conformes à ce volet sont partageables ou échangeables en s appuyant sur les spécifications des volets de la couche «Service» du Cadre d Interopérabilité des SIS. Le modèle «Volet Compte-Rendu d'hospitalisation» se rattache au type de document «CR Hospitalier (Séjour)» répertorié dans l annexe «Nomenclatures Métadonnées» ainsi que dans l annexe «Matrice d Habilitations» qui précise les habilitations des PS en lecture de ce type de document. Cadre d Interopérabilité des SIS volet Compte-Rendu d Hospitalisation Type de document (LOINC) CR Hospitalier (Séjour) Volet Compte- Rendu d Hospitalisation Référentiels Externes Profils Cadre Technique IHE PCC Dossier Patient ANAES Contenu Annexe Feuille de style cda_fr.xsl Annexes - Nomenclatures Métadonnées - Mapping avec en-tête CDA Structuration Minimale des Documents Médicaux Modules de Contenus CDA LOINC francisé ASIP Terminologies Guide Implémentation entête CDA R2 HL7 France Service Volet Partage de Documents de Santé Annexe Volet Échange de Documents de Santé CDA R2 Edition normative HL7 Inc. Matrice d Habilitation en Lecture des PS Classification : public 5 / 18

6 2 Pré-requis Le partage et l échange de synthèses d'épisode de soins sous la forme de documents électroniques comformes au modèle spécifié dans le présent volet, sont soumis aux prérequis suivants : Le système initiateur (émetteur de la synthèse) doit être capable d identifier tous les intervenants (personne physique et personne morale) ayant participé à la production de la synthèse d'épisode de soins, conformément au référentiel des PS et des organisations de santé publié par l ASIP Santé. Ces intervenants doivent figurer dans la synthèse d'épisode de soins en regard des actes qu ils ont effectués ou des résultats qu ils ont produits ou validés. Le système initiateur doit disposer de certificats de signature conformes au référentiel des PS et des organisations de santé publié par l ASIP Santé, afin de permettre aux médecins de signer les synthèses qu ils émettent. L ensemble des systèmes impliqués doivent exploiter l identifiant national de santé (INS) du patient. Classification : public 6 / 18

7 3 Spécifications 3.1 Références Les spécifications de ce volet s appuient sur les documents de référence suivants : Ref. Emetteur Document de référence Accès Objet [1] HL7 inc [2] IHE Intl [3] IHE Intl [4] supprimé Clinical Document Architecture, Release 2.0 Normative Edition September 25, 2005 (HL7 Inc) IHE Technical Framework (Vol.1&2) Patient Care Coordination (PCC) Final Text rev.5.0 August, 10th IHE Technical Framework (Vol. 1&2) IT Infrastructure Le standard CDA R2 Profils de contenu IHE Infrastructure IHE [5] ASIP Santé Cadre Interop SIS : Volet Structuration Contraintes générales Minimale de Documents Médicaux françaises / standard CDA [6] ASIP Santé Cadre Interop SIS : Annexe Nomenclatures Métadonnées typecode et Métadonnées formatcode [7] ASIP Santé Cadre Interop SIS : Annexe Liens entre Eléments de l en-tête CDA entête CDA et Métadonnées pou les métadonnées IHE Patient Care Coordination Technical [8] IHE Intl Framework Supplement August, 10th 2009 Profils de contenu IHE Trial Implementation Supplement [9] ASIP Santé Cadre Interop SIS : Annexe Matrice Types des documents et d Habilitations des PS en lecture habilitations en lecture [10] ASIP Santé Cadre Interop SIS : Volet Modules de Eléments réutilisables dans Contenu le corps CDA [11] ASIP Santé Cadre Interop SIS : Document Chapeau Plan, versioning, glossaire général des abréviations [12] Regenstrief Logical Observations Identifiers Names and Codage du document, des loinc.org Institute Codes (LOINC) sections et des analyses [13] HAS Dossier du Patient : Amélioration de la contenu des comptes- Recommandations sur le qualité de la tenue et du contenu du dossier du patient - Service d Evaluation rendus d'hospitalisation des Pratiques - Juin 2003 Table 1 : Références du volet CRH 3.2 Modèle des spécifications fonctionnelles Contexte Les spécifications cliniques de ce volet ont été définies à partir des recommandations de l'has (ANAES) concernant le Dossier Patient [14]. Celles-ci préconisent qu'un compte-rendu est composé de trois thèmes principaux, autour desquels une liste précise des éléments devant figurer dans le CRH sont définis (cf. Table 2) Classification : public 7 / 18

8 1. Renseignements administratifs a. identification du patient b. identification des dates du contact - Date de la consultation - Date d entrée d hospitalisation - Date de sortie d hospitalisation c. Lieu de contact d. mode d'entrée 2. Renseignements cliniques a. motif du contact b. antécédents du patient c. mode de vie d. histoire de la maladie e. examen Clinique f. résultats biologiques significatifs g. résultats des examens complémentaires h. traitements réalisés, y compris les transfusions i. évolution dans le service et discussion 3. Sortie de la structure de soins a. mode de sortie - destination, date et heure de sortie - moyen de transport et accompagnement éventuel - Liste des éléments remis au patient b. traitement de sortie c. suite à donner (surveillance à instituer, reconvocation, etc.) d. conclusion sous forme de synthèse. En cas d hospitalisation, la conclusion doit être cohérente avec les informations portées sur le RUM du PMSI (MCO) Table 2: Spécifications fonctionnelles de la HAS Cette structuration constituera la base de l'écriture de ce volet qui utilisera par ailleurs les spécifications éditées par IHE PCC concernant la structuration des comptes-rendus cliniques de sortie (Discharge Summary Specification) [8] Les niveaux d interopérabilité de CDA Le cadre d interopérabilité des systèmes d information de santé (CI-SIS) défini par l ASIP-Santé propose les trois niveaux d interopérabilité sémantique prévus par le standard HL7 CDA. On distingue (cf. [5]): Niveau 1 = Non structuré : Le contenu est de type pdf, txt, rtf, jpeg ou tiff, encapsulé dans le corps du document. Niveau 2 = Structuré pour le lecteur : Le document est organisé en un ensemble de sections, à l intérieur desquelles, le texte figure dans un bloc narratif, qui peut être organisé à l aide de structures telles que paragraphes, tableaux, notes, figures, références... Classification : public 8 / 18

9 Niveau 3 = Structuré pour le lecteur et pour le SIS : Le corps du document est organisé en sections comme dans le niveau 2. Mais pour ce niveau d interopérabilité, chaque section peut comporter une ou plusieurs entrées embarquant les données du SIS producteur dont dérive le texte de la section. La vocation d une entrée est de fournir le contenu (au format texte dans le niveau 2), sous une forme codée et structurée, importable et intégrable dans la base de données du SIS du professionnel de santé qui consulte le document. Seuls les niveaux 2 et 3 sont traités dans ce volet, le niveau 1 d interopérabilité étant entièrement traité dans [5] Application des niveaux d interopérabilité 2 et 3 de CDA aux recommandations de la HAS. Un certain nombre de sections a été défini de manière à recouvrir les recommandations de l HAS concernant le contenu d un CRH. Ces sections ont été déclinées sur les deux niveaux d interopérabilité et sont résumées dans le tableau ci-dessous (Table 3). Recommandation de la HAS CDA (Niveau 3) CDA (Niveau 2) RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS identification du patient identification des dates du contact Lieu de contact Mode d'entrée Mode de sortie RENSEIGNEMENTS CLINIQUES Motif du contact Histoire de la maladie Antécédents du patient Eléments d entête identiques pour les niveaux 3 ou 2 (cf. [5]) Motif d'hospitalisation Diagnostic initial fait lors de l'admission du malade. C'est un diagnostic provisoire, souvent des symptômes ou signes d'appels. Cela peut être expressément une demande d avis (on hospitalise souvent pour avis, pour bilan etc On pourra donc y indiquer en particulier que l hospitalisation est motivée par une demande d avis (diagnsotic à faire), les besoins d un bilan (diagnostiques ou suivi) ou pour une prise en charge (traitement au sens large) Histoire de la Maladie (Texte) Décrit les événements antérieurs et en rapport avec l'hospitalisation actuelle. Traitement initial Décrit le traitement éventuel que le patient prenait avant l épisode actuel Antécédents Médicaux Pathologie passée du patient. Il s'agit d'épisodes résolus, c'est-à-dire de maladies que l'on considère comme guéries ou ne faisant pas parler d elle. Pathologie Active Maladies actuellement en cours de traitement Antécédents Chirurgicaux Pathologies ayant donné lieu à des interventions chirurgicales. Les interventions pratiquées sont codées et peuvent référencer des documents (CR0, CR Radiologie, etc) s y rapportant Antécédents Familiaux ATCD médico-chirurgicaux familiaux. Conditions d admission Décrit les conditions dans lesquelles s est déroulée l admission du patient dans l établissement de soins Antécédents Regroupe l ensemble des antécédents du patient, médicaux, chirurgicaux et familiaux, ainsi que les pathologies actives, c'est-à-dire les pathologies traitées au moment de l épisode actuel, non nécessairement reliées à celui-ci. Classification : public 9 / 18

10 Mode de vie Examen Clinique Évolution dans le service et discussion Traitements réalisés, y compris les transfusions Résultats biologiques significatifs Résultats des examens complémentaires SORTIE DE LA STRUCTURE DE SOINS Traitement de sortie Suite à donner Habitus, Mode de vie (Texte) Mode de vie, environnement social, facteurs de risqué professionnels Histoire de la consommation tabagique Histoire de l intoxication tabagique : paquetannée, arrêt, reprise, échec de sevrage, questionnaires de tabacologie, etc Consommation d'alcool et /ou drogues Histoire de l'intoxocation alcoolique et/ou par d'autres drogues, questionnaires d'addictologie, etc. Allergies et Intolérances Intolérances médicamenteuses et allergies du patient. Description des réactions provoquées. Facteurs de risques (Texte) Facteurs pouvant influer sur la santé du patient : alcool, tabac, obésité, HTA, dyslipidémies, diabète, etc. Examen Physique (avec sous-sections par appareil) Ici sont reportées les observations découlant de l'examen clinique du patient. Cette section qui comporte de nombreuses sous-sections, permet l'examen physique de l'ensemble des appareils de l'organisme du patient. Evolution de la maladie (Texte) Résumé narratif du suivi et du traitement des événements médicaux importants survenus lors du séjour. Médicaments prescrits Principaux médicaments administrés lors de l'hospitalisation. Histoire Transfusionnelle Description de l histoire transfusionnelle du patient, y compris celle concernant le présent épisode de soins. Les réactions éventuelles à la transfusion seront également décrites. Résultats d examens (Codés) résultats d examens codés réalisés par le patient, et qui sont importants dans le contexte de la maladie. Leur référencement au CRH est possible. Examens Complémentaires (Codés) Résumé structuré des examens à visée diagnostique. Leur référencement au CRH est possible. Traitement de sortie Prescription faite à la sortie de l hôpital. Plan de Soins Plan de soins (buts, échéances, examens à réaliser, etc.) envisagés lors de la sortie de l hôpital. Mode de vie, facteurs de risques Mode de vie du patient, facteurs de risques sociaux ou professionnels, terrain allergique ou allergies réelles du patient pouvant avoir une incidence sur son état de santé. Examen Physique Ici sont reportées les observations découlant de l'examen clinique du patient. Résumé de l'hospitalisation Résumé des événements survenus lors de l'hospitalisation. Ces événements pouront notamment faire état des données reglementaires (infections nosocomiales, transfusions, etc.) liées au séjour du patient Résumés des examens biologiques (Texte) Résumé des résultats principaux d examens biologiques effectués lors du séjour du patient Examens Complémentaires (Texte) Résumé des examens à visée diagnostique pratiqués lors de l'hospitalisation du patient Cette section permet de référencer tout autre document du dossier du patient (CRO, CR d'imagerie, ECG, Images, etc.) Décisions thérapeutiques Décisions thérapeutiques prises à la suite de l épisode de soins décrit. Comme pour la section 'Résumé de l hospitalisation' cette section pourra faire mention des données règlementaires (traitements, conseils thérapeutiques) liées au séjour du patient Conclusion sous forme de synthèse Idem Niveau 2 Conclusion sous forme de synthèse Diagnostic principal retenu lors de la sortie du séjour hospitalierl. Ce diagnostic de sortie peut se limiter à des symptômes si un diagnostic précis n a pas été trouvé. Cette conclusion doit être cohérente avec le RUM du PMSI. Table 3 : mapping entre les spécifications de la HAS et les niveaux 2 et 3 d interopérabilité CDA Classification : public 10 / 18

11 Il est important d insister sur le fait que le modèle spécifié par la HAS est un modèle général, ne prenant pas en compte les spécificités des disciplines médicales. Ces spécificités seront traitées le cas échéant soit dans un volet spécifique, soit comme une extension du présent volet. La table 3 montre cette possibilité avec un niveau 2 qui peut agrèger jusqu à cinq sections de niveau 3. Ce niveau 2 n a pas en principe vocation à évoluer. La nature textuelle et le champ très général que recouvre une section de niveau 2 destinent au contraire cette catégorie à généraliser les sections structurées ou spécialisée de niveau 3. La spécialisation et le degré de granularité d'un élément d'information dépend donc du contenu des sections de niveau Cohérence du document : intégration des niveaux 2 et 3 au sein du document Les règles de structuration exposées ci-dessus restent cependant théoriques : le CI-SIS de l ASIP-Santé ne prévoit que deux types de modèles de document pour un même volet un modèle non structuré, de niveau 1, spécifié dans [5] dont la structuration se limitera aux données de l entête, communes à l ensemble des documents du CI-SIS, un modèle structuré, qui reprendra les sections de niveau 2 et de niveau 3 (cf. Table 3), l'utilisation des sections de niveau 3 restant optionnelle. La table 4 par exemple montre les sections de niveaux 2 et 3 pouvant être utilisées pour exprimer les antécédents d un patient. L utilisateur a la possibilité d utiliser : le niveau 2 pour résumer l ensemble des antécédents du patient en un seul bloc de texte (élément Antécédents), et/ou s il en a la connaissance, les éléments de niveau 3 (Antécédents Médicaux, Pathologie Active, Antécédents Chirurgicaux, Antécédents Familiaux), chacun de ceux-ci étant optionnels. Recommandation de la HAS CDA (Niveau 3) CDA (Niveau 2) Antécédents du patient Antécédents Médicaux Pathologie passée du patient. Il s'agit d'épisodes résolus, c'est-à-dire de maladies que l'on considère comme guéries ou ne faisant pas parler d elle. Pathologie Active Maladies actuellement en cours de traitement Antécédents Chirurgicaux Pathologies ayant donné lieu à des interventions chirurgicales. Les interventions pratiquées sont codées et peuvent référencer des documents (CR0, CR Radiologie, etc) s y rapportant Antécédents Familiaux ATCD médico-chirurgicaux familiaux. Table 4 : Antécédents du patient Antécédents Regroupe l ensemble des antécédents du patient, médicaux, chirurgicaux et familiaux, ainsi que les pathologies actives, c'est-à-dire les pathologies traitées au moment de l épisode actuel, non nécessairement reliées à celui-ci. Classification : public 11 / 18

12 Cette disposition sera utilisée pour l ensemble des éléments cliniques constitutifs de ce volet, les éléments de niveau 2 représentant en quelque sorte les chapîtres du document, et les éléments de niveau 3 représentant les sous-chapîtres optionnels de ces derniers. Cette optionalité permet en effet de d introduire une certaine flexibilité dans un volet censé représenter un modèle de CRH, mais où les centres d intérêts des utilisateurs sont nécessairement différents. Ainsi, la spécialisation d un CRH (cardiologie, neurologie, etc.) évoquée plus haut au portera sur les éléments de niveau 3, laissant le niveau 2 inchangé. Elle pourra se faire par la création d'un élément de niveau 3 dans le cadre de l'extension du modèle de ce volet, soit dans un volet spécifique de CRH. Le degré de granularité de l'information -- et donc de l'intégration de l'information dans les SIS que l on veut apporter à un document est donc lié à l'utilisation des sections 3. De même, la spécialisation d'un document dépendra du contenu porté par ces dernières. Pour reprendre l'exemple de la table 4, on pourra: utiliser un niveau global d'information en utilisant la section de niveau 2 pour décrire de façon uniquement textuelle les antécédents d'un patient décrire une pathologie active (niveau 3) actuellement traitée par le patient en complément de cette première information générale Ces spécifications pourront s'exprimer sous la forme de contraintes (cf. chapitre Contraintes spécifiques des sections et des entrées) apportées au volet Modèle de contenu CDA [10] auquel ce volet se réfère, pour l'implémentation des sections et entrées Questions ouvertes 1. Doit-on faire figurer dans ce volet les Déclaration d incidents? (CIRCULAIRE N DHOS/P1/2005/327 du 11 juillet 2005 relative au recensement des actes deviolence dans les établissements) 2. Aspects de l'utilisation statistique des éléments de niveau 3 3. Vigilances Dans le domaine des vigilances, l HAS ne mentionne pas les éléments à inclure au CRH mais fait référence à des documents permettant la traçabilité des actions et de l'information du patient concernant de nombreuses vigilances : - hémovigilance : information pré et post-transfusionnelle du patient et du médecin traitant, dossier transfusionnel (circulaire DGS/DH/AFS n 92 du 12 décembre 1994, circulaire n du 9 avril 1998 et décret n du 4 mars 1999), - biovigilance : suivi et traçabilité de produits du corps humain (arrêtés de 9 octobre 1995 et 1er avril 1997), consentement écrit du patient en matière de recherche biomédicale (articles L , L et L du CSP), consentement écrit du patient en matière d'assistance médicale à la procréation (articles L et suivants du CSP), - nosocomiovigilance : désinfection des endoscopes (circulaire DGS/DH n 236 du 2 avril 1996), utilisation du matériel médico-chirurgical et affections transmissibles non Classification : public 12 / 18

13 conventionnelles (circulaire DGS/DHOS n du 14 mars 2001), infections nosocomiales (circulaire DGS/DHOS n 645 du 29 décembre 2000), - pharmacovigilance : stupéfiants (arrêté du 31 mars 1999), médicaments dérivés du sang (articles R à R du décret du 6 mai 1995), effets indésirables (décret du 4 mars 1999), recommandations concernant les pharmacies à usage interne (décret n du 26 décembre 2000). 3.3 Modèle de spécifications techniques Les Modèles de document spécifiés dans ce volet sont des documents médicaux électroniques au format CDA R2 avec un niveau de structuration 3 «Structuré pour le lecteur et pour le SIS» obligatoire. L explication des différents niveaux de structuration de l information est fournie dans le document de référence Structuration Minimale des Documents Médicaux [5]. Le domaine IHE Patient Care Coordination (PCC) est le domaine sur lequel se fonde ce volet. Les déclarations de conformité aux templates d'ihe PCC telles qu'elles sont notifiées dans ce volet et le volet "modules de contenu CDA", sont obligatoires. Des terminologies de réference ont été utilisées comme base de codage à chaque fois qu il était possible de le faire. Elles sont identifiées par leur OID. En l absence de terminologie de référence utilisable pour certaines données codées, une terminologie interne à l ASIP répertorie les termes à prendre en compte. Lorsqu une terminologie de référence est disponible mais qu elle ne comporte pas l ensemle des terms à prendre en compte, ceux-là seront gérés dans une extension. Chaque document doit avoir au minimum deux déclarations de conformité spécifiques qui viennent s ajouter aux déclarations de conformité de l entête: Conformité à PCC Discharge Summary et conformité au présent Volet Compte-Rendu d'hospitalisation. Modèle de Document Métadonnées XDSDoxumentEntry typecode typecodedisplayname formatcode (codingscheme) PCC Discharge Summary Modèles du volet Compte-Rendu d'hospitalisation CR Hospitalier (Séjour) urn:ihe:pcc:xds-ms:2007 ( ) Table 5: déclarations de conformité du document Standard : Le(s) modèle(s) de document de ce volet se conforme(nt) au standard CDA R2 spécifié par [1], ainsi qu aux contraintes françaises d implémentation de ce standard spécifiées par *5] et [10]. Niveau de structuration : Le(s) modèle(s) de document de ce volet, structure(nt) l information au niveau 3 «Structuré pour le lecteur et pour le SIS» du standard CDA, tel qu expliqué par *5] en section 3.2. Nomenclatures et terminologies : Ce volet impose l utilisation de la nomenclature LOINC *10] pour coder le document et ses sections, les terminologies déclarées dans [10], ansi que des terminologies spécifiquement édités par l'asip pour ce volet. Classification : public 13 / 18

14 Profils IHE : Ce volet s'appuie sur les profils de contenus spécifié au plan international par IHE PCC [9] Structuration de l'en-tête CDA La structure de l entête de ce volet de contenu clinique se conforme en tout points aux contraintes et définitions présentées dans le Volet Structuration Minimale du cadre d interopérabilité de l ASIP *5]. Il est cependant nécessaire de définir deux éléments de l entête spécifiques au présent volet templateid : Déclarations de conformité Les déclarations de conformité communes à tous les documents évoquées plus haut ( 3.2) sont obligatoires Code: type de Document Cet élément obligatoire désigne le type de document et répond à la classification des catégories de documents mis en partage dans le cadre du DMP telle qu elle a été définie dans la Matrice d Habilitation des Professionnels de Santé en Lecture [9]. La nomenclature utilisée est LOINC. Exemple : <code codesystem=" " codesystemname= LOINC code=" " displayname="cr Hospitalier (Séjour)"/> Renseignements administratifs Les éléments correspondant aux renseignements administratifs des recommandations de la HAS sont présentés ci-dessous: Recommandation de la HAS CDA identification du patient recordtarget.patientrole identification des dates du contact componentof.encompassingencounter.effectivetime Lieu de contact componentof.encompassingencounter.location.healthcarefacility Mode d'entrée Mode de sortie Table 6: correspondances données administratives/ent-tête CDA Les éléments d information concernant l en-tête (renseignements administratifs essentiellement) ne seront pas discutés dans la suite de ce document. Pour d avantage d information concernant leur implémentation, l on se reportera aux documents traitant spécifiquement ce sujet *5] Structuration du Corps de document Les spécifications PCC en matière de contenu ainsi que les règles de syntaxe préconisées pour la réalisation de documents au format CDAr2 HL7 [1], sont les référentiels utilisés pour le présent document Spécifications Les spécifications IHE PCC proposent une structuration et un ordonancement des sections spécifiques qui sont reprises par l ASIP-Santé pour ce volet. Classification : public 14 / 18

15 Les règles de syntaxe et d architecture pour la réalisation de documents au format CDAr2 telles qu elles ont été prescrites par HL7 [1], restent cependant valables, les spécifications PCC pouvant en fait être considéré comme un cahier d implémentation de CDAr2 à une discipline ou un usage particuliers. Dans le cadre de ce volet, l'asip-santé a cependant défini un certain nombre de sections composites dont le rôle est d'assurer la concordance des documents issus de ce modèle avec les recommandations de la HAS tout en permettant à l'utilisateur de définir le niveau de granularité et d'intégration de l'information qu'il souhaite donner au document généré. Ces sections composites sont constituées d'un bloc de texte narratif et de sous-sections toutes optionnelles Sections Les sections présentées ici se réfèrent au volet 'Modèles de contenu CDA' [10] et ne seront pas explicitées. On se raportera à ce dernier document pour le détail des spécifications techniques d'implémentation de ces sections. Nous rappelerons toutefois dans ce chapître les sections et sous-sections utilisées dans le cadre de ce volet et le cas échéant les contraintes spécifiques issues de la concertation engagée par l'asip-santé avec les professionnels de santé concernés, portant sur les modèles génériques présentés en [10]. Note: les noms de sections ou de sous sections sont ici traduits pour une meilleure lisibilité de ce volet. Ces libellés apparaissent en caractères gras. Les libellés originaux de ces sections (cf. [10]), qui seuls seront utilisés dans la réalisation de documents CDA apparaissent ci-dessous en italique. Sections composites Conditions d admission Conditions d'admission Antécédents Antécédents Mode de vie, facteurs de risques Mode de vie, facteurs de risques Sous-sections Motif d'hospitalisation Hospital Admission Diagnosis Histoire de la Maladie (Texte) History of Present Illness Traitement initial Admission Medication History Antécédents Médicaux History of Past Illness Pathologie Active Active Problems Antécédents Chirurgicaux Coded List of Surgeries Antécédents Familiaux Coded Family Medical History Habitus, Mode de vie (Texte) Social History Histoire de la consommation tabagique History of Tobacco Use Consommation d'alcool et /ou drogues Current Alcohol/Substance Abuse Classification : public 15 / 18

16 Examen Physique Physical Exam Résumé de l'hospitalisation Résumé de l'hospitalisation Résumés des examens biologiques Résumés des examens biologiques Examens Complémentaires Examens Complémentaires Décisions thérapeutiques Décisions thérapeutiques Conclusion sous forme de synthèse Diagnostic de Sortie Allergies et Intolérances Allergies & Other Adverse Reactions Facteurs de risques (Texte) Facteurs de Risques Examen Physique (avec sous-sections par appareil) Physical Exam -- Sous-sections par appareil cf. [10] Evolution de la maladie Hospital Course Médicaments prescrits Medications Administered Histoire Transfusionnelle Transfusion History Résultats d examens (Codés) Coded Results Examens Complémentaires (Codés) Coded Hospital Studies Summary Examens Complémentaires (Codés) Coded Hospital Studies Summary Plan de Soins Care Plan Régime de Sortie Discharge Diet Traitement de sortie Hospital Discharge Medications Conclusion sous forme de synthèse Discharge Diagnosis Table 7: sections composites et sous-sections utilisées Contraintes spécifiques des entrées et des sections (contraintes spécifiques à définir avec le GT du CRH) Classification : public 16 / 18

17 4 Dispositions de Sécurité Le présent volet s appuie intégralement sur les dispositions de sécurité décrites en section 4 de [5]. 4.1 Imputabilité et intégrité du compte rendu L imputabilité du contenu d'une synthèse d'épisode de soins est gérée par la signature électronique apposée par le Responsable du document, identifié dans l élément ClinicalDocument/LegalAuthenticator. Pour les spécifications techniques de cette signature, se reporter à la section 4 de [5]. Classification : public 17 / 18

18 5 Annexes Classification : public 18 / 18

Présentation du cadre technique de mise en œuvre d un Service d Archivage Electronique

Présentation du cadre technique de mise en œuvre d un Service d Archivage Electronique Présentation du cadre technique de mise en œuvre d un Service d Archivage Electronique Isabelle GIBAUD Consultante au Syndicat Interhospitalier de Bretagne Co-chair vendor IHE-FRANCE Sommaire 1 Périmètre

Plus en détail

Interopérabilité des SI de santé : Standards internationaux, Profils IHE, Référentiels de l ASIP Santé

Interopérabilité des SI de santé : Standards internationaux, Profils IHE, Référentiels de l ASIP Santé Interopérabilité des SI de santé : Standards internationaux, Profils IHE, Référentiels de l ASIP Santé HOPITECH 2011 jeudi 13 octobre 2011 Session Technique Biomédicale François Macary - ASIP Santé Interopérabilité?

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France SOMMET ANTILOPE ZONE FRANCE SUISSE 20 MAI 2014 Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France François Macary ASIP Santé L'agence des systèmes d'information partagés de santé L ASIP Santé est l

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY FEVRIER 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage

Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage Jeanne Bossi Malafosse, Counsel GCS e-santé Languedoc Roussillon

Plus en détail

Volet Structuration Minimale de Documents Médicaux

Volet Structuration Minimale de Documents Médicaux Cadre d Interopérabilité des SIS Couche Contenu Volet Structuration Minimale de Documents Médicaux Identification du document Référence Date de création 26/05/2009 Date de dernière mise à jour 25/06/2009

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Le développement de la e-santé : un cadre juridique et fonctionnel qui s adapte au partage Jeanne BOSSI Secrétaire

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE Chemin de l Étrat BP 57 42210 MONTROND-LES-BAINS Février 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier?

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? DISPOSITIFS MEDICAUX Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? Guide pour le dossier déposé par les fabricants/distributeurs Adopté en séance de la CEPP* le 13 juillet 2005 *CEPP

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE Chemin de la Bretèque 76230 BOIS-GUILLAUME Mois de juin 2001 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE

Plus en détail

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé Jean-François Parguet Directeur pôle Référentiels Architecture & Sécurité de l ASIP Santé Sommaire Dématérialisation

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE Janvier 2006 I. PROMOTEURS Association dentaire française (ADF). Haute Autorité de santé (HAS). II. SOURCE Agence nationale d accréditation et

Plus en détail

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis 3.2 : S initier à l organisation, la mise en œuvre et l utilisation d un système d information Chapitre 3 : Systèmes d information Systèmes d information hospitaliers (S.I.H.) STACCINI Pascal UFR Médecine

Plus en détail

Charte de Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé

Charte de Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé Charte de Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé - Version 2 du 22 octobre 2014 - La Charte Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé entre Donneurs d ordres et Prestataires

Plus en détail

Ministère des affaires sociales. Direction Générale de la Santé (DGS) Dématérialisation des certificats de l enfant

Ministère des affaires sociales. Direction Générale de la Santé (DGS) Dématérialisation des certificats de l enfant Ministère des affaires sociales Direction Générale de la Santé (DGS) Dématérialisation des certificats de l enfant Spécifications fonctionnelles détaillées Date : 14/04/2014 Version : V0.2.1 Classification

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Maud PERENNES interne en pharmacie Axel CARDE pharmacien chef de service Hôpital d Instruction d des Armées de Brest 17 novembre 2011 Centre Hospitalier

Plus en détail

SERVICE ÉVALUATION DES PRATIQUES

SERVICE ÉVALUATION DES PRATIQUES EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DOSSIER DU PATIENT : REGLEMENTATION ET RECOMMANDATIONS JUIN 2003 SERVICE ÉVALUATION DES PRATIQUES SOMMAIRE LE DOSSIER DU PATIENT

Plus en détail

Logiciels de gestion sur mesure Etude et développement. Logiciel de suivi des évènements indésirables dans les établissements hospitaliers

Logiciels de gestion sur mesure Etude et développement. Logiciel de suivi des évènements indésirables dans les établissements hospitaliers Logiciels de gestion sur mesure Etude et développement VIGITRACE Logiciel de suivi des évènements indésirables dans les établissements hospitaliers VIGITRACE Page 2 1. Préambule Le logiciel «Vigitrace»

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DU CENTRE DE SOINS SPECIALISE LE CHÂTEAU DU BOY. Lanuéjols 48000 MENDE

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DU CENTRE DE SOINS SPECIALISE LE CHÂTEAU DU BOY. Lanuéjols 48000 MENDE COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DU CENTRE DE SOINS SPECIALISE LE CHÂTEAU DU BOY Lanuéjols 48000 MENDE SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p. 3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L Identifiant National Santé (INS) Delphin HENAFF-DARRAUD Point du programme sur l INS Le constat L absence d identifiant

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc Avril 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité FICHE PRATIQUE JUIN 2011 Le Dossier Médical Personnel et la sécurité www.dmp.gouv.fr L essentiel Un des défis majeurs pour la réussite du Dossier Médical Personnel (DMP) est de créer la confiance des utilisateurs

Plus en détail

Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional

Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional Marion Alpy Jean-Marie Kinowski Journée OMEDIT 3 avril 2014 Contexte La prise en charge du traitement personnel du patient peut

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle possible? 18 octobre 2012 Professeur Philippe KOLH CIO, Directeur du Service des Informations Médico-Economiques CHU de LIEGE Plan

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Le dossier Médical Personnel ou DMP aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Chronologie du DMP

Plus en détail

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des Innovations Thérapeutiques Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du

Plus en détail

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Virginie Roué, Ingénieur Qualité-Risques Réseau AQuaREL Santé Dr Brigitte Paulmier, Pharmacien coordonnateur de la gestion des risques CH Saumur CONTEXTE

Plus en détail

Système d Information Hospitalier L expérience du Centre Hospitalier Ibn Sina (CHIS)

Système d Information Hospitalier L expérience du Centre Hospitalier Ibn Sina (CHIS) Séminaire SIM 07 FMP de Fès, le 02 juin 2007 Système d Information Hospitalier L expérience du Centre Hospitalier Ibn Sina (CHIS) Auteurs : Mme Drissia ELACHEJAI Ingénieur en chef Centre Hospitalier Ibn

Plus en détail

CONTRAT DE BONNE PRATIQUE RELATIF A LA FONCTION DE COORDINATION ET DE SUIVI PERI ET POST OPERATOIRE EN AN ES THES IE REANIMATION 2005

CONTRAT DE BONNE PRATIQUE RELATIF A LA FONCTION DE COORDINATION ET DE SUIVI PERI ET POST OPERATOIRE EN AN ES THES IE REANIMATION 2005 Vu : CONTRAT DE BONNE PRATIQUE RELATIF A LA FONCTION DE COORDINATION ET DE SUIVI PERI ET POST OPERATOIRE EN AN ES THES IE REANIMATION 2005 - le code de la sécurité sociale et notamment l'article L 162-5,

Plus en détail

Présentation Télésanté Aquitaine. Séminaire réseaux. Système d Information. Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006

Présentation Télésanté Aquitaine. Séminaire réseaux. Système d Information. Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006 Présentation Télésanté Aquitaine Séminaire réseaux Système d Information Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006 Programme Dossier Générique Réseaux Le 8 décembre 2006 1/2 Introduction 5mn

Plus en détail

EVOLUTION RÈGLEMENTAIRE DES DM

EVOLUTION RÈGLEMENTAIRE DES DM EVOLUTION RÈGLEMENTAIRE DES DM Incidence dans les établissements de santé Dominique THIVEAUD Pharmacien CHU Toulouse Président Europharmat Le contexte 2 La refonte de la directive: Points clés: Evaluation

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 A l initiative des professionnels de terrain, la FHF a constitué en janvier 2014 une commission imagerie. Composée de médecins et de

Plus en détail

Le dossier médical. du médecin libéral. Patrice MARIE LE GUIDE DE L ENTRÉE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE

Le dossier médical. du médecin libéral. Patrice MARIE LE GUIDE DE L ENTRÉE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE du médecin libéral Patrice MARIE, c est l ensemble des documents concernant la santé d un patient donné que le médecin garde, en temps que médecin traitant. La loi, promulguée le 4 mars 2002, réaffirme

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Mise au point sur LA MAINTENANCE DES DISPOSITIFS MEDICAUX. Octobre 2011. www.afssaps.fr. Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé

Mise au point sur LA MAINTENANCE DES DISPOSITIFS MEDICAUX. Octobre 2011. www.afssaps.fr. Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé Octobre 2011 Mise au point sur LA MAINTENANCE DES DISPOSITIFS MEDICAUX Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé 143-147 boulevard Anatole France F-93285 Saint-Denis Cedex www.afssaps.fr

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ

GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ 2 e édition Mai 2012 www.dmp.gouv.fr GuideDMP_ASIP_Couv.indd 1 27/04/12 11:35 2 - GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ INTRODUCTION

Plus en détail

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile http://www.sante.gouv.fr/adm/dagpb/bo/2001/01-01/a0010017.htm Bulletin Officiel n 2001-1 Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Page 1 sur 6 Complément à la circulaire DH/EO 2 n

Plus en détail

ASIP Santé DSFT des interfaces MSSanté des LPS v0.9.0 06/05/2013

ASIP Santé DSFT des interfaces MSSanté des LPS v0.9.0 06/05/2013 Identification du document Référence ASIP Santé MSS_FON_DSFT_des_interfaces_MSSanté_130506_v0.9.0.pdf Date de dernière mise à jour 06/05/13 Classification Non sensible public Nombre de pages 76 Historique

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Programme Hôpital numérique

Programme Hôpital numérique Programme Hôpital numérique Boite à outils pour l atteinte des pré-requis Fiches pratiques Octobre 2012 Direction générale de l offre de soins Sommaire 1. LE PROGRAMME HOPITAL NUMERIQUE... 3 2. LE SOCLE

Plus en détail

Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP)

Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP) Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP) Cadre national Octobre 2010 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer le rôle du médecin traitant

Plus en détail

Référentiels d Interopérabilité

Référentiels d Interopérabilité INFORMATION HOSPITALIERE STANDARDISEE Formation Maîtrise d Ouvrage Hospitalière Informatisation du circuit du médicament & des dispositifs médicaux Référentiels d Interopérabilité 7 ème édition : 14 janvier

Plus en détail

Le délai de conservation

Le délai de conservation Stéphanie SÉGUI Consultante au Centre de droit JuriSanté (CNEH) MOTS-CLÉS archives hospitalières conservation dossiers de consultations externes dossiers de pédiatrie dossiers de stomatologie dossiers

Plus en détail

Soins infirmiers et gestion des risques

Soins infirmiers et gestion des risques Soins infirmiers et gestion des risques I. Principe de précaution Hippocrate disait «soulager le malade et ne pas lui nuire» Cet adage «primun non cere» est le principe de la base de la médecine II. La

Plus en détail

CONCEPTION D UN DOSSIER MEDICAL INFORMATISE POUR LE SERVICE NEUROLOGIE

CONCEPTION D UN DOSSIER MEDICAL INFORMATISE POUR LE SERVICE NEUROLOGIE UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2010 Thèse N 080/ 10 CONCEPTION D UN DOSSIER MEDICAL INFORMATISE POUR LE SERVICE

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS 119 rue de la marne - 33500 - Libourne NOVEMBRE 2014 SOMMAIRE PREAMBULE 1. Présentation du document 2. Les niveaux de certification

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

Besoins cliniques et tendances en informatisation des services de santé. Fabien de Lorenzi Directeur principal, Orientation produits

Besoins cliniques et tendances en informatisation des services de santé. Fabien de Lorenzi Directeur principal, Orientation produits Besoins cliniques et tendances en informatisation des services de santé Fabien de Lorenzi Directeur principal, Orientation produits 1 Agenda Les dossiers patients partageables territoriaux (DSÉ) CSSS/RLS

Plus en détail

Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH

Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH Note d information à l usage des professionnels En complément de cette note, des informations relatives au contenu des GBPH sont

Plus en détail

Profils IHE. Retour d expérience CHU BESANCON

Profils IHE. Retour d expérience CHU BESANCON Profils IHE Retour d expérience CHU BESANCON Contexte Centre Hospitalier Universitaire de BESANCON 4800 agents 1200 lits sur deux sites Parc applicatif composite nécessitant des interfaces multiples :

Plus en détail

DPI Sciences Pharmaceutiques

DPI Sciences Pharmaceutiques DPI Sciences Pharmaceutiques Villars 10 10 sept. 08 08 Dr P. Cohen Chef de projet DOPHIN FHVi Facteurs clés de succès d un SICL Adéquation clinique Adéquation métier Moyens Besoins utilisateurs Processus

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers)

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) Chère Consœur, Cher Confrère, Ces renseignements médicaux

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

Compte Qualité. Maquette V1 commentée

Compte Qualité. Maquette V1 commentée Compte Qualité Maquette V1 commentée Élaborée suite à l expérimentation conduite par la Haute Autorité de santé au second semestre 2013 auprès de 60 établissements testeurs. Direction de l Amélioration

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE Février 2007 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Déclaration d admission pour admission en hôpital psychiatrique: choix de chambre et conditions financières

Déclaration d admission pour admission en hôpital psychiatrique: choix de chambre et conditions financières ADRESSOGRAMME Déclaration d admission pour admission en hôpital psychiatrique: choix de chambre et conditions financières 1. Suppléments de chambre - suppléments d'honoraires J'ai pris connaissance des

Plus en détail

Note créée le 19/03/2014

Note créée le 19/03/2014 Note créée le 19/03/2014 La télémédecine : présentation générale et expérimentations 2014 Note d information réalisée par pôle santé et soins Auteure : Fanny Gaspard, Conseillère technique aide et soins

Plus en détail

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations ENJEUX Le cadre légal de l'hébergement des données de santé à caractère personnel est fixé par l article L.1111-8 du code de la santé publique, précisé par le décret 2006-6 du 4 janvier 2006 s agissant

Plus en détail

L archivage électronique au sein des Cliniques universitaires Saint-Luc. G. MOLLERS Conseiller Sécurité S.I.

L archivage électronique au sein des Cliniques universitaires Saint-Luc. G. MOLLERS Conseiller Sécurité S.I. L archivage électronique au sein des Cliniques universitaires Saint-Luc Partage d expériences G. MOLLERS Conseiller Sécurité S.I. L archivage électronique au sein des Cliniques universitaires Saint-Luc

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques _ Sous-direction observation de la santé et de l assurance maladie _ Bureau établissements

Plus en détail

Vous faites une demande d admission à la clinique des épinettes pour: Hospitalisation complète de 5 semaines Hôpital de jour

Vous faites une demande d admission à la clinique des épinettes pour: Hospitalisation complète de 5 semaines Hôpital de jour 51 bis rue des épinettes, 75017 Paris Tél : 01.84.82.42.42 Fax : 01.84.82.42.43 contact@cliniquedesepinettes.com www.cliniquedesepinettes.com Dossier d admission Madame, Monsieur Vous faites une demande

Plus en détail

Instruction interministérielle

Instruction interministérielle Paris, le 14 Août 2007 La directrice des Archives de France du ministère de la Culture et de la Communication à Mesdames et Messieurs les préfets Archives départementales La directrice de l hospitalisation

Plus en détail

Si le médecin conseil valide vos propositions, il donne son accord en signant le protocole.

Si le médecin conseil valide vos propositions, il donne son accord en signant le protocole. n 50774#01 quelques conseils à l'usage du médecin traitant pour remplir le protocole inter-régimes d'examen spécial articles L 324-1 L 322-3 D 322-1 du code de la sécurité sociale articles 71-4 et 71-4-1

Plus en détail

Pharmacovigilance des Essais cliniques

Pharmacovigilance des Essais cliniques Pharmacovigilance des Essais cliniques Edouard LECHAPTOIS DIU FIEC 22 janvier 2013 1 Introduction S o m m a i r e Eléments de réglementation Définitions Responsabilité des investigateurs / promoteurs Organisation

Plus en détail

Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007

Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007 24 mai 2007 MAJ du 11 septembre 2007 Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007 La loi du 4 mars 2002 avait prévu les dispositions suivantes,

Plus en détail

Agrément de l'hébergeur de données - Cadre juridique - Procédure - Les cas pratiques en LBM. François Macary ASIP Santé 13 décembre 2013

Agrément de l'hébergeur de données - Cadre juridique - Procédure - Les cas pratiques en LBM. François Macary ASIP Santé 13 décembre 2013 Agrément de l'hébergeur de données - Cadre juridique - Procédure - Les cas pratiques en LBM François Macary ASIP Santé 13 décembre 2013 GUIDE TECHNIQUE D'ACCREDITATION POUR L EVALUATION DES SYSTEMES INFORMATIQUES

Plus en détail

Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique

Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique Préparé par: Rose-Anne Buteau, Inf. Ph D. (c) Sylvie Garand-Rochette, M.Sc.. Monique Thibault,

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «Expert en automobile indépendant» (convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par M. Jean-Benoît ALBERTINI, Préfet

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

Le DMP (Dossier Médical Personnel) F. Brunet 28 octobre 2010

Le DMP (Dossier Médical Personnel) F. Brunet 28 octobre 2010 Le DMP (Dossier Médical Personnel) F. Brunet 28 octobre 2010 Le Dossier Médical Personnel GÉNÉRALITÉS Objectifs Rassembler toutes les données concernant la santé du patient Garder une trace de : Tout ce

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

Innovation technologique dans les établissements scolaires : l ENT, les impacts sur l organisation du travail et les risques associés

Innovation technologique dans les établissements scolaires : l ENT, les impacts sur l organisation du travail et les risques associés Innovation technologique dans les établissements scolaires : l ENT, les impacts sur l organisation du travail et les risques associés Version destinée aux enseignants qui exercent dans des établissements

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé CSSSS/14/032 DÉLIBÉRATION N 14/016 DU 18 FÉVRIER 2014 PORTANT SUR LE RÈGLEMENT DU PARTAGE DE DONNÉES DE SANTÉ ENTRE LES SYSTÈMES DE

Plus en détail

Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale

Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale Remboursement total R.O. + Mutuelle Visites, consultations, actes, majorations des médecins généraliste et spécialistes 150% Analyses et examens

Plus en détail

Ainsi plusieurs dispositions ont été prises pour enrichir les informations disponibles sur les médicaments et dispositifs médicaux :

Ainsi plusieurs dispositions ont été prises pour enrichir les informations disponibles sur les médicaments et dispositifs médicaux : des produits et prestations en sus des tarifs d hospitalisation renforcent la nécessité d une information partagée sur l utilisation de ces produits au sein des établissements de santé. Ainsi plusieurs

Plus en détail

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES CHAPITRE VI RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES I - Situation juridique La notion de références médicales opposables (RMO) est apparue dans la convention nationale des médecins de 1993. La réforme

Plus en détail

PROCEDURE SUR DEMANDE D UN TIERS OU EN CAS DE PERIL IMMINENT

PROCEDURE SUR DEMANDE D UN TIERS OU EN CAS DE PERIL IMMINENT PROCEDURE SUR DEMANDE D UN TIERS OU EN CAS DE PERIL IMMINENT Thème ANCIENNES DISPOSITIONS NOUVELLES DISPOSITIONS Appellation Hospitalisation sur demande d un tiers Soins psychiatriques sur demande d un

Plus en détail

Anatomie Pathologique (PAT)

Anatomie Pathologique (PAT) Anatomie Pathologique (PAT) Co-chairs : C.Daniel (France), M.Garcia-Rojo (Spain),T.Schrader (Germany) ARPH Supplement : W.Scharber (USA), F.Macary (France) Réunion Annuelle IHE France 1 Deux profils d

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : MMES et MM 14/09/95 Les Directeurs et Agents Comptables Origine : CABDIR - des CPAM - des CTI

Plus en détail

LE RAISONNEMENT ET LA DECISION EN MEDECINE : LES BASES EN ASSURANCE MALADIE

LE RAISONNEMENT ET LA DECISION EN MEDECINE : LES BASES EN ASSURANCE MALADIE LE RAISONNEMENT ET LA DECISION EN MEDECINE : LES BASES EN ASSURANCE MALADIE Dr J. BEZ, Médecin Conseil Chef du Service Médical de la Haute-Garonne CNAMTS Le Service du Contrôle Médical de l Assurance Maladie

Plus en détail

Présentation générale. Data & Information System

Présentation générale. Data & Information System Présentation générale Data & Information System SOMMAIRE Rédacteurs : Réf.: F. Barthelemy AXIO_EXAGIS_V1 POSITIONNEMENT INTERFACE UTILISATEUR FONCTIONNALITES TRAÇABILITE MODELE ECONOMIQUE AUTRES EXAGIS

Plus en détail

WHA63.12 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5

WHA63.12 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5 WHA63/200/REC/ WHA63.2 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins... 9 WHA63.2 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5 La Soixante-Troisième Assemblée mondiale de la

Plus en détail

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE»

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» INDEX: 1. Bases 2. Objectifs de formation postgrade 3. Candidature en vue de l obtention du

Plus en détail

GENERALI MUTUELLE SANTE

GENERALI MUTUELLE SANTE GENERALI MUTUELLE SANTE AVANTAGES DU CONTRAT MUTUELLE SANTE GENERALI Notice d'information Generali : Notice 1 cliquez ici - - - Notice 2 cliquez ici Demandez nous un devis : Cliquez ici Des garanties adaptées

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

Devenez l architecte de votre dossier patient

Devenez l architecte de votre dossier patient Couverture Fonctionnelle - Droits d accès - Agenda - Tableau de bord - Bureautique - Gestion du PMSI - Prescriptions - Exploitations & statistiques - Atelier objets Devenez l architecte de votre dossier

Plus en détail

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent Juillet 2007 Juillet 2007 1 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail