Un modèle de Management de système d'information transposé d'un modèle de Knowledge Management

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un modèle de Management de système d'information transposé d'un modèle de Knowledge Management"

Transcription

1 Un modèle de Management de système d'information transposé d'un modèle de Knowledge Management Camille Rosenthal-Sabroux * Michel Grundstein ** * LAMSADE CNRS/Université Paris Dauphine Place du Maréchal de Lattre de Tassigny1, Paris cedex 16 **MG Conseil 4, rue Anquetil Nogent sur Marne RÉSUMÉ. Dans la plupart des définitions du Système d Information (SI), l Homme n'est pas considéré comme un composant du système. Dans ce document nous présentons brièvement un Modèle Global de Knowledge Management pour l Entreprise (MGKME) centré sur l'homme dans son environnement sociotechnique. Nous suggérons une transposition de ce modèle au Système d Information sous forme d'un Modèle Global de Management de l Information pour l Entreprise (MGIME). Cette transposition induit une démarche d'ingénierie des Systèmes d Information Numérique (SIN) prenant en compte l'homme tout à la fois comme utilisateur et composant du système. Cela conduit à mettre en lumière deux axes de recherche: (i) Comment concevoir un SI qui intègrerait l homme en tant qu utilisateur et composant du système? (ii) Comment utiliser une démarche d'ingénierie des Systèmes d Information Numériques comme un des facteurs amplificateur du processus d apprentissage organisationnel? ABSTRACT. The definition of Information System do not consider individual as a component of the Information System. In this paper we present the Model for Global Knowledge Management within the Enterprise (MGKME) that has been conceived in order to serve as a referential for Knowledge Management Systems in enterprise. Then we suggest a transposition of this model to Information System: A Global Model for Information Management within the Enterprise (MGIME). This transposition induces an approach to design a Numerical Information System (NIS). This approach leads to highlight two axis of research: (i) How to consolidate the concept of Information System considering individuals as users and components of the system; and (ii) How to use Information System as one of the factors enabling organizational learning processes. Revue. Volume X n x/année, pages 1 à X

2 2 Revue. Volume X n x/année MOTS-CLÉS : Modèle Global du Knowledge Management dans l entreprise (MGKME), Knowledge Management (KM), Système de Knowledge Management (KMS), Modèle Global du Management de l Information dans l entreprise (MGIME), Système d Information (SI), Système d Information Numérique (SIN), UML, UP. KEYWORDS: Model for Global Knowledge Management within the Enterprise (MGKME), Knowledge Management (KM), Knowledge Management System (KMS), Model for Global Information Management within the Enterprise (MGIME), Information System (IS), Numerical Information System (NIS), UML, UP. 1. Introduction Plusieurs auteurs ont défini le concept de Système d Information (SI), par exemple : Un système d information est un ensemble organisé de ressources : matériels, logiciels, personnel, données, procédures permettant d acquérir, traiter, stocker, communiquer des informations dans les organisations. (Reix, 2000, p. 75). Un système d information est un ensemble d éléments qui contribuent au traitement et à la circulation des informations au sein de l organisation (base de données, logiciels, procédures et document) y compris les Technologies de l Information. (Educnet, 2006). Techniquement, nous définissons un Système d Information comme un ensemble de composantes inter reliées qui recueillent de l'information, la traitent, la stockent et la diffusent afin de soutenir la prise de décision, la coordination, le contrôle, l'analyse et la visualisation au sein d une organisation. (Laudon, 2000, p.8). «Le système d information est un ensemble organisé de ressources technologiques et humaines visant à aider la réalisation des activités de l'organisation» (Nurcam et Rolland, 2006, p.2) Toutes ces définitions ne distinguent pas explicitement les deux réalités soustendues derrière la notion de SI : d une part, la réalité de l'organisation qui se transforme, entreprend, communique et enregistre les informations ; et, d autre part, le Système d Information Numérique (SIN), objet artificiel conçu par l homme pour l aider à acquérir, traiter, stocker, transmettre et restituer les informations qui lui permettent d exercer ses activités au sein de l organisation. UML permet de tenir compte de cette distinction par la structure même du langage (acteur et objet du système) et par l'analyse des cas d'utilisation (Kettani et al, 98). De plus trois rôles sont attribués à l'homme : celui d'utilisateur du SIN, ceux de vecteur et de processeur de l'information au même titre que tous composants du SIN.

3 Un modèle de Management de SI 3 Par ailleurs, nos recherches en Knowledge Management nous ont conduit à concevoir un modèle qui sert de référentiel afin de positionner les recherches et les initiatives en KM dans l entreprise. Ce modèle appelé Model for Global Knowledge Management within the Enterprise (MGKME), (Grundstein, 2005) a mis en lumière la nécessité de considérer l homme à la fois en tant qu utilisateur et composant du Système de Knowledge Management (KMS). Ce modèle distingue deux niveaux d'analyse : les éléments sous-jacents et les éléments opératoires. Dans cette communication nous décrivons brièvement le Modèle Global de Knowledge Management pour l entreprise (MGKME), conçu pour servir de référentiel pour le knowledge Management (KM) dans l entreprise. Puis, nous suggérons une transposition de ce modèle au Système d Information sous forme d'un Modèle Global pour le Management de l Information dans l entreprise (MGIME). Cette transposition induit une démarche d'ingénierie des Systèmes d Information Numériques prenant en compte l'homme tout à la fois comme utilisateur et composant du système. Cela conduit à mettre en lumière deux axes de recherche pour l'ingénierie des Systèmes d Information Numériques de l'entreprise (SIN): (i) Comment concevoir un SIN qui intègrerait l homme en tant qu utilisateur et composant du système? (ii) Comment utiliser une démarche de conception de système d information comme un des facteurs amplificateur du processus d apprentissage organisationnel? 2. Le Modèle Global de Knowledge Management pour l Entreprise Le Modèle Global de Knowledge Management pour l Entreprise (MGKME) est un modèle empirique qui supporte notre acception du «Knowledge Management» que nous définissons de la façon suivante 1 : «Management des activités et des processus destinés à amplifier l utilisation et la création des connaissances au sein d une organisation, selon deux finalités complémentaires fortement intriquées, sous-tendues par leurs dimensions économiques et stratégiques, organisationnelles, socioculturelles, technologiques : (1)une finalité patrimoniale, et (2) une finalité d innovation durable.» 1 Définition partagée par les membres du Comité de pilotage de l action «Capitalisation des Connaissances et Redéploiement des Compétences» de l association ECRIN (2001)

4 4 Revue. Volume X n x/année Cette définition implique trois postulats: (i) il existe deux grandes catégories de connaissances dans l entreprise ; (ii) la connaissance n est pas un objet; et (iii) la connaissance est reliée à l action. Ces trois postulats sont décrits par ailleurs notamment dans Grundstein et Rosenthal-Sabroux, (2005). MGKME matérialise une synthèse de plus de vingt ans d expérience terrain dans le domaine du KM (ref. Figure 1). Il est basé sur la théorie du Système Général énoncé par von Bertalanffy qui tient compte de l approche humaniste (Bertalanffy, 1968, p. XI). Le modèle est inspiré par les travaux de Morin et Le Moigne (1999), centrés sur la complexité. De plus, MGKME articule le cycle de Deming (Martin, 1995, p. 207) avec la simple et double boucle de l apprentissage organisationnel défini dans la théorie de l apprentissage organisationnel d Argyris & Schön (Argyris & Schön, 1996). Cela met en lumière le changement d'ordre 2, défini par Watzlawick et Fisch (1975). De plus, il propose des «infrastructures ad hoc» dérivé du modèle SECI (Nonaka & Takeuchi, 1995), et du concept de BA (Nonaka & Konno, 1998). Figure 1. Modèle Global de Knowledge Management pour l Entreprise (MGKME) Le MGKME est constitué de deux catégories d éléments : les éléments sousjacents (I) et les éléments opérants (II). Il induit un «bouquet d indicateurs» nécessaires au suivi du programme d action et des projets de Knowledge Management, à l estimation de l état de maturité du système de Knowledge

5 Un modèle de Management de SI 5 Management spécifique à une entreprise donnée, à l évaluation de la pertinence des actions engagées et de l efficience des solutions mises en place. Les éléments sous-jacents comprennent l environnement sociotechnique❶ et les processus à valeur ajoutée de l entreprise❷. Les éléments opérants comprennent des principes de management spécifiques au KM❸, des dispositifs d action et des infrastructures ad hoc❹, des processus génériques du KM❺, des processus d apprentissage organisationnels❻, des méthodes et outils supports❼. Le MGKME est un modèle de référence qui permet à chaque entreprise d évaluer l état de maturité de son système de Knowledge Management et d affiner son programme d action dans ce domaine. Les composants du Système de Knowledge Management de l entreprise constituent la concrétisation partielle ou totale des éléments du MGKME. En effet, le système de Knowledge Management présente des formes plus ou moins évoluées selon l état de maturité de l entreprise. Il peut se réduire à une ou plusieurs applications informatiques locales, mises en place dans les métiers et/ou les unités fonctionnelles de l entreprise. Il peut se présenter sous une forme plus générale constituant un réseau d apprentissage collectif, aligné sur la stratégie de l entreprise, prenant en compte une approche et des principes de management spécifiques, s appuyant sur des techniques d ingénierie des connaissances, sur des méthodes de travail coopératif assisté par ordinateur et sur des outils mettant en œuvre les technologies de l information et de la communication. Du point de vue de la recherche, le MGKME fournit un cadre permettant d intégrer les résultats des recherches dans le domaine du Knowledge Management. 3. Transposition du Modèle Global de Knowledge Management au Management de l Information La transposition du Modèle Global de Knowledge Management pour l'entreprise (MGKME) se présente sous la forme du Modèle Global de Management de L Information pour l Entreprise (MGIME) (ref figure 2). Il est constitué de deux mêmes catégories d éléments : les éléments sous-jacents (I) et les éléments opérants (II). Les éléments sous-jacents comprennent l environnement sociotechnique❶ et les processus de l entreprise❷. Les éléments opérants comprennent des principes de management spécifiques au SI❸, des dispositifs d action et des infrastructures ad hoc❹, des processus génériques de développement de SI ❺, des processus d apprentissage organisationnels❻, des méthodes et outils supports❼. Les éléments constitutifs du MGIME, les objets centraux d analyse qui en découlent et les critères qui les caractérisent sont décrits dans les tableaux 1 et 2 qui représentent l'instanciation au SI du tableau présenté par Grundstein (2006, annexe 1).

6 6 Revue. Volume X n x/année Figure 2. Modèle (MGIME) Global de Management de l Information pour l Entreprise Les principes de management des SI sont directement issus des principes de gouvernance des SI et les processus spécifiques aux SI sont décrits dans COBIT ; les infrastructures Ad hoc sont implémentées dans les départements ; les langages, méthodes et outils, comme par exemple le management des données, les ERP, les portails, les moteurs de recherche, le WEB2.0, UML, le Unified Process (UP) qui sont issues des technologies de l information et de la communication, complètent les outils mentionnés pour le KM (CSCW, KBS, Web sémantique, Ontologies, Mémoires Organisationnelle, Common KADS, MASK, GAMETH ).

7 Un modèle de Management de SI 7 Niveau d analyse Eléments du MGIME Objets centraux d analyse Critères de Caractérisation ELEMENTS SOUS-JACENTS (I) (Underlying Elements) Environnement sociotechnique ❶ Processus métier de l entreprise ❷ - Domaine d activités de l entreprise - Rapports entre la technologie, les personnes, leurs rôles, les tâches à accomplir, les structures. - Capacité à apprendre et innover - Prise en compte du capital social et du capital intellectuel - Processus de fonctionnement - Processus métiers - Processus de conception et de développement - Processus d innovation de produits et de services - Type d entreprise. Secteur d activité : finance, service, industrie, administration, commerce, bâtiments, transports. Elément clé dans la chaîne de valeur : Achats, Marketing, Production, R&D, Qualité. Répartition géographique : local, national, international. Taille : petite, moyenne (2000personnes), grande. Marché : local, national, international. Procédé de fabrication : discret, continu. Cycle de vie des produits : court (mobile,..), long (centrale nucléaire,..). Culture : orale, écrite, secret, technologique - Différences culturelles des personnes - Cohésion sociale - Maturité du système d information - Réseaux et communautés - Apprentissage individuel et collectif - Indicateurs spécifiques à chaque type de processus Tableau 1 Les éléments constitutifs de MGIME: les éléments sous-jacents

8 8 Revue. Volume X n x/année ELEMENTS OPERANTS (II) (Operating Elements) Principes de management ❸ - Gouvernance du SI - Principes spécifiques au SI - Axes directeurs - Cycle PDCA de Deming - Niveau organisationnel d Argyris et Schön - Niveau de maturité du SI - Plan d action aligné sur la stratégie de l entreprise (Facteurs de succès, objectifs) - Évaluation des risques (Vulnérabilité, Impacts) - Respect des impératifs de qualité, des impératifs fiduciaires et des impératifs de sécurité - Sensibiliation aux connaissances de l entreprise Dispositif d action et infrastructures ad hoc ❹ - Système de gestion documentaire - Mise en place des conditions favorables aux interactions, à la communication et aux partages de connaissances - Entités concernées par le SI : métier, business, processus transverse - Dispositif - Politique de Stockage ou de flux - Interactions - Communication - Partage - Adaptabilité Processus génériques du Développement du SI (UP) ❺ - Processus d étude d opportunité, - Processus d élaboration, - Processus de construction, - Processus de transition - Indicateurs proposés par (COBIT, 2000, Opuscule Cadre de référence, p.14) : Efficacité, Efficience, Confidentialité, Intégrité, Disponibilité, Conformité, Fiabilité Processus d apprentissage organisationnel ❻ - Apprentissage en équipe - Expérimentation de dispositifs organisationnels nouveaux - Vision globale et Approche systémique des problèmes - Routines (défensives et constructives) - Dissémination des connaissances - Mouvement versus changement (Norbert Alter, 2000) - Accroissement de l autonomie (esprit critique, capacité de distanciation, maîtrise personnelle) - Relations de bonne intelligence - Cohérence entre discours et action, théorie et pratique (schémas d interprétation partagés) - Formation-sensibilisation (mode d apprentissage en équipe) - Mesures d incitation (valorisation des personnes, attrait financier) - Disparition des routines défensives/apparition de routines constructives - Capitalisation des expériences

9 Un modèle de Management de SI 9 Langages, Méthodes et outils supports ❼ - Méthodes et outils généraux - Résultats des recherches Web sémantique et Ontologies (Ingénierie des connaissance, Intelligence artificielle) Systèmes multi-agents (CSCW - Computer Supported Cooperative Work) Systèmes d Identification, de visualisation et d analyse des réseaux sociaux informels (Social Network) - UML - UP - Technologies WEB - Portail d entreprise - Systèmes collaboratifs - Outils d analyse et de visualisation - Web sémantique - Web 2.0 : Blogs, Podcast, Instant Messaging, RSS, Wikis (Social Network tools) - Systèmes de gestion des contenus (Content management system) - Gestion électronique des documents (GEIDE) - Datawarehouse Pour chaque méthode et outil : - Coût - Pertinence - ROI Tableau 2. Les éléments constitutifs de MGIME: les éléments opérants Les composants du Système d Information de l entreprise constituent la concrétisation partielle ou totale des éléments du MGIME. Un exemple d'instanciation est représenté figure 3. Figure 3. Transposition du Système de Knowledge Management au Système d Information

10 10 Revue. Volume X n x/année 4. Conclusion et perspectives Dans cette communication nous avons décrit brièvement le Modèle Global de Knowledge Management pour l entreprise (MGKME), conçu pour servir de référentiel pour le knowledge Management (KM) dans l entreprise. Puis, nous avons présenté une transposition de ce modèle au Système d Information sous forme d'un Modèle Global pour le Management de l Information dans l entreprise (MGIME). Partant du MGKME en le transposant aux SI, nous avons mis en exergue deux grandes catégories de composants de SIN : Les composants sous-jacents et les composants opérants. Nous pensons que la distinction entre les éléments sous jacents et des éléments opérants, apporte une meilleure compréhension de la complexité de l'ingénierie des systèmes d'information numériques. Elle soulève la question suivante : l'effort de transposition du MGKME au MGIME permet-il de mieux sensibiliser à l'importance des processus métier, à l'influence de l'environnement sociotechnique, à la place de l'homme en tant que composant du SIN, au rôle de l'ingénierie des SIN pour l apprentissage organisationnel d'une organisation? 5. Bibliographie Argyris C., Schön D.A., Organizational Learning II. Theory, Method, and Practice, Readings, MA: Addison-Wesley Publishing Company, COBIT, Gouvernance, Contrôle et Audit de l Information et des Technologies Associées. Translation of Control Objectives for Information et Related Technology. Information Systems Audit et Control, (3rd Edition). Rolling Meadows Illinois: IT Governance Institute. Translated into French language by AFAI the French Chapter of the Information Systems Audit et Control Association - ISACA. 2000, 2002, AFAI. Deming W.E., Out of the Crisis, Massachusetts Institute of Technology Cambridge, Massachusetts: MIT Press Editor Center for Advanced Engineering Study, De Rosnay J., Le macroscope. Vers une vision globale, Paris, Éditions du Seuil, Educnet, Information system definition. Retrieved October 2006 from Grundstein M., «from capitalizing on Company s Knowledge to Knowledge Management», In D. Morey, M. Maybury, & B. Thuraisingham (Eds), Knowledge Management, Classic et Contemporary Works (chapter 12, pp ). Cambridge, Massachusetts: The MIT Press, Grundstein M., «MGKME: A Model for Global Knowledge Management within the Enterprise», 2nd International Conference on Intellectual Capital, Knowledge Management and Organizational Learning, American University in Dubai, UAE, (ICICKM05 Proceedings pp ). Reading, UK: ACL, 2005.

11 Un modèle de Management de SI 11 Grundstein M., «Vers un Modèle Global de Knowledge Management pour l Entreprise (MGKME)», de Grundstein, Grundstein M., Rosenthal-Sabroux C., «Vers un système d information source de connaissance», In Cauvet C., Rosenthal-Sabroux C., (Eds), Ingénierie des Systèmes d Information, chapitre 11, pp ). Paris : Hermès science publications, Grundstein M., Rosenthal-Sabroux C., «Three Types of Data For Extended Company s Employees: A Knowledge Management Viewpoint», In M. Khosrow-Pour (Ed.), Information Technology and Organizations: Trends, Issues, Challenges and Solutions, 2003 IRMA Proceedings (pp ). Hershey, PA: Idea Group Publishing, Grundstein M., Rosenthal-Sabroux C., «GAMETH, A Decision Support Approach to Identify et Locate Potential Crucial Knowledge», In D. Remenyi (Ed.), Proceedings 5th European Conference on Knowledge Management (pp ). Reading, UK: Academic Conferences Limited, Grundstein M., Rosenthal-Sabroux C., «A process modeling approach to identify et locate potential crucial knowledge: the Gameth framework», IRMA05 proceedings, Hershey, PA: Idea Group Publishing, Guldentops E., «Governing Information Technology through COBIT», In W. V. Grembergen (Ed.), Strategies for Information Technology Governance (chap. XI, pp ). Hershey, PA: Idea Group Inc, ISO 9004, Système de management de la qualité; Ligne directrices pour l amélioration des performances (Quality Management Systems, Guidelines for Performance Improvements). Paris La Défense: AFNOR, Laudon K. C., Laudon J. P., Les systèmes d information de gestion Pearson Education, page 8, Canada, Martin J., The Great Transition. Using the Seven Disciplines of Enterprise Engineering to Align People, Technology, et Strategy. New York, NY: AMACOM, a division of American Management Association, Morin E., Le Moigne J-L., L Intelligence de la Complexité, Paris, L harmattan, Nonaka I., Takeuchi H., The Knowledge Creating Company, New York: Oxford University Press, Nonaka I., Konno N., «The Concept of Ba : Building a Foundation for Knowledge Creation», California Management Review, spring 1998, Vol. 40 No. 3, Nurcam S., Rolland C., 50 ans de Système d Information : de l automatisation des activités individuelles à l amélioration des processus et la création de valeur ajoutée, Paris, Reix R., Systèmes d information et management des organisations, 3ème édition, page 75, Librairie Vuibert, Paris, Tsuchiya S., «Improving Knowledge Creation Ability through Organizational Learning», International Symposium on the Management of Industrial et Corporate Knowledge. Compiègne, France: UTC-IIIA, ISMICK'93 Proceedings, 1993.

12 12 Revue. Volume X n x/année Von Bertalanffy L., General System Theory, New York, George Braziller, 1968, Translated into French language by Jean-Benoist Chabrol Théorie générale des systèmes, Paris, Dunod, Watzlawick P., Weakland J., Fisch R., Changements : paradoxes et psychothérapie, Paris, Éditions du Seuil. (Original title: Change. Principles of Problem Formation and Problem Resolution, 1975.

A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM

A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM Camille ROSENTHAL-SABROUX Professor University Paris Dauphine Tél. : 01 44 05 47 24 Fax : 01 44 05 40 91 sabroux@lamsade.dauphine.fr http://www.lamsade.dauphine.fr

Plus en détail

Vers un Modèle Général de Management du Système d Information et de Connaissance de l'entreprise Etendue

Vers un Modèle Général de Management du Système d Information et de Connaissance de l'entreprise Etendue Vers un Modèle Général de Management du Système d Information et de Connaissance de l'entreprise Etendue Camille Rosenthal-Sabroux (*) Michel Grundstein (**) (*) LAMSADE Université Paris-Dauphine Place

Plus en détail

Table des matières CHAPITRE I : LA COOPERATION INTERENTREPRISES...13 INTRODUCTION...13

Table des matières CHAPITRE I : LA COOPERATION INTERENTREPRISES...13 INTRODUCTION...13 3 Table des matières INTRODUCTION GENERALE...8 1. CONTEXTE ET CADRE DE LA RECHERCHE...8 2. OBJECTIF ET APPROCHE...9 3. ENONCE DU PLAN DE LA THESE...10 PARTIE I : CADRE THEORIQUE ET ETAT DE L ART...12 CHAPITRE

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

CEISAR Survey on IT education

CEISAR Survey on IT education CEISAR Survey on IT education Objectives In June 2007, the CEISAR conducted a survey to understand what company needs are in terms of training on Computer Science and Management of IS. Our objective was

Plus en détail

«ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI»

«ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI» THE ALCYONIX NAME, LOGO AND BASELINE ( CONSULTING FOR SIMPLICITY ) ARE REGISTERED TRADEMARKS OWNED BY SQLI GROUP PETIT-DÉJEUNER 9H00-10H30 «ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI»

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

ARDUIN Pierre-Emmanuel

ARDUIN Pierre-Emmanuel ARDUIN Pierre-Emmanuel Maître de conférences pierre-emmanuel.arduin@dauphine.fr Tél : +33(0)1.44.05.48.19 Bureau : A 702 Site web : Site web Poste actuel et responsabilités à Dauphine Responsable d'un

Plus en détail

Gouvernance des SI. Day. Mercredi 19 mars 2014. Jean-Philippe Trabichet Haute école de gestion de Genève

Gouvernance des SI. Day. Mercredi 19 mars 2014. Jean-Philippe Trabichet Haute école de gestion de Genève Gouvernance des SI Day Mercredi 19 mars 2014 Jean-Philippe Trabichet Haute école de gestion de Genève Bachelors of science Economiste d entreprise Spécialiste en information documentaire International

Plus en détail

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah Forum AMOA ADN Ouest Présentation du BABOK 31 Mars 2013 Nadia Nadah Ce qu est le BABOK Ce que n est pas le BABOK Définition de la BA - BABOK version 2 Le processus de Business Analysis La structure du

Plus en détail

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Colloque 2005 de la Sécurité des Systèmes d Information Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Mercredi 7 décembre 2005 Du contrôle

Plus en détail

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif 1. Définition, notions voisines et lexique de termes techniques Travail collaboratif, coopératif ou encore travail de capitalisation, autant de termes dont

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Manager un système d information

Manager un système d information C O L L E C T I O N D O S S I E R D E X P E R T S Manager un système d information Guide pratique du DSI Par Claudine CHASSAGNE Référence DE 553 Janvier 2009 Prix : 70 Groupe Territorial BP 215-38506 Voiron

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Hicham El Achgar, CISA, COBIT, ISO 27002, IS 27001 LA ITIL, ISO 20000, Cloud Computing ANSI Tunis, le 14 Fév 2013 2003 Acadys - all rights reserved

Plus en détail

Pilotage de la performance par les processus et IT

Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage par les processus, Apports de la DSI aux processus métiers, Maturité des entreprises en matière de pilotage par les processus. 1 1 Piloter par

Plus en détail

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Intervenants 2 octobre 2014 Marianne Delétang Consultante Sénior Atos Grégory Sabathé Responsable Marketing NQI La solution web collaborative

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

ROK SOLUTION. Intelligence Collaborative DIRECTION QUALITÉ

ROK SOLUTION. Intelligence Collaborative DIRECTION QUALITÉ ROK SOLUTION Intelligence Collaborative DIRECTION QUALITÉ SOMMAIRE o Qui sommes-nous o Présentation de la plateforme o La valeur ajoutée de ROK o Cas Pratiques o L innovation au service du collaboratif

Plus en détail

GAMETH: un cadre directeur pour repérer et mettre en valeur les connaissances cruciales pour l entreprise

GAMETH: un cadre directeur pour repérer et mettre en valeur les connaissances cruciales pour l entreprise Séminaires InTech sophia Vendredi 6 décembre 2002 Knowledge Management : vers une synergie entre Recherche & Industrie GAMETH: un cadre directeur pour repérer et mettre en valeur les connaissances cruciales

Plus en détail

La gestion des connaissances Un nouveau modèle de l entreprise? Jean-Louis Ermine

La gestion des connaissances Un nouveau modèle de l entreprise? Jean-Louis Ermine La gestion des connaissances Un nouveau modèle de l entreprise? Jean-Louis Ermine MODELE THEORIQUE Ce qui décide D Du modèle OID au modèle AIK : De l information à la connaissance Ce qui informe I Production

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MODULE C03 - Séquence 1 INTRODUCTION I. UN PEU D'HISTOIRE II. LES RESSOURCES D'UN SI III. LA DÉFINITION D UN SI À

Plus en détail

LE DÉROULEMENT D UN PROJET GLOBAL DE KNOWLEDGE MANAGEMENT (PGKM)

LE DÉROULEMENT D UN PROJET GLOBAL DE KNOWLEDGE MANAGEMENT (PGKM) MG Conseil 4, rue Anquetil 94130 Nogent-sur-Marne RESEARCH REPORT RR#12 Révision 2.0, mars 2005 Pilotage d un Projet Général de Knowledge Management (PGKM) Michel GRUNDSTEIN Ingénieur Conseil Chercheur

Plus en détail

Valorisation du capital informationnel et connaissances de l entreprise

Valorisation du capital informationnel et connaissances de l entreprise Valorisation du capital informationnel et connaissances de l entreprise Le potentiel de la gestion et du partage des connaissances : Organiser dès aujourd'hui l'entreprise 2.0 Intervenant : Thierry MENARD,

Plus en détail

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Knowledge Management Panorama des technologies Journée EGIDE - 4 mars 2003 2 AU SOMMAIRE Introduction PARTIE 1 Panorama des technologies PARTIE 2 Portail de KM Conclusion

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Urbanisation de Système d'information

Urbanisation de Système d'information Urbanisation de Système d'information L'approche Togaf 2008 The Open Group 1 TOGAF : The Open Group Framework Architecture «The Open Group Architecture Framework, également connu sous l'acronyme Togaf,

Plus en détail

25 % EXPERTS PAR AN. + de 20. + de 35. près de 50 DE CROISSANCE DE L OPEN SOURCE ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE

25 % EXPERTS PAR AN. + de 20. + de 35. près de 50 DE CROISSANCE DE L OPEN SOURCE ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE PRESENTATION DE 700 25 % DE L OPEN SOURCE PAR AN DE CROISSANCE EXPERTS + de 20 ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE + de 35 PARTENAIRES OPEN SOURCE près de 50 Smile Open Source Solutions - Toute

Plus en détail

Systèmes d Information Intégrés (ERP, SCM, etc.) et Performance des Entreprises

Systèmes d Information Intégrés (ERP, SCM, etc.) et Performance des Entreprises Systèmes d Information Intégrés (ERP, SCM, etc.) et Performance des Entreprises La performance des entreprises passe t-elle par le «tout intégré»? Oral de Management Technologique Cession d avril 2004

Plus en détail

Product Life-Cycle Management

Product Life-Cycle Management Offre de prestations en Product Life-Cycle Management Contact : Pascal MORENTON CentraleSupélec 1, campus de Chatenay-Malabry 06 13 71 18 51 pascal.morenton@centralesupelec.fr http://plm.ecp.fr Nos formations

Plus en détail

Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012.

Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012. 1 Du même auteur chez le même éditeur Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012. AFNOR 2013 Couverture : création AFNOR Éditions Crédit photo 2011 Fotolia

Plus en détail

Modèle Cobit www.ofppt.info

Modèle Cobit www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Modèle Cobit DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Sommaire 1. Introduction... 2 2. Chapitre

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Praxeme dans le paysage de la méthodologie Référence PxSLB-SYD-06 Version 1.0 www.praxeme.org info@praxeme.org Objectif de

Plus en détail

CONTENT PAPER OF THE MODULE. Management du Système d Information et management des risques

CONTENT PAPER OF THE MODULE. Management du Système d Information et management des risques Erasmus Multilateral Projects Virtual campuses Reference Number of the Project: 134350- LLP-1-2007-1-HU-ERASMUS-EVC Title of the Project: Virtual campus for SMEs in a multicultural milieu ( SMEdigcamp

Plus en détail

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR Bordeaux, le 10 février 2015 Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR afnor GROUPe QUI ESTAFNOR? Pour un management

Plus en détail

FORMATION LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR

FORMATION LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR 9 DÉC 2015 / 2 MARS / 1 JUIN / 27 SEPT / 6 DÉC 2016 Partager les préalables et fondamentaux pour conduire une démarche de transformation Lean Appréhender le chemin à parcourir

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat

des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat L évolution récente r des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat 7 Avril 2009 Plan COBIT V4.1 COBIT Quickstart V2 Guide d audit informatique COBIT Val IT Risk IT Le Guide pratique CIGREF/

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

Introduction à la notion. d Intelligence Territoriale

Introduction à la notion. d Intelligence Territoriale Introduction à la notion d Intelligence Territoriale Copyright: La reproduction totale ou partielle de ce document est autorisée sous réserve qu il soit fait référence à l auteur. Aurélien Gaucherand Consultant

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel Plan du cours Introduction Théorie de la mesure Qualité du logiciel Mesure du produit logiciel Mesure de la qualité

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

IT Gouvernance. Plan. Définition. IT gouvernance pourquoi? But et enjeux. Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance

IT Gouvernance. Plan. Définition. IT gouvernance pourquoi? But et enjeux. Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance IT Gouvernance M2 : ACSI / SID 1 Plan Définition IT gouvernance pourquoi? But et enjeux Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance Les problèmes rencontrés Conclusion M2 : ACSI / SID 2 1

Plus en détail

Workflow. François Bailly Christophe Brion M2 SID Miage Nancy

Workflow. François Bailly Christophe Brion M2 SID Miage Nancy Workflow François Bailly Christophe Brion M2 SID Miage Nancy Sommaire Introduction Description et bref historique Fonctionnement des Workflow Règles de conception Avantages et problèmes relatifs à l'entreprise

Plus en détail

Enseignement secondaire technique. Technologies de l'information et de la communication

Enseignement secondaire technique. Technologies de l'information et de la communication Enseignement secondaire technique Régime technique Division de la formation administrative et commerciale Cycle supérieur Section communication et organisation Technologies de l'information et de la communication

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP METHODES & CONCEPTS POUR UNE INGENIERIE INNOVANTE Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat Département INFORMATIQUE www.enim.ac.ma MANAGEMENT

Plus en détail

ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau

ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau Réunion nationale de la GRICS Le 21 novembre 2007, atelier 134 Jean-Claude Beaudry, Qualiti7 Luc Boudrias, CA, CA-TI Page 1 Contenu

Plus en détail

ITSMby Diademys. Business plan. Présentation

ITSMby Diademys. Business plan. Présentation ITSMby Diademys Business plan Présentation ITSM Définition -p3- Sommaire Notre vision Approche client -p2- -p3- Les offres ITSM par Diademys -p4-2 ITSM Définition Un pas vers votre nouvelle organisation

Plus en détail

COBIT5 Présentation 2013 Pierre CALVANESE

COBIT5 Présentation 2013 Pierre CALVANESE COBIT5 Présentation 2013 Pierre CALVANESE Evolution of scope Un référentiel global d entreprise Governance of Enterprise IT IT Governance Management Val IT 2.0 (2008) Control Audit Risk IT (2009) COBIT1

Plus en détail

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK ArchiMate et l architecture d entreprise Par Julien Allaire Ordre du jour Présentation du langage ArchiMate - Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK Présentation du modèle

Plus en détail

Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation.

Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation. Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation. Présentation Isabelle Pascot, MBA Vice-présidente Capital intellectuel Sinapse

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Plan. Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? Définition. Les domaines pouvant être touchés par l ebusiness

Plan. Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? Définition. Les domaines pouvant être touchés par l ebusiness Plan Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? SPI+ 1 Définition Objectifs de Quelques prévisions : 1. L orientation stratégique 2. L orientation client 3. Renforcer l efficacité

Plus en détail

Business Process Change:

Business Process Change: Business Process Change: A Study of Methodologies, Techniques, and Tools par: W. Kettinger, J. Teng & S. Guha 1 Plan de la présentation Situer l article Relever son contenu Apprécier l article Appliquer

Plus en détail

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre Avant-propos 1. Objectif du livre 17 2. Illustrations des exemples de ce livre 18 2.1 Office 365 comme plateforme technologique pour une digital workplace 18 2.2 SharePoint et Yammer à l honneur 18 3.

Plus en détail

Mise en œuvre de solutions d IT Service Management. Samia Benali Responsable des offres de services d IT Service Management

Mise en œuvre de solutions d IT Service Management. Samia Benali Responsable des offres de services d IT Service Management Mise en œuvre de solutions d IT Service Management Samia Benali Responsable des offres de services d IT Service Management Global Technology Services Sommaire 1 Des meilleures pratiques à la mise en oeuvre

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

Mise en oeuvre d'office 365 Gestion de projet et conduite du changement

Mise en oeuvre d'office 365 Gestion de projet et conduite du changement La transformation digitale 1. Introduction 13 2. La transformation digitale 13 2.1 Les premières analyses 13 2.2 Les analyses actuelles 18 2.3 Les perspectives 28 3. Présentation d Office 365 29 3.1 Présentation

Plus en détail

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management des organisations», IAE de Bordeaux, Université Montesquieu

Plus en détail

QUAND LE SYSTÈME DOCUMENTAIRE SE MET AU SERVICE DE L'AMELIORATION CONTINUE. Vincent Lecomte - MFQ MiPy

QUAND LE SYSTÈME DOCUMENTAIRE SE MET AU SERVICE DE L'AMELIORATION CONTINUE. Vincent Lecomte - MFQ MiPy QUAND LE SYSTÈME DOCUMENTAIRE SE MET AU SERVICE DE L'AMELIORATION CONTINUE Vincent Lecomte - MFQ MiPy Jenny COLLIN, Madié DIAKITE & Sylvie PUECH - ADBS Elisabeth LAMBERT & Magali DESTOUESSE - CLS David

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises)

UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises) UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes s Appliquées à la Gestion des Entreprises) 1 Description générale L UFR Mathématiques et propose le Master avec trois spécialisations en deuxième année : ACSI

Plus en détail

Michel Viala MV Consulting

Michel Viala MV Consulting Accompagnement du changement management le management du changement Michel Viala MV Consulting Changement de type 2 Changement organisationnel : Les périmètres de responsabilité sont différents; les «frontières»

Plus en détail

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca Domaine de la modélisation des processus pour le génie logiciel. Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca DSL4SPM Domain-Specific-Language for Software Process Modeling Il s agit d un nouveau cadre

Plus en détail

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page Introduction à ITIL Un guide d'initiation à ITIL Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014 1 ITIL Définition: ITIL (Information Technology Infrastructure Library) qui se traduit en français par «Bibliothèque pour

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

La transformation numérique : facteur de convergence pour les professionnels de l information

La transformation numérique : facteur de convergence pour les professionnels de l information La transformation numérique : facteur de convergence pour les professionnels de l information Florence GICQUEL Directrice des Etudes florence.gicquel@ebd.fr 10 octobre LA TRANSFORMATION NUMERIQUE 2 La

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences UE 13 Contrôle de gestion Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences www.crefige.dauphine.fr polycopié de TD Ouvrage de référence : Henri BOUQUIN, Comptabilité

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail

Systèmes d information organisationnels et réalisation des processus d affaires : où interviennent les processus documentaires?

Systèmes d information organisationnels et réalisation des processus d affaires : où interviennent les processus documentaires? Dominique Maurel École de bibliothéconomie et des sciences de l information, Université de Montréal Systèmes d information organisationnels et réalisation des processus d affaires : où interviennent les

Plus en détail

Maîtrise des coûts informatiques

Maîtrise des coûts informatiques Comité de coordination du contrôle de gestion Maîtrise des coûts informatiques Gouvernance et analyse des coûts en lien avec la performance des programmes 18 septembre 2007 1 Eléments de contexte Un cadre

Plus en détail

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité Alain Fernandez LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS Le projet décisionnel dans sa totalité Préface de Gérard BALANTZIAN Troisième édition, 1999, 2000, 2003 ISBN : 2-7081-2882-5 Sommaire Préface

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. «Développement et Certification des Compétences Technologiques»

Information Technology Services - Learning & Certification. «Développement et Certification des Compétences Technologiques» Information Technology Services - Learning & Certification «Développement et Certification des Compétences Technologiques» www.pluralisconsulting.com 1 IT Training and Consulting Services Pluralis Consulting

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Niveau de management Individuel Relationnel Organisationnel Accueillir l Homme dans sa globalité et capitaliser sur son hyper complexité

Niveau de management Individuel Relationnel Organisationnel Accueillir l Homme dans sa globalité et capitaliser sur son hyper complexité Chapitre 3 MANAGEMENT DANS L INCERTITUDE ET LA COMPLEXITÉ 3.1 Manager la complexité 3.1.1 Manager la complexité au niveau individuel L évolution du travail illustre le passage de l unidimensionnalité à

Plus en détail

Les NTIC faces aux défis du Knowledge Management. Claude Guittard

Les NTIC faces aux défis du Knowledge Management. Claude Guittard Les NTIC faces aux défis du Knowledge Management Claude Guittard Introduction 2 Connaissance ressource stratégique Tarondeau (1998) L école stratégique de l apprentissage (Mintzberg, 2003) Approche évolutionniste

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

ReNo, le référentiel r rentiel de normalisation Web du Gouvernement luxembourgeois. Gautier Barrère

ReNo, le référentiel r rentiel de normalisation Web du Gouvernement luxembourgeois. Gautier Barrère ReNo, le référentiel r rentiel de normalisation Web du Gouvernement luxembourgeois (adopté le 25 octobre 2007) Gautier Barrère re Paris Web 2008 1 Qui suis-je? Gautier Barrère Ergonome «Human factor» -

Plus en détail

Le management territorial à l ère des réseaux

Le management territorial à l ère des réseaux Collection service public dirigée par Geneviève Jouvenel Jean-Yves Prax Le management territorial à l ère des réseaux, 2002 ISBN : 2-7081-2802-7 TABLE DES MATIÈRES Guide de lecture.........................................................

Plus en détail

- Les métiers de l informatique - Focus sur les métiers de Capgemini. Djamal SAID, le 11 Mars 2009

- Les métiers de l informatique - Focus sur les métiers de Capgemini. Djamal SAID, le 11 Mars 2009 - Les métiers de l informatique - Focus sur les métiers de Capgemini Djamal SAID, le 11 Mars 2009 AGENDA Les métiers de l informatique Présentation de Capgemini Les métiers de Capgemini DSI ou SSII : Les

Plus en détail

Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée

Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée Colloque : Systèmes Complexes d Information et Gestion des Risques pour l Aide à la Décision Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée BELKADI

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

Et si nous optimisions votre performance par le développement du capital humain?

Et si nous optimisions votre performance par le développement du capital humain? Et si nous optimisions votre performance par le développement du capital humain? 20 ans d expérience Fondé en 1992, Altran Education Services, pôle d expertise du groupe Altran, réalise les projets de

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail