Un modèle de Management de système d'information transposé d'un modèle de Knowledge Management

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un modèle de Management de système d'information transposé d'un modèle de Knowledge Management"

Transcription

1 Un modèle de Management de système d'information transposé d'un modèle de Knowledge Management Camille Rosenthal-Sabroux * Michel Grundstein ** * LAMSADE CNRS/Université Paris Dauphine Place du Maréchal de Lattre de Tassigny1, Paris cedex 16 **MG Conseil 4, rue Anquetil Nogent sur Marne RÉSUMÉ. Dans la plupart des définitions du Système d Information (SI), l Homme n'est pas considéré comme un composant du système. Dans ce document nous présentons brièvement un Modèle Global de Knowledge Management pour l Entreprise (MGKME) centré sur l'homme dans son environnement sociotechnique. Nous suggérons une transposition de ce modèle au Système d Information sous forme d'un Modèle Global de Management de l Information pour l Entreprise (MGIME). Cette transposition induit une démarche d'ingénierie des Systèmes d Information Numérique (SIN) prenant en compte l'homme tout à la fois comme utilisateur et composant du système. Cela conduit à mettre en lumière deux axes de recherche: (i) Comment concevoir un SI qui intègrerait l homme en tant qu utilisateur et composant du système? (ii) Comment utiliser une démarche d'ingénierie des Systèmes d Information Numériques comme un des facteurs amplificateur du processus d apprentissage organisationnel? ABSTRACT. The definition of Information System do not consider individual as a component of the Information System. In this paper we present the Model for Global Knowledge Management within the Enterprise (MGKME) that has been conceived in order to serve as a referential for Knowledge Management Systems in enterprise. Then we suggest a transposition of this model to Information System: A Global Model for Information Management within the Enterprise (MGIME). This transposition induces an approach to design a Numerical Information System (NIS). This approach leads to highlight two axis of research: (i) How to consolidate the concept of Information System considering individuals as users and components of the system; and (ii) How to use Information System as one of the factors enabling organizational learning processes. Revue. Volume X n x/année, pages 1 à X

2 2 Revue. Volume X n x/année MOTS-CLÉS : Modèle Global du Knowledge Management dans l entreprise (MGKME), Knowledge Management (KM), Système de Knowledge Management (KMS), Modèle Global du Management de l Information dans l entreprise (MGIME), Système d Information (SI), Système d Information Numérique (SIN), UML, UP. KEYWORDS: Model for Global Knowledge Management within the Enterprise (MGKME), Knowledge Management (KM), Knowledge Management System (KMS), Model for Global Information Management within the Enterprise (MGIME), Information System (IS), Numerical Information System (NIS), UML, UP. 1. Introduction Plusieurs auteurs ont défini le concept de Système d Information (SI), par exemple : Un système d information est un ensemble organisé de ressources : matériels, logiciels, personnel, données, procédures permettant d acquérir, traiter, stocker, communiquer des informations dans les organisations. (Reix, 2000, p. 75). Un système d information est un ensemble d éléments qui contribuent au traitement et à la circulation des informations au sein de l organisation (base de données, logiciels, procédures et document) y compris les Technologies de l Information. (Educnet, 2006). Techniquement, nous définissons un Système d Information comme un ensemble de composantes inter reliées qui recueillent de l'information, la traitent, la stockent et la diffusent afin de soutenir la prise de décision, la coordination, le contrôle, l'analyse et la visualisation au sein d une organisation. (Laudon, 2000, p.8). «Le système d information est un ensemble organisé de ressources technologiques et humaines visant à aider la réalisation des activités de l'organisation» (Nurcam et Rolland, 2006, p.2) Toutes ces définitions ne distinguent pas explicitement les deux réalités soustendues derrière la notion de SI : d une part, la réalité de l'organisation qui se transforme, entreprend, communique et enregistre les informations ; et, d autre part, le Système d Information Numérique (SIN), objet artificiel conçu par l homme pour l aider à acquérir, traiter, stocker, transmettre et restituer les informations qui lui permettent d exercer ses activités au sein de l organisation. UML permet de tenir compte de cette distinction par la structure même du langage (acteur et objet du système) et par l'analyse des cas d'utilisation (Kettani et al, 98). De plus trois rôles sont attribués à l'homme : celui d'utilisateur du SIN, ceux de vecteur et de processeur de l'information au même titre que tous composants du SIN.

3 Un modèle de Management de SI 3 Par ailleurs, nos recherches en Knowledge Management nous ont conduit à concevoir un modèle qui sert de référentiel afin de positionner les recherches et les initiatives en KM dans l entreprise. Ce modèle appelé Model for Global Knowledge Management within the Enterprise (MGKME), (Grundstein, 2005) a mis en lumière la nécessité de considérer l homme à la fois en tant qu utilisateur et composant du Système de Knowledge Management (KMS). Ce modèle distingue deux niveaux d'analyse : les éléments sous-jacents et les éléments opératoires. Dans cette communication nous décrivons brièvement le Modèle Global de Knowledge Management pour l entreprise (MGKME), conçu pour servir de référentiel pour le knowledge Management (KM) dans l entreprise. Puis, nous suggérons une transposition de ce modèle au Système d Information sous forme d'un Modèle Global pour le Management de l Information dans l entreprise (MGIME). Cette transposition induit une démarche d'ingénierie des Systèmes d Information Numériques prenant en compte l'homme tout à la fois comme utilisateur et composant du système. Cela conduit à mettre en lumière deux axes de recherche pour l'ingénierie des Systèmes d Information Numériques de l'entreprise (SIN): (i) Comment concevoir un SIN qui intègrerait l homme en tant qu utilisateur et composant du système? (ii) Comment utiliser une démarche de conception de système d information comme un des facteurs amplificateur du processus d apprentissage organisationnel? 2. Le Modèle Global de Knowledge Management pour l Entreprise Le Modèle Global de Knowledge Management pour l Entreprise (MGKME) est un modèle empirique qui supporte notre acception du «Knowledge Management» que nous définissons de la façon suivante 1 : «Management des activités et des processus destinés à amplifier l utilisation et la création des connaissances au sein d une organisation, selon deux finalités complémentaires fortement intriquées, sous-tendues par leurs dimensions économiques et stratégiques, organisationnelles, socioculturelles, technologiques : (1)une finalité patrimoniale, et (2) une finalité d innovation durable.» 1 Définition partagée par les membres du Comité de pilotage de l action «Capitalisation des Connaissances et Redéploiement des Compétences» de l association ECRIN (2001)

4 4 Revue. Volume X n x/année Cette définition implique trois postulats: (i) il existe deux grandes catégories de connaissances dans l entreprise ; (ii) la connaissance n est pas un objet; et (iii) la connaissance est reliée à l action. Ces trois postulats sont décrits par ailleurs notamment dans Grundstein et Rosenthal-Sabroux, (2005). MGKME matérialise une synthèse de plus de vingt ans d expérience terrain dans le domaine du KM (ref. Figure 1). Il est basé sur la théorie du Système Général énoncé par von Bertalanffy qui tient compte de l approche humaniste (Bertalanffy, 1968, p. XI). Le modèle est inspiré par les travaux de Morin et Le Moigne (1999), centrés sur la complexité. De plus, MGKME articule le cycle de Deming (Martin, 1995, p. 207) avec la simple et double boucle de l apprentissage organisationnel défini dans la théorie de l apprentissage organisationnel d Argyris & Schön (Argyris & Schön, 1996). Cela met en lumière le changement d'ordre 2, défini par Watzlawick et Fisch (1975). De plus, il propose des «infrastructures ad hoc» dérivé du modèle SECI (Nonaka & Takeuchi, 1995), et du concept de BA (Nonaka & Konno, 1998). Figure 1. Modèle Global de Knowledge Management pour l Entreprise (MGKME) Le MGKME est constitué de deux catégories d éléments : les éléments sousjacents (I) et les éléments opérants (II). Il induit un «bouquet d indicateurs» nécessaires au suivi du programme d action et des projets de Knowledge Management, à l estimation de l état de maturité du système de Knowledge

5 Un modèle de Management de SI 5 Management spécifique à une entreprise donnée, à l évaluation de la pertinence des actions engagées et de l efficience des solutions mises en place. Les éléments sous-jacents comprennent l environnement sociotechnique❶ et les processus à valeur ajoutée de l entreprise❷. Les éléments opérants comprennent des principes de management spécifiques au KM❸, des dispositifs d action et des infrastructures ad hoc❹, des processus génériques du KM❺, des processus d apprentissage organisationnels❻, des méthodes et outils supports❼. Le MGKME est un modèle de référence qui permet à chaque entreprise d évaluer l état de maturité de son système de Knowledge Management et d affiner son programme d action dans ce domaine. Les composants du Système de Knowledge Management de l entreprise constituent la concrétisation partielle ou totale des éléments du MGKME. En effet, le système de Knowledge Management présente des formes plus ou moins évoluées selon l état de maturité de l entreprise. Il peut se réduire à une ou plusieurs applications informatiques locales, mises en place dans les métiers et/ou les unités fonctionnelles de l entreprise. Il peut se présenter sous une forme plus générale constituant un réseau d apprentissage collectif, aligné sur la stratégie de l entreprise, prenant en compte une approche et des principes de management spécifiques, s appuyant sur des techniques d ingénierie des connaissances, sur des méthodes de travail coopératif assisté par ordinateur et sur des outils mettant en œuvre les technologies de l information et de la communication. Du point de vue de la recherche, le MGKME fournit un cadre permettant d intégrer les résultats des recherches dans le domaine du Knowledge Management. 3. Transposition du Modèle Global de Knowledge Management au Management de l Information La transposition du Modèle Global de Knowledge Management pour l'entreprise (MGKME) se présente sous la forme du Modèle Global de Management de L Information pour l Entreprise (MGIME) (ref figure 2). Il est constitué de deux mêmes catégories d éléments : les éléments sous-jacents (I) et les éléments opérants (II). Les éléments sous-jacents comprennent l environnement sociotechnique❶ et les processus de l entreprise❷. Les éléments opérants comprennent des principes de management spécifiques au SI❸, des dispositifs d action et des infrastructures ad hoc❹, des processus génériques de développement de SI ❺, des processus d apprentissage organisationnels❻, des méthodes et outils supports❼. Les éléments constitutifs du MGIME, les objets centraux d analyse qui en découlent et les critères qui les caractérisent sont décrits dans les tableaux 1 et 2 qui représentent l'instanciation au SI du tableau présenté par Grundstein (2006, annexe 1).

6 6 Revue. Volume X n x/année Figure 2. Modèle (MGIME) Global de Management de l Information pour l Entreprise Les principes de management des SI sont directement issus des principes de gouvernance des SI et les processus spécifiques aux SI sont décrits dans COBIT ; les infrastructures Ad hoc sont implémentées dans les départements ; les langages, méthodes et outils, comme par exemple le management des données, les ERP, les portails, les moteurs de recherche, le WEB2.0, UML, le Unified Process (UP) qui sont issues des technologies de l information et de la communication, complètent les outils mentionnés pour le KM (CSCW, KBS, Web sémantique, Ontologies, Mémoires Organisationnelle, Common KADS, MASK, GAMETH ).

7 Un modèle de Management de SI 7 Niveau d analyse Eléments du MGIME Objets centraux d analyse Critères de Caractérisation ELEMENTS SOUS-JACENTS (I) (Underlying Elements) Environnement sociotechnique ❶ Processus métier de l entreprise ❷ - Domaine d activités de l entreprise - Rapports entre la technologie, les personnes, leurs rôles, les tâches à accomplir, les structures. - Capacité à apprendre et innover - Prise en compte du capital social et du capital intellectuel - Processus de fonctionnement - Processus métiers - Processus de conception et de développement - Processus d innovation de produits et de services - Type d entreprise. Secteur d activité : finance, service, industrie, administration, commerce, bâtiments, transports. Elément clé dans la chaîne de valeur : Achats, Marketing, Production, R&D, Qualité. Répartition géographique : local, national, international. Taille : petite, moyenne (2000personnes), grande. Marché : local, national, international. Procédé de fabrication : discret, continu. Cycle de vie des produits : court (mobile,..), long (centrale nucléaire,..). Culture : orale, écrite, secret, technologique - Différences culturelles des personnes - Cohésion sociale - Maturité du système d information - Réseaux et communautés - Apprentissage individuel et collectif - Indicateurs spécifiques à chaque type de processus Tableau 1 Les éléments constitutifs de MGIME: les éléments sous-jacents

8 8 Revue. Volume X n x/année ELEMENTS OPERANTS (II) (Operating Elements) Principes de management ❸ - Gouvernance du SI - Principes spécifiques au SI - Axes directeurs - Cycle PDCA de Deming - Niveau organisationnel d Argyris et Schön - Niveau de maturité du SI - Plan d action aligné sur la stratégie de l entreprise (Facteurs de succès, objectifs) - Évaluation des risques (Vulnérabilité, Impacts) - Respect des impératifs de qualité, des impératifs fiduciaires et des impératifs de sécurité - Sensibiliation aux connaissances de l entreprise Dispositif d action et infrastructures ad hoc ❹ - Système de gestion documentaire - Mise en place des conditions favorables aux interactions, à la communication et aux partages de connaissances - Entités concernées par le SI : métier, business, processus transverse - Dispositif - Politique de Stockage ou de flux - Interactions - Communication - Partage - Adaptabilité Processus génériques du Développement du SI (UP) ❺ - Processus d étude d opportunité, - Processus d élaboration, - Processus de construction, - Processus de transition - Indicateurs proposés par (COBIT, 2000, Opuscule Cadre de référence, p.14) : Efficacité, Efficience, Confidentialité, Intégrité, Disponibilité, Conformité, Fiabilité Processus d apprentissage organisationnel ❻ - Apprentissage en équipe - Expérimentation de dispositifs organisationnels nouveaux - Vision globale et Approche systémique des problèmes - Routines (défensives et constructives) - Dissémination des connaissances - Mouvement versus changement (Norbert Alter, 2000) - Accroissement de l autonomie (esprit critique, capacité de distanciation, maîtrise personnelle) - Relations de bonne intelligence - Cohérence entre discours et action, théorie et pratique (schémas d interprétation partagés) - Formation-sensibilisation (mode d apprentissage en équipe) - Mesures d incitation (valorisation des personnes, attrait financier) - Disparition des routines défensives/apparition de routines constructives - Capitalisation des expériences

9 Un modèle de Management de SI 9 Langages, Méthodes et outils supports ❼ - Méthodes et outils généraux - Résultats des recherches Web sémantique et Ontologies (Ingénierie des connaissance, Intelligence artificielle) Systèmes multi-agents (CSCW - Computer Supported Cooperative Work) Systèmes d Identification, de visualisation et d analyse des réseaux sociaux informels (Social Network) - UML - UP - Technologies WEB - Portail d entreprise - Systèmes collaboratifs - Outils d analyse et de visualisation - Web sémantique - Web 2.0 : Blogs, Podcast, Instant Messaging, RSS, Wikis (Social Network tools) - Systèmes de gestion des contenus (Content management system) - Gestion électronique des documents (GEIDE) - Datawarehouse Pour chaque méthode et outil : - Coût - Pertinence - ROI Tableau 2. Les éléments constitutifs de MGIME: les éléments opérants Les composants du Système d Information de l entreprise constituent la concrétisation partielle ou totale des éléments du MGIME. Un exemple d'instanciation est représenté figure 3. Figure 3. Transposition du Système de Knowledge Management au Système d Information

10 10 Revue. Volume X n x/année 4. Conclusion et perspectives Dans cette communication nous avons décrit brièvement le Modèle Global de Knowledge Management pour l entreprise (MGKME), conçu pour servir de référentiel pour le knowledge Management (KM) dans l entreprise. Puis, nous avons présenté une transposition de ce modèle au Système d Information sous forme d'un Modèle Global pour le Management de l Information dans l entreprise (MGIME). Partant du MGKME en le transposant aux SI, nous avons mis en exergue deux grandes catégories de composants de SIN : Les composants sous-jacents et les composants opérants. Nous pensons que la distinction entre les éléments sous jacents et des éléments opérants, apporte une meilleure compréhension de la complexité de l'ingénierie des systèmes d'information numériques. Elle soulève la question suivante : l'effort de transposition du MGKME au MGIME permet-il de mieux sensibiliser à l'importance des processus métier, à l'influence de l'environnement sociotechnique, à la place de l'homme en tant que composant du SIN, au rôle de l'ingénierie des SIN pour l apprentissage organisationnel d'une organisation? 5. Bibliographie Argyris C., Schön D.A., Organizational Learning II. Theory, Method, and Practice, Readings, MA: Addison-Wesley Publishing Company, COBIT, Gouvernance, Contrôle et Audit de l Information et des Technologies Associées. Translation of Control Objectives for Information et Related Technology. Information Systems Audit et Control, (3rd Edition). Rolling Meadows Illinois: IT Governance Institute. Translated into French language by AFAI the French Chapter of the Information Systems Audit et Control Association - ISACA. 2000, 2002, AFAI. Deming W.E., Out of the Crisis, Massachusetts Institute of Technology Cambridge, Massachusetts: MIT Press Editor Center for Advanced Engineering Study, De Rosnay J., Le macroscope. Vers une vision globale, Paris, Éditions du Seuil, Educnet, Information system definition. Retrieved October 2006 from Grundstein M., «from capitalizing on Company s Knowledge to Knowledge Management», In D. Morey, M. Maybury, & B. Thuraisingham (Eds), Knowledge Management, Classic et Contemporary Works (chapter 12, pp ). Cambridge, Massachusetts: The MIT Press, Grundstein M., «MGKME: A Model for Global Knowledge Management within the Enterprise», 2nd International Conference on Intellectual Capital, Knowledge Management and Organizational Learning, American University in Dubai, UAE, (ICICKM05 Proceedings pp ). Reading, UK: ACL, 2005.

11 Un modèle de Management de SI 11 Grundstein M., «Vers un Modèle Global de Knowledge Management pour l Entreprise (MGKME)», de Grundstein, Grundstein M., Rosenthal-Sabroux C., «Vers un système d information source de connaissance», In Cauvet C., Rosenthal-Sabroux C., (Eds), Ingénierie des Systèmes d Information, chapitre 11, pp ). Paris : Hermès science publications, Grundstein M., Rosenthal-Sabroux C., «Three Types of Data For Extended Company s Employees: A Knowledge Management Viewpoint», In M. Khosrow-Pour (Ed.), Information Technology and Organizations: Trends, Issues, Challenges and Solutions, 2003 IRMA Proceedings (pp ). Hershey, PA: Idea Group Publishing, Grundstein M., Rosenthal-Sabroux C., «GAMETH, A Decision Support Approach to Identify et Locate Potential Crucial Knowledge», In D. Remenyi (Ed.), Proceedings 5th European Conference on Knowledge Management (pp ). Reading, UK: Academic Conferences Limited, Grundstein M., Rosenthal-Sabroux C., «A process modeling approach to identify et locate potential crucial knowledge: the Gameth framework», IRMA05 proceedings, Hershey, PA: Idea Group Publishing, Guldentops E., «Governing Information Technology through COBIT», In W. V. Grembergen (Ed.), Strategies for Information Technology Governance (chap. XI, pp ). Hershey, PA: Idea Group Inc, ISO 9004, Système de management de la qualité; Ligne directrices pour l amélioration des performances (Quality Management Systems, Guidelines for Performance Improvements). Paris La Défense: AFNOR, Laudon K. C., Laudon J. P., Les systèmes d information de gestion Pearson Education, page 8, Canada, Martin J., The Great Transition. Using the Seven Disciplines of Enterprise Engineering to Align People, Technology, et Strategy. New York, NY: AMACOM, a division of American Management Association, Morin E., Le Moigne J-L., L Intelligence de la Complexité, Paris, L harmattan, Nonaka I., Takeuchi H., The Knowledge Creating Company, New York: Oxford University Press, Nonaka I., Konno N., «The Concept of Ba : Building a Foundation for Knowledge Creation», California Management Review, spring 1998, Vol. 40 No. 3, Nurcam S., Rolland C., 50 ans de Système d Information : de l automatisation des activités individuelles à l amélioration des processus et la création de valeur ajoutée, Paris, Reix R., Systèmes d information et management des organisations, 3ème édition, page 75, Librairie Vuibert, Paris, Tsuchiya S., «Improving Knowledge Creation Ability through Organizational Learning», International Symposium on the Management of Industrial et Corporate Knowledge. Compiègne, France: UTC-IIIA, ISMICK'93 Proceedings, 1993.

12 12 Revue. Volume X n x/année Von Bertalanffy L., General System Theory, New York, George Braziller, 1968, Translated into French language by Jean-Benoist Chabrol Théorie générale des systèmes, Paris, Dunod, Watzlawick P., Weakland J., Fisch R., Changements : paradoxes et psychothérapie, Paris, Éditions du Seuil. (Original title: Change. Principles of Problem Formation and Problem Resolution, 1975.

Vers un Modèle Général de Management du Système d Information et de Connaissance de l'entreprise Etendue

Vers un Modèle Général de Management du Système d Information et de Connaissance de l'entreprise Etendue Vers un Modèle Général de Management du Système d Information et de Connaissance de l'entreprise Etendue Camille Rosenthal-Sabroux (*) Michel Grundstein (**) (*) LAMSADE Université Paris-Dauphine Place

Plus en détail

A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM

A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM Camille ROSENTHAL-SABROUX Professor University Paris Dauphine Tél. : 01 44 05 47 24 Fax : 01 44 05 40 91 sabroux@lamsade.dauphine.fr http://www.lamsade.dauphine.fr

Plus en détail

LE DÉROULEMENT D UN PROJET GLOBAL DE KNOWLEDGE MANAGEMENT (PGKM)

LE DÉROULEMENT D UN PROJET GLOBAL DE KNOWLEDGE MANAGEMENT (PGKM) MG Conseil 4, rue Anquetil 94130 Nogent-sur-Marne RESEARCH REPORT RR#12 Révision 2.0, mars 2005 Pilotage d un Projet Général de Knowledge Management (PGKM) Michel GRUNDSTEIN Ingénieur Conseil Chercheur

Plus en détail

ARDUIN Pierre-Emmanuel

ARDUIN Pierre-Emmanuel ARDUIN Pierre-Emmanuel Maître de conférences pierre-emmanuel.arduin@dauphine.fr Tél : +33(0)1.44.05.48.19 Bureau : A 702 Site web : Site web Poste actuel et responsabilités à Dauphine Responsable d'un

Plus en détail

Table des matières CHAPITRE I : LA COOPERATION INTERENTREPRISES...13 INTRODUCTION...13

Table des matières CHAPITRE I : LA COOPERATION INTERENTREPRISES...13 INTRODUCTION...13 3 Table des matières INTRODUCTION GENERALE...8 1. CONTEXTE ET CADRE DE LA RECHERCHE...8 2. OBJECTIF ET APPROCHE...9 3. ENONCE DU PLAN DE LA THESE...10 PARTIE I : CADRE THEORIQUE ET ETAT DE L ART...12 CHAPITRE

Plus en détail

Evaluation d un système d information et de connaissance

Evaluation d un système d information et de connaissance Evaluation d un système d information et de connaissance De l importance de la prise en compte de la connaissance Pierre-Emmanuel Arduin *, Quang-Minh Doan *, Daniela Grigori *, Malika Grim *, Michel Grundstein

Plus en détail

Modèle Cobit www.ofppt.info

Modèle Cobit www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Modèle Cobit DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Sommaire 1. Introduction... 2 2. Chapitre

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations OpenPaaS Le réseau social d entreprise Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations Propriétés du Document Source du Document Titre du Document FSN OpenPaaS

Plus en détail

Ingénierie et gestion des connaissances

Ingénierie et gestion des connaissances Master Web Intelligence ICM Option Informatique Ingénierie et gestion des connaissances Philippe BEAUNE Philippe.Beaune@emse.fr 18 novembre 2008 Passer en revue quelques idées fondatrices de l ingénierie

Plus en détail

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Soufiene Lajmi * Chirine Ghedira ** Khaled Ghedira * * Laboratoire SOIE (ENSI) University of Manouba, Manouba 2010, Tunisia Soufiene.lajmi@ensi.rnu.tn,

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Concevoir des services technologiques adaptés aux besoins d une communauté d enseignants universitaires

Concevoir des services technologiques adaptés aux besoins d une communauté d enseignants universitaires Concevoir des services technologiques adaptés aux besoins d une Platteaux Hervé et Moura Ana Centre de Didactique Universitaire, Université de Fribourg Centre de Didactique Universitaire - Université de

Plus en détail

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile RÉSUMÉ DE THÈSE L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile avec des estimations de deux projets sur trois peinent à donner un résultat satisfaisant (Nelson,

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Positionnement de UP

Positionnement de UP UNIFIED PROCESS Positionnement de UP Unified Process Langage Méthode Outil logiciel UML UP RUP 6 BONNES PRATIQUES développement itératif gestion des exigences architecture basée sur des composants modélisation

Plus en détail

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah Forum AMOA ADN Ouest Présentation du BABOK 31 Mars 2013 Nadia Nadah Ce qu est le BABOK Ce que n est pas le BABOK Définition de la BA - BABOK version 2 Le processus de Business Analysis La structure du

Plus en détail

Proposition de méthode d implémentation d ITIL

Proposition de méthode d implémentation d ITIL Proposition de méthode d implémentation d ITIL Said Sebaaoui (*) - Mohamed Lamrini (*) - Laila El Abbadi (**) (*) : Laboratoire Informatique et Modélisation (LIM), Faculté des Sciences Dhar el Mahraz,

Plus en détail

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Colloque 2005 de la Sécurité des Systèmes d Information Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Mercredi 7 décembre 2005 Du contrôle

Plus en détail

Certificat Les Principes de Management du Système d Information (ITMP) édition 2010

Certificat Les Principes de Management du Système d Information (ITMP) édition 2010 guide de preparation Certificat Les Principes de Management du Système d Information (ITMP) édition 2010 SOMMAIRE 1. Caractéristiques de l examen 3 2. Contenu de l examen 4 3. Liste des concepts de base

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles CURRICULUM VITAE Informations Personnelles NOM: BOURAS PRENOM : Zine-Eddine STRUCTURE DE RATTACHEMENT: Département de Mathématiques et d Informatique Ecole Préparatoire aux Sciences et Techniques Annaba

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

ITIL : Premiers Contacts

ITIL : Premiers Contacts IT Infrastructure Library ITIL : Premiers Contacts ou Comment Optimiser la Fourniture des Services Informatiques Vincent DOUHAIRIE Directeur Associé vincent.douhairie douhairie@synopse. @synopse.fr ITIL

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE LA GOUVERNANCE DU SYSTEME D INFORMATION

PROBLEMATIQUE DE LA GOUVERNANCE DU SYSTEME D INFORMATION PROBLEMATIQUE DE LA GOUVERNANCE DU SYSTEME D INFORMATION Florescu Vasile Chaire Informatique de gestion, Académie d Etudes Economiques de Bucarest, Adresse : Caderea Bastiliei nr. 2-10, si Piata Romana

Plus en détail

CEISAR Survey on IT education

CEISAR Survey on IT education CEISAR Survey on IT education Objectives In June 2007, the CEISAR conducted a survey to understand what company needs are in terms of training on Computer Science and Management of IS. Our objective was

Plus en détail

Ingénierie d entreprise et de système d information dirigée par les modèles : quels usages?

Ingénierie d entreprise et de système d information dirigée par les modèles : quels usages? Ingénierie d entreprise et de système d information dirigée par les modèles : quels usages? Hervé Panetto, Xavier Boucher, Pierre-Alain Millet To cite this version: Hervé Panetto, Xavier Boucher, Pierre-Alain

Plus en détail

CONTENT PAPER OF THE MODULE. Management du Système d Information et management des risques

CONTENT PAPER OF THE MODULE. Management du Système d Information et management des risques Erasmus Multilateral Projects Virtual campuses Reference Number of the Project: 134350- LLP-1-2007-1-HU-ERASMUS-EVC Title of the Project: Virtual campus for SMEs in a multicultural milieu ( SMEdigcamp

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Gouvernance des SI. Day. Mercredi 19 mars 2014. Jean-Philippe Trabichet Haute école de gestion de Genève

Gouvernance des SI. Day. Mercredi 19 mars 2014. Jean-Philippe Trabichet Haute école de gestion de Genève Gouvernance des SI Day Mercredi 19 mars 2014 Jean-Philippe Trabichet Haute école de gestion de Genève Bachelors of science Economiste d entreprise Spécialiste en information documentaire International

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Plan d études du CAS SMSI Volée 2014

Plan d études du CAS SMSI Volée 2014 Plan d études du CAS SMSI Volée 2014 SIE Système d information d entreprise Crédits ECTS : 2 Périodes : 32 «Le module SIE a pour objectif de faire connaître les fondements théoriques du système d information

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION & LA CAPITALISATION DES COMPETENCES INTERNES DE L ENTREPRISE

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION & LA CAPITALISATION DES COMPETENCES INTERNES DE L ENTREPRISE LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION & LA CAPITALISATION DES COMPETENCES INTERNES DE L ENTREPRISE Mohellebi Dalila Université de Tizi Ouzou, Algérie mohellbi@hotmail.com tel.

Plus en détail

Cette première partie pose les enjeux de la BI 2.0 et son intégration dans le SI de l entreprise. De manière progressive, notre approche situera le

Cette première partie pose les enjeux de la BI 2.0 et son intégration dans le SI de l entreprise. De manière progressive, notre approche situera le Partie I BI 2.0 Cette première partie pose les enjeux de la BI 2.0 et son intégration dans le SI de l entreprise. De manière progressive, notre approche situera le SI classique avec l intégration de la

Plus en détail

Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation

Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation Système de formation fédérant trois projets du logiciel libre (Moodle, OpenGLM

Plus en détail

Une extension pour RDF/RDFS utilisant des relations procédurales

Une extension pour RDF/RDFS utilisant des relations procédurales Une extension pour RDF/RDFS utilisant des relations procédurales Jean-François Baget * * INRIA Sophia-Antipolis & LIRMM(CNRS - UM2) LIRMM, 161 rue Ada, 34392 Montpellier Cedex 5 baget@lirmm.fr RÉSUMÉ.

Plus en détail

Systèmes d Information Intégrés (ERP, SCM, etc.) et Performance des Entreprises

Systèmes d Information Intégrés (ERP, SCM, etc.) et Performance des Entreprises Systèmes d Information Intégrés (ERP, SCM, etc.) et Performance des Entreprises La performance des entreprises passe t-elle par le «tout intégré»? Oral de Management Technologique Cession d avril 2004

Plus en détail

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté 25/07/06 JJ Mois Année Présentation générale & Présentation

Plus en détail

PARTENARIAT DE L OBSERVATOIRE TECHNOLOGIQUE

PARTENARIAT DE L OBSERVATOIRE TECHNOLOGIQUE PARTENARIAT DE L OBSERVATOIRE TECHNOLOGIQUE Gouvernance du Système d Information Comment bien démarrer? Page 1 Soirée «Gouverner son informatique et sa sécurité : le défi des entreprises» CLUSIS / ISACA

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

ADM-9934 THÉORIES ET RECHERCHE EN GESTION DE PROJET

ADM-9934 THÉORIES ET RECHERCHE EN GESTION DE PROJET ADM-9934 THÉORIES ET RECHERCHE EN GESTION DE PROJET Session d hiver 2013 Professeur : Brian Hobbs hobbs.brian@uqam.ca LA RECHERCHE EN GESTION DE PROJET : La gestion de projet est un champs multidisciplinaire

Plus en détail

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Praxeme dans le paysage de la méthodologie Référence PxSLB-SYD-06 Version 1.0 www.praxeme.org info@praxeme.org Objectif de

Plus en détail

La gestion des connaissances Un nouveau modèle de l entreprise? Jean-Louis Ermine

La gestion des connaissances Un nouveau modèle de l entreprise? Jean-Louis Ermine La gestion des connaissances Un nouveau modèle de l entreprise? Jean-Louis Ermine MODELE THEORIQUE Ce qui décide D Du modèle OID au modèle AIK : De l information à la connaissance Ce qui informe I Production

Plus en détail

Modules de spécialisation du parcours «Conduite d entreprises»

Modules de spécialisation du parcours «Conduite d entreprises» Modules de spécialisation du parcours «Conduite d entreprises» Ce parcours est dédié aux systèmes complexes se composant de nombreux sous-systèmes interagissant à de multiples niveaux d organisation et

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel Plan du cours Introduction Théorie de la mesure Qualité du logiciel Mesure du produit logiciel Mesure de la qualité

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

IT BUSINESS FOUNDATION (ITBF) Analyse du concept ITBF à l origine de la gouvernance des systèmes d information

IT BUSINESS FOUNDATION (ITBF) Analyse du concept ITBF à l origine de la gouvernance des systèmes d information White Paper Stratégie et Gouvernance IT 1 WHITE PAPER IT BUSINESS FOUNDATION (ITBF) Analyse du concept ITBF à l origine de la gouvernance des systèmes d information Frédéric Georgel Sr Consultant IT Gouvernance

Plus en détail

Cours : INF 784 Systèmes à base de connaissances Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI

Cours : INF 784 Systèmes à base de connaissances Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Cours : INF 784 Systèmes à base de connaissances Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI 1. Mise en contexte

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK ArchiMate et l architecture d entreprise Par Julien Allaire Ordre du jour Présentation du langage ArchiMate - Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK Présentation du modèle

Plus en détail

Introduction de l innovation technologique dans l éducation

Introduction de l innovation technologique dans l éducation Introduction de l innovation technologique dans l éducation innovation Introduction de l innovation technologique dans l éducation Code: innovation Originaux url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/html/innovation/innovation.html

Plus en détail

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS SECTION 5 BANQUE DE PROJETS INF 4018 BANQUE DE PROJETS - 1 - Banque de projets PROJET 2.1 : APPLICATION LOGICIELLE... 3 PROJET 2.2 : SITE WEB SÉMANTIQUE AVEC XML... 5 PROJET 2.3 : E-LEARNING ET FORMATION

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel Introduction Génie logiciel Philippe Dugerdil Génie logiciel «The disciplined application of engineering, scientific and mathematical principles, methods and tools to the economical production of quality

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises)

UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises) UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes s Appliquées à la Gestion des Entreprises) 1 Description générale L UFR Mathématiques et propose le Master avec trois spécialisations en deuxième année : ACSI

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

Analyse de données symboliques et graphe de connaissances d un agent

Analyse de données symboliques et graphe de connaissances d un agent d un agent Philippe Caillou*, Edwin Diday** *LAMSADE - Université Paris Dauphine Place du maréchal de Lattre de Tassigny 7516 Paris caillou@lamsade.dauphine.fr **CEREMADE - Université Paris Dauphine Place

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE

DOCUMENT DE SYNTHESE A M E L I O R A T I O N DU S Y S T E M E DE M A N A G E M E N T Q U A L I T E E X I S T A N T ET P R E P A R A T I O N A LA C E R T I F I C A T I O N I S O 9 0 0 1 Société d accueil : Maison Parisot PFE

Plus en détail

La stratégie des PME influence-t-elle leur adoption des outils ERP? Une analyse empirique

La stratégie des PME influence-t-elle leur adoption des outils ERP? Une analyse empirique La stratégie des PME influence-t-elle leur adoption des outils ERP? Une analyse empirique Résumé : L offre de logiciels intégrés auprès des petites entreprises s accroit. Cependant, l acquisition d un

Plus en détail

Capitalisation des connaissances et aide décisionnelle en phase d industrialisation : le cas de Sony Alsace

Capitalisation des connaissances et aide décisionnelle en phase d industrialisation : le cas de Sony Alsace Capitalisation des connaissances et aide décisionnelle en phase d industrialisation : le cas de Sony Alsace Mylène BACZKOWSKI 1,3, Bertrand ROSE 2, Vincent ROBIN 3 1 Sony France - EM&M Centre de - Mylene.Baczkowski@eu.sony.com

Plus en détail

SEMESTRE 6 - Février à septembre 9 décembre 2009

SEMESTRE 6 - Février à septembre 9 décembre 2009 SEMESTRE 6 - Février à septembre 9 décembre 2009 Industrial and Logistics Systems Machines, Mechanisms and Systems Materials and Structures Course unit Code ECTS Number of hours Organisation and management

Plus en détail

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca Domaine de la modélisation des processus pour le génie logiciel. Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca DSL4SPM Domain-Specific-Language for Software Process Modeling Il s agit d un nouveau cadre

Plus en détail

La prise en compte du contexte dans le développement d un système logiciel interactif : Apports de la Systémique et nouvelles perspectives

La prise en compte du contexte dans le développement d un système logiciel interactif : Apports de la Systémique et nouvelles perspectives La prise en compte du contexte dans le développement d un système logiciel interactif : Apports de la Systémique et nouvelles perspectives Françoise ADREIT Groupe de Recherche en Informatique et Mathématiques

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL With the support of: Flanders (Belgium), Italy, Slovenia Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie www.coe.int/ldpp

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : BOTTA Prénom : VALERIE Section : 61

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : BOTTA Prénom : VALERIE Section : 61 Notice biographique Repères biographiques communs Nom : BOTTA Prénom : VALERIE Section : 61 Corps : Professeur Grade : 1ere classe Equipe de recherche DISP, EA 4570 Ecole doctorale InfoMaths, EA 512 Directeur

Plus en détail

Services jolan Inc. CgConseil.info Inc. Êtes-vous prêt? Le 27 janvier 2011. Johanne L Heureux Claude Gagnon

Services jolan Inc. CgConseil.info Inc. Êtes-vous prêt? Le 27 janvier 2011. Johanne L Heureux Claude Gagnon Services jolan Inc. CgConseil.info Inc. Êtes-vous prêt? Le 27 janvier 2011 Johanne L Heureux Claude Gagnon Les objectifs de cette présentation 1. Poser deux regards sur le bilan de maturité Du point de

Plus en détail

Macroscope et l'analyse d'affaires. Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope

Macroscope et l'analyse d'affaires. Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope Macroscope et l'analyse d'affaires Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope Avis Avis d intention Ce document a pour but de partager des éléments de vision et d intentions de Fujitsu quant

Plus en détail

ITSMby Diademys. Business plan. Présentation

ITSMby Diademys. Business plan. Présentation ITSMby Diademys Business plan Présentation ITSM Définition -p3- Sommaire Notre vision Approche client -p2- -p3- Les offres ITSM par Diademys -p4-2 ITSM Définition Un pas vers votre nouvelle organisation

Plus en détail

Les Fonctions SI et Organisation au service des Métiers. Optimiser la création de valeur pour l entreprise

Les Fonctions SI et Organisation au service des Métiers. Optimiser la création de valeur pour l entreprise Les Fonctions SI et Organisation au service des Métiers Synthèse Dans un contexte de forte transformation de l entreprise, le Système d information (SI) prend une place de plus en plus stratégique dans

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Knowledge Management Panorama des technologies Journée EGIDE - 4 mars 2003 2 AU SOMMAIRE Introduction PARTIE 1 Panorama des technologies PARTIE 2 Portail de KM Conclusion

Plus en détail

Evènement formulaires Namur 02/12

Evènement formulaires Namur 02/12 Evènement formulaires Namur 02/12 Formulaires électroniques à la Commission européenne Philippe Biérlaire Chef de l unité Systèmes d information pour la gestion des ressources humaines Direction Systèmes

Plus en détail

Programme Bachelor Semestre d automne 2015

Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Catalogue de cours Droit International p. 2 International Marketing p. 3 Business Development Strategy p. 4 Analyse & Gestion Financière p. 5 Business Games I

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Apports d une méthode de gestion des connaissances pour la conception de systèmes d information numériques

Apports d une méthode de gestion des connaissances pour la conception de systèmes d information numériques Apports d une méthode de gestion des connaissances pour la conception de systèmes d information numériques Alexandre Pachulski ATER, Docteur en Informatique, LAMSADE Université Paris Dauphine Place du

Plus en détail

Pourquoi le Knowledge Management? La classification des connaissances. Qu est-ce que le Knowledge Management?

Pourquoi le Knowledge Management? La classification des connaissances. Qu est-ce que le Knowledge Management? LA GESTION DES CONNAISSANCES Pourquoi le Knowledge Management? Quelques définitions La classification des connaissances Qu est-ce que le Knowledge Management? Le processus de création de connaissances

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT

COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT SOCIETE GENERALE COMMUNICATION Entreprises & Médias COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT 28/11/2014 (SOCIAUX) 28/11/2014 P.2 QUELQUES CHIFFRES POUR COMMENCER Evolution comparée

Plus en détail

Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation et deux ICLS, une transition réussie pour OZE Le 21.11.

Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation et deux ICLS, une transition réussie pour OZE Le 21.11. XIIème congrès européen des Infirmiers-ères cliniciens-nes, Spécialistes cliniques, Clinicien-nes consultante, symposium no 4 Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation

Plus en détail

Catalogue de conférences v1

Catalogue de conférences v1 Programme de s Catalogue de s v1 1 sur 9 Planning type des deux jours Programme de s Mercredi 23 mars 2011 (salon ouvert de 9h00 à 18h30) 9h30-10h15 : 10h30-11h15 : 11h30-13h00 : 13H30-14h15 : 14H30-15h15

Plus en détail

Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention

Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention Etablissements opérateurs : CS, ENSC, UEVE Etablissements partenaires : UPsud, ENSTA, SUPMECA Responsable

Plus en détail

Mise en œuvre de solutions d IT Service Management. Samia Benali Responsable des offres de services d IT Service Management

Mise en œuvre de solutions d IT Service Management. Samia Benali Responsable des offres de services d IT Service Management Mise en œuvre de solutions d IT Service Management Samia Benali Responsable des offres de services d IT Service Management Global Technology Services Sommaire 1 Des meilleures pratiques à la mise en oeuvre

Plus en détail

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Le Management en mode projet..2

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Le Management en mode projet..2 Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Sa mission est d'aider les entreprises à développer la qualité de service dont ont besoin leurs clients internes ou externes.

Plus en détail

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL :

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : Management international APPEL A CONTRIBUTION Printemps 2014 UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES? Rédacteurs en chef invités : Corinne Bessieux-Ollier,

Plus en détail

Architecture de référence pour la protection des données. Mercredi 21 Mars 2007

Architecture de référence pour la protection des données. Mercredi 21 Mars 2007 Architecture de référence pour la protection des données Mercredi 21 Mars 2007 Intervenants Serge Richard CISSP /IBM France 2 Introduction Sécurité des données Cadres de référence Description d une méthodologie

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Gestion des services IT Foundation Bridge basée sur la norme ISO/CIE 20000

Gestion des services IT Foundation Bridge basée sur la norme ISO/CIE 20000 Exemple d examen Gestion des services IT Foundation Bridge basée sur la norme ISO/CIE 20000 Édition Novembre 2013 Copyright 2013 EXIN All rights reserved. No part of this publication may be published,

Plus en détail

Syllabus Cours Système d information Année 2005-2006

Syllabus Cours Système d information Année 2005-2006 Syllabus Cours Système d Année 2005-2006 Responsable : Henri ISAAC Maître de conférences en sciences de gestion Dauphine Recherches en Management (CREPA) UMR CNRS n 7088 Isaac@dauphine.fr Bureau P 417.

Plus en détail

Atelier " Gestion des Configurations et CMDB "

Atelier  Gestion des Configurations et CMDB Atelier " Gestion des Configurations et CMDB " Président de séance : François MALISSART Mercredi 7 mars 2007 (Nantes) Bienvenue... Le thème : La Gestion des Configurations et la CMDB Le principe : Échanger

Plus en détail

Sommaire. 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

Sommaire. 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Audit qualité Programme de formation Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme

Plus en détail

EDITORIAL. Développez Vos Compétences, Anticipez L Avenir! Fatima Zahra ABBADI Executive Manager

EDITORIAL. Développez Vos Compétences, Anticipez L Avenir! Fatima Zahra ABBADI Executive Manager EDITORIAL Dans un contexte économique et géopolitique en transition, le Maroc se voit aujourd hui de plus en plus interpellé à relever des challenges tant nationaux qu internationaux avec des exigences

Plus en détail

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS Christophe GINESY - Cyril PEREIRA PLAN GENERAL I INTRODUCTION Définition : veille, IE, recherches d information II NOTRE APPROCHE Constats, retours d expérience

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail